[ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Ninj le Jeu 7 Mar 2013 - 16:39

"Rendez-vous en début d’après-midi sur le pont Suicune à Fla’Or. Trouvez l’Arcanin et vous trouverez votre épreuve. En arrivant, présentez-vous et annoncez les raisons pour lesquelles vous souhaitez passer cette épreuve."

Cette idée avait plutôt bien fonctionné la première fois, donc Ninj avait décidé de la réitérer en envoyant ce message à ses futurs élèves. Encore que, cette fois-ci, ils ne risquaient pas d’être dérangés par la foule… le pont était désert. On ne pouvait y observer que 5 êtres vivants : un Arcanin sagement allongé devant un couple de centenaires, et derrière-eux, un jeune homme aux cheveux bleus qui observait l’horizon en compagnie de son Negapi. Tous semblaient attendre quelque chose… mais à priori, le message désignait bel et bien ces deux vieillards assis sur leur banc de glace.

Ils étaient donc deux examinateurs aujourd’hui… des examinateurs froids et impassibles. Les jeunes recrues, quant à elles, étaient au nombre de trois. Trois personnes qui risquaient de se souvenir longtemps de cette épreuve… car si Ninj avait l’habitude d’être le genre de professeur amical dont tout le monde pouvait rêver, ce n’était pas le cas des deux vieillards qui le remplaçaient pour le début de cette épreuve.

Ils tournèrent à peine la tête en voyant d’autres humains s’approcher, comme si le moindre mouvement leur était trop pénible pour le peu d’intérêt qui en résultait.
Ils étaient également silencieux. De toute façon, les consignes avaient été données par écrit… si ces jeunes élémentalistes n’étaient pas capable de s’en souvenirs, alors ils n’avaient rien à faire ici.

En résumé, les trois élèves risquaient d’être plutôt surpris en arrivant. Ce pont ne ressemblaient en rien à un lieu d’épreuve… et Ninj n’avait pas eu le temps de passer chercher le moindre matériel pour les diverses étapes de son épreuve. Pas de sphère magique aujourd’hui… pas de transmission simple et visible… il allait devoir improviser. Enfin, de toute façon, pour cette première partie… il n’était pas concerné.
Spoiler:

But des prochains posts :
-> Suivez les indications du message

Ordre des prochains posts :
-> Molly
-> Eden
-> Jiyuu
-> Ninj

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Molly Hale le Ven 8 Mar 2013 - 10:27

Il y avait déjà plus d’une semaine que Molly avait revu Eeva, accompagnée d’Hellébore, sous un ciel illuminé par des centaines d’étoiles filantes. Finalement, comme lors de leur première rencontre, elles s’étaient séparées sans plus de mots que nécessaire, l’une regagnant probablement son arène, l’autre reprenant son voyage, guidée par son Ponyta aux flammes azurées. Finalement, Fla’Or s’était dessinée, fière, glaciale et implacable, tandis qu’une foule de souvenirs revenait dans l’esprit de la Dompteuse.
Car c’était là qu’elle s’était réfugiée, durant de longues semaines, après avoir erré tout aussi longtemps dans la lande désolée qui avait assisté à la mort d’Adearic. C’était là aussi qu’elle avait rencontré un guerrier du pays de l’Eau, ainsi qu’un adolescent de Terros, alors que leur temps avait avancé. C’était là qu’elle avait perdu les deux étincelles de vie laissées par son défunt fiancé. Oui, c’était là qu’elle avait cru mourir à petit feu… Mais désormais, tout avait changé.

À son arrivée, Molly avait pris une grande inspiration, avant de se diriger vers le bâtiment qui abritait les bureaux de l’administration des épreuves. Mais si l’édifice avait le mérite d’être neutre en ce qui concernait la nationalité de ceux qui s’y présentaient, les habitants de la capitale militaire, eux, étaient plutôt méfiants envers les étrangers, et ce fut sous les regards courroucés, voire haineux, que la rousse pénétra dans l’établissement. Il fallait dire qu’avec des cheveux pareils, elle avait du mal à passer inaperçue… Mais en fin de compte, elle obtint une autorisation, quelques jours plus tard, qui émanait de son pays. La rencontre avec Sacha, ainsi que leurs exercices sur le feu, l’avaient décidée à passer un test d’Amplificatrice élémentale. Elle ne voulait pas attaquer les autres avec son propre élément, possédant déjà ses armes de Dompteuse, et elle ne se sentait pas capable de les protéger avec des barrières impénétrables. Alors, elle avait choisi cette voie un peu particulière et intermédiaire, en espérant de tout cœur qu’elle lui permettrait d’être utile à ses camarades.

Un matin, alors qu’elle s’apprêtait à sortir pour profiter du Soleil, plutôt rare dans cette ville du Nord, un Goélise se posa sur son bras gauche, sans prévenir. La première surprise passée, la Flamenoise remarqua qu’il avait un message attaché à la patte, et elle s’empressa de le détacher, en regardant le Pokémon s’en aller sans demander son reste. En le lisant, elle comprit que sa demande avait été satisfaite et, souriante, rangea la missive dans une poche, avant de partir déambuler au hasard dans la forteresse de glace éternelle, laissant Taka sortir son timide museau de son col pour renifler l’air ambiant.
Lorsqu’elle se présenta sur le lieu du rendez-vous, après le repas, elle constata qu’il n’y avait presque personne sur le pont Suicune, pourtant si animé en temps normal. Peut-être que les responsables de l’épreuve l’avaient fait évacuer pour les besoins de l’évaluation, qui sait ? En tout cas, Molly sourit doucement quand elle aperçut l’énorme chien allongé non loin de là, signe que c’était bien là que se déroulerait le test. Elle avisa alors les deux vieillards à la peau ridée par le poids des années, avant de jeter un œil au garçon derrière eux, qui semblait perdu dans ses pensées. S’il était là, c’était sans doute parce qu’il était impliqué, d’une manière ou d’une autre, dans l’évaluation… Mais puisqu’il ne paraissait pas vouloir réagir, la jeune femme reporta son attention sur les deux vénérables anciens, avant de dire d’un ton poli :


« Je suis Molly Hale, je viens de Flamen, et je suis ici pour tester mes capacités à augmenter le pouvoir d’autrui… J’ai déjà été impuissante pour aider quelqu’un, auparavant, et j’aimerais être en mesure d’être utile grâce à mon élément. Je ne peux me résoudre à attaquer autrui avec, quant à défendre… Je n’en ai pas le courage, ni la force. »

Elle baissa ensuite les yeux sur ses poignets encore meurtris par les chaînes d’acier qui les avait entravés pendant si longtemps, mais qui commençaient lentement à guérir. Elle avait toujours les liens dans son sac, tout près d’elle, et se refusait à s’en débarrasser pour le moment. Molly se tourna ensuite vers l’Arcanin et, ses sens de Dompteuse ne la trompant jamais, comprit qu’il n’était pas un danger pour elle. Alors, confiante, elle s’approcha de lui… Avant d’enfouir ses mains dans la fourrure soyeuse de la créature, qui semblait d’ailleurs tout à fait ravie d’un câlin spontané, et suffisamment amicale pour ne pas menacer la jeune femme qui le caressait doucement. En silence, elle attendit que d’éventuels autres candidats se présentent à leur tour, ou que les deux vieillards lui adressent la parole.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Eden Sovial le Ven 8 Mar 2013 - 12:00

C'était arrivé un matin. Il ne s'attendait pas à recevoir une réponse aussi vite après son inscription dans les bureaux adéquats de la cité mère de Mizuhan. Pourtant, Eden avait l'impression que cela arrivait bien trop vite. Il ne s'était même pas renseigné sur les étapes d'une telle épreuve, il ne s'était même pas entraîné avant ! Mais maintenant, il ne fallait plus hésiter, le blondinet avait enfin obtenu ce qu'il voulait : pouvoir passer l'épreuve d'amplificateur élémental le rapprochant ainsi un peu plus de son but ultime. Bien que sa dernière rencontre l'avait quelque peu bouleversé au palais des glaces, il n'oublia pas la raison pour laquelle il avait quitté son école : devenir un Alchimiste. Puis il a fait une promesse comme quoi il ne la laissera pas tomber, cette jeune femme avait besoin de lui et sûrement le cas inverse. C'était étrange comme relation mais il se sentait dans l'obligation de la revoir... il semblait être attiré par elle... C'était évidemment le cas inverse. Mais s'il voulait retourner dans son école avec ce puissant grade et revoir cette tribu du ciel, il devait obtenir ce titre. Eden voulait retourner sur le continent de Tenkei pour le parcourir en long et large, découvrir de nouvelles espèces et s'il voulait devenir Alchimiste, il se devait de connaître la nature, le monde l'entourant et pouvoir s'en servir au bon moment.

Un Pokémon céleste de petite taille typique des contrées marines se déposa sur le rebord de la fenêtre tenant en son bec une lettre. Il émit un croassement pour manifester sa présence et Eden ouvrit ses yeux. La créature baissa alors sa tête, observant le garçon aux cheveux blond encore endormi. La nuit avait été agitée, Kraknoix n'avait pas arrêté de réclamer à manger encore et encore alors qu'Azura s'était cloîtrée dans le placard en essayant de boucher ses oreilles. Encore heureux que cela ne c'était pas terminé par un combat... Il fallait vraiment faire quelque chose mais pour le moment, cela ne semblait guère être la priorité de la journée. L'oiseau plongea alors ses yeux dans les siens et finit par lâcher la lettre sur la figure du blond avant de s'envoler. Ses bras semblaient être lourds, pourtant il avait du dormir un peu et pourtant, attraper la lettre cachant son visage semblait être un effort puissant. Il y avait juste son prénom et son nom écrits dessus, rien de plus. Qui pouvait bien l'écrire ? Il entreprit de l'ouvrir, ignorant s'il s'agissait d'une farce ou non.

"Rendez-vous en début d’après-midi sur le pont Suicune à Fla’Or. Trouvez l’Arcanin et vous trouverez votre épreuve. En arrivant, présentez-vous et annoncez les raisons pour lesquelles vous souhaitez passer cette épreuve."

Il buta sur le mot épreuve. C'était bien la réponse à sa demande ! Il bondit de son lit trop fier de pouvoir enfin passer son épreuve. La Riolu sortit de son placard surprise de voir son dresseur ainsi. Kraknoix ne manqua pas de faire claquer sa mâchoire pour manifester sa pseudo-joie. Il était au courant des projets de son dresseur vu qu'ils avaient quitté l'école tous les deux. Ni une ni deux, le garçon se prépara pour son épreuve car vu l'heure, elle n'allait pas tarder à commencer. Il ne manqua pas d'avaler un bon repas et se précipita alors vers le lieu du RDV. Bien évidemment, il était dans la cité depuis peu mais avait su se repérer et ne se perdit donc pas dans les rues pour atteindre le pont Suicine. Pour avoir un tel nom, cela devait être un pont magnifique et il devait y avoir plein de monde...

Eh bah non. Contre toutes attentes, le pont était vide. Enfin presque puisqu'Eden pensa entrevoir quatre silhouettes. De loin, ils étaient tous petits montrant ainsi la grandeur du pont, mais plus Eden se rapprochait et plus il se sentit petit... très petit. Il y avait deux personnes assises sur un banc, une jeune femme aux cheveux rouges comme le feu, un garçon adossé contre le pont et le fameux Pokémon, le chien était immense ! Il marcha donc en direction du groupe, d'un pas hésitant et regardant souvent derrière lui. Pourquoi il n'y avait personne à une telle heure de la journée ? Le pont n'était-il pas censé être animé comme toujours ? Eden arriva enfin devant le groupe nouvellement formé et avala sa salive une dernière fois pour se présenter devant les deux personnes assises : c'était un couple âgé et sûrement eux les examinateurs puisque dans la lettre était mentionné que s'il trouvait l'Arcanin, il trouverait son épreuve...

« Bonjour, je m'appelle Eden Sovial, apprenti Elémentaliste de Mizuhan, commença-t-il en se baissant légèrement par respect. Si je suis ici, c'est pour améliorer mes compétences afin d'être utile aux autres et pour pouvoir devenir Alchimiste plus tard. »

Eden termina ainsi sa présentation en regardant les examinateurs. Il n'avait pas trop envie de les ennuyer à trouver des raisons plus ou moins valables pour justifier son désir de passer cette épreuve. Il s'était fixé un but, voilà tout. A quoi bon se justifier quand on ne sait pas pour quoi on est là ? Il porta cependant son regard vers la jeune femme aux cheveux rouges : elle était vraiment belle -en ce moment, toutes les filles étaient belles pour lui- et ne sembla pas effrayée par le chien de feu. Eden n'ira pas se risquer les doigts, il était très bien là. Mais pour une raison encore inconnue, l'épreuve ne commença pas... Manquait-il quelqu'un ? Eden quitta son regard du gros chien et le porta sur le pont : bien qu'il y ait un magnifique Soleil, il faisait tout de même froid. Pourquoi avoir décidé de faire passer l'épreuve sur ce pont ? Quel genre d'épreuve devront-ils faire finalement ? La tension monta, Eden commença à sentir que son rythme cardiaque s'accélérait. Ce n'était pas bon signe, il devait se calmer sinon, il pourrait tout foutre en l'air...

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 213

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Jiyuu le Sam 9 Mar 2013 - 10:17

[Désolée pour ce post pourri, j’aime pas du tout la manière dont il a tourné, au final T.T]



Plus Jiyuu montait vers le nord du pays de l’eau pour rejoindre le lieu de rendez-vous qu’on lui avait donné, plus elle commençait à ressentir les effets du froid, qui étaient, elle devait avouer, pas très agréables. C’était la première fois qu’elle s’aventurait si haut dans l’hémisphère, et si toutes les personnes qu’elle avait rencontrées sur le chemin l’avaient consciencieusement mises en garde, elle s’était contentée de leur sourire gentiment. Elle avait déjà vécu des hivers bien glacial dans son petit village caché derrière la forêt, et n’imaginais pas que cela puisse être plus grave que cela.

Sauf qu’elle se leurrait bien sûr, et sitôt fut-elle arrivée dans la cité de glace qu’elle s’appliqua à trouver des vêtements chauds, avant même de se rendre à l’entrevue pourtant si importante pour elle. Elle alla de magasin en magasin, assez déçue de voir ce qu’ils y vendaient. On commença par les proposer des collants pour ses jambes, pour aller avec son kimono court qu’elle portait en permanence. Mais cet habit lui collait à la peau, comme son nom l’indiquait, et elle ne supportait pas cela, ayant l’impression qu’on l’obstruait volontairement dans ses mouvements. Finalement, elle opta pour un pantalon plus large, qui n’allait pas bien avec sa tunique. Mais dans le fond, elle se moquait bien de son apparence, et préférait se sentir à l’aise dans sa peau plutôt que dans les yeux des autres. Elle avait encore un autre souci à résoudre malheureusement, et faillit causer la fermeture de plusieurs boutiques en voyant les manteaux de belle fourrure qu’on lui proposait. La jeune fille au cœur pur ne comprenait pas comment on pouvait se permettre de produire de telles horreurs, imaginant les petits animaux mignons se faire transformer en carpette pour humains.

Elle finit enfin par quitter les quartiers commerciaux de la ville avec une large cape et aussi de nouvelles chaussures, ses ballerines n’étant pas tout à fait adaptées à la neige et au froid. Sa pelisse lui tombait lourdement jusqu’au pied, cachant l’intégralité de son corps derrière un large voile blanc aussi pur que la neige et ses cheveux, camouflés sous la capuche du manteau.

Le message qu’elle avait reçu le matin-même lui indiquait a priori le lieu où elle devait se rendre pour son épreuve d’amplificatrice, mais elle devait avouer ne pas comprendre le courrier dans son intégralité. À force de lire la note à voix haute, elle finit par comprendre que « Suicune » faisait sans doute référence au loup légendaire, même si l’écriture pour celui-ci était curieuse. Par contre, elle ne voyait pas du tout ce qu’un « Arcanin » pouvait être, mais espérait que des indices sur la question seraient dissimulé ici et là sur ce fameux pont.

À force de diverses indications données par les gens du coin, elle finit par se présenter là où on le lui avait demandé. Sur la passerelle se tenait déjà deux jeunes hommes et une jolie demoiselle, qui devait avoir à peu près le même âge qu’elle, caressant un Windie pour le moins impressionnant. Sur un des bancs était assis également un couple de vieilles personnes aux regards impassibles et indifférents. La demoiselle s’avança peu sûre d’elle, lançant des coups d’œil à droite et à gauche, à la recherche des fameux « indices ». Finalement, un tilt se débloqua dans son esprit, quand elle se souvint de la manière dont Daisuke avait appelé à plusieurs reprises sont propre chien. Sur le coup, elle avait pensé qu’il s’agissait d’un surnom, mais à la réflexion, c’était sans doute la traduction de l’espèce qu’elle connaissait sous un autre nom, dans sa langue d’origine.

S’approchant plus sereinement du groupe, elle lança à tous un grand sourire avant de s’adresser à la foule en générale, ne sachant pas bien à qui elle devait faire son speech.

« Bonjour tout le monde, je suis enchantée et honorée de vous rencontrer ! Je me nomme Jiyuu no Seishin et suis originaire d’un village de Nalcia, » raconta-t-elle avec son petit accent.

Elle s’exprimait gaiment, ayant retrouvé la joie de vivre qui la caractérisait depuis l’épisode de la forêt de Tenkei. Là, ses croyances et espérances avaient été broyées sans remords par Lilianthe, une démone que Jiyuu avait voulu dans un premier temps effacer de sa mémoire. Cependant, avec le temps, elle avait fini par apprendre de ses erreurs et l’épreuve de défenseuse qu’elle avait passé il n’y a pas si longtemps que cela lui avait permis de reprendre confiance en elle et en sa maitrise. Maintenant qu’elle se savait à nouveau capable de grandes choses, elle voulait renforcer son lien avec celui qui ne l’avait jamais abandonné.

« Le vent est mon ami et je souhaite devenir plus qu’une allié ou une guide à son égard, j’ai envie de le comprendre parfaitement, jusqu’à ne plus faire qu’un avec lui. »

L’explication pouvait paraître bancale pour ceux qui n’avaient pas son état d’esprit, mais cela lui importait peu. On lui avait demandé d’exposer les raisons de sa venue, et c’était exactement ce qu’elle s’était appliquée à faire. Attendant la réponse de l’un des individus présents, elle s’emmitoufla dans sa cape, appréciant sa chaleur alors que le froid était impitoyable avec tous ceux se trouvant sur son chemin.

_________________
- I am the master of my fate : I am the captain of my soul -
~ Spirit Master ~




avatar
Jiyuu
Informations
Nombre de messages : 121

Fiche de personnage
Points: 76
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Ninj le Sam 9 Mar 2013 - 20:14

L’humain et son Negapi s’étaient finalement retournés. Et silencieusement, bien que souriant, il dévisageait ces étrangers, les saluant seulement de la tête lorsqu’ils posaient leur regard sur lui. A priori, cet homme souhaitait uniquement observer.

Quant aux deux vieux, ils laissèrent seulement échapper un grognement de salutation chaque fois qu’un des trois jeunes s’adressa à eux. Finalement, le plus agréable était encore le chien… lui au moins, il s’était réveillé en sentant les caresses de la première participante, puis il s’était levé pour aller les accueillir un par un d’un aboiement chaleureux.

Après avoir laissé un silence plombant s’installer, l’homme centenaire se leva finalement en s’appuyant sur sa canne. Il peinait à marcher… on imaginait mal que cette personne puisse encore enseigner quoi que ce soit à son âge. Et pourtant, tout portait à croire qu’il s’agissait de l’examinateur principal, puisqu’il prit la parole… dans leur tête. Sa voix faisait légèrement penser aux stéréotypes de personnes âgées que l’on pouvait observer dans les théâtres les plus connus… mais l’important était ce qu’elle racontait.


« Alors allez-y, puisque c’est ce que vous souhaitez. Montrez-nous où vous en êtes de ce but que vous vous êtes tous les trois fixés. Vous pouvez utiliser vos armes, vos Pokémon, ou même cet Arcanin si vous le souhaitez, mais je veux voir un résultat qui prouverait que vous êtes sur la bonne voie. »

Sa voix télépathique était loin d’être chaleureuse, tout comme ses attitudes. D’ailleurs, sitôt qu’il eut fini de parler, le vieillard s’assit de nouveau pour regarder dans le vide face à lui comme le faisait sa … femme ?... depuis le début de l’épreuve. Une fois encore, ils tournèrent à la peine la tête en voyant les trois autres réagir. A croire qu’ils n’en avaient rien à faire, et qu’ils n’avaient même pas écouté leurs élèves… enfin, peut-être n’était-ce qu’illusion ? Après-tout, l’académie des épreuves leur faisait confiance…

Spoiler:

But des prochains posts :
-> Faire une démonstration de ses capacités

Ordre des prochains posts :
-> Molly
-> Eden
-> Jiyuu
-> Ninj

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Molly Hale le Dim 10 Mar 2013 - 10:20

Alors qu’elle caressait en souriant le canidé sans peur aucune, Molly aperçut un jeune homme, puis une jeune fille, tous deux plus jeunes que lui, et les salua d’un simple signe de tête. Lorsque l’Arcanin se releva pour aller les accueillir gaiment, elle se redressa à son tour, se rapprochant du petit groupe avec lequel elle devrait manifestement faire équipe durant cette épreuve. Le Mizuhanien, tout comme la Nalcienne, avaient un visage juvénile et innocent, et la noble songea qu’ils n’avaient probablement pas enduré autant de chagrin et de douleur qu’elle. Bien sûr, ce n’était en rien un reproche, ni une manière de se placer en position de supériorité par rapport à eux. Non, c’était un simple constat, et en les observant un peu plus longuement, elle se dit, avec un peu d’amertume, qu’ils ressemblaient à la Molly d’avant, celle qui avait quitté son pays pour étancher sa soif de voyages et de rencontres. Oui… La Molly d’avant « ça », celle qui n’avait pas connu l’amour, puis la perte de l’être cher. À côté d’eux, la Flamenoise se sentait un peu comme une aînée, une grande sœur, et ce n’était pas seulement dû à l’âge. Mais ce n’était pas le moment de divaguer en parcourant encore et encore les souvenirs de ses peines passées : le vieillard venait de se lever, et il parla enfin à ses élèves, d’un ton pas spécialement aimable. Bon, il n’était pas là pour ça, mais tout de même, une touche de gentillesse n’avait jamais tué personne…

En guise d’entrée en matière, les candidats devaient faire une petite démonstration de leurs capacités. Mais même si l’Arcanin était à la disposition de Molly, celle-ci se refusa à tester ses pouvoirs sur un Pokémon qui ne lui appartenait pas. Le canidé était enthousiaste et absolument inoffensif, mais ce n’était pas suffisant pour convaincre la Dompteuse de l’utiliser comme cobaye. Plus inquiétant, en revanche, fut le regard du Mizuhanien, qui disait se prénommer Eden : à voir l’expression qu’il avait arborée à l’annonce de l’examinateur, la jeune femme devina qu’il avait un souci avec la consigne. Elle ne mit que quelques secondes à comprendre la raison de cet affolement, qui ne pouvait avoir qu’une origine : l’absence de Pokémon de type Eau dans l’équipe de l’adolescent. Molly s’approcha doucement de son cadet et, discrètement, lui glissa une Ball dans la main, derrière son dos, en murmurant :


« Ne t’inquiète pas, je te le prête. Il sera d’accord pour te laisser faire. Il s’appelle Basilushian, c’est un Hypocéan. Courage ! »

La fille d’Alpha fit ensuite un clin d’œil à Eden, avant de s’éloigner de quelques pas et de saisir une autre sphère à sa ceinture. La mine enjouée, elle appuya sur le mécanisme central de la capsule pour la faire revenir à sa taille initiale, puis la lança devant elle, à bonne hauteur. L’objet tournoya quelques secondes dans les airs, puis libéra son occupant dans un flash lumineux, laissant apparaître un Ponyta d’une taille respectable, mais surtout pourvu de flammes d’azur à la place du feu orangé qu’arboraient les Pokémon de son espèce. Il s’ébroua dans une myriade de petites étoiles, puis se tourna vers sa maîtresse, qui lui fit un petit sourire. Il acquiesça finalement, comprenant ce qu’elle désirait, et la jeune femme entreprit d’exécuter l’ordre donné par le vieillard.

Fermant ses yeux céruléens, la fille des Hale tendit ses bras en avant, paumes face à son Pokémon, puis bougea lentement ses mains, les écartant doucement l’une de l’autre vers l’extérieur, avant de faire de grands gestes amples vers le haut, comme si elle demandait à quelqu’un ou quelque chose de monter vers les cieux. À  mesure qu’elle réitérait le mouvement, les flammes bleutées de Tamekyn grossissaient paresseusement, s’élevant en colonnes teintées d’argent en le faisant paraître plus gros qu’il ne l’était. Puis, subitement, Molly « sépara » ses mains, à la manière de quelqu’un qui tiendrait un objet particulièrement volumineux et encombrant, et l’impact sur le poney fut immédiat : le feu qui brûlait sur son corps l’engloba dans un arc de cercle de grand diamètre, l’engloutissant presque complètement, et ne laissant visible que ses yeux d’ébène. La Flamenoise tendit ensuite sa paume droite vers le sol, afin de maintenir sa création liée à la terre, tandis qu’elle pointait l’index de sa main gauche vers le bas, avant de faire décrire à sa main des tourbillons ascendants, comme si elle avait voulu créer une sorte de glace géante toujours plus grande dont le cornet serait l’espace entre le sol et sa main. Son geste se répercuta sur le Pokémon, qui se retrouva au centre d’un siphon de flammes ardentes, et qui s’affinait à mesure qu’il filait vers le haut. Enfin, Molly frappa brusquement ses mains l’une contre l’autre, et le Ponyta redevint visible, tandis que l’élément qu’il partageait avec sa dresseuse retrouvait une taille et une température « normales ». La chaleur qui avait accablé les alentours pendant la durée de la démonstration disparut, autorisant l’atmosphère glaciale de la cité à reprendre ses droits.

La Dompteuse marcha vers Tamekyn, puis lui flatta l’encolure, avant de passer une main affectueuse sur le chanfrein de son poney, qui était resté parfaitement docile durant l’exercice. Elle se tourna ensuite vers l’examinateur, et s’inclina avec respect devant lui, permettant ainsi à ses coéquipiers d’entrer en scène à leur tour. Avec un sourire d’encouragement, elle se tourna vers eux, curieuse de voir ce qu’ils feraient avec leur propre pouvoir pour faire leurs preuves, sous l’œil sévère du vieillard qui s’occupait de leur évaluation.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Eden Sovial le Lun 11 Mar 2013 - 19:54

Tout le monde était enfin présent : alors Eden sera le seul garçon à passer l'épreuve ? Il s'inquiétait un peu pour l'épreuve et ne voulait pas la rater, ce serait dommage de se faire recaler trop rapidement... Il partait donc avec une sacrée pression dans l'estomac et son rythme cardiaque s'accéléra quand la ravissante Jiyuu finit sa présentation, annonçant prochainement le début de l'épreuve d'amplificateur. Finalement, ils étaient trois, trois apprentis issus d'un pays différent : la belle Molly de Flamen, Jiyuu de Nalcia et Eden de Mizuhan. Le feu, le vent et l'eau. Quel dommage, il manquait plus qu'un élément et chaque pays avait son représentant. Mais ce n'était pas le moment de penser à ça ! L'homme âgé daigna enfin se lever mais ne se présenta pas, évidemment... Sa voix donna l'impression que cette épreuve semblait plus que l'agacer, qu'il était là par contrainte. Autant démissionner le vieux ! Eden se mit au garde à vous quand il ouvrit la bouche : « Alors allez-y, puisque c’est ce que vous souhaitez. Montrez-nous où vous en êtes de ce but que vous vous êtes tous les trois fixés. Vous pouvez utiliser vos armes, vos Pokémon, ou même cet Arcanin si vous le souhaitez, mais je veux voir un résultat qui prouverait que vous êtes sur la bonne voie. ».

C'était une blague ?! Le blond aurait voulu se manifester quant à la requête du vieillard mais se tut car ce n'était vraiment pas le moment de se faire remarquer, surtout qu'il devait être soupe au lait et un brin grognon. Mais pourquoi n'avaient-ils pas précisé sur le papier lors de l'inscription qu'il fallait avoir un Pokémon de son élément ? Ou bien venir avec une arme ?! Ah non... c'était à Eden de le savoir... Mais quel idiot ce gamin ! Il est logique pour un élémentaliste de l'eau d'avoir minimum un Pokémon de son élément, non ?! Il se retourna après que l'examinateur se soit réinstallé à sa place initiale, comme s'il n'avait pas bougé d'un millimètre. Ce n'était pas possible d'être aussi tête en l'air ! Les seuls Pokémon qu'il avait sur lui c'était son stupide Kraknoix, un Pokémon sol et donc sensible à l'eau -cherchez l'erreur- et sa Riolu, du type combat. Il n'avait aucun Pokémon pour faire sa présentation de ses capacités et il n'allait pas non plus leur montrer son petit tour du filet d'eau, c'était puéril et sans intérêt majeur ! Il n'allait pas non plus leur dire : attendez je reviens, je vais chercher un Pokémon eau... Non mais ce n'était pas possible !

C'est alors que, voyant les tourments du jeune homme, Molly s'approcha de lui pour lui glisser dans la main une ball. D'un murmure, elle s'adressa à lui. Comme sa voix était douce, comme une brise d'été et rassura étrangement le garçon. Elle venait de lui prêter un Pokémon quand même ! Elle lui offrit un clin d’œil avant de se lancer dans sa présentation. C'était juste magnifique et puissant à la fois, Eden en était stupéfié. Impossible d'en faire autant sachant qu'il ne s'était jamais entraîné avec un Pokémon eau. Tant pis, il lui faisait confiance ! Il ne manquera pas de la remercier, ça pour sûr ! Après l'impressionnante et brillante démonstration de la flamenoise, c'était le tour d'Eden. Peu confiant en lui, n'ayant encore jamais travaillé en équipe avec un Pokémon de son élément, il partit donc avec un léger retard et une pénalité. Tant pis, il expérimentera ! Le blond se mit alors au centre du pont serrant fermement la ball que Molly lui avait prêté discrètement. Dedans, il y avait un Pokémon eau, un Hypocéan. Inspirant un grand coup, il lança l'objet pour faire apparaître le majestueux cheval des mers : ils se regardèrent un moment, pour mettre en confiance les deux partenaires. Pourvu que ça marche, pourvu qu'il lui obéisse ! Car après tout, sa maîtresse, c'était Molly, pas ce garçon !

« Je t'en prie... aide-moi précieux Pokémon eau... » murmura-t-il à l'Hypocéan.

Eden courba légèrement l'échine pour saluer son partenaire et lui montrer un profond respect. Le Pokémon fit de même en ne comprenant pas trop mais le regard de sa dresseuse sur le côté le rassura. Elle n'était pas loin, ce qui semblait être un bon départ. Il comprit bien vite pour quoi elle n'était pas en face de lui, un lien puissant les unissait, il comprit alors qu'il devait obéir momentanément à ce jeune homme. La créature aquatique se tourna alors vers le blondinet et attendit alors les instructions. Malheureusement, Eden n'avait aucune idée comment faire... Il savait que ce Pokémon maîtrisait au moins l'attaque basique des Pokémon eaux, à savoir Pistolet à O. Il ne pouvait pas non plus lui demander d'exécuter une attaque qu'il ne connaissait pas, ce serait mal vu... Comment pourrait-il montrer à la fois sa maîtrise de l'eau tout en voulant prouver qu'il était apte à devenir Alchimiste ? Eden ferma ses yeux un bref instant, essayant de visualiser ce qu'il pourrait faire. Il voyait bien une bulle d'eau entourant le Pokémon créée par son propre pouvoir et grâce à l'Hypocéan mais après... Puis une idée lui vint !

Les yeux pétillants, il ordonna alors une attaque Pistolet à O ce que la créature aquatique exécuta. Cependant, le timing n'était pas parfait et l'attaque ne mena à rien. C'était... complètement absurde ! Comment pouvait-il parvenir à un accord parfait avec un Pokémon inconnu et qu'en plus, il n'avait jamais utilisé son don ainsi ? Eden se sentit découragé mais surtout, il s'excusa auprès des examinateurs prétextant que c'était du au stress. Comme d'habitude, les centenaires ne fixèrent que le vide, peut-être n'avaient-ils tout simplement rien vu... Tant mieux si c'était le cas. Mais ce n'était pas le moment de flancher ! Il se retourna alors vers Basilushian et s'excusa surtout auprès de lui. Après ce désastre provoqué par le garçon, il lui donna le même ordre mais cette fois-ci, ça allait marcher ! Eden parvint à « capturer » l'eau qu'il projetait et en bougeant ses bras, su à créer une barrière aquatique entourant la créature. Il fut prisonnier d'une bulle d'eau, son élément. La bulle grossissait, grossissait ! L'Hypocéan put bouger librement dedans. Pourtant Eden n'avait pas l'idée qu'elle reste ainsi : il leva sa main droite et en fermant le poing, la bulle explosa en une dizaine filaments seulement. Aucun ne toucha les participants, les examinateurs et le jeune homme, spectateur. Certains percutèrent le sol pour exploser, d'autres furent totalement dissipés dans l'air, cependant ceux qui avaient percutés le sol laissèrent une petite marque montrant que le coup fut assez puissant. Le froid avait peut-être agit dessus en gelant l'eau...

Basilushian réapparut et Eden fut satisfait de lui malgré le fait que cela semblait un peu brouillon. C'était bien la première fois qu'il faisait cela, tant pis si cela ne passait pas. Il se tourna alors vers les examinateurs, les saluant avant de se diriger aux côtés de Molly qu'il ne manqua pas de remercier pour son aide. C'était une toute autre sensation de se trouver auprès d'une créature de son élément, cet Hypocéan était vraiment impressionnant ! Il serait peut-être temps de se trouver un Pokémon eau, ce serait bien pour s'entraîner mais le mieux aurait été de le faire avant... Malgré le fait que sa démonstration soit passée, il continua de stresser, et si cela ne passait pas ? Il devra alors quémander une convocation et peut-être même que ces examinateurs centenaires demanderont à ce qu'il retourne dans son école pour revoir les bases... La honte ! Revenir bredouille sans avoir accompli son but, ce serait trop dur à digérer...

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 213

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Jiyuu le Mar 12 Mar 2013 - 19:08

Can you paint with all the colors of the wind ?




Apparemment, elle devait être la dernière arrivante, car après une petite attente, l’une des deux personnes âgées assise sur le banc se leva, avec difficulté, avant de s’adresser aux jeunes par la pensée. Celui surpris la demoiselle, qui chercha quand même au début d’où pouvait venir ces sons qu’elle entendait, avant de finalement comprendre leur origine. C’était une curieuse manière de s’exprimer, que la demoiselle trouva fort pratique pour ces pauvres vieux qui devait avoir du mal à correctement articuler les mots à cause de leur âge avancé. Le sourire de la jeune fille aux cheveux blancs ne s’effaça pas de son visage, nullement troublée par l’attitude de ses personnes ou l’ambiance qui régnait dans le groupe. Elle préféra se concentrer, réfléchissant à ce qu’elle pourrait bien leur montrer à ces examinateurs.

Molly commença pas réchauffer les lieux en enflammant un Ponyta aux flammes bleues, puis Eden eut du mal à se lancer avant de montrer une belle performance de ses talents de maitre de l’eau. Tous les regards se rivèrent alors vers la Nalcienne, qui lança un coup d’œil à l’homme aux cheveux bleus dans le coin. « Tous les trois » devait donc faire référence à la fille, le garçon et elle, mais ce type alors, qui était-ce ? Ne s’embrouillant pas plus, consciente qu’elle avait du pain sur la planche, Jiyuu inclina légèrement la tête aux vieilles personnes, signe qu’elle allait commencer son spectacle. Elle bondit gracieusement sur le muret du pont en face d’eux, à côté du monsieur inconnu, puis sorti de sa tunique un pokéball qu’elle lança dans les airs, libérant un Baudrive qui se mit à onduler à ses côtés.

« Je vous présente Fuusen. C’est un ami qui m’est très cher, mais qui est assez peureux, alors je vous demanderai d’être gentil avec lui ! » expliqua-t-elle dans un clin d’œil.

Ce n’était peut-être pas une bonne idée d’exposer ainsi les faiblesses de son compagnon, surtout que les juges n’en avaient sans doute rien à faire. Cependant, si elle voulait mener une démonstration correcte, il lui faudrait éviter au maximum les perturbations, d’où sa mise en garde. Elle savait bien qu’elle ne pouvait pas interdire aux gens de s’en prendre à lui, mais elle préférait les savoir prévenus.

Le ballon de baudruche c’était réfugié derrière sa maitresse, alors que celle-ci avait fermé les yeux, se tenant immobile alors qu’elle se concentrait. Une brise vint caresser le groupe, qui s’intensifia lentement. L’homme leur avait demandé de lui exposer où ils en étaient dans leur but. Mais comment lui faire comprendre ? Elle voulait devenir le vent, être aussi pur, parfait, complexe et libre que lui. Peut-être devait-elle commencer par montrer ce qu’elle voyait, ce qu’elle ressentait. Le vent les entourant devint plus fort, alors qu’il semblait se colorer d’éclats violets et bleus pâles. Il se mit à siffler alors qu’il s’engouffrait dans les petits passages de la ville, soulevant la neige qu’il faisait virevolter et les feuilles qu’il faisait danser. Voyaient-ils les couleurs et les reflets de son élément ? Entendaient-ils sa musique ? Comprenaient-ils ce qu’il essayait de leur dire ? Le vent continua à souffler, soulevant la tunique de la demoiselle, remuant ses vêtements lâches, emmêlant encore plus qu’ils ne l’étaient déjà ses cheveux en pagaille. La cité blanche et silencieuse était tout à coup devenue un lieu de teintes et de sérénades, alors que le vent s’amusait à batifoler dans tous les sens, de manière aléatoire. Jiyuu ne le contrôlait pas, elle lui avait simplement demandé de se présenter, et se tenait maintenant les bras écartés au milieu des courants qui tournoyaient dans tous les sens. Peut-être que maintenant les instituteurs comprenaient ce qui la poussait à s’avancer dans cette voie, si tant est qu’il arrivait à voir la même chose qu’elle.

Fuusen était sans doute le plus atteint par ses courants virulents, se faisant bousculer de gauche à droite sans pouvoir y faire grand chose, cherchant juste à ne pas trop s’éloigner de sa dresseuse. Finalement, il entendit un murmure, porté par le vent, lui demandant son soutient. Comprenant que Jiyuu avait besoin de lui, le petit animal se laissa monter dans le ciel, inspirant durant sa monté, avant de libérer une petite tornade, frêle et innocente. L’ami de la Nalcienne était faible, et ses attaques n’étaient pas du tout impressionnantes. Cependant, s’appuyant sur cette bourrasque qu’avait créée son ami, la demoiselle rassembla les courants d’air autour de la petite tornade, qui gonfla sous l’aide de la chevaucheuse du vent. Au-dessus de leur tête se tenait maintenant un grand cyclone d’air. Il était transparent, ponctué seulement par la neige et les feuilles qu’il transportait, qui semblaient l’entourer de leur plein grès afin de rendre la création du duo encore plus impressionnante. Les couleurs se mélangeaient, en faisant disparaître certaines alors que d’autres naissaient, dans un cercle perpétuel.

Puis, lentement, la fille aux yeux perlés baissa doucement les bras, faisant diminuer la tornade jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’à leurs pieds les feuilles orangées et rouges qu’elle avait transporté. Le calme plat revint sur le groupe, alors que la musique et les couleurs s’estompèrent, sans pour autant s’effacer complétement ; maintenant, elles étaient présentes dans le cœur et l’esprit de chacun, ou tout du moins dans ceux de Jiyuu et Fuusen. La demoiselle tendit un bras à son ami pour qu’il vienne s’y accrocher, le félicitant. Il n’avait certes pas fait grand chose, mais sans lui la création n’aurait même pas été envisageable. Il était le fondateur de la tornade, et la fille aux cheveux blancs purs s’était contentée de demander au vent d’embellir cette œuvre.

Redescendant de son piédestal, la demoiselle s’inclina à nouveau, montrant ainsi qu’elle avait terminé sa performance. Elle ne souhaitait pas convertir ces gens à sa façon de penser, mais elle espérait leur avoir au moins apporté un peu bonheur, ou un peu de magie.

_________________
- I am the master of my fate : I am the captain of my soul -
~ Spirit Master ~




avatar
Jiyuu
Informations
Nombre de messages : 121

Fiche de personnage
Points: 76
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Ninj le Mer 13 Mar 2013 - 19:48

Bien qu’immobile et silencieux, le jeune homme aux cheveux bleus observa attentivement les prestations des trois amplificateurs en devenir. Et il fut plutôt surpris de la diversité de leurs prestations. Molly agissait directement sur son Pokémon, et donc sur l’ensemble des flammes qui s’extirpaient de son corps… tandis que les deux autres agissaient sur l’attaque lancée par leur camarade. Et là encore, les prestations d’Eden et de Jiyuu n’étaient pas comparables. Le premier avait complètement modifié la forme et la consistance de l’attaque, tandis que l’autre avait amplifié une simple tornade en un puissant cyclone. Quoi qu’il en soit, l’épreuve se déroulait comme il l’avait espéré… il ne leur restait plus qu’une étape à franchir avant qu’il n’intervienne. Discrètement, l’homme croisa ses mains dans son dos tout en s’appuyant sur le rebord du pont…

Le vieillard resta de marbre devant la prestation de Molly. Non pas qu’elle n’était pas impressionnante, mais il s’était imaginé quelque chose d’un peu plus… comment dire ? Agressif ? Oui, sans doute était-ce là le bon terme. Mais cela n’enlevait rien à la qualité de ce qu’elle venait d’exécuter. Il était simplement habitué à autre chose.
La prestation d’Eden eut droit à beaucoup plus de réactions de la part de leur examinateur. Mais Molly n’allait certainement pas se mettre à l’envier… tout au long de cette prestation médiocre, l’homme soupira, visiblement blasé à l’idée de perdre son temps avec quelqu’un d’aussi peu expérimenté. Il lâcha même un léger « C’est pas trop tôt… » par télépathie à la fin de sa prestation avant de passer au suivant sans donner plus de commentaire sur le résultat de ce qu’avait finalement réussi le jeune Eden grâce au Pokémon de Molly.
Ce fut ensuite le tour de Jiyuu. Le vieillard observa cette scène magnifique sans sourciller un seul instant. La beauté de la prestation était digne d’une première partie de coordinateurs Pokémon : même l’Arcanin essayait de suivre le Pokémon ballon du regard, impressionné par ces vents dirigés par l’humaine. D’ailleurs, si le vieillard réussit à se retenir de sourire jusqu’au bout, ce ne fut pas le cas de celle qui l’accompagnait. Toujours assise sur son banc, la centenaire ricanait discrètement… et il y avait de quoi.
Il était censé jouer le rôle de l’examinateur froid et insensible… mais comment aurait-il pu trouver quelque chose à redire sur ce qu’il venait d’observer ? Finalement, il se contenta de hocher la tête d’un air satisfait, incapable de murmurer la moindre réponse crédible, puis il se plaça à nouveau face à ses trois élèves :


« Bien. Maintenant que vous nous avez montré ce dont vous étiez capables en situation calme, montrez-moi votre réaction d’amplificateur dans la panique. Arcanin, attaque. », Ordonna-t-il sans aucune retenu.

Voici dont la seconde partie de leur épreuve. Les trois élèves eurent seulement le temps d’un aboiement pour comprendre ce que souhaitait exactement leur examinateur avant que l’Arcanin ne leur balance un jet de flamme d’une puissance impressionnante.
L’attaque ciblait Jiyuu, mais à priori, les trois camarades allaient devoir livrer bataille ensemble pour la protéger.


Spoiler:

But des prochains posts :
-> Défendre Jiyuu
L’attaque de l’Arcanin est amplifiée, une seule attaque eau de Pokémon ne suffira pas à la repousser.
N’oubliez pas que c’est une épreuve avant d’être un combat, la victoire est moins importante que la façon dont vous essayerez d’agir.

Ordre des prochains posts :
-> Molly
-> Eden
-> Jiyuu
-> Ninj

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Molly Hale le Ven 15 Mar 2013 - 23:45

Lorsqu’Eden entra en scène, libérant Basilushian de sa capsule, Molly le regarda attentivement, curieuse de savoir comment il travaillerait avec son ami rescapé du désert, au même titre que Steers. Si elle était impatiente de voir quelqu’un coopérer avec un Pokémon qu’il ne connaissait pas (ce qui était, en soi, un challenge supplémentaire), elle avait également hâte de suivre les progrès de l’hippocampe, puisqu’elle était elle-même incapable d’utiliser sa maîtrise sur lui. La Flamenoise ne dit rien lorsqu’Eden ordonna une attaque Pistolet à O qui ne donna rien, comprenant parfaitement que l’adolescent, déjà stressé à son arrivée sur le pont, soit légèrement anxieux de devoir faire ses preuves avec un partenaire totalement inconnu. Finalement, il réussit à créer une sphère avec la deuxième capacité, entoura le cheval des mers avec, puis fit exploser la bulle aqueuse. L’effet n’était pas extraordinaire, mais Molly trouvait que le Mizuhanien s’était bien débrouillé, dans des conditions pas forcément idéales. Son cadet la remercia après sa prestation, et elle lui sourit gentiment, pour l’encourager. Elle qui avait connu les profondeurs abyssales de la douleur et du désespoir, la voilà qui se mettait à redonner de la joie distillée à ceux qui l’entouraient… Oui, vraiment, la fille d’Alpha retrouvait le chemin qui avait été sa philosophie de vie, mais enrichie d’expériences qui lui avaient très certainement rendu service, même si elle n’était pas forcément en mesure de s’en apercevoir tout de suite.

Ce fut au tour de la Nalcienne d’entrer en scène, et quand le ballon de baudruche émergea de sa capsule, Tamekyn, par réflexe, fit augmenter légèrement les flammes qui parcouraient perpétuellement son corps. Un seul regard de sa dresseuse suffit pourtant à le calmer : il savait qu’elle ne voulait aucun écart de conduite, surtout pendant une épreuve, et Jiyuu avait bien précisé que Fuusen était peureux… Raison de plus pour éviter tout comportement qui pourrait l’effrayer, et ternir leur prestation. Celle-ci, d’ailleurs, se révéla enchanteresse, et Molly se laissa bien volontiers chuchoter quelques mots par la brise pleine de douceur et de poésie qui se mit à souffler sur le groupe. Spontanément, la jeune Dompteuse permit à son propre corps de s’exprimer, ce qu’il fit sans violence ni tapage : tandis qu’elle fermait les yeux, une flamme naquit sur sa poitrine, entre ses seins, comme lorsqu’elle avait été emportée dans le coma qui avait failli lui coûter la vie. Mais cette fois, ce ne fut pas une lueur vacillante qui se manifesta, mais bel et bien une chaude flammèche, vivace et colorée, avant de filer vers la Nalcienne. Elle se dissipa ensuite avant de toucher la peau de l’adolescente, sans douleur, et la fille des Hale espéra que Jiyuu avait compris qu’elle avait été réceptive à son mode de pensée, en lui envoyant un feu doux et chaleureux, qui venait du cœur.

Le vieillard, visiblement satisfait, lança alors le début des véritables hostilités, et d’un moyen plutôt inattendu. En effet, l’Arcanin, bien que de taille moyenne pour un animal de son espèce, lança un aboiement sonore, avant de s’exécuter, crachant un véritable mur de flammes qui visait directement la fille au Baudrive. Ce fut sans doute l’affinité de Molly avec l’élément ardent qui la fit réagir plus vite que les deux autres, et qui lui permit de faire ce que ses coéquipiers n’auraient sans doute jamais pu tenter sans craindre de graves brûlures : elle courut vers le déluge bouillant, puis bondit… Avant de tendre ses mains vers le brasier, tandis que ses yeux céruléens s’illuminaient d’une lueur flamboyante. Une partie des flammes se dirigea alors vers ses paumes ouvertes, d’autres flammèches filèrent vers sa bouche, et le tout fut tout bonnement aspiré par le corps de la Dompteuse. Celle-ci frappa alors dans ses mains, faisant circuler le feu absorbé d’un membre à l’autre, puis, de sa main gauche, elle empoigna son fouet à plaques, pour le dérouler d’un coup sec du poignet, avant de le faire claquer dans un concert de sifflements métalliques étonnamment mélodieux, tout près du poney aux flammes bleues. Il y avait bien longtemps qu’elle ne s’était pas servie de la précieuse arme offerte par son maître d’épreuve comme d’un item de domptage, et son utilisation ne pouvait signifier qu’une chose : la situation était suffisamment critique pour qu’elle ne puisse pas parler (avoir la gorge pleine de feu n’aidait pas vraiment, il fallait le dire…), et pour que le chant des plaques se substitue à sa voix claire et ferme. Mais si un ordre vocal se voulait autoritaire, le chuintement du fouet, lui, était sans appel. Bien qu’ordinairement obéissant, Tamekyn fut comme hypnotisé par l’injonction de l’arme, et il galopa rapidement vers la vague ardente qui déferlait sur Jiyuu, les yeux brillant d’une lueur bestiale, prouvant là qu’il était complètement sous l’emprise de l’aura magnétique de sa Dompteuse.

Cette dernière se tourna alors vers sa monture, puis inspira profondément, pour décharger les flammèches absorbées directement sur l’équidé. Le brasier s’échappa de sa gorge et de sa main libre, alimentant celui, tout aussi naturel, du Ponyta, qui s’était momentanément changé en véritable mur anti-flammes, possédant la fabuleuse capacité d’être boosté par toute attaque affiliée à son élément de prédilection, quelle que soit son origine. Ainsi, Tamekyn se retrouva cerné par les vagues ardentes, agissant comme une éponge face à l’assaut de l’Arcanin, mais aussi de sa propre maîtresse. Cependant, il y avait un problème de taille, dans tous les sens du terme ; l’attaque du canidé était bien trop étendue pour que le duo puisse couvrir tout le terrain visé, et surtout, la création du Pokémon était d’une puissance telle qu’il était impossible qu’il ait pu la balancer sans aide extérieure. Molly ne perdait pas de vue la nature de leur épreuve, et elle avait compris que l’un des deux examinateurs, voire le jeune rêveur qui se tenait non loin de là, étaient derrière la force et l’ampleur de cet assaut.

Sans lâcher son fouet à plaques, et en maintenant l’étrange alchimie entre le feu dévorant, son propre organisme et son Pokémon, la fille des Hale maintint son triangle isocèle, tandis que l’équidé semblait grandir encore et encore, englouti par le pouvoir de sa Torche. Il ne souffrait évidemment pas, et la Dompteuse ne se faisait pas de souci pour lui, sachant parfaitement que son « joug » lié à sa maîtrise des bêtes sauvages ne lui était en rien nuisible, mais en revanche, elle était un peu plus inquiète quant à son cheval des mers. En effet, Eden ne contrôlait manifestement pas très bien son élément, et Molly était persuadée que Basilushian, ayant reçu pour consigne d’écouter le Mizuhanien, se jetterait au cœur du danger si son maître temporaire le lui demandait. Mais s’il obéissait, il risquait, contrairement à son partenaire équin, de graves brûlures, n’étant pas immunisé contre la chaleur sans pitié de l’Arcanin. Pourtant, la Dompteuse ne dit rien : elle avait choisi de prêter son Hypocéan à Eden, et elle devait lui faire confiance, sans compter que l’hippocampe, de lui-même, avait accepté la décision de Molly, suivant le même cheminement de pensée. Après tout, ils avaient connu la guerre et l’horreur, ce n’était donc pas une « simple épreuve » qui leur ferait peur ! Prolongeant toujours davantage le lien enflammé qui liait les trois éléments de la figure géométrique, la jeune noble sourit à ses coéquipiers, comptant sur eux pour l’assister dans sa tâche de protection de la Nalcienne.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Eden Sovial le Dim 17 Mar 2013 - 19:34

Bien que les premières prestations soient terminées sans trop de dégâts pour certains, le vieil homme ne semblait guère être en émoi malgré les efforts apportés par les jeunes. Pourtant les deux prestations exécutées par les deux demoiselles étaient parfaites -Eden en était jaloux mais il savait qu'il aurait du bosser avant-, que fallait-il de plus à ce vieux aigri ? Le garçon ne put s'empêcher de l'observer : les seules fois où il avait manifesté un brin d'intérêt fut de donner des ordres sur l'épreuve en elle-même... et la grand-mère assise à côté de lui, quel rôle pouvait-elle bien jouer ? Et d'ailleurs, quand était-il du jeune homme aux cheveux bleus, assis juste derrière eux ? Il semblait faire exactement la même chose, à savoir observer les trois jeunes élémentalistes pendant l'épreuve. Mais en quoi cet examen pouvait-elle être bénéfique si on n'y participait pas ? Eden savait qu'il n'aurait les réponses alors il se contenta d'observer avec émerveillement la démonstration de la belle Jiyuu. Sa maîtrise du vent était exceptionnelle et quelle chance de pouvoir voir en même temps des êtres doués du Feu et du Vent en exécution !

Chacun avait fait une démonstration de ses capacités : un de feu, de vent et d'eau. Les trois jeunes se tournèrent alors vers le vieillard attendant de plus amples précisions sur la suite de l'épreuve. Le stress était à son comble, les moindres mots sortant de la bouche de l'examinateur semblait transpercer le cœur du jeune Eden. C'était sûrement le fait que ce soit une imposante personne qui le rendait nerveux à ce point, oui, c'était sûrement là un puissant élémentaliste, un maître dans son domaine. Mais de là à manquer si peu de respect pour les jeunes... De sa voix grave et transcendante, il s'exprima alors à nouveau aux apprentis. Sa phrase à peine finie que l'Arcanin bondit entre les deux groupes et d'un hurlement puissant, lança une attaque dévastatrice visant Jiyuu. Tous furent surpris qu'il ordonne une telle initiative ! Ce fut Molly, plus mature et sûre d'elle qui se jeta entre la cible et le fameux mur de feu en aspirant une partie des flammes. Elle parvint alors à maîtriser son élément et renvoya les flammes vers son Ponyta qui fut englouti dedans mais étant dans son propre élément, il ne reçu aucun dégât. Eden ne comprit pas trop comment elle y parvint mais ne se laissa distraire car non seulement ils devaient agir ensembles mais il devait se bouger pour y parvenir. Pour cela garder son sang-froid était une grande priorité, également faire en sorte que ce mur de feu soit totalement maîtrisé quelque soit les moyens pour que personne ne soit blessé !

Eden se rappela alors qu'il était sur un pont et qui dit pont, dit eau ! Son élément était donc à proximité de lui, son il pourra utiliser son pouvoir au maximum et ainsi amplifier à nouveau les capacités eau de hippocampe. De toute façon, il n'allait pas risquer de demander à Basilushian de se jeter sur les flammes pour essayer de les éteindre avec son petit jet d'eau, ce sera un échec cuisant. Il pourrait être grièvement blessé et le garçon s'en voudrait terriblement. De plus cette attaque feu n'était pas naturelle, Eden eut le sentiment que quelqu'un avait fait en sorte d'amplifier cette attaque. Mais après, qui parmi ces trois spectateurs ? Il fallait agir vite : le blond se redressa -l'attaque l'ayant surpris, il s'était retrouvé sur les fesses- et courut jusqu'au rebord du pont non loin d'eux. Par chance l'eau n'était pas gelée et il sera facile de l'utiliser. Le Pokémon de Molly l'ayant suivi attendit un éventuel ordre de son maître temporaire. Bon, malgré le fait que sa précédente démonstration n'ait guère attiré l'oeil des examinateurs, Eden ne se laissa pas abattre. Jiyuu était la cible principale et il était hors de question qu'il n'essaie pas quelque chose pour au moins diminuer cette attaque flamboyante. Peut-être qu'en unissant leur force, cela pourrait marcher un moment. Le blond savait que son pouvoir était faible face à celui d'un tel maître élémental mais rien ne lui empêchait d'essayer. Il se concentra et finit par créer un puissant tourbillon d'eau. D'un geste de la main, Eden parvint à contrôler le tourbillon qui entoura la créature aquatique. Se trouvant maintenant dans son élément, Basilushian sembla aspirer l'eau du tourbillon afin de reproduire une puissante attaque Ouragan version eau qui s'interposa entre le mur de feu et Jiyuu. L'attaque semblait minable forcément mais cela lui permettait d'obtenir un peu de temps pour soit répliquer face à l'attaque ou bien l'esquiver afin de se mettre à l’abri. En effet, bien qu'elle soit plus faible que l'attaque de l'Arcanin amplifiée, certaines flammes furent aspirées dans le tourbillon pour former de la vapeur à leur sortie. Un semblant inefficace mais l'espoir y était...

C'était bien trop dur pour lui de maintenir une telle attaque bien qu'il se soit aidé de l'eau environnante. Eden avait beau réussi à amplifier l'attaque de son compagnon d'épreuve, elle ne parvint pas à stopper les flammes. Peut-être continua-t-il un peu trop à se concentrer sur sa propre attaque car quelque chose d'impensable se produisit : bien que son élément soit l'eau et qu'il parvienne assez bien à le maîtriser, étrangement l'ouragan commença à se geler. Petit à petit un pilonne de glace se forma et sachant pertinemment que la glace est inefficace face au feu, se décongela aussi vite. A cause de cette réaction imprévue, le feu parvint à gagner en puissance et la glace disparut. Eden ainsi que Basilushian furent complètement ahuris devant ce retournement. Comment le garçon a-t-il pu faire ça ?! A cause du jeune homme, le mur de flammes continua sa progression bien qu'il soit atténué à cause des actions exercées par les deux protagonistes. Eden porta alors son regard inquiet vers la demoiselle du Vent en espérant qu'elle ait eu le temps de se préparer pour la suite...

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 213

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Jiyuu le Mar 19 Mar 2013 - 13:22

Une fois que les trois démonstrations furent achevées, le vieillard se leva à nouveau, et de la même manière que précédemment, s’adressa aux jeunes gens par la pensée. Il était si frêle et à l’aspect si inoffensif que lorsqu’il ordonna au chien d’attaquer, Jiyuu haussa les sourcils de surprise. Elle ne s’attendait pas du tout à être chargée, et encore moins par une agression d’une telle puissance. Le flux de flammes fusa vers elle avec une rapidité et une amplitude surprenantes. Par réflexe, la demoiselle eut le temps de brandir un petit dôme autour d’elle et de son ami, qui le protégerait du feu qui s’en prendrait de trop près à eux. Cependant, le moyen de défense ne suffirait ni pour mettre à l’abri les deux autres candidats, ni pour contre-attaquer correctement. À ce niveau, la demoiselle, cachée derrière son bouclier, ne pouvait que se laisser engloutir par l’attaque, sans vraiment pouvoir faire quoi que ce soit.

« Fuuuuuuuuuuuu ! »

Jiyuu avait déjà prévenu que son ami était craintif, et il s’appliquait maintenant à le démontrer. Dés que l’attaque fut envoyée dans leur direction, le ballon de baudruche fut prit d’un élan de panique, se cachant derrière sa maitresse en tremblant de tous ses membres. Comme à chaque fois dans ce genre de situation, il était en proie à un grand dilemme : d’un côté, il voulait rentrer dans sa pokéball pour se mettre au chaud et à l’abri, mais de l’autre il refusait de laisser sa maîtresse exposée de la sorte à un tel danger. Ne sachant pas quoi faire, il paniquait dans son dos, traumatisé par le jet de flamme qui visait le duo.

Molly fut la première à lui venir en aide, agissant rapidement pour contrecarrer une partie des flammes dirigées vers la demoiselle. Voyant là une brève échappée, Jiyuu en profita pour reculer sur le pont, s’éloignant de la source des flammes. Elle était la plus vulnérable des candidats face à cet élément, et c’était sans doute pour cette raison que le Windie s’en était prise à elle et Fuusen. Cela dit, son frère ayant possédé un de ses animaux, c’était l’un des rares Pokémon qu’elle pouvait dire vraiment connaître, les autres espèces étant plutôt des « fréquentations ». Le feu était l’élément avec lequel elle avait le plus de familiarité après le vent, et si elle ne le maitrisait pas, cela pourrait sans doute l’aider à trouver un moyen de venir à bout de cet incendie qui semblait ne jamais pouvoir s’éteindre.

Eden essaya alors de poser sa propre protection, ce qui stoppa momentanément le flux en direction de la chevaucheuse du vent. Grâce aux deux autres candidats, elle était temporairement à l’abri, et de ce fait apte à contre-attaquer efficacement. Jiyuu profita alors de cette pause pour rompre son petit bouclier et élaborer rapidement un plan dans sa tête, avant de se retourner pour faire face à son ballon de baudruche frétillant. Elle allait avoir besoin de son aide, et se devait dans tous les cas, en tant que responsable de cet animal, de le calmer, ou au moins, de le mettre à l’abri. Elle commença par le caresser pour essayer de le rassurer, ce qui n’eut que peu d’effet sur l’animal affolé. Prenant sa tête dans ses mains, fixant ses yeux dans les siens, elle lui expliqua son idée, avant de le réconforter autant qu’elle le pouvait, lui répétant que tout se passerait bien, et qu’elle lui faisait confiance pour venir à bout de cette épreuve. De plus, dans son idée, son animal pourrait rester loin du champ de bataille, ce qui lui permettrait de rester plus calme et de se concentrer.

Derrière la demoiselle, des pilonnes de glaces étaient en train de se former, laissant passer par moment des flammes qui vinrent frôler la jeune fille. Il fallait faire vite, la protection de ses camarades se dégradait, mais son ballon n’était toujours pas en état de répondre à quoi que ce soit. Ne bougeant pas, voulant rester stoïque pendant qu’elle continuait à convaincre son ami, la demoiselle finit par donner un coup de vent qui envoya le Baudrive haut dans les airs, bien au-dessus du tout le groupe. L’animal commença par pousser des petits cris d’affolement, puis essaya de se ressaisir en voyant sa dresseuse, en bas, faire face aux jets de feu en dépliant ses éventails. La défense d’Eden était sur le point de s’écrouler, et si l’animal ne faisait rien, Jiyuu allait se retrouver sur les premières lignes de ce feu dévastateur.

Réunissant son courage, l’animal ferma les yeux pour ne pas voir ce qui se tramait en bas, puis exécuta les ordres que lui avait donnés sa maîtresse. Il se mit à lancer des tranches airs aléatoirement dans tous les sens, créant des courants que la demoiselle, en bas, s’empressait de réunir en un seul. Au dessus du groupe, entre les humains et le Pokémon, flottait maintenant une large sphère d’air, créée grâce aux attaques du Baudrive et remit en forme et contrôlée par la Nalcienne. Elle n’aurait pas pu mettre en place cette boule de vent si rapidement si ce n’avait pas été pour l’aide de son ami.

Dès que la défense d’Eden tomba, la chevaucheuse du vent bondit haut dans le ciel, se levant à la hauteur de son compagnon, aidé par les courants d’air. Fuusen en profita pour s’accrocher à son bras, rassuré d’une certaine manière d’être à nouveau réuni avec sa maîtresse. Sans attendre, voyant les flammes déferler vers ses alliés le long du pont, Jiyuu joignit ses mains, collant ses éventails l’un à l’autre, avant de donner un puissant coup dans sa boule de vent, comme un batteur au baseball. Poussée par cette impulsion, la sphère fendit droit sur le Pokémon responsable de se déluge.

Jiyuu avait vite compris, vu l’ampleur des flammes, que s’en prendre à elles directement aurait été de la folie, en tout cas pour elle. Elle ne possédait aucune résistance, et ne pouvait pas espérer venir à bout de ce flot interminable. De ce fait, elle avait décidé de charger directement la source. Elle n’aimait pas s’en prendre à des êtres vivants de la sorte, mais dans ce cas, elle n’avait eut que très peu d’option. Son attaque avait pour but de déstabiliser l’animal, pour au mieux lui faire arrêter son attaque, ou au pire l’affaiblir afin que les deux autres, en bas, reprennent le dessus sur l’animal. Son globe était grand et concentré, et fusait maintenant vers le chien, qui devrait stopper son flux s’il voulait l’esquiver, ou serait forcé de le faire si son maitre lui ordonnait de garder sa position.

La fille du vent atterrit entre Molly et Eden, en position de défense, prête cette fois à faire jouer son grade fraîchement reçu si elle le devait, sans se laisser avoir par la surprise. Elle savait qu’on ne testait pas ici sa capacité à se défendre, mais elle refusait de laisser cette épreuve devenir une conflagration où certains risquaient d’en ressortir meurtris. Avec Fuusen toujours tremblant et accroché à son bras, la fille se tenait prête à agir si le besoin s’en faisait sentir.

_________________
- I am the master of my fate : I am the captain of my soul -
~ Spirit Master ~




avatar
Jiyuu
Informations
Nombre de messages : 121

Fiche de personnage
Points: 76
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Ninj le Mar 19 Mar 2013 - 22:51

Discrètement, le jeune homme sur le côté s’était légèrement rapproché des participants. Les jambes fléchies, il s’apprêtait à intervenir au moindre problème pour éviter que ses élèves ne soient blessés par l’attaque qu’il avait lui-même amplifiée. Heureusement, il n’eut pas à le faire.

Molly et son Ponyta intervinrent en premiers, encaissant la majorité de l’attaque grâce à leur affinité par rapport à l’élément du canidé. Ninj nota son excellente réactivité, ainsi que la façon dont elle s’était approprié les flammes de son adversaire pour renforcer son propre Pokémon. Efficace… très efficace. En fait, suite à ses deux prestations, Molly n’avait plus grand-chose à montrer. Ninj allait donc lui préparer un petit test personnel pour la suite, plus pour lui permettre de se perfectionner que pour valider son épreuve.

Eden, quand à lui, avait encore beaucoup à apprendre. Mais contrairement à l’impression de faiblesse presque ratée qu’avaient donnée ses deux prestations, Ninj était loin de le considérer comme étant un mauvais amplificateur. Il n’avait pas besoin de plus de pratique pour passer cette épreuve : ses amplifications étaient correctes, même s’il était loin du niveau des deux autres. Mais il lui manquait une autre qualité importante pour réussir à obtenir un meilleur résultat…

Jiyuu, bien que ciblée par l’attaque, fut la dernière à réagir. Evidemment, Ninj mit immédiatement cette lenteur sur le compte du petit trouillard qui l’accompagnait. Et finalement, la réaction de Jiyuu fut exactement celle qu’il espérait d’un bon amplificateur. Elle avait pris le temps de calmer son compagnon, de l’aider à se remettre de ses émotions et de le soutenir plutôt que de le forcer à réagir immédiatement pour pouvoir amplifier son attaque, au risque de le voir se blesser. Elle aussi avait montré bien des choses en seulement deux petits tests…

Finalement, Ninj était satisfait de sa méthode. Surtout que Lou était excessivement désagréable sous cette forme de vieillard aigri, les pauvres élèves devaient presque être sur leurs gardes à présent… enfin, ce n’était qu’une épreuve, pas un combat, et ce petit manège avait assez duré.

La sphère de Jiyuu surprit le pauvre chiot qui n’avait pas envisagé une contre-attaque. Pris de panique par cette épreuve qui tournait à l’affrontement, il fit un bond de côté pour éviter la majorité du souffle et contre-attaquer. Mais à l’instant où il allait rouvrir la gueule pour cracher son torrent de flammes, l’homme à la chevelure bleu s’interposa en posant une main sur le museau de son Pokémon.


« Bien, ça suffira pour cette partie. », Dit simplement le jeune homme.

Immédiatement, l’animal redevint aussi doux et amical qu’auparavant, et le vieillard retourna s’asseoir sans un mot. La véritable épreuve commençait, et le véritable examinateur prenait enfin place. Le changement fut radical : contrairement au vieillard, Ninj semblait être quelqu’un de tout à fait normal. De plus, il était souriant… et il parlait normalement. Toutefois, tout le monde put remarquer qu’une de ses mains était encore fumante, trahissant que l’amplification de l’Arcanin venait de lui. Mais ça ne semblait pas l’inquiéter : au contraire, il reprit gaiement pour féliciter ses élèves :


« Tout d’abord, félicitation à tous les trois pour cette première partie. Désolé de vous avoir laissés entre les mains de mon assistant, mais j’avais besoin de tester vos réactions pour pouvoir vous soumettre à votre dernière épreuve. Bref… je suis Ninj, votre examinateur officiel. »

Au moins, à présent, les choses étaient claires. Enfin, sauf pour le vieillard derrière qui souffla au mot "assistant"… mais il n’avait plus à intervenir sur la suite de cette épreuve. Maintenant, l’heure de la dernière étape était venue.

« Je vais maintenant vous donner un dernier test chacun à passer pour conclure cette épreuve, et valider votre grade d’amplificateur. Ce test sera individuel, donc n’intervenez pas pour les autre, et il concernera un point sur lequel j’aimerais que vous vous concentriez. »

Pour le moment, la consigne était plutôt vague, mais Ninj comptait expliquer à chacun ce qu’il devait faire précisément. Il commença par se rapprocher de Jiyuu et lui demanda de s’approcher du bord du pont. Sur la rambarde de glace qui empêchait les gens de basculer par-dessus-bord, Ninj déposa un morceau de glace grossièrement sphérique.

« Jiyuu... Tes deux premières amplifications étaient impressionnantes. Le vent n’est pas ma spécialité, mais je peux déjà te dire que tu es suffisamment proche de ton élément pour en amplifier n’importe quelle source. Pour terminer cette épreuve, j’aimerais que tu te concentres sur un travail de précision, et que tu essayes d’amplifier l’attaque de ton Pokémon de façon à ce que sa puissance soit concentrée en un seul point. Essaye de rendre cette attaque tranchante pour tailler le haut de ce morceau de glace jusqu’à le rendre plat, sans en abimer l’autre moitié. »

Ce n’était pas facile, il en était conscient. Mais suite à ses démonstrations précédente, ça valait le coup de lui demander quelque chose d’aussi compliqué.
Après avoir expliqué à Jiyuu son épreuve, Ninj se tourna vers Eden. Cette fois-ci, il demanda simplement à son Arcanin de le suivre pour se placer face à l’élève.


« Eden… tu veux devenir alchimiste, n’est-ce pas ? Tu sais, l’alchimie est une science presque oubliée qui permet d’incroyables opportunités… D’après ce que tu as montré, tu es déjà doué pour agir sur les formes, et tu sembles même capable de changer l’eau en glace sans vraiment le vouloir : ce n’est pas forcément donné à tout le monde. Par contre, tu manques de confiance en toi. J’aimerais donc que tu me montres que tu es capable d’avoir confiance en toi, en ce que tu penses, et en ce que tu souhaites devenir. Je vais commencer par faire passer son test à Molly. Quand je reviendrai, je te demanderai d’essayer d’agir sur cet Arcanin pour lui permettre d’attaquer à l’aide de l’eau. »

Une demande inattendue… mais là encore, elle suivait simplement l’idée que l’examinateur avait d’Eden. S’il avait suffisamment confiance en lui, il passerait cette épreuve sans aucune difficulté.
Il se tourna ensuite vers Molly, et lui demanda de tendre ses mains, paumes ouvertes. Lentement, il posa ses mains sur celle de l’élève et commença à utiliser ses capacités d’amplificateur sur la main gauche de Molly.


« Pour ta part, tu nous as fait deux magnifiques démonstrations de force. Etant donné que je n’ai aucun doute sur tes compétences, j’aimerais te proposer autre chose durant cette étape. Comme tu le sens, j’essaye de te renforcer d’une certaine puissance. Je vais te demander de ressentir cette puissance, et d’essayer de savoir quel niveau d’énergie j’utilise pour me transmettre en retour exactement la même force de ton autre main. Evidemment, je ferai varier la puissance au cours du temps, et je te guiderai tout au long pour te dire si tu t’en approche ou si tu t’en éloignes. »

L’épreuve de Molly avait déjà commencée. Souriant, Ninj testa Molly de cette façon durant plusieurs minutes pour constater son avancement.


Spoiler:

But des prochains posts :
-> Chacun a sa consigne.

Ordre des prochains posts :
-> Molly
-> Eden
-> Jiyuu
-> Ninj

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Molly Hale le Mer 20 Mar 2013 - 11:44

Si Molly avait été la plus rapide à intervenir sur la vague de flammes qui avait déferlé sur la Nalcienne, elle n’était cependant pas en mesure de contenir toute l’attaque. Mais heureusement, le Mizuhanien était là pour la soutenir, et il entreprit d’utiliser sa maîtrise sur l’eau qui serpentait paresseusement sous le pont où se déroulait l’épreuve. Grâce à Basilushian, il parvint à créer une sphère aqueuse, mais elle se dissipa bien trop vite, victime d’un débordement d’Eden quant à son pouvoir sur son élément. En effet, il changea l’eau en glace, ce qui amoindrit la portée de son action. Mais peu importait : il avait fait gagner un peu de temps à la cible de l’attaque, et c’était visiblement tout ce dont elle avait besoin pour rassurer son Baudrive en proie à la panique la plus totale. Finalement, elle réussit à coopérer avec Fuusen pour créer une énorme boule d’air, qu’elle envoya avec force sur l’Arcanin responsable de toute cette agitation. La pauvre bête, qui ne semblait pas réellement vouloir se battre de cette façon, fut forcée de s’écarter, interrompant ainsi son flux brûlant, mais avant même d’avoir pu recommencer à le balancer sur les trois candidats, le jeune homme qui se tenait immobile derrière les deux vieillards intervint enfin et, d’une main posée sur le museau du canidé (très certainement le sien, en fait), fit cesser le duel.  

Le voilà donc enfin, le fameux examinateur, songea Molly lorsqu’il se présenta. Elle inclina poliment la tête en guise de salut, tandis qu’elle enregistrait dans un coin de sa mémoire le nom du Flamenois. Elle avait l’impression de l’avoir entendu quelque part, mais où ? Après tout, s’il venait du pays du Feu, il n’était pas impossible que la fille d’Alpha le connaisse de nom, ou de vue. Elle faisait partie de la vieille noblesse de la nation enflammée, et sa famille comptait de nombreux dompteurs, archéologues et chercheurs dans ses rangs. S’il était affilié à l’un de ces trois métiers, rien d’étonnant, donc, à ce que ce patronyme lui dise quelque chose.

Lorsqu’il expliqua que l’épreuve entrait dans sa dernière phase, Molly leva les sourcils, ne cachant pas sa surprise. Quoi, déjà ? C’était court… Mais bon, après y avoir réfléchi quelques secondes, la jeune femme se dit qu’après tout, il n’y avait pas besoin de tests superflus pour « gonfler » la durée de l’évaluation. S’il estimait que ce que les candidats avaient montré était suffisant, il n’y avait pas de raison pour le contredire. En revanche, elle hocha doucement la tête à l’annonce d’un examen individuel, approuvant complètement la démarche de Ninj. En effet, les trois challengers étaient issus de trois pays différents, ce qui signifiait qu’ils maniaient tous un pouvoir radicalement opposé à ceux de leurs partenaires. Si l’eau était réputée calme mais furieuse si on la déchaînait, le vent, lui, avait ce caractère insaisissable et « spirituel » qu’avait parfaitement dépeint la fille aux cheveux blancs. Le feu, quant à lui, ardent et colérique, était souvent associé à la destruction et au carnage, mais Molly avait à cœur de prouver qu’il pouvait aussi être modéré et apaisant, afin de réchauffer les âmes et les gens, au lieu de tout faire pour les briser.
De plus, hormis les différences primaires entre les trois forces de la nature, il y avait aussi une chose majeure à prendre en compte, à savoir la personnalité de ceux qui empruntaient leur puissance aux éléments. Le passé, les rencontres, les interactions, la philosophie de vie, les objectifs et les rêves, tout ceci créait une alchimie complexe et bigarrée avec laquelle Ninj avait à composer pour évaluer ses élèves. Après avoir choisi de les faire travailler ensemble, le Flamenois avait décidé de les tester séparément. C’était, somme toute, la meilleure chose à faire, surtout après avoir considéré la nature de l’épreuve. Il ne s’agissait pas là de montrer la force pure qui était, pour le coup, commune aux trois pouvoirs, mais de prouver, au contraire, que chacune d’entre elles avait sa subtilité.

Molly fut confortée dans son jugement par les explications de Ninj, qui demanda à Jiyuu de faire une démonstration de son sens de la précision, avec un bloc de glace. L’exercice imposé à Eden sembla le troubler un peu, tout autant que la fille des Hale, qui s’interrogea sur la façon d’amener un Pokémon lié au feu à utiliser des capacités qu’il détestait en temps normal. Mais elle n’avait pas le temps de se lancer dans des hypothèses pourtant fort intéressantes à élaborer : déjà, son examinateur avançait vers elle, en la priant de tendre ses mains, paumes vers le ciel. Docile, et après avoir rangé son fouet à plaques à sa place, elle s’exécuta, non sans une mine intriguée. Tandis que Tamekyn, ayant retrouvé sa liberté de mouvement, se rapprochait de sa Dompteuse pour observer la scène, le Flamenois complimentait la jeune femme, qui rougit légèrement, avant de répondre à son sourire. Pour autant, elle n’occultait pas la puissance que Ninj déversait dans sa paume gauche, et elle comprit, d’après sa consigne, qu’il fallait qu’elle restitue la même quantité de feu à l’état d’énergie pure dans sa main droite. En acquiesçant, Molly regarda vers l’endroit où sa paume avait le statut de receveur, avant de laisser son propre pouvoir enflammer sa paume droite, le donneur. Mais l’expression grimaçante de son examinateur l’informa qu’elle en envoyait trop, et aussitôt, elle fit diminuer le flux brûlant, réduisant presque à néant la circulation de pouvoir entre leurs deux paumes. Elle réfléchit ensuite un instant, inspirant un grand coup, afin de mieux se concentrer et de cerner exactement la nature de son test.

C’était un véritable jeu d’équilibre, et c’était sans doute l’une des choses les plus difficiles à réaliser, selon Molly, elle qui était passée du bonheur absolu au chagrin et au désespoir sans fond. Mais sans ses expériences plus ou moins douloureuses, elle n’aurait sans doute pas été en mesure de saisir vraiment ce qu’elle devait faire. L’exercice correspondait, en gros, à la voie qu’elle s’efforçait désormais de suivre. Balance. Mesure. Modération. Ni trop d’espoir, ni trop de défaitisme. Juste un but, une lumière, au loin, qui brillait doucement, à la fois pour l’encourager et pour la prévenir des dangers. Et de petites flammes, tout autour d’elle, qui la soutenaient dans son voyage. Elles étaient… Ses garde-fous. Ses protecteurs. Sa famille. Ses amis. Ce pour quoi elle s’était toujours battue, et se battrait encore et encore, sans déranger le monde dans lequel ils évoluaient… En harmonie avec le reste des gens. En paix avec la nature… Et avec elle-même.

La jeune noble, qui avait fermé les yeux, les rouvrit avec lenteur, posant son regard d’azur sur le visage de son maître temporaire, éclairés d’une lueur nouvelle. Lentement, elle fit augmenter le courant chaud dans sa paume droite, le calquant peu à peu sur celui qu’elle recevait dans la gauche. Mais alors qu’elle touchait au but, Ninj fit varier la puissance de son propre pouvoir, forçant la Flamenoise à faire de même. Le test était plutôt difficile, mais réellement utile et enrichissant, et Molly continua à suivre le flux qu’elle accueillait pour restituer la même quantité de l’autre côté. Parfois, l’examinateur lâchait un « c’est bien, continue », faisait oui de la tête ou, au contraire, prenait une expression renfrognée pour indiquer qu’elle s’éloignait. Plusieurs fois, elle sentit sa volonté vaciller, mais elle tint bon, repensant à tout ce qu’elle avait vécu jusque-là, à ses Pokémon, qui étaient là pour elle, et à l’endroit où elle se trouvait aujourd’hui. Non, elle ne pouvait pas abandonner, après tout ce qu’ils avaient traversé. Elle n’en avait pas le droit… Et lorsqu’elle croisa le regard indéchiffrable de la Grahyena qui l’accompagnait depuis la tragédie qui avait brisé leur vie, elle sut qu’Hecate ne lui pardonnerait pas d’avoir baissé les bras. Leurs existences étaient liées à jamais, et seraient désormais influencées par les actes que l’une ferait, peu importe que l’autre le veuille ou non. En fait… C’était exactement comme l’exercice imposé par Ninj. Un jeu d’équilibre et de modération, dont la vie serait la balance, implacable juge des deux êtres situés chacun sur un plateau.

La louve noire, à l’écart du groupe, fit un pas vers Molly, sans détourner les yeux de « son » humaine, comme pour lui dire de faire attention à ce qu’elle faisait. Tout autant amusée par son comportement que touchée par son regard, la fille d’Alpha sourit à Ninj, collant à présent parfaitement aux changements et aux fluctuations de puissance qu’il faisait faire à son élève. Elle était tout à fait sérieuse, mais elle prenait plaisir à calquer les variations de chaleur émanant de sa main droite sur les modifications capricieuses que subissait sa main gauche. Non, vraiment, elle ne regrettait pas d’avoir demandé à passer cette épreuve… Et, tout en poursuivant l’exercice, elle songea à ce que dirait son examinateur, s’il savait combien cette évaluation, et plus particulièrement le test personnel, avaient été bénéfiques à la jeune noble…


[Je précise que j’ai eu l’accord de Ninj pour le faire agir et parler. En même temps, je voyais mal comment faire sans, donc bon… ^^]

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Eden Sovial le Jeu 21 Mar 2013 - 19:59

Malgré une grande différence de niveau entre les apprentis et l'amplification de la déferlante attaque feu de l'Arcanin, ils parvinrent à mettre fin au combat de façon plutôt calme. Aucun des participants ne furent blessés, ni même la créature, ils avaient su mettre fin à cette épreuve inattendue. Bien qu'ils restèrent sur leur garde, en prévention d'une nouvelle attaque de la même ampleur, une voix brisa le silence soudainement installé sur le pont après la parade de Jiyuu.. Le jeune homme aux cheveux bleus, jusque là semblant n'être qu'un simple spectateur, se distingua des deux vieilles personnes toujours assises sur leur banc. Il se présenta alors sous le nom de Ninj, examinateur officiel de l'épreuve d'amplification élémentale. Sa fine silhouette contrastait énormément avec celle du vieil homme qui jusque là n'avait fait que regarder sans grand intérêt l'épreuve des trois jeunes. Il n'avait guère donné l'impression que jusqu'ici, l'épreuve l'intéressait plus que ça. Sa voix grave et monotone donnait plus l'impression d'une contrainte que d'assister à une évaluation d'apprentis... Mais qu'importe car cela annonçait forcément quelque chose de bien plus fort et puissant comme épreuve. Pouvait-on dire que l'épreuve allait commencer maintenant après leurs prestations ?

Ninj était un homme fort chaleureux et sa voix sembla donner courage pour les derniers efforts qu'ils allaient devoir démontrer pour valider l'épreuve et leur futur titre. Il ne manqua pas de les féliciter pour leurs prestations et réflexes apportés jusque là. Enfin des compliments ! Puis Il continua sur sa lancée, annonçant qu'il donnerait à chacun une dernière épreuve individuelle. Visiblement, celle-ci demandera énormément de concentration et de maîtrise de soi. L'examinateur officiel se dirigea dans un premier temps vers Jiyuu, sûrement en train de lui expliquer sa prochaine étape. Eden resta à sa place mais ne manqua pas de remercier l'Hypocéan de son aide bien que sa dernière attaque ait failli blesser la demoiselle du vent. Il regarda ses mains et essaya de comprendre ce qu'il s'était passé : pourtant lui qui semblait maîtriser son élément, avait perdu la face... Peut-être n'était-il pas fait pour ça. Non ce n'était pas le moment de perdre espoir, l'épreuve n'était pas encore terminée ! Lorsqu'il redressa sa tête, Ninj était en face de lui avec son Arcanin à ses côtés. Le jeune homme recula d'un pas surpris que ce soit à son tour !

Il s'adressa calmement à lui en commençant par insister sur le fait que l'alchimie, le métier dont Eden avait envie de faire était une science presque oubliée depuis. Le blondinet avait eu vent de ça, d'ailleurs, ses parents l'avaient sermonné sur ça mais le jeune élémentaliste s'en fichait royalement. Il s'était fixé un but à accomplir, il devait y parvenir. Il le félicita par ailleurs sur sa capacité à agir sur les formes avec son élément et sur le fait qu'il soit capable de changer l'eau en glace, bien que ce dernier cas ne soit pas voulu. Cependant, ce qui découragea le blondinet était la suite : il n'avait clairement pas confiance en lui et pourtant Ninj avait dans l'espoir qu'il en soit capable. Mais comment changer une personne en si peu de temps ? Eden se connaissait quand même, c'était là son principal défaut, à savoir le manque de confiance en soi, la timidité et le fait qu'il cherche trop compliquer. Malgré ça, l'épreuve d'Eden fut donnée : l'examinateur voulait qu'il utilise ses connaissances pour permettre à son Pokémon feu d'attaquer avec l'eau. Sans dire un mot de plus, il s'en alla vers Molly. Eden croisa ses bras tout en écoutant son discours et finalement, voulut intervenir quand il entendit sa fameuse épreuve individuelle ! C'était une blague, non ?

Eden se retrouva alors seul face au canidé, la créature étant devenue calme et docile, elle attendait juste que le jeune homme trouve une solution pour lui permettre de maîtriser l'eau. C'était là une chose un peu... compliquée faut le dire. Mais impossible de retourner en arrière, l'épreuve était posée et Ninj parti. Mais ce n'était pas le moment de flancher, il se mit alors à tourner autour du chien essayant de trouver une réponse. Il ne s'était sûrement pas attendu à ça. Puis il se détacha quelques instants des deux Pokémon et regarda autour de lui. Comment faire ? Comment faire... rien ne venait à son esprit, il y avait sûrement un truc ! C'était normalement impossible et... En se retournant, il vit l'Arcanin et Basilushian complètement éloignés l'un de l'autre. Pourquoi un tel comportement alors que le combat était terminé ? Ah mais oui ! L'eau et feu ne se complètent pas ! Ils se méprisent ! Il frappa alors le poing droit dans sa main gauche. Comment pouvait-il oublier les bases du monde ? Ce garçon était vraiment trop stressé, il devait vraiment se poser et analyser calmement ! Il retourna alors près du chien souriant. Peut-être que s'il avait été de l'affinité terre, oui Eden aurait pu essayer quelque chose mais là, ce n'était clairement pas compatible. Il osa poser sa main sur la fourrure du canidé et le caressa. Au début, il en avait peur car c'était la première fois qu'il rencontrait un vrai Arcanin mais sa précédente attaque l'avait un peu bouleversé quand même. Mais ça, ce n'était que des préjugés infondés. Il n'avait fait qu'obéir aux ordres de son dresseur.

« Je suis désolé mais je ne pourrais exécuter la requête que ton maître m'a imposée comme épreuve. Nous ne sommes pas du même élément ou bien assez proches pour que je puisse te permettre d'attaquer avec de l'eau. Et puis, c'est complètement idiot de vouloir faire quelque chose qui est contre nature, non ? »

Il continua ses caresses appréciant la douce fourrure. Tant pis si l'examinateur attendait quelque chose de concret, Eden n'avait pas envie de blesser l'Arcanin en utilisant son élément car après ces deux prestations, il était un peu épuisé, il n'avait encore jamais autant déployé son don et sa maîtrise de l'eau semblait avoir quelques défauts. Évidemment puisqu'il n'avait pas confiance en lui ! Bon, il était temps de laisser derrière soi les brimades enfantiles et penser comme un adulte ! Cette épreuve, il aurait très bien pu la passer seul et ne pas la réussir vu qu'il n'avait pas de Pokémon de son affinité. D'ailleurs il faudra qu'il remercie Molly de lui avoir prêté son Hypocéan pendant l'épreuve. Car sans son aide, il ne serait parvenu à rien et que sûrement, il n'aurait même pas pu passer l'examen. Le fier animal des mers se laissa à son tour caresser par la main du jeune homme. Mais comment expliquer ça à l'examinateur ?

« Mais comment faire pour argumenter mes propos ? Je ne peux pas dire tout simplement, « non je ne peux pas faire ça, c'est impossible ! »... »

Le blond croisa ses bras et essaya de trouver des arguments sous le regard de l'Hypocéan et de l'Arcanin. C'était une épreuve après tout, il devait forcément attendre beaucoup plus qu'un simple non. Mais d'un côté, cet examinateur savait pertinemment que le feu et l'eau s'opposent alors pourquoi argumenter quelque chose qui est vrai et clairement fondé ? Et là, Eden se prenait la tête sûrement pour un rien...

« Non je peux pas ! » finit-il par éclater

C'était là sa limite, il n'en pouvait plus de réfléchir et cela ne rimait à rien de faire ça. Il aurait pu feinter un truc avec la glace mais il ne maîtrisait pas encore ce pouvoir alors à quoi bon faire joujou avec un être vivant juste pour expérimenter ça ?! Il était humain quand même... Mais il y avait un truc important derrière, ça il en donnerait sa main à couper ! Façon de parler...

_________________
avatar
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 213

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Amplificateur [Molly / Eden / Jiyuu]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum