[ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par PNJ le Mar 12 Mar 2013 - 17:22

A l’écart de tous ces troubles, Miyu observait ses élèves sans un mot. Les deux prétendants au grade de Dompteur se débrouillaient bien, en dépit de la fatigue. Ils parvenaient à tirer parti des ressources des alliés qu’ils venaient juste d’acquérir. Exactement ce que l’on attendait d’un Guerrier ayant choisi de suivre cette branche. Cependant, lorsqu’elle vit Hako s’effondrer d’épuisement, la passeuse d’épreuve comprit qu’il était temps d’interrompre l’exercice.

La femme toute de noir vêtue leva son bras bien haut, comme si elle voulait toucher la voûte perlée. A ce signal, l’oiselle dorée sur son épaule prit son envol. Et, tout en survolant le lieu du combat, elle laissa échapper une douce et apaisante mélodie de son bec d’ivoire. Aussitôt, les membres de la meute cessèrent leur attaque, pour porter leur regard sur la créature au plumage inhabituel. Le loup alpha répondit au chant céleste par un hurlement lugubre. Puis, après avoir rassemblé les siens, il s’éloigna du petit groupe d’humains comme si de rien n’était.

Une fois Alyssa-chan à nouveau sur son épaule, l’examinatrice s’approcha de Hako, qui s’était endormie. Pourtant, elle ne la réveilla pas. Au contraire, elle la porta jusqu’à son lit de fortune, et rabattit la couverture sur elle.


« Vous vous en êtes très bien sortis. » Dit-elle doucement, pour ne pas perturber le sommeil de la Terrosienne. « Reishiya, prends ton tour de garde. Tu auras ensuite tout le loisir de te reposer à ton tour. Ne t’en fais pas, il ne se passera rien d’autre cette nuit… Mais il faut que vous soyez d’attaque pour demain. »

***

Effectivement, comme l’avait dit Miyu, aucun autre événement ne survint. C’était elle, désormais, qui avait la tâche de surveiller le campement. Elle regardait les deux élèves, endormis paisiblement. Oui, elle pensait vraiment ce qu’elle avait dit. Pour la prochaine épreuve, ils auraient besoin de toutes les ressources à leur disposition. La Dompteuse n’était même pas certaine de l’issue de l’exercice.

Le jour commençait à poindre, à l’horizon, quand un tressaillement parcourut la Tylton dorée, qui se réveilla brusquement. Elle poussa un sifflement plaintif. Miyu avait elle aussi comprit.
Ils arrivaient. Ou plutôt…
Elle arrivait.

La passeuse d’épreuve ne perdit pas de temps. Elle réveilla sans ménagement les deux candidats.


« Debout ! Vite ! »

Un grondement sourd retentit au loin.

« Ecoutez-moi bien. Vous pourriez ne pas sortir vivant de cette épreuve. Vous allez devoir coopérer, si vous souhaitez venir à bout de la créature qui va apparaître. Exceptionnellement, je vous autorise à utiliser deux de vos Pokémon, en plus de celui que vous avez dompté. Je n’interviendrai qu’en cas de difficulté extrême. Mais en aucun cas mon intervention ne sera préjudiciable à votre évaluation. »

Un autre grondement, beaucoup plus sonore et long, se fit entendre, tandis qu’une masse sombre se rapprochait rapidement, parfois illuminée par une lueur bleue.

« Bonne chance. »

Enfin, le monstre fut dévoilé.

Spoiler:

Une créature comme ils n’en avaient jamais vu auparavant. Un immense Dragon aux teintes de ténèbres et d’abysses, à l’œil sanglant. Ses pattes avant étaient terminées par deux têtes tout aussi menaçantes que la principale. Trois paires d’ailes hideuses brassaient l’air, et ce dernier semblait s’alourdir de forces occultes à son passage.
La créature tentait de se défaire d’un Lucario qui la provoquait volontairement, afin de l’attirer jusqu’aux humains. Le canidé bleu échappa aux mâchoires puissantes, qui se refermèrent violemment dans le vide, et bondit pour se poster aux côtés de Miyu, sa dresseuse.

Kiyo-Hime, la terrible Dragonne, porta alors ses trois paires d’yeux sur les deux élèves devant elle. Elle libéra un formidable beuglement de sa gorge, avant de déverser un souffle de jade ardent.



[C’est bien simple : vous devez vaincre la Trioxhydre. Pour rappel, à ce moment-là, Tenkei n’a pas encore été exploré, donc vos persos ignorent tout d’elle. De plus, Kiyo-Hime est très, très puissante, et pas très, très sympa.
Vous avez trois posts chacune, et j’interviendrai à chaque fois entre, afin de décrire les réactions et attaques de Kiyo-Hime.
Si vous avez des questions, envoyez-moi un MP ^^]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 965

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par Hako le Ven 15 Mar 2013 - 21:45

[Yûn... nous tue pas, sitiplé... On n'est pas encore rang 2... ;_;]

C'était... c'était vraiment impressionnant. Hako n'était pas trop sûre de ce qui allait leur tomber dessus, mais tous ses sens étaient en alerte. Elle sentait que ça allait être quelque chose... de très gros. Heureusement, après être tombée de fatigue, elle avait bien dormi, profondément, et s'était remise de son épreuve de la veille. Le réveil forcé avait été dur, mais elle se sentait soudainement bien concentrée. Pas le choix. Comme l'avait dit la passeuse d'épreuve... Leurs vies étaient en jeu.

La chose se rapprochait à toute vitesse. la Terrosienne avait à peine eu le temps d'attraper ses armes. Son fouet dans la main gauche, et son éventail dans la main droite, elle tentait d'élaborer une rapide stratégie avant le combat. Elle avait le droit à deux Pokémon en plus du Tauros, et devait collaborer avec son partenaire d'infortune. Sauf qu'elle n'avait pas trop eu l'occasion de voir comment il se battait... Et qu'elle-même était plutôt du genre "chacun pour soi", à se battre seule. Vu l'état de Io, il était hors de question de le faire combattre, autant l'achever tout de suite. Restaient donc Gaé et Léto... Il fallait espérer que leur entrainement aurait été suffisant pour cette épreuve.

La bête approchait, seule... Hako et Reishiya auraient au moins l'avantage du nombre... Enfin, peut-être. Tandis qu'une créature semblable à Io semblait exciter la chose, la Terrosienne put la détailler quelques instants, et en profita pour compter ses têtes. Trois, exactement. Dont deux apparemment mobiles. Ce qui voulait dire... aucun angle mort. Dans un rugissement à réveiller les morts, la créature lança l'offensive. Ils allaient devoir se battre pour leur peau.

L'agilité de la demoiselle lui permit d'éviter sans trop de mal le premier jet de flammes vertes. Mais elle devait rester perpétuellement en mouvement pour ne pas devenir la cible d'une prochaine attaque. Envoyer ses Pokémon combattre, est-ce que ça n'allait pas être une mission suicide ? L'idée de mettre la vie de ses alliés en danger ne lui plaisait guère. Au contraire, l'idée de mettre sa propre sécurité en jeu... La grisait énormément. C'était ça, après tout, la vie qu'elle avait toujours vécue. Chacun pour sa peau. Et voilà qu'on lui proposait un adversaire plus fort que tous ceux qu'elle avait eu l'occasion de croiser, et qu'on la mettait en situation où une erreur pouvait la tuer. La demoiselle sourit. N'était-ce pas la promesse qu'elle avait faite à Iolem ? Entraîner des disciples plus faibles qu'elle, de la même façon qu'elle avait été entraînée ?

D'un geste habile, elle lança en l'air les deux sphères contenant la louve noire et la créature de roche. Ils apparurent dans la mêlée, ignorants de la situation. Evidemment, leur dresseuse n'avait pas le temps ou le loisir de leur expliquer la situation, ils allaient devoir faire preuve d'adaptabilité. Elle aussi, d'ailleurs... Mener un combat tout en donnant des ordres à ses alliés n'étaient pas dans ses habitudes.

La première chose qu'il allait falloir faire allait être de faire disparaître l'un des grands avantages de leur ennemi, à savoir le fait qu'il puisse voler, se mettre à l'abri en altitude tout en continuant à attaquer. Il fallait commencer par s'en prendre aux ailes, donc. Hako n'eut qu'un instant pour savoir quoi faire faire à ses Pokémon.


"Tauros, en place ! Léto, Grondement, puis saute sur Tauros pour mordre cette chose au niveau des ailes ! Gaé, Eboulement !"

Elle-même se prépara à attaquer avec son fouet. La créature n'était pas encore trop haut dans le ciel, et avec autant de cibles, sembla un peu perdue, puis de nouveau enragée. Il ne fallait surtout pas qu'ils s'arrêtent de bouger, quand bien même cela excitait encore plus le Dragon. Hako lança son ruban vers la bête, essayant d'attraper une des six ailes qui brassaient l'air furieusement.

Léto, après avoir hésité quelque secondes, sous le choc de la surprise et de la peur, avait pris sa décision. Elle avait couru droit vers le "Tauros", lui avait bondit sur le dos pour partir de plus haut et gagner une nouvelle impulsion. Le bovin l'avait même aidée en ruant lorsqu'elle avait bondi de nouveau, droit vers la dragonne. Malgré ses trois têtes, elle ne pouvait suivre tout à la fois, et la louve avait eu la chance d'atterrir sur son dos. C'était un pari risqué, très risqué, mais elle se battait à l'instinct ou presque désormais. Tellement à l'instinct que son corps choisit de lui-même de lui donner une coup de pouce supplémentaire. Léto se retrouva entourée d'une lumière brillante, tandis que les cellules de son corps se ré-agençaient une par une. La lumière se dissipa. Elle n'était plus une petite Medhyena, à présent. Elle était une belle Grahyena, plus forte, et elle enfonça ses crocs dans le dos du Dragon. Néanmoins, si sa nouvelle forme lui offrait une nouvelle puissance plus que bienvenue, elle était aussi plus lourde, et moins stable, sur le dos de la créature...

Gaé pour sa part, après des débuts un peu lents, s'était finalement attelé à la tâche qu'on lui avait confié, à savoir, lancer de lourds rochers sur sa cible. Faute de pierres, cependant, il lançait beaucoup de tas de boues, ce qui n'avait qu'une efficacité relativement mauvaise. Il allait falloir trouver une autre approche pour sa part.

Tauros, n'ayant reçu aucun ordre, si ce n'était celui de rester avec sa Dompteuse, laissa son instinct de Pokémon sauvage pour affronter l'ennemi. La peur l'aurait bien fait fuir s'il avait été un peu plus couard, ce qui n'était pas le cas. Le naseau fumant dans l'air frais du matin, il se prépara à frapper la créature de ses cornes, dès que Hako, un de ses alliés, ou l'autre humain, lui auraient fait perdre suffisamment d'altitude.


[Bon ben euh... J'ai fait ce que j'ai pu avec le niveau et les informations que j'ai. J'espère que ça vous convient ^^"]

_________________


Thème de Hako
En cours :
0 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Supervisable
avatar
Hako
Informations
Nombre de messages : 261

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par Karasu Reishiya le Sam 16 Mar 2013 - 10:24

Reishiya se réveilla en sursaut, le Phanpy allant se blottir contre lui, craintif. Il se redressa d'un coup et sortit son fouet, prêt à se battre. Apparemment, leur passeuse d'épreuve leur avait réservé une grosse surprise. Le jeune homme ne pouvait cependant pas imaginer à quel point, avant de voir une hydre volante à trois têtes, qui devait probablement sortir des cauchemars d'un enfant. Cependant, ils n'allaient pas affronter un monstre immatériel, façonné de toutes pièces par une créature psychique. Non, la bête, dont le rugissement résonna dans tout le corps du guerrier, semblait bien réel. Le petit éléphant était caché dans ses jambes, littéralement mort de peur, et se serait enfui s'il n'était pas tétanisé.

Lorsque le Lucario de Miyu laissa tranquille le monstre, le Flamenois comprit vite qu'il était désormais rien que pour eux. Apparemment, ça allait être de la coopération -ce qui lui posa problème, vu sa tendance à travailler en solitaire- et qui plus est, il allait avoir droit à deux de ses Pokémon. Il réfléchit en vitesse. Calion, c'était hors de question, un battement des six ailes du monstre, et il décollait. Ketsurai était encore trop fragile, et Shiroko pas assez fort. Il ne lui restait plus beaucoup de choix.

Les sphères d'Akuma et Nightray s'ouvrirent et les deux canidés semblèrent surpris face à la bête qui leur était totalement inconnu. Néanmoins, ils saisirent vite la situation, qui étaient leurs alliés et qui ne l'étaient pas... Pendant qu'Hako attaquait, il réfléchissait. Il n'avait strictement aucune idée du ou des types du monstre qui leur faisait face. S'il parvenait à le découvrir, ça serait un potentiel avantage. En tout cas, la technique de la Terrosienne, de s'en prendre aux ailes pour le mettre à terre était une bonne idée. Il fallait soit frapper les ailes, soit la queue, mais vu la taille de celle-ci, c'était fichu d'avance. Aussitôt, les ordres partirent de son côté.


« Akuma, tu l'aveugles. Absol, tu essayes de frapper avec plusieurs attaques, pour déterminer au moins son type. Sinon, essayez de frapper les ailes. Si on le met à terre, ça sera déjà plus facile. Phanpy, enchaîne les Boul'Armure. »


Ils approuvèrent. En effet, la bête n'avait pas d'autres membres que ses espèces de bras pourvu de tête, et ses ailes. Bloquée au sol, elle ne pourrait pas se relever. Reishiya commença à faire danser son fouet lorsque la bête cracha des flammes vertes dans leur direction. Les deux canidés esquivèrent, et le Flamenois saisit le Phanpy pour s'éloigner avec. Ils avaient intérêt à agir vite.

Le Malosse cracha un gaz toxique mauve, une Puredpois qui avait pour but de plonger les têtes dans un gaz toxique difficile à respirer, pouvant blesser les yeux. Une telle bête n'avait pas d'angle mort, alors il fallait lui en donner. Qui plus est, le gaz, s'il était en forte concentration de certaines toxines, pouvait exploser avec un surplus de Feu. Il en avait fait l'expérience au colisée, et peut-être aurait-il le moyen de recommencer. Ou d'empoisonner la bête. Il espérait pouvoir être utile, et surveillait le nuage afin qu'il ne disparaisse pas. Puis, il prit l'initiative de cracher des jets de flamme vers la créature qui ne sembla pas en souffrir outre mesure, mais une brûlure à l'aile pouvait affaiblir son vol.

L'Absol commença à faire naître des petits cyclones qui tournoyèrent autour de lui. Un Coupe-Vent qui allait viser les ailes, pour tenter de les meurtrir. Il devait vérifier également le type de la bête, et frapper avec le plus d'attaques possible mais ce qu'il maîtrisait n'était pas très varié. Néanmoins, il aurait bien aimé rejoindre la Grahyena fraîchement évolué sur le dos du monstre. Un contact au corps à corps aurait été plus facile. Il regarda le Tauros. Peut-être que lui aussi pourrait l'aider... Il projeta son attaque vers le monstre et avant qu'il ne monte trop haut, le loup blanc se rua sur le bovin en aboyant, pour lui communiquer son attention de s'en servir comme tremplin. Il le laissa faire et Nightray fendit l'air, corne en avant et traversa le nuage mauve. Il réussit à s'accrocher en plantant ses dents dans le cou écailleux de la tête la plus à droite du monstre. Ses griffes raclèrent les écailles, alors qu'il essayait de se hisser lui aussi sur le dos de la bête, mais les prises n'étaient pas aisées. Qui plus est, sa Morsure, si elle semblait douloureuse vu l'endroit où il mordait -et encore, le canidé ne pouvait pas lui briser la nuque, il n'était pas un réel danger- n'avait pas l'air de l'affecter plus que ça. Cette bête semblait résister aux Ténèbres, ou du moins, sentait la créature ténébreuse à plein nez. Vu la composition de l'équipe, aucun ne pourrait lui faire vraiment mal, surtout qu'il fallait parier pour qu'elle soit pourvue d'un autre type. Le loup gronda, rageur et grimpa sur le cou pour bondir ensuite sur le dos de la bête. Ses griffes d'azur arrachèrent quelques écailles au passage et il entreprit de s'en prendre aux ailes droites.


« Si on vise les ailes d'un seul côté, on devrait réussir à le mettre plus facilement à terre, tu ne crois pas ? »


Reishiya regarda Hako, l'air sérieux. Aucun des deux n'avaient l'air de maîtriser le travail d'équipe, mais viser le même point pourrait être un début de coopération tout en leur laissant une marge de liberté plus grande. Il fit cingler son fouet, cherchant à agripper une aile ou un cou, pour rejoindre son Pokémon. Quant au Phanpy, encore trop petit pour faire quoi que ce soit, il commença à barrir plusieurs Rugissement, dans le but d'affaiblir la bête. Le Flamenois siffla. Des épreuves avec de tels monstres, ça ne devait pas courir les rues, apparemment, Miyu avait tenu à leur faire un joli cadeau, et Reishiya commençait à penser qu'il ne la « remercierait » jamais assez pour ça...


[T'es violente quand même xD Une question comme ça, Phanpy et Tauros ont droit aux attaques par reproduction ou pas ?]

_________________

Reishiya's Theme
Tu n'auras pas de Maître
Tu n'auras pas d'Attaches
Tu ne feras confiance à Personne
Montre les Crocs au monde entier...
Adage des Corbeaux Noirs
avatar
Karasu Reishiya
Informations
Nombre de messages : 86

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par PNJ le Mar 19 Mar 2013 - 18:05

Son souffle ardent se perdit dans la masse sombre que le Malosse venait de cracher. L’épais nuage toxique enveloppa bientôt le monstre qui, malgré ses trois paires d’yeux, se retrouvait bien embêté. Où était donc passée cette vermine ? Ses ailes avaient beau être nombreuses, elles étaient incapables de brasser suffisamment d’air pour ordonner au vent de faire fuir cette fumée âcre.

Soudain, Kiyo-Hime sentit quelque chose de lourd sur son dos, qui s’accompagna d’un pincement désagréable à la base d’une de ses ailes. Mais la créature n’eut pas le temps de réagir qu’un loup à la fois souillé et immaculé surgit à son tour de ce chaos pour rabattre ses mâchoires sur l’un de ses bras. Un grondement de souffrance s’échappa de cette tête, surtout lorsque le canidé prit appui dessus pour essayer de se hisser à son tour sur son dos. Oh non, toi, tu vas voir…

L’autre bras de la Dragonne se précipita au niveau de son épaule, et ses dents eurent tout juste le temps de se refermer sur l’une des pattes arrière de l’Absol, lui empêchant ainsi toute avancée sur son corps. Cependant, une prise sur une partie aussi petite ne lui assurait pas de pouvoir en disposer comme elle le voudrait.
Aussi, alors que le bras tirait sur la patte pour empêcher Nightray d’aller plus loin, la tête principale, la plus redoutable, vint en aide à sa subordonnée. Le piège de ses crocs enserra sans ménagement le dos du loup qui, sous le choc et la douleur, relâcha les prises qu’il était parvenu à prendre. Il était désormais à sa merci.

Kiyo-Hime ramena son bras à sa position initiale, le corps de l’Absol toujours prisonnier de sa cage d’ivoire. Les pieux vivants s’enfonçaient doucement, à mesure que la pression exercée par la mâchoire surpuissante de la créature s’accentuait. On aurait presque entendu les os qui hurlaient, tandis que des ruisseaux sanglants se formaient peu à peu sur la fourrure de neige du canidé…

Un débris, lancé par l’Embrylex, lui toucha le ventre. Elle ne le sentit qu’à peine. Mais ils devaient payer pour cet affront. Elle ignorait où ils se trouvaient ? Eh bien, elle les forcerait à se montrer.

La Dragonne des ténèbres ramena ses deux bras vers elle. Le corps qu’elle maintenait entre ses crocs lui empêcherait de déployer toute sa puissance dans cette attaque, mais peu importait. Cela serait largement suffisant.
Les deux têtes se gonflèrent comme des ballons… Et soudain, Kiyo-Hime les propulsa violemment en avant. Aussitôt, un hurlement assourdissant, venu d’outre-tombe s’échappa des deux gorges-bras. Le cri déplaça une telle masse d’air qu’une bonne partie du brouillard se dissipa. Ah, on y voyait un peu mieux, déjà ! En plus, elle avait dû leur flanquer la trouille, en plus de les sonner…
Une énergie enflammée s’accumula alors dans la mâchoire toujours ouverte de son bras gauche, tandis que c’était la foudre qui se rassemblait de l’autre côté. Les sphères grossissaient rapidement, et ne tarderaient pas à laisser échapper leur puissance en deux rayons destructeurs…


Voyant ce que le monstre avait fait et s’apprêtait à faire, Duran, le Lucario de la passeuse d’épreuve, voulut se précipiter pour leur venir en aide. Mais la jeune femme l’arrêta d’un simple mouvement de bras.


« Non. Regarde. »

Le loup bipède reporta son attention sur Kiyo-Hime, qu’ils pouvaient désormais voir en entier. Il plissa ses yeux dorés… Et comprit. Sur le dos de la créature, Léto se démenait pour mener à bien la mission qu’on lui avait confiée. Elle était parvenue à bien entamer les écailles et la chair, sans que celle-ci ne s’en rende compte, trop occupée par le sort de l’Absol. Rester en selle n’était pas évident, mais d’ici quelques secondes, ses mâchoires viendraient à bout de l’une des ailes du monstre.


[Alors, un bref résumé de la situation :

- Nightray est en mauvaise posture. Si vous ne faites rien, Kiyo-Hime lui brisera les côtes et la colonne vertébrale.
- Le Mégaphone est en fait un peu comme le hurlement que pousse Orochi dans Ôkami, si vous voulez mieux comprendre. Il va vous déboussoler un peu, et risque d’effrayer vos Pokémon, en particulier le Phanpy…
- Les deux têtes préparent une Triplattaque tronquée (c’est-à-dire qu’il n’y aura ‘que’ un rayon de feu et de foudre)

Mais les points positifs :
- Léto est presque venue à bout de l’une des ailes de Kiyo-Hime. o/
- Kiyo-Hime se considère comme supérieure à vous. Aussi, elle ne prend pas la peine d’utiliser toute sa puissance. Dépêchez-vous d’en profiter avant qu’elle ne se rende compte de son erreur !

Et… Oui, je vous autorise deux attaques par repro/CT pour les deux Poké que vous avez domptés.

Bonne chance !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 965

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par Hako le Ven 29 Mar 2013 - 22:34

Hako pouvait presque entendre les os du loup blanc de Reishiya se briser un par un. Mais elle était bien en peine de savoir comment réagir, en gérant déjà ses trois alliés. Le Mégaphone avait libéré le monstre de sa prison de gaz, lui permettant de recouvrer la vue. La bête semblait déjà préparer une nouvelle attaque. Et eux, où en étaient-ils ? Léto, perchée sur le dos de sa proie, continuait sa tâche barbare, n'ayant pas subi le cri outre mesure puisqu'elle se situait derrière les têtes de la source. Inlassablement, elle mordait, déchiquetait la chair à grands coups de dents. Elle s'était attendue à une riposte rapide, mais l'ennemi avait semble t-il la peau épaisse et ne sentait pas réellement les coups qu'elle portait. Et c'était maintenant l'Absol qui subissait les conséquences de sa témérité !

Le Tauros avait été sonné par le hurlement, mais se remettait vite, secouant la tête pour se remettre les idées en place. Levant la tête vers Hako, il attendait un ordre. Tant que la créature volait, il ne pouvait pas réellement l'atteindre.
Gaé, pour sa part, avait été salement touché par le cri et semblait perdu, tétanisé, non pas par la peur, mais par le choc. Il ne bougeait plus et fixait un point derrière la bête. C'était bien le moment. Hako ne pouvait se permettre de ne compter que sur sa louve pour ce combat. Elle-même avait des difficultés avec cet ennemi volant. Et ce loup qui était en train de se faire détruire lentement mais sûrement...

Bah, celui-là n'était pas son problème, n'est-ce pas ? La Terrosienne tira plus fort sur son fouet, mais le dragon résistait et ne chuta même pas d'un centimètre. Hako pesta silencieusement.


"Gaé !"

Aucune réaction. Le golem n'avait même pas tourné la tête vers elle ou fait un quelconque geste signifiant qu'il l'avait entendue. Face à l’inefficacité visible des assauts de leur groupe, sa propre impuissance, et l'inactivité notoire de l'Embrylex, la jeune femme se sentait à deux doigts de perdre patience. Un nouveau craquement provenant de la victime du Pokémon volant fut la goutte d'eau qui acheva de remplir le vase. D'un mouvement rapide du poignet, Hako libéra l'ennemi de la prise de son fouet, et le retourna contre son allié, faisant claquer le ruban à quelques centimètres de ses pattes.

"Gaé !!"

Il avait réagi, enfin. D'un air effaré, il l'a fixait, les yeux plein de surprise. Ses iris à elle brûlait de colère. Jamais elle n'avait levé la main sur ses Pokémon avec ses armes, pas depuis la capture de Léto. Et encore, elle n'avait pas utilisé son fouet pour la blesser. Gaé était choqué de la réaction de sa dresseuse. Mais au moins il était de nouveau en phase avec le combat. Sans laisser le temps à qui que ce soit de rouspéter, la Terrosienne lança de nouveau le ruban orange en direction de son Embrylex, l'enroulant autour du corps de celui-ci... Et projeta son prisonnier vers le monstre. Il était lourd et résistant, ce qui faisait de lui un bon projectile.

Était-ce la peur ou le sentiment d'urgence qui agirent sur Gaé ? Quoi qu'il en soit, il sembla réagir comme Léto l'avait fait quelques instants plus tôt. Alors qu'il était encore en vol, son corps s'illumina d'une vive lueur, et sa forme se modifia, lui offrant un regain d'énergie comme de poids. C'était une créature totalement différente qui s'écrasa contre le corps du Dragon, encore plus solide et dangereuse. Et qui savait apparemment flotter plus ou moins. Un atout en plus.

Reprenant sa propre bataille, Hako bondit sur le Tauros, lança son fouet sur l'aile bien amochée par sa louve. Celle-ci, voyant que sa dresseuse prenait le relais, commença à s'attaquer à une autre. La Terrosienne n'avait pas répondu à Reishiya, mais elle était partie pour s'attaquer au même côté que lui. Elle agrippa l'aile blessée, et se laissa une seconde de réflexion.

Allait-elle faire ce qu'elle comptait faire ? C'était un coup à laisser derrière elle une créature handicapée à jamais. Mutilée. Qui était cet ennemi pour que Miyu leur demande d'agir ainsi ?

Et puis elle se rappela que l'ennemi en question ne comptait pas leur faire de cadeau. Déjà, l'attaque de Feu et de Foudre était achevée, libérée en direction des assaillants. Trop tard pour la pitié. Hako serra le point, lança son Tauros au galop... Et tira. L'aile s'arracha et tomba au sol. Le vol de la créature, qui avait finalement senti la douleur, se fit soudain instable. Autour d'eux grésillaient déjà les attaques du Dragon, l'herbe humide à leurs pieds servant de conductrice à l’électricité. Des fourmillements désagréables parcouraient ceux qui avaient un contact avec le sol.

_________________


Thème de Hako
En cours :
0 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Supervisable
avatar
Hako
Informations
Nombre de messages : 261

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par Karasu Reishiya le Sam 30 Mar 2013 - 13:35

Reishiya sentit des sueurs froides lui courir le long du dos lorsqu'il vit Nightray dans la gueule de cette effroyable créature. Voilà que la situation se retournait contre lui. Même si l'Absol ne disait rien, le bruit des os se faisaient entendre. Il serrait les dents devant un tel spectacle qui l'écoeurait. Il n'allait pas laisser les choses se passer ainsi ! Il se retourna pour demander l'aide du Phanpy mais celui-ci, à cause du Mégaphone, ne bougeait pas. Il était tétanisé, tremblant de tout son corps, et il commença même à reculer. Ses yeux étaient fous et son rythme cardiaque devait atteindre des sommets. Il respirait vite et à chaque expiration, un petit panache de fumée blanche sortait de sa gueule. Le Flamenois resta surpris de cet étrange effet et l'appela, pour le secouer, tout comme Hako faisait de son côté pour raisonner son Embrylex. Mais si le monstre de roche avait fini par bouger, ça n'était pas du tout le cas de l'éléphant qui resta totalement immobile, pétrifié, sans bouger. Le jeune homme décida de l'ignorer, il n'avait pas de temps à perdre, il devait faire vite s'il désirait sauver son ami.

Au moment où les deux têtes s'ouvrirent pour libérer une Triplattaque, quelque chose frappa le guerrier. Cette bête se foutait de leurs têtes là, non ? Non seulement, elle mettait la vie de son ami en danger, menaçant de le tuer sans remord -ce qui énervait profondément Reishiya, il n'avait pas payé pour une épreuve où on menaçait de tuer un de ses compagnons- mais en plus, elle se croyait suffisamment forte pour les abattre avec une attaque même pas conçue entièrement. Une flamme s'alluma dans les yeux du jeune homme, flamme qui sembla envelopper son corps d'une certaine chaleur. Cette fois, il allait tout donner, tant pis pour les risques, pour le reste.

Lorsque la bête cracha son attaque, il sauva le Phanpy, trop paralysé pour faire quoi que ce soit. Le rayon de feu passa non loin de lui et le sol envoyait des chocs électriques très faibles, mais dérangeant pour tout le monde, exception de l'éléphant bleu, insensible à la foudre. Au même moment, Hako venait d'arracher l'une des ailes de la bête. Il ne fut pas dégoûté, mais jubila au contraire. Meurtrie par un tel assaut, le monstre avait perdu beaucoup d'altitude, penchant clairement sur son côté meurtri. C'était le moment où jamais.


« Akuma, tu recommences à l'empoisonner. »

Le chiot poussa un aboiement étranglé. C'était de la folie ! Nightray serait en plein dans la nuage aussi ! Mais le ton du dresseur était sans appel.

« Mieux vaut un empoisonnement qu'une colonne vertébrale en miette. Puis il sera pas tout seul là-dedans. »


Le Malosse ne dit rien, se sentant forcé d'obéir. Il prit une grande inspiration et commença à cracher son nuage mauve. Il savait où voulait en venir son maître, bien qu'il trouvait cette idée totalement folle. En ayant l'Absol dans la gueule, le Pokémon avait la gueule ouverte et serait plus susceptible d'inhaler du poison. Il pouvait toujours dissiper le nuage mais le chien des Enfers ne lâcherait rien. Il n'avait pas le choix.

Reishiya galopa vers la tête la plus basse et lança son fouet, qui s'enroula autour du cou de sa cible. Puis, une fois les plaques bien enfoncées dans la chair, le guerrier commença à grimper sur la bête, tirant sur son fouet comme sur une corde. Il s'entaillait les mains, le corps, mais s'en moquait bien. Il ne laisserait pas une banale épreuve mettre en danger la vie de son Pokémon. C'était la première fois qu'il montrait aussi clairement son attachement pour ses compagnons, et il se surprenait lui-même. Mais quelque part, il les aimait, et il ferait tout pour les sauver.

Une fois arrivée à destination, sur le corps de la bête, il relâcha la tête, récupéra son arme et la lança autour de la tête centrale, celle qui retenait son Pokémon prisonnier. Les plaques s'enroulèrent autour du cou de la titanesque bête et le jeune homme commença à tirer, étranglant son adversaire, les plaques déchirant sa gorge. Le guerrier continua à effectuer cette affreuse pression sur la gorge, arrachant les écailles. Il était debout sur le monstre, lui-même plongé dans le nuage mauve, comme son Pokémon et son ennemie. Il toussa, refusant de laisser tomber le combat. Il commença à frapper de son pied la base du cou de la bête, alors qu'il continuait à tirer.


« J'ai strictement aucune envie de te tuer, mais si je dois choisir entre mon Absol et toi, c'est toi qui y passera, reste à savoir ce que tu préfères. Un bon conseil, lâche-le et abdique. »


Il n'avait aucune peur de mourir, de tomber, de s'écraser au sol. Tout ce qui l'obsédait, c'était que cette sale bête daigne lâcher son ami. Il continuait de l'étrangler, les plaques entaillant sérieusement la chair. A force, peut-être qu'elle comprendrait qu'il était tout à fait sérieux, et qu'il la tuerait si nécessaire.

_________________

Reishiya's Theme
Tu n'auras pas de Maître
Tu n'auras pas d'Attaches
Tu ne feras confiance à Personne
Montre les Crocs au monde entier...
Adage des Corbeaux Noirs
avatar
Karasu Reishiya
Informations
Nombre de messages : 86

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par PNJ le Sam 30 Mar 2013 - 15:56

Le nuage toxique était encore plus corrosif que la dernière fois. Pourtant, cela n’aurait normalement pas dû affecter Kiyo-Hime plus que cela. Issue des ténèbres les plus noires, le poison était habituellement son allié, et pouvait l’alimenter.

Oui mais voilà, quand on a la gueule occupée par une proie, on devient plus vulnérable aux toxines.
Une bonne partie de la fumée pénétra sans invitation dans la profonde cavité qu’était la gorge de la Dragonne. Irritant ses chairs sensibles, une irrésistible envie de tousser la saisit. Sauf que, si elle se laissait aller, elle devrait lâcher ce loup bicolore, et il en était hors de question ! Les créatures comme elles avaient la réputation de ne jamais laisser s’échapper une proie, ce n’était pas elle qui allait briser cette monstrueuse réputa… Ah… Ah…

Mais l’instinct de conservation prit le dessus sur sa volonté. Le monstre se mit à tousser et éternuer avec force… Libérant contre son gré sa victime, qui tomba durement au sol. Lorsqu’elle recouvrit enfin la maîtrise de son corps, furieuse de constater qu’elle avait été aussi faible, elle voulut corriger cet affront.

C’est à ce moment-là que son aile céda. La douleur fut telle que des hurlements à la fois titanesques et aigus (les deux derniers provenant de ses têtes annexes) s’échappèrent de ses trois gorges avides de sang. Ivre de souffrance, Kiyo-Hime voulut s’en prendre à celle qui venait de la priver de l’un de ses membres. Mais voilà : d’une part, elle n’était plus aussi stable qu’avant, donc plus aussi assurée dans ses mouvements ; d’autre part, un autre vermisseau avait profité de cet instant de malheur pour lui sauter sur le dos et lui enserrer son cou le plus imposant. Elle ne comprenait pas ce qu’il lui disait, étant tout simplement incapable de déchiffrer ce langage. Mais elle sentait qu’il n’était pas là pour prendre le thé.

Comme il tirait sur son fouet, pour, semblait-il, l’étrangler, la Dragonne porta ses deux bras armés jusqu’à lui. Les gueules s’ouvrirent, dégageant une haleine putride de carnivore. Leurs gorges s’illuminaient progressivement de vert, au fur et à mesure que le feu sacré des Dragons remontait le long de ces tuyaux vivants pour brûler vif ce vaurien…

Reishiya ne dut son salut qu’à l’intervention de Gaé.
La créature fraîchement évoluée lui fonça dessus. Son corps, projectile dense idéal désormais, percuta violemment le ventre de Kiyo-Hime, déviant sous le choc la direction des souffles ardents, tout en lui bloquant la respiration l’espace d’une seconde. Alimentant encore sa rage.

C’est là qu’à travers la fumée, elle aperçut l’éléphanteau tétanisé par la peur. Une proie facile.
Guidé par cette idée, le monstre fonça sur elle, aussi rapidement que la perte de son aile le lui permettait, ses trois gueules béantes laissant clairement voir ses crocs luisants et assoiffés de chair et de sang.



[Vous avez bien entamé Kiyo-Hime, mais elle est encore plus furieuse ! De plus, si rien n’est fait, le petit Phanpy va y passer…]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 965

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par Hako le Lun 1 Avr 2013 - 16:25

Le sang avait giclé assez affreusement tout autour d'eux lorsque le membre de la créature volante s'était arrachée, chutant au sol avec un affreux fracas. Le monstre s'était alors mis à hurler, fou de douleur et de colère. Assailli de tous les côtés par des ennemis plus forts qu'il ne l'aurait cru, il se retrouva réduit à user de lâcheté en attaquant le seul membre du groupe qui ne l'avait pas blessé outre mesure, le seul immobile et incapable de se défendre : le Phampy dompté par Reishiya. Et celui-ci se trouvait en bien mauvaise posture pour aider son allié, monté sur le dos de la créature, occupé avec l'une de ses horribles têtes. Léto était elle aussi occupée à découper de ses crocs la chair autour d'une seconde aile. L'Absol était pour le moment dans un trop mauvais état pour que la Terrosienne ne se repose sur lui. Restaient alors Gaé, Tauros, le Malosse de son camarade, et elle-même.

Le bovin n'eut pas besoin d'attendre un ordre pour savoir ce qu'elle attendait de lui. D'ailleurs, il aurait agi qu'on attende quelque chose de lui ou non. Il bifurqua sa course et accéléra encore, fonçant droit sur le monstre, désormais à sa hauteur en terme d'altitude. Elle était rapide... Mais il l'était aussi. Rapide et robuste. Il percuta de plein fouet le puissant cou de son ennemi, le forçant à dévier, lui faisant mordre la poussière au sens propre. La monture était furieuse, mais extatique aussi d'un certain côté. Maintenant que le monstre était à portée de coup, il allait pouvoir subir la colère des Tauros... Pokémon réputés violents et destructeurs.

Il y en avait une autre qui était en colère... Poussée par l'adrénaline dans son corps, Hako ne se contrôlait plus, comme lors du combat face aux Grayhena. Ses yeux d'or brûlaient d'une furie combative nouvelle. Elle sauta du dos de sa monture. D'une poigne de fer, elle attrapa la chair écailleuse au niveau du cou de la tête principale de la bête, fixa celle-ci dans les yeux, et sortit son éventail de métal. A quelques centimètres seulement des yeux du monstre, profitant de l'effet de surprise de son attaque, elle murmura.


"Tu te trompes d'adversaire, monstre."

La Guerrière accompagna ses paroles d'un coup tranchant sous la gorge du monstre, avant de se glisser sous la tête de celui-ci. Elle avait cru voir qu'il était capable de cracher feu et foudre, et n'avait aucune en vie d'en être la cible à une si courte distance. Tandis qu'elle dardait de coups l'ennemi, l'une des têtes secondaires se pencha vers elle pour la punir, mais se prit un coup par derrière de la part de Gaé, dont la Charge semblait être devenue à la fois plus puissante et plus rapide. Trop occupée de tous les côtés, la créature en oubliait de surveiller autour d'elle et se faisait surprendre d'autant plus facilement. Mais, contre un ennemi à trois têtes, ce n'était que justice d'attaquer à plusieurs.

La jeune femme avait de toute façon cessé de penser en terme de justice et d'humanité. Elle était une bête... A l'instar de son ennemi, elle laissait sa colère la guider. Sa puissance en était décuplée, mais en contre-partie, elle devenait moins vigilante, ne réagissant qu'à l'instinct et plus à la raison. Hako ne songeait plus qu'à une chose, vaincre - tuer - son adversaire.

Dans une danse mortelle et étincelante, la demoiselle lacérait le cou écailleux du monstre. Tauros chargeait une tête, tout en restant devant le petit éléphanteau afin d'assurer sa défense, et Gaé s'occupait d'une autre. L'union faisait la force, mais cela suffirait-il ?


Dernière édition par Hako le Mer 17 Juil 2013 - 16:49, édité 1 fois

_________________


Thème de Hako
En cours :
0 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Supervisable
avatar
Hako
Informations
Nombre de messages : 261

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par Karasu Reishiya le Lun 8 Avr 2013 - 11:18

Reishiya continuait d'étrangler son adversaire. En voyant les deux têtes secondaires se redresser pour l'atteindre, à bout portant, d'une attaque mortelle, sa seule pensée fut qu'il allait mourir, et que c'était bien dommage. Mais le Ymphect lui sauva la mise. Il frappa avec une telle ardeur que le souffle fut bloqué. Il allait pouvoir continuer à l'étrangler. Mais rageusement, la bête se redressa, pour s'en prendre au plus faible, et probablement le plus innocent, le Phanpy. Elle fonça sur lui et aussitôt, le Flamenois décrocha son fouet de son cou pour tenter de l'insérer directement dans la gueule de la créature, comme la bride d'un étalon. Mais il n'en eut pas le temps. Le Tauros parvint à jeter à terre la bête, et le guerrier sauta à bas de celle-ci pour reprendre ses attaques. Le Malosse se joignit volontiers à la Grahyena pour l'aider à détacher les ailes. Nightray lui, qui avait été toussé par le monstre, respirait toujours, faiblement. Il récupérait le maximum de force qu'il pouvait avoir.

Le futur dompteur retourna auprès du Phanpy. Les autres se chargeaient plutôt bien du monstre, il pouvait bien s'accorder un temps pour calmer l'éléphant. Il lui parla, exposant, rapidement, et le moins froidement possible, qu'ils finiraient tous par l'avoir, mais qu'un coup de main ne serait pas de refus. Il constata que les expirations de l'animal continuaient de produire ce léger panache blanc. Surpris, il posa sa main sur le corps du Pokémon et la retira aussitôt. La peau était gelée, glacée, mais il ne semblait pas en souffrir. Au départ surpris, il finit par sourire. Son père lui avait offert un cadeau très utile, à ce petit, et ils allaient pouvoir s'en servir.

Les assauts répétés sur la bête finirent par produire quelque chose de... surprenant. D'un coup, l'une des têtes, celle où s'acharnaient le Ymphect sembla se raidir, avant de tomber au sol, sans réagir. Elle était inanimée, aussi utile qu'un bras déboîté. Et avoir perdu l'un de ses membres sembla rendre l'hydre complètement folle. Elle poussa un rugissement et se releva de terre, parvenant à décoller, comme si elle était animée par la seule force de sa rage. Elle en voulait toujours au Phanpy, et semblait prêt à lui fondre dessus, pour le dévorer. Le guerrier fit siffler son fouet en guise de menace mais savait qu'il ne valait pas grand chose actuellement face à la bête.

Un éclair blanc la dépassa et fit volte-face, pour la regarder. L'Absol était dans un état pathétique, sa respiration se faisait sifflante, et du sang maculait sa fourrure d'ivoire, gouttant au sol. Mais il ne comptait pas laisser son ennemi s'enfuir sans avoir pu lui asséner un coup. Sa corne d'ébène sembla s'allonger, prenant une belle couleur émeraude. Réunissant ses maigres forces, il fonça sur l'être des Ténèbres et lui porta un coup de sa Mégacorne. Il frappa le ventre, l'entaillant, sans pour autant faire énormément de dommages. Puis il s'effondra, épuisé, vaincu.

L'attaque ne sembla pas ralentir l'espèce de machine à tuer. Sa souffrance renforçait sa colère qu'elle voulait exprimer librement, pour balayer les vermines qui avaient osé s'en prendre à elle. Elle ouvrit ses gueules, prête à mordre, et Reishiya eut encore une idée probablement suicidaire. Il se retourna vers le Phanpy.


« Tu me fais confiance ? »

Sans trop réfléchir, le Pokémon Long Nez approuva. Le dresseur le regarda et sourit. Ce qu'il allait faire était risqué, mais il avait confiance. Il ne doutait pas de la réussite du petit, s'il lui obéissait, tout irait bien.


« Mets-toi en boule. Lorsque tu arriveras à destination, libère la puissance gelée que tu as l'air de posséder. D'accord ? »


La bestiole s'exécuta et sentit à nouveau le fouet se resserrer autour de son corps. Il n'était pas très rassuré, il devait bien l'admettre. Mais il devait faire confiance, il n'avait pas le choix. Reishiya donna une brusque impulsion et éjecta le Pokémon devenu une sphère bleu droit... dans la gueule de la tête secondaire encore en vie. L'éléphant se retrouva bloqué dans la mâchoire du monstre et commença à paniquer. Il avait imaginé des tas de choses, mais certainement pas qu'on l'enverrait directement dans la gueule du loup. Aussitôt, il se sentit compressé contre le palet humide. Il allait se faire dévorer, la gueule était en train de se refermer, il devait agir s'il ne voulait pas se retrouver prisonnier et bientôt mort. Aussitôt, il repensa à ce que son maître temporaire avait dit. Libérer la puissance...

Alors qu'il sentait les parois de la cavité se refermer sur lui, il poussa un cri de détresse et son corps devient froid, glacé. Des cristaux de glace apparurent sur son corps et commencèrent à grandir, à prendre plus d'ampleur, des pieux hérissés et dangereux jaillissant du corps du Phanpy, et de sa trompe, alors qu'il parvenait à cracher par moment ces mêmes éclats. Lorsqu'il se sentit glisser vers la gorge, ce fut la peur de trop. Les lances gelées volèrent, certaines s'écrasant contre le palet ou les dents de la tête, d'autres la transperçant littéralement, la mettant hors d'état de nuire. La pression effectuée par les Eclats Glace forcèrent la gueule à s'ouvrir un peu plus et, terrifié et en même temps satisfait de ce qu'il avait pu accomplir, le Pokémon se laissa glisser hors du corps du monstre, se roulant en boule pour retomber au sol et rebondir comme un ballon. Lorsqu'il retourna à sa position initiale, il était particulièrement fier de ce qu'il venait d'accomplir.

Il ne restait plus que la tête centrale à la créature, alors que la Grahyena et le Malosse s'acharnait encore sur son dos. A deux, ils allaient bien plus vite et dans un dernier coup de croc conjugué, ils arrachèrent une autre aile de la bête. Celle-ci s'écrasa au sol, incapable de décoller, n'ayant plus de bras sur lesquels s'appuyer, incapable de décoller avec seulement une aile d'un côté de son corps, elle pouvait encore tenter d'agir, mais ainsi coincé au sol, elle était à la merci de tous. Reishiya fit claquer son fouet et regarda la bête. Il ne la jugeait plus réellement dangereuse et au pire, Akuma garderait un œil sur elle. Il remercia Hako d'un signe de tête, après tout, il devait la vie à l'un de ses Pokémon. Puis, il se dirigea vers Nightray pour voir l'étendue des dégâts qu'il avait subi. Le pauvre loup avait probablement quelques côtes brisés, et aurait du mal à se déplacer un petit moment. Il le félicita pour le dernier geste qu'il avait accompli avant de s'effondrer, et s'occupa aussi de complimenter le jeune Phanpy pour tout ce qu'il avait accompli durant ce combat. Il se tourna ensuite vers Miyu, jetant un vague coup d'oeil au monstre.


« Je crois que nous avons fini, non ? »

_________________

Reishiya's Theme
Tu n'auras pas de Maître
Tu n'auras pas d'Attaches
Tu ne feras confiance à Personne
Montre les Crocs au monde entier...
Adage des Corbeaux Noirs
avatar
Karasu Reishiya
Informations
Nombre de messages : 86

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par PNJ le Mer 10 Juil 2013 - 16:47

Ca y est. Kiyo-Hime avait été terrassée. Clouée au sol par l’absence d’une partie de ses ailes, incapable de se relever sans prendre appui sur ses bras mutilés, la créature monstrueuse ne pouvait plus rien faire, si ce n’était pousser un beuglement tonitruant, qui fit même légèrement trembler la terre alentour. Mais c’était vraiment terminé pour elle.

Miyu hocha la tête, en réponse à la question du Flamenois. Oui, ils avaient bien terminé l’épreuve. Avec quelques difficultés, certes, mais c’était tout à fait normal face à un tel monstre. Elle-même avait eu énormément de mal à parvenir à la capturer. Et encore, la dragonne qui leur avait été présentée avait été un peu amadouée par sa captivité…
La passeuse d’épreuve passa sans mot dire entre ses deux élèves, pour s’accroupir au niveau de la tête principale de sa pokémon. Cette dernière la renifla et, reconnaissant l’odeur familière, gronda. La jeune femme lui caressa doucement le haut du crâne, alors qu’Alyssa-chan piailla discrètement en penchant la tête sur le côté. Le monstre leva légèrement sa tête endolorie, ouvrit sa gueule pleine de crocs acérées… Avant de fermer ses paupières et de plonger dans un lourd sommeil réparateur. Au sens propre comme au figuré. Car, dès que Kiyo-Hime rejoignit le domaine des songes, une aura noirâtre l’enveloppa, et sembla se concentrer sur les parties les plus endommagées de son corps. La femme vêtue de noir avait déjà été témoin de ce prodige. Lorsqu’elle l’avait capturée, elle l’avait elle aussi grandement mutilée. Mais, au bout d’une semaine, la dragonne monstrueuse avait recouvert presque toutes ses capacités… Une régénération inouïe.

Miyu se redressa alors et fit rentrer la créature dans sa capsule. Puis, elle se tourna vers ses élèves. Tous deux avaient prouvé leur capacité à devenir un Dompteur, même si leurs méthodes étaient différentes. Si Reyshiya semblait finalement assez réfléchi, et était même parvenu à effectuer un début de travail de Déployeur avec le petit Phanpy, Hako, elle, paraissait beaucoup plus sauvage, fonctionnant à l’instinct. Ce qui n’était pas une mauvaise chose, puisqu’ainsi elle serait potentiellement plus à même d’anticiper les réactions de ses futures captures.


« Félicitations, vous avez réussi cet exercice et, par la même occasion, prouvé que vous étiez digne de porter le titre de Dompteur. Ces documents l’attestent, et vous permettront de récupérer votre monture officielle. »

Elle sortit les deux rouleaux de son sac et les remit aux jeunes gens.

« Vous pouvez maintenant y aller. Ah, n’oubliez pas de relâcher les pokémon qui vous ont servi durant l’épreuve. Je peux me charger de le faire pour vous, si vous le souhaitez. Quoi qu’il en soit… Bon courage pour la suite. »

Miyu sortit alors Vrus de sa sphère, alors que Duran regagnait la sienne, et, une fois juchée sur le dos de l’imposant étalon, s’en alla à travers les plaines. Il était temps pour elle de reprendre la route.


[Voilà, c'est fini %) Je vous laisse poster derrière moi pour récupérer vos montures et conclure si vous le souhaitez. Et encore désolée pour l'attente... ><]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 965

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par Hako le Mer 17 Juil 2013 - 16:48

Hako était épuisée. Elle était sale, couverte de boue, de sang et d'herbe, coupée, brûlée, mordue ou encore pleine de bleus. Mais d'un autre côté, elle n'était pas peu fière d'elle, et de ses compagnons. Non pas qu'elle ait jamais ressenti le besoin de prouver, à qui que ce soit sinon elle-même, sa valeur - et, à ce titre, il était peu probable qu'elle fasse particulièrement attention au bout de papier que venait de lui tendre Miyu. Mais le monstre qu'elle venait d'abattre, même avec de l'aide, était bien plus puissant que ce qu'elle avait eu à affronter jusque là, dans sa courte existence. Le fait qu'elle ait pu lui tenir tête et aller jusqu'à le vaincre... Elle avait progressé, sans aucun doute, et c'était bien ça qui la réjouissait. Elle n'avait plus de maître, et pourtant, elle allait de l'avant. Seule.

Autour d'elle, Gaé, Léto, et le Tauros, semblaient dans le même état de fatigue ravie, savourant leur victoire qui à aucun moment n'avait semblé assurée. Ses disciples, libérés de la menace du Dragon, découvrirent presque avec étonnement leurs nouvelles formes respectives. Eux aussi s'étaient améliorés. Grâce à leur dresseuse - leur maître, plutôt. Hako faisait honneur à Iolem.

En silence, sans s’intéresser à quiconque, que ce soit ses alliés, l'équipe de Reishiya, ou encore Miyu qui s'éloignait en galopant sur son Pokémon, la Terrosienne ouvrit le rouleau de parchemin qu'on lui avait donné et commença à le lire. Il lui apprenait qu'elle était désormais une Dompteuse officielle, reconnue par son pays - ça lui faisait une belle jambe, ça, d'être "reconnue par son pays" - et au service de celui-ci ad vitam - c'est cela, oui. Qui, sinon Miyu ou Reishiya, viendrait donc la chercher, le jour où son pays aurait besoin d'elle ? Qui, à Terros, connaîtrait le visage de cette "Hako" sans patronyme, dont le nom figurait à présent sur les listes des Dompteurs du pays et qui ne serait sans doute pas là le jour où on la réclamerait ? Elle n'avait pas passé cette épreuve pour ça. Simplement pour se tester, faire juger son niveau. Le reste, elle s'en fichait bien.

Néanmoins, par curiosité, elle continua sa lecture et tomba sur quelque chose qui la laissa perplexe. "A ce titre, vous êtes autorisé à posséder une monture qui vous sera envoyée dans les délais les plus brefs"... Qu'est-ce que ça signifiait, ça ? Jamais on ne lui avait parlé de lui envoyer quoi que ce soit. D'ailleurs, comment voulait-on lui envoyer quelque chose si on ignorait où elle se trouvait ? Et qu'est-ce qu'on voulait lui envoyer, d'ailleurs ? Une "monture" ?

La réponse arriva par le ciel. Léto, la première, leva la tête et grogna, pour signaler l'arrivée d'un inconnu monté sur un Rapasdepic. L'homme, tout de vert vêtu, portait un uniforme de soldat Terrosien et mit pied à terre après avoir salué Hako et Reishiya. L'idée qu'elle était officiellement la collègue de ce type fit rire intérieurement la jeune fille. Le soldat était trop maigrichon, trop frêle, trop peu sûr de lui pour faire un camarade potentiel à ses yeux. Une fois au sol, il chercha une information griffonnée sur un papier et prit la parole d'une voix timide;


"Vous, euh... vous êtes bien Hako et Karasu Reishiya ?"

Puisqu'ils étaient les seuls Dompteurs fraîchement diplômés à plusieurs kilomètres à la ronde, la Terrosienne pensait que c'était évident, mais hocha quand même la tête pour rassurer le gringalet. Apparemment rassuré, celui-ci esquissa un sourire, même si la présence de traces de sang et de brûlures au sol, ainsi que celle de six Pokémon dont un certain nombre en assez mauvais état, lui faisait se poser des questions. Il s'approcha de Hako, gardant un oeil sur Léto et le Tauros.

"J'ai, euh, votre monture, Mademoiselle. Dans cette Pokéball. Je crois que si elle vous convient pas, vous pouvez en changer en allant à Terros mais, euh..."

Tandis qu'il cherchait ses mots, la Dompteuse avait déjà ouverte sa sphère et observait le Pokémon qui en était sorti. Grande, délicatement parfumée, la créature dont Hako aurait été bien en peine de connaître le nom ressemblait à un arbre ailé. Elle avait un regard doux qui rencontra celui de sa nouvelle maîtresse. Cette monture... Elle était parfaite.

"C'est un Tropius, une femelle, mais si elle ne vous plait pas..."

"Pomone."

"... Hein ?"

La Terrosienne n'accordait pas un regard au garçon à côté d'elle. Elle se contentait de fixer sans ciller les doux yeux de sa Tropius.  

"Ton nom sera Pomone. Cela te convient-il ?"

Le jeune soldat se gratta la tête, surpris mais rassuré d'être ainsi ignoré. ll se tourna vers l'autre jeune homme en lui tendant une sphère aussi. Flamen et Terros étant des alliés, l'un des deux pays n'avait pas jugé utile d'envoyer un émissaire et s'était contenté d'utiliser le premier. Après un discours semblable qu'un instant plus tôt - "s'il ne vous plait pas, voyez avec Flamen..."- le coursier remonta sur sa propre monture et s'en alla.

Hako rappela ses deux disciples et se tourna vers le Tauros. Le temps des adieux était venu, et elle allait commencer par lui. Avec un pincement de culpabilité, elle nota les plaies, les poils roussis, toutes les marques du combat qu'avait mené ce Pokémon. Alors, elle le libéra, mais non sans lui faire une promesse : un jour prochain, elle reviendrait ici, le retrouverait, et ils mèneraient un combat à la loyale. Qu'il fût d'accord ou non, le Tauros grogna puis repartit sans plus de cérémonie vers son propre territoire.

Enfin, la jeune femme se dirigea vers son second allié, le Flamenois. Son Pokémon blanc avait l'air dans un sale état mais il survivrait. Sans doute. Peut-être. Qui était-elle pour le dire ? Elle n'avait pas à se sentir coupable de n'avoir pas protégé tout le monde; Reishiya était venu en connaissance de cause, et il avait su prouver son attachement à ses Pokémon et sa valeur, aux yeux de Miyu comme aux siens. Hako s'inclina devant lui.


"Vous êtes fort et me semblez être un guerrier admirable. Je vous souhaite bon courage."

Et ce fut tout. Escaladant agilement le dos de son arbre volant, la Terrosienne prit son vol vers une nouvelle destination - là où le vent voudrait bien la porter.


[Merci Yûn ! Reishiya, si cette façon d'obtenir ta monture ne te convient pas, MP et je change mon post, sur la partie te concernant Wink]

_________________


Thème de Hako
En cours :
0 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Supervisable
avatar
Hako
Informations
Nombre de messages : 261

Fiche de personnage
Points: 15
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par Karasu Reishiya le Ven 19 Juil 2013 - 12:57

Comme il l'avait un peu deviné, c'était la fin de l'épreuve pour Hako et lui. Ca n'était pas trop tôt, il n'était pas sûr de tenir une autre épreuve du genre, et il devait permettre à son Absol de se reposer. Il en avait grand besoin. Tout en écoutant Miyu, il s'accroupit près de Nightray et lui caressa le crâne, en guise de félicitations, avant de le rappeler. Le fait d'être dans sa Poké Ball stabiliserait son état et lui permettrait de se reposer un peu des événements vécus. Il savait qu'il devait retourner à Flamen dès que possible.

Il se redressa et prit le rouleau qu'on lui tendait, le lisant en diagonale, comme Hako. Il était au courant d'appartenir à l'armée, mais allait pourtant éviter de s'en approcher trop près trop longtemps, de crainte d'être retrouvée. Quant à la monture... Il savait que chaque guerrier atteignant un grade supérieur qui les affiliait plus ou moins à l'armée recevait une monture en récompense. Pour autant, il n'allait pas non plus se laisser imposer un Pokémon comme ça. Certes, Calion lui avait été imposé car l'oeuf de la boule de poils avait éclos sur ses jambes, mais dans ce contexte, une monture était un Pokémon avec de l'expérience, un vécu, et il voulait le choisir lui. C'est lui qui décidait de qui pouvait s'intégrer dans sa meute ou non. De fait, lorsque le soldat de Terros qu'Hako ou lui aurait pu écraser sans trop de souci arriva, et lui remit une sphère contenant une monture de l'armée, il ne l'ouvrit même pas. Au contraire, lorsqu'il eut fini de parler à la Terrosienne, le Flamenois le saisit par le col, lui demandant de le renseigner sur le lieu où il pourrait trouver le poste de l'armée susceptible de lui échanger sa monture contre une autre. Un peu effrayé, le jeune soldat lâcha toutes les informations qu'il avait, avant de s'en aller sur son Rapasdepic, pas mécontent de laisser derrière lui les deux Dompteur au caractère peu avenant.

Le jeune homme regarda le Phanpy. Il allait devoir le ramener chez lui maintenant. Il préférait s'assurer qu'il arrive à bon port, on ne savait jamais. Mais ce qui était sûr, c'est que le petit éléphant allait en avoir des choses à raconter à ses proches. Lorsque la femme s'adressa à lui pour le complimenter, il resta un moment surpris, ne sachant pas quoi dire d'autre. Néanmoins, avant qu'elle ne parte, il réussit à lui répondre :


« Eh bien merci. Je dois avouer que vous êtes douée aussi dans votre genre. J'ai apprécié combattre ce monstre avec vous. Bon courage à vous aussi. »

Elle décolla sur la monture qu'elle avait accepté et s'en alla. Lui, il se tourna vers son Malosse et le Phanpy. Il fit également sortir le Galopa qu'il avait emprunté à Flamen pour se rendre jusqu'ici et grimpa dessus. Il sentit les muscles de ses cuisses râler à l'idée de galoper encore pendant quelques jours. Pourtant, il ne s'accorda pas de répit, et partit, tout d'abord au pas, rejoindre le groupe de Donphan et de Phanpy.

C'était un peu la panique à bord au sein de la harde. Le petit Pokémon était déjà partie depuis une journée, et sa mère commençait à faire une sacrée crise de nerfs, prête à attaquer tout ce qui bougeait. En les revoyant, le Phanpy poussa un barrissement, se roula en boule et dévala la pente pour les rejoindre, alors que Reishiya s'approchait d'eux plus calmement. La mère se précipita vers son petit pour s'assurer qu'il allait bien et le jeune homme sourit.


« Pas besoin de m'éventrer, il est intact, comme promis. Si ce n'est qu'il doit avoir une foule de choses à vous raconter. »

La Donphan le foudroya brièvement du regard, avant de reconnaître qu'en effet, il n'y avait rien à signaler, et que le guerrier avait tenu sa parole. Elle lui adressa un mouvement de reconnaissance avant de se détourner, ne l'appréciant toujours que modérément. Le mâle Alpha lui, montra un peu plus ce qu'il ressentait, soulagé que personne ne soit obligé de tuer qui que ce soit. Lorsque le Flamenois s'éloigna, le jeune Pokémon était en train de parler d'une bête monstrueuse et inconnue qui allaient faire faire des cauchemars aux plus jeunes du groupe dans les jours à venir.


****

Le tueur à gage avait mis plusieurs jours pour arriver à Flamen, et il venait de confier son Absol à un centre de soin. La femme avait été choqué des traitements reçus par la créature, et cessa de juger le dresseur que lorsque celui-ci expliqua qu'il revenait d'une épreuve de Dompteur. Maintenant que Nightray était en train de se faire soigner, le garçon allait pouvoir régler son souci de monture. Il se rendit vers la caserne militaire la plus proche, et on l'envoya vers une annexe. Il tomba alors sur un homme avec un certain embonpoint qui semblait tenir les écuries des diverses créatures.


« Je viens pour échanger une monture. »
« Oh, que se passe-t-il avec elle ? Est-elle mal dressé ? Défectueuse ? Elle a besoin d'un temps de repos ? »
« Non, on me l'a juste imposé de force, et ce sont des manières que je n'apprécie pas. »


Le discours de l'homme avait laissé perplexe le Flamenois. Il sentait que le gérant de l'annexe avait l'air de voir les montures comme des outils sorti d'une fabrication en masse, remplaçable à volonté, et ça ne lui plut que très peu. Il ne broncha pas, et le gérant décida de l'entraîner vers les différentes montures disponibles.


« Vous recherchez quelque chose en particulier ? »
« Plutôt un Pokémon volant. »
« Vous êtes sûr de ne pas vouloir l'un de ces superbes Galopa, ou encore un Cerfrousse ? »
« Non, merci, je prendrai un Pokémon volant. »


Le ton était froid, mais l'homme avait la faculté assez inouïe d'irriter très très vite le guerrier. Ce qu'il dût d'ailleurs sentir car il entraîna le Flamenois vers une immense volière sans discourir plus que ça.

Le secteur des Pokémon oiseaux était une immense cage d'acier, avec plusieurs perchoirs, et rempli d'une multitude d'espèces différentes. Le jeune homme les observa toutes, regardant les Dodrio, Roucarnage, Hélédelle, Tropius et autres qui tournaient un peu en rond dans cet espace restreint. Il espérait que tous les centres recensant les montures ne soient pas comme celui-ci. Alors que l'homme vantait les caractéristiques et les différences de chaque espèce, le jeune homme repéra quelque chose qui l'intriguait.

Dans le fond de la cage, dans l'ombre, se tenait une Corboss. Elle semblait calme, silencieuse, indifférente au bruit ambiant et aux coups de bec qu'on lui portait de temps à autre. Elle semblait hors de ce monde, et hors de la cage, dans un espace de liberté qu'elle seule connaissait. Reishiya sourit.


« La Corboss dans le fond, elle est disponible ? »
« … Certes un Dodrio ne vole pas mais il est véloce et que... Quoi ? Cette Corboss ? Mais pour quoi faire ? »
« Comme monture. »


Le Flamenois taisait les insultes qui lui montaient aux lèvres devant la stupidité flagrante de l'homme.

« Eh bien, il y a de bien meilleurs spécimens un peu partout, vous êtes sûrs de... »
« Elle est disponible, oui, ou non ?! »
« Oui, oui, vous pouvez la prendre si vous voulez, mais elle n'est pas... Enfin... Disons qu'il y a mieux... »
« Ca, c'est ce qu'on verra. »


L'homme ouvrit la volière et tous les oiseaux s'immobilisèrent, comme leur indiquait leur dressage rigoureux. Il appela la Corboss qui rouvrit les yeux, un peu surprise d'être ainsi apostrophé. Elle n'était plus habituée il fallait bien le dire. Elle sortit hors de la prison d'acier et ne jeta qu'un coup d'oeil léger et désintéressé à l'homme, avant de se tourner vers le Flamenois. Ils se fixèrent un long moment, sans bouger. Puis, finalement, l'oiselle de jais porta une aile à sa coiffe, étendant l'autre, comme pour s'incliner à la manière d'un gentleman.

Spoiler:


Le dompteur, un peu surpris, lui rendit son salut, avant d'esquisser un autre sourire. Cette Pokémon lui plaisait beaucoup, et il savait qu'il ne s'était pas trompé en la choisissant.

« Raven, cela te convient comme nom ? »

La concernée poussa un petit croassement d'approbation, et le jeune homme se tourna vers le gérant.


« Vous pouvez noter que j'ai bien choisi et récupéré la monture en récompense de mon épreuve. Merci encore pour cette visite. »


Il s'éloigna sans mot dire, la noble et désormais libre créature marchant à ses côtés.

[Merci pour l'épreuve ! Et ne t'en fais pas Hako, ça ne me gêne pas, et je me suis débrouillée comme je le prévoyais ^^]

_________________

Reishiya's Theme
Tu n'auras pas de Maître
Tu n'auras pas d'Attaches
Tu ne feras confiance à Personne
Montre les Crocs au monde entier...
Adage des Corbeaux Noirs
avatar
Karasu Reishiya
Informations
Nombre de messages : 86

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 25 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Dompteurs [Hako / Reishiya]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum