[ Clos ] Vieille cabane et Mines hantées [Entraînements ; Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Vieille cabane et Mines hantées [Entraînements ; Solo]

Message par Lenneth Tyrsen le Lun 6 Déc 2010 - 21:48

La jeune Terrosienne décida de suivre l'étrange vieillard. Après tout, même si il était repoussant, il avait su faire preuve de compassion a l'égard de pokémons sauvages, et cela devait être une preuve de son bon fond. Du moins elle l'espérais. Et puis, c'était un maitre de l'acier, et ca, elle ne pouvais pas l'oublier. Un maitre de l'acier, se servant de ses capacités pour protéger autrui ! Cette rencontre fortuite avait été providentielle. Certes, elle aurais préférer un professeur plus sain d'esprit, mais comme Mjöllnir semblait l'apprécier, elle ne lui tenais pas rigueur de sa folie.

Elle suivit le fumet écœurant qui s'échappait des guenilles de l'ancêtre pendant une heure ou deux. Odeur rendue encore plus intolérable par le manque d'oxygène a cette altitude. Mais elle tenait bon. Elle devait tenir bon, et aller de l'avant. Elle était une guerrière, une Paladine. Ce n'était pas une odeur de poisson rance qui allais stopper sa progression, sa quête vers elle même. Pas après pas, elle avancait sur le sentier caillouteux et accidenté. Son Galekid gambadait devant, entre les jambes maigres et calleuses, chahutant le vieil homme. Il avait vite fait d'oublier le Lippouti et de se faire un nouveau compagnon. Lenneth se demandait si il la remplacerais avec la même facilité deconcertante si ils venaient a etre séparés... Sans doute pas... Sans doute pas ?

Elle poussa un profond soupir, et leva la tête au ciel. Le soleil était déjà haut et tapait fort. Elle avait soif, et elle cuisais sous son armure de métal blanc. Elle avait essayer de se montrer forte et imperturbable devant Kaory, mais elle ne se sentait pas cette nécessité devant Bhumi Scarmiglione. Peut être parce qu'il était gâteux. Peut être parce qu'il maitrisais l'acier, et qu'en tant que tel, il devais être a même de percer n'importe quelle barrière de pierre ériger devant ses sentiments. Dans tous les cas, devant lui, elle baissais plus facilement sa garde. La montagne continuais a perte de vue sur sa droite, tandis que sur sa gauche, elle pouvais deviner les plaines. Ils allaient vers le sud. Puis, au détour d'un col, elle l'aperçue. Une vielle cabane branlante, a l'image de son guide. Poussiéreuse, bancale, mais vénérable. Elle semblait construite devant une espèce de grotte sombre, qui s'enfonçait dans le flanc de la montagne. En s'approchant de la bicoque bicentenaire, elle discerna des charriots, du minerais gisant au sol, et des morceaux de rails. Mjö' s'empressa d'aller en engloutir quelques morceaux, sous le rire bonhomme de l'être décharné. Une mine ?

"Toi devoir avoir faim aussi.. Moi croire ...toi pas manger métal? Toi vouloir thé ?" demanda l'homme de sa voix rocailleuse.
"Volontier !"
Elle répondais plus par politesse que par réelle envie de boire quelque chose qu'aurais préparé cet homme avec ses mains crasseuses et ses ongles jaunis, mais suivit tout de même le maitre de l'acier dans sa demeure.

L'intérieur était a l'image de l'extérieur. Vieux. Délabré. Poussiéreux. Et désordonné. Certes, au château, les cellules avaient un confort spartiate, mais au moins, elles étaient propres et ne sentaient ni le moisi, ni l'urine de Moufouette sauvage. Elle s'assit sur un vieux tabouret qui grinça, mécontent de devoir servir encore a son age, glissant ses jambes sous la table en chêne massif, encore solide elle. Pas de nappe, pas de pot de fleur. Juste des emplacements creuser directement dans le bois, qui autrefois devais servir de gamelle improvisée... D'ailleurs, peut être que le dernier repas n'était pas si lointain. Elle tourna sa tête vers les murs de la cabane, pour ne pas avoir a fixer les petits bouts de lard fumé encore coincés entre les planches de bois polies, détaillant avec attention les vieux cadres qui pendaient de travers. Elle ne voyait pas grand chose, le verre étant recouvert d'une épaisse couche de poussière grasse et noirâtre, mais elle devinait un portrait sur l'un d'eux. Une femme a l'air austère. Et sur l'autre, une sorte d'arène, avec un podium, et un homme dessus, fier, musclé, et a contre jour, découpant sa silhouette imposante du fond de l'image. Sans doute de la gouache.

L'odeur du thé commença a chasser les autres odeurs, et Lenneth se surprit a accepter cette boisson avec plus d'enthousiasme qu'elle ne pensait en avoir. Après tout, c'était la première bonne odeur qu'elle sentait depuis plusieurs heures. Le vieil homme lui prépara ensuite une omelette au lard, qu'elle mangea en essayant du mieux qu'elle pouvais de cacher le dégout de manger dans ses assiettes creusées a même la table, son Galekid sur les genoux. Pas très ragoutant, mais revigorant. Bhumi lui fit comprendre avec son vocabulaire limité qu'il allait faire une sieste et qu'ils pourraient commencer l'entrainement après ca. Elle ne se fit donc pas prié pour sortir de l'atmosphère suffocante de la baraque ou se mêlaient les odeurs de lard, de thé et de moisissures. Ce vieux fou aurait été maitre du poison en plus de l'être de l'acier que ca ne l'aurait pas étonnée. elle s'amusa pendant une petite heure aux alentours de la maison délabrée, lançant des bouts de minerais a Mjo', qui les gobaient au vol, comme des croquettes.

Lorsque Maitre Scarmiglione émergea de son sommeil, puis de son antre, le petit Pokemon acier était repu, et fin prêt pour une balade digestive. Se grattant le ventre, l'homme désigna l'entrée de la grotte.
"Toi premier travail... Être ramener autant minerais que toi avoir donner Galekid... Toi aimer Pokemon, non? Donc toi ramener minerais ici. Toi pouvoir jouer encore comme ca."
Quel genre d'entrainement était-ce la?... Un travail de mineur, d'homme du peuple. Pas de Noble ! Enfin... Il fallait se faire violence. Après tout, il devais avoir ses raisons, et elle suivrait ses leçons coute que coute. Elle fit signe a son lézard armorié, qui lui emboita le pas. Devant la grotte, a coté des pioches, se trouvait plusieurs caisses, et sur l'une d'elle était posé une lanterne. Elle jaugea le niveau de pétrole, et espéra qu'il serait suffisant. Elle n'était pas sur d'être en mesure de produire du pétrole de manière correcte avec ses pouvoirs de maitrise de la terre actuelle, et elle préférais éviter de tenter l'expérience. Après avoir mis une pioche dans un des vieux chariots encore a peu prêt en état de rouler, elle alluma la mèche avec un silex et s'enfonça dans la pénombre.



Au début, le sol était couvert de sable mêlé de poussière, résultat des nombreux passages qu'il y avait eu dans le passé. Des poutres de bois, plus ou moins vermoulues, retenaient la galerie vaille que vaille, grinçants et murmurants. Le vent s'engouffrait en mugissant dans le défilé fin et sinueux, et Lenneth, pourtant fière et vaillante, frissonna. Alors qu'il faisait plutôt moite et chaud. Cependant, en progressant, son angoisse se dissipa peu a peu, a fur et a mesure que la température baissait. Au bout de quelques  minutes, elle déboucha sur une sorte de palier. Ou de gouffre. Ou plutôt, les deux. Une énorme cavité creusais la montagne. Aussi haut qu'elle voyais, il n'y avait plus de plafond. Sur les cotés, le vide. Et sous ses pieds une sorte de passerelle en bois, recouverte de divers objets. Caisses, tonneaux, cordes, paquets douteux... Et des lanternes... Allumées ?... Pourtant... Il ne devrais plus y avoir de pétrole dedans depuis un bout de temps. Étrange. Inquiétant?... Non. Il devait y avoir une explication rationnelle.



La jeune fille jeta un coup d'œil par dessus la passerelle, et eu un coup de sang. Un vertige soudain. Elle recula d'un pas et s'assit sur une caisse. Il y avais la un véritable labyrinthe en volume. Des superpositions infinies de passerelles, de cordes, de filets. Et partout, le vide omniprésent. Et pas une seule trace de minerais. Après un court instant, elle se remis debout, et avança prudemment. Après tout, si il y avait eu du minerais abandonné a l'entrée de la mine, peut être y en avait il également quelque part ici, ne demandant même pas a être extrait, juste a être ramassé. Elle se plaça sur le bord d'un des seuils, se tenant fermement a un pilonne en bois qui plongeait dans les profondeurs abyssales, et ouvrit la lanterne en grand, espérant apercevoir un indice. Et elle en aperçu un, au loin, derrière un gros filet bourré de paquets et de caisses en bois. Pas très distinctement, mais suffisamment explicite.





Une grosse chaudière. Qui dit chaudière, dit minerais, ou au moins charbon. Elle se dirigea donc sur les enchevêtrements de chanvre et de bois, son Pokemon sur les talons, peut rassurer par cette absence de terre ferme directement sous ses pieds, tirant le vieux chariot. La forme massive en acier était plus loin qu'elle ne l'avait cru, et elle fut soulagée d'y arriver en un seul morceau, et avec le chariot. La flamme de sa lanterne vacillait, mais, par chance, il y avais une réserve de lanterne et de pétrole a coté du four géant. Et du minerais. Elle rempli le chariot, changea sa réserve de pétrole, et repartit aussitôt, mal a l'aise. Ce n'était pas vraiment du vol, mais tout de même, ces affaires ne lui appartenaient pas. Peut être au vieillard?... Après tout, il habitait devant la mine, et l'avait envoyé chercher du minerais. Oui, ca devais lui appartenir. Et les gémissements devaient être ceux du vent.

Le chemin du retour fut étrangement plus court que le chemin aller. Un sentiment d'oppression forçait la jouvencelle a presser le pas, mais elle arriva sans encombres a retrouver son chemin et a sortir de cette mine étonnamment profonde... Première mission accomplie. Même si Bhumi semblait légèrement interloqué par le temps record qu'avait mis Lenneth, et le peu d'ennuis qu'elle avait rencontré.

"Toi pas avoir rencontrer fantômes ? Ça étonnant... Moi était sur y en avoir... Moi voulais voir comment toi ferais maintenant face a Pokemon sauvages hostiles. Moi voulais savoir si toi avait appris pas leur faire de mal...."

La jeune fille blêmit, et fila dans la maisonnette qui lui semblait tout d'à coup bien accueillante...

_________________
Spoiler:

*Oui, je sais, tu aurais têtedemulé de ce geste, mais ta pas le choix, nous, on tiens a toi! Merci a qui qui a fait la sign'*
avatar
Lenneth Tyrsen
Informations
Nombre de messages : 120

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum