[ Clos ] Première errance [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Première errance [libre]

Message par Ethan Greencastle le Ven 13 Juil 2012 - 20:33

Ça y est, Ethan avait été chassé de chez lui. Enfin, chassé, le mot était peut-être un peu fort puisque ses parent avait fait tout le nécessaire pour qu'il ne parte pas à l’aventure sans un sous en poche mais dans les fait, le jeune homme le ressentait ainsi. Sa mère avait préparé son sac à dos avec une tenue de rechange, une petite réserve de nourriture pour Pokemon, un couteau suisse, une bobine de fil épais et une aiguille -un accroc était si vite arrivé dixit sa maman- une boussole, une carte d'Erasia et des sandwichs. Et cela faisait maintenant quelques jours maintenant qu'il errait donc dans la foret d'Agata... Ethan avait décider de partir vers le sud, pour rejoindre le Village d'Emeraude puis la Ferme ou il savait qu'il vivait des Evoli sauvage -c'était de la que venait Canelle & Safran, les parents de sa Haru adoré-, seulement le blond avait un sens de l'orientation assez particulier alors il n'était pas  sur d'être dans la bonne direction... et si dans un premier temps il avait sembler plein d'entrain au vu de se voyage, maintenant...

Il n'avait croiser que des Chenipan et des Roucoul pour le moment, ce qui était assez déprimant. Bon, il n'avait pas spécialement envie d'attraper d'autre Pokemon que sa petite Haru, c'est vrai, mais quand même... Et puis, il avait faim et avait manger, hier, le dernier sandwich de sa mère. En plus, il était au milieu de la forêt et n'était plus très sur d'être dans la bonne direction... Heureusement d'ailleurs que la petite Evoli était là ou le jeune homme se serait assit derrière un buisson et serait rester là jusqu'à dépérir. Enfin, il ne pouvait pas pas vrai... et puis il fallait qu'il trouve à manger aussi.

Comme les baies, ce n'était pas spécialement son truc et qu'il n'y avait pas de steak qui l'attendait bien gentiment au détour d'un chemin, il avait avancer sans trop savoir ou et était finalement tomber sur une petite rivière tout à fait charmante et près de l'eau un gros caillou ferait office de siège de fortune. Oui l'endroit était très sympa... il ne manquait plus qu'à trouver quelque chose à manger...

"Dis Haru... tu crois qu'il y a des poissons dans la rivière ?"demanda-t-il alors qu'il posait son sac à dos sur la pierre en regardant l'eau, intéressé.

Un petit cri engageant de la créature au près de lui tira un sourire à Ethan qui laissa courir ses doigts dans la fourrure chocolat de son ami. Puis, gonfler à bloc, il récupéra une branche assez longue et fine sur un arbre tout proche et l'effeuilla avec application. Il sortit finalement la bobine de fil de son sac et en attacha un bout à sa branche, se construisant ainsi une canne à pèche de fortune. Bon, il y avait peu de chance qu'il attrape quoi que se soit avec un truc pareil mais dans l'esprit d'Ethan, c'était clair qu'il allait trouver à manger ainsi... Oui, avec un peu de chance, il aurait un Magicarpe ! Et il trouverait bien le moyen de le faire griller le moment venu...

_________________



~ Haru (♀) : ~
avatar
Ethan Greencastle
Informations
Nombre de messages : 38

Fiche de personnage
Points: 49
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Anthere Osarian le Ven 13 Juil 2012 - 22:00

La tempête ne les épargna pas, exactement comme à l’allée. Midgar était un continent étrange, qui révéla pourtant bien des choses à Anthère. Dès le début, la Mizuhanaise s’était sentie appelée, invoquée là-haut et elle ne s’y était pas trompée : ce pays semblait en phase avec elle. C’était un sentiment très étrange, où elle se sentait parfaitement intégrée, ou non plutôt… Entière. Oui c’était cela, Anthère s’était sentie entière là-bas, mais elle n’y était pourtant pas chez elle. Tout cela était très étrange. Pendant ce cours voyage, et puis après tout ce n’était qu’un intermède dans son vrai voyage, ce n’était pas comme si c’était sa nouvelle destination !, il s’était passé beaucoup de choses, intérieures surtout. La jeune fille eu l’impression d’avoir grandit. Non pas grandit, évolué, comme un pokémon. Il n’y avait pas qu’elle d’ailleurs. Revenant sur terre, à Terros grâce au Rapasdépic retrouvé, Anthère se retrouva quelque part dans la forêt. Si le pokémon, las, s’envola sans plus de cérémonie pour rejoindre ses vrais maîtres, un dresseur d’une entreprise de location de monture, Anthère resta seule et perdue. Bien oui, elle était partie de Seian la dernière fois, ce volatile n’aurait-il pas pu la renvoyer là bas ? Non bien sûr, il venait la perdre en forêt !

Elle fit sortir ses compagnons de route et les laissa vagabonder à droite et à gauche, ne surveillant sérieusement que le Medhyena. La petite hyène était maintenant capable de suivre le groupe, les soins de la jeune fille et le voyage onirique à Midgard avait fait des miracles, revigoré la créature qui quelques temps avant, avait vu la mort de près. Seul vestige de sa malchance, le corps encore étroit et petit pour son âge. Et puis, il y avait l’Evoli aussi, dont l’humeur était affectée. Anthère le ressentait, quelque chose n’allait pas chez la renarde, depuis un certain temps d’ailleurs, mais maintenant que Midgar la laissait tranquille, elle se sentait plus réceptive… Pas juste attentive, non, liée, réceptive, pas voyante… En fait, si elle se laissait aller au folklhore, elle aurait dit « empathe ». Masi ce ne devait être qu’une impression. Oui mais non. Elle avait des pouvoirs, et elle le savait maintenant. Et l’empathie, c’est-à-dire, la capacité à ressentir les émotions des êtres vivants, faisait partie de sa panoplie. Pas facile à supporter comme pouvoir à vrai dire… Car elle se perdait dans les émotions des gens et ne savait même plus parfois, lesquelles lui appartenaient ou non, parfois même, les humeurs des gens influençait la sienne ! Mais bon…

« C’est ton évolution qui te tourmente pas vrai ? » Dit alors Anthère, alors qu’elle avait choisit une direction au hasard et commença à marcher, suivie de son groupe. « Tu ne voulais pas devenir un Noctali pas vrai ? Mais un Mentali, c’est bien aussi non ? »

Le renard lui jeta un regard en biais, peu convaincu. Anthère sentit le malaise, l’Evoli avait peur des pouvoirs psychiques.

_________________


Spoiler:
avatar
Anthere Osarian
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact
http://lsanas.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Ethan Greencastle le Sam 14 Juil 2012 - 0:44

Anthère devait être content alors parce que là, dans la forêt dense d'Agata, il faisait doux et bon. Les Papillusions voletait gaiement, les Mystherbe jouaient dans les bosquets et un débile assit sur un cailloux essayait d'attraper des Magicarpe avec une branche d'arbre et un bout de ficelle et bien sûr pas d'appât non, il n'y avait même pas pensé à vrai dire. Haru c'était roulé en boule, au pied du rochet en attendant que son maître réussisse à faire ce qu'il avait en tête. Elle ne savait pas trop ce qu'il voulait faire d'ailleurs, son humain était un peu bizarre parfois, mais ce n'était pas un soucis. Elle avait appris la patience avec lui après tout. Mais si son pokemon connaissait la patience, ce n'était clairement pas le cas de son dresseur et ce dernier poussait de long soupir à intervalle régulier. Non mais c'était trop looooooooooong ! Pourquoi y avait un Magicarpe qui lui sautait tout droit dans la bouche ça au moins ça aurait été fun ! Mais non, au lieu de ça il se tournait les pouces et n'attrapait rien du tout. Enfin rien du tout... pas tout à fait...

Alors qu'il n'y croyait plus vraiment et remuait mollement sa canne à pêche de fortune, il sentit une résistance dans celle-ci et se mit à tirer de façon douce mais tout de même ferme pour remonter sa prise. Tirant un dernier coup sec, il avait finalement fait tomber sa prise sur le bord de la rive éclaboussant un peu au passage Haru qui avait relevé le museau devant la soudaine agitation.

"Evo... Evolii !" avait-elle couiné, contestataire, n'aimant pas vraiment être mouillée.

"Désolé ma belle..."avait-il répondu, en se retenant de rire devant la mauvaise humeur de la petite renarde.

Puis finalement, la créature et son dresseur avait regardé ce qu'il avait remonté... et avait vu une chaussure gauche entortiller dans le fil de sa cane de fortune. Un grognement passa les lèvres Ethan, dépité de cette trouvaille, alors que Haru elle semblait tout disposer à considérer cette curiosité mouillée et trouée comme un nouveau jouet, s'amusant à la mordre à pleine dent avant de la ramener vers son maître et la déposer à ses pieds. Le blond se pencha alors vers le détritus, voulant le détacher du fil pour continuer la pêche, seulement l'Evoli joueuse ressauta sur son trophée et, y plantant les crocs, courue à bonne distance de son dresseur avant de la reposer par terre.

"J'ai pas envie de jouer Haru, j'ai trop faiiiim !" se plaignit le jeune homme devant ce comportement enfantin.

"Evo ?" avait alors glapi la créature en penchant la tête sur le côté, clairement interrogatif avant de ramener la chaussure au pied de son maître sans intention de jouer cette fois.

Ethan libéra donc la chaussure mais, puisque Haru semblait trouver cette chose à son goût, la jeta un peu plus loin en direction de la forêt. Et comme on s'en doute, l'Evoli ne se fit pas prier pour courir en direction de cette dernière. Mais Ethan lui, il n'allait rien attraper s'il continuait comme ça et allait mourir de faim à même pas une semaine de marche de la maison, c'était pathétique... heureusement, son Evoli elle pourrait survivre, il avait encore de la nourriture... mais oui ! La nourriture Pokemon ! Ayant enfin l'illumination, le nouvellement dresseur se rua sur son sac et, après l'avoir ouvert, récupéra les rations de son adorable renarde brune. Il sortit une espèce de croquette grosse comme un petit abricot et l'attacha au bout du fils qui lui servait de cane à pêche. Avec un peu de chance, cette fois, un Pokemon serait attiré par la nourriture et mordrait enfin à l'hameçon de fortune pour qu'il puisse se remplir un peu le ventre... il en rêvait déjà...

_________________



~ Haru (♀) : ~
avatar
Ethan Greencastle
Informations
Nombre de messages : 38

Fiche de personnage
Points: 49
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Anthere Osarian le Jeu 19 Juil 2012 - 13:34

La jeune fille ne fit pas vraiment attention aux Mystherbe et aux Papillusion, mais elle devait avouer qu’un de calme et de quiétude étaient bienvenus. Elle marchait toujours et essayait de savoir exactement ce qu’avait Akasie, elle luttait contre elle-même, apeurée, hésitante… Où avait disparu son ancienne Evoli ? Ce n’était pas simple… La jeune fille avait des pouvoirs psychiques oui, elle ne savait comment cela s’était produit, mais elle ne pouvait converser avec ses Pokémons, ni de créer d’intrusion dans leur esprit. Mais cela ne gênait nullement Anthère ; elle détestait ce genre de pouvoir qui faisait que certaines personnes se sentaient d’avoir tous les droits et de violer l’intimité de l’esprit et de la pensée ; elle aurait détesté posséder ces pouvoirs là. Après tout, si cela ne se passait originellement que dans une tête et pas sur une place publique, ce n’était pas pour rien. La Mizuhanaise ne pouvait donc que se fier qu’à ses propres sentiments, enfin non, pas les siens, ceux de l’Evoli qu’elle ressentait comme étant les siens –elle ne s’y faisait pas-.

Lutte, appréhension, peur. Et elle s’imagina que cela devait durer depuis le Changement. Elle avait donc haït à ce point d’être un Noctali ? Anthère resta silencieuse, essayant de démêler les sentiments. Les Ténèbres ne plaisaient pas à l’Evoli et c’était un faible mot, les pouvoirs psychiques l’effrayait, comme si… Comme si au final ils la rapprocheraient des pouvoirs des ombres. Oui, quelque part, c’était un peu la même branche… Anthère se ressaisit, c’était de son Evoli qu’il s’agissait là ! Donc, Mentali. La demoiselle se souvenait de la très longue tirade très détaillée de Ninj et se rappela des particularités de cette évolution ; les Mentali avaient un fort pouvoir de prémonition. C’est sûr que si on savait tout à l’avance… La vie était moins amusante et il se trouvait qu’Evoli ne vivait jamais aussi bien que lorsque les évènements s’emballaient et sans que personne ne sache ce qui allait arriver. Mais elle, elle gardait toujours son calme… Perdre goût à la vie… Bon !

« Hé bien, il reste… En Aquali, ou Givrali, si on considère que tu viens de Loukaï ça paraîtrait presque normal… -Ne me regarde pas comme ça- Dit-elle, en voyant le regard plein de reproche. Mais à vrai dire… Evidement, si elle avait voulu prendre ses formes là, n’aurait elle pas simplement été faire un petit tour sur la banquise où n’aurait-elle pas cherché à voler une Pierre Eau pour évoluer ? Maintenant que sa pensée avait été émise à voix haute, Anthère la trouvait stupide. « Désolée… non tu as raison, tu aurais déjà évolué si tu l’avais voulu… Ca à l’air pas mal pourtant en Aquali… Mais c’est toi qui vois. »

Anthère ne cessait de marcher et se rapprochait d’Ethan, ne se rendant pas vraiment compte du bruit qu’elle pouvait faire et de la bizarrerie de son monologue, si jamais on l’entendait sans voir qu’elle était accompagnée.

« Bon bah, après on à en Voltali… Je ne me baserais pas sur celle de Ninj qui à un drôle de caractère la pauvre. La foudre ça peut être bien aussi. Sinon Pyroli… »

Mais les sentiments de l’Evoli firent l’effet d’une piqure à Anthère. Incertitude, rejet total. Elle était vraiment difficile, mais évidement, elle devait avoir ses raisons… Le pouvoir de la foudre ne semblait pas trop lui plaire, les Voltali étaient puissants. Devenir trop puissantes, ne pas maitriser ses pouvoirs semblait l’effrayer. Et puis… Oui, Mizuhan pouvait être dangereux pour un Pyroli, avec ses tempêtes de neige, sa pluie incessante, et la serre de plante… Là ça serait plutôt elle qui serait dangereuse pour les plantes, peut-être craignait-elle de ne pas être acceptée par la famille ?

« Je ne comprend pas, toutes ces formes semblent te faire peur. Si tu ne veux pas de pouvoirs trop offensifs… Bien l’Aquali était bien, sinon il reste Phylalli. Mais c’est pas la peine de s’en faire toute une histoire, après tout, tu n’es pas obligée d’évoluer. On peut trouver une pierre pour t’éviter de te changer en Mentali ou en Noctali. Regarde le Bulbizarre de ma mère, il n’a jamais évolué. C’est pas une obligation. »

Mais l’Evoli resta silencieuse, songeuse. Ha si seulement Anthère savait… Un frère Pyroli qui était pyrophobique, un père Givrali qui n’avait jamais aimé le froid, une mère Mentali qui n’avait jamais su s’adapter à ses nouveaux pouvoirs… Voltali, trop de pouvoir, Noctali, trop effrayant… Oui elle pouvait ne pas évoluer, mais si elle restait un Evoli toute sa vie, cette question la hanterait toujours. Pourquoi avait-elle autant de ressentiment pour les Aquali en plus ? Parce que sa famille aurait été heureuse d’en être… Elle se sentirait coupable d’être la seule à pouvoir prendre cette forme. Anthère dépassa un buisson et arriva enfin près du ruisseau. Elle l’avait entendu un peu plus loin, mais ne l’avait pas trouvé. A son bord, un garçon pêchait tout seul.

« Salut ! » Engagea Anthère, rejointe en quelques secondes par tous ses Pokémons qui se mirent à boire après avoir considéré un instant le garçon de loin.

_________________


Spoiler:
avatar
Anthere Osarian
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact
http://lsanas.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Ethan Greencastle le Lun 23 Juil 2012 - 16:21

L'histoire de la chaussure avait un peu miner Ethan, il fallait être honnête. Ho non le jeune homme ne se laisserait pas aller à la déprime, il était un peu trop joyeux -voir simplet diraient certains- pour de toute façon être affecter de la sorte pour une bêtise (même si c'était sa mort prochain par sous alimentation). Enfin, il devait garder confiance tout de même en ses capacités de réflexions... non pas de commentaires merci. Il avait eu une super idée en prenant un peu de nourriture à Haru pour l'attacher au bout de sa cane à pêche de fortune, c'était un fait, et l'odeur attirerait les Pokemon eau... Et avec encore un peu plus de chance, le dit Pokemon serait un Magicarpe...

Et si ce n'était pas du tout un Magicarpe ? Non mais imaginez quoi, s'il péchait un Couaneton (quoique, il en doutait en principe ils nageait à la surface et il n'en avait pas vu un seul) ou un Tentacool ? 9a se mangeait ça le Tentacool ? Ça ne lui disait trop rien à lui, c'était moche et pas appétissant du tout. au pire, il préférait encore attraper un Kokiyas... enfin, là se poserait le problème de sa coquille et pour le faire sortir de la dedans ça allait pas être jouasse... Non non non fallait trop que se soit un Magicarpe... ou un Poissirène à la rigueur... même si c'était dommage parce que c'était un peu joli les Poissirènes -mais tant pis, il avait trop faim-.

Haru, pendant se temps elle, jouait gentiment un peu plus loin avec sa chaussure. Bien loin des considérations de son maître en matière de nourriture, puisqu'elle avait parfaitement de quoi subsister, elle chassait gaiement sa chose comme si c'était le plus intéressant qu'il y avait à faire pour le moment. Il faut dire que la petite pokemon, étrangement et malgré ses 4 ans maintenant, était rester très joueuse et pouvait s'amuser toute seule pendant des heures entières ! Enfin, ça, c'était dans l’optique ou son maitre ne faisait rien comme là parce que quand il marchait, elle le suivait bien gentiment et n'avait pas le temps de jouer. Jetant un regard sur le bipède, elle l'avait vu alors fouiller dans le sac... Ho ? mais c'était très intéressant ça ! s'approchant tout doucement, voulant observer ce qu'il faisait sans qu'il s'en aperçoive, elle avait alors sentit la bonne odeur de sa nourriture pokemon lui chatouiller la truffe.Youpi c'était l'heure de manger ?! Accourant donc près de son maitre, attendant gentiment qu'il la serve, elle l'avait vu alors trafiquer quelque chose avec le bâton qui lui avait donner son jouer et lancer une de ses nourriture dans l'eau ! Mon dieu quelle horreur !

"Evoooooliiiiiiii !"

Hey mais c'était à elle quoi ! Mes bonnes croquettes ! mais son humain ne l'avait même pas regarder et la petite renarde en fut très vexée : en plus de lui prendre ses croquettes pour les balancer dans l'eau qui mouille comme on aime pas, il ne la regardait même pas ? pff quel impudent ! Oui oui Haru avait un sale caractère quand il s'agissait de SA nourriture c'était un fait... heureusement c'était bien la son seul défaut mais pour le moment, elle faisait la tête. Retournant donc jouer dans un coin, elle avait elle bien entendu cette voix et sentit la présence de quelqu'un d'autre non loin de leur position mais, contrairement à d'habitude, elle ne le signala aucunement à son compagnon de route, bien fait !

Et c'est pourquoi Ethan n'avait pas anticipé la venue de quelqu'un au près de lui. Ho il avait bien entendu quelque chose, vaguement, mais concentré sur sa pèche qu'il était il n'avait pas fait attention du tout. Pas prudent ? oui c'était un fait, mais bon, il commençait à peine son voyage, ça viendrait. Sursautant quelque peu donc en entendant la voix douce de la jeune femme, il avait finit par tourner les yeux vers elle intrigué et un peu concentré aussi il faut dire et avait finalement afficher un grand sourire heureux de voir quelqu'un dans les parages...

"Ho ! Bonjour !"avait-il lancé gaiement en la saluant d'une main, l'autre fermement resserrer sur la cane à pèche de fortune.

Il avait finalement lançé un regard aux pokemon qui se désaltérait et son sourire s'agrandit un peu plus.

"Tu as beaucoup de Pokemon ! ça doit faire longtemps que tu parcours Erasia... dit, tu sait pas si il y a des ma..."mais il n'eut pas le temps de dire quoi que se soit d'autre, il venait d'être attiré en avant et peu concentré qu'il était, il se retrouva le nez dans la rivière en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, et mouillé comme on s'en doute de la tête aux pieds.

Heureusement il avait quand même eu le réflexe de se retenir et il y avait plus de peur que de mal puisque, à part dans sa fierté, il n'était pas blesser du tout. Il n'avait pourtant pas un instant relâcher sa cane et avait donc, mouillé pour mouillé, tiré un grand coup pour remonter sa prise et découvrir... un Magicarpe accroché à la croquette pokémon qui semblait avoir réussit son office.

"Yeeees ! Trop bien !s'exclama-il, heureux, en sortant de la flotte en 4ème vitesse pour ne pas perdre sa prise au cas ou cette dernière ouvrirait la bouche.

Trempé, ne ressemblant plus à rien avec un branche d'arbre dans la main ou trônait un Magicarpe à peine assez gros pour un gros repas ou un simple repas nourrissant à deux, il devait donner une piètre image de lui mais il semblait s'en moquer, souriant toujours de toute ses dents à la jeune femme même si une certaine gène aurait pu être lu dans ses yeux verts.

"Heu... le diner est servit ?"lança-t-il finalement à cette dresseuse qu'il ne connaissait pas dans un sourire espiègle, lui proposant ainsi de partager son repas, alors que Haru intriguée par le bruit avait quand même accourut, inquiète, à l'aide de son maitre mais ne savait à présent plus que penser de la situation...

[Sorry du temps de rep, j'espère que ça te convient xD *c'est tapé un bon délire* ]

_________________



~ Haru (♀) : ~
avatar
Ethan Greencastle
Informations
Nombre de messages : 38

Fiche de personnage
Points: 49
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Anthere Osarian le Ven 3 Aoû 2012 - 13:25

Le garçon avait mit un temps avant de se rendre compte de sa présence, mais Anthère vit tout de suite pourquoi, armé d’une canne à pêche, il devait être concentré sur ce qu’il faisait. Il cherchait probablement à capturer un nouveau Pokémon, mais cette rivière semblait déserte… Aussi elle ne voyait pas trop ce qu’il pourrait pêcher dans cette forêt. A part des Magicarpe mais bon voilà quoi… Qui voudrait d’un vieux poisson incapable de se battre autrement qu’en éclaboussant ses adversaire ? Pas elle ! Pis en plus… Les Magicarpe n’étaient pas très beaux. En tout cas, une fois qu’il l’eut remarqué, il afficha un grand sourire, sûrement aussi content qu’elle de ne pas être seul dans cette immense forêt, ce qu’elle comprenait sans problème ! C’était un peu angoissant tout seul, surtout si, comme elle, on était perdu.

« Heu… »

Beaucoup de Pokémon ? Ben pas spécialement à vrai dire… Anthère ne savait pas trop quoi répondre, parce que ses Pokémon ne lui semblaient pas nombreux, déjà, et ensuite parce qu’elle s’y était habituée. Pour le reste, cela faisait voyons voir… Un peu plus d’un an et demi maintenant qu’elle voyageait… En tout cas, même si elle avait été surprise par le caractère direct, semblait-il, du garçon, il était plutôt sympa à aborder. En tout cas, c’est ce qu’elle ressentait à son approche, même si ce n’était ni aussi simple, ni aussi clair.

« Presque deux ans. » Finit-elle par répondre, mais avant de pouvoir en dire plus, le garçon fut tiré en avant avec une force impressionnante.

La réaction des Pokémon ne se fit d’ailleurs pas attendre, le Ponyta fit un écart et retourna sous le couvert des arbres, le Nidoran avait fait un bond en avant, prêt à frapper, la Evoli et le Medhyena se contentaient d’observer un instant, après avoir sursauté. Anthère avait avancé son bras, mais n’avait pas cherché à le rattraper, plusieurs malheureuses aventures lui avaient apprit à ne pas mettre les mains sur ce qu’elle ne connaissait pas. En moins d’une seconde, il s’était retrouvé tête ma première dans la rivière, mais en ressortit aussitôt et content en plus ! Anthère n’y connaissait rien à la pêche, mais elle devinait que ça mordait à l’autre bout de la ligne. D’ailleurs, il en ressortit un Magicarpe… Etait-il vraiment contente d’avoir capturé… Heu ça ? Anthère considéra le pauvre Pokémon pendu au bout de sa ligne entre appréhension et… Elle ne savait pas quoi. Ces Pokémons n’avaient rien de reluisants… Mais elle comprit mieux. Ha oui… Dîner… Oui dans ces cas là, honnêtement elle préférait un Magicarpe plutôt qu’un Tauros ou un Doduo. Anthère n’était pas du tout anti-Poképhage, mais c’tait quand même plus facile de manger du poisson que d’autres Pokémons. C’est aussi pour ça qu’elle n’aimait pas spécialement faire la cuisine. Même si en fait, elle y pensait rarement. Enfin bref.

« Merci. Au fait, je m’appelle Anthère. » Dit-elle avec un sourire, même si le Magicarpe semblait un peu menu pour deux personnes. Cela dit…

Puisqu’ils partaient sur la base d’un pique-nique improvisé, elle ne voyait pas pourquoi elle serait la seule à ne pas donner quelque chose et il serait sûrement ravi d’apprendre qu’elle avait un plein sac de vivre. Anthère s’approcha donc de son nouveau camarade et décrocha une Masseball de sa ceinture, une grosse Pokéball noire. En l’enclenchant, elle fit apparaître plusieurs sacs et boites d’un coup, le tout jeté pêle-mêle les uns contre les autres. Au son de la Masseball d’ailleurs, tout ses Pokémon rappliquèrent. Dans un des sacs, elle en sortit diverses boites de nourriture Pokémon, une pour chacun des siens. D’ailleurs, sur chaque boite était représenté la tête du Pokémon en question, dans un style très simpliste et clair.

« Ton Evoli peut manger avec le mien s’il veut, pas vrai Akasie ? » Pour toute réponse, la renarde tira sa gamelle pleine vers l’autre Evoli.

D’un autre sac, Anthère en tira de quoi agrémenter un peu le poisson et elle sortit même une traditionnelle nappe à carreaux rouge et blanc. Pas très recherché, mais preuve qu’elle venait d’une famille modeste qui ne s’encombrait pas trop de choses inutiles. Elle avait une nappe et c’était déjà bien ! En peu de temps, ils étaient installés et ils n’avaient plus qu’à attendre que le poisson ne cuise.

« D’où est-ce que tu viens ? Moi je viens de Mizuhan, dans les plaines à l’Ouest. Je me suis un peu perdue en route, je crois, je devais me rendre à Seian… » Lança Anthère, débutant la conversation.

Ca pour être perdue, elle l’était… Et ce Rapasdépic qui n’avait même pas eu l’amabilité de la ramener à bon port… Malheureusement, elle ne pouvait pas compter sur son Altaria, il avait beau être évolué, il n’en était pas pour autant une monture… Bien sûr, elle pouvait monter son Ponyta qui mesurait un mètre dix au garrot, mais un voyage à vol d’oiseau aurait été préférable, car plus direct… Maintenant, elle allait devoir se débrouiller… A moins que le garçon ne sache par où aller, ce qui lui faciliterait grandement les choses.

_________________


Spoiler:
avatar
Anthere Osarian
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact
http://lsanas.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Ethan Greencastle le Lun 13 Aoû 2012 - 17:50

Juché sur son rocher, Ethan souriait de toutes ses dents à la nouvelle venue, apparemment content de rencontrer quelqu'un dans ses bois et pas du tout effrayer pour deux sous. Le jeune homme avait un caractère particulier quand on y prêtait attention. Après tout, même si Anthère paraissait gentille l'apparence n'avait aucune espèce d'importance dans ce monde ou la force des gens reposait avant tout sur la maitrise des Pokemon et la plus insignifiante gamine pouvait se montrer particulièrement terrible et lui, il souriait comme un débile et ne semblait pas un seul instant sur ses gardes. Il faut dire qu'il n'était absolument pas sur ses gardes et la Mizuhanienne aurait très bien pu l'attaquer et masquer son crime dans les fourrés... bien sur, Haru était là, mais seule contre autant de Pokemon la petite Evoli n'aurait pas pu faire grand-chose.

La première réponse de la demoiselle, un peu intrigué, tira un petit rire au jeune homme non pas pour se moquer mais juste trouvant amusant qu'une fois de plus il suscitait ce genre d'émotion chez les autres. Mais il l'en moquait, il en avait l'habitude, et pour lui qui n'avait qu'un seul adorable Pokemon oui elle en avait beaucoup et que voulez-vous, curieux comme il était, il avait décidé de rebondir sur ce fait pour connaitre un peu sa nouvelle rencontre. Quand elle lui affirma finalement que cela faisait quasiment 2ans qu'elle parcourait Erasia, un petit sifflement impressionné avait passé ses lèvres avant qu'il ne sourit à nouveau et reprenne la parole.

"Purée moi ça fait 1 semaine et je suis déjà... bref !" avait-il lancé, comme s'il trouvait un peu sa situation amusante. Et en même temps, c'était un peu le cas et lui faisait comprendre en quelque sorte que s'il s'en donnait les moyens il pouvait lui aussi faire son chemin dans cette aventure : si une fille frêle comme ça le pouvait, pourquoi pas lui ?

Mais alors qu'il allait lui demander si elle pensait qu'il y avait des Magicarpe dans cette rivière, il s'était retrouvé les quatre fers en l'air le nez dans la rivière mais heureux comme un pinson tout de même. Ben ouai, si ça mordait c'était qu'il y avait fatalement un Pokemon à l'autre bout de la ligne et avec un peu de chance il pourrait le faire griller pour le manger alors c'était véritablement la meilleure nouvelle de la journée avec sa nouvelle rencontre. Il avait finalement tiré sa prise hors de la rivière et dégoulinant d'eau, avait proposé en souriant à la jeune femme de partager son diner. C'est vrai que c'était pas un gros Pokemon qu'il avait péché mais c'était pas pour ça qu'il n'allait pas partager. Et puis, maintenant qu'il savait qu'il pouvait pécher dès qu'il aurait faim, il se faisait déjà moins de soucis il devait bien l'avouer.

"Tu préfères cuit ou cru ?"avait finalement lancé le jeune homme en se dirigeant une nouvelle fois vers son sac pour en sortir un plat et un couteau : il allait quand même pas laisser agoniser cette pauvre bête à l'air libre après tout... et puis, il fallait bien le dépecer un peu et le préparer un minimum quoi qu'il arrive même si ce n'était pas la partie qu'il préférait le plus dans la pêche -mais entre ça et mourir de faim le choix tait vite fait, tant pis pour le Pokemon-

Et finalement, alors qu'il avait posé son plat sur la pierre et, après une caresse pour Haru venu voir si tout allait bien, qu'il commençait à se déssaper sans complexe pour faire sécher ses affaires au soleil -vu qu'il faisait beau, autant en profiter- il avait écouté l'inconnue se présenter et avait émit un nouveau sourire franc à la demoiselle, comme s'il était réellement heureux de la rencontrer. Et il l'était, pour sur ! Ce n'était pas son genre de se forcer s'il n'en avait pas envie de toute façon même si pour le moment, elle ne pouvait pas spécialement le savoir...

"Moi c'est Ethan, Ethan GreenCastle. Et l'adorable Evoli que voilà, c'est Haru !"avait-il ajouté en laissant courir une nouvelle fois ses doigts dans la fourrure fauve de la petite Evoli apparemment bien contente de recevoir à nouveau l'attention de son maitre.

"Et désolé pour la tenue mais si ça sèche pas je vais chopper la crève."avait-il ajouté, maintenant qu'il se retrouvait en caleçon et fouillait dans son sac pour en sortir un nouveau Tee-shirt, propre et sec cette fois... pas pudique pour deux sous en quelques mots.

La voyant finalement utiliser une Masseball alors qu'il enfilait son nouveau tee-shirt d'un vert aussi profond que ses yeux, un air des plus intéressés passa sur son visage. Il avait toujours vécu avec les Pokeball, il savait ce que c'était et comment ça marchait -enfin, à peu près- mais ça l'émerveillait toujours autant de les voir en action. Il avait gardé une grande part d'innocence notre grand gamin. "Faut vraiment que j'en achète une aussi dès que je peux."avait-il laisser entendre avant d'enfiler un nouveau jeans histoire d'être présentable pour manger quand même et de ne pas chopper la mort au passage. Et puis, franchement, avec tout ça il y avait de quoi faire ! Ca lui mettait l'eau à la bouche c'était clair, ils allaient faire un festin avec tout ça. La petite Evoli regardait également l'étalage de nourriture avec envie. Ho elle n'avait eut à se priver de rien, son maitre avait encore beaucoup de nourriture pour elle et pensait bien plus à son bien-être qu'au sien mais toute cette nourriture pour Pokemon, ça lui faisait envie... l'appel du ventre probablement.

"C'est sympa ça ! T'as entendu Haru ?"s'exclama le jeune homme sous la proposition d'Anthère concernant le partage de la gamelle d'Akasie.

Et la dite Haru leva le museau vers la jeune femme en lançant un très joyeu "Evooooli !" avant de s'approcher de sa condisciple gaiement, apparemment contente de la proposition. Ethan lui regarda la Mizuhanienne étaler la nappe à carreau avec un certain amusement : la différence entre fille et garçon était flagrante, lui se contentait souvent de s'asseoir directement dans l'herbe -voir sur un rocher parfois ou directement par terre- mais il n'ajouta rien, il se contenta d'allumer un feu à une petite distance pour ne pas être ennuyé par la fumée puisque qu'elle avait préféré cuit et d'y poser le Poisson fraichement pêché puis le faire dorer. Ça irait vite, mais en attendant, il s'approcha à nouveau pour venir s'asseoir sur un bout de la nappe dégagé sur laquelle reposait les autres victuailles.

"Je ne viens pas de loin, d'un Village au sud de Terros, aux abords de la Forêt d'Agata. Comme je te le disais, ça fait pas longtemps que je parcours le coin... j'allais du coté de la Ferme j'ai entendu dire qu'il y avait quelques Evoli sauvage par là... j'adore les Evoli !"lança-t-il dans un sourire en regardant les deux petites renardes en train de manger un peu plus loin.

"Seian tu dis ?... C'est beaucoup plus au nord ça d'après ce que je sais, t'as encore de la marche devant toi... Enfin, je te serais pas d'une grande aire vu mon sens de l'orientation inexistant... ^^''' "ajouta-t-il en se passant une main dans les cheveux, au niveau de la nuque, en guise d'embarras.

Si elle comptait sur lui pour le renseigner, elle était assez mal barrée... Ethan avait beaucoup de qualité mais pas celle-la en tout cas. Et pas la patience non plus si on en jugeait par les grondements de son estomac que l'odeur des victuailles posés non loin, à disposition, semblait avoir réveillé...

_________________



~ Haru (♀) : ~
avatar
Ethan Greencastle
Informations
Nombre de messages : 38

Fiche de personnage
Points: 49
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Anthere Osarian le Ven 24 Aoû 2012 - 16:00

C’était vrai, l’apparence n’était pas importante, elle avait déjà vu des gamines tout déchirer en compète et aussi en match Pokémon. Et puis, même si Anthère avait un peu mûrit, elle restait quelqu’un de positif et rechignait a penser que es gens pouvoir vouloir du mal aux autres, gratuitement ou non. De la même façon elle savait qu’elle ne risquait pas grand-chose avec ses compagnons. Et pour ce qui était d’attaquer… C’était tout juste inimaginable ! Ethan parut impressionné, pourtant, il n’y avait pas grand-chose d’extraordinaire, elle voyageait d’accord… Mais bon, tout le monde pouvait le faire non ? En tout cas, Anthère sans trop savoir pourquoi se sentit gênée par sa réaction, qu’y avait-il de si incroyable ?

« Ben, c’est pas si extraordinaire que ça, c’est juste comme… Une très grosse randonnée. » Répondit-elle avec un sourire.

D’ailleurs, ce n’était pas plus compliqué à organiser qu’une rando’, il suffisait, avec une carte, d’établir un tracé du chemin à suivre, en n’oubliant pas, bien sûr, les haltes aux auberges et dans les villes, qui étaient importantes. Car voir du monde faisait un bien fou et permettait de passer quelques jours tranquilles sans se demander où dormir le soir. Quand il faisait beau, c’était facile, dodo à la belle étoiles, mais quand il pleuvait ou pire qu’une tempête de neige se déclarait ou un orage monstrueux, l’abri, il fallait l’avoir sous la main ! Ce qui, évidement, n’était jamais le cas ! Anthère avait connu les tempêtes de neige dans les environs de Loukaï et heureusement, on lui avait donné le chemin du village, elle avait pu aussi profiter de l’auberge du Dragon Bleu pendant un orage à ses débuts (à peine partie et déjà les embrouilles !) et pour le reste un arbre ou une grotte avaient fait l’affaire. Et puis maintenant que c’était la belle saison, il n’y avait pas trop de problème et elle espérait gagner Flamen avant l’Hiver, s’octroyant ainsi un hiver au chaud…

« Cuit, si ça ne te dérange pas. » Répondit Anthère. Elle les sushi d’accord, mais là, elle avait plutôt envie de quelque chose de chaud. Et surtout, elle ne pouvait regarder ce pauvre Magicarpe découpé en tranche tout cru. Du coup, cela lui paraissait moins pénible s’il mourrait tout de suite et était cuit la seconde suivante.

Et c’est effectivement sans complexe qu’il commença à se déshabiller. Ethan, pas le Magicarpe. Et Anthère resta parfaitement froide : elle avait vu plus d’un sportif se défaire de ses habits pour se mettre en maillot de bain pour une compète de natation, ou pour la course pour se mettre en short, alors ce n’était pas ça qui la ferait rougir (après tout, la seule différence entre un maillot de bain et un sous-vêtement, c’était l’usage !). D’ailleurs, dommage que l’eau soit aussi froide et si peu profonde, parce qu’elle y aurait bien fait un tour elle aussi !

« Enchantée Ethan. » Dit Anthère avec un sourire. « Pas de problème ! »


Et pendant que les deux humains se faisaient un festin, les Pokémon ne se régalaient pas moins.

« Tu viens du coin alors ? » Demanda Akasie à Haru, entendant commenter Ethan. « Moi je viens d’un petit village dans un pays loin d’ici, un village enneigés. Nous voyageons avec ma maîtresse et nous faisons quelques combats de Pokémon.
Dis-moi, comme tu es du coin, tu sais comment on évolue en Phyllali ?
Tu vois… Je pense que je veux évoluer en ça, mais je ne sais pas comment on fait. »


Akasi baissa le museau et regarda deux feuilles qui trônaient un peu plus loin.

« Tu sais en quoi tu veux évoluer toi ? »

C’était la première fois qu’Akasie discutait avec un Evoli d’Humain et elle voulait savoir si sa congénère était aussi perturbée qu’elle par la question de l’évolution, si compliquée, pour leur race.


Anthère sourit, elle n’allait quand même pas faire la radine sur la nourriture alors qu’Ethan lui avait proposé de se joindre à lui.

« Ha mais tu es vraiment du coin alors ! Oui les Evoli sont vraiment sympa et puisqu’on en parle, j’ai un léger problème d’évolution avec la mienne… En fait, je ne sais pas trop ce qu’elle a, elle est bizarre depuis quelques temps… » Fit Anthère qui allait se lancer dans un long réçit. « Ca a commencé avec Palkia et Dialga, je suppose que tu le sais, mais certaines personnes et Pokémon ont été touchés, certains ont vieillit et d’autre rajeunit. Evoli s’est retrouvée changée en Noctali et moi avec au moins vingt ans de plus –c’était trop flippant !-. Mais elle a détesté sa forme de Noctali et je suis presque sûre qu’elle se force à ne pas évoluer, et ce, toutes les nuits depuis ce moment là. Ca le fait aussi le jour, elle fait ça en cachette… Elle ne veut pas évoluer en Mentali non plus, mais le reste n’a pas l’air de l’enchanter non plus… Mais je vois bien qu’elle est tourmentée en Evoli. La solution ça serait qu’elle évolue, mais je ne sais pas en quoi.

Comme on vient de Mizuhan, je me dis que si elle avait voulu être un Aquali ou un Givrali, elle aurait pu, mais là… Je sais ce qu’elle ressent, mais je n’arrive pas vraiment à me connecter à elle. Je ne sais pas ce qu’elle veut, elle ne le sait probablement pas non plus d’ailleurs. »
Confessa Anthère.

La jeune fille fit une pause, où Ethan pu en profiter pour parler de Seian.

« Ha mince… En fait le Pokémon qui était sensé me ramener là-bas m’a un peu larguée en cours de route, ça fait hyper plaisir… » Dit-elle en faisant la moue. « En fait, (elle avala sa bouchée de poisson avant de continuer) on revient du continent volant là-haut. »

_________________


Spoiler:
avatar
Anthere Osarian
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact
http://lsanas.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Ethan Greencastle le Jeu 29 Nov 2012 - 18:35

[Désolé pour le temps d'attente... en même temps tu me connais lol]

Non, peut-être que pour les autre, c'était normal mais pour lui qui avait déjà à savoir ou il en était au bout d'une semaine, imaginer un peu comment il pouvait percevoir la jeune femme qui lui faisait face. Probablement que bientôt, quand il aurait un peu plus prit le pli de vagabonder partout, cela lui semblerait plus accessible mais pour le moment il se voyait mal faire un voyage aussi long... déjà, si lui arriver à tenir 1 mois sans courir rentrer chez ses parents il le prendrait comme une grande victoire...

"Une vraiment très grosse randonnée alors ! J'ai du mal à me dire que e pourrait faire la même chose..."répondit-il donc, le plus naturellement du monde, même si cela reflétait son immaturité certaine.

Et en plus, il avait été plutôt épargner usqu'à maintenant. Bon, bien sur, il y avait eu quelques moments menaçants mais dans l'ensemble il faisait beau depuis son départ de la maison... sur que quand viendrait le temps d'une tempête, il allait encore plus déchanter le monsieur ! Enfin, maintenant qu'il était là, autant essayer d'en prendre son partit et de voir le meilleurs de la chose. S'il se baladait assez longtemps, il allait peut-être avoir la chance de croiser d'autres Evoli, peut-être même pouvoir tomber sur une des rares nichées sauvages et octroyer un nouveau compagnon à sa petite Haru adorée... et un jour, peut-être !, arriverait-il même à accomplir son rêve : posséder toutes les évolution de son Pokemon préféré...

Enfin on en n'était pas encore là, c'était même un but qui lui semblait encore impossible même s'il ne renonçait pas, aussi il se contenta de faire un sourire à la jeune femme quand elle lui dit qu'elle préférait du Magicarpe cuit et se mit donc à préparer le feu pour faire dorée sa jolie prise du jour qui lui assurerais d'avoir au moins pour quelques heure l'estomac calé. Bien moins préoccupé par l'avenir du Pokemon que par son estomac, il avait continuer la conversation tout en préparant sa prise et, finalement, avait mis se dernier sur le feu et avait entreprit de quitter ses affaires trempé par son plongeon improvisé. Et le fait que la demoiselle ne soit absolument pas géner par sa situation sembla satisfaire le Terrosien qui avait rapidement troquer ses habit mouiller par un tee-shirt et un pantalon bien sec -il faisait bon mais être trempé comme ça ça donnait froid-. Et puis, c'était plus agréable d'être à l'aise pour un bon repas non ?

Pendant se temps là, Haru elle aussi avait commencer à festoyer ! Les croquettes pour Pokemon, elle adorait sa notre petite gourmande et le fait que le festin soit si gentiment offert par quelqu'un d'autre que son maitre, même si elle avait tout bien renifler sur le moment au cas ou, ne semblait pas plus l'émouvoir que ça à présent. Au contraire, Anthère était entrée sans même le savoir dans la catégorie des 'toi je t'aime bien tu sais'... quoi qu'il en soit, elle se régalait donc de son repas quand l'Evoli d'Anthère avait entamer la conversation avec elle. D'un naturel sociable, la Pokemon avait donc naturellement fait connaissance avec sa congénère...

"Oui,je suis née dans un village à quelque jour de marche, dans une maison ou maman et papa habitait avec leur maitre. Mais moi, je préférais Ethan alors je suis partit avec lui quand il a quitté le village..."expliqua la petite renarde ne regrettant rien de son choix.

"Ho tu veux devenir un Phyllali ? C'est bien ça ! Par contre... heu..."reprit-elle sous la question, réfléchissant intensément, avant de se souvenir de quelque chose..."Je crois que je sais... Mes parents m'en ont parlé avant que je parte, des évolution et il m'ont dit qu'il fallait trouver une pierre verte... je sais qu'il y en a dans cette foret, il m'ont dit qu'on le sentait quand il y en avait une, si on était prêt pour évoluer..."expliqua-t-elle, ravie de pouvoir parler avec une congénère autre que ses parents resté au village.

"Moi, je ne sais pas... Mes parents ils ont jamais évolué et je ne suis pas sure d'avoir envie d’évoluer non plus... Ethan, il m'aime comme ça, et moi je suis bien juste avec lui... j'ai pas envie que ça change alors... mais j'ai encore le temps de toute façon..." expliqua-t-elle.

Elle était probablement encore un peu jeune pour réellement être perturber avec toutes ses questions mais elle savait que pour le moment, sa relation avec son humain lui plaisait exactement comme elle était et qu'elle était très heureuse de parcourir le montre avec le Terrosien.

"Ton humain veux que tu évolues ?" demanda-t-elle finalement, curieuse d'en apprendre plus sur Akasie.

Ethan, après avoir retirer le poisson du feu une fois cuit l'avait poser dans un des plats mis à disposition par sa condisciple et avait entreprit de commencer le repas en continuant la conversation avec Anthère, intéressé par l'expérience de la jeune femme. Particulièrement intéressé par les Evoli et leurs évolutions, c'était attention qu'il avait écouter le récits de la Mizuhanienne. Un Evoli perturbé par son évolution ? Oui c'était problématique... il espérait que Haru n'aurait pas a traverser ce genre d'épreuve en tout cas...

"Oui j'ai entendu parler de ça au village. On a pas trop été touché nous, peut-être parce qu'on est un peu loin de tout, mais les adultes en ont beaucoup parlé... ça devait être bizarre d'être plus vieux de vingt ans ! Je crois que j'aurais détester ça ! Mais rajeunir ne m'aurais pas trop ennuyer."commenta dans un premier temps le jeune homme, amusé.

"Par contre, pour ton Evoli, ça ne doit pas être évident à gérer... mais heureusement pour elles, les Evoli peuvent être tellement plus que les autres Pokemon en grandissant, elle doit juste trouver ce qui lui convient vraiment... Pourquoi pas un Pyroli ou un Voltali ? On est proche de Flamen alors c'est possible... Et si elle est d'un naturel plus calme et doux, un Phyllali ? En plus pour le Phyllali, t'es dans la bonne région, tout le monde sait qu'on trouve parfois, si on a de la chance, des Pierre Mousse dans la Forêt d'Agata..."répondit Ethan dans un sourire.

"Surtout le plus important, c'est de la rassurer... Il faut lui faire confiance, elle va trouver l'évolution qui lui convient, même si ce n'est pas celle qu'on espérait. Je pense que c'est mieux de la laisser choisir sa voix car si c'est pour avoir un Pokemon qui n'est pas heureux ce n'est jamais une bonne chose..."avait finalement suggérer le jeune homme.

Avalant une nouvelle bouché, Ethan avait alors signifier à la jeune femme ou se trouver la destination qu'elle cherchait et parut désolé quand elle fit la moue, apparemment contrarié d'être si loin de son point de chute. C'était dommage pour elle mais bon, lui ne pouvait pas y faire grand chose maintenant. Par contre, quand elle parla du "continent volant" une nouvelle fois la curiosité du jeune homme fut piqué au vif. Il n'avait pas vraiment l'intention de s'y prendre, enfin, pas pour le moment en tout cas il avait déjà bien assez a faire avec les continent connu pour le moment, mais il ne pouvait pas nier qu'il était intrigué.

"Vraiment ? Comment c'est ? Il y a des pokemon aussi ?"demanda-t-il, enthousiaste avant de picorer quelques légume d'une des boites de la jeune femme.

_________________



~ Haru (♀) : ~
avatar
Ethan Greencastle
Informations
Nombre de messages : 38

Fiche de personnage
Points: 49
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Anthere Osarian le Lun 3 Déc 2012 - 18:15

Anthère acquiesça, la bouche pleine. C’est sûr que voyager à travers le monde, ça faisait une grosse rando… Mieux valait ne pas se tromper sur le chemin, les vivres et les équipements. Et Anthère commençait à avoir de l’expérience dans le domaine de la galère : le palais des glaces, Celosia, le Temple de la Terre… Et Midgar. Elle avait faillit –ou elle aurait pu- mourir pas mal de fois quand même…

« C’est sûr qu’il vaut mieux s’organiser, mais ça vient vite à force, même si on peut pas tout prévoir. » Dit-elle après avoir avalé sa bouchée de poisson grillé. Je veux dire, quelques temps à peine après que j’ai quitté mon village, j’ai été attaquée par des Tauros, on m’a aidée mais si personne n’avait été là, j’aurais fini en paillasson pour vache… Et après je me suis perdue dans une tempête de neige, heureusement que j’ai trouvé un village dans la forêt…
Et puis, y’a eu aussi la fois où des espèces de folles ont faillit nous tuer dans le Palais des Glaces qui est apparut il y à… environ un an sur la banquise… J’ai aussi rencontré une Championne psychopathe… A Fla’Or, c’est une dingue cette fille ! Et la fois où je me suis réveillée en ayant l’âge de ma mère –l’horreur- : mon Nidoran à pété un câble parce qu’il avait subitement évolué en Nidoking, c’est là que j’ai dû l’affronter avec Akasie qui avait évolué en Noctali. »
Anthère marqua une pause. « Ca s’est produit ici, à Terros. Avec une fille de Flamen, on a visité Celosia aussi, on a été attaquée par des Natu et un Xatu, ça ne rigole pas ces bestioles, pourtant les Natu n’étaient pas plus grand que quand Persik était un Tylton… »

Akasie pour sa part, avait fait bouger ses longues oreilles en entendant son nom. Jamais Anthère n’avait eu l’occasion d’être aussi bavarde, mais il fallait dire qu’entre les gens bizarres, ceux à qui une personne moins sociable n’aurait pas adressé la parole et les gens si peu bavard qu’on ne savait pas quoi leur dire, Anthère ne rencontrait pas beaucoup de monde avec qui elle pouvait discuter vraiment…

« Ho c’est bien… » Dit Akasie qui n’osa pas parler de sa propre famille, et baissa un peu ses oreilles. « Ben… Sûrement... Le reste… Enfin c’est compliqué. »

La petite Evoli n’avait pas reparlé à un autre Evoli depuis qu’elle avait quitté Loukaï et à vrai dire, les renards de là bas était plutôt distant et froid, tout comme les humains du village et savaient tous en quoi évoluer quasiment dès leur naissance alors… Mais la question était beaucoup plus compliqué pour Akasie, car elle avait le choix, mais en même temps… Haru semblait savoir comment on s’y prenait, démoralisant un peu plus Akasie qui se sentait toujours en retard par rapport aux autres Evoli, malgré ses efforts, il n’y avait rien à faire… Et si elle ne sentait jamais cette pierre ? Elle resterait un Evoli désespéré toute sa vie ? En tout cas, cette question ne semblait pas perturber beaucoup Haru. Elle avait de la chance en tout cas, elle n’était pas hantée par cette question, ce qui n’était pas le cas d’Akasie qui avait parfois du mal à dormir tant elle y pensait, même si elle faisait semblant, de ne pas l’être et de dormir.

« C’est pas ça… Anthère dit toujours que ça lui est égal, mais je crois qu’elle à comprit… Tu sais en fait, les évolutions, c’est une catastrophe dans ma famille.

On était bien dans la forêt, dans ma famille, jusqu’à ce qu’ils se fassent capturer. Leur humains ne les ont pas emmené loin, on habitait juste à côté de leur village. Mais ils les ont fait évoluer. Normalement la plupart des Evoli de là bas choisissent de devenir des Aquali ou bien des Givrali, il fait si froid là bas que c’est normal…
Mais l’humain de mon frère à préféré le faire évoluer en Pyroli, alors qu’il a toujours eu très peur du feu, il y a eu un incendie un jour au village, et je ne l’ai jamais revu. Mon père, on l’a fait évoluer en Givrali, mais comme mon frère, je crois qu’il aurait préféré être un Aquali. Ma mère, ma pauvre maman n’a pas vécut longtemps, elle n’a pas supporté ses pouvoirs de Mentali. Alors tu vois… Je ne peux pas devenir un Aquali en sachant que c’est ce qu’aurait voulu être mon frère et mon père, ça leur ferait trop mal, et je ne peux pas prendre une forme qui soit si dangereuse pour celle qu’ils aurait voulu être… Et puis, j’ai détesté être un Noctali quand Dialga est tombé malade. Mais si je reste un Evoli, ça n’en finira pas de me hanter. »
répondit la Evoli en hérissant le poil, se souvenant avec frayeur des sentiments qui l’avaient composé lorsqu’elle était un renard noir. « Être un Phyllali c’est tout ce qui me reste… Et Anthère aime beaucoup les plantes. »

Anthère regardait faire Ethan, jetant un coup d’œil discret aux Pokémon occupé à se remplir l’estomac.

« Je ne sais pas si c’est si bien que ça, elle est complètement chamboulée, mais je ne sais pas exactement par quoi. J’ai plus ou moins essayé de lui tirer les vers du nez mais… Rien n’a l’air de la motivé, elle hérisse les poils à chaque fois et comme je ne sais rien de son passé avant que je la capture… C’est que normalement, à Loukaï les Evoli deviennent des Aquali ou des Givrali pour s’adapter à la neige. On est allé sur la Banquise, alors on aurait pu, elle aurait pu évoluer si elle avait envie, mais elle est restée telle quelle. Evidement on peut tout imaginer, elle a pu être attaquée par ce genre d’éléments, ou il y a pu avoir un drame, je ne sais pas… Elle n’a voulu toucher à aucune des pierres d’évolution au festival à la Ville Lunaire, alors… J’aurais pu en acheter une, même si c’est cher, mais elle n’en a pas voulu.
Un Phyllali, oui… Pourquoi pas, il n’y en pas beaucoup et j’en ai jamais vu à Mizuhan, je suppose que c’est trop passif pour la plupart des dresseurs. Ca pourrait régler la question. C’est ce que je fais, ils savent que leur évolution, ou leur non-évolution m’est égal, du moment qu’ils prennent la forme qui leur va, ça me va aussi. »
Ajouta Anthère en haussant les épaules. « Tu sais où je peux trouver la pierre qui change en Phyllali ? La Pierre Mousse ? Quand elle l’aura devant elle, elle pourra peut-être enfin choisir… »

Régler le problème de sa Evoli passait avant Seian, même si elle devait soulever chaque feuille et chaque brindilles de cette forêt, elle le ferait…

« Et puis ça serait bien, ma mère serait folle d’elle, depuis le temps qu’elle me tanne pour que je ramène un Phyllali… C’est une fana des plantes… »

Anthère fit une pause, glissant son regard sur Akasie. Cette dernière pensait à son évolution, tant elle semblait mal-à-l’aise, la jeune fille ressentait son angoisse mais essaya de ne pas y prêter attention : c’était si difficile de ne pas se laisser envahir par les émotions des autres ! Heureusement, Ethan coupa court en la questionnant sur le continent volant.

« C’est super bizarre ! J’ai atterris dans une forêt de corail, avec un gars de Flamen et une fille de Nalcia. Les Pokémon sont hyper bizarres… Ca ne ressemble à rien et j’ai vu des espèces de Galopa tout trapus, limite raide, rayés noir et blanc. En plus, on ne comprend même pas ce que disent les gens là bas, ils parlent une drôle de langue, mais ceux qu’on à croisé un Pokémon Psy, alors avec ses pouvoirs on a pu comprendre un peu… Y’avait même une forêt géante avec des racines plus haute que Celosia et des arbres comme des montagnes ! »

_________________


Spoiler:
avatar
Anthere Osarian
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact
http://lsanas.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Ethan Greencastle le Lun 21 Jan 2013 - 18:14

[Tu commences à avoir l'habitude avec moi mais bon... voilà xD ]

Ethan, savourant son morceau de poisson, écoutait intéressé le récit de sa nouvelle amie. Et bien, c'était encore pire que ce qu'il croyait ! Bien sûr, il savait bien qu'errer comme ça, au fil de ses pas et des rencontrer pas toujours très amicales, n'était pas spécialement un long fleuve tranquille mais la Mizuhanienne semblait quelqu'un de plutôt débrouillard alors si elle avait déjà faillit tant de fois y laisser sa peau, ça ne prévoyait rien de bon pour son avenir à lui. C'était qu'il était tellement tête en l'air lui ! Mais dans le même temps c'était aussi pour qu'il arrive enfin à se prendre réellement en charge que ses parents avaient insisté pour qu'il entreprenne enfin son initiation comme tous les enfants du pays... Lui, ça ne l'avait jamais réellement intéresser de parcourir le monde... Il se demandait s'il aimerait ça un jour...

"Rien que de t'écouter, j'ai envie de rentrer chez moi en courant..."avait finalement laissé entendre le jeune homme avant d'émettre un léger soupir.

C'était impossible bien sûr, il ne pouvait pas rentrer après une seule semaine. Et puis, rentrer si vite voudrait dire qu'il avait échoué, et ça il n'en aimait pas du tout l'idée. Ce n'était pas parce qu'il n'avait pas choisi réellement de son plein gré de quitter son village qu'il n'avait pas décidé de faire les choses correctement après tout. Il devait au moins se laisser une chance et, peut-être, la possibilité d'accomplir ses rêves.

"Enfin, je vais pas abandonner tout de suite hein, j'ai un peu plus de volonté que ça même si j'en ai pas l'air, mais bon... Parfois je me demande quand même si nos parents sont pas inconscient d'envoyer leurs enfants dans ce genre de guêpier... Je veux bien que ce qui ne tue pas rend plus fort mais j'ai l'impression que la méthode est un peu douteuse."avait finalement ajouté le jeune homme, étrangement sérieux vu son caractère fantasque, avant de se laisser tomber en arrière, à moitié sur l'herbe.

Enfin, ce n'était pas lui, jeune adulte d'à peine 18 ans qui allait refaire le monde. Surtout que tous les parents d'Erasia semblaient s'accorder pour dire que l'initiation était absolument incontournable pour la maturité de leurs enfants. C'était possible mais c'était quand même dangereux et parfois il se demandait combien d'entre eux n'était jamais revenu...

La renarde avait un instant levé son regard sombre de son bol de croquette pour les poser sur son maître à présent allongé. C'était rare de le voir si calme, il était plutôt du genre à bouger, à sourire ou à rire pour rien et Haru avait fait frémir son museau une seconde, comme tâtant l'air. Elle tentait probablement de comprendre les sentiments du Terrosien mais, ne percevant pas de tristesse ou d'autre sentiment négatif de ce genre, elle avait tout simplement reporté son attention sur l'évoli près d'elle. Hum ? A la voir baisser les oreilles comme ça, elle n'avait pas l'air très bien et la petite Pokemon se demanda un instant ce qui se passait.

"Quelque chose ne va pas ?demanda-t-elle donc, en s'asseyant alors que ses oreilles, bien droite, montraient tout l'intérêt qu'elle portait à sa condisciple à fourrure.

Mais que Akasie se rassure ! Si Haru savait comment se changer en Phyllali, elle ne savait pas pour autant la marche à suivre pour se changer en toutes les évolutions possibles ! C'était juste que, étant Terrosienne par la force des choses et surtout ayant grandi en bordure de la forêt d'Agata, là ou elle avait le plus de chances de devenir une Phyllali il fallait être honnête, elle avait été confrontée à cette éventualité. Ses parents avaient semblé important de lui transmettre ce qu'ils savaient sur les évolitions et la marche à suivre pour certaine. Aussi, elle savait comment évoluer en Pokemon plante, en Pokemon feu et en Pokemon électrique... pour le reste, elle faisait confiance à Ethan pour l'aider le moment venu, si l'occasion se présentait. Il était normal de ne pas tout savoir dans le fond... leur instinct était développé, bien sûr, mais ils n'avaient pas pour autant le savoir absolu...

La renarde avait alors finalement écouté les déboire de la famille de sa congénère et à vrai dire, elle ne savait pas trop quoi en penser. En dehors de ses parents, qui n'était pas perturbé du tout par leurs conditions, Akasie était la première de son espèce avec qui elle parlait réellement alors... peut-être était-ce normal d'être perturbé ? Peut-être que toutes les évolitions ne se passaient pas bien et que c'était pour ça que ses parents étaient restés de simples Evoli ? Ses derniers lui avaient dit qu'ils étaient contents comme ça sans approfondir la chose et elle, peu préoccupée par ses questions, n'avaient jamais vraiment souhaité en savoir plus mais de voir sa congénère aussi perplexe commençait à la faire un peu douter elle devait l'avouer.

"Je ne sais pas trop..."avoua la renarde en baissant un peu la tête pour regarder sa compagne de gamelle par en dessous, "Mes parents étaient très heureux d'être des Evoli... personne ne les a forcés... mais si ton père et ton frère ont été obligés de prendre une forme qui ne leur convenait pas, je comprends que cela se soit mal passé... je détesterais que mon humain m'oblige à évoluer si je n'étais pas prête pour ça."ajouta-t-elle, compatissante aux malheurs de la Pokemon.

"Mais... les Phyllali c'est bien ! C'est souvent ce que deviennent les Evoli sauvage qui vivent par ici d'après ce que je sais, vu que les Evoli ayant un humain n'ont pas souvent le choix... Moi j'aime beaucoup la forêt."avait-elle finalement laisser entendre en se redressant, comment encourageant sa congénère dans sa décision.

"J'ai l'impression que c'est de trop réfléchir à tout ça qui t'embrouille... Enfin, je ne sais pas trop si ce que je dis est juste, mais je pense que tu devrais juste un peu plus te laisser guider par ton instinct."

En parallèle, les deux humains parlaient tout autant que leurs Pokemon et le Terrosien avait laissé entrevoir, peut-être, quelques pistes exploitables. Bien sûr, ne connaissant pas le caractère d'Akasie ni ne se rendant compte à quel point elle était perturbée par tout ceci, c'était assez difficile de se faire un idée mais tout était possible dans le fond. Passant un bras sous sa tête pour se redresser un peu tout en observant la jeune femme, il l'avait laissé lui expliquer un peu plus en détail les problèmes d'évolution de sa renarde et restait un peu perplexe il devait bien l'avouer.

"Peut-être qu'elle n'est juste pas prête mais qu'en même temps elle se sent mal de rester une Evoli. C'est possible ça aussi, que les Evoli supporte mal de ne pas évoluer comme leur nature les y pousse. Mais en même temps, puisqu'elle a le choix, elle ne sait peut-être pas encore pour quoi elle est prête. C'est vrai que l'endroit d'où ils viennent influe souvent sur leur évolution mais ce n'est pas toujours le cas et ça peut être très perturbant... Tu devrais peut-être demander conseil à un spécialiste en Pokemon. Les pensions ont parfois ce genre d'adresse..."avait finalement répondu l'Erasien d'un air entendu.

C'est vrai que lui adorai les Evoli et qu'il comptait bien devenir le plus grand spécialiste dans ce Pokemon particulier mais pour le moment, il ne pouvait pas être d'une très grande aide à la jeune adulte... il avait encore bien de choses à apprendre sur son animal préféré...

"En ce qui concerne les Pierres Mousses, il y en a dans cette forêt mais il faut les chercher... personne ne sait vraiment où elles sont à vrai dire. Je sais que les Evoli la "sente" mais à vrai dire, je ne suis pas sur d'en avoir déjà vu..."avoua finalement le jeune homme.

"Je peux t'aider à la chercher si tu veux."proposa-t-il finalement dans un petit sourire. Et puis, qui sait, il pourrait peut-être finir par en trouver une lui aussi ! Ça serait toujours utile, même si Haru ne voulait pas devenir un Phyllali.

Puis finalement, quand elle avait mentionné Midgard dans son récit, le jeune adulte n'avait pas put s'empêcher de se montrer particulièrement curieux. Si ça se trouvait, il y avait la-haut tout un tas de nouveau Pokemon passionnant et même, ho comble de la joie, une nouvelle évolition de son Pokemon préféré ! Après tout, c'était possible qu'il existe, la haut, une pierre étrange ayant de nouvelles facultés sur les Pokemon de chez eux !... ouai... bon... il rêvait tout éveiller le Terrosien là, mais bon, l'espoir fait vivre non ? Et puis, c'était toujours bien d'en apprendre plus sur de nouvelles choses et là, question nouveauté, on était quand même servi !

"Wow ! Ca à l'air d'être vraiment un contient intéressant... faudrait que j'aille voir quand même, un de ses quatre !"lança finalement Ethan, apparemment particulièrement excité par ce que pouvait raconter sa nouvelle amie sur cet endroit étrange sorti de nulle part...

_________________



~ Haru (♀) : ~
avatar
Ethan Greencastle
Informations
Nombre de messages : 38

Fiche de personnage
Points: 49
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Anthere Osarian le Dim 27 Jan 2013 - 17:25

[Je suis rodée c'est sûr xD]

« Bah… Si tu évites les gens et les lieux bizarres, ça devrait aller… Mais c’est sûr que du coup, tu verras moins de choses. » Répondit Anthère, essayant de rassurer un peu Ethan. « Ca dépend des parents je suppose. Moi je voulais partir plus tôt que ça, mais avec la guerre ma mère n’a pas voulu et mon père… Ben en fait s’il pouvait encore me convaincre de rentrer, il le ferait. Maintenant, on est tous sensé avoir un Pokémon pour nous accompagner et nous aider. Et puis, si j’avais pris un Grahyena ou un Kangourex, les Tauros n’auraient sans doute pas été un problème et puis, aucun des deux n’auraient été emportés par le vent près du Temple de la Terre… Finalement, c’est une question de choix. A un Pokémon pratique et fort, j’ai préféré un Tylton, ça a peut-être été un Pokémon un peu « trop » ordinaire, ça n’a pas été simple au début pour les combats, mais finalement je ne regrette pas. » Conclut-elle.

Une question de choix et rien d’autre… Ethan commençait avec un Evoli, un Pokémon courageux et surtout qui ne présentait pas de difficulté majeur à dresser, même si bien sûr les exceptions existaient partout. La preuve en était Quidam, petit, pas impressionnant, mais que personne n’avait intérêt à défier ou à menacer car le petit vénépic avait un sacré bagou. Il était même potentiellement le Pokémon le plus fort de son équipe, avec ses capacités et surtout, son caractère. Surtout le caractère.

« Oui… Mais justement, normalement, sa nature lui demanderait d’évoluer en Givrali ou en Aquali, vu qu’elle a toujours grandit à Loukaï… C’est elle qui a décidé de me suivre, j’ai d’ailleurs mit plusieurs jour à savoir qui m’épiait là-bas, ça ne peut donc pas être sa capture qui lui pose problème, parce qu’au fond, elle n’est plus obligée de choisir entre l’eau et la glace. A vrai dire, je ne vois pas trop comment ils pourraient m’aider, ça à l’air plus personnel que de ne pas savoir comment se positionner vis-à-vis de son dresseur, ça à l’air plus… Personnel. » Dit pensivement Anthère. « C’est formidable ! Si j’en trouvais une, peut-être qu’Akasie pourrait enfin se dire si oui ou non elle veut évoluer en Phyllali… En ayant la Pierre à portée de main, ça serait peut-être plus simple pour elle de faire le point sur ce qu’elle veut ? Même si on n’a pas vraiment encore essayé la Pierre Foudre, je n’en ai jamais vu. » Dit-elle en se levant. « On y va ? Mais… Ou est Akasie ? » Fit-elle étonnée de ne plus voir sa renarde avec les autres.

A vrai dire, la renarde avait prit la poudre d’escampette. Pendant que sa dresseuse parlait avec l’autre petit humain, elle avait signalé qu’elle allait chercher cette fameuse pierre. Comme s’était une affaire d’Evoli, elle avait demandé à ses compagnons de ne pas la suivre et proposé à Haru de l’accompagner : soit elle trouverait la pierre et déciderait à ce moment d’évoluer, soit, elle ne la trouverait pas et prendrait cela comme le signe qu’elle ne devait pas devenir un Phyllali. Prenant son courage à deux pattes et puis de toute façon les forêts ne lui avaient jamais fait peur (en même temps la forêt enneigée, c’était une forêt, avec certes de la neige mais cela restait une forêt). Depuis la forêt enneigée, celle d’Agatha était la seule où la petite troupe d’Anthère s’était retrouvée et celle-ci était toute différente. Déjà, même si on était en hiver, il y faisait bon et la terre humide dégageait une fort odeur d’humus et non d’humidité avec ce fond d‘air glacial habituel de Loukaï. Elle contrastait sévèrement avec sa forêt natale, claire, luxuriante, chaleureuse et au loin, elle entendait même le clapotis d’une rivière et le fracas d’une petite cascade ! Rien à voir avec chez elle.

Et puis surtout, Agatha était largement habitée et en moins de dix minutes, Akasie avait déjà pu voir des groupes de Mystherbe, de Chenipan et de Ceribou. Etrangement, contrairement à Loukaï, ici tout était habité par les plantes. La renarde se sentait bien ici et elle espérait que la Pierre Mousse ne soit une révélation. Se laisser guider par son instinct, c’était facile à dire… Mais à quoi ça ressemblait exactement ? Elle ne savait absolument pas où elle allait, ni où elle était, aussi pensa t-elle à tenter de parler avec un Insécateur, mais l’insecte était trop rapide et disparut en moins de temps qu’il ne fallut pour dire « Evoli ». Reprenant sa route en zigzagant dans la végétation, Akasie s’enfonçait un peu plus dans la forêt, se rapprochant sans en avoir conscience du Temple. Elle n’avait pas l’impression d’être spécialement guidée par quelque chose, mais il fallait bien commencer quelque part et à défaut de savoir où, elle avait prit le partit de marcher devant elle, en balayant un peu sur les côtés, histoire d’avoir une plus grande vue d’ensemble.

Son petit manège dura une bonne heure au moins, jusqu’à ce qu’elle ne trouve un Bulbizarre, décrochant des baies à l’aide de son Fouet Liane. La renarde lui demanda alors s’il savait où trouver la Pierre Mousse et le bulbe, qui vivait ici depuis des années lui déclara qu’elle était tout prêt. Même si elle n’avait aucun intérêt particulier pour les Pokémon de la forêt, il savait que de temps en temps, des Evoli entamait un pèlerinage pour venir évoluer et ne faire plus qu’un avec la forêt, ce qui était une très bonne chose selon lui. Cessant son activité, le Bulbizarre entreprit de guider la renarde. Un peu plus loin, après avoir traversé un coin particulièrement labyrinthique jusqu'à ce qui ressemblait à une roche entre le vert émeraude et le vert jaune, monté sur une stèle fleurie et happée par les plantes grimpantes de toutes sortes. La pierre était magnifique. Akasie se sentit hypnotisée par la beauté et la majesté de la Pierre Mousse et puis elle remarqua un éclat jaune par terre, à moitié ensevelit et recouvert de plante.

A pas prudents, la renarde s’en approcha et ressentit le pouvoir de ce petit caillou. L’éclair jaune était en fait le cœur de la pierre, frappé par la lumière du soleil, alors que le reste était d’un vert assez banal. Mais en l’approchant, Akasie su instinctivement qu’il s’agissait d’une Pierre Foudre. L’Evoli avait devant elle les deux choix qui lui restaient, après avoir rejeté la possibilité de devenir un Noctali, Mentali, un Aquali, un Givrali, un Pyroli ou de rester une Evoli. Sans bouger, Akasie accusait le coup, elle avait un choix à faire, mais n’avait jamais vraiment envisagé de ne pas devenir un Voltali. Elle n’en avait jamais rencontré. Du moins, pas un qui aurait pu parler avec elle. Les Voltali étaient réputés pour être parmi les Pokémon les plus rapides, les cinq Pokémon les plus rapides du monde en fait et également puissants. Oui mais voilà, Akasie n’était pas certaine que ce soit là des critères auxquels se raccrocher. Que ferait-elle au quotidien de toute cette puissance et de cette rapidité ? Cette forme agressive et dangereuse, en fait, ne lui disait trop rien… Non. Akasie avait d’autres ambitions. Ce n’était pas ce qu’elle voulait, ni même de ce qu’elle se sentait le plus proche, le plus en phase.

Mais ce choix, elle devrait vivre avec toute sa vie et elle en avait conscience… Objectivement, cela ne semblait pourtant pas compliqué, elle avait tout éliminé, un par un et ne comptait pas rester ce qu’elle était. Akasie se sentait fébrile, ses oreilles se rabaissèrent tandis qu’elle avisait les deux pierres. D’un côté, elle savait qu’en Voltali elle serait un atout pour Anthère, mais d’un autre, elle savait aussi que la jeune fille serait déçue si elle faisait ce choix pour la dresseuse et pas pour elle-même. Et la dresseuse d’ailleurs, était inquiète. Rappelant tout le monde à la hâte et rambalant ses affaires en catastrophe, elle ne gardait que le petit vénépic à ses côtés ; grâce à ses longues oreilles sensibles et sa petite taille, il était le candidat idéal pour pister la renarde. Seul problème : il courrait très vite et Anthère avait du mal à le suivre, particulièrement quand il disparaissait dans les fourrés. Il ne fallut pas moins de deux heures de course, à bout de souffle, à Anthère pour rejoindre Quidam, qui était resté à l’écart de la scène.

Pilant en apercevant Quidam, Anthère suivit son regard et l’orientation de ses longues oreilles. Devant eux, il y avait bien un Evoli qui fut soudainement happé par une intense lumière verte et jaune, mais surtout blanche. Ce n’était pas juste Akasie qui évoluait sous ses yeux, mais la Pierre Mousse qui utilisait d’elle-même tout son pouvoir pour changer toute sa structure génétique, lui insuffler sa propre puissance tirée de la forêt elle-même. Peut-être était-ce grâce à elle que la forêt était si belle d’ailleurs, mais quoiqu’il en fut, la Pierre Mousse n’était pas juste une petite pierre d’évolution, dont les Pokémon absorbait les pouvoirs pour revêtir une certaine forme. Non, la Pierre Mousse était bien plus que cela et Anthère en avait le témoignage sous les yeux. Lorsque la lumière disparut, Anthère vit le Bulbizarre qui adressa un mot (« Bulbizarre. ») aux Pokémons et disparut dans la forêt. Etait-ce des félicitations, des encouragements ? Un peu des deux sans doute.

« On dirait qu’elle a choisit sans m’attendre. » Constata Anthère.

Bien sûr, elle aurait été ravie de lui apporter son aide et d’être un peu actrice dans ce choix crucial… mais peut-être était-ce trop personnel. En tout cas, lorsque tout fut retombé, Anthère découvrit alors un Phyllali majestueux, trois fois plus grand qu’un Evoli, aux couleurs douces en harmonie totale avec la forêt d’Agatha. En s’approchant de sa Pokémon, Anthère put également sentir a quel point l’air était plus pur a ses côtés. Cette rumeur n’était donc pas juste une rumeur…

« Tu es magnifique Akasie. » Dit Anthère en prenant sa Pokémon dans les bras, ce qui était un peu moins facile qu’avant, vu la taille de l’animal. Anthère la reposa et se retourna vers Ethan, qui ne devait pas être très loin, quelque part derrière le feuillage dense des buissons.

« Viens voir Ethan, elle a évolué ! »

Heureuse, Anthère fut néanmoins attirée par l’éclat jaune de la Pierre Foudre dissimulée dans la végétation. On put voir Anthère se baisser pour la ramasser, ses deux Pokémon à ses pieds et puis… Pouf ! Une lueur vert émeraude et la jeune fille avait disparut. Où ? Comment ? Par le mystérieux pouvoir peut-être, de la Forêt d’Emeraude qui se trouvait proche de là, ainsi que de son petit village. Lorsqu’Anthère reparut… Elle avait la main dans la neige, au milieu de ce qui semblait être un début de tempête. … la Forêt enneigée ? Mais… Comment ?


[Valà Fin pour moi *__* Merci pour le Rp et à la prochaine :p *trouvera bien de quoi te harceler xD*]

_________________


Spoiler:
avatar
Anthere Osarian
Informations
Nombre de messages : 982

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact
http://lsanas.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Ethan Greencastle le Mer 30 Jan 2013 - 13:02

[ :p :p :p :p :p na ! XD ]

Éviter les gens bizarres ? Oui c'était possible et la meilleure chose à faire c'était sûr. Enfin, en même temps, Ethan n'était pas sur de savoir "éviter les gens bizarres". Il était naïf, un peu trop même, et se méfiait généralement assez peu de ses congénères. Enfin, il savait se montrer prudent quand même, il valait mieux pour sa santé et le contenu de ses poches et puis, il avait Haru qui avait lui un bien meilleur jugement sur le monde que lui, alors ça limitait la casse. Quand aux lieux bizarres là, c'était carrément impossible il le savait bien. Pas qu'il ait envie volontairement de se mettre dans les ennuis, il n'était pas fou, mais avec son sens de l'orientation déplorable... rien que ça il en était sur ça devait bien faire une semaine qu'il tournait en rond. Ses parents se moquaient d'ailleurs de lui à longueur de temps à la maison : "Je suis sure que tu pourrais te retrouver à Fla'or en sortant chercher le pain !" le sermonnait régulièrement sa mère pour dire ! En même temps, elle n'avait pas tort : il ne se rappelait plus le nombre de fois ou, s'éloignant un peu du village, il avait attendu sur le bord du chemin une tête connue pour arriver à rentrer à la maison.

"Moi à la base, je voulais pas trop partir... enfin, disons que j'étais pas plus pressé que ça... mais ma mère m'a foutu dehors pour que j' "apprenne à vivre" comme elle dit..."marmonna le jeune homme un peu boudeur... un vrai gosse.

"Et pour Haru, personnellement ça n'a même pas été un choix, c'est une évidence. Je ne souhaite qu'avoir des Evoli autour de moi... ils sont tellement adorables..." répondit finalement le jeune homme en portant un regard sur la renarde qui bougeait doucement les oreilles non loin, consciente qu'on parlait d'elle. Le sourire d'Ethan à cet instant était si éblouissant qu'il était clair à quiconque le voyant qu'il avait une véritable passion pour le Pokemon évolution c'était un fait.

Le jeune homme avait alors simplement écouté sa nouvelle camarade lui expliquer le cas de sa Pokemon, la fixant cette fois sans détour, et il avait écouté patiemment. C'était une situation compliquée c'était un fait et il espérait qu'aucun de ses Pokemon ne connaisse se trouble un jour comme il espérait de tout coeur avoir la chance que ses adorables Evoli du futur trouve leur équilibre dans leur communauté particulière. Il aurait peut-être des problèmes avec son rève mais ce n'était pas le plus important si ses petits (et futur) protégés se sentait bien dans leurs papattes. Et puis ils avaient parlé de la pierre Mousse et du fait qu'on la trouvait ici. Se levant au signe de sa camarade, il fut stoppé dans son geste par la réflexion de cette dernière. Tournant à nouveau son regard vers l'endroit ou les deux Evoli se trouvait quelques instants plus tôt, son coeur en rata un battement en se rendant compte du vide...

"Et Haru !"ajouta-t-il, lui plus inquiet qu'étonné... c'était la première fois qu'elle partait sans rien dire...

Et Haru avait un peu hésité. Quand Akasie lui avait demandé de la suivre pour chercher la pierre mousse. La petite renarde avait posé un regard sur son maitre occupé à parler à l'humaine de sa nouvelle amie et il lui avait fallu quelques secondes, incertaine. C'est qu'elle n'avait jamais quitté son humain depuis qu'ils étaient ensemble, sauf quand elle était obligée de dormir avec son papa et sa maman mais Ethan était juste dans la maison à coté...

"Mais... et Ethan ?... "avait-elle murmuré...

Mais devant le départ en vitesse de l'Evoli perturbée, elle n'avait pas pu se résoudre à la laisser seule et avait couru derrière elle le plus rapidement possible pour ne pas la perdre de vue. Habitué aux animaux d'Agata, la petite renarde n'avait elle que peu prêté d'égard aux habitants croisé et avait fini par rejoindre Akasie et elle avait couru avec elle à travers la Forêt. Elle se sentait un peu mal de s'être autant éloigner de son humain, bien sûr, mais elle faisait confiance à son instinct et elle saurait le retrouver. Et puis, elle devait aider une autre Evoli dans ses problèmes, c'était normal entre membre d'une même espèce et elle savait qu'elle faisait quelque chose d'important.

La cavalcade avait duré longtemps bondissant au-dessus des branches ou courant sous les bosquets, et finalement quand sa nouvelle amie avait rencontré un Bulbizarre avenant,la petite Evoli avait reprit son souffle un peu. Tout à son exercice, elle écoutait les dure de la créature plante et humais l'air doucement. C'était plus reposant par là, elle le sentait... l'air était plus pur... Probablement parce qu'ils approchaient du temple comme la créature le laissait entendre. Elle avait eu un peu de mal à les suivre malgré son agilité mais pas un instant, heureusement, elle n'avait quitté l'étrange couple de plus de quelques bonds. Et c'était comme ça qu'ils avaient finalement trouvé la superbe pierre mousse.

Haru n'était pas prête à évoluer, elle n'en avait aucune envie pour le moment aussi, elle était resté à l'écart, regardant juste ce qui allait se passer. C'était la première fois qu'elle voyait un autre Evoli évoluer et elle en était curieuse elle ne pouvait pas le nier bien au contraire. Ça devait être dans leurs gènes. Et le spectacle avait été saisissant de beauté. La petite renarde n'aurait su exactement décrire ce qu'elle voyait ni les sentiments que cela provoqua en elle mais elle dut avouer que c'était la plus belle chose qu'elle ait vu... et qu'Akasie était maintenant des plus magnifique c'était sur.

Un bruit derrière elles fit frémir les petites oreilles d'Haru et, tournant la tête en reconnaissant l'odeur familière, elle avait accouru vers son maitre qui, à bout de souffle, était plié en deux les mains sur les genoux pour reprendre le maximum d'air. Lui sautant dessus, elle l'avait déséquilibré et l'humain c'était rapidement retrouvé sur les fesses, à être lécher au visage et surtout sur les petites coupures de branche qui zébrait sa joue et ses avants-bras. L'Evoli était tellement contente d'être à nouveau avec son humain ! Et quand ce dernier avait resserré ses bras autour de sa fourrure, elle n'avait pas hésité à venir frotter sa tête contre son cou en guise de câlins.

"Toi aussi tu m'as manqué ma belle..."avait-il laissé échapper, dans un petit rire, sans même prendre la peine de se relever.

Ethan avait à partir de ce moment suivit toute la scène et, même si Haru restait la plus belle à ses yeux puisqu'il l'aimait plus que tout autre Pokemon, il fut lui aussi Saisie par la beauté de la toute nouvelle Phyllali. Pas de doute, il adorait vraiment les Evoli et leur évolution... Et quand le jeune homme avait entendu Anthère l'appeler, il s'était finalement redressé pour s'approcher un peu...

"Elle est magnifique !"avait glissé dans un sourire le jeune adulte. "Félicitations !"

Mais alors qu'il s'approchait, il sentit Haru venir dans ses pattes pour freiner sa progression vers son amie dans un "Evo... Evoliiii !" sonore. Le jeune homme avait alors baissé les yeux une seconde, se demandant ce que sa renarde lui voulait, et du coin de l’œil avait aperçu une lueur vive. Seulement, le temps qu'il relève les yeux, c'était terminé et là où se trouvait quelques secondes plus tôt Anthère, il n'y avait plus que du vide... heu... Oyo ? Il sentit une nouvelle fois Haru poser ses pattes sur sa jambe pour mieux venir lui lécher la main et eut un sourire attendrit. Elle avait senti qu'ils partaient elle...

"Bon... Et nous on fait quoi ? Je sais plus trop où on est à force de courir tu sais..."avait-il laisser entendre en soupirant mais Haru elle avait semble-t-il une idée précise car elle attrapa dans sa gueule le bas du pantalon de son humain et avait gentiment tiré dessus, signifiant à peu de choses près 'viens par là !'

Et comme on s'en doute, Ethan avait suivi la tête encore un peu dans les nuages de cette drôle d'expérience impromptue et ayant une pensée bienveillante pour Anthère... Il espérait de tout cœur qu'il aurait l'occasion de la revoir...

[Bouclé pour moi aussi ! Ce fut un plaisir ^^ ]

_________________



~ Haru (♀) : ~
avatar
Ethan Greencastle
Informations
Nombre de messages : 38

Fiche de personnage
Points: 49
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Première errance [libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum