[ Clos ] Perle fragile [Solo/Contrainte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Perle fragile [Solo/Contrainte]

Message par Ishizu Yggdrasil le Sam 16 Avr 2011 - 1:41


Et voilà ! Le jeune homme c'était débarrassé de l'épreuve avec la jeune femme et lui avait offert ses cadeaux pour sa réussite. De toute manière, il les lui aurait quand même offert, que ce soit une victoire ou non. Enfin ! Il n'y pensait déjà plus. Il était juste content pour elle. Une autre raison est en train de le mettre de bonne humeur, même si elle à une dimension triste. Il avait donné l'œuf, la réincarnation de Gyoosei, à Tyla. Il savait qu'elle s'en occuperait bien mieux que lui. Brrr ! Mais quel froid ! La neige était tombée d'un seul coup, sans prévenir. En même temps, elle ne vous enverrait pas une lettre en recommandé. Enfin, le garçon grelotait et l'idée de devoir voyager sous ce genre d'intempéries le dérangeait. Il fit encore quelque pas, tourna dans une ruelle, et éternua. Ça n'allait pas être possible. Il devait s'acheter une cape de voyage ou un manteau bien chaud, et quoi de mieux qu'une boutique de friperie pour trouver cela ? Il trouva donc un manteau bien chaud et recouvert de fourrure à l'intérieur, ne présentant le cuir qu'à l'extérieur. Il se fichait bien de la couleur sombre ou du style un peu secte que cela donnait, il avait chaud au moins avec ça. Il sortit donc de la manufacture, et le temps n'avait pas diminué en intensité, il grêlait même. Tyla avait eu de la chance de pouvoir passer son épreuve avant que le climat ne se dérègle, parce qu'avec un tel temps, une simple giboulée peut faire dériver une flèche de sa trajectoire. Cela appartenait au passé à présent. Il continua donc sa marche vers la sortie de la ville. Il jeta tout de même un coup d'œil à ses pokéballs, et regarda celle de sa Gardevoir toujours grise, dans un style assez tellurique.

Alors qu'il n'était qu'à une centaine de mètre de la sortie de la ville, il crut entendre un petit cri plaintif. Il chercha du regard tout autour de lui mais tout ce qu'il voyait c'était les flocons tombé et la grêle produire son bruit très caractéristique assez assourdissant. Heureusement pour lui que son manteau, fraichement acheté pour résister aux fraiches températures, était chaud. Il essaya donc de chercher l'origine des petites exclamations de crainte à travers le coton de perle qui tombe du ciel. Il se pencha finalement par dessus une des rambardes qui empêchait de chuter dans le canal. Et là, il vit un petit être sur un lopin de glace minuscule. La grêle semblait meurtrir son corps et le froid devait beaucoup le déranger. Ishizu ouvrit grand les yeux quand il comprit ce qu'il avait sous les yeux. Il s'agissait d'un Minidraco, un Pokémon de légende pour sa rareté subtil et son éternel dicton qui dit qu'il ne sert à rien de lui courir après, il faut attendre qu'il vienne à vous. Le garçon fit quelque pas afin de se retrouver au plus proche du serpent bleuté, laissant ses traces de pas visibles dans la neige entassé sur le sol, bientôt effacé par celle qui tombe du ciel sans oublier la grêle. Le même phénomène se répétait quand il posait ses mains sur le bord de la barrière, laissant des marques de mains bien visible et bien vite avalés et déguisés par les flocons. Il vit le dragon injecter dans le morceau de glace de l'électricité. Mais quelle idée ? Cela était inutile. Il vit bien vite un autre Pokémon qui essaya de briser la glace de la corne sur son front, et le projet du Minidraco parut bientôt aussi clair que de l'eau de roche au jeune homme. Ce Pokémon venait d'inventer le piège à paralysie car son adversaire était totalement amorphe, ne pouvant plus bouger.

La grêle et les flocons tombaient toujours, et le vent se mit soudainement à souffler. Décidément, cela n'allait pas en s'arrangeant. Il resta cependant là pour admirer la beauté de la rare créature et son ingéniosité. Voilà qu'un plus gros adversaire venait à la rencontre du dragon qui venait de changer de bloc en nageant dans l'eau glaciale, sensation désagréable certainement. La même technique fut utilisée, à croire que c'était son seul moyen de survie en ce bas monde, et Ishizu semblait légèrement triste de voir cela. Même opération. Le monstre brisa la glace de sa corne et fut soudainement paralysé. Mais le choc fut plus violent que l'autre, ce qui fit voler le Minidraco plus loin, le faisant dépasser certaines hauteurs jusqu'à carrément passer au dessus du Flamenois. La chute du Pokémon lui serait fatal, ou tout du moins, elle lui causerait de sacré dégâts, aussi Ishizu entreprit-il de sauter pour réceptionner le serpent. Entre les Pokémon de Ninj et lui, le jeune adulte pouvait se faire une carrière d'attrapeur. Il regarda la petite chose entre ses mains, grelotant et trop faible pour se débattre. Il devait l'amener dans un centre de soin, mais la créature pouvait mourir de froid lors du trajet. Tant pis ! Il ouvrit son manteau et berça l'animal contre son torse, refermant sa chaude cape. Il se mit à marcher à grand pas vers le centre de soin, non loin de la sortie de la ville heureusement, prodiguant toute sa chaleur, et même plus, au Minidraco. Il était en train de monter volontairement la température de son corps avec son pouvoir afin de rendre au petit corps frêle de la créature une température acceptable.

Arrivé dans l'auberge d'accueil de Pokémon, il confia le petit être à un médecin pour animaux, restant avec ce dernier pour s'assurer du bon traitement de l'animal. Tant pis si tout cela allait le retarder, il n’avait pas d'horaire précise ni de dates à tenir pour ce qu'il avait entreprit de faire. L'homme passa ses mains dans l'eau et apaisa la douleur du petit être, refermant les petites entailles qui parcouraient son corps et réduisant la taille de ses bleus. Ishizu fut étonné de voir avec quel rapidité cet personne avait réussi à requinquer la petite bestiole, cependant il fallait du repos au serpent légendaire, et il se passa donc toute une nuit ou Ishizu veilla au grain, s'endormant même sur une chaise à deux pas du petit Pokémon emmitouflé dans le manteau du garçon débarrassé des grêlons de la journée d'hier. A son réveil, le garçon remarqua la méfiance de la bestiole qui s'était vite dépêché de se trouver un endroit ou se cacher, et son manteau fut la meilleure cachette. Le Flamenois Essaya tant bien que mal de le faire sortir, il ne voulait pas le brusquer et agissait donc doucement, se faisant parfois mordre par la créature. Il finit par l'attraper avec délicatesse, à enfiler sa veste et à sortir dehors en essayant de calmer la créature en caressant son corps. Il se dirigea vers le canal et déposa le petit Pokémon sur le rebord de la rambarde.

- "Vas-y ! Retourne chez toi ! Les tiens doivent t'attendre !"

Mais le Minidraco n'en faisait rien. Même s'il était sauvage et qu'il n'approchait jamais les humains, ce dernier l'avait aidé et l'avait même soigné, enfin, il n'était pas censé savoir que la majorité des cicatrisations de ses blessures n'étaient pas le fruit des bons traitements du jeune homme. Ishizu allait repartir quand la grêle reprit, plus timidement qu'hier. Le Minidraco se jeta soudainement sur le garçon et se fraya un chemin pour enfin se retrouver à l'abri sous le manteau. Décidément, cette petite femelle n'aimait pas le froid. Comment savoir que c'était un Pokémon de sexe opposé à Ishizu ? Le médecin le lui avait simplement dis.

- "Bon ! D'accords ! Ça va ! J'ai compris ! C'est mon manteau que tu veux !"

Il défit donc les attaches et posa l'étoffe comme un tas sur le sol. Le dragon regarda un à un le tissu et le jeune homme, puis serpenta jusqu'à l'être humain et s'enroula tout autour de sa jambe puis réussi à se frayer un chemin sous les vêtements du jeune homme. Et le toucher de son petit corps glaciale était assez désopilant, surtout quand il s'agit d'une créature qui passe dans les endroits les plus sensible de votre buste.

- "Si c'est ainsi, je t'emmène avec moi, tu n'iras pas râler si tu veux rentrer chez toi."

Non mais oh ! C'est vrai quoi ! Y à un moment faut pas exagérer. Il remit sur ses épaules son manteau et sorti de la ville, sous la chute de giboulées. Bien plus tard, à quelques kilomètres de la cité, la tempête était passé, ou il en était sortit, et il put enfin profiter d'un peu de soleil. Il suivit un chenal, remontant le cours de la rivière. Il put trouver une embarcation qui pouvait passer par l'océan et atteindre la cité de Fla'Or. Et pourquoi pas ? Allez ! Autant commencer sa quête de puissance et de force. Rah ! Et ce Minidraco qui à réussi à se loger dans le creux des reins, enfin, son petit corps est devenu chaud à présent. Décidément, il ne s'attendait pas à emporter ce Pokémon avec lui. Mais c'était bien le seul qu'il acceptait de prendre parce qu'il avait insisté. Il lui avait déjà donné un surnom : Olympe.

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum