[ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Ys Ker le Jeu 24 Fév 2011 - 3:36

Ys quitta enfin le froid glaciale de la banquise pour celui d’Arkan et de son festival. Il avait hâte de retirer son manteau par-dessus toutes ces épaisseurs.
Au lieu de cela, il débarqua au milieu de nulle part. Alakazam grelotait de froid. Il avait donc amené Ys avec lui dans des plaines douces en température ; celles de Flamen. Il était très clair, qu’il faudrait y passer la soirée, voir la nuit ici.
Ys pesta, mais rien n’y changea. Il lui fallait s’y résigner.
Il appela ces Pokémons. Après tout, ils avaient le droit eux aussi de prendre l’air.
Ys regarda l’horizon. Parfois il avait l’impression que les herbes prenaient feu, mais Alakazam le rassurait, lui disant que c’était normal. Ys commença à débroussailler. L’avantage d’être plus au sud, le soleil se couchait plus tard semble t’il.
Antiflheureuse connaissait la méthode pour faire place net. Activant sa bave poisseuse, elle nettoya la végétation en passant dessus. Elle repassa nettoyer sa bave après.
Ys n’en revenait pas. Son Tadmorv pour une fois se rendait utile.
Alakazam et Miaouss faisait un concours de leur coté. Celui qui ramènerait plus de choses à bruler.
Il n’en fallut pas beaucoup plus pour que Bag se lance à la conquête du monde. Mais malgré ces efforts, il perdit. Avoir le pouvoir de se téléporter avait permit l’apport d’eau, et des buches. Mais Miaouss ne démérita pas. Il ramena pleins de petits branchages, les seuls choses que l’on trouvait facilement dans le coin.
En expert du camping, Ys dégagea et limita le brasier.
Pendant que ces Pokémons avaient préparé les lieux, Ys avait commencé à préparer les plats pour faire cuire le repas.
Le problème fut pour allumer le feu. Alakazam s’épuisé ces dernières forces. Et personne ici n’avait le nécessaire pour faire le feu.
La nourriture Pokémon pouvait être servit froide, quoi qu’elle l’était un peu trop. Ys distribua les gamelles à chacun d’eux, en s’excusant de ne pouvoir leur réchauffer.
Le problème allait être pour sa nourriture. Il avait l’eau, le riz, un peu de viande séchée. Mais pas de feu.

Une Dynavolt, sortit de nulle part, lança une attaque étincelle. Elle surprit tous le monde. Tadmorv ne réagit pas, contrairement à Bag qui se mit sur la défensive. Comme à son habitude, il observait son adversaire, se préparant à l’attaque.
Ys se leva, et s’inclina vers le chien.

-Je te remercie jeune Dynavolt. Ton étincelle a permit à ce feu d’exister. Pour te récompenser, je t’invite à partager notre maigre repas. ?

En guise de réponse, la Dynavolt s’approcha, et s’assied près du feu, battant de la queue. Elle était amaigrit par un régime forcé. Cela ne devait pas être un Pokémon sauvage. La plaine regorgeait de nourriture. Ys se demanda bien ou était son maître. Il n’avait pas d’aliments pour canidés. Il fit le meilleur mélange possible avec ces maigres ressources.

-Désolé, je ne peux rien t’offrir de meilleur. Attention c’est froid.

Dynavolt en prit une bouchée et poussa du museau son assiette vers le foyer. Elle mâcha doucement, mais avec un plaisir non négligé. Peu lui importait le gout, elle avait à manger, et seul cela comptait.
Ys prépara sa mangeaille. Il en fit un peu plus que prévu, au ca s où Dynavolt aurait encore faim.

Alakazam commença à raconter une histoire en image. Il contait une nuit, quelques années plus tôt, où ces maîtres avaient campés ici. L’avantage de la télépathie, c’est que l’on peut parler en mangeant.
Le riz d’Ysneyd était presque prêt. Le feu brillait dans la nuit. Perdu au milieu de nulle part, le petit groupe s’apprêtait à camper à la belle étoile.


Dernière édition par Ys Ker le Mar 15 Mar 2011 - 17:19, édité 1 fois

_________________
En cours:
avatar
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 558

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Hiroka le Jeu 24 Fév 2011 - 17:33

La jeune femme avançait dans les plaines, le petit renard bondissant à ses côtés, la devançant pour revenir vers elle quand elle s’arrêtait pour vérifier la piste qu’elle suivait. Les traces du Pokemon que la jeune fille suivait étaient assez petites, à peine de la taille d’une paume il ne devait pas être très grand non plus, les empreintes étant peu profondes. La jeune femme soupira, le soleil baissait rapidement et elle ne voyait toujours pas le moindre signe que celui qu’elle suivait était bien dans les environs. Dire que sa première tache de championne était de retrouver un Pokemon, il avait chapardé dans plusieurs échoppes d’Omatsu avant d’en être chassé par les commerçant mais son comportement rappelait plus celui d’un animal apprivoisé laissé à l’abandon que d’un animal sauvage. En fait, la jeune femme était certaine que celui qu’elle suivait avait appartenu à quelqu’un, après tout un Dynavolt dans les plaines de Flamen cela ne s’était jamais vu.
Elle soupçonnait sous un animal maltraité ayant fui son dresseur ou tout simplement un accident survenu à celui-ci qui avait perdu ou égaré son Pokemon ou pire qu’on lui aurait volé. La pire hypothèse, mais malheureusement cela arrivait beaucoup, les pirates avaient apparemment eu un regain d’activité dernièrement peut être cela avait-il une incidence sur les derniers évènements qu’on lui avait rapporté. S’accroupissant une nouvelle fois pour examiner un endroit où de multiples traces convergeait dans tout les sens, probablement approchait-elle de l’un des points de ralliement pour rejoindre les ruisseaux qui serpentaient dans les plaines chargés d’ocre rouge du Mont Efferos qui rendaient les herbes rougeoyantes. La chevelure de la jeune femme passait totalement inaperçue dans cet environnement ou l’herbe semblait s’embrasser dans le soleil couchant.
Hiroka se releva et tenta de percer l’obscurité naissante pour percevoir les mouvements de sa proie mais se figea alors qu’une lumière venait d’apparaître un peu plus loin. Eiki sauta dans ses bras apeuré par la soudaine luminosité, et se blottit contre elle alors qu’elle le caressait derrière les oreilles pour le rassurer. Elle s’approcha un peu et aperçu au loin un jeune garçon accompagné d’un Alakazam, ce devait être la lumière d’une téléportation qu’elle devait avoir vue plus tôt et à en voir les habits portés ils ne devaient pas venir de Flamen. Il sortit deux Pokéball, un dresseur donc ce dit la championne et fit apparaître un Miaouss et un Tadmorv, chacun s’affaira presque aussitôt pour aménager un endroit pour passer la nuit. La jeune femme s’apprêtait à tourner les talons quand un mouvement non loin retint son attention, le campement était presque finit et le jeune homme semblait chercher de quoi allumer son foyer. Elle allait s’avancer pour proposer son aide quand soudain la jeune femme retint son souffle, un Dynavolt surgit de nul part envoya ses étincelles sur le foyer préparé et permis de créer un feu.

Son fugitif maintenant repéré la championne avait plusieurs options, soit intervenir maintenant au risque de voir s’enfuir à nouveau le Pokemon, soit s’approcher et tenter de voir sa réaction mais face à un étranger qui l’avait nourrit il serait probablement tenté de rester. Le pauvre devait avoir eu beaucoup de mal à se nourrir depuis qu’il avait été chassé, son corps montrait les marques d’un signe évident de malnutrition. Hiroka hésitait sur la marche à suivre suffisamment loin pour camoufler sa présence elle pouvait tout aussi bien tourner les talons et disparaître en disant qu’elle n’avait pas pu retrouver le chapardeur. Mais pourtant quelque chose dans l’allure du petit canidé la retint, comme si elle l’avait déjà vu mais après tout ce n’était qu’une impression se fut Eiki qui décida pour elle. Voyant un reste de repas mis de côté le petit glouton sauta des bras de sa dresseuse et s’approcha sans crainte de l’étranger et de ses Pokemon et penchant la tête sur le côté et laissa un des ses oreilles tombée dans une parfaite imitation de l'animal affamé. Ce qu’il oubliait toujours c’était que son poil brillant et son aspect en général traduisait une bonne santé évidente.
Spoiler:
Avant que le jeune Pokemon ne fasse un esclandre la championne s’avança à son tour dans le cercle de lumière que projetait le feu et rappela son Evoli qui fit semblant de ne pas l’entendre. Hiroka soupira et s’inclinant le dresseur s’excusa pour la conduite de son compagnon tout en surveillant le Dynavolt du coin de l’œil, prête à lancer le Ptera à sa poursuite au cas où il lui prendrait l’envie de leur fausser compagnie.

- Je suis désolée, d’apparaître ainsi jeune homme, et je vous pris aussi d’excuser l’impolitesse de ce renard qui m’accompagne. Eiki, tu sais très bien qu’il est malpoli de quémander de la nourriture, de plus je ne pense pas que tu ais réellement besoin de manger vu la collation que tu as dévoré avant que nous ne partions.

S’accroupissant de nouveau elle re-siffla doucement entre ses dent et cette fois ci l’Evoli se précipita dans ses bras, frottant sa tête contre l’épaule de la championne qui capitulant lui caressa la tête.


Dernière édition par Hiroka le Ven 25 Fév 2011 - 3:58, édité 1 fois

_________________
Oseras tu me défier ?
Spoiler:


Pour les mp je vous conseille de les envoyer ici pour une réponse plus rapide :p
avatar
Hiroka
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 54

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Ys Ker le Jeu 24 Fév 2011 - 23:08

Bag sentit une présence dans les fourrées. Il se tu, mais resta sur ces gardes. Cela ne semblait pas être un Pokémon, mais le léger vent ne soufflant pas dans le bon sens, il ne savait pas. Mais une chose était sur, c’est que cela venait du même endroit que la chose verte.
Il ne fut donc pas surprit contrairement au reste de l’assemblée de voir un chiot sortir des fourrés. Il regarda son maître qui s’approcha de la boule de poils.

-Tu as faim toi aussi ?

Il passa sa main sur la tète de la bestiole. Le poil était ferme et soyeux. Il avait vu assez d’Evolis chez son oncle pour savoir que celui-ci était bien nourrit. De plus, son petit ventre rebondit indiquait qu’il avait mangé il y a peu. Il devait y avoir un humain dans le coin cherchant son Pokémon. Il se releva, et s’apprêta à crier pour indiquer l’endroit, qu’en elle surgit des hautes herbes.
Elle était belle avec ces grands yeux violets. Et elle paraissait si fragile. Ces formes si généreuses, ces cheveux éclairés par le foyer….

*Jeune Ker. Combien de fois t’ai-je répété de ne pas dévisager un client. Tu t’inclines, tu salut et tu souris, en l’accueillant d’un ton chaleureux. *

La douleur de ce vieux coup de bâton que lui avait donné son oncle, alors qu’il dévisageait un homme à la peau brulée, lui revint, comme si il venait de le recevoir.

Ys remonta sa mâchoire, se redressa bien droit. Et s’inclina, sa main droite venant indiquer son coude gauche.

-Je suis honoré Madame de votre présence dans mon Honorable camps. Désolé, si nous campons sur vos terres. Notre téléporteur a voulut dormir au chaud ce soir, et à refuser de nous ramener à Arkan. Je me présente. Je me nomme Ker. Ys Ker. Je suis originaire de Nalcia, mais en voyage d’agrément en théorie au festival de la cité d’Arkan, où Suicune nous fait le plaisir de sa présence.
Permettez moi de vous présenter Bag, Antiflheureuse, Alakazam, et un jeune Dynavolt qui vient de nous … rejoindre.


Ys eu un moment d’hésitation. Alors qu’il désignait chacun par son nom et d’un geste, il trouve l’emplacement du dernier arrivant vide. Le Dynavolt avait bougé, et il ne l’avait pas vu. Ce dernier était derrière lui. Ys, en se concentrant un peu, ressentait sa peur. Pas envers la jeune femme, mais envers ce qu’elle représentait. Des images de marchands courant après le chien lui virent à l’esprit. Ys se tourna vers le Pokémon parentale et celui-ci tourna la tête, coupant par la même le lien télépathique.

Le jeune homme ne savait quoi faire. Laisser partir une si jolie demoiselle, ou bien prendre partit pour une affaire dont il n’avait ni les tenants, ni les aboutissants.
Il regarda la jeune femme et son Evoli, ainsi que le Dynavolt.

-je déroge à toutes les règles de l’hospitalité ma Dame. Puis je vous inviter, vous et votre Evoli à partager notre pitance et le plaisir de notre camp. C’est bien peu, mais je vous l’offre dans la paix et la joie.

Les règles de l’hospitalité obligeaient celui qui les acceptait de ne pas commettre d’actes de violence sous le toit de celui qui les offrait. Ys était content de s’en être souvenu. Même si cela l’obligeait à être courtois avec l’invitée. Enfin il espérait que c’était pareil ici.
Le feu craqua derrière lui, pendant qu’il observait la jeune dame. Il sentait Bag et Antiflheureuse sur le qui vive. Alakazam continuait à manger, l’air de rien.
Mais ce qui préoccupait Ys était plus de savoir où elle coucherait. La couverture, le sac de couchage, ou bien partageraient ils la même couche pour se tenir mutuellement chaud. Une préoccupation de bien loin de ce qui devrait être ces priorités.

_________________
En cours:
avatar
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 558

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Hiroka le Ven 25 Fév 2011 - 3:58

Laissant la boule de poil lui nettoyer le visage, elle avait tout essayé pour empêcher l’Evoli d’agir ainsi en vain, le plus simple était de lui laisser le temps de finir et de prendre son mal en patience. La jeune femme se redressa en souriant et elle regarda le jeune homme qui lui faisait face, des cheveux blanc et courts encadrant de très jolis yeux bleu qui rappelèrent à la championne le ciel des plaines fleuries juste après la pluie, le moment où le ciel semble lavé et si lumineux, un visage qui semblait hésiter entre sortir de l’enfance et y rester. Des vêtements nobles de toutes évidences, une très bonne manufacture même à vu de nez la jeune femme ne se trompait pas niveau qualité de vêtement, elle-même passait des heures dans les marchés pour trouver de nouveaux tissus qui lui plaisent.
Eiki lança un petit jappement pour ramener sa maîtresse à l’instant présent et à la voix du jeune home qui se présentait ainsi que se compagnons Pokemons. Saluant chacun de ceux-ci à la mention de leur nom elle remarqua l’hésitation du jeune homme qui cherchait le Dynavolt du regard. La championne elle avait faillit sortir le Ptera mais avait suspendu son geste en voyant le jeune canidé allé se réfugier derrière le dresseur. Apparemment il savait le pourquoi de sa présence et avait décidé de se placer sous la protection du jeune homme bien que la Flamenoise n’avait rien dit ou fait qui puisse laisser deviner ses intentions. Ecoutant celui-ci elle saisit l’allusion dans l’invitation et le regard qu’il avait échangé avec le Dynavolt et Hiroka retint un éclat de rire. Le Pokemon avait apparemment déjà décidé de placer sa confiance dans le jeune homme tout comme celui-ci venait de protéger l'animal par les lois de l'hospitalité.
Elle ne comprenait pas pourquoi les marchands avaient été si remontés contre le celui-ci, allant jusqu’à déposer une requête à la ville pour la dépêcher elle à la poursuite d’un Pokemon. Elle avait tout d’abord eu l’intention de le capturer pour elle-même, après tout Iroh n’avait-il pas un de ceux-ci, laissant son regard devenir vague elle se demanda où il pouvait être, basculant la tête en arrière elle regarda les étoiles qui commençaient à apparaître dans le ciel. Est-ce que son voyage se passait bien, reviendrait-il saluer sa famille sous peu, tant de questions dont elle n’avait pas la moindre réponse. Poussant un autre soupir elle attendit que le jeune Ys ai finit de parler pour la deuxième fois et sourit, Eiki qui semblait deviner que peut être il pourrai manger de nouveau contenait difficilement son excitation. Il faudrait décidément qu’elle discipline ce ventre sur patte sinon il allait devenir énorme et elle devrait le porter tout le temps ou trouver un moyen de le rouler dans une charrette derrière elle. Décidant de jouer franc jeu, la championne s’avança vers le jeune homme et s’inclinant une nouvelle fois devant lui prit la parole

- Je te remercie de ton hospitalité jeune Ys Ker, je m’appelle Hiroka Nianfeng et je viens de la capitale de la nation du feu : la grande cité d’Omatsu. Ma présence dans cette plaine ce soir est due à la recherche du Pokemon qui se cache derrière toi en ce moment. Il aurait chapardé des marchandises sur le marché ces derniers jours et on m’a chargé de le retrouver et de m’en occuper bien que je ne trouve pas que cela soit une mission pour un champion d'arène.

Elle ne précisa pas que s’occuper de celui-ci désignait dans le langage des hommes de loi de sa ville, mettre fin à la nuisance par tous les moyens et en général les gens supprimait tout simplement celle-ci. Même si elle n’adhérait pas à ce point de vue, utilisant tout les biais possible pour conserver en vie tout les Pokemons qu’elle pouvait soit en les capturant pour elle-même soit en leur trouvant des familles qui prenait soin de ceux-ci, malheureusement les autre serviteurs de la royauté n’avait pas la même vision qu’elle de la vie. La vie est si précieuse, un cadeau du ciel pour chaque créature vivante, qu’elle vole, nage, marche ou rampe.

- Je ne désire pas te prendre en traître, sache que je comptait capturer ce Pokemon pour mon propre compte mais qu’apparemment il a déjà choisit son nouveau maître.


Regardant le Dynavolt toujours camouflé derrière le jeune homme aux cheveux blanc, elle lui sourit espérant avoir mis fin à ses craintes. Elle remarqua alors que les autres Pokemons était sur le qui vive excepté pour l’Alakazam. Les Pokemons psy, c’était ceux qu’elle aimait le moins affronter, toujours semblant lire l’avenir et l’issu des matchs, celui là devait déjà avoir deviner que cela l’arrangeait de voir le Dynavolt chercher refuge chez son… tiens d’ailleurs était ce un Pokemon au jeune homme, bonne question, il avait nommé celui-ci sans surnom particulier et l’avait montré comme son téléporteur, une question peut être à poser au jeune homme. L’Evoli gigotant en tout sens pour voir si il restait quelque chose à manger la jeune femme se rendit compte qu’elle ne l’avait pas présenté.

- L’estomac sur patte qui m’accompagne se nomme Eiki et c’est comme tu as pu le constater un vrai gourmand qui mange sans faim.

Vexé le petit renard sauta des bras de la dresseuse et, confirmant les dires de celle-ci, alla voir chacun des Pokemons pour voir si il pourrait grappiller quelques restes. Le laissant faire, prête à intervenir en cas chapardage du renard et non de don des autres Pokemons, la jeune femme s’assit près du feu plongeant ses yeux violets dans les flammes qui semblèrent gagner en intensité.

- Je peux te présenter mes autres Pokemon si cela t’intéresse par contre il n’est pas très recommander de te les montrer dans un environnement aussi secs à part peut être pour deux d’entre eux.


En effet, le Limagma n’apprécierait pas de se retrouver dans une plaine de même que le Reptincel qui avait vraiment changer de caractère depuis son évolution, Malosse se laisserai montrer sans problème ainsi que Draby, quand au Ptera il risquait plus d’effrayer les Pokemon qu’autre chose à part pour partir elle ne comptait pas le laisser sortir de sa Pokéball. Asise en tailleur près du foyer elle regardait les facéties de l’Evoli qui gambadait de l’un à l’autre des Pokemon du Nalcien essayant d’obtenir un peu d’attention et de nourriture comme tout estomac sur patte qui se respecte.

_________________
Oseras tu me défier ?
Spoiler:


Pour les mp je vous conseille de les envoyer ici pour une réponse plus rapide :p
avatar
Hiroka
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 54

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Ys Ker le Ven 25 Fév 2011 - 17:45



Une championne d’arène ? Merde, il n’avait aucune chance de sauver ce Dynavolt, si elle voulait le prendre. Mais euh Un nouveau maître ? Mais ou cela. Elle lui proposa de lui montrer d’autres Pokémons. Les Pokémons des arènes étaient généralement des formes évolués. Il n’aurait jamais assez de nourriture pour tous les mondes. Autant être franc à son tour, même si cela lui en coutait.

-Milles excuses Dame Nianfeng, mais je ne peux, en plus de vous, et Eiki, accueillir qu’un Pokémon de taille moyenne. Il ne me reste plus assez de baies que pour une préparation. Je sais que cela manque aux règles élémentaires d’hospitalités, mais je n’avais pas vu que vous portiez des Pokéballs.

Ys s’accroupit prés de son sac, en sortit un creuset, et commença à écraser quelques baies dans cette gamelle improvisé. Il rajouta deux baies spéciales. La pâtée finit, il la posa et fit signe à Eiki, à qui les autres Pokémons n’ont rien donné. L’Evoli lorgnait sur la gamelle de Dynavolt qui n’était pas là pour la protéger, mais il n’osait y toucher sans un accord. Il y avait peu, mais le Pokémon serait surprit. Cette préparation était un standard pour Evoli que lui avait apprit son oncle. Les deux baies rajoutées servaient à caler les Pokémons gros mangeurs de style Ronflex. Contre un Evoli gourmand, rien de meilleur comme remède.
Eiki se jeta sur le peu à sa disposition. Il avait finit sa gamelle en deux bouchées. Il eu une drôle de surprise, et tomba assis sur ces fesses. Son estomac était malheureusement plein à ras bord. Il commença à se demander ce qui lui arrivait. Encore plus depuis que le Tadmorv se dirigeait vers lui, avec des yeux « amoureux ».
Ys, aussitôt finit, sortit une assiette et un couvert qu’il tendit à la championne.

-Alors le riz est sur la gamelle, et la viande à coté ; servez vous, comme si vous étiez chez vous. Pour Antiflheureuse et Eiki, ne vous en faites pas, Elle est très câline, mais à apprit à ne pas blesser. Il risque d’être un peu sale, mais rien de grave. Et encore vous avez de la chance qu’elle ne se soit pas jetée sur vous dès votre arrivée. Elle adore faire des papouilles/câlins à a peu prés tout le monde.

Il restait une bonne part de riz, et deux morceaux de tranches de viande. Ys regarda la championne dans les yeux. Il était à genoux certes, mais il ne pouvait s’empêcher de se plonger dans ce grand regard. De sa main libre, il poussa doucement le Dynavolt pour qu’il retourne à son assiette.

-Par contre, il faudra m’indiquer le nouveau maître qu’il a choisit, afin qu’on lui remette. Généralement les plaines ne sont pas dangereuses pour un groupe, mais pour un Pokémon aussi mal en point que lui, cela peut être mortel.

Son regard soutenait celui de la championne.
*Merde, pourquoi une beauté pareille est maitresse d’arène. Elle à l’air si douce, si tendre, et elle est si belle.*

-Vous invité un Pokémon de quel type pour le dernier convive à cette modeste de table ?
La question était innocente, mais malheureusement très mal sortit. Mais cela Ys ne s’en redit pas vraiment compte sur le moment. La jeune femme bousculait ces pensées.


_________________
En cours:
avatar
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 558

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Hiroka le Sam 26 Fév 2011 - 17:21

Guettant du coin de l’œil l’Evoli qui courait de l’un à l’autre des Pokemon du dresseur dans l’espoir d’obtenir à mangé, Hiroka écouta le jeune homme s’excusez de ne pouvoir accueillir qu’un seul autre Pokemon à sa table. Comprenant qu’elle s’était mal exprimée elle s’apprêtait à répondre quand elle remarqua qu’il préparait un mélange à base de baie et n’identifia pas les deux dernières qu’il ajouta à sa préparation. Remarquant le regard gourmand d’Eiki si la gamelle abandonnée par le Dynavolt un simple froncement de sourcil de la championne décida le petit renard à ne pas y toucher. Voyant l’écuelle improvisée que le jeune homme confectionnait l’Evoli se jeta littéralement sur le peu qu’on lui offrait et avala en un temps record les deux bouchées de l’assiette. Il tomba alors sur ses fesses l’estomac lourd, le ventre maintenant si rebondit qu’on aurait dit un ballon, il regarda alors sa maîtresse d’un air malheureux et celle-ci peu charitable pouffa de rire devant la tête comique du petit animal qui n’arrivait pas à se relever. Voyant le Tadmorv s’approcher de l’Evoli maintenant sans défense Hiroka se demanda si c’était une pratique pour mettre hors service les Pokemons pour ensuite s’en prendre à leur dresseur. Elle se calma aussitôt elle avait donné son rang de championne et avait été invitée à partager un repas de plus ce que le jeune homme lui dit la rassura. Saisissant ce que lui tendait celui-ci, la jeune femme décida de clarifier à son tour les paroles qu’elle avait dites plus tôt, inclinant la tête pour remercier le Nalcien elle ne tenait même pas compte de sa nationalité, après tout n’était ce pas la paix et de plus la jeune femme s’en fichait résolument, pour elle toute vie est égale et l’origine de quelqu’un n’en fait pas une bonne ou mauvaise personne, chacun décide de son chemin, seuls les rencontres sont aléatoires.

- Je te remercie de ton invitation, je te proposais juste de les montrer, ils ont tous déjà mangés, seul l’incroyable gourmand que tu as bien puni mange sans faim et tu ne manques en rien aux lois de l’hospitalité. Tu sais, si ton Pokemon est si joyeux c’est aussi un signe de bonne santé, elle me semble en effet très affectueuse, chaque Pokemon à son caractère regarde mon petit glouton à fourrure lui aussi est très enclin à s’approcher des gens pour quémander câlins et nourriture.


Elle regarda le petit Evoli qui commençait à regretter sa gourmandise qui l’avait mis dans une mouise incroyable, cela lui servirait peut être de leçon pensa la championne. Il subissait les câlins gluants du Pokemon poison immobilisé par son ventre proéminent du à l’ingestion de la mixture. Se servant une petite ration de riz et de viande pour ne pas offenser son ôte elle réfléchit un instant à qui laisser sortir en dehors de sa ball et se décida pour le chien de feu qui était aussi foufou que la Tadmorv et qui apprécierait le défi de lui faire des câlins à son tour sans se faire attraper. A bien y réfléchir en effet le Draby chercherait la bagarre n’ayant comme seul objectif de devenir plu fort et ne comprenait pas que la jeune femme essaie de lui apprendre à s’amuser aussi, mais il était trop sérieux pour cela comme le Reptincel qui depuis son évolution avait comme changé de caractère, avant il s’amusait avec les plus petits mais semblait devenu…agressif et dédaigneux des autres depuis qu’il avait quitté son stade de Salamèche. Ne laissant pas ses pensées envahir son visage, Hiroka saisit la ball et la laissant grandir dans sa main appuya sur le bouton pour libérer le Malosse qui jaillit dans un éclair de lumière blanche apparaissant aux côtés de sa dresseuse. Il lança un jappement et étira ses pattes avant d’aviser le jeu en cours qui consistait à faire des câlins. Regardant la jeune femme, le Pokemon attendit son autorisation pour se joindre au jeu et dès qu’elle eu inclinée la tête avec un sourire vers lui il se jeta littéralement dans la bataille arrosant de bave le Tadmorv et l’Evoli esquivant les câlins de l’un comme de l’autre s’investissant à fond dans le jeu.

- Ne t’inquiète pas pour ton Pokemon, mon Malosse sait également jouer sans blesser les autres, malgré les flammes ardentes qu’il peut produire. Ne t’inquiète pas non plus de lui préparer à manger, il a déjà dîner comme mes autres Pokemons d’ailleurs.


Observant à présent le Dynavolt qui avait rejoint l’endroit où le jeune homme lui avait préparé à mangé légèrement poussé par celui-ci, elle le fixa intensément, il lui rappelait celui d’Iroh mais cela était vraiment impossible. Remarquant que son regard dérangeait le canidé qui avait cessé de manger elle détourna son attention sur le Nalcien remarquant que celui-ci la fixait aussi avec attention. Elle lui sourit avalant une bouchée de riz et se rappela qu’il n’avait pas encore saisit qui le chapardeur avait choisit pour maître. Devait lui expliquer ou bien se rendrait-il compte par lui-même que le Pokemon électrique n’allait pas le quitter, elle se trompait rarement quand en observant les Pokemons et leur comportement elle devinait où allait leur attirance. Elle savait reconnaître une demande d’aide, ce que le canidé avait fait en se plaçant derrière le Nalcien, demandant sa protection et généralement cela indiquait aussi qu’il offrait quelque chose en échange. Préférant changer de sujet, après tout il se rendrait bien vite compte qu’il avait un nouveau compagnon, elle s’arrangea pour détourner la conversation.

- Alors ce sont tous tes Pokemons, et vous arrivez d’Arkan, j’avais entendu que le Festival d’Hiver y avait lieu mais je n’ai pas encore eu le temps de m’y rendre. Si Suicune y a fait une apparition il doit y avoir une foule énorme.


Laissant son regard se perdre dans le lointain elle se rappela sa première rencontre avec un légendaire ici même à Flamen au Festival d’Omatsu quand Entei avait honoré de sa présence leur ville. Devait elle ou non se rendre au Festival cela était une bonne question, son Ptera pourrait très bien atteindre la ville assez rapidement pour qu’elle puisse apercevoir cette autre légende vivante. Se rendant compte qu’une fois de plus elle s’était plongée dans ses pensées elle sourit au jeune homme et avalant une autre bouchée se reposa mentalement la question, devait elle ou non abandonner l’arène pour aller à Arkan. Elle devrait au moins s’y rendre pour faire son rapport et signaler qu’elle quittait Omatsu pour se rendre au festival d’Arkan c’était la moindre des choses après ils pourraient très bien la joindre par un message grâce à un Roucool ou un Etourvol.

- Je te remercie pour le repas, c’est très bon. Vous comptez campez ici ce soir ? Je ne voudrais pas vous déranger si toi et tes compagnons êtes fatigués, si ma présence te gêne n’hésites pas à me le dire.


SI leur présence ennuyait le dresseur elle marcherait jusqu’à la cité. Les portes devaient être closes et il était interdit de survoler celle-ci de nuit, cela ne servirait à rien de laisser sortir le Ptera. Et même si elle avait déjà marché toute la journée à la recherche du Dynavolt un peu plus de marche ne lui faisait pas peur. La nuit était claire et le feu éclairait la chevelure du jeune homme qui continuait à la regarder les yeux plongés dans les siens, la jeune femme hésitait, devait – elle continuer à soutenir son regard ou baisser les yeux, avait - elle quelque chose sur la figure qui justifiait une telle fixation, devait elle discrètement vérifier si elle avait un bouton ?

_________________
Oseras tu me défier ?
Spoiler:


Pour les mp je vous conseille de les envoyer ici pour une réponse plus rapide :p
avatar
Hiroka
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 54

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Ys Ker le Mer 2 Mar 2011 - 3:04

Ys regarda la jeune femme sortir un Malosse. Il fouilla dans son sac à la recherche d’une de ces baies. Cela ne l’empêchait pas de regarder la jeune femme. Seulement de manger. Antiflheureuse semblait s’amuser avec le Malosse, laissant le pauvre Evoli qui n’avait pas eut envie de jouer.
Ils se papouillaient tous les deux dans un débordement de joie. Ys trouva que cela serait un bon entrainement pour son Tadmorv. Après tout, cela l’obligeait à travailler son esquive, et sa dextérité.
Aillait, il les avait trouvé. Il saisit une baie de son sac. Il profita d’avoir son attention en répondant sa question.

-Je peux vous prêter soit un sac de couchage, soit une couverture. Malheureusement, je n’ai pas plus, voyageant souvent seul. Et pour répondre à la question que vos sentiments laissent supposés, j’admire juste vos yeux. Je sais que cela est indécent de le faire avec autant d’insistances, mais vous avez des yeux où je pourrais me noyer.

C’est vrai qu’il avait ressentit ce trouble en elle et que par moment, elle semblait hésité à détourner le regard. Maintenant qu’il s’en était rendu compte, il essayera de faire attention. Il détourna les yeux vers son Tadmorv

-Antiflheureuse !

Le Pokémon s’arrêta net.

-Je croyais t’avoir apprit à danser. Met un peu de grâce en jouant, même si tu es trop contente d’avoir un compagnon de jeu. Montre lui quelques pas de danse. Cela sera plus amusant pour vous deux.

Il tendit la baie à la dresseuse.

-Au juste, je n’ai pas punit votre Evoli. Je lui ai juste appliqué une méthode utilisée par mon Oncle qui est éleveur d’Evoli. Pour ces gourmands, il met deux baies de ce style. Mais bon, une seule devrait suffire pour le votre, il n’a pas l’air si gros mangeur que cela. Ces baies sont utilisées pour nourrir les goinfrex et les ronflex sans se ruiner. Il suffit d’ajouter plusieurs de cette baie à la préparation, et cela calme leur faim, par un procédé que je ne serais expliquer.

Il s’arrêta une seconde pour réfléchir.

-Pour ce qui est de mes Pokémons, Alakazam n’est pas à moi. C’est un compagnon de voyage agréable, mais c’est un compagnon de jeu de mon enfance, et surtout le partenaire de mes parents.

Le Pokémon Psy fourra, avec ces dons, une cuillérée de riz dans la bouche de son maitre.

-Ala Ala alakazam. (Mange et tait toi au lieu de dire des betises.)

Ys retire la cuillère, et jeta un regard noir à son téléporteur. Il regarda Hiroka et hésita une seconde. Il avala et ouvrit la bouche pour dire quelque chose à la championne, mais une deuxième bouché de légumes prit le même chemin.

Sur le coté du camp, une Tadmorv dansait avec toute la grâce de sa race pour esquiver les câlins baveux du Malosse, et de quelques entrechats et autres prouesses artistiques, se jetait sur lui pour le câliner. Malgré la nette différence de niveau, depuis qu’elle dansait, Antiflheureuse remontait au score de câlins.

Ys finit son bol, à la petite cuillère, à la façon d’un enfant que l’on fait manger. Il ne pouvait rien faire. Alakazam profitait de son pouvoir pour le forcer à cette humiliation.
Cela dura 30 secondes à peine. Qu’en il eu finit, il montra l’assiette vite, et projeta une image d’Ys bébé avec sa maman qui disait Bravo à son fiston.

Le jeune Nalcien se libéra enfin de l’étreinte du Pokémon psy. Il se retourna, et lui jeta de l’eau à la figure. Eau qui ricocha contre une bulle protect. Alakazam ayant décidé de dormir.

-Milles excuses pour les facéties de ...
Ys était devenu muet alors que ces lèvres bougeaient. Il se retourna et regarda le pokémon coupable. Celui çi daigna ouvrir une paupière. Ys voulut lui parler, mais il savait que le pokemon lisait déjà dans son esprit. Il se décida de crier les mots, pour leur donner plus de puissance. Aucunes chances que la championne entende ce qu’il disait avec cet effet de rune protect l’empêchant d’émettre des sons.


-… MAIS CROTTE DE WATTOUAT. C’EST MON PROBLEME SI JE LA TROUVE BANDANT ? PAS LE TIEN.

Ces mots étaient sortis de sa bouche avant qu’il eu le temps d’arrêter de crier contre son Ami d’enfance. Cet enfoiré avait arrêté de bloquer le son au moment ou cela rendait Ys le plus vulnérable.
Alakazam se mit en position de méditation et ferma les yeux. Il allait maintenant vraiment pouvoir dormir.
Le malheureux Ys n’osa pas regarder la championne. Il avait honte, et voulait se cacher la tête dans le sable. Il ne savait plus où se mettre.
Qu’allait-elle penser de lui maintenant. Il avait tout gâché, et cela l’abattit encore plus. Il était rouge, et sur de se prendre une mandale. A quoi bon des excuses. Il avait commit presque l’irréparable par ces paroles.





_________________
En cours:
avatar
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 558

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Hiroka le Jeu 3 Mar 2011 - 13:04

Contrainte n° 10 insister sur un style de texte

------------------------------------Acte I scène 4------------------------------------

Ys Ker : jeune home au cheveux blanc, il se trouve dans les plaines suite à un téléport de son compagnon Alakazam. Un jeune Dynavolt se joint à son équipe
Hiroka : championne d’arène de la cite d’Omatsu, cette jeune femme à la chevelure flamboyante était à la recherche d’un Dynavolt lorsqu’elle tomba sur le groupe d’Ys
Malosse, Tadmorv, Evoli et Alakazam (Miaouss et Dynavolt sont présent mais n’interviennent pas dans la scène restant dans leur coin) : Pokemons des deux jeunes gens.

La nuit dans la plaine, le vent souffle dans les herbes flamboyantes, autour du feu de camp deux humains et six Pokemons. Ici nous verrons trois mises en place différentes que nous détaillerons une par une.
Sur la droite de la scène : trois Pokemons sont ensemble, à jouer et à se poursuivre pour deux d’entre eux alors que le dernier est au sol sans pouvoir bouger le ventre proéminent, le Malosse utilise sa rapidité d’esquive pour léchouiller le Tadmorv face à lui tandis que celle-ci danse en tournoyant pour infliger elle aussi des câlins au chien de feu.
Au centre : Une jeune femme est assise devant le foyer et finit de manger, une assiette en main pendant qu’elle discute avec un jeune homme en face d’elle de l’autre côté du feu. Autour de ce même foyer nous noterons la présence d’un Dynavolt qui mange en restant nerveux et d’un Miaouss qui ne s’occupera que de finir sa gamelle.
Sur la gauche : perché sur un rocher l’Alakazam domine la situation, il a finit de manger et son assiette se trouve par terre près de lui.

Ys Ker :
-Je peux vous prêter soit un sac de couchage, soit une couverture. Malheureusement, je n’ai pas plus, voyageant souvent seul. Et pour répondre à la question que vos sentiments laissent supposés, j’admire juste vos yeux. Je sais que cela est indécent de le faire avec autant d’insistances, mais vous avez des yeux où je pourrais me noyer.

Hiroka (soupirant de joie de n’avoir aucuns boutons sur la figure en suspendant son geste instinctif pour vérifier) :
- Je vous remercie pour votre proposition mais je n’aurai besoin ni de l’un ni de l’autre. Les herbes de cette plaine m’ont l’air très moelleuses et feront un lit de choix, quand au froid j’ai vécu ici toute ma vie et je ne le crains pas. (en rougissant et en murmurant) Et si mes yeux sont un lac pour vous, je me noierais volontiers dans les vôtres également, ils ont une couleur vraiment captivante.

Ys Ker (à son Pokemon, il n’a pas entendu la dernière phrase de la jeune femme) :
- Antiflheureuse

(Le Pokemon doit s’arrêter net à la voix de son dresseur tandis que le Malosse en profite pour la léchouiller par surprise)

Ys Ker :
- (à son Pokemon) Je croyais t’avoir apprit à danser. Met un peu de grâce en jouant, même si tu es trop contente d’avoir un compagnon de jeu. Montre lui quelques pas de danse. Cela sera plus amusant pour vous deux.
(à la jeune femme) - Au juste, je n’ai pas punit votre Evoli. Je lui ai juste appliqué une méthode utilisée par mon Oncle qui est éleveur d’Evoli. Pour ces gourmands, il met deux baies de ce style. Mais bon, une seule devrait suffire pour le votre, il n’a pas l’air si gros mangeur que cela. Ces baies sont utilisées pour nourrir les Goinfrex et les Ronflex sans se ruiner. Il suffit d’ajouter plusieurs de cette baie à la préparation, et cela calme leur faim, par un procédé que je ne serais expliquer.


Hiroka (en souriant) :
- Je ne disais pas cela dans le but de vous sermonner, cela m’arrangeait bien qu’il se rende compte que la gourmandise peut le mettre dans l’embarras (en regardant l’Evoli) et je pense qu’il a compris la leçon.

Eiki [ Evoli ] (en pleurant puis boudant) :
- Evoli, lilili, evo evo li

Ys Ker :
-Pour ce qui est de mes Pokémons, Alakazam n’est pas à moi. C’est un compagnon de voyage agréable, mais c’est un compagnon de jeu de mon enfance, et surtout le partenaire de mes parents.

Alakazam :
-Ala Ala alakazam. (Mange et tait toi au lieu de dire des bêtises.)

(Utilisation de pouvoir psychique du Pokemon sur le jeune homme le forçant à manger le contenu de son assiette, pendant que la championne pouffe un peu de rire et que les autres Pokemon continu de jouer.)

Hiroka (en se retentant de rire mais on perçoit l’amusement dans sa voix) :
- C’est vrai qu’on dirait une vrai mère pour vous, il ne vous croit donc pas capable de vous nourrir seul ?

(Ys Ker se retourne furieux vers l’Alakazam , essaiera de l’arroser mais ne le touche pas, on voit furtivement un dôme de protection qui protège le Pokemon)

Ys Ker (à la jeune femme, il devenu muet on peut lire les mots qui suivent, mais il ne doit pas les prononcer)
- Milles excuses pour les facéties de ...


Ys Ker (à l’Alakazam pensant être toujours muet toutefois les mots sont audibles et criés cette fois-ci)
-… MAIS CROTTE DE WATTOUAT. C’EST MON PROBLEME SI JE LA TROUVE BANDANT ? PAS LE TIEN.

(Sursaut de tous les autres personnage excepté du Pokemon psy lorsque le jeune homme cri, les joueurs se figent dans des postures grotesques, le Dynavolt se planque derrière le Miaouss pendant que celui-ci sort ses griffes et la jeune femme fait tomber son assiette et s’étrangle à moitié avec la dernière bouchée qu’elle venait d’avaler et rougie jusqu’aux oreilles.)

Hiroka (en se levant) :
- (à Ys en souriant) Je prends cela comme un compliment.
- (à l’Alakazam qui commence à s’endormir) Tu devrais un peu plus songer aux conséquences de tes actes Alakazam, voit dans quel embarras tu as mis ton ami et je ne pense pas que tu fasses cela en voulant le blesser intentionnellement.
- (à son Malosse) Tsuka si j’ai bien compté il ne te reste que trois câlins d’avance, pourquoi avez-vous arrêter de jouer ?

Tsuka [ Malosse] (en sautant de nouveau sur le Pokemon poison):
- Malosse, mamamma mma losssse

Hiroka (en s’approchant du jeune homme)
- Je ne t’en veux pas Ys Ker, et je vois bien que tu n’es pas fier de tes paroles, certes tu aurais pu utiliser d’autres mots mais je me sens plus flattée que vexée.

Ys Ker (se refuse à regarder la championne dans les yeux)
- ……..
Hiroka (saisissant les épaules du jeune homme et lui prenant le visage en coupe dans ses mains)
- Si je t’en voulais vraiment je ne ferais pas ça…….(Dépose ses lèvres sur celles du jeune homme)

(Recule après quelques instant en rougissant et se dirige vers l'Evoli pour se donner une contenance et s'occupe de celui-ci)

Hiroka (s'accroupissant près de son Pokemon) :
- Pourquoi fais tu des yeux pareil Eiki ?

Eiki [ Evoli ] (esquivant la caresse de sa dresseuse) :
- Evoli, lilili, evo evo li evo evo evoli

Hiroka (croisant les bras sur ses genoux) :
- Tu boudes encore pour ce que j'ai dit tout à l'heure? Tu es fâché de ne pas pouvoir marcher ? Tu serais moins gourmand cela n'arriverait pas, j'espère qu'au moins maintenant tu feras plus attention à ce que tu manges. (dernière réplique dite en souriant.)

Eiki [ Evoli ] (couchant les oreilles en retenant des larmes) :
- Evoli,liiiiiiii, evo lii

(S'occupe de prendre le petit Pokemon dans ses bras, et regarde les autres continuer à jouer un peu plus loin et se retourne vers le jeune homme en riant)

Hiroka (tenant le petit Pokemon à bout de bras) :
- Je crois qu'ils auront tous besoin d'un bon bain avant de se coucher, je n'ai qu'un seul Pokemon qui pourras nous aider à les laver mais il est assez imposant. Laissons les encore jouer un petit peu, je n'avais pas vu Tsuka heureux comme ça depuis longtemps.


Rideau qui tombe, fin du premier acte.

_________________
Oseras tu me défier ?
Spoiler:


Pour les mp je vous conseille de les envoyer ici pour une réponse plus rapide :p
avatar
Hiroka
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 54

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Ys Ker le Ven 4 Mar 2011 - 9:06

Du rouge de la honte, ces joues passèrent à un autre type de rouge. Il la regarda partir vers Evoli et s’occuper de son Pokémon. Il ne savait quoi dire. Ni même utiliser ces sens héréditaires. Il ne savait pas si elle avait fait cela pour rire, pour de vrai, ou pour qu’il se sente moins bête. Peut être jouait t’elle avec lui.
Il prit une grande inspiration, se concentrant sur le vent environnant. Même s’il ne soufflait pas très fort, il était présent et apaisant pour son esprit. Il se détacha de la réalité, et de l’air de s’en foutre un peu.

-Des yeux si bleus qu’il rappelle un ciel d’été. Il y a vrai que l’on peut être captivé par un beau ciel dégagé. Mais il y a souvent des risques à trop le regarder. On peut s’y bruler, tout comme Evoli avec la nourriture. Qui mieux qu’une championne d’arène peut savoir combien de câlins à d’avance l’un des Pokémons, alors que vous ne les regardiez à peine. Pas moi en tout cas. Pas plus que j’aurais laissé mon Malosse jouer avec un Pokémon poison qui rebute énormément de gens.
Il doit falloir une énorme confiance en soi, et en ces Pokémons pour être si calme après qu’un Malotru eu dit une chose comme je l’ai fait, même si ce n’était pas sensé être entendu. Je ne suis malheureusement pas télépathe comme mes parents, et il me faut certains artifices pour lui faire entendre ma colère, bien qu’il la connaisse déjà.


Ys se mit sur les genoux, et s’inclina jusqu’à ce que son front touche seul.

-Je suis désolé, infirment désolé de ne pas être un hôte à la hauteur. Je ne vaux pas grand-chose, je n’ai même pas un quart de ton étoffe. Et tu me récompenses d’un baisé non anodin. Je ne sais que penser. Je suis chamboulé à un point qui ne m’était pas vraiment arrivé avant.

Il releva la tête. Le son de sa voix était toujours détaché. C’était son moyen de protection à lui. Il se releva et épousseta ces vêtements, avant de commencer la vaisselle.
Dynavolt s’approcha de lui. Ys ne voyait pas ce que faisait Hiroka. Mais le Pokémon semblait vouloir lui dire quelque chose à son propos

-Dy Dy Dynavolt.
Le regard du canin allait de la championne à Ys. Il semblait apeuré par la championne. Mais pourquoi, elle avait promit de ne pas lui faire de mal vu qu’il semblait avoir trouvé un nouveau maitre.
Bag vint à la rescousse de Ker qui avait du mal à bien se concentrer pour comprendre. Son esprit était embrumé par des pensées non présentables.

-Miaou Miaou Miaouss.

Le Dynavolt regarda le dresseur et le Miaouss.

-Merci Bag, je suis un peu déboussolé là. Excuse-moi Dynavolt. Je ne suis pas capable de m’occuper correctement de toi. Si ton nouveau maître était là, il te comprendrait surement mieux que l’incompétent que je suis.

Le miaouss tenta une attaque griffe sur son maître avant d’inviter le canin à la suivre. Il s’enroula sur lui-même pour se coucher, invitant Dynavolt à se blottir contre lui.
Le chien électrique regarda Ys une dernière fois. Celui-ci s’essuya une main, et la posa sur la tête du Pokémon :

-Dors bien. Il semble qu’il accepte que tu partages sa couche. Désolé de ne pas avoir comprit que ce que tu recherchais.

En fait le Pokémon cherchait une protection. Il voulut le lui dire encore une fois. Mais Bag le rappela

-Miaouss Miaouss Miaou Mia miaouss (Laisse cet humain. Il est parfois bête)

Le chien vint se blottir contre le chat. C’était assez attendrissant à voir, mais Ys avait la tète ailleurs. Il ne pensait qu’à la championne, et à la façon de se faire pardonner. Il lui rentrait bien dedans, mais il n’était pas sur que c’était cela qu’elle attendait de lui. Mais que devais-t-il faire. Le conteur, c’était Alakazam, mais il devait dormir. Miaouss était endormit ou du moins allait dormir. Tadmorv, elle s’amusait, même si elle allait bientôt être arrivée au bout de ces forces. De quoi devrais-t-il rester discuter avec Hiroka ? Il hésitait.
La vaisselle finit, il se retourna vers la championne.
Il avait préparé les gamelles d’eau pour la nuit.
Il aurait peut être du lui faire couper de l’herbe. Enfin de compte, il ne savait que faire dans une telle situation. Il espérerait qu’elle avait une réponse à présenter sinon, il ferait la discussion.







_________________
En cours:
avatar
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 558

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Hiroka le Sam 5 Mar 2011 - 2:02

Hiroka détournait les yeux du Nalcien, son cœur battant à tout rompre dans sa poitrine, mais que lui avait-il pris, certes la tête de l'Alakazam quand elle avait embrassé son compagnon d'enfance valait le détour mais elle se sentait très troublée quand même. Ce n'était pas la première fois qu'elle se trouvait seule avec un garçon mais à chaque fois son frère, son père ou un domestique avait interrompu le tête à tête, comme s'ils se liguaient tous contre elle pour la "protéger" contre son gré.
L'Evoli près d'elle et malgré l'état dans lequel il était, couvert de la bave du Malosse et de celle du Tadmorv, elle le serra contre elle pour essayer de reprendre se esprits. Comment un simple contact pouvait vous mettre dans un état de doute pareil, passant la main rapidement sur son front pour vérifier si elle avait de la fièvre elle n'en détecta pas mais se sentait pourtant bizarre. Elle devait vraiment avoir perdue l'esprit, toute la journée à courir après le Dynavolt, le soleil avait probablement tapé sur sa tête plus fort qu'elle ne pensait pour qu'elle se jette ainsi sur le jeune homme. Et s'il lui demandait de s'explique, que pourrait elle dire, elle même ignorait pourquoi elle avait eu ce geste envers le jeune homme. Elle fixa les Pokemons feu et poison qui jouait encore et elle se retint de rire de voir Tsuka si joyeuse mais n'esquissa qu'un léger sourire, encore tourmentée par son geste, et se figea quand le jeune homme pris la parole.

Spoiler:
- Des yeux si bleus qu’il rappelle un ciel d’été. Il y a vrai que l’on peut être captivé par un beau ciel dégagé. Mais il y a souvent des risques à trop le regarder. On peut s’y bruler, tout comme Evoli avec la nourriture. Qui mieux qu’une championne d’arène peut savoir combien de câlins à d’avance l’un des Pokémons, alors que vous ne les regardiez à peine. Pas moi en tout cas. Pas plus que j’aurais laissé mon Malosse jouer avec un Pokémon poison qui rebute énormément de gens.
Il doit falloir une énorme confiance en soi, et en ces Pokémons pour être si calme après qu’un Malotru eu dit une chose comme je l’ai fait, même si ce n’était pas sensé être entendu. Je ne suis malheureusement pas télépathe comme mes parents, et il me faut certains artifices pour lui faire entendre ma colère, bien qu’il la connaisse déjà.
- Je suis désolé, infirment désolé de ne pas être un hôte à la hauteur. Je ne vaux pas grand-chose, je n’ai même pas un quart de ton étoffe. Et tu me récompenses d’un baisé non anodin. Je ne sais que penser. Je suis chamboulé à un point qui ne m’était pas vraiment arrivé avant.

Sa voix lorsqu'il parla la deuxième partie semblait venir de plus bas que le début et le regardant elle voulut interrompre son geste, mais il se relevait déjà et s'éloignait. Elle avait encore une fois agis impulsivement et s'en mordait les doigts. Son regard se posa un instant sur le dos du jeune homme qui ne savait pas le propre tourment qui l'agitait et son regard se posa sur le Dynavolt qui semblait toujours effrayé de sa présence.
Vraiment pourquoi lui avait ton donné le grade envié de Champion, elle ne le méritait pas, repensant aux paroles prononcées par le Nalcien elle réfléchissait aux réponses qu'elle pourrait lui donner quand Tsuka s'approcha d'elle ayant ressenti son trouble venant s'enquérir de son état. Caressant un instant la tête du Malosse elle la rassura et d'une petite tape l'engagea à continuer son jeu et celle-ci rejoint aussitôt la Tadmorv qui s'était arrêtée un instant et elles recommencèrent la poursuite, au moins la réponse à la première remarque était facile à donner. Même si elle ne semblait pas prêter attention au jeu pendant qu'elle mangeait tout les bruits que faisait le chiot de feu quand il se faisait toucher et quand il touchait son adversaire était attentivement enregistré par la Championne. Comme pendant les entrainement dans les brouillard du Mont Efferos, elle devait toujours savoir où et ce que faisait ses Pokemons et donc avait facilement calculé le score du jeu presque inconsciemment.
La seconde remarque du jeune homme chiffonnait la jeune femme, certes les gens avaient certains à priori sur les Pokemons poison comme le Tadmorv, mais de la à faire du racisme sur eux elle ne comprenait pas. Cela cachait peut être une blessure plus profonde, s'il désirait lui en parler comment lui dire qu'elle était à son écoute pas seulement en tant que championne, titre qu'elle ne pensait pas mériter, mais en tant que personne. Quand à la confiance en soi, elle croyait en ses Pokemons avant tout, elle ne se sentait pas si confiante en elle même malgré qu'eux ne discutent pas un de ses ordres, mais ils avaient passés beaucoup d'épreuves ensemble. Pour dire la vérité c'est grâce à Tsuka, Eiki et ses autres Pokemons qu'elle ne se sentait pas si isolée et elle serra un peu plus le petit renard brun contre elle sans tenir compte de la saleté qu'il déposait sur ses habits.
Elle s'assit près du feu ne prêtant qu'une oreille distraite au bruit de la vaisselle que faisait le jeune homme, sans doute avait-il autant besoin de reprendre ses esprits qu'elle et elle ne s'était pas offusqué du ton froid et distant qu'il avait utiliser pour se protéger. Reportant l'attention sur le Dynavolt et le Miaouss elle sourit en voyant le chat prendre le chien sous son aile, il était vraiment très futé ce Pokemon d'avoir compris ce que la Flamenoise avait sous entendu en parlant du nouveau maître du chien électrique. Elle observa attendrit le chat inviter le chien à le rejoindre, au moins le Miaouss demain expliquerait à son dresseur qui est le nouveau maître du Dynavolt.
Elle devrait peu être partir, elle avait sans doute fait assez de dégâts pour cette nuit, elle avait du blesser le jeune homme et ne savait pas comment faire pour réparer ses erreurs. Elle déposa l'Evoli sur le sol déjà endormi et le cala près du feu, se redressant elle s'apprêtait à rappeler Tsuka dans sa Pokéball quand le jeu des deux Pokemons les amena jusqu'à elle et le Malosse l'utilisa pour échapper à la Tadmorv, reculant pour échapper aux assauts des deux joueurs elle marcha par mégarde sur l'une des gamelles d'eau que le jeune homme avait placé pour les Pokemons et trébuchant se retourna pour éviter de se blesser mettant les mains devant elle et ferma les yeux inconsciemment attendant le choc qui ne vint pas.
Rouvrant les yeux, elle réalisa qu'en tombant elle n'avait pas seulement chuté sur le sol mais également sur le Nalcien. Ses joues se colorèrent et prirent la même teinte que ses cheveux, son souffle s'accéléra et son regard plongea dans celui du jeune homme et elle se cru perdue. Qu'avait-il dit à propos du ciel bleu, elle ne se rappelait plus, ses pensées étaient brouillées, dans l'océan tumultueux de ses yeux elle ne savait pas si elle pourrait nager pour échapper au naufrage qui la guettait.
Sa chevelure ruisselait sur ses épaules dénudées, elle avait l'impression que son cœur allait jaillir hors de sa poitrine qui se soulevait avec saccades. Elle ne se rappelait pas si une telle situation lui était déjà arrivée. Pas sans l'intervention d'un membre de sa famille, seulement ici dans les plaines à des lieux de la cité le risque de voir surgir son frère par exemple était relativement minime. Une occasion pareille ne se reproduirait peu être pas de si tôt.
" Il faut savoir saisir ce que le destin place sur votre route sans peur ni reculer face à l'inconnu " les paroles de son mentor résonnaient à ses oreilles tandis que son visage s'approchait de nouveau de celui du Nalcien.
Elle s'arrêta à quelques centimètres de son visage, après tout s'il désirait se dégager il le pouvait toujours, elle resta là suspendue au premier signe du jeune homme pour continuer ou pour cesser le mouvement en cours. S'il savait lire dans ses pensées il devait ressentir les émotions contradictoires qui se bousculaient en ce moment en elle, la peur, le désir et surtout pour la première fois depuis longtemps la liberté d'assumer pleinement la femme qu'elle était.

_________________
Oseras tu me défier ?
Spoiler:


Pour les mp je vous conseille de les envoyer ici pour une réponse plus rapide :p
avatar
Hiroka
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 54

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Ys Ker le Dim 6 Mar 2011 - 21:24

Elle marcha sur une gamelle et glissa. Ys n'eu aucune hésitation. Il se jetta à sa rencontre pour amortir sa chute. Il invocqua le vent de façon inconsciente, pour ralentir le choc. Cela amorti surtout l'impact de son dos sur le sol. Entre ces bras, elle semblait troublée, son regard perdue dans l'immensité du ciel que représentait les siens. Elle approcha ces levres, et ferma les yeux. Voulait t'elle un baisé?
Le trouble de la jeune femme dans ces bras le retroublait lui aussi. Mais ce coup ci, il gardait sa contenance.
Il emprisonna son dos nu d'une de ces mains, et redressa la tête. Ces levres goutèrent celle de la demoiselle. C'était une sensation si agréable.
Doucement, et tendrement sa main remonta sur ce dos, passant légerement sous les tissus.
Surtout ne pas précipité les choses. Il renouvella avec pudeur un baiser. Dégageant son second bras, il caressa ces cheveux si long, si doux au toucher. C'était une étrange sensation de peché, de jouer à un jeu interdit. Leur coeurs battaient à l'unisson. Cela était différent qu'avec cette fille de joie. Il en eu un certain plaisir, voir même un certain pincement au coeur en pensant que cela pourrait être éphémere.
Ces sens en alerte, il tacha de repérer toutes formes de vie présentes dans les environs. Mais le faible vent ne détectait pas de menace. Ces sens extrasensoriels non plus. La plupart des pokémons sauvages n'approchaient pas si un Tadmorv trainait dans les parages.
Devait il fouiller sa bouche avec sa langue? Non, il était encore trop tot. Ces levres scellées aux siennes étaient étrangement douce. Il aurait pensé que les levres d'une championne etait plus dure, plus reche après le nombre d'entrainements qu'elle devait suivre pour avoir le niveau. Il ne savait que faire pour l'instant, préferant profiter de l'instant présent.

Malosse et Tadmorv avaient, qu'en à eux, cesser leur jeu, regardant leurs dresseurs avec un regard étonné. Miaouss jetta un coup d'oeil à son compagnon de voyage et à son protegé. Le dernier dormait, le premier jouait à un jeu bien dangereux. Après tout, c'était Alakazam le responsable, cela serait à lui d'élever la portée, si portée il devait y avoir.Le Pokémon psy dormait comme un bien heureux. Ces voyages et ces betises l'avaient vraiment épuisés. Il y avait longtemps qu'il avait pas dépensé une telle puissance énergétique. Et malgré ces réserves tres tres grandes, il en était à cours. Malosse demanda au Tadmorv de faire une pose. Généralement, il arrivait toujours des problèmes à sa maitresse dans ces moments où elle était dans un état de faiblesse, comme celui là.

Ys décida de faire plus osé. Sa main caressante descendit la chevelure le plus loin que lui permit son bras. D'après les tailles, il devait se trouver un peu en dessous de la fente de sa jupe. Deux pauvres doigts s'égarèrent sur la peau de la demoiselle. Elle était plus douce au toucher, plus douce que son dos. Ils remontèrent doucement jusqu'à rencontrer la deuxième bande du sous vêtement. Ys se dit que c'était le moment de vérifier si elle était prête. Ces yeux observèrent le visage qui le touchait. Ces joues rosirent encore un peu qu'en il atteignit la déchirure de la fente. Les doigts continuèrent jusqu'aux hanches. Sa main était entièrement posé sur le coté de ce bassin si agréable à caresser. Elle semblait prête, mais à aller jusqu'à où?

Il décida de casser l'ambiance, en relâchant ces douces lèvres. Il approcha les siennes du lobe de la jeune femme et lui susurra:

-Désirez vous en rester là. Souhaitez vous continuer les baisers et les caresses. Ou on continu plus en avant. Là, il me faudra certainement un des boyaux de Groret qui se trouvent dans mon sac.

_________________
En cours:
avatar
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 558

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Hiroka le Mar 8 Mar 2011 - 12:16

Les yeux fermés, Hiroka attendait la réaction du jeune homme cela faisait deux fois en peu de temps qu'elle s'approchait ainsi de lui et il pourrait très bien se sentir offensé par sa maladresse et la demande muette qu'elle lui adressait. Au moment ou elle allait se relever une main du Nalcien se plaça dans son dos et ses lèvres rejoignirent les siennes dans un effleurement qui fit trembler la jeune femme qui savoura cet instant. Jamais elle n'avait été aussi loin avec personne, sa famille s'interposant toujours au pire des moments, ne lui accordant jamais un instant de tranquillité avec les membres du sexe opposé. D'ailleurs s'était bizarre qu'ils n'aient rien dit quand les marchands étaient venus la quérir, il faut dire qu'elle avait juste envoyé un message comme quoi elle s'absentait, c'est peu direz vous mais c'était déjà beaucoup de la part de la Flamenoise.
Toutefois, au moins vérifier que personne n'était dans les environ devait être un minimum, mais lorsqu'elle voulut redresser un peu la tête la main du jeune homme remonta doucement le long de son dos déclenchant de multiples frissons et la jeune femme ne se rappelait déjà plus ce qu'elle désirait faire un instant plus tôt ni pourquoi elle voulait se redresser.
L'autre main caressait ses cheveux puis se déplaça à son tour le long de son corps s'arrêtant un instant lorsque sa chaire rencontra la sienne, faisant rougir un peu plus si possible la jeune femme. Elle essayait de se soustraire à toutes ces sensations pour se essayer de se souvenir du seul lamentable cours sur ce que font deux personnes consentantes entre elles mais le souvenir de son père qui l’avait sortie de force de la salle était la seule chose dont elle se souvenait.
La main remontait maintenant le long de son corps jusqu’à sa hanche sous ses vêtements, elle devait avoir la même carnation qu’un Magicarpe partout où il y avait contact entre leur corps elle sentait comme une brûlure, différente de celles que l’ont peu avoir à cause de réel feu ou d’une attaque de cet élément. Pourtant la sensation n’était pas désagréable, mais jamais elle n’avait ressenti un tel bien être, elle ouvrit timidement les yeux quand le jeune homme suspendit le baiser et plongea une nouvelle fois son regard dans le sien.
Il vint parler à son oreille mais le cerveau complètement embrumé de la jeune femme fonctionnait au ralenti, elle ne comprit pas ce qu’il venait de dire. Il semblait attendre une réponse, Hiroka essaya de se concentrer sur les mots qui avaient atteints ses neurones noyés par les sensations. Il avait parlé d’un Pokemon dans son sac, pourquoi avait-il besoin de laisser sortir un de ses amis à cet instant précis ? Il n’avait peu être pas mangé et le dresseur se souciait peut être du bien être de son compagnon, tout à son honneur la jeune femme elle avait totalement oublié ses Pokemons, et maintenant qu’elle y pensait elle devint écarlate en s’apercevant qu’elle avait entièrement oubliée où ils étaient. Elle jeta un rapide coup d’œil circulaire et se rendit compte qu’Eiki dormait près du feu là ou elle l’avait posé un instant auparavant, l’Alakazam semblait lui aussi plongé dans le sommeil, Tsuka et sa compagne de jeu leurs tournaient le dos semblant guetter les fourrés quand au Miaouss et au Dynavolt de l’autre côté du feu elle distinguait à peine leur forme à travers le foyer.
Elle ne comprenait pas la réponse que le jeune homme attendait et dans le doute se décida à hocher la tête de haut en bas, ce devait être la bonne réponse car il la repoussa gentiment et elle se retrouva à genoux devant le jeune home qui n’avait pour l’instant pas lâché son dos ni sa hanche. Elle humidifia ses lèvres inconsciemment ce qui sembla troubler un peu plus celui-ci qui en profita pour détacher ses mains des courbes de la jeune femme pour lui prendre le visage entre les mains et échanger un nouveau baiser. D’abord semblable aux précédents, mais ensuite il introduisit sa langue dans la bouche de la Flamenoise qui se liquéfia au contact de cet intrusion et resta comme hébétée, les genoux flageolants et le cœur comme devenu fou dans sa poitrine. Quand il rompit le contact et se releva pour se diriger vers son sac pour chercher quelque chose dedans, elle resta là immobile ne sachant que faire et passa une main nerveuse dans ses cheveux.
Tsuka se dressa soudain dans une position de défense face aux herbes de la plaine, et son grondement ramena la championne à ses esprits, un danger semblait approcher et Hiroka se releva et tituba, encore un peu chancelante sur ses jambes elle s’approcha d’Ys pour le prévenir et posa une main sur l’épaule du jeune homme pour quémander son attention. Le vent balayait les plaines et une forme assez imposante semblait se dessiner à l’horizon arrivant droit dans leur direction.



Dernière édition par Hiroka le Mer 16 Mar 2011 - 0:03, édité 1 fois

_________________
Oseras tu me défier ?
Spoiler:


Pour les mp je vous conseille de les envoyer ici pour une réponse plus rapide :p
avatar
Hiroka
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 54

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Daisuke Nianfeng le Mar 8 Mar 2011 - 21:20

*Oneesan ! Pourquoi tu pars toujours sans moi !*

La friction de l'air sur sa peau était agréable, suffisamment pour que ce souffle frais apaisent la tension du garçon. Cependant, il restait toujours un peu anxieux à l'idée qu'elle se trouve hors de son champ de vision. Elle n'a pas le droit de se trouver si loin de lui, enfin, si mais pas sans lui dire ou elle va. Il est son petit-frère après tout, elle devrait pourtant lui apporter un tant soit peu plus de considération. Elle n'a pas intérêt à fricoté avec un homme, ou il devrait évincer aussi ce dernier comme tous les autres, les faisant fuir littéralement de peur ou parce qu'il les obligeait. Davis peut se trouver très persuasif envers le reste de la gente masculine qui tourne autour de sa sœur. Elle lui en à fait voir de toutes les couleurs, de toutes les formes et de tous les âges, elle à déjà taper dans plus jeune qu'elle comme bien plus vieux, du moment que la personne est séduisante. Elle devait faire ça pour l'énerver, le rendre jaloux, elle n'a droit d'apporter de bonheur qu'à lui, les autres sont justes des rivaux qui veulent prendre sa place. Ils étaient déjà deux dans la fratrie, pas besoin d'un autre gêneur qui vienne s'incruster comme prétendant pour la main d'Hiroka. Elle se mariera, mais plus tard, il n'y aurait rien de ce côté là tant qu'il ne l'accepterait pas, et ça, ça risquait de prendre un petit bout de temps.

Cette journée avait commencé par leur départ de la maison, l’enfant sur le dos de l’Arcanin, ou plutôt perdu dans sa crinière fournie, emmêlée à l’intérieur un peu à la sorte d’une matière collante et élastique à un habit, comme de la poix. Dans cet enchevêtrement de poil, Daisuke pouvait sentir une odeur qui lui était fort agréable, une odeur de chien, de poil brûlé de chien exactement, senteur légèrement forte et qui à pourtant tendance à rebuter. Mais le garçon est comme qui dirait une personne qui se colle aux mauvaises odeurs comme un insecte sur la toile d’une araignée. Pour tout vous dire, ils n’ont fait qu’une pause aujourd’hui. Demolosse, de son caractère imbu et fier, s’était simplement couché, ayant croisé les pattes en les regardants d’un œil qui en disait long sur sa vision des choses, c’était pitoyable de voir le petit maître agir ainsi. Davis et les deux autres canidés avaient passé quelques instants à se rouler dans la terre et la poussière. Tout le monde sait que tout cabot qui se respecte se doit de se rouler dans la saleté comme le nommerait les personnes trop coquettes. Ce n’est qu’une forme de douche forte utile et tonifiante, car cela assure une sorte de couche protectrice contre les bactéries et nettoie les impuretés de la peau. La Mère Terre n’a pas créé ces sédiments si infimes pour qu’ils n’aient aucune utilité. En plus de fertiliser, ils servent d’antibiotique naturel. Daisuke, lui, c’était roulé par terre par simple amusement, et c’était bien marré. Lorsqu’Hiroka le verrait, son possible dégout pour la saleté l’amènerait à la conclusion qu’il aurait bien besoin d’un bain, et elle sait qu’il prend très rarement des bains sans elle car il est très difficile de le faire rentrer dans une eau pour se laver. Les seuls fois ou il saute joyeusement dans l’eau c’est quand il s’agit d’un lac ou d’une rivière, et il n’hésite pas un instant à se barbouiller de boue ou de vase avant de sortir. C’est la raison pour laquelle Davis prend ses bains avec sa sœur et avec personne d’autre. C’est le seul moyen pour lui de paraitre propre. Après, il n’a jamais trop eu l’occasion de tester cette technique afin de persuader sa sœur, donc peut-être que le fait qu’il soit recouvert de poussière brune ne la dérangerait pas, pas plus que lui d’ailleurs, il le vivrait bien.

Demolosse poussa un profond hurlement, tel un loup, vestige de ses ancêtres dont-il reste assez proche à ce jour, mais dont-il ses séparés afin de devenir un chien, un molosse. Ce cri long et passablement inquiétants voulait dire que la position de la championne à était trouvé précisément, l’odeur ne pouvait pas tromper. Le second serait Granbull qui lâcherait plusieurs aboiements assez agressifs à une cinquantaine de mètres de leurs cibles. Arcanin aboyait peu, il se contentait de s’arrêter et de tirer la langue en respirant, comme pour montrer sa fidélité, ou peut-être pour récupérer de la course. Le groupe de quatre chien, car on pouvait considérer le petiot comme une boule de poil, arriva à bon port, Granbull ayant lâché de ses joues blafardes et tombantes ses aboiements rauques. Il fut le premier en entrer dans le camp de leur cible. Sa première réaction fut de se jeter sur la fille du maître, bien qu’il fût très vite stoppé dans son élan par un cri du garçon. Ce chien avait la sale habitude de sauter sur tout et n’importe quoi sans se soucier qu’il généralement le plus lourd. Demolosse fut le second à faire son entrée en jeu. Au lieu de se diriger vers Hiroka, il l’a dépassa sans même la remarquer, ne s’arrêtant qu’une fois à hauteur de la Malosse et du Tadmorv. C’était donc cette chose qui sentait autant ? Il jeta un mauvais regard à sa congénère et déplaça se dernier jusqu’à l’Alakazam endormi. Il ne devait pas dormir à point fermé si vous voulez mon avis, sa conscience doit certainement être à l’affut, un Pokémon psy peut se reposer tout en surveillant les alentours avec son esprit, alors pourquoi s’en priver ? Arcanin fut le dernier à faire son apparition, tel le conquérant, sauf qu’il avait plutôt une bonne tête et ne semblait pas si sérieux que cela. Daisuke avait voulu sauter avant qu’il ne s’arrête, mais il pendouillait simplement à un mètre du sol, encore emmêlé dans la fourrure dense du chien.

« Oneesan ! Pourquoi tu pars toujours sans moi ! Tu sais que j’aime pas ça ! Et puis c’qui c’gus ! Papa aime pas quand tu traine avec c’genre de racaille ! S’tu la touche t’aura à faire… affaire à moi s’pèce de pervers ! » Dit-il, de sa voix si riche en vocabulaire et en insulte. Il ne savait rien de lui, il appelait juste tous les garçons qui trainait avec Hiroka de cette manière.
avatar
Daisuke Nianfeng
Informations
Nombre de messages : 62

Fiche de personnage
Points: 99
Âge du personnage: 14
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Ys Ker le Mar 15 Mar 2011 - 0:46

Elle ne semblait pas vraiment sur d’elle. Mais il ressentait en elle l’envie de passer le pas. Alors pourquoi se gêner. Il la sentait confuse et/ou troublée. Cela risquait d’être intéressant. Il allait fouiller dans son sac, quant il ressentit une présence. Non pas une, plusieurs. Le Malosse les avait repéré lui aussi. Un hurlement glaça le sang d’Antiflheureuse
Un Granbull déboula en premier suivit d’un Demolosse, et d’un Arcanin monté par une espèce de gamin.
Le Granbull faillit se lancer sur Hiroka avant qu’il ne put faire quoi que cela. Demolosse s’intéressa de près à Alakazam, après avoir regardé la Tadmorv. Peut être c’était t’ils déjà rencontré. Mais cela n’empêcha pas le Pokémon psy de continuer à dormir. L’Arcanin semblait servir de monture. Le Gamin qui le chevauchait devait être un grand maitre Pokémon.
Il appela la championne « Grande Sœur ». C’était certainement un disciple. Voir peut être de la famille. Enfin des ennuie en perceptive, vu la pâleur du teint de la jeune femme. Bon la partie amusement était interrompue.
Ys se releva au moment où l’enfant essaya de descendre. Essaya été le mot juste, vu comme il pendouillait, sa petite épée à la main. Et Arcanin qui ne semblait pas plus inquiète que cela. Il s’apprêta à aller le vendre, quant l’autre le traita de racaille et de vieux pervers, faisant de grands mouvements avec son arme.
Ce qui inquiétait plus Ys, ce n’était pas cette arme. Surtout que son possesseur ne semblait pas la manier aussi bien que cela. De plus son esprit émettait plutôt de la jalousie qu’autre chose. C’était surtout le mouvement des Pokémons canins venu se mettre en protection. Déjà Malosse, Tadmorv et Miaouss de mettaient en alerte, prêt à intervenir. Alakazam, lui dormait toujours, aucunes de ces émotions ne paraissant au Fils Ker.

-Bag, reste en protection d’Alakazam et Dynavolt. Antiflheureuse, s’ils attaquent, je compte sur toi pour puiser dans tes dernières réserves, et faire un gros câlin à ce morveux.

Il regarda le gamin dans les yeux.

-La politesse veut que l’on dise Bonjour en premier. Donc Bonjour Jeune homme. En second, on prend la peine de se renseigner avant de sortir des énormités comme cela. je m’appelle Ker : Ys ker, et je suis dresseur Pokémon. Pas vraiment ce que tu sembles imaginer.Troisièmement, tu as beau être un grand dresseur vu les Pokémons qui t’accompagne, mais je te prierais de ne pas les faire attaquer. Je n’ai pas envie que qui que cela soit est à regretter ce genre de geste.

Il y avait dans sa dernière phrase, une sorte de menace teinté d’une pointe de commandement. Ce n’était nullement un ordre, juste une remarque qui venait de quelqu’un qui pouvait avoir la force que montrait ce ton.
Il tourna dos au gamin, et se dirigea vers son sac. Il ne lui restait des provisions que pour un Pokémon. Il ne pouvait donc pas l’inviter. Il garda qu’en même ces sens en actions. Il ne souhaitait pas gênée plus la championne qui semblait avoir des choses à dire à la chose. Il avait son duvet à préparer pour la nuit, vu le nouvel incrustant.

_________________
En cours:
avatar
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 558

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Hiroka le Mer 16 Mar 2011 - 16:04

Elle n'eut que le temps de retirer sa main de l'épaule du jeune quand l'un de ses pires cauchemars apparus, certains ont peur des Pokemon insectes, d'autres fuient les conflits, Hiroka elle essaie d'échapper à un fléau bien pire que tout ça : son petit frère. Il a toujours été accroché à ses chausses, elle avait tout essayé pour s'en défaire mais les encouragements de son père pour qu'il la suive dans ses moindres déplacements, même pour aller aux pièces d'aisance faisait qu'aujourd'hui elle ne pouvait pas s'en défaire. C'était une vrai malédiction, et lui échapper relevait du miracle comme si il ne pouvait pas lui laisser faire sa vie et devait toujours vivre près d'elle à surveiller ses moindres gestes en permanence, sans se rendre compte que cela l'exaspérait. La pâleur qui avait tout d'abord envahi ses joues se changea rapidement en rougeur quand elle vit le Démolosse tout d'abord défier Tsuka qui était en position d'attaque, oreilles rabattues sur le crâne, la tête entre les pattes avant et un grondement qui s'échappait de se babines puis regarder tour à tour le Miaouss, le Dynavolt et la Tadmorv avant de remarquer l'Alakazam.
D'un signe de la main la championne rappela sa Malosse, elle connaissait l'animosité que celle-ci portait à son évolution et réciproquement et ne tenait pas à avoir à les séparer en combat ces deux là. Quand au Granbull qui avait une fois de plus faillit lui sauter dessus elle avait déjà en main l'éventail dont elle se servait pour le corriger, son père n'ayant pas trouvé drôle de lui apprendre la politesse la Flamenoise lui inculquait celle-ci à grand renfort de coup d'éventail sur le museau. Regardant finalement l'Arcanin et son frère emmêlé dans la fourrure dense de celui-ci, agitant en grands mouvements désordonnés son épée, il allait juste réussir à se blesser s'il continuait ainsi alors que le chien de feu restait de marbre.
Toutefois elle resta à une distance respectable, elle savait d'expérience que l'aider à descendre serait mal interprété par celui-ci de plus elle était exaspéré par son attitude. Les parole qu'il prononça à l'encontre du jeune homme qui lui avait offert un repas fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Elle allait s'occuper de son cas et plus vite qu'il n'en faut pour le dire quand le Nalcien pris la parole, et la justesse de ses propos qui faisait remonter ses propres craintes face à une attaque frappa la jeune femme. Esquissant un sourire à celui-ci, elle se tourna de nouveau vers l'Arcanin et son frère toujours empêtré dans la crinière elle ajouta à la suite d'Ys.

- Teimai, cela ne se fait pas de me suivre sans arrêt, tu sais très bien que cela m'agace. De plus on se présente avant d'insulter les gens, on ne débarque pas de nuit dans un campement qui n'est pas le sien ainsi. De plus tu pourrais utiliser un autre language, et je rajouterait même que cela NE REGARDE NI NOTRE PERE NI TOI CE QUE JE FAIS DE MA VIE.

Les derniers mots furent criés, tellement la colère avait envahie la championne face aux paroles de son cadet, de plus le trop plein d'émotions de la soirée devait lui aussi s'exprimer. Elle en tremblait presque de rage serrant son éventail ne se retenant de frapper sans vergogne l'insolent que parce qu'il mettrait en avant l'oeuf en sa possession. Puis aussi vite qu'elle était apparue la colère s'estompa remplacer par un sentiment d'impuissance et de lassitude face à l'attitude de sa famille envers elle, plus elle essayait de se soustraire à leur emprise, plus elle se sentait prise au piège. Se sentant responsable de lui à chaque fois qu'il se trouvait dans ses pattes elle se retourna vers le Nalcien un regard emplis de toute la misère que ce monde peut supporter et courbant la tête devant lui.

- Je suis vraiment désolée des insultes proférées à ton encontre, je te présentes mes plus humbles excuses si cela t'a blessé. Voici Daisuke, comme tu l'auras compris c'est mon petit frère qui devrait être chez nos parents à l'heure qu'il est et non pas à courir les plaines. Les Pokemon qui l'accompagne sont à notre père et ils devraient se tenir tranquille.

La fin de la phrase était une réelle menace envers les trois canidés qu'elle regarda dans les yeux à tour de rôle, elle les savaient dangereux mais n'hésiterait pas à s'interposer si ceux menaçait le Nalcien ou ses Pokemon. Elle était championne après tout et même si le Démolosse était une vrai teigne elle n'hésiterait pas à utiliser la Ptera contre lui histoire de refroidir ses ardeurs. Le regard de la Flamenoise se fit flamboyant, qu'ils essayent seulement d'agresser le jeune homme et elle se ferait un plaisir de se venger d'une décennie de poursuites incessantes, de remarques désobligeantes.
Une idée machiavélique naquit dans un recoin ignoré de son être, pour une fois elle montrerait de quoi elle était capable à sa famille. Elle n'agirait pas comme on l'attendait d'elle pour une fois, et s'assumerait pleinement en tant que femme même si elle risquait gros avec ce qu'elle s'apprêtait à faire il fallait une fois pour toute mettre fin à cette stupide rivalité que son frère et son père avait pour les jeunes gens qu'elle rencontrait, elle adressa alors quelques paroles à son frère en le regardant dans le blanc des yeux.

- Je n'ai pas besoin de ta permission ou de celle de notre père pour assumer mes choix, et je compte bien vivre ma vie comme je l'entends sans avoir à vous rendre de compte.

Redressant la tête avec détermination elle s'éloigna de l'Arcanin et du Granbull et se dirigea d'un pas assuré vers le Nalcien qui se relevait après avoir installé son campement de la nuit et alors qu'il se retournait s'élança sur lui, ses lèvres retrouvant avec délices celles du jeune homme, savourant encore un instant la douce présence avant de se détacher en rougissant du jeune homme prête à faire face à son frère et aux Pokemon l'accompagnant.

_________________
Oseras tu me défier ?
Spoiler:


Pour les mp je vous conseille de les envoyer ici pour une réponse plus rapide :p
avatar
Hiroka
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 54

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum