[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle est votre oeuvre favorite ?

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_lcap_img18%[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_rcap_img 18% 
[ 3 ]
[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_lcap_img6%[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_rcap_img 6% 
[ 1 ]
[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_lcap_img6%[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_rcap_img 6% 
[ 1 ]
[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_lcap_img18%[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_rcap_img 18% 
[ 3 ]
[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_lcap_img6%[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_rcap_img 6% 
[ 1 ]
[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_lcap_img12%[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_rcap_img 12% 
[ 2 ]
[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_lcap_img34%[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Vote_rcap_img 34% 
[ 6 ]
 
Total des votes : 17

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par PNJ le Mar 29 Nov 2011 - 20:25

La Ville Lunaire avait revêtu les couleurs inquiétantes du Maître des Cauchemars. Pour un temps déterminé, à peine une journée, la cité changé de dieu protecteur. La Reine Lune laissait place à son rival, pour réveiller les peurs des Erasiens. C’était la seule manière pour que le Roi des Ombres ne s’en prenne à eux le reste du temps : que son ennemie lui concède le culte de son peuple pendant un temps bref.

Mais, tout ceci n’était que légende. Les cris de peur des habitants et des visiteurs étaient presque aussitôt remplacés par des rires, chacun se moquant de lui-même et des autres pour les frayeurs fictives qu’ils avaient eues. A chaque coin de rue, une bougie placée dans une baie creusée faisait office de lanterne, donnant un côté mystérieux à la ville. Partout, des habitants proposaient masques, sucreries ou tours de passe-passe pour attirer les clients et les faire eux-aussi participer à cette folle fête.
L’effervescence était la plus importante au cœur de la ville. En effet, la cité avait construit une estrade au beau milieu de la place centrale, que seuls éclairaient quatre flambeaux. Quelques saltimbanques y effectuaient un spectacle. Cependant, leurs spectateurs semblaient attendre autre chose…
Enfin, les dirigeants de la ville proclamèrent le début des festivités. Pour la plus grande joie (ou frayeur) du public, des dresseurs venus des quatre coins d’Erasia allaient tenter de leur faire peur. Avec la Lune Noire comme spectateur supplémentaire…

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1140

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par PNJ le Mar 29 Nov 2011 - 20:27

Participation de Kajin' avec Hogosha, son Feuforêve :

Ô ils s’éveillent
Cette nuit est la vôtre
Quittez votre sommeil
Vous, maléfiques Apôtres

Cette nuit est celle
De tous les disparus
Mort curieuse ou occulte
Qu’ils racontent ce qu’ils ont vu

Cette nuit est une Renaissance
Cette nuit, de nouveau-nés seront là
Cette nuit est celle de l’attirance
Cette nuit est régie sous leur loi

Ce soir, le fleuve va être agité
Les eaux troubles du Styx
Ce soir, vont bouillonner
Lorsque les âmes s’éveillent des eaux d’onyx

La barque de Charon
Naviguant sur les flots ombreux
Ramenant des corps en putréfaction
Va façonner de leur creux...

Un nouvel être va se dresser
Beaucoup vont renaître
La barque, une fois amarrée
Laissera passer le maître

L’Ankou fera tourner sa faux
Une dernière fois, sera tranchée
L’air et les oripeaux
Des morts frappés par la lame inversée

Les revenus de l’autre monde
Comme le corps creux d’un Munja
Vont faire frémir l’onde
Eux, les autorisés de Giratina

Alors, nous, les ressuscités
Nous savons tout cela
Réunis dans les clans que nous avons formés
Accueillons les revenus de l’au-delà

N’ayez crainte de ces ombres
De ces êtres qui, malgré leurs aspects
N’ont rien de mauvais, juste dans la pénombre
Il faut les aider à trouver la Lumière
Pour qu’ils commencent une nouvelle ère
N’ayez crainte de ces spectres errants
Anciens humains, nouveaux revenants
N’ayez crainte de leurs traits
Car c’est ainsi que je suis né…


[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi 533231PartcipationKajin
N.B : L'image n'est pas de Kajin'


Partcipation de Kuro avec Chitsume, sa Mangriff :

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi 111031093928311918


Participation d'Ys Ker avec Dym, sa Elecsprint :

La nuit commençait à tomber. Ys entra sur la piste, sans Pokémon à ces côtés. Il se présenta puis claqua des doigts et rien ne se passa.
Les flammes nues des bougies commencèrent à vaciller, et une forme sombre, basse, entourée d’éclairs commença à bouger, dans le public, de façon aléatoire, paralysant momentanément les gens. Ce ne semblait pas être un Pokémon ombre car il entrait parfois physiquement en contacte avec les gens. Ses Yeux rouges étaient parfois parcourut d’éclairs. Mais il était tout noir, et très rapide. Plusieurs personnes essayèrent de l’arreter, mais ils eurent l’impression de toucher du Wattouat
La chose fit deux fois le tour de l’assemblée avant de venir s’arrêter près d’Ys. Devenue visible et statique, la silhouette à tête de citrouille avait la forme d’un Elecsprint noir.

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi 112781PartcipationYs

Ys défit les boutons, puis enleva la citrouille de Dym. Il retira ensuite le costume, sous forme d’un collant. Il ne restait plus qu’une Elecsprint normale. Ils saluèrent la foule, sans dire un mot, et partirent. Ys avait la citrouille sous le bras et le collant dans l’autre main.

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1140

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par PNJ le Mar 29 Nov 2011 - 20:27

Suite des participations :

Partcipation de Lyse avec Tekken, sa Meditikka :

Les histoires à faire peur de Meditikka.

Lyse ne comprenait pas trop pourquoi Tekken l'avait suivie depuis sa mission au Parc Safari. On aurait pu croire que la Meditikka aurait souhaité rester à la réserve et tout oublier des hommes, mais non. En fait, elle semblait attachée, d'une certaine manière, à la Flamenoise.

Et puis, après quelques temps, la jeune fille, lorsqu'elle se trouvait en la présence de sa Pokémon, commença à remarquer que certaines pensées qu'elle avait n'avait rien à voir avec ses propres sentiments. C'était comme avoir une idée en totale contradiction, ou sans aucun lien, avec ce à quoi on réfléchit. Il lui fallut encore un peu de temps pour comprendre que Tekken en était la source. La créature ne parlait pas, mais elle entrait parfois en contact avec sa dresseuse; pas avec des mots, mais des idées. Ce n'était pas de la télépathie, c'était de l'empathie.

C'était ainsi qu'elle avait pu lui faire part de diverses choses qu'elle ressentait, qu'elle souhaitait, comme par exemple la participation à ce concours d'Halloween, après avoir croisé deux enfants qui en parlaient, en ville. Lyse avait soudain eu fortement, très très fortement envie de s'y rendre, pour montrer ses pouvoirs et effrayer par ses talents ces fichus humains... avant de comprendre que ce n'était pas seulement son désir à elle.
La préparation avait été un peu chaotique. Apparemment, Tekken avait déja toute une idée sur cette fameuse participation. Elle avait entendu, de ci et de là, des histoires racontées par les plus jeunes, ou même des adultes, alors que la fête des morts, des fantômes et sorcières approchaient. La Meditikka ne parlait pas et restait discrète, mais il semblait qu'elle écoutait beaucoup, très attentivement. aussi, Lyse notait au fur et à mesure les idées de prestations qui lui passaient par la tête, tout en sachant qu'elles venaient, de fait, de l'imagination de sa Pokémon.

Ainsi, après sa participation au Colisée, Lyse avait pris une navette dans un petit port de Flamen, mise en place exceptionnellement pour la fête sur l'île de la Lune, où se déroulerait le concours. Juste avant leur entrée en scène, elle avait revêtu une tenue sombre, avec un maquillage terne; elle ne serait pas la reine du spectacle, mais tenait à rester dans l'ambiance. Puis, ce fut le tour de Meditikka de se rendre sur l'estrade. Sa dresseuse se tenait dans l'ombre, derrière elle, juste devant un rideau qui faisait office de fond.

Après les longues répétitions, elles étaient prêtes. La demoiselle fit apparaitre dans ses mains deux flammes, qu'elle laissa s'envoler autour de sa créature, gardant un contrôle continu dessus, tandis que Tekken lançait une attaque Choc-Mental à l'assistance. Pas de quoi les blesser, bien sur, juste de quoi leur faire ressentir un choc, et entendre sa petite voix.

"Il était un fois..."

La voix, très enfantine, avait un ton glauque, presque malsain. Histoire de mettre les spectateurs directement dans l'ambiance, en fait. Lyse se chargerait du reste du conte.

Des poupées de chiffons et de paille étaient disposées tout autour de la Meditikka. Soudain, elles prirent vie. Toutes, entourées d'une aura bleue, dénonçant l'usage des pouvoirs psychiques du Pokémon, se mirent à flotter à 30 centimètres du sol, continuant leur danse autour de Tekken. Lyse s'éclaircit la voix, et commença à parler.

"... Une jeune demoiselle vivait dans un petit village au Sud de Flamen..."

Une première poupée se mit en avant , représentant la jeune dame. Tandis que Lyse narrait, avec une voix de conteuse tout à fait honorable, les péripéties qui se présentaient à la pauvre Flamenoise de l'histoire, la petite poupée subissait toutes sortes de malheur, dus à l'action des pouvoirs Psy de la jeune Pokémon.

"... Et finalement, elle mourut, le troisième jour..."

SCHLAC ! Sous les yeux du public, fasciné, la poupée se déchira en deux sur la longueur, avant de retomber mollement au sol, inerte. Après un instant de silence, Lyse entama la seconde histoire, celui du chasseur devenu fou, qui dormait le jour et partait à la chasse à l'homme la nuit. De nombreuses poupées subirent le même sort que la première, alors que celle du chasseur...

"... finit par se pendre, réalisant l'horreur de ses actes."

Le nombre de poupées contrôlées par Tekken diminuait au fur et à mesure, parfois aidé par Lyse lorsqu'il fallait en faire brûler, et tandis que la jeune fille continuait ses histoires. Elle qui ne connaissait pas grand chose des contes d'Halloween se demandait d'où sortait toutes ces idées sordides qu'avait sa Pokémon, car bien sur, même si c'était l'humaine qui parlait, c'était la Pokémon qui imaginait. Les contes s'enchainaient, entre celui de la vieille femme qui reçoit chaque nuit la visite de son défunt mari et finit par en perdre la tête, ou le guerrier frappé par la lance d'un Dragonnier fantôme. Ils ne restaient presque plus de poupées sur la scène, et les deux demoiselles arrivaient à leur dernière histoire...

"Ceci se passe... dans une auberge. Une petite auberge perdue..."

Illustrant les propos de sa dresseuse, Tekken décrivit comment, dans cette auberge, chaque matin, les clients étaient retrouvés morts, de façon incompréhensible, puis comment le dernier encore vivant, un jeune garçon, Flan, fut accusé des meurtres.

"Tu resteras seul ici cette nuit, lui dit-on, et si demain à l'aube tu es toujours en vie, c'est bien que tu étais le meurtrier, n'est-ce pas ?"

Mais le jeune garçon a peur, car il sait bien qu'il n'est pas l'assassin... et cette nuit là, il commence à entendre d'étranges bruits, une comptine, qui semble chantée par les mûrs eux-même...

"Flan, Flan, j'arrive, j'approche, je rentre dans l'auberge..."

Et la voix se rapproche, sans cesse, alors que Flan se cache sous ses draps, sous son lit, de plus en plus terrifié. Apparait alors sur scène une nouvelle poupée, une étrange chose à huit pattes qui se déplace maladroitement autour de Tekken, gênée par tous ses membres.

"Flan, Flan, j'arrive, j'approche, je rentre dans la chambre..."

La voix de Lyse, elle-même entrainée par son récit, se fait de plus en plus basse et lente, comme pour faire durer un suspens insoutenable pour le public, qui se doute déjà de la fin en voyant l'étrange créature s'approcher d'une petite poupée toute simple, à l'allure parfaitement inoffensive, qui déjà lève les bras d'effroi, tandis que la première patte du monstre la frôle...

"Flan, Flan, maintenant, c'est fini pour toi..."

SCHLAC ! Aucun des spectateurs ne put dire en quoi était faite la patte du monstre, mais un coup a suffi à trancher nette la tête du pauvre Flan, qui retombe au sol. Le spectacle est fini, et le mal a vaincu. La poupée monstre s'envole alors, lentement, avant de se jeter dans le public, et les personnes qui viennent de le recevoir sur la tête hurle déjà d'effroi. Mais Tekken, rejointe par Lyse, s'est déjà levée, a saluée, et attend maintenant la décision des juges.

Spoiler:
[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi 164492ConcoursLyse


Partcipation de Kraig avec Zeny, son Coxy :

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi 352878ConcoursKraig


Participation d'Ishizu avec Treshan, son Typhlosion :

Spoiler:
[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi 914266Concours

Partcipation de Lehna avec Saphir, sa Chaglam :

Beware of Black Cats

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1140

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par PNJ le Ven 16 Déc 2011 - 17:20

La première partie du concours s’était terminée. Les juges discutaient entre eux, afin de déterminer les prestations les plus effrayantes.
Enfin, ils firent part de leurs délibérations. Les quatre finalistes seraient Kajin’, Lehna, Kraig et Lyse.
Les juges invitèrent les finalistes à monter sur l’estrade, et les répartirent en duos pour la dernière épreuve. Ainsi, Hogosha se retrouva à faire équipe avec Tekken, tandis que Saphir devrait coopérer avec Zeny. Néanmoins, ils ne devraient pas se combattre. Ou du moins pas vraiment.

« Félicitations à vous quatre qui avez passé la première épreuve. Cependant, votre victoire est encore loin d’être acquise… Cette fois-ci, vous devrez nous transporter en faisant preuve de grâce et d’élégance, mais aussi de coopération… Dans une épreuve de danse ! »

Une rumeur amusée parcourut la foule, tandis que des musiciens prenaient place. Ils entamèrent alors leur morceau, signalant le début de l’affrontement.



[C’est donc une épreuve de danse qui vous départagera. Vous devrez non seulement vous démarquer, mais aussi coopérer avec votre partenaire pour espérer gagner. Les attaques sont autorisées, pour embellir votre prestation ou gêner celle de vos adversaires, mais vous ne pouvez en aucun cas les attaquer délibérément ! Faire une telle action entraînera la disqualification de votre pokémon.
Les posts se dérouleront dans cet ordre : Lehna → Kajin’ →  Kraig → Lyse
Bonne chance.]

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1140

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Lehna le Ven 23 Déc 2011 - 20:35

La princesse arriva enfin. Le chemin avait été long jusqu’ici, elle ne comprenait pas vraiment comment certaines personnes pouvaient prendre plaisir à voyager ainsi. Elle s’était fixée un but, et cela lui donnait le courage de continuer, d’aller de l’avant. Ceci dit, elle n’appréciait pas être sur les routes, c’était lassant, ennuyant et parfois fatiguant, sans compter les passages boueux et difficile à franchir.
Mais là n’était plus la question. Elle avait atteint l’endroit qu’elle recherchait, et penser à ce qu’elle avait enduré ne l’avancerait à rien. Elle s’avança dans la ville, observant les lieux, prenant des repères.

Le Soleil venait de se coucher, et l’animation commençait à se faire sentir dans la ville. Lehna avait l’impression que toutes les maisons du village étaient illuminées, décorées de bougies et de chandeliers, sans compter la lumière artificielle générée par quelques pokémons. Elle remarqua que l’âge moyen de la population semblait tourner autour d’une vingtaine d’année, en bref, des gens de son âge. Instinctivement, la demoiselle se crispa un peu. Elle ne connaissait pas ceux de cet âge là, et ne savait pas bine comment il fallait les gérer. Elle n’en avait rencontré que très peu au château, et essentiellement que des hommes, des prétendants, des gens qui étaient donc déjà à ses pieds avant qu’elle ne fasse ou leur demande quoi que ce soit.

Elle repoussa deux messieurs qui avaient tenté de faire la conversation, en les ignorants royalement. Elle n’était pas la pour faire jou-jou, elle cherchait le lieu ou se tenait se fameux concours dont elle avait entendu parler… D’ailleurs, elle n’eut aucun mal à trouver, grâce au bon nombre d’affiches qui lui indiquait le chemin à suivre. « Grand concours d’Halloween de la ville Lunaire » affichaient-elles fièrement, avec une grande flèche.

Enfin, elle arriva devant une bâtisse qui ressemblait à une grande salle des fêtes. Elle escalada avec toute la grâce et agilité dont un être humain pouvait faire part. En haut, elle fut accueillie par un petite dame, un peu ronde, qui lui expliqua les termes et le déroulement du concours, avant de prendre sa candidature avec Saphir, que la princesse invita à faire sortir de sa pokéball pour la présenter. La dame les conduisit enfin vers un vestiaire, les invitant à se changer et à se préparer. Lehna la remercia d’un de ces sourires envoûtant dont elle avait le secret, puis chercha du regard quelque chose qui pourrait faire l’affaire. Autant il y avait moyen de trouver un déguisement pour Saphir, autant il n’y avait rien pour les humains. De toute façon, ce ne serait pas elle qu’on allait juger, donc son apparence à elle ne comptait pas beaucoup, mais quand même…
« On va s’occuper de toi, puis j’irais me changer. »
La petite Chaglam approuva d’un hochement de tête. Elle se posa sur un comptoir, en face d’un large miroir, et attendit que sa maitresse s’occupe d’elle.

Une heure plus tard, le chat était transformé. Ses oreilles étaient devenues pointues, de même que deux petites dents de vampires dépassaient de sa gueule. Ses griffes étaient sorties, et sa fourrure devenue noire était toute ébouriffée. Ses yeux rouges sang captait l’attention encore plus que d’habitude. Satisfaite, Lehna laissa tomber le maquillage pour habiller Saphir d’un chapeau pourpre et d’une jolie cape.
« Tu les enlèveras lorsque tu commenceras à danser, ça te gênera plus qu’autre chose sinon. C’est juste pour faire impression au début. Le premier regard est ce qui compte le plus, tu le sais. »
La Chaglam approuva d’un hochement de tête, et se laissa passer autour du cou un collier orné d’une grosse pierre bleue. Un énorme saphir. Lehna ne sortait ce collier que pour les grosses occasions, car elle avait peur qu’il ne s’abime ou se fasse voler. De son sac, elle sortie une exacte réplique de celui dont elle avait habillé son pokémon et le mit autour de son propre cou. Ainsi, tout le monde pourrait immédiatement faire le rapprochement entre les deux.

Ensuite, elle s’éclipsa derrière une cabine, et troqua ses habits de voyage contre une tunique de cérémonie. Elle ne faisait pas très Halloween, mais la femme n’avait rien de mieux, alors elle allait se contenter de se faire aussi belle que possible. Dans une tenue de la cour, elle ne pouvait guerre faire mieux. Elle se maquilla tout de même avec des longues dents pointues, comme pour Saphir, et trouva des petites lentilles qui donnaient à ses yeux une teinte rouge, maléfique. Cela n’était pas complétement désynchronisé avec ses vêtements bleus, surtout que ses cheveux bruns encadrants son visage l’assombrissait, la rendant d’autant plus insaisissable.

Puis, enfin, la petite dame ronde rentra dans les vestiaires, signalant à tous les candidats qui s’y trouvaient encore qu’il était temps de monter sur scène.
La princesse, avec Saphir sur ses talons, enjamba le pas à tous les autres qui se mouvaient avec elle, et essaya de faire un peu de repérage, pour voir à qui elle aurait affaire. Elle ne put guère voir ceux qui étaient vraiment une menace, car elle se retrouva sur une grande scène, éclairée par des multiples projecteurs, avec une foule en face qui acclamait à cœur joie alors qu’ils n’avaient encore rien vu. Un monsieur présentateur fit un petit speech avant de s’intéresser aux candidats et de leur demander qui ils étaient, d’où ils venaient, et d’autres informations inutiles dans le genre. Lehna se demandait franchement à quoi se résumait cette perte de temps, mais était consciente de devoir jouer le jeu pour gagner.
« Enchanté de vous rencontrer tous… » dit-elle avec son intention la plus délicate et la plus séduisante qu’elle puisse prendre, « Je m’appelle Lehna, et j’arrive tout droit de Mizuhan pour participer à votre beau concours avec ma petite Saphir, habillée pour l’occasion. » Le petit chat poussa un gentil miaulement, en écarquillant grand ses yeux, se faisant toute mignonne. Sa maitresse, avec toute la grâce du monde, écarta doucement une mèche qui lui tombait sur le visage, l’illuminant d’un sourire hypnotique. « C’est la première fois que je participe à un concours de ce genre, j’espère que vous serez compatissant. »
Un grand applaudissement accompagna la fin de sa phrase, alors qu’elle inclina légèrement la tête en signe de remerciements.

Lorsque toutes les personnes furent introduites, après des délibérations qui semblèrent interminables à la princesse, le monsieur annonça que seul quatre des candidats étaient encore invités à rester, parmi eux Saphir, un Coxy, un Feuforêve, et une Meditikka. Ensuite, il expliqua que pour séduire le jury, il allait falloir danser en couple. Saphir fut casée avec le Coxy, ce qui fit sourire la jeune femme. De toute façon, lui ou un autre, le résultat serait le même.

Quand les quatre participants furent invités à avancer, Lehna jeta un coup d’œil à sa Chaglam, qui lui répondit d’un léger hochement de tête. Le chat se leva, et d’un habile coup de patte ôta la fermeture de sa cape, avant de la laisser tomber élégamment, comme si le pokémon félin faisait un strip-tease. D’un coup de tête, elle fit tomber son chapeau et se mit à avancer lentement vers le centre de la scène, et balayant les spectateurs et surtout les jurys du regard. Sa queue n’était pas enroulée à son habitude, mais la suivait tel un serpent. Lehna sourit. Cela n’allait pas être facile au Coxy de danser sereinement en évitant la longue queue de Saphir. Et s’il lui marchait dessus, on ne pourrait pas dire que c’est la faute au chat…
Saphir fit un petit tour sur elle même, gracieusement, et se mit à ronronner doucement, explicitant le fait qu’elle était contente d’être là. Elle poussa quelques petits rugissements, cherchant à la fois à attirer l’attention tout en restant dans le thème, et en intimidant les autres participants, avec un peu de chance. Elle continua à s’exhiber subtilement, en attendant son partenaire et la musique annonçant le début de la danse, ne quittant jamais les jurys des yeux, en continuant à miauler et rugir occasionnellement.


Dernière édition par Lehna le Jeu 13 Sep 2012 - 13:50, édité 1 fois

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Lehna_banniere
Lehna
Lehna
Informations
Nombre de messages : 291

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Kajin' Nezumi le Sam 24 Déc 2011 - 19:08

Kajin’ caressa la tête d’Hogosha, qui lévitait d’un air plutôt fier, dans la salle d’entraînement. Il était heureux de participer à ce concours, et espérait bien remporter une belle victoire à sa dresseuse, comme avait réussi à faire Warai, la dernière fois. Sekei, pour une fois, ne semblait pas jaloux outre mesure et restait perché sur la tête de sa dresseuse, observant cette dernière en pleine construction de quelque chose. La suite était une épreuve de danse et, aussi ridicule que cela puisse paraître, des autres concurrents qu’elle avait aperçu, il n’y avait pas d’autres fantômes. De fait, elle était en train de placer des ribambelles de tissu sur des anneaux d’or, que l’ectoplasme ferait bouger comme bon lui semblerait. Lorsque le présentateur annonça la présentation des participants, elle se leva. Elle ne s’était pas vêtue d’une manière effrayante, elle avait juste prit des vêtements noirs. C’était son Pokémon qu’on jugeait, pas elle. Elle flatta l’esprit et sortit sous les projecteurs, avec les autres. Ils devaient se présenter, l’un après l’autre. Lorsque vient son tour, elle eut un sourire, très détendue.

"Bonsoir à tous ! Je me nomme Kajin’ Nezumi, originaire de Nalcia. Ce soir, c’est Hogosha qui vous montrera ses talents !"

Des murmures parcoururent la foule et elle comprit rapidement que certains la reconnaissaient. Elle sourit à nouveau.

"Certains parmi vous me reconnaisse peut-être. J’ai participé au Festival de Natsu, ceci est donc mon deuxième concours."

Toujours calme et tranquille. Elle estima qu’elle en eut assez dit et laissa agir son Pokémon, qui conta, en vers, l’histoire des membres de son espèce.

Ils attendaient dans une pièce, tous les concurrents rassemblés là. Ils espéraient tous être pris pour le deuxième tour, le tour de danse et chaque participant avait encore son costume, si costume il portait. La Nalcienne ne connaissait personne, à part un garçon aux cheveux blancs, Ishizu. Elle se souvenait de lui… Elle l’avait croisé, une fois, près de Célosia. Elle n’avait pas eu trop l’occasion de lui parler, mais dans ses souvenirs, il était quelqu’un de plutôt sympathique. Elle n’osa cependant pas trop s’approcher et sympathiser avec lui. Elle était comme à côté de ses bottes, comme à chaque concours. Le Feuforêve voletait près d’elle, serein. Il n’était pas particulièrement anxieux et ne voulait pas l’être, pour ne pas angoisser encore plus sa dresseuse. Finalement, la femme un peu ronde rentra et annonça le nom des gagnants : une Chaglam, un Coxy, une Meditikka et son Pokémon. Elle eut un rire heureux en voyant son spectre virevolter dans les airs et le caressa avec une grande attention. Puis, elle sortit, avec les trois autres finalistes. On lui annonça qu’elle coopérerait avec une dénommée Lyse et son Pokémon, celui à l’histoire effrayante. Kajin’ avait été assez impressionnée par le numéro du duo et s’empressa de leur en faire la remarque. Si les Pokémon devaient danser, la cohésion entre les dresseurs pouvait être importante. Alors, la guerrière salua sa camarade.


"Bonsoir… Lyse, c’est ça ? Ravie de te connaître ! Moi c’est Kajin’, quant à mon Pokémon, c’est Hogosha. Tu as déjà participé à un concours auparavant ?"

Les Pokémon prenaient place, le spectre face au combattant. Le fantôme se concentra pour que les bandelettes noires qui couvraient son corps puissent commencer à bouger. Il pouvait ainsi « saisir » les mains de sa cavalière et pouvoir avoir quelques membres. Il fit semblant de s’incliner comme un gentleman face à la demoiselle qu’il invitait, un large sourire peint sur le visage. Le fantôme était heureux, très heureux, sans savoir pourquoi. Cet endroit, cette atmosphère, tout ici l’emplissait de joie, et il allait tout donner ! Et il partait avec un avantage : il était apte à communiquer par télépathie avec sa dresseuse, et avec la Pokémon. Ça allait être utile pour établir des stratégies, ou même s’aider. Il établit d’ailleurs un premier contact ainsi.

"Bonsoir. Je me nomme Hogosha, et toi ? J’espère de tout cœur que nous nous en sortirons, préviens-moi si les bandelettes te gêne plus qu’autre chose…"

Le fantôme fit luire un peu plus les perles roses qui ornaient sa gorge, manifestant sa joie. Il se devait de commencer, mais la Chaglam entama rapidement la danse. Elle semblait ne pas trop se préoccuper de son adversaire, ce qui surprit le jeune Feuforêve. Elle ne voulait pas coopérer avec le Coxy ? Etrange pourtant, c’était quelque chose de nécessaire ! A moins qu’il ait mal compris… Il soupira. Ca n’était pas son problème, après tout. Il observa à nouveau sa partenaire.

"Une idée stratégique, quelque chose ? Pour ma part je pensais à quelques petits pièges conçus par nos pouvoirs psychiques, mais je suis preneur de toute autre idée !"

Il était confiant et semblait à l’aise. Pour couvrir les ronronnements de la féline –il sentait qu’elle avait un caractère spéciale, il n’était pas convaincu qu’elle soit si aimable que ça, bref, qu’elle jouait la comédie- il se mit à pousser des petits Rugissements. Néanmoins, pour ne pas ressembler à une brute qui beuglait ouvertement pour intimider les autres, il modula sa voix, pour adoucir les tons et rendre l’ensemble plus mélodieux. Après tout, plus tard, il apprendrait à chanter les Requiem, c’était là un bon entraînement ! Il continua donc son attaque, qui avait un impact bien moindre mais qui parvenait à couvrir les cris et ronronnement de la chatte. Le Feuforêve la regarda, un petit sourire en coin. Il n’allait pas se comporter de façon magnanime et semblait même plutôt fier de ce qu’il accomplissait là, niveau bâton dans les roues. La compétition était lancée, et il ne se laisserait pas marcher sur … sur… Il ne se laisserait pas faire, étant donné que dans le cas présent, ses « pieds » étaient de simples bouts de papiers. Il regarda pourtant la jeune Pokémon, son alliée et décida, une dernière fois, de communiquer.

"La Chaglam a l’air d’avoir son caractère mais… Je m’inquiète surtout du Coxy… Nous sommes un peu vulnérables, face à lui, non… ? Il faudra tout de même se méfier…"

Prudence était mère de sûreté, et les deux duos commencèrent à s’affirmer un peu plus dans leurs danses, pendant que la musique continuait de défiler, avec délicatesse.

_________________
Kajin' Nezumi
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1644

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par PNJ le Mar 7 Fév 2012 - 18:58

Etrangement, le Coxy finaliste ne monta pas sur l’estrade. Malgré les encouragements de son jeune dresseur, il s’obstina, allant jusqu’à s’enfuir à travers la ville. Kraig n’eut d’autre choix que de le suivre.
Tout cela provoqua une rumeur dans l’assemblée. Qu’allaient donc faire les juges, pour pallier à ce désistement inattendu ?
Après quelques minutes de concertation, ils finirent par se mettre d’accord. Le cinquième allait remplacer le concurrent manquant. Ils firent signe à Ishizu et son ours enflammé de monter sur scène. Ce seraient eux qui feraient équipe avec Lehna et Saphir.

Le concours pouvait reprendre !


[Suite à une absence de nouvelles de Kraig, c’est donc Ishizu qui prend sa place. Les couples et l’ordre ne varient pas. C’est donc à Ishizu de répondre à la suite de ce post, puis à Lyse. Bonne chance à vous !]

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1140

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Ishizu Yggdrasil le Ven 10 Fév 2012 - 17:30

La Ville Lunaire avait toujours eu ce charme certain pour le glauque et l'effroi, notamment pour ses festivals d'Halloween qui s’effectuait déjà une seconde fois depuis le début du voyage du jeune homme.
Cette année il y avait un concours qui se déroulait sur la place principale, un concours de peur donc. Ne voyant pas de contre indication pour s'inscrire, le jeune adulte ne se fit pas prier pour y inscrire certainement le plus effrayant de ses amis, son Typhlosion. Il faut dire qu'un glouton qui dépasse la taille de n'importe quel humain avec des crocs et des griffes qui avait vu plus d'une guerre devait surement en choquer plus d'un, rien que son attitude bestiale et sauvage en aurait effrayé plus d'un. En fait, cela les a peut-être un peu trop effrayés.
Treshan n'avait pas besoin d'artifice quelconque ni même d'histoire ou même de musique, qui voudrait se retrouver face à face avec un nounours pas content du tout qui pète le feu et qui peut vous éviscérer d'un coup de patte ? C'est d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle le jeune homme porte un protège abdomen en cuir recouvert d'une fine plaque de métal, on sait jamais tout ce qui peut vous sauter dessus et vouloir bouffer vos tripes.
Les flammes léchant le corps de son ami le mustélidé ont dut être de trop car l'assistance n’a pas retenu sa participation pour la suite du concours. Le jeune homme tapotait l'épaule de son compagnon, comme pour l'encourager après cet échec, il faut dire que la seule chose qui pourrait affecter émotionnellement notre compagnon le Typhlosion, c'est de décevoir son dresseur, vous le verriez cette grosse brute tout pataud sur ses deux pattes en train de se demande ce qu'il à bien pu faire de mal. Alors que l'animal de feu frottait l'une de ses pattes au-dessus de l'autre, montrant sa gêne, la femme replète revint en arrière en trombe, chopant le jeune homme par l'épaule.

— Que quoi ?

Elle ressemblait à une furie à être aussi excité. Si Ishizu avait bien compris, l'un des candidats avait stressé au point de filer le plus loin possible, il leur manque donc un danseur impérativement et il est le cinquième finaliste, ce qui veut dire qu'il est donc qualifié, certes par désistement, pour l'épreuve suivante. Il n'en fallait pas plus pour un Pokémon qui attendait se racheter auprès de son dresseur pour se motiver. En vérité, Ishizu n’a jamais était déçu mais Treshan est assez... émotionnel quand il s'agit de son compagnon de toujours
Ni une, ni deux, l'ours attrapa un déguisement qui se trouvait là dans un coffre à demi ouvert ou dépassé des bouts de tissus et de fanfreluches et débarqua en fanfare sur la scène sans se demander s'il ne devait pas se faire plus discret. Écartant les pans de rideaux qui formaient le fond de la scène, l'ours, remit de ses émotions, commença à danser se joignant au Pokémon qui avait vu son partenaire fuir par un stress trop oppressant.
Ce que ne sais pas notre très grand et gros amis, c'est quand on danse de cette façon, on à tendance à faire trembler un peu tout autour de sois, mais il faut le comprendre, c'est lourd comme bestiole ! Le jeune adulte se faufila par les coulisses, plus discret, une entrée bien moins remarqué. Il semblait légèrement agacés et consterné, il faut dire qu'il n'avait jamais vu son Pokémon, l'un de ses plus agressif et méchant, montré autant d'animosité pour... s'amuser ? Il passerait presque pour un guignol... sauf que sa prestation précédente devait rester dans les mémoires et imaginer un méchant glouton sous cet accoutrement qui le rendait presque ridicule était difficile à croire. En tout cas, ça ne gênait pas sa capacité de mouvement, c'était déjà ça.
Déjà que sa taille ne devait pas arranger ses trois autres compatriotes, il est vrai qu'il n'est pas facile de danser avec un géant, et si en plus son poids fait légèrement trembler la scène, si en plus il est enjoué et saute presque d'un pied sur l'autre, ce ne doit pas être bien pratique pour se coordonner.
Ishizu faisant signe à son compagnon de se calmer en faisant un signe avec sa main de haut en bas, l'animal se trémoussa un peu moins violemment mais toujours avec entrain, il se baissa même un peu pour paraitre moins imposant et tendit les deux pattes pour inviter la chatte à donner les siennes. Une invitation non forcé à faire une pirouette. Treshan avait une petite idée de comment rendre ce ballet plus beau tout en gardant son costume un peu pitoyable.
S'il y en avait bien un qui ne devait sentir aucune secousse du au nounours, c'est bien le spectre qui ne touche même pas le sol. Le jeune homme fit aussi une flamme de poing et la barra d'une croix de feux avec le majeur de son autre main, indiquant qu'il déconseillait formellement son ours de réchauffer l’atmosphère au point qu'il soit le seul à pouvoir supporter l'ambiance devenu quasi brulante pour les autres. Il générait autant ses adversaires que sa coéquipière.

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Baloot11

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi 1378111520-tumblr-mj09iollsx1ra3f3yo1-r1-500
Ishizu Yggdrasil
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Lyse le Mar 14 Fév 2012 - 15:52

Enfin son tour... Tekken était si excitée à l'idée de participer à ce concours qu'elle en avait des fourmis dans les pattes, et des frissons partout ailleurs. Les petites histoires contées par Lyse semblaient avoir eu l'effet escompté : elle en avait vu beaucoup, dans l'assistance, qui tremblaient en voyant ses yeux vides, ses poupées de chiffons déchiquetées. Elle avait savouré avec délice les regards effrayés, les frissons qui parcouraient certains humains, parmi les plus impressionnables. A eux d'avoir peur... Même si ce n'était que pour un temps, et d'une peur fictive.

En tout cas, les juges avaient trouvé leur numéro, à elle et sa dresseuse, digne d'être remarqué, puisqu'elles étaient qualifiées pour la suite. Enfin, surtout la Méditikka. Lyse n'allait plus vraiment pouvoir intervenir dans cette partie du spectacle, mais ça ne l'empêcherait pas de soutenir sa protégée pour cette épreuve. Cependant, vu l'absence d'entrainement, il faudrait qu'elle ait un don pour s'en sortir réellement bien... La Flamenoise ne le montrait pas, mais elle était soucieuse. Elle avait confiance en Tekken, mais, sachant ce qu'elle avait vécu, elle pensait, avec raison, que la petite pourrait facilement perdre le contrôle si quelque chose ici venait à lui rappeler les événements traumatisants de ces dernières semaines.

Cependant, elle n'eut pas trop l'occasion de remuer ses idées, une jeune fille, la dénommée Kajin', s'approcha d'elle et engagea la conversation.

- Bonsoir… Lyse, c’est ça ? Ravie de te connaître ! Moi c’est Kajin’, quant à mon Pokémon, c’est Hogosha. Tu as déjà participé à un concours auparavant ?

Avant de répondre, la Flamenoise lança un regard au Pokémon en question, qui déjà s'était placé face à Tekken et semblait lui aussi la saluer. Un Feuforêve, comme elle en avait vu de nombreux dans cette ville. Un Pokémon Spectre et un Pokémon Psy, c'était un duo plutôt intéressant. Lyse fit face à Kajin' et sourit.

- Enchantée, Kajin'. Tekken est le nom de mon Pokémon. Elle et moi sommes novices en matière de concours, j'espère que toi et Hogosha serez indulgents.

Elle aurait bien continué plus longtemps la discussion et ne souhaitait pas que l'autre demoiselle puisse penser qu'elle l'ignorait, mais elle préférait garder un œil sur la scène, où un nouveau venu débarquait tout juste, faisant trembler l'estrade, un Typhlosion. Et plutôt imposant qui plus est. Lyse vit Tekken se tendre lorsque l'Ours commença à se mouvoir dans tous les sens, envoyant des vagues de chaleur de tous les côtés, mais son maître le surveillait. Ça irait... Il faudrait bien que ça aille. Inutile de flipper, ça n'aiderait pas la petite.

Tekken, en effet, ressentait les inquiétudes de sa dresseuse, mais elle n'était pas aussi stressée qu'elle. Ce n'était qu'une épreuve de danse, et la danse, la grâce, tout ça quoi, ça la connaissait. Un peu. De plus, son partenaire, le Feuforêve, semblait motivé.

- Je m'appelle Tekken. Ne t'inquiète pas pour tes bandelettes.

La Meditikka, debout sur ses deux pattes, fit un bref salut vers le spectre, avant de joindre ses mains un instant pour méditer un peu. C'était une façon de se reconcentrer, tout en développant un instant ses capacités psychiques, sa souplesse, bref tout ce dont elle avait besoin pour le spectacle. Elle oublia l'espace qui l'entourait - le brouhaha du public, les rugissements de la chatte, les tremblements de la scène dus aux mouvements du Typhlosion, et même les inquiétudes de sa dresseuse - avant de rouvrir les yeux. Docilement, calculant tous ses mouvements, elle attrapa l'une des bandelettes d'Hogosha comme on prend la main d'un danseur.

La musique avait commencé doucement, comme une valse, mais elle devenait plus forte et plus rapide. Mentalement, elle signifia à Hogosha qu'elle se sentait plus disposé à surveiller les adversaires qu'à les attaquer; mais s'il en ressentait l'envie, qu'il se fasse plaisir, elle défendrait ses arrières.
Lyse
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 330

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Lehna le Jeu 1 Mar 2012 - 16:01

[Désolée si je détruis ton pokémon Ishy, Saphir est très critique ^^” xD]


Saphir continuait son cirque, jusqu’à ce que la scène se trouve troublée par un large ours apparemment perdu qui tapait des pieds dans le but de… Le chat tendit l’oreille. Pardon ? Avait-elle mal entendu ? La coccinelle avait pris peur et l’avait laissé avec… cette chose là-bas, qui s’approchait dangereusement ?

Le chat lança un coup d’œil à sa dresseuse, qui haussa légèrement les épaules et lui rendant un petit sourire. Elle n’était pas inquiète, elle savait Saphir capable de faire face à n’importe quelle situation, même celle aussi folle que celle là. Le Typhlosion n’avait pas beaucoup de grâce ? Qu’à cela ne tienne, il faudrait que la Chaglam en ait assez pour deux, c’était aussi simple que cela. Et même, cela lui simplifiait presque la tâche. Si elle arrivait à bien faire danser ce monstre, le jury remarquait nécessairement de la part de qui provenait tous ces efforts, lui laissant la première place du concours, celle qui lui revenait de droit. Après tout, ce chat faisait parti de la famille royale de Mizuhan.

Saphir se reconcentra alors sur la bête qui s’approchait d’elle. Avec de tels bousculements sur la scène, c’était difficile de garder une attitude gracieuse et envoutante, mais le chat s’en sortait néanmoins très bien. Elle avait vu bien pire, bousculée dans les salles de bal où les robes à froufrous et les chaussures à talons et les pieds de ces messieurs ne faisaient même pas attention à elle qui essayait simplement, à l’époque, d’accompagner sa maitresse.
Tactiquement, cependant, ce n’était plus une très bonne idée de laisser sa longue queue trainer de ça de là. Encore une coccinelle, elle aurait pu supporter le poids, mais imaginer ce truc là lui marcher dessus… L’idée la faisait presque frissonner. Lentement, sa queue s’entortilla à nouveau sur elle-même, pour reprendre sa position favorite. Elle fit les yeux doux au monstre en face, qui, une fois qu’il s’était approché, était moins impressionnant que ce à quoi le chat s’attendait. Certes, il était très costaux, mais en taille, il n’était guère plus grand qu’un adulte de haute taille, et les adultes étaient la seule chose qu’elle n’avait jamais fréquentée, elle avait l’habitude de les regarder de haut tout en étant bien plus petite.

Lorsqu’il lui proposa ses deux pattes, le chat failli refuser. Ce n’était pas que l’idée de la pirouette était une mauvaise idée, mais le faire comme ça, d’emblé, alors que la musique était encore assez calme – même si elle accélérait petit à petit – n’était peut-être pas le plus futé. Elle aurait plutôt imaginé une danse comme une histoire que l’on racontait au jury. Ils étaient deux jeunes pokémons, qui venait de se rencontrer, puis apprenaient à se connaître, se tournant autour, sans oser se toucher, puis se rapprochant petit à petit l’un de l’autre, jusqu’à devenir intimes, puis parfois ils se disputeraient, pour mieux se réconcilier… Un peu comme un compte à l’eau de rose. Au moins, le fait de mettre en place une petite histoire comme celle-là aurait l’avantage de capter facilement l’attention du jury, qui aurait, en quelque sorte, envie de connaître la suite.

Cependant, le pokémon volcan avaient d’autres idées, ou plutôt, d’autres « intuitions ». Il ne semblait pas du genre à réfléchir et à réaliser quelque chose de construit, mais d’avantages à faire sur des coups de tête puis à voir après si cela avait bien marché. Et dans le cas présent, Saphir ne pouvait se permettre de refuser de lui donner ses pattes, car cela pourrait être très mal vu du jury, et pourrait aussi briser le moral de son partenaire, ce qu’il fallait éviter aussi, ou alors ils allaient droit à la catastrophe. De plus, elle n’avait a priori aucun moyen de lui communiquer son idée, donc il allait falloir oublier cela pour l’instant et passer à autre chose.
Lentement, en agitant doucement ces longs cils et en plongeant ses yeux dans ceux de son cavaliers, Saphir posa ses deux pattes avant sur les siennes, que Typhlosion lui tendait. Son but, séduire le monstre. En effet, tout passait mieux quand le mâle, séduit au point de devenir idiot, se laissait faire en plus de le faire, en général, bien. De plus, l’amour était soit disant un sentiment noble et profond, et s’ils arrivaient faire ressortir cette impression de leur danse, ils gagneraient des points auprès des jurys à coup sûr.

Le chat lança très rapidement un coup d’œil vers leurs adversaires, même si cela ne l’intéressait guère. D’abord le monstre, rien que part sa taille, attirait beaucoup plus l’attention qu’eux, mais en plus le but était de danser correctement, et pour cela il fallait se donner cent pourcent dans la danse en question, sans se soucier des autres. Les deux autres pokémons attireraient à nouveau son attention s’ils s’avéraient dangereux, c’est-à-dire s’il attirait trop l’attention. Dans le cas où ils essayeraient de tenter quelque chose qui pourraient les nuire, Saphir comptait bien utiliser son cavalier comme un « prince charmant » qui la sauverait des méchants. Cela toucherait probablement le public, en plus de la laisser en sécurité. Mais ils semblaient sage et, se concentrant à nouveau totalement sur le pokémon en face d’elle, lui offrit son plus beau et séduisant sourire.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Lehna_banniere
Lehna
Lehna
Informations
Nombre de messages : 291

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Kajin' Nezumi le Ven 9 Mar 2012 - 14:23

"Eh bien, en voilà une étrange pimbêche. Et faux-jeton avec ça !"

Le spectre continuait de valser auprès de la jeune Pokémon Combat. Il semblait se tenir debout, comme un nobliau, doté de gestes fluides et légers, délicats. L’ours qui venait d’entrer en scène semblait un peu pataud. Mais au moins, il avait l’air ravi d’être ici et ça, même s’il était un adversaire, le fantôme reconnaissait volontiers que ça faisait plaisir à voir. Le Typhlosion était enthousiaste, peut-être un peu trop. La chaleur allait détruire une partie de ses bandelettes et ça, ça n’était pas bon pour lui. Il commença à se demander comment faire pour les protéger et interrogea la petite Pokémon du regard. Est-ce qu’elle possédait une compétence capable d’assurer leur protection si jamais l’ambiance se réchauffait un peu plus ? Si c’était le cas, il fallait l’employer, et vite. Surtout que le gros Pokémon faisait un peu trembler le sol. Le spectre commença à réfléchir en vitesse à une solution pour résoudre ce problème de mini-séisme intempestif. Sans compter qu’il n’appréciait que très moyennement le caractère de la Chaglam, qu’il parvenait à pressentir. Elle semblait si hautaine, si présomptueuse… et apparemment pas très enchanté du partenaire qu’elle venait de recevoir.

Kajin’ eut un sourire en reconnaissant Ishizu et Treshan. Ca faisait un sacré moment qu’elle ne les avait pas vus. A dire vrai, la dernière fois qu’elle les avait vu, le Typhlosion n’était encore qu’un simple Feurisson. Ca remontait à un bout de temps tout de même… Elle reporta son attention sur les Pokémon, pour éviter de se replonger dans ses souvenirs. Ca n’était pas le moment de se remémorer le passé. Elle regarda Lyse avec un sourire.


"Ne t’en fais pas. Hogosha et moi ne sommes pas spécialement ici dans le but de gagner. C’est plutôt une façon de nous rapprocher, de nous détendre."

Elle observa une nouvelle fois son compagnon qui semblait un peu inquiet pour ses bandelettes, mais aussi pour le sol tremblant qui pouvait gêner l’humanoïde. Il regarda sa partenaire et s’excusa par avance pour son geste. Puis, tout en contrôlant les bandelettes, il laissa les bouts de papier s’enrouler autour de la taille de Tekken, avant de la soulever. Bien entendu, c’était plus une œuvre psychique, mais la manipulation était telle qu’on pouvait croire que c’était réellement les mains de papiers du fantôme qui parvenait à porter la créature. Puis, le Feuforêve donna l’illusion de prendre appuie au sol pour décoller un peu plus. Il n’avait pas les compétences pour créer une sorte d’estrade ou de décor, alors le couple devrait faire comme si. Une fois en hauteur, le fantôme fit semblant de déposer la jeune Méditikka au sol –bien qu’ils soient en hauteur désormais- et, enroulant une de ses bandelettes autour de la main de sa partenaire, s’inclina, imitant un baisemain. Sur cette scène, les compétences théâtrales et chorégraphiques seraient les choses les plus regardées. Il fallait donc se donner à fond.

Pourtant, c’était plus fort que le fantôme, il ne pouvait pas s’empêcher d’étudier la Chaglam du regard. Il se méfiait d’elle. Elle n’avait peut-être pas un fort niveau de combattante, mais possédait la grâce naturelle de son espèce, ainsi qu’un fond de fourberie, d’après ce qu’il pouvait sentir. Quant à son coéquipier, il possédait la puissance. Heureusement qu’ils ne pouvaient pas s’attaquer directement, sinon, le spectre et la guerrière se seraient retrouvés dans une situation plus que délicate.

Hogosha chercha l’endroit d’où provenaient les lumières qui illuminaient la scène. Il repéra des Muciole et Lumivole que les dresseurs surveillaient, non loin de là. Ainsi donc, ces Pokémon insectes dressés servaient de projecteur. Personne n’avait interdit une attaque dirigée contre ces créatures et le plan de l’ectoplasme ne mettrait pas en danger les Pokémon chargés de l’éclairage. Non, loin de là, son objectif n’était pas de les blesser. Plutôt de diriger la lumière vers eux, qu’ils se retrouvent au centre de la scène. Mais le Typhlosion pourrait en tirer parti en embrasant son corps. Hm. Il devait encore réfléchir, ça n’était pas forcément une bonne idée.

Il était en pleine réflexion. S’il agissait en voulant mettre des bâtons dans les roues de ses adversaires, ces derniers pourraient en tirer parti. S’il ne faisait rien, il prenait le risque de perdre l’attention du jury. Tekken et lui étaient petits par rapport au Typhlosion, il attirait bien plus le regard. Il devait forcément agir, mais comment ? Peut-être qu’en déstabilisant justement le gros Pokémon, il gênerait sa partenaire… ? Il fallait essayer ça. De toute façon, qui ne tente rien n’a rien. Il regarda Tekken et lui sourit, alors qu’il continuait de valser, main dans la bandelette. Il décida de lui parler, les deux ayant des facilités de communication, grâce à leurs capacités psychiques.


"Prête ? Je pense gêner un peu nos adversaires, il va falloir se montrer prudent."

Il continuait de la faire tournoyer dans les airs, avec douceur et délicatesse. Puis, il se concentra pour projeter une Vague Psy sur le sol. Les anneaux colorés se fondirent dans le sol de la scène, si bien qu’il ne resta plus qu’une petite partie colorée qui dépassait. Les demi-anneaux commençaient à bouger, en vague, montant et descendant. Puis ils se placèrent sous les pattes du Typhlosion, pour le faire trébucher, voire tomber. Ca pouvait sembler bizarre, mais la Vague Psy était comme une demi-sphère lisse et glissante, elle était solide, on pouvait entrer en contact avec. Cette aspérité avait pour but de poser des difficultés au duo terrestres. Le spectre voulait que l’un des deux chute au sol, de préférence l’ours. Si c’était la féline qui trébuchait, le Pokémon feu pouvait la rattraper avec grâce, et ils perdraient peut-être moins de points que prévu. La bosse multicolore, en constant mouvement sur le sol, bougea en direction du Typhlosion dans l’espoir de le faire s’écraser au sol.

Pourtant, quelque chose perturbait toujours Hogosha. Ils étaient à un concours d’effroi, non ? L’objectif était donc de faire peur au public et au jury. Et pourtant, à part danser, aucun des deux duos ne faisaient de choses réellement effrayantes. Et ça, le Pokémon spectre trouvait que c’était un peu hors concours. Il ne reprochait à personne de ne pas faire peur, non. Il se demandait si ça n’était pas à eux, réellement, de façonner avec la danse, quelque chose de sombre. Il n’avait pas de grandes idées sur comment faire, et décida de consulter sa partenaire.


"Tu ne trouves pas que c’est bizarre ? Nous devons danser, sur le thème de l’effroi… Mais pour l’instant, aucun de nous n’a l’air de faire quelque chose d’effrayant… Toi et moi avons racontés quelque chose pour notre présentation. Tu ne penses pas que nous pourrions essayer de faire passer un message ici aussi ? Quelque chose de sombre et de morbide… ?"

C’était une idée comme une autre, il préférait avant tout que ça soit un vrai travail de groupe. Il craignait les désaccords qui pourraient tout gâcher. Il décida de se rapprocher du sol, sans pour autant le toucher, et continua de faire danser sa partenaire. Il jeta un coup d’œil pour vérifier la position des insectes qui servaient de lanterne, avant d’observer sa vague psychique qui continuait de tourner près des pattes de ses adversaires. Il espérait de tout cœur qu’au moins un des deux ferait un faux pas grâce à sa petite attaque.

[Je lance un bout d’offensive, pas trop méchant encore x)]


Dernière édition par Kajin' Nezumi le Dim 9 Déc 2012 - 10:19, édité 1 fois

_________________
Kajin' Nezumi
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1644

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Ishizu Yggdrasil le Mer 21 Mar 2012 - 15:20

L'ours dansait tant bien que mal avec un si petit Pokémon, il faut dire qu'il se débrouillait comme il le pouvait. D'un pied sur l'autre, le Typhlosion tentait tant bien que mal de se mouvoir comme il le pouvait, avec beaucoup de mal cependant. Alors qu'il ne se contentait que de danser avec sa partenaire, il ne fit pas attention à la boule lumineuse qui dansait sur le sol. Il était bien plus concentré sur ses pas de dans, faisant bien attention de ne pas écraser sa compagne, et sur la technique qu'il allait réutiliser depuis le tout premier concours de grâce et de beauté, son dos commençait déjà à crépiter. Se rapprochant dangereusement, elle finit par atteindre sa cible. Frappant derrière ses pattes qu'il venait juste de rejoindre, la catastrophe commença.
Alors que notre ami mustélidé se préparait à faire une démonstration de ses capacités pour rendre l'acte encore plus marquant, il trébucha en arrière, emportant avec lui la chatte. Imaginez une peluche géante et molletonneuse s'affaisser sur le sol, s'écraser lentement sur le dos alors que de son dos allait jaillir une pluie d'étoiles enflammées et qui, au final, se transforme en enfer de flammes étoilées.
Quand ses épaules frappèrent le plancher de bois, en plus de la violente secousse dû à son poids, l'attaque fusion qu'il préparait dégénéra et les flammes explosèrent tout autour du duo. Le Typhlosion tenait les pattes de la Chaglam quand il trébucha, la propulsant en l'air soudainement, donnant un effet presque catapulte. Alors que le matou ne retombait pas encore, les flammes avait dessiné une arène de flamme autour du duo alors qu'une trentaine d'étoiles filante rougeoyante filaient dans tous les sens.
Les projectiles de l'association de Météore et d'une attaque feu s'épanchaient dans tous les sens, allant jusqu'à frapper les insectes qui se chargeaient de la lumière sur la scène. Ce grand cafouillage fit s'éteindre une partie des lumières, il faut dire que se prendre une étoile de feu dans les fesses ce n'est jamais agréable, et d'autre s’affolèrent dans tout les sens en cherchant à les esquiver. Des étoiles flamboyantes filèrent jusqu’aux musiciens, entrainant une incroyable débandade parmi ces derniers. Les autres étoiles se plantèrent dans le bois et le sol, laissant derrière elles une poudre rouge qui retombait lentement sur le sol.

La chatte allait retomber et il ne pouvait pas la recevoir ainsi. L'animal ne fit qu'un tour sur lui-même, se remit violemment sur ses pattes avant en position debout. Frappant du pied sur le sol, il tendit les mains juste à temps pour rattraper la chatte, la tenant comme un babouin tenant un lionceau devant la foule ébahi sous la lumière d'un des Pokémon qui c'était remis en place pour assurer en tant que projecteur. C'est l'histoire de la vie !
Les étoiles qui n’avaient trouvé d'endroit ou se planter avaient disparues, et les autres se désintégraient en poussière lumineuse. Les flammes brulaient toujours autour d'eux, dans un cercle brulant, les ombres et les lumières jouaient sur le corps du duo qui rendait la scène encore plus marquante. Les flammes dansaient toujours sur les épaules du Typhlosion, brulant par ailleurs son déguisement, mais qu'importe, il ne s'agissait que de breloques. L'ours soufflait violemment, le stress, l'adrénaline et devoir agir dans la rapidité la plus soudaine lui avait fait sortir les crocs et renâcler bruyamment, lâchant des nuages de fumée à chaque expiration.
Il tenait la minette par-dessous les épaules, n'ayant pas cherché à faire une belle prestation, il avait du agir dans la précipitation. Il n'avait même pas pu enrayer sa technique, la surprise l'avait totalement déstabilisé au point ou il était tombé. D'ailleurs, la zone ou il était tombé étaient noire de suie.

[hrp : Désolé pour le temps mis, buttez-moi, balancez-moi des enclumes !]

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi 1378111520-tumblr-mj09iollsx1ra3f3yo1-r1-500
Ishizu Yggdrasil
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Lyse le Sam 31 Mar 2012 - 10:35

Comme Hogosha, Tekken réfléchissait à un moyen à la fois d'attirer l'attention du jury et du public, de gêner leurs adversaires - peste soit de cette règle qui empêchait les attaques directes ! - et de rendre le tout un tantinet effrayant. Car, après tout, comme l'avait fait remarquer le spectre, c'était un peu le thème de la fête et du concours. Et, de plus, c'était tout ce que méritait ces humains. Ressentir une fraction minime de la terreur qu'elle avait vécu... Lyse avait beau lui avoir interdit de chercher à se venger sur tous les hommes, qui pour la majorité n'avaient rien à voir avec l'extermination de sa famille, rester ainsi, face à des individus qui n'avaient jamais rien subi, qui ne connaissaient de la vie que son côté doux et agréable... C'était insupportable. Oh, comme elle voulait leur faire comprendre, à tous, que sa courte vie à elle n'avait été jusqu'à présent que tristesse et souffrance...

D'un autre côté, à part méditer sans cesse, son espèce ne faisait pas grand chose. Et elle, qui était jeune, était encore moins capable qu'un autre Meditikka d'affronter une Chaglam et un Typhlosion. Elle, elle avait la grâce et la concentration, mais la différence de taille des participants ne jouait pas en sa faveur. Flottant près de son allié spectral, continuant sa danse, valsant instinctivement au rythme de la musique, parfois guidée par Hogosha, parfois le guidant, Tekken cherchait une idée. Faire passer un message, comme le proposait le spectre ? La Meditikka acquiesça, l'idée lui paraissait exploitable. Le problème étant seulement qu'elle ignorait comment faire passer un message par la danse. Son seul moyen de communication avec l'extérieur, à savoir Lyse, n'avait été jusqu'à présent que le transfert d'idées dans l'esprit de sa maitresse. On ne pouvait même pas parler de télépathie. Eh, mais... Peut-être que...

Tekken n'eut pas le temps de penser à l'idée qu'elle venait d'avoir plus longtemps. A quelques mètres d'elle, l'attaque Vague-Psy d'Hogosha avait finalement porté ses fruits, et l'Ours de feu venait de s'écraser au sol, alors qu'il lançait une attaque, projetant du même coup sa partenaire dans les airs. La scène avait du être drôle, voire même un peu pathétique, pour les spectateurs, mais ce n'était pas ce que retenait la Meditikka. L'attaque lancée par le Typhlosion était de type Feu, et durant quelques secondes, des étincelles volèrent de tout côté. Du feu. Des étincelles... Cela fut court et n'eut aucune conséquence particulières sur son cavalier et elle, mais cela suffit à lui faire perdre le contrôle.

Le Feu... L'incendie... Du sang... Des morts... Partout... ils sont tous... morts... Les chasseurs... Les tuer... tous...


Inconsciemment, la Meditikka s'était entourée d'une aura bleue, plus foncée que celle qui trahissait l'utilisation de ses pouvoirs psychiques. C'était beau, mais un peu effrayant. L'aura se teintait de noir tandis que les bandelettes du spectre se détachait, laissant Tekken retombait docilement au sol. Immobile, elle fixait d'un œil mauvais, entièrement bleu, l'Ours de feu qui, tant bien que mal, venait de réussir à rattraper sa partenaire. Lui... il était comme les chasseurs... Elle n'allait pas pardonner... Des images se formèrent dans sa tête, mélange de souvenirs et de cauchemars. Le Parc Safari, détruit par le feu, le sang de sa famille au sol... Le visage de Lyse.

Ce fut cette image qui fit reprendre conscience à la guerrière. L'aura bleue s'estompa, et d'un bond, elle reprit place dans le champ psychique d'Hogosha, pour qu'ils puissent danser à nouveau. Elle ignorait si l'Ours avait remarqué qu'elle avait failli l'attaquer, ou même si quelqu'un parmi l'assemblée l'avait vue. Peu importe, il ne fallait plus perdre le contrôle comme ça. Dans la foule, Lyse la fixait, les yeux remplis de quelque chose qui ressemblait à de la colère, sans en être réellement. "Pas de ça, Tekken", disait son regard. Autour d'elle, plusieurs personnes avaient les mains sur la tête et la regardaient avec effroi. Son appel mental avait du sortir de sa tête sans qu'elle s'en aperçoivent. Très bien. Qu'ils aient peur. C'était l'intérêt de la chose, d'une certaine manière.

Il y avait quelqu'un à qui elle devait des explications, cependant. Tekken regarda Hogosha et lui parla par télépathie.

- Je n'aime pas... Le feu. J'ai mal réagi, pardon. Mais j'ai eu une idée...


La petite créature exposa son plan au spectre. Comme lui même y avait pensé, ils pouvaient se servir des Muciole et Lumivole à leur avantage. En fait, dans le noir, la moindre chose peut devenir effrayante, non ? Si elle parvenait à chasser, à éloigner suffisamment les insectes, Le Typhlosion serait parfaitement visible, avec les énormes flammes sur son dos. Au contraire, la Chaglam deviendrait une ombre parmi les ombres, impossible de la voir à moins qu'elle ne s'approche de l'Ours, mais c'était risquer de se bruler. Mais eux deux... Ils pouvaient gérer leur propre éclairage.

- Tu peux illuminer tes perles, et moi mes yeux. Et même mon corps ! On pourrait se cacher, réapparaitre, sortir de l'ombre et y retourner. Tout en dansant. Et, par télépathie, on pourrait aussi faire peur aux gens. Qu'en penses-tu ?


S'il n'en avait tenu qu'à elle, les insectes se seraient déjà sauvés, mais elle venait juste d'agir stupidement. Elle préférait attendre le feu vert de son allié.
Lyse
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 330

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Lehna le Mer 18 Avr 2012 - 12:25

Chaglam fut probablement la première surprise quand, sans prévenir, elle se retrouva en l’air sans plus aucun appui ni aucune idée de ce qui se passait. Mais elle n’avait pas le luxe de prendre le temps de paniquer. Sous elle, elle vit son partenaire se ramasser dans ses propres flammes, au sol. À côté, leurs adversaires continuaient à danser, mais elle ne pouvait pas s’occuper d’eux pour l’instant, elle avait d’autres chats à fouetter. Les étoiles enflammées se dispersaient dans toute la salle, et beaucoup d’entre elles fusaient vers le minou. Étant en l’air elle ne pouvait les esquiver, il fallait donc qu’elle les contre si elle ne voulait pas finir en rôti de chat.

En même temps, c’était peut-être aussi l’occasion rêvée pour faire du spectacle. Un lancé était toujours une passe assez impressionnante dans une danse, et si elle et son partenaire arrivait à convaincre le jury qu’en fait, tout cela avait été prémédité, cela pourrait leur rapporter beaucoup de points.

Se concentrant, Saphir fit un grand sourire de « méchant » pour montrer ses belles dents pointues, puis soudain sortit ses griffes brillantes, lui donnant un air vraiment de diablesse. Visant les différentes boules de feu qui coursaient vers elle, elle les attaqua sauvagement à l’aide d’un Combo-Griffe. Elle était si rapide qu’on distinguait presque plus ses mouvements, mais on continuait à voir chatoyer ses dents et griffes. Cette attaque était faible, mais le pokémon chafoin l’avait pas choisi pour sa force, car elle l’estimait suffisante pour venir à bout des boules de feu – ou du moins elle espérait – mais plutôt car elle était plus rapide et impressionnante que quelques coups de griffes bien placés. Là, elle avait l’air d’une furie, toute survoltée, sortie droit de l’enfer.

Cependant, elle n’allait pas rester en l’air indéfiniment, et quand elle se sentit à nouveau reprendre de la vitesse dans sa chute, elle arrêta son attaque et rangea ses griffes. Elle était encore incertaine de la réception que l’autre avait prévu – s’il en avait prévu une – et ne voulait pas lui faire mal, se serait la meilleure façon de perdre des points bêtement. Dans sa chute, elle vit une chose intéressante… La Meditikka avait abandonné son partenaire pendant quelques secondes, et semblait verte – bleue – de colère contre le Typhlosion qui avait déclenché tout cela.

Les yeux de Lehna tiltèrent légèrement en voyant la réaction de Lyse et de sa pokémon. Elle ne sourit pas de la découverte, car elle ne voulait pas se trahir ni paraître méchante auprès des autres candidats, mais ce qu’elle avait compris était assez intéressant. Alors comme ça, l’humanoïde haïssait les flammes ? Au point même de lui faire faire des erreurs, comme à l’instant ? Certes, sa réaction avait fait peur au jury, mais elle avait aussi complétement oublié la présence de son partenaire un instant, et cela pourrait lui coûter très cher, à elle comme à Feuforève, si elle recommençait, mais peut-être pour plus longtemps…

Un regard vers Saphir lui fit comprendre que le chat avait compris aussi. On n’avait pas le droit d’attaquer les ennemis directement ? Cela importait peu, ce n’était pas le genre de la maison de toute façon. Elle et Saphir étaient toutes les deux faibles physiquement, mais très puissantes mentalement, et c’était toujours en retournant le point faible de leur ennemis contre eux. C’était une technique assez infaillible, et toujours plus distrayante que de se taper directement dessus. C’était plus subtil, plus malin.

La question ensuite était de réussir à faire comprendre à l’ours ce qu’elle allait maintenant attendre de lui. Le problème, c’est que ni Lehna ni Saphir ne savait si Typhlosion était capable de contrôler ses flammes. En effet, il y avait des pokémons qui étaient plutôt des créateurs de feu, comme Dracofeu, mais qui ne pouvait pas, en général, le maitriser comme le ferait un élémental. De l’autre côté, il y avait les pokémon comme Ponyta qui était capable de contrôler leur feu de telle sorte qu’il ne brûle que certaines personnes ! Si Typhlosion faisait parti de ces pokémons là, ce serait une véritable aubaine pour le duo.

Surtout que l’échec du pokémon avait donné des idées à Saphir. Et oui, ce pokémon flamme était capable de créer son enfer ! Restait à savoir s’il pouvait le faire sans mettre à feu tout le bâtiment.

Chaglam était encore perdue dans ses pensées quand elle ré-atterrit dans les bras de son partenaire, sans trop prévenir. Le reprise sous les épaules était un peu faite à l’arrachée, et cela ne serait probablement pas suffisant pour prouver au jury que tout cela avait été calculé. Surtout que Saphir fit une erreur, il lui fallut quelques secondes pour comprendre ou elle était, cligner des yeux avant de se laisser glisser pour tomber gracieusement par terre, et reprendre la danse avec son partenaire. Ces quelques instants avaient coupés la danse, et elle se maudit intérieurement.

Mais elle avait appris beaucoup de choses intéressantes. Faire un enfer de flammes pourrait non seulement effrayer le public mais aussi déstabiliser complétement leur partenaires, et peut-être continuer sur une danse un peu plus acrobatique comme il venait plus ou moins de faire était un bon moyen d’attirer l’attention. Finalement, la Chaglam ne s’en sortait pas trop mal dans la distribution des partenaires. Il fallait maintenant essayer de tout lui faire comprendre à ce balourd.

Saisissant à nouveau de ses pattes avant celle de son partenaire, de sa queue elle pointa les flammes dans son dos, et fit un peu joujou avec, comme un enfant s’amuserait avec la flamme d’une bougie. Elle espérait que cela suffirait à lui faire comprendre. Puis, elle hissa une de ses pattes arrières au niveau de la patte avant du Typhlosion. Cherchant un contact visuel, elle espérait que tous ces petits signes seraient suffisant pour lui faire comprendre ce qu’elle attendait de lui, ou au moins qu’il comprenne quelque chose qui s’en rapproche.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Lehna_banniere
Lehna
Lehna
Informations
Nombre de messages : 291

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Kajin' Nezumi le Lun 4 Juin 2012 - 21:46

Hogosha réfléchissait à comment employer ses techniques à leurs avantages. Les étoiles filantes fusaient de tous les côtés, et certaines tranchèrent des fragments de bandelettes qu’il portait. Les bouts de papiers incandescents tombèrent au sol, tandis qu’il écarquillait les yeux de surprise. La lueur des flammes éclairait son visage d’une telle manière que son expression oscillait entre l’horreur et la surprise, l’incompréhension. S’il pouvait gagner des points grâce à ça, à son expression de colère douloureuse, l’étincelle de questionnement dans son regard trahissait son manque d’anticipation. Et ça ne fit que s’accentuer lorsque sa partenaire se détacha de lui pour s’éloigner, s’entourant d’une lumière étrange. Il l’observa, intrigué mais calme. Paraître serein. Que tout semble préméditer. Ils devaient aussi savoir faire ce jeu sur eux-mêmes, pour réussir. Pourtant, il sentait que la situation devenait grave, et il oubliait les autres, pour se préoccuper de sa partenaire. Il oublia ses bandelettes noircies et prit le contrôle d’autres fragments blancs, pour en envoyer un vers Méditikka, comme pour l’encourager à revenir vers lui. Il agissait comme une sorte de noble chevalier, inquiet pour sa demoiselle. Il commençait à avoir des idées qui germaient dans son esprit, sur comment faire pour récupérer le bon rôle… Mais il s’en voulait s’il devait se servir ainsi de sa partenaire.

Lorsqu’elle revint vers lui, il lui prit la main, avant de l’attirer vers lui avec ses bras fictifs, pour l’enlacer avec douceur. Il continuait de valser, mais en tenant sa compagne tout contre lui. Il l’écouta s’excuser et décida de communiquer avec elle, par télépathie.


"Ne t’en fais pas, je comprends… Et je ne vais pas t’en vouloir pour ça… Pour les lumières… Oui, ça va être possible… Mon idée n’était pas là, mais ça se rejoint… Je vais m’y mettre tout de suite, mais avant…"

Il ne savait pas comment amener ça. Il voulait gagner, rendre sa dresseuse fière de lui, et la haine que dégageait l’humanoïde pouvait rapporter beaucoup de points. Mais pour une question d’intégrité, il se refusait à agir de la sorte, aussi pitoyablement… Du moins, pas sans son accord… Il continua de réfléchir encore un peu, avant d’avoir une sorte d’idée.

"Ce que je vais te proposer n’est pas une excellente idée. Tu es en droit de la refuser… Néanmoins… On pourrait jouer là-dessus. Raconter un drame, une histoire, qui se finit de façon tragique… Un couple qui est séparé par quelque chose. Qui plus est, nous innovons, car ça n’est pas moi, le mâle, qui joue le héros. Mais toi. Je suis capable de chanter, de jouer avec les ombres… Tu dégages une lumière et des sentiments qui sont terrifiants… Nous pourrions raconter ça, tu ne crois pas ? Pour autant, je ne veux pas te forcer, si tu refuses, je suis d’accord… En attendant, il est temps que je passe à l’action…"

Il eut un petit sourire et ferma les yeux, pour se concentrer. Puis, il essaya de jeter un regard assassin au duo d’en face. Tout était dans les mimiques. La danse n’était pas seulement le fait de se mouvoir sur quelques notes. C’était aussi une expression, quelque chose qui permettait de parler, de communiquer avec l’autre, plus ou moins sensuellement. Quelque chose de contact, de transmission. Alors il tentait d’exprimer la colère qu’il ressentait, face à la colère qu’ils avaient réveillée chez Tekken. Il se concentra un peu, ses perles brillant légèrement. Puis, des formes noires et sombres quittèrent son corps pour partir dans diverses directions.

En voyant cette attaque surgir d’un seul coup et fuser vers le duo adverse, des membres du public s’offusquèrent et commencèrent à s’insurger. Comment osait-il ne pas respecter les règles et s’en prendre ainsi directement aux autres. Pourtant, si l’Ombre Portée semblait effrayante, elle ne fit que se placer sous le Typhlosion et commença à grimper sur lui, pour se placer sur son dos, et absorber la lumière qu’il émettait. De la même façon, les ombres, ressemblant à des trous noirs, filèrent absorber la lumière que diffusait les insectes. Et la scène se retrouva plongée dans le noir le plus complet.

Il ne pourrait pas maintenir son attaque indéfiniment. Ca n’était pas possible. Mais en attendant, c’est eux qui allaient pouvoir mener la danse. Il fit luire ses perles sanglantes, ainsi que ses yeux, très légèrement. Qui plus est, il réfléchissait à la panoplie d’attaques qu’il maîtrisait pour voir si l’une ne pourrait pas faire une lumière assez terrifiante.


"Je ne te l’ai pas dit, je ne sais pas si tu le sais. Mais je suis capable d’absorber ta haine, pour me renforcer. Je ne cherche pas à faire le malheur des autres pour me repaître à volonté. Je souhaite plutôt rendre ceux qui m’entourent heureux. Alors si tu le désires, je peux absorber une partie de ta colère. Mais je ne le ferai pas sans ton autorisation. Quant à savoir ce que nous racontons… Si tu as des idées de scénario, dis-le-moi…"

Et il continua de danser, son collier l’éclairant partiellement, créant une séparation presque glauque entre sa tête et le reste de son corps, comme s’il était décapité. Pour autant, il restait toujours aussi doux dans sa danse, et attendait l’accord de sa partenaire pour agir.

_________________
Kajin' Nezumi
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1644

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi Empty Re: [ Clos ] [Concours] Danse de l'effroi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum