[ Clos ] Perle Fragile 2 [Solo/Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Perle Fragile 2 [Solo/Terminé]

Message par Ishizu Yggdrasil le Mar 20 Nov 2012 - 20:50


Le jeune homme avait raccompagné Kajin' à bon port, ne s'en faisant pas trop pour elle. Elle avait était prise en charge par les guérisseurs de son pays, point en plus pour la rassurer. Elle n'avait plus besoin de lui, et puis, elle devait se reposer, elle n’avait pas besoin d'un trublion qui viendrait là dérangée alors qu'elle pouvait avoir le confort d'un coq en pâte sans lui. Il ne savait donc pas quoi faire. Tien ? Et pourquoi ne pas passer une épreuve ? Mais il y avait quoi d’intéressant ?

— Tu veux mon avis, de toute façon tu va l'avoir, fais Hunter, tu va voir, plus tard, tu me remercieras !
— Euh ! D'accord... Mais Yume Mugen... s'il te plait... la prochaine fois préviens avant une apparition surprise tu veux ? Je vais finir par être cardiaque si ça continue.
— Et nous restons à Alfen !
— Qui ça nous ? Et pourquoi tu dis ça ? Je ne vais pas aller quelque part que je sache
— Oh si ! File à Arkan, une vie t'attend, un ami d'Olympe, tu dois respecter les désirs de tes protégés ! Et nous, tes trois plus anciens compagnons !
— Non ! Non ! J'ai perdu Gyoosei une fois, je veux plus qu'on se quitte ! Et puis Treshan et mon plus fidèle ami ! Je refuse ! Et toi ! Tu m'as toujours donné la voie à suivre ! Et puis d’où tu sors ça ?
— Regarde-là ! Elle à laissé un ami là-bas, elle ne pensait pas à l'abandonner, elle c'est juste sentie... griser par les évènements, et maintenant, elle veut retrouver son plus vieil ami. Et ta voie ne va pas s'écarter d'un iota, de plus, n'oublie pas qu'on ne suit jamais le même chemin, on bifurque toujours sur des pentes plus abruptes ou des chemins plus agréables ! Et puis tu ne va pas nous quitter longtemps, juste quelque jours, le temps d'aller là-bas et de revenir, parce que tu as intérêt à partir, et vite ! Surtout si tu ne veux pas rater ton épreuve ! File ! File !

Il n'eut pas le temps de répondre, Hasamu, en rase motte, l'avait chopé avec ses pattes arrières, s'envolant donc aussi tôt, braillant des inepties plus stupides les unes que les autres, ne remarquant que maintenant que ses trois Pokémon les plus anciens le regardait partir d'un coucou de la patte. Gyoosei rayonnait... fortement secoué par le Typhlosion, comme une simple torche.

Et voilà comme il s'était trouvé à Arkan, une nouvelle fois, pour une histoire d'ami de sa Minidraco. Effectivement, elle s'était montrée particulièrement impatiente tout ce temps. Et une fois arrivé... c'était devenu une furie, elle avait plongée dans l'eau presque aussitôt.
Oui... il se souvenait du jour ou elle les avait rejoints. Elle avait était blessé et avait était envoyé sur ce pont. Elle aurait vécu une vie sauvage et frêle, et serait peut-être morte à l'heure qu'il est, s'il n'avait rien fait pour la protéger et la soigner. Il n'avait même pas envisagé à cette époque à l'avoir comme compagne de route. Décidément, tout ses Pokémon arrivaient d'une façon extraordinaire.
Enfin ! En attendant, ça lui faisait oublier un peu le froid, même s'il pelait ! Heureusement que Puni était sorti, il s'était collé à son mouton et à sa douce laine. Le Pokémon n'avait rien exprimé, il espérait juste ne pas laisser échapper quelques volt ci et là par inadvertance. Loin de lui de vouloir lobotomiser son dresseur. Et Balarga ? Elle péchait ! Une liane dans l'eau et elle attendait. Le froid ? Comment pouvait-on avoir froid quand on avait un dresseur tout attentionné qui vous filait la seule veste avec intérieur fourrure qu'il portait avant ça ? Non ! Il n'y à que lui qui allait chopper froid !

Soudainement un chant retenti. Se penchant au dessus de l'eau, il vu une chose scintiller. Une lumière émanait des profondeurs et remonté, doucement, accompagnés par ce son composé de deux voix qui semblaient fait l'une pour l'autre.
Olympe réapparut, poussant un petit cri de joie, et s'entortilla autour de la liane de la Bulbizarre pour remonter à leurs niveaux. D'un petit raclement de gorge sonore, elle sembla appeler la lumière à elle. L'eau s'écarta, laissant voir une Olympe... légèrement plus petite... et surtout d'une couleur fuchsia prononcé !

— C'est lui ton ami ?

Secouant vivement la tête, elle sembla l'adjoindre à se ramener ici. Il hésita un moment, ne semblant pas très rassuré, un petit discours sembla se dégager entre les deux serpents de même race mais de couleurs différentes, et il finit par monter, s'éloignant légèrement une fois arrivé en haut. Craintif, chétif, blessé. Ishizu pouvait tirer une conclusion rapide, peut-être fausse, mais qui semblait plus que probable. Du fait de son étrange teinte, il avait été rejeté de tous, il devait certainement être très seul. Il devait aussi être la proie de certain, mais tous n'avaient pas dû s'attaquer à lui, Olympe, qui avait bien grossi et grandi depuis qu'elle était avec son dresseur, avait dû être un peu comme sa protectrice, une amie agissant comme une sœur, sans l'être pour autant.
Elle se mit alors à fixer son dresseur, ses yeux devinrent alors totalement noire et globuleux, comme des yeux de merlans frits. Le jeune homme soupira, se gratta la tête et sourit au nouvel être.

— J'ai compris ! J'ai compris ! Mais avant ça, est-ce qu'il veut venir ? Le souhaite t-il ? Je ne veux pas l'y obliger et l'arracher à son lieu de vie !

Il tendit la main en direction du Pokémon étrange tout en lui souriant, s'accroupissant à sa hauteur. L'animal n'avait pas l'air de vouloir accepter cette invitation, comme si sa crainte des humains était plus forte qu'un avenir toujours plus radieux parmi des personnes et des Pokémon qui l'apprécieraient comme s'il était normal. Le jeune homme farfouilla dans son sac et trouva un pot de miel. Avec un peu de chance... Oui il en restait ! Du pain, il était encore bon, trempé dedans ! Voyons voir s'il comprenait mieux le message avec un appât qui n'avait rien à voir avec tout ce qu'il pourrait manger s'il venait.

— Je ne peux pas te promettre d'être le meilleur, je ne peux pas te promettre que tu n'auras jamais de moments douloureux avec nous, mais je peux te promettre, en plus d'être nourris, d'être constamment affectionné, que ce soit par moi, mes amis, qui deviendront peut-être les tiens si tu nous joins. Je n'avais rien prévu de tout ça et ça me tombe sur le nez mais, j'aime cette tournure, et j'ai envie de t'aider ! Alors ? Marché conclu ?

Il hésita. Il avait parfaitement compris, et puis, au pire, Minidraco le lui traduisait. Il hésita, mais la faim fut plus forte, et il se jeta sur le bout de pain enrobé de sucre liquide comme un rapace sur sa proie. Il le grignota très vite de son côté, se lécha les babines, et sembla triste qu'il n'y en ais pas eu assez. Un autre bout de pain regorgeant de nectar se trouvait encore dans la main du jeune homme. Il revola ce morceau, et après avoir fait le même manège, toujours la faim au ventre, remarqua encore une autre part dans la main du garçon. Et si ? Peut-être que ? Et puis ? Pourquoi pas après tout ? Il ne semblait pas spécialement méchant...
Il s'approcha et mangea, plus doucement et sans le chiper, le morceau, finissant par lécher les doigts du jeune homme. Soudainement il se recroquevilla, sentant une baffe arriver comme des fois certains lui en donnait, mais non, rien ne vint, sauf une douce caresse. Le jeune homme lui grattait le dessous de l'oreille... et c'était d'un agréable.

— Et tu ne connais pas la meilleure ? Tu n'auras même plus froid ! Regarde !

Olympe se jeta sur lui, se faufilant sous la chemise de ce dernier. MON DIEU DE BORDEL DE CIEL D’ARCEUS ! Elle était gelée la petite ! Avec un tel plongeon dans des eaux si glaciales en même temps. Il lui tendit la main, l'invitant à se réchauffer auprès de son corps, de son amie déjà lové autour du radiateur humain. Il avança un peu, encore un peu, et finit par foncer à son tour. Ou mais ! C'est qu'il fait bien meilleur ici ! Ah mais c'est le rêve cette chaleur ! Parlez pour vous, y en un qui claquait des dents !
L'affaire était entendue ! Ils allaient partir quand le jeune homme s’arrêta.

— Il te faut un nom ! Que dis-tu de Brocéliande ? Ça te va ? Pas de réponse ? Ça vaut donc acceptation ! Brocéliande, bienvenu au sein de l'équipe des bras cassés d'Ishizu Yggdrasil et sa bande !

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum