[ Clos ] Running down a dream [Ruby Stone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Running down a dream [Ruby Stone]

Message par Edward Harris le Ven 16 Nov 2012 - 22:17

Les adieux avaient été brefs. Ed avait des rapports assez particuliers avec son père, à la fois père et fils, patron et employé et amis. Le jeune homme quittait le domicile familial sans inquiétude vis-à-vis de son père. L'apothicaire était encore dans la force de l'âge et tout à fait capable de s'occuper seul de la boutique qui générait un chiffre d'affaire plus que suffisant pour vivre confortablement. Il envisageait néanmoins de recruter un assistant pour "continuer à se la couler douce" en l'absence de son fils. Quant à la réciproque, Mr. Harris avait toute confiance en la débrouillardise de son fils et semblait aussi serein que s'il l'envoyait faire une course à l'épicerie du coin. Il lui avait néanmoins donné un vieux sac en cuir appartenant à sa mère.

Edward avait atteint la sortie de la ville et avait déjà l'impression d'être à des lieues de chez lui. Il était pourtant allé bien plus loin que ça à de nombreuses reprises - pas plus tard qu'il y a quelques jours, lorsqu'il avait rencontré son Nidoran - mais c'était différent cette fois. Cette impression de liberté lui faisait un peu tourner la tête. A vrai dire il n'avait même pas commencé à réfléchir à sa destination. Il y avait tellement à explorer... Il fit donc ce que dictait la logique et alla s'asseoir sur un muret tout près des portes de la ville pour réfléchir à la situation. Un départ précipité se solderait fort probablement par un piteux retour à la maison, la queue entre les jambes, et l'échec n'était pas une option. Avant de disparaître, Ruby lui avait fourni de précieux conseils sur la manière d'utiliser Nidoran en combat et il avait putôt hâte de les mettre à profit.

Il ouvrit le sac que lui avait donné son père et fit l'inventaire du contenu : quelques pokéballs, des potions - qu'il avait assez ironiquement préparé lui-même quelques jours plus tôt - et un vieux carnet relié. Le jeune homme l'ouvrit et le feuilleta rapidement : il contenait des pages entières de notes écrites en pattes de mouche sur des pokémon, des attaques, des lieux... La dernière page portait l'inscription "A ma partenaire, tu reviendras de toute façon" et était signée R. Tuesday. Edward sourit. Sa mère n'était jamais revenue mais le carnet, lui semblait parti pour de nouvelles aventures.

Une page attira son attention lorsqu'il y aperçut le nom de son pokémon. Elle décrivait le processus d'évolution de Nidoran via les pierres de lune et posait l'hypothèse d'un lien quelconque entre l'espèce et les cycles lunaires. La page mentionnait une île au sud de Lo'Mai qui serait liée à la Lune. Edward décida que ce serait sa prochaine destination. Par défaut il avait envisagé de se rendre à la capitale de Terros pour réfléchir ensuite à la direction que prendrait son voyage mais le mystère soulevé par le carnet était trop alléchant pour ne pas être élucidé.

Ed' rangea le carnet et attrapa la ball de Nidoran. A peine sorti, le petit pokémon se mit à gambader joyeusement autour de son dresseur.

_ Ohla, du calme ! fit le jeune homme avec un grand sourire. Le pokémon grimpa sur le muret et s'approcha calmement de lui. J'ai pensé qu'on pourrait aller sur l'île de la Lune pour commencer. Je sais pas ce que t'en penses mais apparemment ma ça pourrait être intéressant... Le pokémon le regarda d'un air interrogateur en penchant la tête sur le côté. Et bien entendu tu comprends pas un mot de ce que je d... AÏE !

Le Nidoran lui avait asséné un vilain coup de tête dans le bras et le regardait avec des yeux furibonds en couinant. Il avait visiblement l'air plutôt vexé.

_ Ok, ok... Tu me comprends... Tu pourrais frapper moins fort la prochaine fois. Bon... On risque de devoir se battre, à un moment où un autre... Si on se fait attaquer par des pokémon sauvages, ou peut-être même contre d'autres dresseurs... Enfin... Si toi tu veux pas te battre je veux pas t'obliger. Voilà...

En guise de réponse, le petit pokémon s'élança au pas de course et sauta pour lancer un double-pied dans le vide. Emporté par son élan en l'absence de cible, il se réceptionna à terre par une roulade et fit demi-tour en dérapant pour revenir vers son dresseur, affichant ainsi clairement sa volonté de combattre.

_ Alors je crois qu'on est d'accord... Très bien Nido... Hmmm... Le garçon s'arrêta en réfléchissant. Il faudrait te trouver un nom, tu ne crois pas ? Je peux t'appeler Nidoran mais... C'est comme m'appeler "Humain", c'est ridicule... Voyons voir... Ah, je sais ! s'exclama-t-il au bout de quelques instants. Comme t'es plein de piquants partout, on peut t'appeler Spike ! C'est pas très original, mais c'est plutôt sympa comme nom, tu trouves pas ?

Le pokémon manifesta son acquiescement en courant en cercle et en couinant de manière enthousiaste.

_ Ok Spike... C'est parti alors ?


Il n'avait pas fini sa phrase que son compagnon s'élançait déjà sur le sentier qui quittait la ville. Avec un grand sourire, il se tourna une dernière fois vers sa ville natale avant de le rejoindre.
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 309

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Running down a dream [Ruby Stone]

Message par Ruby Stone le Lun 19 Nov 2012 - 21:14

«
Je sais que tu es affamée mais ça ne se mange pas ça... Enfin ! Helga ! Les insectes ça fait partis de ton régime ! Et puis tu as déjà dévoré un marchand en partant !
»

Le jeune homme fit fuir le papillon qui ne se le laissa pas dire deux fois, il déguerpi au plus vite. Décidément, elle mangeait tout le temps. Avant d'être forcé de partir pour le nouveau continent, elle avait déjà dévoré un homme, mais ça c'est parce qu'il avait effrayé la petite femelle dans la poche ventrale. Et en redescendant... et bien rebelote ! Elle avait encore dévoré un marchand qui avait, là encore, effrayé la toute petite. Bon bah... mangé une fois de plus. Ruby n'y pouvait pas grand chose, il avait été élevé du début de son enfance à maintenant par cette matriarche qui mangeait sans pitié n'importe quoi. Il avait appris à laisser la nature se charger seule de comment réguler la population des créatures de ce monde, donc il n’arrêtait tout simplement pas sa pseudo-mère dans ses appétits sanglant.
Il n'en était pour le moins pas aussi sauvage que ça car, il à tout de même reçu une éducation et une base de savoirs humains, jusqu'au jour tragiques ou il perdit tout et ou il fut élevé par la Kangourex. Aider le plus faible et botter le cul aux mécréants ? Protéger la femme et l'orphelin ? C'était quoi ces notions ? Non ! Il avait vécu trop longtemps auprès de mère nature pour comprendre que les choses n'obéissaient qu'à la règle du plus fort. Que ce soit physique ou mental, par la ruse ou la pure chance. Il n'agissait donc jamais quand il voyait des êtres humains faire la guerre pour une question de territoire. Enfin, il n'agissait pas... c'était vite dit. Si ! Cela lui arrivait de faire son "preux chevalier", mais loin de vouloir la gloire ou la considération, il n'agissait que dans certaines conditions. Il ne prenait parti pour aucun camp. Il ne choisissait de défendre que les personnes seules ou en infériorité numérique extrême. Du moment que les personnes à protéger dépasser le nombre de trois, il considérait ça comme un groupe et n'agissait donc pas. Il se fichait de qui avait raison ou qui avait tord, son but premier étant de régler le problème puis de partir sans demander son reste.

Bon ! Ou aller à présent ? Et puis surtout ! Pourquoi l'armée de Terros l'avait ramené ici ? Le voilà revenu à son point de départ, enfin, avant de partir pour le continent, un peu forcé, il s'était trouvé ici pour un festival. Cela faisait deux évènements totalement imprévus dans son voyage pour la vie.

«
Oui oui ! Je sais que tu ne va pas manger ça, tu ne souhaites pas t'empoisonner
»

Si le Nidoran face au duo n'avait pas eu de piquants empoisonné sur son dos, il se trouverait actuellement dans l'estomac de la femelle. Il avait un dresseur ? Et ?
avatar
Ruby Stone
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Running down a dream [Ruby Stone]

Message par Edward Harris le Jeu 22 Nov 2012 - 0:01

Il n'avait pas fallu bien longtemps pour que les ennuis leur tombent dessus. Enfin ennuis... Ca restait encore à confirmer mais Ed' avait un pressentiment bizarre sur cette rencontre, probablement parce que l'autre dresseur avait mentionné "manger" dans une phrase qui parlait de Spike.

Ils les avaient vus arriver de loin, il faut dire qu'avec un pokémon de plus de 2m de haut il était compliqué de ne pas se faire remarquer. En particulier quand le dit pokémon passait son temps à chercher quelque chose à se mettre dans l'estomac. Dans un premier temps, Edward avait planifié de passer son chemin sans déranger le voyageur. Après tout ils ne se connaissaient pas et il devait avoir mieux à faire... Et puis Ed' avait toujours un peu de mal avec les nouvelles têtes alors...

C'était hélas sans compter le gros pokémon qui regardait Spike en salivant, sans toutefois se risquer à l'approcher de trop près. Mais le pire dans tout ça, ce qui poussa Edward à s'arrêter c'est que son dresseur avait l'air de trouver ça parfaitement normal. Que les pokémon aient des instincts... prédateurs, ça semblait logique, mais le dresseur était censé savoir ce que ça signifiait d'avoir un compagnon et l'importance que ça pouvait avoir et... Un peu d'empathie que diable !

Edward s'arrêta donc et dévisagea le jeune homme qui se tenait face à lui. Il faisait à peu près sa taille et était sensiblement plus costaud. Ah et en plus de ça il portait une épée à la taille. C'est dans des cas comme celui-ci qu'il se félicitait d'être non violent. A ses côtés, un Spike ultra tendu tapait du pied par terre sans quitter du regard le monstre qui lui faisait de l'ombre.

_ Spike, du calme, fit l'apothicaire d'une voix ferme. Mes excuses, je crois que votre pokémon le stresse un petit peu.

Alors ça pour de la mauvaise foi... Ed était au moins aussi tendu que Nidoran et débordait littéralement de colère à la simple pensée de son compagnon dévoré. Certes les piquants empoisonnés le protègeraient de toute façon mais... quand même ! Il prit une grande inspiration et desserra les poings, réussissant même à afficher son habituel demi-sourire.

_ Je m'appelle Edward et... voilà Spike. Euh... Qu'est-ce que vous venez faire à I'Mai ?

Maintenant qu'il s'était arrêté, plus d'autre choix que de faire la conversation. Il espérait simplement qu'il n'était pas tombé sur un psychopathe ou quelque chose du genre. Même pas une heure après sont départ ce serait vraiment le comble ! Et pourvu que son Nidoran sache se tenir. Avoir un monstre affamé en colère contre son pokémon ne faisait absolument pas partie des plans de carrière du jeune homme.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 309

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Running down a dream [Ruby Stone]

Message par Ruby Stone le Mar 4 Déc 2012 - 23:02

«
I'mai ? On est sur I'mai ? Mais... mince, moi qui pensais qu'on était sur l'île de la lune, c'est bête... et ça m'arrange dans un sens, pas vrai Ma' ?
»

Poussant un léger grognement, ressemblant un peu plus à un gargarisme, la femelle sembla approuver l'affirmation de son fils. Elle reniflait l'air de sa grande gueule, tel un t-rex, ce qu'elle était, elle cherchait une odeur appétissante. Dans un petit galop, des bruits de pas, de sabots très exactement, se répercutèrent derrière le jeune homme. Une tête passa derrière les jambes du jeune homme, le nouvel arrivant fixait les inconnus en se demandant bien ce qu'ils pouvaient être. Un humain et c'est quoi ce truc jamais vu ? Un truc violet recouvert de piquant. Il gratta le sol du pied avant de repartir vagabonder dans les environs, intrigués par ce qu'il voyait.
«
Décidément, j'ai dû me tromper, pourtant la végétation est tout à fait similaire ! Bon ! Le continent maintenant !
»

Comment ça, il a oublié quelque chose ? Se présenter ? Nul besoin, il à déjà presque oublié qu'il était en présence d'un autre personnage. Il se perdait dans ses pensées, voilà qui ne risquait pas lui attirer beaucoup de sympathie de la part des gens.
Il soupira un instant, se disant qu'il devrait traverser, encore, sur le dos de sa compagne, avant de relever les yeux. Tien ! Quelqu'un ! Ah oui ! C'est vrai, il n'était pas seul ! Se perdre en pensant n'est pas commun, mais dans le cas du jeune homme, c'est très courant.
Il fit deux pas se dirigeant on ne sait ou et s’arrêta, un doigt sur le menton, pensif. Il resta un instant ainsi avant de revenir à la réalité. Il leva les yeux vers le jeune homme et lui fit un signe de salut de la main, bref mais concret.
Ses yeux se voilèrent encore une fois, comme s'il calculait quelque chose, ou comme s'il sentait qu'il allait se passer un truc. La femelle reptilienne se laissa aller à la recherche d'une proie satisfaisante, soulevant d'un pas lourd sa masse. Elle s'engouffra derrière des fourré, s'en allant chercher un truc à se mettre sous la dent.

Le jeune homme resta là, seul, sans bouger. Il saisit soudainement la garde de son sabre et l'en tira, usant du fourreau comme d'une double lame. A peine eut-il effectuer cela, tel un assassin qui se serait jeté sur l'homme face à lui, inquiétant, il fit volte face, écrasant sa lame contre celle d'une autre personne qui venait de lui sauter dessus.
Le garçon le repoussa et fit deux pas en arrière, calme et serein. Cet homme l'avait suivis depuis Tenkeï, donc, il avait bien raison de se sentir épiés. L'homme se jeta sur lui, épée en avant. Ce débutant semblait seulement écouter les ordres de "pas de fuyard dans l'armée de Terros". Pour Ruby, il n'a jamais souhaité intégré un escadron pour le continent volant, il y avait été forcé. Donc aucune raison pour s'en vouloir.
Son fourreau fit remonter la lame, lui donnant un angle qui n'avait plus rien de mortel, et son sabre fendit l'air dans un coup de taille fulgurant, fendant l'homme en deux à partir de son bassin. Il laissa le corps tomber, le pauvre homme ne devait pas encore réaliser qu'il venait de perdre ses jambes, mais il n'aurait pas le temps de hurler sa peur et sa douleur, le sabre transperça la gorge du type, étranglant dans le sang son cri. L'homme arrive au monde par un cri, et le quitte généralement en poussant aussi un cri.
Ruby retira sa lame, lui donna un coup sec dans l'air, rejetant le sang de la lame sur l'herbe. Après l'avoir passé dans l'herbe, il la rengaina et remis son arme en place contre sa hanche. Il ne semblait pas plus choquer ni plus froid que tout à l'heure. Il venait de tuer un homme et c'est comme s'il avait cueilli des pâquerettes. C'est ça, le fait d'avoir été élevé exclusivement dans le monde sauvage.
avatar
Ruby Stone
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Running down a dream [Ruby Stone]

Message par Edward Harris le Mar 11 Déc 2012 - 1:50

Non, là, vraiment, c'était le pompom, la goutte d'eau qui fait déborder le vase, l'étincelle qui met le feu aux poudres le...

Edward prit une grande inspiration pour se calmer. Positiver... Il fallait po-si-ti-ver. Non, vraiment, avec un départ comme celui-ci, la suite de son voyage ne pourrait de toute manière pas être pire. Tomber sur ce type bizarre qui avait une conscience et un savoir-vivre proches du néant, l'air passablement dangereux et un dinosaure de 2m de haut comme compagnon, on pouvait rêver bien mieux comme première rencontre. Mais quand il se mettait à découper des gens en deux, non. Juste : non. Ca ressemblait trop à une mauvaise blague pour être réel. C'était la première foutue personne qu'il croisait, juste après être parti de chez lui et il tombait sur un psychopathe fini !

Il ferma les yeux et appuya son pouce et son index contre ses paupières closes pour essayer de faire passer le mal de tête qu'il sentait poindre, avec un succès plutôt mitigé. Bon. Réfléchir. Le bon côté des choses, c'était que le type avait rengainé son arme, indiquant qu'il ne comptait pas lui sauter dessus pour l'égorger... Au moins pour l'instant. Deuxième argument en faveur de l'autre dingue : c'était pas lui qui avait commencé. Oui, ce vieil argument que tous les gamins en dessous de l'âge de 10 ans utilisent systématiquement quand ils sont pris à se battre. Mais il fallait tout de même lui reconnaître ça, c'était l'autre, là, qui gisait par terre coupé en deux, qui lui avait sauté dessus, et vu l'épée qu'il avait dans les mains c'était pas pour lui faire un câlin. Bon et puis... Il avait un petit quelque chose de sympathique... Enfin, avant de se mettre à découper de la chair humaine au moins.

Et puis d'ailleurs, pourquoi un homme armé lui avait sauté dessus ? Il y avait bien une raison, les gens ne s'entretuaient pas pour le plaisir. Ou alors il était grand temps de rentrer à la maison et de poursuivre une vie calme, sûre et sans objets tranchants derrière un comptoir. Pour le coup, l'idée de partir en courant ne semblait plus si bonne après tout. Combien de malades dans le genre pouvait-il y avoir encore dans les parages, hein ? A choisir, il préférait rester près de celui qui avait gagné et qui n'avait pas l'air - pas trop, tout du moins - méchant. Simple mesure de sécurité tant qu'il ne savait pas ce qui se tramait.

A ses pieds, Spike était aux aguets, prêt à partir à l'attaque pour protéger son dresseur. La petite créature cornue était plutôt téméraire, apparemment, mais Edward estimait que c'était son rôle de protéger son pokémon, aussi plaça-t-il son pied devant lui pour l'empêcher d'avancer et le protéger d'une éventuelle attaque... Le pokémon ne se démonta pas et repassa devant non sans gratifier son dresseur d'un bon coup de tête dans le tibia qui le fit grimacer de douleur. Il préféra donc renoncer, le Nidoran ayant l'air plutôt têtu... et de toute façon il se sentait plus rassuré à l'abri derrière une boule de piquants empoisonnés en colère, aussi petite qu'elle fut.

_ Euh... Ok euh... Excusez-moi mais euh... Il s'est passé quelque chose pour qu'il vous saute dessus comme ça ou... ? Non parce que vous voyez, j'ai pas franchement envie qu'on ME saute dessus comme ça.


C'était sans doute idiot, mais ça semblait être le mieux à faire, continuer la conversation... Enfin continuer à essayer de la lancer, plus exactement. L'autre en face n'avait pas l'air plus perturbé que si il s'était découpé un morceau de saucisson devant une bonne bière, donc autant faire comme si rien ne s'était passé et tenter d'ignorer les deux motiés humaines qui traînaient dans l'herbe à tout juste quelques mètres, pas vrai ?

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 309

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Running down a dream [Ruby Stone]

Message par Ruby Stone le Mer 23 Jan 2013 - 22:18

«
Mmmh ? Non ! Ne vous inquiétez pas ! C'était juste un soldat qui n'aimait pas beaucoup les hommes qui ne veulent pas s’enrôler dans l'armée, même par la force.
»

Il lui sourit le plus simplement du monde. Il reprit lentement un visage un peu grave, calme, posé. Ses mains se posèrent sur ses hanches, soupirant d'agacement. Cela pouvait faire tâche de laisser un corps ici ! Enfin ! N'importe qui pouvait découvrir ça et deviner facilement ce qu'il était arrivé. Quant-à deviner qui était son assassin, ça, c'était une autre paire de manche. Il regarda la grande femelle. A priori, il lui avait fourni un casse-croute. Bon ! Les êtres humains sont trop sensibles, il devait distraire l'attention de ce jeune homme.
«
Bon ! Et si tu me montrais la côté la plus proche pour rejoindre le continent ? Vois-tu, je ne m'y connais pas vraiment en direction, ton aide serait appréciable.
»

Son bras s'enroula autour des épaules de cet inconnue, l'emmenant dans une direction tout autre à celle ou se trouvait le corps du type qu'il venait de découper comme un fruit trop mûr. Il l’entrainait, le forçant plus ou moins à avancer, vers on ne sais ou, il ne le savait pas lui même. Quand il s'agissait de se diriger, Ruby ne se posait jamais de question, c'était Helga qui s'en chargeait. Alors qu'ils n'avaient pas eu le temps de faire 10 mètres, des os se mirent à se briser, d'étrange son, comme si on arrachait la chaire d'un corps, commença à retentir. Le petit faon du jeune homme vint se positionner à ses côtés. Lui non plus n'avait pas l'air de vouloir assister au "gouter" improvisé de la femelle T-rex.
«
Tien ! Racontes-moi un peu ta vie, ce que tu fais par ici, depuis quand tu voyages, comment à tu trouver ton compagnon de route ! Je veux tout savoir !
»

Non pas qu'il se fichait de cela, loin de là, enfin, il n'étais pas non plus des plus impatient de savoir cela, il cherchait, avant tout, à faire oublier ce que venait de voir cet homme. Les humains sont d'un sensibles, et d'une morale, dans le monde animal, là ou à été élevé Ruby, qu'importe qui se fait tuer et pour qu'elle raison. C'est la loi du Talion ! Mangé ou être mangé, tel est la règle ! Tout les moyens sont bon pour survivre, et personne ne vous juge car chaque créature sait pourquoi vous faites cela car elles font de même ! C'est une sorte de respect bestiale ! Les plus faibles, pas forcément les plus petits ou les impuissants, serviront à faire perdurer son chasseur, ce dernier, par la suite, pourra être à son tour une proie ou par un événement quelconque, tragique, ou bien à cause de l'âge, il devra à son tour rendre des comptes. D'autres se repaitront de son corps ou le décomposeront, et tout recommencera, c'est ainsi, c'est un cycle, celui de la vie et de la mort, étroitement lié.
Le blond passa sa main libre dans ses cheveux, regardant toujours devant lui. Il se demandait quelle serait leurs prochaine destination.
avatar
Ruby Stone
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Running down a dream [Ruby Stone]

Message par Edward Harris le Dim 24 Fév 2013 - 19:43

Edward s'était littéralement fait alpaguer par le jeune homme qui l'entraînait sans le brusquer à l'écart des lieux du massacre. Pour être totalement honnête, il en était plutôt soulagé. Il avait beau faire de son mieux pour faire abstraction du cadavre sanguinolent qui gisait juste à côté, il commençait à avoir de plus en plus de mal à ignorer l'odeur de mort qui se faisait doucement sentir ainsi que le filet écarlate qui coulait lentement sur le chemin en direction de ses bottes. D'après ce qu'il avait compris, le type - dont il ignorait toujours le nom d'ailleurs - était un déserteur de l'armée. Edward n'avait pas d'a priori par rapport à ça. Il avait passé toute sa vie à I'Mai, loin de la guerre et ne savait donc pas ce que c'était, mais il pouvait fort bien comprendre que ce n'était pas une partie de plaisir, et il n'aurait sans doute pas été plus enchanté si on avait voulu le forcer à s'enrôler.

Bon, évidemment, dans son cas c'était surtout parce qu'il se voyait très mal tuer qui que ce soit, ce qui posait un problème fondamental en cas de guerre. Son interlocuteur avait l'air beaucoup moins regardant vis à vis de la vie humaine et devait donc avoir une raison bien à lui... Peut-être ne supportait-il tout simplement pas la discipline militaire ? En tous cas il n'avait pas vraiment le style du trouffion obéissant, c'était donc l'hypothèse la plus probable. Edward le comprenait, renoncer à sa liberté pour aller tuer des inconnus n'était pas un destin des plus enviables. C'était tellement mieux de... tuer des inconnus en étant tout à fait libre ? C'était *tellement* mieux. Voilà qu'il se mettait à faire de l'ironie dans sa tête... Ca en disait long sur son état nerveux. Le bruit horrible d'os brisés et de chair déchiquetée qui se fit entendre à peine quelques secondes après qu'ils aient quitté les lieux du crime n'arrangea rien et Edward dût prendre une grande inspiration pour ne pas céder à la panique.

Il voulait savoir par où aller pour rejoindre le continent... Edward tenta de reprendre ses esprits pour réfléchir quelques secondes : il n'était pas vraiment doué pour les directions mais il était sorti par la porte Sud et le continent était au Sud Est, donc il fallait aller...

Il se ravisa au dernier moment en réalisant quelque chose. Dans l'absolu, la meilleure solution pour aller sur le continent consistait à suivre la route au Sud et à bifurquer à l'Est plus loin, ce qui lui permettrait de trouver un transport pour Palma qui était la ville portuaire la plus accessible. Edward se dirigeant vers le Sud également, ils devraient donc faire route ensemble. Non pas qu'il ne veuille pas de la compagnie de l'homme, mais il n'était pas vraiment rassuré, et venait de penser à un détail important : si l'armée était après lui, d'autres soldats risquaient de se pointer, et si il l'accompagnait il avait toutes les chances de se retrouver dans des problèmes dont il ne voulait pas.
Il se dégagea du bras posé sur son épaule et formula un des mensonges les plus honteux qui lui avait été donné d'imaginer.

_ Euh... Si vous voulez rejoindre le continent, allez par là, fit-il en pointant la direction Est du doigt. Vous trouverez bien quelqu'un qui pourra vous emmener.


Il réussit à afficher un sourire forcé malgré la culpabilité qui lui tomba dessus lorsque l'épéiste lui demanda gentiment de raconter sa vie. C'était dommage, ils auraient pu bien s'entendre... Enfin à condition de rester hors du délire "je découpe des gens en deux comme un ninja découpe des pastèques volantes". Un mensonge de plus ? Au point où il en était hein...

_ Désolé, je resterais bien discuter mais je suis vraiment pressé, j'ai un message urgent à délivrer... J'espère que vous trouverez facilement quelqu'un pour vous emmener sur le continent...


Il s'éloignait déjà le long du chemin tout en parlant. Il fit signe à Spike de commencer à avancer lui aussi et gratifia l'inconnu d'un grand signe de la main avant de se retourner et de filer aussi vite qu'il pouvait sans qu'on ait l'impression qu'il fuyait.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 309

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Running down a dream [Ruby Stone]

Message par Ruby Stone le Mar 26 Fév 2013 - 14:40

C'est que les gens s'enfuient vite pour un rien ! Attend ! On ne part pas comme ça, sans demander son reste ! Et puis il t'a posé des questions ! Mais ! Reviens ! Il va rien te faire ! Il est pas méchant ! Mais ! Stop ! Il va pas te violer, il ne sait même pas comment la procréation se déroule ! Reste donc ici pardi !
«
Pas si vites voyons !
»

Mais il était déjà partis. Décidément, les relations humaines n'était pas son fort. Après tout, il avait toujours vécu dans la nature, ce n'était pas étonnant que nouer avec des êtres humains soit plus compliqués qu'espéré. Enfin !
Il se gratta machinalement la nuque, se demandant bien pourquoi il lui avait indiqué un lieu différent de la destination ou il allait. Par déduction, quand on va déposer un message, on va au port, c'est là ou se trouve tous les centres d'envois de message, que ce soit par les aires ou par les mers. Il y en avait aussi dans les villes, alors... pourquoi allait-il dans une direction contraire à celle indiqué ? Il devait être pressé comme il l'avait dit, et n’a pas du réfléchir à ce qu'il à dit. Parfois les lèvres vont plus vites que la pensée.
Bon, il prendrait la même direction que ce bonhomme, pas parce qu'il ne le croyait pas, mais parce qu'il se fiait à son flair, enfin, à son instinct, plus développé qu'un autre.

«
Finis ton casse croute, on y va
»

La femelle regarda le jeune homme et le faon s'en aller. Si elle ne voulait pas se faire distancer, elle devrait laisser la carcasse, ou bien l'emporter. Deuxième solution ! Manger en marchant ne lui posait aucun problème.
Bon ! Ou irait-il à présent ? Pas que cela soit fatiguant mais il n'avait jamais réellement de but. Tien, il avait aussi cet autre bonhomme là. Mais c'était un timide, à priori. Il n'était pas sortis depuis qu'ils avaient quittés le monde du ciel, peut-être à t-il simplement le mal du pays ?
Ils ne prirent guère de temps pour arriver à la côté, bien qu'ils ne croisèrent pas l'autre jeune homme en route. Dommage !
Bon ! Une embarcation... tien celle-là ! Tout le monde en bateau !
L'air marin, le vent vivifiant, le jeune homme souriait, content. Tien, quelqu'un hurlait sur la plage. Le jeune homme lui fit un signe de la main. Il lui ramènerait son embarcation, enfin, elle se ramènerait toute seule... à supposer qu'elle ait une conscience propre. Sa destination et son but, une fois pied à terre, seront les mêmes : voyager là ou le vent les portes, là ou leurs jambes peut les amener, sans se soucier du monde, du reste.
Ah bah ! Le voilà le bonhomme ! Tien ! Il ne semble pas apprécier l'eau. Il reste dans son coin, c'est une chose en soit, c'en est une autre que de faire partie de l'équipe du jeune homme. Cependant, l'embarcation est bien trop exiguë pour qu'il se trouve trop loin. Tien ! Il fait quoi ? Il est en boule ? Qu'elle créature étrange, mais le jeune homme s'en fichait, c'est lui qui avait voulu le suivre, pas l'inverse.
avatar
Ruby Stone
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 18
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Running down a dream [Ruby Stone]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum