[ Clos ] Retrouvailles de branches en branches [PV Willow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Retrouvailles de branches en branches [PV Willow]

Message par Ninj le Dim 20 Jan 2013 - 5:17

« Comment ? Vous n'habitez pas ici?! », s'offusqua Ninj.

Après s'être laissé tombé d'épuisement sur l'une des nombreuses chaises en bois de cette étrange taverne, Ninj avait enfin pris la peine de questionner plus précisément les deux jeunes gamins sur leurs origines. Malheureusement, alors qu'il croyait les ramener chez eux, le chercheur venait seulement d'apprendre qu'il s'était laissé guidé par deux enfants qui ne connaissaient absolument rien à la région.
Deux jours ! Ils avaient passé deux longues journées à patauger dans cette immense canopée avant d'enfin trouver un véritable signe de civilisation ! Ces deux marmots lui avaient pourtant certifié qu'ils connaissaient l'endroit comme leur poche... mais à priori, il était inutile de chercher à croire la moindre parole sortant de leur bouche. Ou plutôt, de leur esprit...


« Bien sûr que non, nous n'avons plus de chez nous depuis que nos parents ont été tué dans un incendie! », Répondit la fille par télépathie avant d'éclater de rire.

Désespéré, Ninj se passa une main sur le visage. Qu'est-ce qui était le pire ? S'être fait berner par ces enfants comme un idiot, ou apprendre de façon aussi pitoyable le destin funeste de leurs parents ? Quoi qu'il en soit, il n'osa pas répondre, bien plus gêné que les deux enfants après cette révélation.

En plus d'être particulièrement mystérieux, ces gamins étaient vraiment perturbants. Bien que, selon leurs dires, ils ne soient âgés que de huit et douze ans respectivement pour la fille et le garçon, ils semblaient vivre de façon complètement autonome, livrés à eux-même dans la nature. Alors qu'il avait cru les prendre sous son aile le temps du trajet, c'était finalement eux qui l'avaient aidé à traverser la canopée...
Autre point intriguant : leurs pouvoirs de transformation. Les deux enfants semblaient prendre un malin plaisir à changer leur apparence régulièrement. Sauf exception, ils choisissaient un physique de leur âge, et gardaient toujours leur peau mate. Mais pour tout le reste, que ce soit leur couleur de cheveux, les traits de leur visage, ou leur vêtements, Ninj n'avait probablement jamais vu leur véritable apparence. Aujourd'hui, la fille avait une magnifique chevelure rousse qui lui arrivait jusqu'aux épaules, tandis que le garçon avait opté pour une coupe de cheveux brune beaucoup plus courte, laissant presque entrevoir le sommet de son crâne.


« Bon, passons... », Reprit Ninj. « De toute façon, j'imagine que je dois vous remercier, puisque sans vous, je ne serais pas paisiblement installé dans cette chaise pour déguster un... un... enfin, ce truc. »

Ninj leva son verre, observant son contenu d'un air intrigué. Le liquide était vert... un magnifique vert proche de l'émeraude. Etant donné qu'il s'était laissé conseillé cette boisson par les deux gamins, il n'était pas certain de vouloir la boire... mais d'un autre coté, sa curiosité le poussait à vouloir goutter absolument tous les mets que ce nouveau continent pouvait offrir.
Ce n'est qu'en sentant plusieurs regards perplexes se tourner vers lui qu'il décida de boire son verre l'air de rien. Il était inutile de chercher à passer inaperçue dans cette ville. Il avait tout d'un étranger : non seulement il ne parlait pas la langue des habitants de cette ville, mais en plus il était habillé... normalement ? Du moins, normalement pour son pays. Une simple chemise, et un pantalon bleu en toile. Sauf qu'ici, les gens semblaient tous porter un tissu qui n'existait nulle part ailleurs sur Erasia.
Mais revenons sur la première difficulté de ce choc culturel : la langue. Ninj s'était retrouvé comme un idiot à l'entrée de la ville... n'imaginant pas une seule seconde que la vie puisse être à ce point différent sur cette terre, il avait commencé à salué un garde comme il l'aurait fait en plein Omatsu, avant de lui demander le chemin d'une taverne. Et si les deux gamins l'accompagnant n'avaient pas servi d’interprètes... sans doute se serait-il rapidement retrouvé dans une cellule.


« Oui, oui, oui ! Tu nous dois tout ! Alors vu que j'ai déjà ton chien, maintenant je veux... que tu nous montres tes dessins ! Tu voulais dessiner le dieu non ? Tu dois donc bien dessiner ! », lança la gamine, toute excitée.

Le dieu... tient, c'est vrai ça. Ils ne s'étaient pas gênés pour lui mentir à lui aussi ! Comme quoi, même les créatures légendaires ne sont pas omnisciente. Amusé par la remarque de la gamine, Ninj commença à fouiller dans son sac pour retrouver son carnet de croquis.


« Malheureusement, tu vas être déçue... », Commença-t-il, en arrachant effectivement une moue déçue à la gamine face à lui. « Je dessine comme un pied. Mais pour mon travail, je suis obligé de prendre des croquis de tous les Pokémon que je peux croiser. Ca n'a pas besoin d'être réaliste, je dois juste noter les proportions, les traits caractéristiques, et tout ce qui me semble important. »

Et en effet... les dessins figurant dans ce carnet n'étaient pas des plus réussis. Ninj réussit même à arracher un sourire amusé au garçon en tournant les pages. Ces deux-là étaient vraiment le jour et la nuit... la gamine ne faisait que de parler, et était toujours à essayer de piéger Ninj dés que l'occasion se présentait, tandis que le garçon ne parlait que très rarement et gardait toujours un air sérieux à vous faire froid dans le dos. Il n'était pas complètement renfermé, il répondait franchement à la moindre question que le chercheur lui posait. Mais il ne cherchait jamais à aller plus loin, et encore moins à engager lui-même la conversation.

Il y avait également une autre personne qui restait silencieuse depuis son arrivée sur Tenkei : La Voltali de Ninj. Une fois qu'ils furent sortis de la Canopée, elle accepta enfin de marcher à l'air libre et de se comporter normalement. A présent, elle dormais paisiblement, roulée en boule derrière la chaise de Ninj, gardant tout de même les oreilles dressées à l’affût du moindre danger.
Quand au dernier participant de ce long voyage, Arcanin, il passait son temps à jouer avec la gamine. Néanmoins, aujourd'hui, il semblait beaucoup moins foufou que les deux jours précédents. Probablement à cause de la hauteur : l'animal avait peur de tomber... d'un coté, quelle idée de bâtir une ville sur les branchages d'un arbre géant ? Ninj lui-même n'était pas très rassuré à l'idée de se balader sur des poutrelles de bois suspendues dans le vide... mais visiblement, cet endroit était-là depuis des lustres, et personne ne semblait craindre l'altitude. Il était venu ici pour visiter, il fallait bien qu'il se fonde un peu à la masse.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles de branches en branches [PV Willow]

Message par Willow Einlee le Jeu 24 Jan 2013 - 1:13

Willow soupira, quelque peu épuisée de son voyage et le fait de simplement lever la tête vers l’arbre la découragea de la marche à suivre. Elle avait entendu parler des nouveaux endroits, et avait donc décidé de si rendre et elle avait fini par débarquer ici, Dyrinn? C’était bien comme ceci que le garde avait répété le mot à plusieurs reprises en lui montrant le village qui se trouvait dans l’arbre géant. Elle avait fini par se faire comprendre en gesticulant et avec l’aide de son carnet de dessins, elle devait surtout avoir l’air d’un touriste perdu, ce qui était amplement le cas. Lame, l’Insécateur, regardait les alentours sans relâche s’assurant que personne ne prendrait sa compagne de dos ou ne lui ferait aucun mal.

Willow sourit au garde, quelque peu fatiguée et changea la page gribouillée de son carnet pour reprendre sa conversation silencieuse devant l’homme qui semblait absorbé par ces dessins. Elle se mit rapidement à dessiner la façade d’un établissement, un intérieur accueillant, avec plusieurs tables où les gens mangeaient et ensuite une chambre impersonnelle. Elle lui montra et il hocha la tête et sembla parler et elle ne sourit, ne comprenant absolument rien de ce qu’il avait pu lui dire. Il hocha joyeusement la tête et pointa une direction plus haute dans l’arbre. Il pointa les chemins de bois et lui montra 4 doigts avant de prendre le crayon des mains et de dessiner divers petits aides qu’elle rencontrerait sur son chemin et ce qu’elle pensa être l’enseigne de la taverne.

Elle sourit et hocha la tête en murmurant un délicat merci. Elle glissa sa main libre dans son sac et en sortit un petit bonbon au miel qu’elle glissa avec douceur dans la main de l’homme avant d’en prendre un pour elle-même. Elle le salua et commença à monter, ne pouvant s’empêcher de regarder le tout nouveau paysage qui l’entourait Elle vit ce qui leur servait de marché, les commerces ambulants.

Ce qui marqua le plus Willow fut le troc qui semblait remplacer l’argent, lesgens s’échangeaient des objets pour d’autres. Elle se fit délicatement accoster par une fillette qui semblait apprécier un de ces bracelets de file colorées. Elle tirait doucement déçu en voulant l’attirer vers une des petites boutiques extérieures ou une femme qui devait être sa mère ou soit une grande sœur. La femme sembla surprise avant de froncer les sourcils en regardant sa fille. Ils échangeaient des paroles et la fillette tirait doucement sur le bracelet en regardant sa mère. Willow ne savait que trop faire, regardant l’échange sans trop parler gardant un œil sur Lame qui ne savait trop comment réagir. Même ce dernier semblait aussi confus que sa maitresse et aucun danger n’était visible.

Willow finit par baisser les yeux, regardant les divers objets sur la table. Des fleurs, quelques bijoux en parfait état et faite main, mais ce fut l’épais carnet de cuir qui attira son attention. La couverture était gravée de belle façon, d’un brun pâle, représentant les quatre éléments. Elle le caressa du bout du doigt, timide avant de lever les yeux vers la femme qui la regardait. L’échange était terminé et la femme pointa le livre puis son bracelet, parlant à nouveau. Willow hésita à peine, enlevant le bracelet pour le lui donner et la femme lui donna le livre. Willow la remercia et revient sur ces pas pour reprendre sa route en glissant sa nouvelle acquisition dans son fourre-tout. Lame vient se poster à ses côtés toujours aussi silencieux. Elle lui caressa le bras délicatement glissant son sur son corps recouvert de cicatrices. Elle leva la tête vers lui, regardant son seul œil ne pouvant s’empêcher de le faire comme à chaque fois. Elle caressa sa joue, attirant son attention sur elle et lui sourit tendrement. L’Insécateur borgne glissa le dos d’une de ces lames contre la peau délicate de son bras, lui rendant sa caresse avant de ramener son attention vers l’avant. Elle glissa distraitement les mains dans sa chevelure blanche, détachant sa queue-de-cheval pour lala transformer en une longue tresse qui cascada sur son épaule avant de venir battra sa hache à chacun de ces pas. Elle retira son manche long brun qu’elle coinça dans son fourre-tout. Elle portait un léger chandail vert aux manches courtes, dévoilant son tatouage de poisson sur son épaule. Son pantalon de toile noir remontait sur ces genoux et des bottillons de marche terminait le tout.

Elle fit le trajet en silence, regardant tout autour d’elle, cherchant les points de Reppert que lui avait fourni le garde pour finir par trouver la taverne. Elle y pénétra avec un plaisir certain, laissant échapper un mince soupire de plaisir. Quelques regards se tournèrent vers elle, une tête blanche attirait toujours les regards. Elle descendit vers le comptoir sans trop regarder les gens qu’il y avait dans la salle quelque peu intimidée. Lame la suivait de près, n’appréciant pas les regards sur sa maitresse, il glissa un sombre regard autour de lui, les regards se détournèrent en un rien de temps. Elle sortit son calepin et fit signe à la serveuse et griffonna un verre d’eau, le pointant également du doigt :

-je pourrais avoir un verre d’eau s’il vous plait?

La serveuse hocha la tête et lui apporta un breuvage verdâtre. Willow fut surprise, mais prit le verre et y prit une gorgée, le breuvage était rafraichissant et agréable au goût. La serveuse la regardait joyeusement, venant même caresser ces cheveux curieusement. Willow rit délicatement, quelque chose de cristallin et d’agréable qui résonna dans la salle.

Lame avait fini par tourner la tête dans la salle, regardant de son seul œil les gens qui s’y trouvait. Ce dernier fut attiré par une tache jaune au sol, quelque chose de beaucoup trop familier et remarqua également le deuxième étranger qui se trouvait ici, Ninj. Il le fixa, visiblement surpris et même incertain du mirage qui se trouvait devant lui.

_________________
Tout ce que je dois faire, c'est de rester fidele a ma Doctrine...
Tout simplement suivre son coeur, c'est ce que cela signifie.

Lame___________________Cinda_____________Knight
Lv 40___________________Lv 41_______________Lv25
avatar
Willow Einlee
Informations
Nombre de messages : 207

Fiche de personnage
Points: 71
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles de branches en branches [PV Willow]

Message par Ninj le Dim 27 Jan 2013 - 5:35

Les oreilles de la Voltali remuèrent, dérangées par un son anormal au sein de la taverne. Une phrase… une phrase compréhensible. Et surtout… une voix qui lui était étrangement familière. Surprise, la renarde électrique quitta le monde des songes pour vérifier si son instinct lui disait vrai. Fouillant la taverne du regard à la recherche du propriétaire de cette voix féminine, elle fixa un par un ces humains aux visages inconnus qui peuplaient la taverne. Mais finalement… ce n’est pas sur une humaine que son regard s’arrêta en premier, mais sur une créature verte aux lames aiguisées. Une créature qui ne venait pas d’ici… un Insécateur.
Quant à sa propriétaire… son physique ne correspondait pas exactement au souvenir qu’elle avait de cette jeune femme, mais elle se rappelait parfaitement de son nom : Willow. Par quel miracle était-elle arrivée jusqu’ici ? Elle allait certainement bientôt le savoir… a priori, le Pokémon de l’amie de Ninj les avait repérés également. Il ne restait plus qu’à réveiller un des deux humains… car oui, visiblement, les humains étaient toujours aussi peu attentifs au monde qui les entourait.

Le chercheur était bien trop absorbé par sa discussion avec ses deux jeunes compagnons pour remarquer l’arrivée du moindre voyageur au sein de la taverne. Amusé par la médiocrité de ses propres dessins, il riait de bon cœur en tournant les pages, essayant de décrire ces "choses" supposées représenter divers Pokémon d’Erasia aux deux enfants de Tenkeï. Mais tandis qu’il s’emportait dans ses explications, la renarde lui mordit brutalement le mollet.
Ninj ne la réprimanda pas. Pour que sa Voltali réagisse aussi brutalement, elle devait avoir quelque chose d’important à dire. Observant sa Pokémon avec curiosité, Ninj suivit lentement son regard… jusqu’à tomber sur un visage connu. Un visage étrangement différent de celui de ses souvenirs… mais un visage qu’il ne pourrait jamais oublier, qu’importe les déchirures qui viendraient s’y poser.

D’un coup sec, Ninj se redressa, renversant par mégarde sa chaise derrière lui et son verre qu’il tenait en main. L’ensemble de la taverne se tourna vers lui. Certains commençaient à pester contre ces étrangers qui faisaient plus de bruits qu’autre chose… mais il s’en fichait. Ses yeux écarquillés fixaient la demoiselle accompagnée d’un Insécateur sans pouvoir s’en détacher.


« Willow… Willow, c’est bien toi ?! », Hurla-t-il à moitié en clignant des yeux.

Il avait rêvé de ce jour des mois durant… il était resté sans nouvelle d’elle depuis leur séparation brutale. Le choc avait été terrible… en plus d’être sans patrie, il avait perdu cette femme pour laquelle ses sentiments se bousculaient… et aujourd’hui, tandis que sa vie prenait un nouveau tournant et qu’il se remettait enfin de ses blessures, le hasard la ramenait à lui…

Comme hypnotisé par cette femme qu’il n’avait vu qu’en rêve ces derniers mois, Ninj s’avança d’un pas hésitant, s’attendant à ce qu’elle disparaisse à nouveau avant qu’il n’ait le temps de l’atteindre. Mais non… elle était là… elle restait là ! Derrière-lui, les deux garnements restaient perplexes, ne comprenant pas la réaction de leur compagnon de voyage. Son Arcanin également semblait légèrement perdu. Evidemment, il reconnaissait Willow… mais il n’avait jamais vu son maître agir ainsi. Cela l’avait tellement perturbé qu’il n’osait pas bondir sur la jeune femme comme il l’aurait fait dans n’importe quelle autre situation ! Au lieu de ça, il restait simplement immobile à fixer Ninj sans comprendre.
Par contre, fait encore plus surprenant, la renarde au pelage hérissé s’était redressée à son tour pour rejoindre Lame et le saluer. Mais avant qu’elle n’ait le temps de dire quoi que ce soit… Ninj reprit la parole :


« Le blanc te va si bien… », Commença Ninj en détaillant chaque changement qui avait frappé son amie. « Mais que t’est-il arrivé ma douce ? As-tu été attaquée par les gardes d’Omatsu ? »

Omatsu… rien qu’en y repensant, il brulait de rage. D’un geste lent, il tendit le bras pour poser sa main contre la joue de la jeune femme, à l’endroit où une cicatrice prenait place de son cou jusqu’à son œil.

« J’ai tellement attendu ce jour… j’ai tellement voulu te revoir… », Continua-t-il sans savoir comment formuler le reste de sa phrase.

Il était abasourdi. Il voulait la prendre dans ses bras, s’excuser de ne pas avoir pu l’aider tout ce temps, pleurer de tristesse devant ses blessures… il s’imaginait tant de choses qu’il n’arrivait plus à agir.
Voyant que Ninj ne se remettrait pas de sitôt, la Voltali ne prit pas la peine d’attendre plus longtemps. Sérieuse, malgré toute l’émotion qui se faisait sentir dans le cœur de son dresseur, la renarde questionna l’Insécateur à son tour :


« Tu m’as l’air d’avoir bien souffert… comment vous êtes-vous retrouvés ici ? Ninj a passé tellement de temps à vous chercher sur Erasia… je n’aurais jamais cru que nos retrouvailles puissent avoir lieu sur cette terre inconnue. », Dit-elle simplement, espérant en savoir plus de la part du fidèle gardien de Willow.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles de branches en branches [PV Willow]

Message par Willow Einlee le Mer 30 Jan 2013 - 1:15

Willow laissait la demoiselle regarder son carnet de dessin cas un bruit de chaise renversé et quelques jurons s’élevèrent. Elle tourna la tête vers Lame qui semblait fixer quelque chose dans son dos, elle se raidit. Qu’es qui pouvait autant attirer l’attention de Lame pour qu’elle le voie paralysé de la sorte? Et pourtant il n’y avait qu’une seule et unique réponse à tout ceci, mais réelle ne pouvait y croire, pas après toutes ces années. Mais la voix qui s’éleva lui donna la confirmation, il y avait une chance sur tant d’autre de le revoir et pourtant la vie avait-elle enfin décidé de lui offrit quelque chose de bon?

Elle se retourna délicatement, regardant Ninj, complètement abasourdie par ce qu’elle voyait, oui, c’était bien lui en chair et en os. Elle lui fit face, tout autant interdit que lui, c’était un miracle, un magnifique miracle que venait de lui offrit le destin en cette douce journée. Elle remarqua la Voltali, l’Arcanin qui fixait à son tour son maitre interdit mais tout son attention fut retenu par Ninj qui venait tout juste de poser la main sur sa joue. Elle ferma les yeux, pressant un peu plus sa joue dans le creux de sa main, faisant un infime pas vers lui, ne laissant que quelques centimètres entre leurs deux corps.

Elle ré-ouvrit les yeux, les plongeant dans les sien, c’était les même, c’était bien lui et personne d’autre. Elle soupira posant une main tremblant sur la sienne s’assurant parfaitement à son tour qu’il était bien là, sa chaleur, sa présence, c’était bien son corps. Malgré le temps, il n’avait presque pas changé, une très bonne chose mais que dire d’elle-même avec ces longs cheveux blanc, ces cicatrices sur son corps et cette perte de poids qui avait transformée son corps, le rendant plus ferme et athlétisme. Les rondeurs étaient toujours présentes, mais à quel prix?

Une larme coula sur sa joue, glissant le long d’une cicatrice pour venir ce déposé sur les doigts de l’homme qui se tenait devant elle. Elle sembla s’accrocher à son poignet, délicat mais pressant, un besoin de s’assurer que tout ceci était vraiment vrai, elle caressa sa joue à son tour, ne parlant toujours pas, muette par les émotions qui l’envahissaient en ce moment même.

-Ninj….murmura-t-elle avant que sa voix ne soit brisée par un sanglot.

Elle ne savait que dire, elle était tellement heureuse qu’il soit toujours en vie, qu’il, qu’il…Elle ferma les yeux, les larmes ce mirent à couler sur son visage, lourds et libérateur, elle n’aurait jamais osé croire le revoir.

Le protecteur de la demoiselle se pencha sur la Voltali, la regardant de son seule œil en lui accordant un signe de tête, il était également heureux de les revoir sans et sauf. Il jeta un signe de tête à l’Arcanin plus loin, puis remarqua les gamins qui les regardaient interrogateurs, tout comme la plus part des gens ici avant de ramener son attention sur la renarde électrique.

-Souffert? Effectivement, mais rien ne sers de le ressasser, ça ne changerait rien. Pendant un de nos voyages, nous avons entendu parler de ce lieu, alors nous y sommes venu…Nous même, nous vous avions cherchés, traversant tout le continent. Elle désespérait ces dernier temps et vous, que faites-vous donc ici? Demanda-t-il à son tour

Il regarda sa maitresse pleurer de joie devant l’homme qu’elle avait toujours aimé malgré le temps et les distances, et surtout sans savoir qu’il était toujours en vie. Malgré lui, il se sentait soulagé d’une certaine façon. Il ramena son attention sur la renarde jaune plongeant son seule œil dans le sien, puis sourit franchement, il y avait bien longtemps qu’il ne l’avait pas fait.

Willow finit doucement par ce calmer, regarder Ninj, les joues ravagées par les larmes, rougit par le sel qui si trouvait. Elle sourit doucement, illuminant doucement son visage d’une tendre lueur joyeuse. Elle caressa à nouveau son visage, ne portant plus attention au gens autour, le regard olive que sur cette personne qui se trouvait devant lui.

-Je…Je suis si heureuse de te revoir, comment…comment va tu?


_________________
Tout ce que je dois faire, c'est de rester fidele a ma Doctrine...
Tout simplement suivre son coeur, c'est ce que cela signifie.

Lame___________________Cinda_____________Knight
Lv 40___________________Lv 41_______________Lv25
avatar
Willow Einlee
Informations
Nombre de messages : 207

Fiche de personnage
Points: 71
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles de branches en branches [PV Willow]

Message par Ninj le Sam 16 Fév 2013 - 5:22

Les deux humains semblaient complètement dépassés par leurs émotions. Quelques larmes brillaient dans les yeux de Ninj, tandis que celles de Willow coulaient déjà le long de ses joues. De nombreux mois de torture prenaient fin aujourd’hui…
Voyant que son amour n’était pas en état de s’exprimer, Ninj la serra dans ses bras pour la rassurer, et s’assurer au passage une bonne fois pour toute qu’il ne s’agissait pas d’un rêve. Caressant son dos d’une de ses mains, il resta silencieux le temps que les pleurs de Willow ne cessent.

Le couple était devenu l’attraction principale de la taverne. Et si les deux gamins qui accompagnaient Ninj trouvaient ces retrouvailles barbantes au possible, le reste des personnes présentes était divisé entre ceux qui sifflaient gaiement les deux tourtereaux, ceux qui commentaient tout bas, et ceux qui applaudissaient cette scène mélodramatique. Heureusement, peu à peu, les regards se détournèrent de Ninj et Willow pour retourner vaquer à d’autres occupations, offrant un peu plus d’intimité au couple…

Tandis que les humains se perdaient dans un silence noyé sous des larmes de joies, leurs deux gardes du corps discutaient tranquillement. L’Insécateur expliqua la raison de sa venue avant de renvoyer sa question à la renarde électrique. Concernant sa venue sur ces terres, la Voltali avait des dizaines de choses à raconter… mais pour le moment, elle préférait se contenter du principal :


« Ninj étant chercheur, nous sommes venus ici pour étudier les mystères de ce nouveau continent. Et étant donné tout ce qu’on a eu l’occasion de voir en seulement deux jours, je pense qu’on n’est pas prêts d’en repartir. », Répondit-elle. Mais après un court silence, elle ajouta une petite phrase plus évasive à demi voix : « Enfin, ça nous a surtout permis de quitter le vieux continent, où l’on commençait à être mal reçus un peu partout… »

Entre sa trahison de Flamen et les guerres contre Mizuhan et Nalcia, il n’y avait qu’à Terros que Ninj était certain de ne pas avoir de problème. Et encore, d’ici que sa réputation le rattrape jusque là-bas…
A son tour, la renarde électrique sourit. Tout ceci était derrière eux à présent. Oh, il y avait bien d’autres problèmes… enfin, surtout pour elle. Mais au moins, plus personne ne risquait sa vie inutilement à présent.

Du coté des deux humains, les langues semblaient enfin s’être déliées. Willow reprit la parole en première, demandant à Ninj comment il se sentait. Desserrant légèrement son étreinte pour pouvoir regarder Willow dans les yeux, le chercheur répondit immédiatement d’une voix plus douce et sereine que jamais :


« Beaucoup mieux à présent… »

A l’entente de ce cliché, les deux enfants assis à la table où Ninj s'était installé commencèrent à s’agiter en pouffant de rire. Mais pour le moment, personne ne s’en préoccupait… et surtout pas Ninj lui-même, bien trop occupée avec sa bien-aimée :


« Nous ne devons plus jamais nous perdre de vue… c’était… », Commença Ninj avant de s’interrompre brusquement.

Quelque chose clochait. Les gens de la taverne s’étaient mis à rire… et bon nombre d’entre eux les fixaient, lui et Willow. Etaient-ils si pudiques, pour rire de simples retrouvailles ? Ou alors…
Tout en gardant une de ses mains dans celle de Willow, Ninj tourna la tête pour observer les deux canailles qui provoquaient tous ces éclats de rires : les deux petits monstres s’étaient métamorphosés pour prendre les apparences de Ninj et de Willow, et ils rejouaient à présent la scène qui venait de se dérouler dans la taverne sur un registre comique des plus pitoyables. Se passant son autre main sur le visage, Ninj soupira et décida de présenter d’urgence les deux bêta à sa bien-aimée :


« Erf… je pense être obligé de te présenter Lyn et Lou, deux gamins bizarres que je me coltine depuis que je suis arrivé ici. », Déclara-t-il avec nonchalance, non sans lancer un regard mauvais aux deux gamins.

Tss, il aurait mieux fait de les renvoyer chez eux à coup de pied au derrière, ces deux-là… sauf que chez eux, ce n’était pas dans cette ville. Donc à priori, il allait encore devoir les supporter un moment... Reportant son attention sur Willow, il reprit sur un ton beaucoup plus sympathique :


« Que dirais-tu de sortir d'ici, histoire d’être au calme ? »

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles de branches en branches [PV Willow]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum