[ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Bahia Nur le Ven 1 Fév 2013 - 20:14

-HJ- Je m’excuse si je ne devais pas contrôler le PNJ, mais pour le début j’en avais besoin pour mettre la situation en place. –HJ-

-‘ Okay, tout le monde est prêt ? Hein ? Qu’est-ce qui à bonhomme, t’est perdu ? ‘

-‘ Té. ‘

-‘ Euh… attend, qu’est-tu fais ? Rends-moi ça ! ‘

Mais Rubis ne l’entendait pas de cette façon. Il grogna en direction de l’homme et pris le crayon et le papier qui était déposé sur la table. Le marchand tenta de le reprendre, mais le Ténéfix se mit à gribouiller, attirant sa curiosité. Il attendit finalement que le pokémon finisse d’écrire, surpris de le voir faire des phrases complètes sans fautes. Le spectre termina son texte et tendit la feuille, debout sur le tabouret. Rubis attendit avec une certaine impatience qu’il finisse de lire, tapant du pied. C’est qu’il avait l’air idiot ce marchand avec sa bouche béante. À croire qu’il n’avait jamais vu de pokémon capable d’écrire. La majorité d’entre eux étaient capables de faire bien plus impressionnant que cela. S’il aurait été un pokémon psy la communication aurait été bien plus facile, seulement il était un spectre et même s’il était capable de télékinésie, cela ne fonctionnait qu’avec Bahia. Il espérait que celle-ci allait bien. Il l’avait laissé à l’entrée du petit campement avec la fille du marchand. Celle-ci ne se sentait vraiment pas bien et le pokémon espérait que cela ne s’aggraverait pas. La jeune femme se sentait faible et avait de plus en plus de mal à marcher. Quand il avait vu les caravanes de loin, il s’était dit que c’était sa chance.

-‘ Alors, voyons… euh… donc si je comprends bien ta maitresse est malade et tu voudrais qu’on l’amène avec nous et tu échangerais tes services pour ce transport ? Hum… ‘

Ce marchand et sa famille devaient bien avoir des choses à faire, avec un peu de chance ils pourraient trouver une tâche faite pour lui. Il observa le marchand se gratter la barbe et il reprit le crayon et la feuille qu’il lui tentait.

-‘ Il est vrai que nous aurions besoin de protection. Nous avons déjà engagé une personne, mais une de plus ne serait pas de mal. Nous allons faire le chemin jusqu’aux plaines de Mizuhan. Veux-tu participer ? ‘

Le Ténéfix grogna. C’était exactement de là où ils venaient… ils voulaient aller vers la ville Lunaire et s’il acceptait, ils allaient devoir refaire un aller-retour depuis Mizuhan encore une fois. Seulement il devait voir les choses en face : son amie n’avait pas la force de se déplacer à présent et elle avait perdu sa bourse. S’il faisait du bon travail, peut-être accepterait-il de lui donner une pièce ou deux. Avant qu’il ait pu écrire sa réponse, le marchand leva la main. Il s’était visiblement rendu compte que le trajet ne plaisait pas au pokémon.

-‘ Je crois que vous vouliez aller ailleurs, n’est-ce pas ? Laissez-moi jetez un coup d’œil à votre dresseuse, peut-être que ce voyage vaudra plus ce que vous le croyez. ‘

Impatient, mais désireux de plaire pour travailler, le Ténéfix guida son hôte vers la deuxième caravane, entrant à l’intérieur. Une jeune femme épongeait le front de Bahia, couchée en boule sur des couvertures. Elle grelottait et gémissait qu’il faisait froid. Malheureusement en marchant vers Terros ils avaient dû marcher sous la pluie, après avoir été trempée plus d’une journée elle avait commencé à se sentir mal. Elle qui avait l’habitude d’être un vrai moulin à parole avec lui, la jeune femme était devenue silencieuse, souffrante. Le marchand posa quelques questions à la jeune femme qu’elle répondit par quelques mots, le souffle court. Il l’observa un moment et hocha la tête, ce tournant vers le Ténéfix.

-‘ Je connais un bon guérisseur dans le coin où on va. Les guérisseurs de Mizuhan sont spécialistes en énergie, ils l’apaiseront et l’aideront plus que les guérisseurs de Terros. Eux sont spécialisés pour les plaies organiques. Faisons un marché, tu veux bien ? Rendu là-bas je passerais quelques jours à vendre la marchandise. Pendant ce temps ta dresseuse sera suivie par le guérisseur. Quand tout sera vendu, je repartirais dans l’autre sens pour revenir ici reprendre mon stock. Tu pourras donc revenir avec ta dresseuse. Par contre il faut bien travailler hein ! Je ne peux pas perdre de profit à cause de ses voleurs. ‘

Rubis leva ses yeux brillant vers le marchand. Ils avaient eu de la chance de tomber sur un brave homme. Il hocha donc la tête et serra la main de l’homme. Le Ténéfix entendait d’autres voix à l’extérieur et le marchand sortit, allant accueillir les autres dresseurs qui aideraient à protéger le convoi. Sa fille recouvrit Bahia d’une couverture et quitta à son tour, allant préparer les Ponytas pour le voyage. Rubis resta un instant près de son amie, caressa ses cheveux en lui murmurant télépathiquement de douces paroles.

* Je te promets que tout ira bien. Reste ici et repose toi, on verra un docteur bientôt. *

* Mais… huh… toi ? *

* Moi ? T’en fais donc pas pour ça. Je m’en sors toujours pour nous deux. *

Elle sourit et ferma les yeux, se remettant à tousser. Le Pokémon resta encore quelques secondes à l’observer, se sentant coupable de devoir la laisser là. Sentant la caravane avancée, il ouvrit la porte et descendit, refermant la porte derrière lui. Marchant entre les différentes caravanes, il s’approcha du marchand, qui était en pleine discussion avec les autres dresseurs. Rubis espérait vraiment ne pas tomber sur des idiots ou des idiotes qui ne sauraient pas faire le boulot, ce n’était pas le moment.

Sinon le voyage serait bien long.
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Sheik le Mer 6 Fév 2013 - 9:11

Sheik était à Terros à présent, il cherchait ce qu'on pourrait appeler un travail...court mais qui paye bien afin de poursuivre son voyage. Après de nombreux bouche à oreille et plusieurs « on dit » il arriva dans les montagne de la Chaine Cenosia où l'on recrutait des personnes afin d'assurer la protection de quelques caravanes, une sorte de mission. Il s'y dirigea et trouva sans mal le marchand et ses caravanes. Ils entamèrent une petite discussion qui tournait autour du but de la mission qui était d'arriver sain et sauf à destination mais aussi de défendre la caravane car apparemment les pillards ne manquaient pas. Hoshi s'écarta du petit groupe et rentra doucement mais surement sa tête dans l'une des caravane et remarqua une personne allongée qui plus est malade. Sans doute devait-on elle aussi la protéger en plus des marchandises. Elle retira sa tête et analysa chaque caravanes tirées pas ses semblables.

Sheik écouta les recommandations du marchand avec attention et comprit son devoir. Hoshi ne voulait pas tirer les caravanes elle n'en voyait pas l'intérêt. Elle décida de rester à côté des caravanes. Si celles ci se faisaient attaquer elle se chargerait de mettre le feu à ses hommes sans cœur ou alors à effrayer leur monture à l'aide de ses flammes. Dans le cas contraire, si elle n'arrivait pas à mettre en fuite la monture, Sheik son dresseur s'en chargerait. Posté au dessus de l'une des caravanes sur la structure solide de celle-ci , il assurerait la protection d'ici ainsi que la surveillance notamment du ciel.

Hoshi vit un Pokemon étrange qui était lui posté devant la première caravane où elle avait vu plus tôt la personne malade. Elle en déduisait que cela devait être soit le Pokémon du marchand soit celui de cette personne. Ses yeux de diamants la fascinait au plus au point, elle n'en avait jamais vu de pareil. Néanmoins, elle ne se tarda pas trop sur ce point. Elle se tenait prête pour le départ. Son maître avait reçu ses instructions et elle avait prit ses propres initiatives, c'était un peu audacieux de sa part, mais elle aimait bien montrer ses capacités, elle ne voulait pas tirer une vulgaire caravane comme si c'était la seule chose qu'elle était capable de faire, non hors de question. Elle était capable de beaucoup plus et elle voulait le leur montrer.
avatar
Sheik
Informations
Nombre de messages : 32

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Soriu Tiadramat le Ven 8 Fév 2013 - 3:43

"Qu'est-ce que ... Mais ... je vous reconnais ?"

Une troisième personne venait d'arriver. Une personne aux cheveux blancs ... Une personne avec un unique oeil valide. Une personne ... qui n'était plus accompagnée du tout. Une personne qui n'avait tout simplement plus de compagne avec lui. C'était aussi simple que ça ...Mais ce n'était pas sa préoccupation première, ce n'était plus du tout le cas. Ce n'était pas ça ... ou presque ... Il fixa le marchand, le regardant pendant quelques secondes avant de répondre :

"Je suis déjà venu accomplir une mission d'escorte. Visiblement, vous avez toujours les mêmes problèmes, je ne me trompe pas ?"

"C'est vrai que ... c'est le cas. Mais vous n'étiez pas accompagnée d'une femme ? Ou d'une pokémon la dernière fois ? Qu'est-ce qui s'est passé ?"

"Morte ..."

Et aussitôt, l'unique oeil du jeune homme vint étudier les pensées du marchand. De l'indifférence ... c'est normal ... de la crainte ? Oh aussi ... car Elena avait toujours été assez "surprenante" de ce côté-là. Par contre, de la tristesse ? Ce n'était pas ... normal ça. Pourquoi est-ce que ... le marchand avait été triste ? Triste ? Car Elena lui avait laissé une bonne impression ... celle d'une femme amoureuse. C'était ça qui avait fait son effet ? C'était aussi simple que ça ? Non ... Enfin, il aimerait que ça soit ainsi mais ce n'était pas forcément le cas. C'était plus compliqué que ça ... justement. Il prit une profonde respiration, attendant les paroles du marchand qui arrivèrent :

"Toutes mes condoléances. Êtes vous vraiment sûr de vouloir recommencer une escorte ?"

"Ce que j'ai fait avec elle ... je dois le faire sans elle. Je suis prêt."

Des paroles lourdes de sens ... que nul ne pouvait réellement comprendre. Cela ressemblait à une étape ... une lourde étape ... des étapes ... à recommencer. Recommencer tout ce qu'il avait fait avec Elena ... mais sans elle cette fois. Une épreuve dans sa vie. Il regarda les deux autres personnes qui allaient aider le marchand. Cette fois-ci, ils étaient trois ? Mais bon, ils ne semblaient guère forcément très puissants. De toute façon, c'était toujours ... ainsi. Sans un mot, il vint tout simplement sortir une noigrume, faisant apparaître Nephene. Sans un mot, il grimpa sur elle, venant s'attacher à son imposante et majestueuse Milobellus. Celle-ci était d'ailleurs déjà en train de communiquer avec lui par la pensée :

"Soriu ... cela commence à faire de nombreuses fois ... que tu m'appelles. Je ne veux pas paraître méchante ... loin de là ... mais ... Non, tu peux lire dans mes pensées."

"Tu n'es pas sa remplaçante ... c'est juste que ... tu as promis de m'aider ... depuis ce concours, voire même avant ... lors des voeux. Je sais que tu ne trahiras pas ta parole ... mais ... je te fais tellement confiance ..."

"Je tiens toujours mes promesses ... et j'ai entendu tes paroles. Nous allons tout recommencer à zéro si cela s'avère nécessaire, Soriu."

Sans un mot, même si cela pouvait surprendre et étonner, il passa ses bras autour du long cou de la Milobellus. Sans un mot, comme un enfant qui serrait sa peluche, il vint enfouir sa tête contre le cou de Nephene. Il souffrait ... il souffrait tellement ... il n'y avait plus personne pour le guider cette fois. Il était seul ... avec Nephene. Complètement seul, il n'y avait pas d'autres ouvertures, d'autres endroits. Il n'y avait plus Elena ... et il était maintenant comme une nouveau-né qui découvrait le monde avec ses yeux candides ... sauf qu'il n'était pas candide, pas du tout même. Il ne l'était plus ... plus depuis si longtemps. Tout recommencer à zéro ? Jusqu'à quel point ? Jusqu'à eux ? Jamais.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Bahia Nur le Sam 9 Fév 2013 - 14:38

Pas de sensation étrange. Parfait. Rubis était un Pokémon ténèbres, quand une personne était méchante ou cachait quelque chose de malsain, il finissait par le ressentir. Son mélange avec son côté spectre lui permettait de sonder brièvement une personne, sans pour autant lire dans ses pensées. L’homme sur la caravane ne dégageait rien de spécial, ni son Pokémon. Ils semblaient tous les deux prêts à l’action. Voilà qui était une bonne qualité, Rubis ne pouvait accepter que cette mission échoue, cela voudrait dire que Bahia serait en danger. Il tourna son regard une dernière fois vers la caravane où elle se trouvait, inquiet de la tournure des évènements. Il la savait fragile depuis cette nuit dans la caverne, mais celle-ci ne semblait pas développer une simple grippe. Dès que le marchand aurait fini d’expliquer, il retournerait près de la caravane et garderait un œil dessus. Se retournant finalement après un moment, il s’approcha de la dernière personne. Tout de suite il ressentit quelque chose… pas nécessairement du mal, mais un lien qui remontait en lui des souvenirs peu agréables. Le Ténéfix s’arrêta à mi-chemin, fixant Soriu de ses yeux de diamants. Était-ce un maitre de l’Esprit ? Rubis montra les dents, ne se sentant pas à l’aise. Si ce n’en était pas un, il en était en voie de le devenir. Les lieurs et Maitres de l’Esprit étaient les seuls autres humains avec qui il pouvait avoir un contact par pensées. Il y avait longtemps qu’il n’en avait pas rencontré un… Il aurait préféré quelqu’un d’autre. Le Ténéfix se concentra et bloqua une partie de ses pensées, en espérant que celui-ci n’avait pas la force, ni la stupidité, de pousser plus loin. Sinon il allait avoir une méchante surprise. Il bloqua entre autres la raison pour laquelle il n’aimait pas vraiment ce genre de personne, et puis cela ne le concernait pas. Il décida aussi de cacher certaines informations sur Bahia, qu’il considérait secrètes… même pour la concerner. Redoutant le contact qui allait s’en suivre, il se mit tout de même à avancer, se tenant près du marchand.

Il eut tout juste le temps d’entre les deux parler d’une personne morte. Le Ténéfix se gratta le menton. L’homme ne semblait pas très en forme. Saurait-il mener à bien sa mission ? Il semblait plutôt puissant, lui et son Pokémon. Il laissa le marchand et Soriu terminé et lorsque celui-ci se retourna pour rejoindre sa fille et commencer le voyage, le Ténéfix se mit à le suivre.

-‘ Huh ? Ah oui. J’avais oublié. ‘

Rubis grogna lorsque le marchand se retourna encore vers le dresseur, parlant d’une voix assez forte pour que Sheik et son Pokémon entendent de l’endroit où ils étaient postés. Il aurait préféré se passer de cette petite présentation.

-‘ Euh, comment dire, Rubis ici présent m’a proposé ses services… seul. Sa dresseuse est malade et se repose dans la caravane là-bas. J’aimerais que vous fassiez équipe. S’il a des problèmes, réagissez comme si c’était votre propre Pokémon. ‘

Le concerné ne semblait pas très apprécier cette option. Il fixa Soriu de ses yeux brillants, ne fléchissant pas. Il ressentait un peu sa tristesse, mais même si le Pokémon ressentait réellement de l’empathie pour lui à ce sujet, il ne s’y attardait guère. La raison était simple : il comprenait que le dresseur ressentait une douleur particulière à la mort d’une personne qui lui était chère, mais les morts ne pouvaient revenir. Or Bahia était toujours vivante et malade, son attention était entièrement portée sur elle. Elle, elle avait encore des chances de guérir et de vivre pleinement. Le marchand tapa dans ses mains, visiblement mal à l’aise. Il laissa les autres en arrière et parti vers le début du convoi. Le voyage commençait réellement à présent.

Le Ténéfix resta un moment immobile, observant les caravanes avancées. Puis il se mit en marche à son tour, se dirigeant vers le milieu, là où Bahia se reposait. Il espérait sincèrement que rien ne se passerait du voyage. Peut-être rêvait-il un peu trop. Il était vrai que les brigands étaient assez communs, tout comme les mercenaires qui protégeaient les biens. En ville les chances de se faire attaquer étaient presque nulles, mais au beau milieu de nulle part, en pleine nature, il arrivait parfois qu’on pût tomber sur des gens peu agréables à la recherche d’argent facile. Au fond Rubis se fichait des marchandises, il les protégeait parce que c’était la condition au transport de sa dresseuse. Il se battrait jusqu’au bout pour cette condition.

La nuit commençait lentement à tomber. Voilà qui était une bonne nouvelle… enfin, pour lui. Il était bien plus discret dans ses conditions, et puis la noirceur faisait partie de son élément. Il observa le soleil se coucher, se demandant ce qui les attendrait cette nuit.
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Sheik le Sam 9 Fév 2013 - 15:10

Quelqu'un avait rejoint la troupe, un jeune homme. Sheik entendit son nom de là où il était placé. Soriu, une jeune garçon bien mystérieux avec sa Milobellus qui était magnifique et gracieuse. Hoshi restait près des caravanes prête au départ , qui approchait à grand pas. Le marchand prononça ses dernières instructions qui était de faire équipe avec le Pokémon d'une dresseuse malade. Sheik ne voyait aucun inconvénient à plusieurs on est plus efficace.

Lorsqu'ils prirent la route, le soleil se couchait à l'horizon. Sheik pensa qu'il était préférable de ne pas jouer de sa lyre, autant rester le plus discret possible. Hoshi marchait près des caravanes surveillant principalement celle qui contenait la jeune dresseuse malade. Elle donnerait l'alerte si quelque chose d'anormal se passerait. Sheik surveillait du haut de la caravane le ciel mais aussi les alentours, la route était dégagée et il n'y avait personne, tout avait l'air calme et tranquille.

Il sortit un couteau de ses bandages et le lima tranquillement, on ne sait jamais, il pourrait lui être utile. Il n'avait pas grand chose sur lui car en vérité il n'avait besoin que de peu de chose. Il sortit un flacon assez étrange contenant un liquide bleuté. C'était un poison fabriqué chimiquement qu'il avait acheté dans un apothicaire durant son voyage, il badigeonna son couteau de ce liquide. Une simple égratignure pouvait tuer un homme comme un Pokemon. Sheik savait très bien se battre au corps à corps, dans sa petite ville au cœur du Désert, son frère lui avait appris à se battre et à se défendre. Des techniques qu'il n'oublierait jamais.

La nuit était venue plus vite que prévu. Hoshi continuait de surveiller les environs. Il n'y avait pas de lune ce soir, il était donc assez difficile de voir où nous allions, les lumières présentes sur les caravanes nous aidait grandement. Sheik avait lui aussi du mal à voir, il avait redoublé de vigilance.
Hoshi regarda Sheik de là haut et regarda Soriu qui suivait . Au goût de la petite Ponyta , c'était beaucoup trop calme, aucun chant de grillon ou encore moins de Pokemons nocturne. Elle redoubla elle aussi de prudence ce qui lui demandait de l'énergie supplémentaire.

La visibilité était presque nulle, Sheik s'était habitué à la noirceur de la nuit. Il regarda le Ténéfix et lui fit comprendre qu'il devait rester sur ses gardes.

_________________
Votre corps est la harpe de votre âme. Et c'est à vous d'en tirer des sons confus ou de la douce musique ~
Spoiler:
Les formes que je peux prendre...~ https://www.youtube.com/watch?v=gpvfoM-1adQ
avatar
Sheik
Informations
Nombre de messages : 32

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Soriu Tiadramat le Dim 10 Fév 2013 - 16:36

"Je vois ... De toute façon, depuis le temps, elles sont devenues bien plus fortes. Vous serez en sécurité."

Il disait cela sans vantardise ou prétention. Les bandits de la dernière fois, sauf s'ils s'étaient grandement renforcés, ne feraient guère le poids face à lui, accompagné de ses pokémons. Mais bon, pour le moment, ils n'étaient pas encore présents bien qu'il était sûr que ça ne saurait tarder. Il poussa un petit soupir, restant bien calfeutré contre sa Milobellus. Il ... était bien à cet endroit Enfin, quand elle était non-loin de lui. Mais bon, il n'y avait pas que ça non plus, pas du tout même. Ils étaient en pleine nuit et ils continuaient d'avancer. Car oui, pour que les marchandises arrivent le plus rapidement possible à l'autre bout, il fallait bien entendu traverser sans interruption. Ce qu'ils étaient en train d'accomplir à l'heure actuelle.

Les minutes s'écoulèrent, inlassablement, plus qu'inlassablement mais pourtant, il ne fatiguait pas. Pourtant, il ne trouvait pas cela ... éreintant. Il avait une endurance à toute épreuve, il fallait dire qu'il ne dormait que très peu maintenant ... depuis qu'elle n'était plus là. Enfin, il avait environ trois à quatre heures de sommeil par jour ... ou tous les deux jours, cela dépendait de la situation, du moment présent. Il poussa un nouveau soupir, commençant à s'étirer. Visiblement, les autres aussi n'avaient aucun problème pour rester éveillés. Et la lueur des torches allumées sur la route permettait alors de ne pas se perdre mais aussi d'éclairer les environs. Oui ... c'était bon ... exactement ou presque.

Car une flèche vint s'abattre juste devant les pieds des Ecremeuh du marchand, ces derniers commençant à meugler avant de s'arrêter. Soriu resta de marbre, descendant tout simplement de sa pokémon tout en regardant autour de lui. Un coin montagneux ... Ils ne changeaient visiblement pas beaucoup. Ils avaient toujours l'habitude d'utiliser ce terrain pour une embuscade, n'est-ce pas ? Il fit un petit mouvement de la tête à Nephene, lui désignant par là d'où provenait la flèche. Aussitôt, la longue créature au corps cylindrique ouvrit la bouche, crachant un puissant Hydrocanon en direction de l'endroit pointé par Soriu. Un cri se fit entendre, un archer venant s'écrouler à leurs pieds, un craquement sonore se faisant entendre. A cette hauteur, il était surement mort mais qu'importe ...

Ce n'était pas du tout un problème n'est-ce pas ? Pas du tout non ? Bien entendu, l'archer n'était pas seul et déjà une bonne quinzaine de personnes tombèrent tout autour d'eux, armés de dagues, épées, katanas voire même des haches à deux mains pour quelques rares gaillards bien plus robustes que les autres. Tous étaient protégés par des armures de cuir, signe qu'ils avaient bien prévu que la riposte arriverait. Pourtant, Soriu ne s'en préoccupa pas plus que ça, murmurant qu'il allait voir d'abord comment chacun et chacune allaient se débrouiller. De toute façon, si vraiment nécessaire, il utiliserait ses pouvoirs psychiques et spectraux pour protéger le marchand ou les autres. C'était une mission non ? Il ne pouvait pas laisser ses sentiment personnels prendre le dessus ... pendant ce moment. Donc il devait veiller à la sécurité de chacun et chacune ... comme auparavant, c'est bien ça ?

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Bahia Nur le Mer 13 Fév 2013 - 20:47

Le Ténéfix alla voir plusieurs fois rapidement si Bahia allait bien. Celle-ci dormait profondément, mais ne semblait toujours pas au moins de sa forme, c’était même pire. Il espérait réellement que rien ne viendrait perturber ce voyage, elle avait besoin de soin bientôt et s’ils étaient attaqués, cela rallongerait leur chemin. Il ressortait tout aussi rapidement, pour être sûr que rien de fâcheux ne se passe pendant sa petite absence. Il préférait rester dans son coin que de se mêler aux autres. C’était bien la première fois qu’il agissait sans un dresseur… car non, Bahia n’était pas sa première dresseuse. Il grogna et tenta de ne plus penser à cela. La jeune femme ne le savait pas, il avait préféré taire cette partie de lui-même, son passé. Celle-ci ne s’était jamais demandé d’où lui venaient ces connaissances et son entrainement, c’était mieux comme cela. Il avait il y a quelques années de ça appartenu à un Maitre de l’Esprit, d’où son refus de rester près de Soriu. Il ne l’avait plus jamais revu et espérait que cela resterait ainsi. Leur relation s’était très mal terminée et à partir de ce moment, il s’était promis de rester dans les cavernes et de ne plus jamais se lier à un humain de sa vie.

C’était avant qu’il ne voie Bahia.

Il fut dérangé dans ses pensées par un cri. Tournant brusquement la tête, il vit une bande de bandits près de Soriu. Lui qui avait voulu un voyage tranquille, voilà qui serait dérangeant. Il leva le regard vers Sheik, il y avait fort à parier qu’il l’avait vu aussi. Le marchand et les autres restaient en retrait, et puis c’était le boulot des dresseurs. Le Ténéfix sourit et se mit à courir dans leur direction dans la noirceur. Même si le combat tombait mal, il y avait bien longtemps qu’il n’avait pas combattu et cela l’excitait. Il essayait de ne pas penser à ce qui arriverait s’ils ne réussissaient pas à les repousser, ils avaient eu aussi des chances de gagner. Au départ il ne vit que des humains, mais ceux-ci ne mirent pas de temps à sortir des pokéballs pour laisser sortir différents Pokémons. Heureusement aucun d’eux n’avait de Pokémon bien puissant, mais il valait mieux être prudent tout de même. Il s’élança, prenant une rampe de caravane comme appui pour sauter dans les airs. Il préférait s’occuper des Pokémons, ils laissaient les humains à Soriu et Sheik. Au milieu de son saut, juste au-dessus des Pokémons ennemis, ses joyaux se mirent à briller.

Il venait d’utiliser Étonnement.

Certains Pokémons arrêtèrent de bouger parmi le groupe, apeuré. Il retomba près de Soriu et utilisa immédiatement Groz’Yeux, profitant de leurs surprises pour baisser leurs défenses. Un Boustiflor qui n’avait pas souffert d’Étonnement s’avança vers lui et le Ténéfix se lança simplement à l’assaut, ses griffes bien acérées vers l’avant. Il utilisa Combo-Griffe, la rage au ventre. Un Rattata tenta de le mordre alors qu’il griffait le Pokémon plante, qu’il évita de justesse. Il renvoya l’attaque Étonnement, ses yeux brillants de mille feux.

Il y avait beaucoup de Pokémons, mais il comptait sur ceux de Soriu et de Sheik pour l’aider. Il essayait de surveiller les humains par la même occasion, en espérant que ceux-ci ne se rapprocheraient pas de la caravane de Bahia.
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Sheik le Mer 20 Fév 2013 - 8:54

Comme Sheik le pensait, les caravanes se firent attaquer par une bande de brigands. Ils n'allaient pas manquer une occasion si exceptionnelle et surtout lors d'une nuit sans lune ! Le Tenefix se fit attaquer de toute part par les Pokemons des adversaires. Hoshi s'empressa de l'aider en utilisant ses flammes rougeoyantes afin de les apeurés ou même de les tuer. Il se débarrassa des Pokemon qui empêchait le Tenefix de bouger et d'être libre de ses mouvements. Elle repoussait de ses flammes les brigands qui se rapprochaient de trop près des caravanes. Soriu s'en sortait assez bien pour repousser l'assaut des crapules, quant à Sheik, il sauta sur le toit de la caravane où se situait la jeune femme malade et s'occuper de protéger cette caravane. Les brigands sortaient de partout, il attacha un fil à son couteau et à l'aide de Hoshi qui aidait à repérer les attaquants dans le noir, il lançait son couteau sur les assaillants, ses coups de couteau leur faisait de nombreuses entailles assez douloureuses. Il était plus efficace au combat au corps à corps et non à distance.

Hoshi les terminait en faisant fuir leur monture. La pauvre commençait à fatiguer. Sheik attendit que le Tenefix surveille la caravane de son amie afin qu'il puisse aller aider sa Pokemon plus bas. Lorsqu'il put, il sauta du toit et rapidement il attaqua les brigands avec habilité et rapidité. Protéger les caravanes étaient sa mission. Ils en venaient de tous les côtés, l'aide de Soriu et du Tenefix était précieuse. A trois, ils mettaient les brigands en déroute et la bataille si on peut appeler ça comme ça dura toute la nuit.

Hoshi fut blessée durant l'assaut. Une flèche vint se loger dans sa patte arrière ce qui la ralentit et l'empêchait de marcher. Sheik l'attrapa et la plaça dans la caravane de la jeune femme. Elle ne pouvait pas marcher mais elle pouvait lancer ses attaques. Sheik se déplaçait de part et d'autres des diverses caravanes afin de les empêcher de se rapprocher plus des caravanes. Il surveillait le Tenefix au cas où il aurait besoin d'aide. Pour le moment ça allait et le nombre des assaillants diminuait doucement mais surement.

Hoshi lançait ses flammes puissantes de tous les côtés afin d'éclairer la position des assaillants mais aussi de toujours les repousser. Sheik se chargeait de protéger aussi les marchands et les premières caravanes.

- Il en sort de partout...il faudrait en mettre en déroute plus d'un à la fois...

Il sauta de nouveau des caravanes et se plongea dans le bois qui entourait la route des caravanes. Il se mit à attaquer tous les brigands. Il fut surpris de voir le nombre de pillard qui restait. Ils se renouvelaient à chaque fois comme si on en tuait un deux autres apparaissaient.

_________________
Votre corps est la harpe de votre âme. Et c'est à vous d'en tirer des sons confus ou de la douce musique ~
Spoiler:
Les formes que je peux prendre...~ https://www.youtube.com/watch?v=gpvfoM-1adQ
avatar
Sheik
Informations
Nombre de messages : 32

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Soriu Tiadramat le Sam 23 Fév 2013 - 17:57

"Vous me lassez tous. Terminons-en maintenant."

Des voyous de bas étage, des pillards ridicules, des voleurs sans classe, ni puissance. Voilà ce qu'ils étaient tous. Il en avait assez de ces imbéciles qui ne faisaient que l'em... bêter. D'autres noigrumes s'ouvrirent et voilà que tous les pokémons de Soriu étaient maintenant sortis. Toutes étaient présentes, sous leur forme originelles alors que le jeune homme passait une main sur son unique oeil encore valide. Il était temps de leur donner une leçon de vie, une leçon qu'ils allaient regretter amèrement le jour où ils avaient décidé encore une fois de piller ce marchand. D'ailleurs, c'était le même marchand que d'habitude, ils n'avaient donc aucune autre cible ? Ou alors, c'était presque s'ils désiraient se venger de lui, Soriu. Dommage mais il était maintenant seul, on lui avait déjà retiré Elena.

Les pillards, il n'y avait pas que ça ... Il y avait aussi leurs pokémons mais cette fois-ci, il tendit les mains sur les côtés, ordonnant à ses pokémons de commettre un véritable massacre. Enfin, presque un massacre ... juste les assommer ou les tuer si c'est nécessaire. Bref, ce n'est pas vraiment le problème ... Il regarda autour de lui, observant les volées de flèches ... dont l'une qui fonçait vers lui. Pour qui est-ce qu'il se foutait ?! NON MAIS OH ... POUR QUI EST-CE QU'ILS LE PRENAIENT ?! Il émit un petit grognement, la flèche se stoppant à quelques centimètres de son front. Ah oui ? AH OUI ?! AH OUI ?! C'EST DONC CA ?!

La flèche tournoya sur elle-même plusieurs fois de suite pendant quelques secondes avant de se pointer vers l'archer. La flèche se logea dans le crâne de l'archer mais Soriu poussa un gémissement, tombant au sol, un genou posé sur ce dernier. AH ... AH ... AH ... ! Depuis qu'il n'avait plus Elena, c'était tout simplement horrible ! C'était à peine s'il était capable d'utiliser ses pouvoirs psychiques ! Ces idiots ! Ces idiots ! Ah ... Nn ... Il lui fallait un nouveau pokémon psychique pour pouvoir utiliser ses pouvoirs. Mais il ne voulait pas n'importe quoi. Il ne voulait pas n'importe qui. Il ne voulait pas un pokémon psychique lambda ! Pas un pokémon de pacotille ! Il lui fallait quelque chose de ... spécial. Peut-être dans cette nouvelle région de monde.

Comment est-ce que ses pokémons se débrouillaient ? Visiblement, plutôt bien. Aucune n'était blessée, chacune ayant déjà l'expérience par rapport à ces vulgaires pillards de bas étage ou alors autre ... Maintenant, il était temps de voir ce que les deux compagnons de route de Soriu allaient faire. Déjà, les pillards s'étaient mis à reculer, effrayés par les pouvoirs psychiques du jeune homme ... sauf quelques uns qui arrivèrent jusqu'à la caravane, armés de cimeterres, prêts à les utiliser sur le jeune homme qui était toujours un genou au sol. Pourtant, lorsque l'épée vient s'abattre sur lui, le corps de Soriu ... se dissipa ... comme du brouillard ... ou une brume ... ou de la fumée ? La seule chose qui était différente, ce fut lorsque le jeune homme réapparut derrière eux ... prenant la tête d'un des soldats entre ses mains ... avant de tout simplement la tourner à 180 degrés, en ayant forcé avec rage ... Le corps tomba au sol mais le cimeterre resta dans les airs, flottant par l'unique oeil rose de Soriu. Un véritable carnage commença, les pillards trop proches de la caravane finissant guillotinés par cette arme volante. Lorsque ce fut terminé de son côté, Soriu chancela, son front étant en sueur. Il ne tiendrait plus ... ou presque ... Ah ... Il émit un petit râle, Nephene fonçant aussitôt vers lui avant de le réceptionner sur son long corps cylindrique. Le jeune homme s'écroula dessus, à peine conscient. Il continuait d'abuser de ses pouvoirs bien qu'il n'avait plus de pokémon psychique ... C'était jouer avec sa vie.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Bahia Nur le Dim 24 Fév 2013 - 4:57

Le Ténéfix voyait des attaques venir à droite et à gauche, ce sentant soudain lâche et fatigué. Quel âge avait-il déjà ? Ouarf, la quarantaine peut-être. Il n’avait pas vraiment compté. N’empêche qu’il se sentait vieux. La seule chose qui lui permettait encore de lancer ses attaques à répétition, c’était Bahia. Il se battrait jusqu’à épuisement s’en suive pour empêcher les brigands de se rendre à sa caravane. Un frisson le parcouru lorsqu’il pensa à ce qu’il ferait d’elle s’ils y arrivaient. Il ne valait mieux pas réfléchir à cette option, Rubis avait confiance qu’ils étaient capable de se défendre contre eux. Heureusement les humains s’occupaient des humains, il avait assez des Pokémons à ce chargé. Il vit du coin de l’œil l’équipe du dresseur au cœur brisé sortir enfin de leurs noigrumes, de quoi leur donner un coup de pouce. Visiblement ils étaient plus en forme que lui. Trop en forme à son goût. Il avait compris après un moment à essayer d’observer les autres qu’ils se contenaient plus ou moins, visiblement c’était soit que les Pokémons abandonnaient, soit ils mourraient. Cette technique ne lui plaisait pas du tout, pour Rubis très peu de Pokémon étaient mauvais à la base. Ils écoutaient simplement ce que leurs dresseurs leurs donnaient comme ordre et il se doutait qu’ils ne les avaient pas choisis pour la majorité. Des hommes et des femmes comme ceux-ci se fichait bien des liens qui pouvaient avoir entre eux et leurs Pokémons. Il considérait que tuer ceux-ci revenait à du meurtre pur et simple, sachant qu’ils ne décidaient pas réellement de leurs actions. Il vit la peur chez certains, tentant de reculer tout en recevant des ordres de leurs dresseurs. La colère monta en lui, il se souvenait bien pourquoi il s’était enfui. Certains humains étaient trop idiots pour mériter la chance d’avoir des Pokémons à leurs côtés. Cette bataille ne concernait que les humains, aux yeux des brigands ils n’étaient que des instruments pour se rendre à l’argent. La rage commençait à se faire sentir de son côté, ses yeux brillaient énormément dans le noir, éclairant un peu le combat. S’ils attaquaient alors le Ténéfix devrait les neutraliser pour protéger Bahia, mais jamais il ne tuerait l’un d’entre eux. Il se retourna subitement vers les Pokémons des deux autres dresseurs. Ils étaient aussi entourés de Pokémons. Sans crier gare il lança l’attaque Bluff, tentant ainsi d’apeuré le plus de Pokémons possible, sans se préoccuper des Pokémons alliés. Sous l’effet de la colère, il s’était souvenu de cette attaque.

Subitement une voix profonde et caverneuse se mit à bourdonner au fond des crânes des Pokémons alliés et ennemis. Rubis était littéralement en train d’essayer d’étendre son esprit à ceux-ci. Elle était effrayante et quelques petits Pokémons prirent simplement la fuite, encore sous l’effet de Bluff. Tant mieux, le massacre d’innocent serait moins grand. Il envoyait ses pensées vers eux tout en se défendant de son côté, tentant désespérément de mettre un peu de sens dans cette bataille idiote.

* Vous tous ! Écoutez ! Quel est le but de cette attaque ? Qu’avez-vous à gagner de vos pathétiques de maitres ? Et vous ! N’êtes-vous pas assez puissants pour mettre en déroute les ennemis sans les massacrer ? *

Rubis ne supportait pas ce combat. Certains Pokémons ennemis hésitèrent visiblement, lui donnant espoir. Pourquoi se battre ? Pour que leurs maitres s’en mettent plein les poches et les enferme de nouveau dans cette boule jusqu’au prochain combat où ils y laisseraient peut-être leurs vies ? Ceux qui hésitèrent furent rappelés dans leurs Pokéballs par des dresseurs enragés, ne comprenant pas ce qui se produisait. Il ne voulait pas s’attaquer aux humains jusqu’à maintenant, mais lorsqu’il vit l’un d’eux frapper de son épée le dos de son Raichu déjà blessé et presque hors de combat, ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Tant pis, les Pokémons de Soriu se débrouillerait. Il se jeta sur l’humain au même moment où le dresseur contrôlait son arme et tuait les pillards trop près des caravanes. Eux il s’en fichait bien, Soriu et Sheik pouvait bien tuer autant d’humains qu’ils voulaient. Le dresseur ne comprenait visiblement pas ce qui se passait, Rubis était en train de lui déchiqueter le visage à coup de griffe. Pendant un instant de folie il crut voir le visage de son ancien dresseur, le frappant de plus belle. Il tenta d’utiliser Mitra-poing mais il en fut incapable. L’humain s’évanoui et tomba au sol, entrainant le Pokémon dans sa chute. Épuisé, le Ténéfix vit double pendant un moment, le cœur au bord des lèvres. Il vit que le Ponyta de Sheik était blessé et décida de le suivre. Il n’était pas seul, en effet le spectre avait pris la queue du Raichu blessé dans ses mains et le tirait pour le ramener à la caravane avec Hoshi. Il se fichait bien que ce soit un Pokémon ennemi, celui-ci méritait à ses yeux la même considération. Il suivait Sheik tant bien que mal, évitant une flèche au passage. Il entra derrière la pouliche et fut heureux de constater que Bahia allait bien, les pillards ne s’étaient pas rendu jusque-là. Il déposa le Pokémon Électrique à côté de Hoshi et observa sa blessure un moment. Il était vrai qu’elle avait été rude envers les Pokémons ennemis mais elle l’avait fait pour le libérer, il l’appréciait. Ainsi avant de sortir il recouvrit les blessures du Raichu et la sienne, mettant de la pommade cicatrisante avant de mettre un bandage. Il observa le tout un moment avant de faire résonner sa voix dans l’esprit de la pouliche.

* Je te félicite pour ton courage et te remercie de ton aide. Un jour nous te le revaudrons. *

Il prit le sac de Bahia et le mit en bandoulière. Il jeta un dernier coup d’œil à sa dresseuse en sueur et dans un état proche du coma, espérant qu’elle tiendrait. Lorsqu’il sortit de la caravane, certains des marchands avaient sorti des armes, menaçant les quelques brigands qui réussissaient à passer les premières caravanes, dont certaines étaient en feu. Visiblement eux aussi commençaient à s’épuiser, leurs nombres ne grandissaient plus à présent. Rubis sentit sa lueur d’espoir grandir, ils allaient y arriver. Il se mit à courir et fouilla dans le sac, sortant des baies. Il les lanca au Pokémon de Soriu pour qu’ils reprennent un peu d’énergie. C’est à ce moment qu’il remarqua leur dresseur. Lorsqu’il était entré dans la caravane il semblait en pleine forme et décapitait des pillards, à présent il semblait épuisé. Il courut vers lui et déposa le sac rapidement. Sheik était le seul humain en avant ligne et il serait vite débordé même s’il y avait moins de pillards. Le Ténéfix se mit à farfouiller dedans, se demandant quoi faire. Il avait déjà vu son ancien maitre s’épuiser à cause de ses pouvoirs psychiques, il savait que celui-ci prenait un mélange particulier de guérisseur pour reprendre un peu d’énergie. Seulement le Pokémon n’en avait pas sur lui et il n’avait pas le temps de voir s’il pouvait concocter quelque chose. Il leva le regard vers Nephene, l’air de lui demander s’il y avait quelque chose à faire. Malheureusement il fut subitement frapper par un Tauros qui venait d’être libérer de sa Pokéball, le chargeant de loin. Le Ténéfix fut soulever de terre et projeter contre la caravane. Il avait mal partout. Il leva le regard et vit le Tauros qui préparait une deuxième charge. Il ne pouvait pas espérer de l’aide de Nephene, elle était aussi attaquée. Il tenta de se relever mais en fut incapable. La douleur ne voulait pas partir pour l’instant, elle le clouait au sol. Le Tauros se jeta tête première vers lui. Il ferma les yeux, tremblant de peur pour la première fois. Celui-ci semblait assez puissant et il l’écraserait au point de lui casser tous les os. Il attendit l’impact, mais celui-ci ne vint pas. Il sentit une présence passer devant lui et le Tauros rugit de douleur, lui faisant instinctivement ouvrir les yeux.

Bahia.

Il ne savait pas comment celle-ci faisait pour tenir debout. Les vêtements encore trempés et tremblante, la jeune femme avait attaqué le Tauros avec une épée, le blessant au flanc. Il était simplement tombé sur le côté, meuglant. Le Ténéfix ne savait pas où elle avait trouvé cette arme, peut-être qu’un des marchands le lui avait donné en la voyant sortir de la caravane et se diriger vers le combat. Il tenta de lire ses pensées et fut frapper de stupeur : elle semblait prise de folie passagère. Il n’y avait rien de rationnel, juste des bourdonnements et des murmures qui fusaient de toute part. Il ne savait pas non plus d’où elle prenait sa force, la jeune femme semblait avoir du mal à se déplacer. Bahia avait été réveillée par la douleur de son compagnon, se levant instinctivement malgré son état. Elle ne semblait même pas se rendre compte de ce qu’elle faisait, tremblant de plus en plus. Son corps se forçait à rester debout alors qu’il n’en avait plus du tout l’énergie. Rubis se doutait que c’était son ancienne elle qui créait cet effet, elle voulait se battre. Celle-ci se dirigeait d’ailleurs vers les pillards qui restaient. La seule chose qui ne tremblait pas, c’était la main qui tenait son épée. Elle fendait l’air avec force, menaçante. Il ne savait pas combien de temps elle tiendrait et se releva malgré les résidus de douleur qui lui restait, s’élançant pour la rejoindre. Il lui fallait continuer, il devait la protéger coute que coute. Celle-ci attaqua quelques pillards et tomba finalement à genoux, sa limite venait d’être attente. Rubis se plaça devant elle alors qu’elle se couchait, respirant à grande bouffée d’air. Il restait encore trop d’ennemis à son goût. Il envoyait des attaques à distance envers ceux-ci, espérant avoir bientôt la chance de ramener Bahia dans la caravane. C’est alors qu’il entendit la voix du marchand derrière lui.

-‘ Des renforts ! Des renforts ! ‘

Où ca ? Visiblement l’homme voyait des gens venir de loin, son ton de voix laissait présager qu’il les connaissait. Très certainement d’autres marchands. Avec un peu de chance ils auraient eu aussi des dresseurs pour protéger. Il espérait que c'était le cas, parce que si Soriu ne se relevait pas, Sheik serait seul pour tenir à distance les pillards humains. Heureusement du côté des Pokémons la bataille était visiblement presque fini, les Pokémons de Soriu étaient forts puissants à côtés des autres. Il espérait simplement qu'il n'y aurait pas trop de perte. Deux des fils du marchand s'approchèrent rapidement pour prendre Bahia, laissant la chance à Rubis d'aller aider le jeune homme et les autres. Il ne tiendrait pas très longtemps, ça c'était une certitude. Il allait se servir du reste de son énergie en espérant que le combat finirait bientôt.
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Sheik le Lun 25 Fév 2013 - 11:24

C'était l'anarchie, le chaos total. Soriu Sheik et le Tenefix de la jeune femme commençaient à avoir du mal à repousser les attaques incessantes des pillards. Sheik continuait à repousser les attaques des assaillants. Plus habile au combat au corps à corps , il pouvait encore tenir pas mal de temps. Il jetait quelques coups d'œil sur ses coéquipier, s'inquiétant pour eux. Il grimpa rapidement sur un arbre telle un Capumain et observa Soriu quelques instant.

Le jeune homme avait sortit tous ses Pokemon. A son visage on voyait qu'il commençait à se lasser de ce combat et de cet assaut. Il fut prit soudainement d'une folie qui fit froid dans le dos à Sheik. Il tuait de sang froid les pillards un par un et les Pokemons de celui-ci repoussaient les attaques de leur ennemis à merveille. La puissance de Soriu et de ses Pokemons était vraiment impressionnante. Il descendit de son arbre et se chargea de quelques archers et des gros bourrins balançant tout et n'importe quoi. Grâce à ses couteaux bien limés, il ne faisait qu'une bouchée de ses pillards.

Il remarqua que le Tenefix commençait à faiblir lui aussi. Sheik remarqua que de son côté, il ne restait aucun assaillant et grimpa rapidement sur un arbre sautant ensuite au dessus des caravanes, plongeant alors dans le bois voisins et se chargea de repousser les assaillants de nouveaux. Il n'en voyait toujours pas le bout mais se battait avec acharnement sans s'arrêter. Il détourna quelques secondes le regard et remarqua que Soriu était en mauvaise posture et complètement épuiser proche de l'évanouissement. Le Tenefix se fit ensuite attaquer violemment par un Tauros. Sheik ne savait plus où donner la tête. La caravane de la jeune femme était maintenant sans surveillance. Il se chargea des Archers en priorité et repoussa chaque Pokemons s'approchant de trop près des caravanes. Il fallait qu'il gère de nombreuses choses à la fois et il savait pertinemment qu'il ne tiendrait pas longtemps à cette cadence. Soudain, les divers marchands des caravanes sortirent afin de donner un coup de pouce aux dresseurs et aux Pokemon chargés de protéger leurs caravanes.

- Faites attention à vous...

Il tourna la tête et vit la jeune fille se battre ?!!!! Il fronça les sourcils. Cette fille était complètement folle et irresponsable. Guidée par une sorte de folie et d'envie de combattre Sheik, s'opposait catégoriquement à cette idée. Hoshi gardait le Raichu contre elle et finit par se coucher complètement épuisée. Tout montrait que la victoire changeait de camp et ne penchait pas du tout en leur faveur. Le Tenefix était complètement épuisé et blessé, il fallait absolument faire quelque chose, même si les marchands se mêlaient au combat, ils restaient impuissants. Sheik continuait de repousser les diverses attaques avec force et rage, lorsqu'il entendit un mot qui le fit sourire derrière ses bandes.

-‘ Des renforts ! Des renforts ! ‘

Enfin..C'était pas trop tôt ! Deux hommes visiblement du côtés des marchands transportèrent la jeune femme complètement affaiblit dans la caravane, ce qui était une bonne chose. Le Tenefix semblait retourner au combat mais Sheik s'y opposait totalement ! Il sauta du bois et atterrit près du Tenefix qu'il attrapa rapidement mais délicatement. Il fonça dans la caravane de l'inconsciente femme et le déposa près d'elle.

- Je suis vraiment désolé...mais là, tu dois rester ici et te reposer le plus que tu peux...tu n'es plus en état de combattre et même si tu me dit le contraire je m'opposerais au fait que tu veuille retourner au combat...surveille ton amie....je me tairais sur le fait qu'elle est venue se battre...je risquerais d'être impoli...consciente ou pas...Ce qu'elle a fait...était suicidaire...

Il se releva et caressa la tête d'Hoshi doucement lui embrassant le front doucement et repartit au combat. Les renforts lui laissèrent un peu de temps afin d'aller voir Soriu qui semblait se battre encore, épuisant ses dernières forces. Il pensa que même s'il lui disait d'arrêter, il continuerait. Il regarda alors la Milobellus du jeune homme et lui dit quelques mots.

- Toi qui est si proche de lui...essaye de le raisonner...et de faire en sorte qu'il ne se batte plus...s'il te plait.

Il rejoint les renforts et les marchands repoussant encore et toujours les attaques des pillards. Les divers hommes lançaient leur Pokemon à l'attaque qui réussirent à merveille à repousser ceux des assaillants. Sheik lui avec quelques hommes se chargeait de mettre hors d'état de nuire les pillards. Petit à petit, on pouvait voir le nombre de pillards baisser très nettement.
Lorsque le Soleil serait complètement sortit des montagnes. Les renforts finirent de tuer les derniers assaillants. Sheik marchait derrière eux lentement complètement épuisé. Ses lames baignées de sang , il les nettoya grossièrement et les replaça dans ses bandes. Il grimpa difficilement dans la caravane où se trouvait le Tenefix et Hoshi ayant mal de partout. La bataille l'avait grandement fatigué. Il se mit à genoux et regarda la plaie d'Hoshi qui s'était endormie. Celle-ci s'était refermée et assez bien cicatrisée. Il la caressa doucement ainsi que le Raichu, puis il se leva et alla voir la jeune femme passant sa main sur son front brûlant. Il se retourna et vit une bassine d'eau et une compresse non loin de la. Il plongea la compresse dans l'eau assez froide et l'essora grossièrement. Il la plaça sur le front de la jeune femme et la couva à l'aide d'une couverture posée là.

La caravane avait du rouler sur un rocher assez haut car celle ci se leva brusquement et tomba lourdement au sol, faisant perdre l'équilibre au Mizuhanien qui tomba lourdement au sol sans pouvoir se relever, comme si son corps était une énorme pierre lourde et écrasante. Dehors les oiseaux chantaient, tout était calme comme si la nuit infernale qu'ils avaient passés n'avait jamais eu lieu. Les marchands s'occupèrent de Soriu et firent en sorte qu'il se repose lui aussi. Un repos qu'il avait bien mérité aussi bien que pour lui que pour le Tenefix. Il se releva difficilement les jambes tremblantes et se dirigea vers le Tenefix analysant son étant.

- Je peux faire quelque chose pour toi ?

_________________
Votre corps est la harpe de votre âme. Et c'est à vous d'en tirer des sons confus ou de la douce musique ~
Spoiler:
Les formes que je peux prendre...~ https://www.youtube.com/watch?v=gpvfoM-1adQ
avatar
Sheik
Informations
Nombre de messages : 32

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Soriu Tiadramat le Mer 27 Fév 2013 - 3:40

"Assez ... Assez ... Assez ..."

Il murmurait cela, avachi sur le corps de la Milobellus alors que la situation continuait de dériver inlassablement. Il se redressa sur le corps de Nephene, chancelant alors qu'elle tentait de le réceptionner. Pourtant, lorsqu'elle tenta de l'agripper, il vint tout simplement disparaître, comme un volute de fumée alors qu'elle le regardait, décontenancée. Il venait d'utiliser ses pouvoirs spectraux pour l'éviter ... elle ? Qu'est-ce que ça voulait dire ? Le combat se rapprochait pourtant de la fin ! Et il n'était vraiment pas en état de se battre ! Il allait abuser de ses pouvoirs alors qu'il n'avait pas de pouvoirs psychiques, qu'il n'en avait plus du tout ! Sauf ... qu'il n'y avait déjà plus de combat ? C'était terminé ? Le jeune homme reprit une forme tangible tout en regardant devant lui. Les brigandas ... tombaient les uns après les autres. Les renforts étaient arrivés, plus vite que prévu alors que le jeune homme n'avait rien fait de spécial. Idiotie ... C'était une pure idiotie ... Une idiotie complètement stupide et ... AAAAAAAAAAH ! Il se retrouva soudainement entouré par un long corps cylindrique qui le serra fortement, comme pour lui briser les os. Une voix lui hurla, alors que pour les autres, c'était le cri d'une Milobellus en colère :

"J'en ai assez que tu te comportes comme un imbécile à chaque fois ! C'est pourtant pas compliqué de ne pas trop en faire ! Qu'est-ce que tu as à y gagner si tu disparais toi aussi ?! Tu crois que c'est ce qu'elle veut ?! C'est ça que tu veux ?! SORIU !"

Il ne répondit pas. Depuis la mort d'Elena, Nephene avait laissé tomber trop souvent le voile de neutralité qui l'animait si habituellement. Maintenant, elle était là ... pour le réveiller, pour le sortir de cette torpeur mortuaire dans laquelle il s'enfonçait. Il fixa longuement Nephene ... avant de s'écrouler au sol. Nephene le réceptionna sur elle, regardant les autres pokémons avant l'homme qui lui adressa la parole. Bien entendu, sans pouvoirs psychiques, difficile de la comprendre mais elle hocha la tête positivement, signalant par là qu'elle allait veiller sur le jeune homme alors la mission touchait presque à sa fin. Les voleurs étaient en déroute et ainsi, tous et toutes pouvaient enfin souffler un peu.

Quelques heures plus tard, les marchands avaient voulu recouvrir Soriu et aucune des pokémons du jeune homme n'étaient rentré dans la noigrume. Il fallait dire que malgré l'absence de blessures physiques chez lui, c'était autre chose qui l'avait meurtri ... Une fatigue psychologique ... émotionnelle ... intense ... Incapable ... Lorsqu'il se réveilla ce fut pour voir que tout son corps était encerclé par Nephenee. Celle-ci s'était mise en cercle, coinçant bien le jeune homme et ... en fait les pokémons de ce dernier autour d'elle. Ainsi, ils ne prenaient pas de place et en même temps, elles veillaient sur lui. C'était une très bonne chose ... N'est-ce pas ? Il resta ainsi, observant l'aile de coton qui était repliée sur lui pour le couvrir. Est-ce que la mission était une réussite ? Un échec ? D'après ce qu'il remarquait, il y avait eu du renfort cette fois ... la dernière fois ... est-ce qu'il y avait eu ?

Sheik semblait se préoccuper du Ténéfix ... et en même temps, chacun était blessé plus ou moins. Normal, le combat avait été éreintant, très éreintant même. Avec lenteur, il chercha à se mouvoir mais il en fut empêché. Bon ... Alors, il n'avait visiblement pas le choix. Enfin ou presque ... Il devait quand même faire quelque chose pour tout cela ... ou presque ... ce n'était pas aussi simple que ça ;.. Enfin, si ... maintenant que tout était résolu. Son oeil doré se posa sur Eoli. L'Altaria le regardait, voyant qu'il était réveillé. Avec douceur, son bec vint picorer sa joue deux jours pour le saluer. Il devait dormir.


"Moona ... Nephene ... Vous pouvez ... faire comme d'habitude ?""

L'Apireine et la Milobellus se redressèrent ... Pourtant, sans bouger de leurs places, car visiblement, elles n'étaient guère motivées à cela, des petits Apitrini s'approchèrent des blessés, ayant du miel aux lèvres. Elles déposèrent cela sur les blessures de chacun et chacune puis ensuite, un anneau aqueux se forma autour de la Milobellus,touchant chaque personne sans pour autant les blesser ... c'était même le contraire. Capable de soigner les blessures là aussi, il semblerait que les deux pokémon étaient maintenant maîtresses dans l'art de soigner autrui. Il fallait dire qu'elles avaient prise une certaine habitude et que dans le fond, il savait parfaitement que ...

"Même si tu ne veux pas l'admettre et que tu préfères que cela reste discret ... je te préfère ainsi, Soriu.!"

"Je confirme ses propos. Tu es fait pour être quelqu'un de bon. C'est ta nature profonde. Ne te force pas à être un autre homme."

Pourquoi ... est-ce que ses pokémons voulaient tant que ça lui faire la morale? Où est-ce qu'il avait fauté ? Où est-ce qu'il avait gâché quelque chose? Pourquoi ... pourquoi est-ce qu'il se sentait aussi mal alors que c'était des paroles réconfortantes ? Pourquoi est-ce qu'il souffrait ... autant alors qu'elles voulaient le rassurer ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Il commença à sangloter, sans aucune explication, sans donner de raison, repliant ses jambes sur lui-même. Il ne voulait plus de tout ça. Il ne voulait plus rien de tout ça. Il voulait juste que ses pokémons trouvent un nouveau maître ou une nouvelle maîtresse. Ensuite, il pourrait mourir en toute impunité, sans aucun problème, sans aucun tort. De toute façon ... personne n'était réellement attaché à lui. Elena avait été l'ancre qui l'empêchait de partir à la dérive dans ce monde. Sans elle, il était juste bon à rien. Personne ne pouvait lui donner une raison d'exister maintenant. Ses pokémons ... étaient tout ce qui lui restait mais ensuite ? Plus rien du tout ... Plus rien ne s'offrait à lui.

|On se rapproche de la fin non ? Un post chacun ?]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Bahia Nur le Mer 27 Fév 2013 - 5:46

-HJ- Cela dépend de la réaction de vos personnages. Si vous voulez arriver tout de suite après au village et partir directement, c'est votre choix. Ou vous pouvez faire un petit poste sur le chemin et vos réflexions personnelles et ensuite un dernier poste de fin au village avec votre récompense. Dans tout les cas je posterais en dernier pour conclure.–HJ-

Rubis sentit un peu de courage revenir en lui, il y avait réellement des renforts. Il ignora les paroles de Sheik pour le moment, trop concentré sur les formes qui couraient au loin. Il vit un Pokémon de son espèce en compagnie d’un Nidoqueen et Nidoking, le Pokémon couple écartait tout ce qui était sur leur passage à grand coup de poing. L’autre Ténéfix le salua, les yeux brillants. Il eut juste le temps de lever la main pour le saluer en retour, d’autres Pokémons apparurent pour neutraliser ce qui restait des Pokémons ennemis. Il était visiblement trop près car un des Pokémon qui tenta de s’enfuir l’attaqua au passage, le pauvre Doduo voulait partir au plus vite et l’écarta avec une vive-attaque. Rubis ne fit même pas l’effort d’essayer de l’éviter, il n’en avait plus la force. Il était brûlé à divers endroits et le coup du Tauros lui faisait si mal au dos qu’il avait l’impression d’être âgé de cent ans. Le Pokémon avait aussi été empoisonné par un Arbok mais il avait mangé une baie vite fait quand il en avait donné aux autres Pokémons, cela devrait suffire à arrêter l’effet. Il tomba en position assise et observa les renforts prendre leur place. Ils avaient heureusement des Papilusions qui lançaient à répétions l’attaque Poudre Dodo, calmant les Pokémons ennemis qui s’endormirent les uns après les autres. Le Ténéfix aurait bien aimé dormir lui aussi, il était crevé de cette soirée. Il avait l’impression que l’attaque avait durée des heures alors qu’au fond il s’était déroulé tout au plus 10-15 minutes. Il se releva lentement en voyant les humains approcher, s’éloignant de l’endroit où la majorité du combat avait fait rage.

Les autres marchands avaient visiblement prévu le coup, ils avaient de nombreux chevaliers avec eux. Les derniers voleurs furent rattrapés et exécutés. En fait il restait bien plus de pillards qu’ils croyaient, en effet ceux-ci attendaient en forêt que leur première vague d’attaque les rende faibles. Lorsque Sheik reprit le chemin des caravanes, les marchands devant, les chevaliers décidèrent d’aller voir plus loin au cas où. Les pillards furent bien surpris de voir une petite armée de chevaliers Terrosien leur fonçant dessus, ceux-ci ayant l’équipement et l’entrainement pour défaire entièrement la bande de voyous. Quand le Ténéfix vit les guerriers sortir avec leurs prisonniers, il sentit une vague de panique : il y avait plus de pillards cachés que le nombre qui les avait attaqués. Le Pokémon sentit un frisson lui remonter la colonne vertébrale, s’il n’y avait pas eu de renfort, ils auraient eu de véritables problèmes. Au fond le nombre de voleurs qui les avaient attaqués n’était pas si haut, mais il fallait avouer qu’avec leurs Pokémons cela avait apparu comme une montagne, sachant qu’ils étaient trop peu pour défendre les caravanes. Certaines avaient d’ailleurs malheureusement brûlé et avaient été pillées par quelques idiots qui s’étaient vite enfuis en courant par la suite. Il y avait fort à parier qu’ils n’avaient trouvé rien de bien intéressant, le plus précieux avait vite été caché à l’arrière. Toutefois même s’ils avaient plusieurs prisonniers la majorité s’était enfui comme des lâches, les chevaliers avaient envoyé des guerriers en monture chercher d’autres soldats pour les traquer dans les bois. Les prisonniers furent vite envoyés en compagnie de soldat, ils ne restaient plus que des cadavres. Visiblement ils repartaient avec uniquement un ou deux guerriers, les autres devaient s’occuper des Pokémons et des pillards morts. Les marchands s’occupèrent de transférer ce qui restait des caravanes brûlées et l’un d’eux aida Rubis à entrer dans celle où se trouvait Bahia, celui-ci observant la scène sans vraiment vouloir bouger.

En effet le Ténéfix voulait savoir ce qui allait arriver aux Pokémons des truands. Il y avait fort à parier qu’ils les remettraient dans la nature ou les donnerait à qui les voudrait bien… une vague de tristesse l’envahit alors que le marchand le poussait dans l’autre direction. Il aurait tant voulu les aider. Il embrassa une dernière fois la scène du regard, fixant ce tableau misérable. Tout ce qu’il y voyait, c’était la bêtise humaine. Là où certains avaient des relations extraordinaires avec leurs Pokémons, d’autres n’y voyaient que des bêtes de somme. Il devait les oublier et s’occuper de Bahia, sa sortie surprise ne devait pas lui avoir fait du bien. Après que les marchands aient parlé avec les autorités, tout le convoi se remit en route, comme si rien ne s’était passé. Assis contre sa dresseuse, Rubis réfléchissait. Quelque chose clochait. Pourquoi tant de pillards pour si peu ? Le marchand ne semblait n’avoir rien de bien impressionnant, pas de pierres précieuses ou quoi que ce soit. À moins que cette information ait été cachée. Il réfléchissait à cette option jusqu’au lever du jour, vérifiant de temps en temps l’état de Bahia. Celle-ci semblait stable, mais était loin d’être sortie d’affaire, à présent la seule envie qu’il avait été d’arriver le plus vite possible à cette foutue ville. Ils avaient passé la frontière de Mizhuan, ce qui voulait dire qu’ils allaient arriver dans quelques heures. Le Raichu ne s’était toujours pas réveillé, Rubis n’avait aucune idée s’il guérirait de ses blessures. Lorsque Sheik s’approcha de lui, le Ténéfix releva la tête et l’observa un moment sans répondre. Puis, sans crier gare, une voix profonde et effrayante se mit à murmurer au fond du crâne du guerrier, devenant de plus en plus forte, permettant ainsi à Sheik de comprendre les paroles.

* Ça va. Mais ne t’avise plus de dire des mauvaises choses sur Bahia, sinon tu le regretteras. Elle a plus de courage que la majorité des gens et je te ferais remarquer que sans elle je serais écrabouillé. *

Cela venait de Rubis. Le Pokémon avait visiblement réussi à se connecter avec lui. Il ne pouvait pas lire ses pensées, mais pouvait lui parler un moment, bien que cela lui faisait mal au crâne plus qu’autre chose. Même si sa voix se faisait dure, c’était un compliment pour Sheik de pouvoir l’entendre penser, cela voulait dire qu’il avait gagné la confiance du Pokémon et que celui-ci avait fini par développer un lien. Le Ténéfix resta un instant sans bouger, pensif. Les caravanes s’arrêtèrent et Rubis décida qu’il était temps de questionner un peu les deux marchands. En effet il avait remarqué par les fenêtres que les caravanes du marchand en renfort étaient bien plus protégées, elles étaient en métaux et cadenassés alors qu’eux se contentaient de caravanes en bois. Pourquoi se contenter de celles-ci s’ils étaient souvent attaqués dans leurs voyages ? La voix reprit au fond du crâne de Sheik, toujours aussi étrange.

* Je vais vérifier un truc. Tu viens ? *

Et il se leva sans l’attendre, bien que cela lui prit une bonne minute ce qui donnait amplement le temps à celui-ci de le suivre. Quand il fit finalement debout après quelques grognements de douleurs, il descendit lentement de la caravane et observa autour de lui. Visiblement il y avait quatre rigolos qui avaient essayé de s’attaquer à l’arrière en espérant que personne ne les verrait, mais ils avaient vite été maitrisés par les soldats. Les marchands discutaient avec eux au centre de la formation, visiblement à bout de nerfs. Le Ténéfix s’approcha et écouta la conversation qui lui confirma ses pensées dominantes : ils étaient un leurre. Ces caravanes ne gardaient rien, c’était celles du deuxième marchand, son frère, qui avaient la véritable cargaison. Le vendeur remarqua qu’il écoutait et se tut, le fixant un instant. Rubis lui montra les dents, n’appréciant pas cette petite cachoterie. Celui-ci rougit et fit signe à son frère de se retourner. Il soupira et s’avança vers le Pokémon.

-‘ D’accord, d’accord. Amène-moi aux autres et je vais vous expliquer. ‘

C’est ce que le Ténéfix fit, ils se retrouvèrent donc tous les trois devant les deux marchands visiblement mal à l’aise, Rubis attendant des explications.

-‘ Bon. Voyez-vous moi et mon frère avons eu l’affaire de notre vie, ce qui se trouve dans la caravane là-bas à une très grande valeur. Seulement un de nos ex-employés à été le dire à une des bandes de pillards qui attaquent souvent nos cargaisons. Nous l’avons su par hasard et nous avons décidé de créer un leurre. Je partais en premier peu protégé et bien en vue, pour avoir une idée de la position et du nombre de voleurs. Nous pensions ainsi les obliger à se débusquer pour mieux les surprendre ensuite. Seulement jamais nous n’aurions cru qu’ils déploieraient autant de force... Nous sommes désolés de ne pas en avoir parlé, mais certains ont tenté d’intégrer nos rangs par le passé, nous ne savions pas si on pouvait complètement vous faire confiance. De plus le Pokémon que j’ai envoyé pour demander à mon frère d’aller plus vite a été attaqué sur le chemin et a mis plus de temps que prévu à se rendre. Enfin voilà, excusez-nous des problèmes que ça a pu apporter. Heureusement nous sommes tous en un morceau. Ne vous inquiétez pas, j’ai quelques récompenses rares pour vous. ‘

Il y eut un moment de silence, Rubis décidant de ne rien dire. Au fond ça ne changeait rien à leur mission, bien qu’il était légèrement en colère qu’ils n’aient pas prévu un plan b à leur technique idiote. Ceux-ci partirent et les caravanes se remirent en route, Rubis retournant là où était Bahia. Il ne dirait rien tant qu’ils arrivaient le plus vite possible à ce foutu guérisseur. Le Ténéfix passa à côté de Raichu et se figea. Il n’entendait plus de respiration et ne trouvait aucune trace de vie cérébrale en le sondant téléphatiquement. Il se retourna subitement et s’approcha du Pokémon.

Il était mort.

Rubis sentit un profond dégoût l’envahir. Peut-être était-il passé à côté de quelque chose. Un des chevaliers avait parlé de lames empoisonnées, mais il n’avait pas fait de lien sur le coup. Peut-être que le Raichu l’était et souffrait depuis tout à l’heure sans que le Ténéfix ne s’en rende compte, trop souffrant lui-même pour le sonder correctement. Il tenta de se retenir de pleurer, mais des larmes de rage coulèrent tout de même le long de ses joues. Sans un mot, il prit le Pokémon dans ses bras même s’il était un peu plus gros que lui, ignorant la douleur de son dos meurtri. Il ouvrit la porte d’un coup de pied, se laissant tomber avec le cadavre au sol. Il remonta difficilement vers la première caravane, passant devant Soriu. Le marchand se retourna et perdit son sourire en voyant le visage couvert de larmes de Rubis. Celui-ci le fixait d’un air suppliant, serrant le Pokémon fortement. Le marchand regarda un instant son frère avant de soupirer.

-‘ Je… On peut bien s’arrêter dix minutes de plus. ‘

Et c’est ainsi qu’un des soldats sortit une pelle et fit un petit trou près d’un arbre, laissant le Ténéfix le déposer au fond de la fosse. Il prit la pelle des mains du chevalier et remit avec douceur la terre par-dessus. Il avait les mains qui tremblaient quand le Raichu fut entièrement recouvert, lançant la pelle au sol sans regarder où il l’a mettait. Il resta un moment devant la tombe, figé. Le marchand tenta de le raisonner, mais le Pokémon semblait tout simplement brisé de l’intérieur. Voyant les marchands repartirent, le chevalier pris le Ténéfix dans ses bras et celui-ci ne fit rien pour se défaire, le regard légèrement vide. Il le donna à Sheik et lui demanda d’aller le porter à sa dresseuse. Dès qu’il fut descendu de la caravane, il sauta de ses bras et alla directement se blottir contre sa maitresse malade, disparaissant sous les couvertures. Rubis avait réellement cru que le Raichu s’en sortirait. Alors que les caravanes reprenaient le mouvement vers le prochain village qui serait en vue dans une heure ou deux, il s’agrippa à Bahia comme un bébé et laissa ses émotions prendre le dessus.

Il n’avait même pas eu le temps de lui demander son nom.
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Sheik le Jeu 28 Fév 2013 - 12:29

[ HS : Ceci est mon dernier post ^^ je ne verrais pas d'autres choses à dire, merci à vous deux pour ce RP riche en rebondissements !]

Sheik ne prêta pas attention à ce que disait le Pokemon Tenebre, ce qu'il avait dit sur sa dresseuse était juste et justifiée, protéger ou non Soriu et lui était là pour lui et ne l'aurait jamais laissé tomber. Enfin ce n'était que son point de vue , qui le respecte ou non, cela lui importait peu. Le fait que le Tenefix puisse communiquer avec lui, le surprit un peu, il ne trouvait pas cela dérangeant au contraire, c'était beaucoup plus facile pour communiquer.
Les caravanes se stoppèrent, sans doute les marchands avaient jugés bon de voir un peu les dégâts qu'avaient subis leurs caravanes ou bien les blessés.

* Je vais vérifier un truc. Tu viens ? *

Sheik hocha la tête et descendit de la caravane avec lui. Hoshi dormait toujours exténuée par la nuit mouvementée qu'elle avait passée. Les marchands et les renforts parlaient ensemble et semblaient un peu embarrassée comme si une épée de Damoclès planaient au dessus de leur tête, ou comme si un fardeau trop lourd à porter devait être débarrassé. Le marchant prit les devants et s'expliqua. Sheik ouvrit grand les yeux, outré par ce qu'il apprenait, les bras croisés, il ne pensait pas que ces hommes pouvaient faire une telle chose. Il est vrai, comme le disait le marchant, qu'il aurait mieux fait de nous avertir avant, le mal était fait, c'était du passé, n'en parlons plus... Cependant, il finit par une note que l'on pourrait considérer de positive, il allait nous remercier comme il se doit. Sheik s'en fichait de la récompense habituellement, le fait d'aider le autres le satisfaisait grandement , mais là, vu ce qu'ils avaient endurés toute la nuit, une récompense serait la bienvenue. Sheik remercia l'homme et parla quelques instants avec lui de tout est de rien. Nous étions arrivés dans les Terres de Mizuhan, la mission touchée à sa fin et Sheik expliqua aux hommes qu'ils ne tardera pas à les quitter. Il attendrait d'être dans une ville, il prendra sa part et s'en irait.

Le Tenefix, entre temps, était retourné dans la caravane. Sheik ne l'avait même pas remarqué, trop concentré par la conversation qui se déroulait entre lui et le chef de l'expédition.

-‘ Je… On peut bien s’arrêter dix minutes de plus. ‘

Sheik se retourna et vit le Tenefix au loin, le Raichu sur lui. Il prit un air triste et comprit rapidement la situation. Le pauvre Tenefix avait l'ait dépité et complètement abattu...Le Raichu fut enterré près d'un arbre, Sheik prit l'initiative d'y placer quelques fleurs, une tombe fleurie est bien plus belle.
Le chevalier, le Tenefix au bras, le donna à Sheik qui le prit avec délicatesse. Il sauta des bras de celui-ci foncant dans la caravane de la jeune femme et se blottit contre celle-ci sous les couvertures. Sheik le suivit et se plaça près de Hoshi. Il entendait les sanglots du Pokemon, mais préféré le laisser seul. Hoshi ouvrit lentement les yeux sous les caresses que lui donnait Sheik et plaça sa tête sur les jambes de celui-ci. Soriu lui, se reposait dans une autre caravane et s'était une bonne chose, leur chemin n'allait pas tarder à se séparer....

Une fois, les caravanes arrivaient dans une des villes de Mizuhan, le marchand se mit à courir vers une maison, sans doute une connaissance. Un homme en sortit rapidement et se dirigea dans la caravane où se trouvait la jeune femme. Sans doute le guérisseur, il l'a prit dans ses bras ne prenant pas garde au Tenefix et la ramena chez lui. Le marchand espéra qu'il n'était pas trop tard pour elle...
Sheik et Hoshi descendaient de la caravane regardant la jeune femme s'éloigner. Le marchand remercia Sheik et lui donna sa part pour un travail très bien exécuté. Il le remercia à son tour, le départ était plus que proche. Il fit un signe de la main au Tenefix en guise d'au revoir, il fit de même pour Soriu. Sheik et Hoshi disparurent dans la foule présente dans la ville. Ils avaient vécus une belle expérience, partageaient des émotions avec les autres et s'étaient rendus utiles. Maintenant, un nouvel objectif les animaient.

_________________
Votre corps est la harpe de votre âme. Et c'est à vous d'en tirer des sons confus ou de la douce musique ~
Spoiler:
Les formes que je peux prendre...~ https://www.youtube.com/watch?v=gpvfoM-1adQ
avatar
Sheik
Informations
Nombre de messages : 32

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 20
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Soriu Tiadramat le Jeu 28 Fév 2013 - 16:14

[Pareil pour moi ! On laisse Bahia faire le post final !]

Un pokémon était mort ? Et alors ? Combien d'autres avaient péris ? Combien d'humains avaient péris ? Combien de personnes étaient sauvées ? Combien de pokémon étaient sauvés ? S'attarder sur des morts dont on ne connaissait même pas l'existence quelques minutes auparavant, c'était ridicule ... parfaitement ridicule même. Complètement ridicule ... C'était pathétique, tellement pathétique ... TELLEMENT RISIBLE QUE ... Gloups, il s'arrêta de penser aussi fortement, les yeux rubis de Nephene s'étant posé sur lui. En fait, ils étaient à quelques centimètres du sien. Elle le fixait, ardemment, en colère. Elle semblait avoir compris ... ce à quoi il pensait. Et elle n'appréciait pas du tout ça. Il vit sa queue qui se levait ... et il se mit aussitôt en position de défense ? Comme pour se protéger ? De ... Depuis quand est-ce qu'il faisait ça ? Il ... Il n'avait pas à avoir peur de ses pokémons ! Il retira ses mains, voulant tenir tête à sa Milobellus mais la queue vint subitement foncer sur son visage, s'immobilisant à moins de dix centimètres. De la sueur froide s'écoula de son front alors que Nephene murmurait :

"Chaque vie est précieuse, Soriu. Ne l'oublie jamais."

"Même celles des salopards qui ont fait ça à Elena ? Tu dirais la même chose pour eux ?"

"Elle ne l'est pas pour nous mais peut-être que ces hommes ont des proches qui tiennent à eux.""

"Rien à faire. Ils m'ont retiré Elena, je les retirerai à leurs familles et amis."

Elle poussa un soupir. Il ne comprenait pas ... n'est-ce pas ? La conversation était possible à entendre pour tous les pokémons présents. Et il pouvait lire dans les pensées de ses propres pokémons. Il pouvait comprendre que chacune voulait aussi commettre le pire à ces voleurs mais était-ce vraiment la meilleure solution ? Qu'est-ce que cela lui emmènerait ? De la satisfaction personnelle ? Ce n'est pas ça ... qu'elles désiraient. Elles voulaient juste qu'il soit apaisé, voilà tout. Entouré par ses pokémons, il ne remarqua pas le marchand qui s'approchait de lui, disant :

"Mer ... Merci pour votre aide. Vous êtes ... devenu beaucoup plus fort que la dernière fois. Mais vous semblez vous épuiser beaucoup plus qu'auparavant. Néanmoins, je suis heureux de voir que vous êtes de notre côté. Je ne crois pas que ... si vous aviez été parmi ces pillards, nous aurions survécu. Si vous voulez bien attendrez, je vais chercher votre récompense. Vous pourrez choisir une pierre évolutive."

"Nuit."

Hein ? Le marchand se tourna vers lui. Il avait entendu le nom de la pierre, n'est-ce pas ? Mais rien d'autre ? .Le jeune homme était songeur, observant ses pokémon, les uns après les autres. Avec lenteur, il les rappelait, ne gardant qu'Eoli dehors. Oui, cette fois-ci, il ne voulait pas être transporté par Nephene. Il voulait la ... punir ? Non, ce n'était pas ça, pas du tout même. Devenir un être mauvais ... par nature ... Être haït et détesté ... même par ses propres pokémons. Est-ce que cela était possible ? Peut-être ? Ne plus revoir ses pokémons, ne plus pouvoir les regarder ... ne plus pouvoir les serrer contre soi. Il ... devait y penser sérieusement, n'est-ce pas ? Le marchand revint, avec une Pierre Nuit, récompense de sa protection. Le jeune homme ne fit qu'hocher la tête positivement avant de murmurer qu'il était temps de s'en aller. Sheik était parti le premier et l'avait saluer ... Il allait faire de même avec le marchand, ses fils et cette jeune femme ainsi que son Ténéfix. Devenir ... mauvais ...

L'essence même des ténèbres ... de l'obscurité ... devenir l'être le plus sinistre et malsain qui existe ... par pure vengeance. Perdre ses pokémon à jamais ... sans espoir de rédemption. Est-ce qu'il était prêt à ce sacrifice ultime ? Tout simplement pour venger la mort d'Elena ? Est-ce qu'il était prêt à cela ? Serrant le cou de son Altaria, il posa un baiser sur ce dernier. Il était perturbé ... terriblement perturbé. Il n'était pas sûr de savoir quoi faire. Il n'était pas sûr de savoir quoi dire ... Il n'était pas sûr de ce qu'il allait devenir, il n'était pas sûr de ce qui s'offrait à lui. Il n'était pas sûr du tout ... du choix qu'il devait faire, qu'il devait prendre. Il n'était pas sûr, pas sûr du tout même. Il voulait juste ... un peu d'aide. De la part de quelqu'un, de la part d'un pokémon. Quelqu'un ... qui pourrait le comprendre. Qui saurait alors ce qu'il avait vécu ... qui avait vécu la même chose ... L'incapacité à protéger quelqu'un qui lui était cher. Mais ça ... ça n'existait pas ... Il n'y avait personne avec une détresse comme la sienne. Une détresse dont il ne pouvait pas s'extirper. Il s'envola dans les airs, disparaissant dans l'horizon.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Mission] Protection rapprochée. [PV]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum