[ Clos ] Le refus d'accepter [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Le refus d'accepter [Solo]

Message par Soriu Tiadramat le Lun 28 Nov 2011 - 20:13

[Contrainte : Utiliser un objet en particulier.]

Ah … Après tout ce qui s’était passé, il devait le reconnaître, il n'était vraiment pas fait pour se battre. Mais il n'était pas le seul ... Elle aussi ... Enfin ... Elena aussi n'aimait pas se battre. Mais alors pourquoi est-ce qu'il avait maintenant les six badges ? Il devait continuer à les collectionner, il ne lui en manquait plus que deux. Le souci ? C'est que malheureusement, ils avaient besoin de s'entraîner. Le vrai souci ? C'est que c'était clairement pas suffisant. Ils avaient des problèmes, de trop gros problèmes même. Refuser de se battre était une chose ... même pour un tournoi. Ah ... Pourquoi est-ce qu'il pensait à ça maintenant ? Il ne savait pas ... Peut-être une prémonition ou autre ? Comme il avait ses pouvoirs mélangés à ceux d'Elena, peut-être qu'il développait des choses de la sorte ? Peut-être ...

De toute façon, maintenant, ils étaient loin du Colisée, très loin même. Ils étaient d'ailleurs en train de marcher au beau milieu d'une plaine, suivant un chemin de terre. Les combats dans l'arène s'étaient surement terminés depuis le temps. Il ne cherchait même pas à savoir qui avait gagné ou non. Pour lui ... Les combats contre ceux qui détestaient Elena à cause de sa forme originelle ... ou lui ... à cause de son amour pour Elena. Ah ... Elena ... Vraiment Elena même ... Ah ... Il aimait Elena bien qu'elle soit une pokémon. C'était ça le plus important à l'heure actuelle. Ils arrivèrent finalement dans un petit village, Elena à ses côtés. Il lui tenait doucement la main, regardant les alentours. Hum ... Bizarre, bizarre ... Il remarquait quand même que l'ambiance n'était pas vraiment très chaleureuse ici. Qu'est-ce qu'il y avait ?


"Disparaissez ! On ne veut pas de vous ! Les aberrations de votre genre n'ont pas de place ici !"

"Aberration ? De qui est-ce ..."

Il s'arrêta dans ses propos, plaçant sa main pour protéger Elena d'un caillou envoyé sur elle. Aberration ? Elle ? Et pourquoi ça ? Où est-ce qu'elle était un monstre ? Tout ce qu'il voyait, c'était une magnifique jeune femme et rien d'autre. Qu'est-ce qu'ils racontaient ?Après le premier caillou, d'autres arrivèrent et il vint serrer Elena dans ses bras. De sa main libre, il créait tout simplement des fouets aqueux et gelés pour repousser les cailloux. Fronçant les sourcils, il déclara tout simplement :

"Nous nous en allons. Nous ne voulons pas nous reposer dans un village habités par des xenophobes."

"Dégagez d'ici ! Ca ne sera jamais une humaine ! Ce genre de relations est impure !"

Impure ? Et alors ? Qu'est-ce qu'il devait penser des relations amoureuses entre deux hommes ? Et deux femmes ? Des relations qui ne permettent pas de donner d'enfants ? Est-ce que lui jugeait ces personnes ? Nullement. Tsss ! Aussitôt, il se dirigea hors du village, ne semblant plus tenir compte de tout ce qui se passe. Il avait d'autres priorités et ...

"Merci beaucoup Soriu ... C'est vraiment ... gentil de ta part. Enfin ... Je ..."

Il fit un geste pour qu'elle ne parle plus. Il savait pertinemment ce qu'elle ressentait. Il était le même à plus de comprendre réellement les sentiments de la jeune femme ... ou plutôt de la Gardevoir. Car oui ... Bien qu'elle se vantait devant Lalabelle, elle savait pertinemment qu'elle n'était pas une véritable humaine, elle le savait pertinemment. Et elle savait aussi que cela dérangeait un peu Soriu. Car sincèrement, après tout ce temps passé sous cette forme humaine, comment cela se faisait-il qu'ils s'étaient arrêté au stade du baiser et n'avaient jamais été plus loin ? Alors, que pourtant, Soriu et elle s'aimaient réellement ? Car elle était une pokémon ... Elle était une pokémon ... Et ça, il savait pertinemment qu'elle était dans le fond plus qu'intimidée quand on lui rappelait cette condition malgré son apparence humaine.

"Elena ... Reste derrière moi."

Il n'était pas d'humeur ... Vraiment pas d'humeur même ... Pas du tout même ... Il observa les différentes personnes qui les suivaient depuis maintenant une bonne dizaine de minutes. Il avait préféré ne rien dire, rien du tout.  Il se retourna, faisant face aux différents hommes et femmes armés de masses et autres objets contondants. Il était facile de savoir ce qu'ils comptaient faire ... Leur briser les membres sans les tuer ... Tsss ... Il n'était pas un combattant, loin de là même. Il fronça les sourcils, sortant toutes ses noigrumes. Avec lenteur, les noigrumes quittèrent ses mains, tombant au sol pour laisser apparaître cinq pokémons.

"Toutes les trois, prenez vos formes humaines."

Il s'adressait à Lalabelle, Friyendia et Moona. La Lockpin, Momartik et Apireine s'exécutèrent, laissant place à trois jeunes demoiselles. Il les invita à se positionner à côté de lui, le jeune homme se retrouvant entouré par les quatre jeunes femmes. La Milobellus et l'Altaria fixèrent elles aussi les différents hommes et femmes. Elles comprenaient parfaitement la situation ... Situation qui s'envenima quand Soriu déclara :

"Il y a un problème avec mes amies ? Les personnes que j'aime ?"

Il n'en fallut pas plus pour irriter la troupe. Elle devait surement provenir du village et avait assistée à la petite scène. Humpf ... Les yeux du jeune homme devinrent roses lorsqu'un homme d'une trentaine d'années s'était mis à courir vers lui. Il demanda à ses pokémons de ne pas s'en mêler. Lorsque l'homme arriva à sa hauteur, Soriu le repoussa d'une projection aqueuse, n'ayant aucun problème à utiliser ses pouvoirs. Qu'ils continuent ... Il ne laisserait personne blesser ses pokémons. Il en était hors de ... Il vit au dernier moment des flammes qui arrivèrent vers lui, un Dracaufeu venant de les cracher. Heureusement, Nephene, sa Milobellus, vint les éteindre d'un Hydrocanon, se plaçant devant Soriu. Il était hors de question de rester là sans rien faire.

Cela tourna rapidement à une bataille dévastatrice. Maintenant que les premières flammes avaient été lancé et que Soriu avait lancé les hostilités en présentant ses pokémons humanisées, les autres n'avaient pas hésite à sortir les leurs, bien réels sous leur forme animale. Cette fois-ci ... C'était tuer ... ou être tué, n'est-ce pas ? Il jeta un bref regard à Elena ... Qu'elle ne combatte pas. C'était elle que les gens ciblaient. Oh ... Bien entendu, il ne voulait pas qu ses pokémons soient blessées mais ... Sa priorité était quand même Elena. Il devait tout faire pour qu'elle soit en sécurité. C'était le plus important ... et même s'ils étaient sept personnes avec plus d'une trentaine de pokémons, il n'avait pas peur, loin de là. Ses pokémons étaient forts, très forts même.  Il avait confiance ... parfaitement confiance ...

Mais le combat s'éternisait et bien que déjà quatre personnes étaient à terre, évanouies, ainsi qu'une bonne quinzaine de pokémons, les siens commençaient à être épuisés. Heureusement, il n'y avait que des égratignures ou de légères brûlures mais ça, il pouvait soigner ... Nephene pouvait aussi les soigner ... Donc rien de bien grave ... Rien du ... AH ! Une lourde masse vint s'abattre sur son épaule gauche, un craquement sonore se faisant entendre. Il poussa un hurlement de douleur, s'écroulant à genoux alors qu'il ne sentait plus son épaule gauche. Plus du tout même ! Il eut à peine le temps de voir une femme avec la masse que sa tête fit un demi-tour sur elle-même, la tuant net. Elena s'était téléportée à ses côtés, comme enragée. Elle cria de colère :


"Je ne vous laisserai pas blesser Soriu plus longtemps !"

"Elena, retourne en arrière ! C'est bientôt terminé !"

"Voilà que le monstre se présente enfin hein ? Mais ne t'en fait pas, tu n'es pas la seule ... On va s'occuper de vous toutes ! N'HESITEZ PLUS !"

Il ne restait plus que deux personnes, deux hommes avec des gourdins de fer. Et plus d'une dizaine de pokémons. Moona fut la première à fléchir, obligée de prendre retraite alors qu'elle ne pouvait plus se battre. Elle envoyait néanmoins des Apitrinis. Puis ce fut au tour de Lalabelle, trop fatiguée, les bras et pieds en sang à force de se battre. Elle était exténuée ... Mais cette fois-ci, il n'avait plus le temps de les regarder ! Il plaça sa main droite en avant, créant un mur de glace translucide alors qu'un coup de gourdin de fer venait le fissurer grandement.  Ces hommes ... Ces deux hommes ! Il remarquait que les pouvoirs d'Elena ne marchaient pas sur eux ?! Pourquoi ?! Il comprit cela en voyant que les deux hommes portaient d'étranges bandanas noirs. Des ... bandanas imprégnés de pouvoir ténébreux ?

"C'EST TERMINE POUR VOUS !"

Quoi ? Comment ça ? Un autre coup du gourdin en fer et la mur de glace qu'il avait fait se brisa devant ses yeux. Il ... Sa défense ... Il n'avait pas réussi à ? Encore un coup de gourdin et cette fois-ci dans les hanches. Il sentit ses côtes qui se fissuraient alors qu'il se retrouva jeté sur le côté droit. Ses pokémons et Elena crièrent mais toutes furent trop occupées. Elena se retrouva elle-même en mauvaise posture, entourée par les deux hommes et leurs pokémons. Quant à Nephene, Friyendia et Eoli, elles ne pouvaient l'épauler trop occupées à terminer avec les pokémons qui leur tenaient tête. Soriu était en train de cracher du sang, se tenant la hanche de son unique main valide. Elena se retrouva paralysée, des éclairs l'ayant foudroyée pour l'empêcher de se battre au corps à corps. L'homme qui tenait le gourdin vint frapper les deux épaules d'Elena, les brisant pour qu'elle ne puisse plus se battre avec ses poings. Il jeta ensuite son gourdin, attrapant Elena par derrière alors que le second homme jetait son arme, sortant deux dagues.

"On va s'amuser à te dépouiller, lambeaux par lambeaux ... Les monstres comme toi, qui prennent une apparence humaine, une apparence qu'ils ne possèderont jamais réellement, il vaut mieux qu'ils disparaissent."

Il devait bouger ... Il devait bouger ... Mais ses côtes lui faisaient mal ... très mal ... Il devait bouger maintenant ! Il poussa un râle de désespoir, se mettant sur le côté. Il voyait ... Il voyait ... Il voyait la tenue d'Elena qui était ouverte au milieu, un coup de dague l'ayant déchirée avec facilité. Qu'est-ce qu'ils ... Qu'est-ce qu'ils allaient ? QU'EST-CE QU'ILS ALLAIENT FAIRE ?! L'homme a la dague murmura doucement :

"Et si nous coupions une mamelle, n'est-ce pas ? Si je disais un téton, ça serait te considérer comme une femme ... Mais tu n'es qu'un monstre hein ? Qu'est-ce que tu penses de ça ? Hein ?! QU'EST-CE QUE TU EN PENSES ?!"

Une longue plaie vint se dessiner sur le sein gauche d'Elena, passant sous l'auréole de son téton. Elle cria de douleur, plusieurs pokémons volant dans les airs. Mais pourtant, il en restait encore deux trois pour occuper Nephene, Eoli et Friyendia. Il devait se lever ... Il devait se lever ... MAINTENANT  !

"Oh arrête de te plaindre ! Ce n'est que le début ! Tu crois vraiment que c'est ça qui va nous faire arrêter ?! ARRÊTE DE GEMIR !"

Un second coup ... Un second coup juste à la hauteur du nombril. Il voyait le sang qui s'écoulait d'Elena. Il devait bouger ... Il devait bouger ... Pourquoi est-ce qu'il n'était pas capable de la défendre ?! Pourquoi est-ce qu'il n'était pas capable de la protéger ? Pourquoi ? POURQUOI ? Il n'était pas violent par nature, il ne l'était pas ... Il ne l'était pas du tout ... Ah ... Ah ... Ah ... Il devait se lever ! Il commençait à y arriver ! Pourtant, il tenait à peine debout, son bras gauche pendant lamentablement en direction du sol. Il voulut crier de lâcher Elena mais ce fut des crachats de sang qui sortirent de sa bouche. Se concentrer ... Se concentrer ...

"Et si nous t'empêchions d'être une femme ? Qu'est-ce que tu dis ? Si on commençait tout simplement à t'entailler de l'intérieur ? Comme ça, on est sûr que les monstres ne se reproduisent pas ? De toute façon, tu seras morte dans quelques minutes. Non ... Je vais plutôt te planter la lame dans l'oeil ... Autant continuer le travail de défiguration hein ? TIENS ! TIENS ET TIENS !"

Les coups pleuvaient, ne faisant qu'entailler plus ou moins profondément Elena sans pour autant la blesser mortellement. Il visait exprès des parties sur la globalité de son corps pour la faire souffrir. Soriu ? Il était tout simplement en train d'avancer, le second homme l'ayant remarqué comme les pokémons. Ils étaient prêts à réagir en conséquence s'il se rapprochait beaucoup trop. L'homme aux dagues demanda à son Magmar de cracher des flammes sur les lames de ses deux dagues ...  

"Aller ... On va te faire un petit cadeau ... avant que tu crèves ... pour que ces créatures à moitié humaines comprennent qu'elles n'ont pas de place ici. Si Arceus avait voulu que les pokémons deviennent humains, il l'aurait fait depuis longtemps ! TIENS !"

La chair brûlée à vif vint se faire sentir sur le corps d'Elena traçant une ligne verticale allant de son cou, passant entre ses seins pour arriver jusqu'au nombril. Une seconde ligne fut tracée sous sa poitrine mais à l'horizontale. Il était temps ... Il était temps de passer maintenant au plat de résistance ... puis d'en terminer avec elle. Les trois pokémons autour des deux hommes furent éjectés par Friyendia, Nephene et Eoli. Elles en avaient terminées. Elles étaient blessées elle aussi mais ... ça ne ressemblait pas du tout au cas d'Elena ! L'homme qui tenait Elena qui tremblait de tout son corps, crachant du sang, cria :

"VAS Y ! TERMINE-EN AVEC ELLE MAINTENANT ! ET ON SE BARRE !"

"NON ! J'EN AI PAS ENCORE FINI !"

L'une des lames enflammées se dirigea vers l'oeil gauche d'Elena, prêt à se planter en elle mais une griffe de glace traversa le ventre de l'homme, Soriu étant arrivé à la hauteur de l'homme qui avait mutilé celle qu'il aimait. Le second homme n'avait pas pu prendre la parole,  lui aussi ayant subi les foudres ... Mais des pokémons de Soriu. D'ailleurs, son emprise faisait moins forte alors qu'il relâchait peu à peu Elena. L'homme avec la griffe lui traversant le ventre hoqueta, des gerbes de sang recouvrant le visage d'Elena.

"Je ... Je ... Jamais ... Les monstres ... JE L'EMPORTERAI AVEC MOI !"

Sa lame vint dessiner une diagonale sur l'oeil gauche d'Elena, créant une longue plaie à ce niveau. Il n'avait pas réussi à la planter mais ... il avait réussi ... son objectif ... ou presque ... Il s'écroula au sol. Elena avait poussé un dernier cri avant de s'évanouir sous la douleur.  Soriu vint la rattraper de sa main droite transformée en griffe de glace. La glace vint fondre, dévoilant sa main. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il leur avait fait ? Qu'est-ce qu'Elena avait fait ? Qu'est-ce qu'ils avaient fait ? Est-ce qu'ils méritaient ça ? Il s'écroula à genoux. Lui-même ... ne voulait pas sombrer dans l'inconscience. Il voyait ses pokémons ... qui arrivaient vers lui. Nephene cherchait déjà  le soigner mais on ne pouvait pas réparer les os brisés ... juste atténuer la douleur. On ne pouvait pas faire disparaître les cicatrices ... juste guérir la chair à vif ...  Qui ... est-ce qu'ils étaient pour le juger ? Qui ... est-ce qu'ils étaient pour les juger ? Finalement, ses pokémons rentrèrent dans leurs noigrumes ... Seules Eoli et Nephene furent dehors encore. Les deux pokémons qui ne pouvaient pas devenir des humaines. Il fut épaulé par Nephene et Eoli alors qu'il se retrouvait sur le dos de sa Milobellus, Eoli les surveillant en hauteur. Il était brisé ... physiquement ... psychologiquement ... mentalement.

-----

Des journées ... s'étaient écoulées ... De très longues journées même. De longues journées ... De trop longues journées ... Un homme portait une veste à capuche, capuche qu'il avait sur le sommet de son crâne. La tête baissée, on ne pouvait pas voir son visage ... ou presque ... La seul chose qu'on pouvait voir quand on l'observait, c'était l'oeil gauche, complètement vide de vie, entièrement blanc ... mort ... Mais il en était de même pour la jeune femme qui l'accompagnait. Son oeil gauche était parcouru par une vilaine cicatrice ... et son corps l'était tout autant, en de nombreux endroits. Elle portait une magnifique robe rouge, belle et non froissée comme si elle avait été achetée récemment. Son bras gauche était dénudé tandis que son bras droit avait une protection de tissu blanc. On pouvait remarquer une cicatrice qui se dessinait le long de son cou, passant dans le creux de ses seins alors qu'elle avait toujours la tête baissée. Ils étaient en pleine journée de marché et ils ne passaient pas inaperçu. Si quelqu'un avait chercher à voir sous la veste du jeune homme, il aurait pu deviner les mutilations qu'il s'était infligé ... comme celle la plus visible ... Celle infligée à son oeil. Une main se posa sur l'épaule d'Elena, la faisant sursauter et trembler. Elle poussa un cri de surprise, Soriu se retournant vivement, agrippant le bras d'un homme d'une quarantaine d'années. Celui-ci gémit de douleur, lâchant les colliers de perles qu'il avait dans son autre main.

"Qu'est-ce que vous nous voulez ?! Ne la touchez pas !"

"Aie aie aie ! Mais je voulais savoir si la demoiselle était intéressée par mes bijoux !"

Des bijoux ? La demoiselle ? C'était vrai ce mensonge ? Il ne tomberait plus dans un traquenard de la sorte ! Elena était derrière lui, se cachant, apeurée par tout le monde ou presque ... Ce genre de ... choses ... Il ne laisserait plus personne la toucher. PLUS PERSONNE ! Il regarda les colliers par terre, relâchant le bras du marchand avant de les prendre. Un collier de pierres violettes ? Il se tourna vers Elena, la regardant pendant quelques instants. Il retira sa capuche, murmurant :


"Ca ne lui ira pas ... du tout. Ce genre d'artifices est inutile et ..."

Il s'arrêta dans ses propos, posant son regard ... sur cet objet ? C'était quoi cela ? Une rose de cristal rouge ? De rubis ? Rubis ... comme l'oeil qu'avait perdu Elena ... Comme tout ce qu'elle avait perdu ... depuis ce jour ... C'était une petite rose ... fragile ... très fragile ...  Du moins, c'est comme ça qu'il la voyait. Sans parler, il désigna du doigt la rose rouge avant de sortir l'argent. Le marchand le remercia mais il ne fit qu'hocher la tête. Elena le regarda avec lenteur, c'était pour elle ? Non ? Car le jeune homme ne lui offrait guère la rose. Elle s'était attendue néanmoins à ce que ça soit le cas ... Et pourtant ... Non ? Le jeune homme prit sa main dans la sienne, la regardant pendant quelques instants. Elle murmura :

"So ... riu ? Pourquoi est-ce que tu as acheté cela ? C'est ... une belle rose."

"C'est un artifice ... inutile ..."

Alors pourquoi l'avoir acheté ? Elle ne lui posa pas la question. Depuis ce jour, le jeune homme avait tellement changé, totalement changé même. Il se dirigeait maintenant vers un marchand de tissu, posant son oeil encore valide sur lui avant de tendre la rose. Il lui posa quelques mots qu'elle n'entendit pas, le marchand répliquant par un hochement de tête, emportant la rose avec lui. Il fallut attendre quelques minutes plus tard  pour que l'homme présente un nouvel objet à Soriu. Maintenue par un magnifique tissu vert comme la couleur de l'émeraude, la rose avait été allégée réduite de taille pour s'insérer à l'intérieur de ce qui semblait être un bandeau. Encore une fois, il paya le dû avant de s'éloigner. Ils n'avaient plus rien à faire dans cet endroit peuplé.

Elena ne faisait que le suivre. Aujourd'hui avait été assez spécial ... Tous ces beaux tissus, ces beaux vêtements, tous ces achats, Soriu avait acheté tout cela pour elle. Elle ... savait pertinemment que c'était pour se faire pardonner mais elle ne lui en voulait pas. Elle ne lui en voulait pas du tout. Ce n'était pas de sa faute ... Pas du tout. Elle commença à sangloter mais la main de Soriu se posa sur son dos, l'intimant d'avancer plus rapidement. Il n'était pas devenu plus brusque, plus distant, loin de là ... C'était juste qu'ils étaient entourés ... par les humains. Les minutes s'écoulèrent et finalement, il s'arrêta, Elena faisant de même de son côté. Il lui murmura de fermer son oeil droit, chose qu'elle fit. Elle sentit qu'il posait quelque chose sur son visage. Il lui demanda ensuite de rouvrir son oeil droit. Il recula de quelques pas, créant un miroir de glace entre elle et lui, la présentant dans sa nouvelle stature.



"Cela n'excusera jamais ... ma faiblesse ... Cela ne pardonnera jamais ... mon incapacité à te protéger ... mais tu n'es plus pas une pokémon. Tu n'est pas une humaine ... Tu es au-dessus de tout ça ... "

"Ce n'est pas important, Soriu. Ce n'est pas important du tout. Tu ..."

"Si les humains ... ne sont pas prêts à accepter mon amour ... pour toi ... Elena ... Alors ... Je ne suis pas prêt à accepter l'humanité. Elle devra lutter pour ne pas disparaître ... J'ai été trop passif ... trop gentil ... trop amical ... et ils en ont profité ... Ils ont osé osé mutiler ton corps ... Ils ont oser te blesser ... Ils ont oser te faire souffrir et je ne leur pardonnerai pas ... Je ne leur pardonnerai plus. Elena, l'humanité est mauvaise en son sein. L'humanité ne mérite pas sa place dans ce monde. Si tu es prête à me suivre ... dans ce chemin pavé de sang, dis-le moi. Il en sera de même pour les autres. Je ne les laisserai plus faire. Les monstres ne sont pas ceux auxquels on croit."

"Soriu, tu te trompes de voie. Ce n'est pas la marche à suivre. Tu vas vers un chemin qui te mènera à la même arrivée que ces êtres que tu détestes. Ce n'est pas ... la route que tu dois prendre mais ... Je ne vais pas te guider car je comprends ce que tu ressens. Moi aussi, je suis prête à salir mes mains. Quitte à sombrer dans la folie, quitte à ce que les flammes de la vengeance nous dévorent, restons unis jusqu'à la mort. Arceus nous a abandonnés, l'humanité nous a trahis, nous sommes seuls dans ce monde ... autant tout faire pour que cela soit dans le sens premier de ces termes."

Elle venait de lui faire un tendre sourire alors qu'il posait un genou au sol, prenant sa main pour l'embrasser. Son unique oeil rouge devint rose, le forçant à se lever. Elle passa ses deux bras autour de son cou, collant ses lèvres contre les siennes. Un filet de sang s'écoula le long de leurs mentons, chacun ayant mordu les lèvres de l'autre pour exprimer l'unique passion qui les dévorait maintenant. Ils étaient seuls ... L'humanité n'avait plus de place dans leur monde.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1762

Fiche de personnage
Points: 69
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum