[ Clos ] La grande traversée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] La grande traversée

Message par Invité le Dim 29 Juil 2012 - 23:03

Je suis partis ce matin. Hier soir, quand on m'a enfin déclarer  ma sentence, et ramener dans mes appartements, j'ai décidé de quitter un temps cette ville. Plus rien ne me retient ici. je pars donc vers le sud. On me suis encore. Le meilleur moyen que j'ai de le semer, c'est encore d'entrer dans la jungle. J'ai besoin d'être seul, Personne ne peut me comprendre? trois jours ont passer et, jamais on ne m'a laisser une minute tranquille, à effectuer mon deuil. .

J'arrive devant l'épaisse forêt, et n'hésite même pas, j'entre directement. Elle s'épaissit très vite. j'avance sans trop de mal, mais mon poursuivant y arrive aussi. Deux heures passent. Je continue encore vers le sud, dans ce piège de lianes et de fougères. Je perd de vue mon poursuivant quelques instant, mais il me retrouve encore.

D'un coup, il disparaît. J'ai trébuché sur une grosse racine. J'attend, mon poursuivant me rejoint, passe à côté de moi, il ne m'a pas vu. J'en profite. Je me relève lentement. Je vois maintenant distinctement la personne qui me suivait. C'est un homme grand et musclé et me cherche partout. Je me baisse pour pas qu'il me repère. Il se retourne dans tout les sens, puis continue vers la forêt d'émeraude. Une fois qu'il a l'air asse loin, je me décide à bouger. Je pars droit vers l'est. Le désert, là je sais que personne ne me suivra pas.

La journée étant bien avancée, je me prépare à passer ma première nuit hors de chez moi, dans ces bois. Je ne peux pas faire de feu, car sinon, l'homme pourrait me repéré. Alors que la lumière décroit, je sors Kietsu. Elle pourra me tenir chaud cette nuit.

Le lendemain je repars. Une autre journée entière a essayer de passer entre les arbres.  Une autre journée bien difficile, sans manger. Durant la traversée, j'ai trouvé un point d'eau, c'est déjà ça. La nuit arrive à nouveau. Je sors à nouveau la petite chienne. Cette jungle n'est pas faite pour elle. Une nouvelle nuit. Mais mon calvaire est bientôt terminé. A force d'avancer, je finirai bien par sortir.
Le lendemain, rebelote, la journée passe, je ne voit que des arbres. La lumière commence à décroître, quand j'aperçoit enfin le fin de mon périple. La sortie, enfin. Je cours comme je peux. Affamé, je n'ai mangé de la journée que des feuilles. Mais c'est un mal nécessaire.

A peine sortit, je regarde autour de moi. Je vois la plaine, et droit devant, le désert. je préfère rester ici, pour ce soir. Demain je serai tranquille, personne ne me suivra là-bas. Pour ce soir, je vais rester contre le pokémon, à l'abri des arbres. Je ne me risquerai pas. je ne sais pas ce qu'ils me  veulent, mais je ne me risquerai pas.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum