[ Clos ] [Épreuve] Chercheur Pokémon [Eeva]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve] Chercheur Pokémon [Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 23 Fév 2012 - 17:17

Eeva avait parfaitement comprit, contrairement à ce que pensait la Momartik et d’ailleurs, c’était plutôt elle qui ne l’avait pas comprise… Car Eeva avait donné sa réponse, en même temps qu’elle rejetait la possibilité de la violence pour se lier avec l’Artikodin. Si seulement elle avait su ce que ses paroles entraîneraient, elle aurait dit autre chose. La première partie, ça allait, mais ce fut après les pas indécis de la Pokémon qu’Eeva put vraiment regretter ce qu’elle venait de dire, car un interminable discours commença. La rousse décrocha assez rapidement. Et justement, en parlant de la réaction de la Momartik, celle-ci était loin –visiblement- de penser que justement, défoncer des murs plutôt que d’entrer sagement par une porte était la méthode d’Eeva ! Car la rousse n’aimait pas les stéréotypes, ni même ce qui lui paraissait trop déjà fait, trop habituelle, trop… Trop chiant quoi. Eeva ne rentrait pas dans le moule, mais personne ne l’avait encore comprit. En tout cas, elle ne croyait pas à tout ce que disait la Momartik, elle avait trop vu la violence déferler autour et en elle pour savoir ce que cela induisait. Non Eeva comprenait plus de chose qu’on ne le croyait, elle n’avait pas l’esprit aussi étriqué qu’elle pouvait laisser penser. Elle était un esprit libre et ne prenait que ce qui lui plaisait, c’était comme ça. Au début, Eeva se montra à peu près attentive, mais elle décrocha, elle était une femme d’action, pas de discours et déjà que cette épreuve la lassait depuis un moment, là c’était le pompon. Rapidement donc, Eeva fixa le vide, l’esprit dans le vague. Elle se trompait la bestiole, Eeva savait exactement de quoi elle parlait, des liens… Avec celui très bizarre qu’elle avait développé avec son Farfuret, son Lohklass, sa Givrali, ses nouveaux Pokémons, le Motisma qui avait décidé pour elle, Hellébore qui la collait comme son ombre, le Nosférapti, et le Pomdépik aussi… Déjà, elle avait volé sa Farfuret et sa Lohklass, l’une l’ayant toujours détesté et l’autre n’aimant pas son nouveau métier. Cela faisait pourtant des années qu’elles restaient ensembles, sans aucun lien d’amitié ni de respect. L’affaire était réglée mais c’était la base de leur relation. La Givrali ensuite, pour qui Eeva n’avait pas eu plus de considération mais qui en retour avait eu droit à une preuve de loyauté, et elle se demandait bien pourquoi. Des trois, elle était la seule à être restée lors de la désertion des deux autres. Voilà pour les trois plus vieux Pokémons d’Eeva.

Les autres, c’était une autre histoire, la femme avait eu une passe désagréable, pas difficile, juste très inconfortable et avait dû partir à la recherche d’autres Pokémons pour l’Arène de Fla’Or. Eeva avait eu un Pomdépik, suite à une mission à Terros, elle n’en voulait pas, mais le Pokémon avait décidé de la suivre. Il y avait aussi le vampire, capturé plus tôt, par erreur. Elle avait eu l’idée de l’abandonner sur place, mais le regard de la Givrali lui avait fait comprendre que si elle tenait à la garder, elle n’avait pas intérêt à faire une telle chose. Et comme la renarde des neiges avait très bien cerné sa maitresse, le vampire resta, sans vraiment lui en vouloir plus. Petit à petit, Eeva avait sentit naître une affinité avec ce Pokémon qu’elle ne voulait pas. Quoi de plus étrange ? Et puis suite à un voyage jusqu’à Tarouga, elle était tombée sur une espèce de Pokémon jusque là inconnu et Eeva aurait pu se vanter d’être la première à posséder un Motisma. Le sien étant pour ainsi dire, le premier connu du genre. Cette bestiole là, curieuse et sombre lui avait plut, et elle lui avait plus ou moins donné son accord d’intégrer l’équipe. Depuis il était resté. Les deux autres et derniers de son équipe, étaient le Kokiyas et le Stalgamin. Le premier avait été capturé, complètement arraché à son environnement et sa vie de Pokémon libre. Eeva n’avait pas eu de pitié pour lui, mais bizarrement le coquillage semblait bien s’en remettre. En fait, il aimait à ne pas devoir lutter pour sa survie et comme Eeva veillait à tout ses besoins et que le bassin de l’arène était relié à l’océan, il pouvait toujours faire un tour si le cœur lui en disait, la seule contrainte pour eux étant de répondre présent pour les matches. Il ne trouvait pas trop cela pénible, il ne risquait pas sa vie et en échange il était nourrit et logé. La Stalgamin c’était autre chose, la créature s’était jetée dans les jambes d’Eeva car son ancienne maitresse la terrorisait. Par la suite en découvrant ses dons particuliers, elle s’était chaque jour un peu plus attachée à la créature qui lui ressemblait le plus. Dans le fond, Eeva aussi faisait un drôle d’hybride, un croisement un peu bizarre d’on ne savait pas quoi.
Eeva revint à elle brutalement, son regard passant d’une personne à l’autre et lui donnant l’air de ne pas savoir ce qu’elle faisait là. En fait, elle se rendit compte qu’elle n’avait pas écouté grand-chose et que maintenant que le silence était revenu, on aurait pu s’en rendre compte. Elle se rattrapa :

« Nnnnon, noon, en fait j’avais compris, par contre, toi tu ne m’as pas comprise du tout. » Dit-elle. Un beau discours pour rien… Mais elle ne l’aurait pas coupé n’est-ce pas ? « Donc… Comme j’ai pas l’intention de taper dessus, ni de le soumettre, ça ne laisse qu’une solution. » Objecta Eeva.

Elle avait tourné la tête en la penchant sur le côté vers l’Artikodin. Ce disant, elle s’était souvenu avec précision de l’instant où l’oiselle lui avait donné sa plume, une longue plume d’un bleu sans égal. Une plume qu’elle n’avait jamais montré, ni porté devant quiconque, si elle le faisait, elle risquait d’attirer l’attention sur l’animal.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 384

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve] Chercheur Pokémon [Eeva]

Message par PNJ le Lun 27 Fév 2012 - 15:19

[Euh bah j'ai rien à dire, continue hein, dernière ligne droite et c'est fini. Désolé pour les 3 jours d'attente, je cherchais à savoir quoi répondre mais rien à dire, c'est à toi de te guider seule]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 945

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve] Chercheur Pokémon [Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Mar 28 Fév 2012 - 0:43

Pas de réponse, ni de la part du pokémon, ni des deux autres, peut-être trop surprit du comportement et de la personnalité d’Eeva. La rousse ne se comportait pas par prétention, mais pour une fois et c’était sans doute la première de toute son existence, elle ne ressentait plus une colère permanente en elle, même si la patience n’était pas une de ses qualités les plus affûtées. Non en fait, elle n’était pas patiente du tout et voir ces trois là la regarder sans dire n’était pas pour l’arranger. En plus on lui demandait un truc assez intime devant tout le monde en train de la juger comme ça… Toujours avec cette expression qu’elle arborait quand elle attendait de savoir l’avis qu’elle se forgerait sur quelque chose et quand elle allait dire effectivement quelque chose l’instant d’après, Eeva finit par prendre la parole. Elle se serait attendue à un peu plus d’intimité avec l’oiseau légendaire. Elle allait les aider un peu à se rendre compte de ses attentes, en plus, elle ne voyait absolument pas à quoi lui servait l’autre pokémon là, elle saurait bien se débrouiller toute seule et ne pas utiliser les pouvoirs plus intrusifs d’un momartik.

« Est-ce que… Vous pouvez vous barrer ? » Appuya t-elle, sans méchanceté mais avec un clair manque de patience, d’une façon, comme si elle avait cherché ses mots d’une façon polie pour ne pas froisser ces gens ; mais avec un vocabulaire s’opposant totalement avec le ton employé.

Sans attendre de réponse, Eeva tourna les talons, suivis d’Hellébore se dirigea vers le fond de la pièce, emmenant dans son sillage l’Artikodin qui savait et comprenait qu’Eeva lui voulait quelque chose de spécial. Tournant tout à fait le dos au vieux et aux deux autres, Eeva prit place sur l’un des fauteuil à haut dossier, de sorte qu’on ne voyait guère plus que la cascade rougeoyante qu’elle avait pour chevelure ; l’Artikodin pour sa part, se posa sur un fauteuil semblable à côté d’Eeva. Il hérissa ses plumes en la regardant, attendant de savoir. La Stalgamin pour sa part avait préféré rester par terre, à jouer à creuser dans la glace, tout en écoutant attentivement ce qu’il se passait. Quoiqu’il en soit, à l’autre bout de la pièce, Eeva et son oiseau étaient tranquilles, il n’y avait plus de regard indiscret, ni d’oreille à l’affût pour les entendre. C’était tout ce que voulait la rousse, avoir un instant tranquille avec Artikodin et d’après elle, ce n’était pas une rencontre arrangée qui pouvait réellement faire naître un lien d’amitié. Non, même un lien très puissant ne pouvait se créer qu’à force d’effort, pas grâce à une poignée de pouvoir, ce n’était pas la motivation d’Eeva.

« On se les gèles ici… Y’avais pas un feu ? ……. Mmm Non, non pas dans un château en glace. » Fit-elle remarquer à voix basse, en ultime recours, elle dû ajuste un peu mieux sa cape de fourrure.

Eeva resta un moment silencieuse, regardant un feu inexistant dans ce qui aurait pu être un âtre, juste devant elle. L’ex pirate ne savait trop quoi dire, il n’y avait pas trop de mot pour tout cela. Elle repensa à la plume, où l’avait-elle mise déjà ? Elle tâta distraitement ses poches par reflexe conditionné, jusqu’à ce qu’une bosse longiligne et très fine ne se fasse sentir sous ses doigts. Elle plongea alors la main sous sa cape et en retira la plume. Ha oui… Elle n’était toujours pas abimée et avait gardé son bleu électrique si vivant. Elle avait l’air de briller.

« Hmm c’est vrai, je ne voulais pas la laisser, des fois qu’il y aurait une intrusion dans l’Arène. On ne sait jamais. Si quelqu’un la trouvait, il pourrait se dire que je sais où te trouver. Et trouver ta nichée. Un pirate le ferait, il y en a bien qui sont sans foi ni loi. » L’oiseau la dévisagea d’un air étrange, Eeva lui rendit son regard. « Oui je sais, mais on ne l’aurait pas fait nous. » [/i] Souligna t-elle. « Je l’ai gardée. On ne changera pas les mentalités facilement, y’aura toujours des gens pour chercher le profit au détriment des autres, je peux pas trop critiquer pour avoir pratiqué, mais ce qui m’intéresse personnellement maintenant, c’est l’évolution. Pourquoi on évolue, grâce à quoi et comment, ou pourquoi on n’évolue pas. Ou pourquoi à un moment et pas un autre. De forme, c’est visible pour les pokémons, pas pour les humains, ça m’intrigue. Toi tu n’évolue pas, moi je viens de le faire et la petite aura besoin d’une pierre pour ça. Ces cons de chercheurs n’ont rien trouvé de mieux que de sceller l’endroit où ils ont toutes leurs travaux pour les autres chercheurs, ce qui fait qu’il faut se tartiner cette épreuve. Je trouve ça un peu guindé quand même. Enfin, ils veulent absolument un lien pour avoir ce fichu titre, je vois pas le rapport entre les deux, mais je vais avoir besoin de ton aide, pour cette épreuve déjà, et peut-être pour le reste plus tard. »

« Je sais pas trop ce que c’est que le reste, personne le sait, mais le doute c’est ce qui réunis les gens, les pokémons aussi. On cherche et on essaye de remplir le vide de l’ignorance avec des connaissances. On n’y arrivera pas tout seul chacun dans notre coin, c’est comme cette histoire de Légendaires, si on avait su, si on avait été moins perso, les guerres ne seraient pas arrivées. J’étais là, aux batailles de Mizuhan, j’ai tout vu. Mais on ne s’en est pas mêlé et on en à fait notre beurre. Le problème quand on fait ce que j’ai fait, c’est que lorsqu’on se retourne, on sait qu’une horde de chasseurs traîner derrière nous et qu’en cas de besoin, on reste seul. C’est toujours le problème du savoir, si j’avais su avant… Et ce que je ne sais pas me fera encore faire d’autres choses. »
Dit-elle en soupirant. « Il n’y a que la connaissance qui nous permettrait d’arrêter ce genre de chose ou de les minimiser, je ne changerais pas la face du monde, mais je suis très bien placée pour faire passer le message via l’Arène. »

Eeva regardait intensément l’oiseau, de biais, de ses yeux aussi bleu que le plumage du légendaire. Elle n’avait pas parlé en s’impliquant de trop, ni en se montrant trop directe sur ses sentiments, elle n’avait pas l’habitude de faire du sentimentalisme, ce n’était pas dans sa personnalité, mais elle n’était pas un monstre non plus. C’était là la façon d’être et de parler de la rousse, l’Artikodin le savait, tout comme il savait qu’elle ne parlait pas à la légère. Lui, ou plutôt elle, avait déjà accepté ce lien, car elle lui avait offert une de ses plumes en gage d’amitié et il avait sentit Eeva en pleine évolution. Etait-ce à cause de ce rajeunissement ou de son instabilité à l’époque, il n’y avait en fait quelques semaines à peine, mais l’oiselle avait préféré attendre et savoir. L’évolution de l’humaine serait-elle pire ou meilleure ? Il lui semblait que la rouquine conservait son cœur de pirate, mais aussi son âme. Pour le légendaire, ce n’était qu’une volonté de rester libre et en tant qu’oiseau, il lui était très facile de comprendre cela. Eeva ne semblait plus lutter contre elle-même et le monde entier, c’était une bonne chose et par ailleurs, elle souhaitait à présent effacer le vide qui pouvait menacer le monde par l’incompréhension et la peur. Ses récentes découvertes sur elle-même n’y étaient certainement pas étrangères… L’ancienne pirate ressemblait d’avantage à une derviche maintenant, comme un bras armé de la connaissance, ce qu’il manquait peut-être à cette organisation de chercheur qui se mettait d’instinct au service de la connaissance et des légendaires, faisant entendre et comprendre leur voix pour le bien de l’humanité et des pokémons. Aucun d’eux n’avait pu arrêter la guerre, alors non, Artikodin ne pensait pas qu’Eeva l’aurait pu, mais peut-être que quelqu’un comme elle, qui ne craignait pas de rentrer dans les gens, sans s’occuper des bonnes manières, quelqu’un qui n’était sous le joug de personne, aurait pu minimiser les dégâts ? Artikodin ne pouvait deviner quels chemins emprunterait la Championne à l’avenir, mais elle semblait plus stable et sereine que jamais, comme la terre, comme l’eau, c’était un bon signe, de plus, plus ouverte mentalement aux autres, elle était sans doute prête pour ce genre de lien dont on ne faisait que parler.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 384

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve] Chercheur Pokémon [Eeva]

Message par PNJ le Sam 7 Avr 2012 - 17:02

La Momartik se laissa doucement flotter vers Eeva et Artikodin, leurs discussions étant partis dans quelques confessions. Ce lien, c'est comme un fil qui nous relie entre une créature extraordinaire. Il ne s'agit que d'humilité, de respect et de compréhension. Peux comprenne la commutativité entre deux êtres. Ce lien, c'est une façon de se trouver d'égale à égale avec une autre âme, qu'elle soit à poils, à plumes ou à écailles.
Les illusions disparurent lentement, laissant les deux êtres seul. Les humains en vrai chair et os était déjà partis, sauf Terrence qui venait de déposer dans un silence parfait le parchemin et certificat de la demoiselle certifiant de son statut. Un bout de papier n'est rien mais c'est bien la seul certitude que l'on ais que chacun à tel ou tel rang.
Une épreuve étrange et délicate, toujours différente selon chaque personne et tempérament. Ni adieu, ni au-revoir, elle ne préférait pas les déranger, elle restait simplement là. Elle reconduirait l'oiseau à sa sortie et indiquerait, si Eeva l'acceptait, la porte du château.
Nul besoin de plus d'apprentissage, après tout, c'est au chercheur de se former seul !

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 945

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve] Chercheur Pokémon [Eeva]

Message par Eeva Slanzar le Jeu 12 Avr 2012 - 20:11

Eeva et son Artikodin restèrent un long moment ainsi, à discuter, même si cela ressemblait plus à un long monologue de la part de la rousse, mais elle n’avait pas besoin de l’entendre pour savoir, ils étaient en phase. Lorsque le soleil commença à décliner, Eeva prit congé de l’oiseau et retourna seule à l’entrée du château ; elle avait une excellente mémoire des lieux. Suivit de sa pokémon qui commençait à fatiguer, celle-ci ne protesta pas quand Eeva la fit revenir dans sa balle et une fois dehors, elle n’eut même pas à appeler la Lohklass qui sortit instantanément de l’eau au moment ou sa maitresse marcha sur la glace. La rousse enfourcha la créature et pendant que celle-ci nagea avec tranquillité vers Fla’Or, esquivant avec agilité et sans effort les icebergs, Eeva relisait le parchemin qu’elle avait attrapé à la va-vite en sortant de la grande salle. Maintenant, elle avait son précieux laissez-passer pour ce qu’elle comptait faire. Elle s’en rendait compte maintenant, elle avait un pouvoir bien plus grand maintenant qu’elle n’en avait jamais eu, elle n’en avait même pas espéré tant le premier jour où elle avait prit ce poste de Champion d’Arène… les choses étaient étrangement faites non ? A l’époque, posséder un tel pouvoir aurait pu lui donner assez pour faire trembler tous ses ennemis, de la manière dont ils se seraient la moins attendue. Enfin, tout cela était loin maintenant.

La nuit tomba lorsque la Lohklass déposa Eeva devant l’Arène, passant elle-même dans l’immense trou creusé bien des mois auparavant dans le mur du bassin de l’arène. La rousse ne l’avait pas fait réparer et en vérité, elle ne comptait pas le faire. L’eau circulait librement et le bassin pouvait se montrer un terrain difficile, car il y avait du courant et parfois même des siphons, ce qui était un état intéressant dans un match. Laissant sa Lohklass rejoindre le fond du bassin, Eeva lui préféra la porte. Sans allumer la lumière, elle considéra un instant le silhouette noire de la Pokémon qui se glissait à présent par une trappe cachée de l’autre côté de la bâtisse, dans les quartiers privés. Les Pokémons pouvaient ainsi passer du bassin de l’arène à celui des quartiers privés et inversement, mais c’était seulement le cas pour ses Pokémons à elle qui connaissaient le truc. Faisant rapidement le tour de ses compagnons, Eeva sortit la petite Stalgamin et l’emmena dans sa chambre, puisqu’elle tenait tant à vivre comme un humain, avant de se diriger dans la sienne. Elle prit une douche rapide et rangea son parchemin. Les choses promettaient d’êtres beaucoup plus intéressantes maintenant… Les évolutions avaient enflammées son intérêt depuis ces fameux évènements avec les dragons…
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 384

Fiche de personnage
Points: 216
Âge du personnage: 32 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Épreuve] Chercheur Pokémon [Eeva]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum