[ Clos ] Une halte éprouvante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Kairy le Jeu 25 Nov 2010 - 17:24

Le soleil arrivait au zénith, et pourtant il me semblait que cela faisait des heures que j’avais pénétré dans cette forêt, des heures que j’avais quitté Zack. Je m’arrêtais pour déjeuner devant l’autel du dieu de la forêt. Est ce que les Dieu ressentent la faim, la soif, la douleur, la peine ? Je m’agenouillais près d’un petit cours d’eau et contemplais mon reflet dans les eaux bondissantes du ruisseau.
Mince, les larmes avaient laissées des traces sur mes joues, je plongeais mon visage dans la fraîcheur vivifiante du torrent. Comment en étais je arrivée à souffrir ainsi, je ne l’avait rencontré que depuis quelques heures et déjà sa présence me manquait. Je replongeais ma tête dans l’eau vive espérant remettre mes idées en place...
Relevant la tête, j'essorais mes cheveux tout en observant autour de moi la clairière qui m’entourais. De forme ronde, celle ci laissait suffisamment d’espace au centre pour laisser pénétrer le soleil. Les cimes des arbres bruissaient doucement et le bruit du vent calmait peu à peu mes sens. L’autel au centre était baigné d’une douce lueur, je déposais dans la coupelle prévue à cet effet des baies pour le protecteur de la forêt et m’agenouillant devant celui-ci je composais une prière afin de faire savoir à l’esprit de la forêt que nous désirions la traversée. Une fois celle-ci finit je me relevais pour m’installer à la lisière du chemin qui s’enfonçait dans les bois.
J’observais alors mon Ponyta qui profitait de la halte pour brouter quelques brins d’herbes, mais dès qu’il sentis mon regard sur lui il releva la tête et me fixa avec un air ampli de tristesse.
« Ne t’inquiète pas Sunshine, je vais bien et puis nous sommes ensemble c’est le principal, non ? Ne t’en veut pas pour ce qui c’est passé, je te répète que c’est toi le plus important pour moi maintenant. »
J’espérais que j’avais dans ma hâte choisie le bon chemin ; laissant le vent soulever mes cheveux je fermais les yeux et me concentrais sur ses murmures. Parler au vent, sentir son environnement, oublier tout ce qui vous entoure, se concentrer uniquement sur la pensée de ce que l’on cherche. Je focalisais mes pensées sur mon frère, mon jumeau, sa voix, son sourire, sa présence et posais ma question au vent : on se trouvait mon frère, quelle était la direction à suivre, le chemin à prendre.
Je restais ainsi, devenant le vent et me transportant à l’unisson de celui-ci je pu apercevoir les flash transmis par la forêt. L'image tout d'abord flou se précisa, un groupe qui traverse la forêt à vive allure. Un groupe composé de plusieurs personnes, marchands et guerriers confondus avec sur les armes et les boucliers un emblème que je ne reconnais pas.  Que je ne reconnais pas, pas sûr j'ai l'impression de l'avoir déjà vu quelque part mais où? Le groupe marche vite les guerriers pressant les marchands et restant aux aguets semblant essayé de cacher quelque chose. Des paroles sont échangées à voix basse mais j'arrive à entendre le nom de Palma, une ville portuaire de Terros. Je cherche à identifier mon frère dans le groupe, il était au centre mais……Bon sang il était attaché !! Je perdais ma concentration et me redressais en trébuchant Sunshine se précipitant vers moi. Je m’appuyais sur lui me rendant compte que je transpirais, et avais de la fièvre, c’est vrai que c’était la première fois que j’utilisais mon pouvoir aussi longtemps.
« Tout va bien, Sun je vais juste m’asseoir un petit peu d’accord. »
Joignant le geste à la parole je m’assis en tailleur et finie par m’allonger, fermant les yeux. Je savourais la douceur de l’herbe sous moi, le vent bruissant doucement dans le feuillage, et réfléchissais aux visions que je venais d’avoir.


Dernière édition par Kairy le Mer 1 Déc 2010 - 19:03, édité 3 fois

_________________
Sunshine par Ishi
Spoiler:


avatar
Kairy
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 286

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Lenneth Tyrsen le Jeu 25 Nov 2010 - 21:01


Lenneth avait quitté le vieux Scarmiglione quelques semaines auparavant. L'entrainement intensif qu'il lui avait fait suivre était d'une nature totalement différente de celle de ceux qu'elle suivaient au château. Moins physique et intellectuel, plus mental. Le maitre de l'acier, a defaut de lui enseigner comment maitriser le métal lui avait appris a garder son esprit ouvert, malgré le blindage psychologique qu'elle mettais en place. Elle n'aurais jamais cru pouvoir apprendre autant d'un pauvre ermite, mais les faits étaient la.
La vielle bâtisse était maintenant loin derrière elle, et elle continuais sa route vers le sud-est, Mjöllnir a ses côtés. Elle avait décidé de suivre les conseils du vieux maitre. Se laisser porter par son instinct. Et son instinct lui disait de se rendre a la Foret d'Agata. De même, elle décida de ne pas suivre les chemins usuels. Après tout, elle était en voyage d'initiation pour s'endurcir, et les sous bois se montraient souvent plus dangereux, et plus instructifs, que les sentiers battus. C'est ainsi que Lenneth passa a côté de la destination qu'elle s'était fixé, Kabana.
S'enfonçant de plus en plus profondément dans la forêt, dense et humide, elle ouvrait ses yeux aux merveilles de la nature. Ici, tout rappelait le paradis originel, et, pour une fois dans sa vie, elle douta de la voie qu'elle avait choisi, l'acier... La terre pouvait être si belle, si enchanteresse, et donner la vie... L'acier était froid, distant, mécanique. Il était la mort. Mais il était également une force brute qui permettait de proteger les personnes en danger... Elle ne savait plus trop quoi penser. Son Galekid lui s'en fichait. Il gambadait, courrait après les papillons, sautait par dessus les ruisseaux clairs et frais...
Lorsqu'il marqua un temps d'arrêt. Lenneth, intriguée, aiguisa ses sens. Elle avait une sensation étrange. Quelque chose qui ressemblait a de la magie. Pas très loin. Une magie .. étrange... Et certes pas une magie de la Terre. La jeune fille abaissa son heaume, et sorti son marteau, avant de se diriger discrètement vers la source de cette etrange émanation mystique, Mjöllnir quelques pas derrière elle, visiblement mal a l'aise, avant de déboucher sur une clairière. La source se trouvait ici. Une jeune fille, apparemment épuisée, accompagnée d'un Ponyta. Consciente qu'elle se ferais remarquer par le Pokemon d'un instant a l'autre, elle décida de prendre les devants, et sorti du fourré, relevant son heaume. Si il y avait un humain, le danger était moindre. Elle prit une grande inspiration, et déclara d'une voix forte et solennelle la phrase rituelle de présentation de la noblesse Terrosienne.
"- Je suis Lenneth, fille d'Heimdall, fils de Wotan, de la maison Tyrsen d'Omashu, Paladins de Terros. Pour Servir et Proteger. Et voici Mjöllnir, fils de Donar le Gigantesque, fils de Brokk. Puisse leur acier protéger la cité.
- Gal'Kiid !"
Bon, certes, pour un premier contact, cela pouvait paraitre froid. Elle s'empressa de rajouter, d'une voix un peu moins forte, et légèrement embarrassée, quelque chose comme "Ravie de rencontrer enfin une âme humaine dans cette foret...", pendant que Mjöllnir, rassuré, gambadait déjà vers le Ponyta. "Je cherche la cité de Kabana... Je pense m'être égarée.. Et bien que cette demande puisse paraitre égoïste et anticipée, auriez vous l'amabilité de m'indiquer le chemin, si cela est dans vos compétences ou connaissances ?"
Cependant, elle en doutais. La jeune fille avait l'air complètement éreintée, comme quelqu'un qui voyage trop vite depuis trop longtemps. Elle n'était sans doute pas du coin... Mais cela valait tout de même la peine d'essayer.

_________________
Spoiler:

*Oui, je sais, tu aurais têtedemulé de ce geste, mais ta pas le choix, nous, on tiens a toi! Merci a qui qui a fait la sign'*
avatar
Lenneth Tyrsen
Informations
Nombre de messages : 120

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Kairy le Ven 26 Nov 2010 - 0:46

Le ciel est vraiment magnifique quel que soit le pays d'origine, allongée dans l'herbe je savourais le fait d'être seulement là à apprécier la nature dans toute sa splendeur. Je jetais un regard en coin pour vérifier la position de Sunshine qui s'était un peu éloigné pour pouvoir brouter, mais je remarquais qu'il vérifiais lui aussi fréquemment ma position et mon état.
L
à c'est vrai que je n'y étais pas allée de main morte, c'était la première fois que j’utilisais sciemment et pleinement mes pouvoirs pour ressentir mon environnement et j'avoue que je me sentais fourbue comme à la fin d'une journée de travail au ranch. Je devrais être plus prudente à l'avenir, se mettre volontairement en position de faiblesse après ce que j'avais découvert n'est pas recommandé.
Je me mettais en position assise avec effort, et fis une grimace. Mince si même le fait de changer de position était douloureux je ne sais pas comment nous allons continuer notre route aujourd'hui. Fermant les yeux je me concentrais sur les images que j'avais acquis dans la souffrance, je revis le visage de mon frère. Retenant mes larmes, je repensais à son visage, je le connaissais par cœur, n'étions nous pas des jumeaux, et quelque chose me dérangeais dans cette vision.
Tout d'abord, le fait qu'il paraissait docile, je ne reconnaissais pas Kaoru, lui toujours calme en apparence ne devais pas s'être laissé prendre sans combattre. En y repensant, certains de ces hommes avaient des blessures, sûrement l'œuvre de mon frère. Le deuxième fait était qu'ils marchaient tous à une certaine distance de lui comme si ....
« Mais bien sur », me levant d'un coup je fus prise d'un vertige et m'appuyais alors sur Sunshine qui s'était précipité à mon côté dès qu’il m’avait vu chancelée. « Ils l’ont enfermés dans un cocon, une sphère de pouvoir le privant du sien, ce qui expliquerais beaucoup de choses. » Prise de nausée je penchais la tête sur mon Ponyta, le remerciant de me prêter de sa puissance. Bon la première chose était de reprendre des forces et vite, puis se mettre en route, j’étais bien dans la bonne direction le principal étant là.
Je sursautais en entendant une voix derrière moi, même plus capable de surveiller ses arrières là ça deviens grave.
"- Je suis Lenneth, fille d'Heimdall, fils de Wotan, de la maison Tyrsen d'Omashu, Paladins de Terros. Pour Servir et Proteger. Et voici Mjöllnir, fils de Donar le Gigantesque, fils de Brokk. Puisse leur acier protéger la cité.
- Gal'Kiid !""Ravie de rencontrer enfin une âme humaine dans cette foret...", "Je cherche la cité de Kabana... Je pense m'être égarée.. Et bien que cette demande puisse paraitre égoïste et anticipée, auriez vous l'amabilité de m'indiquer le chemin, si cela est dans vos compétences ou connaissances ?"
Le Galekid arrivait en gambadant vers Sunshine qui me soutenait toujours, m’éloignant de celui-ci et je me redressais avec peine, mes muscles douloureux comme après un exercice soutenu. J’observais mon interlocutrice, plus jeune que moi à bien y regarder mais certes pas inoffensive je pouvais le sentir dans l’aura qu’elle dégageait. M’accroupissant je me présentais à mon tour.
« Je m’appelle Kairy et mon compagnon Ponyta s’appel Sunshine. » Tendant la main vers le Galekid, je lui présentais ma paume à plat pour qu’il puisse voir que je ne représentais pas une menace.
« Quand au village de Kabana, il se trouve à quelques heures de marche d’ici en direction du Nord. Il suffit de suivre le chemin qui se trouve sur la droite. » Je lui montrais la route en question et poursuivais. « C’est également par là que je dois me rendre, si tu me laisse quelques minutes pour déjeuner on peut partir après. As-tu déjà mangée, si ce n’est pas le cas tu peux partager notre repas c’est assez frugal mais nous partagerons de bon cœur. »Je m'assis sur le sol Sunshine se plaçant derrière moi, et j'ouvris les boites contenant les baies et les galettes de maïs et attendais avec patience que la jeune fille s'asseye ou continue sa route.


Dernière édition par Kairy le Mer 1 Déc 2010 - 19:04, édité 1 fois

_________________
Sunshine par Ishi
Spoiler:


avatar
Kairy
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 286

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Lenneth Tyrsen le Ven 26 Nov 2010 - 1:36

La jeune fille ne ressemblais vraisemblablement pas une menace, aussi Lenneth accepta poliment l'invitation a diner, partageant également ce qu'elle avait avec son hôte. Cela dit, il fallait avouer que la nourriture du vieux avait tendance a ne pas être très appétissante, et la jeune terrosienne avait un peu honte de présenter ses mets aux qualités douteuses. Elle sorti tout de même de son baluchon les patates farcies, certaines a la viande, d'autre aux légumes, encore entourées de leur fine couche protectrice de métal. Cette technique de conservation des aliments qu'avait mis en place Scarmiglione avait d'abord surpris la guerrière, mais après plusieurs semaines de voyage, elle avait conclut qu'il ne devait pas y avoir de méthodes plus efficaces.
Elle déposa les blocs de métal sur son coté, s'assit sur ses genoux, et pris une profonde inspiration.
"Vous devriez vous écartez. Ça va secouer un peu."
Ceci étant dit, elle leva son marteau en l'air, et l'abattit avec force sur le sol, droit devant elle, focalisant sa puissance magique au bout de son arme. Il y eu un choc sourd, puis un léger tremblement, lorsque des pics de terre et de pierre sortirent du sol, autour du marteau, puis se rapprochèrent les un des autres, formant un foyer rudimentaire, avec cheminée, et bouche d'insertion. La jeune Terrosienne retira son marteau du four improvisé, en faisant attention de ne pas trop déplacer le minerais, proche du charbon, qu'elle y avait convoquer. Puis, elle se leva.
"Je vais chercher du bois sec, pour permettre au feu de prendre. Je vous serrais gré de surveiller mes affaires, si cela n'est pas trop impoli. Je ne pense pas qu'il me faudra plus de cinq minutes. Je vous prie de m'excuser."
Quelques minutes plus tard, elle revint avec une brassée de petit bois sec, qu'elle enfourna dans le petit édifice de pierre et de roche. Puis, a l'aide des silex qu'elle ne quittais jamais, elle alluma les brindilles, et jetta les conserves dans le feu.
"Ça devrais être chaud d'ici une dizaine de minutes. Je m'excuse encore une fois du temps de préparation nécessaire. Et puisque vous m'avez l'air épuisée, je me doit de vous offrir ceci. La dernière qu'il me reste. Il s'agit d'une potion que m'a donné l'apothicaire d'Omashu avant que je parte. Elle apaise la douleur et fait baisser la fièvre. Je n'en aurais pas besoin je pense. Nous autres, Terrosiens, avons une constitution solide, sans vouloir me venter ou paraitre présomptueuse. La montagne sculpte notre esprit et notre corps. Je vous l'offre de bon cœur."

_________________
Spoiler:

*Oui, je sais, tu aurais têtedemulé de ce geste, mais ta pas le choix, nous, on tiens a toi! Merci a qui qui a fait la sign'*
avatar
Lenneth Tyrsen
Informations
Nombre de messages : 120

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Kairy le Ven 26 Nov 2010 - 2:31

-----------------
Sunshine secoua sa crinière, il n'avait pas du tout apprécié l'intervention de la jeune fille et c'était dressé devant sa dresseuse quand celle-ci avait brandit son marteau. Cette fois ci il attendit un signe de Kairy pour savoir s'il fallait ou pas se sentir en danger mais elle lui fit signe de revenir se mettre derrière elle. Il s'exécuta de mauvaise grâce après tout, si elle pouvait manipuler la terre si aisément que ça il comptait rester sur ses gardes. Il regarda sa dresseuse s'inquiétant de sa fièvre qui ne passait pas, bon sang qu'elle peur il avait eu quand il l'avait vu manquer s'écrouler...Quand il entendit la proposition de la jeune fille, il réprima un hennissement de contentement, ne pouvant rien faire lui même il acceptait, bon à contre cœur certes, l'aide offerte. Puisqu'il ne pouvait rien faire pour améliorer lui même l'état de sa maîtresse que la personne ai été assez aimable pour lui offrir son aide le rassurait quelque peu. Ce devait être quelqu'un de bien. Il poussa du bout du nez l'épaule de Kairy pour que celle-ci accepte le remède.
-----------------
Quand je vis les pouvoirs de la jeune fille, je me rendis compte à quels point je ne maîtrisais pas les miens. Après qu'elle eu fait jaillir du sol le nécessaire pour cuire des aliments je restais sidérée... Je n'utilisais pas mes pouvoirs à leurs pleines capacités ça je le savais mais à ce point, pendant que pensais à tout cela quand elle me demanda de veiller sur ses affaires pendant qu'elle allait chercher du bois. Je hochais la tête n'ayant pas encore retrouvé la parole face à une telle démonstration, et la regardais prendre la direction du sous bois pour récolter les branchages mentionnés. Mes galettes étant sèches je lui en laissait deux de côté et reposais la tête sur l'encolure de mon Ponyta. Ma tête toujours douloureuse, je profitais de la brise qui caressais mon front brulant pour fermer les yeux et apprécier ce moment de silence non pas que la jeune fille parla fort mais le résonnement du coup de marteau se répercutais encore dans mon crâne. Me levant doucement et sans précipitation, j'allais chercher au ruisseau de l'eau fraiche avec ma gourde et en rapportais suffisamment pour tous.
Elle revint au même moment ou je m'asseyais, et m'avertis que la préparation du déjeuner prendrais quelques temps. Je lui souriais et lui affirmais que je n'étais pas si pressée que ca.
« En fait un peu de repos me ferais du bien, j'ai abusé de mon pouvoir de vision et me sens assez mal pour l'instant», lui avouais-je.
« J'apprécie ton geste mais je ne voudrais pas te priver d'une potion si précieuse ». Un coup dans mon épaule me fis comprendre que Sunshine n'étais pas de cet avis.
« Si tu es sûre qu'elle ne te manquera pas, j'accepte avec plaisir mais je ne vais pas tout boire, un quart devrait suffire. »
Je sortis mon gobelet et après avoir pris la fiole prélevais un quart de son contenu que je versais dans mon verre. Rendant la potion à sa propriétaire, je la remerciais de nouveau et bu la potion. Aussitôt le martèlement dans ma tête se calma, et j'appréciais d'avoir rencontré une personne aussi sympathique.
« Dis moi si ce n'est pas indiscret, comment ce fait-il qu'une si jeune fille que toi se retrouve sur les routes à cet âge? Si la question te gêne tu n'es pas obligée de répondre, bien sur. »
En attendant sa réponse, si elle le désirait, je regardais nos Pokemons qui semblait s'amuser un peu plus loin dans la clairière, le Ponyta semblant apprécier la compagnie d'un autre Pokemon.


Dernière édition par Kairy le Mer 1 Déc 2010 - 19:06, édité 1 fois

_________________
Sunshine par Ishi
Spoiler:


avatar
Kairy
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 286

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Lenneth Tyrsen le Ven 26 Nov 2010 - 4:03

Les enveloppes métalliques contenant la nourriture crépitaient dans le ventre ardent du four, augmentant la température déjà accablante de cette journée ensoleillée. Mjöllnir, comme a son habitude, s'etait rapidement attaché au Pokemon de type feu. A croire qu'il essayait de rattraper tout le temps qu'ils avaient passés, presque seuls, dans la citadelle. Lenneth était prête a soupirer, lorsqu'elle se rappela qu'elle était en compagnie d'une jeune demoiselle, et que l'étiquette prohibais ce genre de relâchements. Le vieux fou avait quelque peu ébréché le carcan de son éducation, impeccable auparavant.
La dresseuse après avoir hésité, accepta la potion, sans doute grâce au petit coup de museau du Ponyta. Elle ne vida cependant pas la fiole, et la rendu encore aux trois-quarts pleine a Lenneth, ce qui n'était pas très poli. Enfin, cela devais partir d'une bonne intention, et l'ermite lui avait dit que pour progresser, il fallait garder l'esprit vif, que le métal n'apparaitrais qu'une fois la gange de terre entièrement ouverte. Une métaphore minière.... C'était lui tout craché. elle ne tiendrais donc pas rigueur du manque d'étiquette de son interlocutrice.
« Dis moi si ce n'est pas indiscret, comment ce fait-il qu'une si jeune fille que toi se retrouve sur les routes à cet âge? Si la question te gêne tu n'es pas obligée de répondre, bien sur. »
Effectivement.... Elle manquait réellement d'étiquette. Bha, après tout, pourquoi pas. Et puis, comparée a Bhumi... elle était plutôt polie en fait. (Jolie?). Bien.... Entretenir la conversation en parlant de son passé. Elle pouvais le faire. En fait, cela ne la gênait pas. Elle était suffisamment détachée de sa propre existence pour que parler d'elle ne soit pas plus embarrassant que de parler du temps.
" Il s'agit d'une coutume familiale. Nous sommes entrainé dès notre plus jeune âge au combat et a la stratégie militaire, et, lors de notre douzième anniversaire, notre apprentissage théorique est terminé. Il nous faut donc quitter notre domicile pour passer de la théorie a la pratique, afin de progresser, et de devenir digne des Chevaliers au Galeking de la famille Tyrsen. "
Lenneth posa son regard sur Mjo' qui gambadait, joyeux, comme a son habitude.
"Notre voyage a également pour but de faire progresser notre destrier, afin que lui aussi se montre digne de sa lignée, en le confrontant a des situations qu'il ne pourrait rencontrer en restant enfermé a la forteresse. Notre devoir est de défendre la Cité, et pour se faire, il nous faut être paré a toute les situations possibles."
La guerrière sourit. Elle se demandait si c'était réellement la seule raison pour laquelle elle avait quitté la cité des montagnes. Elle saisi un petit bout de bois et activa le feu, qui protesta en toussotant. Fallait il continuer a alimenter la conversation ? Lenneth n'aimait guère parler, et les échanges de politesses lui suffisaient amplement. C'était peut être la raison pour laquelle elle s'était entendue avec l'ermite, lui qui avait tant de difficultés d'élocution.
"Et pour votre part ? Je suppose qu'une quête quelconque vous a pousser loin de chez vous. Considérant votre état de santé et le type de votre familier, je gage que vous êtes de Flamen, et pas forcement de la partie nord du pays... Et vous n'êtes guère plus âgée que moi, il me semble. Les malades ont surtout besoin de repos. Mais quelques fois aussi de parler. Je ne vous demanderais rien sur votre passé. Je vous laisse seule maitre de raconter ce qu'il vous plaira. Ce qui m'importe, actuellement, est votre état de santé. Je me sentirais mal si il devais arriver malheur a quelqu'un que j'ai croisé mal en point, surtout si je ne lui ai pas apporter toute l'aide possible."
Elle attisa encore un peu le feu, gardant un œil sur la Flammen. La potion pouvait avoir quelques effets secondaires, et le pokemon de feu risquait de ne pas lui pardonner si sa maitresse s'évanouissait. Même si les risques étaient faibles en ne prenant qu'un quart de la dose. Il était d'ailleurs étonnant que le remede ai marché si vite, vu la quantité infime absorbée... Peut être était-ce du a l'origine de cette migraine... Elle avait parler de pouvoir..? La magie qu'elle avait ressenti plus tôt émanais donc bien de cette fille. Et il semblait dangereux. Du moins pour son utilisateur.
"Je suppose que nous pourrons faire la route ensemble, au moins jusqu'à Kabana. Ensuite, nous pourrons toujours aviser. Sachez que je suis tout a fait prête a vous accompagner dans votre quête si je l'estime juste. Mon instinct m'a demander de venir ici, et je vous est trouvée, ma quête doit donc être liée a la votre, d'une manière ou d'une autre. Bien sûr, je ne m'imposerais pas a vous si vous préférez voyager seule. Mais aider les personnes dans le besoin est ma raison d'être."

_________________
Spoiler:

*Oui, je sais, tu aurais têtedemulé de ce geste, mais ta pas le choix, nous, on tiens a toi! Merci a qui qui a fait la sign'*
avatar
Lenneth Tyrsen
Informations
Nombre de messages : 120

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Kairy le Ven 26 Nov 2010 - 12:20

Alors que je rendais la fiole à son propriétaire, je la trouvais un peu froissée, mais il est vrai que de ma part accepter un remède que je ne n’avais pas préparé était déjà exceptionnel. Je ne désirais pas vexée mon interlocutrice, mais il me semblait que sans le savoir j’avais d’une manière ou d’une autre blessée la jeune fille. N’ayant jamais vraiment eu l’envie de me rapprocher des autres enfants qui nous considéraient mon frère et moi comme des monstres je n’avait pas développé une compréhension des jeunes de mon âge.
J’observais Lenneth, il me semble que dans le dialogue de présentation de départ c’était le prénom de celle-ci. Bien que jeune elle semblait avoir reçue une éducation plus que spartiate et je trouvais en cela que moi, même si je n’avais pas de nom avais eu tout l’amour d’une famille d’adoption. Je trouvais qu’elle parlait d’elle-même comme d’une autre personne semblant détachée de sa propre vie et trouvais cela dommage que certains adultes dans leur désir de bien faire et de protéger leur enfants leur retirais leur joie de vivre.
Repensant à sa présentation de départ elle devait venir d’une famille plus que puissante donc très certainement aisée. Je devais certainement avoir commis des impolitesses, n’ayant pas le même rang que la jeune fille et sans doute pas la même éducation.
En entendant ses remarques suivantes je m’empourprai j’avais si l’air mal en point que ça, mais il était vrai que je savais que je n’aurais pas pu pousser si longtemps mes recherches, l’envie de connaître le sort de mon jumeau avait été plus forte que ma raison qui avait essayé de m’arrêter…Je me décidais à être franche avec Lenneth, après tout rien ne l’avais obligée à me raconter son passé et je me lançais à mon tour.
« Je suis désolée de t’avoir inquiétée, je t’assure qu’en temps normal je suis plus vaillante. La raison de ma présence dans cette forêt est simple. Je suis à la poursuite d’un groupe de personnes qui ont, pour une raison qui m’échappe, emmené mon frère contre son gré. »
Me rappelant certaines de ses paroles je rajoutais :
« En fait même s’il est vrai que j’ai grandie dans les plaines flamboyantes de Flamen, je ne le suis pas d’origine, » joignant le geste à la parole, je créais une petite tornade dans ma main. « Je suis Nalcienne, et la raison de ma faiblesse soudaine est que j’ai utilisé le vent présent dans cette clairière pour découvrir si j’avançais dans la bonne direction. Seulement j’ai abusé de ce pouvoir en prolongeant inutilement la vision. Je viens des plaines au-delà du Colisé qui longent la mer, mes parents adoptifs nous on trouvés mon jumeau et moi il y a un peu plus de dix ans, rescapés d’un naufrage. Le seul lien que j’ai avec mon pays d’origine est mon collier et son médaillon. »
Je souriais en songeant à sa proposition, elle semblait persuadée que je ne pourrais pas me défendre seule. Comparé à son armure, ma tunique devait semblait bien fragile mais ma spécialité étant les boucliers je n’avais pas désiré m’alourdir pour pouvoir chevaucher Sunshine et avancer le plus rapidement possible.
« J’accepte avec plaisir ta compagnie, puisque notre direction est la même et d’ailleurs il me semble que nos pokemons s’entendent déjà très bien. Et si une fois à Kabana, nos quêtes semblent se rejoindre je ne vois aucunes objections à ne pas continuer notre route ensemble, si cela te conviens bien sur. Je crois que Sunshine et ton Galekid seraient ravis de faire plus ample connaissance. »
Sunshine avait grandi en partit dans le troupeau et en partit avec moi et était plus disposé à faire la route en compagnie féminine que masculine. Je n’avais aucuns doutes là dessus, ce ne serait pas après les jeunes filles qu’il en aurait mais certainement après les membres opposés. Regardant les Pokemons jouer dans l’herbe je trouvais le Galekid euphorique comme si le Ponyta était sa première réel rencontre avec un autre Pokemon et ses premiers jeux aux côtés d'un autre Pokemon. Souriant de leurs jeux, je me retournais vers la Terrosienne, lui laissant l’opportunité de parler ou non, le silence n’étant pas gênant à mes yeux car en bonne compagnie, le silence est d’or.


Dernière édition par Kairy le Mer 1 Déc 2010 - 19:07, édité 1 fois

_________________
Sunshine par Ishi
Spoiler:


avatar
Kairy
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 286

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Lenneth Tyrsen le Ven 26 Nov 2010 - 19:38

Une Nalcienne... C'était donc ça. De la magie de l'air. Pas étonnant d'avoir été perturbée, pour une maitre de la terre. Deux éléments opposés. Les Nalciens et les Terrosien étaient des ennemis séculaires, la dernière guerre ne remontant pas a si loin. Cependant les Paladins d'Omashu étaient totalement étranger a la politique, et ne sortaient jamais de la cité, leur voyage initiatique terminé. En plus de n'avoir jamais éprouver la moindre animosité envers les autres pays, les Tyrsen ont développé un certain sens du respect de leurs adversaires. De ce fait, Lenneth parvint a ne pas broncher. Elle écouta l'histoire de la fille aux cheveux d'or poliment. La perte d'un être cher. Voila quelle était sa motivation. Cela semblait une cause plutôt juste pour Lenneth... Elle aurait sans doute fait la même chose si quelqu'un lui avait enlevé Mjö'.
L'échange de politesse...Ou la discussion... semblait être terminé, aussi la jeune guerrière la conclut elle avec un hochement de la tête. Il était probable qu'elle accompagne Kairy après Kabana. Après tout, elle se dirigeais vers Terros, et était une Nalcienne d'origine. Et tout le monde en Terros n'était pas aussi neutre que les Chevaliers au Galeking.
Elles resterent silencieuses pendant quelques minutes, avant que la jeune fille a la peau chocolat reprenne la parole, après avoir tisonné une dernière fois le feu.
"Il semblerait que la nourriture soit prête. Prenez garde aux tremblements."
L'avertissement donné, elle frappa deux fois dans ses mains, avant de frapper le sol. Et, dans un roulement de tonnerre, le four regagna la terre, de la même manière qu'il en était sorti, ne laissant derrière lui que les braises, les brindilles, et les ballots métalliques. Lorsqu'elle se redressa, ses mains étaient couvertes d'une épaisse carapace de terre. Ou comment faire d'une pierre deux coups, le ba-BA de la maitrise de la terre. La fillette retira la pitance brûlante des braises, protégée de la chaleur par ses gantelets pierreux, et les posa sur une petite table en rocaille qu'elle avait ériger préalablement. Enfin, elle sorti de son balluchon son dernier gadget. Une sorte d'objet en acier, long et plat, avec des encoche bizarres, et une petite faucille formant un angle droit avec le reste de l'objet. Elle fit glisser l'objet le long du chemin qui était visible sur les enveloppes métalliques, ouvrant les réceptacles, et laissant échapper un fumet pas si déplaisant.
"Pomme de terres, cuites a l'étouffée, farcies de leur ribambelle de petits légumes; accompagnée de leur jumelle, cuite de même, renfermant un fondant de Tauros au miel et aux oignons. En espérant que cela vous convienne, Mademoiselle."

_________________
Spoiler:

*Oui, je sais, tu aurais têtedemulé de ce geste, mais ta pas le choix, nous, on tiens a toi! Merci a qui qui a fait la sign'*
avatar
Lenneth Tyrsen
Informations
Nombre de messages : 120

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Kairy le Sam 27 Nov 2010 - 1:12

J’observais la jeune guerrière à l’œuvre, elle maîtrisait son élément à la perfection et je n’osais lui poser d’autres questions de peur de la froisser davantage. Il allait falloir que je lui propose quelque chose et je me demandais la marche à suivre. Elle fis disparaître les éléments du foyers si facilement, que quelqu’un passant par là se serais demander comment elle avait fait pour faire cuire ses petits ballots métalliques. Je trouvais très ingénieux la façon dont elle se protégeait les mains pour ouvrir ses coques qui révélèrent des plats complets. J’étais surprise n’ayant jamais vu quelque chose de semblable, ainsi donc chacun peu utiliser à sa propre façon son pouvoir.
Elle ouvrit les réceptacles qui laissèrent échapper un doux fumet, et écoutant le contenu des ballots je me rendis compte que j’éprouvais une grande faim. Je la rejoignais auprès de la table qu’elle avait fait jaillir du sol et acceptais la part qu’elle me tendait. Je lui proposais à mon tour la part de galette que j’avais mis de côté pour elle et les baies puis commençais à manger.
Tout en dégustant le déjeuner je me rendais compte de mon incompétence dans l’utilisation de ma magie, et entrevoyait toute l’étendue du pouvoir qui pouvais être le mien. Il faudrait que je trouve un maître pour m’apprendre, le peu que j’avais développé en compagnie de mon frère me semblait bien insuffisant puisque lui, le plus fort de nous deux avait été battu. Il fallait que je devienne plus forte, pour pouvoir vaincre ses geôliers. Je pourrais peu être demandée à la jeune fille de m’aider à cela, elle semblait experte dans le maniement des armes et accepterais peu être de m’entraîner durant le voyage du moins si elle désirait poursuivre sa route en ma compagnie.
Sunshine s’approcha alors pour humer la nourriture présente et posant sa tête contre la mienne paru surpris de me voir manger de la viande. C’est vrai qu’au ranch comme nous élevions du bétail ma tutrice n’appréciait pas de tuer les Pokemons pour les manger et nous avions donc tous suivi un "régime" sans viande.
Flattant l’encolure du Ponyta je lui souriais, je savais que son approche avait été aussi pour vérifier mon état et je le rassurais me sentant bien mieux que précédemment. Tranquillisé il retourna jouer avec le Galekid.
Souriant à la dresseuse de celui-ci, je me relevais après avoir vérifié qu’elle avait elle aussi fini de manger et lui tendis la main l’aidant à se lever à son tour.
« Tu peux m’appeler Kairy enfin si cela te va, Mademoiselle fais un peu cérémonieux et je n’ai pas l’habitude. En échange dis moi comment tu désires que je t’appelle, j’avoue n’avoir pas retenue tout tes noms et titres et ne sais pas quel appellation utilisé sans te blesser. Après nous pourrons nous mettre en route après avoir éteint les braises restantes et rassemblée nos affaires.»
Rappelant Sunshine je pris ma gourde dans mon sac et aspergeais généreusement les dernières braises. Je vérifiais qu’elles étaient bien toutes éteintes avant de me relever et enfilais mon sac sur les épaules. J’aidais ma compagne de route à faire de même pour que nous puissions prendre la route sans tarder. La halte ayant été plus longue que je ne l’imaginais j’espérais que nous pourrions quand même atteindre le village de Kabana avant la nuit.


Dernière édition par Kairy le Mer 1 Déc 2010 - 19:08, édité 1 fois

_________________
Sunshine par Ishi
Spoiler:


avatar
Kairy
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 286

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Lenneth Tyrsen le Sam 27 Nov 2010 - 7:25

Kairy... Juste Kairy? Elles n'avaient effectivement pas reçu la même éducation... Cependant, Lenneth commençait a s'y habituer. Et puis Kairy n'était pas la première jeune fille qu'elle rencontrait a préférer être appelée uniquement par son prénom... Kaori lui avait déjà dit la même chose, bien qu'elle l'est toujours appeler Mademoiselle. Peut être qu'après tout, c'était elles qui étaient dans le vrai. Elle attrapa la main que lui tendait la jeune fille, par pure politesse, essayant de ne pas trop tirer sur le bras de la Nalcienne.
"Je suppose que vous avez raison... Peut être qu'entre jeunes filles, il est plus légitime de ne s'appeler que par son prénom ? Je ne suis pas très au fait des mœurs des personnes de notre âge... Appelez moi donc juste Lenneth, si telle est la coutume, Madem..Hmm...Kairy..."
Cette façon de s'appeler lui semblait affreusement courte. Le temps de parole s'en trouvais forcement réduit, et on se sentait obliger de combler le vide... de parler plus. Et puis, elle se sentais bizarre en prononçant ce nom, seul, sans titre, sans famille, sans ascendance. Quelque chose se rapprochant de la joie de transgresser une règle, peut être ? Non, c'était plus profond. Elle rougit. Oui. En fait, cela se rapprochais plus de l'impression de violer l'intimité de l'autre. De le considérer lui, seul, nu, dévoilé dans sa simplicité. De lui voler un baiser. Finalement, c'était , effectivement proche de la joie de transgresser une règle... Et elle venais de permettre a Kairy de lui faire cela...?
Virant au cramoisi, elle baissa la visière de son heaume, et reprit, la voix peu assurée, étouffée par le métal, et tremblant légèrement.
"Euh.. Je.... Peut être que pour l'instant, ce serais mieux que vous m'appeliez Mademoiselle Tyrsen, et que que je vous appelles Mademoiselle Kairy... Je... Cela me donne réellement une sensation étrange de contourner ainsi l'étiquette."
En y réfléchissant bien, Kaori avait déjà du l'appeler par son prénom uniquement, mais c'était dans le feu de l'action, et elle n'y avait pas vraiment prêter attention sur le moment. Après tout, les règles en combat et en dehors des combats ne sont pas régies de la même façon. En situation de conflit armé, l'efficacité est primordiale. Mais en dehors... non, vraiment, elle ne s'y faisait pas...
Pendant que la dresseuse rassemblait les affaires, la noble ramassa le minerais au sol, et en lança quelques un à son Galekid en tant que croquettes. Puis, elle récupéra ceux qui restaient, ainsi que l'ouvre-conserve et les silex, et remis le tout dans son baluchon, par dessus les boites restantes, la fiole, et la gourde d'eau. Elle passa l'extrémité de son marteau dans le nœud, et plaça l'ensemble sur son épaule. Elle était fin prête a reprendre la route, et Mjöllnir aussi.
Elle fit signe a l'adolescente de lui ouvrir le chemin, puisqu'elle semblait être au courant de la route a prendre, et s'engagea derrière elle.
La forêt charriait des bruits de Pokemon étranges, et des odeurs d'humus. La lumière étaient nettement moins omniprésente que dans la clairière qu'elles avaient quittée, et le vent faisait bouger les feuillages de manière inquiétante. La nature semblait vivante, et aux aguets. L'ambiance rappelait quelque peu a la Paladin celle des mines abandonnées ou elle s'était entrainée. Une mine hantée par des spectres. Elle fronça les sourcils, et banda ses muscles, sur le qui vive. Il était encore trop tôt pour que des fantômes se montrent, en théorie, et il faisait encore trop clair, mais prudence étant mère de sureté, il valait mieux se tenir sur ses gardes.
Et soudain, un craquement. Faible. Suffisamment faible pour qu'elle n'y ait pas prêter attention si elle n'avait pas intensifié sa vigilance. Un bruit presque anodin en forêt. Mais un bruit qui se rapprochait. Et un sentiment d'oppression par la même occasion. Elle entendit un autre craquement, plus proche. Elle fit signe a Kairy de stopper sa progression, déposa son baluchon au sol, et récupéra le bouclier dans son dos. Un son de flûte commença a se mêler au son du vent, progressivement. Un son a la fois mélodieux, et terriblement malicieux. Les fourrés se mirent a remuer de manière frénétique, chaotique, et trois Pokémon en sortirent. Il s'agissait de petits bonshommes en bois, avec un nez proéminent, et une grande feuille sur la tête, sur laquelle ils pianotaient, modulant le son de l'étrange musique. Des Pifeuil, d'après ce que Lenneth en savait. Et ils avaient l'air d'être prêt a jouer un de leurs mauvais tours.
"Ces Pokemon cherchent juste a nous effrayer. Il s'agit de leur passe temps favori. Ils ne devraient pas nous attaquer. En théorie."
Elle essayait de se rappeler ce qu'elle avait lu sur ses Pokémon. Type ténèbres et plante... Mais il y avait autre chose... Un détail... Quelque chose qu'ils n'aimaient pas, qui les faisaient déguerpir a coup sur, sans les blesser. Une sorte de recette de grand mère... Une formule toute bête, mais elle n'arrivait pas a s'en souvenir. Pour faire fuir un Pifeuil qui cherche a t'effrayer, il suffit de... de quoi, déjà ? ... Quelle plaie. Impossible de se rappeler. Bon, au moins, ils n'étaient pas sensé être violents. Le problème, en revanche, c'est qu'ils encerclaient le petit groupe, et que Lenneth ne pourrait pas protéger la dresseuse sur tous les fronts si ils se décidaient a outrepasser leur nature.

[A priori, ils ne sont pas capturables ici, mais on peut tout a fait les y rencontrer =D]

_________________
Spoiler:

*Oui, je sais, tu aurais têtedemulé de ce geste, mais ta pas le choix, nous, on tiens a toi! Merci a qui qui a fait la sign'*
avatar
Lenneth Tyrsen
Informations
Nombre de messages : 120

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Kairy le Sam 27 Nov 2010 - 19:01

« D'accord mademoiselle Tyrsen, je suis désolée de ne pas avoir de nom à vous proposer pour me nommer, nous ne nous rappelions pas notre nom de famille quand nous avons échoué sur la plage de Flamen. D’ailleurs je ne me rappelle pratiquement rien de ma vie avant cela. » Prenant en main mon médaillon je m’y raccrochais et ne m’aperçue même pas que j’avais fait pivoter les disques entre eux.
Il est dur de se défaire des habitudes inculquées dans son enfance et d’après ce que j’avais compris de sa vie avant son voyage tout ne devais être qu’une succession de règles. Je compris aisément la bizarrerie de la situation moi-même n’ayant que peu côtoyer les jeunes de mon âge me sentait assez empruntée.
« Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas très au fait des mœurs des jeunes gens moi non plus, donc si vous êtes prête à présent nous pourrions commencer la traversée de cette forêt. »
Sunshine nous attendait, le Galekid sur son dos semblant s’essayer à avoir une vue plus dégagée.
Je m’engageais dans le chemin précédé de mon Ponyta qui caracolait en prenant soin de son passager. Il me semblait que j’avais encore une fois gaffée avec la jeune fille en lui proposant de s’appeler par nos prénoms mais devant une lignée si prestigieuse je ne pouvais que me sentir triste de ne pas avoir de nom à moi. Comme j’aurai aimé dire Kairy untel, fille de… allons bon je recommençais à faire du mélodrame, je n’avais pas le temps pour cela.
La forêt bruissait autour de nous et je profitais de ses sons, j’avais toujours aimé la forêt, si dense et si riche. Je venais souvent m’y réfugier enfant, trouvant sous ses arbres séculaires un repos et un calme apaisant. La forêt ne m’avait jamais déçue, toujours à vous surprendre au coin d’un chemin, j’avais beaucoup appris de nos promenades avec mon frère, nous nous y retrouvions en cachette pour évaluer nos pouvoirs et les fortifier. Je continuais ma route appréciant les bruits des bois quand ma compagne me demanda de m’arrêter.
------------------
Sunshine gambadait joyeusement à l'avant du petit groupe le Galekid sur son dos, quand il entendit des craquements de feuilles se rapprocher. Interrogeant son cavalier celui -ci lui confirma que des Pokemons se rapprochaient de leur groupe, il fit volte face en douceur pour ne pas perdre le Pokemon et trotta doucement vers sa dresseuse.
La jeune guerrière avait d'ailleurs arrêter celle-ci, et le Ponyta apprécia qu'elle soit restée sur ses gardes, car sa dresseuse à lui n’était pas suffisamment sur ses gardes à son goût, à tiens pour une fois moins ignorante de son environnement elle semblait aussi à l'écoute de la forêt.
Laissant descendre le Galekid il se plaça sur la droite de sa maîtresse et se campa fièrement sur ses jambes. Après tout ils étaient dans une forêt et à moins que ce ne soit des Pokemons de type eau il devrait pouvoir défendre le groupe aisément. Il frappa le sol de ses sabots et fit flamboyer ses flammes comme ça les intrus quels qu'ils soient sauraient à quoi s'en tenir
.

------------------
Je la vis poser son baluchon et prendre son bouclier, je regardais à mon tour dans la direction dans laquelle elle se préparait et identifiais un son qui devait être produit par un ou des Pokemons. Quel jolie son de flûte cela devait être… Ils surgirent alors que je trouvais dans ma tête leur non : des Pifeuils. Très malicieux, ces lutins des bois s’amusent à effrayer les voyageurs en faisant du bruit et des farces pas toujours de bon goût il faut le dire. Ils étaient au nombre de trois, chacun de postant pour entourer notre groupe.
J’avais eu à faire à ces Pokemons une fois avec Kaoru, il avait fait quelque chose pour les faire fuir. Qu’est ce que c’était déjà, je voyais la guerrière se mettre en position de défense alors que je réfléchissais au moyen pour les faire fuir. Ce n’étais pas quelque chose de compliquer, il les avait fait décamper en une seule manœuvre…L’un d’entre eux s’avança vers moi et je m’en souvins de la solution utilisé par mon frère : en leur pinçant le nez, chose qu’ils détestent ils fuient normalement.
Je ne désirais pas blesser des Pokemons et ne savais comment allait réagir la jeune fille mais elle semblait elle aussi répugner à occasionner les blessures ; même si parfois on n’a pas le choix je ne désirais pas que Sunshine face des dégâts surtout dans la forêt.
Je fis signe à mon Ponyta de reculer et informais ma compagne que je pensais connaître le moyen de se sortir de ce mauvais pas.
« Si j’ai un bon souvenir il suffit de leur pincer le nez, c’est la partie la plus sensible de leur corps et ils se retrouvent privés de leurs forces si on les pince à cet endroit. Il faut les surprendre tous en même temps, mademoiselle Tyrsen occupez vous de celui devant vous, Sunshine tu t’occupes de celui sur ta droite et moi je m’occupes de celui devant moi. A trois chacun de nous attrape le nez du Pokemon et le pince. »
Je me préparais face au mien espérant que les deux autres serait en place à leur tour. Puis je lançais le départ.
« Vous êtes prêt ? Un, deux, trois ! »
Je me penchais vers le Pifeul le plus proche et lui attrapait le nez, dès que je le pinçais le Pokemon se dégagea en couinant et partit en courant dans la forêt suivit de ses deux comparses.
« Ne traînons pas ils pourraient revenir avec des renforts. Je te remercie Sunshine tu as très bien réagis, je suis fière de toi. Allons y et pressons nous. »
Je repris le chemin en accélérant le pas, sur mes gardes cette fois-ci, j’avais oublié que l’inattention est dangereuse.


Dernière édition par Kairy le Mer 1 Déc 2010 - 19:08, édité 1 fois

_________________
Sunshine par Ishi
Spoiler:


avatar
Kairy
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 286

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Lenneth Tyrsen le Dim 28 Nov 2010 - 20:50

Quelques heures avaient passer après la rencontre avec les Pifeuils, tandis que la nuit tombait. Le Galekid avait l'air exténué, et après avoir gambader toute la journée, c'était compréhensible. De plus, les minerais étaient rares dans la foret, et il suivait de ce fait un régime forcé. Sa maitresse ne se sentait pas le cœur a l'obligé a une marche forcée. Après un échange rapide avec Kairy, elles décidèrent de monter un camp. Une fine pluie passait à travers les feuillages sombres, jouant des notes aquatiques sur les rochers moussus de la foret d'Agata. Elles avaient eu la désagréable sensation d'avoir été suivies durant tout l'après midi, mais il aurait été déraisonnable de poursuivre la route vers Kabana de nuit, de toute manière.
Alors que Kairy s'apprêtait a aller cherche du bois pour construite un camp de fortune, la jeune guerrière lui fit signe d'arrêter.
"Je pense que nous avons suffisamment offensé la foret aujourd'hui. Je ne prendrais pas le risque d'abîmer ses arbres vénérables pour me loger, si j'étais vous, Mademoiselle. Des bruits nous suivent depuis notre malencontreuse mésaventure avec les petits hommes des bois, et je tiens a ne pas les offenser. Cela pourrais être la goutte d'eau faisant déborder le vase... Et je ne pense pas que nous tiendrions face a quelque chose de plus gros qu'un Pifeuil, ou a un groupe trop nombreux. Prudence et respect. C'est notre seule chance de passer une nuit correcte, si nous en avons encore la possibilité, bien que la probabilité me semble restreinte."
Elles n'étaient pas dans une clairière, et faire émerger des abris en pierre du sol semblait plus compliqué qu'en montagne. La maitre de la terre soupira.
"Je vais essayer de soulever quelque chose pour nous mettre a l'abri, sans trop endommager la foret. Je ne garanti pas le résultat par contre. La terre ici est meuble et riche en humus, manquant cruellement de roches et de cailloux. Et la complexité pour solidifier le tout sans abimer l'environnement risque de m'épuiser."
Lenneth baissa sa visière, et pris son marteau en main, tout en fermant les yeux, afin de mieux visualiser le terrain. Abstraction. Visualisation. Destruction. Abstraction. Reconstruction. La jeune maitre de la terre visualisait les différentes étapes nécessaire au processus magique complexe. Autant elle n'avait plus besoin de se concentrer outre mesure pour faire apparaitre un foyer, tâche devenue routinière depuis qu'elle maitrisais, autant faire jaillir un abris assez grand pour deux, n'altérant que peu la forêt, et dans un sol aussi instable, ne faisait pas parti de ce qu'elle faisait tous les jours.
Dans son esprit, les lignes de force vertes, les méridiens, tout dansait dans une chorégraphie complexe. Une fois les éléments remis en place, elle rouvrit les yeux. Elle détestait effectuée de la magie complexe, car l'épuisement engendré ne dépendait pas de la réussite du sort, mais uniquement de sa complexité. Elle espérais n'avoir pas surévalué ses capacités, sinon elle courrais au désastre. Bon, premier bon point, la lumière faible du soir lui parvenais encore. Elles n'avaient donc pas finies enfouies dans le sol. Le temps de s'habituer de nouveau au monde physique, et elle jeta un coup d'œil a son œuvre. Plutôt convainquant. Elle avait bien évaluée la densité de la terre, et l'abri, bien que disgracieux, semblait relativement solide et étanche. Elle s'enfouit dans le trou qui servais d'ouverture au baraquement sommaire. Relativement sec et chaud.
"Si cela ne vous gène pas, je vous laisserais volontiers le premier tour de garde. Je suis exténuée... Bonne nuit."
Sans attendre la réponse de Kairy, la guerrière referma l'entrée en plaçant son bouclier devant, se coupant ainsi du monde extérieur. Elle détestait manquer de courtoisie, mais elle détestait encore plus montrer ses faiblesses. Le choix avait été vite fait entre les deux. Surtout que Kairy ne semblait pas très au fait des bonnes manières, et cela ne la choquerais sans doute pas... Elle d'endormi presque immédiatement, programmant mentalement son réveil pour le milieu de la nuit, afin de prendre le relais au niveau du tour de garde. Elle espérait que l'adolescente prendrais le premier, mais étant donné la fatigue et son état plus tôt dans la journée, elle en doutais. Enfin, il était encore tôt, et elle espérais que si des ennemis se décidaient a passer à l'action, ils attendraient minuit passée, moment ou elle serait debout, a priori.



Suite du RP

_________________
Spoiler:

*Oui, je sais, tu aurais têtedemulé de ce geste, mais ta pas le choix, nous, on tiens a toi! Merci a qui qui a fait la sign'*
avatar
Lenneth Tyrsen
Informations
Nombre de messages : 120

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une halte éprouvante

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum