[ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Daisuke Nianfeng le Ven 10 Juin 2011 - 0:59

[Hrp : encore désolé du temps mis, cela aurait du être posté depuis un bon moment.]

Mais de quoi il se mêle lui ? Daisuke allait péter une crise et se mettre en colère, mais la remarque acerbe de sa sœur le stoppa net dans son élan. Voilà qui était bien envoyé tien. Pam dans les dents comme il aurait aimé le dire. Mais attendez ? C'est qu'il les appréciait ? Daisuke ne devait pas rentrer dans son jeu et s'énerver, il était plus intelligent que ça. L’œuf sembla tamponner sa coquille contre le verre. Une fois. Deux fois. Trois fois. Quatre fois. Cinq fois. Six... Façon de parler voyons ! Bon ! Il n’était peut-être pas si intelligent que ça mais son sens ne le trompait jamais. Un autre toc se fit entendre. Un second. un troisiè... Façon de parler ! Punaise ! Il n'était pas encore sorti de sa coquille qu'il cherchait à lui faire du tord. Bah ! Nul besoin de s'énerver, cela ne ferait qu'alimenter les propos de son interlocuteur. Il devait donc jouer la carte de la pitié. Elle partit donc, déclarant qu'elle n'avait pas grand faim et qu'elle avait oublié un petit quelque chose.
Le gamin tourna son regard vers celui du Nalcien, ne le lâchant plus d'une semelle, ne cillant même pas.

— Ah ! C'est sûr que quand on ne peut accéder à l'une des plus belles filles du monde, on s'en prend à tout le monde. Dit-il tout en haussant les épaules, comme pour exprimer ses propos. Je peux comprendre ta jalousie de ne pouvoir assister à tel spectacle qu'est une douche. Pour ta gouverne, les seuls bains que je prends se sont quasiment tous passé avec ma sœur, sinon je ne me lave pas, et j'en suis fier ! Si je pouvais rester recouvert de boue, de poussière et d'autre saleté cela ne me dérangerait pas, je suis d'ailleurs plus résistant que certains aux maladies, la vie sauvage peut-être. Tant est qu'il y à une différence entre fixer une personne pour le désir, comme toi, et fixer une personne pour comprendre, comme moi. Continuait-il sur un ton assez léger, comme s'il se moquait. J'ai pas ton âge, y à des choses que j'ai pas encore pu faire, alors je me documente comme je peux. Cependant, je t'interdis d'insinuer que je pourrais faire une telle chose avec ma sœur ! Elle se mariera avec quelqu'un, ça c'est sûr, mais j'ai encore trop besoin d'elle pour laisser le premier venu lui mettre le grappin dessus. J'ai encore beaucoup à apprendre, et je compte bien sauvegarder le plus longtemps possible la personne qui à donné un sens à ma vie, qui à su me donner un but, un choix de vie. La seule qui à su m'ignorer et me prendre en considération, la seule personne qui sait assembler ces deux choses en même temps. Il arrêta là son éloge.

Il ne pleurait pas, il l'aurait bien fait juste pour exprimer ses dires, mais la seule chose qui ressortait de son être était ses yeux fixant l'homme comme s'il essayait de le dominer. Même s'il ne gagnerait pas ce duel, il ne le perdrait pas non plus. Cela le dérangeait énormément d'avouer devant quelqu'un toute son affection envers sa sœur, cependant il préférait cela plutôt qu'une altercation verbale qui aurait exacerbé sa grande sœur à son retour. Il aurait aimé qu'elle entende ce qu'il avait dit, ou pas, en fais il restait indécis. Peut-être se trouvait-elle derrière lui ? Peut-être pas ? Il n'avait rien à se reprocher, il avait dis tout ce qu'il avait à dire, rien de plus. Lui-même avait l'appétit coupé, contrairement à ses trois toutous. Mais ils n'avaient droit qu'à leur régime spécial et savaient parfaitement résister aux tentations, même alléchantes, surtout en présence d'un Nianfeng, afin de ne pas les décevoir. La composition très saine convenait à leurs métabolisme et étaient savoureuses, confection de leurs père, et quelque fois goutés par Daisuke. Enfin qu'importe. Leurs alimentation n'a rien à voir ici.
Le marmot ne savait pas ce qu'il allait faire avec ça sœur à présent. Comptaient-ils rentrer ou allaient-ils rester ? Ou bien voyageraient-ils ensemble ? Cette dernière idée plaisait beaucoup à l'enfant.
avatar
Daisuke Nianfeng
Informations
Nombre de messages : 62

Fiche de personnage
Points: 99
Âge du personnage: 14
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Ys Ker le Ven 8 Juil 2011 - 20:00

Antiflheureuse regarda la demoiselle partir chercher soit disant un objet. Mais on ne lui faisait pas à elle. Si Ys lui avait parlé comme il avait fait avec elle, elle aurait fuit pour pleurer elle aussi.
D’un coup d’œil au maître, elle reçut comme un signe de tête. C’est qu’il devait être d’accord qu’elle la suive. En fait ce n’était juste qu’un signe de tête à l’intention de Daisuke pour lui faire comprendre qu’il avait bien compris ces propos.

Le Pokémon psy qu’en à lui ne fit rien. Il savait ce que pensait son compagnon de jeu. De plus sa disparition passerait pas inaperçu. Il y avait cette espèce de canin noir qui le surveillait du coin de l’œil. S’il en avait l’autorisation, il irait bien lui botter les fesses à ce prétentieux. Mais le morveux n’avait pas le grand de ces parents. Eux avaient fait de grandes choses. Bien plus que ce que pourrait faire le gamin pour son royaume.

La championne revenait de la source. Elle avait presque séchée ces larmes, quand le Tadmorv se pointa devant elle et se redressa.
(C’est vrai que les Tadmorv à répétitions n’aideraient pas à comprendre ces dires. Alors, traduisons-les en langage humain, directement.)
-Tu ne dois pas être triste. Il semble qu’il t’aime bien, mais c’est un imbécile. Il fait ce qu’il juge bon, sans se fier de qui à ce que les gens ressentent. Pourtant, il a un bon fond, c’est juste que son éducation est entièrement à refaire. Regarde moi, il ne me regarde pas comme la plupart des gens. Et je peux te dire qu’au départ, il était plutôt distant, ne comprenant pas ma beauté intérieure, sans aucun égard pour mes sentiments envers lui. Même maintenant, quand il n’écoute pas son cœur et son instinct, il blesse les gens…
Elle déballa tout sur ce gars auquel on ne devrait pas s’attacher facilement, et sur les sacrifices qu’elle avait fais pour être à lui. Et pourtant, elle finit son discours par
-Ne lâche pas prise. Il peut être agréable derrière ces airs de rustres. Je compte sur toi pour refaire son éducation.
Elle reprit sa taille normale et se dirigea prestement vers le camp. Maintenant c’était à l’humaine de jouer, enfin si elle avait comprise/envie de rééduquer ce Barbare.

Pendant ce temps au campement.
Le petit frère finissait de s’approcher, débitant une réponse fort intéressante. Ys le laissa aller jusqu’au bout de sa réponse.
-La plus belle femme du monde n’est pas celle que tu penses. J’ai vu des filles au moins aussi jolies, et il parait qu’au pays du sable, il y a des femmes si belles que pour ne pas bruler les yeux des gens autour d’elles, elles se cachent sous d’amples vêtements souvent sombres. Enfin bon. Si j’ai bien compris, tu considères ta sœur, plus comme une mère de substitution à qui tu ferais plaisir, plutôt qu’à une maîtresse. Cela se défend. Et pire encore, tu l’obliges à être ta mère, l’empêchant de vivre sa vie. Si tu dis que tu l’aimes, alors laisse là fréquenter des gens sans les menacer à tout vas avec ton épée. Même mieux, utilise ta position de petit frère, de celui à qui on ne prête pas attention, que l’on croit trop jeune pour comprendre, pour savoir ce que pensent vraiment les gens d’elle. Car je ne nie pas que ta sœur soit jolie. Elle a même laissé une marque dans mon cœur. Si je n’ai plus la chance de la revoir après ce déjeuner, je me souviendrais d’elle longtemps. Je peux te le certifier.


Ys se découpa une part de viande cuite comme il aimait et la déposa dans son écuelle.
Il tendit ensuite le couteau vers le jeune homme. A lui de découper sa viande ou non. Mais le nalcien ne put s’empêcher de rajouter

-Tu devrais convaincre ta sœur de manger un morceau, ainsi qu’à vos Pokémons à vous deux. Ce n’est pas le ventre vide que vous irez mieux.

_________________
En cours:
avatar
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 571

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Daisuke Nianfeng le Dim 14 Aoû 2011 - 13:17

Daisuke attendit un petit moment qu'elle soit partie pour parler. Il se mordit la lèvre. Un filet de sang se dessina le long de son menton enfantin. Il était sur d'une chose. Le garçon était en colère, mais contre qui ? Tout le monde. Lui, Ys, tous ceux qui pouvaient faire souffrir sa sœur, les divinités, tous le monde sauf Hiroka bien entendu. Il releva son regard, fixant l'homme droit dans les yeux.

— Je ne vais la convaincre de rien ! Elle nous en veut, autant à toi qu'à moi.

Dit-il en pointant un doigt provocateur d'abord sur l'autre personne puis sur lui-même. Les trois chiens qui s'étaient entouré de lui avaient reculé d'un pas, Granbull et Arcanin étaient en train de prendre peur du petit maître. Demolosse lui s'en fichait mais ne voulez pas se frotter aux pouvoirs naissant du jeunot. L'herbe autour du garçonnet avait commencé à s'assécher, jaunissant à vitesse accéléré. Une flamme dansait dans les yeux du garçon, cependant, cela s’arrêta là. Sa colère descendit, il n'avait pas à en vouloir à l'autre personne.
Mais aussitôt que cela fut fait, le sujet de conversation débarqua en chair et en os. Elle ne semblait pas plus triste ou joyeuse qu'au moment ou elle était partie, mais on ne l'a fait pas à son frère. Il l'a connait depuis qu'il est né, depuis toujours donc, il sait comment elle réagit, suffisamment du moins. Il avait assez testé sa sœur durant son enfance pour la cerner et la comprendre comme un frère décent comprend sa sœur.
Elle allait faire quelque chose, un truc dont-il ne savait rien par contre. C'est bien une réaction qu'il méconnaissait, elle s’apprêtait à faire une chose qui allait lui être imprévisible. Elle commença à parler, signifiant qu'elle allait rentrer à Omatsu pour l'arène, elle n'ajouta rien de plus à ses dires. Le garçon ne comprenait pas. Il se tourna vers les chiens, ne comprenant pas ce revirement de situation.
Peut-être que durant le moment où il était tourné, elle parlait avec Ys. Il n'en savait rien et ne voulait pas le savoir. Alors qu'il allait se remettre sur le dos d'Arcanin, il sentit le vent souffler. Il regarda sa sœur sur la Ptera qui s'envolait. Ferrait-il la route ensemble jusqu'à la capitale de Flamen ?

Revirement de situation. Alors qu'elle s'élevait assez haut dans les airs, elle ne sembla pas prendre la bonne direction. Au contraire, elle fila vers l'océan, vers Tarouga, en sens inverse à la ville. Elle partait, comme ça, en le laissant seul ? Il n'en était pas question. Daisuke enfourcha sa monture de fortune, saluant vite fait l'homme qui leurs avait servis de compagnie jusque là et poursuivis sa grande sœur. Si elle allait au-delà de l'océan, il ne pourrait plus la suivre. Malheureusement, il ne pu la suivre bien longtemps. Par la voie des airs, c'est souvent bien plus rapides que par la voie de terre. Aussi distançât-elle son jeune frère en peu de temps.
Ce dernier ne comprit pas l'acte de sa sœur. Voulait-elle se trouver seule ? Peut-être bien. L'enfant du stopper la course effréné de ses toutous et resta là sans rien comprendre. Il se trouvait déjà très loin de l'homme, il n'aurait pu les voir, les entendre et encore moins les sentir. La lune avait eu le temps de faire une révolution le temps que le garçon avait mis à poursuivre sa sœur. Ils couraient dans le vide depuis trop longtemps. Des larmes arrivèrent aux joues de l'enfant, suivis par un cri. Le jeune frère hurlait le prénom de sa sœur, comme si cela aurait put la faire revenir.
Ils ne pouvaient pas rester ici tous les quatre, dans une zone inconnue et peut-être hostile. L'enfant devait retourner à Omatsu, non, il devait trouver un moyen de la faire revenir, en attendant, autant repartir à la capitale. Les larmes abondèrent encore un moment puis elles se tarirent, remplacer par une certaine tristesse. Elle lui manquait déjà.

[hrp : Je suis désolé, je n'ai aucune nouvelle de Karelle, je ne peux pas dire ce qu'elle allait faire, je l'ai un peu joué en respectant qu'elle ne ferait pas de choix entre nous deux. En tout cas fini pour ma part, même si ce n'est pas bien gros, désolé.]

_________________
avatar
Daisuke Nianfeng
Informations
Nombre de messages : 62

Fiche de personnage
Points: 99
Âge du personnage: 14
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Ys Ker le Mer 31 Aoû 2011 - 1:48

Le frère déchaina semblait s’éveiller au pouvoir du feu. Cela n’impressionnait pas plus que cela le Nalcien. Au pire si cela dégénérait, son compagnon psy le mettrait à l’abri.
Ys ne dit rien, ni en bien, ni en mal. Daisuke avait le droit de lui en vouloir.  Et puis l’ange de leurs pensées qui exprima son envie de retourner à l’arène suivit de peu par Antiflheureuse.
Pendant que son frère s’apprêtait à repartir, elle s’avança vers Ys dans l’intention de lui dire au revoir.
L’échange de dialogue sonna comme une sorte de confession. Elle avoua avoir besoin de réfléchir. Elle devait rentrer, mais voulait voir Suicune. Ys lui dit qu’elle pouvait faire ce qu’elle souhaitait. Lui y retournerait peut-être. Il avait envie de voir de plus près ce Pokémon légendaire. Il voulait comprendre comment il pouvait être aussi insaisissable que le vent du nord. Elle lui répondit qu’elle allait aller au festival pour rencontre le Légendaire félin.
Il lui promit de prévenir son frère de son choix. Elle s’envola. Ys lui faisait des signes de la main, quand démarra le gamin. Ys eut beau lui dire d’attendre, il poursuivit sa sœur sans attendre les explications du jeune homme. Il fut plus rapide qu’Ys a pied. Et Alakazam qui refusait de le transporter.
Le Nalcien rangea ses affaires, nettoya l’endroit. Quand tout fut près, il réunit son équipe. Le jeune Dynavolt l’accompagna.
-Toi, il est temps que tu rejoignes le maître que tu t’es choisi. Nous allons partir d’ici.
Le canin ne bougea pas, semblant attendre quelque chose. L’abruti de Nalcien n’avait toujours pas comprit que la chienne l’avait choisit lui. Ce fut le chat qui réagit le premier. D’un bond, il délogea une Pokéball de la ceinture, avant de griffer la main de son maître histoire de lui rappeler qu’il devrait un peu réfléchir. Miaouss ramassa la Pokéball, et la déposa devant Dynavolt.
Celle là la poussa du museau vers le Jeune Ker, en jappant doucement.
- Quoi ? C’est moi que tu as choisit comme maitre ?
La queue dd Pokémon se mit en mouvement. Cela indiqua clairement à Ys qu’il avait encore un train de retard. Mais que devait-il faire.  Le Dynavolt était un type de Pokémon ramasseur, comme Evoli ou bien Miaouss. Cela pouvait lui servir dans sa future carrière. Il devait voir les aptitudes du Pokémon dans le domaine.
Il rappela Miaouss dans sa Pokéball et regarda droit dans les yeux le canin, après s’être accroupit pour être à niveau bien sur.
Ramassant la Pokéball, il la montra à la femelle.
- Je vais la lancer au loin. Si tu me la ramène avant qu’Alakazam effectue une tache pour moi, tu feras partit de l’équipe. Sinon… Sinon, on verra.
Le jeune homme jeta la boule le plus loin qu’il pouvait, en tenant compte du vent et de sa force. Presque aussitôt le Pokémon électrique s’élança à sa suite.
Le jeune homme prit du papier et sa plume et écrivit un mot pour Daisuke, lui indiquant l’endroit où sa sœur se rendait. Il rajouta un mot d’excuse, comme quoi, il aurait peut être dût lui dire, au lieu d’essayer de le retenir. Il cacheta la lettre, et la donna au Téléporteur. Ce dernier prit son temps pour la livrer. Il mit exactement une demi-heure. Il arriva en même temps que la Dynavolt. Ys ressortit Miaouss, prit la Pokéball de la bouche du canin et l’agrandit.
-Bienvenu parmi nous.
La boule tomba, et heurta la tête de sa nouvelle locatrice, qui fut aspirée dedans.
Maintenant que tout était fait, il allait falloir retourner au festival. Alakazam les y amena en moins de temps qu’il en fallut et partit se reposer.

_________________
En cours:
avatar
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 571

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Camping à la belle étoile (Pv Hiroka et Daisuke Nianfeng)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum