[ Clos ] Nous y voilà enfin. [Solo/Contrainte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Nous y voilà enfin. [Solo/Contrainte]

Message par Huyana Imala le Mar 17 Avr 2012 - 18:27

La plage. On lui avait souvent parlé de ces paysages à couper le souffle, mais le voir en réalité, c’était magique. Le sable, chaud et doux, était d’une blancheur immaculée, comme si personne avant elle y avait mis les pieds. Il suffisait d’y creuser un peu avec ses pieds pour trouver un peu de froideur, ce qui était rafraichissant en cette journée. Le soleil plombait sur leur tête depuis tôt le matin, répandant une chaleur qu’Huyana n’avait presque jamais connu dans son pays d’origine. Il y avait parfois dans le ciel clair un petit nuage ou deux qui passaient paresseusement, accompagner d’oiseaux aux couleurs éclatantes. Huyana ne savait pas de quelles espèces de Pokémon il s’agissait, mais elle adorait les contempler alors qu’elle était couchée à l’ombre d’un de ses énormes palmiers. Certains de ces géants étaient courbés aux dessus de la mer, protégeant les vacanciers des coups de soleils. Quoi dire de la végétation tout autour ? La dresseuse n’avait jamais vu autant de plante exotique, on pouvait y retrouver des fleurs de toutes les couleurs, dont chacune d’elles possédaient un parfum exquis. Huyana et ses Pokémons avaient l’impression d’êtres les seuls au monde, reclus dans cette région calme et paradisiaque. Elle avait tout oubliée, son entrainement, sa rencontre avec Rêverie, tout ce qu’elle faisait, c’était écouter le bruit des vagues. Au loin, on pouvait voir une démarcation entre le turquoise de la mer et des couleurs plus sombres, qui représentaient différents coraux. Huyana avait été les regarder en compagnie de Croc, qui avait tenter de manger des poissons peu prudents. La jeune femme n’y connaissait rien à la faune de la mer, mais même en ayant les lèvres mauves dû au froid, elle était restée près des coraux à observer ses créatures étranges. Elle était même tombée sur un Pokémon qui brillait, qui l’avait énormément impressionner. Le petit Pokémon, bleu avec de longues antennes, était resté un peu auprès d’elle, jusqu’à ce que Bouboule décide de se jeter sur sa dresseuse pour la mouillée un peu plus. Croc avait finalement eu droit à une petite leçon, celui-ci avait tenter de mordre un Pokémon qui c’était automatiquement gonflé, devenant une grande boule de piquants. Huyana avait tentée de voir un peu plus le Pokémon eau, mais celui-ci c’était rapidement dégonflé ensuite, disparaissant dans les coraux. Qu’elle n’avait pas été sa surprise aussi lorsqu’un des coraux c’était mis à bouger juste ensuite ! C’est comme ca qu’elle fit la rencontre d’un Corayon tout rose qui, visiblement content de voir des visiteurs, passa le reste de la journée à jouer avec ses Pokémons.

Bien étendue sur le sable à l’ombre, Huyana observa un nuage solitaire passer dans son champs de vision. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire en se disant qu’il ressemblait étrangement à un Salamèche. Un bruit de plongeon attira son regard vers la mer, là où jouait ses Pokémons. Enfin, presque tout ses Pokémons. Costaud détestait l’eau, elle entendait celui-ci chercher derrière elle des fleurs pleines de nectar, se gavant depuis son arrivé. Il partait le matin et revenait le soir, couvert de nectar et de pollen. Étonnée était assise sur le bord de l’eau, son absence de bras rendant toute baignade particulièrement difficile. L’eau était juste assez profonde pour qu’elle ait de l’eau sous la bouche, lui permettant de contempler l’étendue de la mer. Depuis son arrivé ici, Huyana avait remarquée que les couleurs de la plante étaient moins ternes, plus éclatantes. Le climat d’ici était parfait pour sa croissance, elle avait même gagnée un petit centimètre. Sourire quand à lui semblait souffrir un peu de la chaleur, à gigoter comme il le faisait, il tombait rapidement au sol, épuisé. Celui-ci était étendu sur le dos, juste à côté d’elle. Huyana le transportait plusieurs fois à l’eau pour le mouiller un peu, sachant qu’il était incapable lui aussi de nager. Il avait lui aussi grandit un peu, ses ailes devenant plus grandes. Il avait toujours un comportement enfantin, mais c’est qui faisait son charme aux yeux de la dresseuse. Elle sortit une mangue de son sac, la déposant à côté de la chauve souris qui ne mit pas de temps à y mettre ses crocs. Relevant le regard, elle vit Croc et Bouboule s’amuser dans l’eau. Maintenant que le Moufouette avait évolué en Moufflair, sa grosseur lui permettait de jouer avec le Persian sans avoir peur de se faire écraser. Huyana avait du mal à se faire à sa nouvelle apparence, elle s’ennuyait un peu des moments où il se tenait sur son épaule, ce qui était dorénavant impossible. Toutefois c’était la vie et elle l’aimait toujours autant, c’est tout ce qui comptait. Les deux compagnons étaient complètement mouillés, en profitant d’ailleurs pour sortir de l’eau pour venir se secouer près d’elle. On aurait dit que Croc avait pris du poids, en ce secouant son poils avait gonflé et bouclé, lui donnant un peu l’air d’un Wattouat , ce qui fit rire tout le monde, sauf le principal concerné.

Huyana se tourna vers Bouboule, lui souriant. Il était bien grand maintenant, avec son énorme queue repliée sur son dos. Il lui sourit à son tour, se glissant sous son bras pour qu’elle le serre contre lui. Ses vacances tombaient très bien. Elle comptait bien y rester encore un moment.

Pour rien au monde elle aurait voulu être ailleurs en ce moment.

_________________
avatar
Huyana Imala
Informations
Nombre de messages : 137

Fiche de personnage
Points: 64
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.kirbywebsite.jimdo.com

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Nous y voilà enfin. [Solo/Contrainte]

Message par Huyana Imala le Jeu 10 Mai 2012 - 16:15

Huyana se mit les mains en visières, aveuglée par la lumière du jour. La différence entre les bois sombres où vivait son grand-père et le village espacé et illuminé par le soleil était impressionnante. Dans cette forêt, on aurait dit qu’il faisait toujours nuit tant les arbres, hauts et denses, bloquait les rayons du soleil. Chaque fois qu’elle empruntait le petit chemin de terre qui menait aux autres maisons, la jeune femme devait se couvrir les yeux, sa vision déjà floue devenant presque aveugle. Elle resta comme à son habitude sur la lisière entre les deux, attendant que ses yeux soient habitués à toute cette lumière. Huyana s’avança ensuite dans le village en sifflotant, un grand panier d’osier à la main. Tout les jeudis, la jeune femme allait faire les courses, une petite routine qui lui permettait de se dégourdir les jambes en dehors de la maisonnée. Elle aimait venir ici, malgré les regards peu assurés des gens. Huyana savait qu’ils croyaient son grand-père sorcier ou quelque chose dans le genre, ils évitaient de se rendre près de chez lui, assurant à leur enfant que la forêt était hantée par sa présence. Grand-père n’était évidemment pas un démon ou une vieille sorcière, juste un homme qui aimait bien faire des farces et avoir la paix. Lorsqu’il s’était installé définitivement dans sa maison, les curieux avaient tôt fait de se balader dans le coin, un étranger dans ce coin un peu perdu de la campagne faisait sensation. Pour se débarrasser d’eux, il leur avait joué quelques tours, les tenant loin de chez lui pour le restant de sa vie. C’était un grand solitaire, il n’acceptait que la présence de sa nièce et de ses Pokémons. C’était un grand philosophe et, pour bien réfléchir, il avait besoin de calme. Huyana était donc un peu perçu avec cette même bizarrerie, bien que les villageois en avaient beaucoup moins peur. Ils se contentaient de l’observer et de la saluer, ce qu’elle faisait en retour. Comme à son habitude, la jeune femme se dirigea vers le boucher en premier. Il était un des seuls à bavarder avec elle, ayant très certainement compris la tactique de son grand-père. Il était aussi le seul à venir une ou deux fois par mois à la maison, en cachette. Il semblait être un ancien ami, ce qui lui valait un accueil plus chaleureux que les autres. Huyana l’aimait bien, c’était un grand homme rustique et franc, il ne mâchait jamais ses mots. Il était aussi un amateur de blagues en tout genre, caractéristique qu’il partageait avec Rioc. Ce fut donc avec plaisir qu’elle poussa la porte qui fit tinter une petite cloche, s’approchant du comptoir.

Il ne fut pas difficile de remarquer que le boucher ne semblait pas en forme, il avait le teint verdâtre et se tenait près de sa poubelle. Il tourna son regard vers elle et sourit d’une drôle de grimace, délaissant la poubelle pour se rapprocher de son comptoir.

« Ca va Marc? »
« Si ca va ? Bon dieu Huyana, tu ne sens pas cette odeur ? ... Ah non c’est vrai, désolé. »

La jeune femme était née sans odorat, à cause de l’empoissonnement que ca mère avait contractée pendant qu’elle était enceinte. C’était donc une odeur qui le rendait si vert. Elle devait vraiment être affreuse ! Dans ces moments précis, Huyana était contente de ne rien sentir du tout. Elle voulut lui demander ce qui pouvait bien causer une telle odeur, mais elle fut interrompue par un villageois qui entrait, le visage aussi vert que le boucher. Il lui donna deux bouchons pour les oreilles... Que l’homme eut tôt fait de mettre dans ses narines. Il parut tout de suite un peu mieux. Marc fit signe à la jeune femme de le suivre et ils sortirent tout les deux dans la rue. Un attroupement c’était fait un peu plus loin, des villageois mécontents tentant de discuter avec un fermier. Curieuse, Huyana s’approcha du groupe qui ne la remarqua pas, voulant comprendre ce qui se passait.

« Où est-il ? »
« Je n’en sais rien ! Il est en train de faire fuir tout mon bétail, si je lui met la main dessus... »
« La main sur qui ? »

Huyana n’avait pas apprécier le ton qu’employait le fermier. Le groupe se retourna avec de grands yeux ronds, subitement mal à l’aise. Ce fut le boucher qui, maintenant derrière elle, pointa la maison du fermier de loin.

« Il y a un Moufouette de cacher quelque part, ca c’est sûr. Personne n’a envie d’y aller, vu l’odeur...»

Huyana resta un moment pensive, observant les villageois qui c’étaient remis à discuter. Sans un mot, elle passa sous leur regards et se dirigea vers la maison du fermier. Elle contourna celle-ci et se retrouva dans l’arrière cours, là où le bétail tentait d’échapper à l’odeur. Les villageois attendirent une dizaine de minutes, fixant l’endroit où Huyana était partie. Pendant un instant, le paysage fut flou, ce qui les villageois ne parurent pas remarquer. C’est alors que la jeune femme apparue, mais elle n’était plus seule. Celle-ci avait le Moufouette dans ses bras, la mine déterminée. Le petit tremblait de peur et se blottissait contre elle, fuyait les yeux surpris qui le fixait. Ignorant le fermier, Huyana continua son chemin vers la maison, n’entendant rien des conversations qui fusaient derrière elle. La jeune femme était concentrée sur une seule chose, sur la petite créature paralysée de frayeur qu’elle serrait contre son coeur.

***

Huyana se réveilla en sueur, un mal de crâne horrible pointant à l’horizon. Elle ouvrit les yeux et découvrit tout ses Pokémons autour d’elle, l’observant tous d’un air inquiet. Relevant la tête, elle aperçue un Stari qui se tenait un peu plus loin devant elle. Oui, elle se souvenait maintenant ! Elle était partie faire une marche en compagnie d’Étonnée, quand cette étrange étoile de mer était sortie de l’eau, comme si elle les attendait. Celle-ci avait envoyer un jet d’eau dans les airs et si elle se souvenait bien, cela avait fait décrocher une noix de coco... Qui lui avait tomber sur la tête. Se massant le crâne, elle se releva, se demandant si l’étoile avait fait exprès. Le joyau de celle-ci se mit à briller de milles feux, pointant dans sa direction. Pendant un instant, Huyana eu la certitude que le fait d’avoir revu se souvenir n’était pas anodin. C'était tout aussi étrange qu'elle n'ait pas revue ce qui c'était produit lorsqu'elle était entrée dans l'enclos des bêtes, d'où l'étrange flou.

C’était étrange mais elle avait l’impression qu’elle aurait besoin de ce Stari....

_________________
avatar
Huyana Imala
Informations
Nombre de messages : 137

Fiche de personnage
Points: 64
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.kirbywebsite.jimdo.com

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum