[ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Tyla Weathered le Dim 12 Sep 2010 - 18:15


La banquise était tout simplement un lieu paradisiaque. Après la rencontre sa petite épopée au Pic Glacé, la jeune femme était rentrée dans sa cité pour voir si des challengers souhaitaient l'affronter. Personne ne semblait s'être présenté et ainsi, elle pouvait faire ce qu'elle voulait. N'ayant rien de spécial à faire, elle se décida à aller dans le lieu qui paraissait être le plus beau lieu qu'il existait pour elle, dans le but de s'entraîner et d'entraîner ses pokémons, de manière habituelle. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle allait faire de plus, mais pour le moment, elle se devait de réfléchir à quelque chose de plus complet.

Elle était ainsi parti de sa cité en direction de la banquise, qui entourait la ville de Fla'Or. Elle adorait cet endroit où elle avait auparavant capturé son Poissirène. D'autres pokémons allaient très certainement être capturés dans ces lieux, mais pour le moment c'était le seul. En plus de pokémons magnifiques a rencontrer, ce lieu était tout simplement exceptionnel de lui-même. La banquise était parfaitement sculpté et voir l'étendue bleutée rayonnait contre la glace était quelque chose de magnifique. Pour elle, Tyla, ce lieu était tout simplement paradisiaque comme si la vie n'existait plus dans ce magnifique lieu.

Pour l'entraînement, ce lieu était une réserve d'eau sous toutes ses formes. Les rochers étaient aussi de parfaits entraînements pour les pokémons exécutant des attaques directes. Les roches devenaient alors des cibles plus qu'intéressantes ! Pour le reste, les épreuves d'apné, de résistance à l'eau glacé ou d'autres choses dans le genre, permettait à la jeune femme de devenir plus forte et plus expérimentée. Son entraînement était assez souvent varié, comme ceux de ses pokémons. Ce lieu pouvait aussi servir de terrain de combat, quand les pokémons de la jeune femme s'affrontaient les uns contre les autres.

La jeune femme arriva sur le lieu assez vite. L'entraînement allait commencer par son propre entraînement pour ainsi mettre en épreuve ses pokémons. Elle appela ainsi toute sa petite tribu à venir dans l'eau glacé. Même si l'entrée dans le liquide froid, tous étaient content de venir se baigner et surtout de s'amuser. Seul Lippouti était resté dans sa pokéball Tyla sachant qu'il n'aimait pas l'eau. Finalement, elle l'envoya sur la banquise pour qu'il s'amuse un petit peu dans un milieu quasiment inédit pour lui, mais qui correspond pourtant parfaitement à son type glace.

L'entraînement commença par l'envoi de quelques vagues que les pokémons devaient esquivé à leur manière. Certains étaient allaient sous l'eau, d'autres avaient contre-attaquer, etc... L'entraînement se poursuivit de cette manière avec des pics de glaces, des murs entiers de glaces envoyés à pleine vitesse, etc... Tyla voyait que ses pokémons s'en sortaient plutôt biens et décida donc de les laisser s'affronter dans un combat en deux contre deux, Lippouti ne participant pas. Amonita et Loupio feraient ainsi équipe contre Wailmer et Poissirène.

Les deux équipes s'affrontèrent de manière très impressionnante. Les attaques fusaient dans tous les sens pour laisser finalement l'équipe de Wailmer et Poissirène vainqueur ! Tyla sourit à ses pokémons et leur demanda de se rapprocher de la banquise pour qu'ils se reposent tous sur l'étendue glacée.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Invité le Jeu 16 Sep 2010 - 19:28



« Dites, c’est ici, le Paradis ? » murmura-t-elle aux étoiles.

« Vers le soir, insensiblement, les ombres changent, tournent au mauve pâle et, derrière chaque iceberg, il semble qu’une fée, en passant, ait laissé accroché son voile de gaz. Lentement, l’horizon se colore en rose, puis en jaune orange, et, lorsque le soleil a disparu, longtemps encore une lueur crépusculaire persiste, s’estompant délicieusement sur le fond sombre du ciel où scintillent, innombrables, les étoiles. »
Adrien de Gerlache de Gomery


Ellyra remonta sur son nez sa grosse écharpe de laine et cligna plusieurs fois des yeux. Devant elle, un infini désert blanc et scintillant s’étendait tout le long de la banquise. Le vent était tombé et le silence couvrait toute l’étendue immaculée. Seul le bruit de ses pas dans la neige se répercutait entre les dunes de sable. Ellyra enfonça ses mains encore plus profondément dans ses poches pour se protéger vainement du froid qui se faufilait même au travers des mailles de son pull jusqu’à sa peau. Ellyra porta son regard émeraude vers l’océan. Ce fut comme si quelque chose d’inconnu s’éveillait, endormie depuis trop longtemps, comme si on avait ouvert une porte en elle et qu’une puissance mystérieuse déferlait dans ses veines. Ses jambes se mirent à trembler, pas à cause de la fraîcheur mais de la force qui s’était emparée d’elle. Chaque cellule de son corps bouillonnait. Ellyra résista mais c’était un combat perdu d’avance.

Elle s’abandonna, laissant son corps aux mains d’une autre volonté que la sienne…

Ce fut seulement au moment où elle fut tout au bord de l’eau sur un morceau de glace qui menaçait de céder, qu’elle comprit. L’eau. Ses doigts allèrent à son cou et retirèrent son écharpe, son manteau puis ce fut au tour de ses bottes et de son pantalon de rejoindre le tas de ses affaires qu’elle avait laissé en sûreté sur la berge. Étrangement, le froid ne la touchait plus, semblait glisser sur elle comme de l’eau sur les plumes d’un canard. Tout son corps s’embrasait. L’étreinte de sa main se resserra un peu plus sur la pokeball blanche de Barpau puis elle la lança. La balle sembla elle aussi prendre feu, renvoyant les rayons aveuglants du soleil et de la neige. Elle s’ouvrit et Barpau fut libéré. Il plongea droit dans l’eau glacée avec une grâce insoupçonnée, s’enfonçant dans les abysses de l’océan. A son tour, Ellyra plongea. Il lui sembla que le temps s’était figé autour d’elle et le froid s’immisça dans tous les pores de sa peau. Elle ouvrit les yeux subitement. Au dessus d’elle, les rayons du soleil qui ondulaient à la surface s’éloignaient lentement. Elle coulait. Cette pensée la foudroya comme un éclair. Elle chercha à se débattre mais son corps ne lui obéissait pas. Elle eut l’impression que l’eau avait même glacé ses cils. Son regard était immobile, fixé vers la surface qui s’éloignait inexorablement.

Ellyra sentit un contact chaud prêt de sa main. Un contact tiède et rassurant, la palpitation d’un cœur qui bat. Barpau. Ellyra aurait voulu pleurer. Peut-être même pleurait-elle déjà, elle n’en savait rien. C’était comme si son âme était prisonnière d’un corps qui ne lui appartenait pas.

Sa bouche s’ouvrit, cherchant de l’oxygène. Quelques faibles bulles remontèrent vers la surface.
« C’est loin, pensa Ellyra. Loin, trop loin. La Vie me laisse couler dans les bras de la Mort. Avec Maman... avec Grand-père… »
    L’issue semblait inévitable.
Elle sentit un dernier mouvement près d’elle. Elle arrivait à percevoir chaque mouvement de l’eau. Quelque chose glissa dans son dos, une étreinte se resserra sur elle. Sa vue se fit de plus en plus floue, elle distingua une créature immense ondoyer devant elle, pleine de grâce et de noblesse. Etait-ce la réalité, ou un simple mirage ? Ellyra ne le savait plus. Sa vie ne tenait qu’à un fil. Elle n’avait plus froid, ni chaud. Ses paupières se fermèrent doucement et une bouffée de chaleur rassurante l’enveloppa subitement. Elle se sentit bien, sereine, comme elle ne l’avait jamais été. Elle avait repris contrôle de son corps. Son cœur battait doucement dans sa poitrine.
    Mourir.
Ses poings se serrèrent et la force la poussa dans le dos, la propulsant vers le haut. Vers la surface. Un sourire étira ses lèvres à cette pensée, un sourire magnifique et sincère. Le sourire de la vie. Parce qu’elle le savait, maintenant, elle n’allait pas mourir. L’eau était avec elle.



Ellyra ouvrit lentement les yeux. Elle flottait, en apesanteur dans un monde où elle semblait minuscule, invisible, inexistante. Autour d’elle, il n’y avait qu’un océan de noir constellé de petites lumières scintillantes. Quelques unes s’éteignaient au bout d’une poignée seconde puis de nouvelles prenaient le relais dans un éclat de poussières chatoyantes. On aurait dit une immense toile marine sur laquelle on aurait peint, avec des pinceaux différents, de petites touches argentées. Ellyra éprouvait une étrange chaleur dans la poitrine, comme si une flamme s’y était allumée. La jeune fille regarda ses mains étrangement transparentes. Elles dégageaient un halo lumineux dans l’obscurité et Ellyra se rendit rapidement compte que tout son corps brillait. Elle était devenue une étoile. Cette pensée lui sembla aussi farfelue qu’improbable.

- Dites, c’est ici, le Paradis ? murmura-t-elle aux étoiles.

Sa voix n’était qu’un souffle et les mots se perdirent dans la nuit. Les étoiles restèrent totalement immobiles et muettes. Seule la lune lui adressa un mince sourire puis, une à une, les étoiles s’éteignirent et Ellyra cessa lentement de briller. Tout devint alors uniformément noir.



Ses poumons se remplirent d’air. Son cœur battait douloureusement contre sa poitrine. Ellyra était allongée sur la glace, les jambes encore à moitié immergées dans l’eau. Trempée, tremblante de tous ses membres, mais vivante. Des larmes dévalèrent le long de ses joues sans qu’elle puisse les retenir. Pas des larmes de tristesse ni de joie, des larmes de soulagement. Ellyra posa une main contre sa poitrine. Boum, boum, boum contre la paume de sa main… Et les larmes redoublèrent. Elle n’avait jamais été aussi heureuse d’entendre son cœur battre.

avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Tyla Weathered le Dim 19 Sep 2010 - 21:02

L'entraînement se poursuivait et tout ce passait pour le mieux, pour le moment. Wailmer semblait posséder un niveau nettement supérieur à ceux des autres pokémons, très certainement grâce au fait qu'il était le plus vieux pokémon de Tyla et qu'il subissait depuis longtemps ce même entraînement acharné qui les avait déjà conduits bien loin ! Pour le moment, ils étaient tous sur le terrain a tenter d'éviter de nombreux pics de glaces, ou même des immenses vagues qui se créaient juste devant eux pour mettre à l'épreuve leur rapidité. Tyla ne savait pas encore ce qui allait se faire par la suite, mais pour le moment, elle ne pensait plus qu'à se reposer étant un petit peu fatiguée.

Elle se dirigea à la nage jusqu'au morceau de banquise où se trouvait Lippouti suivit de près par les autres pokémons de la jeune femme. Seuls ceux qui pouvaient se permettre de se mettre sur la terre dit « ferme » sortirent de l'eau pour rejoindre la jeune femme. Lippouti fut très contente de savoir que sa maîtresse venait de la rejoindre. La petite pokémon couru donc et glissant sur le sol glacé, se retrouva dans les bras dans la jeune femme, après qu'elle eut sauté pour ne pas se faire mal. Le câlin entre le pokémon et la jeune femme donnait vraiment envie d'être partagé. Elles étaient si belles toutes les deux, que l'on aurait dit qu'elles se connaissaient depuis un petit moment déjà.

Tyla se coucha sur la glace et attendit. Elle regardait le beau ciel, qui commençait à s'assombrir au profit du ciel de la nuit. Elle était très contente d'être ici à ce moment et hésitait même à savoir ce qu'elle allait faire dans quelques instants. L'entraînement avait semblé être bénéfique mais il lui semblait que quelque chose n'allait pas. Elle avait eu beaucoup de mal à se remettre à son propre entraînement et c'était très certainement cela qui la dérangeait le plus dans le tout. Elle ne savait pas vraiment si elle devait faire quelque chose de plus, ou non.

Elle s'assit à nouveau et demanda à ses pokémons de rester à leurs positions pour le moment. Elle n'avait pas terminer son entraînement et cela était très certainement impossible pour elle ! Elle se devait de remettre tout cela en ordre pour qu'ainsi elle soit pleinement satisfaite d'elle. Aujourd'hui, l'exercice final consisterait à s'élever dans le ciel, grâce à la puissance de l'eau. Cela serait dur, mais le milieu était simplement magnifique et parfaitement propice à cela. Elle était certaine qu'elle allait être contente d'avoir fait cela et n'allait pas tarder à se mettre en place pour réussir à bien cette oeuvre.

Elle se plaça dans l'eau et les paumes au-dessus de la mer, un geyser traversa l'air pour la propulser en l'air. Grâce à un pouvoir élemental bien développé, elle réussit à glacer le geyser, pour lui permettre d'admirer la vue. Tout ce qu'elle voyait était tout simplement magnifique. Au loin se trouvait de magnifiques espaces de banquise, de mer, etc... Le couché du soleil par cet endroit devenait de plus en plus beau. Tout était magnifique, sauf peut-être une chose. Une jeune femme peinait à remonter à la surface au loin, et venait maintenant de s'étaler sur la banquise. De cet endroit, Tyla était quasiment certaine que la jeune femme n'était pas dans un très bon état.

Elle disloqua la glace et se laissa entraîner à l'eau. Du haut de son perchoir elle demanda à Wailmer de veiller sur tout le monde et de les emmener dans la direction où elle allait. D'un simple geste elle déposa Lippouti, Carapuce, Loupio ainsi qu'Amonita sur le dos de la baleine, avant qu'elle ne lui fasse un signe de tête pour lui dire qu'elle dès à présent y aller. Poissirène suivrait la baleine, il n'y avait aucun soucis à se faire de ce côté. Tyla plongea ainsi dans l'eau et au lieu de nager, utilisa maîtrise pour se propulser dans la direction de la jeune femme. Elle arriva bien vite vers la jeune femme et s'accroupit au-dessus d'elle. Touchant les endroits qui entouraient son cou, elle arriva à voir qu'elle respirait. Elle sourit et prononça quelques mots pour la jeune femme.

• Tout va bien ?

Cette phrase était quelque peu répétitive, mais était pourtant très utile dans des cas comme celui-ci !

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Invité le Mar 21 Sep 2010 - 20:46



« Ellyra avait trouvé la porte. La porte de l'avenir »


« Il n'y a pas de destin mais une multitude de chemins. Et surtout, des choix. »


Les larmes dégringolaient sur ses joues en une cascade de perles scintillante, venaient glisser le long de son menton avant de s’échouer sur la glace. Lentement, sa respiration s’était calmée mais les larmes continuer de couler éternellement, comme si rien ne pourrait jamais les arrêter. Un léger sourire flottait sur ses lèvres et elle sentait le bonheur se répandre dans ses veines comme une vague de chaleur se mêlant à la force qui palpitait encore doucement dans sa poitrine. Encore et pour toujours.

Ellyra avait trouvé la porte. La porte des certitudes et du bonheur. La porte de la force. Mieux que ça encore, la porte de l’avenir. Quelques heures auparavant, il lui semblait que l’unique chemin de son futur s’arrêtait brusquement alors qu’elle percevait maintenant une multitude de chemins qui filaient loin vers l’horizon comme si la brume de son esprit venait de se dissiper. Chaque chemin était différent et même si elle ne pouvait pas dire ce qui l’y attendait, une présence était là à chaque fois, une présence rassurante et familière qu’elle connaissait si bien : Barpau. Six lettres qui résumaient tout ce qu’elle possédait. Il était son trésor, une part entière de sa vie, son compagnon de voyage, celui qui serait toujours là, elle en était convaincue.

Un contact froid contre au creux de son coup la sortit totalement de ses pensées. Ellyra ouvrit brusquement les yeux. Elle s’attendait à voir un ciel d’un bleu unanime au dessus d’elle, mais ce fut dans des yeux noisette que son regard s’enfonça. Une jeune femme était penchée sur elle. Elle devait avoir une vingtaine d’année. Ses longs cheveux bruns étaient attachés en queue-de-cheval et de longues mèches encadraient son visage fin et pâle. Elle cherchait sur le visage d’Ellyra le moindre signe de vie et lorsque celle-ci ouvrit les yeux, elle laissa échapper un soupir de soulagement. Ellyra lui adressa un sourire reconnaissant et essaya de ses redresser mais ni ses bras ni ses jambes n’étaient capables de la soutenir.


- Tout va bien ? demanda la jeune femme d’une voix parfaitement calme

La sourire d’Ellyra s’agrandit encore davantage. La question lui semblait dérisoire à côté de ce qu’elle venait de vivre. Si tout allait bien ? A vrai dire, rien n’aurait pu aller mieux qu’à cet instant. Ellyra ouvrit la bouche pour répondre mais sa gorge était subitement sèche et aucun son n’en sortit. Elle se contenta donc un timide hochement de tête en direction de l’inconnue.

Ce fut seulement à ce moment qu’Ellyra se rendit compte qu’elle avait froid. Son t-shirt et ses cheveux mouillés collaient contre sa nuque et ses cheveux. La sensation était particulièrement désagréable. Elle se retourna et à l’aide de ses coudes, se redressa. Ses affaires étaient un peu plus loin sur la banquise. Il n’y avait même pas quelques mètres mais Ellyra eut l’impression d’avoir des kilomètres à parcourir. Elle se traîna jusqu’à son sac, retira son t-shirt avec une grimaça. Le froid l’assaillait de toute part, à la fois brûlant et glacial. Elle enfila rapidement son pull en laine. Même si elle n’avait pas tellement plus chaud, elle était au sec. Ellyra s’empressa de remettre son pantalon et ses grosses bottes en fourrure.

Se déshabiller avait été la plus folle idée qu’elle n’ait jamais eue. Elle ne savait toujours pas pourquoi ni ce qui l’avait poussée à faire ça et elle savait qu’elle ne trouverait aucune réponse à sa question. Son instinct avait simplement été le plus fort. Quant à ce qui c’était vraiment passé, les hypothèses étaient encore plus maigres. Ellyra ne se souvenait même plus, tout n’était déjà plus que visions floues comme lorsque l’on se réveille le matin après un rêve. On court après les souvenirs sans jamais réussir à les attraper et, à chaque seconde qui passe, un morceau du puzzle nous échappe… Pourtant, la clef du secret est là, enfouie tout au fond de nous même. Il suffit de savoir aller la chercher.

Ellyra s’était relevait. Ses jambes tremblaient légèrement, mais elle tenait debout. Elle s’approcha du bord. Barpau était toujours là. Il attendait certainement un peu perdu. Ellyra resta plantée sans esquisser le moindre geste. Elle avait un peu honte maintenant mais la vérité lui faisait face et elle ne pouvait pas la contourner : elle n’avait jamais pris soin de Barpau comme lui avait pris soin d’elle. Il aurait pu partir et la laisser mais non, il était resté à côté d’elle du début à la fin. De l’instant où elle avait plongé jusqu’au moment où elle s’était relevée. Et Ellyra ne savait pas quoi faire pour se faire pardonner. Un regard ou un sourire, était-ce suffisant ? Certainement que non, mais Ellyra n’avait absolument rien à donner en échange. Elle se tenait droite, le regard fixé sur Barpau. Un regarde chargé de tous ses sentiments. Lentement, elle tendit devant elle la pokeball blanche.


- Merci. C’est sincère, murmura Ellyra assez bas que seul Barpau puisse entendre ses mots.
La lumière scintillante enveloppa Barpau. Sa silhouette se brouilla et la lumière éteignit dans un souffle de vent. Ellyra se tourna vers la jeune femme qui avait suivit la scène depuis le début. Elle l’avait presque oubliée.


- Je crois que vous remercier est la moindre des choses. Je m’appelle Ellyra MacBott et je suis de Mizuhan. Je pensais être seule ici. D’où venez vous ? demanda Ellyra en prenant soin d’être polie avec son aînée. J’espère que vous ne croyez pas que je suis suicidaire, ce n’était pas mon intention… Disons que j’aime… les bains glacés, ajouta-t-elle avec un léger sourire dont elle seule avait le secret.

Elle serra dans sa main droite sa petite flûte en bois de saule.
Une douce mélodie résonna dans sa tête.
Le souffle de la vie.

avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Tyla Weathered le Mar 21 Sep 2010 - 21:42

Tyla protégeait la jeune femme du froid environnant qui semblait gêné son corps quasiment nu, tout en tentant de voir si elle était encore en vue. Soudainement, comme si la tempête venait de laisser place au désert, les agitations qui semblaient agiter intérieurement la jeune femme s'arrêtèrent et celle-ci ouvrit les yeux, plongeant ses magnifiques yeux bleu turquoise dans les yeux de la championne. Depuis longtemps elle n'avait pas vu ce regard si majestueux et pourtant si étrange : le regard de la victoire ainsi que de l'espoir. La jeune femme au sol lui sourit et elle répondit par un sourire de même envergure. Elle était contente que la femme n'ai rien, cela la rassurait. Si elle avait quelque chose, elle se serait sentie comme coupable de n'avoir rien pu faire pour la sauver, alors qu'elle avait des techniques de soins – même très basiques – qu'elle pouvait utiliser dès qu'elle le souhaitait.

Tyla s'éloigna de la jeune femme pour ne pas l'oppresser et regarda ses pokémons qui venaient de ramener leurs frimousses et qui attendaient patiemment – en jouant quelques fois – que leur maîtresse est enfin terminée avec cette femme. Un petit intrus était juste glissé entre Wailmer et Poissirène. Ce pokémon n'était vraiment pas très beau et appartenait simplement à l'espèce des Barpau. Tyla n'aimait pas spécialement ce pokémon mais ce qui était plutôt contradictoire avec ce pokémon, était le fait que d'un pokémon très peu fort au niveau pokémon et physiquement plutôt laid, il devenait un magnifique pokémon, adulé par les coordinateurs pokémons. Tyla n'avait jamais ressenti l'envie de posséder un tel pokémon, mais si l'occasion se proposer d'en capturer un, elle ne refuserait très certainement pas.

Quand elle tourna à nouveau la tête, la jeune femme terminait apparemment de s'habiller, avec par ailleurs beaucoup de mal. Tyla ne savait pas vraiment que faire et resta plutôt en retrait, admirant ses pokémons joués de manière harmonieuse. Elle était contente de ce qu'elle accomplissait au quotidien, comme si elle réunissait des pokémons qui s'entendaient bien malgré les différences qui les séparaient en tous points. Elle était aussi contente de porter ses pokémons comme amis et de tenter de les entraîner au sommet de leurs compétences au niveau du combat pokémon mais aussi au niveau du concours pokémon – comme elle l'avait montré lors du concours d'Eternara en empochant le ruban du « meilleur départ d'Eternara ».

Elle tenta de voir les différentes portes qui s'ouvraient à elle dans un avenir proche et ne vu pour le moment que la capture de son futur Ramoloss. Pour le moment, aucun de ses neuf pokémons n'avait évolué et ce serait très certainement l'une des premières choses qu'elle tenterait de résoudre. Elle quitta ces belles pensées quand la jeune femme se rapprocha d'elle en la remerciant d'être venu « comme à son secours » pour tenter de l'aider. Tyla sourit et juste après cette légère esquisse, la jeune femme en face d'elle se présenta comme Ellyra Macbott, une jeune mizuhannienne. Elle ajouta aussi qu'elle n'était pas suicidaire de se baigner quasiment nue dans cette eau froide et cela fit bien rire Tyla, qui se baignait assez régulièrement dans cette eau en tenue légère – comme elle portait sous sa veste actuellement – pour tenter de mettre ses compétences physiques à l'épreuve.

• Ce n'est pas grave, c'est un peu mon métier d'aider les gens. Je me présente aussi, Tyla Weathered championne de la Cité d'Arkan et depuis peu, défenseuse élémentale au service de Mizuhan.


Un sourire apparu à nouveau sur le visage de la jeune femme. Elle semblait avoir tout dit de ses compétences et ne voyait pas grand chose à ajouter d'autre. La jeune femme avait déjà souhaité voir les beautés intérieures de la mer apparemment et Tyla se demanda pas pourquoi elle ne lui proposait de voir dans un second temps, les beautés extérieures de celle-ci, notamment par une traversée à dos de Wailmer. Rien que d'y penser pour elle-même, elle était déjà tout excitée, alors de le faire partager à quelqu'un, cela l'intéressait vraiment.

• Souhaitez-vous m'accompagner dans une petite balade dans cette magnifique étendue sur le dos de mon Wailmer ? Bien sûr, comme mon Poissirène, si votre Barpau veut se joindre à ma petite équipe, Wailmer, mon élément principal se fera une joie de le protéger.

Elle avait été rapide et avait tenu a aborder cette partie sur Barpau car elle pensait que les pokémons eau avaient besoin de se développer dans l'eau dès qu'il le pouvait. De plus, une sorte de protection permettait aussi d'apprendre des compétences du pokémon supérieur.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Invité le Mar 28 Sep 2010 - 19:55



« Tyla était la clef de la porte. Sa porte. »


« Fly me to the moon ... » ♪


Sourire heureux.
Ellyra laissa vagabonder ses yeux sur l’eau. La surface ondulée scintillait. Loin, très loin, à l’horizon, on voit une vague se dresser, sa crête d’écume blanche qui brillait. Elle gonfla, gonfla, gonfla, arriva à l’apogée de sa puissance et puis s’écroula. Et ce refrain incessant recommençait, accompagné du chant des oiseaux marins au dessus de l’étendue bleue. Son âme partit loin, à des kilomètres d’ici, quelque part où elle seule avait le pouvoir d’aller.
Ellyra se tourna vers Tyla et hocha la tête. La championne lui faisait l’honneur de lui proposer une balade sur le dos de son Wailmer en pleine mer. Comment pouvait-elle refuser ?

- Vous êtes sérieuse ? Avec plaisir !

La jeune fille monta sur le dos du pokemon à l’endroit le plus plat qu’elle put. Puis elle relâcha Barpau, au plus grand bonheur du pokémon. Il plongea, frétillant de bonheur. Ellyra le suivit des yeux jusqu’à ce qu’il devienne invisible.
Barpau nageait vite. L’eau se fendait sur son passage. L’eau était froide mais il s’en fichait, il se sentait bien. Si les poissons avaient pu sourire, alors Barpau aurait certainement eu le plus beau de tous. Le même sourire que celui d’Ellyra. Entre eux, tout circulait par des sourires. Des sourires heureux et des sourires tristes.
Barpau remonta. Il se sentait libre, plus libre qu’il ne l’avait jamais été jusqu’à présent. La surface ondulait juste au dessus de lui. Il fit un saut, entraînant derrière lui une étoile filante de perles de cristal. Il replongea avec une agilité qui lui était inconnue et s’enfonça dans les profondeurs de l’océan.

Wailmer prenait de la vitesse.
Le vent glacé giflait le visage d'Ellyra, ses cheveux volaient derrière elle, des larmes roulaient sur ses joues. Elle n’arrivait pas à les retenir ; elles brillaient au coin de ses cils et s’envolaient dans le mistral. Tout son corps était figé par le froid mais son sourire restait sincère.
Elle respira à plein poumons le parfum iodé de l’océan. Un parfum libre et sauvage. Elle avait envie que des ailes lui poussent dans le dos, des ailes d'ange avec lesquelles elle pourrait monter très haut au dessus des nuages et puis elle redescendrait, elle traverserait toutes les mers et tous les océans. Et ce serait seulement à ce moment là qu'elle rencontrerait la liberté. La vraie liberté.

Ellyra était plongée dans ses pensées et Tyla semblait elle aussi profiter de cette balade en pleine mer. La jeune fille avait vite comprit qu’elle et Tyla était très différentes dans leur manière de penser et d’agir, mais la championne maîtrisait aussi les éléments et cela créait entre elles un lien tout à fait particulier. Fort. Ellyra avait besoin de tout savoir. Comment faire pour maîtriser ses envies sauvages, ce pouvait qu’elle sentait si présent en elle.

- Alors comme ça, vous êtes aussi Défenseuse Elémentale ? demanda Ellyra, incitant Tyla à lui parler davantage des éléments. En temps que Championne, elle devait connaître beaucoup de choses à ce sujet.

Elle plongea son regard émeraude dans celui de la Championne.
Tyla était la clef de la porte. Sa porte. Son avenir. Ses souvenirs.
Ellyra sentit son cœur battre plus vite.
La force s’impatientait.


| Bon, on va dire que c'est la qualité qui compte, hein x) Je me rattrape au prochain, promis. <3 J'étais en panne d'idée 8D |

avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Tyla Weathered le Jeu 30 Sep 2010 - 21:20

La jeune femme en face de Tyla hocha avec un grand sourire la tête. Tyla sourit à son tour voyant l'enthousiasme qu'avait la jeune femme a venir sur le dos de Wailmer pour faire cette petite balade improvisée. Elle était contente de faire plaisir à quelqu'un qui partageait cette même passion au lieu de devoir rester isolée et de ne pas faire profiter cette jeune femme des possibilités qu'elle possédait. Tyla embarqua alors le jeune pokémon et lui souffla quelques mots petit tout bas à l'oreille, avant de se remettre en position droite et de s'asseoir confortablement sur le dos de la baleine, comme à son habitude.

Wailmer partit et Barpau partit à son tour, aux côtés aussi de Poissirène. Tyla souriait à l'idée de voir comment le petit pokémon aquatique s'amusait et que sans cette balade, il serait très certainement resté dans sa pauvre pokéball. Plus elle le côtoyait et plus elle était comme « attirée » par ce petit Barpau, qui pourtant laid physiquement, avait comme une accroche mentale qui laissait toujours revenir le regard de la jeune femme sur lui. Elle avait ce lien avec Wailmer et ses autres pokémons mais elle pensait qu'elle était quand même beaucoup moins proche de ses pokémons qu'Ellyra du sien. Entre eux, devant elle, c'était comme une fusion. C'était quelques petits regards, des questions posées dans leur tête auquel l'autre répondait, etc... Au final, Tyla était admirative devant la jeune femme, qui semblait heureuse comme cela : elle n'avait pas tort de l'être !

La jeune femme qui l'accompagnait, Ellyra lui semblait-il, lui demanda si elle était bien défenseuse élémentale. Tyla acquiesça et comment à réfléchir à la formulation de sa réponse pour que celle-ci soit la plus complète possible et qu'elle vise la plupart des domaines qu'aborde ce rang qui lui fit confié par la région de Mizuhan. Une fois prête pour sa réponse, qui risquait d'être un peu plus longue qu'à l'habitude, elle s'élança.

• C'est bien ça ! Aimant beaucoup l'élément aquatique de part le fait que mon père soit un maître élémental de renommé à Mizuhan mais aussi car depuis toute petite, je ne vis que pour cet élément. Si vous souhaitez en savoir plus, mon rang, que j'ai obtenu après une épreuve, me donne l'aptitude à protéger les rangs mizuhaniens et leurs alliés dans les différents guerres erasiennes. Actuellement, je devrais être rattaché aux rangs des archers, qui doivent porter une défense lourde de préférence.

Elle pensait avoir fait largement le tour de la question et ne souhaitait pas vraiment approfondir la partie sur son passé en tant qu'élémentaliste, car en plus d'avoir un peu honte de celui-ci, elle devrait forcement parler de sa mère, dont elle ne souhaitait pas forcement parler. Elle était contente d'aider de jeunes apprentis élémentalistes, mais n'aimait pas vraiment aborder des choses aussi personnelles devant eux. Son ancien mentor savait faire la différence entre récits personnels profitables et récits personnels inutiles. De son côté, quand elle formait quelqu'un, elle avait beaucoup de mal à faire la différence entre les deux et se retrouvait parfois à raconter des choses qu'elle n'aurait pas forcement dû dire.

• Bien sûr, j'ai aussi le droit d'aider les mizuhaniens en dehors des guerres.

Elle pensait utile de le mentionner au cas où la jeune femme se sente en danger. Oubliant peu à peu qu'elle était en compagnie d'Ellyra, elle plongea son regard profond dans le bleu de l'océan. Celui-ci était tellement beau qu'elle avait presque envie d'aller se baigner. Les espèces étant tellement magnifiques dans ce coin, elle se serait bien diriger vers les petites profondeurs de l'océan pour profiter de celui-ci. Tranquillement, elle allait proposer cela à la jeune femme, qui après sa douche congelée aurait très certainement du mal à retourner dans l'eau glacée.

• Une petite baignade vous tente ? Si non, Wailmer s'occupe de vous ne vous inquiétez pas.

Un sourire aux lèvres, elle enleva son T-Shirt et en maillot de bain, elle plongea.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Invité le Jeu 7 Oct 2010 - 17:39



« Bleu ciel, bleu foncé, bleu comme le saphir, le cobalt ou le lapis-lazuli, bleu marine, outremer, cyan, vert, indigo, quartz, turquoise... »


« Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur »

Jacques Prevert


Ellyra écouta attentivement Tyla qui lui résuma en quelques mots sa fonction à Mizuhan. Le côté un peu trop théorique de la chose désintéressa vite Ellyra qui aurait plutôt préféré discuter de l’art des Eléments plutôt que des services des Maîtres Elémentaires durant les guerres entre les pays. Peut-être la jeune femme avait des choses à cacher. Soudain, les explications parurent un peu moins fades aux yeux d’Ellyra. Elle ne parlait jamais de sa famille à qui que ce soit, ni de son passé. Trop noir, trop triste. Sans couleurs. Enfin, si. Mais les seules personnes qui avaient coloré son enfance n’étaient plus là ou loin d’elle. Elle serra la mâchoire et détourna la tête pour cacher sa gêne. L’horrible sentiment d’avoir abandonné les dernières personnes qui lui restaient lui collait à la peau, tourbillonnant dans sa tête. Les souvenirs déferlent sur elle comme une cascade déchaînée.
Elle bascule dans leur flot, boit la tasse, cherche de l’oxygène. Elle cherche un souvenir heureux mais la seule image qui s’affiche dans son esprit c’est la tombe noire de sa mère sous la pluie. Ellyra se débat et cherche à émerger pourtant elle semble être inexorablement attirée par le fond. Ce n’est pas de l’eau comme elle l’aime. Elle n’est même pas sûre que ce soit de l’eau… Elle semble… rouge. Un frisson d’effroi l’entraîne vers la réalité.

Ellyra se força à rester immobile, à ne laisser rien transparaitre. Elle posa son regard sur l’eau et essaya de se rappeler les mélodies… Les notes glissaient sur l’eau, voltigeaient dans le vent, parfois appuyées par le chant des oiseaux marins. Ellyra composait dans sa tête, accompagnée du bruit des vagues sur l’horizon.
Elle ne savait pas si Tyla avait remarqué quoi que ce soit, mais un étrange silence c’était installé en elle. Un silence douloureux qui faisait remonter les souvenirs. Les deux jeunes femmes fixaient l’océan, la même lueur d’admiration brillant dans leurs yeux. Et lentement, elles se sentaient mieux. Les mauvais souvenirs s’évaporaient jusqu’à disparaitre définitivement. Ou du moins, se rendormir…


• Une petite baignade vous tente ? demanda Tyla


- Je crois que je vais rester là, je ne tiens pas à ressembler de nouveau à un glaçon, répondit Ellyra un grand sourire aux lèvres. Elle avait eut sa dose de baignade pour la journée.

Ellyra admira le plongeon parfait de Tyla – en se demandant si elle arriverait un jour à l’imiter - et suivit sa silhouette fine et élancée qui ondulait juste sous la surface. On aurait dit une magnifique sirène. Ses longs cheveux bruns flottaient derrière elle comme dans le vent, ses ondulations étaient parfaites et élégantes et Ellyra se demanda même si elle n’était pas devenue capable de respirer sous l’eau si Tyla n’était pas remontée à la surface quelques secondes plus tard pour reprendre son souffle. Ses autres pokémons s’empressèrent de la rejoindre, apparemment ravis que leur dresseuse partage une petite baignade avec eux. Ce joli moment captiva l’attention d’Ellyra. Un lien indéniable reliait la Championne à ses pokémons. Un lien indescriptible puis fort que l’amitié, peut-être même aussi fort que l’Amour. L’Amour qui relie une mère à son enfant. Ellyra considérait plutôt Barpau comme un confident, un compagnon. Un ami.
Le pokémon nageait à côté de Wailmer, s’amusant parfois à suivre le vol d’une mouette au dessus de lui ou à plonger dans les vagues. Ellyra ne l’avait jamais vu aussi heureux. Elle repensa à son petit bocal à la maison et au minuscule étang – flaque aurait certainement plus approprié – qu’elle avait creusé pour lui dans le jardin. Il était en tête à tête avec la Liberté et rien qu’à le voir si bien, Ellyra était heureuse.

Elle retira ses bottes et ses chaussettes ; ses pieds effleuraient la surface. Un long frisson remonta jusqu’à son cou sous les caresses glacées de l’eau. Elle ferma les yeux. Elle attrapa un pinceau imaginaire, le trempa dans l’océan. Il se tinta de toutes les nuances bleutées de l’eau ; bleu ciel, bleu foncé, bleu comme le saphir, le cobalt ou le lapis-lazuli, bleu marine, outremer, cyan, vert, indigo, quartz, turquoise... Le bleu de minuit, des étoiles sur la mer, du reflet du soleil qui se couche… Quand sa palette fut complète, elle commença à peindre. Elle dessina des vagues et l’écume sur leur pointe. Elle dessina les perles céruléennes, le bleu du fond de l’océan. Tout était bleu et pourtant il y avait tant à voir.
Son dessin sembla prendre vie.
Elle sentit la force refluer au bout de ses doigts. Elle maîtrisait les vagues comme si des fils invisibles la reliaient à l’eau comme un marionnettiste à son pantin. Elle agita légèrement les doigts et les vagues frissonnèrent. Barpau plongea et ressortit dans un saut majestueux au milieu de la vague. Ellyra se mit à rire, fit tourbillonner les eaux. Chaque seconde lui demandait plus d’effort et lorsqu’elle ne fut plus capable de repousser la pression, la vague explosa en un millier de gouttelettes nacrées. Son bonheur lui aussi était si grand qu’elle ne put le contenir. Et Barpau continuait sa danse. Il avait retrouvé sa grâce cachée. Il se déplaçait comme aucun autre pokémon ne le faisait. Unique mélange d’harmonie et de plaisir dont lui seul avait le secret.
Ellyra avait trouvé la couleur du bonheur. Bleu. Le bonheur comme elle ne l’avait jamais connu, plus fort que jamais. Ce n’était pas juste un sourire ou un rire c’était tellement plus que ça. Simple et merveilleusement compliqué à la fois.

Un sourire béat flottait sur ses lèvres. C’était la première fois qu’elle utilisait ainsi la force. Elle ne savait pas pourquoi ni comment elle avait réussit mais elle avait l’intime conviction que ce n’était pas la première et unique fois. Elle avait envie de crier, de danser, de rejoindre Tyla et de la serrer dans ses bras. La remercier un million de fois, la supplier de lui en apprendre plus. Tout se bousculait dans sa tête et elle peinait à faire le tri entre toutes ses pensées.
Elle aperçu Tyla un peu plus loin qui revenait toujours escortée de sa fidèle équipe. Lorsqu’elle se hissa sur le dos de son Wailmer, Ellyra s’approcha d’elle.

- Tyla, murmura-t-elle, j’ai réussis. Je veux apprendre…

Son avenir s’était teinté d’une multitude de couleurs.


avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Tyla Weathered le Mer 13 Oct 2010 - 20:57

La jeune femme refusa poliment la demande de la jeune femme faisant référence à l'état dans lequel Tyla l'avait trouvé en montrant qu'elle ne souhaitait pas revivre ce cauchemar. Tyla comprenait parfaitement cette façon de penser et acquiesça. Elle plongea seule, tout du moins accompagné de ses compagnons sauf Lippouti, et demanda à Wailmer de surveiller ses amis, ayant des choses plus intéressantes à faire pour le moment. Dès qu'elle était allée dans cette eau glaciale, elle avait comme repris son entraînement et était maintenant pour un entraînement intense.

Mains derrière, tête à la surface de l'eau, elle plongea et se propulsa tel un bateau dans l'étendue bleutée. Elle souhaitait voir le fond des océans, l'admirer et tenter de le manger comme on mange un délicieux met. L'océan et ses habitants étaient plus que magnifique. Elle vivait pleinement cette aventure qu'était la vie quand elle regardait cet endroit. Tout était beau et ses propres pokémons dans ce décor seraient très certainement les plus beaux pokémons du monde. Elle les aimait tellement qu'elle avait du mal à ne pas les oublier et plus elle en voyait, plus elle sentait l'obligation de capturer de nouvelles espèces. De là où elle était une espèce l'intéressait beaucoup mais n'ayant pas ses pokéballs, ni l'un de ses pokémons, il lui était impossible d'aller l'attaquer et de la capturer.

Tout en admirant la beauté de la mer, elle remonta à la surface pour reprendre son souffle, son corps d'humaine lui demandant de respirer pour pouvoir agir de manière productive. La jeune femme aspira un bon coup et remettant ses cheveux en place regarda tranquillement Ellyra qui venait de créer quelques filets d'eau dans ses mains. Elle était tellement heureuse de maîtriser enfin l'élément qu'elle en fit part à Tyla en lui demandant de lui apprendre à maîtriser l'eau. Tyla était quelque peu surprise de cette demande ne sachant pas vraiment si elle était capable d'insuffler son savoir. Elle baissa la tête et réfléchit quelques instants avant de donner sa réponse.

• J'accepte mais je te préviens que l'entraînement sera dur et que tu devras m'écouter sans contredire ce que je te dis. Je te laisse à ta demande, je reviens.

Un léger sourire effleura son visage. Elle était rentrée dans son personnage de « mentor » pour lui montrer qu'elle ne serait pas facilement supportable et qu'il serait très certainement dur de devoir suivre ce qu'elle allait dire sans broncher. Pourtant si elle s'engageait dans cette aide, elle souhaitait que son élève soit comme à ses pieds, comme pour montrer une supériorité et une autorité par rapport à son guide. Tyla avait déjà aidé des personnes notamment Soriu dans la maîtrise mais cela n'avait été qu'un début pour lui apprendre les bases du combat à l'épée ainsi qu'aux diverses armes qui pouvaient exister.

Elle retourna dans les profondeurs de l'océan et cette fois-ci créa une bulle lui permettant de respirer sous l'eau, sans avoir à remonter sans cesse pour reprendre son souffle. Elle avait créé une bulle assez grande lui permettant de bien respirer et regarda de nouveau les pokémons présents dans ce milieu. Elle avait encore oublié ses pokéballs mais cela n'était pas vraiment grave. Ellyra lui avait coupé l'herbe sous le pied et surprise, elle avait oublié la seconde raison expliquant pourquoi elle était remontée en surface. Elle souhaitait aller chercher ses pokéballs mais cela lui faisait tout nager et elle avait envie d'admirer plutôt que de solliciter ses membres.

Agitant simplement ses bras de manière légère, elle s'avança. Les profondeurs étaient exceptionnelles et elle était triste à l'idée de devoir remonter, de revoir la beauté du ciel plutôt que cette magnificence qu'est l'eau. Elle passa peut-être une dizaine de minutes à contempler ce qui l'entourait, en ne pensant plus à rien. Quand elle se rendit compte qu'elle était partie trop loin, elle remonta à la surface. Wailmer était devenu tout petit, malgré son gros format et n'était plus qu'une vulgaire mouche dans cette étendue. Tyla sourit en espérant que la baleine la voie mais elle n'espérait pas trop.

Elle reprit sa course vers Wailmer, tranquillement. Alors qu'elle était a mis chemin, une immense ombre apparue aux côtés de Wailmer. Celle-ci inquiétant la jeune femme, elle commença à lancer des cris brefs pour tenter de faire intervenir Wailmer. Elle tenta d'accélérer mais la bête qui arrivait était bien plus rapide et elle risquait de toucher toute la petite tribu qui était réunie autour de la baleine, ne voyant pour le moment rien. Alors que la bête arrivait en direction du groupe, Wailmer comprit enfin ce qui se passait en voyant l'ombre sous ses yeux. Tyla, de loin, n'arrivait pas à bloquer le pokémon et éloigna plutôt toute la tribu – comptant Ellyra dans ses membres – et les déposa sur un bout de banquise rapidement. Pour cela, elle avait dû mouiller tous les pokémons, mais elle n'avait pas forcement eu le choix.

L'ombre devenait de plus en plus claire, et finalement, un Wailmer vint rencontrer la baleine de la jeune femme. Le choc fut rude et Wailmer venait d'être mis de côté alors que le pokémon sauvage allait bientôt toucher la banquise pour toucher les pokémons. La baleine de Tyla était complètement déboussolée mais dans sa perpétuelle aide elle se dirigea vers la banquise pour aider Ellyra, Barpau et les autres pokémons de Tyla. Elle n'était pas assez rapide pour arriver à temps et Tyla ne pouvait pas arrêter le sauvage d'où elle était. Wailmer partit donc pour tenter de l'intercepter et soudainement, une lumière émana de son corps.

Tyla s'arrêta nette. Elle avait complètement oublié ce qui l'entourait et regardait son pokémon qui semblait évoluer. La baleine commençait à s'agrandir de manière étrange. Elle s'allongea et s'affina pour devenir une magnifique Wailord qui bloqua avec une vitesse plutôt importante, le pokémon sauvage qui les attaquait. Voyant la supériorité de Wailord, il disparu dans les abîmes pendant que Tyla se dirigeait vers Wailord. Une fois arrivé vers elle, elle se jeta littéralement dans ses bras, pour montrer qu'elle était heureuse de voir tout ces efforts enfin récompensés. Elle avait réussi à faire évoluer sa pokémon et elle en était bien contente. A la limite d'avoir les larmes aux yeux, elle lâcha son pokémon et se dirigea vers Ellyra.

• Je suis désolé de vous avoir abandonner de la sorte. L'évolution de Wailmer est arrivée au bon moment fort heureusement. As-tu réfléchi à ma proposition ?


La jeune femme lâcha un sourire léger et remonta sur le dos de Wailord devenu plus apte a faire des longs trajets par ce biais. Tous les pokémons l'accompagnèrent, et Poissirène et Barpau vinrent de nouveau entouré Wikkea.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Invité le Sam 30 Oct 2010 - 20:22



« Dressée tel un rêve au milieu des cascades... »



Un.
Des cris d’alerte, flous, essoufflés.
Deux.
Une vague énorme était sur Wailmer.
Trois…
Ellyra prit comme une grande inspiration, et la bulle mentale dans laquelle elle était rentrée explosa.
- Barpau !
Ce fut comme un réflexe, toute l’eau resta figée au dessus d’eux dans les airs. Même pas vraiment figée ; l’eau créait simplement un mur qui les protégeait des attaques. Puis l’eau retrouva sa liberté et le mur fondit, ne laissant derrière lui que quelques vagues sauvages. Le premier réflexe d’Ellyra vu de chercher Barpau. Il n’était pas dans la petite troupe. La jeune fille le chercha du regard, paniquée. Pourtant l’eau était redevenue parfaitement calme et aucune ombre ne se profilait sous la surface.
Ellyra se fichait de tout ; de Wailmer qui évoluait, de la joie de Tyla, les applaudissements de ses pokémons. Elle se fichait même d’elle-même. Elle voulait juste voir Barpau et s’assurer qu’il allait bien. Son cœur tambourinait dans sa poitrine, ses jambes tremblaient légèrement. Elle fouilla l’horizon des yeux et elle croisa Wailord – devenu à peu près dix fois plus gros – et Tyla qui nageait à côté de lui, arborant un sourire de grande fierté. Et puis Barpau apparut à côté de lui, faisait un bon prodigieux au dessus d’une vague. A son tour, Ellyra sourit. Parce qu’à ses yeux, son Barpau était aussi puissant et aussi beau que Wailord. Il n’était sûrement pas un Demanta, un Tortank ou un Wailmer, juste Barpau. Ca suffisait amplement.
Tyla s’approcha du bord et monta sur le dos de son Géant, suivie de toute sa petite troupe. Barpau resta dans l’eau accompagné de Loupio et Poussirène. A côté du Wailord, ils ressemblaient à de petites tâches colorées sur l’océan, de toutes petites étoiles à côté d’une immense planète. Même si Wailord était très utile lorsqu’il fallait traverser une grande étendue, Ellyra préférait les petits pokémons, les petites étoiles. Petits par la taille mais pas par le talent ou le courage. Barpau se fraya un passage et s’approcha de la banquise où Ellyra l’attendait. La jeune fille lui adressa un sourire qui traduisait sa pensée. Même sans mot, elle était sûre qu’il l’avait comprise. Et Barpau fit demi-tour, plongeant entre deux vaguelettes, ressortant un peu plus loin dans une myriade de perles argentée. Les pokémon de Tyla le rejoignirent rapidement et à plusieurs ils entamèrent une danse folle.

• Je suis désolé de vous avoir abandonné de la sorte. L'évolution de Wailmer est arrivée au bon moment fort heureusement. As-tu réfléchi à ma proposition ?

- Bien sûr que j’accepte ! Tu voudrais bien m’emmener à ton arène ? Je n’ai jamais quitté mon village, je rêve de visiter les grandes citées de Mizuhan.

« La citée Arkan, dressée tel un rêve au milieu des cascades, ville de Suicune est la source de toutes les légendes de Mizuhan. Je crois même que l’on peut l’affirmer, la plus belle cité du Monde connu… »

Toutes les légendes qu’elle avait lues lui revinrent en mémoire et elle se perdit dans l’imagination de la ville. Elle essaya de se représenter la force qui circulait dans la ville entourée d’eau. Déjà à la banquise, Ellyra percevait distinctement le pouvoir qui circulait en elle, mais dans Arkan, cela devait dépassait l’inimaginable. L’envie de découvrir la ville se renforça davantage et elle espérait que Tyla accepterait de lui faire découvrir la cité d’Arkan.


Désolée, j'avais complètement zappé ce rp, c'est nul ce que j'ai écris .. :/


avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Tyla Weathered le Dim 14 Nov 2010 - 13:42


Tyla revint finalement vers Ellyra après cette épreuve impressionnante demandant à la jeune femme si elle souhaitait encore que Tyla l'aide à trouver la voix de l'élément. Comme elle l'avait fait souvent, la championne serait ainsi le maître de la jeune femme et tenterait de faire évoluer le pouvoir de celle-ci au maximum. Elle savait que tout ce travail était dur mais maintenant qu'elle c'était engagée, elle allait devoir donner le meilleur d'elle-même pour que la jeune femme maîtrise son élément de mieux en mieux.

Un sourire apparu sur le visage de Tyla car son interlocutrice venait de lui dire qu'elle acceptait avec grand plaisir. Elle ajouta même qu'elle souhaitait connaître l'arène de la jeune femme et surtout la ville dans laquelle elle se trouvait. Tyla acquiesça d'un signe de tête et réfléchit. L'arène portait de nombreux bassins en son creux et ainsi, l'entraînement pour la jeune femme, pour elle et pour ses pokémons serait très certainement très intéressant dans ces lieux. Ellyra avait eu une bonne idée de proposer cela car sinon, elle aurait eu du mal à y penser car cela était trop évident pour elle, s'entraînant régulièrement dans ce lieu.

• D'accord, ce sera le lieu de notre premier vrai entraînement. Sache tout de même que pour évoluer, il faudra beaucoup donner du tien...


Tyla aimait beaucoup dire ce genre de phrases à ses élèves car elle aussi était passé par là et elle savait que ce genre de phrases invitaient les personnes à réfléchir et qu'ainsi, ils donnaient le meilleur d'eux-mêmes. Tyla demanda à Wailord, qui venait fraichement d'évoluer de partir en direction d'Arkan pour quelques petits entraînements et la baleine émit un petit cri pour montrer qu'elle était parfaitement d'accord. Quelques secondes après, la petite troupe se mit en marche, comprenant la totalité des membres de l'équipe de Tyla, avec Ellyra et Barpau à leurs côtés.

Quand elle repensa à tous les élèves qu'elle avait eu, elle repensa à Soriu qu'elle avait croisé pour la première fois ici et qu'elle avait entraîné à l'art du combat, alors qu'il ne connaissait rien à cet art. Elle aurait bien aimé le revoir quelques temps après mais pour le moment, elle n'en avait pas eu l'occasion. Leur dernière rencontre remontait à ce combat entre les deux furies, au sommet de la chaîne Cenosia où la championne avait tenté d'intercepter deux jeunes femmes qui tentaient de se tuer l'une et l'autre. Elle était un peu nostalgique mais le fait d'entraîner Ellyra allait très certainement ravivé la flamme endormie de son aventure.

[Topic clos]

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] A travail acharné, récompense mérité [Ellyra]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum