[ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par PNJ le Dim 18 Sep 2011 - 23:14

Le Village de Kamiki


Un homme étrange vient à votre rencontre !





Peu de temps après votre demande officiel afin de passer Animiste, une boite sous scellé vous à était envoyé. Vous avez essayé de l'ouvrir de quelques façons que ce soit mais pas moyen d'y arriver. Il vous à fallu un certain temps pour comprendre qu'il fallait y insuffler votre énergie. Quelques jours ou seulement quelques heures, c'est vous qui êtes maîtres de votre destin, vous êtes capables de savoir combien de temps cela vous à pris pour l'ouvrir.
Une fois que vous avez donc compris qu'il fallait envoyer votre énergie dans cette boite, elle c'est toute simplement décomposée. Par là, on entend parler que la boite c'est disloqué en plusieurs morceaux. Elle semblait avoir était crée avec de simple bout de bois assemblé ci et là sans encoche pour les faire tenir ni collage. Elle ne tenait que par la force de l'énergie qu'on lui avait insufflée. Vous comprenez à présent qu'en canalisant votre énergie dans ce qui était il y à un instant une boite, vous avez remplacé l'ancienne par une nouvelle, changeant toutes les propriétés des objets assemblés par la force de l'élément.
Dans le tas de débris, vous trouver une petite boite ainsi qu'une lettre griffonné. Cette lettre ne donne que le nom d'un lieu dans un continent : Village Kamiki - Terros.
Il n'y à rien d'autre, mais plus vous regardez le papier, et plus vous sentez votre énergie se faire aspirer. Vous décidez soudainement de lâcher le bout de papier devenu brulant à vos doigts. Un message apparut, comme si on était en train de l'écrire en ce moment même : Amenez la boite !
Vous n'avez pas 36 solutions, deux possibilités s'offre à vous : ignorer le message ou y aller. Vous manquez d'information et vous ne savez rien de plus que ce lieu qu'il faut que vous rejoigniez ainsi que de cette seconde petite boite mystérieuse.
D'ailleurs, vous avez essayé de l'ouvrir à son tour avec vos pouvoirs mais rien n'y fit cette fois, de même qu'aucune ouverture ou encoche ne semblait visible. Étrange et bizarre. Qu'allez-vous faire ?

En attendant, à Kamiki un homme attend patiemment sur une terrasse, buvant une bière dans une chopine comme si de rien n'était. Il ne passait pas inaperçue et l'apprenti le reconnaitrait tout de suite : ses habits fauve aux couleurs du pays d'origine ainsi qu'un bâton qui émet des flammes, on ne peut pas se tromper à moins d’être un nigaud.
On remarquera ses dreadlocks particulièrement noueuses et nombreuses. On aurait peur d'y mettre la main de peur d'y rester coincer. L'homme attendrai le temps qu'il faudrait, de toute manière, il était payé, même si c'était pour ne rien foutre.
Si vous êtes arrivés à bon port et que vous vous dirigez vers lui, il se lèvera et viendra à votre rencontre en vous disant cela :


— Bonjour jeune homme ! Ne me dis pas combien de temps tu as mis pour ouvrir la première boite, je ne veux pas le savoir. Présente-toi s'il te plait que je n'ai pas à t'appeler "gamin", "l'apprenti", "le jeunot", etc. etc.
Ton initiation à l'art d'incorporer ton énergie vitale dans un objet ou un être va bientôt commencer, mais avant ça, je veux que tu viennes t'asseoir avec moi, à table, nous allons tous les deux boire un nectar dont tu me diras des nouvelles.

Il vous amène alors vers la table ou il se trouvait et vous fait installer. D'un claquement de doigt, une serveuse arrive, déposant deux verres dont le contenu douteux laissait à désirer. La masse que contenait les verres n'était pas de l'eau ni même quelques boissons existante. En fait, il s'agissait de cube de gelée noire qui semblait se fondre dans la masse et redevenir lisse, comme l'eau calme, quand on ne bougeait plus le récipient.

— Bois et décris quel est le gout que tu sens. Cela à son importance. Salé, épicé, poivré, amer, sucré, acide ou tout autre gout plus subtil, n'hésite pas à tout me décrire.

Il prend alors un des deux verres et engloutit le condiments à l'allure peu ragoutante.
Et si vous n’êtes pas encore arrivés, et bien il se trouve encore à sa table.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 944

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par Ninj le Dim 9 Oct 2011 - 19:17

Depuis la catastrophe de Fla’Or, Ninj avait passé plusieurs jours à essayer de comprendre son pouvoir. Pour cela, le chercheur avait parcouru plusieurs livres en espérant découvrir diverses histoires relatant de faits semblables à ce qu’il avait vécu. Et après avoir effacé les quelques doutes qui subsistaient, l’homme avait finalement trouvé un type d’élémentalistes proches de ce qu’il était capable de faire. Des animistes. Certes, il n’en était pas au point de transformer son corps en énergie… mais tout ce procédé étrange de transfert magique semblait extrêmement proche de ce qu’il ressentait à chaque fois qu’il utilisait ses pouvoirs. Souhaitant s’en assurer une bonne fois pour toutes, il s’était donc empressé de demander à passer une épreuve pour devenir officiellement animiste, en espérant pouvoir trouver une solution permettant de stabiliser ses pouvoirs, et d’éviter de nouvelles victimes comme son pauvre Draco.

Quelques temps après sa demande, Ninj reçut une petite boite. Intrigué, il chercha ce qui aurait pu ressembler à une clé… puis remarqua qu’en fait, il n’y avait pas de fente sur l’objet. Il tenta donc de le forcer, avant de s’y résigner assez rapidement. Ayant un esprit assez vif, le Flamois ne mit évidemment pas longtemps avant de comprendre où son examinateur voulait en venir. Après quelques minutes de réflexion, le chercheur avait déjà compris qu’il devait insuffler son énergie dans la boite. Toutefois, il hésitait. Peut-être y avait-il une façon de faire ? Peut-être la boite était-elle piégée ?

Une petite heure. Ninj ne mit pas plus longtemps avant de prendre l’objet à plat sur la paume de ses mains et de fermer les yeux pour laisser ses flammes fusionner avec cette mystérieuse boite. Lorsqu’il rouvrit les yeux, il ne tenait plus qu’un petit tas de bois au milieu duquel étaient apparus une seconde boite ainsi qu’un parchemin sur lequel était indiqué un lieu, Kamiki. N’étant pas très loin de cette destination étrange, Ninj n’avait eu qu’à continuer sa route jusqu’à arriver sur place…

Le voyage était calme… l’Arcanin étant le seul pokemon capable de supporter l’énergie de Ninj sans séquelle, le chercheur avait décidé de garder sa Voltali enfermée pour la journée. Evidemment, la femelle avait refusé et s’était contentée de s’éloigner en silence… sans doute réapparaitrait-elle d’ici quelques jours. C’est donc d’un air plutôt pensif que Ninj arriva devant la terrasse de l’auberge. Son commanditaire était évidemment cet étranger au bâton enflammé… après, concernant l’épreuve, Ninj n’avait aucune idée de ce en quoi elle consisterait. Il avait évidemment la petite boite à la main, ainsi que le parchemin dans une des poches de son imposant sac à dos, mais il n’avait pas réussi à l’ouvrir de la même façon que la première.

L’ayant probablement reconnu, l’homme se leva pour le saluer. Poli, Ninj le salua d’un signe de tête, souriant et se présenta rapidement :


« Bonjour, je m’appelle Ninj, chercheur de Flamen. »

Il n’ajouta rien de plus. De toute façon, l’autre l’invitait à s’asseoir à une table, peut-être souhaitait-il discuter un peu avant l’épreuve ? Enfin… Ninj chassa rapidement cette pensée de sa tête en voyant une serveuse apporter deux verres remplis d’une substance étrange. Ne cherchant pas à comprendre ce qu’il avait sous les yeux, le Flamois écouta la consigne avant de l’appliquer sans hésitation. Il avait déjà gouté des choses bien plus étranges... et puis, l’autre avait vidé son verre sans grimacer, cette substance étrange devait donc être au moins comestible. Prenant son verre en main, lâchant un petit « à la votre » amusé, Ninj vida à son tour le contenu du verre d’un trait. Il prit ensuite un air pensif, essayant de rapprocher ce gout étrange de quelque chose de connu… puis il tenta de le décrire au mieux :

« C’est … sucré, très sucré. Avec un arrière gout particulièrement bon, j’aurais presque envie d’en reprendre… par contre, c’est un peu collant, ce n’est pas vraiment agréable… mais niveau gout, rien à redire. En plus, c’est assez chaud. »

Chaud… comment cela pouvait-il être chaud, le verre ne fumait pas l’instant d’avant ? En quelques instants, Ninj se rendit compte que la matière n’était pas chaude d’origine, mais qu’elle commençait simplement à le bruler de l’intérieur.

« En fait… »

Ninj fut pris d’une violente quinte de toux au milieu de sa phrase. Mais immédiatement après, tout sembla redevenir normal…

« En fait, je disais… finalement, ça m’a également l’air particulièrement épicé. Une épice assez lente, mais étonnamment brulante. Je ne devrais peut-être pas poser la question mais… qu’est-ce que c’était ? »

Après-tout, même si cela ne faisait pas partie de l’épreuve, Ninj restait chercheur. Cette matière étrange l’intriguait.

Silencieux depuis le début de l’épreuve, l’Arcanin observait la scène, sagement couché à coté de la chaise de son maître. Tout ceci était bien compliqué pour lui… mais il aimait voir Ninj dans cet état d’esprit.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par PNJ le Dim 16 Oct 2011 - 20:14

— Effectivement, tu ne devrais pas poser la question mon cher ami ! D'ailleurs, si je te révélais ce que c'était, tu n'hésiterais pas aller le vomir par dessus la palissade, alors gardons ton renvoie pour plus tard ! Je prédis que tu va bientôt le savoir en rencontrant une personne que tu semble connaitre. Je ne te l'ai pas dis ? Je sais lire dans les pensées. Enfin, je ne lis pas vraiment. Je capte les émotions, je vois ça à travers des couleurs.
Quant-au gout que tu as ressenti, la saveur sucré et agréable, est apparenté à l'enfance et à la douceur. Je crois comprendre que tu est quelqu'un de gentil, peut-être un peu trop. Lorsque tu fais face à des choix difficiles qui impliquent parfois même des vies, j'aurais tendance à dire que tu ne sais pas qu'elle choix faire. Je te donne un exemple : Tu te retrouve avec deux choix et il n'y à pas d’échappatoire. D'un coté, tu peux sauver ton Pokémon ou même ton âme sœur mais cela impliquera de voir des milliers de gens périr par ce choix. Ou, tu dois renoncer à cet être si cher à ton cœur, tu prend sur toi le sacrifice que tu lui obligera à faire contre sa volonté, tu devras te faire à l'idée que plus jamais tu ne le reverras, tu porteras se fardeau sur tes épaules en sachant que si tu le perds, tu te détruit toi, mais en échange, tu sauvera des milliers de vie. Bien sur, ce n'est qu'un exemple, tordu je te le concède, mais je me demande bien qu'elle sera ta décision.
Et pour finir, le gout épicé qui vient peu après est un signe de ton appartenance au peuple de Flamen mais aussi que ton pouvoir qui peut paraitre agréable car il confère de la puissance, s'avère petit à petit fort dangereux. Ta formation d'amplificateur ne c'est jamais terminé. Personne ne t'as appris à mieux te contrôler. Je suppose que tu véhicules une masse de pouvoir sans savoir la jauger, ceci étant, tu en envoies trop d'un coup, alors certes, cela rend fort, mais agir ainsi c'est comme empoisonné le porteur du pouvoir. Je n'irais pas dire que tu as raté ta formation, non, au contraire, cependant, elle n’a jamais était terminé. Encore aujourd'hui, c'est comme si tu passais ton épreuve d'amplificateur. Donc, je vais me charger de finir ta formation et nous commenceront de paire avec celle d'animiste. Maintenant, donne moi la boite et donne moi ta main.

Bien que vous soyez d'accord ou non, vous devez tout de même obéir aux ordres de l'homme. Lorsque vous aurez donnez la fameuse boite à l’examinateur, il la prit entre deux doigt. Soudainement, vous avez senti un changement, vous pouvez voir une onde de chaleur partir de l'épaule de l'homme et danser tout le long du bras jusqu'à atteindre la boite. Ayant investit son âme dans la boite, elle s'ouvrit, tel un petit coffre. A l'intérieur se trouvait une prune encore fraiche.

— Ah ! Je vois qu'il ne t'as pas fallu fort longtemps pour découvrir le secret de la boite puisque le fruit est encore mure et n'a pas commencer à sécher ni à se pourrir. Je dirais un, voir deux jours maximum le temps que tu l'ais reçu et que tu sois venu à ma rencontre. Maintenant ta main !

Peu enclin, ou à contrario complétement coopératif, vous laisser votre main dans la sienne, sa gauche. Vous sentez les callosité et la rudesse de la vie et ce n'est qu'à cet instant que vous découvrez l'age de cet homme. Il ne le parait pas ainsi, mais il à plus du double de votre age, un peu moins du triple.
Cependant, bien qu'il soit vieux, sa main reste ferme et sa poigne, quand il resserre ses doigts sur la votre, vous tienne comme une araignée détient sa proie. Ses longs doigt, comme des pattes d'arachnides, se refermant lentement, comme un piège ingénieux. Alors qu'il recueillait le fruit et qu'il mordait dedans comme si de rien n'était, vous ressentez des picotements dans votre main, puis, cela coure tout le long de votre bras jusqu'à fourmiller dans tout le corps. Ce n'est pas une sensation désagréable, c'est d'ailleurs plutôt sympa, vous vous sentez comme dans un lieu familier, à l’abri. Soudainement, votre bras se met à bouger sans que vous n'ayez voulu cela. Il part à gauche, puis à droite, votre poigne s'ouvre et se referme puis vous récupérer vos capacités motrices.


— Je viens de t’insuffler mon énergie en toi à faible dose dans tout ton corps, j'ai cependant concentré un maximum dans ton bras. Tu n'as pas senti de sensation de force car ce que je t'ai insufflé n'était pas pour te donner de la puissance mais juste avoir un vecteur, une sorte de graine que j'ai planté et qui m'a permis de contrôler un bref instant ton corps. Si je voulais réitérer l'opération il faudrait que je te retouche. Ceci ne peut se réaliser que et seulement si la personne est d'accord. Du moment ou tu acceptes de me passer ta main, on scelle un pacte pour un courts instant. Tels sont les animistes. Nous scellons un pacte dans un accord consensuel et nous offrons notre énergie en échange d'une protection. Notre don permet un formidable gain de puissance sans réelles séquelles, sauf si tu forces trop la dose, en cela, je vais t'apprendre à le contrôler et à sentir ta jauge d'énergie. Reste assis, je vais faire demander des verres d'eau. Tu va devoir focaliser ton énergie dans ce verre. Fais attention, trop d'énergie et le verre explosera littéralement dans tes mains, et je ne te soignerais pas, tu devras le faire seul. S'il commence à se fissurer c'est que ce n'est pas bon du tout. Une fois que tu auras appris à jauger et à ne pas détruire le porteur, tu auras terminé ta formation d'amplificateur et tu auras déjà embrassé celle d'animiste. Quand le verre ne se brisera pas, nous verrons comment réagit l'eau : si elle déborde, donc que la quantité augmente, tu seras donc spécialisé dans le renforcement, qui permet de donner plus de force physique ou d'augmenter l'efficacité d'un objet. Si tu arrives à former quelques choses avec les minéraux dans l'eau, tu sera dans le domaine de la matérialisation et ta spécialité sera plutôt de créer des parties de puissances sur les objets ou créature, tu pourras ajouter des extensions tout d'énergie ajoutant à la puissance. Si elle vient à changer de couleur, il s'agit de l'émission, tu ne scelleras pas de pactes dans ce cas car tu insuffleras une mauvaise puissance à tes ennemis, tu leurs donneras l’impression qu'ils sont faibles. Tu projettera ton énergie négative vers ta cible qui aura l'effet secondaire que tu insufflais autrefois à tes compagnons. Si l'eau fait des remous, comme si tu jetais un caillou dans l'eau, alors il s'agira de la manipulation, qui permet de manipuler de la matière inerte ou vivante. Comme je te l'ai fais avec ton bras. Si l'eau change de gout, il s'agira là de la transformation, qui permet de changer les propriétés d'une chose. C'est différent de créer ou d'ajouter, il s'agit là de complétement modifier la base, c'est assez dangereux si on ne sait pas l'utiliser. Bien sur, cela ne va nous montrer qu'une chose : ta spécialité, cela ne t’empêchera pas d'utiliser les autres variantes mais si je devais décrire avec des chiffres : ta meilleure sera à 100%, les deux plus proche seront à 75% et les deux plus lointaine à 50%
Je n'en ais cité que 5 et pourtant il y à en six différent, mais le dernier est extrêmement rare. De ce fait, il s'agit de la spécification, une aura particulière qui possède des attributs que d'autres n'ont pas. En fait, avec cette variante, tu peux faire varier ta spécialité, ainsi, tu peux passer d'un émission à 50% et le monté à 100%, cela impliquera de réduire les autres. Si tu ne possède pas la spécification, ce dernier est à 0%. Il faut en avoir le gêne pour cela. Il ne représente pas plus d'avantages que d'autres, cependant, il permet des stratégies plus affinés, ces aussi un gros désavantages car il faut savoir changer rapidement et monter des techniques différentes pour chacun des différentes variantes, ce qui impose de ne pas se tromper. Il s'agit donc du plus fort car très polyvalent mais aussi l'un des plus dangereux car tu peux en mourir à la moindre erreur. Si tu as cette particularité, l'eau ne bougera tout simplement pas. Il n'en existe pas d'autre, donc, l'eau devra faire quelque chose ou rien. L'eau ne peut pas faire deux choses à la fois, tu ne peux pas avoir deux auras au maximum de leurs capacité. En tout, chacun correspond à une facette de l'animiste : renforcer, affaiblir, manipuler, ajouter et modifier, le sixième combinant le tout.
Maintenant, jauge ta puissance et on verra ta voie spécifique.

Il claqua des doigts et la même serveuse arriva avec sept verres vide et une carafe d'eau. Il les retourna et les remplie un à un. Il ne savait pas combien de verres se briserait et il valait mieux en avoir en conséquences, si les sept venait à casser, il y en avait d'autres. Enfin, il n'y avait pas un stock infini, il faudrait pas dépasser les cinquante non plus.


[Voilà ! Tu dois t’entrainer sur des verres, choisis d'en briser ou pas, et tu dois décrire ce que fait ou ne fait pas l'eau, simple non ?]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 944

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par Ninj le Mer 9 Nov 2011 - 18:43

Ninj se contenta d’écouter l’homme étrange tout au long de son monologue. Tout ce qu’il venait de dire était vrai… bien trop vrai. D’ailleurs, le chercheur aurait préféré oublier certains détails. Mais après-tout, il était là pour y faire face… il se contenta donc de hocher la tête d’un air des plus sérieux.

Mais même après cette longue explication concernant la première étape de l’épreuve, Ninj n’eut toujours rien à ajouter : l’examinateur venait de lui demander la petite boite qu’il transportait avec lui depuis un peu plus d’un jour à présent. Ninj présenta donc l’objet sans un mot, puis observa en souriant les gestes de l’autre. Ah… étrange, il avait fait exactement la même chose, du moins en apparence. Et pourtant, la boite ne s’était pas ouverte. Bref, il devait y avoir autre chose… quelque chose qu’il n’était pas encore capable de comprendre à son niveau.

A l’intérieur de la boite se trouvait un fruit. L’homme en expliqua la raison, mais le chercheur l’avait déjà compris. Le fait que son examinateur ne lui ait pas posé la fameuse question "en combien de temps avez-vous ouvert la première boite ?" l’avait évidemment mis sur la route. Néanmoins, une fois encore, il n’ajouta rien : la moindre information était bonne à prendre, il ne souhaitait pas rater la moindre explication.

Vint ensuite l’étape suivante. Le vieil homme, comme Ninj pu le constater en observant les quelques rides sur sa main, demanda sa main au chercheur. Sans hésiter, Ninj la tendit devant lui : il n’avait aucune raison de refuser, il était venu de lui-même pour écouter les paroles de cet homme. Mais pour la première fois, Ninj paru étonné. Tout d’abord, il perçut une agréable sensation de chaleur le long de son bras… puis son membre se mit à remuer tout seul durant quelques secondes. A vrai dire, il s’était imaginé autre chose pour ce genre de pouvoir… une sensation beaucoup plus désagréable, pour quelqu’un qui serait finalement "contrôlé" contre sa volonté par une autre personne… mais sans doute avait-il mal compris la chose.

Vint ensuite une longue explication… que Ninj connaissait déjà. S’étant renseigné sur le sujet, il avait eu l’occasion de tomber sur un petit diagramme représentant les capacités des animistes. Et avant même d’avoir touché un verre, il savait quel serait la réaction du liquide : la transformation… donc le liquide devrait simplement changer de gout.

Confiant, et persuadé de réussir l’épreuve du premier coup, Ninj attrapa un verre dans sa main droite. Il prit une longue inspiration, puis commença à transmettre son énergie dans le verre comme il l’avait toujours fait. Une légère aura de flammes entoura uniquement les doigts de sa main, montrant qu’il cherchait à jauger sa puissance au mieux…

Mais voilà, alors qu’il s’attendait à ne rien voir dans le verre, le niveau de l’eau commença à monter légèrement. Surpris et désorienté, Ninj perdit sa concentration. La flamme de sa main gagna en intensité, grimpant rapidement jusqu’à son poignet, puis le verre explosa littéralement entre ses doigts.
Ninj retira sa main rapidement, mais il était trop tard. Quelques gouttes de sang coulaient : les morceaux de verre brisés l’avaient blessé en plusieurs endroits de sa main. L’eau du verre coula jusqu’au sol, aspergeant le pauvre Arcanin qui commençait à somnoler aux cotés de son maître.

Sans montrer le moindre signe de désespoir, Ninj saisit un autre verre. Se soigner ? Il ne connaissait qu’un seul moyen de soigner ses blessures en utilisant ses pouvoirs, et il préférait ne pas l’utiliser.
Gardant sa main bien agrippée à l’objet, Ninj ferma les yeux. Mais étrangement, rien ne vint. Pas la moindre lueur, pas le moindre changement dans l’eau… en fait, le flamois ne faisait rien. Il réfléchissait. Une minute… deux minutes… et enfin, une nouvelle flamme engloba sa main. Cette fois, Ninj semblait avoir décidé de lancer son énergie de façon plus brutale, moins contrôlée. Immédiatement, le volume de l’eau se mit à augmenter, tandis que le verre commençait à se fissurer dangereusement. Mais à peine une seconde plus tard, la flamme s’éteignit. Ninj souriait : tout s’était passé comme prévu cette fois-ci. Le prochain essai serait le bon. Mais d’abord, il devait soigner ses plaies. Ce n’était pas si douloureux, mais ça le déconcentrait. De toute façon, avec une blessure bénigne comme celle là… son chiot ne sentirait rien.

Il siffla doucement, abaissant sa main au niveau de son animal à quatre pattes. Surpris, l’Arcanin se redressa, puis donna la patte à son maître. La main de Ninj s’entoura à nouveau d’une légère aura rouge, sous le regard intrigué de l’animal canin. Lorsqu’il la retira, ses blessures s’étaient refermées. Etait-ce une capacité d’animiste ? Ninj l’ignorait… à vrai dire, cela y ressemblait légèrement, mais il n’en avait pas non plus entendu parler durant ses courtes recherches… bref, le verre à présent.

Attrapant un troisième verre d’un geste habile, Ninj paraissait beaucoup plus confiant à présent. Sa main s’entoura d’une aura bien différente : les flammes étaient plus douces, plus homogènes. Quand au verre… il ne bougea pas d’un poil… comme prévu.


« Le gout a changé. »

Il n’eut pas besoin de gouter le contenu pour le savoir. Pourquoi le résultat était-il différent à présent ? Simplement parce que cette fois, Ninj montrait réellement sa spécialité. Mais jamais il n’avait utilisé son pouvoir de cette façon. Son pouvoir n’était pas très utile pacifiquement, il ne s’en servait pas simplement pour se réchauffer… et en temps de guerre, il se devait d’utiliser également le renforcement. Mais d’un autre coté, il avait évidemment remarqué que les propriétés de l’objet ou de l’être changeaient à chaque fois. En quelques sortes, le test avait été faussé par ses habitudes… mais heureusement, tout était rentré dans l’ordre.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par PNJ le Mer 15 Fév 2012 - 0:13

[Hrp : Merci d'avoir attendu sans me relancer, j'avais un burn-out qui à mis du temps à se désagréger]

— Nul besoin que je vérifie, si tu me dis que le gout à changé, je veux bien te croire, tu ma l'air d’être une personne plutôt intègre. Tu serais donc de la transformation, ce qui fait de l'émission et de la manipulation tes points faibles. Bon ! Je ne sais pas trop ce que je peux te faire faire, laisse moi réfléchir !

L'homme fit pencher sa chaise, se retrouvant avec les deux pieds en bois arrière en position précaire. Il se balança un instant ainsi, se grattant la barbe de 3 jours qui attaquait son menton. Il reposa sa chaise sur tous ses appuis, se leva et se dirigea tout simplement sur la route qui traversait le village et qui passait donc non loin de la. Il ramassa quelque chose et revint auprès de son élève. Il déposa sur la table une pierre de taille moyenne complétement irrégulière, comme la majorité des cailloux de petite taille que l'on aurait pu tenir dans une main. Le petit roc de la taille d'un pruneau semble fous fixer intensément, bien qu'il n'ait ni œil et que ce ne soit pas plus un être vivant.

— Voilà ta tache ! Tu va me prendre cette caillasse et faire en sorte d'en modifier la forme et les propriétés. Essaye de l'arrondir. Comme tu n'est pas de Terros, tu ne pourras pas tricher avec des pouvoirs élémentaire de terre. Je veux que ce caillou devienne une galet aussi bien poli que ceux qu'on trouve dans une rivière et tout cela sans perte ni ajout. Utilise toute sa matière pour le modifier. Tu ne risques pas de le briser de si tôt et je ne pense pas que ce soit un objet suffisamment dangereux à modifier pour que je puisse t'assister.

[Hrp : Désolé, c'est si court mais... euh... que dire ? Tue moi vas-y ! My body is ready !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 944

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par Ninj le Dim 26 Fév 2012 - 18:11

La première partie de l’épreuve s’était plutôt bien déroulée. Mais à présent, Ninj s’attendait au pire. Surtout qu’il se rappelait parfaitement de sa première épreuve, qu’il avait passé en équipe avec Nina… la situation de cette époque avait été beaucoup moins calme que celle d’aujourd’hui.
Mais visiblement, les choses n’allaient pas tant se compliquer qu’il l’avait cru. L’homme étrange se leva, partit ramasser quelque chose un peu plus loin, puis le ramena pour simplement le déposer sur la table. Il s’agissait d’un caillou… un pauvre petit caillou inutile. Ninj haussa les sourcils, étonné, puis sourit simplement à l’annonce de son épreuve.

Il devait simplement jouer sur les propriétés de l’objet, et modifier sa forme pour le rendre aussi rond que possible. Peu inquiet, Ninj ramassa l’objet dans sa main, puis ferma le poing en se concentrant. Il ne voyait pas exactement comment faire… mais dans tous les cas, il devait déjà transmettre son énergie à ce caillou, ce qui n’était pas si différent de ce qu’il avait fait la dernière fois.

Sa main s’illumina d’une légère aura flamboyante, puis la pierre prit une teinte rouge vif, signe que la transformation avait commencée. Ninj fixa l’objet de ses yeux, tandis que ses doigts le faisaient tourner sur lui-même au creux de sa paume, fournissant une énergie circulaire à l’objet qui devrait, logiquement, se répercuter sur sa forme. Et petit à petit, tandis que l’objet se ramollissait, le chercheur put commencer à lui sculpter une forme sphérique, comme ce que l’on attendait de lui.

Lorsque l’objet fut suffisamment rond, Ninj cessa son petit manège et se contenta d’immobiliser son bras, récupérant l’énergie qu’il avait insufflé l’instant d’avant. En quelques secondes, la pierre reprit ses propriétés normales, redevenant aussi dure que n’importe quel autre caillou qui trainerait sur le sol.
Ninj n’avait pas eu de difficulté pour cette étape, c’était finalement assez proche de ce dont il avait l’habitude lorsqu’il s’entrainait à utiliser ses pouvoirs… mais tandis qu’il reposait l’objet sur la table, le chercheur attendait déjà de connaitre la suite, intrigué par ce que cet homme étrange pouvait lui proposer.


[Je savais vraiment pas quoi faire de plus xD j'ai préféré faire vite, histoire de pas trop faire attendre Lyse et Reverie ^^]

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par PNJ le Lun 27 Fév 2012 - 20:29

— Bien ! Bien ! Voyons voir si tu peux modifier l'air qui nous entoure ! Tu l'auras deviné, je vais te faire modifier la propriété d'un élément qui correspond à chacun des pays. Après l'air, on s'attaquera à l'eau, certainement ce qui te posera le plus de soucis. Sache qu'une combinaison entre le feu et l'eau ou l'air et la terre et particulièrement instable, cela reste une combinaison très particulière qui peut réserver des surprise, mais cela tien rarement très longtemps. J'ai déjà vu un Animiste Flamenois fusionné avec un Invocateur de Mizuhan fusionné, cela à provoqué une puissante électrolyse, je te parle pas du cratère que cela à provoqué, et encore moins de ce qui restait des corps, il me semble qu'on à pu différencier qu'un doigt à moitié carbonisé. Dans le cas d'un Terrosien et d'un Nalcien, il s'agit là d'une importante décompression, je ne l'ai pas vu, on me l'a raconté, qui à provoqué une vague de puissance qui les à fait imploser de l'intérieur. Les alliances élémentaires de ce genre sont interdites mais que veux-tu, parfois l'amour outrepasse la raison de vivre.
Modifie la pression de l'air, rend-là plus compact, fais-en un mur, un étau autour de moi. Tu as éprouvé une certaine facilité pour la terre car il s'agit de quelque chose de malléable, mais l'air est totalement intangible, alors comment comptes-tu t'y prendre ? Je te laisse deviner.

L'homme gratta sa barbe naissante et s'étira un peu. Il prit le bâton qu'il avait posé la un peu plus tôt, la flamme à sa proéminence brulant toujours, et le fit tourner lentement entre ses mains. Le métal qui le composait, tirant sur le cuivre ou l'or, se modifia. Comme devenue liquide, la surface dure se parcourue de bosse et la longue tige se ramolli, rétréci, s'élargit légèrement et s'affina. Bientôt trôna dans la paume de la main de l'homme une épée longue et fine, presque une rapière, avec une garde ouvragé et un manche plus long. La lame s'imprégna de flamme qui dansèrent presque joyeusement autour de cette longue lame.

— Tu t'essaieras à l'eau, mais seulement pour te montrer à quel point un contraire et dangereux. Tu devras la geler en retirant sa chaleur. Cependant l'eau en elle même n'est pas chaude et tu auras beaucoup de mal à pratiquer cela, si le verre n'explose pas c'est que tu st chanceux. Tu va me dire pourquoi ou comment tu as réussi à faire changer le gout ou déborder l'eau ? Tu ne l'as pas modifié, tu n'as fait qu'agir sur cette dernière. Dans ce cas, tu modifieras sa consistance.
Après ont s'attaquera à de vraie modification d'objet comme je viens de t'en faire la démonstration. Il faut pouvoir changer la forme et le type d'une arme. Bien sur, le type général que tu insuffle est le feu, ou bien l'électricité. Tu auras du mal à donner le pouvoir d'explosion car c'est le dernier niveau auquel un Flamenois peut prétendre. Donner un type feu à une arme est d'une facilité déconcertante. La foudre est plus difficile mais toujours plus facile que l'explosion que tu auras du mal à faire tenir longtemps. Si tu n'as plus d'énergies, tes changements seront alors annulés. A toi de jauger, plus de feu pour plus de personne et donc permettre de submerger plus rapidement tes adversaires ou plus de puissance pour seul quelques personnes, et encore si ce n'est pas qu'une, pour en finir le plus vite possible. J'aime quand c'est équilibré mais ça peut déprendre de la situation.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 944

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par Ninj le Mar 28 Fév 2012 - 1:02

Après la terre, voilà venir l’air… Ninj afficha un petit sourire en coin, amusé par la situation. Evidemment, l’objectif de son guide lui paraissait évident à présent, mais l’épreuve n’en perdait pas de son intérêt. Tandis qu’il s’écartait légèrement pour s’essayer à cette nouvelle épreuve, Ninj répondit calmement à son interlocuteur, résumant sa dernière expérience de renforcement de l’eau :

« Il y a quelques mois maintenant, j’ai essayé pour la première fois de renforcer les capacités d’un pokemon habitué à vivre dans un environnement froid et humide. Je pensais l’aider en agissant ainsi, comme je le faisais régulièrement pour mon Arcanin. Aujourd’hui, par ma faute, chaque jour qui passe est un jour vide pour lui. Ses yeux ne s’ouvrent plus, et son corps continue à le torturer comme si les flammes ne pouvaient plus s’échapper de son âme. »

L’air déterminé, Ninj croisa les bras en levant ses paumes en direction du ciel. Une fois de plus, ses deux mains s’entourèrent d’une nouvelle aura de flammes, légèrement plus intense que la précédente. Il souriait, conscient que ce qu’il souhaitait faire en cet instant était d’un niveau bien supérieur à ce dont il était capable. D’ailleurs, cela se sentait… il trichait légèrement. Les flammes de ses mains chauffaient l’air qui l’entourait, ce qui lui offrait la possibilité de s’infiltrer plus aisément dans cet élément qu’il ne maitrisait absolument pas et qu’il ne pouvait percevoir.
N’empêche que, le résultat était là. Une légère brume l’entourait à présent, signe que son pouvoir d’élémentaliste agissait sur l’air. Oh, il était très loin de créer un vent brulant comme ce que l’on pouvait ressentir aux limites d’un volcan, mais c’était un début, il s’en satisfaisait largement. De toute façon, son champ d’action était tellement limité qu’il ne lui trouverait aucune utilité avant de longs mois d’entrainement.


[HS : Je ne suis pas sûr que ce soit ce que tu voulais, mais dans le doute, j’enchaine ^^]

Puis vint le tour de l’eau…

« Je sais à quel point le résultat peut être dangereux, et pas forcément comme on l’imagine… mais je pense que, maintenant, je peux… au moins le comprendre… »

Et le contrôler ? Non, évidemment. S’approchant du verre, Ninj renouvela cette expérience qui avait failli couter la vie à son pokemon… avant d’absorber la chaleur de l’eau, il devait s’introduire dans l’élément, fusionner son énergie avec lui pour pouvoir l’aspirer par la suite. Mais déjà, la première partie semblait assez mal partie. Ninj avait beau se concentrer, le liquide était complètement instable et commençait à s’agiter au creux de son contenant. Gardant espoir, Ninj tenta tout de même de passer à la deuxième phase de son plan… il commença par reprendre ce qui lui revenait de droit, puis tenta vaguement de continuer sur sa lancé… avant de tout stopper, tout simplement. Le verre avait à peine eut le temps de se fissurer que déjà les flammes de ses mains s’éteignaient.
Le sourire aux lèvres, Ninj secoua la tête en ajoutant :


« C’est à peu près ce que j’aurais dû faire à cette époque, voir moins… »

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par PNJ le Mer 29 Fév 2012 - 17:08

— Bien ! Bien ! Mais dis moi, tu n'as pas évoqué qu'il s'agissait d'un Pokémon de type eau ni glace, juste qu'il vivait dans ce genre d'endroit. Je sais, par expérience, que toutes les créatures vivant dans des lieux froid et humide ne sont pas toutes des types qui sont associés à cet environnement. Il y à notamment des Poussifeu, des Malosse, des Cerfrousse, et d'autre, dont des dragons.
S'il s'agit de l'un d'eux, peu importe leur lieux de vie, tu pourras intéragir avec eux. Il ne s'agit que d'une question de type et non d'écosystéme. Les dragons sont un associations d'air et de feu, ce que tu viens précisément de faire, donc s'il s'agit de ça, tu peux parfaitement le soigner. Tu viens d'apprendre la fusion des éléments sans t'en rendre compte, ceci afin de rendre leurs maitrise sur les autres éléments proches plus facile. Je me trompe ?


L'homme rafermit sa prise sur la rapière de feu qu'il venait de créer, lui fit faire une révolution, et quand elle revint dans sa position initiale, tenant une hache simple mais quelque peu élaboré, une aura de feu dansant autour, un flux d'air le dirigeant de façon à créer des liens enflammés de la base de la lame au manche de métal de l'arme.
Il se leva et posa la main sur le verre. Les fissures se refermérent lentement dans un crissement légèrement strident. Soudain, il retira sa main comme s'il venait de se brûler. Le verre n'explosa pas mais l'eau à l'intérieur se gela en éclatant hors du verre. Sur la table trônait le récipient dont une étoile de piquant congelé ressortait prete à asserer quiconque oserait toucher sa surface.
Le verre se fendit sec et tomba en morceaux sur le bois de la table avant que la glace ne se brise elle-même.


— Comme tu peux le voir, il s'agit d'une expérience relativement compliqué et risqué, j'aurais laissé ma main un peu plus longtemps et cette glace m'aurait traversé la paume de la main. Je me suis permis de le faire car je savais ce que je faisais, par contre un débutant qui se lance dans une grande entreprise à tendance à mourir à cause de la soudaine énergie dépensé et des interdits imposé par la nature.
Bon, à présent, il est temps de modifier un véritable objet. Je vais te donner un simple couteau de metal à manche de bois, tu devras en faire une hache de lancer qui soit capable de revenir, cela grâce au pouvoir de l'air. Tu devras tenter, après, de la modifier au point de faire une petite arbalète de poing avec son carreau, le must serrait encore que le carreau passe dans un conduit qui puisse l'enflammer, et tout ça avec les seules matières du poignard. Les armes ne doivent pas casser à leurs première utilisation tout en étant maniable. Tu devras essayer chacune de tes créations et me dirent qu'est-ce que tu modifierais après cette utilisation. Tu commence petit, car un objet ne retient pas l'energie comme un etre vivant, sauf les pierres précieuses ou quelques autres catalyseurs. Cela suffira pour ton épreuve, dans le futur, tu t'en sortiras mieux, tu gagneras en puissance et tu useras de moins de forces pour créer ou modifier quelque chose.
Tien ! Attrape !

L'homme lui lança la dague d'un peu moins d'un trentainne de centimètres qui attérit juste devant lui, se plantant dans le bois de la table.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 944

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par Ninj le Ven 2 Mar 2012 - 1:12

Ninj put aisément répondre à ce que venait de dire son guide. En effet, il apprenait des choses sur les pouvoirs élémentaux grâce à lui… mais coté pokemon, il s’y connaissait beaucoup plus.

« Si je n’ai pas précisé son type, c’est parce qu’il n’était, en effet, ni eau ni glace. Les pokemons sont comme les humains, ils s’adaptent à leur environnement sur plusieurs dizaines de générations, c’est ce qui fait qu’un dragon vivant en plein désert sera plus apte à recevoir ce genre de pouvoirs qu’un Dragon vivant dans un des lacs glacés de Mizuhan. De même, il ne développera certainement pas les mêmes capacités. Mais évidemment, il reste un dragon, et j’espère bien pouvoir arranger les choses en me basant sur cette hypothèse. »

Pour la suite, il acquiesça simplement. En effet, chauffer l’air revenait à fusionner les éléments Feu et Air, et cela rendait l’opération suivante beaucoup moins délicate. Mais ce n’était pas suffisant pour avoir un résultat aussi parfait que ce dont l’homme face à lui était capable.

Mais à présent, il était temps de passer à l’étape suivante, étape que Ninj redoutait légèrement. Après une petite explication supplémentaire sur la glaciation de l’eau par l’élément feu, l’homme jeta une dague sur la table devant Ninj. Le chercheur devait modifier l’objet pour en faire une hache de lancée qui reviendrait par la force de l’air… puis une arbalète… il haussa les sourcils, s’imaginant mal comment faire de tels objets à partir d’une simple dague. Mais après-tout… autant essayer.

Ninj attrapa la dague par le manche, la plaça droite face à lui, tout en plaçant son autre main sur la lame de l’objet. Lentement, tandis que ses flammes prenaient place au sein du métal, Ninj observa la forme de l’objet s’arrondir, jusqu’à devenir une véritable petite hache. Il la fit rapidement tourner dans ses mains, s’imaginant comment l’objet pourrait devenir fonctionnel… puis il s’attaqua au manche.
Modifier du bois était déjà beaucoup plus risqué. Au moindre petit écart, l’objet pouvait véritablement s’enflammer, et il perdrait une partie de son matériau. Les flammes de ses mains étaient infimes, Ninj prenait son temps. Si bien que la transformation fut presque invisible à l’œil nu, si l’on fixait l’objet. Ce n’est qu’en observant l’objet avant et après que l’on remarquait qu’effectivement, le manche était plus fin, plus long, et légèrement courbé. Au final, Ninj prit une heure entière pour transformer l’objet selon son bon vouloir.

Puis il lança la hache. L’objet fila droit et alla se planter dans un tronc d’arbre face à lui. Faux espoir, le chercheur n’avait pas fini, il testait simplement les résultats de cette petite heure de travail. Et à vrai dire, il ne voyait pas comment faire pour conserver l’efficacité de l’arme tout en modifiant sa résistance au vent. Et finalement, il décida de sacrifier le tranchant de la lame.
L’objet s’arrondit bien plus qu’auparavant. Ninj semblait avoir gagné en aisance, car cette seconde partie de transformation ne lui prit pas plus de 10 minutes. Et lorsqu’il lança l’objet… il décrivit un cercle. Le chercheur eut tout de même à se déplacer pour rattraper la hache boomerang, mais elle était revenue… comme un boomerang, puisque c’était le principe qu’il avait utilisé.
Tout en ricannant, il conclut sur sa création :


« Bon, c’est maniable, plus que prévu d’ailleurs, ça ne casse pas, et ça revient. Par contre, je ne pense pas que "hachette" décrive bien l’objet. Je pense qu’avec une autre forme et une meilleure maitrise du vent, ce serait plus efficace… et ça éviterait de rendre l’objet moins tranchant. »

Il jeta violemment la lame à ses pieds : la lame s’enfonça à peine dans la terre avant de retomber sur le coté. On ne pouvait pas s’improviser forgeron après quelques heures de travail seulement…
Reprenant l’objet entre ses mains, Ninj s’attela à la deuxième partie de l’épreuve : une arbalète. Sans hésiter, il ruina complètement l’objet initial : seul le manche resta presque identique. La lame s’étala à gauche et à droite, tandis qu’un carreau métallique se formait au centre, enfermé dans un tunnel d’acier. Un système de poussée semblait vouloir expulser l’objet, mais deux tiges de métal le retenaient immobile vers l’arrière de l’objet.

Après deux nouvelles heures de travail acharné, Ninj décida enfin de tester son objet. Un nouveau sourire sur les lèvres, il s’exclama :


« Et voici l’arbalète pas pratique, réservée aux élémentaliste »

Ses mains s’enflammèrent brutalement, ainsi que l’ensemble de l’objet. Les deux tiges de métal qui retenaient le carreau se sectionnèrent, relâchant leur victime. La flèche partie enflammée, mais Ninj se demandait si l’arme avait véritablement enflammé son projectile, ou s’il avait involontairement transmis son énergie au projectile avant de tirer… enfin bref, ce n’était qu’un détail. De toute façon, les flammes ne supportèrent pas la poussée du vent qui tentait vainement de retenir le projectile, elles s’éteignirent donc avant d’atteindre le tronc d’arbre face à lui. Une fois encore, l’objet était fonctionnel… peut-être même plus que la hachette, puisque le carreau avait pu s’enfoncer dans l’arbre. Ninj ayant déjà étudié quelques engins de guerre, il avait eut l’occasion d’étudier le fonctionnement d’une arbalète… et même si son arbalète était désespérante de lenteur, elle suivait les règles de base. Ramassant le carreau, il le remit à sa place, et reforma les tiges qu’il venait de sectionner pour reposer l’objet "fonctionnel" devant son guide.



[HS : même après l'avoir écrit, je doute de la crédibilité de mon post xD Pour ceux qui se demandent, non je ne fume pas...]

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par PNJ le Mar 10 Avr 2012 - 20:06

Ce qu'il avait tenté de faire plaisait déjà au bonhomme. Le résultat escompté était plus satisfaisant que l'idée qu'il se faisait des capacités du jeune homme. Ce n'était pas parfait bien naturellement, mais il était sur la bonne voie, pour sûr ! Il le laissa prendre son temps pour modifier les propriétés de l'objet, sa forme, sa consistance. Pour l'instant, qu'il prenne des heures ou quelques minutes pour modifier ou insuffler une nouvelle énergie à un objet n'avait aucun importance. Il apprendrait à se maîtriser en s’entrainant, il ne pourrait pas avoir d'amélioration conséquente seulement en un jour.

— Bien ! Bien ! Je m'attendais à pire pour tout te dire, ce n'est pas tous les élèves qui réussissent aussi bien leurs épreuves final ! Je n'ai rien de plus à t'apprendre. Tu aurais éprouvé quelques difficultés ou n'aurait pas compris quelque chose, l'épreuve aurait pris beaucoup plus de temps, peut-être que je l'aurai étalé sur quelques jours. Mais bon, tu sais comment modifier un corps inerte et c'est suffisant pour l'instant.
Dans le cas de la transformation d'un corps vivant pour ajouter des avantages, comme allonger les griffes d'un Pokémon ou donner plus de forces à un humain, tu devras apprendre seul cette partie de ta formation. En passant par amplificateur, tu as déjà mis un pied sur le chemin qui te permet d'agir sur un corps. Cependant, chacun à sa façon de faire pour modifier quelque chose de vivant. Dans mon cas, je suis un procédé bien personnel que seul moi peut utiliser, je n'hésite pas à le révéler parce que ça peut toujours aider certains même si personne ne reproduit d'une manière ou d'une autre à la lettre les manières de chaque animiste pour éditer un objet ou un être. Dans mon cas, j'agis directement dans le corps vivant, je hausse très légèrement la température, il est difficile de le ressentir, j'infiltre mon pouvoir par tous les pores et je suis libre de changer tout ce que je veux à ma guise, dans la limite de mes pouvoirs. Tu ne pourras pas faire pousser des ailes à un être humain, les mammifères n'ont que quatre pattes, si des ailes traverses leurs dos alors cela fait 6 membres, ce qui caractérisent les insectes. Si tu veux tuer quelqu'un, il n'y à pas de meilleur moyen. Il y à les cas rare ou ce serait des siamois, alors cela serait deux êtres dans un seul corps ou tout est doublé, tu peux donc utiliser une paire de bras pour faire des ailes de peau, comme les Nosferapti. N'essaye pas de faire pousser des plumes, seule les oiseaux, ou les reptiles à l’extrême limite, en possède. Tu peux toujours changer les bras d'une personne normale en aile, mais les mains sont nos seules parties vraiment habile du corps, donc bien que tu lui donne la capacité de s'envoler, et encore il faudrait alléger son corps, rendre ses os creux et donc au final le rendre plus fragile, il ne pourra plus tenir d'arme, à moins que tu modifies aussi ses pieds, que tu utilise son sacrum qui est la fusion de nos dernières vertèbres, en une queue qui servira de stabilisateur. A part créer un monstre qui ne maîtrise plus son corps, tu passeras pour un fou et un aliéné. Ne modifie jamais un corps au-delà de l'imaginable ou de la morale, cela puiserait trop de pouvoir en toi, entrainant ta mort, ou une milice spécial viendra s'occuper de toi. De plus, si la personne ne souhaite pas ces modifications, tu ne pourras rien faire, son corps passera d'une énergie positive à négative, totalement inversé à ton pouvoir.
Bref ! Tout cela pour te dire qu'avec ton niveau actuel, tu ne pourras pas vraiment agir sur un corps, tu pourras toujours le renforcer ou grossir, voir rétrécie, certaine partie, mais quant-à modifier une partie du corps au point de la rendre méconnaissable, tu va perdre le contrôle de ta création, ton mental sera directement atteint et l'être que tu aura modifier se retrouvera avec une partie dégénéré de son corps.
Quant-à ton dragon, vu que tu ne pouvais que lui insuffler de l'énergie, le soigner ne devrait pas te poser de soucis. Qu'il ait vécu dans la glace ou dans les zones arides, chaque dragon à une flamme en lui, celle qui caractérise le feu de dragon. Ce feu brûle sans jamais s’arrêter, l'eau ne peux l'éteindre et encore moins le manque d'air. Ce feu consumera ce qu'il touche, il s'éteindra quand il aura assez dévorez ce qu'il à touché. Une simple flammèche brulera durant une paire de seconde alors qu'un grand feu ne s'éteindra pas aussi vite que cela, cependant, c'est le seul feu qui ne dégénère pas. Sinon, la seule véritable façon de l'éteindre, c'est de demander à un dragon de l'aspirer. Ils ont conçus cette magie, ils sont les seules à connaitre ses rudiments. Ce feu fut d'ailleurs crée pour faire mal à d'autre dragon plus qu'autre chose. Enfin ! Si tu t'y prend bien, sans stresser, tu devrais pouvoir retirer les ondes négatives que tu as laissés dans ton Pokémon.
Voilà ! Tu est dès à présent un animiste ! Et d'ailleurs, on m'a demandé de te dire que tu va faire passer ta première épreuve ! Ils ont besoin de moi pour guérir une dégénérescence, ça va pas être simple, je dois comprendre comment agissait l'animiste mort. Les premiers animiste était un peuple qui chantait, leurs pouvoir s’insuffler à travers des chants et des cantiques, de nos jours, certains doivent toucher leurs cibles, les regarder dans les yeux, penser à eux ou même user du sang de leurs cobaye. Le pouvoir rentre de la même manière mais à besoin d'une clé pour soulever le verrou. Bonne chance pour trouver ta clé !

L'homme fit glisser une enveloppe sur la table vers Ninj, attrapant son bâton qui reprit une forme initiale et l’arbalète qui redevint un simple poignard. Pour lui, il était temps de partir !

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 944

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Animiste [Ninj]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum