Yann Diadokhi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yann Diadokhi

Message par Yann le Mer 13 Fév 2013 - 14:23

Yann
- Pseudo : Yann
- Âge : 21ans
- Loisirs : Ecriture, lecture, musique
- Autres (si vous voulez donner d'autres indications...) :
- Comment avez-vous connu le forum ? Via recherche Google puis classement de rpg sur pokemon
- Quelle est la couleur du chat ? Nina est passée par là
Yann Diadokhi
- Prénom :Yann
- Nom (optionnel) :Diadokhi
- Sexe :M
- Âge : 21 ans- Pays : Mizuhan
- Job de base (maître élémental, guerrier ou dresseur/coordinateur) : Dresseur
- Biographie, histoire du personnage (15 lignes PLEINES minimum) :
Né voici 21 ans, Yann est issu d'une famille dont le caractère est dévoué à l'eau sous toutes ses formes. Dévots de ces forces obscures qui régissent les océans, ses parents eurent tôt fait de lui présenter la beauté des étendues scintillantes, l'harmonie des cours qui serpentaient l'île ainsi que le caractère inexorable de cette entité que rien n'arrêtait et qu'au mieux l'on pouvait tenter de dompter. Le jeune garçon fut donc formé à aimer et à respecter l'eau pour ne guère avoir à la craindre. Toutefois, il advint un évènement tragique à l'aube de la dixième année de sa vie.
Un jour qu'ils allèrent au sanctuaire porter leur respect à la mémoire des anciens, le jeune garçon s'égara dans les catacombes de ces tombes y sentant quelque chose d'inhabituel. Des yeux l'observaient et il sentait une présence troublante. Mais la curiosité de la jeunesse l'emporta sur la crainte et, rapidement, il se trouva dans le noir, perdu dans la plus ténébreuse obscurité. Ses parents se rendirent compte de sa disparition, et inquiets, cherchèrent, jusqu'au moment ou le Maraistre de sa mère, douce et pacifique créature s'il en était parvint à trouver l'entrée du caveau. Les parents, portés par l'inquiétude pénétrèrent à l'intérieur de ces catacombes et, tâchèrent de retrouver leur chemin en sentant la présence des spectres, sachant pertinemment que si l'affaire venait à mal tourner, ni l'endurance du maraistre de la mère, ni la puissance du Tartard du père risquaient d'être suffisants.
Le jeune garçon, quant à lui, parvint dans une grande salle dans laquelle un extraordinaire spectacle l'attendait. Une assemblée de spectres se tenaient là et observaient le centre de cette crypte, où était allongé un sombre Pokemon qui émanait d'une ombre inquiétante. au dessus de lui flottaient tels deux charognard en cercle au dessus du cadavre, deux spiritombes qui avaient entamé un chant lugubre. Ce spectacle laissa le jeune homme émerveillé, et ne craignant pas le danger, il s'approcha. La créature étendue était un ectoplasma. Celui-ci tremblait. Le chant se tut et les spectres firent une allée pour laisser passer le jeune homme jusqu'à celui qui semblait être le maître. Le pokemon était imposant mais inerte, et il reposait la en lévitation à quelques centimètres du sol. Le garçon s'approcha et tendit une main tremblante vers le corps. Alors il sentit une vague d'émotions traverser son esprit. La souffrance, la peur de la mort, le remord. Il ne comprit que peu de choses à cela, juste que l'étrange créature d'Ombre semblait souffrir le martyr. En le touchant, il avait le sentiment de happer un nuage noir mais il sentait clairement sa présence. Que cela était étrange… Le Pokemon ouvrit les yeux et le fixa. Il aurait paru terrifiant s'il n'avait guère compris et éprouvé ce que lui avait ressenti. Le ressenti de l'un passa à travers les yeux de l'autre doués d'une forme de compréhension l'un vis à vis de l'autre… Et soudain, le jeune homme sentit son regard se perdre dans celui de l'ectoplasma. Alors le pokemon posa sa main sur son front et commença à se laisser habiter par ses rêves, à s'en nourrir. Et plus il le faisait, plus sa force revenait. Mais sous lui le jeune humain tremblait. La fièvre semblait le prendre.
Ce fut à cet instant que ses parents arrivèrent dans la crypte. D'abord paralysés de stupeur devant cette scène terrifiante, ils furent prompts à réagir. Le père ordonna à son Tartard d'aller récupérer l'enfant en danger, et la mère de terreur de voir son enfant disparaitre, dans un moment de folie, provoqua une catastrophe. Elle ordonna à son maraistre de faire trembler le sol. Mais les vieilles fondations ne purent supporter les secousses terrible occasionnées. Alors ce fut la débandade. Les spectres se réfugièrent dans leur tombe de peur de les voir disparaitre et la famille réunie se mit à fuir à travers les tunnels ui s'effondraient. Miraculeusement nul ne fut blessé mais quand il se retournèrent, il furent témoin de l'effondrement du caveau. Alors Yann se réveilla et les parents sentirent la chaleur regagner leur coeur car il semblait en bonne santé. Mais alors une ombre menaçante se dressa. L'Ectoplasma s'éleva du caveau, un sourire malsain sur les lèvres. Alors Yann sentit son coeur se glacer. Car ce n'était plus de la tristesse qui émergeait de son coeur mais de la colère et de la rancoeur. Sa mère tenta de l'éloigner en ordonnant à son maraistre de l'immerger dans les eaux. Mais d'un geste, le puissant pokemon écarta le flot d'eau qui émergeait du pokemon, le souleva dans les airs et le projeta à travers les murs du sanctuaire d'une boule d'un noir plus sombre que la nuit noire. Alors il regarda la mère de Yann, fit paraitre une longue aiguille entre ses doigts et, levant l'autre main vers elle, s'empala en travers. Elle s'effondra alors que dans un dernier rire sardonique, le spectre se volatilisait dans l'air. Pendant dix jours, elle lutta contre la vie et la mort mais ses forces, peu à peu diminuaient, et, au soir du dixième jour, dans un dernier sursaut, la mère de Yann mourut après de longues nuits de souffrance.

Yann n'avait pas saisi toute la portée de l'incident et désormais, une tristesse pleine de mélancolie accompagna chacun de ses pas. Mais ce ne fut rien en comparaison de son père qui sombra dans une douleur sombre et terrible. Ne pouvant plus supporter la vision de la ville dans laquelle ils avaient vécu une grande partie de leur vie. Il décidera qu'ils s'installeraient en haut d'une butte isolée dans une petite maison au bout d'une falaise sur laquelle donnait une cascade. Là il poursuivit l'enseignement de son fils ; mais chacun de ses gestes étaient teints de folie. Il chassait sans aucune pitié humains et pokemons qui s'aventuraient trop près de sa cabane, refusant l'aide de tous et ayant fait voeu d'être dévoués aux entités de l'Eau et uniquement pour elles. Yann décelait ce malaise et voyait sa vie, étendue calme et paisible auparavant, être battue par la tempête et il apprit aussi que derrière la colère des Eaux se cachait quelque chose de terrible et d'inexorable. Mais son père restait aveugle et rongé par la culpabilité de ne rien avoir pu faire. Yann alors pour fuir ce climat délétère s'aventurait dans les forêts où il retrouvait de temps à autre voyageurs et dresseurs qui lui contaient leurs exploits et bientôt, il éprouva le désir de s'échapper. Mais son père avait d'autres plans pour lui. Il le voulait élémentaliste dans la droite lignée de sa famille et pour la mémoire de sa mère. Mais Yann, bien que hanté par la perte de cette mère aimante, continuait à observer l'horizon…
Il advint qu'un jour, alors que sa vingtième année approchait qu'un tumulte retentissait près de la cascade. Il sortit. Et là, il vit son père qui gesticulait, visiblement paniqué devant la plus insignifiante des créatures qui soient. Un petit Tarsal. Tout ce qui était assimilable aux forces de l'esprit était devenu insupportable à son père et ces années d'isolement et la paranoïa naissante en son âme, l'avaient fait prendre en haine tout ce qui semblait surnaturel. Et sans aucune pitié, même si le pokemon était inoffensif, il ordonna dans un geste de rage à son Tartard de l'écraser sans aucune pitié. Yann lui cria d'arrêter, et, le pokemon qui s'apprêtait à fracasser le crâne de la petite chose eut un mouvement de recul dont profita le petit Tarsal pour se jeter dans l'eau et se laisser emporter par la cascade. Le père, sans un mot, débarrassé de la menace, se retira dans sa cabane suivi par son pokemon. Yann, après un instant de réflexion descendit la colline à toute vitesse et déboucha sur la source où chutait la cascade. Le petit pokemon reposait là, inerte et inconscient. Délicatement, il le prit entre ses bras et le mena au chaud à l'ombre de sa chambre dans la cabane de son père. En cachette, il le soigna, l'éleva et bientôt, un lien se tissa entre eux. Il comprenait ses émotions et lui était plus que reconnaissant de ce qu'il avait fait pour lui. Alors les pensées de yann se tournèrent vers les évènements qui avaient eu lieu dix ans plus tôt, sur ces spectres étranges et sur cet étrange lien qu'il avait tissé avec le pokemon lorsqu'il avait du doigt effleuré la structure ombreuse de l'Ectoplasma. Dans ce souci de compréhension, il quitta un beau jour la demeure familiale, lui et son petit pokemon, pour se laisser aller au gré du monde.
- Caractère (10 lignes PLEINES minimum) : Yann est un rêveur, il aime observer les étoiles et laisser son esprit vagabonder dans son imaginaire. Il est aussi très rationnel, surtout quand il s'agit de pokemons. Sa curiosité le pousse à chercher une explication à tous les phénomènes étranges qui se produisent en leur présence.
Par instants, il éprouve beaucoup de tristesses en pensant à la disparition de sa mère et à l'abandon de son foyer. Il éprouve une forme de dégout pour le fanatisme qu'il tient, plus qu'une personne ou qu'un pokemon en particulier responsable de la déchéance de sa famille et de la folie de son père. Il suivra toutefois cette forme de logique ou de philosophie qui le conduit à voir les Eaux comme une entité concrète qui peut concrétiser les caractères abstraits de l'homme, comme la colère, le calme, ou le repos. S'il est altruiste, cela n'en fait toutefois pas quelqu'un d'exemplaire. Il a ses défauts : il est possessif, et ses colères sont teintées d'excès, ses passions de même et il estime que rien ne doit pouvoir s'opposer à ses objectifs.
Dans le trouble, il est encore quelqu'un qui doit se découvrir et cela à travers les autres.
- Description physique (6 lignes PLEINES minimum) : Né les yeux bleus, son regard s'est assombri lors de sa rencontre avec l'Ectoplasma et s'est teinté d'une encre plus sombre presque mauve. Ses cheveux sont noirs cendres et son visage est fin, marqué par quelques plis soucieux générés par le stress de ses dernières années et la pression qui régnait en son foyer. Il porte une tenue en lin sombre et voyage d'ordinaire avec un bâton de marche et une cape de voyage pour le tenir à l'abris des intempéries. Il porte un bijoux particulier sans grande valeur à son cou, normalement caché à la vue par son chemisier. Un bijou dont il a hérité de sa mère avant de mourir, sans valeur particulière sinon sentimentale qui symbolise l'union de la terre et de l'eau. Il en ignore la signification que son père n'a guère voulu lui évoquer. Celui-ci en possède une version identique.
- Particularités : yeux d'un bleu très sombres teinté de pourpre [mauves]
- Futur envisagé (job supérieur visé) :Maître de l'esprit
- Premier Pokémon (optionnel) : Tarsal
- Sexe du Pokémon : F
- Surnom du Pokémon (optionnel) : Miriad
- Autres (détails ne figurant pas au dessus/ce que vous aimeriez trouver sur le forum, ce qu'il faudrait améliorer, votre avis nous intéresse) :

Je reste peu familié avec l'univers d'Erasia malgré les lectures des règles que j'ai fait, aussi ai-je pris soin de ne placer aucun nom propre de ville, de village ou de lieu dit. Si quelque chose est hors de propos/anachronique n'hésitez pas à me le signaler. Merci.
avatar
Yann
Informations
Nombre de messages : 5

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Yann Diadokhi

Message par Nina Wang le Mer 13 Fév 2013 - 15:15

Bonjour et bienvenue parmi nous !

Le caractère me semble un peu juste, mais pour si peu, vu que ta biographie est correcte, je vais dire que ça ira.

Quelques erreurs cependant, notamment l'oubli de majuscules (Maraiste, pas maraiste ou maraistRe d'ailleurs, je sais bien que certaines anciennes cartes Pokémon ont été éditées avec cette faute, mais le nom officiel, c'est bien Maraiste). Pokémon prend un accent aigu et une majuscule.

J'ai aussi vu une ou deux phrases sans verbe conjugué, "à la Ishi" (quand tu feras connaissance avec lui, tu comprendras... ^^), mais peu de fautes par ailleurs. Je suppose que la maison et la cascade sont quelque part dans le pays de l'Eau, même si ces lieux ne sont pas mentionnés explicitement sur la carte.

En tout cas, j'ai constaté que tu avais lu les règles et que tu avais fait attention à faire un personnage qui n'est pas hors de propos, c'est bien.

Cinq points de départ (pays) et huit points de fiche font treize points pour démarrer l'aventure avec nous.

Bon jeu !

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
0 RP - 0 mission - 1 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 4060

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum