[ Clos ] Une rumeur innatendue...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Raiden Ôkami le Ven 27 Juil 2012 - 20:18

[Contrainte : se projeter dans le futur]

Plusieurs jours passèrent après notre départ du Temple. Les belles Collines Verdoyantes avaient laissées place à la deuxième plus grande plaine de Nalcia. Une étendue d’herbe parsemée de quelques habitations et de petites routes tantôt visibles, tantôt cachées…Un spectacle des plus classique certes, mais un spectacle quand même. Et moi, je ne pouvais rester indifférent face à un paysage qui détenait tant de beauté. Cela pouvait paraître idiot, un œil trop sentimental n’était pas vraiment jugé utile par les autres, et de plus, il y avait certainement d’autres endroits plus magnifiques en ce monde. Mais peu m’importait : chaque lieu avait une manière propre de se montrer, et donc aucun n’était meilleur qu’un autre, seuls les sentiments humains choisissaient les préférences…

Marchant lentement dans ce paysage, je sentais le poids de Medhyena ,allongé sur mon sac-à –dos, qui laissait les plantes médicinales terminer de refermer ses plaies. Kira et moi parlions peu. Je n’étais point en froid avec mon compagnon, mais depuis le dernier incident du Temple, j’avais commencé à réfléchir sur la manière dont j’allais affronter son double. Maintenant que le défi était lancé, je ne pouvais plus reculer, ni m’enfuir. Il valait mieux ne pas prendre cela à la légère. Ça n’allait pas être simple, loin de là : il me faudrait combattre un assassin sadique insensible à la douleur, et sans trop l’amocher car sinon le vrai Kira en pâtirait. Après avoir longtemps retourné l’idée dans ma tête tant de fois, j’ai fini par me dire que tout se jouerais au moment fatidique, et qu’il ne servait à rien d’élaborer quelques stratagèmes particuliers. « L’autre Kira » pouvait apparaître n’importe quand, et je ne le connaissais pas encore assez bien pour anticiper la plupart de ses actions. Le mieux était donc de se préparer avant la bataille pour avoir la meilleure capacité d’adaptation face au danger. Je m’étais donc mis à réfléchir sur ce dont j’avais besoin pour ce combat et tout ce qui était susceptible de m’aider :

Dans les jours qui viendront, il me faudra avant tout m’entrainer. Chaque soir, je devrais me consacrer à la maîtrise du combat à l’arme, à mains nues, et à la magie. Medhyena ne pourra pas y couper non plus, lui aussi était en danger de mort. Et de toute façon, si je lui demandais de ne pas s’en mêler en risquant sa vie, il combattrait à mes côtés quand même. Son évolution en Grahyena était un événement que j’attendais plus que jamais, non seulement cela me comblerait de joie, mais je gagnerais surtout un allié plus fort et plus à même de combattre l’assassin. Cependant, comme le temps nous était compté, mes compétences physiques et magiques risqueraient fort de ne pas être prêtes. Et un seul Pokémon ne suffirait peut-être pas s’il fallait gérer entre attaque et défense, surtout face à un adversaire insensible. La solution ? Agrandir la meute. Trois autres Pokémon ne seraient pas de trop en renfort, c’était un minimum.

D’abord un Pokémon de type Vol, de manière à pouvoir défendre les autres quel que soit l’angle d’attaque, et pour effectuer des attaques surprises ou des diversions. Bien sûr j’ai pensé que mon ami Airmure ferait l’affaire, mais il sillonnait les quatre vents de tout Nalcia, voire plus loin, et donc, le retrouver était trop peu possible pour lui demander de l’aide. Ensuite un Pokémon plutôt costaud et résistant, du genre Machopeur ou Nidoking, capable d’encaisser des coups comme d’en donner des forts, utile aussi pour immobiliser un adversaire au sol. Pour ce type là, nous avions déjà Yokai, mais j’avais du mal à être convaincu par l’épaisseur « protectrice » de sa fourrure si l’assassin venait à se procurer une arme. Ma connaissance sur les Ursaring était vague, mais pour moi, même une épée bien pointue arriverait à le transpercer, il nous fallait quelqu’un de plus « solide ». Enfin pour finir, un Pokémon de type Electrique. Doté d’une grande vitesse, il pourrait attaquer, en ayant de grandes chances de ne pas subir une contre-attaque, et revenir en défense pour bloquer les attaques adverses. De plus, la capacité Cage-Eclair permettrait de paralyser l’ennemi, ou au moins de réduire ses mouvements, ce qui n’était pas négligeable. Pour ce type là, mon choix s’est aussitôt porté sur Elecsprint. C’était bien sûr un Pokémon canin dont je raffolais, mais c’était aussi l’allié idéal pour ça.

En regardant la carte, je m’étais dit qu’aller vers le Temple de l’Air Boréal était un bon point de départ : là-bas je trouverais quasi-sûrement un Pokémon volant efficace. La suite se déroulerait à Mizuhan., dont la partie la plus dangereuse du voyage se passera dans le forêts enneigées : lieu très propice pour l’assassin d’agir. Si nous avons la chance de traverser le Pays de l’Eau et de gagner Terros, alors nous serons plus tranquilles. En effet, même le peu de temps où nous y resterons, ce sera l’occasion d’attraper des Pokémon Sol. Et de plus, j’aurai eu le temps de m’endurcir un peu, tandis que Medhyena aura sûrement évolué d’ici là. Cependant rien n’était gagné d’avance…

L’autre Kira était un combattant expérimenté dans l’art de tuer, je devrais donc me donner au maximum dans l’entrainement entre Medhyena et moi, et aussi agrandir mon équipe. Malheureusement, malgré le peu de temps que je pensais avoir, je ne pouvais pas me permettre de faire le plus vite possible. Il ne me faudra pas un entrainement rapide mais efficace, et je risquerais de ne pas tomber sur les Pokémon adéquat tout de suite. Il me faudra donc parfois être patient et éviter le travail bâclé, bien que ce soit tentant…Mais on ne devient pas Maître des Lames en un jour. La dernière fois, le double de Kira avait dit qu’il « attendrait que je devienne plus fort pour qu’il s’amuse encore plus ». Si je faisais semblant d’être toujours aussi faible, cela me ferait peut-être gagner du temps avant qu’il n’apparaisse vraiment pour me tuer. Une idée idiote pour passer pour un idiot, mais ça pouvait s’avérer payant. Je pouvais aussi profiter du voyage pour montrer de belles choses au vrai Kira, qui gagnera sûrement en confiance et obtiendra de meilleures armes pour son vrai combat.

Quoi qu’il en était, et quoi qu’il en serait, je ne devais pas perdre celui-ci. La vie de Kira était en jeu, mais la mienne aussi, tous mes rêves, ainsi que les autres Pokémon et Humain qui risqueraient de mourir si je n’étais pas à la hauteur…Une tâche trop grande pour moi sans doute, mais que je devais relever coûte que coûte, pour moi et pour les autres…


[Gros pâté, pas de dialogue, j'espère que vous ne vous êtes pas emmerdé à le lire ^^]
Raiden Ôkami
Raiden Ôkami
Informations
Nombre de messages : 290

Fiche de personnage
Points: 93
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty Re: [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Kira Okada le Lun 30 Juil 2012 - 15:49

Après l'incident du temple, je me sentais mal...très mal, je savais l'importance des temples, des lieux de paix et de prière, de pèlerinage. J'avais honte de mon attitude, je ne pensais pas qu'il serait aussi violent, je pensais juste qu'il le menacerait...Mangriff s'amusait à courir un peu de partout en compagnie de Yokai, ils sautaient, ils se bagarraient gentiment, ils se courraient après. Je ne voulais pas leur gâcher ce plaisir, je les laissais faire.

- Raiden...pour ce qui c'est passé dans le temple...j...je suis...vraiment désolé...je ne pensais pas qu'il serait...aussi agressif...


Je voulais m'excuser encore encore encore et encore, pour laver ma faute, mais je sais que je n'y arriverais jamais. Je le voyais pensif, je ne voulais pas le déranger dans sa réflexion. Nous avions repris la route pour découvrir d'autres terres.
Yokai revint en courant et prit Raiden par la main l'amenant devant un point d'eau. Il prit Medhyena dans ses pattes et l'amena au point d'eau, tout en douceur il trempa sa patte dans l'eau et mouilla légèrement la tête du petit Pokemon afin de le rafraichir. Il nettoya doucement les blessures du Pokemon et celui-ci après quelques minutes, ouvrit un oeil. Yokai le tendit à Raiden avant de se jeter à l'eau afin de se rafraîchir lui aussi également. Mangriff n'aimait pas l'eau alors il resta à mes côtés. Je lui caressais doucement la tête.

- Repose toi un peu Raiden...ou pique une tête aussi.

Je pris de l'eau dans mes mains et me rafraichissais le visage. Yokai sortit de l'eau tout trempé et se secoua énergiquement éclaboussant tout sur son passage. Je souriais et me protégeais à l'aide de mes bras.

- Yokai attention. Tu sais où on se situe Raiden ?

Je savais à peu près notre point de chute. Yokai renouvela notre stock de baies pour s'occuper tout comme les herbes médicinales.

- Si nous faisions une petite pause...ça nous ferais du bien non...?

Il faisait beau, le ciel était dégagé et il n'y avait aucun brin d'air. Je regardais autour de nous, il n'y avait personne, personne pour nous déranger, on était dans un petit coin tranquille, seul le gazouillis des oiseaux percait le silence.





_________________
Le tranchant d'une lame de couteau qui découpe la chair....
Ce sang rougeâtre et noir de haine et  de colère, de tritesse s'écoulant sur ma peau nacrée....
Je lui ai ouvert la porte pour qu'enfin elle me vienne en aide...
Cette vie fut entre mes mains mais je ne la retiendrait pas....et à cette instant seulement je connaitrais enfin ma délivrance...
Kira Okada
Kira Okada
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 125
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty Re: [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Raiden Ôkami le Mar 28 Aoû 2012 - 21:49

[Désolé pour l'attente.]
[Contrainte : Revenir sur son passé.]

…Mais ce silence fut interrompu par de forts battements d’ailes venant du ciel qui m’empêchèrent de répondre tout de suite à Kira : en levant la tête je vis deux imposants Pokémon Vol, chevauchés par des humains, planer dans notre direction. Je ne pus distinguer tout de suite de qui il pouvait s’agir, mais lorsqu’il furent assez proche, ce fut pour moi une agréable surprise. Portant une armure lourde mais resplendissante, le torse bombé, la mine fière, les cheveux et leur courte cape dans le vent avec le blason Nalcien brodé dessus : c’étaient des Chevaliers !

_Oh regarde, regarde, regarde ! Des Chevaliers, des vrais !

Ils semblaient être comme je les avaient imaginés. Lorsque je passais une mauvaise journée, que j’en avais assez des moqueries, que je voulais oublier mes ennuis, j’allais me réfugier dans les livres. Mais pas n’importe lesquels, des romans d’histoires héroïques narrant les batailles victorieuses du Bien contre le Mal, menées aussi bien par de puissants Mages que par de valeureux Samourais ou de glorieux Chevaliers. Bien que j’admirais tous les personnages de ces histoires, quel que soit leur rôle et leur manière de combattre, mon style de personnage préféré restais celui du Chevalier. J’étais toujours très attiré par leurs armures ou leurs armes. En plus, ces personnes là avaient pour but d’aider les personnes dans le besoin, comme les pèlerins ou les mendiants. Montés sur de magnifiques destriers, ils chassaient le Mal de leurs épées, prêts à donner leur vie pour le Royaume. Mais aucun d’entre eux n’en gagnaient la grosse tête, ils agissaient toujours de manière humble, modeste, pensant d’abord aux autres avant de penser à eux. Ils ne se considéraient pas comme les maîtres du monde, mais comme leur protecteur. Ils avaient aussi leur propre manière de parler, respectaient les autres, ne cédaient pas à l’avarice ni à la colère, mais combattaient toujours avec la rage de vaincre, criant sur le champ de bataille pour se donner du courage et anéantir celui de l’ennemi. Sachant sourire de la vie, ils savaient aussi être pragmatiques et intelligents dans leurs choix, et restaient déterminés même si tout espoir semblait perdu. Les Chevaliers…voilà comment je les voyais dans les livres. Et des livres qui racontaient leurs faits, fictifs ou non, j’en avais beaucoup lu. Certes, je retrouvais aussi ce comportement chez les Mages, les Dresseurs, les Samourais ou les Archers. Tous ces héros je les admirais grandement, mais mon favori restait le Chevalier. Un grand guerrier à l’armure brillante levant son épée bien haut pour apporter la lumière.

En voyant ces deux là, toutes mes histoires me revinrent en tête, et l’émerveillement me subjugua. Je me sentis soudain l’audace de leur parler pour avoir une belle conversation avec eux, discuter du Royaume et de leur rôle au sein de l’armée Nalcienne. Je l’imaginais déjà :

« _Chevaliers de Nalcia ! Quelles nouvelles des Hommes du Vent ?

_Nous sommes actuellement en patrouille, voyageur. Et vous ? Où allez-vous en cette belle saison ?

_ Nous faisons route vers le Temple de l’Air Boréal, Monseigneur.

_Ah je vois, c’est un endroit magnifique. Mais vous devriez prendre la route qui passe par l’ouest, elle vous fera faire un détour, mais au moins serez-vous en sécurité. Des Pokémon féroces rôdent un peu plus loin, il vaudrait mieux que vous les évitiez.

_Merci pour votre conseil, Monseigneur. Nous le suivrons à la lettre. Puisse le Vent vous guider !»


Mon imagination déborda tellement sur mon émotion que, n’y tenant plus, je les interpellai haut et fort en faisant de grands gestes d’un seul bras.

_Chevaliers de Nalcia ! Quelles nouvelles des Hommes du Vent ?

Ils nous aperçurent aussitôt et firent descendre leur monture. Mais arrivé à hauteur du sol, elles déclenchèrent un vent si fort qu’il nous éclaboussa Kira et moi. Légèrement embêté d’être trempé, je fis de mon mieux pour ne rien laisser paraître et oublier l’incident en affichant un sourire poli.

_Bonjour à vous, dis-je en m’inclinant de respect. Comm…

_Ah, enfin ! S’écria l’autre d’un ton hautain comme si on l’avait fait attendre trois semaines. Depuis le temps qu’on cherche ! Ces deux là ont l’air bien, t’en penses quoi ?

_Ouaip si on veut ! Répondit son acolyte. Il y a peut-être mieux, mais je pense qu’on a suffisamment cherché comme ça.

Surpris et à la fois choqué, mes yeux s’exorbitèrent. Je me redressai lentement sans comprendre pourquoi ils nous parlaient comme si nous étions de la marchandise. La suite de la conversation ne fut guère mieux.

_Euh…pardonnez-moi Monseigneur, dis-je alors, mais de quoi parlez-v…

_Dites les voyageurs. Reprit soudain le premier en m'interrompant avec un ton et une mine supérieure, presque vantard. Vous n’avez rien à faire ?

_Mais, vous…

_Répondez, c’est un ordre !

_Euh…nous allons au Temple de l’Air Boréal.

_Donc vous n’avez rien à faire, bien ! Alors écoutez-moi : l’armée Nalcienne a une mission à vous confier, elle a besoin de parfaits inconnus comme vous pour agir, et vous semblez parfaits pour ça ! Il suffit de voir vos vieilles frasques…

_En plus, quelle idée d’aller se baigner tout habillé, franchement ?
Renchérit l’autre.

Tout deux partirent d’un grand éclat de rire.

_Et en quoi consiste cette mission, s’il-vous-plait ? Dis-je au milieu de leur moquerie, voulant à tout prix abréger ce cauchemar.

Le premier se redressa sur sa selle, et repris son air hautain.

_Seul notre supérieur pourra vous en dire plus. Pour le savoir, vous devez rejoindre notre campement. C’est à deux jours de marche d’ici, au nord-ouest.

_Mais… ! C’est loin d’ici !

_Et alors ?! Le Temple de l’Air Boréal est à cinq jours d’ici, et vous n’êtes pas prêt d’arriver au Lac de la Liberté. Partez sur le champ sans discuter.

_Mais dites-moi…nous ne sommes pas obligé d’accepter votre proposition, si ?

_C’est un ordre !
S’écria-t-il. Et vous avez intérêt à vous dépêcher ! On n’a pas que ça à faire d’aller chercher des idiots comme vous aux quatre coins du pays. Alors ne nous faites pas attendre sinon ça va barder pour vous !

_Euh…dans ce cas, ne pouvons-nous pas monter en selle avec vous ? Nous avons déjà bien marché, cela nous épargnerais de la peine et du temps perdu…


Il lâcha un petit rire moqueur.

_Je crois que vous n’avez pas bien compris votre situation, voyageur. Vous êtes Chevalier peut-être ?

_Assurément non, Monseigneur…

_Et bien il se trouve que moi, je suis Chevalier !


A ses mots, il fit décoller sa monture et partis au loin, suivis de son camarade. Je restai pantois…une petite chose en moi venait de se briser. Tout ce que j’avais lu, tout ce dont j’avais rêvé au sujet de ses loyaux guerriers, venait de s’écrouler tel un château de carte. Des Chevaliers comme ça étaient peut-être rares en Nalcia, mais ça ne m’empêcha pas de lâcher un grand soupir.

_Bon…puisqu’on n’a pas le choix…

Rapidement je me rinçai le visage et ramassai mes affaires avant de jeter un regard à la fois outré et en colère vers Kira.

_Chevaliers…on dirait des Dodrio qui se pavanent dans cette plaine ! Je parie que ceux-là n’ont jamais vu une flèche voler vers eux !

« Bon, moi non plus, mais est-ce que je parle avec autant d’arrogance moi ? Non mais ! »

_J’espère que ces deux là sont les seuls de leur rang à se comporter ainsi.
Dis-je en regardant au loin. Mais par Raikou, quelle déception ! Non mais vraiment ! Tu as vu ça ? Ce n’est pas ainsi que doit se comporter un protecteur du Royaume !

Je lâchai un nouveau soupir, il allait falloir se dépêcher en plus. Quelle sale journée. Il n’y avait plus qu’à espérer que les autres du campement ne seraient pas aussi mesquins à notre égard, et aussi que cette mission dont il parlait ne nous cause pas trop de soucis…

_Tu viens ? Demandai-je à Kira.


[Petite parenthèse : n’allez surtout pas croire que je prends l’armé Nalcienne pour une bande d’enfant gâté en racontant ce que vous avez lu. Je ne sais pas de quoi ou qui elle est constituée dans les détails, mais je ne doute pas un instant que ses membres sont compétents, intelligents, etc…En fait si j’ai mis en scène ces deux crâneurs, c’était pour insérer un petite phrase venant de la série de bouquin et télévisée Games of Thrones, en français le Trône de Fer, de Georges R. R. Martin. J’ai eu l’idée et surtout la grande envie de la mettre là. Désolé s’il s’agit un peu d’un plagiat. Mais cette déception me servira plus tard, et elle m’a permit de mieux utiliser la contrainte. Pour la petite histoire, la phrase originale prise dans la série télévisée est : « Ah…Chevalier…ce sont des coq qui se pavanent dans cette ville. Même ceux qui n’ont jamais vu une flèche voler vers eux. »]
Raiden Ôkami
Raiden Ôkami
Informations
Nombre de messages : 290

Fiche de personnage
Points: 93
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty Re: [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Kira Okada le Sam 8 Sep 2012 - 13:02

Un brouaha se fit entendre, je relevais la tête tout comme Raiden et vit deux cavaliers chevauchant des montures ailés. Le blason de Nalcia luisait au soleil. Des chevaliers de Nalcia...autrement dit, des personnes gérant l'autorité à Nalcia. Je regardais de temps en temps Raiden, ses yeux s'illuminaient devant ces deux cavaliers. Il était en adoration devant eux. Je ne le comprenais pas trop, moi je n'aimais pas du tout ce genre de personne, ce sont eux qui me poursuivaient dans Nalcia, lorsque l'autre était en liberté...Apparemment ils ne me reconnaissaient pas ce qui était temps mieux.

Ils parlèrent sèchement à Raiden, comme si nous étions inférieur, des espèces d'animal à leur service, le pauvre ne pouvaient pas en placer une. La colère montait en moi mais j'essayais de me calmer, de penser à autre chose même si c'était extrêmement difficile.
Leur façon de nous parler me rendait fou de rage, j'avais envie de leur clouer la bouche. Mangriff et Yokai était près de moi et eux non plus n'appréciaient pas du tout la compagnie de ces deux oiseaux de malheur.
Monseigneur...Raiden appelle un de ces mecs Monseigneur...j'avais envie de le secouer et d'arrêter de leur donner un aussi grand respect...ils n'ont aucun respect pour nous pourquoi en avoir pour eux !

Ils voulaient nous amener quelque part...du moins qu'on aille quelque part. Comme si on avait que ça à faire. Ils prenaient leur grands airs...juste parce qu'il faisait régner l'ordre dans la ville de Nalcia...Ils commençaient sérieusement à m'agacer...nos vieilles frasques, mon poing dans la gueule ouai !!Je baissais la tête et caressais doucement Mangriff, en réalité, j'en avais trop entendu, je voulais à ce même moment être sourd. Je faisais mine de ne pas m'intéresser à leur conversation. Personne ne me commandait ! Je suis mon propre maître et je n'obéis qu'a moi-même ! Même si pour le moment ce n'est pas le cas et que je suis déchiré entre deux personnalité...

Lorsque les cavaliers reprirent leur envol, je vis la mine triste décue et enervé de Raiden, il devait sans doute s'attendre de la part de ces deux hommes tout autre chose qu'une conversation sans qu'il puisse prononcer le moindre mots ou vraiment le strict minimum.

- Pff...ces gars là me font pitié...il y a quelques mois ils ne se sont pas comporté comme cela...L'autre avait fait son apparition et semait la terreur dans Nalcia...Ils détalaient comme des lapins afin d'aller se planquer dans les jupes de leur mère...Certains montrèrent de la bravoure...et beaucoup de courage et de persévérance...mais d'autres...faisaient pitié à voir...Juste parce qu'il porte le blason de Nalcia tout devrait leur sourire et on devrait leur obéir...

Je me relevais et caressais doucement la tête de Yokai cette fois. Je regardais Raiden.

- Pourquoi devrons nous y aller...tu voudrais te plier à leur décision ! Raiden ! Tu es ton propre chef ! T'as pas à suivre les ordres de deux idiots dans leur genre !

J'arrêtais un moment...et me calmer, je ne voulais pas hausser la voix sur lui.

- Excuse moi...mais ce genre de personne me rend malade...si tu veux vraiment y aller...nous irons...

_________________
Le tranchant d'une lame de couteau qui découpe la chair....
Ce sang rougeâtre et noir de haine et  de colère, de tritesse s'écoulant sur ma peau nacrée....
Je lui ai ouvert la porte pour qu'enfin elle me vienne en aide...
Cette vie fut entre mes mains mais je ne la retiendrait pas....et à cette instant seulement je connaitrais enfin ma délivrance...
Kira Okada
Kira Okada
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 125
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty Re: [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Raiden Ôkami le Sam 15 Sep 2012 - 11:42

[Contrainte : Insister sur la psychologie du personnage]

Alors que j’étais déjà prêt à partir, Kira, lui, n’avait aucune envie d’y aller. Quoi de plus normal ? Ces deux énergumènes nous avaient tellement rabaissés qu’il avait bien faillis s’emporter. Je restai un instant silencieux, ne sachant quoi dire ou quoi faire. D’un côté je n’avais pas envie de m’opposer à la volonté de quelqu’un que j’appréciais, surtout en sachant que l’autre Kira avait déjà eu des démêlés avec l’armée Nalcienne, ce n’était donc pas très prudent en soit d’aller se retrouver au beau milieu d’un campement rempli d’« ennemi ». Mais en même temps je me sentais obligé d’obéir aux ordres, d’abord parce que nous aurions aussi des ennuis si on ne faisait pas ce qu’ils demandaient, et puis bon…c’était des Chevaliers. Je pris un air renfrogné, cette manière de penser n’était pas la bonne et je le savais. Combien de fois je m’étais laissé manipulé par d’autres qui savaient profiter de moi, simplement parce que j’avais trop naïvement confiance en eux et faisaient ce qu’ils me disaient de faire. Certes, j’étais moins naïf maintenant, mais tout portait à croire que dans le cas présent, on ne nous laissait pas le choix.

_Nous irons Kira…nous irons…Je sais que ça ne te plait pas, mais on est pas assez fort pour résister à une armée entière, ni même ton double j’en suis sûr. Et quand l’armée demande quelque chose, nous devons obéir…

Je lèves les yeux au ciel.

_Ceci étant dit, retiens bien une chose : je vais aller à leur rencontre, mais si jamais ce qu’ils nous demandent est de participer à leur stupide guerre, je refuserais catégoriquement et je m’enfuirais par tous les moyens possibles ! Pas question que je participe à leur conflit idiot !

Oui, la guerre était pour moi quelque chose d’absolument absurde. Des peuples se battaient, pourquoi ? Parce qu’ils veulent posséder plus de territoire ? Parce qu’ils veulent s’approprier plus de richesse ? Parce qu’ils sont manipulés par un infâme souverain ? Parce qu’ils veulent imposer leur façon de vivre aux autres ? Parce qu’on les a déjà attaqués avant ? Quelle que soit la raison, c’était toujours une mauvaise réaction à mes yeux. Même si j’aimais les Chevaliers, je les imaginais plus combattre des forces démoniaques, pas d’autres pays qui n’étaient pas si barbares que ça en vérité. Car dans le fond, j’étais certain que n’importe qui pouvait bien ou mal se comporter, la nationalité n’avait pas d’importance. Mais il suffisait juste qu’une personne veuille se sentir supérieure pour que cela engendre un conflit, qui engendrerait à son tour de la haine et des désirs de vengeance et ainsi de suite.

Moi, ma position par rapport aux conflits des humains était neutre, tout simplement. Parce qu’à chaque fois, sauf peut-être en de très rares occasions où je prenais partit, je remarquais que chaque camps avaient à la fois tort et raison en même temps. C’était comme si deux pêcheurs se battaient parce que le premier lui avait volé des poissons, et le deuxième se serait vengé en cassant la canne pêche préféré du premier. Même si le premier pêcheur est celui qui a commencé, le deuxième n’est pas non plus obligé de répliquer en mettant de l’huile sur le feu : car fatalement, le premier va être tellement mécontent d’avoir perdu sa canne à pêche favorite, qu’il va se révolter encore plus, et ainsi de suite. Bref ils sont tout les deux fautifs. Et c’est exactement ce qui se passe avec tous les conflits quels qu’ils soient, surtout entre les Nalcien et les Flamenois qui ne s’entendent pas trop. Et le pire, c’est que quand on essaye de leur faire entendre raison, ils n’écoutent ou ne comprennent pas. Voilà pourquoi je suis neutre, je préfère ne pas prendre part aux guerres, et autres mésententes qui n’ont pas lieu d’être. Et si par malheur on me donnerait l’ordre de venir en renfort à l’armée parce qu’ils auraient besoin de jeunes recrues, et bien tant pis : je m’en irais, j’y échapperais par tous les moyens, même si on me poursuit en tant que déserteur. Je ne veux jamais participer à des massacres aussi bien physiques que psychologiques.

Pourtant, il pouvait aussi arriver que je m’implique quand même. Mais dans ces cas-là, c’était parce qu’une condition particulière était de mise : soit il y avait en jeu une cause que je jugeais juste et indiscutable, là je prenais immédiatement sa défense et je participais au combat ; soit j’arrivais à trouver la solution miracle qui permettrait de départager les deux camps et ainsi de rétablir la paix entre eux, comme un médiateur.

_Enfin…continuais-je. On ne peut pas savoir ce qu’ils nous veulent tant qu’on n’est pas allé à leur rencontre. Et puis, qu’ils soient Nalciens, Flamenois, Mizuhaniens ou Terrosiens, on rencontrera des personnes aussi bien crâneuses qu’aimables. Avec un peu de chance, les autres Chevaliers seront plus gentils à notre égard. Allez…ne perdons pas espoir et arrêtons de ruminer nos sombres pensées, partons maintenant.

Medhyena, qui s’était maintenant complètement réveillé poussa un long bâillement, s’ébroua, et alla boire un peu. Ses blessures étaient presque guéries, il marchait un peu mieux. Lorsqu’il revint vers moi, je m’accroupis.

_Ça va mieux ? Dis-je en le caressant doucement. Prépare-toi, on repart maintenant.

Il sembla me comprendre car il afficha un regard déçu comme s’il voulait dire « Déjà ? ». Je le pris dans mes bras et m’avançai vers Yokai.

_Merci de t’en être occupé un peu, lui dis-je. Pourrais-tu le porter sur ton épaule ou sur ta tête, s’il-te-plait ? Il adore les points de vue en hauteur.

Le Ursaring de Kira hocha la tête et pris Medhyena pour le mettre sur son épaule. Ce dernier ouvrit de grands yeux, ravis. Quand à moi, je remis ma cape comme il fallait, ajustai un peu mieux mon sac-à-dos, et empoignai mon bâton.

_Allez la compagnie, en route !

Mon regard se porta alors sur la plume qui pendait à mon cou.

_Qui sait, c’est peut-être l’aventure qui nous appelle…


[Désolé d'avoir mis du temps. Et t’inquiète, je m’occupe de l’accueil du Commandant^^]
Raiden Ôkami
Raiden Ôkami
Informations
Nombre de messages : 290

Fiche de personnage
Points: 93
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty Re: [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Kira Okada le Dim 23 Sep 2012 - 11:04

Yokai ne broncha pas, il accepta de porter le pokemon de Raiden avec plaisir. Avoir sur la tête un pokemon plus petit que lui l'amusait. Je ne répondais pas et me contentais de suivre Raiden. Nous marchions à travers la plaine de Nalcia, je n'avais pas lâché un mot depuis le début de notre petit voyage jusqu'au camp militaire...Devoir obéir à des crétins pareils me dérangeait vraiment...même pire....je voulais leur fermer leur grande bouche une bonne fois pour toute, mais bon, je ne suis pas assez gradé pour ça...dire qu'il faut etre leur supérieur pour leur foutre minimum une baffe...nous en temps que simple humain on ne peut rien faire sinon on se fait arrêter....Abus de pouvoir...

Mangriff était aux côtés de Yokai et vérifiait souvent si le petit Pokemon allait bien s'il n'avait besoin de rien, bref aux petits soins quoi. Notre route pour aller jusqu'à ce camp militaire fut de quelques jours 2 il me semble. Nous pouvions voir le camp au loin, avec leur étendard que je meurs d'envie de brûler...leur monture bien rangées en ligne ou à côté des tentes, le bruit que font leur armure quand ils marchent...leur armes scintillantes au soleil...Je me laissais aller par la haine que je leur vouais...une haine si grande, que je disparaissais pendant un petit moment.

Kira prit Raiden et le plaqua contre un arbre dégainant l'épée que Raiden portait sur lui et pointait le bout à quelques millimètres de l'oeil de Raiden. Il affichait un sourire machiavélique et emplit de folie.

- Hé hé...tu m'a peut être pris mes armes...mais la tienne et d'autant plus intéressante...s'il ne tenait qu'a moi...je foutrais le souk dans ce camp de merde...comme je l'ai déjà fait auparavant...mais...cela conduirait soit à ta mise à mort...soit à ton arrestation...

Il rapprocha un tout petit peu plus le bout de la lame.

Je veux m'amuser avec toi...tu es si innocent...un véritable gamin qui croit encore vivre dans les contes de fées, qui croit que tout est merveilleux et gentil...la vie est tout autre chose....tu t'es pris une énorme baffe quand t'as vu tes chevaliers...t'es plus dans un de tes livre que tu lisais quand t'étais encore un gamin pleurnichard...ici c'est la vie réelle...

Il bougea un peu l'épée et d'un coup fulgurant la planta dans le tronc de l'arbre, la joue de Raiden portait une fine plaie. Quelques gouttes de sang se mit à couler. Kira prit Raiden au cou en souriant et lécha la plaie en riant. Il s'approcha de l'oreille de Raiden et murmura:

- Ma haine envers toi...grandit de jour en jour...de seconde en seconde...Je n'ai pas oublié ce que je t'a dit au temple...un jour...je te clouerais à ce même arbre...et c'est avec un immense plaisir que je séparerais ta peau de ton corps d'enfant...tu ne gagnera jamais face à moi...Raiden...je trouverais un moyen de taper là où sa fait mal...afin que tu ne te relève plus...que tout tes idéaux...volent en éclat...

Il recula doucement un sourire aux lèvres.

[ s 'cuse hein je fais un peu du Kira complètement fou XD]

_________________
Le tranchant d'une lame de couteau qui découpe la chair....
Ce sang rougeâtre et noir de haine et  de colère, de tritesse s'écoulant sur ma peau nacrée....
Je lui ai ouvert la porte pour qu'enfin elle me vienne en aide...
Cette vie fut entre mes mains mais je ne la retiendrait pas....et à cette instant seulement je connaitrais enfin ma délivrance...
Kira Okada
Kira Okada
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 125
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty Re: [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Raiden Ôkami le Mer 3 Oct 2012 - 19:34

[Cool ! ça fait un peu d’action, nous verrons le Commandant plus tard alors, réglons ça^^]


J’étais…tétanisé…A peine s’était-il reculé que mes jambes fléchirent et je m’écroulai à terre. Lâchant mon bâton, je voulus reculer, m’éloigner le plus loin possible de ce monstre, mais l’arbre m’empêchait d’aller plus loin. Il faut dire que j’étais tellement apeuré que je ne pensais même pas à le contourner, et de toute façon, je n’avais soudainement plus la force de me lever ou de ramper. Adossé à l’arbre, mes yeux n’arrivaient pas à quitter les siens. Tout mon corps se mit à trembler. Il était là…il était revenu…l’Autre Kira, l’Assassin sadique. Il se tenait devant moi avec son sourire bien à lui…Tout ce qu’il faisait me paralysait, c’était mille fois pire qu’une attaque Grimace. Sa voix, ses gestes, la précision dont il avait fait preuve pour m’entailler juste assez la joue droite, et la force qu’il avait dans sa poigne et qui avait bien faillis m’étrangler…tout cela me donnait la peur, l’horreur, le dégoût. Ma respiration s’accéléra de plus en plus. Je ne trouvai rien de mieux à faire que de lever un bras pour me cacher de lui.

_V…Va…Va-t’en ! L…Laisse-nous ! Laisse-nous tranquille !

Mais il était là, il restait là, il faisait partit de la réalité. Et c’est alors que je me rendis compte que pour la première fois, ses mots avaient frappés dans les poings faibles de mon esprit. D’habitude, c’était moi qui parlait plus que lui, et lui se contentait de répondre d’une manière qui ne m’atteignait pas autant. Ce faux Kira ne savait peut-être pas que les mots pouvaient faire plus de mal que les attaques physiques, et j’avais toujours pensé avoir un avantage sur lui grâce au fait que je parlais plus avant d’agir. Peut-être qu’il ne l’avait pas fait exprès, peut-être que ce n’était pas son intention à la base. Mais là, pour la première fois, ce n’est pas un poing, ni une aiguille, ni une lame qui vint me blesser, c’était des mots…mais des mots terriblement vrais.

Car je devais bien me rendre à l’évidence : le monde n’était pas aussi gentil que je l’espérais. Certes, je prenais le temps d’admirer ce qui m’entourait, mais là n’était pas le problème, le problème venait de ma vision trop belle des humains. Même si j’avais conscience qu’ils pouvaient être méchants, je n’arrivais jamais à imaginer les pires trahisons, les pires tortures. Il m’avait jeté ma naïveté en plein visage, et les mots qu’il avait choisis ébranlèrent mon âme avec une telle violence que des larmes commencèrent à monter. Je fis ce que je pus pour les retenir, mais rien n’y fit, je me sentais tellement faible qu’elles coulèrent à flot sur mes joues.

Cachant ma tête entre les bras, je me mis à sombrer…misérablement…devant lui…J’avais si honte que je n’osais plus rien dire. Le salaud allait sûrement en profiter pour m’enfoncer encore plus, mais comme d’habitude je ne savais quoi répondre dans ce genre de situation…Juste au moment où je pensais qu’il ferait mieux de me tuer pour soulager ma conscience, des aboiements me firent relever la tête. C’était Medhyena. Mon ami était descendu de l’épaule de Yokai pour accourir vers moi. Les sourcils froncés, il commença à me tirer le manche gauche.

_Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? Demandai-je sans comprendre.

Il tira un peu plus fort et jeta plusieurs fois des regards vers l’assassin comme pour me montrer quelque chose.

_Et bien quoi ? Je ne comprends pas.

Cette fois, il tira sur le fourreau vide de mon épée avant de jeter une nouvelle fois des regards sur Kira.

_Ah oui : mon épée. Oui, et alors ? Qu’est-ce qu’elle a mon ép…

C’est alors que je compris où il venait en venir. En pensant à mon épée, je me rappelai comment je l’avais obtenue. Ce n’était pas n’importe quelle épée, c’était une plume offerte par un Pokémon que j’avais aidé. L’heureux résultat d’une bonne action. Malgré les larmes, ce souvenir me fit réfléchir. Naïf ou pas, Monde pourri ou pas, j’avais au moins pu aider une créature. Et ce n’était pas rien. Car même si certaines personnes ont une personnalité totalement clair ou sombre, les trois quarts des gens sont plutôt gris nuancés. Et même si ça n’a pas totalement d’impact sur le destin, il est toujours agréable de faire quelque chose de bien, même si ça paraît idiot.

« Je crois que j’ai encore beaucoup à apprendre sur le Monde qui m’entoure et sur moi-même…mais ce sont les voyages qui me permettront d’apprendre…Oui, sûrement…Finalement, c’est plutôt sympa ce genre d’aventure que donne la vie…même si j’ai pas fini d’en baver…»

Doucement, après quelques caresses à mon cher Medhyena, je me relevai tout en séchant mes larmes avec ma manche. Puis mon regard se posa sur l’Autre Kira.

_Bon ! Je vais encore déblatérer tout un discours, je sais que ça t’ennuis, mais ce coup-ci tu pourras pas y couper, parce que là ça te concerne !

Poussant un léger soupir, je portai mon regard vers le ciel, puis vers le campement militaire au loin.

_Tout d’abord, je voudrais te remercier infiniment pour ce que tu as fait. Si, si ! Tu m’as aidé à grandir en me donnant une bonne leçon, et je la retiendrais. Tu as entièrement raison : je suis faible comparé à tes compétences, je suis assez naïf sur la vision du Monde. Le Monde n’est pas parfait, tout comme ces Chevaliers. Mais ce monde n’est pas totalement sombre non plus, nombreux sont sûrement les gens qui veulent le rendre meilleur, et je suis certain qu’il y a des Chevaliers qui valent mieux que ça. Et tu sais quoi ? Cette naïveté je vais la garder, ne serait-ce que pour aider les gens autour de moi, protéger ceux qui ont besoin d’être protégés, et bien d’autres belles choses encore ! L’objet que tu portes dans ta main par exemple m’a été offert par un Pokémon que j’ai aidé. Cette « bonne action », j’en referais des tas d’autres autant que je vivrais, même si ça ne change peut-être rien ; parce que j’aime cette planète sur laquelle nous vivons. C’est peut-être stupide de ma part, mais je suis comme ça…

Mon regard se tourna alors vers lui, mais cette fois j’avais les sourcils froncés comme si je regardais une créature démoniaque, le ton de ma voix changea du tout au tout.

_Et toi ? Qu’est-ce que tu es, hein ? Tu peux répondre à ça ? Un assassin, ça on sait, mais laisse-moi te dire que ce qualificatif est bien trop noble pour toi ! Une pourriture, une saleté, un sadique, sans raisons qui pourrait t’aider à avancer, sans idéal ! Tu n’es qu’une âme perdu qui ne sait rien faire d’autres que de vivre dans le sang et le carnage. Puisque tu me laisses le temps de devenir fort, sache que le jour où on se combattra, je ne te ferais pas de cadeau non plus. Le vrai Kira, celui que je connais, n’a pas l’intention de suivre les mœurs de ta famille. Tu es comme une maladie qui le ronge, je m’en vais le guérir quoi qu’il m’en coûte, et ce travail ne fait que commencer ! D’ailleurs, je sais que j’ai réussis à te clouer le bec une fois ! Tu me fait sans doute peur, mais tu n’es pas invincible…

Je fis deux pas vers lui, le visage dur.

_Le « Spectacle » de ma tristesse aura été divertissant pour toi ? Fort bien ! Maintenant tu vas devoir payer ta « place »…

Je tendis une main vers lui.

_Et pour commencer, tu vas me rendre mon épée ! Elle n’a pas été forgée pour être utilisée par un type comme toi. Tu es indigne de la porter ! Rends-la moi immédiatement ! Sinon…

Doucement, je ramenai ma main vers moi puis serrai les poings, et c’est alors qu’un vent commença à souffler. Ce vent devint de plus en plus fort, sans pour autant devenir une tornade. Il se regroupa ensuite sur mes deux poings et mes avant-bras. L’Autre Kira allait sentir mon pouvoir élémental.

_…je vais venir te la prendre de FORCE !

D’un coup, je fis circuler un courant d’air ascendant vers mon bâton qui vint se loger dans ma main. Puis, poussant un cri de guerre, je le levai au ciel et l’abattit au sol. Une violente bourrasque de vent explosa au moment de l’impact, propulsant tout ce qui se trouvait aux alentours. Les Pokémon furent tous secoués, mais le Faux Kira tomba à la renverse sous la pression du vent. Cette puissance ne valait rien par rapport à celles que pouvaient dégager d’autres magiciens, mais c’était suffisant pour m’occuper de la pourriture qui m’avait menacée.

_Tu n’avais plus tes armes, tu m’as donc pris la mienne. Moi je n’ai plus d’armes, mais je n’ai pas eu besoin de te voler quelque chose pour te mettre à terre. Tu es un assassin, moi je suis un voyageur, et j’ai plus d’un tour dans mon sac !

J’étais tenté de lui rabattre son caquet encore plus grâce à ma magie, mais il était trop tôt. Je manquais d’entrainement. Alors, avant qu’il n’ait le temps de se relever, je bondis sur lui et plaquai sa tête au sol en logeant mon bâton entre ses dents. Aussitôt, mes genoux prirent le relais de mes mains, qui reprirent mon épée, pour la ranger dans son fourreau. Puis je plongeai mon regard dans celui de l’Assassin. Il était toujours aussi effrayant, mais ça ne m’empêcha pas de lui dire que…

_Un jour, Kira se débarrassera de toi. Je l’en crois capable et je vais l’y aider. Tremble maudit démon, tremble, car la Lumière illuminera son cœur et t’anéantira pour de bon…

Je me relevai alors en relâchant ma prise.

_Maintenant disparais ! Et ne réapparais pas avant que je devienne fort. Après tout, tu as accepté mon défi non ?

Mon pouvoir élémental était toujours présent : le vent tournait cette fois autour de moi. Je me doutais bien que l’Autre Kira allait me répondre quelque chose, mais j’étais toujours prêt à répliquer s’il tentait une attaque…


[Fiou…désolé pour l’attente, et le style est franchement moyen sur la fin, mais j’étais fatiguéééé ><]
Raiden Ôkami
Raiden Ôkami
Informations
Nombre de messages : 290

Fiche de personnage
Points: 93
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty Re: [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Kira Okada le Sam 6 Oct 2012 - 11:59

Raiden avait décidé de se rebeller. Kira souriait et l'écoutait avec ennuis mais aussi avec un peu d'intérêt. Il écouta Raiden et son petit speech, comme l'avait dit Raiden, il s'en fichait royalement, cependant lorsque Raiden utilisa son pouvoir, il fut quelques peu déstabilisé. Il ne s'y attendait pas du tout. Kira afficha un sourire sadique sur le visage et se releva. Il prit la main de Raiden et y plaça l'épée, puis il serra la lame assez fort pour que celle-ci lui transperce la main.

- Dis toi une chose...Raiden...pour me faire disparaître...tu dois tuer ton cher Kira...c'est le seul moyen.

Il ria sadiquement et pointa le bout de la lame sur son ventre.

- Raiden...je continuerais à t'emmerder...car cela m'amuse...Tiens...les gardes arrivent...tu a fait un énorme remue ménage...Je me demande comment ils vont réagir en voyant que tu a blessé un civil.

Des chevaliers arrivèrent en courant assez intrigué par cette bourrasque qui s'était levé un peu plus tôt.

- Hé ! Qu'est ce qui se passe ici !

Kira souriait machiavélique ment. Il savait qu'il tenait là un moyen de faire pencher la balance en sa faveur, en disant que Raiden l'avait blessé involontairement, Raiden se ferait immédiatement enfermé, cependant, son plan tomba rapidement à l'eau...

- Sa suffit ! Arrete ça !

- Non ! Je m'amuse , fou moi la paix !

- Non je ne te laisserais pas faire !

Kira ferma doucement les yeux et mit ses mains derrière son dos. Je rouvris doucement les yeux et afficha un sourire chaleureux. Les chevaliers étaient maintenant à nos côtés.

- Oh rien...Je voulais voir l'étendue de ces pouvoirs...Je dois l'avouer que j'étais assez surpris. Mais tout va bien, ne vous inquiétez pas.

Les chevaliers haussèrent les épaules et s'en allèrent. Je poussa un soupire de soulagement et regarda Raiden.

- Désolé...je m'excuse de sa part...il a dit des choses...blessantes...vraiment...désolé....

J'étais honteux et gêné, je n'avais pas du tout apprécié ce que l'autre avait dit à Raiden...Je ne pouvais pas réparé ce qu'il lui avait dit...mais ma vengeance sera terrible...

_________________
Le tranchant d'une lame de couteau qui découpe la chair....
Ce sang rougeâtre et noir de haine et  de colère, de tritesse s'écoulant sur ma peau nacrée....
Je lui ai ouvert la porte pour qu'enfin elle me vienne en aide...
Cette vie fut entre mes mains mais je ne la retiendrait pas....et à cette instant seulement je connaitrais enfin ma délivrance...
Kira Okada
Kira Okada
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 125
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty Re: [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Raiden Ôkami le Sam 13 Oct 2012 - 18:52

Quelle chance que le vrai Kira soit revenu avant que les Chevaliers n’aient remarqués sa main. L’assassin était plus malin que je le croyais, il avait bien faillis me faire porter le chapeau de cette « agression ». Heureusement, nos interlocuteurs étaient vite repartis…d’ailleurs, après m’être assuré qu’ils étaient bien retournés à leur poste et que personne ne nous voyait, je fis cesser mon pouvoir élémental, et attrapai violemment Kira par le col. J’avais entendu ses excuses, mais ça ne changeait rien.

_Kira ! Bon sang ! Qu’est-ce qui t’es passé par la tête enfin ?! T’aurai pu prévenir ! Cette saleté m’a eu par surprise !

Je n’étais pas vraiment en colère, mais je n’étais pas vraiment content non plus. L’Autre Kira m’avait tellement fait mal au cœur que je ne pus m’empêcher de m’emporter un instant. Mais je savais aussi que mon ami n’était pas responsable, alors, un peu honteux, je le relâchai.

_Excuse-moi, dis-je en essuyant la sueur qui commençait à perler sur mon front malgré mon bandana. Je sais que tu n’y es pour rien. Oublis ce que j’ai dit…Ah c’est vrai, fais moi voir ta main.

J’y vis deux entailles : une sur la paume et une autre sur les doigts, rien de bien grave, il pouvait continuer à s’en servir mais il fallait quand même éviter que ça s’infecte. Poussant un soupir, j’enlevai mon sac-à-dos et en sortis quelques herbes avec un bandage.

_Si ça continue on va être à court d’herbes et d’objets de soin, dis-je en me mettant à l’ouvrage. On en utilise bien trop. J’espère qu’ils pourront nous en fournir au campement. Si jamais on te le demande…hm…tu diras que c’est un Piafabec sauvage qui t’a attaqué.

Une fois le bandage terminé, je remis mon sac sur le dos, et essuyai mon épée pour ne pas laisser des traces de sang. En temps normal j’aurai dû sortir et utiliser tout le nécessaire pour son entretien, mais nous étions attendus, et nous risquions d’être en retard. J’allais reprendre mon bâton quand Mangriff vint vers moi, son regard affichait une très grande inquiétude, je la comprenais. Ce n’était décidément pas une situation facile. Lentement je lui caressai la tête et la pris dans mes bras.

_Le mal est passé, ton maître va bien.

Puis je la tendis à Kira.

_Tiens, prends là avec toi. Elle est morte d’inquiétude, tu la rassureras peut-être mieux que moi.

Mangriff sauta sur l’épaule de mon ami et lui léchouilla le visage avant de caresser sa tête contre la sienne.

_Bon, ne perdons pas de temps. Nous devons nous rendre au campement tout de suite. Je sais que ça ne te plais pas, mais cette fois je t’en pris, reste calme.

Et sans rien ajouter d’autres, nous allâmes à la rencontre de l’armée Nalcienne. Les Chevaliers qui nous avaient vus tout à l’heure furent surpris de nous voir arriver. Lorsque nous leur expliquâmes la raison de notre présence ici, ils nous conduisirent à travers le camp pour rencontrer leur supérieur. La découverte de ce genre d’endroits fut pour moi très impressionnante : les tentes avaient toutes la même forme, étaient disposées en lignes parfaitement droites, et resplendissaient par leur couleur Nalcienne ; de tous les côtés, les hommes, et parfois même des femmes, allaient et venaient à leurs occupations, transportant parfois des messages, mais aussi des caisses de flèches, de nourriture, ou de matériaux prêts à être forgés ; certains s’entrainaient, d’autres profitaient du peu de temps de leur pause ou discutaient des tensions politiques entre les différents Royaumes. On se serait presque cru sur un grand marché. Il n’était pas facile d’avancer dans cette cohue. Je jetais souvent des regards vers Kira pour ne pas le perdre. Et lorsqu’il était un peu trop loin, je le rattrapais pas le bras et le tirais vers moi. Plusieurs regards se tournaient vers nous, mais ce n’était rien de particulier. Impossible de distinguer les plus aimables des plus crâneurs, tous avaient l’air sérieux et cela m’impressionnait d’avantage. Les Pokémon que nous croisions par contre, n’étaient pour la plupart pas très accueillants envers les nôtres, surtout quand Yôkai essayait de se faufiler pour rester près de nous. J’ignorais pourquoi, peut-être était-ce à cause de leur éducation trop militaire…

Enfin, au bout de quelques minutes, nous arrivâmes devant une tente plus grande que les autres au-dessus de laquelle flottait le drapeau Nalcien, et dont l’entrée était protégée par deux gardes. Le Chevalier qui nous accompagnait entra à l’intérieur en nous demandant d’attendre, il en ressortit au bout d’un instant et nous annonça que le Commandant nous attendait. Kira et moi entrâmes donc, avec chacun notre Pokémon sur l’épaule, sauf Yôkai à qui les gardes nous demandèrent de le laisser dehors. Il n’était pas trop grand ou trop gros pour entrer, mais il aurait du mal à s’y mouvoir à cause de tous les objets qu’il pouvait bousculer. Et en effet : une fois à l’intérieur, Kira et moi découvrîmes tout un tas d’objets éparpillés dans la tente. Il y avait là des cartes, un râtelier d’armes en tout genre, des étagères, des uniformes, des vêtements, et des armures. Quelques tabourets entouraient ça et là deux tables, dont la plus grande se trouvait au centre. Sur cette grande table on y avait placé une carte, elle aussi plus grande que toutes les autres, mais on y avait en plus placé des petits drapeaux de couleurs différentes. Sans doute pour y matérialiser des points stratégiques, ou les emplacements d’armées alliées ou adverses. Autour de la table, quatre hommes discutaient le visage grave. Le poids des années était visible sur leur front, mais leur expérience et leur robustesse étaient aussi palpables que l’atmosphère tendue qui régnait dans la tente. A notre approche, ils arrêtèrent tous leur débat et levèrent des yeux qui nous jaugèrent immédiatement.

« Fichtre, ils sont plus que sérieux. Nous n’avons pas intérêt à nous la couler douce…»

_Soyez les bienvenus, voyageurs. Annonça l’un d’entre eux. Je suis le Commandant de ce détachement de l’armé Nalcienne. C’est moi qui ai demandé à ce que l’on recherche des personnes comme vous.

_Monseigneur, dis-je en le saluant, je me nomme Raiden Ôkami, et voici mon ami Kira. Vous nous avez fait mander pour une raison particulière ?

_En effet. Nous avons besoin de la plus grande discrétion pour une mission des plus périlleuse. Au nom du Royaume, je vous remercie d’avoir accepté cette proposition, je sais que ce qu’on vous demande risque d’être dangereux.

« Nous avons quoi ?! Acceptés cette proposition ? »

Kira et moi nous nous regardâmes. Oui, nous pensions la même chose : ainsi donc, ces deux abrutis c’étaient moqués de nous, juste pour bâcler leur mission et rentrer au bercail le plus vite possible…

_Votre voyage pour nous rejoindre s’est-il bien déroulé ?

_Hum ! Mis à part la chaleureuse obligation des deux pendards qui nous ont demandés de venir, le voyage s’est bien passé oui.

Celui-là, je l’avais en travers de la gorge depuis un moment. Il nous regardèrent tous en silence, puis le Commandant se tourna vers les autres.

_Sur tout ceux que nous avons envoyés, seuls deux d’entre eux sont revenus pour l’instant, n’est-ce pas ?
_Oui, Lethor et Téok.
_Je vois,
soupira-t-il. Je trouvais ça étonnant qu’ils soient rentrés aussi vite. Je leur dirai deux mots quand j’en aurai le temps…

Puis le Commandant se tourna à nouveau vers nous.

_Veuillez nous excuser pour ce comportement, vous êtes tombés sur deux fortes têtes. Enfin, l’important est que vous soyez quand même venus. Approchez voulez-vous.

« En fait on est quand même obligé si je comprends bien…Eh ben…»

Nous nous approchâmes donc de la table et regardâmes la carte. Le Commandant nous expliqua alors la situation.

_Depuis pas mal de temps maintenant, une rumeur s’est répandue dans tous le territoire Nalcien. Et nous espérons qu’elle n’ait pas encore dépassée la frontière. C’est une rumeur très étrange, mais qui est devenue tellement prononcée, que nous ne pouvons plus nous permettre de l’ignorer. Elle parle d’un rocher géant qui serait apparut, flottant dans le ciel d’Erasia, et qui abriterait peut-être un nouveau territoire inexploré…

« Co…comment ?! Un…un territoire ?! Une nouvelle terre ?! »

Mes yeux commencèrent à s’écarquiller de plus en plus.

_Cette sorte d’« île », continua le Commandant, n’est bien sûr affichée sur aucune carte…

« Affichée…sur aucune carte…! »

_Il s’agit d’un phénomène entièrement nouveau dont nous ne connaissons même pas l’origine. Et nous avons peur qu’il ne tombe aux mains de…entre de mauvaises mains. C’est pourquoi nous avons besoin de personnes inconnues, qui ne font pas partie de l’armée pour aller voir ce qu’il en retourne.

« Aller découvrir…un nouveau continent… »

_Votre mission consiste à vous rendre sur cette île, et récolter toutes les informations que vous pouvez sur la faune, la flore, voir s’il y a une civilisation, découvrir l’origine de cette terre, etc…tout ! Quand vous aurez appris tout ce qu’il vous sera possible d’apprendre, vous reviendrez ici-même faire votre rapport.

« Mais c’est du grand voyage, ça ! »

_Si vous n’avez pas de Pokémon Vol, nous pourrons vous en procurer. Et si vous revenez sains et sauf avec des informations, nous vous récompenserons largement pour service rendu à l’armé Nalcienne.

Mon esprit de voyageur prit tellement le dessus que mes mains tremblèrent un peu, et mes yeux pétillèrent. C’était pour moi un rêve, une joie, une rareté à ne jamais manquer : aller découvrir un endroit qui n’existait sur aucune carte. Dans un élan qui m’aurait fait presque peur, oubliant momentanément les mésaventures de ces derniers jours, je saisis le bras de Kira en portant mon regard vers lui.

_Qu’est-ce que t’en dis ? Demandai-je avec le sourire.


[Désolé d’avoir bouffé une bonne partie de l’histoire^^" Je pense qu’à partir de là tu peux finir : le topic s’arrête quand on va chercher les montures]
Raiden Ôkami
Raiden Ôkami
Informations
Nombre de messages : 290

Fiche de personnage
Points: 93
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty Re: [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Kira Okada le Sam 10 Nov 2012 - 11:29

[ Désolé pour le temps de reponse ><]

Nous entrâmes alors dans ce camp militaire qui en me plaisait guère, si le je pouvait je ferais demi tour, mais , cela nous attirerait des problèmes, surtout que nous ne savions pas pourquoi ils nous demandaient, nous le saurons tôt ou tard.

Des tentes étaient dressées un peu de partout, des gardes et chevalier se baladaient et surveillaient les tentes. Nous arrivâmes devant la plus grande tente du campement ce qui ne m'impressionnait guère. Mon pauvre Yokai devait rester dehors, je lui caressais la tête et lui demandait de rester calme et tranquille afin de ne pas faire de bêtise. Il s'asseya devant la tente et nous regardait entrer à l'intérieur.

Une fois à l'intérieur, des hommes vieillis par le temps et les âges étaient là. Une table remplie de tout un tas de babiole et de cartes étaient devant eux mais aussi devant nous. Cela me semblait de plus en plus étrange, hors de question que je parte en guerre où que je combatte pour eux. Malheureusement, je fus une tout autre chose qui se présenta à nous. Je restais les bras croisés. Raiden s'était chargé de faire les présentation. Leur explication était des plus étranges...une énorme rocher serait apparus pas loin de ce camp...et nous devions l'explorer ?! Faire notre rapport ?! Pour qui ils nous prenait ! Nous n'étions que de simple voyageurs ! Pas des héros de légende, leur gardes, chevaliers pouvait remplir cette tâche et étaient plus qualifiés que nous.
Décidément les militaires n'avaient aucune intelligence. Ils nous envoyaient dans un continent inconnu et sans doute dangereux...ma réponse était déjà dite d'avance !

Je regardais Raiden espérant qu'il était de mon avis, mais je fus assez surpris de le voir si enthousiaste, dans sa tête s'imaginait déjà sur cette terre, lui en pleine exploration...il rêvait d'aventure...J'allais essayer de luis faire comprendre qu'il en était hors de question si en plus nous devions monter sur une monture volante et aller dans les airs. Mais Raiden m'attrapa le bras et me regardait comme un enfant suppliant de lui accorder ce souhait. Je le regardais un peu pensif et pensa quelques instant.

- Raiden je...

Je ne voulais pas quitter Erasia personnellement et laisser Mangriff et Yokai seuls...j'avais peur qu'il leur arrivent quelque chose. J'essayais de trouver un moyen de l'en dissuader mais le fait de dire que cela pouvait être dangereux et que nous ne savions pas où nous mettions les pieds...n'était pas une raison suffisante et je pensais que le fait que cela soit inconnu était la source de l'excitation de Raiden. Je décidais de me ranger...il m'avait beaucoup aidé depuis notre rencontre...je devais bien le remercier...

- Bon....Très bien...allons voir ce continent.

Les vieux chefs nous donnèrent quelques provisions et une carte pour nous repérer un minimum. Après être sortis de la tente, nous nous dirigions vers un vieil homme qui louait des montures Vol. Nous en prenions deux et nous nous préparions à cette expédition. J'allais voir mes Pokemon et leur expliquais la situation...je leur demandais de rester ensemble et de ne faire aucune bêtise pendant notre absence...et que si je ne revenais pas au bout de quelques semaines...ils retourneraient à leur liberté. Je les regardais une dernière fois et nous prîmes notre envol.

Je me demandais dans quelle galère je mettais encore retrouvé...moi qui est le vertige...monter sur ce volatile n'était pas la meilleure solution...

_________________
Le tranchant d'une lame de couteau qui découpe la chair....
Ce sang rougeâtre et noir de haine et  de colère, de tritesse s'écoulant sur ma peau nacrée....
Je lui ai ouvert la porte pour qu'enfin elle me vienne en aide...
Cette vie fut entre mes mains mais je ne la retiendrait pas....et à cette instant seulement je connaitrais enfin ma délivrance...
Kira Okada
Kira Okada
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 125
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Une rumeur innatendue... Empty Re: [ Clos ] Une rumeur innatendue...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum