[ Clos ] La morsure du froid. { PV Scifae Hakiyo. }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] La morsure du froid. { PV Scifae Hakiyo. }

Message par Hugo le Mer 11 Mai 2011 - 14:50

Il fait froid, tellement fois. Dormir… Résister… Dormir… Alors qu’Hugo s’assoupit, Miaouss lui asséna un coup de griffe sur le visage, dormir, et c’est la mort assurée ! Ses Pokémon l’avaient bien compris. Cela faisait maintenant 4 jours qu’Hugo vaguait dans le désert de glace qu’est la banquise de Mizuhan, l’endroit réputé le plus froid d’Erasia. Le jeune Terrosien n’avait pas voulu croire qu’il n’était pas capable de traverser la banquise seul, si il avait su plus tôt… Depuis que Miku avait subitement fui Hugo, ce dernier n’était plus que le fantôme de lui-même… Elle lui devait tout de même la vie !     Miku… Fatigué…Cette fois-ci, le jeune homme fût réveillé par un coup de poing de la part de son ourson.

« Merci, Teddiursa… » dit-il.

Le Terosien se leva de la neige, trempé. Il ne devait désormais plus être très loin de Fla’Or, sa destination finale. En effet, les Pokémon commençaient à se raréfier, les Obalie n’étaient plus présent, et on ne croisait plus de Stalgamin depuis une journée maintenant. Cette pensée donna une poussée de courage à Hugo, le remettant debout. Il avançait lentement, sans pensée aucune. Juste cette nécessité d’avancer. Marcher, continuer… Hugo retomba à genoux dans la neige, Teddiursa s’assura de la santé de son maître et s’accrocha à son cou. Attendri, Hugo se releva avec l’ourson dans ses bras. Miaouss continuait à marcher devant son jeune maître.

« Miaouss, on va manger, viens. »

En effet, continuer le ventre vide n’était pas raisonnable. Hugo possédait encore quelques vivres dans son sac, pour trois ou quatre jours peut-être, suffisament assez pour arriver à Fla’Or. Le jeune voyageur mangea de la viande séchée debout, sautillant  sur place pour rester éveillé. Teddiursa l’imita mais tomba avec le museau dans la neige. Miaouss mangeait silencieusement ses croquettes, fixant l’ourson faisant le pitre. L’adolescent prit un peu de neige dans ses mains, la chaleur interne du garçon fit fondre la neige en une eau limpide et pure, il but l’eau dans ses mains qui formaient une coupe de chair et d’os. L’estomac rempli, Hugo se remit en route, par petites foulées, trottinant dans la neige, Miaouss ayant repris sa place d'éclaireur.Miaouss ! Hugo ne le voyait plus, il avait disparu de son champ de vision. Tous les maux qui frappaient le garçon s’envolèrent soudainement et ce dernier se lança dans une course folle pour arriver le plus vite possible là où Miaouss avait subitement disparu.

« Miku… Puis maintenant Miaouss, non ! Miaouss ! »

Le jeune dresseur arriva à l’endroit où son Pokémon avait chuté, ce dernier n’avait pas dû voir la "petite" falaise, il faisait tellement blanc partout sur la Banquise. Hugo cherchait désespérément son ami du regard, quand son champ de vision se porta sur une jeune fille, elle était accompagnée d’un Pokémon violet, le jeune homme ne pouvait pas voir plus de détails… Mais ?! Miaouss est à côté de cette créature !

« Miaouss, j’arrive ! »

Hugo chercha un moyen rapide pour arriver jusqu’à eux, le seul chemin praticable prendrait plus d’une demi heure de marche ! Le jeune homme rappela alors Teddiursa dans sa Pokéball, resserra les sangles de son sac à dos et sauta. Il chuta pendant quelques secondes qui lui ont paru une éternité, il retomba six mètres plus bas, sans encombres, dans la neige terriblement froide et molletonnée. Hugo se remit de sa chute et courut vers la jeune fille qui restait à côté de Miaouss. Il pouvait désormais voir que le Pokémon accompagnant la jeune fille était un Débugant et que cette dernière ne devait pas être plus âgé que lui. Le Pokémon félin sauta dans les bras du Terosien, son maître ria de bon cœur et lui caressa le dos. L’adolescent déposa le Pokémon à terre et tendit une main à celle qui est restée auprès de Miaouss.

« Je m’appelle Hugo, je suis désolé de ce désagrément causé par mon Pokémon et moi-même. »


Dernière édition par Hugo le Mer 10 Aoû 2011 - 23:21, édité 4 fois

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Staff • Noteur
Informations
Nombre de messages : 290

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La morsure du froid. { PV Scifae Hakiyo. }

Message par Invité le Sam 21 Mai 2011 - 19:48

C'était la cinquième journée depuis son départ. Comme il était prévu, ce cinquième jour était sa première journée du retour vers Fla'or. Scifae avait décidé de laisser Bane en dehors de sa pokéballe, marcher dans le froid pouvait se prouver être un très bon exercice pour l'endurance autant physique que mentale. Ce n'était plus un exercice pour elle-même cependant, son corps était quasi immunisé contre le froid à force de s'entraîner à l'extérieur.

Bane commençait à faiblir. Cela se voyait, il avait de la misère à garder le rythme. Il était bientôt temps de le faire rentrer dans sa pokéballe. Mais un pokémon vint s'interposer. C'était un Miaouss. Certainement dressé, aucun Miaouss n'aurait pu se perdre et arriver à la Banquise. Alors où était le dresseur? Scifae ne pris pas long avant de repérer un homme approcher à la hâte. Pourquoi est-ce que les pokémons partent si souvent pour rencontrer un autre dresseur? Bane avait fait le même coup le jour d'avant. Et elle remarqua que son Débugant allait faire le même deuxième mauvais coup: provoquer Miaouss en combat.


-Tu n'as pas appris ta leçon, hier? Tu ne combattras personne sans mon autorisation!

Peu après, c'est le dresseur du Miaouss qui était enfin arrivé. Miaouss et le dresseur semblaient bien attachés l'un à l'autre, mais il ne prit pas long pour tendre sa main et s'excuser. Scifae ignora la main du dénommé Hugo.

-Scifae. Tu n'as pas à t'excuser pour la conduite de ton pokémon.

Elle ne put s'empêcher de remarquer que cette homme avait très froid. Si ça se trouvait, il avait possiblement déjà des engelures et allait bientôt succomber au froid.

-Tu n'es pas de Mizuhan? La Banquise est une place très dangereuse pour ceux qui ne sont pas de notre pays.


Dernière édition par Scifae Hakiyo le Lun 30 Mai 2011 - 5:56, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La morsure du froid. { PV Scifae Hakiyo. }

Message par Hugo le Lun 23 Mai 2011 - 19:43

> On dit qu'il n'y a rien de plus rapide qu'un sentiment d'antipathie. <


Hugo apprit donc que la jeune fille se trouvant à côté de Miaouss se dénommait Scifae. Le jeune homme la trouva très antipathique à sa façon dont elle snoba la main proposée par celui-ci. Malgré tout, il était son obligé et passa donc par-dessus ce manque de sympathie.Le Terrosien eut le temps de détailler brièvement Scifae. Elle avait de courts cheveux turquoise mis à part trois longues mèches,  deux encadrantes son visage, une lui arrivant dans le bas du dos. Son regard était aussi rouge qu’un rubis. Elle était de taille moyenne, on pouvait deviner, à sa forme sur la banquise, qu’elle était sportive. Son Débugant, quant à lui, n’avait pas l’air d’être en possession de tous ses moyens. Scifae interrompit sa rêverie en lui expliquant qu’il n’avait pas besoin de s’excuser pour la conduite de Miaouss. Hugo ne pût s’empêcher de répondre.

« Si, j’y tiens. Tout cela est de ma faute, je l’ai expressément placé en éclaireur, si il était resté auprès de moi, il ne t’aurait jamais dérangé, toi et ton Débugant. »

La jeune femme enchaîna, comme si de rien n’était, en lui demanda si il était étranger à Mizuhan.

« Effectivement, je viens de Terros. À vrai dire, je suis plus à l’aise dans les arbres que sur la glace. Je suis arrivé ici par Arkan, où j’ai assisté au concours en l’honneur de Suicune. Je compte me rendre vers Fla’Or. D’ailleurs, je pense que je ne vais pas tarder à en fouler le sol, du moins, j’espère. »

Hugo fut surpris par la question. Cela se voyait-il tellement que ce dernier était meurtri par le froid, lacéré de l’intérieur par des lames de vent glacé, marqué par le froid brûlant ? Le jeune homme devait vraiment faire peine à voir... À tel point que la parfaite inconnue avait deviné d'elle même qu'il n'était pas originaire de Mizuhan.Le jeune homme sentit une raideur envahir ses jambes, il lui fallait repartir si il ne voulait pas finir en cornet de glace.

« Je pense que je vais continuer ma route. Ca te dirait de faire la route jusque Fla’Or avec moi ? »

Malgré sa proposition, Hugo n’attendit pas la réponse de Scifae et commença à avancer en titubant avant de tomber, genou au sol sur le permafrost recouvrant la banquise.


Dernière édition par Hugo le Ven 1 Juil 2011 - 15:33, édité 2 fois

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Staff • Noteur
Informations
Nombre de messages : 290

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La morsure du froid. { PV Scifae Hakiyo. }

Message par Invité le Lun 30 Mai 2011 - 5:54

(HS: T'appelles ça un post court? Pour moi, court, c'est moins de 10 lignes ><)


Cet homme tenait vraiment à s'excuser, et Scifae ne le comprennait pas. Ce n'est pas comme s'il avait blessé quelqu'un ou quoi que ce soit du genre. Peu après, il confirma la théorie de Scifae: c'était un Terrosien, habitant du pays de la Terre. Sûrement le pays le plus vulnérable au froid de la Banquise, puisqu'ils sont plus habitués à la chaleur et, contrairement aux gens de Flamen, leur élément natif ne leur permet pas de contrer le froid. Et visiblement, il avait sous-estimé cette vulnérabilité. Une erreur qui coûte la vie de plusieurs étrangers à chacune des années.

Peu après, Hugo fit mention du festival d'hiver. Un festival qui rassemble bon nombre d'étrangers à Arkan. Scifae n'y était pas allé, elle devait rester au Dojo. Elle n'a jamais été intéressée par les festivals de toute façon, elle considère la plupart comme étant une perte de temps.

Juste après, le jeune homme lui proposa de le raccompagner à Fla'Or. Mais avant même que Scifae répondit, Hugo tombit au sol. Scifae lâcha un soupir. Elle ne voudrait pas avoir une mort sur la conscience avant même d'avoir commencé son voyage. Ele fit revenir Bane dans sa pokéballe, il allait devenir une gêne. Elle déposa ensuite son sac au sol et en sortit une couverte très épaisse. C'était celle qu'elle utilisait pour dormir. Elle déposa la couverte autour de Hugo, puis l'aida à se relever.


-Nous sommes à encore deux jours de Fla'Or. Tu as visiblement sous-estimé le froid de la Banquise. Tu dois te réchauffer le plus possible avant la tombée de la nuit. Si tu en es incapable, le froid et le manque de sommeil te feront perdre la vie.

Scifae se demandait à quel point il s'était préparé. N'importe-qui sain d'esprit ne se serait pas aventuré sur la Banquise sans aucune préparation. La meilleure façon de le savoir était bien sur de le demander.

-Qu'as-tu pour te protéger du froid?
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La morsure du froid. { PV Scifae Hakiyo. }

Message par Hugo le Ven 3 Juin 2011 - 21:29

> Ce n'est pas un coup de froid qui me tuera. C'est d'avoir vécu. <


Scifae venait de recouvrir Hugo d’une épaisse couverture, sans doutes celle qu’elle utilisait pour se couvrir la nuit. Le jeune homme se réchauffait du mieux qu’il pouvait, resserrant au maximum l’étreinte de la couverture autour de son corps frêle avant de se relever, avec l’aide de la jeune Mizuhanienne. Une délicieuse sensation de sec sur ses vêtements humides lui donna une exquise bouffée de chaleur. Malgré tout, une parole de Scifae réussit à lui glacer le sang, ils étaient maintenant à deux jours de Fla’Or… Deux jours dans ce froid, allait-il survivre ? À vrai dire, il n’en doutait pas, avec la jeune fille aux cheveux turquoise avec lui, pas de doutes, il allait vivre. Un léger sourire s’esquissa sur les lèvres du Terrosien. Désormais, elle lui demanda qu’elles étaient ses protections contre le froid brûlant de la Banquise.

« J’ai une couverture également, moins épaisse cependant. Mais je dors avec Miaouss et mon Teddiursa entre la couette et moi, nous nous réchauffons ainsi. On fait avec les moyens du bord. J’ai également une veste supplémentaire que j’ajoute entre la couverture et mes Pokémon. Et j’ai encore assez de vivres pour nous deux si il le faut. »

Hugo sourit à Scifae, elle était assez jolie quand on la regardait attentivement. Pendant ce temps, Miaouss c’était faufilé sous la couverture, pour faire ressortir sa petite tête au cou d’Hugo. À bien la regarder, le jeune homme remarqua que le Débugant, surnommé Bane, était rentré dans sa Pokéball. Scifae avait appris à ne pas épuiser ses Pokémon pensa Hugo. Le Terrosien prit la parole :

« Je suppose, enfin, j’espère que je peux prendre ce geste pour un ‘oui’. »

La jeune fille acquiesça très légèrement de la tête. Oui, elle acceptait. Quel soulagement pour l’adolescent. Il ne sera pas seul pour la fin de la traversée du désert de glace.

« Je vais donc faire rentrer Miaouss dans sa Pokéball, histoire qu’il n’attrape pas froid. Par contre, ça te dérange si je garde ta couverture encore un peu ? Histoire de me réchauffer encore un peu. »

Un petit soupir de soulagement sortant de la bouche du jeune homme se transforma en une buée blanche semi opaque.. À y regarder de plus près, Scifae n’avait pas l’air tellement enchantée de faire la route avec un poids tel qu’Hugo. Mais qu’importe, elle avait accepté. Elle allait devoir supporter le garçon pour maintenant deux jours. Deux jours, qui vont lui paraître éternité, il le sentait… Bon, pensa-t-il, autant partir tout de suite, plus vite on part, plus vite on arrivera. La jeune Mizuhanienne avait l’air d’attendre qu’Hugo soit prêt. Désormais, il l’était. Le jeune homme se mit à marcher, avec une démarche quelque peu rigide. Il allait bien se réchauffer en marchant… Il se retourna et lâcha à Scifae :

« On ferait mieux de partir dès maintenant, non ? »

Et c’est ainsi que Scifae et Hugo se mirent en route pour deux jours intenses, destination Fla’Or.


Dernière édition par Hugo le Ven 1 Juil 2011 - 16:21, édité 4 fois

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Staff • Noteur
Informations
Nombre de messages : 290

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La morsure du froid. { PV Scifae Hakiyo. }

Message par Invité le Dim 19 Juin 2011 - 19:28

[HS: Tu peux éviter la couleur noire? C'est difficile à lire avec le nouveau thème D: . Aussi, évite de commander mes actions! >:O]


L'étranger s'était relevé sans trop de difficulté. Il avait encore des forces, et c'est tant mieux pour lui. Le froid ne lui serait pas fatal tant qu'il garde la volonté de vivre. Scifae était soulagée de savoir qu'il avait quand même un peu préparé, même si ce n'était pas assez pour quelqu'un d'aussi vulnérable. Néanmoins, utiliser ses pokémons pour se réchauffer était une très bonne idée. La chaleur que les humains et les pokémons dégagent est après tout un des moyens les plus efficaces pour se réchauffer.

Hugo dit qu'il voulait garder la couverte plus longtemps. C'était ce que Scifae voulait, qu'il la garde pour se réchauffer un maximum. Elle ne ressentait donc pas le besoin de répondre, elle était certaine que cet homme connaissait déjà sa réponse. Maintenant, elle espérait qu'il n'allait pas trop la ralentir. Son objectif était d'arriver dans deux jours, et c'est le temps qu'elle avait dit qu'il restait, mais si l'habitant de Terros marchait trop lentement, cela pourrait prendre trois jours. Au rythme de Scifae, ils arriveraient vers midi, et le plus désirable serait de passer la nuit suivant ces deux journée à Fla'Or. S'il est trop lent, elle n'aura qu'à le faire dépêcher. Il vaut mieux de toute façon qu'il bouge constamment pour se garder réchauffé.

Hugo la fit sortir de sa réflexion en proposant de partir immédiatement. Il était déjà en train de reprendre la route. Scifae ne tarda pas à le suivre, tout en remarquant que Hugo avait un peu de la misère à marcher. Sûrement car il était encore gelé.


[...]


Les deux journées se passèrent sans trop de problème. Scifae avait toujours l'air en bonne forme, malgré la forte neige qui tombait sur la Banquise. La nuit allait bientôt tomber, et Scifae commençait à craindre qu'ils allaient devoir passer une troisième nuit sur la Banquise. Au points où ils étaient, Fla'Or devait pouvoir être aperçu à n'importe lequel moment. Il était impossible de savoir quelle distance il restait, puisqu'il n'existe aucun repère sur la Banquise.

Heureusement, ses craintes se dissipèrent peu après, lorsqu'elle aperçu l'entrée de Fla'Or. Il fallait bien regarder pour le remarquer, puisque la cité se camouflait très bien dans la tempête. Hugo serait forcément ravi de connaître cette nouvelle.


-Fla'Or n'est plus très loin. Encore quelques minutes, et nous auront atteint l'entrée.

Scifae pensait à ce qu'elle fera une fois revenu au Dojo. Comme le soleil était déjà en train de se coucher, elle n'allait pas avoir beaucoup de temps une fois rentrée au Dojo. Peut-être même qu'elle allait devoir aller se coucher dès son arrivée...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La morsure du froid. { PV Scifae Hakiyo. }

Message par Hugo le Jeu 30 Juin 2011 - 20:45

Le crépuscule prenait possession du ciel, une multitude de couleurs, passant de l’ambré à l’orange pâle, dansaient une valse sous les rayons du soleil couchant. Ce ballet de couleurs disparut quand une violente tempête de neige frappa la Banquise. La nuit n’allait pas tarder à arriver…

* J’espère qu’on va pas passer une nuit de plus ici, brr * pensa Hugo.

Hugo continuait à marcher avec l’espoir de découvrir à chaque instant l’entrée de Fla’Or, la plus grande ville de Mizuhan. Le jeune homme scrutait l’horizon avec ardeur, malgré la visibilité diminuée par la neige. Alors que les deux adolescents continuaient à marcher, le fils de la Terre vit quelque chose semblant dépasser du blanc immaculé de la neige. N’osant parler, de peur qu’il ne s’agisse que d’une sorte de ruines sans importance, Hugo laissa Scifae prendre la parole.

« Fla'Or n'est plus très loin. Encore quelques minutes, et nous aurons atteint l'entrée. » dit la jeune guerrière.

Cette parole emplit de joie Hugo, le plongeant dans un état proche de l’exaltation. Il allait enfin quitter ce maudit désert de glace, enfin ! Il allait retrouver la civilisation, voir d’autres personnes et dormir dans un lit. Les deux partenaires de route continuaient à marcher sans faillir, la détermination pouvait se lire dans les yeux du Terrosien. Après quelques minutes de marche ininterrompues, Hugo et Scifae arrivèrent à l’entrée de Fla’Or. Ils traversèrent un grand arc de glace, transparent et pur, fragile et à la fois tellement beau. Cet arc était entouré d’immenses murailles de glace, épaisses et solides, contrastant avec l’arc.

« C’est donc à ça que ressemble les fameux remparts de Fla’Or… » dit Hugo, d’une voix fluette.

Les deux adolescents franchirent la protection gelée de Fla’Or et pénétrèrent à l’intérieur de la ville. Tout était magnifique dans cette ville. L’architecture était à couper de souffle. La glace, si claire, si pure, presque accueillante était partout, ornant certaines bâtisses, étant l’élément de construction principal pour d’autres bâtiments. Au fur et à mesure que les adolescents avançaient à travers la capitale de Mizuhan, Hugo était ébloui par la pureté du paysage. Le fils de la Terre et la fille de l’Eau empruntèrent le pont Regice. Des deux côtés de l’entrée du pont se trouvait une statue en glace du golem.

Spoiler:
Art by Pequedark-velvet.

Durant leur traversée, les deux adolescents pouvaient admirer, en tournant la tête, un groupe de jeunes soldats Mizuhanniens de leur âge s’entraînant avec ferveur. Frappant dans le vide, avec une précision et une cadence presque militaire. Un peu plus loin, on pouvait distinguer une petite fille, emmitouflée dans un manteau bleu avec de la fourrure blanche à l’intérieur de la capuche, accroupit près de l’eau, modelant son élément selon sa volonté. Elle ria quand elle anima un Mimigal d’eau et l’envoya embêter un garçon plus âgé, son grand frère, sûrement. Cette petite fille était la première élémentaliste que le jeune garçon vit. D’ailleurs, ce dernier s’étonna de ne jamais avoir vu de maître de la Terre quand il était à Terros… Il réfléchit à toutes les possibilités qu'offriraient la géokynésie, déplacer des roches, créer des abysses, se soulever dans les airs grâce à une pic de terre qu'il ferait surgir du sol... Lorsque Scifae et Hugo arrivèrent au bout du pont Regice, le jeune homme s’adressa calmement à son accompagnatrice :

« Merci pour m’avoir aidé à traverser la Banquise. Et le moment de nous séparer est arrivé. Bonne continuation dans votre entraînement pour devenir la plus grande des guerrières. Au revoir, Scifae Hakiyo. »

Après avoir prononcé ses paroles d’adieu, le jeune homme regarda son ancienne compagne de route partir vers le dojo de Fla’Or. Le jeune homme souffla un coup et tourna sur lui-même, observant l’architecture de la capitaine militaire.

« Nous y voilà… »

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Staff • Noteur
Informations
Nombre de messages : 290

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La morsure du froid. { PV Scifae Hakiyo. }

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum