[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Minato Nakamura le Jeu 7 Fév 2013 - 17:31

La journée s'annonçait dégagée de nuages sombres et menaçants, au profit de petits moutons blancs cotonneux balayés par les vents marins. Un temps habituel en cette saison sur le bras de mer entre Éternara et L'Île de l'Étoile. Le soleil pointait à l'horizon. Clair, presque pâle. Appuyé au garde-fou du pont Minato contemplait l'aurore. Il avait enfin pris sa décision de quitter l'Île de l’Étoile pour rechercher sa mère, malgré le risque de ne pouvoir y retourner un jour. Pensif, il se demandait à quoi ressemblait Éternara, sa destination. Les livres qu'il avait consulté parlaient d'un lieu dynamique et prospère où il fait bon vivre, même si la récente guerre avait laissé ses empreintes au niveau du port. En effet bien des bâtiments de guerre avaient fait escale et ce dernier s'était vu peu à peu transformé en véritable base d'opération navale pour répondre aux besoins toujours croissants de l'armée Nalcienne, Flamen et surtout Tarouga étant la principale raison de ces fortifications successives. Nalcia, bien que pays de l'air et du bois, ne pouvait commercer que par voie maritime et avait ainsi pris le leadership dans le domaine de la construction navale. Eternara étant le fer de lance de ce développement. Du côté de Flamen seule Tarouga offrait comparaison et ne cessait depuis aussi loin que l'on s'en souvienne de compéter contre Éternara. Toutefois d'aucun ne remettait en cause la supériorité des marins Mizuhaniens en mer. Après tout quoi de plus puissant qu'un élémentaliste de l'eau au milieu de l'océan ?

Un Roucool, du moins ce qui semblait en être un, se dessina sur la ligne d'horizon, superposé au soleil levant. Le petit animal s'approcha du vaisseau en virevoltant en tout sens, de toute évidence il appréciait la traversée et l'immensité plate de l'océan. Minato observa un instant l'oiseau effectuer ses cabrioles, se demandant s'il s'agissait bien du même oisillon que celui qu'il avait recueilli et soigné une semaine auparavant. En effet il avait trouvé lors d'une cueillette estivale un petit Roucool blessé à l'aile. Il avait chuté dans un buisson qui s'apparentait à un houx et dont il ignorait le nom, bien que lui-même tombe régulièrement au milieu de ces derniers lors de ses promenades et parties de chasse. Cela faisait longtemps qu'il n'avait eu à s'occuper d'un pokémon. Combien exactement ? Minato l'ignorait. Il ne comptait plus les jours qui défilaient depuis la mort de Rattatac, hérité de son père lui aussi décédé trois ans avant le pokémon. Un bien étrange jour que celui de ses douze ans. D'ailleurs la raison principale de ce voyage était de faire la lumière sur tout ce qui l'intriguait.
Cela faisait quelques temps qu'il songeait à explorer le monde, un peu las de sa vie en ermite, et obnubilé par un étrange rêve du passé qu'il croyait avoir oublié à jamais. Ce n'est pourtant que la semaine dernière que l'ilien de naissance réserva une place à bord de la navette reliant l'Île de l'Étoile à l'île de Nalcia, via le port d'Éternara. Découvrir un jeune Roucool en difficulté le dérangeait un peu, puisqu'il faudrait nourrir la bête et que son argent était encore très limité, d'autant plus avec les frais de réservation. Sa plus grande crainte s'avéra fondée : le Roucool, du moins la Roucool, s'attacha à son sauveur et refusa de retourner à la vie sauvage. Qu'à cela ne tienne, il s'y était préparé et avait acheté des graines adaptées la veille du départ, afin de la nourrir une fois sur les flots (on trouve peu de ver de terre en mer). Le trajet ne durerait pas plus de deux jours tout au plus, mais vu l'énergie que son pokémon tendait à déployer par enthousiasme il considéra cela plus prudent. Et puis peut-être que les prix sont plus élevés à Éternara. Une pression sur son épaule le sortit de sa torpeur et il inclina la tête pour voir qui l'en avait extirpé, découvrant un petit Roucool aux teintes très légèrement orangées.

" Tu me jalouses parce que je regarde un autre Roucool ? "

La taquinerie eut l'effet auquel il s'attendait : la Roucool tenta de lui picorer l'oreille, et il se protégea à temps en la coinçant entre ses mains. Elle avait beau être attachée à lui, elle conservait encore des instincts sauvages et toute la force et la vigueur qui vont avec eux. Toutefois Minato avait depuis son plus jeune âge assimilé les rudiments du combat et pouvait aisément prévoir les réactions d'un animal. Ses parents et Rattatac avaient veillé à cela. Jamais Minato n'avait regretté cet aspect de son enfance, mais aujourd'hui il en était particulièrement heureux, alors que le navire s'engageait dans l'une des rades du port d'Éternara, première étape de son odyssée. Une fois débarqué le jeune habitant de l'île de l'Étoile, qui ne connaissait le monde que par les livres, se dirigea vers l'office des transports maritimes à direction d'Alfen. Le prochain bateau pour la capitale partait au zénith et Minato en profita pour visiter un peu la ville, et acheter ce dont il pourrait avoir besoin. Il procéda à l'embarquement une heure avant le départ pour être sûr de ne pas rater ce dernier. De nouveau il fixa le paysage et se perdit dans ses pensées, tandis que l'ancre était levée et que sur le quai les dernières embrassades se faisaient tendrement ou avec passion.

* Mes finances me permettront de tenir quelques jours à Alfen, le temps de trouver mes informations. Dans le pire des cas je prendrai ma pitance sur les étals de riches commerçants. Finalement je ne regrette vraiment pas mes entraînements drastiques, la ville est comme un garde-manger pour quelqu'un comme moi.*


Minato n'oubliait pas la présence de Pokémon du type Psy sur les lieux de commerce. Et c'est en cela qu'il remerciait intérieurement et de tout son cœur ses parents. Puisque chasse après chasse, ventre vide ou pour s'exercer, il avait appris à effacer sa présence de ses proies. Combinée avec son élément vent cette capacité se révélait redoutable, le rendant quasiment invisible, au sens où aucun humain ou Pokémon ordinaire ne ferait attention à lui et où même son odeur corporelle serait portée au ciel par le vent. Il ne pourrait bien sûr pas échapper à la vigilance de ces Pokémon entraînés à repérer les voleurs ; mais ceux-ci ne détecteraient qu'un passant comme un autre sans intentions nocives. Alors que Minato, dans son cheminement parmi les allées, déroberait différentes victuailles d'un étal à l'autre. Il espérait tout de même ne pas en arriver à de telles extrémités car il pouvait toujours tomber sur un vétéran capable de briser son camouflage avec aisance. La prison ne se trouvait aucunement sur sa liste de choses à faire. L'autre solution était le vol à l'arraché, mais rien que l'idée le répugnait : son père avait été tué par un criminel. Il n'en deviendrait pas un.

Il cessa de se tourmenter sur l'avenir et rejoignit sa cabine, usé par cette journée où il n'avait fait que cavaler dans le port à la découverte d'objets nouveaux pour lui. Le site de construction des bateaux l'avait particulièrement fasciné et il était resté trois heures durant à observer le travail des charpentiers et menuisiers. Certains vaisseaux voyaient tout juste leurs coques se former, tandis que d'autres subissaient les dernières modifications avant la mise à l'eau. Finalement un contremaitre le repéra, errant dans le chantier, inconscient des risques que cela engendrait pour un visiteur, et l'avait reconduit à l'entrée du site.Quelques jours. C'était le temps que durerait le voyage. Il en profiterait pour améliorer le dressage de Fly, la Roucool. Il jeta un œil à l'agencement intérieur de sa loge en attendant de trouver le sommeil. Plutôt sobre, elle ne contenait qu'une commode et son miroir ainsi qu'un tabouret. Il y avait bien entendu une chaise près du bureau pour qui voudrait travailler un texte ou consulter des documents sur un support solide. Il s'assit et déroula la carte du pays qu'il avait achetée dans un magasin de cartographie d'Eternara.
Pour remonter jusqu'à Alfen il fallait prendre le Nord, sur le fleuve principal de Nalcia à contre courant. Ce fleuve traversait l'unique relief montagneux de l'île en leur milieu. La proximité du Pic Glacé abaisserait sensiblement la température ambiante, aussi Minato s'était procuré des vêtements chauds. Avec de la chance il apercevrait Artikodin, avec beaucoup de chance en fait. Une fois les massifs franchis le paysage virerait à la plaine, et la température ne remonterait pas de manière significative en raison du fort vent : les vêtements épais s'avéraient donc un investissement longue durée. Ces vastes étendues abritaient de très nombreux villages plus ou moins grands, plus ou moins accueillants. Minato terminerait son voyage en caravelle dans l'un d'eux, il ne pouvait se permettre de payer le trajet complet jusque Alfen et achèverait le parcours à pied. C'est du moins ce qu'il avait prévu de faire.

Sauf qu'en arrivant dans ce village il entendit parler d'une voyante très efficace, voir trop. La curiosité le piqua et il voulut en savoir plus. Il pouvait manier l'air, alors un médium restait une chose crédible. Mais s'il s'agissait d'un imposteur il n'hésiterait pas à lui faire regretter son escroquerie, car il avait en aversion les criminels. Il ne considérait pas voler pour vivre comme un crime grave, mais voler pour s'enrichir oui.
Néanmoins Minato reposa les pieds sur terre assez vite et canalisa son engouement. Il ne pouvait pas gérer cela seul : il lui fallait quelqu'un pour l'aider à remarquer les éventuelles supercheries et pour en ce cas couvrir ses arrières. Cela serait pour le moins étonnant que l'arnaqueuse (si elle l'est) opère seule et sans complice. En fait il n'était pas non plus impossible que ce dernier fouille discrètement les poches du naïf client tandis qu'il est focalisé sur la boule de cristal.


Dernière édition par Minato Nakamura le Lun 25 Fév 2013 - 12:32, édité 1 fois
Minato Nakamura
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 322

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 22-24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Miku Hatsune le Lun 11 Fév 2013 - 18:24

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) 2rpfz9i

« Jamais un œil humain ne sera omniscient, Miku. C’est le privilège des êtres divins. »


Il y avait maintenant quelques jours que Miku avait quitté l’Auberge du Chat, où elle avait rencontré la championne aux oiseaux et son Luxray aux orbites vides. Elle avait également assisté au plus beau spectacle de sa vie, à savoir une pluie d’étoiles filantes, qui annonçait la venue de Jirachi. Après avoir confié ses souhaits au Génie des Vœux, ainsi que Tintinna, son fūrin porte-bonheur, à la furie d’Alfen, elle avait repris la route, dans l’espoir de retourner au Temple de l’Air Boréal au plus vite.

Mais comme elle le craignait, le froid et la vieillesse ralentirent la progression de sa monture volante. Le Roucarnage du doyen du Temple avait effectué un long voyage pour emmener la jeune fille jusqu’à Payan, et ils n’avaient pu que peu se reposer avant de repartir. Si l’adolescente avait tout fait pour le ménager du mieux qu’elle l’avait pu, en restant à l’Auberge du Chat, elle ne pouvait pas lutter contre les effets du temps, dans les deux sens du terme. Ils n’avaient donc parcouru qu’une distance assez petite lorsque le rapace donna les premiers signes de fatigue, et l’apprentie prêtresse avait été forcée de faire une pause.

La situation se dégrada encore lorsque le duo atteignit une région aux températures plutôt fraîches, ce qui suscita une vive inquiétude chez l’humaine juchée sur le dos du Roucarnage. Le climat n’était pas spécialement accueillant et sympathique aux abords du Temple, mais Miku n’avait pas souvenir d’avoir subi une telle dégringolade à l’aller. Avec une certaine appréhension, elle avait prié le Pokémon du doyen de descendre un peu afin de voir le paysage du dessous, et avait à peine retenu un cri de surprise en constatant qu’elle ne reconnaissait absolument rien. De toute évidence, ils avaient dévié de leur destination première… Et pire encore, l’apprentie Marcheuse n’avait aucune idée de l’endroit où ils se trouvaient.


« S’il te plaît… Pose-toi dès que tu le pourras, et où tu le souhaites. »

Sans demander son reste, le rapace avait obéi, filant vers le sol qui n’était, en temps normal, qu’un défilé de couleurs lointaines et indignes d’intérêt, mais qui devenait, à mesure que les manifestations de la vieillesse se faisaient plus nombreuses chez lui, un terrain plutôt attrayant et rassurant. Sa cavalière, elle, sentait la chaleur quitter son visage de plus en plus vite, et ce n’était pas parce qu’elle était victime d’un mal quelconque. La perte d’altitude n’était rien face à l’angoisse qui l’envahissait peu à peu depuis son départ de Payan. Elle devait se faire une raison : le Pokémon du doyen était mal en point, et elle ne pouvait se permettre de continuer ainsi, en risquant de le tuer d’épuisement. Elle préférait prendre le temps nécessaire pour rentrer au Temple, quitte à envoyer un message pour ses habitants afin de les informer de son retard.

L’écriture dudit message sur un morceau de parchemin propre fut donc l’une des premières préoccupations de l’adolescente, une fois le premier village en vue atteint. C’était à peine plus petit que Payan, en apparence, mais surtout exposé aux vents froids et à la bise glacée qui balayaient les plaines nalciennes. Pourtant, Miku ne s’en formalisa pas, bien trop concentrée sur le Roucarnage du doyen. Après avoir expédié la lettre par Roucool postal, elle entreprit de trouver l’unique auberge du coin, et y réserva une chambre pour la nuit, avant de s’enfermer dans la pièce qui lui avait été attribuée pour libérer l’oiseau de sa Ball. Elle passa un très long moment à le nourrir et à l’examiner, tentant de localiser les points les plus sensibles, là où les rhumatismes s’en donnaient à cœur joie pour engourdir la vieille créature. Finalement, elle se résolut à le rappeler, ayant parfaitement conscience qu’elle ne pouvait rien faire de plus pour lui, à l’heure actuelle, pour descendre et s’aérer sur les marches de l’établissement.

En lâchant un soupir, elle s’assit sur les marches, songeuse, ne cessant de fixer le récipient qu’elle avait à la main, et qu’elle avait emprunté à l’auberge pour boire un peu. Il faisait nuit à présent, et Miku ne leva les yeux de son verre d’eau que lorsque des flocons se mirent à y tomber. Heureusement que le Roucarnage était dans sa capsule… Nul doute que la neige l’aurait achevé. Passant de la contemplation d’un objet à un autre, l’apprentie prêtresse se perdit à nouveau dans ses pensées, ne s’en détournant vaguement que lorsqu’un passant pesta contre une prétendue voyante qui faisait fortune grâce à des prédictions d’une précision redoutable. Mais les yeux d’azur de l’adolescente regagnèrent toute leur vivacité lorsqu’un jeune homme s’approcha d’elle, dans un bruit de pas que le manteau immaculé étouffait. Toujours souriante en présence de gens, malgré ses soucis, Miku dit doucement, dans un souffle de buée :


« Bonsoir… Il fait plutôt frais, n’est-ce pas ? J’ignore de quoi ces gens parlaient, mais apparemment, cette soi-disant voyante ne fait pas que des heureux… Je suis Miku, apprentie au Temple de l’Air Boréal. Enchantée. »

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 0 event - 0 épreuve

Spoiler:
[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 401

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Minato Nakamura le Ven 15 Fév 2013 - 18:19

Minato considéra la personne qui venait de lui parler. La couleur atypique de ses cheveux cyan attira de suite son regard, et il se demanda même comment il avait pu ne pas la remarquer avant tant ils étaient longs. Miku le fixait de ses yeux, profonds et clairs comme le ciel. Une sensation étrange lui parcourut l'échine. Même si de son point de vue les autres ne respiraient pas la confiance, surtout lors de premières rencontres ; cette fille ne lui en inspirait aucune, et de manière anormale. C'était comme si ...... comme si.
Il ne parvenait pas à conceptualiser ce quelque chose de différent à propos de cette personne. Peut-être cette étrangeté était-elle le propre des disciples du Temple de l'Air Boréal ? Minato ne se souvenait pas en avoir croisé par le passé sur l'Île de l'Étoile. Mais il faut dire que les descentes en ville se firent de plus en plus rares à mesure qu'il progressait à la chasse. Enfin,quoi qu'il en soit, et puisqu'il ne parviendrait à rien en réfléchissant sur le sujet l'ilien décida de se laisser porter par le courant, et de manière tout aussi étrange sa méfiance s'envola en un instant.

"Bonsoir à vous aussi. Je m'appelle Minato... Je viens de l'Île de l'Étoile et me rends en Alfen. Le temple de l'Air Boréal est ma prochaine destination, ce doit être le destin de se croiser dans ce village paumé des plaines."


Tout à coup une tête à plumes rousses émergea du cou de Minato et piaffa bruyamment en signe de contestation...typique de Fly... Pour la faire taire Minato déplaça une Poké ball, achetée à Eternara quelques jours auparavant, du sac jusque devant le bec de l'oiseau et tenta de l'y faire entrer. Elle protesta alors d'un cri étouffé et se réfugia dans le manteau, effrayée par l'objet pour une raison qu'elle seule pouvait connaître.

"Pff. Tu aurais pourtant moins froid dans une ball idiote."

Lassé d'être debout sous la neige tombante, et puisqu'il n'arriverait certainement pas à raisonner le volatile au caractère bien affirmé, Minato s'assit aux côtés de l'apprentie. En qui il accordait désormais une confiance presque aussi innocente que son interlocutrice. Fly réprima un piaffement d'impatience en comprenant que son maître n'avait nullement l'intention de rentrer de suite. C'était la première fois qu'elle le voyait réagir ainsi envers une tierce personne, elle avait toujours senti en cet être ces murs invisibles qui cachaient sa gentillesse. Le petit être n'avait toutefois pas encore assez d'affinité avec son dresseur pour chercher plus loin dans son coeur.

"J'étais sorti admirer la neige... C'est la première fois de ma vie que je vois de la neige naturelle. La voir envahir le ciel et recouvrir le sol est d'une toute autre dimension."

Fixant le vol grâcieux des flocons, Minato en oublia les embûches à surmonter dans l'avenir, se plongeant de plus en plus profondément dans ses souvenirs d'enfance, trop rares à son goût.
Minato Nakamura
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 322

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 22-24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Miku Hatsune le Mar 26 Fév 2013 - 11:34

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) 20793x3

« Fubuki no nioi…
L’odeur d’une tempête de neige…
»


Lorsque le jeune garçon, qui devait avoir à peu près son âge, se mit à la fixer, sans doute intrigué par ses cheveux bleus, Miku pencha doucement la tête sur le côté, comme si elle l’interrogeait de son regard azuré. Elle se songea ensuite qu’il la trouvait probablement étrange, comme la majorité de ceux qu’elles rencontraient, et réprima un petit soupir, qui mourut avant d’avoir pu franchir ses lèvres. Non, elle n’était pas comme les autres, et elle devrait s’y habituer… En même temps, est-ce qu’un ancien robot, changé en humaine grâce aux pouvoirs de nombreux Celebi, et ayant atterri dans l’Erasia actuel par le même prodige, pouvait être considéré comme une « personne normale » ? Cependant, personne, à part le protecteur des forêts et la farouche alter ego de la jeune fille, n’étaient au courant de son passé. Mais il fallait croire que son physique, à lui seul, suffisait à attiser la curiosité des passants. Bah, après tout, l’apprentie prêtresse s’en moquait. Tant qu’elle pouvait venir en aide à ceux qui en avaient besoin, le reste était secondaire.

Lorsque son nouvel interlocuteur se présenta, Miku inclina légèrement la tête pour lui signifier qu’elle était enchantée. Il expliqua ensuite qu’il venait de l’Île de l’Étoile (dont l’adolescente avait déjà entendu parler, depuis le temps qu’elle vivait à Nalcia) et qu’il se dirigeait vers le Temple. Un sourire plein de fraîcheur et d’innocence étira les lèvres de celle qui aspirait à parcourir les rêves, tandis qu’elle répondait :


« Oh, en effet ! Je rentrais justement chez moi quand… Quand ma monture… Le Roucarnage du doyen du Temple est vieux, et le froid et la neige n’arrangent pas son état. J’ai dû m’arrêter au premier village que j’ai trouvé, et je suis arrivée ici. »

Elle venait à peine d’achever sa phrase qu’une petite créature surgit du vêtement de Minato, manifestement fâchée pour une raison que la jeune fille ignorait. S’en suivit alors une petite scène qui fit rire doucement la prêtresse en herbe, et dont les deux protagonistes étaient en désaccord concernant un objet qui rappela bien des souvenirs à Miku. Au début de ses aventures, elle n’avait pas capturé les Pokémon qui l’accompagnaient, tout simplement parce qu’elle ne saisissait pas le sens et la portée que l’acte impliquait. C’était comme ça qu’un jour, un braconnier avait voulu s’en prendre à Murex, sans doute pour en faire un bijou de grande valeur pour une dame de la haute société. Heureusement, une femme avait expliqué à l’adolescente que capturer ses amis, c’était leur offrir une protection efficace contre à peu près tout, y compris les gens mal intentionnés.

Finalement, la Roucool disparut de nouveau, non sans se faire gentiment réprimander par son dresseur. Il lui faisait penser à sa Skitty, toujours en train de s’enfouir dans la large soutane de sa maîtresse pour un oui ou pour un non. Alors que Minato s’asseyait près d’elle, il lui donna la raison de sa présence dehors, par un temps pareil. Bien sûr, si c’était la première fois qu’il voyait un tel spectacle, il ne pouvait qu’être émerveillé. Mais l’apprentie, elle, n’avait qu’un souvenir très flou de sa première tempête de neige. C’était une sorte de mélange d’images imprécises imprégnées d’une mortelle douceur, et que deux présences bienveillantes éclairaient en procurant une chaleur diffuse. Mais à ce moment-là, elle était au seuil de la mort, fraîchement arrivée dans l’époque de l’Erasia actuel, et elle était loin de se douter que les deux silhouettes rassurantes étaient Celebi et Murex…

Elle laissa Minato terminer ses remarques, puis acquiesça lentement, avec un petit son d’approbation.


« Oui… C’est vraiment un joli spectacle, qui parvient à nous faire oublier nos soucis. On dirait… Que le ciel nous envoie des fragments de quiétude pure pour nous consoler des malheurs qui nous entourent. »

Un long silence s’installa alors, tandis que les flocons venaient sans cesse grossir le tapis immaculé déjà bien épais. Rien ne semblait pouvoir briser la sérénité du moment… Hormis, bien sûr, le son d’une Ball qui s’ouvre, laissant apparaître son occupante duveteuse et cotonneuse. D’abord intriguée par les drôles de choses qui tombaient du ciel, Nebula poussa ensuite un piaillement d’enthousiasme, avant de se mettre à voleter dans tous les sens. En quelques minutes, la Tylton était recouverte de neige, et seule la couleur bleutée de son corps permettait de la distinguer du décor blanc. Elle se retourna alors vers Miku et lui lança un « Tyyyy ? » interrogateur, qui fit éclater de rire l’adolescente. L’humaine tendit les bras pour attraper son oiseau, puis entreprit de la nettoyer, tout en disant :

« Si tu n’avais pas fait l’andouille, tu n’en serais pas là… Tu vas attraper froid si tu restes comme ça. Et… Arrête, tu me fais mal. »

Penaude, Nebula cessa de picorer les mains de sa dresseuse, s’immobilisant pour laisser Miku faire son travail. Celle-ci n’était pas fâchée, puisqu’elle laissait parfois échapper un rire cristallin lorsque son regard bleu clair croisait celui, à la fois dépité et courroucé, de son Pokémon. Finalement, l’apprentie la fit rentrer dans sa capsule, puis dit doucement :

« Elle s’appelle Nebula, elle est mignonne, mais elle est assez maladroite… Et elle déteste que ses plumes de coton soient salies. Oh… Il commence à faire vraiment froid, et l’auberge ne servira bientôt plus rien. Nous devrions rentrer… »

Sur ces mots, l’adolescente se leva, remarquant au passage ses mains rougies par le froid mordant qui l’avait attaquée lorsqu’elle avait retiré les flocons glacés des ailes de Nebula. Elle invita donc le jeune homme qui lui tenait compagnie à la suivre, et pénétra dans l’établissement.
Le repas fut assez copieux, et long, puisqu’ils discutèrent jusqu’à une heure avancée de la nuit. Ce ne fut qu’en voyant le tenancier et sa femme fermer peu à peu les fenêtres et ranger la vaisselle qu’ils réalisèrent qu’il était aussi tard. Miku souhaita bonne nuit à Minato, puis s’enferma dans sa chambre, ses inquiétudes envahissant à nouveau son esprit avant qu’elle ne s’endorme.
Le lendemain matin, les deux jeunes gens se retrouvèrent en bas, alors que le Soleil était déjà levé. Alors qu’ils déjeunaient ensemble, en conversant plus ou moins gaiement, l’apprentie Marcheuse lança soudain :


« Nous discutions au sujet du Temple, hier soir… Je peux vous accompagner, si vous le souhaitez… Mais puisque le Pokémon que l’on m’a prêté est fatigué, nous risquons de mettre un certain temps. En revanche, avant de repartir, et puisque le Roucarnage ne peut pas voler, pour le moment, j’aimerais me renseigner au sujet de cette fameuse voyante dont je vous ai parlé. Vous voulez bien m’accompagner, pour voir ce qu’il en est ? J’avoue que je suis un peu préoccupée par ces gens qui s’en plaignaient… »

Miku avait suspendu le geste de sa main, qui avait commencé à apporter du lait vers sa bouche au moyen d’une cuillère en bois et, les yeux pétillants, elle attendait la réponse de Minato qui, elle l’espérait, serait positive.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 0 event - 0 épreuve

Spoiler:
[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 401

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Minato Nakamura le Mer 27 Fév 2013 - 22:15

Les rêves. Drôles ou cauchemardesques, on leur attribue diverses propriétés. L'une d'elle est qu'ils reflètent l'état de santé. Si cela est vrai, alors le fait que Minato ait l'impression d'avoir bien dormi et n'ait aucune courbature au réveil doit être un bon signe.
Roucools égarés et Nirondelles affamés chantonnent sur les toits du village, et quand trois Nirondelles affamés chantent à votre fenêtre, retrouvés extirpés pour une raison ou une autre de leur hibernation, il est difficile de rester assoupi dans son lit. Minato grommela en se levant. Même s'il avait dormi comme un Ronflex il n'appréciait pas ce genre de surprises matinales. *Ils survivront probablement à ce réveil précoce puisque le printemps se fait plus proche chaque jour* songea l'ilien en franchissant le pas de la porte, après s'être changé bien entendu. Il constata que la plupart des occupants de l'auberge avaient eu le même souci que lui, ce qui le fit gentiment sourire intérieurement. Depuis combien de temps le jeune homme n'avait pas trouvé la vie aussi agréable ? Bien trop. La dernière fois ne lui revenait point. D'ailleurs combien de mois s'étaient écoulés depuis le décès de Rattatac ? Minato ne s'imaginait pas n'avoir passé qu'une année seul, le sentiment de solitude était ancré trop profond en son être pour une période si courte. Peut-être deux ou trois ans.
Si les souvenirs d'après se comptaient sur une main, sa mémoire des jours heureux n'en avait nullement été altérée. Les repas de famille où la bonne humeur ne cessait jamais. Les parties de cache-cache avec les Pokémon. Le trampoline sur la toile de Mimigal. Les entraînements aussi. Parfois sa mère le récompensait et utilisait ses talents élémentaux pour lui offrir des voyages souterrains à l'intérieur même de la montagne, jusque sous la ville et vers les falaises de l'océan. L'OCÉAN ! IL Y AVAIT UNE CACHETTE LÀ-BAS !

Minato eut un tel choc en se rappelant ce détail, qu'il resta hébété devant Miku qui venait de lui poser une question. Voyant qu'elle attendait une réponse de sa part il cessa de penser à cela et se concentra sur la conversation, tentant de se remémorer la fameuse demande. Le regard de la prêtresse souffrait l'impatience mal dissimulée, ou même pas dissimulée du tout en fait. Son cerveau activa et la réponse lui vint naturellement, franchissant ses lèvres avant même qu'il ne la formule :

"Bien sûr. Moi aussi je suis curieux de savoir si cette pseudo-voyante a de réels dons ou s'il ne s'agit que d'une supercherie. Je ne supporte pas les criminels... On peut se tutoyer autrement. Cela paraît étrange de se vouvoyer en permanence. D'autant que l'on va probablement passer plusieurs jours ensemble et que nous avons à peu près le même âge. Enfin je crois, je ne sais pas vraiment l'âge que j'ai."

Qui ?... Que ?... QUOI ?
...
Comment ? Pourquoi ? Il avait vraiment bien dormi ?
Jamais il ne se serait lié d'amitié si vite habituellement ! Certes Miku respirait l'innocence mais tout de même ! Décidément cette fille lui en faisait voir de toutes les couleurs. Près d'elle il se sentait étrangement en confiance, et sa voix semblait l'appaiser dès les premières notes. Pire : il retrouvait ses humeurs d'antan. Peut-être ce quelque chose de différent à propos de la prêtresse le poussait à s'y intéresser, quitte à révéler un peu de lui-même.
En tout cas grâce à ça Minato avait sauvé la face : il savait désormais de quoi le duo parlait.

"Du peu que je sais la voyante est là depuis plusieurs semaines. C'est malheureusement tout ce que je peux déclarer. Je vais me renseigner auprès du tenancier, tu m'attends avant de sortir ?"


L'ilien regretta de suite les derniers mots. Il avait "proposé" de se renseigner au comptoir pour échapper à cette tendance qui le prenait d'être sympathique. Son repos fut court, l'homme s'avéra assez vite loquace pour quelques piécettes. À son retour à la tablée Minato partagea les informations nouvellement obtenues. Le jeune garçon arborait un sourire satisfait. Sourire qui s'étira un peu plus quand il vit que Miku guettait les mots à venir. Il aimait bien ces yeux peu ordinaires, même si cela l'agaçait de le reconnaître.

"J'ai appris que notre voyante se sert de ses os pour prédir l'avenir. Aussi incohérent que cela puisse apparaître les gens du coin y croient dur comme fer grâce à deux ou trois prédictions en public. Quant aux prédictions individuelles... j'ai dû payer un peu de ma poche mais il semblerait qu'elles ne se réalisent pas aussi souvent que ce qui se dit. Surtout les prédictions vis-à-vis de l'argent ou des sentiments. En revanche la météorologie et l'état des récoltes sont toujours en corrélation avec ses dires."

Minato carressait les plumes de Fly, au grand bonheur de celle-ci, pour oublier et enfouir dans les tréfonds de son âme l'étrange amitié qu'il ressentait....bon peut-être pas jusque là ; ce n'était que de l'amitié après tout.

"Sinon elle est brune aux yeux verts, aucun signe distinctif, dans la quarantaine, et habite une drôle de tente à l'est du village. Je suppose qu'elle vient de Flamen, en tout cas d'après la description de la tente. C'est un moyen de se protéger très fréquent dans les oasis, utlilisé par les nomades du désert. Rapide à monter et à démonter. On y va ?"

Le sourire toujours aux lèvres Minato se leva et invita la jeune prêtresse en devenir à le suivre. Au moins cet aspect impatient de sa personnalité restait inchangé. Il n'avait pas encore révélé à Miku l'astuce de la divination, préférant en garder un peu pour le trajet. Et voir si l'apprentie y parviendrait seule... pas de raison qu'il soit le seul érudit après tout ?

_________________
Même la pluie ne donne plus l'illusion que je pleure...



En cours :
- 0 RP en cours
- 0 RP solo
- 0 mission
- 0 contrainte
- 0 évènement
Minato Nakamura
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 322

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 22-24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Miku Hatsune le Lun 4 Mar 2013 - 14:44

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) 2i220kp

« Innocence, activation. Mise en place du sourire étincelant. Mais tu n’es plus une machine… Tu es humaine, désormais. »


Apparemment, Minato était totalement perdu dans ses pensées au moment où Miku l’interrogea. Mais finalement, il réussit à formuler une réponse, positive de surcroît, en suggérant au passage de se tutoyer, puisqu’ils avaient sans doute le même âge. Avec un grand sourire, la jeune fille acquiesça, enchantée de savoir qu’elle aurait de la compagnie pour la mission qu’elle s’était lancée. Le Nalcien proposa ensuite d’aller glaner des informations auprès du responsable de l’établissement, ce à quoi l’apprentie prêtresse hocha la tête, une nouvelle fois. Elle termina son repas, laissant un peu de lait à son chaton tout juste réveillé et déjà d’humeur massacrante, puis rit de bon cœur lorsque sa Skitty se faufila dans ses vêtements, afin d’être à la fois protégé du froid et au fait de ce que faisait sa maîtresse. Celle-ci guetta le retour de son camarade, qui ne tarda pas à revenir, visiblement très content de son interrogatoire auprès du tenancier.

La jeune fille aux cheveux bleus écouta attentivement son interlocuteur, qui lui expliqua que la prétendue voyante utilisait les os pour prédire l’avenir. Cependant, elle semblait faire pas mal d’erreurs en ce qui concernait la vie sentimentale ou la richesse des clients, même si, à côté de cela, ses petits tours étaient parfaitement exacts lorsqu’il s’agissait de la météo ou de ce qui était lié aux cycles de la nature en général. Songeuse, la Nalcienne ne dit rien, ses yeux azurés se perdant dans le vide, l’espace d’un instant. Elle finit par fixer la Roucool lovée dans les bras de son dresseur, avant de reporter son regard sur Minato. Il avait pu obtenir des informations un peu plus précises au sujet de la femme qui trompait peut-être son monde, et Miku enregistra la description qu’il lui en fit dans un coin de sa tête. Finalement, quand il l’invita à le suivre, l’apprentie se leva à son tour, avant de lui emboîter le pas.

Il faisait plutôt frais, mais le Soleil caressait néanmoins la peau de l’adolescente, qui laissa Pardalis jouer dans la neige : d’ici peu, elle fondrait sans doute, la chatte au pelage foncé devait en profiter tant qu’elle le pouvait encore. Ils marchaient calmement, sans trouble majeur, hormis le petit « pouf » qui leur indiqua que le félin était tombé dans une couche de poudreuse un peu plus épaisse que le reste. Seule sa queue ornée de poils ressemblant à des fleurs de mimosa était à présent visible, dépassant de la petite cavité, ce qui ne manqua pas de déclencher un fou rire chez Miku. Avec beaucoup de difficultés, elle parvint à extraire son Pokémon du trou dans le manteau immaculé, et elle détourna la tête en riant lorsque Pardalis se secoua, envoyant de l’eau glacée autour d’elle. Finalement, assez fâchée d’avoir été la risée de sa maîtresse, elle se réfugia, comme souvent, dans son cou, provoquant un frisson glacé qui parcourut l’échine de la prêtresse en herbe.


« Elle, c’est Pardalis. Je l’ai rencontrée dans la Forêt du Chat, alors qu’elle était… Coincée dans un arbre. Elle aussi, elle est très mignonne, mais elle se vexe pour un rien. »

Le feulement courroucé ne tarda pas à retentir, quelque part dans la capuche de l’apprentie du Temple, ce qui arracha un soupir à la jeune fille. Mais avec tout ça, ils étaient arrivés devant la fameuse tente, un peu à l’écart de la circulation, et Miku, enthousiaste, lança d’un air joyeux :

« Allez viens, c’est parti ! »

Sans autre forme de procès, elle saisit la main de Minato, puis courut vers l’étrange édifice mobile, à une vitesse remarquable, pour quelqu’un qui semblait frêle et qui portait un habit réputé très gênant pour se mouvoir. Dès qu’elle fut à quelques centimètres du tissu qui faisait office de porte, elle prit une grande inspiration, puis l’écarta afin d’entrer.

Aussitôt, des parfums capiteux assaillirent ses narines, la faisant légèrement vaciller. En plissant les yeux pour les habituer à l’obscurité, Miku observa l’intérieur de la tente. L’endroit n’inspirait pas spécialement confiance, car l’ambiance était plutôt lugubre, avec tous ces objets hétéroclites et bizarres qui entouraient les visiteurs. Mais surtout, la maîtresse des lieux n’était pas là… Du moins, c’était l’impression que la Nalcienne avait, jusqu’à ce qu’elle entende une voix surgie de nulle part, qui la fit sursauter.


« Soyez les bienvenus, jeunes gens… »

Là où, quelques instants auparavant, il n’avait semblé y avoir que du vide, une femme d’une quarantaine d’années, aux yeux d’un vert étincelant, les fixait d’un œil avide, détaillant sans retenue l’apprentie du Temple du regard. Elle correspondait tout à fait à la description que le tenancier avait faite à Minato, qui avait ensuite relayé les indications auprès de sa jeune camarade. Quelque peu troublée dans ses sens par l’atmosphère lourde et entêtante des lieux, la Marcheuse en herbe s’inclina poliment, avant de murmurer :

« Bonjour… Nous sommes ici pour une prédiction. J’aimerais savoir ce que l’avenir me réserve… »

L’adolescente fit ensuite un clin d’œil discret à Minato, devinant qu’il ne lui avait rien dit de ses hypothèses afin qu’elle puisse chercher un peu par elle-même. C’était très bien, d’ailleurs, car elle aimait bien les petits mystères et les choses à demi révélées, voire suggérées. Et puis, c’était toujours plus amusant de découvrir après avoir fait tourner son cerveau à plein régime pour le faire travailler. Avec un sourire, elle s’assit en seiza, ne détournant pas son regard, d’un bleu si clair qu’il pouvait rivaliser avec les émeraudes de la voyante, de la femme qui prétendait pouvoir annoncer le futur à ceux qui voulaient bien l’entendre… Et la payer.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 0 event - 0 épreuve

Spoiler:
[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 401

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par PNJ le Jeu 4 Avr 2013 - 14:00

« Vous avez le prix d'une consultation sur l'affiche dehors. »

La voyante, d'une cinquantaine bien tassée, regarda les deux jeunes Nalciens qui venaient de pénétrer dans sa tente. Elle eut un sourire bienveillant au possible en invitant la jeune femme à s'asseoir. Comme les autres, elle cherchait à s'interroger sur son avenir, hm ? Bien. Les questions n'étaient pas précises, d'habitude, c'était plutôt des thèmes. Enfin... La voyante les observa et plaça les os dans un pot en argile qu'elle agita vigoureusement en psalmodiant des propos incompréhensibles, une litanie obscure et effrayante. Puis, elle renversa les os sur la table et les observa.


« Je vois... Je vois.... Hm. Vous avez l'air gentille, vous ferez de bonnes choses pour les autres. Vous atteindrez vos objectifs, malgré les obstacles. Niveau amour, je ne sais guère ce que pense votre cœur, mais celui de votre ami semble particulièrement ouvert à votre contact. »


Elle se pencha vers Miku et lui souffla, sur le ton de la complicité.

« Peut-être que si vous y mettez du votre, vous pourriez le mettre facilement dans votre lit. »


Elle reprit sa position initiale en éclatant d'un rire franc, puis continua de regarder les os étalés dans un ordre indescriptible sur la table.

« Vous devriez cependant faire attention au niveau de la santé. L'un de vos Pokémon pourrez attraper une mauvaise grippe qui lui serait fatal. Et je crois que votre vie sera courte... »


Elle regarda ensuite Miku, totalement à l'aise dans son rôle de voyante usurpatrice. En réalité, tout chez elle n'était que chance et déduction. Elle prit une grande inspiration et croisa ses doigts aux ongles démesurément grands.


« Je ne peux guère vous en dire plus, votre question n'était pas assez précise, je suis désolée. Néanmoins, jouons franc jeu. Vous n'êtes pas ici pour qu'on vous prédise l'avenir. En tout cas, vous jeune homme, ça n'est pas le cas. Vous avez l'air particulièrement méfiant. Vous êtes là parce que des personnes n'ont pas eu ce qu'ils voulaient ? »


Elle eut un soupire. On se plaignait souvent de ses erreurs. Peut-être que c'était la vieillesse qui faisait ça. Ou alors qu'elle n'accueillait qu'une bande d'idiots, incapable de faire la part des choses. Elle les regarda longuement.


« C'est tout ce dont vous aviez besoin ? »



Pas grand chose à dire. Pour une précision plus claire, il faudra poser une question plus claire. A vous de vous forger un premier jugement avec cette réponse, peut-être pourriez-vous en savoir plus en interrogeant les clients insatisfaits ou la voyante elle-même.

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1140

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Minato Nakamura le Jeu 4 Avr 2013 - 17:49

Répondant à l'invitation de l'îlien Miku s'était levée à son tour et l'avait suivi à l'extérieur. La neige avait cessé de tomber et le Soleil bombardait le village. Le manteau poudreux s'évaporerait probablement le lendemain ou le surlendemain sous une telle vague de chaleur. A leurs pieds la Skitty s'amusait, sautillant d'un point à l'autre et effectuant des petits sprints dans l'eau cristallisée. Son pelage roux devint rapidement humide, pour ne pas dire trempé, mais il en fallait plus pour empêcher cette espèce féline de jouer. En effet il faut au moins une épaisseur de trente centimètres de poudreuse. Bloquée dans la neige la Skitty dut attendre que sa maîtresse parvienne à l'extirper du trou qu'elle avait creusé de son corps. Tout cela sous l’œil tout aussi amusé par la scène de Minato. Un frisson le parcourut quand la féline, vexée, s'était réfugiée dans l'espace libre de la capuche. Brrrr... Il sourit en entendant le résumé de la rencontre entre Pardalis et Miku.
Elle s'accapara sa main sans prévenir et le tira d'un pas incroyablement vif en direction de la tente. La surprise fut totale et oblitéra littéralement pour plusieurs secondes les émotions faciales de Minato. C'était tout juste s'il était parvenu à renvoyer le clin d’œil sans tourner de ce dernier... Probablement la raison derrière "l'intuition" de la voyante quant aux sentiments contradictoires qui agitaient le cœur de Minato.

« Niveau amour, je ne sais guère ce que pense votre cœur, mais celui de votre ami semble particulièrement ouvert à votre contact. »

Cette phrase ramena pour le moins brutalement le rêveur à la réalité. Son expression changea tout aussi brusquement pour adopter un regard acéré. D'où cette femme se permettait-elle de le dire amoureux ? Certes la prêtresse retournait ses sens, mais cela ne provenait tout simplement que du fait qu'il n'avait pas eu un contact aussi proche depuis une éternité. En tout cas il voulait le croire. Et puis c'était quoi cette façon de prédire l'avenir en lançant trois pauvres os sur une table... Définitivement cette personne se moquait des honnêtes gens. Comme pour répondre à cette pensée elle éclata d'un rire tonitruant. Il ignorait ce que la harpie avait murmuré à Miku, mais cette dernière était rouge comme une pivoine et la phrase chuchotée ne paraissait pas vraiment arranger la chose.
Enchaînant sans laisser le temps à Minato de répliquer par une tirade cinglante la vieille femme annonça une espérance de vie très courte. Elle changeait délibérément de sujet, le Nalcien en était sûr. Une tactique fréquente dans les entourloupes : continuellement mener le dialogue ou la discussion. Cela signifiait aussi savoir couper court à ceux-ci. Et la voyante leur fit clairement comprendre que leur petit manège ne l'impressionnait pas le moins du monde. Un long et pesant silence ensuivit son soupir sonnant paradoxalement vrai. Quitte à être démasqué autant effectivement jouer franc-jeu. Minato ne lâcherait pas l'affaire.

Il s'avança dans la "pièce" et délogea gentiment Miku de son emplacement, sans lui demander son avis pour autant. Il s'assit dans la même position et planta son regard dans celui de la Flamenoise. Il ne cherchait pas l'affrontement au travers des yeux mais montrait clairement qu'il ne serait pas dupe d'une supercherie.

J'ai effectivement une autre question qui entre justement dans votre domaine. Pourquoi mon cœur est-il ouvert au contact de mon amie ?

Il n'avait pas l'envie, et peut-être aurait-il dû la prendre, de dissiper un possible malentendu sur ses sentiments. Tout ce qui comptait à présent était de faire éclater la vérité. Le reste attendrait.
Il avait un instant émit l'hypothèse qu'il s'agirait d'une vraie voyante ; qui utiliserait des os de Pokémon sol pour se renseigner quant à la qualité du terreau des champs, via son pouvoir élémental. Sauf que de un la voyante était Flamenoise et non Terrosienne. Et de deux la technique dont elle avait usage ne ressemblait en rien à celle que sa mère lui montrait du temps de son enfance. Désormais il était certain de l'escroquerie.
Il n'y avait aucun moyen pour la voyante de répondre à la question. A moins justement d'être une vraie voyante dotée de véritables pouvoirs métaphysiques. Elle ne pouvait deviner son passé, les raisons derrière son comportement distant, derrière sa gêne en compagnie de Miku. Il la tenait. Et si par chance elle s'en sortait il avait d'autres questions pour la piéger...

_________________
Même la pluie ne donne plus l'illusion que je pleure...



En cours :
- 0 RP en cours
- 0 RP solo
- 0 mission
- 0 contrainte
- 0 évènement
Minato Nakamura
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 322

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 22-24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Miku Hatsune le Mer 17 Avr 2013 - 15:41

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) R782rn

« Plus les sentiments sont distants, plus les politesses sont nombreuses. »


Plutôt intriguée, Miku observa attentivement la voyante lorsqu’elle saisit des os afin de les placer dans une sorte de pot. Quand la femme agita le récipient, les vestiges d’êtres vivants produisirent un bruit singulier en s’entrechoquant et en heurtant la paroi. Comme hypnotisée par le mouvement des artefacts magiques (à moins que ce ne soit par celui de l’étrange litanie que murmurait la voyante), l’apprentie du Temple ne pouvait détacher ses yeux du spectacle, du moins jusqu’à ce que les os soient étalés sur la table. Alors seulement, elle reporta son regard d’azur sur le visage de leur hôte.

Ses premières paroles firent légèrement rougir Miku, qui avait très envie d’interrompre la voyante pour lui dire que ce n’était pas le cas. Bref, l’embarras habituel de l’adolescente faillit la motiver à couper son interlocutrice, mais sa politesse et son « éducation » l’en empêchèrent. Mais la suite la fit carrément s’empourprer, car même si elle n’avait qu’une très vague idée de ce qu’était « l’amour », elle avait passé suffisamment de temps dans ce monde pour comprendre que c’était de cela dont il s’agissait. La femme était tout simplement en train de lui affirmer que Minato s’intéressait à elle, et la jeune fille n’eut pas le temps de protester, car la prétendue médium lui murmura qu’elle pourrait peut-être le « mettre dans son lit ». Miku ne connaissait pas le sens de cette expression, mais elle le déduisit bien vite d’après ce qu’elle lui avait affirmé juste avant, et elle devint écarlate, alors qu’en face d’elle, la propriétaire de la tente éclatait de rire.


« A… Ano… Je… »

Incapable d’en dire davantage, Miku se tut, puis sembla retrouver un peu de contenance quand elle entendit que l’un de ses Pokémon pourrait mourir d’une grippe. Là, c’était clairement plus sérieux, et elle fronça les sourcils, assez inquiète au sujet de ces paroles en particulier. Que sa vie soit courte, c’était une chose, mais ses précieux amis… Priant pour que rien n’arrive à ses Pokémon, elle resta silencieuse, perdant peu à peu ses couleurs fraîchement acquises à mesure que la voyante annonçait qu’elle voyait clair dans leur jeu. Minato força doucement sa camarade à se pousser pour prendre sa place et, docile, la jeune prêtresse se leva, avant de s’incliner poliment.

« Eh bien, je… Je vais aller voir les prix… Dehors. Je vous prie de m’excuser… »

Elle sentait en effet que la situation lui échappait complètement, d’une part, et d’autre part, elle ne souhaitait absolument pas entendre ce que la femme aurait à dire à Minato, surtout si cela concernait un sujet plutôt personnel. La question du Nalcien confirma ses craintes, et elle s’empressa de sortir, laissant le tissu faisant office d’entrée retomber derrière elle. Une fois à l’air libre, Miku inspira un grand coup, assez soulagée de s’être soustraite à la fois aux senteurs entêtantes et assommantes et à la présence de l’étrange femme. En lâchant un soupir, elle se plaça devant l’affiche, puis écarquilla les yeux. C’était tout de même cher, pour une simple prédiction… Mais alors qu’elle était plongée dans la contemplation du panneau (ou dans sa fuite spirituelle à peine avouée), elle entendit un drôle de bruit et sursauta, avant de rire doucement. Pardalis, après avoir éternué, avait sorti la tête du vêtement de la jeune fille, et la regardait d’une mine fâchée. Cependant, impossible de savoir si c’était parce que Miku l’avait emmenée dans un endroit comparable à une véritable torture olfactive pour un félin, ou parce que sa maîtresse s’était tout simplement échappée, devant le regard inquisiteur de la voyante. En la caressant affectueusement, la jeune fille lui murmura :

« Allez, ne t’inquiète pas. Je suis sûre qu’il y arrivera… Mieux que moi, en tout cas. Et si l’odeur te gêne, rentre dans ta Ball. »

Avec un petit « nya ! » sonnant comme un refus, la Skitty aux couleurs étranges se lova davantage dans la soutane de sa maîtresse, qui ne put réprimer un nouveau soupir. Ne sachant pas vraiment si elle devait entrer à nouveau ou non, elle choisit de rester là, derrière le rideau, n’osant pas s’avancer, mais pourtant attentive aux paroles de la médium, qu’elle entendait parler, de l’autre côté du tissu. Minato n’était pas très tendre avec elle… Mais si elle prétendait être ce qu’elle n’était pas, le jeune nalcien n’avait peut-être pas tort.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 0 event - 0 épreuve

Spoiler:
[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 401

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par PNJ le Ven 19 Avr 2013 - 16:29

Lorsque le jeune homme prit la place de la Nalcienne, la voyante se renferma, essayant de se barricader derrière ses faibles protections. Elle écouta la question du jeune homme, ses yeux clairs aussi acérés que ceux de son interlocuteur. A la question un peu sèche de l'homme, elle répondit sur le même ton, après avoir remué les os.

« Peut-être que vous avez besoin d'humanité. Peut-être que votre cœur sec est touché par sa fraîcheur. »


Elle se montrait agressive et cinglante, se sentant attaquée. Elle secoua la tête et se reprit, plus calmement, les mains jointes.


« Veuillez m'excuser, je n'apprécie guère les agressions de la sorte. Je ne connais pas votre passif, mais cette jeune femme a l'air d'aider les autres à s'ouvrir, inconsciemment, si ça marche sur moi, pourquoi pas sur vous ? Vous avez l'air de la trouver charmante avec ça. Mais à part ça, je ne saurai dire réellement pourquoi. »


Elle l'observa, une lueur de tristesse dans le regard, face à la dureté de l'homme.


« Je ne suis pas une mauvaise femme, vous savez... »


Un silence s'ensuivit. Subitement, cachée dans la pénombre, une silhouette déploya ses ailes et poussa un croassement. La voyante fit signe à l'ombre de venir et la Cornèbre aussi vieille que sa dresseuse se posa sur la table. Mais l'atmosphère avait changé. Malgré les tensions entre le Nalcien et la femme, cette fois, c'était pire, une certaine peur traversait la voyante. Des bruits de pas, lourds et pesant commençaient à retentir. Un homme entra en poussant Miku un peu sauvagement sous la tente et regarda la voyante.


« Ils ont payé ? »
« Le jeune homme vient de le faire, et la demoiselle attendait afin d'avoir sa consultation, laisse-nous. »


L'homme grogna. La trentaine bien tassé, semblable à une armoire à glace plus musclée qu'intelligente, le teint basané, il saisit Minato par l'épaule et l'entraîna dehors sans plus de cérémonie. Il était apparemment furieux et pas causant.

Une fois seule avec la Nalcienne, la voyante lâcha un long soupir et posa ses yeux cristallins sur elle.


« Je tenais à m'excuser. Vous savez, je ne mentais pas quand je parlais de la grippe d'un de vos Pokémon, vous devriez tous les vérifier. J'ai réellement été une voyante, mais je pense que mon temps est terminé depuis bien longtemps. Mes prédictions ne sont ni précises, ni très concrètes désormais. Mais je n'ai pas le choix... J'espère que votre ami s'en sortira. »


Sans que Miku ne puisse forcément le deviner, la voyante venait de la protéger, en l'empêchant de se retrouver avec l'homme.

Dehors, ledit homme fixait Minato de ses yeux sombres. Il eut un sourire mauvais.


« Alors on t'as prédit quoi ? T'espère que ça se réalisera ? Et j'espère bien que t'as payé, sinon gare à toi ! »


Il resta là, présence menaçante et tyrannique planant sur le jeune homme.


_________

Bien bien, il faut que vous poursuivez votre enquête si vous voulez trouver la vérité. Essayez toujours de vous renseigner auprès des personnes, je pense faire encore entre 2 et 5 post PNJ en fonction de votre avancée, tout dépend de vous ! Bonne chance.

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1140

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Minato Nakamura le Sam 27 Avr 2013 - 19:34

Sous l'oeil énervé du Nalcien, la voyante agita ses os avant de les relancer sur la table. Évidemment elle ne sut déterminer ce qu'il lui demandait. Son ton était cinglant, en réponse au sien agressif. Elle secoua la tête à la fin de sa phrase, et continua sur le ton conciliant qu'elle avait employé au début de l'entretien. Tout en dénonçant l'hostilité de Minato elle s'excusait de sa réponse peu amène. Lui n'en fit pas cas ; il réfléchissait. Et observait. Même si la vieille femme n'avait pu dire avec précision pourquoi il réagissait ainsi, ce qui l'aurait pourtant aidé à gérer ses emballées sentimentales, elle avait mis le doigt sur des choses justes. Enfin peut-être... Après tout il ignorait si cela l'était ou non, il n'en avait aucune certitude lui-même à vrai dire. Décidément en ce moment il n'arrivait plus à rien quand il se mettait à réfléchir.
Soudain la voyante s'exprima avec tristesse. Le changement dans son attitude fut si important qu'il tira Minato de ses pensées emmêlées. Ses yeux se ranimèrent. Elle le regardait avec une tristesse sincère, ce qui le désarçonna presque. L'instant d'après une Cornèbre se manifestait et atterrissait sur la table. Tout aussi brusquement l'atmosphère évolua encore, pour tourner à l'angoisse et la terreur sourde. Aussi sourde que les pas qui secouèrent le sol. Le cerveau de Minato tourna à plein régime pour essayer de comprendre ce qu'il se passait quand l'homme débarqua dans la tente, poussant Miku sans aucun ménagement à l'intérieur. Ce type dégageait de l'agressivité, non pas celle meurtrière des guerriers, une agressivité de bêtise. Le genre d'aura que déploie un imbécile coléreux pour donner comparaison. Qui n'a pas besoin de prétexte pour enclencher un coup de poing.

La voyante sauva Minato en répondant en première à l'impoli sans manière. Lui aurait sûrement répondu au comportement brutal du trentenaire par une remarque acerbe, ce qui n'aurait pas manqué de titiller ses phalanges, ou autre partie du corps. Il fut saisi à l'épaule par le type et chargea immédiatement de quoi trancher le bras en profondeur. Ce dernier n'avait que quelques centimètres à faire pour atteindre le cou. Hors de question de mourir la nuque brisée dans ce bled, alors que son périple débutait à peine. Comprenant qu'il se faisait juste emmener dehors l'îlien ne relâcha pas l'attaque potentiellement mortelle, mais la garda en réserve, au cas où. Il pouvait sentir la fureur maladive de l'homme au travers de son contact. Il avait l'habitude avec la chasse de devoir gérer une lame de vent tout en se déplaçant, cependant l'exercice s'avéra plus délicat dans les conditions où il se trouvait. Tout d'abord il ne décidait pas de ses déplacements, il se faisait brutaliser dans celle-ci, et en plus il devait éviter que l'homme réalise son tour de passe-passe. Pour autant il ne prendrait pas le risque d'attendre, même une seconde, d'être dehors pour recommencer l'opération.
D'ailleurs ce n'était pas le moment de penser à ça là... il devait échapper au nerveux avant d'en pâtir. Premièrement il se libéra adroitement de l'emprise sur son épaule, il s'y déroba, un peu comme un savon selon les propos de ses parents. L'astuce, l'une d'elle en vérité, consistait à "chuter" à la verticale. En général cela suffisait à rompre un instant le contact. Si la prise s'avérait plus ferme il suffisait d'insister un peu tout en effectuant le mouvement. Il y a évidemment des cas où l'astuce ne marchait pas, les autres astuces et techniques existaient pour y remédier.

Après le sourire mauvais voilà que le type affichait un amusement de le voir résister. Qu'importe, il n'était pas l'un de ses jouets et il n'en fit pas cas. Jouer le jeu ou non n'avait pas d'intérêt, autant rester soi même.

"Premièrement je ne vois pas en quoi cela vous regarde, monsieur. Ensuite la voyante vous a répondu, alors inutile de me le redemander. Ma question concernait le passé, non le futur. Voilà ? Satisfait ? Maintenant j'ai autre chose à faire que vous parler."

L'îlien avait bien mis le "monsieur" en évidence, histoire de calmer le costaud. Et indirectement de lui rappeler le respect que l'on attribue à ses aînés, surtout sa réciprocité. Ce qui ne prenait du sens que dans une bataille psychologique. Bataille qu'il n'avait pas l'intention de livrer puisqu'il s'éloigna tout en prononçant la dernière phrase, vers l'auberge où il attendrait Miku. Une apprentie prêtresse du Temple de L'air Boréal n'aurait sans doute pas besoin de son aide si le nerveux revenait à la charge. Minato espérait d'ailleurs qu'il n'essaierait pas de la menacer à son tour dès sa sortie. S'il patientait jusque là.
Le type l'avait laissé tranquille mais son comportement attirait son attention. Quand la voyante s'était adressée avec tristesse au Nalcien, implorant presque qu'il la pardonne, il s'était mis à douter de la malveillance de la vieille femme. Et voilà que surgissait le balourd, qui terrorisait cette même personne de sa présence. Celui là au contraire respirait la dangerosité et les magouilles pas claires. Les pièces du puzzle s'emboîtaient petit à petit dans l'esprit du Nalcien. Ils approchaient de la vérité, et s'en étaient en même temps éloigné. Ils devaient interroger de nouveau les habitants, avec discrétion cette fois : l'arrivée de l'homme n'était peut-être pas une coïncidence...

Il partagerait son raisonnement avec la prêtresse à l'auberge, elle s'y rendrait probablement en ne le voyant pas près de la tente. L'auberge, particulièrement le soir, serait aussi le lieu idéal pour se renseigner sans être entendu.

_________________
Même la pluie ne donne plus l'illusion que je pleure...



En cours :
- 0 RP en cours
- 0 RP solo
- 0 mission
- 0 contrainte
- 0 évènement
Minato Nakamura
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 322

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 22-24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Miku Hatsune le Dim 2 Juin 2013 - 16:10

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Cj05k

« Sentiments dissimulés »


Tandis qu’elle se tenait tranquillement dehors, Miku se fit soudainement bousculer, et sans avoir rien demandé, elle se retrouva dans la tente, de nouveau. Alors qu’elle retrouvait son équilibre, elle leva timidement les yeux vers celui qui l’avait poussée, pour découvrir un homme bourru, costaud, solidement bâti… Et visiblement doté de plus de muscles que de matière grise. Sans qu’elle ait le temps de dire ou faire quoi que ce soit, le type changea de victime, saisissant Minato par l’épaule et l’entraînant dehors, laissant la Nalcienne seule avec la voyante. Cette dernière s’excusa, en lui affirmant que ses pouvoirs de divination n’étaient plus ce qu’ils avaient été, et qu’elle ferait mieux de vérifier ses Pokémon. En acquiesçant lentement, l’adolescente laissa sortir Nebula, Fulmina et Elaphos, avant d’hésiter à libérer Murex. On avait déjà essayé de le lui prendre, juste parce que sa couleur n’était pas habituelle. Après un regard méfiant pour la vieille femme, elle décida de lui faire confiance, et dans un scintillement d’étoiles, le coquillage apparut, tirant brièvement la langue à sa dresseuse pour la saluer. La Skitty risqua un bout de museau à l’extérieur du vêtement chaud et réconfortant de la jeune fille.

« Murex est un peu spécial, mais je ne pense pas qu’il soit malade… Comme Pardalis. Je fais de mon mieux pour m’occuper de tous mes Pokémon… Et je me suis engagée dans la voie de la défense d’autrui. Surtout pour les guérir de leurs traumatismes, en fait. Alors… Je ne sais pas… Elaphos était blessé quand je l’ai eu, mais il va bien mieux, maintenant. Pensez-vous que l’un d’entre eux soit malade… ? »

Sa voix un peu fluette et douce était teintée d’inquiétude, et Miku examina ses compagnons un à un, perturbée à l’idée d’avoir laissé passer un quelconque mal à travers les mailles de son filet de soigneuse. Se souvenant soudain qu’elle avait encore une créature sur elle, elle rappela Murex, qui « pétait la forme », ainsi que Fulmina, qui crépitait de bonne humeur et de santé. Elle fit ainsi un peu de place dans la tente, et laissa sortir le dernier Pokémon qu’elle portait.

« C’est le Pokémon que mon maître m’a prêté, mais… Il est très vieux, et si je me suis arrêtée dans ce village, c’est pour lui laisser un peu de repos. Je crois que le voyage et le froid ne lui font vraiment pas du bien… »

Le Roucarnage perclus de froid et de rhumatismes respirait calmement, mais faiblement, et l’apprentie prêtresse le recouvrit d’une couverture, alors que les Pokémon restés dehors se précipitaient vers lui pour l’entourer et le réchauffer. Le visage de Miku laissait apercevoir de l’anxiété, mais aussi une certaine impuissance, malgré ses capacités, à venir en aide à la précieuse monture qui lui avait été confiée. En caressant lentement la plume frontale du rapace, elle murmura :

« Qui est cet homme ? Il ne m’inspire guère confiance… Et il semble violent. Je me trompe ? En tout cas, de mauvaises rumeurs sur votre compte courent en ville… Vous devriez y faire attention, et faire quelque chose pour y remédier. »

La jeune prêtresse sentit une vague de froid balayer la tente, et elle décida alors de rappeler toute son équipe, en particulier le Roucarnage épuisé, pour les protéger des températures glaciales.

« Je suis désolée, mais je vais devoir rentrer à l’auberge. Minato m’y attendra sûrement, et je dois m’occuper de l’ami de mon maître. Puis-je revenir un peu plus tard, dans la journée, si j’en ressens le besoin ? »

Après avoir écouté les réponses de la voyante à ses questions, l’adolescente quitta alors les lieux, s’inclinant poliment devant la voyante et la brute épaisse, avant de rejoindre son camarade nalcien, pour partager ses impressions avec lui, et pour prendre soin du Roucarnage. Les deux jeunes gens arriveraient peut-être à une conclusion, ensemble, mais rien n’était moins sûr, et ils auraient sans doute à refaire une visite du côté de la tente en tissu afin de mettre définitivement toute cette histoire au clair.

[Bon, je savais pas trop quoi dire, et en fonction du PNJ, on saura si on touche à la fin ou pas. Mais j’avoue que je trouve que cette mission traîne un peu, et qu’on tourne un peu en rond. Bientôt finie ? Je l’espère.]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 0 event - 0 épreuve

Spoiler:
[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 401

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par PNJ le Lun 3 Juin 2013 - 0:03

L'espèce d'armoire à glace toisa Minato et eut un soufflement méprisant, se demandant bien pourquoi les gens se renseignaient sur le passé qui, pour lui, n'avait aucune valeur marchande. Il le laissa partir, retournant vadrouiller à droite à gauche.

Dans l'auberge, Minato se fit aussitôt assaillir par une foule de villageois qui avaient assisté à la scène avec le colosse. Certains d'entre eux avaient même des bandages, preuve que tous n'avaient pas eu la chance de s'en sortir indemne. Les rares encore intacts étaient ceux qui avaient vaincu le colosse, et qui restaient calmement assis dans un coin.


« Tu as réussi à lui échapper ? »
« Qu'est-ce qu'il t'as demandé ? »
« J'en peux plus de ce type, c'est une vraie nuisance ! »
« Ils le sont tous les deux ! »
« Oh non, j'trouve que la vieille est encore sympa... Mais lui... Regarde le bras de Billy, brisé en deux comme une allumette ! »
« Ouais, et mes champs ont pourris, je ne sais pas comment ni pourquoi. »
« T'es sûr d'avoir mis assez d'engrais ? »
« Ben normalement oui, enfin, j'avais demandé à la voyante que l'engrais se répandent un peu seul, mes apprentis étaient malades et j'étais tout seul pour tout faire... »


Les villageois commencèrent à parler entre eux, se plaignant des drames qu'ils subissaient, et de la tyrannie du colosse, encore plus traumatisante que le reste...

Dans la tente, la vieille femme observa le Kokyias et eut un petit sourire.


« Si j'avais vraiment voulu un Pokémon aussi rare, il y a longtemps que votre Skitty serait en ma possession. Elle aussi est différente, je l'ai vu. Mais je ne suis pas une voleuse... »


Puis, l'espèce d'ancêtre observa le vieil oiseau avec un air triste, presque las.


« J'ai l'impression de me voir dans cet oiseau. Des rhumatismes et les articulations qui craquent. Surveillez-le, sa santé est fragile. Et méfiez-vous de votre Skitty. J'ai le sentiment que c'est elle aussi, qui a pris un coup de froid, probablement à cause de la neige... »

S'en suivit la question de l'homme. Les yeux gris de la voyante se voilèrent de tristesse et pendant un moment, elle détourna le regard. Mais si elle désirait que tout s'arrête, elle devait se montrer un peu plus courageuse.


« C'est mon neveu. Il a perdu ses parents très tôt, et je n'avais pas d'enfants, alors je l'ai élevé. On peut dire qu'on est une sorte de famille... »

Elle garda le silence un moment, en réalité, elle s'était enfoncée dans un mutisme dont elle ne se serait pas sortie si Miku n'avait pas annoncé son départ. La voyante lui sourit.


« Revenez demain plutôt, nous aussi nous dormons la nuit. »


****

Le lendemain, les deux Nalciens se mirent apparemment d'accord pour retourner voir la voyante. En arrivant, l'armoire à glace n'était pas là, ce qui était plutôt positif. La voyante, elle, avait caché son visage sous une espèce de voile un peu typique de Flamen, pays chaud et aride. Ses mains étaient cachées sous son tissu. Seuls ses yeux d'aciers brillaient tristement devant la lumière un peu tamisée. Et d'ailleurs, sa paupière droite était un peu enflée, non... ?


« Vous revoilà. Que puis-je faire pour vous ? »

Pourtant, ils n'eurent guère le temps de parler. Des cris commencèrent à se faire entendre. La discussion qu'avait suscité Minato hier à l'auberge avait attisé la colère de la foule, qui désirait se débarrasser une bonne fois pour toute des imposteurs, par la force si c'était nécessaire. La situation risquait d'être critique.


[Allez, un petit rush, histoire de vous faire avancer. Trois missions sont à vous, je vous laisse vous les répartir :

- Il faut démasquer le coupable (mode cluedo ON)
- Il faut calmer la foule en colère (de la diplomatie et un peu de bonnes paroles bien menées devraient les calmer)
- Il faut vérifier un peu l'état de santé de la voyante. (la personne se chargeant de ça sera prié de m'en parler en privé)

Je présume que Miku va soigner, Minato, je ne sais pas si tu veux jouer au Cluedo, néanmoins, si c'est toi qui va seul arrêter le coupable, tu vas peut-être préférer attendre que l'état de santé de la voyante soit vérifié. De fait, vous pouvez échanger l'ordre des post, en voyant entre vous comme ça vous arrange, ça n'est pas obligatoire.

Si vous gérez bien, mon prochain post sera un post de conclusion. Allez gogogo ! ]

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1140

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Miku Hatsune le Sam 15 Juin 2013 - 11:53

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Sq1guw

« Serenity »


Miku avait eu un léger mouvement de recul en entendant la vieille femme lui affirmer qu’elle aurait pu lui prendre Murex et Pardalis si elle l’avait vraiment voulu. Ils étaient ses précieux amis, et il n’était pas question qu’elle soit séparée d’eux. Mais visiblement, ses Pokémon n’intéressaient pas la voyante, qui avait regardé le Roucarnage d’un air triste, tout en recommandant à la Nalcienne de bien s’occuper du chaton. Après avoir acquiescé doucement, l’apprentie prêtresse avait écouté attentivement la femme qui lui avait expliqué que la brute était son neveu. Effectivement, ça n’avait pas dû être facile. L’adolescente avait alors quitté la tente, lentement d’abord, puis en courant, pressée de retourner à l’auberge pour discuter avec Minato.

Manifestement, le Nalcien s’était retrouvé au centre de l’attention, assailli de questions, au milieu des reproches et des grognements mécontents. Bien qu’assez inquiète pour les villageois, qui semblaient désormais comploter quelque chose dans un coin de la pièce, Miku demanda à Minato de monter dans la chambre, à l’étage, pour qu’ils puissent parler calmement des derniers évènements. Finalement, ils se mirent d’accord pour retourner à la tente le lendemain, le plus tôt possible.


« Bonjour… »

Plantée devant la voyante, l’apprentie du Temple resta sans voix devant l’aura de tristesse et d’abattement qu’elle dégageait. De plus, même le voile fin qu’elle portait pour dissimuler son visage ne suffisait pas à masquer le cocard de son œil droit. De toute évidence, quelqu’un (ou quelque chose) l’avait frappée pendant leur absence. Même si les soupçons de Miku se portèrent immédiatement sur le fameux neveu, l’adolescente les chassa bien vite de son esprit, parce qu’il y avait plus urgent, et parce que beaucoup de gens en voulaient déjà à cette pauvre femme, trop pour que le responsable ne puisse être que le grand homme baraqué. Qui n’était pas là, d’ailleurs. Bizarre.

Mais les bruits de rassemblement et les cris à l’extérieur ne leur laissèrent pas vraiment le temps de se poser des questions. Miku se tourna vers Minato et lui lança un regard plein de détermination, avant de prendre doucement la voyante par les épaules et de lui murmurer :


« Ne bougez pas. Je vais m’occuper de vous. Je sais que vous avez besoin de soins. »

Tandis que son camarade nalcien allait sur le front, Miku, elle, entreprit de retirer les vêtements de la voyante avec lenteur, ne lui laissant que ses sous-vêtements sur le dos. Elle était couverte d’hématomes, ses côtes paraissaient légèrement enfoncées, et son poignet formait un angle étrange. Après avoir pris une grande inspiration, l’apprentie du Temple apposa ses mains là où de gros bleus violacés s’étalaient avec insolence. Moins d’une minute plus tard, seules ses fractures restaient à faire disparaître.

« Je ne suis qu’une apprentie, pas Guérisseuse, je ne pourrai donc pas réparer entièrement vos lésions. Mais je peux les atténuer et les ressouder, tout en sachant que vous devrez faire très, très attention à votre poignet dans les semaines à venir. Il restera fragile tant que votre corps n’aura pas fini son travail de reconstruction. »

La jeune prêtresse créa un dôme d’air solidifié pour les protéger d’une éventuelle intrusion, puis laissa son pouvoir élémental faire luire ses mains et se déverser dans le corps meurtri de la vieille femme. Elle sentit alors que les os cassés se reformaient, très lentement, mais seulement en extérieur. Les lieux de fracture étaient creux à l’intérieur, et Miku se maudit de ne pas être assez forte pour refaire des os tout neufs à la voyante. Elle rhabilla alors la pauvre femme, avant de lui chuchoter :

« Voilà, j’ai fait ce que j’ai pu. Surtout, pas d’imprudence. Ne courez pas, ne faites pas d’efforts surhumains, et protégez votre poignet à tout prix. Les côtes seront douloureuses pendant un long moment, et j’en suis désolée, mais c’est tout ce dont je suis capable, avec mes pouvoirs. »

Sortant alors de sa protection, en y laissant la dame, elle rejoignit Minato à l’extérieur, alors que les villageois déchaînés menaçaient à tout instant de les attaquer. Sentant la tension monter de seconde en seconde, Miku joignit ses mains dans une prière silencieuse, puis fit souffler un vent d’apaisement et de sérénité sur la foule.

« S’il vous plaît… Ne la blâmez pas. Je crois que c’est une femme honnête et triste d’en être arrivée là… Et elle ne mérite pas d’être blessée comme elle l’a été. Je vous en prie. Alors, êtes-vous des bêtes sauvages poussées par leurs sentiments négatifs, incapables de se contrôler, ou des personnes raisonnables et disposées à nous écouter ? »

La jeune fille se tourna alors vers son camarade, puis de nouveau vers la foule. Elle espérait qu’ils seraient assez responsables pour leur accorder quelques instants. De tout cœur.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 0 event - 0 épreuve

Spoiler:
[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 401

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Minato Nakamura le Ven 13 Sep 2013 - 15:23

Ha ! L'auberge ! Sûrement que l'îlien pourrait s'y reposer sans craindre que le gros balourd ne revienne lui chercher querelle. Il s'était trompé. Si l'homme en question lui ficha la paix : ce ne fut pas le cas des villageois qui avaient assisté à la scène. Tout juste franchissait-il le pas de l'établissement que d'innombrables questions jaillirent de la part des attablés de l'auberge. L'instant qui suivit un groupe compact s'était formé autour de sa personne, l'empêchant d'entrer plus loin. Eh bien, il en avait du succès pour avoir juste envoyé paître un homme. Il comprit pourquoi en découvrant les membres fracturés de ceux qui avaient osé résister auparavant.

*Miku va en avoir du boulot ici... Vu comment ils ont l'air d'aimer se taper dessus dans le coin elle pourrait même bosser à plein temps...*

L'îlien se rappela alors que la Nalcienne en était encore au rang d'apprentie. Il oubliait facilement qu'elle n'avait pas achevé sa formation, tant elle dégageait d'assurance dans ses gestes ou décisions. Son niveau ne lui permettait probablement pas encore de reconstruire des os fracturés. Ça devait être pratique quand même, de pouvoir guérir et se guérir. On pouvait s'autoriser à être casse-cou. Minato ne comprenait pas trop pourquoi la majorité, pour ne pas dire tous, des guérisseurs élémentaires étaient si coincés, pour ne pas dire ennuyeux et sans envie festive. Peut-être était-ce un trait de caractère obligatoire pour maîtriser l'art obscur de la guérison. Une espèce de condition indispensable. Ils étaient jovials et amicaux, à la verve facile et gaie, mais si l'on scrutait plus profondément leurs émotions de l'instant on découvrait que leurs réponses et mimiques ne constituaient qu'une façade de leur personnalité pâle et sans engouement réel de leur part. Peut-être l'îlien n'avait-il connu que des rescapés des champs de batailles. Après tout l'endroit où l'on se les imaginait le plus utile était ces boucheries géantes où deux camps se témoignent toute l'affection du tranchant de leurs armes. Sauf que contrairement à la pensée populaire la présence des guérisseurs ne se limitait pas aux champs de batailles. Après tout si deux armées veulent se foutre sur la tronche pour s'étriper joyeusement c'est leur droit. Dans les villages reculés elle s'avérait d'ailleurs souvent très appréciée et plus utile. Entre sauver trois hommes pour les relancer dans une bataille dont ils ne réchapperont pas et sauver une enfant malade et deux Écrémeuh blessés qui vivront une vie paisible par la suite ; le calcul du bénéfice engendré au plus grand nombre est rapide. Reste les convictions de tout à chacun. Après tout rien n'empêche non plus de faire partie de l'étripage mutuel. Pour la gloire, la vengeance, le fun, le sport...
En tout cas l'îlien espérait que Miku ne se rangeait pas dans cette catégorie, celle des guérisseurs du champ de bataille, et ne deviendrait pas elle aussi morte émotionnellement. Une carcasse sans âme qui se contente de soigner en sachant l'inutilité pour la personne.

Que ? QUOI ?! Il espérait ? Il ? ESPÉRAIT ? Mais nom de Mew depuis quand le taciturne et presque méprisant Minato Nakamura pensait aux autres ? En bien et avec un souci de protéger il faut entendre. Mais fallait avouer qu'elle était bizarre Miku. NON ! Même ainsi cette justification n'explique pas tout, ce n'est pas une môe* non plus. D'ailleurs en quoi c'était une justification ? Raaaaaaaah décidément c'était à croire qu'il avait laissé sa cervelle et son cœur sur L'île de l’Étoile ! Pas capable de réfléchir correctement et pas capable d'endiguer ses sauts émotionnels. Ça promettait pour la suite... Et ce n'était pas la Roucool téméraire et possessive qui arrangerait la situation. La boule de plume sautillait à droite et à gauche en piaffant gaiement sur le rythme des chansons gaillardes des poivrots, elle le becquetait dès qu'il détournait son regard vers la porte. Sérieusement qu'est-ce qu'il avait fait pour se trouver dans pareille situation ?
Miku arriva enfin, à un moment où il aurait préféré qu'elle ne le voit pas, c'est-à-dire enlacé dans les bras d'un gaillard presque saoul pour l'empêcher de fuir les questions, et lui raconta ce qui c'était passé suite à son départ forcé. Le lendemain ils retournèrent voir la voyante, commençant à y voir plus clair après avoir parlé des évènements la veille. Pour eux le neveu était louche. La voyante avait quant à elle fini par jouer franc jeu en reconnaissant la diminution de ses pouvoirs avec la vieillesse. Alors dans ce cas pourquoi son neveu venait-il s'enquérir des résultats des auditions ? Voilà la partie qui faisait malheureusement penser à Minato que la femme était prisonnière, au sens psychologique, de l'emprise de cet homme.
Il fallait vraiment être un salop pour frapper la personne qui vous a élevé, en dehors de circonstances particulières. C'est la pensée qui traversa l'esprit de l'îlien quand il découvrit le visage marqué au poing de la Flamenoise. C'est plein de colère froide qu'il laissa la femme aux soins de l'apprentie du temple. Dehors les villageois s'approchaient en criant toujours plus fort, toujours plus menaçants. Impossible pour Miku de se concentrer correctement avec autant de braillards. Même s'ils se calmèrent un peu en le voyant sortir de la tente.

L'îlien se campa fermement sur ses pieds et hurla un silence tonitruant, s'aidant du vent pour le rendre plus imposant. Les plus bornés continuèrent de scander à mort. Un tremblement parcourut les plus sensibles ; ils le dévisageaient avec étonnement.  Vraisemblablement personne ne s'était attendu à ce que quelqu'un les arrête pour leur demander ce qui leur prenait à vouloir lyncher deux personnes sans autre forme de procès. Bon certes l'une d'elle a cassé quelques bras et fait des trucs pas nets dans les champs qui pourrissent mais est-ce une raison ? On ne tue pas uniquement parce que l'on vous a privé de votre seul moyen de nourrir votre famille, que l'on vous tabasse pour peu que vous soyez sur le chemin, qu'on arnaque les trois quarts du village et les voyageurs et que l'on donne au village une sale réputation, si ? Bon certes ce sont de bonnes raisons pour lyncher un homme. Mais quand même pas la femme qui n'y est manifestement pour rien ne devrait pas y être mêlée, et puis l'exil est une sanction à envisager. Et puis... Oh et puis merde. A ce rythme Miku ferait partie des dommages collatéraux et s'il y avait bien une chose que la fréquenter lui avait rappelé, c'était que l'îlien tenait énormément à ses amis et n'accepterait pas de les voir blessés.

Deux puissantes lames de vent mordirent le sol en profondeur, la moitié d'un homme y serait entrée sans problème. Forcément, ça calme. De l'autre côté des deux fossés Minato toisa sans compassion les villageois. Si son niveau le lui avait permis il aurait morcelé le sol à ses pieds d'un coup de marteau d'air, mais il devait s'économiser au cas où la situation dégénèrerait à nouveau.

"L'homme n'est pas là. Avant de partir il a blessé sa tante. On peut donc en déduire qu'elle agit sous sa contrainte physique. A l'heure actuelle la prêtresse la soigne de ses fractures et hématomes. Veuillez faire silence pour la laisser se concentrer sur cette tâche. Pour ma part, maintenant que vous êtes calmes je vais me mettre à la recherche du neveu. Si mon intuition est juste il doit profiter des évènements pour faire un quelconque coup méprisable."

De l'improvisation totale. Et avant de partir il déclara d'une voix normale.

"Je ne suis pas prêtre, déduisez-en donc qu'elle est plus forte que moi."

Aucune certitude à ce sujet. Déjà elle n'était qu'apprentie. Dans une branche qui privilégiait la défense. Mais il jugea préférable de consolider le mensonge pour protéger Miku.
Il déambula dans l'allée principale, jetant de temps à autre un œil du côté de la tente pour s'assurer que le grabuge ne recommençait pas. Que les deux femmes n'étaient pas traînées dehors à la merci de la furie des villageois. Même si honnêtement il doutait que Miku se laisserait faire. C'était une fille forte, pas seulement de caractère. Il n'avait pas vu une seule poche de graisse mal placée. Pas qu'il l'avait examinée en détail hein... Par contre des muscles oui. Pas gros. Mais d'une manière ou d'une autre puissants, parce que hier à un moment la Nalcienne s'était perdue dans ses pensées et avait fêlé la anse de sa tasse. Une tasse en pierre. A la force du doigt. Respect.
Il aperçut finalement l'homme en train de s'affairer près d'une fenêtre. Il lui tournait le dos aussi l'îlien ne pouvait pas voir ce qu'il trafiquait, mais qui reste près des maisons quand tout le village a sorti les fourches pour vous ? Comportement décidément louche. Ou alors la peur l'aurait-elle tétanisé ? Après tout on voyait bien qu'il tremblait. On aurait dit qu'il s'était pris une décharge de Pokémon électrique. En plus ses bas étaient humides.

"Hep ! Qu'est-ce que tu dirais si tu donnais quelques explications pour calmer les villageois ? Ou les enrager, ça dépendra de la vérité qui sortira."

L'homme eut un sursaut mais sourit en voyant qu'il ne s'agissait que du pigeon qui avait questionné son passé la veille. Il sourit moins quand une bourrasque le plaqua contre mur.

"Je crois que je vais adorer te rendre la monnaie de ta pièce. Rassure toi je ne suis pas aussi gentil que toi, tu auras de beaux intérêts. En plus j'ai récupéré ceux de ta tante au passage. On va s'amuser !"

Nouvelle bourrasque. Regard nettement moins assuré de l'homme qui voyait bien qu'il y avait des chances qu'il perde plus qu'un os. Et encore plus une fois amené à la foule.

_________________
Même la pluie ne donne plus l'illusion que je pleure...



En cours :
- 0 RP en cours
- 0 RP solo
- 0 mission
- 0 contrainte
- 0 évènement
Minato Nakamura
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 322

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 22-24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku) Empty Re: [ Clos ] [Mission] Divination ? Ou escroquerie ? (Minato / Miku)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum