[ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Invité le Dim 11 Sep 2011 - 15:39

C'est bon c'est le jour du grand départ, Kraig venait de fêter ses douze ans, enfin fêter c'est un grand mot. Il faudrait mieux dire que Kraig venait d'avoir douze ans. Il était seul avec Gigi, son premier pokemon, et ils n'avaient pas de gâteau ou autres fantaisies, juste un morceau de pain volé en début de matiné. Mais le jeune garçon n'était pas démoralisé, au contraire c'était probablement le plus beau jour de sa vie. Il allait enfin pouvoir partir pour commencer son aventure de dresseur. Bien sûr rien ne l'empêchait de partir plus tôt, mais Kraig c'était promis d'attendre ses douze ans pour se laisser le temps de s'entrainer. Aujourd'hui, il considérait qu'il était prêt, et Gigi aussi était impatient, il voulait disputer son premier match.

Kraig avait préparé ses affaires en vitesse, en même temps il avait pas grand chose à emporter. Il avait pour projet d'aller au lac d'à côté pour attraper son premier pokemon. Il bouillait d'impatience, En chemin pour sortir de la ville il passa devant une boutique qui vendait des pokeball. Il ne savait pas ce qu'était des "pokeball", il s'arrêta un moment par pur curiosité et vit une petite pancarte avec écrit -pour une capture efficace, il faut nos pokeball, créé à partir de noigrumes de qualité-. A ce moment il comprit qu'on attraper pas un pokemon avec les mains, comme il avait fait avec Gigi. Il regarda ses économies, et vit qu'une pokeball c'était pas donné, il décida d'en "emprunter" une. Ce magasin avait l'air d'avoir une sécurité élevé, pas la peine d'essayer de voler, il fallait mieux en prendre à un passant.

Il attendait à un coin stratégique, un endroit où il pouvait voir beaucoup de personne passer. Il allait bien finir par voir un dresseur passer. Effectivement, au bout d'un moment il vit une dresseuse passer, et elle avait des pokeball. Il commença à la suivre discrétement, il se rapprochait petit à petit. Notre jeune voleur tendit sa main vers le sac, lentement pour ne pas être pris la main dans le sac. Mais il ne faisait pas attention à où il mettait les pieds, il ne remarqua pas un déchet par terre et posa son pied dessus. Alors qu'il n'était plus qu'à un millimètre, il glissa et sa main heurta violemment les fesses de la jeune fille. Kraig était étalé par terre, il la regarda et dit la première chose qu'il lui passa par la tête:

-Bonjour madame!


Dernière édition par Kraig le Dim 18 Sep 2011 - 21:44, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Reverie Metherlence le Dim 11 Sep 2011 - 17:23

Bon sang ! Elle avait enfin un moment pour se reposer. après toutes ces péripéties avant et pendant le festival, elle avait bien besoin de prendre un peu de temps pour elle. Elle passerait certainement à la pension, elle irait voir les œufs et tous ses compagnons. Elle devait aussi penser à l'avenir et commencer à démarrer les épreuves de métier. Elle pourrait ainsi avoir les qualifications requises pour fonder sa pension et protéger ses compagnons, sans oublier son pouvoir perdu.
Elle prendrait le temps d'y réfléchir au bord de l'eau, avec ses amis. Cependant, peut-être que les projets de la journée ne serait pas tous respecté.

— Je déteste les humains !

Ce gosse venait de lui tripoter l'arrière-train. Un pervers de plus à cet âge là, si ce n’était pas malheureux. Elle allait continuer sa route en ruminant de sombre pensée mais finit par rester là à fixer le garçon qui s'était étalé sur le sol. Elle se mit à sourire puis à rire gentiment. Elle était vraiment bête parfois.
Elle se repensa à cette fois-là. Après tout, quand elle l'avait rencontre pour la première fois, elle avait failli tomber et il l'avait rattrapé en lui attrapant involontairement la poitrine. Elle lui avait sorti la même phrase qu'à cet enfant. Bon, il était plus âgé, il avait un an de plus qu'elle, il y avait donc de bonne raison pour considérer le blond pour un pervers potentiel, mais au fil des aventures elle s'était rendus comptes qu'elle s'était trompé sur son sort.
Elle s’arrêta puis souleva le garçon avec sa maitrise pour le remettre debout. Un cousin d'air vint faire s'élever le garçonnet qui se mit à voler à quelques centimètres du sol. le vent reposa l'enfant sur ses deux pieds et disparu aussi soudainement qu'il était arrivé.

— Excuse-moi ! Je ne voulais pas me moquer de toi ni te faire peur, tu me rappelles justes quelqu'un, en un peu plus maladroit.

Elle sourit, se demandant bien comment le petit énergumène allait réagir. Il est sur d'une chose : elle avait était si préoccupé qu'elle ne l'avait pas senti arrivé, et pourtant, les flux du vent pouvait lui dire plein de choses, notamment quand quelque chose s'approche ou s'éloigne d'elle. Enfin ! Qu'importe.
Deux flashes rouges indiquèrent que deux Pokémon était sortis de leurs balls. Les épaules de la demoiselle furent soudainement recouvertes par deux singes de couleurs différentes. L'un, mauve à la mèche plus courte, avait entouré sa queue autour du bras de la demoiselle afin de maintenir son équilibre sur sa dresseuse tandis que l'autre, rose à la mèche plus longue, faisait le poirier sur l'autre coté de son corps. Chimp et Amzée ne sortait pas souvent sans autorisation mais il semblerait que les deux petits chipeurs ait envie de jouer, ou envie de voler, ce qui est du pareil au même pour les deux petits monstres. Décidément, Ren se coltinait plein de petit voleur. Son Teddiursa avait volé un livre qui l'intéressait mais couté bien trop cher et ces deux autres macaques n'hésitaient pas à faire les poches de tout le monde dès qu'une occasion se présentait.

— Je ne me suis pas présentée, je me nomme Reverie, mais appelle moi Ren. Et toi ? Comment on t’appelle ?

Loin d'elle de ne pas considérer le gosse comme un adulte, c'est souvent ce qu'ils aiment le moins : qu'on les traites encore comme des gamins. Elle se serait pourtant bien accroupie pour se mettre à la taille du garçon mais elle ne voulait pas l'offenser alors autant ne rien faire. Alors qu'elle avait entamé la discussion avec le jeune homme, les singes avait disparu sans qu'elle ne se rende compte de rien, encore une fois. Deux vraies petites pestes. Trouver des objets, ça ils savaient le faire, mais faire la différence entre un objet trouvé et un objet volés, ça ils ne savaient pas le faire.


Dernière édition par Reverie Metherlence le Dim 11 Sep 2011 - 18:42, édité 1 fois

_________________
avatar
Reverie Metherlence
Informations
Nombre de messages : 168

Fiche de personnage
Points: 68
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Invité le Dim 11 Sep 2011 - 18:32

Après que Kraig ait malencontreusement touché les fesses de la fille, celle -ci se retourna en injuriant les humains. Les humains? Cela voulait dire qu'elle n'était pas humaine. Kraig s'apprêtait à sortir son grand jeu, c'est-à-dire faire semblant de pleurnicher pour l'amadouer, mais la fille se mit à rigoler, Gigi aussi était mort de rire, il ne pouvait pas s'empecher de se moquer de la situation dans laquelle se trouvait son maître, ensuite la fille s'excusa. Ce n'était pas la première fois que Kraig ratait un de ses coups, mais personne ne lui en voulait jamais à cause de son âge. Alors qu'il voulait se relever, un étonnant courant d'air apparut et fit survoler Greg pendant un instant, et il se retrouva sur ses deux jambes. Décidémment cette fille avait l'air vachement gentille. Kraig se méfiait, est-ce qu'elle faisait ça avec tout le monde ou juste avec les enfants.

Deux drôles de singes sortirent de leur pokeball sans qu'elle ne dise rien, Kraig fut impressionner. Il croyait qu'elle communiquer avec eux par la pensée. C'était des pokemon qui était totalement inconnu pour le jeune garçon, en même temps il n'en connaissait presque pas. Il commencait à comprendre que son ignorance allait être une lacune, cette fille avait l'air de s'y connaitre. Il voulait lui poser des questions mais il n'osa pas, jusqu'à ce qu'elle dise:

— Je ne me suis pas présentée, je me nomme Reverie, mais appelle moi Ren. Et toi ? Comment on t’appelle ?

Kraig se senti tout de suite plus à l'aise, elle lui plaisait cette fille. Ces deux singes sotèrent et partirent, mais ne fit pas trop attention et il ajouta:

-Je m'appelle Kraig! Et lui c'est Gigi, mon compagnon. Ensemble on deviendra des maîtres pokemon.

Kraig n'avait pas peur d'afficher ses ambitions, même si la plupart du temps on le prennait pour un simple gamin rêveur. Il s'en foutait. Gigi avait le même tempérament, se plaça à côté de son dresseur le torse bombé. C'était un pokemon plein de fiérté, mais aussi d'orgueil. Comme on dit: tel maître, tel pokemon. Kraig voulut lui demander une pokeball, mais ça faisait un peu bourrain, il la connaissait à peine et lui demandait des services, alors il préféra s'intéressait aux deux singes. Qu'est-ce qu'ils sont allés faire. Il balaya la place du regard pour essayait de les trouver mais il ne les vit pas. Kraig se tourna donc vers la dresseuse et dit:

-Ils sont marrants tes pokemon, j'en avais jamais vu des comme ça, mais qu'est-ce qu'ils sont allé faire? Ca te fait pas peur de les voir partir tout seul?

Plus Kraig voyait de pokemon et plus il avait envi de commencer son aventure, ça l'exitait. Et sa rencontre avec cette dresseuse tombait très bien, ça lui donnait envi plus que tout. Il avait hâte d'attraper son premier pokemon, de gagner son premier combat, de remporter son premier badge... Son premier badge, c'était ce qui intrigait le plus le petit garçon. Comment se passe un combat en arène? Il voulut donc savoir si cette fille avait des badges. Il n'attendit pas qu'elle réponde à sa première question qu'il demanda:

-T'as déjà affronter un maître d'arène?


Dernière édition par Kraig le Dim 18 Sep 2011 - 21:49, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Reverie Metherlence le Dim 11 Sep 2011 - 19:25

— Mes Pokémon ? De ? Mais... ou sont-ils passés ?

Ça allait mal finir cette histoire. Voilà que les deux singes avait disparu alors qu'elle les avait senti sur elle il n'y à pas plus tard qu'un instant. Décidément, elle n'avait pas de chance aujourd'hui non plus. Elle ne pourrait décidément pas passer une journée normale et apaisante. Non ! Il fallait toujours qu'il se passe quelque chose.
Bon ! Comment faire pour les retrouver ? Les connaissant, ils sont certainement partis chacun de leurs cotés. Cela allait être problématique. Elle n'aimait pas beaucoup demandé de l'aide à des inconnus rencontrer sur l'instant mais elle ne pouvait pas faire autrement.
Alors qu'elle allait s'exprimer, quelque chose bondit hors de son sac en poussant un petit cri de joie. Qu'est-ce que ? Un Germignon ? Mais depuis quand il était dans son sac lui ? Enfin, elle serait le plus approprié, il semblerait qu'il s'agisse bien d'une petite femelle, et pas n'importe laquelle. Ren reconnu la petite femelle qu'elle avait sauvée de étouffement par les flammes dans la forêt de l'île I'o Maï. La même qui l'avait suivis un petit moment. Mais, Reverie avait cru l'avoir laissé là-bas, elle était sauvage, pourquoi la suivait-elle donc ?
Décidément, tout n'allait pas bien. Qu'allait-elle faire de la Germignon ? Elle n’eut pas le temps de dire ni de penser quoi que ce soit, la créature étendit deux de ses bourgeons qui devinrent des lianes. Les deux excroissances s’étirèrent dans des directions différentes, allant se ficher pour l'une dans une boutique et pour l'autre dans une ruelle. Les deux lianes se courbèrent et revinrent à la base, ramenant avec elles deux trésors : les deux protagonistes poilus.
La femelle se tourna vers Ren, toute souriante, lui tendant les deux petits monstres qui cherchait à s'échapper tant bien que mal.

— Oh ! Et bien... Merci à toi... Lilwani.

Décidément, elle ne pouvait pas faire autrement qu'accepter les exigences de la Germignon : entrer dans son équipe. Après tout, si elle avait fait ça, c'était pour une seule et bonne raison : pour la remercier de l'autre fois et pouvoir rester avec elle. Qu'elle attention, cela touchait Ren. Elle rappela les deux petites monstruosités ambulantes et pris dans ses bras la femelle qui se lova au creux de ses seins, un peu comme des coussins, laissant la feuille de son crane rythmer sa respiration en bougeant légèrement. Elle était contente, elle avait ce qu'elle voulait.
Alors que Reverie acquérait ainsi un nouveau compagnon de voyage, elle se retourna vers le jeune homme et son Germignon mâle afin de répondre à la question qu'il avait posée un peu avant.

— Désolé pour cette démonstration... un peu... étrange. Mes deux petites canailles sont prêtes à voler n'importe quoi pour me faire plaisir. A savoir si j'ai déjà affronté un maître d'arène, je te laisse deviner par toi même.

Dans son sac en bandoulière elle sortit une petite poche contenant ses effets personnelles, et notamment une chose particulièrement importante pour elle, ainsi que le badge de la cité Arkan : celui de Tyla Weathered.
Ce ne fut pas facile de l'avoir, elle y était arrivée avec une préparation assez bancale. En vérité, elle n'avait pas du tout jouez la carte des types mais c'étaient assurés de donnés le maximum. Cela avait payé bien qu'il ait fallu faire du deux contre deux avec quatre Pokémon.
Elle sorti donc le badge de saphir qui prouvait qu'elle avait était digne de le recevoir. Une véritable petite pierre précieuse sertis dans une broche d'argent, au cas où on voudrait l'attacher à ses vêtements. Elle ne laissa pas l'enfant le toucher. Non pas qu'elle craignait qu'il puisse le lui voler, et puis elle avait plusieurs Pokémon pour l'aider dans ce genre de cas, mais plutôt qu'elle pensait qu'un badge ne devait être touché que par son détenteur. S'il arrivait à en avoir un, il pourrait avoir la satisfaction de toucher le sien. C'était son seul badge et elle n'en demandait pas plus.

— Ceci est mon seul badge. Je ne suis pas très forte mais j'en suis fière, enfin, je suis fière des compagnons qui l'ont obtenu car avant tout, c'est eux qui l'ont gagné, pas moi. J'en prends soin et ne laisse personne y toucher. Je suis certaine que tu peux avoir le même, mais un peu d’entrainement et quelques Pokémon supplémentaire serait une aide considérable pour cela. Prévoit large et entraine toi bien et tu es presque sur de ne jamais perdre. Jauge bien ton adversaire et tu devrais réussir. Ne te fit pas aux types, mon Ceribou c'est vu repousser par une simple attaque eau. Tout ce qu'il faut, c'est croire en eux et ne jamais perdre ta détermination.
Oups ! Excuse-moi ! Je parle, je parle mais je ne t’ai même pas demandé ton avis ni même si tu avais déjà un badge. Donc, ou en es-tu dans ton épopée ?

_________________
avatar
Reverie Metherlence
Informations
Nombre de messages : 168

Fiche de personnage
Points: 68
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Invité le Lun 12 Sep 2011 - 22:51

Reverie avait donc déjà eu un badge, et le badge de cette ville en plus! Kraig avait des étoiles dans les yeux lorsqu'il voyait son badge, il voulut le toucher pour voir ce que ça faisait mais Reverie l'en empêcha. Elle lui dit que seul celui qui avait gagné un badge pouvait le toucher, le gamin fut un peu déçu sur le coup mais après reflexion il se dit qu'elle avait raison, et lui aussi un jour il gagnerai un badge. Encore faudrait-il qu'il commence son aventure. D'ailleurs Reverie lui demanda justement où il en était avec son épopée, et Kraig était plutôt gêné. Son "épopée" n'avait même pas commencé, et il était face à une fille qui avait déjà beaucoup progressé. Mais il repondit quand même, il n'avait pas à avoir honte de lui:

-Ben, en fait j'ai toujours pas commencé, je voulais capturer mon premier pokemon au lac mais j'ai pas de pokeball.

Pour récupérer ses deux capumains, Reverie avait fait intervenir un germignon, sans lui donner d'ordre. Elle était vachement douée, elle n'avait pas besoin de parler pour que ses pokemon comprennent. Mais lorsque son germignon était sortit, l'atitude de Gigi avait totalement changé. Il bougeait bizarrement, et il faisait de drôle de bruit avec sa bouche, et ses joues étaient devenues étrangement rouges. Kraig ne l'avait jamais vu comme ça et il ne comprenait pas, il le regardait faire. Gigi se rapprocha de Reverie, le germignon était dans ses bras. Lorsqu'il arriva au niveau de ses jambes il s'assit et poussa son cri très habituel, et en même temps si particulier "Giiiiii !!!". Ensuite il se mit à faire tournoyer sa feuille au dessus de sa tête et continua avec ses petits cris.

Kraig était plus que troublé par un tel comportement, il essaya de comprendre Gigi, c'était son maître aprés tout. Il analysa attentivement la situation, son Gigi se comportait bizarrement depuis que l'autre Germignon était là. Donc c'est l'autre Germignon qui le met dans cet état. Ensuite il remarquai que Gigi se rapprochai de l'autre Germignon, il cherchait donc un contacte. A partir de ce moment Kraig voyait clairement ce que Gigi voulait, en tant que dresseur il jugeait que son devoir était de servir de porte-parole pour Gigi, il toussa un peu pour prendre la parole:

- Je suis désolé Reverie du comportement de Gigi, mais comme tu peux le voir son comportement est bizarre. Normalement, il n'est pas comme ça, et je ne vois qu'une seule explication possible: Mon germignon a envi de se battre avec le tien. Je te propose un combat amical, un contre un. Et si je gagne tu me donnes une pkeball, ok?

Gigi avait écouté attentivement son dresseur, il pensait que Kraig avait vraiment tout compris, mais que le gamin déclara sa "découverte", Gigi fut consterné. Comment pouvait-on être à ce point à côté de la plaque? Mais Gigi n'en voulait pas à son maître, il avait toujours était comme ça. Incapable de comprendre ce que ressente les autres. En tout cas si Reverie accepté d'engageait un combat Gigi se battrait car il ne voulait pas désobeir à Kraig. Il sauta pour rejoindre les pieds de son maitre et il fit tournoyer sa feuille sur sa tête (oui c'était son tic, il faisait toujours tournoyer sa feuille).
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Reverie Metherlence le Mer 14 Sep 2011 - 22:02

— En vérité...

Comment lui expliquer qu'en fait il s'agissait en fait de sexualité ? Oui ! Son Germignon était un mâle et la sienne, qui n'a pas encore vraiment était capturée puisqu'elle n'a fait que s'inviter, n'est autre que femelle. Comment lui dire que son compagnon voulait peut-être fricoter avec la jeune pousse ? Ne serait-ce que pour s'en faire une amie. Il n'était pas encore trop compliqué pour elle de différencier les sexes des Pokémon du fait de son orientation vers l'élevage, elle devait donc savoir faire la différence. Bien sur, certaines espèces ont une morphologie différente qui rend la chose plus facile, dans le cas des Germignon, il fallait analyser surtout leurs façons de se comporter et leurs cris. Une fois Meganium, s'ils arrivent à ce stade, la différence en devient légèrement plus flagrante : Les femelles ont des excroissances, que l'on pourrait prendre pour des antennes, plus courtes que celles des mâles. En vérité, leurs corps étant lié à la nature même, des pétales de fleurs, ou plutôt de fine plaque de peau à l'apparence de pétale, entoure leurs coups alors que leurs fameuses antennes ne sont rien d'autre qu'une sorte de pollinisateur, un peu comme ce que font les insectes. Ils ont plusieurs fonctions et elles ne sont pas encore toute définies, l'ont supposes qu'ils peuvent communiquer directement par signaux électrique.

Enfin, elle ne voulait pas froisser le garçon, ce n'était pas dans son genre, enfin, en temps normal. Elle éviterait donc de dire quoi que ce soit, après tout, s'il souhaitait que son compagnon affronte sa nouvelle acquisition, c'était son choix. Ren ne voyait pas pourquoi elle refuserait, après tout, elle en avait bien envie aussi.
Par contre, cela la chiffonnée un peu de devoir utiliser Germignon. Non pas qu'elle sentait la différence de puissance entre les deux, Lilwani était même peut-être plus petite et légère que Gigi mais elle était sauvage et devait donc être rodé pour la survie, elle se disait simplement qu'elle ne l'avait jamais réellement vu combattre, enfin, sauf lorsqu'elle avait été en mission pour éteindre le feu de foret ou elle avait vu la petite se démener.

— J'accepte, mais si ce n'était qu'un manque d'argent pour en acheter il suffisait de le dire. J'aurais pu t'en passer ou même te trouver un petit job. Cependant, tu m'as lancé un défi, et je vais le relever. Elle dit, en murmurant, à sa nouvelle compagne : Et bien je crois que tu es bien parti pour montrer de quoi tu es faite ! Je te promets la ball que tu veux et de t'emmener avec moi du moment que tu acceptes de te battre.

Sur un ton enjouée, la petite femelle poussa un petit cri approbatif. Elle serait vraiment contente d'accompagner sa nouvelle dresseuse. Après tout, elle lui doit la vie, elle n'a pas finie en viande brûlé, alors elle serait prête à tout pour la suivre.
Sautant des bras de la Nalcienne, le Pokémon plante se positionna face à Reverie et lui montrerait qu'elle peut la protéger, d'ailleurs, elle n'allait pas attendre le coup du gong, c'est elle qui démarrait les hostilités.
Elle fit soudainement tournoyer la feuille sur son crane, tel les hélices d'un moulin. Une lumière bleue s'en dégagea, elle vint s'ancrer dans la feuille même qui, d'un simple coup vers le ciel, créa un mur de saphir translucide. La Protection installé, elle réduirait de moitié les dégâts physiques, de contact. En vérité, elle n'en avait pas vraiment besoin, elle pouvait sentir qu'elle était plus expérimenté que celui qui se trouvait face à elle, cependant, elle n'avait pas à s'en vanter ni à faire exprès de le ridiculiser. Et puis, en tant que Pokémon, elle n'avait pas à sous-estimé ses adversaires. Il vaut mieux prévenir que guérir comme le dit le proverbe. Elle n'utiliserait pas la Poudre Toxik face à lui, il risquerait d'en garder quelques séquelles.
L'adolescente ne lui donnerait aucun ordre, elle ne l'avait pas encore étudié et ne connaissait pas grand chose de ses attaques, elle ne pouvait que supposer. Elle était sûr d'une chose, c'est qu'elle avait Fouet Lianes, que cela soit naturelle ou du à la reproduction.
Lilwani allait attendre que son adversaire agisse, elle ne souhaitait pas enchainer les attaques comme lorsqu'il s'agit de survie ou d'un combat contre un adversaire de même force, voir plus puissant. Dans ce genre cas, elle essaye d'aligner au moins deux attaques avant qu'il ne réagisse, comme la majorité des Pokémon de dresseur, et certain arrive à faire des fusions. Elle pouvait, par exemple, enduire ses Feuillemagik de Poudre Toxik, l'attaque ne devant pas rater, elle était certaine d'empoisonner son adversaire, mais elle évitera cela lors du premier combat de ce Germignon. Avant tout : faire un combat amical.
Alors qu'elle pensait à sa prochaine attaque, le bouclier était toujours actif, et il le resterait pour un petit moment, recouvrant une zone plus ou moins définies autour d'elle. Les attaques physique de son adversaire pouvait traverser son mur mais verrait leurs puissance trancher en deux tandis qu'une attaque de distance ou spéciale pourra passer à travers sans aucun soucis.

_________________
avatar
Reverie Metherlence
Informations
Nombre de messages : 168

Fiche de personnage
Points: 68
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Invité le Jeu 15 Sep 2011 - 15:10

Reverie accepta le défi le défi de Kraig, et son germignon sauta directement de ses bras et lança sa prémière attaque sans que Kraig n'ait le temps de comprendre quoi que ce soit. Il avait une drôle de barrière autours de lui, c'était donc une attaque défensive, il fallut un peu de temps jeune garçon pour le comprendre car il ne savait pas qu'il y avait des attaques pour se défendre. Kraig comprenait qu'il fallait être plus vigilant que jamais, si le germignon adverse avait lancé une attaque offensive son Gigi n'aurait pas pu l'éviter car il n'avait absolument pas anticipé l'attaque.

De plus, Reverie n'avait pas ordonner de lancer une autre attaque, ça voulait dire qu'elle le sous-estimé. En même temps si la jeune femme avait pris ce duel au sérieux, Kraig aurait déjà perdu. Il fallait se reprendre et la surprendre, Kraig inspira un bon coup, il jeta un coup d'oeil complice à Gigi et les acolytes se renvoyèrent un sourire. Ils étaient sur la même longueur d'onde, ils voulaient envoyer une grosse attaque pour détruire la protection, comme ça Reverie regretterai de les avoir sous-estimé. Kraig voyait très bien l'attaque qu'il devait utiliser, il avait hâte de montrer sa botte secrète. Gigi se mit en position d'attaque, il prit un peu d'élan, se concentra un maximum pour être le plus efficace possible, il courut et sauta en l'air pour que son attaque vienne du haut. Puis ce fut au tour de Kraig de crier avec le plus de motivation et d'entrain possible:

- Vas-y Gigi! Lance Ultra-laser!

Gigi s'arrêta net, il retomba sur le sol sans avoir rien fait, il regarda Kraig avec de gros yeux rond qui voulait tout dire: " Mais qu'est-ce que tu dit?". Kraig ne comprenait pas pourquoi Gigi n'avait pas lancé l'attaque ultra-laser, il ne comprenait pas non plus pourquoi son Gigi le regardait bizarrement. Il avait déjà vu un excellent dresseur avec son dracolosse lancer une superbe attaque Ultra-laser, alors pourquoi Gigi ne le faisait pas. Il fut obligé de se rendre à l'évidence, Gigi ne pouvait lancer que certaines attaques. Il n'osait pas regarder Reverie, il se sentait trop ridicule. Pour lui et pour Gigi, le jeune dresseur devait rattraper le coup, il réfléchit un peu et se dit que comme Gigi est un pokemon de type plante, il pouvait utiliser des attaques de plantes. Il regarda à nouveau Gigi pour lui faire comprendre que cette fois-cic'était bon. Le germignon reprit son élan, sauta à nouveau. Kraig se remit à crier avec sa mtivation et son entrain:

- Vas-y Gigi! Lance Giga-plante!

Gigi fut à nouveau coupé dans son élan mais cette fois-ci il s'y attendait, il fit demi-tour et jeta une attaque charge en plein dans la tête de Kraig. Trop c'est trop! Gigi n'avait jamais eu aussi honte de sa vie. Il avais les sourcils froncées et les joues gonflés. Kraig se releva, il avait le tête dans les nuages, lorsqu'il reprit ses esprits il vit Gigi qui le regardait de façon furax. Après tout il l'avait bien mérité, s'il voulait continuer le combat le combat il devait prendre ce match plus au sérieux. Pour lancer une attaque il fallait deux contditions, la première c'est que cette attaque existe et la deuxième c'est que le pokemon puisse l'utiliser. Il se rappela alors d'une fois où Gigi l'avait protégé en lancant des feuilles, cet attaque s'appelait "tranche-herbe". Cet fois ci il était sûr que ça irait. Il se releva et dit:

-Désolé Gigi, je te promet que je vais m'ameliorer, cet fois c'est la bonne.

Gigi voyait dans le regard de Kraig que cette fois-ci était la bonne, il lui lança un sourire et recommença son petit numéro en sautant. Kraig lui ordonna de lancer une attaque tranche-herbe et Gigi s'éxecuta. Sa feuille sur la tête tournayait en projetant plusieurs feuilles tourbillonantes et tranchantes qui s'abbatèrent sur l'autre Germignon tout en formant un tourbillon de feuille.
Kraig était très fier, il avait réussi à lancer sa première attaque mais ce n'était que le début, l'autre germignon n'avait pas encore agit et n'avait pas encore lancé la contre-attaque.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Reverie Metherlence le Jeu 15 Sep 2011 - 22:12

Étonnement ou consternation ? Dans le cas de la maîtresse du vent, elle ne savait guère comment réagir. Devait-elle rire gentiment des fautes du débutant ou paraitre consterné ? Elle en était, en fait, plus gêné qu'autre chose. Elle aurait bien voulu essayer de lui communiquer quelques attaques mais elle n'en connaissait pas vraiment sur les Germinon. En fait, elle pouvait juste différencier leurs actions. Elle avait déjà numéroté 3 capacités : Protection, Tranch'Herbe et Fouet Liane, ce dernier étant dû à la reproduction, ce qu'elle ne savait pas. Elle pensait déceler la Charge après que Gigi ait foncé droit sur son dresseur.
Ils sont de types plantes, ils peuvent donc normalement utiliser d’autres techniques de type plante. Vampigraine pouvait marcher, cependant, tous n'en sont pas capables, et Reverie ne voyait pas d’où pourrait sortir cette dernière. Vol-vie ou Mega Sangsue pouvait aussi être de la partie, bien qu'elle n'en fût pas certaine. Autant ne pas s'avancer et attendre de voir comment avançait les choses.

Les feuilles n'avait pas fait grand dégât du fait de leurs types plantes et de leurs caractéristique physique. Elles avaient donc perdue en puissance en traversant le voile bleu. La protection ne ressemblait pas à un mur solide, il s'agissait plus d'une sorte protection immatérielle capable de ralentir et donc de diminuer la force d'une attaque. Lilwani avait bloqué les feuilles les plus dangereuses avec sa large excroissance crânienne et avait laissé le reste la toucher. Elle prenait des dégâts qu'elle jugeait superflus alors que la moindre blessure pouvait s'avérer fatale.
Ren ne serait certainement pas très joyeuse de la voir revenir blessé, cependant, elle ne l'était pas gravement, quelque égratignures, elle pouvait largement tenir debout.
Il avait donc envoyé des feuilles tranchantes qui manquaient légèrement de précision, elle enverrait des feuilles qui ne rateraient pas. Le fait est que Tranch'Herbe, et ça la femelle le savait, était certes une attaques utile mais aussi une attaque qui pouvait rater à tout moment. Des feuilles réelles, même lancés à la vitesse et à la force voulues, pouvait toujours voir leurs course déranger par un évènement quelconque : un gros coup de vent aurait suffit par exemple.
Elle n'enverrait donc pas de véritable feuille, tout du moins, elles auraient une apparence physique mais serait purement psychique. Telles les attaques des Pokémon Psy, Feuillemagik et une attaque née de l'esprit lié à l'image des feuilles. Elle touchait sans rater car celui qui venait à utiliser ce genre d'attaque trouvait le moyen de ne pas faire d'échec, tel les Aeropique, Feinte, Poing Ombre, Meteores et autre Onde de Choc.
Des créations psychiques à l'allure de feuille multicolore et lumineuse se dessinèrent autour de la bestiole. Soudainement, chaque feuille, comme si elles étaient animées d'une volonté qui leurs étaient propres, s'envolèrent dans tout les sens pour voler dans une seule et même direction : l'ennemi. Bien qu'il ne s'agisse que d'une simple attaque de type plante, elle se battrait avec ce qu'elle avait. La Poudre Toxik était son atout contre les types plantes car cela diminuait leurs vies petit à petit alors qu'elle se soignait à l'aide d'une synthèse.
D'ailleurs, elle utiliserait sa force régénératrice si elle venait à se sentir mal. Pour l'instant, tout allait bien.
En attendant, l'attaque Feuillemagik filait à toute vitesse vers l'autre Germignon, tels des insectes très rapide qui voletait dans tous les sens pour au final tout rejoindre un même point. Il pouvait bien tenter de les éviter, elles le suivraient, comme des mouches attiré par une odeur qu'elles auraient jugé délectables.
Lilwani allait le laisser contre-attaquer, elle n'allait pas le bourriner d'attaque, il fallait être fair-play et bon joueur. Il était donc dans son devoir de ne pas le dégoutter des combats en le bastonnant trop facilement, enfin, qui sait, même les plus faibles montre des aptitudes incroyables.

— Ahlala

_________________
avatar
Reverie Metherlence
Informations
Nombre de messages : 168

Fiche de personnage
Points: 68
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Invité le Ven 16 Sep 2011 - 23:09

Lorsque les feuilles qu'avait lancé Gigi sont arrivées sur le germignon adverse, elles étaient devenu totalement inneficace. C'était à cause de l'étrange bouclier bleu qui avait apparu autours de lui, la rotation des feuilles s'était stoppé et l'attaque tranche herbe avait carrément raté, il suffisait de regarder le pokemon adverse pour le voir. Il n'avait pas bougé d'un pouce, les feuilles l'avaient plus caressé que touché. Mais Kraig ne se laissait pas abattre et garder espoir, l'autre germignon lança sa riposte, et des feuilles apparurent magiquement. Le jeune dresseur crut que Reverie lançait une attaque tranche-herbe, mais en regardant bien ces feuilles étaient différente. Kraig était beaucoup plus vigilant qu'au début, et il ordonna tout de suite à son germignon de courir pour éviter l'attaque, mais quelque chose d'étonnant se passa, les feuilles avaient changé de trajectoire et elles poursuivirent Gigi. Celui-ci se mit à tourner en rond en courant mais les feuilles ne le lachaient pas et elles étaient toujours dans son dos. Le gamin était dérouté et ne savait pas quoi dire, Gigi finit vite par s'épuiser et l'attaque feuille-magique le toucha de plein fouet.

Un plan astucieux vint à l'esprit de Kraig, son problème est qu'il ne connait pas les attaques de Germignon mais son adversaire est aussi un germignon. Il suffit de copier les attaques de l'adversaire, il fallait utiliser ces feuilles magiques. En plus son bouclier ne sera pas efficace face à une attaque psychique.

-Gigi! Il faut que tu lances la même attaque que l'adversaire!

Il ne fallut pas plus de deux secondes à Gigi de comprendre où voulait en venir son dresseur. Il se concentra au maximum pour lancer son attaque tranche-herbe en espérant qu'elle devienne une attaque feuille magique. Gigi ferma les yeux et lança son attaque plus concentré que jamais, mais cela ne suffit pas et c'est une attaque tranche-herbe tout ce qu'il y a de plus ordinaire qui sortit. Comme Gigi avait fermé les yeux ses feuilles partirent n'importe comment. Elles allèrent se déposer tout autour de l'adversaire sans le toucher bien sur.

Kraig était agacé car ce combat ressemblait plus à un numéro de cirque où il avait le rôle du clown qu'un vrai duel entre dresseur pokemon. Le dresseur débutant eut alors deux très bonne raisons de se reprendre et de s'améliorer. Le première est que lorsqu'un dresseur est ridicule c'est son pokemon qui est le plus touché, et par respect pour Gigi il voulait être brillant dans un duel qu'il avait provoqué. La deuxième c'est qu'en étant mauvais il avait l'impression de faire perdre du temps à Reverie. Il ne voulait pas qu'elle le prenne pour un simple gamin débutant. Il prit un peu de temps pour mettre tout à plat, même si ce n'était pas un bon dresseur, il n'était pas incapable dans tous les domaines. Oui Gigi et Kraig avait été deux très bon voleur au cours de leur vie, ils étaient donc discret et rapide. Ces qualités n'étaient pas inutiles lors d'un match pokemon.

Il fallait faire comprendre à Gigi sa stratégie sans que Reverie ne se doute de rien pour qu'elle soit surprise. La spécialité de Gigi est de courir très vite tout en se plassant dans un point mort de sa cible pour ne pas être vue.

-Je suis désolée Gigi si ce combat tourne mal c'est ma faute mais on a encore une chance de se rattraper. Montre moi quel est ta spécialité Gigi !!

Les mots de son dresseur allèrent droit dans le coeur de Gigi, il se remotiva tout de suite et ignora sa douleur causé par l'attaque feuille magique. Gigi avait compris l'idée de Kraig et il se mit à courir vers le germignon, il lança une attaque tranche-herbe pour faire diversion et il se plaça dans le dos du Germignon et lança une attaque charge tout en étant dans son point mort. Gigi espérait qu'une attaque charge bien placé et à bout portant pourrait briser la protection de l'adversaire.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Reverie Metherlence le Dim 18 Sep 2011 - 14:07

— Cela est bien essayé, mais malheureusement, l'attaque protection ne peut être brisée si facilement, seules certaines attaques le peuvent. Elle n'a d'ailleurs aucun angle mort et suit les alliés à la trace. Elle ne disparait qu'au bout d'un certain temps. Cependant ta stratégie est bien pensée. C'est la base de toute feinte.

Alors que la jeune fille expliquait, Lilwani reçut l'attaque, bien que diminué, sur les flancs, s'étant retourné juste à temps pour ne pas la prendre derrière la nuque ce qui aurait put lui être fatale. Un attaque porté à l'arrière de la base crânienne pouvait mettre n'importe qui KO, du plus faible au plus fort. Ce mâle était plus rapide que la moyenne des autres indigènes de son espèce. Il avait feinté plus rapidement qu'elle ne l'avait prévu et avait presque était prise de court. Maintenant qu'elle savait pour ses capacités motrices, elle ferait bien plus attention.
Bon ! Puisqu'il le prenait ainsi, elle allait aussi jouer sa carte maitresse : la régénération. Elle n'était pas spécialement fatigué et ne se trouvait pas dans un état critiques mais elle n'aimait pas sentir une gêne, même infime, dans son énergie. Elle ne souffrait pas mais ce coup dans les côtes, bien que divisé de moitié, ne lui avait guère plu.

La feuille d'un vert émeraude se leva vers le ciel, droit vers le soleil. Le corps de la petite femelle scintilla et les quelques égratignures et blessures disparurent comme si rien n'avait été. Quand elle rabaissa son organe crânien, elle avait fini de briller et tout son corps semblait recouvert d'une peau de bébé recouvert d'un fin duvet semblable à du velours.
Maintenant légèrement énervé, ce n'est pas une petite femelle téméraire pour rien, elle allait montrer à ce garnement comment on attaque dans le monde sauvage. Elle n'avait pas quitté sa forêt depuis bien longtemps, elle avait simplement suivis Reverie, elle n'était pas encore officiellement capturé.
De son cou orné de petites protubérances physique, tel des bourgeons, elle fit sortir ses deux lianes à une vitesse incroyable. Elle ne savait peut-être pas courir aussi vite mais elle savait une chose : sa cible ne pourrait plus s'échapper une fois dans entre ses mains, enfin Lianes en l’occurrence. Tant pis pour les simples attaques, elle allait en combiner deux après sa Synthèse.

Les deux longues cordes naturelles se dirigèrent droit vers leur adversaire, s'enroulant tout autour de son corps et de ses membres, l’empêchant de bouger. Alors qu'elle le tenait ainsi, elle le frappa d'abord sur le sol pour le sonné un peu puis, alors qu'il n'avait pas encore reprit ses esprits et qu'elle l’emprisonnait toujours, elle se mit à courir vers lui. Le corps du Pokémon plante toujours entrelacé dans les lianes, elle continua sa charge vers la dite créature et le frappa pour l'expulser un peu plus loin tout en le relâchant.

— Je crois que Gigi l'a vexée...

Le combat n'était pas officiellement terminé mais Ren rentra dans le champ de bataille pour arriver au niveau du Germignon blessé dont-elle caressa le haut du crane. Elle ne pouvait pas encore dire s'il était sonné ou s'il avait repris conscience mais elle n'attendrait pas qu'il se relève pour cela. Elle le prit dans ses bras et attrapa quelques baies d'un bleu vif dans une des sacoches attaché à sa ceinture. Elle les présenta au nez du Pokémon, le laissant humer l'odeur de la baie qui le soignera. Elle revint vers Kraig et posa le Pokémon dans le bras du jeune homme.

— Quand il se réveillera, donne-lui ces baies. Je crois que mon amie n'était pas le meilleur adversaire pour commencer, j'ai d'autre compagnon plus apte à cela. De toute manière, que tu ais gagné ou perdu n'a pas d'importance, c'est apprendre de ses erreurs et continuer à croire en ses compagnons et en soit qui est important. Tien ! Voici !

Elle posa les Pokéball dans la même main du garçon dans laquelle elle avait mise les baies. De taille miniature, elles ne dépassaient pas celle d'une grosse bille de verre.

_________________
avatar
Reverie Metherlence
Informations
Nombre de messages : 168

Fiche de personnage
Points: 68
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Invité le Dim 18 Sep 2011 - 16:28

Kraig se précipita vers son pauvre Gigi, il était totalement sonné. L’autre germignon n’y était pas allé de main morte. Pour que le jeune dresseur ne soit plus confronté à ce genre de situation il fallait qu’il progresse et qu’il devienne plus fort. Ce combat l’avait plus motivé que jamais, et il avait été très instructif le petit dresseur. Reverie avait passé des baies à Kraig pour Gigi, lorsqu’il se réveillerait. Elle était vachement gentille cette fille, vu le combat qu’il avait mené elle aurait pu se moquer de lui, et partir sans le regarder, mais elle l’encourageait à progresser. En plus elle lui avait quand même donné les pokeball alors qu’il avait perdu (en même temps ses chances de gagner était proche du néant). C’était beaucoup plus petit que ce qu’il avait imaginé, on peut vraiment mettre un pokemon dans ce machin ? Kraig se sentit obligé de la remercier, elle avait été vachement sympa et alla l’avait beaucoup aidé pour son début d’aventure.

-Je crois que je ne te remercierai jamais assez Reverie. Je pense aussi que ton germignon était un adversaire parfait pour débuter, tu m’as montré beaucoup d’attaque que je vais apprendre à mon germignon, la protection, la synthèse, les feuilles magiques… Et même si Gigi n’est pas un dans un bon état, au fond de lui je suis sûr qu’il est content d’avoir disputé ce match. Je te promets que je vais devenir très fort, rien à voir avec aujourd’hui. Et ce jour là on se reverra, et Gigi aura sa revanche. Je te battrai un jour Reverie, et faudra pas me sous-estimer.

Kraig avait rangé tous les cadeaux que lui avait faits Reverie, il tenait son Gigi dans ses bras. Son germignon commença bouger, il ouvrit difficilement les yeux et il regarda la dresseuse. Il poussa un petit cri faiblard qui ressembait à "Giiiiii..... ". Ensuite il referma les yeux et se rendormi, avec le combat qu’il avait mené il était vachement fatigué. Kraig s’empressa de faire le traducteur, même s’il pensait que Reverie avait compris ce que Gigi avait voulu dire.

-Il te remercie pour le combat et les pokeball.

Maintenant que le combat était fini, et que Kraig avait les pokeball, il pouvait partir au lac pour commencer son aventure. Enfin il avait encore quelques questions à poser à la dresseuse, elle avait de l’expérience et ça serait idiot de partir sans en profiter. Au cours de ce duel, le jeune garçon s’était rendu compte quel point le monde des pokemon étaient passionnant mais aussi compliqué.

-Avant qu’on se quitte j’aimerai bien te poser quelques questions. Tout d’abord comment ça se passe pour attraper un pokemon, et comment est-ce qu’on se sert d’une pokeball ? C’est tout petit je trouve. Ensuite, pour mon premier match en arène, laquelle est-ce que tu me conseil, les champions sont tous aussi fort les uns que les autres ? Enfin, pour passer d’une île à l’autre on est obligé de prendre le bateau ? Parce qu’en fait j’ai le mal de mer, et oui je sais que c’est bizarre pour un habitant de Mizuhan mais je n’aime pas les bateaux. Je crois que c’est tout.

Kraig ne se sentait pas gêné d’avoir posé autant de question, car il commençait à bien connaître Reverie et il savait que ça ne la dérangeait pas. C’était un garçon très curieux, et aussi prévoyant. Se lancer à la conquête de ce monde sans rien connaitre, c’est plus de l’inconscience que du courage. Il voulait être sur de tout savoir avant de partir. Sinon il sera en danger, et aussi Gigi, Kraig s’en voulait assez d’avoir mis Gigi dans cet état il ne voulait pas que ça recommence. Le petit garçon était de plus en plus excité, son aventure allait bientôt démarrer, en fait en y réfléchissant bien, elle avait déjà démarré son aventure.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Reverie Metherlence le Dim 18 Sep 2011 - 19:10

— Comment une capture de Pokémon ce fait ? Tout simplement ainsi !

Reverie entra dans le magasin de ventes spéciales pour dresseur de Pokémon et en revient avec deux capsules de capture différentes. Elle cacha l'une des deux dans son sac avant d'arriver au niveau du garçon et ne montra que celle qu'elle avait dans la main : Une Copain ball. Le vert qui la recouvrait rappelait la verdure des plaines tandis que les quatre traits rouges et le point jaune au centre donnait une impression de vie et de bonne humeur à cette ball.
Elle laissa tomber la dite sphère sur la Germignon qui se laissa faire, disparaissant aux yeux de tous et se laissant donc aspirer à l'intérieur. La ball bougea un peu puis, un petit pof retentit, laissant le bouton, qui était alors rouge, redevenir blanc. Ren reprit dans ses mains la capsule et l'ouvrit, laissant la petite femelle refaire son apparition.

— Voilà ! Cependant, ce n'est pas tous le temps si simple. La capture à était facile car elle voulait déjà venir avec moi. Si tu souhaites voir une véritable capture, accompagne-moi jusqu'au lac du dragon, j'ai une cible qui m'attend là-bas. J'en aurais besoin en temps que futur éleveuse pour... Elle se tut en repensant qu'elle se trouvait en présence d'un jeune garçon. ... Pour qu'il m'aide ! Il me sera d'une grande utilité !

Elle ne pouvait décemment pas dire si simplement qu'elle comptait capturer un change-forme très reconnu chez les éleveurs pour ses capacités de reproductions universelle. Une véritable poule pondeuse qui peut s'accoupler avec tout et n'importe quoi. Le monde n'est pas toujours rose et beau. Il est rempli de mort et de perversité. Elle ne souhaitait pas choquer l'enfant et encore moins le livrer à ce genres de pensées furibondes.
Et puis, ses objectifs n’étaient pas que pour capturer un être qui ne ferait que copuler sauvagement. D'ailleurs, elle n'avait pour l'instant aucun projet de reproduction, et elle l'aimerait comme tout autre de ses compagnons.

— Pour l'arène, tu peux viser n'importe laquelle, le champion se mettra toujours à ton niveau lors d'un combat officiel en arène afin de juger tes capacités. Cependant, hors du bâtiment, il peut montrer sa véritable puissance et t'écraser très facilement.
En ce qui concerne le bateau et les continents, tu seras obligé de le prendre pour rejoindre Nalcia ou une île. Mais sinon, tu peux passer par une chaine de montagne de Mizuhan à Terros et ensuite via la jungle ou les cotes pour rejoindre Flamen. La route est cependant bien plus longue, sauf si tu possède une monture, un Pokémon capable de te porter et plus rapide qu'un humain à pied. Outre le bateau, il y à la voie des airs avec les oiseaux et autres Pokémon pouvant voler. Regarde !
Paris !


Une lumière blanche se darda juste aux côtés de la demoiselle, se regroupant pour ne former plus qu'un être qui éclata la lumière et poussa un cri de rapace accompagné de note métallique. la respiration de l'oiseau de fer était rauque et déconcertante, on avait l’impression qu'elle se raclait la gorge avec des lames de couteaux. Le moindre de ses mouvements provoquaient des cliquetis incessant. Elle restait cependant sur place, reculant et avançant la tête plusieurs fois vers l'inconnu. Elle finit par pousser un petit cri en écartant légèrement ses ailes. Une sorte de bonjour, un salut particulièrement effrayant quand on n'a pas l'habitude, on pourrait penser qu'elle cherche plutôt à nous bouffer.
En vérité, c'est le cas. Elle aurait bouffé tout et n'importe quoi si Ren lui en aurait donné l'ordre. Elle était une des plus grandes de sa race et encore dans la jeunesse de sa vie. Ses plumes sont de véritables lame de rasoir capable de trancher tout et n'importe quoi du moment que ça n'oppose pas de résistances.

— Paris ! Amène ces deux capsules à la pension. Je veux qu'elles soient intactes et que les deux Capumain restent en vie. N'hésite pas à les poursuivre et à les rappeler s'ils s'échappent. Tu reviens me voir tout de suite après. Je ne veux pas que tu chasse et encore moins que tu ennuie qui ou quoi que ce soit, d'accord ? Pas question que tu te montre agressive, tu m'as bien comprise ?

Une légèreté subtile dans la voix mais un ton ferme qui se voulait autoritaire. Ren savait que si elle ne disait pas tout ce qu'elle devait faire et ne pas faire, elle n'hésiterait pas à faire ce qui n'a pas était dit. Elle est gentille est très protectrice mais il faut savoir la mater sinon elle vous bouffe. L'oiseau s'envola dans les airs emportant, entre ses serres, les deux capsules qui contenaient les singes. Elle avait laissé une petite bourse au cou du rapace avec l'argent pour la pension.
Elle se retourna vers Kraig et lui sourit.

— Voilà comment on peut voyager ou effectuer des transactions à vol d'oiseau. C'est plus rapide que par voie des mers ou par voie de terre. Sinon, veux-tu m'accompagner jusqu'au lac pour voir une vraie capture ? Peut-être que tu y trouveras ton second compagnon ?

[Choisi si tu me suis ou non, si oui, alors la suite du topic ce fera au Lac du Dragon (il me semble que tu voulais y aller). Si tu ne veux pas continuer, je posterais une dernière fois j'irais faire une contrainte solo tout seul \o_ Dans tout les cas je posterais ce topic dans celui des notations et on commencera l'autre !]

_________________
avatar
Reverie Metherlence
Informations
Nombre de messages : 168

Fiche de personnage
Points: 68
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Invité le Dim 18 Sep 2011 - 21:41

C’était génial et super facile ! Reverie avait montré à Kraig une capture en direct, sur le germignon. Il trouvait ça fascinant, un simple éclair rouge et le pokemon devenait suffisamment petit pour rentrer dans la pokeball qui n’est pas bien grande. En plus elle peut rétrécir, et un éclair rouge pour que le pokemon ressorte. C’est de la magie, exactement ce qu’il faut pour émerveiller un gamin de douze ans. Reverie avait demandé à son airmure de ramener les deux capumains à la pension, ce qui voulait dire qu’elle avait encore plein d’autre pokemon. Kraig comprenait de mieux en mieux pourquoi elle l’avait écrasé. Les informations sur les maîtres d’arène l’arrangeait, il allait pouvoir vivre son aventure comme il l’entend et aller où il voulait. Enfin Reverie lui avait apporté une information cruciale, c’est très utile d’avoir des pokemon de transport.

Kraig était enfin prêt pour partir, il avait toutes les informations qu’il voulait pour partir. Alors qu’il s’apprêtait à partir pour le lac et dire au revoir à Reverie, celle-ci lui apprit qu’elle aussi allait au lac et qu’ils pouvaient y aller à deux. Elle voulait attraper un pokemon, c’était une sacrée coïncidence, ils voulaient tous les deux attraper un pokemon dans le même lac. Pour Kraig c’était un signe, un coup de puce qui vient d’en haut, et ce n’était pas trop tôt. Depuis sa naissance sa vie n’avait pas été joyeuse, enfin il allait pouvoir croquer dans la vie à pleine dent. Il n’hésita pas une seconde pour donner sa réponse à Reverie :

-Bien sûr que j’ai envi d’y aller avec toi, c’est une drôle de coïncidence parce que moi aussi je voulais aller au lac du dragon. C’est trop cool, mais le problème c’est Gigi, il n’est pas trop en état. Je pense qu’il va falloir qu’on attende qu’il se réveille car j’ai besoin de lui pour capturer un pokemon.

A ces mots, Gigi se réveilla et sauta des bras de Kraig en poussant son cri très caractéristique "Gigiii !! ". C’était un pokemon extrêmement fier, et l’idée qu’il puisse être un boulet pour quelqu’un d’autre le terrorisait. Il fit le fier en bombant le buste et en levant la tête. Ca aurait été crédible s’il avait été capable de tenir debout plus de 5 secondes.

-C’est pas la peine de te donner tant de mal Gigi, tiens ! Manges ces baies, c’est Reverie qui me les a offertes.

Il n’avait pas eu besoin de la dire deux fois, Gigi se jeta sur les baies et les engloutis en deux secondes. Il avait vachement faim, ça ouvre l’appétit un combat. Ces baies étaient super, Gigi allait deux fois mieux, mais il était encore fatigué. Kraig sortit une pokeball et regarda son compagnon, après tout il n’avait jamais officiellement capturé Gigi. D’un autre côté, il ne s’imaginait pas marcher sans son fidèle compagnon à ses côtés. Après un petit temps de réflexion Kraig finit par conclure que ce n’est pas parce qu’on capture un pokemon dans une pokeball qu’il ne peut plus marcher à nos côtés, et une pokeball c’est vachement pratique quand on y pense.

-Tu es prêt Gigi ? A partir d’aujourd’hui tu vas devenir mon pokemon.

Le germignon n’avait pas vu la démonstration de Reverie pour la capture, alors il ne comprenait pas ce que voulait dire Kraig. Son dresseur sortit une pokeball et la jeta vers Gigi. Le pokemon ne comprenait pas pourquoi son maître lui jetait un truc dessus, et lorsqu’un éclair rouge s’abattue sur lui et le captura, il se laissa faire naturellement. Le temps d’arriver au lac il allait rester dans sa pokeball pour se reposer et être au top de sa forme.

-C’est bon on peut y aller ! Je suis prêt, et j’ai envi d’ajouter que ça fait 12 ans que je suis prêt. On peut quitter Arkan.

Il avait dit ça comme si c’était rien, mais il n’avait jamais quitté Arkan depuis qu’il est naît. C’est dans cette ville qu’il a grandi, qu’il a fait les quatre cent coups avec Gigi et aussi ici qu’il a rencontré Gigi. Mais quand il y repensait ce sont surtout les mauvais souvenirs qui remontaient, alors c’est sans peine qu’il allait quitter Arkan.

Kraig et Reverie prirent alors le chemin du lac dragon et quittèrent la cité d’Arkan.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] La main dans le sac [pv: Reverie]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum