[ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Sheila le Dim 8 Avr 2012 - 12:08

Partir et voyager ! Sheila ne vivait désormais que dans ce but et n’était animée que par cette intention. C’était bien pour ça qu’elle s’était plus ou moins rapprochée de Ruby. Non seulement avec lui elle n’avait pas à jouer les putes aguicheuses, elle n’était apparemment pas son genre et il était peut-être même gay, mais en plus, il était apparemment plus ou moins capable de la protéger, et lui servait de couverture. Mais ce qu’elle appréciait le plus dans cette relation ambigüe, c’est qu’elle avait l’impression de pouvoir être bien plus libre de ses gestes, de ses pensées et même de ses propos. Elle était parfois même en train de se demander si elle n’allait pas perdre l’habitude de faire du charme aux  gens. Et cela l’amusait beaucoup dans le fond. Shikake y trouvait aussi son compte, elle pouvait voyager un peu ainsi. Elle s’était attachée à la jeune femme, mais elles n’avaient pas encore vraiment trouvé le temps de tisser un vrai lien. Elles se connaissaient depuis bien trop peu de temps pour s’être vraiment attaché et parfois, la Terrosienne se demandait bien pourquoi ce torchon ambulant acceptait de lui obéir sans réellement broncher.

Depuis sa sortie de la maison close, elle avait l’impression de découvrir un tout autre aspect du monde. Plus lumineux, mais plus étrange aussi. Bien entendu, quand le moyen s’en faisait sentir, elle usait et abusait de ses charmes pour calmer les ardeurs des hommes trop entreprenants et en profitait bien souvent pour les détrousser sans remords. Pourtant, depuis sa rencontre avec Ruby, elle semblait un peu perplexe. Il était un marginal, et elle se sentait proche de lui par cet aspect hors du monde qu’ils avaient apparemment en commun.

Malgré tout, la fille de joie n’oubliait pas le danger qui pesait sur elle. Si son maquereau la retrouvait, elle passerait un sale quart d’heure, elle le savait. Oh bien entendu, elle était prête à braver la punition, et ne s’avouerait jamais qu’elle avait au fond, un peu peur de ce qui pourrait lui arriver. Son goût prononcé pour la liberté par contre, ne lui  permettait pas d’envisager de retourner à nouveau là-bas. Elle n’avait plus de vertu ou de valeur humaine depuis longtemps. Mais elle existait en temps qu’être humain, en tant que sujet, et ça, personne ne pouvait le lui retirer.

Pour conserver son statut de femme libre, elle devait partir. Rester à Terros était pour l’instant trop dangereux. Sauf qu’elle ne savait pas vraiment où aller. Jusqu’à entendre parler d’une rumeur, un jour… Apparemment, l’armée réunissait des soldats et des volontaires dans les grandes villes, pour partir explorer un étrange continent, apparu d’un coup dans le ciel. Y aller et y rester était encore le meilleur moyen pour elle d’échapper à l’emprise du vieux. Elle aurait un coup d’avance sur lui, quitte à rentrer après. Qui sait, peut-être que cet endroit intéresserait Ruby aussi. Elle n’attendit pas longtemps pour lui faire part du projet, essayant de mettre en avant dans son discours les avantages pour Helga. La terre là-haut n’était pas forcément occupée, et le temps que les Erasiens en découvrent tous les coins, ils auraient bien déniché un endroit assez calme pour élever Patile tranquillement. Qui plus elle, le continent n’était pas forcément habité, ou alors pas partout, et ça serait idéal pour eux. De toute façon, qu’il accepte ou non, elle irait toute seule s’il le fallait, mais elle irait.

Il ne fut pas si dur que ça à convaincre au final. Néanmoins, ils durent emprunter des montures volantes et un instant, la jeune femme redouta une demande de paiement de la part de l’armée. Mais comme apparemment, ils manquaient de volontaires, le soldat qui s’occupait d’eux se chargea de lister les montures disponibles, en fonction des aptitudes des deux jeunes gens. Il valait mieux une bonne cohésion entre l’oiseau et le cavalier. Si un oiseau était trop lent pour une personne fougueuse, un mauvais climat pouvait vite s’installer entre eux, chose plus que négative pour la mission dont ils étaient chargés. La jeune femme regarda les bêtes à sa disposition. Il y avait bien un Airmure qui lui plaisait, mais elle voulait être certaine de pouvoir dominer la bête en cas de problème. L’oiseau d’acier semblait assez orgueilleux. Elle eut un sourire et lui tendit la main. Un éclair de défi passa entre leurs regards et il claqua du bec. Ils avaient presque le même caractère et une folle envie de se défier. Là, il n’était question que d’un vulgaire jeu entre eux… Elle se retint de rire. La partie du voyage dans le ciel allait être une bonne partie de plaisir.

Et elle eut tort de penser cela. Le voyage ne fut pas de tout repos. Certes, comme elle l’avait pressenti, le rapace en armure chercha sans cesse à la désarçonner mais elle gardait un contrôle quasi constant sur lui. Elle appréciait plus que tout cette sensation de soumission qu’elle imposait de force à sa monture. Elle devait être bien plus sadique qu’elle ne le pensait. Elle n’hésitait pas à tirer sur les rênes de l’animal si le besoin s’en faisait sentir, lorsqu’il faisait quelques écarts. Elle parvenait à le mater et bien vite, il comprit qui était le maître dans l’histoire. Mais là n’était pas le plus gros danger du voyage, non. Ce fut l’orage qui se déchaîna subitement, comme venu de nulle part. Le rapace ne put s’empêcher de dévier, tant le vent était fort. Qui plus est, la foudre le poussait à faire des brusques changements de trajectoire. Sheila relâcha un peu la bride. Là, plus question de jeu. Si l’oiseau était foudroyé, elle allait crever avec lui, à cause du métal conducteur d’électricité, mais aussi de la chute mortelle qui l’attendait. Elle pesta entre ses dents. Quel merdier !

L’Airmure ne s’en sortait pas trop mal. Même si parfois, il essayait de sauver sa peau et d’éjecter la Terrosienne –qui tenait bon- mais il gérait assez bien son affaire. Par contre, toutes ces déviations l’épuisait bien plus que prévu, sans compter que les tentatives de dressage de la dresseuse n’avait fait qu’utiliser son énergie. Il était conscient que sa vigilance était moins efficace, et il prit l’initiative de se diriger le plus vite possible vers un endroit sûr. Un éclair lui frôla pourtant la queue et il perdit le contrôle de ses mouvements. Il plongea en piqué et traversa une épaisse couche de nuage, apercevant le continent sous lui. Il prit le pari fou de battre un éclair à la course et plaqua totalement ses ailes contre son corps, bec en avant, à la verticale. Il sentit la jeune femme s’accrocher à son cou, cherchant à se coller à lui. Au moins, ils pouvaient collaborer ainsi.

Près du sol, il déploya ses ailes et fila à toute allure, sans savoir où allait. Il battait à peine des ailes, les utilisant juste pour garder une altitude suffisante. Il n’avait pas le temps de voir les paysages, tant il allait vite. Il n’eut pas le temps de voir un arbre mort, couché en travers du chemin, que ses pattes heurtèrent avec violence. Il perdit le peu de contrôle qu’il avait, ainsi que ses dernières forces, et s’écroula au sol, traçant un large sillon dans la terre. Cette dernière le freina dans sa course, et il finit par s’arrêter, éreinté.

Sheila quitta le dos de sa monture, qui ressemblait plus à une carpette d’acier étalé sur le sol qu’autre chose et le rappela dans la Poké Ball qu’on lui avait laissé pour que son oiseau puisse se reposer. Elle regarda autour d’elle et souffla. Dans la tempête, elle avait perdu Ruby et ne savait pas où elle avait atterrie. Elle se trouvait dans une espèce de grande clairière verdoyante, avec des dalles blanches un peu éparses. Elle souffla.


"Bordel, où est-ce que j’suis tombée… ?"

Shikake apparut près d’elle. Durant tout le voyage, elle s’était cachée dans son sac, sans faire d’histoire, et explorait l’endroit d’un air curieux. Au moins une qui pensait que l’endroit était plaisant. La prostituée allait se dire que finalement, ça n’était pas trop mal, avant d’entendre un bruit. Elle jura ses grands Dieux en silence et s’avança vers la place, bien visible. Là, elle croisa les bras et grogna.

"Que celui qui se planque dans le coin daigne se montrer, il est pas tout seul, et il a tout intérêt à le faire s’il ne veut pas d’ennuis !"

C’était du bluff, rien que du bluff. Elle ne pouvait pas infliger grand-chose aux inconnus en réalité, mais ça, ils ne pouvaient pas le savoir…

_________________
avatar
Sheila
Informations
Nombre de messages : 13

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Kamui Gakupo le Dim 8 Avr 2012 - 18:12

Tout est aller si vite. Après mon escale à Terros, je suis partis en direction de cette immense rocher surplombant la mer d'Erasia à dos de Pokemon Vol que j'avais loué. Je ne savais pas pourquoi j'y allais d'ailleurs...rien ne m'attirait là-bas. Ma curiosité peut être...non je ne sais pas. Enfin nous verrons bien. En attendant, Kusai aimait voyager à dos de Pokemon, il était complètement excité et joyeux. Il regardait le paysage qui s'offrait à nous avec de grand yeux. Il était mignon.

Essaye de rester tranquille tu veux ? Je n'ai pas envie que cet oiseau soit déconcentré par tes bétises...Il y va de notre vie.

Il se plaça sur mon épaule et continuait à afficher un sourire de guignols. Je poussais un soupire. Les vents étaient violents et l'oiseau avait du mal à avancer. Kusai s'accrochait à moi. Je ne voyais rien mais yeux étaient fermés...le vent était très froid et cela n'arrangeait pas les choses. Le pauvre oiseau fut balayé et nous avec. Notre moyen de transport prit la fuite, nous laissant faire une très belle chute libre. Je tenais Kusai dans mes bras et le serrait contre mon torse. Et pour terminé ce très beau saut, un bel atterrissage dans un buisson ...Ouai...

J'étais quelque peu déboussolé, Kusai n'avait rien à première vue. J'essayais de me relever mais, mes bras n'avaient pas encore la force de soulevé un poids lourd. Kusai sortit sa petite tête du buisson et regardait de l'autre côté. Une terre inconnu s'offrait à nous, tout comme de nouvelles espèces peut être...amicales ? Hostiles ? Les deux ? Qui sait... je sortais alors de mon buisson et enlevais quelques feuilles de mes cheveux et je retirais la poussière de mes vêtements. Mon pauvre kimono. Je regardais autour de moi et contemple cet environnement étrange...Cela ressemblait à une sorte de place. Puis soudain, j'entendis une voix, une voix...féminine. Un arbre me cachait apparemment de cachait.

Je sortais de ma «cachette». Une femme aux cheveux noir était devant moi. Je n'étais pas le seul à être tombé ici, cela me rassurait dans un sens. Sa menace ne m'atteignait pas. Je ne la prenais pas du tout au sérieuse...Je décidais de me présenter par pure politesse.

Je m'appelle Kamui et voici Kusai.

Oui il ne faut pas l'oublier, surtout pas ! Sinon Monsieur bouderait et cela dure un bon moment croyez-moi !

Notre moyen de transport, après une grosse bourrasque, à pris la fuite et nous a laissé là. La chute n'était...pas très belle à voir...trêve de bavardage. A qui ais-je l'honneur ?

Oui je voulais savoir à qui j'avais à faire. Mieux vaut ne pas se faire d'ennemis...en tout cas pas ici. Il y avait une petite brise qui soufflait, c'était assez agréable. Kusai se cachait derrière moi, pour la première fois il ne bondissait pas sur une inconnue. Je regardais Kusai et le pris dans mes bras.

Tu es bien silencieux d'un coup toi, c'est pas dans ton habitude.

Il ne disait mot et se contentait de plongeait sa tête contre moi. De la timidité peut être ?

Et ta pas non plus la langue dans ta poche...Enfin fait comme tu veux.

_________________
Spoiler:
Près d'un lac calme et paisible, se trouvait un grand et ancien bâtiment, un bel homme portant une tenue éblouissante observait les alentours d'un regard vide. « Chaque soir, je dors auprès d'une fille différente et je la rends folle. » Sous le ciel rempli de tristesse, complètement possédé par la luxure, il a même oublié comment aimer. Le temps passe lentement... Je t'étreins un peu plus près de moi. Je n'oublierai jamais notre promesse d'éternité...
Comme une froide poupée de porcelaine, elle me regardait avec un visage triste, j'ai mis un masque sur mon visage afin que les autres ne puissent pas voir mon cœur...

http://www.youtube.com/watch?v=0NDFYQOVZ1U
avatar
Kamui Gakupo
Informations
Nombre de messages : 42

Fiche de personnage
Points: 48
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Agueï Iaromir le Mer 11 Avr 2012 - 12:19

Mais quelle histoire, dites donc ! Plusieurs sentiments tourbillonnaient dans l'esprit volatile d'Agueï alors que la troupe des volontaires pour la mission royale allait s'envoler vers l'inconnu. Le Nalcien se trouvait sur le dos d'un majestueux Roucarnage dont ses mains lui tenaient nerveusement les plumes. L'oiseau sentait les ondes négatives du jeune homme et lui lança donc un regard inspirant la confiance afin de le rassurer ... voler dans de telles conditions, avec un bleu, le Pokémon y était habitué ! Agueï prit une grande inspiration : il était bien trop tard pour reculer. Quelle idée d'être aussi faible et de ne pas avoir pu refuser ! Ne croyez pas qu'il éprouvait de la peur, non, pas vraiment. Il avait simplement un drôle de pressentiment. En repensant aux derniers événements, l'humain caressa Din, alors caché dans sa tunique afin de profiter du voyage en toute sécurité.

Cela faisait déjà un bon bout de temps qu'il avait posé pied à Alfen, la grande capitale de Nalcia. Il y avait rencontré des gens, mais avait surtout pris le temps de s'imprégner des paroles des sages en lisant, ou alors avait passé de nombreux après-midi à s'entraîner à la maîtrise élémentaire et pouvoir ainsi l'utiliser de manière plus naturelle. Les jours se suivirent et se ressemblèrent donc. Cependant cela ne dérangeait pas du tout le garçon qui se complaisait à cette monotonie ... malheureusement, il savait que ça ne pouvait pas durer. Pour devenir ce qu'il voulait devenir, rester là ne mènerait à rien. Il fallait qu'il voit le monde, qu'il change un peu d'air, qu'il vole vers un autre continent ! ... Il y penserait.

Depuis un petit moment, les rumeurs sur les derniers étranges évènements qui s'étaient abattus sur le monde d'Erasia enflaient dans les rues de la Capitale ... Des rochers flotteraient en ce moment au-dessus de leurs têtes !? De telles histoires qu'Agueï pensait ne pouvoir trouver que dans ses livres se passaient là, tout près de lui ! ... Mais bon, ce n'était plus un enfant se disait-il. Voilà une affaire pour des personnes expérimentées, alors que lui se refamiliarisait à peine avec les bases de ses facultés élémentaires ! L'idée, bien que belle, s'évanouit bien vite. Ne nourrissant que l'imagination du Nalcien sur ce que cela aurait pu être s'il y était allé. Enfin. C'était sans compter ce fabuleux coup de main du destin !

Des avis et autres émissaires passaient dans les rues sous ordre du Roi afin d'appeler des volontaires pour s'aventurer sur les Terres flottantes. L'un d'eux se trouvaient dans l'auberge où logeait Agueï justement et la gérante ne put s'empêcher de parler de lui comme un potentiel intéressé ... ou plutôt, comme un intéressé tout court, se souvenant de la fois où il lui avait débarrassé d'un ivrogne enragé, persuadée que ça devait être un jeune aventurier ténébreux. Elle pensait bien faire, autant pour son client que pour sa nation ! Comment dire non ?

Les ailes du Roucarnage se déployèrent dans un élégant mouvement ! Voilà, c'était le moment. Une vingtaine de Pokémon volant entamèrent leur élévation vers le ciel nuageux. Les choses se passèrent très vite. Roucarnage était un professionnel du vol : sans qu'Agueï n'ait besoin de le diriger, il suivait la petite troupe, maintenant une vitesse de croisière pour ne pas trop balloter son passager. Alfen n'était plus en vue à présent, gommée par les cumulonimbus. Plus ils prenaient de l'altitude et plus un sentiment de bien être commençait à envahir le Nalcien. C'était son premier vol aussi haut et il n'avait jamais éprouvé telle euphorie ! Il sentait le vent passer sur les ailes du Pokémon Oiseau qui l'utilisait à son avantage ! Cependant la joyeuse balade fut de courte durée ... De gros nuages noirs menaçants et grondant se firent voir, soudainement, sans crier gare. Le groupe fut happé par une petite tornade qui semblait tout droit sortir de nulle part ! Soldats et autres civils furent emportés, laissant Din et Agueï seuls avec le Roucarnage tentant vainement de se débattre. Malgré sa force herculéenne, les souffles n'avaient rien d'habituels ! Même l'élémentaliste ne pouvait penser à tenter de les contrôler, comme s'ils venaient d'un pouvoir bien trop puissant. L'orage et la pluie s'ajoutèrent à ce chaos céleste, secouant les trois ... qu'un violent coup sépara ! Était-ce la fin ? Dans un dernier instant, Agueï put voir la silhouette du Pokémon se faire emporter alors que son propre corps tombaient fatalement, assurément attiré par la Terre. D'autres ombres s'ajoutèrent cependant à son champ de vision et ... Noir Complet.

Agueï fut réveillé par de petits coups de bec sur son front. Un rêve ? Était-il de retour chez lui ? Sa situation peu confortable en assurait le contraire ... En effet, le pauvre garçon avait la tête à l'envers, coincé par miracle dans les feuillages et branches d'un arbre. Din fut content de voir son ami réveillé ! Pour ne pas trop le brusquer, il se fit violence afin de ne pas lui sauter dessus ou de s'asseoir sur son crâne endoloris. Bon, où étaient-ils ? Retour sur le continent ? Comment se faisait-il qu'il n'était pas mort dans ce cas, après une telle chute ? Non, le Nalcien sentait qu'il se trouvait encore à une haute altitude ... et ça voulait donc dire qu'il était sur le Continent flottant ! Après un petit temps où son esprit reprenait peu à peu de sa lucidité, Agueï massa sa tête et passa du regard les environs. Ils semblaient se trouver dans une sorte de forêt ... Contrairement à il y avait quelques instants pour le voyageur, elle était incroyablement calme et inspirait la sérénité. Étaient-ils seuls ? Il fallait en avoir le coeur net. Après avoir inspecté que tout était en ordre dans ses affaires et que tout allait bien pour Din et lui, le jeune homme grimpa à l'arbre pour avoir une meilleure vue de l'endroit ... Au sommet du grand végétal, on pouvait voir le ciel, d'un incroyable bleu ! La masse nuageuse se condensait à la périphérie du grand amas que formaient les îles flottantes. Incroyable ! Il ne pensait plus du tout ne pas avoir sa place ici, c'était comme un rêve !

Après cette découverte du paysage, descendre de l'arbre était le nouveau but. Certainement que le Roucarnage a dû tomber par ici lui aussi ... et puis ils étaient là pour explorer, non ? Reprenant du poil de la bête, cela étant sûrement dû au fait que cet environnement soit en hauteur, les deux amis se balancèrent de branche en branche afin de se rapprocher du sol ... et alors qu'enfin il allait le toucher, Agueï surprit un couple de personne ... apparemment en pleine discussion. Il cligna des yeux, ne s'attendant pas à trouver si vite de la vie ! Malgré la surprise, il laissa échapper un :

« Euh, bonjour …? »
avatar
Agueï Iaromir
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Lehna le Dim 15 Avr 2012 - 0:57

Lehna explorait à nouveau les grandes villes, ces choses curieuses où les gens habitent par milliers, comme si cela les protégeait du mauvais sort. Mais du coup, ils étaient d’autant plus vulnérables, au chasseur qui se faufilait parmi eux et qui les attaquait de manière douce et subtile…

Elle était accoudée dans un salon de thé, Saphir, sa Chaglam, à ses pieds, se demandant par où elle devrait continuer à aller. Elle n’avait pas entendu parler de concours récemment, ni de quoi que ce soit d’autre d’intéressant, donc sa mission redevenait sa priorité. Elle n’avait pas le choix : si elle donnait pas de nouvelles à la Reine de Mizuhan au sujet de la recherche de sa fille, elle risquerait bien de se voir enfermer à nouveau dans sa prison dorée, et il en était hors de question. Elle n’aimait pas devoir encore des comptes à la Reine, mais n’étant pas prête à la trahir, car cela ne lui rapporterait rien, elle allait se plier à sa volonté.

Cependant, la princesse légitime était difficile à traquer. En même temps, Lehna s’était surtout aventurée dans les pays ennemis de Mizuhan, et comme Nina Wang était une soldat de l’armée maintenant, elle ne devait pas vraiment trainer dans ces coins là.

Soudain, un homme tout de bleu vêtu entra dans le salon, et se dirigea droit sur elle. La princesse plissa les yeux, intriguée par ce curieux personnage. C’était un soldat de Mizuhan apparemment, qui lui une lettre scellée avec le cachet de Sifuru. Le monsieur ne bougea pas pendant que Lehna saisit le colis, faisant comprendre clairement qu’il attendait une réponse.


Très chère Lehna,

Comment vas-tu ? Tes recherches sur ma fille avancent-elles ? Je t’envois ce petit message, car j’aurais peut-être une piste pour toi. Ces informations sont confidentielles, je compte sur toi pour ne rien dévoiler.

Récemment, une île flottante est apparue au-dessus de l’océan. Comme on a peur que Flamen et Terros se soit déjà lancé à sa découverte, nous avons, avec le pays de Nalcia, décidé d’envoyer nos propres équipes. Pour ce faire, nous avons appelé beaucoup de garnison de soldats à nous venir en aide.

Comme la dernière fois qu’elle s’est présenté à moi, ma tendre fille était guerrière dans l’armée, il est possible qu’elle fasse partie de ceux convoquer et qu’elle parte donc à la découverte de ce nouveau lieu.

Si tu ne possèdes pas d’informations indiquant le contraire, le valet en face de toi possède un Altaria qui pourra t’aider à rejoindre l’île. Le simple fait d’emprunter le pokémon sera une preuve que tu acceptes. Je te fais confiance pour nous rapporter ce pokémon sain et sauf.

Bon courage à toi, tu manques énormément à ton père qui t’envoie tout son amour.

Sifuru Fran de Mizuhan.



Lehna plissa légèrement les yeux. Bon, elle n’avait pas le choix. Elle allait suivre cette directive, qui était clairement plus un ordre qu’une simple requête. Elle tendit simplement la main au soldat, qui comprit tout de suite. Il lui laissa la pokéball mentionnée par la Reine, puis s’en alla sans demander son reste.

« Et bien ma Saphir, nous allons partir en expédition. »

***
Le lendemain matin, Lehna partit à l’aube à l’écart de la ville, Chaglam dans sa ball, pour prendre son envol. Elle n’avait jamais pratiqué cette activité, mais avait lu des nombreux livres sur le sujet, et le défit ne lui faisait pas peur.
Une fois qu’elle fut un peu à l’écart de la ville, la princesse laissa sortir l’Altaria de sa propre prison, et grimpa gracieusement sur son dos. Après qu’elle lui ait donné un sec coup de talon, le dragon prit son envol.

Le voyage se déroula sereinement, jusqu’à ce que les nuages se mettent à s’épaissirent et à s’assombrirent. Autour d’elle, Lehna sentit du mouvement, et essaya, avec quelques coups secs de maitrise de l’eau, de séparer les nuages pour voir ses assaillants. Mais les nuages étaient trop épais et trop agités pour être contrôlé par une simple élémentaliste de l’eau. Puis des éclairs se mirent à frapper, si bien que l’Altaria commença à paniquer. La princesse s’exaspéra un peu. Ce gros oiseau allait s’affoler sous prétexte d’un petit orage ? Alors là, elle n’allait pas laisser faire ainsi. Saisissant fermement le cou de son pokémon, elle reprit les reines et lui fit faire des zigzags, tout en essayant de s’échapper de la tornade, ou de trouver son cœur. Le dragon fatiguait rapidement, et Lehna maudit la Reine de lui avoir prêté un pokémon aussi faible.

Ils réussirent à s’en sortir quand même, mais dés que les nuages disparurent, l’Altaria déclara forfait et s’évanouit. Heureusement, ils n’étaient plus qu’à quelques mètres du sol, et ce pokémon nuage, même inconscient, ferait un excellent coussin pour amortir sa chute.

Malgré son « coussin », l’atterrissage fut brutal, mais la princesse, bien entrainée, s’en sortit sans une égratignure. Sitôt eut-elle mit pied à terre qu’elle rappela la bestiole incapable dans sa prison, qu’elle n’aurait jamais du quitter. Autour d’elle s’étendait une vaste forêt, qui ne semblait pas a priori habitée. La jeune femme se mit en route, cherchant des hommes qui pourraient peut-être l’informer sur ce qu’elle cherchait.

Elle n’eut pas à aller bien loin, entendant des voix venant d’une petite clairière. Elle jeta un coup d’œil et vi deux hommes accompagnés d’une femme, et apparemment aucun d’entre eux ne se connaissaient. Leurs habits et leur structure corporelle n’étaient pas complétement loufoques, et ils parlaient une langue qu’elle comprenait, donc Lehna en déduisit qu’il venait aussi de la terre ferme, et qu’ils étaient, comme elle, perdus sur cette île. Cependant, aucun d’entre eux ne portait l’uniforme de Mizuhan, donc elle doutait fortement qu’ils soient en réalité d’une grande aide. Mais comme elle ne savait pas jusqu’où s’étendait cette forêt, elle pouvait peut-être espérer que ces gens la guide ne serait-ce que vers d’autres personnes plus compétente.

« Pas besoin d’être autant sur la défensive, mademoiselle, » sourit Lehna en rentrant dans la « zone » du petit groupe. Déjà, elle fit son spécial grand sourire charmeur, essayant de laisser sous entendre qu’elle était là en ami.

« J’ai l’impression qu’on est tous dans le même embarras, si je ne m’abuse, vous êtes égarés aussi ? »


Dernière édition par Lehna le Jeu 13 Sep 2012 - 13:46, édité 1 fois

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 304

Fiche de personnage
Points: 10
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Sheila le Jeu 17 Mai 2012 - 11:42

Il commençait à y avoir presque trop de monde au goût de la jeune femme. Bordel, pourquoi est-ce qu’ils venaient tous ici ?! La terre était assez grande pour qu’elle puisse être un peu seule, non ? Elle soupira, clairement mécontente, et les regarda, pour essayer de les identifier un peu et pour faire un constat. Le mec aux cheveux violets avait franchement l’air de s’ennuyer ici. Il semblait d’une humeur aussi désagréable qu’elle. Il avait un Riolu qui semblait presque intimidé, et apparemment, c’était pas dans sa nature. Il y avait un autre garçon, un brun. Il avait l’air plutôt sympa lui, quoiqu’un peu timide… ou déboussolé par tout ce qu’il lui arrivait. Mais qui ne l’était pas ? Il l’affichait juste un peu plus que les autres. Quant à la dernière. C’était une autre femme, qui lui conseillait de se calmer. Elle souriait et elle semblait relativement détendue. La Terrosienne l’observa sans rien dire, et constata qu’elle était encore habituée aux règles de survie de la maison close, du moins, de la sienne. Elle était très méfiante envers l’autre demoiselle, parce qu’on lui avait toujours appris à se méfier des autres femmes, de peur de se faire surpasser, et de mal finir. Elle ne dit rien, commençant juste à se dire qu’il faudrait qu’elle se sorte au plus vite de ce mode de pensée. En attendant, elle se méfiait de tout le monde. Sauf peut-être du jeune homme brun. Il avait vraiment l’air sympa lui.

Bon, apparemment, elle allait devoir se présenter. Ca ne l’enchantait pas vraiment. Elle n’était pas encore totalement remise de l’orage et elle aurait préféré tomber sur un groupe un poil plus sympathique. Certes, elle n’était pas un exemple de sociabilité, mais quand même. Elle s’avança vers eux à son tour, sortant de l’ombre, sa Pokémon à ses côtés. Elle les fixa tour à tour et souffla, un peu dépité par la malchance dont elle était victime.


"Moi, c’est Sheila, de Terros, et elle là, c’est Shikake. Ma monture s’est écrasée pas loin d’ici, on voit encore les marques dans la terre, et elle n’est pas en état de repartir. Alors on est coincé ici, oui. Comme vous j’suppose."

Elle continua de les observer, avant de se mettre en mouvement. Rester ainsi immobile n’était pas son fort. Elle tourna autour des dalles blanches au sol, les étudiant attentivement du regard. Elles ne semblaient pas vraiment coller à l’endroit, et la demoiselle aux cheveux noirs se demandaient qui avait bien pu les mettre là. Elle semblait venir de la main de l’homme, et n’était apparemment pas issue de la nature elle-même. Alors qu’est-ce qu’elles pouvaient bien faire là alors ? Elle se tourna néanmoins vers la brune et la regarda.

"Au passage, mademoiselle, je suis sur la défensive si je le désire. On ne sait jamais sur qui on peut tomber dans le coin. Heureusement pour moi, je n’ai pas l’air d’être tombée sur des personnes redoutables… Egarés… Personnellement, je ne cherchais pas à atterrir dans un endroit précis. Je ne suis pas certaine que nous soyons tous là pour les mêmes motifs…"

Elle sourit d’un air un peu narquois. Une provocation basique dans le but de faire sortir son adversaire désigné de ses gonds. Après une petite étude du groupe, elle commençait à se dire que si elle devait utiliser quelqu’un, le plus malléable semblait être le brun. Elle devait se débrouiller pour ne pas se le mettre à dos. Difficile avec sa franchise qui pouvait parfois être mal placée.

Un petit cri se fit entendre et deux étranges Pokémon tombèrent des arbres alentours, démasqué par Shikake. Elle ne voulait pas les agresser, juste jouer à dire vrai. Les deux bestioles grises essayèrent de se sauver et se retrouvèrent entre les quatre humains. Aussitôt, ils se collèrent l’un contre l’autre. Ils avaient une fourrure grise, avec seul le bout des oreilles et de la queue un peu blanc. Leurs oreilles étaient d’ailleurs très grandes et leur queue assez longue et fine. Ils étaient assez mignons, mais ils avaient surtout l’air peureux… La Terrosienne les regarda, croisant les bras.


"Je me demande bien ce que ça peut être comme bestiole… Une idée ?"

[Désolée pour le retard, désolée pour la piètre qualité de ce post, sincèrement >.<]

_________________
avatar
Sheila
Informations
Nombre de messages : 13

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Kamui Gakupo le Jeu 28 Juin 2012 - 8:51

Après un court instant, d'autres personnes apparurent, elles sortirent d'un peu partout et étaient 2 , une femme et un homme ce qui fait un totale de 4 personnes, 2 hommes et 2 femmes, quelle analyse...Apparemment nous nous étions tous plus ou moins crashés sur cette terre inconnue.
La jeune femme que j'avais vu en premier s'appelait Sheila, un jolie nom mais je ne m'attarderais pas la dessus, les autres m'étaient encore inconnue. Ils ont tous fait plus où moins leur entrée...

Soudain deux...trucs, tombèrent des arbres, des trucs pleins de poils et qui poussaient des cris. Bon à première vu cela ne pouvait être que des pokemon, mais cette espèce m'était inconnue, ils avaient l'air effrayés. Il y avait sans doute de quoi. J'avais une de mes mains sur le fourreau de mon sabre, Kusai se dirigea lentement vers eux intrigué, ils ne voulaient pas leur faire peur bien au contraire, mais je supposais que sa tentative d'approche ferait que les deux boules de poils partiraient en courant se réfugier dans un arbre.

Malgré cela, Kusai partit dans un buisson et en sortit avec deux baies qu'ils posa a quelques pas des deux bestioles. Les amadouer avec de la nourriture....mouais pourquoi pas même si la plupart du temps cela ne fonctionne pas.

- Ils n'ont pas l'air dangereux, sinon ils nous auraient déjà sautés dessus. Plus effrayé qu'autres chose...mais je ne vois pas du tout ce que c'est...du moins quelle espèce...si quelqu'un à une autre proposition...

Je regardais dans les arbres, ils y en avait d'autres, ses bestioles nous observaient, nos agissement, nos réactions, nos moindres mouvements. Ils nous surveillaient. Je rappelais Kusai à mes côtés et retirais ma main de mon Katana. Même si ils sont l'air inoffensif, en nombre ils peuvent faire pas mal de dégâts.

Une des bestioles perchait dans l'arbre sauta et s'installa sur l'épaules de Sheila tout en la reniflant et en posant ses petites pattes sur les joues de la jeune femme, ce fut le même cirque pour la deuxième jeune fille, une des bestioles se placa sur la tête de la jeune fille et la regarda intriguée. Tandis que pour le jeune homme, une boule de poil monta à sa jambe avant de se placer autour de son cou apparemment près à dormir. Les deux bestioles tout à l'heure apeurés, laissèrent place aux sourires et aux cris de joie. Je n'aimais pas du tout cette terre, tout est si étrange.

Le bruit des feuilles frôlaient par le vent était agréable, comme si les arbres parlaient entre eux, comme s'ils nous observaient. Kusai restait à les côtés tout en observant la troupe assaillit par ces bestioles poilues.
Je me posais contre un arbre avec Kusai dans les bras.

[ Vraiment désolé pour le temps de réponse >_< impardonnable...]

_________________
Spoiler:
Près d'un lac calme et paisible, se trouvait un grand et ancien bâtiment, un bel homme portant une tenue éblouissante observait les alentours d'un regard vide. « Chaque soir, je dors auprès d'une fille différente et je la rends folle. » Sous le ciel rempli de tristesse, complètement possédé par la luxure, il a même oublié comment aimer. Le temps passe lentement... Je t'étreins un peu plus près de moi. Je n'oublierai jamais notre promesse d'éternité...
Comme une froide poupée de porcelaine, elle me regardait avec un visage triste, j'ai mis un masque sur mon visage afin que les autres ne puissent pas voir mon cœur...

http://www.youtube.com/watch?v=0NDFYQOVZ1U
avatar
Kamui Gakupo
Informations
Nombre de messages : 42

Fiche de personnage
Points: 48
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Agueï Iaromir le Mer 18 Juil 2012 - 22:13

Avant même d'avoir pu faire quoique ce soit d'autre, une femme fit son apparition, s'incrustant aussi habilement qu'Agueï dans le duo qu'avait formé au départ l'autre femme et l'autre homme (sans compter leurs compagnons Pokémon) ... Il y avait comme une certaine tension dans l'air ... sûrement due au fait que les quatre individus ne se connaissaient pas vraiment. Que ce soit de près comme de loin ! Agueï tentait de se faire tout petit à côté de ces personnalités, ne sachant pas vraiment que faire ou que dire ... de plus il semblait bien être le plus jeune de tous ! Et le plus inoffensif aussi, d'ailleurs ... Il n'avait pas peur en fait, mais n'était pas à l'aise non plus.

La femme qui était là depuis le début se présenta. Sheila, n'est-ce pas ? Bon, par politesse, il se devait de se présenter à son tour alors. Agueï se racla la gorge, comme pour prévenir de son intervention orale, puis prit l'exemple de la Terrosienne n'oubliant bien sûr pas la boule de plume accrochée à ses cheveux :

« Moi, c'est Agueï. Je viens de Nalcia. Et ce Hoothoot se nomme Din. »

Il ne pensa pas une seule seconde aux conflits entre Pays ... préférant regarder un peu tout le monde et un peu partout avec curiosité. Ce n'était pas un soldat, juste un civil. Et même que, pour être honnête, si Sheila n'avait pas donné ses origines, il ne l'aurait pas fait non plus. C'était tellement important pour lui. Par exemple, si la jeune femme avait rajouté d'autres informations telles que ses penchants ou son plat préféré, Agueï l'aurait fait aussi. D'ailleurs, il ne nota pas les piques que semblaient se lancer les deux femelles du groupe.

Peu de temps après, de nouveaux visiteurs se firent voir ... Cependant ils n'étaient pas humains, eux ! C'était des Pokémon ... inconnus. Le Nalcien avait une bonne connaissance des noms des créatures qui peuplaient Erasia grâce à ses nombreuses lectures. Cependant, ceux-là ne lui disaient rien. Curieux, il tenta une approche vers les deux boules de poils au sol mais s'arrêta tout de suite, les voyant apeurées. Le Riolu de l'homme au sabre tenta de faire ami ami avec eux en leur offrant de la nourriture ... Bonne idée ! D'autres spécimens de la même espèce pointèrent le bout de leur museau, offrant un drôle de spectacle au petit groupe. Certains d'entre eux n'hésitèrent plus et allèrent directement se blottir contre les humains, se demandant toujours quel nom donné aux bestioles. Avec leurs queues, Ils époussetèrent même leurs vêtements encore salis par les chutes qu'ils avaient pues subir. Agueï les observait, riant des chatouilles occasionnées par leurs poils ... mais s'arrêta bien vite, ayant comme compris quelque chose de grave :

« C'est étrange … Ils ressemblent à une sorte de fusion entre un Posipi, un Evoli et un Chaglam … Ho ! Nom d'un … ce serait des hybrides !? »

Et voilà que l'imagination d'Agueï s'emballait de nouveau. Une image inquiétante d'une bâtisse sombre au sommet d'une montagne escarpée illuminée de temps à autres par un coup de tonnerre s'imposa dans sa tête. À l'intérieur, un homme de science aux cheveux blancs et coiffés à la dynamite riait entouré de pauvres Pokémon apeurés et enfermés dans de minuscules cages … Ensuite, par un stratagème tellement intelligent, compliqué et surréaliste qu'il en était indescriptible, il mélangea quelques créatures pour n'en former qu'une … qui subirait ensuite de nombreux tests afin que ces hybrides forment une armée docile et surpuissante ! Nouveau rire machiavélique.

« Ooh, vous avez dû vivre des épreuves horribles … »

Effrayant. Vraiment effrayant ... Agueï, pris de compassion, attrapa la bestiole la plus proche de lui et la câlina, enfouissant son visage dans le doux pelage. Après quelques secondes, il tendit les bras, regardant la peluche droit dans les yeux, déterminé :

« Emmène-moi à ton créateur ! »

Le Pokémon sans nom le regarda, un peu surpris au départ, ne comprenant peut-être pas ce qu'il venait de dire ? Malgré tout, il sortit de l'étreinte du Nalcien et fit de petits cris à ses amis ... qui se mirent tout de suite en route vers la même direction ! Et sans hésitation, Agueï les suivi à grands pas.

Spoiler:
[ Réponse pas tip top >.< mais bon, j'ai décidé de bouger un peu ! 8D Si mon action est gênante pour vous n'hésitez pas à me prévenir … J'ai pensé que les Chinchidou pourraient nous mener vers la Pierre Blanche de Reshiram mais selon vos posts, on n'est pas obligé de l'atteindre maintenant ^^ ]


Dernière édition par Agueï Iaromir le Ven 19 Oct 2012 - 17:22, édité 1 fois
avatar
Agueï Iaromir
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Lehna le Jeu 19 Juil 2012 - 11:57

La jeune femme ne voulait pas se calmer a priori, pire, elle semblait vraiment se méfier de Lehna. La princesse sourit intérieurement. Après tout, elle avait raison, on devait rester sur ses gardes lorsqu’on affrontait la démone. Mais elle n’allait pas jouer le jeu et l’inquiéter plus, au contraire, le but était maintenant d’arriver à gagner la confiance de cette femme, et de tous les autres aussi, d’ailleurs. Mais les hommes, c’était beaucoup plus facile pour Lehna que cette demoiselle soupçonneuse. Elle lui répondit poliment, précisant ses origines puisqu’ici personne ne paraissait anti-mizuhien et que cela pourrait l’aider à récolter des informations par la suite.

« Enchantée, je suis Lehna, de Mizuhan, » annonça-t-elle simplement. « Et vous avez raison, je doute que nos motifs de présence soient tous similaires, mais cependant cela ne nous empêche pas de sortir de cette situation ensemble, à ceux qu’elle ne convient pas bien sûr. L’être humain n’est pas assez efficace seul. »

Elle s’attendait presque à ce que la demoiselle lui réplique qu’elle s’en tirait très bien toute seule depuis tout ce temps. C’était probablement vrai, cela se lisait sur son visage, elle avait un trait un peu sauvage presque, qui devait faire son charme auprès des hommes. Lehna essayait de toiser le personnage, pour voir ses limites, ses points faibles. Surtout que Sheila n’avait pas tord ; Lehna ne savait pas pourquoi elle était là, mais elle doutait qu’aucun des trois autres soient aussi à la recherche d’une princesse perdue.

Lehna leva les sourcils de surprise lorsque les animaux tombèrent au milieu du groupe. Comme tous les autres, elle n’avait jamais vu des créatures similaires à celle-ci. Elle n’avait pas énormément voyagé dans le monde, mais de tout ce que ces vieux maitres lui avait enseigné, elle était certaine que cette espèce n’en faisait pas parti. Certes, on lui avait aussi rabâché que le monde était encore plein de mystère et qu’il restait des choses à découvrir, mais cela commençait à dépasser l’entendement. À la réflexion, Lehna n’était pas si surprise que cela de rencontrer de nouveau pokémon sur un nouveau continent. Après tout, aucun d’entre eux n’avait même le plus petit indice quand à la raison de l’apparition de cette terre, et encore moins la raison pour laquelle elle se déplaçait dans les nuages.

Lehna avait attrapé son menton entre son pouce et son index, signe qu’elle réfléchissait. Elle pensait que s’ils arriveraient à trouver l’origine de ce monde, alors celle des pokémons étranges coulerait de source. Cela ne servait à rien de se prendre la tête comme le faisait Ageï. Le garçon à l’imagination débordante était déjà en train de s’écrire toute une histoire assez rocambolesque. Lehna n’était pas sûre de la conduite à suivre. Devait-elle détruire son idée ou le laisser continuer ainsi, en espérant que cela les mène quelque part ? Il semblait jeune, c’était idiot d’essayer de lui tenir tête, même malgré la simplicité de la tâche. Cela risquait juste de lui faire perdre la confiance qu’il avait en lui.

Une caresse à sa jambe la sortie de ses pensées. Une des bestioles était en train de se lover contre elle, suivit de quelques une de ses camarades. Lehna lui sourit, lui rendant sa confiance, et se baissa pour la caresser. La technique des garçons quant à les appâter avec de la nourriture marchait à merveille, sans que les demoiselles eurent à bouger, elles étaient encerclées aussi.

« En tout cas, ce sont des curieuses petites créatures. »

Plus elles restaient proches, plus Lehna étaient convaincue que ces choses étaient inoffensives. Assurément, il ne fallait jamais baisser sa garde, mais même Sheila lui paraissait actuellement plus dangereuse que ces boules de poils naïves et candide.

Autant la princesse savait que l’histoire du garçon brun était tirée par les cheveux, autant elle ne comprenait pas la réaction des bestioles qui se mirent toutes à se mouvoir dans la même direction, les incitant presque à les suivre aussi. Intriguée, Lehna se mit à suivre Agueï à petits pas, faisant attention de ne pas renverser une des bestioles excitées au passage. Peut-être que ces choses les guideraient effectivement vers un autre être humain, ou au pire la sortie de la forêt ou vers un indice quelconque quant à ce qu’était cet endroit.

Regardant les deux autres pour les inciter à suivre aussi, elle se rapprocha d’Agueï en restant sur ses gardes, un peu quand même, étonnée que le discours du garçon est eut autant d’impact sur les petits animaux.



[… Ben moi vu que tout le monde s’excuse, je le fais aussi ? :P Ne vous inquiétez pas tous, l’essentiel c’est qu’on finit par avancer petit à petit, et je n’ai trouvé aucun des postes de mauvaise qualité ! :)
Ah, et Sheila… Que le « combat » commence ! :P On va bien s’amuser je crois xD ]


Dernière édition par Lehna le Jeu 13 Sep 2012 - 13:47, édité 1 fois

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 304

Fiche de personnage
Points: 10
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par PNJ le Jeu 19 Juil 2012 - 16:40

Le petit groupe avança, suivant les étranges créatures pelucheuses. Ces dernières semblaient assez mal à l’aise devant le comportement qu’entretenaient les deux femmes. Souvent, ils s’arrêtaient et discutaient entre eux, dans un langage seulement compris des pokémon. Puis ils repartaient. Et le manège recommençait, à chaque fois que Sheila et Lehna se montraient hostiles l’une envers l’autre.
Ils ne marchèrent guère longtemps, mais les pauses répétées des créatures grises et crème allongèrent la durée du trajet. Le sol n’était plus de terre et d’herbe. Des dalles immaculées le recouvraient. Pourtant, leur clarté ne tranchait pas violemment avec le lieu. Au centre de la place formée par les pierres, se dressait un petit autel. De lui émanait une atmosphère de sérénité, de paix, qui calma légèrement les ardeurs de ces dames. Tout était calme, ici. Même le chant des oiseaux se faisait discret, comme honteux de troubler une telle quiétude. D’ailleurs, même les étranges créatures semblèrent se recueillir en s’approchant. Ils firent signe aux humains de les imiter.

Ils n’en eurent pas l’occasion.

Une lance effilée se planta devant les Erasiens, passant à quelques centimètres du visage de Sheila. Elle semblait avoir surgi du ciel. Une ombre gigantesque passa au-dessus d’eux. Et trois autres armes de jet se fichèrent à leur tour dans le sol, ‘encerclant’ le petit groupe. Effrayés, les pokémon pelucheux prirent la fuite, tandis que le ciel s’obscurcit une nouvelle fois au passage de leur assaillant. Ou plutôt de leurs assaillants. Car ils étaient plusieurs. Un petit groupe d’une demi-douzaine d’individus, montés sur d’imposants oiseaux de feu, d’azur sombre et de neige.
Après avoir effectué un demi-cercle, les rapaces se posèrent au sol, sur ordre de leur cavalier. Mais ces derniers ne mirent pas pied à terre. Ils demeurèrent juchés sur leurs montures aériennes, l’air clairement hostile. Celui qui semblait être le leader pointa vers eux une lance accusatrice. De nombreuses plumes colorées étaient visibles dans sa chevelure, et il avait l’air encore plus fier que ses congénères. Sur l’armure de cuir de son torse, une peinture blanche représentait sommairement l’oiseau qu’il montait. Soudain, il tonna. Un langage incompréhensible pour les Erasiens. Mais il n’y avait aucun doute quant à ses intentions. Il était furieux de les trouver ici.

« Comment osez-vous fouler une terre sacrée dont vous ignorez tout, étrangers ! Partez si vous ne souhaitez pas connaître le goût de ma lame ! »

Le manque de réaction du petit groupe fut pour lui une réponse négative. Il n’hésita pas. Sa lance fusa avec précision et légèreté. Cette fois-ci, elle était projetée pour blesser intentionnellement. Voir tuer. Et la vitesse du jet était telle qu’aucun ne pourrait l’éviter…
Pourtant, le drame n’arriva pas. Un fouet aqueux surgit de derrière le groupe et s’enroula autour du projectile, l’obligeant à interrompre sa course. Il resta ainsi, suspendu dans les airs. L’homme à l’étrange oiseau se redressa et porta son regard sur celui qui était à l’origine du phénomène. Accompagné de quelques personnes, un homme à la chevelure d’un blond cendré et aux yeux de la même teinte que l’habit d’azur qu’il portait était juché sur une étrange créature, à l’apparence de grosse méduse. La tête bleue et blanche, surmontée d’une coiffe royale, en était énorme. Elle possédait également de nombreux tentacules. Et, pour une raison inconnue, celui-ci flottait dans les airs.
A leur vue, l’homme à la monture ailée eut un léger mouvement de recul. Plus par surprise et colère que par couardise.

« Oblask ! Que signifie ceci !
- Il suffit, Soskën. Tu déshonores ta Tribu en agissant comme tu le fais.
- En agissant comme je le fais ?! Je ne fais que protéger cette terre ! Ces étrangers n’ont aucunement le droit de fouler ce sol ! Du moins pas sans l’accord du Grand Prêtre ! »


A ses mots, le dénommé Oblask descendit de son étrange monture. Une grande prestance se dégageait de lui. A coup sur, il s’agissait de quelqu’un d’important.

« Protéger cette terre, comme tu le dis, ne veut pas dire employer la violence. En agissant ainsi, tu accomplis les mêmes violations que tu reproches à ces individus. Et puisque tu parles du Grand Prêtre… Les Tribus de Torcan et Dyrinn sont justement en route pour l’amener jusqu’ici. Ils ne devraient pas tarder à nous rejoindre. En attendant, il suffit de les garder ici. »

L’homme vêtu d’azur s’immobilisa à une certaine distance du groupe d’Erasiens. Il sentait qu’aucun d’eux n’avaient compris un traître mot de sa conversation avec le guerrier. D’ailleurs, lui non plus ne parvenait à comprendre le charabia qu’ils employaient pour parler entre eux. Cette situation ne pouvait durer. Comment savoir ce que souhaite chacune des deux parties sans communication ?



***

Quelques petites précisions.

- Comme dit dans le post, vous êtes dans l'incapacité de communiquer avec les nouveaux-venus directement. Ne vous en faites pas, cette situation n'est que temporaire ;)
- Je vous déconseille fortement de vous montrer hostile, voire de vouloir engager un combat, même entre vous. Vous pourriez le regretter très amèrement...
- De même, je vous déconseille de tenter de fuir. Cela ne ferait qu'aggraver votre situation, surtout aux yeux de Soskën.

Après, vous êtes libres de faire ce que vous souhaitez (et puis, si vous êtes maso, c'est votre problème, hein %) ) Mais n'oubliez pas que l'action de même un seul d'entre vous pourra avoir des conséquences regrettables pour l'ensemble. ^^

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 978

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Sheila le Ven 21 Sep 2012 - 9:49

Sheila suivait les autres sans grande conviction, avec une sorte de flegme apparant. Elle avait eu envie de rire devant le discours d'Agueï sur les petites créatures, il avait une imagination débordante, c'était plutôt mignon à voir. Elle ne disait rien, mais avait décidé de les suivre. Elle n'avait préféré rien répliquer à la mizuhanienne. Elle savait se débrouiller seule. Elle avait toujours su. Mais parfois, savoir se débrouiller pouvait s'apparenter à apprendre à manipuler les autres. Et sur ce terrain là, une sorte de combat venait de s'engager entre les deux femmes, si similaires et pourtant si différentes. Elles se ressemblaient dans leurs méthodes, leurs gestes, mais se repoussaient également, comme deux aimants de même force. Alors, comme deux rivales qui ne pouvaient s'entendre à cause de leurs similitudes, elles allaient se battre. Oh, pas un affrontement barbare et empli de testostérones, avec des haches, des épées et des massues, non. Une bataille plus subtile, plus délicate, sur un terrain bien connu de certaines femmes : les hommes. Et malheureusement pour eux, Agueï et Kamui allaient être les pions de tout ce conflit.

La demoiselle réfléchissait à un plan d'attaque, tout en marchant et en suivant les petites bestioles. Elle nota rapidement que la tension présente entre les femmes semblait les déranger, mais elle n'en avait cure. Elle observa les lieux autour d'elle, l'endroit devenant de plus en plus blanc, jusqu'à arriver à une sorte de petite place. Il y avait comme un autel au milieu. Elle fut frappée par l'ambiance paisible et sereine qui régnait ici. Atmosphère qui calma, pour un petit temps, le défi qu'elle avait lancé à Lehna. Elle qui était en quête de liberté, elle appréciait l'endroit, qui dégageait quelque chose qu'elle n'avait jamais connu. Elle regarda autour d'elle, admirant les arbres, les dalles imaculées, et l'autel. Pourtant, cet instant de paix fut vite troublé.

La magie du lieu vola en éclat lorsqu'une arme de jet passa à quelques centimètres de son visage. Tellement près qu'elle avait senti le courant d'air provoqué par l'arme. Aussitôt, elle se raidit, n'attachant plus d'importance à la paix du lieu, ne se concentrant que sur une chose : sa vie. Le combat lui revint aussitôt en tête et elle se plaça légèrement devant en Agueï, lui offrant un sourire chaleureux, laissant son corps en rempart, pour le défendre. Puis, elle observa les imposteurs qui avaient brisé la paix de cet endroit. Elle resta assez impressionné par l'imposant rapade qui se posa non loin d'eux. Ses plumes sanglantes, ses serres acérés et son bec effilé n'étaient pas rassurants. Surtout qu'ils semblaient pris au piège dans les lances. Elle déglutit un peu, mais ne montra pas de signe de faiblesse, servant toujours de bouclier humain à Agueï. Mais son visage marqua une franche incompréhension en entendant l'homme parler dans un étrange langage, qui leur était inconnu. Apparemment, c'était des menaces, des ordres mais... Personne n'avait franchement compris. Et, probablement irrité par un manque de réaction et de peur, une nouvelle lance fusa vers eux, Sheila dans sa trajectoire. Même si la puissance et la précision du tir pouvait facilement la transpercer, et atteindre une à deux autres personnes derrière elle.

Elle était en train de voir sa pitoyable vie défiler devant ses yeux lorsqu'un jet d'eau stoppa la course de l'arme. Elle n'en crut pas ses yeux. La seule Mizuhanienne du groupe était Lehna, elle n'aurait tout de même pas daigné utiliser ses pouvoirs pour la sauver, si..? Elle tourna légèrement la tête et s'aperçut qu'elle n'avait apparemment pas bougé. Ca n'était pas elle. Alors qui ?

Un homme surgit, chevauchant une espèce de pieuvre géante. C'était lui qui avait manipulé l'eau, afin de sauver la mise au groupe. Sheila ne put qu'observer la discussion, plutôt animée, entre les deux hommes. Elle était un peu intriguée, bien qu'elle ne parvenait pas à saisir le sens de leurs propos. Elle poussa un petit soupir et se tourna vers les autres.


"J'suis la seule à ne rien comprendre ou vous êtes comme moi ?"


Elle croisa les bras sur sa poitrine, leva son visage vers le ciel et ferma les yeux, pensive. Elle venait de frôler la mort -encore une fois- mais cette fois, elle n'était pas en mesure de remercier l'individu qui lui avait permi d'être sauve. C'était la première fois que quelqu'un accomplissait un tel geste envers elle et ça la troublait quelque peu. Elle ne savait pas vraiment quoi faire, ni comment agir. Elle soupira et baissa un peu la tête.

"On ferait mieux de rester ici et de patienter. Ils ont l'air d'attendre quelque chose, et je ne pense pas que leur faire faux-bond soit une excellente idée. De toute façon, ils nous rattraperaient vite..."


Et ils n'avaient pas le niveau pour les affronter, même s'ils s'y mettaient tous les quatre. Elle préféra donc se montrer patiente et calme, ce qui ne fut pas au goût de la Polichombr. Elle était nerveuse et excitée depuis l'apparition de la pieuvre bleu géante et ne résista pas à l'envie d'aller la saluer. Elle était irrémédiablement attirée par lui. Elle s'approcha donc du gros mollusque, lévitant autour de lui, l'étudiant attentivement. Elle ne se montrait pas hostile, loin de là, juste particulièrement curieuse. Elle ignora les nombreux rappels que sa dresseuse lui lançait et continua son inspection minutieuse. Puis, elle se planta face au Pokémon inconnu et poussa un petit cri joyeux. Elle n'avait plus de doutes : cet étrange Pokémon lui ressemblait. Il était aussi issu d'une âme. Il était également un spectre. Elle resta près de lui, tentant d'établir l'ébauche d'un dialogue, oubliant totalement le danger qu'elle pouvait représenter pour elle et pour les autres.


[En retard. Je suis impardonnable, je sais. Je tenterai de faire mieux à l'avenir mais bon, avec les galères du moment... Voila ^^"]

_________________
avatar
Sheila
Informations
Nombre de messages : 13

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Kamui Gakupo le Mar 9 Oct 2012 - 21:15

[ Gomen pour le temps de reponse U_U j'ai du mal avec les cours à trouver du temps pour moi...TT-TT]

Nous continuons donc de suivre ces petites créatures qui m'intriguaient de plus en plus. Néanmoins, je les trouvais très mignonnes, de vrai petites peluches. Tout en suivant ces petites bestioles, je réfléchissais à un moyen de retourner chez nous...une fois que nous aurions fait ce que l'on attendait de nous ici, il fallait bien un jour où l'autre rentrer. Enfin...je verrais bien, pour le moment, je devais rester en vie sur cette terre en prenant garde un peu à tout, serais-je trop sur la défensive ? Je préférais l'être plutôt que de me la couler douce !
Kusai se mit à s'agiter assez étrangement. Je le regardais et essayais de le calmer.

- Eh bien eh bien...qu'est ce que tu as...pourquoi tu t'agite comme ça ?

Une lance vint se planter dans le sol et faillit par la même occasion empaler la jeune demoiselle du nom de Sheila . Je regardais en direction du ciel assez rapidement et vit des montures s'avançaient dangereusement vers nous.

- Mais qu'est ce que...

Je me mis subitement en garde, ces hommes ne m'avaient pas du tout l'air de vouloir de notre présence...enfin c'est ce que je pensais.
Je reculais de quelques pas et vit des hommes assez étranges et agressifs nous dévisager. Ils se mirent à parler dans une langue...ou un patois qui m'était inconnu...J'ouvrais grand les yeux, assez surpris je m'immobilisais et les écoutais. Même avec la plus grande volonté de la terre...je ne pus rien comprendre. Vu le ton qu'ils employaient, ils n'étaient pas là pour nous souhaiter la bienvenue. La discussion s'étala pendant quelques minutes.

- Je pense que tu n'est pas la seule...je ne comprend pas un traître mot de ce qu'ils se disent...

Un des hommes arriva et ne semblait pas d'accord avec les autres. Je décidais de me poser au sol avec Kusai sur les genoux. J'attendais, je ne pouvais rien faire et je ne voulais pas prendre le risque de faire un geste qu'ils pourraient prendre mal. Je croisais les bras et fermais les yeux attendant patiemment...mais n'oublions pas...je ne suis pas si patient que j'en ai l'air. Un peu ça va...trop je pense que je m'interposerais.
Kusai resta tranquille observant les hommes parlaient entre eux. Il pencha sa tête sur le côtés ne captant pas plus que moi le patois qu'ils parlaient. Il bailla d'ennuis et se coucha doucement.

- Je ne sais pas vous...mais ces gars là me semble pas du tout amical...

_________________
Spoiler:
Près d'un lac calme et paisible, se trouvait un grand et ancien bâtiment, un bel homme portant une tenue éblouissante observait les alentours d'un regard vide. « Chaque soir, je dors auprès d'une fille différente et je la rends folle. » Sous le ciel rempli de tristesse, complètement possédé par la luxure, il a même oublié comment aimer. Le temps passe lentement... Je t'étreins un peu plus près de moi. Je n'oublierai jamais notre promesse d'éternité...
Comme une froide poupée de porcelaine, elle me regardait avec un visage triste, j'ai mis un masque sur mon visage afin que les autres ne puissent pas voir mon cœur...

http://www.youtube.com/watch?v=0NDFYQOVZ1U
avatar
Kamui Gakupo
Informations
Nombre de messages : 42

Fiche de personnage
Points: 48
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Agueï Iaromir le Ven 19 Oct 2012 - 9:40

Excités comme des enfants, Agueï et Din suivaient les " Pokémon hybrides " avec entrain. Pour une fois, le petit hibou n'était plus sur la tête du jeune homme, mais plutôt, tout comme lui, à une certaine distance de sécurité du petit groupe qui rythmait la marche. Avec de grands yeux, les deux amis calquaient les mouvements des petites créatures comme s'ils voulaient se mettre dans leur peau. Marche. Arrêt. Marche. Arrêt. Marche. Ils ne se préoccupaient même pas de la forêt qui les entouraient ou encore des autres derrière eux ! Le plus intéressant étant les Pokémon. Des fois, lors de la phase d'arrêt, ils se mettaient à discuter. Alors, Agueï regardait Din. Din regardait Agueï. Non non, lui non plus ne comprenait pas grand chose. Ils auraient pu parler du beau temps comme de la manière de faire cuire les humains paumés. Allaient-ils vraiment les mener jusqu'au château de leur maître ? C'était un peu comme leur père après tout, pourquoi le trahir ? Peut-être qu'il n'était pas un méchant pas beau en fin de compte. C'était peut-être un homme de science tout à fait respectable et distingué qui essayait de rendre meilleure la vie des gens en créant des Pokémon ... Peut-être.

Après cette marche qui passa très vite aux yeux des deux amis, l'attention se porta plutôt sur le lieu où ils avaient atterri. Déjà, petit à petit l'herbe avait laissé place à des dalles blanches. Les chaussures des explorateurs claquaient sur celle-ci dans un écho mystérieux pendant que l'atmosphère se remplissait de sérénité. Quelque chose dans cette partie de la forêt apaisait les esprits. Même l'imagination d'Agueï s'était calmé pour lui laisser le temps de respirer. À quelques mètres, un autel où les hybrides les invitèrent à s'approcher ... Mais quelque chose n'allait pas. Quelque chose dans l'air avait changé.

Tout à coup, une lance fila jusqu'à se planter dans le sol ! Celle-ci d'ailleurs avait failli embroché l'une des femmes du groupe ... Sheila, c'est ça ? Pris par surprise, Din sauta dans les bras d'Agueï qui, lui, resta immobile, cherchant avec anxiété la source de l'attaque. Sheila se rapprocha un peu de lui comme pour lui proposer d'être son bouclier humain ... mais il ne put répondre à son sourire chaleureux, ni même s'offusquer (ou ne serait-ce qu'y penser) du fait qu'elle le prenait pour un faible (ce qui était le cas, de toute façon), trop pris par la tournure des évènements. D'autres armes plongèrent vers eux, les encerclant, comme une zone à ne pas franchir sous peine de punition. Le petit groupe était plus proche que jamais ... Un regard rapide autour de lui et Agueï ne voyait déjà plus les petites créatures, sûrement prises de peur elles aussi ! Ce n'était donc pas un piège organisé par leurs cerveaux de peluches ... L'attention se reporta sur la source de danger qui s'était enfin décidée à apparaître ! Il y avait là, encore une fois, des Pokémon hybride ... un mélange entre ... euh ... Non, Agueï n'arrivait pas vraiment à penser à ce genre de choses pour le moment. L'un des bourreaux, le plus charismatique (sûrement le chef), commença à parler ... Mais c'était tout bonnement incompréhensible. Le Nalcien se calma un peu pour regarder ses compagnons d'infortunes afin de vérifier qu'eux aussi avaient un soucis de traduction ...

« J'suis la seule à ne rien comprendre ou vous êtes comme moi ?
- Je pense que tu n'est pas la seule...je ne comprend pas un traître mot de ce qu'ils se disent... »

Soudainement, nouveau coup de théâtre ! Ne semblant pas aimer le manque de réaction à son discours sûrement très intéressant s'il avait été compris, le guerrier charismatique passa à l'attaque ! La scène se passa à une vitesse extrême ! Avant de se rendre compte que la cible était de nouveau Sheila, un autre protagoniste entra en scène et détruisit l'arme dans un fouet d'eau. Un Mizuhanien ici ? Il était bien courageux pour s'interposer comme ça ... mais le voyant arrivé avec un Pokémon inconnu et parler la même langue que l'autre homme, l'idée s'envola.

Agueï acquiesça. En fait, même s'il l'avait voulu, il n'aurait pas pu choisir les bons mots pour parler. Tous les autres semblaient si calmes ... Lui qui rêvait d'aventure, il était pourtant servi ! D'un côté il avait peur, de l'autre il était euphorique. Ses émotions n'étaient pas claires et il ne savait pas quoi faire. Din, quant à lui, semblait beaucoup plus inconscient ! Voyant la Polichombr de Sheila faire des siennes, lui aussi voulait faire pareil. C'était plutôt les oiseaux qui l'intéressait cependant ! Ils avaient tellement de classe et leur stature imposait le respect. Lui, ce n'était qu'une petite boule de plume ... pourrait-il être comme ça, un jour ? Coincé entre les bras de son ami, il admirait donc les montures et essayait d'avoir le regard aussi sévère qu'eux. Hou hou, que c'était amusant.

Agueï continuait de passer son regard de personne en personne ... Les guerriers autochtones semblaient attendre quelque chose. Qu'allaient-ils faire d'eux ? Comment faire si personne ne pouvait se comprendre ? Ils semblaient en colère. Mais pourquoi ? Sans nul doute qu'avec un peu de dialogue, on trouverait une solution à toute cette histoire. Après, il y avait cet homme aux cheveux mauves et au Riolu. Son comportement était étrange ! Beaucoup plus calme que n'importe qui ici. Le Nalcien ne savait pas s'il devait être impressionné ... Sans doute qu'il était habitué à de telles situations extrêmes. Vu son arme, cela devait être un bretteur expérimenté.
À côté de toutes ces figures, Agueï se sentait vraiment tout petit.
avatar
Agueï Iaromir
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Lehna le Dim 21 Oct 2012 - 18:30

[Très intéressant l’effet de la place sur Lehna, je me suis amusée à l’écrire :x ]


Lehna se laissa guider comme les autres par les petites créatures qui avaient l’air très sensibles aux tensions entre les deux femmes. En effet, si les hommes semblaient n’avoir rien remarqué, elles étaient plus perspicaces et clairvoyantes. Cependant, la princesse ne cherchait plus à provoquer l’autre femme, pensant qu’il était déjà assez clair qu’elles étaient en pleine bataille, et elle ne voyait pas l’intérêt d’insister d’avantage, à part prendre le risque de justement en faire trop. Elle laissa donc tomber la dame le temps de leur voyage, jusqu’à ce que la nécessité de lui parler à nouveau soit de nouveau à l’ordre du jour.

Ils finirent par pénétrer dans une large clairière, curieusement dallée de pierres blanches, couronnée en son centre par un petit autel du même style. Les arbres et les buissons encerclaient le lieu consciencieusement, formant un cercle parfait, comme s’il aurait été scandaleux pour eux de s’engager plus loin autour de la petite place. Le lieu respirait le calme et la tranquillité, apaisant les esprits même les plus hargneux. Lehna était troublée par les sentiments que cet endroit dégageait, au point d’y être presque mal à l’aise. Jamais elle n’avait ressentie une telle paix, et une voix murmurait en elle d’oublier ses compagnons, notamment l’autre dame, et les ressentiments qui allaient avec. Mais elle ne voulait pas… Dans un combat, il fallait être toujours aux aguets, prêt à exploiter la moindre petite chose, elle ne pouvait pas se laisser aller maintenant. Mais c’était si agréable et harmonieux ici… Tiraillée avec elle-même, la princesse avait envie de s’enfuir, s’éloigner de ce lieu qui tentait de la transformer, de lui faire oublier ses pensées malsaines. Elle n’avait jamais vécu qu’avec elle et ne faisait confiance qu’à ces réflexions seules. La quiétude et le bien-être n’était que des illusions, seule la souffrance était réelle, c’était la seule à qui on pouvait faire confiance.

Ce répétant sans cesse cette dernière phrase pour ne pas céder, la demoiselle continua d’accompagner les autres, se laissant lentement mais surement séduire par le lieu, et luttant pour ne pas l’être.

Cette place aurait peut-être été le seul endroit au monde qui aurait pu soigner la femme du mal qui la rongeait, qui aurait pu évacuer enfin le démon qui habitait en elle.
C’était sans compter sur cette attaque.

La lance qui atterrit près de – comment s’appelait-elle déjà cette garce ? Ah oui – Sheila agit comme une court jus sur Lehna qui se réveilla d’un coup, à nouveaux en alerte et elle-même. Elle s’en voulait de son absence, mais maintenant que le sort était brisé, elle allait mieux, ironiquement. Elle regarda un peu son sauveur, mais ne le trouva pas ; il était encore dissimulé dans les ombres. Elle jura un peu, se demandant franchement de quel genre d’idiot il s’agissait. Vraiment, il était donc si mauvais que cela qu’il n’avait pas réussi à viser correctement la peste ? Il lui aurait bien simplifié la vie si, en plus de la faire revenir sur terre, il aurait tué sa concurrente.

D’autres armes les encerclèrent sans qu’ils puissent voir leurs attaquant. Lehna avait les bras le long de son corps, et se tenait légère sur ses pieds, prête à agir si besoin tout en essayant de montrer qu’elle n’était pas sur ses gardes plus que cela. Paraître frêle et fragile était le b.a.-ba d’une demoiselle manipulatrice, même si elle devait l’avouer, cela ne marchait pas à chaque fois. Mais ne connaissant ni ceux qui l’accompagnait ni ceux qui les agressaient, elle joua ses stratagèmes de base. Elle cherchait à se faire protéger, sursautant à chaque fois qu’une nouvelle lance se fichait, mais prête si besoin à extraire toutes ces plantes de leur eau pour se défendre.

Enfin, leurs assaillants se montrèrent. Ils étaient nombreux et chevauchaient des créatures encore plus étranges que les peluches qui s’étaient enfuies il y a quelques instants. Ils avaient l’air très dangereux, et si Lehna ne connaissait pas le niveau de ses compagnons en terme de combat, elle était tout de même assez sûre qu’ils ne pourraient pas prendre le dessus. De plus, elle était plus du genre à tenter les solutions « diplomatiques », et donc tenta juste de se décontracter pour leur montrer qu’ils ne leur voulaient aucun mal. Mais son attitude passa inaperçue, et celui qui devait être le chef s’exprima à eux avec une rage qui ne laissait aucun doute, malgré le fait que personne ne le comprit. Lehna avait étudié toutes les langues vivantes et mortes du monde d’Erasia, mais celle-là ne lui dit pourtant rien. Voulant tenter tout de même de les dissuader, elle s’apprêtait à tenter d’utiliser le langage des signes pour communiquer, mais la rage de leurs adversaires ne lui laissa pas le temps. À peine avait-elle levé les mains qu’ils attaquèrent à nouveau, visant directement la dame, cette fois. La démone se réjouit à l’idée de voir le sang de cette chipie couler à flot alors que ses yeux vides pleuraient… Quoique, la sauver aurait pu être aussi une manière de l’assouvir tout aussi agréable.

Mais Sheila fut sauvée avant que la princesse ne puisse lever le petit doigt, à sa plus grande déception. Elle ne le fit pas savoir, bien sûr, feintant d’être rassurée alors qu’elle bouillonnait à l’intérieur d’elle-même. L’homme qui avait sauvé la chipie était grand et élégant, beau garçon même avec un charisme qui plaisait à la Mizuhannienne. Cela dit, c’était bien dommage que, comme les autres, ses paroles restaient tout aussi incompréhensibles. Il semblait tenir en laisse ceux qui les avaient attaqué, ce qui ne pouvait que calmer la situation s’il était de leur côté.

Lehna ne répondit pas oralement aux questions de Sheila mais hocha la tête en guise d’accord. Tant qu’ils n’auraient pas de plus amples détails sur ce qui se déroulait sous leur yeux, il était inutile de prendre des risques. Il suffisait de jouer au pion jusqu’à ce qu’ils aient la bonne opportunité. Kamui interpréta cela en s’asseyant, réaction singulière à laquelle Lehna n’avait pas pensé. À côté de ce calme et serein mouvement, les pokémons des deux autres manquèrent de retenue et allèrent lancer un bonjour aux autres méchants. La princesse n’aimait pas cette façon d’agir, et pensait qu’ils étaient vraiment mal éduqué pour penser pouvoir faire comme cela leur plaisait alors qu’ils étaient en situation de crise. Pour protester à sa manière contre ses débordements, elle s’installa gracieusement à côté de Kamui et de son pokémon, attendant de même le verdict qui leur tomberait dessus, et se préparant à y réagir.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 304

Fiche de personnage
Points: 10
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par PNJ le Jeu 25 Oct 2012 - 22:57

De longues minutes passèrent, dans une ambiance plutôt inconfortable. En effet, Soskën, qui était enfin descendu de son imposante monture, demeurait tout de même à proximité de ses guerriers et du fier rapace. Campé sur ses deux jambes, les bras croisés, il fixait le groupe d’un œil sévère. Soit, il ne les attaquerait pas. Mais il veillerait à ce qu’aucun d’entre eux ne s’échappe avant que le Grand Prêtre ne soit là.
Oblask poussa un léger soupir. Décidément, cet homme ne changerait jamais. Il est vrai que les membres d’Aliphyr sont tous assez orgueilleux, mais lui prenait son rôle un peu trop à cœur… En fait, ces étrangers agissaient même avec plus de sagesse que lui. En témoignaient les deux humains (mais, pouvait-il être certain qu’ils appartenaient bien à la même espèce ?) qui avaient préférer adopter une attitude montrant clairement leurs intentions non hostiles en s’asseyant. Mais, ce qui intrigua le plus l’homme à la chevelure cendrée de soleil, ce furent les deux créatures bien téméraires, qui osèrent s’approcher de son Moyade. Et, comble du comble… Ils avaient l’air de se comprendre !

« Qualle… Tu comprends ces créatures ? »

La méduse neige et azur hocha son énorme tête. Plus ou moins… ? Dans ce cas, peut-être qu’en utilisant la télépathie… Mais ni lui, ni Soskën (il le savait) ne possédait une bête capable de lire et transmettre ses pensées. En revanche…
Le jeune homme vêtu de bleu fut alors interrompu dans ses pensées par le fier guerrier.

« Ils arrivent… » Murmura le cavalier du rapace.

Un grondement de tonnerre qui allait crescendo confirma ce que ses sens lui avaient apporté. Quelques instants plus tard, une dizaine d’individus, les uns montés sur des espèces de Galopa rayés d’encre et dépourvus de flammes, les autres sur des Cerfrousse bien plus élancé et noble, s’immobilisèrent. Désormais, les Erasiens étaient totalement cernés.
Un homme dont la carrure n’avait rien à envier à un Machopeur descendit de son équidé tigré, et salua d’un mouvement de tête les deux premiers groupes. Puis, il s’approcha d’une femme chevauchant un de ces nobles cerfs, et aida le passager derrière elle à mettre pied à terre. Un homme assez âgé, à en juger par les rides qui marquaient son visage, mais dont les yeux noirs comme de l’ébène brillaient de l’éclat de la jeunesse et de la sagesse. Sa large toge d’innocence, malgré le fait qu’elle lui arrive jusqu’aux chevilles, n’était pas souillée par la terre. Comme si celle-ci redoutait d’altérer l’image de cette personne.
L’homme se redressa, alors que tous les autochtones s’inclinaient respectueusement devant lui. Même le fier Soskën.

« Il semblerait que nous ayons des invités. » Dit-il, d’une voix douce.

Sans attendre, l’homme sage s’avança vers le petit groupe. Son pas, à la fois mesuré et assuré, était tout sauf menaçant.

« Je me dois de vous prévenir, Grand Prêtre. Ces étrangers ne parlent pas notre langue.
- Ne t’en fais pas, Oblask. Le Dragon d’Albâtre m’avait annoncé leur venue, ainsi que ce qu’il risquait de se produire. Par ailleurs… Ils ne sont pas les seuls à être venus sur notre terre. Non, Soskën, ne soit pas aussi surpris. Il fallait s’y attendre : nous ne sommes pas dans le monde qui devrait être le nôtre. Et contrairement à ce que tu penses, ce ne sont pas eux qui sont en tort, mais plutôt nous. Même s’il est vrai qu’il s’agit-là de l’affaire des Dieux. »


Le Grand Prêtre s’interrompit, et reporta son attention sur les Erasiens. Il plissa légèrement ses yeux déjà marqués par le temps. Et murmura quelque chose. Un mot inaudible et incompréhensible, même pour les habitants du lieu. Une légère bise se souleva… Puis, une grosse créature rose et mauve sortit du bois, comme attirée par cet étrange appel. On aurait dit une sorte de tapir endormi et roulé en boule.
Le vieil homme posa sa main sur la tête du Mushana et ferma les yeux pour entrer en communion avec la créature des rêves. Aussitôt, une fumée rosée s’échappa de l’évent du pokémon endormi, et enveloppa bien vite toute la clairière. Ainsi, peu importe l’origine, toutes les personnes alentours se comprendraient grâce à leurs émotions. Mais, au vu de la réaction de recul qu’eurent les étrangers, l’être sage comprit qu’il devait débuter les présentations.


« N’ayez crainte, étrangers. Vous n’êtes pas en terre ennemie, pour autant que vos intentions ne soient néfastes. Soyez les bienvenus en Midgard, notre terre à nous, les Tribus de Torcan, Abyan, Dyrinn et Aliphyr. Je suis le Grand Prêtre de Reshiram, messager du Dragon d’Albâtre dans le monde des hommes, gardien de la Place d’Ivoire où vous vous trouvez actuellement. Je suppose que vous venez de cet endroit que nous apercevons parfois en bas, lorsque les Dieux colériques cessent pour un temps leurs jeux dangereux. Comment se nomme-t-il… ? »

Cette fois-ci, c’était plus la curiosité qui poussait le messager du Dieu de Réalité à poser une telle question. Il aimait connaître le monde, car il était persuadé que c’était en agissant ainsi que l’on parvenait à se défaire de ses préjugés, et ainsi éviter les conflits. Ce qui était la volonté des Tribus.

***

Maintenant que le Grand Prêtre est là, vous pouvez vous considérer comme hors de danger. Attention cependant : c’est quelqu’un de très important pour ce continent, et les représentants de toutes les Tribus sont présents. Je vous déconseille donc très fortement d’essayer de vous en prendre à lui. Vous ne voudriez pas que les relations entre Erasia et Tenkei/Midgard débutent sur une guerre, n’est-ce pas ?

Vous pouvez désormais communiquer avec les habitants. Bonne chance !

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 978

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Sheila le Ven 26 Oct 2012 - 22:26

La tension était toujours présente dans la place, le mouvement continuel des guerriers étant peu rassurants. Sans compter le combat, qui virait au malaise, entre Lehna et Sheila. Les deux se détestaient plus que cordialement, un peu comme des Némésis réciproques. Elles agissaient en opposition, se tenant tête. Mais la paix du lieu semblait les déstabiliser un peu. Du moins, c'était le ressenti que finissait par avoir la Terrosienne, qui regarda sa Polichombr continuer de tourner en rond autour de la grosse méduse bleu, apparemment très amusée d'avoir trouvé un compagnon dans cet étrange lieu de vie. Les deux guerriers semblaient attendre quelque chose, et l'attente était longue. Mais finalement, un bruit à en réveiller les morts se fit entendre, deux troupeaux de bêtes différentes se dirigeant vers eux. Des sortes de Cerfrousse et de Galopa, pourtant très peu semblables, mais avec comme une parenté... C'était vraiment bizarre... Elle préféra se montrer patiente, et attendre de voir la suite, sifflant sèchement sa Pokémon près d'elle qui, cette fois, daigna s'éloigner du mollusque azur.

L'homme qui était arrivé et recevait tous les honneurs mettait à l'aise, et en même temps dérangeait. Du moins, la jeune femme ne se sentait pas forcément bien... Comme inférieur aux autres... Elle n'était pas en confiance, ce qui ne faisait qu'accroître son malaise. Aaah, même si elle préférait se défendre seule, elle aurait probablement donné cher, ou autoriser l'utilisation exclusive de son corps pendant un temps donné, rien que pour pouvoir se cacher derrière un homme ou un grand Pokémon. Cette rupture claire entre milieu sociaux la rendait presque malade. Même si elle n'avait rien demandé à Lehna sur son pedigree, elle était néanmoins certaine que la Mizuhanienne ne venait pas des bas-fonds comme elle. Quoiqu'il en soit, la surprise en voyant un Pokémon rose, mélange entre un tapir et un petit éléphant, qui diffusa une brume dans la place. Elle resta surprise et peu rassurée par le phénomène, mais l'homme semblait avoir des intentions plus que pacifiques. Alors elle ne dit rien, ne se brusqua pas, restant le plus calme possible, réprimant son sursaut de surprise lorsqu'elle comprit les propos que l'homme leur adressait. Le choc la laissa un court moment sans voix. Mais rapidement, ses neurones s'activèrent petit à petit, pour tenter de donner une réponse convenable à l'homme. Il s'était présenté, à elle d'en faire de même... non... ?


« Moi, c'est Sheila, et elle là-bas, c'est Shikake. Par monde d'en-bas... Vous parlez d'Erasia, hein ? »


Elle regarda avec attention les quatre groupes, leurs tenues, leurs différences... L'homme qui l'avait sauvé avait manié l'eau. Ils devaient être eux-aussi, des clans divers, des tribus. Comme eux...


« Notre terre est divisée en quatre royaume : Flamen, celui du Feu, Nalcia, celui de l'Air, Mizuhan, celui de l'Eau, et Terros, celui de la terre, dont je viens. Et nous aussi nous avons des Pokémon. Alors après, on en a qui ressemble pas au votre, comme la bestiole rose que vous avez appelé, ou encore la méduse bleue qui a beaucoup intéressée Shika. Je suppose qu'ils partagent tous les deux la nature de spectre, sinon, elle ne se serait pas autant approchée. »
lança-t'elle après un moment de réflexion, ayant vainement cherché pour voir si elle ne voyait pas de parenté entre ces deux Pokémon et ceux qu'elles connaissaient.

« Les deux genre de monture quadrupède que vous avez, on a des Pokémon qui leur ressemblent. Je pense aux Galopa et aux Cerfrousse, je sais pas si vous êtes d'accord, vous autres. »
reprit-elle en s'adressant aux trois erasiens non loin d'elle « Quant à votre rapace, il ressemble à un mélange de Roucarnage et d'Etouraptor » fit-elle en adressant un coup d'oeil légèrement mauvais aux hommes juchés sur les rapaces. Elle leur en voulait encore d'avoir failli être embroché quelque secondes auparavant. En y repensant, elle se tourna vers l'homme possédant la grosse méduse bleu et eut un geste fort surprenant pour sa part : elle s'inclina, en signe de reconnaissance.

« Je suppose que c'est vous qui m'avez sauvé la vie. Je tiens à... à vous remercier... »


Ce geste pouvait sembler particulièrement déplacé venant d'elle. Mais toute son attitude était déphasée. Même dans ses propos, elle essayait de se montrer un minimum correct, respectueuse, mais son manque d'éducation se faisait sentir dans ses propos brusques, et son attitude. Ce qui ne faisait qu'accroître son malaise. Elle n'était pas bien. Elle aurait aimé passer pour quelqu'un de correct, de bien, mais entouré de ces guerriers, de ces personnes de haut-rang, à l'aise, elle se sentait légèrement petite et ridicule. Néanmoins, elle veilla à ne pas se démonter, et reçut un agréable coup de main de la Polichombr. En effet, le spectre avait senti le malaise de sa dresseuse, et venait de totalement se désintéresser de son congénère. Après tout, le Pokémon n'allait pas disparaître. Mais le maelström de sentiments que ressentait sa dresseuse, ça, c'était autre chose et pour rien au monde elle ne l'aurait raté. Elle se rapprocha de sa maîtresse, tirant la langue, aspirant ses sentiments les plus forts, allégeant ainsi, le poids de la demoiselle, et se repaissant un peu, par la même occasion. La prostituée put se redresser et reprendre un peu contenance. Ca n'était pas du luxe, mais elle avait retrouvé ses défenses contre sa rivale, au cas où elle viendrait à l'attaquer. Elle jeta un regard un peu circulaire, réfléchissant vaguement.


« Agueï, les Pokémon qui nous ont amené ici, t'aurais pas un truc à dire sur eux ? »


C'était une manière comme une autre d'intégrer le jeune homme à la conversation. Après tout, lui aussi avait le droit de participer, elle n'était pas la seule à vouloir et à devoir parler, non ? Parler de ce Pokémon, questionner les habitants de cette terre à ce sujet, ça pouvait être intéressant, non ? Après, s'il refusait, c'était son choix, la jeune femme ne lui imposait strictement rien.

Elle tiqua légèrement, cependant, au bout d'un moment. Elle était songeuse depuis un moment... Comment... ? Comment ce continent était apparu ici ? Qu'est-ce qui allait se passer à l'avenir ? Cet homme avait l'air d'en connaître un rayon... Peut-être qu'il pourrait l'éclairer là-dessus également...


« Juste... Est-ce que quelqu'un aurait la moindre idée du pourquoi du comment ? C'est Dialga et Palkia, avec leurs grabuges, qui ont amené... euh... Midgard c'est ça ? Ici ? Et... Est-ce que ça ne sera pas dangereux pour nous tous, si un problème survint ? »


Elle était un peu inquiète. Autant dire qu'elle se battait pour sa liberté, et que si le destin se jouait d'elle, elle le prendrait mal. Une fois de plus, elle savait que son assurance retrouvée, son aspect de meneuse qui surgissait parfois, pouvait en irriter plus d'un. Mais même si elle n'était pas très à l'aise, elle était quand même mieux... Vraiment... Ca changeait de son attitude habituelle. Mais cette place, au pouvoir bien mystérieux, avait ébranlé les fondations de son être. Une chose était sûre : elle ne voulait pas rester ici trop longtemps. A force, elle en deviendrait probablement folle, et elle était actuellement trop faible pour y résister...

_________________
avatar
Sheila
Informations
Nombre de messages : 13

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event 5G] I found an egg ! And you ...? [Kamui/Agueï/Lehna]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum