[ Clos ] Lonely... ~ [Solo/contrainte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Lonely... ~ [Solo/contrainte]

Message par Melian le Mer 8 Juin 2011 - 13:54

La jeune femme poussa un soupire, assise contre un arbre. Elle cligna des yeux et bâilla. Elle réfléchissait depuis des heures et avait piqué un somme contre un arbre, pour se remettre de ces émotions. Elle était hébétée, perdue, profondément déprimée... Elle avait laissé tous ses Pokémon en pension, sauf Kogane qui avait lourdement insisté pour venir avec elle. Alors elle le gardait avec elle, mais pour une fois, il n'était pas enroulé autour de son corps, mais dans l'arbre. Autant dire qu'elle était vraiment perturbée et au plus bas pour en arriver là. D'habitude, elle était une femme d'action, quelqu'un qui avait tendance à bouger en extérieur. Et son métier de médecin était épuisant. Soit elle tombait sur des cas un peu épineux, soit c'était son père qui lui envoyait les petits rhumes des quatre coins du pays. Et quand elle avait songé à se reposer, dans la montagne de l'ïle de la Pleine Lune, elle avait fait une étrange rencontre... qui ne faisait qu'approfondir son sentiment de solitude...

A dire vrai, elle était complètement perdue depuis quelques temps... Elle jouait son rôle de championne, de médecin, mais à part ça, elle se sentait comme un objet de la société, un simple outil... A cause de l'influence néfaste de son père, elle n'avait presque plus de remerciement en soignant les gens, ni de gratitude, voire même d'argent pour les plus riches. Elle n'était pas du genre à faire payer les plus démunis, mais tout de même... Elle ne pouvait pas s'acheter ses herbes médicinales, elle devait aller aux quatre coins d'Erasia pour les ramasser... Et bientôt, son radin de père lui ferait payer la "location" du Tropius de sa mère, à tous les coups... Elle poussa un soupir presque désespérée, recroquevillée sur elle-même au beau milieu de la plaine.

Elle ne savait plus vraiment où aller, ni quoi faire... Elle commençait peut-être à en avoir marre...? Elle ne savait pas... Elle aurait donné cher pour retourner dans les Montagnes sur l'île de la Demie-Lune.... Elle y avait fait une rencontre sympathique, et croiser d'autres champions lui permettait d'oublier son désarroi... Son père ne la lâchait vraiment pas... Au moins, ça voulait dire qu'elle avait du talent, mais à quoi bon en avoir, quand il était utilisé de la sorte. Elle n'était pas égoïste ni radine mais elle demandait au moins un minimum de considération.. Mais non, son père l'avait instrumentalisée et il était normal que les gens la voient ainsi, c'était son rôle, elle était là pour ça... On ne reproche jamais aux soldats de mourir au combat pour leur patrie, ils sont là pour ça...

Elle resta là, à se poser des questions... Elle voyait tout en noir... Elle ne savait plus à quoi elle était utile, pour qui elle comptait... Bien entendu, il y avait ses Pokémon mais... Enfin... Ils étaient tous particuliers il fallait bien l'avouer... Mais seul Kogane avait senti son mal-être... Il avait insisté pour la suivre et l'aurait enserré dans ses anneaux en l'immobilisant si elle avait refusé. Cependant, les autres... Bah, certains étaient avec elle que depuis peu, elle ne leur en voulait pas mais elle sentait de l'égoïsme  émaner de partout, même de ses Pokémon.. Bah, ils étaient bien contents qu'elle leur soit venu en aide, il y a fort longtemps... Non, elle se sentait rejetée de partout... Elle n'aimait pas cette situation et se braquait, involontairement... Elle voulait être acceptée, aimée à sa juste valeur... Tout sauf ça, cette manière dont on l'utilisait, par pitié...

Elle devait se sortir de ce bourbier noir dans lequel elle s'enfonçait inexorablement... Elle était en mal d'amour, elle se sentait seule, si seule... Enfermée dans une solitude noire et amère, dont personne ne pourrait la sortir... Ni sa mère, ni son père... Probablement pas Asaka... Et le couple qu'elle avait vu, ses premiers challengers ne feraient que l'enfoncer... Elle avait senti ce qu'il se passait... Elle avait les sens aussi fins que son compagnon de toujours... Et elle avait cet instinct féminin qui dit "Laisse tomber, lui il est prit, débile, machiste" ou encore "Ils ne le savent pas, mais il y a de l'alchimie qui se passe... Des sentiments qui naissent, prêt à éclore, à se diffuser dans le sang, à posséder tout l'être en face....". Elle n'était pas experte en poison et en plante pour rien... Elle aidait les autres, elle ne faisait que ça, passait son temps à évaluer leur entraînement, à soigner leurs blessures, à évaluer l'état de leurs grossesse, sans cesse, sans cesse... Mais elle ne savait pas s'aider elle-même, elle ne savait pas se sauver... Alors elle coulait. Le capitaine coule toujours avec son navire... Elle avait besoin d'aide, aurait accepté énormément de mains tendues l'espace d'une seconde et se serait refermée sur elle-même la suivante. Elle était perdue, égarée, dans une mare de ténèbres... Au final, n'était-ce pas mieux ainsi, tranquille, bien que seule ? Après tout, personne ne semblait avoir conscience qu'elle sombrait, c'est qu'elle n'en valait pas la peine au final... Elle se releva et regarda autour d'elle. Bah, elle devait refaire son stock d'herbe, elle devait, pour cela, se diriger vers Mizuhan. Elle allait sortir le Tropius de sa mère lorsqu'un bruit sourd la fit s'arrêter. Elle aperçut au loin un Florizarre, celui de son père, qui lançait une Végé-Attak dans sa direction... Aussitôt, elle se mit à courir, esquivant les lianes avec prestence. Elle était tellement habituée... Néanmoins, une plus violente l'atteignit à la jambe et elle chuta au sol, faisant quelques roulés boulés. Heureusement que ces créatures étaient lentes...Son sac avait chuté au sol, des Poké ball avaient roulé par terre. Elle les ramassa à la hâte et sortit le dinosaure des plantes. Le Tropius laissa sa cavalière grimper sur son dos, avec son Arbok et décolla aussitôt se dirigeant vers Mizuhan.

La dresseuse poussa un soupir... Elle se sentait mal... Tellement mal... Elle sentait son coeur oppressée par tout ce qui se passait... C'était horrible comme sensation... Elle se sentait seule, au fond du trou et n'avait aucune idée de comment remonter... Puis, personne n'avait franchement l'air de s'en soucier... Autant y rester, tout laisser comme d'habitude et... advienne que pourra. Elle regarda son père sur son Florizarre, l'entendit l'invectiver mais l'ignora, et demanda à sa monture de l'emmener à Mizuhan. Elle n'avait pas encore constaté qu'une de ses Poké ball s'agitait un peu. Elle avait malencontreusement capturé un Rozbouton, lors de sa chute, mais ne se doutait de strictement rien... Elle ne pensait plus et peu à peu, s'enfoncer dans le noir le plus complet...
avatar
Melian
Informations
Nombre de messages : 138

Fiche de personnage
Points: 203
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum