[ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Kairy le Sam 19 Mar 2011 - 14:34

Kairy ramassa un caillou sur le bord du Lac et le fit sauter plusieurs fois dans sa main, la tête penchée en arrière ses yeux émeraudes perdus dans l'immensité du ciel. Cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas juste regardé l'horizon sans chercher à y voir un signe, un indice qui lui permette de découvrir quelque chose sur son frère. Elle ne savait pas comment réagir face à lui suite d'évènements qui lui était arrivé, lançant le caillou sur le lac elle observa le nombres de ricochets que celui fit avant de sombrer et sans s'en rendre compte ses yeux s'emplirent de larmes. S'était son jumeau qui lui avait appris à lancer les cailloux sur l'eau, pourquoi est ce que chaque geste de sa vie la ramenait à sa quête, elle même ignorait la réponse à cette question. Elle ramassa à nouveau un caillou et le lança rageusement dans l'eau créant cette fois-ci un *Plouf* retentissant et des éclaboussures à la place du précédent lancer qui avait glissé sur l'eau sans bruit. Elle essuya ses yeux, se laisser aveugler par la colère ne servait à rien alors elle s'agenouilla sur le bord du lac, se recroquevillant en tenant à hauteur de ses yeux la Pokéball contenant son dragon.
Elle n'avait aucunes connaissances sur celui-ci à part le récit de ses destructions massives et de sa colère impossible à calmer. Et pourtant elle avait quand même réussie à apaiser celui-ci, un coup de chance? Peut être, toutefois elle ne pouvait pas rester ignorante, mais tout les ouvrages trouvés à l'auberge la veille au soir ne parlait que des villages détruits, pas de comment élever correctement un Dragon aussi puissant que le sien. Elle se sentait déboussolée, comment pourrait elle ne serait ce qu'imaginer qu'elle pourrait maîtriser une telle force de la nature, qui apparemment ne s'entendait pas du tout avec son premier Pokemon. Son Ponyta n'était d'ailleurs pas loin à une distance respectable de l'eau, broutant l'herbe en bordure de la forêt.

Il gardait un œil sur sa dresseuse, celle-ci était parfois si imprudente, il se demandait s'il n'aurait pas fallu qu'ils restent groupés, la présence rassurante du géant d'acier lui manquait, mais dès qu'elle avait entendue parlée de ce lac la jeune fille était devenue déraisonnable et ne l'avait pas laissé en paix tant qu'il n'avait pas accepté avec réticence de l'accompagner. Depuis le concours et de leur échec, Sunshine n'était pas fâché d'ailleurs de ne pas avoir été sélectionné, le regard de l'une des participantes avait de quoi glacer le sang pourtant bouillant du cheval de feu, elle avait une attitude bizarre. Pour autant peut être sa dresseuse était elle déçue de ne pas avoir eu l'opportunité de participer. Regardant avec attention la jeune fille tout en mastiquant une bouchée d'herbe, il la trouvait bizarre ces derniers temps, depuis que le poisson avait rejoint l'équipe, il savait qu'il risquait gros en parlant ainsi du nouveau membre de celle-ci mais foi de Ponyta il ne se laisserait pas faire par un Pokemon de type eau.


Elle jouait depuis quelques minutes avec le bouton de fermeture de la capsule dans sa main, se demandant comment faire comprendre à son nouveau compagnon qu'elle ne lui voulait aucun mal et que leur relation avait certes commencée sur de mauvaises bases mais qu'il ne tenait qu'à eux deux de trouver un terrain d'entente. Elle devait tout d'abord se renseigner sur ces dragons, le libérer alors qu'elle ignorait tout de lui s'était beaucoup trop dangereux, surtout au vue des dégâts qu'il avait déjà fait. Elle devait trouver un moyen de se renseigner sur les dragons, et de comprendre comment ses Pokemon vivaient, il y avait forcément une solution quelques part. Elle plongea son regard dans les légères vagues qui arrivaient sur le rivage, son destin semblait semblable à celles-ci incertain et tumultueux, elle se laissait portée par un fil qui la menait vers une destination encore inconnue. Sunshine s'approcha d'elle, le Pokemon fringuant secouait sa tête de droite et de gauche tentant de faire relever la jeune fille. Quelque chose approchait et il ne savait pas encore si cela était une menace ou pas, dans le doute il se tint prêt alors que Kairy continuait à fixer le lac, espérant trouver des réponses à ses questions auprès des habitants dragons de celui-ci.

_________________
Sunshine par Ishi
Spoiler:


avatar
Kairy
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 286

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Tsubaki Mitsuki le Jeu 12 Mai 2011 - 8:35

Tsubaki et Hanako avaient quitté la Banquise il y a un petit moment déjà, mais avaient fait une halte au festival. A ce moment là, elles avaient été brièvement séparées d'ailleurs. Et pendant qu'Hanako avait trouvé une compagnie sympathique, la Mizuhanienne l'avait cherché un peu partout. Cette nuit a erré dans les rues de la ville, avec ses deux compagnons l'avait passablement fatiguée. Elle avait beaucoup voyagé ces derniers temps... Et elle commençait à s'inquiéter, de la non-présence de Miyuu... Du moins, elle ne se manifestait pas des masses, et même qu'une fois, elle avait été presque gentille. Ca faisait combien de temps qu'elle n'avait pas été qualifiée d'idiote, de débile ou autre ? Elle n'était pas rassurée et était tendue, se demandant quand est-ce qu'elle passerait à l'attaque..

Tsubasa poussa un léger cri de joie et accéléra. Elle allait bientôt pouvoir retrouver son maître, son dresseur adoré ! Oh, bien entendu, elle avait beaucoup aimé la compagnie des deux jeunes filles, surtout de Tsubaki, qui lui rappelait un peu son cavalier, lorsqu'il était jeune. Mais elle avait hâte de goûter au repos et de pouvoir manger du poisson à volonté, comme avant. Elle sentait cependant que quelque chose se tramait, et elle n'était pas rassurée... La guerrière aux longs cheveux noirs lui indiqua, du doigt, une rive du lac où elle apercevait avec précision Yûn, l'autre garçon aux dragons et... une autre fille, qu'elle ne connaissait pas. La Ptéra prit donc cette direction.

La jeune femme se demanda pourquoi autant de précision dans ses sens, ces derniers temps, quand elle en avait besoin. A cette distance, seuls les bons prédateurs et les oiseaux de proie auraient été capable de bien voir, de reconnaître les formes. Son ouïe et son odorat avait été mis à l'épreuve lors de sa rencontre avec Lifaen... Mais elle s'en était toujours sortie...


*Et ça n'est que maintenant que tu t'en inquiète...? Ah ah... Tu es parfois bien pire que ce que je pense...*

Elle sentit un violent spasme la prendre, tout comme elle sentit l'oiseau de pierre s'inquiétait de sa raideur. Elle vit ses deux Pokémon qui la regardaient, inquiets... Elle ne réfléchit pas, posa Lifaen sur le dos de la Ptéra et lui mit Lhyif entre les pattes, pour qu'il la retienne. Un autre spasme la prit... et elle glissa du dos de sa monture, plongeant dans le lac.

Elle s'enfonça dans l'eau glacée, ne ressentant qu'à moitié le froid. Sous l'eau, elle aperçut la lueur verte qui émanait de l'Oeil du Dragon, qui s'enfonçait un peu plus dans le lac... Son collier... Son précieux collier... Le seul qui parvenait à brider correctement les pouvoirs de Miyuu, et son emprise sur elle... Son collier qui sombrait au fond d'un lac. Elle sentit un troisième spasme, plus violent, et elle ferma les yeux, sombrant dans une semi-inconscience.


L'Eveil de Miyuu ~


Une tornade aquatique se forma dans le lac et en creva la surface dans de grandes gerbes d'éclaboussures. La guerrière en jaillit et se posa sur la terre ferme, avant de s'étirer, faisant craquer ses épaules. Elle regarda le paysage autour d'elle de ses yeux rouges et eut son petit rire rauque.

"Très impressionnant, Tsubaki... Je ne savais pas que tu pouvais manier l'Eau... Je vais bien m'amuser, je sens... Et ce maudit collier qui n'est plus là... C'est vraiment... Une très belle journée !"

Elle eut un long soupir satisfait et regarda une fille blonde, avec un Ponyta pas loin. Elle tourna la tête lorsque la Ptéra se posa au sol, fixant le corps de Tsubaki, l'air inquiet, de même que l'Arcko et la Poussifeu. Hanako ne semblait pas trop comprendre non plus. Elle se retourna en voyant l'ancienne protégée de son hôte, accompagné de l'autre type. Non, décidément, elle ne pouvait vraiment pas supporter les hommes ces derniers temps... Elle eut un sourire narquois et fit un petit signe de la main à Yûn.

"Comme on se retrouve, n'est-ce pas...? Je suis sûûûûûre qu'elle ne t'a pas manqué... Je me trompe ?"

Elle posa ensuite ses yeux rubis sur Uroko, qui avait bien changé et pouffa, en le voyant visiblement énervé. Depuis quelques temps, leur rapport n'était pas très bon, il fallait l'avouer...

"Tu crois me faire peur, boule de pétanque ?!"

Pour le moment, elle était provocatrice, pas particulièrement agressive, mais elle s'amusait bien. Elle avait le droit, après tout... Elle n'était pas sortie depuis longtemps... Elle regarda les deux Pokémon de son hôte et s'approcha d'eux, presque menaçante.

"C'est vrai que nous n'avons pas été présentés. Les deux larves là, je suis Miyuu, la maîtresse des lieux pour le moment... Et pour bien longtemps, j'espère..."

Par lieux, elle entendait l'intégralité du corps de Tsubaki, mais elle se fichait s'il y avait une erreur de compréhension. Si la Poussifeu eut une attitude effrayée, Lifaen ne l'entendit pas de cette oreille. Il s'élança vers elle en zigzaguant, pour éviter toute offensive et se jeta sur elle. Elle l'attrapa par la gorge et le regarda, plus énervée déjà. Elle murmura d'une voix grondante.

"Perdu, le reptile. Si tu veux la retrouver, il va falloir ramener le collier... Malheureusement, je doute que tu en sois capable, tu ne serai pas foutu de résister à la pression, ou de respirer sous l'eau... Autrement dit... C'est fichu pour toi... Mais si tu tiens tant à essayer..."

D'un geste, elle l'envoya dans le lac. Mais avant même qu'il ne touche l'eau, celle-ci se leva et forma une boule aquatique, qui se dirigea vers la terre ferme et relâcha le gecko.

"Ah, bon sang, toujours aussi bornée, à me résister... C'est fatiguant tu sais... Surtout pour toi maintenant..."

Elle sourit et s'étira. Vraiment, la journée prenait un tournant qui lui convenait très bien...

_________________
avatar
Tsubaki Mitsuki
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 7
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Hanako le Jeu 12 Mai 2011 - 20:47

Tsubaki n'était plus là en quelque sorte, ce qui m'effraya un peu...mais cela me rappelais vaguement quelque chose.

- Tu n'es pas très sociable....et puis,même si tu es en rogne tu devrais essayer de parler plus gentiment au gens. Oui je sais ce que tu vas me dire, de quel droit tu me parle comme ça blablabla...Mais tu devrais tout de même être un peu moins....violente dans tes propos.

Jungo et Kiro regardait Tsubaki avec étonnement et agressivité. Ils sentaient une présence peu amicale parmi eux....
Peut être était-ce elle la personne la plus dangereuse et brutale....peut être était ce elle qui pourrait me dire si oui ou non je peux passer au niveau supérieur....gardons cela secret pour le moment....

- Tu ne dois pas avoir un mauvais fond, je suppose que tu as fait surface pour te défouler ou alors pour régler quelque chose.

Je pense que bientôt j'allais regretter mes paroles mais bon j'ai tendance à être franche.

-Étais tu prisonnière avant cela ?

Kiro et Jungo se sont mis devant moi. Je sais que je n'aurais aucune chance de gagner contre elle mais....elle m'emplit d'effroi, j'aimerais que Tsubaki revienne.
Mais bon pour le moment, je dois faire avec. Je me tenais là devant elle comme une proie voyant son prédateur dans les yeux. Elle devait sans doute sentir ma peur, mais cela m'était égale, si Tsubaki était là elle m'aurait dit que je courrais au suicide mais bon.
Sans doute était elle fière d'avoir pris le dessus sur Tsubaki....On dirait que le fait qu'elle soit tombée dans l'eau l'ait aidée par je ne sais qu'elle moyen à apparaître...

-Est ce que....c'était toi dans la jungle ?...Est ce toi qui a détruit, même pulvérisé cet insécateur ?

Ce moment m'était revenu en mémoire, l'insécateur coupé en plusieurs morceaux...Je pensais que c'était Tsubaki qui avait mis fin à ses jours mais maintenant.....j'en doute. Tsubaki est certes très forte mais tout de même.....cette solution me paraissait plausible.
Donc...si elle était capable de tuer un pokemon aussi fort et agile qu'un insécateur....que pouvait-elle faire à un être humain....Après l'avoir provoquée....je risquais de me voir projeter dans les airs afin de rejoindre le fond du lac....
Kiro tenta une approche. Il se mit devant elle...et lui serra la jambe comme si de rien était.
Si par malheur elle le frappait ou l'enverrai valser dans les airs....je lui ferais payer même si pour elle, je ne suis qu'un moustique.

_________________
On m'a volé ma mémoire...mes souvenirs.....perdus.... Le seul souvenir qui me reste c'est l'astre lunaire s'élever au dessus de ma tête....Il y a en moi cette douleur...que rien n'efface, que jamais je n'oublie.
J'aimerais pouvoir m'en séparer et pouvoir recommencer à tout aimer.
avatar
Hanako
Informations
Nombre de messages : 52

Fiche de personnage
Points: 10
Âge du personnage: 22
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Peter le Ven 27 Mai 2011 - 12:48

Peter marchait d'un bon pas vers la source lumineuse, le Ponyta. Mais ce n'était pas lui qui l'intéressait, en réalité. Il était plutôt concentré sur sa dresseuse, d'une part, qui tenait dans sa main, le champion en était convaincu, une Ball contenant un Pokémon Dragon, et d'autre part sur Tsubaki, dont le comportement déjà agressif venait d'empirer après sa sortie du Lac. Il s'arrêta cependant à bonne distance, souhaitant éviter d'être chargé par le cheval enflammé. Il fallait toujours se méfier avec les Pokémon. De plus, Tsubaki semblait totalement différente, presque bestiale, et elle se tenait tout près de la dresseuse du Ponyta...raison de plus pour ne pas avancer davantage.

Une troisième jeune fille tentait de discuter avec le garde du corps de Yûn, mais elle n'était visiblement pas rassurée. En tendant l'oreille, Peter put deviner que la jeune femme à la voix grave n'était pas réellement Tsubaki, mais il ne put en apprendre plus : en effet, il lui manquait trop d'éléments, et à sa gauche, le Ponyta grattait le sol de son sabot pour menacer le champion. Encore un Pokémon qui n'était pas correctement dressé...en tout cas, il avait l'air moins emporté et dangereux qu'Uroko. Sans doute ne cherchait-il qu'à défendre sa dresseuse. Cette dernière intéressait Peter : en effet, il voulait savoir ce que la Ball contenait et surtout, quel Dragon elle renfermait. Cette aura, même assez faible - il ignorait d'ailleurs pourquoi - était suffisamment singulière et familière pour lui pour qu'il ait réussi à l'identifier, même de là où il était.

Il effleura l'une des Balls accrochées à sa ceinture et dissimulées par le repli de sa cape. Oui, c'était sans doute un représentant de l'espèce dont il avait un spécimen un peu spécial. Pourtant, il ne semblait pas belliqueux du tout, ou alors, il cachait bien son désir de destruction. Akairos, lui, était calme, mais intérieurement, ses cellules bouillonnaient, prêtes à activer ses pulsions dévastatrices. Seule la présence de Peter l'empêchait de laisser libre cours à sa haine des humains. D'une voix claire et forte, le champion s'adressa à la blonde.


« Mademoiselle, je me présente, je suis Peter, dresseur de Dragons d'Eternara ! Si je ne m'abuse, vous avez un Léviator avec vous. Mais vous semblez réticente quant au fait de le libérer. Pourquoi donc ? Le laisser enfermé ne résoudra pas les problèmes que vous avez l'air d'avoir avec lui. Permettez-lui donc de sortir. Je peux vous garantir qu'en ma présence, je ferai en sorte qu'il ne blesse personne, et sans le blesser, lui non plus. Tenez, regardez : je vais vous montrer mon propre Léviator, qui est autrement plus dangereux que le vôtre, d'après l'aura que je perçois d'ici... »

Joignant le geste à la parole, il libéra Akairos, qui poussa une sorte de rugissement lorsqu'il apparut, dans la partie peu profonde du Lac, accompagné de petites particules de poussière brillante.

Spoiler:

Le Dragon des mers d'un rouge vif regarda d'abord Peter, qu'il salua respectueusement, puis l'inconnue qui tentait de parler à Tsubaki, Yûn, qui avait rejoint le Dragon Master, et enfin la jeune blonde. Immédiatement, il sentit la présence de l'un de ses congénères et plissa ses yeux rubis en fixant la Ball qu'elle tenait à la main.

« Voilà Akairos. Il a une couleur un peu particulière, et il a beaucoup souffert à cause d'elle. Je vous prierai donc d'éviter d'y faire allusion, même si c'est difficile d'en faire abstraction, je le reconnais. Comme vous pouvez le voir, il a un instinct sauvage assez puissant, et il considère sans doute votre Pokémon comme un rival. Cependant, tant que je serai là pour canaliser sa puissance, vous ne craignez rien. Il se trouve qu'il déteste les humains à cause des mauvais traitements qu'il a reçus d'eux. Mais il est en bonne voie pour guérir... »

Il y avait en effet plusieurs années maintenant qu'il possédait ce Léviator spécial. Il était désormais en parfaite santé, ses écailles étaient lisses et brillantes, et il tolérait la présence d'humains. Il fallait dire que son dresseur s'occupait de lui avec un soin tout particulier. Si Peter n'était pas très doué pour nouer des liens avec les gens, on pouvait en revanche lui reconnaître un talent certain pour prendre soin des Dragons qu'il chérissait tant.

En posant une main sur le corps longiligne d'Akairos, le champion nalcien dit doucement :


« Mademoiselle, je sais que l'on ne se connaît pas et que je vous fais cette requête de façon un peu abrupte...mais s'il vous plaît, faites-moi confiance. »

Derrière lui, Kairyuu et Sunagon firent un signe de tête en silence pour appuyer la demande de leur Maître. Après tout, chacun d'eux était très heureux avec lui et n'avait jamais eu de problèmes avec. Tandis qu'ils regardaient Peter, ce dernier, lui, dévisageait la jeune inconnue, en espérant qu'il pourrait aider, non pas une, mais deux dresseuses de Dragons, ce jour-là.

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Yûn le Lun 30 Mai 2011 - 17:39

« Ne vous inquiétez pas pour ça. Vous avez déjà bien assez de mal avec votre Pokémon pour vous ajouter des soucis supplémentaires. Le seul « dédommagement » que je pourrais demander, à la rigueur, serait de vous voir en meilleurs termes avec votre Drackhaus, et de constater que vous êtes capable de le maîtriser quoi qu'il arrive. Cela me ferait, en fait, plus plaisir qu'autre chose. Suivre la progression d'un dresseur de Dragons et le voir parvenir à une harmonie complète, c'est quelque chose que j'aime particulièrement. D'ailleurs, si vous le souhaitez... »

En entendant les propos de l’homme impressionnant, Yûn sentit un énorme poids s’ôter de son cœur. Ainsi, il lui pardonnait aussi facilement… ? Pourtant, son dragon nouvellement fortifié n’y était pas allé de main morte. S’il s’était agi d’une autre personne que le Dragon Matser, celle-ci ne s’en serait certainement pas tirée avec autant d’aisance. D’ailleurs, la jeune Terrosienne en était certaine. Son dragon avait acquis une nouvelle force, mais bien avant son évolution. Depuis qu’il était devenu un humain, en fait. Enfin, à moitié humain. Peut-être parce qu’ainsi, il pouvait se montrer plus impressionnant qu’en tant que simple Draby ? Mais, cette époque était révolue, désormais.
La jeune fille se redressa, et jeta un timide coup d’œil sur le Champion nalcien. Ce dernier s’était interrompu, les yeux légèrement plissés comme s’il réfléchissait à la suite de ses paroles. Etait-il en train de changer d’avis à son sujet ? Mais la suite conforta son soulagement
.

« ...si vous le souhaitez, je peux vous aider à y arriver. Je parle de maîtriser et de développer les capacités de votre Dragon, bien sûr. Je peux vous accompagner un moment dans votre voyage, à condition de rentrer régulièrement à Nalcia, puisque j'y suis lié par un contrat perpétuel. Mais l'aller-retour, avec Kairyuu, est très rapide. Vous pouvez aussi séjourner à Nalcia le temps que je vous forme aux rudiments du dressage de Dragons. En tout cas, je ne vous oblige à rien, et ma proposition est permanente : si vous décidez de revenir me voir dans quelques semaines, voire quelques mois, elle tiendra toujours. »

Que… Elle ne rêvait pas ? Le Dragon Master était bien en train de lui offrir son aide ?
Mais, le temps pour elle de retrouver ses mots, le Nalcien s’était déjà détourné et commençait à s’éloigner ! Ne sachant que faire au départ, prise au dépourvu par le brusque changement de Peter, la jeune fille vit une ombre passer au-dessus d’elle. La suivant des yeux, elle vit alors avec stupéfaction sa garde du corps temporaire tomber dans le lac ! Comme le Maître des Dragons prenait cette même direction, elle préféra le suivre, et pressa le pas pour rester derrière lui.
Comme il lui sembla que Tsubaki était sortie des eaux, la Terrosienne courut jusqu’à elle, inquiète de savoir si elle s’était blessée. Après tout, elle était tombée de haut… Peut-être de ce Ptéra, qui venait d’atterrir un peu plus loin, et qui repartit aussitôt après avoir déposé ses passagers. D’ailleurs, une autre jeune fille s’approcha de son amie, l’air assez inquiète… Yûn comprit pourquoi en croisant le regard de braise de sa garde du corps. Le même que lorsqu’elle l’avait sauvée de la meute de Malosse. Non, elle se trompait. Cette fois-ci, Tsubaki avait quelque chose de bestial dans le regard…
Mais avant qu’elle ait pu ouvrir la bouche pour lui demander si tout allait bien, le bruit caractéristique d’une pokéball libérant son occupant se fit entendre, derrière elle. Suivit le son d’un corps qui plongeait et ressortait de l’eau, tandis qu’une ombre imposante se dressait. Comme il lui sembla entendre un grondement sourd, Yûn se retourna lentement… Et se plaqua une main sur la bouche pour s’empêcher de hurler de terreur, les yeux écarquillés devant la monstrueuse créature qui se dressait.
Un Léviator. Cependant, celui-ci dégageait quelque chose d’encore plus effrayant et malsain que ses semblables. Peut-être était-ce du à la majesté qui l’imprégnait, ainsi qu’à ses écailles ensanglantées.
Sur le bateau qui l’avait amenée à Mizuhan, la jeune fille avait plusieurs fois entendu les marins se raconter des légendes, au sujet de ces terreurs des mers. Capables de fracasser un bateau en chêne, de raser des villes entières lorsque la colère les prenait, ils étaient considérés par les hommes de la mer comme les émissaires chaotiques du Dieu de la Mer. Si elle se souvenait bien de ces racontars, lorsque des centaines de ces dragons belliqueux se réunissaient, cela ne pouvait signifier qu’une seule chose : les humains avaient fait quelque chose qui avait énormément déplu à la divinité endormie.
Oui, elle avait entendu bon nombre de légendes à leur sujet… Mais, c’était bel et bien la première fois qu’elle en voyait un en vrai. Il lui semblait que l’imposant dragon pouvait, s’il le souhaitait, les envoyer balader d’un simple coup de queue. D’ailleurs, qu’est-ce qui l’en empêchait ? En regardant timidement ses yeux rubis, elle avait l’impression d’y lire toute la haine et la rage contenues dans cet être… Alors, pourquoi ne déversait-il pas toute sa fureur ?
Elle eut sa réponse l’instant suivant. Quand cet être de rage regarda en direction du Dragon Master, pour qui il semblait avoir énormément de respect. D’ailleurs, le Champion nalcien le fixait d’un air doux et amical… Si cet homme était parvenu à se faire accepter et respecter par une telle créature sauvage, songea la jeune Terrosienne, alors il était désormais certain qu’il lui enseignerait comment faire pour avoir une meilleure relation avec son propre dragon
.

[Désolée, post merdique... u.u]

_________________




Spoiler:

Attends-nous, petite coquine... Ou reviens-nous vite. Alors, bon voyage...
avatar
Yûn
Informations
Nombre de messages : 1460

Fiche de personnage
Points: 135
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Kairy le Ven 10 Juin 2011 - 15:51

Sunshine brulait de colère littéralement, malgré la main de sa dresseuse qui après s'être relevée s'était posée sur lui il ne se retenait qu'à grand peine de l’attraper par sa fourrure et de l'entrainer loin d'ici. Il ressentait la haine que la personne sortie du lac dégageait et ne présageait rien de bon pour la suite et vu comment elle traitait les Pokemon et maitrisait l'eau il était en position de faiblesse. En plus, comme si cette femme ne suffisait pas, un Ptera venait de déposer ses passagers non loin et un homme venait d'apparaitre accompagnée d'une autre jeune fille. Vraiment il y avait beaucoup trop de monde sur les bords de se lac, ce n'était pourtant pas une station thermale à ce qu'il sache.

La Nalcienne s'était redressée assistant aux échange entre la personne sortie du lac et celle descendue du Ptera sans y comprendre grand chose. Les nouveaux venus par la terre semblait également connaitre la jeune fille trempée, les brides de paroles qu’elle avait prononcées n'avait aucun sens et pourtant. Une voix connue résonnât de nouveau dans son esprit :" Suis ton instinct !!! Il te mènera là où tu dois aller, ce qu'elle a dit est important !". La jeune fille redressa la tête, même chez les maitres du vent elle n'avait pas lu qu'on pouvait l'entendre vous parler, ce devait être quelque chose d'autre mais quoi.

Elle ferma son esprit regardant l'homme avec attention et écoutant ses paroles, apparemment il avait perçu son hésitation à libérer Abareru, mais elle doutait réellement qu'il comprendrait pourquoi elle n'osait pas libérer celui-ci. Et pourtant un maitre dragonnier, cela lui serait sans doute utile de lui poser des questions mais lui montrer son Leviator, n'était ce pas risqué... Mais comment avait il deviné qu'elle avait un Leviator avec elle et surtout dans la capsule qu'elle avait à la main, et qu'elle avait des problèmes avec celui-ci, enfin c'est surtout qu'elle ne comprenait pas le comportement particulier de son dragon.
Elle retint un sourire narquois, elle était sure d'elle, son dragon n'attaquerait personne et n'en blesserai pas moins sauf en faisant preuve d’inattention, enfin il voulait le voir après tout pourquoi pas. Puis prêtant attention à la fin de sa phrase elle compris, c'était donc grâce à son aura, il percevait l'aura du dragon, ce devait vraiment être quelqu'un en lien avec ceux-ci. Elle observa attentivement les gestes du Nalcien alors que celui-ci sortait une Pokeball et libérait un dragon semblable au sien si ce n'est la couleur et l'impression de puissance et de rage qui s'en dégageait.

Devant la demande polie du jeune homme Kairy ne pu retenir cette fois son sourire et s'inclinant avec élégance elle lança sa Pokeball dans le ciel, libérant dans un éclair rouge son propre Leviator aux nageoires d'argent. Si tôt libéré celui-ci regarda autour de lui et voyant sa dresseuse baissa la tête vers elle son éternel sourire sur son visage s'approchant de la jeune fille pour se faire caresser la tête.
Elle regarda les regards stupéfaits des autres et le mouvement de recul qu'ils ont eu en voyant le monstre marin se précipiter vers elle non pour l'attaquer mais pour quémander un câlin. C'est sur que cela devait surprendre et la jeune fille se laissa gagner par son hilarité tout en caressant le dragon avant de lui faire un baiser sur sa joue et le câliner gentiment avant de lui montrer du doigt son congénère rouge.

- J'ai en effet quelques problèmes de compréhension avec mon dragon, mais ce n'est pas sa rage que je redoute. Quand à vous même le blesser je ne vous laisserai pas faire, je protège mes compagnons, jamais je ne laisserai qui que ce soit les blesser.

Elle regarda le dragon se redresser intrigué de voir l'autre Leviator et lui faire un grand sourire sans oser s'approcher de lui, restant près d'elle comme pour demander sa protection. Son hilarité cessa quand elle regarda la jeune femme sortie de l'eau qui s'étirait, c'était une impression très bizarre comme si la personne se dédoublait. Elle repoussa du plat de la main une de ses mèches et tapota gentiment le Leviator d'une main pour l'encourager à faire connaissance à son semblable. Puis elle regarda son cheval en soupirant, avant de reporter sa main sur la longe du Ponyta en voyant les flammes de plus en plus nombreuses qui parcouraient le corps de celui-ci.

- Laissez moi me présenter je me nomme Kairy, voici Sunshine et Abareru.

Elle se tourna vers les autres personnes se demandant s'ils feraient de même que le maitre des dragons et se présenter. Elle gardait une main ferme sur la longe connaissant suffisamment le cheval de feu et son caractère jaloux pour ne pas le laisser faire de bêtises. Elle trouvait l'attitude de la guerrière étrange et se tenait sur ses gardes, prête à mobiliser son pouvoir au moindre gestes d’attaque ou suspect de celle-ci.
Elle savait créer des boucliers, de par son nouveau grade elle protégerait les personnes présente, si jamais danger il y avait. C'était son rôle son devoir, et ce qu’elle devait faire, il n'y avait plus d'hésitations possibles, elle s'était engagé dans cette voie et s'y tiendrait.

_________________
Sunshine par Ishi
Spoiler:


avatar
Kairy
Petite Étoile
Informations
Nombre de messages : 286

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Tsubaki Mitsuki le Lun 13 Juin 2011 - 9:25

La jeune femme se tourna vers Hanako et darda ses iris rubis sur cette dernière. Elle esquissa un sourire carnassier et s'approcha dangereusement d'elle. Elle se pencha et l'observa, de haut en bas. Elle laissa échapper un rire rauque et bestial. Elle secoua la tête, d'une sorte d'incompréhension. Puis, elle se tourna vers les autres. Bah, la blonde ne l'intéressait pas, mis à part qu'elle allait se montrer relativement pénible si elle protégeait tout le monde avec ses boucliers. Ca n'était aucunement ses affaires... Elle n'avait pas à s'en mêler, chacun ses problèmes. Mais bon, puisqu'elle y tenait tant...

La louve était mauvaise, mauvaise au point de vouloir blesser tout et n'importe quoi sur son passage. Elle sentit le Tiplouf s'accrocher à ses jambes et elle le foudroya du regard. Elle entendit sa Poussifeu gémir, le suppliant de ne pas faire ça, et son Arcko se tendre, prêt à foncer au moindre ennui. Faisant craquer son cou, la Mizuhanienne regarda celle qui avait voyagé à ses côtés.


"Je ne sais toujours pas pourquoi Tsubaki s'est entiché d'une potiche telle que toi... Franchement à quoi tu sers ?! Déjà, Yûn, c'était pas terrible, quoique, surtout à cause de son boulet... Mais toi, t'es le summum de la crétinerie. Cesse d'être nunuche, elle a eu la gentillesse de te le dire... Si tu ne te bats pas, tu n'arrives à rien... C'est aussi simple que ça..."

Des flammes passionnées semblèrent naître dans son regard, lorsque la jeune fille évoqua l'Insécateur. Ah oui... Un combat où elle avait pu se défouler un peu... Oh, bien entendu, sa gourdasse d'hôte avait pensé qu'elle avait prit le contrôle dans l'unique but de les sauver. Tsss... Franchement, le manque de flair des gens la perturbait. Ils étaient tous aussi cons, ou bien des petits génies se cachaient quelque part...? Non parce que là, franchement, ça atteignait de sacrés sommets... Elle fit craquer ses doigts, comme pour prouver qu'elle ressentait mieux les choses, et maîtrisait ce corps jusqu'au bout des griffes.

"L'Insécateur ? Bah, à quoi il pouvait bien servir hein ? Tu es témoin, je lui ai laissé une chance... Il n'a pas réfléchi, il n'a qu'à s'en prendre à lui-même. Quant à l'emprisonnement... Ah ah... C'est bien trop compliqué pour que ton pauvre petit crâne puisse ingérer autant d'informations, je préfère le laisser se reposer. Ca doit déjà te faire souffrir de parler et de réfléchir... Vu ce que tu as fait avec la dague... Oh, et je te rappelle que j'ai aussi eu le Scarabrute !"

Elle avait fini sa phrase sur un ton joyeux, comme on raconte une histoire drôle. Elle souriait, fière, dominatrice. Elle savait qu'elle maîtrisait ce corps, que son hôte avait sombré dans une partie inconsciente, et que c'était uniquement parce qu'elle le voulait bien qu'elle, Miyuu, n'avait pas encore dévoré son âme... Elle se tourna vers Uroko et sourit. Pour lui, elle voulait juste l'énerver, attiser sa colère, pour la simple et bonne raison qu'elle voulait lui prouver qu'elle avait autant sa place comme gardienne que lui. Du moins, du point de vue de la force...

"Tu crois que c'est comme ça que tu vas pouvoir voler, boule de pétanque ? T'es encore plus lourd qu'avant, ça ne t'aidera pas... Au contraire, tu vas juste t'écraser plus vite au sol. Ah ah, andouille ..."

De la provocation, juste de la provocation. Elle savait que, même s'il était dans sa sphère, il pouvait entendre. Certains Pokémon en étaient capable... D'autres pouvaient même en sortir de leur propre gré... A moins qu'Uroko ne soit définitivement qu'un faible... Bah, c'était pas son problème et ça n'était plus celui de Tsubaki. Tant que son collier n'était pas remis à sa place, autrement dit, autour de son cou, et que son hôte ne tenterait pas de rebellion, elle pourrait pleinement profiter de cette seconde jeunesse... Bien qu'elle aurait aimé agir autrement. Elle tendit l'oreille, subitement raide et tourna sa tête vers l'Ouest. Des hurlements... Une meute... Elle arrivait à les percevoir... C'était faible, mais elle entendait... Elle faillit gémir, courir pour les rejoindre, mais se retint. Comment est-ce qu'elle ferait, avec cette apparence humaine... Elle était probablement condamnée à devoir rester là, ici, bien que ça ne lui plaise guère. Elle soupira, dépitée et regarda son Arcko, qui ne la quittait pas des yeux. Elle siffla entre ses dents.

"Tu veux quoi...? T'as rien à faire là... Pourquoi elle capture des boulets en plus...?! Trah, c'est pas possible de ne garder que des personnes aussi incompétentes autour d'elle ?!"

Elle grogna et s'approcha d'eux. Si la créature des flammes eut peur, le lézard vert, lui, se plaça face à elle. Il n'avait pas froid aux yeux... Mais la jeune femme mourrait d'envie de se battre... Et pourtant, l'autre blonde avait instauré des boucliers d'airs. Bah... De quoi elle se mêlait ?! C'était pas ses oignons ! Puis l'autre, là, le Dragon master, qui se la jouait bon samaritain et accessoirement, étalait sa suprématie concernant les dragons... Bah, à quoi bon, hein ?! Elle se tourna vers les deux créatures aquatiques et les jaugea du regard. Le rouge avait l'air fort et hautain... Le bleu avait l'air d'avoir grandi trop vite.... Elle avait l'impression que c'était encore un gosse dans sa tête... Forcément, il n'avait pas conscience que c'était devenu un monstre... Elle avait bien envie d'aller le taquiner un peu. A dire vrai, elle voulait se battre, laisser exploser toute l'énergie qu'elle avait accumulé. Et le bleu ferait un bon sac de frappe. Le rouge... Elle s'en méfiait... Les shineys avaient plus de compétences que leurs camarades ordinaires... Puis bon, elle avait beau vouloir se battre, elle connaissait le côté destructeur de ces créatures, et ne voulait pas ravager l'endroit. Elle se souvint alors que le Tiplouf était accroché à sa jambe. Il avait un sérieux grain celui-là... Elle se pencha et le saisit par la nuque, exerçant une pression assez forte, mais pas mortelle pour l'instant. Elle eut un petit rire.

"Tu es débile, naïf, c'est quoi ton problème ? Tu es un raté, tu n'as aucun instinct de survie...? Le Ponyta de l'autre là, à au moins le mérite de sentir que quelque chose cloche, le lézard vert aussi... Mais toi, non... Tu veux mourir, tu te plaît pas avec Hanako ? Si tu veux, on peut régler ça, ici et maintenant..."

Elle sourit et l'éjecta vers le lac, le projetant plus loin avec un jet d'eau. Aussitôt, Lifaen usa de sa Vive-Attaque pour aller le rattraper. Il se saisit de lui et conserva sa vitesse, tenta d'accélérer pour bondir sur le Leviator bleu et retourner sur la terre ferme. Il s'excusa auprès du reptile marin pour s'être servi de lui, mais sinon, il aurait coulé. Il se tourna vers sa dresseuse devenue folle. Ses yeux avaient pris cette teinte rouge. Ca n'était pas la première fois... Ca lui arrivait, de temps à autre, elle changeait, comme ça, d'un coup. La Grahyena poussa un rire rauque.

"T'es en train de piger, c'est ça...? T'as jamais dû voir de monstre de ta vie, pauvre petit... T'es tombé sur le cas qui fallait pas, epic fail mon gars ! Mais tu peux partir encore. Comme l'autre d'ailleurs. Vous lui manquerez pas ! En tout cas, pas à moi..."

Elle voulait tous les éloigner de Tsubaki, la poussait à être seule. Elle voulait la détruire, comme on avait détruit sa propre vie. Elle regarda la blonde et afficha son même sourire carnassier.

"Pas la peine de placer tes boucliers, je m'en prendrai pas à toi, normalement. Techniquement, ce n'est pas à vous que je veux du mal, mais à Elle..."

Difficile de déterminer de qui elle parlait, en prononçant ce "Elle". D'autant plus qu'elle avait voyagé avec Yûn et Hanako... Mais elle se moquait éperduemment de leurs existences... Elle voulait juste se venger, et pour ça, elle avait besoin de détruire un maximum son hôte, pour posséder pleinement son corps...

_________________
avatar
Tsubaki Mitsuki
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 7
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Hanako le Lun 13 Juin 2011 - 10:29

C'est insultes et ses provocations ne m'atteignaient pas. Elle me faisait pitié au contraire, je la regardais pleine de compassion.

Tu as une double personnalité pathétique... Tu n'es qu'un animal fier d'être sortie de sa cage et qui veut montrer aux autres que c'est lui le dominant dans l'histoire. Tu provoque pour te défouler. Tu es peut être mauvaise de nature, mais tu fait plus pitié que peur. Dit tout ce que tu veux sur moi, que je suis une idiote finie, que je ne peux rien faire et que je ne suis même pas capable d'utiliser une dague. Je m'en ficherais.
Mais ne t'en prend pas aux autres qui eux n'ont rien fait pour mériter ta colère. Tu veux te battre ? Je t'attend même si je n'ai aucune chance face à un animal enragé. Tu peux en rire je m'en fiche, défoule-toi fait ce que tu veux ! Mais arrête ça. Ne fait pas la fière cela ne te va pas et tu à l'air plus bête qu'autre chose. Tu peux essayer de m'ignorer mais je serais toujours là à te regarder avec un regard de dégout. Tu peux m'envoyer où tu veux, je reviendrais. Tu peux me mettre à terre, je me relèverais toujours, pour la simple et bonne raison que mon chemin ne s'arrête pas là et que je veux revoir la vraie Tsubaki et non pas l'animal bestial et sans cervelle qu'elle est devenue.


Même si je savais que cela serait rentré dans une oreille et sortie de l'autre à la vitesse de la lumière, je voulais lui faire comprendre que peut importe ce qu'elle dirait je resterais là. Je fis un signe à Jungo. Il prit le petit Tiplouf encore sonné et l'emmena à l'écart. Je ne voulais pas qu'il soit impliqués davantage. Le pauvre Kiro était encore un peu sonné et sous le choc. J'aurais voulu aller le réconforter mais...je n'allais pas tournée le dos à mon ''adversaire''.

Tu te crois supérieure...mais en réalité tu t'enfonce plus profondément. Tu exprime ta colère en long en large et en travers et cela en devient presque ennuyant à mourir. Si encore tu disais quelque chose d'intelligent, j'aurais un minimum d'écoute mais là...Arrête ton petit jeu, car un jour où l'autre tu risque de tomber sur plus fort que toi et la ta grande bouche va se fermer toute seule. De plus la vraie Tsubaki, celle que je connais, est beaucoup plus intelligente et a le cerveau beaucoup plus développé comparé à toi...Elle dit des propos sensés, elle.

Et j'en rajoutais, cela me rendais malade de la voir comme ça, je voulais qu'elle redevienne normale...Non pas qu'elle m'effrayais, cet énergumène qui avait pris sa place était sans doute la plus pathétique que je connaisse ! Il faut que la vraie Tsubaki revienne et si elle revenait, je savais que j'allais m'en prendre plein la tête en supposant qu'elle m'aurait dit, il ne fallait pas mettre cette chose en colère, il fallait que tu te taise enfin des trucs comme ça....Si je suis encore vivante bien sur...Ce qui était moins sur...

Alors qu'est ce que tu compte faire ? Te taire ou agir ? Je commence à avoir des fourmis dans les pieds....

Allez viens...j'attends que ça...au point où j'en suis. Si je devais mourir aujourd'hui, mes pokemon savaient quoi faire...Je n'avais quasiment aucune chance de la battre, tout ce que je pouvais faire c'était de la provoquer et d'essayer de l'épuisée petit à petit même si cela n'allait pas être de tout repos. Quoiqu'il arrive je me relèverais! Peut importe l'adversaire.

_________________
On m'a volé ma mémoire...mes souvenirs.....perdus.... Le seul souvenir qui me reste c'est l'astre lunaire s'élever au dessus de ma tête....Il y a en moi cette douleur...que rien n'efface, que jamais je n'oublie.
J'aimerais pouvoir m'en séparer et pouvoir recommencer à tout aimer.
avatar
Hanako
Informations
Nombre de messages : 52

Fiche de personnage
Points: 10
Âge du personnage: 22
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Peter le Jeu 27 Oct 2011 - 19:16

Apparemment, la jeune fille blonde, prénommée Kairy, était surprise de voir que Peter avait détecté la présence du Léviator. Elle semblait prête à accepter son aide lorsqu’une ombre passa au-dessus du groupe, puis laissa tomber un cylindre de métal rouge cacheté de noir. Le Dragon Master le réceptionna et l’ouvrit immédiatement, soudain préoccupé. Il s’agissait d’une missive provenant d’Eternara lui demandant de rentrer sur-le-champ. S’excusant rapidement auprès de Kairy, puis auprès de Yûn (à qui il promit qu’ils se reverraient bientôt), il rappela ses Pokémon, jeta un rapide coup d’œil à Hanako et Tsubaki, et grimpa sur le dos de son Dracolosse pour suivre le Pokémon messager.

[Message abrégé pour des raisons évidentes.]

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 297

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 35 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Yûn le Lun 6 Fév 2012 - 19:11

Yûn ne savait plus vraiment où se mettre… En même temps, même si elle avait souhaité bouger, que ce soit pour s’écarter de la Mizuhanienne au comportement inhabituel et limite vulgaire ou encore pour fuir loin de ces messagers du Dieu des Mers, elle s’en serait trouvée incapable. Ses jambes étaient tétanisées et refusaient de répondre aux stimulations de ses nerfs.
Ses yeux grands ouverts se posaient successivement sur le serpent d’azur puis sur la terreur sanglante. Une sorte de bourdonnement sourd parasitait sa perception des sons ambiants, tandis que toute la scène lui semblait se passer au ralenti. Il n’y avait rien à faire. Et bien qu’Abareru présentât un visage amical plus qu’insolite pour un représentant de cette espèce à la réputation dévastatrice et qu’il semblait évident que, malgré le désir meurtrier dansant au fond de ses pupilles, Akairos ne déchaînerait sa puissance que si le Maître des Dragons le lui autorisait, c’était plus fort qu’elle. La peur s’était si bien ancrée en elle qu’elle ne parvenait pas à se rendre réellement compte de la réalité…

Ce n’est que lorsque le dragon d’azur sortit de son champ de vision qu’elle parvint à sortir de sa torpeur horrifiée. Elle cligna plusieurs fois des yeux et tourna la tête. Le seigneur de sang était désormais l’unique émissaire des Mers présent dans l’onde. La propriétaire de la terreur des océans au sourire radieux était en train de s’éloigner d’eux, d’un pas lent et serein, le visage tourné vers le lac, un doux sourire aux lèvres, ses cheveux dorés volant doucement au gré du vent facétieux. La Terrosienne aux cheveux d’argent eut alors une drôle d’impression. Comme si elle ne croiserait plus jamais cette personne. Normalement, elle ne s’en serait pas préoccupée, après tout elle ne reverrait probablement jamais les personnes qui l’avaient aidée durant son voyage jusqu’ici. Mais là, c’était différent. Elle n’aurait su dire en quoi, cependant.
Le bruit caractéristique d’une pokéball rappelant son occupant lui fit une nouvelle fois tirer la tête. Juste à temps pour apercevoir le long corps d’Akairos absorbé par un rai rouge. Une seconde plus tard, le Champion nalcien se trouvait sur le dos de son fidèle dragon safran. Il s’excusa rapidement de son départ précipité –certainement une affaire urgente qui requérait son expérience de Champion et Dragonnier. Un battement d’ailes plus tard, le Dragon Master avait disparu dans l’immensité bleue du ciel.

_________________




Spoiler:

Attends-nous, petite coquine... Ou reviens-nous vite. Alors, bon voyage...
avatar
Yûn
Informations
Nombre de messages : 1460

Fiche de personnage
Points: 135
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Tsubaki Mitsuki le Lun 20 Fév 2012 - 9:50

Tout s’enchainait à une vitesse trop rapide pour que la jeune femme ait le temps de comprendre. Sous la demande de Lifaen, Kiro avait plongé au fond du lac pour ramener son collier. En attendant, un message était arrivé pour le Dragon Master, l’enjoignant à se rendre quelque part, apparemment rapidement. Le pingouin venait de se poser sur la surface du sol pour voir l’homme partir. Le lézard vert lui prit le collier et bondit dans le dos de sa dresseuse, ses petits crochets lui permettant  d’adhérer à ses vêtements sans problème. Il sentit l’humaine se braquer mais était plus rapide et lui enfila bien vite le collier, afin qu’elle recouvre ses esprits. Le bijou scintilla, et les yeux de la jeune femme reprirent leur couleur normale. Elle secoua la tête pour reprendre ses esprits. Elle ne savait pas vraiment ce qui venait de se passer, mais elle ne tenait pas trop à le savoir. Elle se sentait honteuse de cet excès de colère qui l’avait submergé… Elle s’excusa auprès des trois jeunes femmes, avant de caresser ses Pokémon, surtout l’Arcko, pour le féliciter de son intervention. Elle demanda aussi pardon au Tiplouf, qu’elle avait malmené, lorsqu’elle ne se contrôlait plus. Elle regarda alors la jeune femme blonde et eut un drôle de pincement au cœur. Elle se rapprocha de Yûn en regardant la Nalcienne.

Elle aussi était envahie par cet étrange sentiment, que c’était la dernière fois qu’elle pouvait voir cette jeune femme. Elle ne savait pas pourquoi, elle ne comprenait pas, mais elle sentit un profond désarroi l’envahir, faisant même frémir Miyuu, qui ne semblait plus avoir de pulsions meurtrières pour le moment. Elle resta immobile en voyant la demoiselle aux cheveux aussi blonds que le blé doré s’éloigner. Que pouvait-elle faire… ? Rien. Elle était terrassée par ce sentiment inexplicable, et ne voulait pas trop savoir pourquoi elle ressentait ça… Un long moment passa, jusqu’à ce que la demoiselle disparaisse à son tour.

Un hurlement parvint aux oreilles de l’humaine, et elle sentit la louve des ténèbres s’agiter au fond d’elle. Tsubaki eut un geste alors inconscient : elle retira le collier et le lâcha au sol. La louve recherchait quelque chose, si elle était bridée, jamais elle ne le trouverait. Mais elle promettait, pour une fois, de ne pas commettre de trop gros excès. Il en allait de son objectif après tout. Elle était apaisée, du moins, en apparence. Au fond, elle se sentait mal à l’aise. Entre cette jeune fille qui venait de partir, le vent qui apportait d’étranges nouvelles et ce hurlement. Quelque chose de bizarre semblait se tramer. Finalement la jeune femme regarda les deux autres de ses yeux rubis.


"Nous ferions mieux de nous rendre… dans les plaines…"

Et à leur tour, le groupe déserta le lac du dragon, pour se rendre vers les vestiges d’une guerre passée.

[C’est court et pas terrible, excusez-moi. Hanako ne compte pas répondre, je vais poster la demande de pts.]

_________________
avatar
Tsubaki Mitsuki
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 7
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un professeur surprenant [PV Peter/ Yun / Tsubaki / Hanako]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum