[ Clos ] [Mission 2] Protection rapprochée [Velusia/Soriu/PNJ]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission 2] Protection rapprochée [Velusia/Soriu/PNJ]

Message par Soriu Tiadramat le Mar 14 Déc 2010 - 16:12

[Aucun souci, c'était une remarque comme ça. Au final, seule ma Gardevoir peut s'en tirer facilement. Les autres sont de niveau moyen par rapport à la mission. Ils se débrouillent (surtout Eoli et Nephenee qui sont déjà de base un peu au-dessus du lot) correctement sinon ! Sinon, c'est très bien comme d'habitude.]
[Contrainte : Retourner dans son passé.]


"Je me suis promis ... et je vous ai promis que personne ne serait blessé ... Je tiendrai parole ... Qu'importe si c'est moi qui en souffre."

Il avait dit cela avec calme bien qu'il avait la tête dirigée vers le sol. Il ne paraissait pas crédible, loin de là, les yeux baissées ... mais pourtant, il était étrangement calme bien qu'il semblait exténué. Continuer ... Encore continuer à se battre ... Toujours continuer à se battre ... TOUJOURS ! TOUJOURS ! Il dirigea sa main droite vers les nombreux pokémons qui étaient encore capables de se battre, criant à ses pokémons :

"NEPHENEE ! Envoie un Hydrocanon au beau milieu d'eux ! FRIYENDIA ! Gèle moi cet Hydrocanon quand il sera à leur portée ! LALABELLE, brise-moi cet Hydrocanon quand il sera gelé ! Le reste ... Je m'en occupe ..."

Il allait en terminer ... dès maintenant ... C'était pour cela qu'il arrêtait d'utiliser ses pouvoirs de protecteur ... Car il comptait utiliser les autres ... Ceux de lieur... Il ferma les yeux, commençant à réfléchir à tout cela. Fatiguant ... C'était si fatiguant ... Trop fatiguant même ... Pourquoi est-ce qu'au départ, il avait accepté cette mission hein ? Si c'était une mission de protection, cela voulait FORCEMENT dire qu'il avait à se battre. Qu'est-ce qui lui avait pris ... de penser de la sorte ? Stupide ... Stupide ... Stupide ! Est-ce qu'il voulait que ça recommence une nouvelle fois ?!

Est-ce qu'il ... Est-ce qu'il ... Il ne voulait pas revivre ça ... Il ne voulait pas revoir un corps disparaître en cendres devant ses yeux. Serena ... Il se l'imaginait encore une fois ... dévorée par les flammes qu'elle avait utilisées ... mais aussi cette foudre ... La puissance n'emmène qu'à la destruction de soi-même ... Il ne voulait pas devenir fort ... ni puissant ... mais il le devait ... Et il devait utiliser cette force pour battre ses adversaires. Serena ... La jeune femme aux cheveux auburn ... Il était passé à quelqu'un d'autre ... Quelqu'un qui n'était pas peut-être pas humain ... mais qui débordait d'amour pour lui ... comme Serena ... Un amour encore plus grand que celle de l'humaine. Il détestait se battre ... vraiment ...

Qu'est-ce qu'il lui avait pris ... de recommencer la même erreur ? Peut-être qu'il aimait souffrir ? Et faire souffrir ? Tout en haïssant cette guerre futile et pathétique ? Il avait encore participé à une guerre ... peu après les évènements causant la mort de Serena. Cette guerre où il s'était chargé de protéger tout le monde ... Sans se protéger lui-même ... Cette guerre qui lui avait permis de découvrir une autre facette de sa Gardevoir. Oui, lui, ne valait pas mieux que les autres. Il n'était pas au-dessus d'eux, il n'était pas plus fort ... Non ... Rien de cela ... Il était un homme comme les autres et il savait à quel point ... c'était effroyable de perdre ceux qu'on aime ... ou de voir blesser ceux que l'on veut protéger. La meilleure défense était l'attaque ... Et il ne voulait pas qu'Helena soit en danger, loin de là. Helena ... était trop importante pour lui ...

Sur cette plage ... Bien avant Serena ... Avant qu'il ne la retrouve ... Non ... C'était n'importe quoi ... C'était après Serena ... Mais avant la guerre ... Il avait embrassé la Gardevoir ... pour lui montrer qu'il l'aimait. Il avait apprécié ce moment, oui, il n'avait pas honte de le dire mais peut-être que cela avait été le déclencheur de toute cette histoire ... Au final, il n'était pas mieux que les autres, il était pire ... Il ne voulait pas se battre, il aimait une Pokémon, il protégeait mal ... Tant de choses se chamboulaient dans sa tête alors qu'il avait fini de se concentrer. Difficile à croire mais pourtant, c'était bien le cas. Il allait s'en sortir ... Ils allaient tous s'en sortir et après ... Après .. Avec toute cette colère emmagasinée à cause de Velusia, il allait mettre un terme à cette bataille.

Devant lui se trouvait maintenant l'hydrocanon complètement gelé. Au beau milieu des Airmures et des Magnezones, il trônait fièrement alors qu'un petit cri se fit entendre, Lalabelle, sa Lockpin ayant concentré toute sa force dans son poing droit pour frapper l'hydrocanon gelé. Alors qu'il était en train de se fissurer, les yeux du jeune homme devinrent complètement roses. L'épreuve qu'il allait passer n'était pas un sprint, simplement de l'endurance. Lorsque l'hydrocanon vola en morceaux, chaque morceau stationna dans les airs avant de foncer subitement vers tous les ennemis, visant les plus affaiblis puis ceux qui étaient encore capables de se battre. Ce n'était pas la puissance qui était nécessaire pour une telle action mais l'endurance. Utiliser chaque morceau de glace pour frapper les ennemis et les assommer était éreintant, très éreintant mais il ne s'en privait pas. Il continuait avant de ...


"SORIU ! Arrête tes bêtises ! Tu n'en a pas assez de faire la même chose ? Tu vas encore t'évanouir sous la fatigue !

"Ne détourne pas ton regard du combat ... Velusia a besoin de toi. Et si je m'évanouis ... Alors tu resteras auprès de moi pour veiller sur ma personne."

Elle coupa aussitôt la communication télépathique. Si les autres pouvaient la voir, elle serait en train de rougir violemment. Néanmoins, maintenant, Eoli et Moona surveillaient les airs, terminant le travail accompli par Soriu et les trois autres pokémons. Il ne restait plus qu'elle ... à agir ... Et elle avait lu dans les pensées de Velusia. Elle voulait une téléportation, elle allait l'avoir. Sauf qu'elle était aussi du voyage. Velusia fut subitement téléportée derrière l'homme tandis que la Gardevoir apparaissait devant lui, flottant à quelques centimètres pour laisser l'espace aux deux personnes sur le dos du Metalosse. Peut-être qu'en profitant de la confusion du chef, Velusia pouvait en terminer avec lui ... et peut-être éviter que le Metalosse ne joigne la bataille ?

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission 2] Protection rapprochée [Velusia/Soriu/PNJ]

Message par Velusia Varam le Dim 19 Déc 2010 - 15:21

Velusia n’était plus en mesure de suivre le combat de Soriu et de ses pokémons. Elle pu toutefois jeter un œil à la caravane, qui était toujours arrêtée et semblait calme, signe qu’au moins, les brigands n’avaient pas encore plus l’atteindre. Une bonne nouvelle. Quelques dresseurs étaient hors d’état de nuire, il ne restait donc que leur chef pour en finir rapidement, car malheureusement, ce gang pouvait encore les avoir à l’usure. Chose que voulait à tout prix éviter Velusia. La falaise était difficile, plusieurs pan de roche se détachèrent tout près de Velusia, au dessus d’elle, aussi bien que là où elle tenait ses prises. Elle commençait à se retrouver en situation délicate. D’un coup d’un seul Velusia crut entrer dans un genre de sphère, se sentant comme oppressée. Cela faisait bien longtemps… Bien longtemps qu’elle n’avait pas eu cette impression. Cela lui fit étrange, la dernière fois qu’elle avait été téléportée, c’était par son Gardevoir… Dans les plaines de Mizuhan, lors de la guerre. Mais elle chassa ses pensées, ce n’était certainement pas le moment de se laisser aller, elle avait la vie des meneurs, de Soriu et des pokémons du groupe sur les épaules et ne pouvait se permettre de les perdre eux aussi. Velusia apparut ‘enfin’ derrière le chef de gang. Silencieuse, elle vit au même instant la Gardevoir apparaître en même temps qu’elle devant le dit chef des attaquants. Qui eut une expression de surprise, pas un cri à proprement parler… Juste une expression. Il recula et Velusia profita de se moment précis pour l’attraper par les épaules et le faire chuter de sa monture. Comme il ne s’y attendait pas, il s’étala sur le sol rocheux. Velusia demanda à ce qu’Elenna (c’était la première fois qu’elle l’appelait par son prénom) de bien vouloir s’occuper de la monture. D’un revers de bâton de sa lance, elle fit chuter l’autre accompagnant dans le vide. Enfin, pas totalement, il s’écraserait en contrebas avec peut-être deux ou trois choses de cassées, mais guère plus. Du moins, il fallait l’espérer pour lui, mais ce n’était pas le problème de la jeune femme.

Dans le même mouvement, Velusia pointa la lame de sa lance à la gorge du chef. Il avait voulu les attaquer, maintenant il fallait être prêt à le payer. La soldat n’avait aucune intention de le tuer, à moins qu’il ne l’y force. La femme faisait confiance à la Gardevoir pour ne pas se soucier de ce qu’il se passait dans son dos.

]« C’est fini. » Dit-elle simplement. ] « Rappelle tes hommes et vos pokémons, ou nous en finirons autrement. »

Elle était sérieuse bien sûr. Elle n’hésiterait pas tuer si c’était nécessaire, bien qu’elle préférait s’en passer. L’homme pâlit. Il ne s’était peut-être pas attendu à ça. Tant mieux. L’air renfrogné, il sentit avoir moins le choix quand Velusia lui entailla la gorge a trop approcher son arme de lui. Sur le ‘champ de bataille’, les premiers qui avaient vus leur chef se faire attaquer avaient remballés leurs pokémons et avaient fuit. Les plus courageux restèrent mais durent se retirer comme le leur ordonna leur chef. Ils durent se replier dans les montagnes. Les trainards ne mirent pas très longtemps à décamper. Il fallait dire qu’entre les attaques directe de Velusia, et celle de ses compagnons de mission, ils étaient tombés sur plus gros qu’ils avaient dû le penser… Lorsqu’ils ne resta personne (après vérification), Velusia prit un élan et frappa le chef de gang à la tête. Celui-ci était maintenant dans le coma, si l’on pouvait dire. En tout cas, sa perte de connaissance leur laisserait le temps de continuer leur route. Velusia se tourna vers la Gardevoir.

] « Ca serait bien de le téléporter quelque part dans un recoin rocheux… » Hasarda t-elle. A son réveil, en plus d’être déboussolé, il serait ‘légèrement’ perdu dans la montagne. Ou au moins, il lui faudrait quelques heures à lui et sa bande pour se réunir.


[Je me suis permise...]

_________________
avatar
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 294

Fiche de personnage
Points: 28
Âge du personnage: 28 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission 2] Protection rapprochée [Velusia/Soriu/PNJ]

Message par Soriu Tiadramat le Dim 26 Déc 2010 - 16:24

"Plusieurs heures ? Non ... Ce n'est pas une bonne chose. Soriu me fait dire par la pensée qu'il ne pense pas à l'éventualité de le laisser en liberté. Il risquerait de recommencer ... C'est pourquoi on va l'empêcher de nuire à jamais ... Ou du moins pour quelques temps."

Qu'est-ce que ... Avant même que Vélusia ne puisse agir, le corps du chef disparu subitement en même temps que la Gardevoir. Quelques minutes plus tard, elle revint comme si de rien n'était. L'avait-elle ... réellement ... Pour éviter une nouvelle dispute qui ne servirait guère à quelque chose, le jeune homme prit la parole avec calme, semblant maintenant être soulagé.

"Elle l'a juste ligoté à une branche de telle sorte qu'il ne puisse pas s'enfuir. Lorsque nous rentrerons en ville, nous donnerons des informations sur sa localisation pour qu'ils puisse venir le chercher. Maintenant qu'il est rendu incapable de réagir, il ne devrait plus poser de soucis mais pour ses actes, c'est la prison qui l'attend. Tu es beaucoup trop gentille ... Un criminel reste un criminel."

Ce n'était pas un reproche mais un constat pour sa part. Ce n'était pas dans ses idées d'appliquer une telle chose mais maintenant qu'ils en avaient terminé, ils pouvaient continuer à avancer. Le reste du voyage ne posa aucun souci, le marchand et ses compagnons poussant plusieurs fois de nombreux soupirs de soulagement à l'idée de réussir le voyage depuis maintenant un bon nombre de fois. Ils arrivèrent jusqu'à la ville. Maintenant ... Il était peut-être temps de parler de la récompense ? Ou du moins, lui, pour l'instant, il avait autre chose à faire. Il demanda à sa Gardevoir de le suivre, allant chercher une milice ou n'importe quelle organisation qui était capable de faire régner la justice ici. Lorsque ce fut le cas, il lui expliqua le cas des saltimbanques dans les montagnes. L'homme en face lui dit qu'ils ne pouvaient rien faire, qu'ils étaient trop nombreux et trop organisés. Néanmoins, Soriu lui expliqua que leur chef était maintenant ligoté et et pendu à une branche bien solide, dans l'incapacité de parler, de se mouvoir ou autre. Il attendait tout simplement d'être cueilli à un endroit. Lorsqu'il en termina avec la milice, il revint vers le marchand et Vélusia, attendant que chacun et chacune prenne la parole. Même si tout ... avait très mal commencé, maintenant qu'ils pouvaient enfin souffler, c'était une bonne chose. Il suffisait juste de patienter. Ah ...

[Bien moins court que toi mais je me rattraperai surement sur le prochain, là je n'ai pas grand chose à dire puisque dans le fond, on a terminé la mission. On attends le message du PNJ puis ensuite, on fait un ultime post chacun. Tu commenceras, je suis galant. :p]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission 2] Protection rapprochée [Velusia/Soriu/PNJ]

Message par PNJ le Mar 11 Jan 2011 - 10:01

La milice observa le jeune homme, qui se présentait. Ainsi donc, le chef d'une bande recherchée avait été vaincu...? En temps normal, ils n'y seraient pas allé. Ils s'étaient déjà frotté à eux et avaient perdu beaucoup d'hommes, car trop organisé... Et l'un d'entre eux devait connaître le système militaire, car à chaque fois, ils avaient été vaincus... Mais visiblement, il fallait agir de manière imprévisible pour sauver sa peau et y arriver... Le chef finit par hocher la tête.

"Nous irons, ne vous inquiétez pas... Merci beaucoup pour ce service rendu à tous les peuples. Nous pourrons voyager avec plus de sécurité.. Nous allons le chercher."

Donnant une bève injonction à ses hommes, le chef, suivi de sa troupe quitta les lieux, après avoir remercié les deux jeunes gens pour le travail qu'ils avaient accompli, et qui allait permettre à des centaines de personnes de se déplacer sans trop de risques...

Le marchand, qui avait enfin déposé sa cargaison sur la place de la ville se rendit près de ses sauveurs, pour les remercier comme il le devait. Il avait été sceptique en voyant seulement deux personnes venir, mais au final, ça avait suffi, et il était sauf, alors il n'allait pas se plaindre... Au contraire, il allait faire preuve de générosité, ce qui n'était pas très courant venant de lui... Fouillant dans son sac, il en sortit un petit disque rond, d'une couleur légérement rouge. Puis, cherchant encore, il mit la main sur une sorte de pierre blanche. Son coeur brillait d'une lumière jaune, laissant penser qu'un rayon du soleil avait été placé en son centre. Alors que les contours de ce point lumineux étaient blancs, voire transparant, la pierre irradiait d'un splendide éclat.

Il se rapprocha du jeune Mizuhanien et de sa Gardevoir et lui remit le disque entre les mains.


"Ce disque de savoir vous permettra d'apprendre à l'un de vos Pokémon, une capacité issue des flammes, et d'une grande puissance : la Déflagration ! Utilisez la avec précaution cependant..."

Puis, se tournant vers la Nalcienne, il alla vers elle et lui tendit le minéral.

"Cette objet est une Pierre Eclat, une pierre qui vous permettra de faire évoluer certaines espèces de Pokémon. Elle vous sera très utile j'en suis sûr !"

Pourtant, à sa grande surprise, la jeune femme semblait refuser son offre... Vexé, il entreprit une sorte d'argumentation, sachant pertinemment qu'elle repartirait avec sa pierre, car il l'avait décidé.

"Prenez-là, vous verrez, ce genre d'objet sert toujours, croyez-moi ! Vous n'avez pas encore de Pokémon, mais qui sait, à l'avenir, vous aurez peut-être besoin !"

Ses paroles ne semblaient pas la convaincre... Un peu à court d'idées, vu qu'elle n'avait pas l'air de vouloir du présent, il lui prit la main, y plaça la pierre un peu tiède et lumineuse, et lui referma la main.

"Ecoutez, gardez-là et faites en ce que vous voulez, c'est un objet de valeur, vous pourrez toujours faire du troc avec, et puis, on ne sait pas de quoi l'avenir est fait ! Acceptez ce cadeau, c'est ma récompense pour le grand service que vous m'avez rendu ! De toute façon, je ne vous laisse pas le choix, je vous le remets, vous l'utiliserez comme vous le voudrez après, ça ne me regarde pas !"

Mais il vit bien vite que l'objet ne convenait toujours pas... Il fouilla encore une fois dans son sac et en sortit alors une petite écaille bleutée. Il reprit la pierre et lui remit l'écaille, se lançant dans d'autres explications.

"C'est une écaille draco. Elle fait évoluer des Pokémon extrêmement rares, en les rendant encore plus puissant. Cet objet a, à mes yeux, encore plus de valeur qu'une Pierre Eclat, plus facile à trouver déjà... Gardez-la, vous en tirerez un meilleur prix si vous cherchez à vous en débarasser..."

C'était sa dernière offre et tout ce qu'il pouvait faire... Il lui sourit et s'inclina devant les deux jeunes gens, pour les remercier encore, et finit par se séparer d'eux. Ils avaient accompli leurs missions, ils étaient arrivés en un seul morceau à bon port, ils pouvaient dissoudre l'équipe qu'ils formaient...

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission 2] Protection rapprochée [Velusia/Soriu/PNJ]

Message par Velusia Varam le Jeu 13 Jan 2011 - 14:57

Ce que Soriu n’avait encore une fois pas comprit, c’est que Velusia aurait par ce biais laissé une seconde chance à ce voleur de grands chemins. Après avoir reçut cette correction, il aurait pu décider de laisser tomber, après tout elle n’avait pas reçut l’ordre d’arrêter ces pillards, mais de part son professionnalisme, la milice aurait bien sûr été tenue au courant. Mais ce garçon ne semblait pas comprendre grand-chose… Enfin, il n’était pas soldat lui, il ne pouvait comprendre ce que cet engagement à la patrie et à la justice impliquait et en cela, Velusia lui pardonnait. Soriu ne l’avait toujours pas comprise… Non elle était loin d’être gentille, lui par contre… Il avait trop de principes. Des criminels, elle en avait vu dans sa vie sans doute bien plus qu’il n’en verrait jamais. Et elle ene avait vu de toute sorte, les éternels récidivistes, les opportunistes, les deséspérés, ceux qui ne recommenceraient jamais, ceux qui se repentaient… Mais les civils, tout ces gens qui ne cotoyaient pas cette partie de la société ne pouvait pas savoir tout cela, ils n’avaient pas les informations pour, ni les occasions. Velusia n’en dit rien, mais n’en pensa pas moins. DU reste, elle savait déjà ce qu’elle ferait une fois en ville, n’en déplaise à Soriu. Elle avait après tout des affaires qui ne le regardait pas. Le reste du voyage se passa sans anicroche. Le reste de la bande avait fuit et tout ce qu’ils croisrent n’alla pas plus loin que quelques pokémons sauvages inquiets ou intrigués. Il y eu aussi quelques éboulements, mais pas de quoi renverser un ponyta, comme on disait. Il leur fallut encore quelques longues heures pour arriver au terme de ce voyage et la vue à l’horizon de la ville fut accuellit par des exclamations enthousiastes de la part des meneurs. Ainsi que des tauros qui tiraient les chars. Certains durent tirer sur leurs guides pour stopper les bêtes et les empêcher de charger vers la ville. Mais Velusia ne s’en inquiéta pas. D’une part elle comprenait le soulagement de leur compagnon à quatre pattes, et d’un autre parce qu’elle svait que les meneurs connaissaient parfaitement leur métier. Arrivés en ville, enfin, tous poussrent des soupirs de soulagement. Velusia pouvait aisément comprendre, les embuscades n’étaient pas tellement les affaires des marchands et des paysans, ils n’avaient pas été accoutumés, eux, a ce genre de situation. La milice n’était jamais très loin des frontière quand il y en avait une, sinon d’une place. Soriu alla directement vers celle-ci pour faire passer son petit message, mais Velusia ne resta pas en reste. Lorsqu’il revint vers le marchand, il put voir la jeune femme saluer le militaire Mizuhanien et inversement. Cette entrevue était très professionnelle et Velusia disparut un instant dans le bureau du commandant. A ne pas en douter, elle lui faisait rapport des derniers évènements, mais plus encore. A ne pas oublier qu’elle était là volontairement, mais sous les armes de son armée.

Elle revint quelques instants plus tard, s’étant acquittée de sa mission. Contrairement a Soriu, elle n’avait l’air ni soulagée, ni spécialement heureuse d’en avoir finit avec cette mission. Pour la jeune femme, sa vie était une succession de mission et le vivait très bien. Elle avait elle-même choisit sa voie et ne saurait s’en séparer. Cette situation était donc des plus normales pour elle et non pas un fait exceptionnel comme pour Soriu. Son métier et son quotidien était la guerre… Ce qui était loin d’être le cas de tout le monde, seul celui des militaires. Velusia revint à son tour vers Soriu et le marchand. Celui-ci avait déjà déballé tout ses paquetages. Les meneurs avaient sans doutes déjà prit leurs gages, mais ils s’affairaient encore près de la caravane, désormais éparpillées dans la place du village.

« Finalement, tu vois bien que tes pokémons savent se battre. Ils ne sont pas trop mauvais… » Envoya t-elle à Soriu, calme. Une énième pique amicale, en quelques sortes. Elle avait suffisamment bien cerné le jeune homme et sa pokémon à l’énervement facile pour se douter de leur réaction à sa remarque. Mais dans le fond, elle s’en amusait et c’était une chose qu’elle n’avait pas ressentit depuis bien longtemps. Un instant plus tard, le marchand fouillait dans ses affaires et en ressortait deux objets. Lorsqu’il revint vers eux les proposer, Velusia comprit qu’il tenait à les remercier. Il offrit à Soriu une puissante capacité pour un pokémon de feu. C’était là une belle récompense, mais à la hauteur des risque encourus cependant, bien qu’il n’avait pas été forcé de la lui offrir. Mais c’était toujours les intentions qui comptaient, non les récompenses obtenues. Velusia s’appretait à partir quand le marchand s’adressa a elle. La jeune femme en était surprise, elle ne se sentait pas concernée par cette remise. Le marchand tint à lui offrir une pierre Eclat, un bel objet en soi, mais elle ne put accepter. Velusia refusa poliment son offre. Se cachant derrière son appartenance, elle était un militaire en service et ne devait pas accepter. Elle avait parlé d’un ton ferme, de celui auquel on insistait pas à contredire. Mais c’était sans compter sur l’entêtement du vieux marchand. Il insista. Velusia déclina une nouvelle fois son offre. Il ne pouvait le savoir, mais rien de ce qui avait rapport avec les animaux ne lui servirait jamais plus. Elle le remercia de sa générosité mais n’accepta toujours pas son offre. Mais son insistance devenait gênante. A Nalcia il était déconvenant de refuser avec autant d’insistance une preuve de bonne générosité, que l’on soit soldat ou pas. L’homme reprit sa pierre avant de lui en donner une autre. Gênée, mais ne pouvant paraître impolie devant l’Ecaille de Dragon, elle se résoudre aux bonnes convenances et accepter. Le marchand s’inclina une dernière fois et Velusia le salua à la façon des militaires de Nalcia. Il repartit et alla s’occuper de ses affaires, l’esprit libérée de la traversée qu’ils venaient d’effectuer. Velusia rangea son Ecaille de Dragon. Ce faisant, elle pu jeter un œil à l’œuf qu’elle portait toujours. Entièrement brun, terne et toujours aussi vide. Malgré les évènements derniers, l’œuf n’avait toujours pas émit le moindre petit signe de vie. Velusia rangea l’écaille a son côté, pensant que comme son œuf, elle n’en aurait jamais aucun utilité, bien que sa valeur marchande pourrait toujours aider un jour ou l’autre.

« Il est temps pour moi de rentrer à Nalcia. » Dit-elle simplement, en guise d’au revoir. Et en effet, après leur séparation, Velusia prendrais un vol en Roucarnage vers la caserne. Vol qui ne devrait cependant pas être très long.


[RP CLOS]

_________________
avatar
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 294

Fiche de personnage
Points: 28
Âge du personnage: 28 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission 2] Protection rapprochée [Velusia/Soriu/PNJ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum