anipassion.com

[ Clos ] Analyse [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Analyse [Solo]

Message par Lehna le Jeu 3 Jan 2013 - 16:39

[Contrainte n°8 : Retourner dans son passé.]


Après avoir enfin atteint les berges du pays de la terre, Lehna avait suivi les conseils des habitants et avait passé la nuit à l’auberge Sasabe ou elle s’était endormie comme une pierre. Son voyage l’avait épuisée, et c’était la première fois depuis longtemps qu’elle pouvait profiter de sa chambre seule avec son équipe, elle profita alors longuement de l’occasion. Après s’être renseigné auprès du responsable de l’établissement, elle apprit que le lendemain, un de ses clients devaient prendre la route qui allait jusqu’à Palma, et que peut-être avec une petite rémunération, il accepterait de la conduire.

C’est ainsi que le matin suivant, elle était assise à l’arrière d’une large charrue contenant du foin, tirée par deux larges Tauros. L’homme qui l’avait prit en charge était un fermier très agréable, qui ne posait pas de question qui aurait pu mettre la demoiselle mal à l’aise et qui partageait volontiers son repas. Il avait prévenu que le voyage prendrait quelques jours et qu’il leur faudrait peut-être dormir à la belle étoile, mais elle avait accepté néanmoins. Elle était fatiguée de marcher, et peut-être qu’avec cet homme, ses péripéties de voyage seraient moins accablantes.

Le chat posé sur ses genoux, la demoiselle la caressa en essayant de faire le point sur son excursion depuis son départ. Elle avait rencontré cette fille à Arkan, qui lui avait apprit l’existence même de ce concours auquel elle se rendait. Sans elle, elle aurait sans doute continué à monter vers le nord, cherchant à rejoindre l’autre grande ville de Mizuhan, traquant sa cousine. En ce moment, elle ne faisait même pas semblant de lui courir après, suivant son propre but. Elle voulait se mesurer à ce concours d’art et d’expression, qu’elle était sûre de remporter. Sa Saphir était la plus gracieuse et magnifique créature sur cette terre, personne ne pouvait lutter contre son charme ou douter de sa supériorité par rapport aux autres. Depuis qu’elle était toute petite, la Chaglam avait prouvé être faite sur-mesure pour ce genre d’exercice, mais c’était à peine maintenant qu’elle avait l’occasion de s’y frotter réellement, et Lehna n’avait pas l’intention de laisser passer cette chance sous prétexte que Nina ne voulait pas rentrer au bercail, ce qu’elle pouvait comprendre d’ailleurs. Elle non plus n’avait aucune envie de retourner dans sa prison, si dorée soit-elle. On était accablé d’un ennui mortel là-haut, et le nombre de jouet qu’elle avait été extrêmement limitée. Certes, elle s’était bien amusée avec son fiancé et cette autre pimbêche, mais cela n’avait pas duré longtemps.

C’était d’ailleurs cela qui l’avait poussé à penser devenir une championne d’arène. L’idée lui été venue alors qu’elle s’était arrêté chez un vieux couple qui lui avait fièrement brandi une photo de leur fils avec l’une de ses huit personnes d’exception. La pensée de pouvoir s’installer à un tel post avait tout de suite séduit la princesse, qui y voyait l’occasion de se poser en continuant à pouvoir s’amuser avec ses marionnettes préférés, et son père ne pourrait rien faire contre. Si ces souvenirs étaient bons, l’arène d’Arkan était occupée par une noble de la cité, qu’il lui serait, après avoir fait ses preuves, facile à détrôner si elle le souhaitait. Mais elle devait se montrer apte à prendre cette place, et pour l’instant seule Givre avait l’âme d’une combattante, et son niveau laissait encore à désirer.

Givre… elle l’avait attrapé peu de temps après avoir repris cette décision, d’ailleurs. Dans des circonstances qui ne lui avait pas plus, à l’époque. Elle avait rencontré ce bon à rien de Soriu, après avoir eut droit à ce pervers d’Ys. Le second ne l’avait que peu énervé, après lui avoir prêté une partie de sa chambre. Cependant, le garçon de Mizuhan avait vraiment tiré sur les fils de sa patience. Ce garçon avait été insupportable avec sa pimbêche d’amoureuse qui croyait tout savoir de la vie, sans courage et sans résolution. Maitre de l’esprit, il utilisait son don pour manipuler physiquement et injecter ses pensées dans l’esprit des gens. Quel faible ! Manier les gens de la sorte était un coup à se faire avoir, on ne pouvait les forcer à penser une chose, ils finissaient forcément par se rendre compte de la manigance, eux ou leur entourage au bout d’un moment. Elle avait vu cela se faire au palais, elle savait de quoi il s’agissait. Pour pouvoir commander quelqu’un, il fallait lui faire croire que l’idée venait de lui, plutôt que de la lui bourriner dans le crâne. C’était si lâche de la princesse en était répugnée, mais il lui avait aussi dévoilée une de ses plus grandes faiblesses. Si elle rencontrait une autre personne de la sorte, elle n’avait aucun moyen de protéger ses pensées de lui. Elle devait trouver une manière de créer un mur de fer autour de son esprit, de sceller définitivement en elle toutes ses émotions qui, dévoilées, pourrait faire échouer ses plans.

Après, elle avait rencontré l’océan et son roi. Cette masse d’eau géante l’avait perturbé, et seule sa nuit avait réussit à clamer un peu ses sentiments. Elle était encore sous le choc des visions qu’elle avaient vues, mais commençait à relativiser. Kyogre était énorme, et alors ? Qu’est-ce que cela pouvait lui changer, à elle, personnellement ? Rien. Elle s’était laissée emporter par la nouveauté, le changement, et avait oublié que si la mer n’avait pas de maitre, c’était parce que personne n’avait encore osé s’élever au niveau de son soit disant roi. Dés qu’elle le pourrait, elle s’occuperait de corriger cette erreur, et se proclamerait maitresse de l’océan lui-même.

Les jours passant, ses sentiments s’apaisèrent d’autant plus, alors qu’elle décortiquait les choses qui s’étaient passés avant qu’elle ne quitte Mizuhan. Son voyage à Terros était plus tranquille et agréable, et une fois arrivée à Palma, elle put profiter d’un dernier repas avant de se préparer et embarquer dans un petit canot qui la guidait vers sa destination finale, la Ville Lunaire où elle pourrait enfin prouver sa valeur.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum