[ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Lehna le Dim 3 Fév 2013 - 14:27

La princesse avait repris la route après cette drôle de nuit, continuant son chemin. Au début, elle avait juste cherché à fuir cette ville empestée, mais plus elle s’en éloignait, moins elle avait d’idée quant à sa future destination. Elle devait retrouver une héritière disparue, mais elle n’avait reçu récemment aucun indice sur la localisation de la personne en question. Si cela se trouvait, elle marchait dans la direction parfaitement opposée à celle qui la rapprocherait de son but, ce qui était assez déprimant.

Ne souhaitant pas renouveler l’expérience de passer la nuit à la belle étoile, elle fit une pause à l’auberge du coin, réservant une chambre pour la nuit ainsi qu’un bon repas. Sachant qu’elle n’y gagnerait rien à déjeuner seule, elle préféra passer la soirée en compagnie d’une bande de voyageurs. D’ailleurs, elle jubila d’avoir eu cette idée lorsqu’un des hommes lui appris qu’un concours allait avoir lieu à Flamen, en l’honneur de la venue du génie des souhaits. La princesse s’en frotta les mains. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas eu l’occasion de se présenter à l’un de ses événements, et il lui tardait de monter à nouveau sur scène. Cependant, elle avait tout de même un souci de taille, qu’elle partagea avec ses « amis » : son Altaria, monture infidèle, s’était blessé au cours de son dernier atterrissage, et, de ce fait, la femme n’était pas sûre d’arriver à temps pour le concours. Un des hommes qui montait vers le nord afin de rencontrer le champion des dragons lui proposa alors de la déposer au sanctuaire du vent, sur son chemin. Le lieu était réputé pour abriter des moines assez puissants, il était fort probable que certains d’entre eux aient le pouvoir de soigner la monture volante de la belle.

Convaincue, la princesse se laissa guider le lendemain matin vers cet endroit. Le type, un peu pressé, ne l’accompagna pas jusqu’au temple, mais la déposa non loin, afin qu’elle n’ait pas plus de quelques minutes de marche à pied. La demoiselle du néanmoins gravir tous les escaliers du lieu, ce qui ne fut pas de tout repos, pour arriver au cœur du sanctuaire.

En haut, elle fut accueillie par un moine bienveillant qui lui souhaita chaleureusement la bienvenue. Après que la nouvelle venue lui ait expliqué la situation, l’homme demanda à la princesse la permission d’emmener l’oiseau blessé dans une des pièces réservées aux infirmes, pour qu’il puisse le diagnostiquer et le soigner si cela rester dans ses compétences. La femme accepta sans hésiter, et l’homme lui expliqua alors qu’en l’attendant, elle pouvait se promener dans le panthéon si elle le désirait. Acceptant l’offre en remerciant vivement celui qui la prenait en charge, la jeune femme se mit à arpenter les couloirs du lieu mystérieux. Elle laissa même Saphir sortir de sa prison, n’osant pas non plus appeler le reste du groupe de peur que cela trouble le calme du lieu. En effet, elle s’était rendue compte que sa troupe, qu’elle voulait respectueuse et sérieuse, était en réalité une joyeuse bande particulièrement agitée, qu’elle-même avait souvent du mal à contrôler.

Cependant, une pensée frôla son esprit. Bien sûr, elle et sa bande avaient mangé avant d’arriver ici, mais un de ses compagnons nécessitait d’être nourri toutes les trois à quatre heures environ. Libérant le petit Polarhume, elle prit l’ourson dans ces bras alors que celui-ci se mit à renifler doucement. Il ne pleurait pas beaucoup et était, ironiquement, l’un des plus silencieux du groupe, mais il avait sa façon bien à lui de faire comprendre ce qui n’allait pas.

Lehna se mit donc à arpenter les couloirs du lieu saint à la recherche d’un endroit où elle pourrait faire chauffer le biberon du petit. Elle avait rempli sa recharge de lait à l’auberge, mais elle ne pouvait le lui donner froid. Elle finit par arriver dans un couloir qui semblait desservir sur un grand nombre de pièces, sans doute des dortoirs. Pensant que quelqu’un habitait sans doute dans le coin, elle se mit à jeter des coups d’œil dans les chambres. Malheureusement, beaucoup d’entre elles étaient vides, sans doute parce que les moines qui vivaient ici avaient autre chose à faire de leur journée que trainer au lit.

Elle finit par entendre du bruit provenant d’une salle, dont la porte était entre-ouverte. En y jetant un bref regard, la demoiselle put constater la présence d’un petit brasier dans le fond de la pièce, peuplée de divers animaux. Frappant poliment, elle pénétra lentement dans la crèche, de peur de déranger les locataires. Elle se retrouva alors face à face avec une jeune fille, à l’aspect épuisée, assise à côté d’un berceau. Tous les Pokémon du lieu devaient sans doute lui appartenir. Dans ses bras, les yeux du petit Glaçon étaient en train de s’humidifier alors que son ventre se mettait à crier famine. L’intruse tenta le tout pour le tout ; au pire, si la femme la mettait dehors, elle pourrait peut-être lui indiquer où elle pourrait trouver un autre brasier pour le petit.

« Excusez-moi de vous déranger, mais cela vous gênerait si je profite de votre feu un instant pour chauffer le lait du petit ? Je viens d’arriver ici et je n’ai pas pensé à poser la question au moine qui m’a accueilli, vous êtes la première personne que je croise depuis. »

L’explication avait le mérite d’être simple et claire, et Lehna avait usé de sa moue la plus embarrassée et timide afin de ne pas effrayer la jeune femme. Elle espérait vivement qu’elle accepte sa proposition, mais ne pouvait point l’y contraindre. Enfin, si, c’était bien son but d’ailleurs, en usant de ses charmes.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Kajin' Nezumi le Ven 22 Fév 2013 - 16:58

Kajin' restait tranquillement assise, s'occupant de son fils, de larges cernes marquant ses yeux. Elle n'avait pas dormi de la nuit. Son fils était né il y a peu et depuis, elle n'avait pas dormi, ou alors à peine quelques micro-siestes de quelques minutes à peine. Elle avait peur que sa fatigue rende son sommeil trop profond et qu'elle ne puisse pas s'éveiller si son fils avait besoin de lui. Et plus elle se dérobait au sommeil, plus elle s'épuisait. Depuis la naissance de l'enfant, elle s'enfonçait dans des réactions et des cercles vicieux que beaucoup de personnes pouvaient penser stupides, crétines, tout simplement parce qu'elle était terrorisée. Mais sa peur était enfermée tout au fond d'elle, et elle faisait tout pour ne pas y songer, ne pas réveiller de mauvaises pensées. Ses Pokémon avaient proposé de prendre le relais, et si Warai était aussi relativement fatigué, les autres compagnons de la jeune femme étaient bien portant, et ne craignaient rien. Grâce à eux, elle se contentait de quelques instants de repos, à certains moments.

Elle était en train de se demander ce qu'elle allait bien pouvoir devenir. Elle avait un fils, mais elle était seule. Et elle se sentait seule d'ailleurs. Elle n'avait pas trouvé de père pour son fils et malheureusement, elle doutait de ses capacités à l'élever seule. Pourtant, le destin ne lui laissait guère le choix sur ce qui l'attendait. Elle allait devoir improviser, se débrouiller. Elle se demandait si elle en serait capable. Elle n'y croyait pas. Cependant, et c'était bien l'une des rares choses positives qui lui arrivait, outre son fils, l'accouchement l'avait fait rentrer dans un état second. Elle se sentait bien, sereine, en paix. Elle n'était plus pressée par le temps, puisque son enfant était là. Ca n'empêchait pas qu'elle devrait essayer de trouver quelqu'un. Mais quelque chose avait eu lieu et l'avait tranquillisée. Elle n'était plus oppressée par le temps.

Elle se questionnait sur sa quête des badges, sur le parcours qu'elle aurait. Elle avait besoin d'entraînement, et pourrait demander à Asaka de la former. Et ensuite ? Affronter dans l'immédiat la Furie d'Alfen ne serait pas judicieux si elles s'entraînaient ensemble. Pourquoi ne pas affronter Peter, puisqu'elle était là, à Nalcia ? Sans oublier qu'elle avait en sa possession la cape d'Eeva et qu'elle devait lui rendre. Elle pourrait aussi l'affronter à ce moment là. Elle n'en savait rien. Elle ne savait plus dans quel ordre faire les choses, ce qui la désespérait un peu. De toute façon, elle aurait le temps, elle ne partirait pas tant que son fils ne serait pas bien portant et plus solide.

Elle était perdue dans ses pensées lorsqu'elle entendit quelqu'un frapper à la porte. Elle se retourna et eut un sourire en reconnaissant la jeune femme brune qui entra et demanda un service. Hogosha avait également quitté son activité en sentant la demoiselle.


« Lehna, je ne pensais pas vous revoir. Pas si tôt en tout cas. Vous pouvez vous servir du feu sans problème, il est là pour ça. Je suis désolée d'ailleurs, je ne peux pas me lever... »

En effet, Melian lui avait très fortement déconseillée de se lever, de se servir de ses jambes et de toute façon, le moindre effort lui arrachait un éclair de douleur insoutenable qui lui faisait comprendre qu'elle ne parviendrait pas à se lever, que ses muscles avaient beaucoup trop souffert. Elle observa l'étrange ourson blanc que tenait la Mizuhanienne qu'elle avait rencontré lors d'un Festival. Elle ne connaissait pas l'espèce du Pokémon et était un peu intriguée sur son compte. Elle fit signe à ses compagnons de laisser le chemin libre pour la jeune femme, tandis qu'elle l'observait.


« Quel est le Pokémon que tu as au juste ? Il vient du nouveau continent ? C'est là-bas que tu t'es rendu après le concours ? Tu es d'ailleurs, je présume, au courant du prochain concours qui aura lieu, non ?»


C'était probablement la fatigue, la peur d'être seule qui la poussait à parler. Elle veillait sur son enfant, qui se reposait tranquillement. Pourtant, la venue de la coordinatrice lui apportait du réconfort, une présence humaine pas désagréable, qu'elle connaissait dans cet environnement qu'elle jugeait hostile et peu familier. Avoir des points de repères, ça lui faisait vraiment du bien, plus qu'elle ne l'imaginait, et probablement plus que pouvait le penser la jeune femme face à elle.

_________________


Kaj' & Warai's Song ~
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1641

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Lehna le Jeu 21 Mar 2013 - 16:06

La jeune fille l’accueillit avec un grand sourire, apparemment heureuse de voir du monde. Elle l’appela même par son prénom, ce qui ne manqua pas de surprendre la princesse. Les deux femmes se connaissaient-elles ? Lehna avait beau creuser sa mémoire, elle devait avouer que l’air de cette dame lui était familier mais elle aurait été incapable de dire comment elle se nommait et où elle l’avait rencontrée. Cette dernière lui laissait volontiers l’usage de son feu, ce qui était la seule chose qui importait la démone dans un premier temps, qui poussa donc ces questions dans un coin de son esprit, gardant sa moue agréable alors qu’elle remerciait la femme de son hospitalité.

« Oui même si cela fait quelques temps déjà. Je vous en suis fort reconnaissante, merci beaucoup, » répondit-elle simplement en se dirigeant près du brasier avant de s’asseoir à côté, suivie de près par Saphir. « Et ne vous dérangez pas pour moi, au contraire, dites moi s’il y quoi que ce soit que je puisse faire pour vous aider. »

Elle n’osait pas répliquer quant au fait que les deux se connaissaient, lui faisant simplement croire qu’elle se souvenait vaguement d’elle grâce à sa première phrase. Au pire, elle poserait des questions plus poussées ultérieurement pour essayer de résoudre ce mystère, mais elle devait d’abord s’occuper du bébé qui commençait à renifler bruyamment, collant ses deux petites pattes toutes mignonnes contre ses yeux alors que des larmes commençaient à couler tant son estomac criait famine. Prenant son temps pour bien faire et ainsi éviter de recommencer l’opération, la princesse versa le lait dans le biberon en verre avant de le poser en équilibre dans la cheminée pendant quelques minutes. Elle retira fréquemment le liquide des braises rouges, utilisant sa maitrise pour entourer ses mains d’eau et éviter de se brûler. Quand elle jugea la température idéale pour le petit, elle le rapprocha d’elle avant de le soulever sur ses genoux, s’allongeant contre le mur pour être plus confortable. Dès que le petit commença à engloutir le liquide, le silence retomba sur la salle, ponctué par des légers gloussements du Polarhume du tirait sur la tétine de son biberon.

Au bout de quelques instants, la demoiselle relança la conversation, demandant des précisions sur le Pokémon que Lehna nourrissait. La princesse ne rechigna ni à répondre ni à faire la conversation, après tout, elle obtiendrait peut-être des informations sur l’identité de cette fille. Elle trouvait souvent les discussions futiles, sauf quand elle essayait de soutirer des renseignements à ses victimes. A priori, cette femme là n’avait pas grand chose à lui dire, mais cela n’empêcha pas la princesse de désirer s’instruire quant à son identité.

« En effet, il vient du continent au-dessus des nuages. C’est un œuf que m’ont offert les tribus locales en guise de bienvenu ; il a éclos il y a peu, lorsque je suis redescendue sur la terre ferme. Il paraît qu’ils appellent cette espèce un “Polarhume”, » expliqua la Mizuhanienne tranquillement, développant ses propos.

Puis, d’un geste agile, la jeune femme actionna le mécanisme d’une autre de ses pokéball avant de libérer une canne toute rose, qu’elle présenta aussi à la fille.

« Elle aussi vient du monde de là-haut, » commenta-t-elle, « C’est une “Couaneton”. Cela dit, ses couleurs sont anormales par rapport aux autres membres de son espèce, pour une raison que j’ignore. »

Contente d’avoir été libérée, Céleste alla immédiatement à l’encontre des animaux qu’elle ne connaissait pas, toujours volontaire pour se faire des nouveaux amis. Dans la poche de Lehna, une autre sphère se mit à osciller aussi, avant de laisser sortir une Évoli apparemment vexée que l’on ait relâché le canard mais pas elle. Après tout, elle avait le droit de s’amuser aussi ! Cependant, ses jeux relevaient plus souvent de la bagarre qu’autre chose, et ni Lehna ni l’autre demoiselle n’était actuellement en état pour faire quoi que ce soit si cela dégénérait. Bien sûr, Givre ne pensait pas à mal, mais cela ne l’empêchait pas d’être violente par moment.

« Givre, arrête de faire ta maligne et calme toi, ne vois-tu pas que l’ambiance n’est pas au combat ? »

La petite renarde grogna légèrement à sa maîtresse en guise de réponse, continuant à chercher un compagnon de jeu. Au pire, elle s’en prendrait au canard, qui avait l’habitude de son caractère emporté.

Le mot « concours » prononcé par la demoiselle fit tilt dans l’esprit de Lehna. Elle se souvenait maintenant avoir croisé cette femme au concours de l’effroi, en compagnie du Feuforêve qui planait à côté d’elle. Cependant, le nom de l’ancienne candidate ne lui revenait pas ; elle avait prêté si peu d’attention aux autres participants qu’elle n’était même pas sûre avoir un jour su le prénom de cette fille.

« Oui en effet, c’est d’ailleurs pour cela que je suis ici. L’Altaria qui me sert de monture a été blessé, et j’ai demandé aux moines de la soigner pour pouvoir me rendre rapidement aux plaines fleuries. J’avais d’autres projets en cours avant que cette occasion ne se présente, mais tant pis, ils pourront attendre. »

Évidemment, elle parlait de sa traque de la véritable princesse de Mizuhan. Cette femme avait condamné sa vie et continuait à peser sur sa liberté, mais Lehna n’avait guerre le choix que de continuer à la chasser, avant de la convaincre de rentrer à la maison. Elle ne savait pas ce que cela donnerait, mais espérait vivement qu’une fois qu’elle aurait résolu ce problème, elle puisse enfin vivre comme elle l’entendait.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Kajin' Nezumi le Mer 27 Mar 2013 - 11:01

Lehna proposa son aide, que la jeune femme déclina. Elle n'avait rien à demander, elle était tranquille et ses Pokémon étaient là aussi. Elle ne voulait pas déranger outre mesure la jeune femme qui avait fort à faire avec l'ourson. Néanmoins, la Mizuhanienne ne rechigna pas à expliquer ce qu'elle avait vu sur le nouveau continent et la demoiselle sourit un peu.

« Je m'y suis rendue aussi, mais l'atterrissage c'est mal passé, je n'ai pas vu grand-chose je dois dire... Ce sont de beaux Pokémon je trouve, et c'est un sacré cadeau de bienvenue. »


Elle observa ensuite l'étrange oiselle rose, ne manquant pas la gerbe d'étoile qui l'accompagna lorsqu'elle jaillit de sa sphère. Les explications de la brune en bleue éclairèrent très vite la guerrière sur l'origine des petites étoiles. La petite canne était plutôt sociable et s'avançait déjà vers le groupe. En douceur, Kajin' incita Rakurai à sortir de l'ombre et à s'avancer. Elle aussi était, après tout, une chromatique. Peut-être qu'elle pourrait s'entendre avec le Pokémon inconnu, et que sa timidité pourrait s'effacer un peu. Elle en doutait mais ne s'empêchait pas d'espérer.

La chienne, obéissante, sauta en bas du lit et s'approcha avec une flagrante crainte vers l'oiseau rose, pour tenter de sympathiser. Kajin' sourit.


« Comme vous le voyez, je possède également un Pokémon dont les couleurs ne sont pas conformes. Ce sont des shiney, ou chromatiques. Ils sont extrêmement rares et à dire vrai, les traitements qu'ils reçoivent varient en fonction des personnalités. La plupart du temps, ils sont rejetés par leurs congénères et sont également victimes des braconniers. Rakurai, par exemple, a pu être sauvée de justesse de mauvais maîtres et de braconniers qui auraient vendu sa fourrure au plus offrant. Les chromatiques sont réellement différents des autres, et en général plus puissant ou plus gros par exemple. Il faut faire attention à la façon dont on les élève, puisqu'ils peuvent être également victime de troubles au niveau du mental, à cause de leur passif. »


La Nalcienne avait essayé de répondre aux questions indirectes de Lehna, du mieux qu'elle pouvait. Elle savait que la timidité, la peur et la méfiance de Rakurai n'était pas dû qu'à sa plus profonde nature, mais bien aux traitements qu'elle avait subi. C'est pour ça que la jeune femme la traitait avec attention, et faisait tout pour ne pas la brusquer. De plus, elle savait que la Dynavolt cachait probablement en elle une très grande puissance, qu'elle n'avait pas eu encore l'occasion de voir.

Subitement, une Evoli assez téméraire fit son apparition, cherchant probablement à se défouler un peu. Lehna réprimanda sa Pokémon qui eut l'air de s'en moquer. Logan commença à s'agiter et à gémir, menaçant de pleurer à cause de l'agitation et de la tension. La jeune femme faillit paniquer mais Kin bondit devant la renarde, se proposant comme camarade de jeu et comme défouloir potentiel. Il ne craignait pas grand-chose à dire vrai, et savait tempérer ses attaques si besoin était. Si cela permettait d'apaiser sa dresseuse, il ne se priverait pas de jouer avec la Pokémon.

La jeune mère sortit doucement son enfant du berceau et le berça doucement, murmurant quelques paroles douces pour le calmer. Puis, elle sortit son sein afin de le nourrir. Elle agissait avec douceur et tendresse, s'excusant auprès de Lehna pour le spectacle qu'elle pouvait donner. Mais elle n'allait pas faire attendre son fils, qui était désormais ce qu'elle avait de plus précieux. Elle regarda Lehna, décidant de s'intéresser un peu plus à elle, pour parler, par curiosité.


« Des projets en cours ? Lesquels, si ça n'est pas indiscret ? Enfin, je ne peux que comprendre, mes propres projets sont aussi mis en pause pour les prochains mois à venir. Je comptais me lancer dans les arènes, mais après avoir passé une épreuve de guerrière, le travail s'est déclenché et je ne bougerai probablement pas d'ici. Quant aux concours, j'y vais quand j'en ai envie, mais ça n'est pas mon but premier. Par contre, vous, vous avez l'air de beaucoup vous y intéresser... Vous comptez vous lancer dans la coordination ? »

Elle sourit doucement. Deux de ses Pokémon avaient obtenu des rubans sous sa direction, et Hime, sa vaillante Nidoqueen avait également reçu un ruban lorsqu'elle appartenait à Neko, lorsqu'il était en vie... La jeune femme caressa doucement la joue de son fils avec un air tendre, alors qu'il continuait de tétait. Doucement, probablement par la fatigue, elle laissa échapper une phrase qui, sans le savoir, pourrait éventuellement filer un sacré coup de main à Lehna.


« Quand Nina va te voir... Je me demande quelle tête elle va faire... »

_________________


Kaj' & Warai's Song ~
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1641

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Lehna le Jeu 28 Mar 2013 - 19:12

La demoiselle dont Lehna ignorait toujours le nom lui expliqua être aussi brièvement montée voir le monde au-dessus des nuages. La princesse imaginait aisément ce qu’elle voulait dire quand elle mentionna un « atterrissage c’étant mal passé », pour en avoir vécu deux elle même au cours de ce voyage. Elle s’en était très bien sortie à chaque fois, sacrifiant sans scrupules l’Altaria qui lui servait de monture. À l’allée, elle avait trouvé de l’aide dans le village de Linaewen, et la raison de sa présence dans le temple était son retour sur la terre ferme. Elle aurait pu le faire soigner à Payan, mais la ville empestée ne lui avait pas donné envie d’y rester plus longtemps ; elle avait vite reprit la route, sans se préoccuper de l’état du dragon.

« Je comprend plus ou moins ce que vous avez du vivre, c’est à cause de l’atterrissage difficile de la descente du monde de là-haut que je suis ici. »

C’était une façon d’essayer de se rapprocher de la fille. Chacun est naturellement attiré par ceux qui leur ressemblent, et Lehna était très douée pour créer ce genre de correspondances.

Kajin’ ajouta que l’œuf offert était un cadeau d’une grande valeur, ce à quoi Lehna acquiesça en hochant la tête, consciente que c’était un présent exceptionnel. C’était le grand sage du coin qui le lui avait offert après l’avoir extrait de l’autel d’une place magique. Elle ne savait pas pourquoi ses camarades du moment et elle y avait eut droit, alors que ce n’était pas les voyageurs d’Erasia qui devait manquer. Ils étaient sans doute arrivés au bon endroit au bon moment, rien de plus. Ne pensant pas que son interlocutrice, qui avait bien précisé ne pas avoir beaucoup visité ce continent, puisse l’aider à résoudre ce mystère, elle préféra le garder sous silence. Cela n’aurait sans doute pas fait avancer beaucoup les choses, et Lehna n’était pas friande de bavardages inutiles quand elle pouvait les éviter.

Quand Lehna présenta sa Couaneton, la jeune femme incita sa Dynavolt à sortir de son coin. Elle avait un pelage bleu électrique au lieu du vert habituel que portaient les autres animaux de son espèce. La guerrière lui expliqua alors ce qu’elle savait sur ces Pokémon différents, sous l’oreille attentive de Lehna. D’ailleurs, la princesse trouva cela curieux d’apprendre quelque chose de cette paysanne. Son père avait fait venir les plus grands maîtres de Mizuhan pour parfaire son éducation et s’assurer qu’elle savait tout ce qu’un être puisse savoir sur la théorie de ce monde, à quelques lacunes près. En effet, elle n’avait eut que des cours sommaires de médecine, Oyu jugeant cela inutile pour une femme de son rang, mais en revanche elle se souvenait encore de ces longues leçons d’études de la faune et de la flore, où les Pokémon avait occupé une place prédominante. C’était intriguant qu’aucun de ses mentors ne lui aient jamais parlé de ces animaux « chromatiques ».

La Mizuhanienne avait appris à se méfier des gens qui aimait étaler leur savoir, car l’un de ses maîtres lui avait expliqué que quelqu’un qui n’a pas de culture, c’est quelqu’un qui la dévoile trop, seul ceux qui se taisent approchent la vérité. Cependant, les exemples que donnait la demoiselle pour soutenir ses propos ressemblaient énormément aux symptômes que Lehna avait déjà pu observer par elle même, ce qui la convainquait presque de la légitimité du discours qu’avançait la Nalcienne.

« Je vois… En effet, j’ai trouvé Céleste alors qu’elle venait d’être abandonnée des siens. Nous l’avons accueillit dans notre groupe, et depuis je ne l’ai jamais vu triste ou troublée par cet épisode. Je pense que cela doit venir du fait que, sur Érasia, personne ne connaît l’aspect physique normal de son espèce, et on ne peut donc la juger là-dessus. »

Pendant que Lehna justifiait ses propos, la canne était en train de tourner autour de la chienne, cherchant à la mettre à l’aise avec sa présence pour pouvoir jouer avec elle. Elle n’hésitait pas à faire des grimaces pour essayer de la faire rire, espérant l’amuser un peu pour la mettre en confiance. Quand Givre fit son apparition, l’ambiance chaleureuse fut balayée d’une vague de froid, à laquelle les petits étaient particulièrement sensibles. Lehna allait la rappeler de force dans sa pokéball quand un Goupix bondit pour se poser devant la semeuse de troubles et tenter de calmer le jeu. L’Evoli, heureuse d’avoir trouvé – ou forcé – un partenaire avec qui s’amuser, se jeta sur le renard, essayant de lui mordre l’oreille. Elle ne cherchait pas à le blesser mais juste à jouer comme deux petits renardeaux le feraient. La princesse soupira en voyant les choses s’arranger, pensant qu’il serait sérieusement temps d’éduquer et responsabiliser un peu cette gamine sauvage.

La jeune mère voulu nourrir son fils, et lorsqu’elle pria à Lehna de l’excuser pour ce qu’elle était sur le point de faire, celui-ci lui sourit en secouant la tête, indiquant que cela ne la gênait pas le moins du monde. Cependant, dans le fond de son être, derrière le masque, la démone trouvait le spectacle horrible et repoussant, se sentant mal à l’aise devant cette mère qui ne faisait que s’occuper de son fils. Une boule se forma dans son estomac alors qu’elle observait Kajin, puis elle finit par détourner le regard, ne supportant pas la vue de tout cela, mimant qu’elle s’occupait de son propre petit bébé. Aucun signe de cette gêne n’était visible de l’extérieur, seule Saphir, assise sagement à ses côtés, avait comprit le message, ses grands yeux la scrutant avec une pitié qu’elle ne cessait jamais de ressentir pour sa dresseuse.

La femme décrivit ses projets et ambitions, s’attendant sans doute à ce que Lehna fasse de même, ce qu’elle s’empressa d’expliquer une fois la tirade de son interlocutrice terminée.

« J’envisage aussi de faire une tour des arènes, si j’ai le temps, » commença-t-elle.

Comme tout le reste, c’était un faux mensonge ; elle s’intéressait aux arènes certes, mais pas au sens où on l’entend d’ordinaire. Collectionner les badges ne l’intéressait pas, mais en revanche, elle souhaitait tenter de prendre le contrôle de l’une d’elles. C’était la seule porte de secours qu’elle avait réussi à imaginer pour échapper à son père si jamais sa mission échouait.

« Je suis surtout à la recherche d’une famille, ou tout du moins d’un bout de famille, car j’ai été privé de la mienne à la naissance, » dit-elle en retirant le biberon vide au Polarhume, avec un ton qui se voulait touchant et émouvant.

C’était une formule qu’elle avait lu dans un livre, et elle avait tout de suite trouvé que c’était une manière fort élégante de convaincre les gens de la bonne foi de sa quête alors qu’elle cherchait en réalité à priver un être de sa liberté. Elle n’insista pas beaucoup plus, préférant répondre à la dernière question de la femme alors qu’elle reposait l’ourson au sol.

« Le spectacle est mon art, » souffla-t-elle, baissant son ton jusqu’à ce qu’il se transforme presque en murmure.

Elle n’ajouta rien de plus, jugeant cela suffisant pour comprendre le message qu’elle voulait passer. L’ourson s’avança bancalement vers la canne qu’il connaissait, se dandinant tant bien que mal alors qu’il apprenait à se mouvoir seul.

La dernière phrase murmurée par la mère fit l’effet d’une bombe chez Lehna, même si elle ne se trahit pas. Une flammèche illumina ses yeux un instant, rien de plus, alors qu’elle gardait le contrôle d’elle-même derrière sa façade. Elle avait déjà rencontré un homme à Tenkei qui lui avait expliqué que sa proie se trouvait sans doute au pays du vent, et maintenant une autre femme laissait échapper ce nom à nouveau. S’il s’agissait bien de la même « Nina » que celle que la fausse princesse traquait, l’étau commençait lentement à se refermer autour d’elle. Mais maintenant, la prédatrice allait devoir s’appliquer si elle espérait obtenir de plus amples informations de cette fille. Décidant de commencer doucement afin de ne pas la troubler ou lui faire peur, elle tenta de rester sur le sujet avec une simple question.

« Vous… vous connaissez Nina ? »

Elle avait opté pour une intonation timide et troublée, espérant par la suite lui faire croire que cette « Nina » était la seule famille à qui elle pouvait encore se raccrocher. C’était une manière de la prendre par les sentiments, et elle souhaitait vivement que cette imprudente soit sensible à ce genre d’émotions. Cependant, elle ne voulait pas lui faire penser non plus qu’elle suivrait la colonel à tout bout de champs ; elle allait devoir balancer ses propos pour les rendre très subtiles, mais c’était le genre d’exercice qu’elle maitrisait très bien. Dans un premier temps, elle allait d’abord s’assurer que les deux femmes parlaient de la même personne avant d’essayer d’en savoir plus.



[Si elle ne supporte pas te voir donner le sein, c'est qu'elle est jalouse de Logan qui a droit à une maman qui s'occupe de lui et que elle non :o A priori ça changera rien à ton rp vu qu'elle laisse rien passer, mais j'ai trouvé cela intéressant à souligner vu ce qu'elle est tordue xD]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Kajin' Nezumi le Ven 29 Mar 2013 - 11:09

« C'est probable, et se trouver au sein d'un groupe qui ne la juge pas doit lui faire du bien. Après, même si ma Dynavolt est bien entourée, elle reste quand même très craintive vis-à-vis des autres. »

C'était un fait, la jeune femme ne savait pas réellement comment rassurer la chienne, qu'un rien effrayait, et qui n'hésitait pas à aller se cacher derrière les autres. Elle n'avait jamais affronté aucun autre Pokémon, et la guerrière savait pourtant qu'elle devrait rapidement l'habituer à cette idée.

Rakurai observait toujours l'étrange canne, qui semblait être aussi différente qu'elle. Lorsque l'Evoli avait surgi, elle avait eu peur mais Kin avait rapidement repris les choses en main et elle pouvait donc essayer de se rassurer. Elle trouvait les grimaces du Couaneton étrange, quoiqu'un peu amusante. Pour essayer de la dérider un peu et de la mettre en confiance, Isei s'approcha également. Il était toujours aussi lent, et son aspect physique un peu brut le rendait pataud, mais pourtant ses déplacements s'amélioraient progressivement. Beaucoup plus chaleureux et amical que la chienne, l'insecte fossilisé salua l'oiseau d'un mouvement de griffe. Finalement, la chienne électrique décida également de tendre la patte vers le Pokémon volant, en signe de sympathie. Quant à Kin, reprendre une attitude de jeune renard lui faisait un peu de bien, et c'était avec bon cœur qu'il acceptait de jouer avec l'Evoli, tentant de la mordiller sans douleur alors que la femelle lui avait déjà happé l'oreille.

Lehna commença à s'ouvrir un peu plus -du moins, c'est ce que croyait Kajin'- et cette dernière l'écouta attentivement. Les arènes, c'était une plutôt bonne idée si on voulait s'entraîner, et ça permettait de voir ce dont on était capable. Pourtant, lorsque la Mizuhanienne évoqua l'absence de famille, la Nalcienne sembla se fermer aussitôt.


« Être privée de sa famille... Ca... »

Elle ne parvint pas en dire plus. Depuis quelques temps, le sujet de famille devenait particulièrement douloureux chez elle. Elle s'était habituée à n'avoir qu'un père, à ce que sa mère soit morte en la mettant au monde. Elle avait fini par accepter la mort de son père survenu plus tard, tout comme elle avait accepté celle de Neko, tant bien que mal. Mais aujourd'hui, tout était différent. Aujourd'hui, elle avait un fils, et ignorait totalement comment une mère devait élever son enfant. Aujourd'hui, elle avait un fils qui, comme elle, serait privé d'un de ses parents, et ne connaîtrait jamais son père. Aujourd'hui, elle avait un fils qui l'avait amené à rencontrer Asaka, dont les révélations avaient été particulièrement dévastatrices chez Kajin'. Aujourd'hui, elle savait qu'elle avait un père et une mère, quelque part, et que toute sa vie n'avait été qu'un tissu de mensonge. Et pire que tout, aujourd'hui, le sens de sa vie, de campagnarde forgeronne, passait à princesse héritière du trône du pays. Elle savait qu'elle n'échapperait pas à une réunion de famille, elle ne pouvait pas l'ignorer, ni l'éviter. Mais elle la redoutait. Elle serait une étrangère au sein de sa propre famille et ça l'effrayait considérablement.

Elle sentit ses muscles se raidir, sous l'angoisse des semaines à venir. Logan commença à s'agiter et aussitôt, Hogosha réagit. Il colla doucement son front contre la tempe de sa dresseuse et commença à aspirer la peur qu'elle ressentait, lui ôtant un poids. Il n'enlevait jamais tous les sentiments néfastes de ceux qu'il protégeait ainsi, mais il leur permettait d'oublier, momentanément, qu'ils étaient terrifiés par quelque chose susceptible de les paralyser et de bloquer leur système de réflexion. Sekei lui, s'était accroché à sa dresseuse pour la rassurer de son contact. Il lui avait mené la vie dure à leurs débuts, et même maintenant, ils ne pouvaient pas s'empêcher de se chercher parfois. Mais jamais ils ne s'étaient abandonnés. Il représentait un soutien indéfectible pour elle.

Lorsque la Mizuhanienne murmura que le spectacle était son art, une étrange impression se répandit dans l'esprit de la jeune mère. Pour la première fois depuis le début de la conversation, cette simple phrase murmurée respirait la sincérité et une grande honnêteté. Kajin' n'avait remis aucune parole de Lehna en question mais cette phrase détonait par rapport aux autres, comme si c'était un secret qu'elle osait avouer, sans qu'une présence menaçante ne lui tombe sur le dos. La Nalcienne trouva ce fait étrange mais lui sourit juste de la façon la plus rassurante possible, comme pour l'encourager.


« J'ai vu ce dont tu étais capable, le concours d'Halloween était ton premier concours non ? Tu as ce qu'il faut pour aller très loin selon moi. »

Elle resta pourtant surprise de l'attitude de son interlocutrice lorsqu'elle évoqua, sans s'en rendre compte, le nom de Nina. Elle avait parlé d'elle spontanément, des personnes les plus proches de Kajin', c'était la seule à ne pas avoir vu son fils, c'est bien pour ça qu'elle avait pensé à elle. Quoiqu'il en soit, elle regarda Lehna et eut un sourire un peu étrange, trop surprise par la réaction assez spontanée de la Mizuhanienne pour réagir autrement.


« Si vous parlez de Nina Wang, de Mizuhan, oui, je la connais, nous sommes proches et c'est elle qui m'a fait passer mon épreuve pour devenir Maître des Lames. Pourquoi ça, vous la connaissez ? »


Elle resta intriguée, se retrouvant mal à l'aise dans une situation où elle ne savait plus quoi dire, ni quoi faire. Elle ignorait si elle devait se confier franchement ou pas à la jeune femme et était un peu déstabilisée par la tournure que prenait les événements.


[Je suis une paysanne, oui, mais une forgeronne, 'tention ! *poutre* Et je crois que Kaj' n'a pas réagi comme Lehna l'espérait en mentionnant la famille ^^"]

_________________


Kaj' & Warai's Song ~
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1641

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Lehna le Dim 31 Mar 2013 - 12:41

Lehna hocha la tête lorsque Kajin’ expliqua que, même si bien entourée, sa chienne continuait à être très craintive vis à vis des autres êtres vivants. La princesse savait bien que le fait d’être dans un groupe qui accepte complétement la nature d’un être n’était pas suffisant pour que celui-ci s’y sente parfaitement à l’aise : le caractère de l’animal et son passé rentraient aussi en jeu. La canne semblait du genre joyeuse et insouciante, et c’était sans doute pour cela qu’elle avait plus de facilité à se remettre de sa condition physique que cette Dynavolt qui avait l’air mal à l’aise devant tout ce monde. Malgré tout, elle essayait de faire des efforts, tendant une patte vers la Couaneton en signe de fraternité. La canne, heureuse que la chienne se laisse tenter, avança l’une de ses ailes pour lui « serrer la main », se contentant pour l’instant de cela, ne voulant pas faire peur à celle qu’elle avait du mal à convaincre rien que pour cela. De son autre aile, elle avait « saisit » la griffe que lui avait présenté un Anorith qui s’était approché d’elles, et bondissait sur place, tenant une « main » dans chaque aile. Elle essayait de leur faire faire la ronde, imaginant que cela allait être drôle vu les caractéristiques si disparates de chacun d’entre eux. Polarhume essaya de se joindre à eux, mais il était pataud et avait du mal à se déplacer. Céleste voulu alors le porter sur son dos, mais l’animal était un peu trop lourd pour elle. D’un geste, elle demanda alors à la chienne si celle-ci ne voudrait pas prendre le bébé en monture, alors qu’elle trainerait l’insecte pour faire une drôle de course. Elle n’était pas certaine que Rakurai accepte vu sa timidité, mais cela valait la peine de tenter le coup.

À côté, Givre s’amusait comme une folle avec le Goupix qui s’était proposé comme compagnon. En la voyant jouer, Lehna se demandait si elle n’avait pas eu une famille de laquelle elle aurait été arrachée, vu sa manière d’être avec cet autre renard. Si elle avait eu des frères et des sœurs et qu’elle avait été habituée à ce genre d’activités, il était normal que cela lui manquait maintenant qu’elle était dans un groupe différent de ce qu’elle avait du connaître jusqu’à présent.

Quand elle mentionna le mot « famille », le visage de la jeune mère s’assombrit brusquement. La princesse l’observait passivement, analysant les réactions de son interlocutrice dans le but de les réutiliser plus tard, si le besoin s’en faisait sentir. Scrutant son visage pour essayer de comprendre ses émotions, elle ne prononça pas un mot de plus sur la question, préférant examiner cette réaction d’abord. Lorsqu’elle avait prononcé cette phrase, elle ne pensait pas avoir droit à une attitude si lugubre, vu que la femme avait l’air bien entourée et surtout venait d’avoir un fils. Malgré tout, elle ferait avec les moyens du bord, comme elle faisait toujours. La demoiselle en face d’elle avait l’air perturbée et troublée, et sa phrase murmurée semblait indiquer qu’elle avait elle aussi vécu ce genre d’événements. Sauf qu’à la différence de Lehna qui n’appréhendait pas la mort, elle avait l’air d’être comme tous ces êtres qui se mettent à pleurer dès qu’une créature quitte le monde des vivants. Ne savait-elle donc rien de la vie ? Cela dit, si elle avait survécu à la perte de sa famille, alors elle comprendrait plus facilement de ce dont Lehna voulait parler et lui accorderait plus facilement sa confiance, si Lehna jouait ses cartes convenablement.

Le compliment qu’elle lui lança ensuite concernant son art toucha Lehna, même si cette dernière savait qu’elle était la meilleure en la matière, sans avoir été reconnue encore. Elle était très sûre d’elle et imbue de ses capacités dans ce domaine, même si elle ne l’avouait pas à voix haute. Elle avait comprit que les gens trop confiants et narcissiques avaient tendance à irriter les foules, et elle voulait éviter de se retrouver dans ce genre de situation. Elle jouait donc la fille humble et modeste, souriant gentiment alors qu’elle répondit à la Nalcienne sur la question.

« C’était en effet la première fois que je tentais un exercice de ce genre, où même que j’y assistais. J’ai pu admirer de nombreux spectacles dans ma vie, mais jamais un concours comme celui-ci. Le thème m’a d’ailleurs surpris quand je me suis inscrite, je ne pensais pas que l’on pouvait demander ce genre de chose aux candidats. Cela dit, ce fut une expérience très enrichissante, » développa-t-elle, lancée sur un sujet qu’elle connaissait. « En tout cas, merci beaucoup, c’est très aimable à toi de croire en moi, » finit-elle en souriant à la jeune fille, n’oubliant pas ses bonnes manières sous peine de passer pour la femme égocentrique qu’elle était, ce que les gens n’appréciaient pas énormément.

De la même manière que Lehna avait été troublé quand Kajin’ mentionna le nom de Nina, celle-ci fut surprise de l’intérêt de la Mizuhanienne pour la colonel de l’armée. Cependant, elle lui confirma malgré tout qu’il s’agissait bien de la femme que Lehna traquait désespérément. La fausse princesse avait remonté ses genoux contre son torse, les tenant dans ses bras, fixant un point au sol, silencieuse. Son visage avait l’air troublée et perdue, comme si elle ne savait pas vraiment que faire ou dire à présent. Derrière ce masque, la demoiselle jouissait intérieurement, certaine maintenant d’avoir trouvé une piste sûre et fiable. Elle allait enfin pouvoir avoir des informations digne de ce nom, et se libérer de ce poids qu’elle trainait. Au bout de quelques instants de ce faux trouble, elle articula quelques mots, sans relever la tête, continuant à admirer le sol.

« Oui, je… je la connais. Enfin, non. Ou plutôt… » répondit-elle avec un air ému et déstabilisé.

Ses paroles n’avaient aucun sens, mais c’était une manière encore plus forte de montrer qu’elle n’avait pas l’air de savoir pas où commencer. Prenant une longue inspiration, comme si elle tentait de se calmer, elle finit par articuler une phrase audible et compréhensible.

« Je suis sa cousine de sang. On aurait pu être sœur si elle n’avait pas été enlevée étant petite… »

Elle avait hésité à ajouter cette dernière phrase vu la réaction de Kajin’ concernant la famille, mais lui avouer boute-en-train sans explication qu’elle était simplement sa cousine, cela aurait éveillé d’autant plus de soupçons. Elle voulait faire comprendre que c’était cette femme sa « famille perdue », mais avant d’aller plus loin elle attendit la réaction de son interlocutrice sur la question. Elle ne pouvait prendre le risque de parler plus et partir dans la mauvaise direction alors qu’elle était si près de son but. Ne bougeant pas de sa position, les yeux perdus dans le vague comme si elle rêvait éveillée, elle semblait perdue dans ses pensées, alors qu’elle était déjà en train de réfléchir à un moyen de convaincre Nina de rentrer au château.



[Ne prend pas mal sa remarque sur la mort hein, c’est pas Kajin qui est une « chochotte », c’est Lehna qui est un monstre, soit en assurée ^^ ;) ]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Kajin' Nezumi le Dim 23 Juin 2013 - 16:17

Rakuraï regarda l'oiselle qui était aussi différente qu'elle, mais qui contrairement à elle, semblait toujours guillerette, heureuse, la tête vide de souci et de peur. La chienne resta un peu intriguée lors de la ronde, et surtout lorsqu'on lui demanda de porter l'ourson. Alors qu'Isei s'accrochait déjà à la Couaneton, pour commencer à jouer, elle resta indécise. Et si jamais elle venait à électrocuter, sans le vouloir, le Pokémon ? Son énergie venait de la friction, entre autres, de sa fourrure et de l'air ambiant, si elle courait, elle créerait de l'énergie. Sans compter qu'elle en avait déjà en réserve. Percevant le souci, l'Anorith lâcha l'étrange oiseau pour s'approcher de la chienne et se plaça sous sa patte, l'invitant à relâcher son énergie sur lui. Il était protégé par une forte carapace, et son type roche l'aiderait à mieux encaisser ce qu'elle allait lui envoyer. Mal à l'aise et gênée, la Dynavolt s’exécuta malgré tout, et déchargea toute l'électricité qu'elle avait accumulée sur son compagnon, qui prit l'attaque de plein fouet sans broncher. Une fois qu'elle fut vidée, il se secoua un peu et retourna s'accrocher à la cane, alors que la chienne alla s'aplatir au sol devant l'ourson, pour l'aider à se hisser sur son dos.

Kin continuait de s'amuser avec l'Evoli, veillant à ne pas être trop brutal, sa fierté l'empêchant cependant de trop se laisser dominer. Il n'était pas ou plus de nature à se soumettre pour un rien, ou alors brièvement. Il ne voulait pas mettre son groupe en danger en affichant une certaine faiblesse, mais ça ne le rendait pas brutal pour autant. Les morsures qu'il donnait aux longues oreilles brunes de la renarde n'étaient que des mordillements légers. Et puis, il ne se privait pas de donner quelques coups de langue s'il y allait trop fort.

Kajin' sourit un peu lorsque Lehna témoigna de la surprise qu'elle avait eue en voyant le sujet. La Nalcienne ayant déjà fait un autre concours, elle savait que parfois, les thèmes pouvaient être étranges.


« C'est vrai que l'idée est saugrenue, mais dans le fond, le résultat est plutôt plaisant je pense. Lors du premier concours auquel j'ai participé, il fallait parler de notre Pokémon pour la prestation, et les quatre finalistes se sont retrouvés dans une Battle Royale. Le combat n'a pas été très beau, ni très glorieux. » La jeune femme marqua un temps d'arrêt, et finit par prononcer, dans un souffle, comme pour revenir au sujet qui semblait le plus intéresser Lehna : « C'est là-bas que j'ai obtenu Isei. Et c'est là-bas que j'ai rencontré Nina. »

La jeune femme étudia son interlocutrice avec attention, ses yeux bruns brillant d'une vive étincelle d'intérêt. Elle avait rarement eu ce regard, mais quelque chose en elle lui dictait de se montrer particulièrement attentive pour ne pas manquer d'informations, à recevoir, mais également à donner. La situation était particulière, et elle ne s'attendait pas à tomber sur une parfaite inconnue, rencontrée en concours, qui aurait un lien avec la Mizuhanienne.

Elle avait eu un petit rire, gardé pour elle, lorsque la jeune femme avait parlé d'enlèvement. Elle avait juste exprimé cette émotion par un sourire, peut-être narquois, peut-être amer, face à l'ironie qu'elle ressentait. Les royautés avaient l'air d'avoir du mal à garder leurs descendants sous la main. Elle réfléchit un moment et soupira, avant de s'adosser au lit, s'installant en veillant à ne pas se faire mal au dos.


« Ecoutez... Si vous la cherchez, je ne peux malheureusement pas vous dire avec précision où elle est. Je sais juste que j'étais la première d'une longue liste de candidats au titre de Maître des Lames, et qu'elle fera passer les épreuves à Nalcia. Mais elle change de lieu à chaque fois. Je ne saurais dire où elle se trouve. »


Elle garda le silence un moment, se remémorant avec exactitude les paroles que Lehna avait prononcées. Elle n'arrivait d'ailleurs plus à la tutoyer, avec ce sujet important sur le tapis. Elle resta un peu interdite, réfléchissant à ce qu'elle devait dire. Finalement, elle reprit :

« Il me semble également qu'elle travaille à réunir les badges d'Arène. Peut-être que les champions de Nalcia ont des informations là-dessus. C'est quelque chose qui lui prend beaucoup de temps je dois dire. Vous pouvez toujours essayer de vous pencher sur cette piste. »

Elle resta pourtant méfiante. Elle connaissait Nina, et elle doutait qu'elle accepte réellement bien Lehna, surtout en sachant d'où elle venait. Il lui avait semblé que la guerrière n'avait pas l'air enthousiaste à l'idée d'être liée à la royauté. Elle devait peut-être avertir la jeune femme du problème.

« Je ne pense cependant pas que le lien de sang que vous évoquez soit quelque chose d'important pour elle. Je pense qu'elle considère plus quelqu'un n'ayant pas de lien de sang avec elle, mais partageant un peu de son passé et de son histoire comme étant de sa famille, plutôt que les personnes partageant vraiment son sang. Je doute qu'elle vous accueille les bras ouverts. Je préfère vous en avertir. »

Elle se cala un peu mieux dans le lit, essayant de se détendre, alors que Logan s'endormait doucement dans ses bras.

_________________


Kaj' & Warai's Song ~
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1641

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Lehna le Jeu 11 Juil 2013 - 19:52

Les animaux continuaient à s’amuser comme les jeunes insouciants qu’ils étaient, enfin du côté de Lehna. Ceux de Kajinera étaient beaucoup plus terre-à-terre et posés pour la plupart, sans doute du fait que le groupe de la princesse était encore composé de très jeunes pousses. Malgré tout, tout le monde semblait plus ou moins prendre du bon temps, en particulier Givre qui avait l’impression d’être à nouveau avec celui qui lui manquait tant. Elle s’amusait bien avec Lehna, certes, mais il y avait un truc que la dresseuse et ses promesses de tour du monde ne pourraient jamais remplacer, et être en compagnie de ce Goupix qui se prenait au même jeu qu’elle aidait à combler un petit peu le vide qu’elle avait laisser derrière elle en quittant Loukaï.

Pendant ce temps, l’interlocutrice de l’intruse racontait ses souvenirs, que Lehna ne se lassa pas d’interpréter, ou, si elle n’avait pas assez d’informations pour ce faire, stocker dans un coin de sa mémoire en attendant de pouvoir le faire. Elle avait développé une grande capacité d’absorption des connaissances, même si sa mémoire restait encore malgré elle quelque peu sélective – le fait qu’elle ne se souvenait plus du prénom de la femme en face d’elle le prouvant. Cependant, cela se révélait suffisant la plupart du temps, et elle ne regrettait pas les heures passées pendant ses cours au palais à faire travailler sa matière grise pour la rendre plus performante.

La Nalcienne expliqua avoir déjà concouru avec des règles encore plus étranges que celle de la manifestation à laquelle elles avaient participée ensemble. Lehna avait déjà entendu parler du terme de « Battle royale », mais celui-ci restait encore très abstrait dans son esprit. C’était des créatures qui se faisaient face dans une arène, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une seule. La princesse avait beaucoup de mal à voir comment on pouvait adapter ce principe pour un concours de musique, danse et beauté, mais elle en profita pour se mettre en garde. Il était possible que la future réunion à laquelle elle comptait se joindre comprenne ce même genre de lubies, et elle se devait donc d’être prête à tout.

« En effet, c’était un thème pour le moins inhabituel. C’est dommage qu’il est mal tombé comme vous semblez le raconter, car cela aurait pu faire naître des choses bien intéressantes, » commenta-t-elle, en partie pour elle et en partie pour Kajin’.

La réaction attendue par Lehna de la part de sa proie dépassait de loin ses plus grands espoirs. Celle-ci n’hésita pas à lui dire tout ce qu’elle savait, se laissant tromper par le jeu d’actrice infaillible de la Mizuhanienne. Décidément, qu’ils soient humains ou animal, mâle ou femelle, la princesse serait toujours capable de les surpasser, peu importe les conditions. Cette idiote ne se doutait de rien, déballant sans réfléchir les précieuses informations que Lehna traquait depuis des mois. Ses efforts avaient enfin fini par payer, et elle voyait le bout de ce tunnel sans fin.

Bien sûr, les informations données étaient incomplètes, et il était aussi possible que cette femme lui mente. Cependant, tout semblait pointer du doigt le pays de Nalcia, ce qui diminuait déjà de beaucoup les recherches, et signifiait aussi que la princesse avait un point de départ. Si Nina faisait passer des épreuves de guerrière, il n’y avait que très peu de chance que le pays de l’air, l’allié de celui de l’eau, ne soit pas au courant, surtout si elles prenaient lieu au centre de leurs terres. La capitale était donc un excellent endroit pour ramasser plus de détails sur les mouvements de la guerrière, sans compter qu’elle possédait aussi sa propre arène, ce qui pouvait pousser sa cousine à s’y rendre. À défaut de trouver la vraie princesse héritière, elle n’aurait aucun mal à dénicher des témoins ou des registres qui lui indiquerait la localisation précise de sa proie.

Un frisson de satisfaction descendit le dos de la démone, qui se réjouissait de voir son but aboutir, en plus de transcender de cet état de domination qu’elle exerçait sur cette inconnue. C’était ainsi qu’elle se prouvait supérieure, et donc qu’elle avait conscience de son existence. C’était les seuls moments où elle avait réellement l’impression de vivre, et où cette vie avait enfin un sens. Évidemment, elle ne laissa rien paraître, sa protection de chaire bloquant toutes les émotions indésirables qu’elle ne voulait pas faire passer.

La princesse releva un peu la tête en entendant la mise en garde de son esclave, qui lui expliqua qu’elle risquait fort de se faire refouler par l’héritière du trône. Cela n’importait pas à la démone, qui, de toutes façons, arriverait à conquérir le cœur de sa proie tout comme elle avait dominé celui de celle qui était assise en face d’elle. Elle la manipulerait comme elle le faisait toujours, et elle était sûr que ce manque de « passé » et « d’histoire » qui paraissait si important – encore des notions abstraites, inutiles et bêtes – ne serait plus un problème du tout. Il lui suffisait de jouer ses cartes convenablement, et elle obtiendrait ce qu’elle désirait, comme d’habitude.

« Oui c’est évident, » murmura-t-elle, faisant genre de reprendre petit à petit de sa contenance alors qu’elle assimilait ce qu’elle venait d’apprendre, « je ne réagirais pas autrement si j’étais elle. Nous n’avons peut-être rien en commun, et je ne suis même pas sûre encore de vouloir me retrouver face à elle. J’y réfléchis encore… »

Elle essayait de calmer le jeu avec sa dernière phrase, pour diminuer les soupçons qui auraient pu peser contre elle. Bien sûr, sa décision était toute prise et elle allait affronter sa cousine coûte que coûte, mais faire croire le contraire lui donnait une part d’humanité, en plus de faire naître l’illusion qu’elle pourrait partager les mêmes valeurs que Nina ou son amie. Elle n’avait que faire de leurs mœurs et leurs croyances, mais s’y adapter était la première règle de manipulation, à laquelle elle ne pouvait échapper.

Se décontractant en libérant à nouveau ses genoux de ses bras, Lehna essayait de reprendre montrer qu’elle avait comprit ce qu’on lui avait annoncé, et qu'elle avait fini de digérer toutes ses révélations. Maintenant qu’elle avait obtenu ce qu’elle voulait, il était temps d’effacer cette conversation du mieux qu’elle pouvait, et pour cela, il ne fallait pas qu’elle dure beaucoup plus longtemps.

« Je prendrais ma décision après le concours, en fonction de si j’ai le courage de revenir en ces terres ou pas ! » expliqua-t-elle en faisant mine de se détacher, comme quelqu’un qui cherche à repousser un dilemme à plus tard. La prédatrice voulait ramener le discours sur le monde du concours, en espérant que cela laisse en suspend les questions et intuitions indésirables que Kajinera pouvait développer à l’égard de la princesse. Malgré tout, on pouvait encore voir un trouble dans ses yeux, qu'elle laissait exprès pour montrer à quel point les paroles de Kajin' l'avait touché, comme quelqu'un qui essaye de masquer une plaie.



[Concernant les cinquième, septième et huitième paragraphes la totalité du texte, surtout ne le prend pas mal, comme le reste :s Lehna est convaincue d’avoir manipulée Kaj’, comme d’hab, alors que c’est toujours le contraire ^^” Je tenais à le souligner vu que ces passages sont assez « crus » quand même je trouve :s Je conclus au prochain post donc pour ma part Smile ]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Kajin' Nezumi le Sam 20 Juil 2013 - 17:45

Cette fois, les choses allaient beaucoup trop loin. Si Kajin' ne percevait pas l'agitation qui semblait parcourir Lehna, lui, il la sentait. Oh bien sûr, il fallait reconnaître que la Mizuhanienne jouait particulièrement bien avec ses émotions, et qu'elle savait contrôler les muscles de son visage, afin de ne rien exprimer -ou du moins, de ne pas montrer quelque chose de détectable- mais lui, il était doté de capacité allant au-delà de ça, il était capable de ressentir les choses, les émotions -surtout les néfastes- étant sa nourriture. Et là, niveau émotion néfaste, on pouvait dire qu'il était servi ! Mais ça ne le réjouissait pas de voir cette femme face à Kajin'. Dès le départ, il ne l'avait pas trop apprécié, mais là, c'en était clairement trop.

Il savait qu'il pouvait se faire sévèrement réprimander pour son geste. Il connaissait trop bien sa dresseuse pour savoir qu'elle ne voulait pas qu'on s'introduise impunément dans la tête, dans la vie privée des autres. Elle était peut-être trop gentille, ou trop respectueuse, mais quoi qu'il en soit, ça ne lui plaisait pas. Et il était bien déterminé à découvrir ce que pensait réellement cette coordinatrice de sa dresseuse.

Doucement, il s'introduisit dans l'esprit de Lehna. Il ne força pas le passage, son but étant de ne pas se faire remarquer. Il voulait savoir, savoir s'il pouvait lui faire confiance, savoir s'il avait raison de tant se méfier d'elle. Il découvrit en effet, qu'il était loin d'être en tort : la jeune femme se moquait complètement de la Nalcienne. Le terme « d'esclave » effleura même la conscience du spectre, qui fut pris d'un bref accès de rage. S'il ne s'était pas contenu, il aurait commencé à retourner intégralement l'esprit de la Mizuhanienne, afin de lui remettre les idées en place. Tout du moins, c'est ce que sa colère lui dictait, mais ses capacités ne lui auraient pas permis un tel bronx. Dans tous les cas, il était fixé : il ne pouvait clairement pas faire confiance à cette femme, qui méprisait sa dresseuse, et se moquait bien d'elle, cherchant à l'abuser.

Même si son geste était déplacé, le Feuforêve n'était pas si intrusif que ça, et s'apprêta à ressortir de l'esprit de Lehna, avant de repérer quelque chose qui l'intrigua. Quelque chose ne tournait pas rond, quelque chose était anormal. Il trouva une sorte de fil directeur dans tout l'esprit de la demoiselle, et commença à le suivre. Il comprit assez rapidement que la plupart des actes de la brune étaient dictés par une sorte de colère motrice et plus ou moins bien maîtrisée. Pourtant, lorsqu'il continua à remonter, quelque chose l'arrêta. Une espèce de forme noire, un peu brumeuse, faisait barrage entre ce que le spectre pouvait voir, et le reste de l'histoire de Lehna. Cette chose ne le laissait pas passer, et bloquait toutes ses tentatives d'intrusions. A moins d'être un Maître des Ombres, ou un Maître de l'Esprit, il était très rare de tomber sur des cas comme ça, des cas de personne renfermant quelque chose, un pouvoir susceptible de les protéger de la sorte. Mais si cette ombre était bénigne pour préserver la noble des intrusions mentales, quelque chose dictait au fantôme que ça pouvait vite devenir quelque chose de négatif. Il ne chercha pas plus et décida de rebrousser chemin, quittant l'esprit de la jeune femme. Même s'il avait découvert quelque chose de bizarre, il voulait juste savoir quelles étaient les réelles intentions de Lehna envers Kajin'.

Alors qu'il réintégrait son corps, il jeta un regard plutôt glacial à la Mizuhanienne, avant de rester près de sa dresseuse. Il devina que la Nalcienne avait compris son geste, et ne dit rien, ne voulant pas la blesser, ni l'inquiéter, avec ce qu'il avait vu. La jeune mère resta un peu pensive en écoutant les propos de son interlocutrice, avant de répondre :


« Même si cela peut sembler un peu dur à faire, il vaut mieux que vous vous rencontriez au moins une fois. Si vous n'êtes pas sûre de vous, je ne pense pas que ça soit une bonne chose de vous lancer là-dedans, surtout qu'au final, vous ne ferez que la braquer. Soyez certaine de votre décision d'ici la fin du concours alors, en espérant que cela soit une réussite pour vous et votre équipe. »


Elle lui sourit, comme pour l'encourager à ressortir victorieuse du concours qui allait avoir lieu. Elle, elle ne pourrait pas y aller, ce qui l'attristait un peu, mais dans le fond, ça n'était pas très grave, vu qu'elle ignorait encore ce pour quoi elle était faite.

Logan commença à pleurer, mal à l'aise, et la demoiselle recommença à le bercer doucement. Elle ne pouvait rien faire d'autres que réconforter son enfant, et chercher à le rassurer. Elle savait qu'il avait besoin de repos, et que l'ambiance était un peu trop agitée actuellement pour qu'il puisse dormir en paix. La Nalcienne essaya de l'apaiser, alors qu'un homme venait frapper à la porte.

« Mademoiselle Kajin', tout va bien pour Logan et vous ? Vous n'avez besoin de rien ? »
« Non, c'est très gentil mais nous allons bien, ne vous en faites pas. »


Elle lui sourit, rassurante, alors que l'homme semblait reconnaître Lehna, et hésitait à entrer, pour lui parler, et lui dire quelque chose. En attendant, la Nalcienne continuait à essayer de calmer son fils, afin qu'il se repose. Elle ne savait pas si Lehna avait d'autres questions, mais pour sa part, c'était triste à dire, mais elle n'avait plus rien à dire. Il fallait aussi avouer que la réaction d'Hogosha avait pas mal refroidi et inquiétée la jeune mère, qui se demandait bien, dans le fond, ce qu'était réellement Lehna...

_________________


Kaj' & Warai's Song ~
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1641

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Lehna le Dim 21 Juil 2013 - 15:36

Lehna ne sentit par l’intrusion dans son esprit, trop concentrée sur sa tâche et sa victoire, en plus de n’avoir aucune initiation aux dons psychiques et à ses dérivés. Elle avait appris au début de son voyage, en rencontrant un certain Soriu, qu’il lui faudrait trouver un moyen de protéger ses pensées des êtres capables de lire les pensées des autres. Cependant, aucune solution ne s’était présentée à elle pour l’instant, et à moins que son agresseur mental ne lui montre des signes évidents, elle était incapable de deviner ce qui se passait. De plus, elle n’avait pas le reflexe de se méfier des animaux, contrairement aux humains qu’elle savait garder à l’œil et manier à sa guise. La princesse ne remarqua donc même pas le comportement suspect du Pokémon aux côtés de Kajinera, trop occupée à plier cette dernière à ses moindres désirs.

Elle releva la tête d’ailleurs pour écouter les conseils de la mère avec intérêt, jubilant presque de la manière dont celle-ci l’incitait à rencontrer sa cousine. C’était une aubaine qu’elle pense qu’une rencontre était une bonne idée, cela pourrait faciliter son travail à l’avenir, au cas où. En effet, si elle croyait vraiment qu’une rencontre était nécessaire, elle pourrait aussi convaincre Nina de la même chose, si jamais cette dernière serait retissant, ce qui risquait fort d’être le cas. Elle continuait à caresser son chat, l’air attentive, avant de mettre quelques instants à répondre, ne voulant pas sembler brusque.

« Oui, vous avez peut-être raison… Dans tous les cas, je ne déciderais pas d’aller la voir sur un coup de tête ou de la fuir par lâcheté. Je prendrais le temps d’y réfléchir. En attendant, je préfère me concentrer sur une chose à la fois, » finit-elle d’expliquer en souriant. « Merci pour votre soutient, j’essayerais de faire de mon mieux. »

Sa dernière phrase était assez ambigüe. S’exprimait-elle en parlant de sa future rencontre avec Nina ou du concours qui approchait ? Les deux à la fois, elle laissait le soin à son interlocutrice de choisir. En introduisant des phrases vagues de la sorte dans son discours, elle pouvait espérer que son hôte les interprète comme elle le désirait, et, en général, dans ces cas là, la personne préférait comprendre ce qu’elle voulait entendre, ce qui évitait à Lehna de faire la démarche.

Un des moines du temple interrompît la conversation des jeunes femmes à ce moment là, demandant d’abord à la Nalcienne si elle ne manquait de rien avant de se tourner vers la fausse princesse de Mizuhan. Il sembla hésiter à prendre la parole, puis finit par se lancer une fois qu’il avait la certitude d’avoir toute l’attention de la démone.

« Mademoiselle, nous avons soigné votre Altaria, il se porte bien. Il se trouve dans une des salles de repos à l’étage, si vous voulez le voir… »

Les sourcils de Lehna se levèrent légèrement sur son front, un peu surprise de la nouvelle. Elle ne pensait pas que ces soigneurs seraient si efficaces ! Cependant, cela signifiait qu’il était grand temps pour la princesse de reprendre sa route vers ce fameux concours. Elle se leva donc en tapant sur sa tunique pour la dépoussiérer, avant de ramasser son sac. Gracieusement, elle saisit dans ses mains les pokéballs des animaux libérés, avant de les appeler.

« Aller tout le monde, il est temps de dire au-revoir ! »

Comme « prévu », Saphir fut la seule à ne pas pousser un grognement ou un soupir, la Couaneton battant des ailes pour expliquer que « ils n’avaient pas eu le temps de jouer euh ! ». Lehna esquissa un faible sourire accentué d’une petite expiration, avant d’observer à tour de rôle Givre, Céleste, et Glaçon, avec un regard sévère qui sembla les convaincre efficacement. L’Evoli tacla une dernière fois son compagnon de jeu avant de rejoindre sa ball, suivit de la Chaglam et du Polarhume. La canne continua à faire rébellion, demandant une seconde de plus à sa maîtresse. Celle-ci hocha la tête en ajouta « une seconde et pas un instant de plus mistinguette ! », en rigolant.

Céleste se retourna alors rapidement vers les Pokémon de Kajin, avant de s’avancer vers Rakurai. Sans hésiter, elle déploya ses ailes et se jeta un cou de la petite chienne, lui faisant un gros câlin. Elle ne se souciait pas de savoir si elle manquait d’être électrocutée, elle faisait suffisamment confiance en sa nouvelle amie, à un point que l’idée ne l’avait même pas effleurée. Elle resta ainsi jusqu’à ce qu’un faible claquement de langue de sa dresseuse la rappelle à l’ordre ; libérant la Dynavolt de son emprise, elle lui lança un « je promet on se revoie un jour et on finit notre partie ! » avant de rejoindre Lehna, acceptant enfin de rentrer dans sa prison.

« Merci beaucoup pour cet accueil et vos conseils, c’était un plaisir de vous revoir, » dit-elle à l’attention de Kajin’, s’inclinant à peine en signe de respect. « Monsieur, si cela ne vous gêne pas de me guider à ma monture, je serais très heureuse de la revoir, » continua-t-elle en s’adressant à l’homme, qui hocha la tête en guise de réponse.

La princesse quitta donc la salle avec un dernier sourire et un signe de main en direction de la bande, reprenant son chemin vers le concours de Flamen dans un premier temps, et sa cousine dans un second.



[Si quelqu’un a compris quelque chose au quatrième paragraphe, il aura droit à un bonbon xD Je m’excuse encore pour les quelques petits « dérapements » de Lehna, même si c’est moins violent que le post précédent ^^” Sinon donc cela conclue pour ma part, je te laisse le soin de rédiger ton dernier message et demander la notation ? ^^ Merchi beaucoup beaucoup pour ce RP, j’me suis beaucoup beaucoup amusée, en plus cela m’a permis de faire remonter des trucs très intéressant sur Lehna (le coup du sein ^^), donc c’était très beaucoup beaucoup chouette Very Happy]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Bonne pioche [Kajin']

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum