[ Clos ] Quand Rose prend du bon temps (rp contrainte ) (finit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Quand Rose prend du bon temps (rp contrainte ) (finit) Empty [ Clos ] Quand Rose prend du bon temps (rp contrainte ) (finit)

Message par Ys Ker le Jeu 27 Oct 2011 - 19:12

Lun 24 Oct: 6. Faire intervenir un PNJ (un personnage tiers).

Quelque part au milieu des plaines de Nalcia, près de l’intersection de deux bras d’eau se trouvait une fermette spécialisée dans l’élevage de Pokémons plantes et soins. En plus de cela, elle comptait un apothicaire connu sous le nom de Johanny Mendel.
Ce vieil homme s’occupait exceptionnellement de la couveuse de la ferme. Ce jour-là, trois œufs se préparaient à éclore. Trois œufs maudits pour la plupart des habitants de cet élevage, mais une lueur d’avenir pour celui qui avait perdu sa fille et hérité de ce lourd fardeau.

L’éclosion n’était prévue que pour tard dans la journée, même si les premiers signes étaient présents. Johanny décida donc de les étudier de plus près. Ils étaient certes les seuls rescapés de la caravane, mais surtout le plus étonnant, ils allaient éclore le même jour, comme si ils étaient liés par le destin.
Le premier, de couleur blanche avec des points bleus, devrait être le plus mature. Il avait certainement été pondu quelques semaines avant les deux autres. Cela se voyait à la texture de sa coque, plus rigide. Elle abritait un Pokémon fort, costaud.
Le second avait bien déjà commencé le travail. Sa coque se fendillait d’un peu partout, si bien qu’il n’aurait aucun mal à sortir. Cette coquille verdâtre donnerait un Pokémon prévoyant surement.
La dernière devait être un œuf d’Ecremeuh, avec sa couleur rose, son unique point blanc, couvrant une grosse partie d’une des faces et son chapeau noirâtre. Mais sa coque, était fine et certainement la dernière pondue. En temps normal, ce genre d’œuf ne survit quasi jamais. Mais Johanny présumait que cela était le signe d’un grand bagarreur, ou de quelqu’un de toujours pressé.

Les Leuveinards et Leuphories se mettaient en route. C’était l’heure du biberon.  Il les aida donc. C’était le travail de Rose, mais celle-ci, en jour de congé, était partie en ville sur le dos du Dracaufeu. Une certaine agitation régna l’espace d’une demi-heure dans à la couveuse. Johanny, contrairement à sa femme et petite nièce, ne travaillait pas en silence dans ce lieu censé être paisible et calme.  Ses ordres devant être exécutés tambour battant demandaient la mobilisation de l’attention de chacun. Une qualité de l’homme à l’époque où il menait une équipe pour fabriquer des potions, mais cela était plus qu’inutile dans ce lieu où chacun connaissait sa tâche et était autonome.
Mais vu que cela faisait plaisir au vieil homme, les Pokémons adultes supportaient cela pendant que les jeunes, eux, étaient surpris par tout ce chahut qui les divertissait.

Ensuite il passa à l’étape du nettoyage des œufs encore en couveuse. L’homme exécuta la tâche en chantant une berceuse, ce qui fit retomber un peu l’ambiance vers une scène propice à la sieste.
Johanny posa le dernier œuf, de nouveau, dans sa couveuse.

Le vieil homme se posa sur une chaise et s’étira. Il jeta un œil aux trois œufs. Ils ne l’attristaient pas plus que cela, car il avait déjà accepté la mort comme compagne. Après tout, quand on arrive à son âge, on l’a déjà vu frapper de nombreuses fois au hasard dans son entourage. Il ferma les yeux et vis les images qu’il associait à ces œufs. Il se rappela ce jeune homme qui l’aida à transporter ces affaires suite à la défection pour cause d’une blessure de son Cadoizo. Après tout, il était le propriétaire des petits à venir. Enfin le connaissant, il deviendrait plus un parent ou un ami qu’un vrai dresseur. Il se laissait vivre, vivant en compagnie de ceux qui l’entourent. Il était pourtant prévenant, même si il ne le paraissait pas quand rien ne se passait. C’était un des fils du vent. Dans ces moments de véritables colères, il valait mieux être loin de lui. Du moins c’est ce que le vieil homme pensait.

L’homme se redressa d’un coup, se relevant par la même occasion. On entendit un craquement. Pas celui que lui avait entendu quelques secondes plus tôt, mais celui de son vieux dos. Heureusement que le Leuphorie en chef avait de quoi l’aider rapidement à se déplacer de nouveau. Il commençait vraiment à se faire vieux.
Il s’approcha de la table des naissances. Un des œufs tremblait légèrement. Son ouïe ne l’avait pas trompée.
La coquille verdâtre, donc le petit débrouillard.
Johanny se trompait sur le caractère du petit Pokémon et c’est en découpant sa coquille à coup d’attaques Croc de mort qu’il s’ouvrit un passage vers la sortie. Il était épuisé par l’effort, presque mourant. Johanny approcha sa main du frêle corps, mais faillit se faire mordre. Le Rattata était de nouveau sur ces pattes, le poil hérissé, près à frapper. Johanny sorti une Pokéball.

-Oh petite. Agressive et qui veut en découdre. Bien. Je sens que tu vas être facile à baptiser. Je dirais … Douceur.

Le vieil homme tapa légèrement sur la tête de la nouvelle née. Bien que prête à en découdre contre la boule. Mais elle était trop faible pour ressortir de la balle. Johanny la confia à un Leveinard.

-Fait attention. Elle est agressive.

Un second bruit de toc toc. Une autre, de ces petites bêtes, s’apprêtait à sortir. Johanny pencha pour le costaud, plutôt que pour l’œuf Ecremeuh.
En fait c’était le plus gros des œufs, qui bougeait. Fin comme il était, il ne devrait pas tarder à laisser sortir sa vache. Enfin c’était la vision de l’Apothicaire.
Il se posa sur la chaise et attendit. Doucement le sommeil le gagna sans qu’il s’en rende compte. Déjà la moitié de la journée était passée. Il n’entendit pas son petit fils rentrer et posé pour lui un panier repas. Il fut réveillé par un petit cri

-Cericeri

Sur ses genoux se tenait une petite ceribou.

-tien Sissi. Tu as l’air d’être réveillée. Tu viens de quel œuf ?

Johanny fut déçu. Elle devait être ce Pokémon fort et costaud, en fait elle n’était qu’une frêle demoiselle presque timide et aussi frêle qu’une baie. La coquille de l’Ecremeuh se fendit peu à peu. Johanny en profita pour jouer avec quelques-uns des bébés Pokémons réveillés. La Rattata allait bien, elle dormait paisiblement, récupérant de son combat contre la coquille.

Une heure se passa quand il décida enfin à sortir de son cocon. La frêle et fragile Ecremeuh explosa la calotte sur sa couveuse. Il s’agissait en fait d’une Mystherbe qui semblait aimer bondir à tout va. Elle lui faisait penser à un colporteur de sa jeunesse qui ne pouvait jamais se poser tellement il était hyperactif. Il se nommait James bondit.  Ys ne s’ennuierait pas avec cela, il enlèverait sa spécialité, les bonds et prendrais le reste comme nom. Cela faisait jamesit. Jamie était un bon prénom. Il aimait déjà ce Pokémon, le seul où lui Johanny avait découvert son caractère pressé.
Alors qu’un herbizarre essayait de le capturer, Mystherbe bondit sur l’épaule de Johanny et s’arrêta là.

-Oh Jamie, il semble que tu m’apprécies. Mais attend de connaitre ton vrai éleveur. Tu seras surprise et tu l’adoreras encore plus que moi.

La jeune Pokémon se frottait contre la barbe du vieil homme.

Il y eut le repas des bébés, puis la mise au lit de ce beau monde.
Johanny monta se coucher. Il n’avait rien mangé depuis le petit déjeuner, mais n’avait pas faim. Il s’allongea et s’endormit presque aussitôt.

_________________
[ Clos ] Quand Rose prend du bon temps (rp contrainte ) (finit) Copie2designature
En cours:
Ys Ker
Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 558

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum