[ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Tyla Weathered le Sam 23 Fév 2013 - 14:42


La pluie d'étoiles filantes venait tout juste de se terminer. Jirachi, après avoir accompli les vœux des erasiens était reparti se cacher pour revenir dans un millier d'années. Ce petit passage du légendaire avait été vraiment émouvant pour la championne qui avait remis en cause une grosse partie de sa vie. Tout ce que représentait le fait d'être une championne... Etait-elle prête à tout abandonner pour se donner corps et âme à une pension ? Toutes ces questions trottaient dans sa tête et les réponses ne semblaient pas aussi évidentes que cela.

Elle reprit finalement sa marche de la banquise vers la cité d'Arkan parce qu'elle était encore aux ordres du conseil et elle devait accomplir ce qu'ils souhaitaient. La marche fut longue mais remplit de bonnes choses et d'épisodes émouvants en compagnie de ses Pokémon. Ils étaient encore là, tous, et ils resteraient longtemps selon elle. Elle arriva donc à l'arène où un de ses assistants vint l'interpeller. Elle suivit le jeune homme qui semblait affoler et arriva dans la pièce d'entraînement où était placé une sorte de bassin d'eau plutôt chaude.

L'assistant pointa finalement le fond de l'eau et une sphère de couleur blanche était déposée au sol. La championne ne comprit pas comment cela avait pu se produire mais il y avait un œuf déposé au fond du bassin. Enlevant délicatement ses vêtements, elle se jeta dans l'eau et récupéra délicatement l'oeuf. Elle créa une un bloc de terre dans le bassin spécialement pour cet œuf et le déposa à l'intérieur. Par le regard effrayé de Carabaffe, elle comprit que sa petite Pokémon était la mère de cet œuf et qu'il y avait de fortes chances pour que celui-ci contienne un beau petit Carapuce.

La maitresse aquatique mit ses Pokémon dans leurs pokéball à l'exception de Carabaffe et effectua les premiers « soins » pour le petit œuf pour ne pas qu'il ne meure prématurément. La Pokémon était là elle aussi et elle déposait des petits jets d'eau agréables qui devaient très certainement signifier qu'elle était heureuse d'être ici. Toute cette histoire renforçait Tyla dans l'idée d'en finir avec l'arène et même si cela avait la meilleure de sa vie, elle était prête à changer un peu pour s'occuper d'une pension et pour s'améliorer dans son job de gardienne des rangs mizuhaniens.

Néanmoins, maintenant que cette idée était claire dans sa tête, elle devait trouver un successeur, si possible qui garderait la maîtrise des pokémons aquatiques comme type de pokémon préférentiel et devrait l'affronter pour le tester avant de le présenter au conseil de la ville comme héritier de l'arène. Elle ne souhaitait pas non plus affronter tous les dresseurs du coin et le mieux serait certainement de présenter ses vœux de changement au conseil pour que les représentants s'occupent eux-mêmes de trouver un successeur.

La dresseuse se présenta donc au conseil, le jour même, demandant une audience d'urgence. Elle se retrouva donc rapidement devant le conseil et présenta brièvement ses nouvelles idées :

« Si je suis aujourd'hui devant vous, c'est pour vous faire part de ma décision. Après de nombreuses années de bons et loyaux services, j'ai décidé de suspendre mon rang dans l'arène d'Arkan... »

Sans même qu'elle ne puisse finir son explication, elle regarda son père, stupéfait. On pouvait lire dans ses yeux qu'il était furieux de devoir écouter cela mais aussi très fier de sa fille qui osait affronter un tribunal de vieux représentants qui allaient trouver cela inadmissible qu'elle lâche le poste qu'on lui avait confié aussi facilement.

« Je souhaite cela pour me consacrer entièrement à mon grade de gardienne élementale aux services de Mizuhan. J'ai contacté les hauts rangs et je serais bientôt apte à faire passer de nouvelles recrues pour faire grandir nos rangs en cas de prochaine guerre. Je souhaite aussi profiter de ses instants pour devenir une meilleure archère et pourquoi pas passer des épreuves de mise à niveau pour être dans les dirigeants mizuhaniens. Et pour finir, je souhaiterais ouvrir une pension, ou plutôt agrandir le semblant de pension que j'ai ouvert à Arkan dans l'arène, pour recueillir des Pokémon de dresseurs en difficulté, permettre de développer certaines espèces méconnues ou encore pour aider de jeunes dresseurs rêvant de magnifiques Pokémon dans l'ascension de leurs rêves. »

Elle s'arrêta quelques instants pour respirer et le sourire était apparu sur le visage de son père. Les autres représentants étaient stupéfaits mais semblaient aussi heureux de voir qu'elle allait devenir encore meilleure qu'elle ne l'avait été dans l'arène et qu'elle restait un excellent maillon de l'armée mizuhanienne.

« Pour finir, je souhaiterais votre aide pour me dénicher des successeurs potentiels à ce rang. Je serais l'ultime test d'approbation et je vous présenterais le successeur que j'ai désigné qui deviendra champion d'Arkan à ma place. »

Cette voix ferme montrait qu'elle ne leur laisserait pas le choix et qu'ils feraient mieux de bien choisir les cibles potentielles car ce serait Tyla qui aurait le dernier mot.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Lehna le Sam 23 Fév 2013 - 18:19

Lehna avait quitté Alfen à dos de l’Altaria qu’elle ne supportait toujours pas, retournant au bercail. Elle n’avait aucune envie de rentrer à Arkan pour annoncer sa défaite à la Reine. Elle lui avait promis de lui ramener sa fille, mais malgré tous ses efforts, Nina avait été catégorique : elle refusait de prendre le trône en succession à Sifuru, sous prétexte qu’elle avait des meilleurs choses à faire. Lehna était assez mitigée. D’un côté, elle comprenait que sa cousine ne veuille pas rentrer au palais, après les années qu’elle avait passé à s’y ennuyer. Mais d’un autre côté, que pouvait-elle avoir bien à faire qui soit plus important que la survie d’un pays ? Si jamais Sifuru disparaissait du jour au lendemain et que Nina était introuvable, on risquait fort de lui demander de prendre la relève… Mais elle ne pouvait faire une chose pareille. Elle n’était pas celle destinée à remplir ce rôle, d’ailleurs elle n’en avait pas vraiment envie. C’était de la domination facile et sans efforts, et ce n’était pas ce qui intéressait principalement la fausse princesse. Certes, elle aimait se sentir supérieure par rapport au autres, mais elle avait sa propre méthode qu’elle préférait de loin. Il fallait juste prier que tout ce passe assez bien pour qu’on lui fiche la paix.

Lehna avait longtemps hésité à prendre son temps pour revenir au château. Elle pouvait toujours trainer en prétextant chercher encore Nina, mais cela ne durerait pas éternellement. De plus, ce n’était pas son genre de fuir devant les soucis, elle préférait les attaquer dès qu’ils se présentaient pour en finir au plus vite. Elle allait donc se rendre au palais, et dire qu’elle avait échoué, tout en trouvant un moyen de convaincre son père qu’elle ne pouvait pas rester.

Car sans Nina, elle n’avait plus de mission, et donc plus d’excuse pour se balader librement dans le monde. En soit, le monde elle l’avait vu, et il n’avait rien de bien intéressant, mais elle ne voulait plus vivre au chevet de son papa poule. Elle voulait enfin vivre par elle-même, sans ce vieux dans les pattes pour contrer ses plans de lutte contre l’ennui de cette piteuse existence. La jeune femme avait envisagé beaucoup d’options. D’abord, le mariage, mais pour cela il faudrait trouver un imbécile que tout le monde au château approuverait et avec une condition telle qu’il ne pourrait se permettre de venir habiter au palais ; en somme, c’était presque impossible. Sinon, elle pouvait espérer trouver elle-même un travail qui ferait qu’elle devrait s’installer loin de son géniteur ; mais là encore, les choix étaient limités pour trouver quelque chose digne de son rang. Elle avait envisagé de devenir championne d’arène, car elle savait que dans ce cas de figure, son père serait fier d’elle, surtout si elle s’installait à Arkan. En effet, elle ne serait peut-être plus au palais mais resterait malgré tout proche géographiquement. Dans ces conditions là, l’homme ne pouvait refuser sa liberté. La démone avait donc plus ou moins choisi de réussir à faire mettre à la porte la championne actuelle de la ville pour prendre sa place, mais elle hésitait encore savoir si elle s’occupait de cette histoire avant de rentrer faire son rapport d’échec.

Elle finit par faire atterrir son oiseau à l’entrée de la grande cité. Elle sentit la peur et la rage bouillonner au fond d’elle, mais fit son mieux pour l’ignorer. Rappelant l’Altaria dans sa prison, elle avança fièrement dans le centre ville, les épaules droites, la tête haute. Saphir ne se promenait pas à ses côtés, la princesse n’avait aucune envie que celle-ci se fasse bousculer par la plèbe de la ville. Elle finit par arriver dans les quartiers les plus animés de la bourgade, où elle du jouer des coudes pour avancer. Franchement, si tout ce monde savait qui elle était, il la laisserait passer comme son rang le devait, sans poser plus de questions que cela. Mais s’afficher ainsi n’était pas dans le style de la fille, et surtout, cela risquait de signaler plus rapidement que prévu son arrivée à son père. Vaquant, elle finit par entendre non loin les troubadours, qui faisaient leurs annonces quotidiennes. La princesse n’y prêta qu’une oreille discrète jusqu’à ce que l’un d’eux évoque le fait que Tyla Weathered, l’actuelle championne de la ville, décidait d’abandonner son poste. D’un coup, Lehna se précipita vers l’un des bardes pour lui soutirer davantage d’informations. Elle apprit ainsi que la femme renonçait à ses fonctions pour d’autres, et que quiconque ayant envie de prendre le relais devait se présenter au conseil pour un entretient de ce que Lehna considérait comme de la « pré-embauche ». C’était une occasion rêvée, et sans plus attendre, la demoiselle se mit en route pour rencontrer ce fameux « conseil ».

Sur le chemin, elle était presque déçue en fin de compte que tout se passe aussi bien. Certes, elle n’avait pas encore le rôle, mais elle se faisait confiance qu’elle dominerait facilement et de loin tous les autres candidats. Mais quand même, il y aurait moins de challenge que si elle avait du mettre l’autre à la porte par elle-même. Elle rentra donc dans le bâtiment qu’on lui avait désigné, puis on lui demanda de bien vouloir attendre que les représentants la reçoivent. Apparemment, et sans surprise, l’annonce avait attiré pas mal de monde, et le conseil devait souffrir de recevoir chaque idiot qui pensait en avoir assez dans le ventre pour prendre la relève.

Enfin, ce fut le tour de la princesse d’être accueillie dans une sale qu’elle jugea étroite et banale, en comparaison avec les quartiers dont les généraux pouvaient disposer au château. Elle s’inclina légèrement devant les hommes et femmes en signe de respect, qu’elle n’avait pas d’ailleurs, mais l’essentiel était de leur faire croire que. Ils avaient tous l’air éreinté de leur journée, ce qui pouvait aisément se comprendre. Dans un geste qui paraissait machinal, l’un d’eux lui demanda son prénom, suivit de son nom. La demoiselle hésita un instant avant de répondre, n’ayant pas l’habitude de donner son nom de famille, surtout dans un pays où il était connu de tous. Finalement, elle se jeta à l’eau, n’ayant pas de raison de cacher qui elle était à ces personnes.

« Je m’appelle Lehna Fran, nièce de l’actuelle Reine de Mizuhan. »

Finalement, elle alla même jusqu’à décrire son lien de parenté, afin de répondre à l’avance aux futures questions qui allaient tomber. Elle ne faisait pas cela pour se vanter de son titre, mais les gens aimaient, en général, savoir à qui ils avaient affaire, et c’était son boulot de se mettre à leur niveau. Les têtes et les sourcils se levèrent lorsqu’elle parla, puis le même homme la regarda avec un sourire narquois, avant de lui demander sans beaucoup de politesse ce qu’une fille de son rang faisait ici. Prenant son visage le plus angélique, elle entreprit de lui répondre avec innocence, ne se laissant pas entrainer dans son jeu de provocation.

« Je suis ici car j’ai cru comprendre qu’Arkan cherchait une nouvelle championne, et je me présente donc pour prendre sa relève. Je ne suis pas une as dans l’art du combat mais je sais m’occuper des Pokémon, j’ai pour preuve plusieurs rubans de mes exploits à l’appui. J’ai envie de m’investir dans cette cité qui est mienne, à apprendre aux jeunes à affiner leur stratégie tout en les rapprochant de leurs amis animaux. Car c’est bien cela le rôle d’un champion, entre autre, non ? » finit-elle dans un clin d’œil.

Évidemment, elle n’en pensait pas un mot, mais tant que eux arrivaient à gober cette histoire, cela lui suffisait. Le groupe semblait se réveiller à sa tirade, et certains se mirent à chuchoter entre eux. Le regard de son interrogateur avait changé, et c’est avec moins d’animosité que cette fois, il lui demanda de présenter son équipe. Libérant tous ses amis, elle commença par faire les introductions.

« Voici d’abord Saphir, ma fidèle amie, puis Abysse, Lagune, Givre, Glaçon et Céleste. Ces deux petits viennent du continent au-delà des nuages, » expliqua-t-elle à la moue interrogatrice du conseil, « ils sont tous très jeunes et manquent encore de pratique, mais cela ne les empêchera pas de devenir des êtres redoutables à l’avenir, que j’espère proche. »

Le type toisa les animaux, puis leva le menton vers la fille.

« Vous favorisez les Pokémon eau ? » demanda-t-il à la vue de leur nombre.

« L’eau est mon élément, » répondit Lehna, « c’est avec lui je me sens en parfaite harmonie, et c’est pour cela que j’ai tendance à favoriser ce type. »

Le type les regarda encore un peu. Ils avaient tous l’air très faibles en effet, mais ils étaient aussi en parfaite santé, et cela prouvait que la demoiselle savait à peu près de quoi elle parlait. Après une délibération rapide pendant laquelle Lehna rappela ses amis dans leur pokéball avant qu’ils ne commencent à se disputer, le type lui donna un papier en lui disant qu’elle pouvait se rendre à l’arène de la ville, pour se présenter à Tyla, à qui le choix final revenait. Lehna les remercia longuement, puis sortit rapidement pour rejoindre le lieu de rendez-vous. Cela avait été encore plus facile qu’elle ne l’imaginait, c’était presque ennuyant.

Elle arriva devant le grand bâtiment puis se présenta, et à nouveau, on lui demanda de patienter, en lui précisant que la championne la recevrait rapidement. La jeune femme n’avait aucune idée du nombre de participants que le dame avait du voir, ni ce qu’elle leur demandait comme « test ultime » selon les mots du représentant. Prenant son mal en patience une fois de plus, elle resta dans le hall, Saphir sur ses talons, attendant le moment où elle pourrait enfin prouver sa valeur.


Dernière édition par Lehna le Dim 24 Fév 2013 - 16:49, édité 1 fois

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Tyla Weathered le Sam 23 Fév 2013 - 19:00

La championne venait a peine de quitter la salle du conseil qu'elle se dirigea vers Fla'Or pour recevoir officiellement le droit d'engranger des passages d'épreuves de Défenseur et de Gardien Elemental pour servir les rangs mizuhaniens. Elle avait reçu l'accord oral mais elle devait se présenter devant le conseil des dirigeants pour recevoir le « réel » accord de la part du chef du conseil. On lui prêta une monture volante pour qu'elle se dirige rapidement dans la ville voisine et elle arriva donc dans la ville de glace en une seule journée. Elle avait voyagé de nuit et arriva donc à Fla'Or en début de matinée, l'heure parfaite pour assister à son rendez-vous.

Elle se présenta finalement au conseil qui honora mademoiselle Weathered du rang de passeur des épreuves auxquelles elle avait aspiré jadis. La jeune femme s'inclina devant le conseil et remercia à nouveau l'ensemble de celui-ci pour l'honneur qu'il pouvait lui faire. Elle ajouta, avant de quitter la salle, de ses projets d'arrêt de son grade de championne pour savoir si elle avait l'autorisation de Mizuhan pour effectuer son propre recrutement – par l'intermédiaire du conseil d'Arkan – du choix du successeur. Le conseil acquiesça, remerciant la jeune femme de ses efforts pour Arkan et la laissant partir à ses nouvelles activités.

Alors qu'elle sortait du bâtiment, une voix ferme s'éleva derrière elle, l'appelant. Elle se retourna et un homme, de l'âge de son père environ, se présenta à elle sous le nom de Major Wang, major de l'armée mizuhanienne. Il ajouta que pour la féliciter de cette promotion, les rangs mizuhaniens lui offrait un œuf d'un Pokémon appartenant à sa propre fille adoptive, Nina Wang, colonel de l'armée. Dès qu'il prononça ce nom, elle se rappela Nina, le jour où elle était venue l'affronter dans son arène : ce match avait très certainement été l'un de ses plus beaux matchs et de savoir que Nina aussi avait un grade aussi impressionnant fit sourire la jeune femme. Elle remercia l'homme, le saluant de manière respectueuse et reparti sur le dos de sa monture.

Le jour d'après, elle arriva à l'arène. Avant de recevoir les multiples demandes de succession, elle se dirigea à l'arène. Elle fit part à Carabaffe de l'envie d'offrir son œuf à Nina, pour la remercier du sien et pour la féliciter elle aussi pour son grade. La Pokémon accepta et couva l'oeuf de Nina pendant que Tyla écrivait une missive dans lequel était écrit :


Chère mademoiselle Wang, colonel des armées.

Je souhaitais vous remercier pour votre cadeau à mon égard et vous offrir à mon tour un œuf de pokémon pour vous féliciter de ce grade ainsi que pour vous remerciez de manière amicale. J'espère vous revoir bientôt dans ma quête du monde Pokémon.

Votre amie championne d'arène, gardienne élementale et archère,
Tyla Weathered.

Elle déposa la missive dans un sac contenant l'oeuf et envoya un de ses employés de l'arène à la pension Wang situé à Fla'Or. Après cela, elle se dirigea vers le conseil pour analyser les candidatures qui allaient se présenter, de manière masquée. Discrètement, cachée sous un voile, elle regardait les concurrents passés les uns après les autres et voyait défilé un nombre important de personnes. Beaucoup semblaient frêles, perfides, avides de gloire et beaucoup ne réussiraient pas à tenir l'usine que représentait la gestion de l'arène.

Elle se dirigea ensuite vers son arène où elle fit passer l'ultime test à une dizaine de dresseurs. Les trois premiers avaient échoué et la prochaine personne à passer le test était la jeune proche de la reine, Lehna Fran. Tyla n'avait guère été impressionnée par sa prestation qui n'avait été que simple mise en avant de son faible lien de parenté avec la cour et rien de vraiment plus impressionnant que ça. De plus, a part le petit canard rose et la sorte de peluche glacé qui représentaient des énigmes concernant « le continent au-delà des nuages », le reste de ses pokémons semblaient frêles et totalement inutiles dans un vrai match d'arène.

Tyla apparue donc aux yeux de la jeune femme. La seconde analyse de la championne concernant la jeune femme était la même que leur première rencontre : elle était belle, il n'y avait pas de doute mais sinon, il n'y avait pas grand chose. Elle devait néanmoins appliquer l'ultime test à Lehna pour voir si malgré tout, elle pouvait tirer quelques chose d'elle ou vraiment rien du tout.

« Bonjour, mademoiselle Fran. Sachez d'abord que pour moi vous ne représentez en rien une successrice potentielle pour l'arène d'Arkan et qu'ainsi vous feriez mieux de partir. »

La championne de l'arène regarda la jeune femme avec cet air hautain qu'elle avait parfois, lança un regard un peu froid au petit Pokémon à ses côtés et tourna les talons. Elle marcha la tête haute et demanda rapidement à son assistant d'envoyer le prochain concurrent. A mi-course vers l'autre pièce de l'arène qui lui était réservée, elle s'arrêta et se tourna vers la jeune femme.

« Je tenais aussi à vous dire que je sais qui vous êtes et que dans cette histoire, votre infime lien de parenté avec la cour mizuhanienne ne vous aidera en rien. J'ai l'accord des hauts rangs pour choisir qui je veux à ma succession et je me fiche éperdument de votre statut social actuel. »

Les mots étaient fermes et crus. Tyla agissait tel un serpent, prêt à déguster sa proie. Elle reprit finalement sa route et se dirigea vers l'autre pièce.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Lehna le Dim 24 Fév 2013 - 22:42

La championne finit enfin par arriver. Elle avait l’air d’une femme parfaitement banale, mais qui ressemblait curieusement à l’un des membres du conseil qu’elle avait rencontré il y a quelques temps à peine. Alors comme cela, tout se jouait par pistonnage dans cette ville ? La demoiselle ne s’en préoccupa pas beaucoup, elle savait ne pas avoir besoin de cela de toute façon. Quand la femme finit par venir lui parler, c’était avec une franchise et une honnêteté telle que Lehna en resta stupéfaite un moment, ses sourcils levés et son esprit embrouillé.

Finalement, elle se remit bien rapidement de ses émotions, au fur et à mesure qu’elle comprenait ce que Tyla lui annonçait. Elle ne ressemblait pas à l’idéal que la femme aurait aimé avoir comme successeur, et elle ne se privait pas de le dire. Cela ou c’était une manière de la tester, comme si l’épreuve qu’elle devait lui assigner commençait par cette simple question. La princesse ferait-elle vraiment mieux de partir sans demander son reste ? Il en était hors de question. Si elle perdait, et ce n’était que rarement le cas, ce ne serait jamais sans livrer bataille avant. Elle ne pouvait pas dire qu’elle avait fait trop de chemin pour abandonner maintenant car cela aurait été mentir, mais elle n’allait pas se laisser avoir par l’opinion d’une frêle petite fille.

Mais en y réfléchissant de plus prés, la championne ne ressemblait pas à cet être qui se fondait dans la masse comme elle l’avait cru au départ. Elle avait un caractère et l’affirmait, et en un sens, cela plaisait beaucoup à la plus âgée des deux. Elle allait enfin avoir droit au défi qu’elle avait demandé, et la vraie bataille allait pouvoir prendre place. Car pour l’instant, toutes ses formalités avaient été si simple à passer que Lehna avait vraiment peur que même ce plan qu’elle avait imaginé comme difficile soit réduit à un simple passage de comptoirs en comptoirs. Elle allait enfin pouvoir passer au plat de résistance et prouver ce dont elle était capable en termes de manipulation d’esprit.

Lehna maintint son regard, ne cherchant pas à être provocatrice tout en montrant sa volonté. C’était très dur à faire, elle voulait prouver qu’elle était à la fois une chose et son opposée. Cependant, on pouvait clairement lire dans son regard et son sourire qui s’esquissait sur le coin de ses lèvres qu’elle prenait les paroles de la femme comme un défi à relever, sans pour autant lui répondre de vive-voix. C’était comme si le regard froid de la femme ne lui faisait rien, et qu’elle montrait qu’elle était capable du même, peut-être avec le mépris à part. Enfin, cette femme ne devait pas la haïr vu que les deux ne se connaissaient point, mais ce n’était si évident que cela dans son discours. La princesse se laissait donc faire ; d’un côté, elle ne disait rien, comme une petite fille sage, et de l’autre, son expression de visage montrait à quel point elle se moquait de l’avis de cette femme qui ne savait encore rien sur elle. Elle ne savait pas si cette dualité complexe atteindrait son interlocutrice, mais cela valait la peine d’essayer. Saphir, pour sa part, resta simplement stoïque au coup d’œil que lui avait lancé la championne. Elle en avait vu d’autre durant ses années passées au palais, et c’était d’ailleurs presque plus de reconnaissance que ce à quoi elle avait pu avoir droit là-bas. Certaines personnes ne s’étaient jamais gênées pour l’ignorer parfaitement, la considérant comme un simple paillasson de décoration.

Quand la femme tourna les talons, Lehna se contenta donc de la suivre, pensant que pour passer cette phase de test il suffisait de montrer qu’on ne comptait pas faire marche arrière simplement parce qu’on nous le demandait. Après tout, la femme avait commencé son discours pas un « d’abord », et Lehna attendait encore la suite de réjouissances. Elle suivait donc Tyla comme un bon petit chien, sans se plaindre. C’était la première étape pour réussir à s’infiltrer dans l’esprit de quelqu’un. La championne avait clairement démontrée qu’elle était du genre autoritaire et dominatrice, et Lehna devait lui faire croire que c’était effectivement le cas, qu’elle était « contrôlée » par cette femme. Les meneurs aimaient rarement être confronté à d’autre personne de la même espèce. De plus, cela ferait un impact d’autant plus important sur l’effet de surprise qu’elle réservait à la femme.

Cependant, quand celle-ci se mit à demander à la prochaine personne de la rejoindre, la princesse fronça les sourcils et s’interposa rapidement. Quelle était cette blague ? On essayait de lui faire passer son tour sans même voir son spectacle ? Le conseil l’avait autorisé à se présenter ici, et c’était ce qu’elle comptait faire. Touchant instinctivement Tyla pour attirer son attention, elle s’interposa face à cette décision qu’elle était en train de prendre.

« Je vous prie de m’excuser, » commença-t-elle calmement, « mais je ne ferais pas cela si j’étais vous. Si vous pensez que je ne suis pas apte, pourquoi vous ne me laissez pas vous prouver le contraire ? Vous devriez bien savoir qu’une femme est pleine de surprise… Et si vous ne me pensez capable de rien, il ne vous faudra pas plus de cinq minutes pour le comprendre, non ? Ce ne serait donc pas une trop grande perte de temps de votre part. »

À nouveau, ses yeux parlaient plus que ses mots, presque banals et vidés. Elle les choisissait soigneusement et s’appliquait à les réciter, mais elle savait bien que cela ne suffirait pas. Cette femme avait besoin d’un peu de challenge, et c’était cela que Lehna essayait de lui transmettre, par le biais de son regard. Elle mettait la championne au défi, malgré ses airs de princesse délicate.

En réponse, la dame continua sa tirade avec un « aussi ». Lehna sourit, voilà donc enfin la suite des réjouissances, qu’elle attendait avec impatience. La suite de son monologue fut réservée au fait qu’elle n’en avait que faire du statut de la princesse. Comprenant la méprise, Lehna décida de la corriger tout de suite, sur une chose qui lui tenait, pour une fois, vraiment à cœur.

« Croyez bien que je suis heureuse d’entendre cela, » répondit-elle en élargissant son sourire, « ce n’est pas avec mon rang que je compte gagner des faveurs, et c’est même regrettable que parfois ce soit le cas. Je suis contente que vous ne soyez intimidée en rien, ainsi nous serons des égales. Je n’y peux rien si mon nom est ce qu’il est ; je suis confuse de la réaction qu’il a tendance à créer parfois et souvent frustrée des droits implicites qu’il me donne. Madame Weathered, je suis ravie qu’au moins sur cela, nous nous comprenons et partageons la même opinion. Quand j’obtiens quelque chose, je n’en suis pleinement satisfaite que lorsque c’est par mes propres efforts, et non ceux de personnes connues dont je me cacherais derrière le nom. »

Elle avait prononcé cette phrase avec une honnêteté qui était rare chez elle. Elle avait retourné les mots secs et crus comme des compliments qu’on lui aurait donnés, ce qui était presque le cas. Elle ne haïssait pas le fait de faire parti des hauts rangs et n’aurait jamais déserté sa famille et fonction, mais ce qu’elle gagnait, c’était parce qu’elle avait travaillé pour. C’était d’ailleurs sa seule distraction dans la vie, la domination facile l’ennuyant au plus haut point.

Lehna continuait à maintenir son regard, faisant passer sa détermination, et son sourire, issu du discours qu’elle venait d’expliciter.


Dernière édition par Lehna le Lun 25 Fév 2013 - 19:33, édité 1 fois

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Tyla Weathered le Dim 24 Fév 2013 - 23:22

La novice avait apparemment compris le premier petit test de la championne qui consistait a ne pas forcément agir comme les autorités supérieures vous l'ordonnait. Il était vrai qu'avec certaines autorités il était obligatoire de respecter leurs ordres mais avec le conseil d'Arkan, il était certain que dans certains cas, il était préférable d'avoir du répondant et de s'affirmer contre eux pour éviter de se retrouver avec la ville d'Arkan détruire. Tyla avait appris a développer ce sens de la « répartie » depuis quelques années et souhaitait que celui-ci soit acquis chez son successeur pour qu'il puisse s'affirmer après la personne de caractère qu'elle était.

Lehna l'avait donc suivi, la championne sentait sa présence derrière elle, comme si elle souhaitait l'interroger mais qu'elle n'osait pas. Elle fit donc son petit discours, expliquant qu'elle avait encore des choses a démontrer et qu'elle pouvait lui montrer que Tyla avait tort et qu'elle méritait ainsi cette place de championne d'arène. Tyla, gardait une part de réserve sur le potentiel de la jeune femme car elle semblait plutôt faible pour obtenir sa place mais après tout, elle l'avait été bien avant elle. Regardant la femme bien que plus vieille qu'elle de quelques années, elle se replongea petit à petit dans ses premiers instants en tant que championne.

Elle se rappela aussitôt son équipe qui se limitait à la simple présence de Wailmer qui n'était pas encore le sublime Wailord de la championne et surtout pas aussi entraîné. Ses captures, ses évolutions, ses joies, ses pleurs, la guerre, Ishizu, Reverie, Soriu, Ellyra... Tout passait dans sa tête à une allure phénoménale et c'était là, maintenant, qu'elle comprenait que sa vie avait déjà été plus que géniale. Elle avait tellement aimer cette vie de championne qu'elle souhaitait que Lehna vive la mienne qu'elle, en mieux si possible, et qu'elle profite des instants magiques que pouvait avoir eu la championne.

Son regard se posa finalement sur Lehna. Elle écouta le discours de la jeune femme sur son effectif lien de parenté avec la cour, qu'elle souhaitait ne pas mettre en valeur. Un sourire apparu sur son visage. Ce n'était pas le sourire le sourire de compassion que certaines personnes auraient pu avoir, ou encore le sourire que l'on aurait après une blague... non, c'était un tout autre sourire. Dans ce sourire on pouvait lire la reconnaissance de la championne de voir qu'on pouvait encore lui tenir tête mais aussi tout le mépris qu'elle avait pour cette championne qui n'avait rien fait de sa vie a part récolté une équipe de Pokémon et qui se présentait à la maîtresse aquatique comme étant son « égal ».

« Vous n'êtes en rien mon égal et je vous interdis de vous mettre à ma hauteur. Je m'appelle Tyla Weathered, championne d'arène de la Cité d'Arkan, Gardienne Elemental de l'armée mizuhanienne et archère de celle-ci. »

Le sourire avait disparu de son visage et le mépris était apparu dans ses yeux. Après quelques instants, elle reprit une expression normale pour ajouter quelques mots à ce qu'elle disait.

« Ces grades ne sont en rien banals et représentent des années de lutte, d'entraînement, de courage et de volonté. Je ne suis pas votre amie, ni votre ennemie mais vous pourrez vous comparer à moi lorsque vous en aurez fait autant, par exemple, si je vous laisse la gestion de l'arène. »

La championne d'arène s'arrêta net. Elle pointa le terrain et inventa la concurrente à se positionner à la place des challengers pour que commence réellement l'ultime phase du test : le combat. Ce match était là pour évaluer de nombreuses choses et l'ensemble des gestes de la femme allait être épiés par la championne, ainsi elle devrait faire vraiment attention.

« Je vous ai donc inviter sur le terrain pour que nous nous affrontions dans un duel pokémon, sous les règles d'un combat d'arène. Je sais pertinemment que vos pokémons sont faibles et qu'ils ne battront que très peu probablement mes pokémons ainsi je vous demande donc simplement de faire preuve d'ouverture d'esprit et de stratégie pour me montrer ce que vous valez réellement. Comme tout le monde le sais, étant adepte des combats doubles, nous nous affronterons en combat double. Mes deux premiers pokémons sont Lanturn et Hypocéan, un mélange de rapidité et de vigueur. »

La championne fit apparaître les pokémons et posa ses magnifiques yeux sur l'adversaire, prête à attaquer.

« Le match se passe sans arbitre et vous lancez les premières offensives. Je vous concède le droit de retirer vos pokémons lorsque vous le souhaitez. »

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Lehna le Lun 25 Fév 2013 - 21:18

Finalement, une lueur de mépris apparue dans les yeux de Tyla. Elle haïssait donc la princesse pour une raison qui lui échappait encore. Peut-être parce que dans le fond, elle avait du mal à lâcher son arène ? Habituellement, Lehna ne se faisait détester qu’après avoir tenté d’entourlouper les gens, et malgré tout elle faisait de son mieux pour que cela n’arrive pas. Elle se fichait de se savoir aimée ou pas, mais le sentiment d’être considérée comme la personne gentille de l’histoire alors qu’elle était celle qui manigançait tout était toujours les moments clés et ultimes de ses tromperies. Apparemment, la femme lui faisait comprendre qu’elle avait mal prit un aspect du discours de son ainée. Le fait d’être son égal la gênait ? Si Lehna n’était pas en train de tenter de la séduire, elle lui aurait rit au nez avec un éclat de cynisme qui aurait longtemps écho dans les couloirs de l’arène.

Cependant, c’était ce qu’elle voulait, dans un sens. Elle avait compris qu’il ne fallait pas tenir tête à la femme du fait qu’elle se pensait dominatrice, et maintenant elle allait même jusqu’à être vexée d’être traitée comme l’égale de la princesse. En fin de compte, son égo était beaucoup plus imposant que ce que Lehna pensait, et cela lui facilitait davantage la tâche.

Ne t’inquiète pas très chère, je sais bien que nous en sommes en rien égales… Mais contrairement à ce que tu penses, tu n’es pas celle qui mène cette danse, pensa la démone, sûre d’elle. Rien dans son comportement ne laissait croire qu’elle avait en ce moment des telles pensées, mais c’était là toute la beauté du métier d’actrice que la femme avait appris à exercer.

En tous cas, maintenant la jeune fille de la cour savait exactement sur quel pied danser. Les tyrans imbus d’eux-mêmes, elle savait les gérer mieux qu'elle ne manipulait quiconque, pour en avoir côtoyé un bon nombre, et c’était d’ailleurs les plus simple à maitriser. Il suffisait d’être soumis pour tirer les ficelles par derrière. Elle ne voulut pas « aggraver son cas » en tentant de justifier ses paroles, car c’était vain ; non seulement aucune excuse digne de ce nom ne lui venait à l’esprit, mais surtout aucune d’entre elles ne satisferaient la harpie. La femme opta donc pour la simplicité, et ce qu’elle savait plairait sans doute le plus à la dame.

« Je vous prie de m’excuser, je ne cherchais pas à vous offenser. »

Elle hésita à enchainer sur des phrases vantant les exploits de son interlocutrice, mais elle avait peur que cela soit interprété comme du lèche-botte, et préféra se taire. Cette technique était des plus pratiques, mais elle marchait beaucoup moins bien sur les femmes que sur les hommes, surtout après que celle-ci lui ait décrit qu’elle ne comptait que sur les compétences de la candidate. La princesse s’était pardonnée dans le but de démontrer de nombreuses choses : déjà, qu’elle savait faire part d’humilité et de respect, et ensuite, qu’elle était capable d’apprendre de ses erreurs. Elle s’infiltrait de plus en plus dans l’univers de Tyla, en arrivant à lui démontrer ce qu’elle n’était pas et à la convaincre avec des arguments plus légers que le vent.

Cela porta ses fruits, pour preuve, la femme abandonna l’idée de lui refuser son passage et au contraire, l’invita même à continuer leur petit tête-à-tête. Un duel d’arène ? Lehna aurait pu s’en douter, savoir faire passer ce genre d’épreuve était le b.a.-ba du champion, après tout, il était naturel de voir si le postulant était apte à tenir ce rôle.

La princesse réfléchit un instant aux animaux qu’elle allait choisir pour la suite. Givre était de loin la plus belliqueuse, mais cela l’empêcherait sans doute de travailler correctement en équipe. Elle suivrait sans doute les ordres de Lehna, mais serait trop occupée à se soucier de son adversaire plutôt que de son partenaire. Pour Saphir, il était hors de question qu’elle ne se mouille ne serait-ce qu’une griffe dans ces jeux barbares. Glaçon était bien trop jeune, la princesse le nourrissait encore au biberon, et il était donc pas possible qu’il participe à ces combats. Céleste aurait été une bonne carte à jouer, mais Lehna avait peur qu’elle ne fasse pas le poids devant le Lanturne. Elle la ferait sans doute intervenir s’il y avait un deuxième tour, mais dans un premier temps, ce n’était peut-être pas la meilleure des idées. Il lui restait donc Lagune et Abysse, qui allaient pouvoir inaugurer ce match.

« Je vais faire participer Hypotrempe et Ecayon pour ma part. Je vous remercie de me laisser cette chance. »

Elle s’était à peine inclinée en prononçant ses dernières paroles, avant d’aller prendre la place indiquée et libérer ses amis dans l’eau. Les excuses et les remerciements faisaient parti du même lot de choses qu’elle utilisait pour faire tomber la championne à son service.

« Abysse, tu joues en défense, pendant que toi mon chevalier bleu, tu t’occupes plutôt de tes ennemis. Je compte sur vous. »

Elle attendit que la femme en face soit prête pour lancer la première offensive, comme on lui avait promis.

« Lagune, commence par concentrer ta puissance pour réussir plus efficacement par la suite. Puis effraye les autant que cela est possible. Abysse, nage autour de lui, je ne veux que rien ne l’atteigne, comprit ? »

Ce n’était qu’un tour de chauffe, une sorte de préliminaire pour la suite des événements. Mais c’était sur cela que Lehna basait une partie de sa stratégie, ne pouvant se permettre d’en foncer sans réfléchir contre des adversaires beaucoup plus imposants qu’elle. De plus, elle avait toujours plus été du genre à contre-attaquer que prendre l’initiative, et préférait donc se concentrer pour voir ce que Tyla avait derrière la tête.

Le petit hippocampe se mit donc à canaliser sa puissance, se préparant à augmenter l'impact des ses coups. Quand il jugea cela suffisant, il fixa ses adversaires, dont son évolution en particulier, avec un regard qui se voulait intimidant et provocateur. Certes, les Pokémon en face devaient sans doute les prendre pour une sorte de rigolade et ne pas se méfier de petites interpellations dans ce genre, mais là était bien le but de Lagune. Il voulait les mettre en garde de ne pas les prendre à la légère, car s'ils étaient faibles, cela ne voulait pas dire que les autres ne devaient pas donner tout ce qu'ils avaient en eux. Abysses, lui voguait rapidement autour de son compagnon, l'encerclant, comme lui avait demandé sa maitresse, prêt à agir à la moindre offensive de la part des deux autres.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Tyla Weathered le Lun 25 Fév 2013 - 22:22

Les deux sphères colorées de la challengeuse fendirent l'air pour laisser apparaître deux Pokémon sur le terrain. Le premier était un petit poisson, tout à fait remarquable que Tyla connaissait bien : ce n'était autre qu'un Ecayon, espèce qu'elle possédait déjà et qu'elle avait entraîné récemment jusqu'à que son Pokémon n'évolue en Luminéon, entouré de ce magnifique halo blanc. A ses côtés se tenait un petit hippocampe qui ressemblait fortement à celui de la championne, à la seule différence que celui de Tyla avait évolué récemment et qu'il était ainsi devenu un Hypocéan. Voir deux pokémons de la même espèce s'affronter était souvent un pur régal et Tyla se léchait déjà les babines de vivre ce match qui risquait d'être fort en rebondissement.

Lehna demanda ses attaques à ses Pokémon et les deux êtres qui étaient dans leur élément réagirent selon les demandes de la jeune femme. Tyla regardait le spectacle. Hypotrempe venait de s'entourer d'un halo de couleur bleue et tentait de gagner en puissance en canalisant sa force mais aussi ses émotions. Tyla savait qu'à tout instant elle pouvait tout casser à la stratégie de Lehna mais elle préférait attendre de voir celle-ci mise correctement en œuvre. Le petit Ecayon ajouta finalement sa pierre à l'édifice en nageant vite autour du pokémon pour en faire une cible plus dure à atteindre et pour déconcerter l'adversaire.

« Bien, c'était un bon début. Rappelle toi toujours que toute stratégie a au moins une faille et que le but du champion d'arène est de les percer, le plus rapidement possible. »

La championne esquissa un sourire. Ce sourire était inédit pour Lehna. En effet, c'était le sourire qu'elle avait assez souvent lorsqu'elle sentait que le vent allait tourner en sa faveur et qu'en quelques mouvements, elle allait reprendre le dessus. Un sourire machiavélique. Tyla avait laisser l'illusion à Lehna qu'elle pouvait établir ses attaques sans trop de soucis mais maintenant, il était grand temps de planter ses griffes acérées dans l'ensemble des failles de la princesse. Et pour cela, il fallait un peu laisser les sentiments de côté pour se laisser submerger par la stratégie.

« Hypocéan, Hâte. Lanturn, Boule Elek. »

Sans même attendre, Hypocéan se dédoubla en agitant ses nageoires. En quelques instants une bonne dizaine de Pokémon venaient d'apparaître sur le terrain et encerclait les Pokémon de la princesse sans même qu'elle puisse faire quelque chose. Et finalement, un cri s'éleva. Un boule d'électricité apparu dans la gueule de la loupiote et se dirigea directement vers le petit hippocampe. Sur le chemin de la boule d'électricité, l'eau fut brassée à un tel point que des petites vagues se créèrent. Le petit hippocampe fut plaquer contre un mur du terrain et ne pouvait pour le moment plus bouger.

« Lanturn, Cage-Eclair. Hypocéan, Saumure. »

Quelques secondes plus tard, l'Ecayon de Lehna venait d'être frapper par l'attaque électrique et le bloqua dans un état statique. L'attaque Saumure des multiples halos du pokémon aquatique lancèrent de manière combinée leur attaque Saumure qui créa une énorme vague de boue qui venait de s'écraser sur les deux Pokémon, les collant sur le contour du terrain, paralysé et confus.

« La défense est une bonne chose mais il faut la jouer de manière adéquate. Tu aurais combiné une bonne défense avec une bonne attaque plutôt que de te faire submerger par des attaques à distance. »

Le ton moralisateur de la championne était assez déconcertant. Même si elle haïssait cette femme parce que c'était physique entre elles, elle ne pouvait pas laisser un tel bleu à la tête de son empire sans qu'elle ne lui ai enseigné quelques rudiments du métier. Elle aimait avoir cette impression de force sur les autres mais là, il n'en était même pas question. Elle était là pour Lehna, et pour rien d'autre pour le moment.

« Tes Pokémon sont actuellement dans une situation grave. Hypotrempe est touché et Ecayon est paralysé. Tous deux sont solidement accroché à la paroi par la boue de l'attaque mais bien que la situation soit désastreuse, tu dois retourner tout cela à ton avantage. Contre-attaque... »

Les mots de la jeune femme s'arrêtèrent. En murmurant, elle termina sa phrase.

« … toute stratégie a au moins une faille... »

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Lehna le Mer 27 Fév 2013 - 15:17

Lehna ne comprit pas bien pourquoi la dame la remercia dans un premier temps, alors que techniquement, ses Pokémons n’avaient encore rien réalisé d’impressionnant. Elle hocha simplement la tête devant le petit conseil que lui partageait la femme, désignant son accord silencieux. Elle n’en avait que faire de l’avis de cette prétentieuse, mais elle ne pouvait pas le lui montrer, au contraire, elle devait s’intéresser à ce qui se passait. Elle resta sur ses gardes, prête en attendant la réplique de Tyla.

Réplique qui se fit attendre d’ailleurs, et Lehna se demandait ce que la femme avait derrière la tête à la laisser tranquillement mettre en place sa stratégie. N’était-ce pas l’occasion rêvée pour tenter de s’en prendre à elle ? Elle devait avoir une autre idée derrière la tête, dont la princesse ferait mieux de se méfier. Et en effet, la championne lui donna raison un instant plus tard.

La princesse ne s’attarda pas trop sur le dédoublement de l’Hypocéan, visant apparemment à intimider ses adversaires. Cela avait aussi du augmenter sa vitesse, mais la différence de niveau était telle qu’il était inutile de se prendre la tête pour cela, pour l’instant en tout cas. Elle se contenta de conseiller à son défenseur d’accélérer dans ses mouvements, sans se laisser perturber. Le poisson réagit immédiatement, cerclant son compagnon de manière à laisser le moins d’ouvertures possibles. Mais même avec cela, lorsque la boule d’électricité fendit vers son ami, il ne parvint pas à l’arrêter. Dès qu’elle fut émise, il se lança vers elle, prêt à l’arrêter même avec son propre corps s’il n’avait pas le choix. Se ruant sur la sphère, il ne parvint, en la heurtant avec sa queue, qu’à la faire dévier de sa trajectoire, évitant à son binôme de la prendre en pleine figure. Malgré tout, celle-ci heurta le chevalier bleu au flanc, qui se mit à le brûler vivement lorsqu’il sentit l’électricité contenue dans l’attaque se déverser dans son corps, avant de se retrouver plaquer contre les murs de boue du bassin de l’arène.

Tout cela était arrivé très vite, et Lehna se mordit la lèvre inférieure en voyant Hypotrempe être pris de spasmes à cause de la douleur et de la foudre qui se dégageait progressivement de son corps. Abysse était embarrassé, gêné de ne pas avoir réussi à remplir son rôle alors qu’il voyait son compagnon trembler. D’ailleurs, pendant que le poisson se rapprochait de son ami pour voir s’il allait bien, la fausse princesse entendit la championne murmurer à nouveau. Levant les yeux de Lagune pour voir que l’autre Pokémon avait plus ou moins déserté son post sous le choc, elle eut à peine de lui crier « Attention derrière toi Abysse ! » que l’animal se prenait une décharge, qui se répandit dans tout son corps, rendant ses mouvements soudainement très difficiles. Juste après, l’hippocampe adulte attaqua de manière à ce qu’il rejoigne effectivement son coéquipier, même si de manière pas très tendre.

À nouveau, l’adversaire de la princesse jugea bon de donner une leçon de morale, mais cette fois, Lehna devait avouer qu’elle ne comprenait pas ce qu’elle essayait de lui dire. Combiner une bonne attaque et une bonne défense ? C’était exactement ce qu’elle avait tenté de faire, et si ce n’avait pas été pour la vitesse de tir du Lanturn, il aurait été probable qu’Écayon arrive à renvoyer l’attaque, et de ce fait garder sa concentration, et que rien de tout cela ne se soit produit. Mais à nouveau, elle se contenta de hocher la tête, montrant qu’elle se souciait de ce qu’on lui disait. Pendant que l’autre lui faisait un discours sur combien sa situation était critique, comme si elle avait besoin de cela pour le lui rappeler, Lehna se concentrait pour savoir ce qu’elle allait faire ensuite. Dès que son speech fut terminé, la demoiselle de la cour envoya ses ordres suivants.

« Lagune, libère ton encre, cachez vous derrière un mur d’eau sombre et trouble le temps de vous sortir de là. »

Immédiatement, un liquide violâtre sortit de la trompe du Pokémon interpelé, qui se dissémina rapidement autour du duo, les abritant de la vue des deux autres. Lehna savait que ce serait insuffisant pour les protéger ; si elle le souhaitait, Tyla n’avait qu’à ordonner de tirer dans le tas pour les avoir, ses Pokémon étant assez puissants pour cela. Mais cela restait un moyen de défense, et c’était toujours mieux que de ne rien faire.

« Maintenant, essayer d’utiliser vos canons à eau pour vous sortir de là ; je sais que vous en êtes capables ! »

Elle finit sa phrase sur un mot d’encouragement, pour prouver aux deux petits que même s’ils ne gagnaient pas, tant qu’ils faisaient de leur mieux, cela lui convenait parfaitement. Lagune se mit rapidement au travail, ignorant sa blessure qui rougissait à vue d’œil et inquiéta la demoiselle : il ne pourrait pas tenir longtemps à cette allure. Abysse, lui, y mettait moins de volonté ; non seulement sa paralysie le ralentissait, mais il semblait encore perturbé par ce qui s’était passé.

« Courage Abysse, ce n’est pas grave que tu n’es pas pu stopper l’attaque, en revanche, la prochaine fois, reste à ta place ! Je suis sûre que même Lagune ne t’en veut pas pour cela. »

Là n’était pas exactement le meilleur moment pour lui expliquer tout cela, mais si le Pokémon ne se remettait pas de ses émotions, il pouvait dire adieu à la fin du match. Elle avait voulu être gentille mais stricte, lui rappelant malgré tout son erreur pour pas qu’il la reproduise à nouveau. Le petit dragon soutint les paroles de la jeune femme, venant danser devant le poisson quand il eut finit de se dégager, même s’il restait encore des nombreux morceaux de boue sur lui qui ralentissait ses mouvements. Utilisant son pistolet, il aida son ami à se sortir de là, puis ensemble, il se nettoyèrent l’un l’autre à coup de jets d’eau. Le poisson ailé semblait aller mieux, mais toute cette opération leur avait pris beaucoup de temps, trop au goût de la princesse, et les avait physiquement épuisés. Dans leur état, ils ne pouvaient pas tenir encore très longtemps, mais la princesse avait encore un coup à tenter.

« Lagune, tu sautes en dehors de l’eau le plus haut possible ; Abysse, tu sors de l’encre, puis fixes le Lanturn jusqu’à ce que je donne le signal, je ne veux pas que tu le lâches des yeux ! »

Aussitôt, les animaux s’exécutèrent. L'Écayon nageait un peu bancalement ; sa nageoire droite semblait refuser de bouger, alors que la gauche s’en sortait mieux de la paralysie. Il était ralenti et avançait pas droit, et la princesse était vraiment soucieuse qu’il ne parvienne pas non plus à faire ce qu’elle avait en tête. Le chevalier bleu s’était lancé dans l’air, dans un bond particulièrement spectaculaire ; la princesse l’avait entrainé à sauter de la sorte pour un concours, et elle était fière de performance qui s’avérait utile ici aussi. Elle savait que dans les airs l’hippocampe était plus vulnérable, mais elle ne pourrait rien obtenir si elle ne prenait pas de risque, et c’était celui-ci qu’elle avait décidé d’encourir. Quand il fut au sommet de son bond, Lehna se dépêcha de donner ses prochains ordres.

« Lagune, asperge les de ton octazooka ! Abysse, écrase sa face, je veux que tu donnes tout ce que tu as, je sais que tu peux le faire ! »

L’idée était simple : aveugler ses ennemis pour pouvoir les attaquer plus facilement. L’Écayon se rua vers le Pokémon électrique, et on sentait que s’il avait du mal à se mouvoir, maintenant, au moins, il essayait de tout son cœur. La demoiselle avait préféré viser le Lanturn que l’Hypocéan, qu’Abysse aurait sans doute jamais pu atteindre entre son état et le gain de vitesse qu’avait réalisé l’autre ; les doublons risquant fort de le déstabiliser.

« Lagune, vite, lance ton bain de smog ! »

Juste avant qu’il ne retombe à l’eau, l’Hypotrempe lança un tas de détritus sur son ainé, espérant ainsi annuler tout bonus que son congénère avait pu gagner auparavant, tout en effaçant les pâles copies. Finalement, les rôles du duo s’étaient inversés, mais cela ne dérangea pas à la femme de changer de stratégie si celle-ci se prouvait meilleure que la précédente.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Tyla Weathered le Mer 27 Fév 2013 - 18:36

Et ainsi donc commença la nouvelle partie de cette épreuve. Lehna devait réussir à sortir ses Pokémon de tous les dégâts qu'ils avaient subis et surtout ils devaient arriver à sortir de cette boue qui les avait agglutinés contre la paroi. L'idée de Tyla était d'utiliser le fait que la boue était « collante » pour les emporter par la vague et pour les agglutiner l'un contre l'autre. En plus de devoir s'enlever de ce bourbier, il serait difficile pour les deux Pokémon de se « nettoyer » entièrement et quelques résidus de boue suffiraient pour qu'ils perdent un temps fou que Tyla, dans un match officiel, aurait utilisé pour les anéantir.

Hypotrempe masqua donc sa présence et celle d'Ecayon en déversant une partie de son encre dans l'eau qui empêchait la jeune femme de savoir où se trouvait les deux êtres vivants... enfin presque. Depuis de nombreuses années, elle avait appris à ressentir les présences dans l'eau et l'avait surtout appris à ses Pokémon pour que la moindre parcelle du terrain soit sondée et qu'ils puissent ainsi avoir la main sur leur terrain. C'était exactement ça le but : pouvoir agir et surtout ré-agir dans toutes les situations pour éviter de faire rentrer le facteur « terrain » dans la liste des choses à penser.

L'eau des jets que lançaient Hypotrempe et Ecayon permirent de faire tomber la terre au fond du bassin et de les laisser se mouvoir un peu plus. Le petit hippocampe fit un bond hors de l'eau et alors que le petit poisson nageait en direction de Lanturn, un peu avec difficulté. En effet, la nageoire droite semblait bloquée et le Pokémon tentait de se rapprocher de la loupiote pour l'attaquer. Le Pokémon utilisa une attaque Ecras'Face qui tapa Lanturn, sans qu'il ne sente grand chose. La championne tourna ensuite sa tête vers Hypotrempe qui lança ses détritus pour détruire toutes les formes d'Hypocéan sur le terrain et toucha le Pokémon de la championne.

« Bien. L'attaque fut meilleure que la défense. »

Et encore, la championne venait de reprendre une voix avec un soupçon de condescendance. En même temps, Lehna était là pour un test et le but de la championne était quand même de la tester. Elle souhaitait encore handicapée la jeune femme avant de lancer la prochaine partie de l'épreuve.

« Ouragan et Coud'Jus. »

Les ordres frappèrent l'air. La championne regarda le terrain qui risquait de bien changer dans les quelques instants à venir. Un ouragan jaillit de l'eau et quelques instants après, un filet d'électricité vint se ficher dedans. Les Pokémon le dirigèrent vers Ecayon puis vers Hypotrempe et aucun des deux ne purent esquivé l'attaque. Les Pokémon de la championne furent aussi touché par l'attaque électrique mais ils réussirent à résister. L'ouragan se dissipa finalement et les deux pokémons de la challengeuse retombèrent sur le terrain. Tyla sourit.

« Hypocéan, Brouillard. »

Sans attendre le brouillard envahit le terrain et l'on entendait plus que l'eau de la cascade. Le test était de savoir la réaction de Lehna. Personne n'avait vu l'état des deux Pokémon, peut-être étaient-ils hors combat, ou peut-être pas du tout. Le brouillard allait la perturber.

La championne profita de ce silence pour ramener discrètement ses Pokémon et envoyer sur le terrain Oniglali et Amonistar. Maintenant, elle attendait Lehna.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Lehna le Sam 2 Mar 2013 - 13:57

À nouveau, la femme laissa les attaques de la princesse aboutir, alors qu’elle aurait pu simplement les contrecarrer. Il fallait dire qu’elle ne risquait rien, et Lehna commençait doucement à comprendre sa manière de procéder. D’abord, elle se laissait faire, puis elle faisait une grande démonstration de puissance. La challenger analysa cela comme une manière d’affirmer sa fausse supériorité ; comme si elle voulait prouver à Lehna qu’elle était faible par rapport à cette championne qui se prenait pour la reine du monde. Sauf que la princesse n’avait pas besoin de cela. Elle connaissait ses limites et celles de ses compagnons qui se battaient pour elle, et se contenta à nouveau d’ignorer la femme et ses paroles inutiles. Elle préférait se concentrer sur la prochaine offensive que la dame allait mener, parce qu’elle savait que ce serait quelque chose qu’elle aurait du mal à gérer.

Et en effet, l’attaque combinée des deux animaux qui suivit ne laissa aucun répit aux petits Pokémon sur le terrain, ni à aucun des autres d’ailleurs. Lehna trouva cela curieux ; la championne était prête à mutiler ses troupes juste pour montrer qu’elle était supérieure. Certes, son équipe ne pâtit pas autant qu’Hypotrempe et Écayon de l’attaque, mais malgré tout, la princesse se mit à se demander si pour gagner, il ne lui suffirait pas de laisser la femme agir seule dans son coin ; elle finirait par causer sa propre perte, sans que son adversaire ait à lever le petit doigt.

Abysse fut le premier à ressentir l’attaque, se la prenant de plein fouet alors qu’il était juste à côté du duo adverse. L’Hypotrempe n’eut pas le temps de réagir avant de subir le même sort, et se fut l’attaque de trop pour Lehna quand elle vit ses amis souffrir pour essayer de se remettre de ce qu’il venait de vivre. Ils avaient brutalement atterri au milieu du terrain, parcourus de spasmes, se relevant avec peine. Lagune portait son compagnon encore plus atteint que lui, cherchant à montrer qu’ils pouvaient encore continuer. Mais autant Lehna connaissait leur courage, et était fière de les voir le démontrer ainsi, autant ce n’était pas selon elle une raison pour les laisser s’autodétruire.

« Revenez vous reposez tous les deux, vous avez fait un travail remarquable et je vous en remercie tendrement, » ordonna-t-elle. Elle accompagna ses paroles de mouvement, pour les convaincre de bien vouloir la rejoindre. Le chevalier bleu rouspéta un moment, mais finit par revenir aux pieds de sa maitresse sous l’impact de son regard assez intense.

« Givre, Céleste, ça va être à vous de jouer ! » commenta la jeune femme en ordonnant à ses deux demoiselles de prendre place sur le terrain.

La petite Evoli, surexcitée à l’idée de se battre, s’installa sur une des plates-formes et se mit à grogner pour provoquer ses adversaires, pendant que le Pokémon du monde au-dessus des nuages virevoltait, surveillant sa binôme depuis en haut.

Tyla n’attendit pas que les nouvelles se mettent plus à l’aise avant d’obscurcir le terrain à l’aide d’un épais brouillard. La renarde se retrouva un peu perdue, incapable de vraiment faire quoique ce soit sans pouvoir voir sa cible. En temps normal, la brume ne dérangeait ni Lehna ni ses amis, mais Givre serait totalement inutile tant que cette purée de pois règnerait. N’hésitant pas, la princesse leva la tête pour s’adresser au caneton.

« Céleste, dégage le terrain s’il-te-plait. »

Sans attendre, l’animal aux couleurs étranges se mit à battre des ailes, lançant des courants d’airs qui dissipèrent rapidement les nuages de buée. Ils eurent droit à une surprise, une fois le terrain éclairci ; les adversaires que ces dames étaient en train d’affronter avaient changé. Hypocéan et Lanturn avaient laissé place à Onigali et Amonistar, dont l’aspect physique repoussant devait en dire long sur leur force.

« Givre, envoie leur de la boue sur la figure ! Céleste, concentre toi ! »

À nouveau, c’était juste un tour de préparation, dont Lehna ne se priva pas, sachant que la femme allait la laisser faire. La première concernée bouda un moment, n’étant pas du tout intéressée par ce genre de stratégie. Cependant, elle fit quand même ce que sa dresseuse lui demanda, même si avec très peu d’entrain. Quand les filles furent prête, Lehna enchaina sur ces plans.

« Givre, attaque l'Onigali avec tout ce que tu as ! Céleste, rapproche toi un peu du sol, tu pourras la protéger plus facilement ainsi avec ton pistolet à eau ou ton cru-aile. »

Libérée comme une folle sortant de prison, l’Evoli était si heureuse de l’ordre envoyé qu’elle n’attendit même pas que sa maitresse ait fini pour se lancer. Elle n’était pas un Pokémon aquatique, mais l’eau ne lui faisait pas peur, et si elle ne pouvait pas nager aussi gracieusement et efficacement que ses congénères amis de l’eau, cela ne l’empêcha pas de se débrouiller relativement bien ; après tout, elle était issue de ce pays où l'eau régnait partout, et elle avait du apprendre à nager pour s'en sortir correctement dans la nature. À la hauteur de son ennemi, elle se rua sur lui comme une furie, le griffant, mordant et cognant dans tous les sens, simplement heureuse de pouvoir se défouler sur quelqu’un. Sa coéquipière, en haut, était de ce fait inquiète pour elle, décidant de se concentrer sur l’autre individu pour ne pas qu’il vienne perturber le petit nid d’amour entre Onigali et Evoli. Elle les cerclait, presque au raz de l’eau, lançant pas à coup des jets d’eau dans la direction de l’Amonistar pour lui montrer qu’il n’était pas invité à la petite fête.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Tyla Weathered le Dim 3 Mar 2013 - 13:00

La championne attendait tranquillement que la situation se dégage pour pouvoir jouer de sa carte de surprise. Elle avait vu, juste avant le brouillard, que les Pokémon de Lehna avaient été rappelés et que deux nouveaux Pokémon avaient fait leur entrée sur le terrain mais elle ne savait pas encore qui allait apparaître devant elle. Tyla comprit que était devant elle lorsque le brouillard se dissipa, à coup d'une attaque de type vol, et laissa place au petit canard qu'elle avait vu précédemment au conseil et à un petit Evoli tout à fait agréable à regarder.

Lehna semblait choquer du changement de pokémons de la maîtresse aquatique mais continua néanmoins ses attaques. Le petit Evoli lança de la boue sur Oniglali qui, au contact de sa peau froide se gela avant de tomber au sol. Amonistar, très content de voir cette boue autour de lui s'amusa à jouer dedans et se mit dans sa carapace pour éviter l'attaque sans trop de soucis. Le petit canard se concentra avant d'attendre les ordres de Lehna qui attendait apparemment le moment propice pour attaquer.

Celui-ci arriva rapidement et les pokémons de Lehna s'exécutèrent, chacun de leur côté, a contrario de ce qu'avait dit Tyla à la challenger quelques minutes auparavant... Tyla regarda le terrain et n'attendit même pas que les Pokémon de l'autre femme ne lance leurs offensives.

« Oniglali, Glaciation sur Evoli puis Blizzard. Amonistar profite en pour lancer Saumure combiné à Pouv.Antique. »

Les Pokémon de Lehna eurent le temps de lancer leurs propres offensives malgré tout. Evoli utilisa diverses attaques sur Oniglali pendant que l'oiseau utilisait une attaque Cru-Aile pour encercler Amonistar. Subitement, les yeux du Pokémon de glace devinrent bleus foncés et le pauvre se retrouva entouré d'un bloc de glace très impressionnant qui l'emprisonna quelques instants sans même qu'il ne puisse riposter ou tenter une attaque de riposte. La glace se fendit finalement et le Pokémon tomba sur un rocher, hors combat.

Malgré la victoire du glaçon, tout n'était pas encore fini. Un blizzard important se leva dans l'arène créant des bourrasques de vent et de neige très importantes. Avec cette température et cette neige, le petit canard se retrouva obligé de voler à plus basse altitude. Amonistar hurla à son tour pour lancer une attaque Saumure qu'il combina avec une attaque Pouv.Antique. Ainsi, on pouvait voir qu'une immense vague de boue venait de s'élever hors de l'eau et que des rochers se trouvaient au milieu. Sans même qu'il ne puisse faire quelque chose – a nouveau – la vague et les rochers frappèrent le canard qui se retrouva totalement bloqué contre une paroi. S'il n'était pas hors combat comme l'était Evoli, il avait bien de la chance.

« Tu n'apprend rien et tu me fais perdre mon temps. Je t'avais dit de privilégier une attaque en commun. Le but n'est pas de donner une cible à chacun de tes Pokémon mais plutôt de les alterner entre les adversaires ou d'attaquer les deux en même temps pour créer un effet dévastateur dans les rangs ennemis. Mais bon, encore une fois tout ce que je te dis à nouveau doit t'être bien égal, princesse. »

La championne était mauvaise parce qu'elle n'appréciait guère que l'on n'écoute pas ses conseils. Elle avait pris son temps pour Lehna et maintenant elle devrait attendre sans rien faire ? Non, le jeu n'avait pas été programmé comme cela : Lehna et ses Pokémon devaient montrer à Tyla qu'ils étaient capables de se battre et qu'ils méritaient la place de championne d'arène que Tyla possédait pour le moment, c'était tout.

« Je te laisse une dernière chance de te rattraper. Soit tu me dis que tu continues et tu appelles tes deux derniers Pokémon, sinon je pars dès à présent et tu dis adieu à mon arène. »

Les mots étaient fermes et déjà la championne rappelait ses pokémons. Elle portait deux pokéballs en main contenant Leviator et Staross, deux de ses pokémons qu'elle avait entraîné de manière plus rapide que les autres. Leurs « faiblesses » permettraient à Lehna de percer plus facilement les défenses de la championne mais pour cela il fallait qu'elle le veuille avant tout...

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Lehna le Dim 3 Mar 2013 - 18:24

Comme prévu, la dame la laissa tranquillement faire ses attaques préliminaires, avant à nouveau de faire une démonstration de force. La princesse en était presque lassée ; cette femme était tellement prévisible que c’était parfaitement ennuyant de mener un combat contre elle. La demoiselle se mit à se demander si elle procédait de même avec tous les challengers qui venaient juste pour demander un objet de pacotille décoratif. Bien sûr, il ne s’agissait pas de donner cet ornement à tout ceux qui le demandait, mais s’appliquer à vouloir ridiculiser les gens de la sorte était vraiment triste. C’était exactement ce que Lehna détestait : la domination facile. Cette femme avait du souffrir d’un complexe d’infériorité étant jeune, la princesse ne voyait que ce genre de situation qui pouvait pousser à trouver ce genre de distraction amusante.

La noble ne put rien faire pour sa brute d’Évoli qui se retrouva givrée avant même d’avoir pu dire ouf. Elle trouva presque cela ironique considérant le prénom de l’animal, mais ce genre d’humour déplacé n’était pas exactement le bienvenu à ce moment critique du combat. La petite Givre gît sur une plate-forme, renvoyée à l’envoyeur dans un piteux état. Ses muscles tremblaient alors qu’elle essayait de se relever de sa défaite cuisante. Entre-ouvant les yeux, la renarde put observer son adversaire qui venait de l’envoyer au sol. Ce bloc de glace se pensait vraiment meilleur qu’elle ? Savait-il seulement à qui il avait affaire ? Elle allait devenir la plus grande maitresse de gel de tous les temps, et lui prouver que l’on ne s’en prenait pas impunément à elle de la sorte. Elle allait lui montrait de quel bois elle se chauffait, elle allait…

Ses yeux se fermèrent brusquement alors que tout son corps s’effondrait. Elle tomba dans les pommes sous le regard affolé de sa binôme, qui ne savait pas quoi faire. Lehna, elle, avait déjà dégainé la pokéball du Pokémon évolutif et la rappela à l’intérieur de sa prison avant qu’elle ne subisse d’autres dégâts. Céleste eut à peine le temps de réagir que sa dresseuse lui lança un bref appel, l’ordonnant de plonger sous l’eau. Sans chercher à comprendre, la Couaneton rabattit ses ailes contre son corps et tomba sous l’eau la tête la première. Quand Lehna avait vu la vague se former, elle avait vite comprit que l’oiseau n’aurait pas le temps de l’esquiver par les airs et avait donc préféré tenter l’inverse. La loi des courants était une chose compliquée à apprivoiser, mais la demoiselle savait que lorsqu’une vague se dépliait, le courant en profondeur était beaucoup moins fort que celui à la surface, et la canne avait beaucoup plus de chance de s’en sortir si elle jouait cette carte. Cependant, il était trop tard quand la princesse vit les rochers au milieu de l’attaque, que son caneton ne put esquiver. L’animal se retrouva au fond du bassin contre la paroi, les ailes complétement engluées, incapable de remonter. À nouveau, la princesse s’empressa de rappeler son amie avant que celle-ci ne se noie. Si l’animal était à l’aise dans l’eau, ce n’était pas pour autant qu’elle pouvait y respirer.

Lehna leva la tête quand Tyla s’adressa à nouveau à elle, avec un ton colérique et capricieux. Cette fois, la princesse porta attention à ce que disait l’autre femme, curieuse de cette attitude et n'ayant rien de mieux à faire, alors que ses sourcils s’élevèrent sur sa tête. Cette dame était-elle donc folle au point qu’elle imaginait qu’elle donnait des indications utiles à sa chalenger ? C’était la première fois que celle-ci lui demandait d’attaquer en commun, contrairement à ce qu’elle pouvait penser. Cela dit, elle ne pouvait se permettre de lui dire cela ainsi, ou alors elle allait encore se fâcher. Cachant un soupir et gardant sa moue calme et dirigée, elle s’exprima doucement pour donner son point de vue sur la question. Contrairement à sa cadette qui semblait oubliée les bonnes habitudes quand elle faisait ses démonstrations, la princesse ne lésina ni sur les formules et encore moins sur le vouvoiement.

« Je vous demanderais de ne point m’appeler de la sorte ; n’êtes-vous pas la première à avoir dit ne pas s’intéresser à mon rang ? De plus, si ce que vous disiez m’était égal comme vous semblez le penser, je ne serais pas là en train d’essayer de continuer à vous comprendre. Je n’ai pas cherché à faire une attaque en commun avec Givre et Céleste, comme vous le préconisiez, car je les connais mieux que cela ; elles auraient été capables de se gêner l’une l’autre, surtout la première avec son caractère de rebelle. J’ai préféré les mettre en situation où elles ne s’handicaperaient pas, car j’ai appris à les connaître et à assimiler leurs points forts et faibles. Je suis désolée si cela vous a déplut. »

La tirade de la princesse avait été claire, enfin, selon elle. Bien sûr, elle n’en croyait pas un traitre mot et avait juste réussi à retourner la situation à son avantage, mais personne ne pouvait se douter de cela. De l’extérieur, elle était une personne qui se souciait de ses animaux et qui s’inquiétait de ce que cette dame avait à lui apprendre.

La dernière proposition de son adversaire coupa un moment la respiration à la jeune princesse. Elle lui demandait de lui présenter ses ultimes Pokémon, sous peine de ne pas réussir cette épreuve. Le souci, c’était que Lehna n’avait pas d’autres Pokémon à présenter à la championne. Un peu sous le choc, la demoiselle ne savait pas vraiment que faire, alors qu’elle fit sortir timidement Saphir et Glaçon à ses pieds. Le petit ourson attrapa immédiatement la robe de la demoiselle, avant de câliner ses chevilles en poussant des petits grognements de bébés. Il était mignon à croquer, mais rien que cette petite scène prouvait qu’il était bien trop jeune pour se lancer dans un combat de Pokémon, surtout contre cette folle qui n’hésiterait sans aucun doute à s’en prendre à des enfants innocents.

Et à côté, il y avait Saphir, que Lehna refusait catégoriquement de faire combattre. Le chat était plus qu’un ami pour l’humaine, c’était une partie d’elle même, un bout de son âme. Elle refusait que quiconque lui fasse du mal, et avait toujours prit grand soin de lui faire éviter tous les malheurs quels qu’ils soient. Dans son esprit, il était hors de question que la Chaglam s’avance sur le terrain, et c’était ce qu’elle allait expliquer à la dame en face jusqu’à ce que son regard croise les grands yeux bleus du chat. On pouvait y lire la détermination, et l’envie d’aider sa maitresse peu importe les conséquences. L’humaine fit pivoter sa tête de gauche à droite avec résignation, montrant son désaccord, mais n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit que le chat avait sauté sur la plate-forme ou se tenait l’Évoli quelques instants auparavant, toutes griffes dehors. Elle avait les yeux un peu plissés et la tête basse, avec les oreilles repliées sur sa tête, prête à en découdre.

Lehna serra les dents si fort qu’on aurait pu les entendre grincer, mais il était vrai que dans le fond, elle n’avait pas beaucoup de choix. Son cerveau tournait à cent à l’heure pour trouver un moyen d’éviter cette épreuve à son bout d’être, mais elle ne trouvait pas. Finalement, elle du se résoudre, surtout devant la volonté du chat qui ne serait probablement pas rentrée au bercail si la dresseuse le lui avait demandé.

« Je vous prie de m’excusez, mais Saphir est le seul Pokémon qu’il me reste à vous présenter. Glaçon, mon Polarhume que vous pouvez voir ici, » dit-elle en lui donnant un tape sur la tête qui fit rigoler le petit animal, « n’est qu’un bébé et ne peut encore se battre, et je refuse donc de lui laisser prendre se risque. »

Elle espérait que la femme pourrait comprendre ; dans le cas contraire, cela prouverait qu’elle était parfaitement irresponsable et de ce fait, indigne d’être la championne de ces lieux.

« Saphir, on va commencer par préparer le terrain ! Aiguise tes griffes et crocs, intimide les de ta beauté et tes charmes ! »

Le chat s’exécuta, et quand elle eut terminé, Lehna la fit enchainer rapidement.

« Attraction ! »

Soudain, de nombreuses phéromones furent libérées sur le terrain, que tous les mâles pouvaient ressentir de manière particulièrement intense. À leur yeux, la femelle devant eux devenait plus belle et encore plus éblouissante que ce qu’elle ne l’était déjà, les rendant beaucoup plus vulnérables. Ainsi, ils auraient beaucoup plus de mal à sen prendre à la demoiselle, qui pouvait les attaquer plus sereinement.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Tyla Weathered le Dim 3 Mar 2013 - 23:21

La championne fit finalement face à la rébellion de Lehna après la petite pique – volontaire – que Tyla venait de lui lancer. Elle en avait marre de voir l'état passif de la femme et avait préféré taper fort pour qu'elle se réveille enfin et qu'elle donne réellement lieu à un spectacle digne de ce nom comme la championne pouvait l'attendre. La justification était totalement bancale et ne tenait pas debout mais certes il fallait faire avec. Néanmoins, ce que Tyla venait de dire concernant les actions à venir restaient inchangées et elle se préparait déjà à quitter le terrain si elle était obligée de le faire.

Leviator et Staross, les deux Pokémon que contenaient les pokéballs de sa main, avaient été que très peu de temps avec la championne et elle espérait ainsi que cela serait suffisant pour éviter de se faire humilier par Lehna qui, si elle venait à gagner, s'y croirait énormément. En apparence, elle semblait plutôt du narcissique, imbue d'elle-même mais finalement, quand on creusait un peu la coquille qu'on pouvait juger totalement vide au premier abord, on arrivait sur une femme qui donnait du cœur à l'ouvrage et qui essayait tant bien que mal de faire quelque chose de ses Pokémon qu'elle considérait apparemment comme des amis plus que des bêtes de combat. C'était cela que Tyla aimait bien et qui l'incitait a continuer ce combat plutôt que de l'abandonner dès à présent.

La challenger se rétracta finalement et fit part à la championne du fait qu'elle ne souhaitait pas envoyer son Polarhume sur le terrain car il venait à peine d'éclore et qu'elle ne souhaitait pas le faire combattre aussi brutalement. Tyla comprit parfaitement et rangea l'une de ses pokéballs, au hasard, avant d'envoyer l'autre sur le terrain. La pokéball fit apparaître l'immense dragon d'eau qui fut tout de suite opposer à un Chaglam qui s'appelait apparemment Saphir. Le Pokémon portait un type différent de ceux que Lehna avait envoyé avant et ainsi, le match risquait d'être varié.

« Laissons place à la fin de cette épreuve alors. »

Tyla n'attendit pas que le petit chat se lance dans l'offensive car les deux pokémons semblaient plutôt à égalité en terme de niveau voir même, le Chaglam semblait un peu plus fort que le Léviator.

« Léviator, Crocs Givres. »

Le dragon des mers se dirigea dans le bassin, sans qu'on puisse le voir et réapparu en mordant de toutes ses dents le félin. Le givre se posa sur son corps et le paralysa très brièvement au niveau de la morsure. Le dragon n'arriva pas à esquiver l'attraction du Pokémon adverse et se retrouva ainsi sous le charme d'un félin capricieux. Il devait très certainement rêvé d'avoir devant lui une belle dragonne plutôt que cette petite chose qui usait de ses charmes pour gagner un match d'arène...

« Léviator, dans l'eau puis Ouragan. »

L'attraction l'empêchait d'attaquer directement le Pokémon adverse mais l'ouragan était une parfaite solution pour le toucher sans le vouloir. Ainsi, le dragon se cacha sous les remous de la cascade et se terra, sans qu'on puisse le voir. Un siphon se créa puis un immense ouragan apparu dans l'eau et d'un coup de queue, l'ouragan se dirigea vers Chaglam : s'il était rapide, il serait très simple pour elle de réussir à l'esquiver et ainsi, elle pourrait se rendre plus forte qu'elle ne le laissait apercevoir.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Lehna le Lun 4 Mar 2013 - 11:20

La championne sembla accepter sa requête, alors qu’elle remplaça ses deux Pokémon par un seul, Léviator. Il avait l’air assez jeune, mais la princesse ne s’y fia pas ; elle connaissait la réputation de ce genre de monstre, et préféra rester sur ses gardes. Tyla réussit malgré tout à la surprendre, changeant soudainement de stratégie. Alors que Lehna pensait que, à son habitude, la femme la laisserait mener ses attaques préparatoires sans bouger, cette fois-ci elle en profita pour prendre Saphir par surprise, envoyant son Pokémon terrifiant croquer dans la peau tendre et délicate de son animal préféré. La fausse princesse eut même un haut le cœur devant la scène, alors que son amie grognait de douleur quand les crocs givrés la mordirent. Le dragon se retira rapidement, se terrant sous l’eau, comme s’il s’imaginait pouvoir être protégé par l’élément que les félins détestaient.

Lehna essayait de rester de marbre et concentrée mais on pouvait voir clairement ses mains trembler alors que Saphir affrontait ce redoutable serpent des mers. Quand l’ouragan fonça vers le chat, sa maitresse respira un grand coup avant de se lancer dans la suite du combat.

« Esquive en sautant Saphir ! Puis hypnotise le ! »

Élégamment, le chat utilisa sa queue pour bondir le plus haut possible, préférant ne pas s’appuyer sur sa patte blessée. En l’air, ces grands yeux bleus croisèrent ceux du Léviator, malgré le fait qu’avec la cascade, elle avait du mal à apercevoir clairement l’animal. Mais c’était suffisant pour que son regard plonge son adversaire dans une somnolence contrôlée par le chat, qui lui donnait des visions pour lui faire imaginer ce qu’elle souhaitait. Il était déjà sous l’emprise de l’attraction, et cette attaque supplémentaire n’allait pas arranger son aspect psychologique. L’idée était simple, lui donner des visions afin qu’il remonte à la surface pour devenir une proie très facile au Pokémon chafouin. Celle-ci atterrît d’ailleurs non loin de la bête, sur une autre plate-forme plus proche, continuant à garder le contact visuel.

« Feinte et tricherie ! » enchaina la demoiselle, refusant de laisser à son ennemi l’occasion de se remettre.

Soudain, le chat s’évapora dans une trouée ténébreuse, pour atterrir un instant plus tard sur le dos de l’animal, qu’il soit à la surface ou encore sous l’eau. Certes, Saphir n’était pas fan de l’élément aqueux, mais ayant passée sa vie à Mizuhan en compagnie d’une maitresse de celui-ci, elle avait réussi à l’apprivoiser suffisamment pour être capable de faire des compromis de ce genre. Sur l’échine du serpent, la Chaglam planta ses griffes acérées dans la carapace du monstre, ce qui ne devait pas lui faire très mal, mais permettrait au chat de rester sur le dos de l’animal pour le moment, quoi qu’il advienne. Suivant les ordres de sa maitresse, elle retourna la puissance du Léviator contre lui-même, inversant un bref instant l’attaque des deux adversaires, afin de profiter de celle du monstre alors qu’elle le cognait avec tout ce qu’elle pouvait, enfonçant des griffes et crocs aussi vivement dans la chair de l’animal que possible.

Si son amie s’en sortait bien, Lehna n’aimait malgré tout pas l’idée que son chat soit si proche de son ennemi, qui pourrait bien trouver le moyen de retourner cela à son avantage, surtout que ces attaques violentes le sortirait sans doute du coma engendré l’hypnose, voir par l’attraction. Préférant agir de manière sûre plutôt que de jouer avec le feu, elle ordonna les prochaines attaques dans le but d’éloigner le chat du dragon.

« Queue de fer et météores ! »

Obéissant, la Chaglam lâcha sa proie alors que sa queue se recouvrit d’un acier redoutable, qu’elle abattit de toutes ses forces sur la zone déjà mutilée du Léviator. Le choc la fit bondir dans les airs à nouveau, et au sommet de son élan elle laissa déferler une pluie d’étoiles qui fusèrent vers son adversaire, ne lui laissant que peu de répit. Elle posa pied sur la première plate-forme avec un peu moins de style que précédemment. Le gel de sa blessure était en train de fondre et le sang commençait à couler lentement de sa patte, alors que tout son corps commençait à ressentir la fatigue de l’enchainement que lui demandait sa maitresse. Un Pokémon plus entrainé pour le combat aurait sans doute trouver cela comme étant une promenade de jouvence, et c’était d’ailleurs le point faible de Saphir par rapport au Léviator : elle n’avait que très peu d’endurance. Cependant, elle ne se permit pas de se laisser subjuguer par l’envie de se reposer, sachant qu’elle devait tenir le coup pour sa dresseuse, qui avait non seulement besoin de ce rôle, mais surtout, contrairement à ce que la princesse pouvait penser d’elle-même, envie de tenir une place si importante dans son pays.



[Plus court que les précédents :o J’ai interprété plusieurs attaques « à ma façon » (ie la manière dont j’imagine qu’elles fonctionnent), si cela pose soucis ou te troubles n’hésite pas à le faire savoir ^^]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 298

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Tyla Weathered le Mer 6 Mar 2013 - 22:13

Saphir continuait tranquillement ses attaques pendant que la championne regardait le terrain, sans broncher. Grâce à une esquive plutôt gracieuse, le petit félin esquiva l'ouragan qui se dissipa dans la cascade. Léviator était bien caché sous l'eau mais cela n'arrêta pas Lehna qui demanda à son Pokémon d'utiliser l'attaque Hypnose pour endormir le dragon et pour l'obliger à sortir de l'eau. La stratégie mise en place – pour une fois que Lehna en mettait une en place – avait bien réussi et le dragon sortit de l'eau sous les désirs de la chatte qui montra sa fierté comme elle le pouvait.

Et la déferlante d'attaques continua. Tout d'abord, grâce à une attaque Feinte, le Pokémon de la challengeuse se retrouva sur le dos du dragon des mers, encore endormi, avant de lui asséner des multiples coups de griffes et de s'accrocher à son dos avec une force remarquable. A force des coups qu'il recevait, ses écailles tombaient et déjà, on pouvait voir le saigner humecter la plaie, la chatte continuant à griffer de toutes ses forces. Bien qu'elle ne semblait pas l'admettre, Lehna était aussi horrible avec les pokémons des autres que pouvait l'être Tyla avec ceux des dresseurs qu'elle recevait pour un combat : elle n'avait aucune pitié.

Finalement le chat frappa d'une attaque Queue de Fer le dos du palémon avant de s'éloigner en bondissant et en usant de ces météores qui déchirèrent un peu plus la carapace d'écailles du Pokémon. Quand les dernières météores frappèrent son dos, le Léviator de la championne se réveilla et son regard se porta aussitôt sur ceux du chat, comme pour lui dire qu'il allait souffrir. Ce regard ressemblait étrangement à une attaque Gros'Yeux que le palémon aurait lancer, de son plein gré, pour effrayer son adversaire : il était certain qu'il pouvait dominer Saphir et il allait le montrer.

« Ouragan. »

Les paroles de la jeune femme avaient été sèches, comme des ordres de guerre. Même si ce n'était pas le cas, une fois qu'on avait violemment touché à l'un de ses amis, la championne était comme dans un état second et il voulait peut-être mieux ne pas être au milieu de son chemin. Il ne fallait pas être non plus sur le chemin de Léviator et portant le félin de Lehna était plutôt mal placé. Hurlant sa rage, le Léviator lança trois ouragans qui entourent le rocher où se trouvait le Chaglam alors que l'un des ouragans se dirigea directement vers elle.

« Draco-Rage. »

Le chat volait dans les airs et déjà des ondes de choc percutaient l'air pour venir frapper Chaglam qui fut expulser contre un rocher, sans même qu'il ne puisse faire quelque chose. Tyla avait souvent entendu que les chats retombaient toujours sur leurs pattes mais là vu son état, le chat retomba plutôt avec force contre un rocher. Le dragon hurlait de rage mais de douleur aussi car le sang commençait à couler de plus en plus et encore plus maintenant qu'il s'était agité pour vaincre son ennemi.

« Danse Pluie. »

Bien qu'elle ne devait pas attendre cette attaque, la pluie apparue sur le terrain. L'eau nettoya la plaie du Pokémon et allait gêné le chat dans ses déplacements qui allait très certainement devenir plus durs. Les rochers étaient devenus glissants et il sera difficile pour lui d'atterir de manière facile sur l'un de ces rochers.

« Hydroqueue. »

La voix de la jeune femme avait permis au Pokémon de comprendre la réelle envie derrière le simple nom de cette attaque. Le dragon se jeta sur le chat et lança son énorme queue sur le chat qui, au lieu de le frapper, l'attrapa et le serra contre lui. Le chat était totalement immobilisé dans l'étreinte du Léviator.

« Maintenant. »

Le Pokémon ne se fit pas prier et plongea la tête dans l'eau, amenant son adversaire sous l'eau, contraint et forcé. Un sourire machiavélique apparu sur le visage de Tyla. Il était certain qu'elle n'allait pas tuer ce chat et qu'elle souhaitait juste le mettre hors combat mais elle voulait faire croire à Lehna qu'elle pouvait agir encore plus sadiquement qu'elle ne l'était réellement.

« Si tu sauves ton Pokémon en sautant dans ce bassin, je retirerais Léviator du terrain en le ramenant dans sa pokéball. Mais saches une chose : si tu fais cela, tu dis au revoir à l'arène d'Arkan et pour toujours. »

La championne venait de lancer un ultimatum à Lehna et préparait déjà la pokéball de Léviator car si la princesse sautait dans le bassin, elle ne souhaitait pas qu'elle tue son pauvre Pokémon qui n'y était pour rien dans cette histoire.

_________________

L'eau n'oublie pas son chemin ~
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passage de flambeau [Lehna]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum