[ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Invité le Mer 22 Fév 2012 - 17:01

Je me débattais essayant de me libérer des griffes de ce Dracaufeu... Isyl lança une attaque psy qui le déboussola quelque peu, me libérant par la même occasion. L'homme qui le chevauchait semblait furieux et tapait son Dracaufeu. Isyl s'agrippa à moi.

C'était une bonne initiative, mais maintenant on fait comment ? Hm ?

Isyl me fit comprendre qu'elle pouvait nous téléporter. Hm...pourquoi pas, mais elle ne contrôlait pas encore totalement cela. Parfois elle se téléportait dans un autre lieu que celui qu'elle avait en tête ou alors gérer mal l'arrivée...

Bon je te fais confiance...

Elle souria et nous téléporta. Nous avions atterries au sommet de la montagne sans la moindre égratignure. Quelle chance !
Nous avions parcourues une longue route...Nous étions à présent à Terros. Mizuhan était loin dernière nous maintenant comme la pauvre petite Emeline...

Bon au moins, on est en vie c'est le principale ! Et puis je ne vois pas ce qui pourrait nous arriver de pire maintenant...

La pluie se mit à tomber.

...Je n'ai rien dit...

Isyl rigola. Je le regardais en souriant. Nous devions nous trouver un abri en attendant que la pluie cesse. Mais nous étions situées sur un plateau et les abris...il n'y en a jamais...
C'était une surface plate. L'eau était glacée.

Il faut descendre un peu.

Nous commencions alors notre descente. C'était assez risqué étant donné que la pluie ne rendait pas les choses faciles...le terrain était glissant et des petits cours d'eau parcouraient la roche.

Fait attention où tu marche.

Elle se tenait près de moi, nous descendions à la vitesse d'un Ronflex. Isyl trébucha et se mit à dégringoler. Je la rattrapais mais malheureusement je fus entrainée dans sa chute. J'arrivais à la dernière minute à attraper une branche d'un arbre. Nous étions dans le vide. La pluie ne nous aidait pas du tout...la boue s'accumulait autour du tronc rendant l'arbre instable. Il pouvait tomber à tout moment. Normalement nous devions dans cette situation utiliser la téléportation, mais Isyl était épuisée, depuis Mizuhan, elle se tenait à la queue du Dracaufeu. Il fallait que je m'en sorte toute seule. Après quelques minutes, la pluie cessa de tomber.
Quel soulagement...L'arbre était encore instable. Isyl s'était accrochée à mon cou. Plus j'essayais de me sortir de cette situation et plus les racines de l'arbre sortaient de la terre et nous mettait de plus en plus dans l'embarras...Lorsque je ne bougeais plus, il se tenait tranquille...

Non mais sérieux...je vais pas rester là...

L'arbre se mit à se briser de nouveau.

Ça va ça j'ai compris....

Bon...j'étais condamnée à rester pendue dans le vide tel un gros jambon...Il fallait tout de même que je retourne sur la terre ferme quand même qu'il le veuille ou non...saleté d'arbre...
Je commençais à avoir des crampes...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Mizuki Ana le Mer 22 Fév 2012 - 19:39

[Encore désolée pour le quiproquo par rapport au lieu T.T]

Mizuki se demandait ce qu'elle avait fait pour mériter tout ça.

D'abord, on lui avait dit, à Mizuhan, que le chemin pour aller à Terros était tout droit. Il suffisait de macher en suivant le sentier, traverser le col, continuer tout droit jusqu'à ce que les montagnes soient très loin à droite. Inutile de couper par les montagnes, c'aurait été dangereux et beaucoup plus long que ce sentier tracé par des générations de voyageurs et de marchands qui traversaient la frontière régulièrement, lorsque les nations étaient en paix, et parcourus depuis par les brigands et les explorateurs en mal d'aventure. Mais les voleurs n'étaient pas nombreux par là, donc ça irait. Pas bien compliqué, non ?
Eh bien, apparemment, personne n'avait pensé à lui dire qu'à un moment, le sentier se sépare en deux, l'un menant à un village dans la montagne, l'autre aux plaines en contrebas. Personne ne lui avait signalé, non plus, que le chemin qui continuait "tout droit" était en fait le mauvais, imaginant peut-être que c'était évident, que lorsqu'on est en montagne, il vaut mieux descendre que continuer droit devant soi. Personne ne lui avait dit : surtout, tourne à gauche, et si tu es obligée d'emprunter un sentier qui devient vraiment escarpé, et qui monte en altitude, c'est que tu t'es perdue.

Dommage pour elle.

Et maintenant qu'il pleuvait, ce petit sentier escarpé que personne ne lui avait dit d'éviter devenait de plus en plus impraticable. Selon ce qu'on lui avait dit, la traversée devait être facile, Mizuki en déduit assez facilement, mais un peu tard, qu'elle s'était trompée. Mais pour le moment, elle avait trouvé un refuge dans un creux de la paroi, et restait à peu près au sec. En espérant que l'averse ne s'éternise pas, elle ferait demi-tour plus tard...
Ecoutant les gouttelettes s'écraser au sol, et sentant le parfum de la roche mouillée, Mizuki regretta de ne pas avoir de Pokémon capable de la transporter dans un tel environnement. Elle avait manqué de se tordre une cheville plusieurs fois et était fatiguée. Enfin... Une telle créature n'aurait sans doute pas apprécié la pluie. Le problème n'aurait donc pas été résolu dans le cas présent.

Par chance, l'ondée cessa assez rapidement. Voyant la boue qui s'était formée sur le chemin, Mizuki jugea que la descente n'allait pas être une partie de plaisir. Pire que la montée, en fait. Mais il faudrait bien.

"Aïe !"


Quelque chose venait de lui tomber sur la tête. Des petits cailloux tombaient de la falaise, au dessus d'elle, la forçant à lever la tête pour voir ce qu'il se passait plus haut. Son estomac se serra en voyant qu'à de nombreux, très nombreux mètres plus haut, une jeune fille était suspendue dans le vide, accrochée à une branche d'un arbre qui penchait, dangereusement, vers le bord... L'instinct du défenseur la fit réagir immédiatement. Mizuki fit appel à ses pouvoirs du vent, créant un coussin d'air qui vint se placer sous la demoiselle en détresse, afin de supporter son poids. Ainsi, celle-ci ne devait plus sentir toute la tension de son corps dans ses bras, soutenue par l'air. La Nalcienne se demanda si elle pouvait remonter l'inconnue, mais n'était pas trop sûre d'y arriver : il lui serait plus facile de stopper sa chute que de la porter plus haut, car elle était déjà loin. Aussi lui cria t-elle l'ordre que n'importe qui, dans une telle situation, aurait trouvé le plus sot.

"Lâche tout ! Je te retiens !"

_________________
Thème de Mizuki : Icy Skies
~
MysteryTale

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2048

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Invité le Jeu 23 Fév 2012 - 20:22

Une jeune fille se présenta devant nous...enfin...devant nous façon de parler, plutôt au dessus de nous. Elle venait nous aider. Je poussais un soupire. J'étais contente ! Il y avait une chance sur 1 million qu'il y ait quelqu'un.
C'était une jeune fille blonde, Isyl poussa un cri de joie et souriait mais soudain...elle perdit ce sourire. Cette gentille jeune fille nous demandait de lâcher !!

Qu....quoi ?! m...mais vous êtes sur de nous rattraper ?!

Isyl secouait la tête me suppliant de ne pas lacher. Elle était paralysée par la peur, le seul fait de voir le vide la terrorisé...Je la comprenais c'était pareil pour moi...

M...mais nous n'avons pas le choix...il faut lui faire confiance...l'arbre ne vas pas tarder à lâcher...

Elle eut un moment de réflexion...Puis elle s'agrippa de plus en plus à moi, tout en posa sa tête contre mon épaule.

Ne t'inquiète pas...ça va aller...

Moi même j'avais extrêmement peur...mais je me devais de faire confiance à cette jeune demoiselle...J'inspirais un bon coup et lâchais la branche de l'arbre. La jeune fille m'avait miraculeusement sauvée grâce à son pouvoir. Nous étions maintenant sur la terre ferme. Quel soulagement vraiment...

Merci infiniment mademoiselle, heureusement que vous passiez dans les parages ! Grâce à vous nous sommes saines et sauves. Comment pourrais-je vous remercier ! Oh...au faite je me nomme Keiko je suis une Terosienne et voici mon amie Isyl.

Isyl serra la jambe de la jeune fille en signe de remerciement. Elle était soulagée ainsi que moi. Le fond de l'air était frais à cause de l'altitude, nous étions quand même haut. De ce fait la température était assez basse. Mais le soleil était assez haut au dessus de nos tête, ce qui avait pour conséquence de nous réchauffer très légèrement. Isyl en deux temps trois mouvements et à l'aide des matériaux présents ici, fabriqua une petite statuette en pierre représentant son pokemon et elle. Isyl était assez douée pour les travaux manuels.

C'est pour vous remercier. C'est bien peu mais...cela est fait avec amour.

Isyl la tendit à la jeune fille.


[ désolé RP court >< pas eu d'inspiration TT-TT]
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Mizuki Ana le Jeu 23 Fév 2012 - 22:30

Immédiatement après que la jeune femme eut lâché la branche, Mizuki concentra toute sa volonté dans ses pouvoirs, pour contrôler les vents à sa guise. Ainsi, au lieu de chuter comme une pierre vers une mort certaine, l'inconnue flottait maintenant, et tombait à la vitesse d'une feuille morte, portée par l'air. Certes, la descente demeurait vertigineuse, mais lorsque la demoiselle fut assez près du sol, elle put poser le pied à terre sans dommages, remerciant chaleureusement la Nalcienne, qui remarqua alors pour la première fois le Tarsal qui l'accompagnait.
Keiko, comme elle disait s'appeler, et Isyl, son Pokémon, semblaient absolument vouloir la remercier, mais Mizuki se sentait déjà un peu gênée par tant de reconnaissance. Elle caressa rapidement la tête de la petite créature, qui avait du avoir bien peur, et observa sa maîtresse.

"Pas la peine de me remercier, je n'allais pas vous laisser là-haut, quand même ! Mon nom est Mizuki, je suis Nalcienne."


A peine avait-elle eu le temps de se présenter que le Tarsal s'était affairé, sous le regard des jeunes filles. Amassant divers matériaux, il commença à créer un semblant de statuette, présentant une humaine et un Pokémon. Après seulement quelques instants, il dut se sentir satisfait, car il le tendit à Mizuki. C'était, apparemment, un cadeau pour son aide. La jeune fille observa la chose d'un œil incertain, appréciant l'intention, mais un peu moins le présent, puis pensa raisonnablement qu'un quelconque commentaire serait peut-être perçu comme blessant. Isyl semblait ravie, et Keiko la regardait comme une mère observe le premier dessin de son enfant, avec admiration. Inutile de dire quoi que ce soit.

"C'est pour vous remercier. C'est bien peu mais...cela est fait avec amour."


Mizuki n'en doutait, mais elle se demandait quand même ce qu'elle allait pouvoir faire d'une telle chose. Dans son sac, cela casserait, dans ses mains, ça risquait d'être encombrant... Il faudrait régler ça plus tard. La blonde regarda la Tarsal avec un grand sourire et la remercia chaudement. C'était sincère, malgré tout ce qu'elle pouvait en penser : elle appréciait l'intention.

"Par contre... Excusez moi si je suis indiscrète, mais... Qu'est-ce que vous faisiez là-haut, perchées à un arbre ? Vous êtes tombées du chemin ?"

L'espace d'un instant, Mizuki se demanda ce qu'il se serait passé, si elle n'était pas intervenue. Et si elle ne s'était pas perdue ? Qui aurait secouru ces deux intrépides voyageuses ? Peut-être que leurs vies n'avaient tenu qu'à ce minuscule hasard, l'hésitation face à un croisement, la décision pour tel ou tel choix... Mais, à bien y réfléchir, c'était sans doute vrai pour tout, non ? Un jour, un bon choix vous conduit chez vous, en sécurité et au chaud, et le lendemain, le mauvais choix d'un inconnu qui monte sur sa charrette après une bonne dégustation de saké vous emmène direct dans le monde des morts !

Mizuki sortit de ces pensées, trop philosophiques pour le moment. Inutile de réfléchir à ce que aurait pu se passer... Elle avait plus urgent pour le moment. Comme, par exemple, trouver un chemin plat, plus sec, sur lequel elle pourrait marcher sans risquer de se casser une jambe à chaque mètre, et qui la conduirait à coup sûr aux plaines de Terros, et pas vers on ne sait quel petit village perdu dans les montagnes... si tant est qu'il y ait un village dans le coin.

"Dis, Keiko... Toi qui est Terrosienne, est-ce que tu connais le coin ? J'essayais d'aller à Terros, vers la vallée, mais je crois que je me suis perdue. Tu saurais me guider, un peu ?"

La Nalcienne songea, mais un peu tard, que la jeune fille avait peut-être prévu, elle, de partir dans les montagnes, et que lui demander de l'aider risquait de lui faire faire un détour; mais c'était trop tard pour revenir sur sa question. Dans le pire des cas, elle pourrait toujours justifier ça comme un bon moyen de la remercier... Sauver deux vies, ce n'était pas rien. Non ?

[T'en fais pas, c'est très bien ^^ Je n'ai pas besoin de post de 3 pages word xD]

_________________
Thème de Mizuki : Icy Skies
~
MysteryTale

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2048

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Invité le Ven 24 Fév 2012 - 19:04

La jeune fille se nommait Mizuki, c'était un jolie nom, cela lui allait très bien. Elle me posa une question qui me fit rire. En faite c'était plus un rire dû à la honte...oui c'était sans doute ça.

Eh bien...j'étais à Mizuhan plus précisément au lac du Dragon. J'avais rencontrée une jeune fille beaucoup plus jeune que nous. Nous avions passée un jour ensemble et un matin je fus enlever par un Dracaufeu qui appartenait à un homme dont l'esprit était assez pervertit si tu vois où je veux en venir...Nous avions réussis à nous libérer de son emprise et nous avons atterris ici. La puie commenca à tomber, nous voulions trouver un abri pour nous protéger de la pluie et nous avons glissées. J'ai réussis à attraper cet arbre avant que nous tombions dans le vide. Voilà tu sais tout.

Je lui adressais alors un sourire un peu gênée...Isyl souriait elle aussi. Elle prit la statuette dans sa main et attira l'attention de la jeune Mizuki. Elle dévissa la statuette, à l'intérieur se trouvait une fleur. Elle poussa un cri de joie.
Mizuki m'avoua qu'elle était un peu perdue, non elle était perdue. Elle me demanda de l'aider à retrouver sa route.

Oh oui je connais assez bien Terros ! Je veux bien t'aider à retrouver ta route.

Je lui faisait un sourire

Ce sera une façon de te remercier de nous avoir sauvées.

Nous commencions alors à descendre de la montagne assez doucement étant donné que le sol était encore glissant à cause de cette satané pluie...Je prenais Isyl dans mes bras afin qu'elle ne recommence pas sa dégringolade et qu'elle nous emporte. Le soleil était sur le point de se coucher. Plus nous descendions, plus la température montait petit à petit.

Il faudrait trouver un endroit où passer la nuit. J'ai bien peur que la pluie ne va tarder à retomber...les nuages noires au dessus de nos têtes nous menacent...qu'est ce que tu en pense toi?

Isyl approuva l'idée. Cependant, il fallait tout de même trouver un endroit à l'abri, dans une montagne cela risque d'être difficile...Des petits rochers dégringolaient à chacun de nos pas.

Et puis il serait temps de manger !

Isyl hocha la tête de nombreuses fois, son ventre fit un petit bruit, elle rougissait.

Je pense qu'Isyl a faim mais je suis pas sûr...

Je rigolais, c'était ironique bien sur.

Euh...cela te pose peut-être un problème que nous nous arrêtions ?

Oui c'est vrai, peut-être qu'elle voulait arriver le plus vite possible à sa destination.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Mizuki Ana le Dim 26 Fév 2012 - 13:02

Les deux demoiselles et le Tarsal avaient donc entamé leur descente, lentement, avançant prudemment pour ne pas tomber ou se blesser. Tout cela au grand dam de Mizuki, qui n'avait qu'une envie, se mettre à courir pour quitter la montagne au plus vite. Elle ne détestait pas cet endroit particulièrement, mais souhaitait se mettre au chaud, au sec, et retrouver son chemin rapidement. Et pas patauger dans la bouillasse, même en charmante compagnie. D'un autre côté, elle comprenait que Keiko n'ait pas envie de se presser et fasse attention à Isyl. C'était déjà très gentil de sa part d'avoir accepté de la guider, elle n'allait pas abuser de sa générosité en lui demandant de le faire plus vite.

"Ca ne m'embête pas de m'arrêter, puisque je ne pense pas que j'arriverais à destination ce soir. Mais il faut trouver un endroit où dormir..."


De toute façon, le soleil se couchait, embrasant d'une lumière rosâtre les arbres environnants et les flancs des montagnes, ainsi que les quelques nuages de pluies qui restaient dans le ciel, lui offrant une magnifique teinte de gris orangé s'étendant d'Ouest en Est. C'était beau, mais c'était surtout le signe que la balade dans les montagnes allait devenir plus dangereuse, car l'obscurité régnerait bientôt. Et, comme le signalait Keiko, la pluie risquait de se remettre à tomber. Des nuages sombres se regroupaient au dessus de leurs têtes, assombrissant les cieux. En quelques minutes, il fit totalement noir. Il allait rapidement falloir trouver un abri, et de la lumière, surtout. Pour la deuxième partie, Mizuki avait de quoi régler le problème. Elle sortit une de ses Pokéball de son sac et fit apparaitre son Pyroli.

"Salut, Pyros !"


Le renard de Feu se secoua, observa en silence l'endroit où il se trouvait soudainement. Il paraissait mal à l'aise, ce qui n'avait rien d'étonnant, car l'air était humide et un orage s'annonçait. En tout cas, son apparition avait réchauffé les alentours, et éclairait le chemin d'une façon toute à fait suffisante.

"J'ai besoin de trouver un abri et pour ça il me faut de la lumière. Ne t'en fais pas, tu rentreras rapidement au sec dans ta Pokéball."


Le Pyroli secoua la tête, et marcha près du petit groupe, pour leur éclairer la voie. Un abri... Mais où pourraient-ils trouver quelque chose du genre, perdus en pleine montagne ? L'idéal serait une grotte, mais elle n'en avait pas vu en montant. Elle n'avait aucun Pokémon capable de les abriter ou de leur créer une cachette... Quelle galère. En plus, si, effectivement, un orage éclatait, elles ne pourraient pas se contenter de se cacher sous un arbre !

Étonnamment, le groupe finit par arriver dans une clairière. C'était etrange car Mizuki ne se rappelait pas l'avoir croisée en montant, mais elle n'y avait peut-être tout simplement pas fait attention. Par chance, et une telle aubaine paraissait presque suspecte, une cabane de chasseur s'y trouvait. Un lieu petit et inconfortable, mais où les deux jeunes filles et le Tarsal pourraient tenir sans être à l'étroit. Mizuki rappela Pyros dans sa sphère alors que les premières gouttes de pluie tombaient à nouveau, et fit un signe à Keiko pour qu'elle la suive à l'intérieur.

_________________
Thème de Mizuki : Icy Skies
~
MysteryTale

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2048

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Invité le Lun 27 Fév 2012 - 19:18

Mizuki avait fait appelle à un de ces pokemons. Un Pyroli qui apparement ne se sentait pas trop à l'aise ici. Cela se comprenait vu qu'il avait plu et qu'il allait pleuvoir. L'air était lourd et désagréable, Isyl ne s'en préoccupait pas. Une aura rouge émanait du jeune Pyroli, cela avait pour conséquences de nous éclairer et de réchauffer un peu l'atmosphère. Isyl souriait à la vue du jeune Pyroli. Elle aimait bien les pokemons feu car ces pokemons dégage une chaleur agréable qui donne envie de les serrer dans nos bras et de ne plus les lacher.

Nous avions atterris dans une clairière apparemment cachée dans la montagne. Cette clairière était fleuries, la pluie qui était tombée il y a quelques heures avait recouvert les pétales de fleurs. On aurait dit des petits diamants posés délicatement sur les pétales de chaque fleurs. La pluie allait retomber et par chance, dans cette clairière, il y avait une sorte de petite cabane en bois assez vieillie par les intempéries et les âges.
Une fois à l'intérieur, je remarquais qu'au sol il y avait une épaisse couche de poussière sans compter les innombrables toiles d'araignée. Cela me rappelait le petit abri où j'avais passée la nuit avec Emeline.

Bon je m'y colle !

Je retroussais mes manches et commençais à nettoyer notre abri. Au bout d'une dizaine de coup de chiffon, il n'y avait plus aucunes toiles d'araignée. Isyl m'aidait à nettoyer le sol. Il ne luisait pas bien évidemment mais il était propre. Assez pour que l'on puisse dormir sur le sol.

Voilà !

La pluie tombait à nouveau...On entendait les gouttes de pluies s'écrasaient contre la fenêtre. Le tonnerre résonnait dans la montagne. Un bon gros orage quoi. Isyl présenta dans ses mains des quartiers de baies à Mizuki. Grâce à ses pouvoirs télépathiques, elle apporta une couverture qu'elle avait confectionnée il y a quelques jours. Elle ne voulait pas que Mizuki attrape froid.
Pendant ce temps, moi, j'avais réussi à trouver une bougie à peu près intact et encore utile. Je dénichais une boite d'allumette et l'allumais. Quel chance, l'allumette était sèche !

Je pense que demain il ferait beau. Nous aurions de la chance si ce soir la pluie s'arrête...mais le terrain sera extrêmement glissant. Qu'en pense tu ?

Je me posais sur sol et mettais la bougie sur le sol. Nous avions un peu de lumière...c'était déjà ça. Je décidais donc de faire plus ample connaissance avec Mizuki.

Mizuki, peux tu me raconter un peu ton aventure s'il te plait ? Si cela ne te dérange pas bien sur...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Mizuki Ana le Dim 4 Mar 2012 - 20:52

Lorsque Keiko eut fini de nettoyer le sol, aidée par sa Tarsal, Mizuki, soudain lasse, se laissa tomber. Elle aurait pu dormir assise immédiatement. Elle n'était pas habituée à marcher en montagne, où l'air se faisait plus rare, même sans être dans des altitudes hors du commun. La Nalcienne se situait, à tout hasard, entre 700 et 900m du niveau des plaines, pourtant le manque d'oxygène se faisait sentir, surtout pour elle, qui appartenait au peuple de l'Air. De plus, le détour qu'elle avait fait, qui l'avait obligée à marcher plus, et le sauvetage in extremis de la Terrosienne, tout aujourd'hui avait contribué à la fatiguer encore plus.

Aussi, lorsque Keiko lui demanda de lui narrer son périple, elle s'exécuta, mais de mauvaise grâce. Afin d'éviter de s'endormir en parlant, la Nalcienne se redressa, le dos raide, collée au mur, dans une position volontairement inconfortable. Que penserait la Terrosienne si elle piquait du nez durant son récit ?

"Ok, je vais te raconter, mais ça risque de te paraitre décousu... Alors, je suis partie d'Alfen, capitale de Nalcia, il y a de cela... trois ou quatre ans. J'ai fais route vers Flamen, j'ai traversé le désert, j'ai gagné un badge... Piou, ça remonte à loin !"

Mizuki étouffa un bâillement. Dehors, il faisait désormais nuit noire, et l'orage n'aidait pas. Les murs de la cabane semblaient solides, mais le vent les faisaient grincer à tout bout de champ. Si elle n'avait pas été aussi fatiguée, elle aurait sans doute craint de ne pas réussir à s'endormir. Mais pour le moment, le boucan de l'extérieur la maintenant éveillée, le temps de son discours. Elle regarda la flamme de la bougie, qui avait à moitié fondu depuis qu'on l'avait allumée. La lueur tremblotait, au rythme des respirations, mais elle tenait bon.

"Ensuite... Je suis partie à Mizuhan, pour participer aux combats... Enfin, ça s'est fait un peu par hasard, je dois dire. De là... Eh bien, j'y suis restée, un an. J'aimais bien le coin, je pouvais m'y entrainer et gagner des badges... Enfin non, je suis repassée rapidement à Flamen, à un moment, puis je suis revenue au pays de l'Eau. Et là... Je n'ai pas pu gagner les badges de Mizuhan, parce qu'une de mes amies a eu des ennuis... Et c'est pour ça que je suis à Terros, maintenant. Pour la retrouver. Mais comme je ne connais pas le coin, je me suis perdue..."


Elle en oubliait quelques morceaux, aussi, comme le voyage temporel à Nalcia, mais elle était si épuisée qu'elle ne s'en rendit même pas compte. L'espace d'un instant, Mizuki se demanda si elle devait, à son tour, demander à Keiko de lui narrer son voyage, par politesse. Mais elle ne se sentait pas vraiment prête à écouter un récit... D'ailleurs ses yeux se fermaient déjà, au chaud sous la couverture...

"Demain... Tu me raconteras ton voyage, d'accord ?"

La Nalcienne n'entendit pas la réponse que lui donna sa camarade, car elle dormait déjà.

_________________
Thème de Mizuki : Icy Skies
~
MysteryTale

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2048

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Invité le Mer 7 Mar 2012 - 15:49

Je l'écoutais alors narrer son histoire. Isyl aimait son histoire. Je remarquais que la pauvre Mizuki était exténuée, je souriais. Elle avait fait de nombreux voyages, quelle chance ! Bien sur j'en ai fait moi aussi mais elle le disait d'une façon si particulière que l'on pouvait croire que cela relevait du merveilleux.

Elle me demanda de lui raconter mon histoire demain. Mizuki tomba dans les bras de Morphée en un clin d'œil. Je souriait de nouveaux et éteignait la bougie. Je me levais et me dirigeais vers la fenêtre. L'orage se calmait. C'était une bonne chose. Isyl s'était endormie elle aussi. J'étais la seule encore debout, je ne m'endormais pas si facilement. Les rayons de la lune réussissaient à transpercer les nuages gris. C'était assez jolie à voir...
Quelques heures plus tard, la pluie cessa, laissant place à la radieuse pleine lune et au mille et une étoiles présentes dans le ciel. Demain nous aurions du beau temps. Tant mieux !

Je me mis à bailler. Il était temps pour moi de rejoindre le pays des rêves...Je m'étirais et me posais contre le mur près de la fenêtre. Mes yeux se fermèrent d'eux-même...
Cette nuit là...je ne fis aucun rêve...se fut une nuit normal...A mon réveille, le soleil n'était pas encore levé. Tant donné qu'une fois réveillée je ne pouvais plus me rendormir, je décidais d'aller chercher de quoi manger pour le petit déjeuner.
Je sortais alors de l'abri discrètement afin de ne réveiller personne. Je descendais un peu plus bas de notre position afin de partir à la recherche de buisson ou d'arbre à baie. J'en trouvais quelques uns. Je cueillais donc les baies. Des perles d'eaux étaient sur les baies. On croirait qu'une fée avait cassée son collier de diamant et qu'ils avaient atterris sur la végétation environnante. Le soleil se levait enfin. Les oiseaux commençaient à gazouiller. Aucuns nuages n'étaient présent dans le ciel. Le terrain était tout de même glissant, il faudra faire attention où nous mettrons le pieds.

Je retournais alors près de notre abri mais, je décidais de rester dehors afin de le préparer sans réveiller les marmottes. Au menu, jus de baies et quartiers de baies....Mouai je sais, pas trop diversifié tout ça mais bon , on fait avec les moyens du bord hein...Une légère brise soufflait emportant avec elle le parfum des fleurs des champs. C'était une odeur agréable et douce dont je ne me lassais pas.

Isyl sortait de l'abri et me rejoignait.

Bonjour Isyl, tu as passée une bonne nuit ?

Elle hocha la tête en baillant.
Elle était mignonne, j'aimais bien la voir lorsqu'elle vient de se réveiller. Elle pousse des petits cris qui me font sourire.

J'espère que Mizuki aime les baies !

Elle esquissa un sourire.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Mizuki Ana le Sam 10 Mar 2012 - 14:32

Mizuki avait mal dormi, une fois de plus. D'un sommeil sans rêve... Ou, plutôt, rempli de vide; Elle se souvenait s'être trouvée dans un lieu sombre, sans gravité, ni limite. Prisonnière du néant. Depuis que Latu n'était plus là, c'était le cas presque chaque nuit.
En plus, dans le monde réel, elle avait dormi assise, la tête tordue dans un angle étrange, les muscles tendus par le froid, malgré la couverture, et à cause de l'étroitesse de la pièce. Lorsque les rayons du Soleil traversèrent la vitre et la réveillèrent, le premier mouvement qu'elle tenta de faire, à savoir, se redresser, lui arracha un grimace de douleur. Elle était courbaturée de partout.

Pour cette raison, il lui fallu de longues minutes pour se réveiller et se lever correctement, le temps de remettre tous ses membres en place. Elle nota que Keiko et sa Tarsal avaient disparu. Sans doute étaient-elles dehors; en tout cas, elles n'étaient pas parties, puisque quelques unes de leurs affaires étaient encore dans la pièce, pèle-mêle sur le sol. Mizuki s'étira longuement, lentement, chaque geste la faisant souffrir du dos, du cou et des jambes. Elle avait l'habitude de dormir dans des auberges, sur des lits parfois durs, ou bien pelotonnée dans une couverture sur un lit d'herbe, mais dormir sur un plancher était décidément quelque chose qu'elle n'appréciait guère dans la vie de voyageuse. Enfin, par rapport à tous les avantages, c'était bien dérisoire.

La Nalcienne s'aperçut qu'elle avait faim, et c'était sans doute le cas de ses Pokémon aussi. Elle se décida finalement à sortir, pour retrouver, à quelques mètres devant la cabane, la Terrosienne et sa pokémon. Elles avaient sans doute du se lever de bonne heure, car déjà une réserve de baies d'une taille raisonnable l'attendait. Avant de leur faire signe, Mizuki huma l'air ambiant, appréciant la fraicheur matinale. Le Soleil éclairait d'une douce lueur les montagnes. La route, aujourd'hui, serait agréable. L'orage de la veille était loin.

"Bonjour, vous deux !"

La blonde fit un signe de la main à Keiko. Puis, avant de s'approcher, elle sortit ses Noigrumes, afin que ses compagnons profitent eux aussi du beau temps, et du déjeuner.
Le premier dehors fut Miaouss. Au sortir de sa sphère, on aurait pu croire qu'il venait à peine de se réveiller, lui aussi. Le petit chat s'approcha de sa dresseuse en ronronnant et en s'étirant à chaque pas. Apparut ensuite, dans une ronde d'étincelle, Nymphéa, la Ludicolo chromatique. C'était toujours une surprise, pour sa dresseuse, de se rendre compte qu'elles faisaient presque la même taille, maintenant qu'elle avait évolué... En tout cas, cela n'empêcha pas la créature d'entamer une petite danse de la joie.
Vinrent alors Pyros et Freezia... pour l'un comme pour l'autre, le climat actuel était agréable. Il ne faisait pas suffisamment chaud pour que la Momartik ne se sente mal, et l'air s'était asséché par rapport à la veille, pour le plus grand plaisir du Pyroli.
Enfin, la joyeuse bande fut rejointe par Rey, sous sa forme d'Insolourdo. Il préférait largement sa forme d'humain, mais, voyant Keiko, il garda son apparence originelle. Depuis leur aventure à Loukaï, Mizuki et lui avaient découvert que leurs capacités de transformations personnelles étaient d'excellents camouflages... Et il était inutile de réduire leur effet en se métamorphosant devant des inconnus. sauf à la demande expresse de sa dresseuse, donc, il ne se transformerait pas.

La Nalcienne, réunissant sa troupe, annonça l'heure du petit déjeuner, au plus grand plaisir de chacun. Grâce à Keiko, il y avait de quoi manger pour tout le monde, mais elle se sentait gênée de profiter ainsi de la générosité de la Terrosienne. Aussi alla t-elle chercher, dans ses affaires, quelques uns de ces biscuits secs aux fruits qu'elle avait acheté à fla'Or, quelques jours plus tôt, et qui avaient l'avantage de se conserver un certain temps. Elle en offrit un à chacun, avant de prendre quelques baies parmi celles qu'avaient préparées sa camarade. Durant le repas, la Nalcienne demeura silencieuse, puis elle rappela à Keiko sa demande de la veille.

"Pourquoi donc voyages-tu ? Qu'as tu visité, découvert ?"

_________________
Thème de Mizuki : Icy Skies
~
MysteryTale

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2048

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Invité le Ven 16 Mar 2012 - 19:04

Mizuki avait enfin ouvert les yeux ainsi que son pokemon. Le petit déjeuner était servi.

Oh ! Bonjour Mizuki, j'espère que tu as passée une bonne nuit ainsi que tes pokemons. Une belle journée s'annonce aujourd'hui ! Nous avons de la chance.

Je lui adressais un sourire chaleureux. Nous commencions donc à manger notre petit déjeuner. Puis, elle me demanda alors pourquoi je voyageais. Je souriais et commençais alors mon histoire.

En fait je cherche mon frère pour lui présenter mes excuses...En fait lorsque nous étions petits nous avions été séparés par notre mère. Elle voulait que j'ai une bonne éducation et fréquenter mon frère me dévergondait selon elle...Je sais qu'il me déteste...mais j'aimerais tout de même m'excuser auprès de lui. J'ai passée plusieurs jours dans ce monde sans le voir, j'ai rencontrée des tas de personnes aussi. Mais je n'ai jamais réussis à le trouver. C'est assez stupide de parcourir le monde pour lui tu ne trouve pas ? Par moment je me demande si c'est le bon choix...si je ne devrais pas au contraire ne pas le retrouver et faire ma vie de mon côté...Je ne sais pas...il faut que je réfléchisse à ça.
Bref ! Et si nous nous mettions en route ! Plutôt tu y sera et plutôt tu pourra faire toutes les choses que tu a prévue !


Je supposais qu'elle voulait y arriver le plus rapidement possible. C'est tout à fait compréhensible, moi même je voudrais arriver le plus rapidement possible à destination.
Nous rassemblions donc nos affaires pour nous mettre en route. Nous commencions donc à descendre la montagne du moins on essayait de le faire sans que l'une de nous ne tombe ou ne glisse. Au bout de plusieurs heures, le sentier était moins raide, et le chemin devenait de plus en plus agréable enfin ! Isyl était dans mes bras, était-elle flemmarde ? Hm...sans doute. Le sentier était entouré de fleurs des champs ainsi que de buisson remplis de baies en tout genre. Il y avait des arbres dont le tronc était extrêmement fin, d'autres étaient encore petits.

J'aime bien ce paysage qu'en dis-tu Isyl ?

Elle hocha la tête. Elle pris une baie présente dans un buisson et la mangea tout en proposant une à Mizuki pour ne pas paraître impolie.
La fin de la montagne s'annonçait. Quel dommage...J'aimais bien la compagnie de Mizuki. C'était une très bonne compagne de route !

Nous sommes bientôt arrivés !

Je me demande bien ce que je pourrais faire après...Ou pourrais-je bien aller...il y a tellement à voir ! Peut être devrais-je continuer à chercher mon frère...
Notre descente avait durée des heures mais en réalité, pour moi cela n'avait duré que quelques minutes...


[Gomen pour le temps de réponse >_<]
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Mizuki Ana le Dim 1 Avr 2012 - 12:36

[Je ne fais pas mieux question temps de réponse, pardon T.T]

Drôle de famille, songea Mizuki en écoutant Keiko. Un frère qui dévergonde sa sœur ? Puis qui disparait ? La Nalcienne, ignorant tout de la vie de sa camarade, n'osa faire aucun commentaire, se contentant d'hocher la tête pour signifier qu'elle l'écoutait. Puis la Terrosienne annonça l'heure du départ. Avec toute cette affaire, Mizuki avait déjà un jour de retard, et était particulièrement pressée de quitter cet endroit et de rejoindre les plaines. Même si l'endroit était plus qu'agréable maintenant qu'il faisait beau, et que la compagnie de Keiko était tout sauf pesante, l'absence de Latu pesait beaucoup plus lourd dans la balance...

Constatant que toute sa bande avait suffisamment mangé et s'était bien dégourdie les pattes, la dresseuse rappela chacun dans sa sphère. Habituellement, elle aimait garder un de ses compagnons avec elle, mais dans le cas présent, aucun n'était particulièrement à l'aise avec le terrain. C'était un coup à les épuiser inutilement, et puis, elle n'était pas seule, aujourd'hui. Les deux jeunes filles rassemblèrent leurs affaires, s'assurant de ne rien oublier. Puis il n'y eut plus rien pour retarder encore le départ, et elles prirent finalement la route.

Les quelques premières minutes permirent aux jeunes filles de réveiller leurs muscles, en descendant certaines pentes, parfois bien raides, où les sentiers avaient disparus à certains endroits. C'était malgré tout agréable, car l'air était encore frais. Après une heure, déjà, le soleil était monté et la fatigue se faisait sentir. Les filles, qui avaient un peu discuté plus tôt, gardaient maintenant le silence, pour ne pas s'épuiser plus que nécessaire. Il fallait sans cesse freiner la descente et veiller à ne pas se tordre une cheville. Mais chacune veillait sur l'autre, et un accident aurait été moins grave que si elles avaient fait le trajet seules.

Cependant, aux heures les plus chaudes, le trajet devint plus agréable. Le chemin était plus dégagé, abrité du soleil par des arbres, et plus plat qu'avant. Keiko l'avait apparemment remarqué, elle aussi. Elle se concentrait moins sur la marche et plus sur le paysage, affichant un sourire permanent. Elle discutait joyeusement avec sa Tarsal tandis que la Nalcienne observait autour d'elle les différentes sortes de plantes qui bordaient la route, des espèces qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de voir lors de ses voyages. Des fruits qu'elle ne connaissait pas, des fleurs qu'elle ne connaissait pas... Terros était décidément pleine de surprise. D'un autre côté, venant du pays de la Terre et des plantes, elle pouvait s'y attendre... La baie que proposa Isyl à Mizuki avait un petit gout sucré, recouvert par une acidité pétillante et rafraichissante. Parfait après une longue marche, pour retrouver de l'énergie.

"Nous sommes bientôt arrivés !"


La Nalcienne se laissa aller à un soupir de contentement. La montagne, c'était certes sympathique, mais elle préférait largement le sol plat et l'herbe douce des plaines. Le trajet jusqu'à Célosia serait sans doute moins long désormais, en tout cas l'espérait-elle. Ainsi que l'avait signalé Keiko, la route devint rapidement plate, et le paysage à l'horizon n'était plus fait désormais que de collines verdoyantes. Avec un pincement au cœur, Mizuki se souvenait de celles de Nalcia, autour de sa ville natale. Les deux lieux se ressemblaient, à la différence près qu'à Alfen, les plaines étaient constamment soumises au vent. ici, l'air était doux, mais presque immobile. Elle était surprise d'avoir ainsi le mal du pays.

Après une minute de silence, Mizuki fit face à Keiko.

"Que vas-tu faire désormais ? Continuer à chercher ton frère ? Pour ma part, je vais chercher le Donjon de Célosia... Là où doit se trouver mon amie."


Ce qui voulait dire qu'elle allait de nouveau être seule à partir de maintenant, car il y avait peu de chance que la Terrosienne suive la même route qu'elle. Une fois de plus, l'absence de Latu était difficilement supportable.

"En tout cas, merci... Merci de m'avoir guidée. Et de m'avoir tenu compagnie. C'était très agréable !"


La Nalcienne offrit un sourire chaleureux à sa camarade, ainsi qu'à sa Tarsal. Elle n'avait rien de mieux à donner, de toute façon. C'était ça, la vie de vagabond. On ne possède que le strict minimum, et on ne peut pas se permettre de partager alors qu'on a déjà à peine assez. Enfin... si, elle pouvait faire quelque chose, surtout que Keiko était sans doute dans le même état de fatigue qu'elle. Mizuki sortit de son sac une petite boite joliment décorée, qui libérait un doux parfum de fleur, et la posa au sol. Elle avait gagné cet Encens Fleur quelques temps auparavant, et avait récemment découvert une façon originale de s'en servir.

"Pour vous remercier, voici une aide de ma part..."

Mizuki concentra sa magie de vent autour de la boite, modifiant la composition des molécules du parfum, puis libéra l'air chargé de ses molécules en direction de la demoiselle et de sa Pokémon. Cet air parfumé avait de légères vertus thérapeutiques. Au niveau de défenseur de Mizuki, il permettait d'apaiser la fatigue et de redonner de l'énergie, tant physiquement que mentalement. La Nalcienne dévia un peu de vent vers elle pour en profiter aussi, puis fit cesser la magie, avant de ranger l'objet dans son sac. Pour elle qui ne pouvait utiliser la magie des plantes, l'Encens Fleur était une réserve presque inépuisable pour l'aider à utiliser une telle magie. Elle espérait en tout cas que Keiko avait apprécié.

_________________
Thème de Mizuki : Icy Skies
~
MysteryTale

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2048

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Invité le Dim 8 Avr 2012 - 18:34

Mizuki était contente d'arrivée. Cela se sentait dans sa voix. Quand à moi, j'étais contente d'être enfin descendue de cette maudite montagne. Nous nous arrêtions devant un croisement et ensuite nous échangions quelques paroles. Elle me demandait ce que je comptais faire maintenant.

Eh bien...je vais essayer de retrouver mon frère oui, même si je ne sais pas où il se trouve et si je le retrouverais un jour.

Je lui adressais un sourire chaleureux.

Mais j'espère vraiment très fort qu'il me pardonnera, oui, je l'espère très fort.

Elle m'annonça sa prochaine destination. Celosia. Je n'avais jamais vu cette ville auparavant, peut être qu'un jour, j'irais la voir. Isyl souriait à Mizuki.

Ooh tu n'as pas à me remercier, c'est à moi de te remercier ! Sans toi nous serions sans doute soit encore accrochées à l'arbre, soit en bas morte. Tu nous as sauvé la vie, nous avons une dette éternelle envers toi, c'est pourquoi, si tu as un problème un jour, je me ferais un plaisir de t'aider ! Ta compagnie était chaleureuse et agréable aussi.

Oui, cela sentait le bon au revoir, ou l'adieu...on ne sait pas. Peut être nous nous croiserons sans le savoir ou au contraire nous nous reconnaitrons. Moi et Isyl lui sourions, j'avais tout de même une boule dans la gorge, j'aimais bien Mizuki. D'ailleurs, elle nous fit un cadeau. Sans que nous comprenions pourquoi, Isyl et moi pétions la forme, la fatigue avait disparue. Je la remerciais pour ce merveilleux cadeau. Isyl fit de même.

Comme on dit les au revoir ne sont pas éternels ! Peut être que nous nous rencontrerons un jour et nous rigolerons de ces jours passés dans cette montagne. Je te souhaite de réaliser tes rêves Mizuki, tu le mérite, tu es une personne bien et qui a un grand coeur.

Je lui offrais un ultime cadeau. C'était des herbes que j'avais pris dans la montagne.

On ne sait jamais, ce sont des herbes qui te guérira toi ou tes Pokemon lorsque vous souffrirez d'un empoisonnement quelconque.

Sur ses belles paroles, nous partions chacune de notre côté. J'avais l'espoir de la revoir, tout comme Isyl, que je pris dans mes bras.

Maintenant, nous devons retrouver mon frère. Je me demande où il peut être. Tu n'as pas une idée ?

Elle secoua la tête. Elle n'en savait pas plus que moi. Eh bien tant pis, nous parcourions cette planète et remuerions ciel et terre pour mettre la main sur lui.


[ Pour moi cela s'arrête là ! ^^ Si tu veux conclure après moi, tu peux ^^ sinon envoie moi un mp comme quoi tu t'arrête là et je mettrais notre post dans les topic fini ^^ merci encore pour ce fabuleux rp !]
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Marre de la nature... [PV Mizuki ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum