[ Clos ] En attendant la bonne opportunité [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] En attendant la bonne opportunité [Solo]

Message par Kaé le Jeu 4 Oct 2012 - 19:01

[Contrainte n°2 : Insister sur la psychologie du personnage.]


Kaé s’immobilisa un moment devant les grands remparts de la cité. Ils lui paraissaient très grands. En tout cas, plus grand que d’habitude. Ne sachant pas où allait d’autre, elle franchit les murailles, observant la masse de personnes qui entraient et sortaient de la ville. Elle avait beau être dans les montagnes, Omashu n’était pas isolée pour autant, loin de là. Elle était resplendissante et vivante, animée et agréable. Kaé avait toujours aimé venir ici ; quand son père lui proposait de l’accompagner en ville, elle acceptait à chaque fois sans réfléchir, c’était la grande sortie du mois ! Certains amènent leur enfant au cirque, le père Xianghua amenait sa fille en centre ville.

L’intérieur de la ville était le même que dans ses souvenirs. Les maisons qui se superposaient, le système de transport innovant et amusant, les gens qui se bousculaient, tout ça tout ça. L’attention volatile de la gamine avait du mal à choisir où regarder, il y avait tellement de choses à voir en un seul coup. À force de s’aventurer, elle finit par atterrir elle ne savait comment sur un rebord, assez en hauteur, pouvant contempler la ville et son agitation en contrebas. Là, il y avait un enfant qui suppliait à sa mère d’acheter une friandise. À côté, un homme vendait ses choux pour « pas cher ! » comme il disait. Plus loin, deux amoureux se promenaient en se tenant la main. Et encore plus de gens faisaient encore plus de choses, contribuant à cette effervescence magnifique.

Kaé laissa son regard se promener. Elle n’était même pas certaine de la raison de sa présence ici. Après avoir quitter son village, c’était le seul chemin qu’elle connaissait et elle l’avait suivi. Peut-être espérait-elle croiser quelqu’un. Quelqu’un qui pourrait la convaincre de faire demi-tour et de rentrer à la maison. Nalio n’était-il pas censé prendre des cours à l’académie d’ici ? Son seul ami devait probablement être en train de s’entrainer quelque part dans la ville, si ça se trouve en compagnie de son pire ennemi ! Mais Kaé ne voulait pas chercher l’académie, elle avait justement peur de lui tomber dessus à Ishitso… Ce bon à rien, elle voulait lui faire mordre la poussière, mais elle savait qu’elle n’avait pas encore le niveau. Il fallait qu’elle continue à s’entrainer.

Mais elle avait plus de maitre avec qui s’entrainer.
Il était parti.
Comme ça.
En la laissant derrière.

Comment avait-il pu faire une chose pareille ! Il savait à quel point sa situation était bancale et fragile ! Elle lui avait fait confiance, et il lui avait tourné le dos. Il s’était barré sans même penser aux étudiants qu’il laissait derrière, tels des orphelins. Kaé n’était rien sans lui et ses leçons, et elle n’avait pas envie de trouver un autre maitre. On ne change pas de tuteur comme de chemise ! Tout comme on ne livrait pas des pauvres jeunes encore incapables de se défendre contre leurs parents tout seuls ! Des petites perles d’eau salée naquirent au creux des yeux de la gamine lorsqu’elle repensait encore au geste de son maitre. Pourquoi avait-il fait ça ? Était-ce sa faute ? Devait-elle se racheter ? Et où avait-il disparu non de Dieu ! Il aurait au moins pu laisser un indice ou un signe, leur disant au moins de pas s’inquiéter… Parce que pour s’inquiéter, Kaé se faisait un sang d’encre pour lui ! Et l’indifférence de tout le monde la mettait encore plus en rogne. Les gens n’en avaient donc rien à faire de Maitre Hiashi ? Parce que pour elle, il avait été à ses yeux presque plus important que son père.

Et son père tient, parlons en ! Quel scélérat avait-il été, retournant sa veste ainsi au dernier moment ! Il avait toujours supporté sa fille, la laissant faire ce qu’elle voulait, pour qu’elle « s’épanouisse », et paf ! Là, tout à coup, du jour au lendemain, tout cela ne lui convenait plus ? Il fallait qu’elle arrête son apprentissage pour retourner faire des études « normales » ? Non mais il en était hors de question ! Comment  avait-il pu espérer une seconde que ça allait se passer comme ça ? Non monsieur, même si encore mineur, Kaé n’allait pas se laisser faire ! Elle ne demandait qu’une seule chose quoi, c’est qu’on la laisse se bagarrer en paix ! Mince à la fin !

C’était probablement la faute à sa mère si son père s’était lui aussi retourner contre elle. Ah celle-là, quelle garce ! Cherchant toujours une excuse pour lui ruiner sa vie ! Depuis que Kaé pouvait marcher, elle l’avait contrainte dans sa manière de s’habiller, de penser, et d’intention pour son avenir ! La gamine n’avait jamais eu l’intention de reprendre la boutique de fleurs, ça elle l’avait bien fait comprendre, et non, on continuait quand même de l’ennuyer avec ça ! Genre elle en avait quelque chose à faire que sa mère ne trouve pas de racheteur ou quoi… En ce qui la concernait, on pouvait bien la rayer cette fichue boutique de malheurs, elle en avait rien à faire !

La gamine soupira. Elle voyait pas ce qu’elle espérait ici, à regarder la foule se mouvoir. Ce n’était pas comme si son maitre ou son meilleur pote allait apparaître comme ça, d’un coup, ce serait top facile. Mais elle n’allait pas la désespérer pour autant. Elle était décidée d’abord à retrouver son maitre, ensuite à progresser, puis à botter les fesses d’Ishitso, et pour finir, à prouver à ses parents qu’elle n’avait pas besoin d’eux pour réussir.

Elle descendit de sa corniche, se laissant glisser par le flot de personne vers la sortie de la ville. Sur le chemin, elle piocha dans sa minuscule réserve d’argent pour s’acheter une brioche, parce que bigre, il faisait faim quoi. Une fois devant les grandes portes à nouveau, elle lança un dernier coup d’œil au chemin de son village, puis prit la direction opposée.

Ils allaient voir ce qu’il allait voir… Ishitso et ses parents avaient intérêt à se tenir à carreaux, car elle allait revenir, ça c’était sûr, et quand elle reviendrait… Ca n’allait pas toujours être beau à voir.

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Staff • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1300

Fiche de personnage
Points: 53
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum