[ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Sam 20 Juil 2013 - 14:56

La Cryptero sembla se désintéresser de son opposante un moment, pour se tourner vers la maîtresse de la renarde. Celle-ci la regarda sans broncher, assumant ses pensées en regardant la bête en face. Elle avait oublié un instant que les Pokémon de ce type pouvaient rentrer dans les consciences des autres êtres vivants même quand ces derniers n’étaient pas consentant, ce qui répugnait la princesse. C’était ce quelle jugeait comme étant de la « domination facile », la marque des gens faibles. Cependant, la princesse s’efforça d’essayer de faire le vide dans son esprit, ne souhaitant pas dévoiler ses avis à ces personnes qui ne méritaient pas de les connaître. Même Saphir ne connaissaient pas ses raisonnements, et c’était cela qui faisait la force de la championne : personne ne savait réellement ce qu’elle avait derrière la tête, ce qui lui permettait de manipuler tout le monde à sa guise.

La brunette se concentrait donc sur un point imaginaire au loin dans son champ de vision, pour cacher ses jugements. En même temps, elle n’arrêtait pas de soutenir le regard de la Pokémon, refusant de céder à cette dernière. Mais sa réaction fut pour le moins inattendue : la puissante bête n'arrivait pas à lire en elle, selon ses dires. Pour une fois, on pouvait voir apparaître une légère moue de surprise sur le visage de la beauté alors que ses sourcils s’élevèrent faiblement sur son front. Était-ce sa parade qui troublait à se point l’animal ? Elle en doutait un peu, c’était une réaction que la puissante bête aurait pu facilement prédire et contrer, si elle était vraiment aussi forte que ce qu’elle le clamait. Sa parade d’intimidation ne fit toujours pas broncher la demoiselle, qui cherchait encore à comprendre. Finalement, cette Cryptero était sans doute encore plus frêle que ce que l'humaine avait pensé d’elle au départ.

Elle disparu subitement, laissant soudainement place à une boule de poils brune qui fusait vers la princesse. Celle-ci eut à peine le temps d’ouvrir la bouche de surprise et de dépiler ses bras dans mouvement de défense, cherchant par reflexe à utiliser sa maîtrise sur l’eau pour se défendre. Mais il n’y avait pas de liquide à sa portée, à part la toute petite flaque laissée par l’Evoli trempée. De toute façon, il était déjà trop tard pour intervenir : l'animal avait beaucoup trop de vitesse pour s’arrêter dans son saut, et la femme n’avait pas le temps de mettre au point une riposte. La collision semblait fatale, jusqu’à ce qu’un subit flash bleu bondisse devant la championne en grognant, attrapant au vol la renarde par la peau du coup. La Chaglam de la championne atterrît gracieusement non loin de la dresseuse, la brute dans la gueule.

« Merci Saphir, » murmura la Mizuhanienne avec un petit sourire.

Le chat lui répondit avec un hochement de tête. Givre, elle, se mit à se débattre de toutes ses forces, voulant se libérer de l’emprise que son ainée avait sur elle. Finalement, Saphir la laissa tomber au sol, puis lui grogna dessus, cherchant à la mettre en garde, afin qu’elle se rende compte des conséquences qu’aurait pu avoir son acte irréfléchi. En réponse, la petite poussa un cri strident en montrant les dents, se rebellant comme l’aurait fait une adolescente contre sa mère. Cette pimbêche de chat se mêlait toujours des affaires des autres, sans que personne ne lui demande rien. Là, c’était son combat, et elle comptait le mener à sa façon, peut importe ce l’avis des autres. Son ennemie la provoquait à nouveau, et ce n’était pas cette fausse adulte qui allait l’empêcher de répondre comme elle l’entendait. Laissant Saphir derrière, elle se redirigea vers la Cryptero réagissant à l'appel de celle-ci.

Pendant ce temps, Soriu s’était rapproché de la femme qui ne s’occupait pas de lui, observant la querelle entre les Pokémon de son équipe. Elle ne prit même pas la peine de réagir quand il s’adressa à elle, ne souhaitant pas commenter ce point. Certes, Givre agissait à sa guise, mais cela elle l’avait prévu et s’y était préparé. En revanche, l’homme aurait du dès le départ rappeler son animal, qui n’était pas du tout le partenaire adéquat pour entraîner la jeune immature. Elle aurait du le prédire que tout cela allait dégénérer, et ne pas faire confiance à cet insouciant pour lui filer ce coup de main. Il fallait croire que cet homme n'était vraiment d’aucune utilité pour la démone.

Cependant, elle ne put s’empêcher de détourner la tête et d’écarquiller légèrement les yeux lorsqu’il éleva la voix contre la Cryptero. Ce n’était pas tant la réaction en elle-même, car il était presque normal de faire ce genre de rappel à l’ordre lorsque des soucis de la sorte se présentaient ; après tout, c’était à lui de s’assurer que son équipe ne sème pas le chaos autour d’elle. En revanche, le fait qu’il est utilisé son prénom la perturbait davantage ; il était rare quand les gens parlent ou s’adressent à elle de la sorte ; en général, ils ajoutaient un préfixe ou suffixe à son nom, ou ne l'utilisaient pas du tout. Seuls les membres de sa famille l’employaient de la sorte, et encore. Soriu se pensait-il donc si proche de la princesse pour la dénommer de la sorte ? Ce n’était clairement pas réciproque, mais tant qu’il ne s’adressait pas directement à elle de cette manière, elle ne pouvait lui en vouloir ou le reprendre. L’animal en face lui répondit sèchement, ne semblant pas se calmer du tout. Lehna aurait prit un malin plaisir à répliquer, cependant elle ne voulait pas envenimer les choses, ni tomber dans le jeu de cet être si faible. De plus, Givre s'occupa de venger sa maîtresse, assénant enfin un violent coup de boule à son adversaire.

Mais son acte eut pour effet d’énerver davantage la furie déjà bien échauffée, qui se mit à préparer une contre-attaque beaucoup plus puissante que celles qu’elle avait effectuées jusqu’à maintenant. La petite rebelle regarda la préparation un instant, puis jugea que ce n’était pas une raison pour changer une stratégie qui avait enfin portée ses fruits. Elle se mit à foncer vers la Pokémon similoiseau, allant à la rencontre de l’attaque mortelle, respectant son statut de brute immature. Voyant cela, sa maîtresse ne put s’empêcher d’intervenir, ou plutôt, de tenter de stopper son animal dans sa folle course vers l’autodestruction.

« Givre ça suffit ! Arrête toi immédiatement ! »

Elle n’eut pas le temps d’en ajouter plus qu’elle sentit une prise se refermer sur son bras avant de la tirer en avant, la déstabilisant. Soriu l’avait rapproché de lui sans qu’elle ne lui demande rien, empiétant sa zone d’intimité. Que manigançait-il cet imbécile ? Elle n’eut pas le temps de répondre à sa propre question, préférant se préoccuper des soucis immédiat avant de remédier à celui-ci. Il fallait qu’elle mette la boule de poils en sécurité, ou elle allait y passer. La princesse chercha à se décaler du mur humain formé par l’homme pour lancer d’autres commandes dans l’espoir de trouver quelque chose, mais il était déjà trop tard. L’attaque de la Cryptero avait jailli, lançant un violent courant d’air cinglant vers Givre, qui balaya même les humains restés plus en retrait. Lehna du fermer les yeux pour lutter contre la bourrasque, les ré-ouvrant lorsqu’elle entendit un cri pour le moins singulier.

Le Mustebouee de tout à l’heure avait fusé comme une flèche sur l’Evoli, l’arrêtant dans sa charge en lui fonçant dessus. Les deux firent un magnifique roulé-boulé, au même moment où un subit courant d’air glacé balaya le gymnase. Le Farfuret avait contré le vent puissant avec une de ses propres attaques, dissipant la lame d’air qui devint soudain rien de plus dangereuse qu’une faible brise. L’animal se tenait devant les deux autres emmêlés l’un dans l’autre, son regard pourpre planté dans celle qui avait voulu s’en prendre à plus faible qu’elle.

Derrière lui, Givre se mit à gronder encore plus fort que d’habitude, luttant d’abord contre la loutre pour que celle-ci la relâche puis contre celui qui avait osé interférer. Encore un Pokémon glace ! Ces imbéciles se pensaient-ils vraiment plus fort que tous les autres ? Ils ne cessaient de la ridiculiser et de la rabaisser, mais elle s’était promise qu’un jour, elle leur montrerait sa propre toute puissance et qu’elle les ridiculiserait, lui et les autres de son type. Ce n’était qu’une question de temps, avant qu’elle leur prouve qu’elle était la meilleure, et de loin… Le Pokémon grifacérée ne se retourna même pas pour regarder la grognasse, concentré sur la Cryptero immobile qui se tenait devant lui. Son maître semblait avoir repris le dessus sur la bête, la mettant temporairement hors d’état de nuire. Lehna en profita pour se libérer de l’emprise de l’homme, s’avançant vers les créatures, suivit de Saphir.

« Givre, cela suffit ! Ne penses-tu pas que tu as fait assez de dégâts comme cela ? Tes idioties auraient pu te coûter la vie ! Si ce n’était pas pour ces deux là, tu y serais restée ! »

La championne haussait le ton de sa voix comme elle le faisait rarement. Ce n’était pas dans ses habitudes se réprimander directement de la sorte, préférant la méthode douce de manipulation qu’elle maîtrisait bien mieux. Mais pour l’heure, il lui fallait calmer le jeu rapidement, elle reprendrait cette bonne vieille façon de faire dès que le moment y serait un peu plus propice. En guise de réponse, l’Evoli rugît une dernière fois avant de faire demi-tour et de foncer dehors, fuyant ce lieu. Elle n’aimait pas décamper de la sorte, c’était une forme de lâcheté qui lui déplaisait, mais là c’était devenu juste trop pour elle. Elle voulait rentrer à la maison, retourner là-bas, où personne ne lui disait ce qu’elle devait faire ou à quoi elle devait ressembler…

Lehna la regarda courir, ne cherchant pas à l’arrêter. Elle irait la voir dès qu’elle en aurait fini avec tous les autres, pour lui parler de manière plus calme et posée. Elle en profiterait pour s’excuser aussi, mais pour le moment elle avait d’autres chats à fouetter – façon de parler. Elle se tourna vers les deux blessés, qui semblaient se remettre bien vite de leur bagarre. Il était possible qu’ils aient été assez « soft » l’un avec l’autre finalement, ce qui expliquerait ce rétablissement express. La championne s’agenouilla, puis caressant la tête du Mustebouee, les interpella tous les deux.

« Je vous suis éternellement reconnaissante pour ce que vous avez fait. Sans vous, on allait droit à la catastrophe. »

La loutre s’amusa à bomber le torse de fierté en entendant cette phrase, alors que son camarade se contenta d’incliner légèrement la tête. Puis il lança un coup d’œil à Saphir, avant de fixer la princesse, avec un regard qu’elle reconnu immédiatement.

« Vous… vous avez décidé de rester ici ? » leur demanda-t-elle avec une moue à la fois curieuse et surprise. Elle ne doutait pas de leur décision, cependant c’était inattendu que celle-ci fût prise si rapidement. Elle jeta un regard furtif à la féline à ses côtés, comprenant immédiatement que son attitude de tout à l’heure n’y était pas pour rien. Assimilant les intentions de sa dresseuse, elle avait pris les devant et convaincu d’elle-même le petit groupe. Lehna était très fière d’elle, mais gardait ses félicitations pour plus tard, quand les deux se retrouveraient en privé.

Le noble animal hésita un instant, puis posa une de ses pates sur son torse en guise de réponse, comme un chevalier. L’autre bête était toujours dans son délire précédent, se pavanant comme un paon sans trop comprendre ce qui se passait. La femme leur sourit, hochant la tête tranquillement.

« Vous m’honorez ! » dit-elle avec un sourire. Puis, après les avoir observé un moment, elle reprit la parole. « Vu la vitesse dont tu as fait preuve, cher Mustebouee, je pense que le nom de “Véloce” t’irais à merveille, non ? »

Le Pokémon aquabelette semblait n’en avoir pas grand chose à faire, scrutant le gymnase en recherchant apparemment un endroit pour dormir. Sans chercher plus loin, Lehna sa tourna vers l’autre animal, celui qui était intéressant.

« Quant à toi, je suppose que ton maître t’avait donné un nom auquel tu tenais ? » interrogea-t-elle, ne voulant pas faire de faux pas dans une si bonne lancée. La créature hocha la tête, et la princesse posa une main sur son épaule. « Alors, il est peut-être temps de prendre un nouveau départ. Je sais que rien ne sera jamais comme avant, mais cela ne veut pas dire que l’avenir est condamné. Je ne peux te promettre tout ce que t’as donné ton maître précédent, mais je peux te garantir que je vais au moins essayer. Maintenant, il serait temps de tourner la page et d’avancer, tu ne penses pas… Boréal ? »

Elle avait mit longtemps avant d’introduire le nom auquel elle pensait pour l’animal, le noyant derrière une flopée de mots aussi touchant les uns que les autres. Elle avait compris qu’elle ne pouvait pas annoncer cela directement sans peiner l’animal et donc risquer de le perdre, et avait donc agit en conséquence, le manipulant comme elle le faisait d’ordinaire. Le Pokémon ténébreux la contempla un instant, avant d’esquisser un très léger sourire et de s’incliner à nouveau. Et voilà, elle avait gagné une fois de plus ! C’était presque trop facile. Elle hocha la tête avant de se lever, puis demanda à Saphir si celle-ci voulait bien leur faire la visite des lieux. Les trois quittèrent la pièce au moment où Lehna se retourna pour se concentrer à nouveau sur ses invités, se demandant ce qu’elle allait faire d’eux.


Dernière édition par Lehna le Dim 18 Aoû 2013 - 12:06, édité 1 fois

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 306

Fiche de personnage
Points: 10
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Lun 22 Juil 2013 - 16:03

"Pfiou, j'ai beaucoup de mal à croire ce qui se passe. Vous allez bien, mademoiselle Lehna ? Pas de blessures ? Pas de bobos ?"

Il vérifia brièvement tout cela, la regardant sans rien dire avant de tapoter délicatement le sommet de son crâne comme il le ferait à une enfant. Bon, visiblement, il n'y avait aucun problème. Rien du tout même. C'était parfait ... plus que parfait. Pfiou ! Il la fit quitter ses bras comme elle le désirait avant de se mettre face à la Cryptero. Pendant que Lehna parlait et "baptisait" ses deux compagnons, lui-même s'approchait de la créature ailée, fronçant le sourcil encore valide. Elle allait sévèrement le regretter. Est-ce qu'elle comprenait ? En vue du regard foudroyant qu'elle avait, il ne fallait visiblement pas trop rêver. Il émit un petit rictus de colère avant de dire :

"Cryptero, je te parle. Ou alors, tu préfères que je t'appelle par ton véritable prénom devant des inconnus. Qu'est-ce que tu en penses ? Cela ne me dérangerait pas le moins du monde. Fais attention à qui tu tiens tête."

"Elle a quoi de spécial cette humaine pour que tu la protèges autant hein ? C'est elle qui doit la remplacer ? T'as vraiment de pauvres choix, c'est carrément aberrant. Déjà que tu as voulu que je devienne ton pokémon, c'était quelque chose ... pire que tout même ! Ensuite, t'as voulu connaître mon histoire, ce fut ta seconde plus grosse erreur ... et maintenant, tu fais quoi ? Copain-copine avec cette garce ? Tu rigoles hein ? T'es en train de rigoler, bordel ? BORDEL ! LIBERES-MOI ! Je vais me les farcir ! T'as pas l''air d'avoir compris ?!"

"Un entraînement, rien d'autre. C'est tout."

Grrr. D'accord, d'accord, un entraînement ! Il la libèra juste au moment où les trois pokémon allaient partir, deux d'entre eux se retrouvant subitement paralysés. Le troisième fit quelques pas, comprenant quelque chose clochait avant de se tourner vers la Cryptero. Celle-ci poussa un cri, exultant avant que l'oeil à son sommet ne se mette enfin à bouger. Aussitôt, le Farfuret fut paralysé à son tour, la Cryptero reprenant :

"Alors, comme ça, on interrompt un combat à un contre un pour venir s'immiscer comme si de rien n'était hein ? Et ensuite, on se barre, tout frétillant et joyeux, hein ? Pour qui est-ce que vous prenez vous deux ? Pour la peine, on va y aller sérieusement. Vous ne pourrez pas partir tant que soit votre petit trio n'arrive à me battre soit que je vous écrase tous les trois. Et bien entendu, l'autre pimbêche qui se prend pour une duchesse n'a rien à dire. Les petits nobliaux de son genre peuvent continuer à faire ce qu'ils font de mieux : la fermer et baiser les pieds de ceux qui sont plus puissants qu'eux. Bon ? On commence ?"

"Je te préviens. Si je vois que ça dégénère comme auparavant avec la lame d'air, je m'en mêlerai personnellement. La lame d'air aurait très bien pu tuer cet Evoli si j'avais compris qu'elle n'était pas aussi dangereuse que cela le faisait croire. Heureusement que je suis capable de lire dans tes pensées pour savoir ça."

"Tsss ... La ferme. C'était marrant de voir l'autre gourde s'inquiéter comme une folle et comprendre qu'elle serait incapable de le défendre."

Maintenant qu'il avait ouvert la bouche, l'effet de surprise avait totalement disparu. TSS ! Bon, la gourgandine allait réagir comment maintenant qu'elle savait qu'elle avait pas chercher à tuer son pauvre petit bout de chou hein ? Ouhlala. BON ! Elle vint atterrir en face des trois pokémon. Ils n'avaient pas le choix du combat de toute façon et c'était un parfait entraînement pour eux trois. Avec trois pokémon, elle aurait au moins de quoi tenir la cadence si quelqu'un décidait de la combattre dans un affrontement. Avec seulement l'Evoli, ça aurait été plus difficile et surtout passablement ridicule. Elle déploya ses ailes, menaçante avant qu'une aura cosmique ne se forme autour d'elle. Comme si sa puissance était tirée des étoiles, tout son corps était maintenant rayonnant. Elle semblait plus que sérieuse alors que sa tête se penchait en avant, émettant un craquement sonore avant qu'elle ne dise :

"Vous serez incapables de me battre ... même à trois contre un. Surtout si la gamine Evoli ne change pas de tactique pour se battre. Quant à l'autre chouette, elle ira se taire et voir si ses pokémon valent quelque chose. Car porter des robes et des froufrous ne permettent pas de survivre dans ce monde."

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Dim 18 Aoû 2013 - 12:37

Soriu réglait ses affaires avec sa Pokémon, jusqu’à ce qu’il décide de la libérer du piège qu’il lui avait tendu. Sans attendre plus longtemps, la Cryptéro paralysa les deux nouveaux arrivant de l’équipe de Lehna ainsi que la Chaglam, les empêchant de regagner l’extérieur comme la championne leur avait demandé. Cette dernière fronça les sourcils en écoutant le speech creux de la folle. Elle ne racontait que du vent, hurlant en espérant ainsi se faire entendre, mais n’accomplissant rien de plus. Quand elle parla de reprendre le combat, le Farfuret leva les yeux vers sa nouvelle dresseuse, attendant sa réaction et donc ses ordres.

La femme n’eut pas besoin de réfléchir beaucoup pour parvenir à une décision. D’une part, l’idiote parlait de faire du trois contre un, et il était déjà hors de question que Saphir ne s’engage dans un quelconque combat, surtout après la frayeur que Lehna avait eut lorsqu’elle avait combattu contre Tyla pour obtenir son grade de championne de l’arène d’Arkan. Ensuite, tout le but de cet entraînement était d’enseigner quelques leçons à Givre, qui avait fui les lieux. La princesse n’avait donc plus aucun intérêt à accepter les demandes de l’animal, et elle refusait de prendre le risque d’envoyer ses deux nouvelles recrues à l’attaque de la sorte, alors que celles-ci venaient à peine d’accepter de rester avec elle, sans pour autant assurer encore qu’ils lui obéiraient. Il y avait trop de dangers à répondre à l’appel de cette femelle, et même si cette dernière ne lui demanda pas son avis, la femme planta son regard dans le sien, avant de l’énoncer très clairement.

« Non, cette session d’entraînement est terminée. On l’avait mise en place pour aider Givre, qui n’est plus ici, et nous n’avons donc plus aucun intérêt à la poursuivre. » Elle fit une courte pause, avant de reprendre. « Maintenant, si vous pouviez me faire le plaisir de partir, il me reste beaucoup de choses à régler. »

Elle s’adressait plutôt à la Cryptero qu’à Soriu, lui demandant ainsi de bien vouloir retourner dans sa prison sphérique. La présence de l’humain dans son arène ne la dérangeait pas, après tout cette dernière était ouverte au public et elle n’avait pas de raison de le mettre directement à la porte. En revanche, la Pokémon, elle, semait les ennuis et Lehna était inquiète qu’elle n’agisse encore n’importe comment dès qu’elle aurait le dos tourné pour retourner s’occuper de ses affaires.

D’ailleurs, elle voulait se dépêcher de retrouver la petite renarde, afin de s’excuser et de parler avec elle de ce qui s’était passé. Elle n’avait pas envie de faire traîner ou de reporter davantage cette histoire ; elle craignait que plus le temps passait, plus Givre aurait envie de quitter le commandement de la princesse, ce qui signifierait la perte d’une recrue de choix, si elle arrivait à être domptée.

D’un signe de tête, Lehna invita les trois Pokémon interrompu dans leur marche à sortir, afin qu’ils puissent profiter des infrastructures de l’arène, comme prévu. Saphir avait l’air méfiante, ne souhaitant apparemment pas laisser sa maîtresse seule avec un être aussi dangereux. Elle lui fit cependant confiance, et sortit lentement de la pièce pour regagner le jardin, laissant bien la porte ouverte derrière elle, afin de pouvoir rappliquer rapidement en cas de besoin et laisser sa dresseuse avoir accès à l’eau coulant dans le ruisseau qui faisait le tour du bâtiment, au cas où celle-ci en aurait besoin.



[Dééééésolée pour le délai, et pour si court aussi  Sad]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 306

Fiche de personnage
Points: 10
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Ven 30 Aoû 2013 - 20:29

[C'est pas la taille qui compte. Smile]

"Te faire le plaisir ? Tu es en train de rire, n'est-ce pas ?"

La Cryptero eut un sourire mauvais avant de se mettre en position, se téléportant autour de Lehna et de ses pokémon. En fait, elle attendit que les pokémons soient sortis avant de refermer violemment la porte derrière eux, empêchant quiconque d'entrer et de sortir. Elle se plaça face à Lehna, sa gueule à quelques centimètres de celle de la jeune femme aux cheveux bruns. Elle éclata d'un rire tonitruant, déclarant :

"Et maintenant, petite puce ? Qu'est-ce que tu comptes faire hein ?"

"Cryptero, tu deviens lourde et agaçante, je tiens à te le dire. Il vaut mieux que tu arrêtes cela ... dès maintenant, sinon, je risquerai de me fâcher." murmura calmement le jeune homme borgne en fixant sa pokémon. Celle-ci pesta, s'écriant aussitôt avec colère et rage en sa direction :

"NON ! Je ne me laisserai pas faire ! Pas par celle-ci ! Il ne faut même pas rêver ! Cette garce mérite juste que je m'occupe de sa face ! Reste en retrait et je ne te ferai aucun mal, Soriu ! Les autres peuvent bien disparaître puisqu'ils ne méritent pas de vivre ! HAHAHA ! Je vais ... les exterminer, tout simplement. C'est aussi simple que ça ... oui ... aussi simple, hahaha."

"JE t'ai demandé quelque chose, Cryptero. Cette fois-ci, ça ne sera pas une simple attaque mentale si tu continues. Est-ce que tu as compris ?"

""ASSEZ ! Tu ne me donnes pas d'ordre ! Compris ?! Je refuse que l'on me donne d'ordre ! SURTOUT QUAND C'EST POUR DEFENDRE UNE FEMELLE ! Tu sais parfaitement que je ne les supporte pas ... Ce genre de femelle ... qui ne sait pas se défendre par soi-même, qui est obligé de réclamer l'assistance des autres, de manipuler les autres. Juste parce qu'elle a du sang noble en elle, voilà qu'elle se croit supérieure aux autres ! Tout simplement car cette femelle ne sait pas se débrouiller seule ! Elle est incapable de vivre sans être accompagnée ! Et elle en est fière ... Fière alors qu'elle est risible et pathétique ! Voilà ce qu'elle est ! MAINTENANT LÂCHE-MOI ! Je vais lui lacérer son visage pour qu'elle comprenne un peu ce que c'est d'être humble !"

Une lame d'air vint frapper Lehna sauf que Soriu s'était mis une nouvelle fois devant. Il poussa un profond soupir, gémissant légèrement alors que cette fois-ci, c'était une belle entaille ensanglantée qui se fit apparaître sur le visage du jeune homme mais aussi son bras. Malgré la douleur, il eut un petit sourire envers Lehna, lui disant :

"Si une femme n'avait pas de caractère propre et de tempérament, la vie serait bien triste, il en est de même pour les pokémon ... Je ne jugerai pas les autres car je ne suis pas beaucoup mieux ... mais ... bon ... Lehna, on dirait que je te cause encore du souci, hein ? Je suis désolé mais Cryptero a vraiment envie de te tuer on dirait bien.  Du moins, plutôt de te laisser de sacrées séquelles contrairement à tes pokémon. Dans ce genre de cas, soit tu lui montres que tu es plus forte qu'elle, soit tu subis ... mais bon, ne t'en fait pas hein ? Je suis là au cas où pour t'épauler, tu n'as rien à craindre, promis."

Bien entendu, ce n'était pas avec la balafre qui se joignait à celle qu'il avait déjà plus la blessure au bras que ça allait être rassurant ... Si on rajoutait aussi le fait que c'était son propre pokémon qui faisait de tels ravages ... oui ce n'était pas le bon moyen pour rassurer quelqu'un. Après, quand elle devait y réfléchir, est-ce que Soriu lui avait déjà réellement voulu du mal ? Il poussa tout simplement un profond soupir avant de se mettre en position de combat, prêt à agir. Il fallait juste voir si Lehna allait se mêler à la bataille et si elle allait attaquer de suite ou non.


Dernière édition par Soriu Tiadramat le Sam 5 Oct 2013 - 0:49, édité 1 fois

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Sam 28 Sep 2013 - 17:08

Lehna ne répondit pas aux provocations de la Cryptéro, se contentant de se taire et de l’ignorer. Elle réussit à se retenir de sursauter quand la folle fit claquer la porte avec un grand bruit, maîtrisant son corps comme se devait de le faire une actrice de son rang. De l’autre côté de la cloison, Saphir se mit à miauler et gratter, inquiète de ce qui se passait à l’intérieur de la pièce maintenant close. La princesse resta parfaitement neutre et stoïque, laissant l’homme s’occuper de sa Pokémon, c’était son travail de dresseur après tout. Toutefois, son intervention ne sembla pas atteindre l’animal. Elle voulait exterminer tout ceux qu’elle pensait ne pas mériter la vie ? Lehna se retint de rouler les yeux, tant elle était exaspérée par la créature. Cependant, elle ne relâcha pas sa vigilance, l’autre femelle tenant encore tête à son maître. Elle continuait à répéter en boucle les mêmes inepties, mais avec un ton qui était de plus en plus violent et agressif à chaque fois.

La championne eut d’ailleurs raison de rester sur ses gardes : la Cryptéro, se lassant des mots, décida de passer à l’action. Une puissante et tranchante lame d’air fusa dans la direction de l’humaine, qui leva les bras pour protéger sa tête et le haut de son torse, afin de mieux amortir le possible choc. Elle se retint de se replier sur elle-même, consciente que ce geste de survie idiot ne l’aiderait pas, mais elle détourna malgré tout la tête en fermant les yeux sous l’impact du fort courant d’air. Tout cela c’était passé trop rapidement pour qu’elle puisse développer une défense digne de lutter contre l’attaque.

Quand la bourrasque se dissipa, Lehna baissa les bras, cherchant à comprendre pourquoi l’agression ne lui avait rien fait de plus que décoiffer un peu son chignon parfait, dissipant quelques une de ses mèches, qui lui tombèrent délicatement devant le visage. Elle vit l’homme se tenir devant elle ; il avait du sang qui coulait de son bras et de son visage pour s’être pris la bourrasque de plein fouet à la place de la femme. En temps normal, la démone aurait sans doute immédiatement pensé que, finalement, elle allait peut-être pouvoir en faire quelque chose de ce type, mais sur le moment elle avait surtout des nausées alors qu’elle regardait la blessure affreuse et respirait l’odeur ferreuse du liquide rouge qui s’en échappait. En tant que bonne petite noble, la vue du sang et de la maladie l’avait toujours mise très mal à l’aise. Elle crut un instant qu’elle allait se sentir mal, mais elle poussa une longue expiration, se forçant à se remettre les idées en place et à contrôler parfaitement ses mimiques, alors que son teint restait un peu livide.

Lehna détourna les yeux pour regarder droit devant elle, vers la Cryptéro, pour ne pas voir les plaies de son sauveur. Elle écouta posément son discours, sans bouger, tiltant à chaque fois qu’il la tutoyait.

« Je n’ai rien à prouver à quiconque ou à subir de personne, » répondit-elle calmement. Elle n’osa pas le reprendre tout de suite sur l’histoire du vouvoiement, ne voulant pas le froisser alors qu’elle risquer avoir encore besoin de lui, surtout après une telle déclaration.

La championne n’était pas du genre à faire des démonstrations de puissance, au contraire. Elle était la manipulatrice de l’ombre, et c’était en paraissant faible qu’elle gagnait sa force. De toute façon, elle était incapable, dans ces conditions là, de « prouver » quoi que ce soit : la seule eau présente sur les lieux était la flaque laissée par Givre, et c’était le seul instrument qu’elle pouvait utiliser en combat. Son cerveau tournait à cent à l’heure alors qu’elle réfléchissait à ce qu’elle devait – et pouvait – faire. La première solution qui se présenta à elle aurait été de tourner le dos à l’assaillante et quitter la pièce sans plus de protocole, mais cela pouvait s’avérer être une pratique dangereuse, et elle ne voulait pas laisser trainer cette bête dans son arène non plus. Elle refusait aussi de l’affronter, jugeant qu’elle n’avait pas à s’abaisser à de telles pratiques. Elle ne pouvait pas non plus juste se mettre aux pieds de cette idiote et jouer la comédie pour qu’elle lui « laisse la vie sauve » en s’avouant inférieure, car à ce stade là de colère, elle n’était pas sûre que cela soit suffisant. Il ne lui restait donc qu’une option.

La princesse prit une grande inspiration, consciente qu’elle allait devoir faire appel à ses meilleurs talents d’actrice pour parvenir au résultat souhaité. Elle laissa tomber son bras gauche le long de son flanc, et saisit son coude avec sa main droite, serrant légèrement sa poigne pour faire croire à un mouvement incontrôlé de détresse. Elle modela son visage pour paraître forte et indifférente à la puissance de son adversaire, alors que ses yeux tremblaient d’une lueur un peu effrayée. Se tournant vers Soriu, et focalisant toute son énergie à ignorer le sang qui gouttait en enfonçant son regard brun dans son œil unique, la championne s’adressa à lui avec une voix qui semblait avoir de mal à sortir de sa gorge nouée en même temps que son ton débordait d’assurance.

« Dans ce cas… Je compte sur vous… »

C’était parfait. Une magnifique simulation de la demoiselle en détresse. Elle avait réussi à faire croire qu’elle voulait être forte, alors qu’elle tremblait dans sa belle tunique bleue. Elle ne savait pas si cela suffirait à toucher cet homme et à lui faire comprendre qu’il devrait faire tout son travail à sa place, mais avec un peu de chance, elle arriverait à lui faire penser qu’elle faisait de lui son chevalier, au moins pour le moment. Pour terminer son spectacle, elle lui lança même un sourire timide, la rendant tellement mignonne que même la Cryptéro aurait pu craquer sur elle.

Ce fut le moment que choisit la Milobellus de l’homme pour apparaître, brisant un peu la magie qui circulait entre les deux humains alors que le contact visuel fut rompu au moment où leur attention fut attirée par le serpent de mer. Lehna y analysa immédiatement une occasion en or, et, observant l’animal, elle lui demanda doucement, de manière à ce que ce soit à peine audible.

« J’aurais besoin d’eau, s’il vous plait. »

Le monstre marin ne réagit pas immédiatement, puis elle se mit à s’agiter en chantonnant une mélodie très douce, jusqu’à ce qu’une fine pluie se mette à tomber dans la pièce. Déployant ses bras, la princesse se mit à ramener vers elle toute l’eau qu’elle pouvait, formant à ses pieds une large flaque. Quand elle jugea celle-ci assez importante, elle redressa subitement ses mains, levant huit tentacules autour d’elle, l’entourant. Elle ressemblait à une Octillery sous cette forme, mais ne lança aucune attaque contre la Cryptéro. En effet, d’une part, elle pensait qu’elle n’avait toujours pas à se battre, et ensuite la bête semblait être une adepte de la téléportation, et la championne n’avait aucun moyen de l’en empêcher ou de connaître le lieu de sa prochaine apparition. Elle resta donc en position de défense, au cas où, en attendant que son chevalier s’occupe de la situation pour elle.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 306

Fiche de personnage
Points: 10
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Sam 5 Oct 2013 - 15:33

"Huuuum ... Mademoiselle Lehna." murmura calmement le jeune homme aux cheveux argentés, regardant Lehna qui lui parlait et qui lui faisait les yeux. Elle avait même réussi à convaincre Nephene de l'épauler ... enfin même sans la convaincre, Nephene était une pokémon agréable, qui écoutait les autres personnes lorsque cela était nécessaire. Soriu se gratta la joue avant de soupirer. Avec lenteur et bien qu'il était quand même plus grand qu'elle, il déposa un rapide baiser sur son front avant de lui faire un tendre sourire :"Comme je vous l'ai déjà dit, pas besoin de vous cacher derrière ces paroles. La vérité, c'est que vous auriez voulu me tuer sur place pour ce que Cryptero vient de faire et ... oh ... Pardon. J'ai mis un peu de sang sur votre visage."

Avec douceur, il se lécha l'avant du pouce, essuyant la trace de sang sur la joue de Lehna avant de se retourner, ne lui faisant plus face. Il était temps de se concentrer sur Cryptero. Elle avait besoin d'une sérieuse leçon. Elle avait réussi à le blesser assez salement. et ça ... Il ne fallait pas rêver. Il n'allait pas laisser cela se passer. Pas du tout. Il prit une profonde respiration, tapotant le sol d'une main. Hum ... Ce sol était assez solide. Ca ne servait à rien de l'utiliser contre la Cryptero. Comment lui faire comprendre la leçon de manière assez lourde ? Un message mental se fit entendre à Nephene, Soriu et Lehna, la Cryptero leur disant :

"Laisse-moi m'occuper d'elle, Soriu. Cette femme est un faux-jeton. Elle ne mérite pas de vivre comme tous ceux qui se prétendent nobles et royaux car ils descendent d'une lignée qui a eut plus de chance que celles des autres dans le passé."

"Tu sais que je suis obligé de refuser, Cryptero. Si c'était aussi simple que ça ... je l'aurai fait."

"Qu'est-ce qu'elle a de bien cette femelle ? Pourquoi est-ce que tu la protèges autant que ça ? Je te rappelle ... que nous allons ravager ce monde pourri à la racine même de son existence. Alors, ne te mets pas en travers de mon chemin, SORIU ! NE T'AVISE PAS DE M'EN EMPÊCHER !"

"Cryptero, ta haine est portée sur une personne qui ne t'a rien fait réellement. Je te rappelle que c'est toi qui l'a provoqué ouvertement. Le problème, c'est qu'elle a répliqué et que cela ne te plait pas le moins du monde."

"Tsss ... C'est là qui montre que tu ne comprends rien à rien, pour ne pas changer. Tu crois vraiment que son existence me cause du tort ? Tu crois vraiment que je perdrai mon temps à m'attarder sur elle alors qu'elle ne mérite guère mon dédain ?"

Cryptero se répétait ... et il remarquait qu'elle était troublée. Il passa une main sur son front, gémissant un peu de douleur avant que Nephene ne lui arrose le visage pour le calmer. Voilà le sang était finalement parti et il passa une main sur la plaie. Avec quelques soins rapides par Nephene et Moona, il n'y aura plus rien d'ici quelques heures. Mais maintenant, il y avait Cryptero. Il devait s'occuper d'elle. La pokémon était ennuyeuse, plus qu'ennuyeuse mais à force, il avait finit par le comprendre et le remarquer. Hum ... Un mouvement de la main et il bloqua tout mouvement à l'oiseau. Un second mouvement et il la leva vers le plafond ... un troisième ... et voilà qu'elle retombait au sol, comme un simple pantin dénué de vie. Puis un piaillement de rage se fit entendre, Cryptero disparaissant pour arriver dans le dos de Lehna. Elle tenta un mouvement pour passer outre la barrière aqueuse, la serre se plantant dans la sphère avec force . Puis soudainement, un halo aqueux se forma autour de Cryptero, la projetant contre le plafond.

"Toi aussi ?! Toi aussi tu la protèges ? Pourquoi est-ce que vous ... ne saisissez pas ? C'est stupide, juste stupide ! Complètement stupide ! J'EN AI ASSEZ DE TOUT CA !"

Soudainement, Soriu se retrouva plaqué au sol, Nephene aussi alors que la pièce s'était mise à trembler. Les yeux de la Cryptero s'étaient illuminés ... puis plus rien. Plus rien du tout. Soriu se redressa rapidement, remarquant ... qu'elle avait complètement disparu. Il regarda à gauche et à droite, pour être sûr de ne pas avoir rêver avant de dire à Lehna :

"Il va falloir que j'aille la chercher. Je ne sais pas pourquoi je vous attire autant de problèmes. Je crois que tous mes pokémon sont vraiment particuliers dans le fond. Ca va sinon ? Enfin ? Vous n'êtes pas blessée ? Nephene, tu peux venir s'il te plaît ? Crée donc un anneau hydraulique au niveau de mon bras. Qu'elle voie comment cela marche exactement."

La majestueuse pokémon poussa un petit cri, se rapprochant de Soriu Tiadramat avant d'ouvrir la bouche. Comme demandé par Soriu, l'anneau hydraulique se forma autour de son bras, les plaies commençant à disparaître. Cela vint jusqu'à son visage, l'aspergeant alors que déjà, les blessures se refermaient peu à peu. Cela allait prendre quand même quelques minutes avant que tout ne soit complètement disparu. Il garda son sourire, semblant un peu gêné avant de détourner la tête :

"Hum ... Si y a des choses à faire réparer, vous me le direz. Je vous auriez bien dit ... de l'envoyer à ma famille mais on ... va dire que ce n'est pas nécessaire. Quant est-ce que cette Cryptero comprendra que je ne vaux pas mieux que les autres ... si elle déteste tant que ça les nobles ? Surtout moi ..."

Il avait terminé de parler en poussant un profond soupir. Plus que Lehna, c'était bien lui qui était embêté par tout ça. Les nobles, les nobles ... Elle n'avait que ce mot à la bouche et en même temps ... Ah ... Elle le savait pourtant, non ? Qu'il n'était ... vraiment pas un exemple à suivre. Lehna, la femme en face de lui, elle n'avait que le caractère arrogant ... lui ... il avait tout qui était sale en son être. Il commença à se frotter les bras nerveusement, attendant de voir ce que Lehna allait répondre.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Mar 29 Oct 2013 - 16:08

Lehna ne broncha pas alors que Soriu s’amusait avec sa Pokémon, tentant de la soumettre. Il la faisait balader dans la pièce, faisant trembler les murs et le sol à chacun des impacts. Mais ce jeu là ne dura pas longtemps, la victime décidant de jouer sa carte maîtresse et de disparaître soudainement, pour ressurgir derrière la princesse. Celle-ci n’eut pas le temps de se retourner qu’une griffe essaya d’attaquer sa défense de front, traversant le liquide en ignorant les tentacules qui lui fouettait le visage pour l’arrêter. La serre réussit à s’enfoncer légèrement dans l’omoplate de la championne, qui laissa échapper un gémissement alors qu’elle utilisait toute l’eau à sa disposition pour faire reculer la bête, en lui envoyant une puissante vague à la figure. Cela eut l’effet estompé, mais ne fut pas suffisant, la distance entre les deux femelles de dépassant pas les quelques centimètres. Ce fut la Milobellus qui finit de tirer la femme de sa posture risquée, usant de sa propre maîtrise pour faire de dangereuse bête une piñata de foire accrochée au plafond. Cela ne sembla pas lui plaire car elle piqua une nouvelle crise de rage, avant de se volatiliser, disparaissant de la pièce.

La princesse se releva de sa dernière attaque en agrippant son épaule. La blessure était bégnine, mais pour une fille de la noblesse comme elle qui n’avait pas l’habitude de ressentir la souffrance, celle-ci était intolérable. Néanmoins, elle ne se plaignit point et tenta de garder ses pensées claires, car il était évident que ce n’était pas le moment de chômer. Elle écouta silencieusement les paroles de Soriu, n’y répondant pas, jugeant qu’il n’y avait rien à ajouter. C’était sa Pokémon, alors en effet, il avait intérêt à la chercher et à la sortie de son arène. Elle hocha simplement la tête en désignant son épaule lorsque l’homme lui demanda si elle était blessée, avant de se laisser soigner par Nephene, qui fit disparaître la plaie en un clin d’œil.

Une personne normale aurait sans doute trouvé la suite du discours de Soriu intrigant et aurait cherché à en savoir davantage, mais l’homme s’adressait actuellement à une femme qui n’en avait strictement rien à faire de ses soucis personnels, et n’enquêta donc pas plus sur la question de la famille de Soriu. Elle se contenta de lui répondre sobrement, la moue sérieuse alors qu’elle semblait se préoccuper de choses plus importantes.

« C’est la royauté de ce pays qui finance cette arène, il n’y a donc aucun souci à vous faire de ce côté là. »

« Madame ! Madame ! »

Les cris paniqués de son assistante détourna l’attention de Lehna, qui se dirigea d’un pas ferme vers la porte qu’elle ouvrit d’un geste brusque. Aussitôt, Saphir bondit aux côtés de sa maîtresse, se frottant contre elle alors qu’elle s’était fait un sang d’encre pour sa dresseuse. Boréal se tenait droit sur le paillasson, et Véloce semblait avoir disparu, se préoccupant dans doute pas plus que cela de ce qu’il se passait autour de lui. Émeline arriva à ce moment là, courant dans le jardin alors qu’elle se rapprochait de la championne. Entre son regard affolé, sa respiration lourde et son teint livide, tout portait à croire qu’elle venait de voir apparaître devant elle un fantôme.

« Madame ! » continua-t-elle alors qu’elle s’arrêtait devant l’interpelé. « Un monstre vient d’apparaître au milieu de l’arène, il poussa des rires à vous glacer les os et détruit tout ce sur quoi se pose son regard ! »

« Je crois que l’on ne va pas avoir besoin de chercher longtemps. » commenta Lehna à l’attention de Soriu, sans lui jeter un regard.

Elle agrippa l’épaule d’Émeline pour forcer la jeune femme à se relever et à se tenir droite, la tenant avec une poigne subtile mais ferme. Elle planta son regard dans celui de sa secrétaire, afin de s’assurer que celle-ci comprenne bien tout ce qu’elle allait lui dire.

« Émeline, vous allez alerter le personnel et lui demander de quitter le bâtiment principal pour se réfugier dans la cafétéria. Les autres ne devront pas quitter leur poste. Ensuite, faites le tour des lieux pour réunir tous les Pokémon de la pension dans les dortoirs, et enfermez vous avec eux. Saphir et Boréal, » conclu-t-elle en regardant ses deux compagnons, « vous allez l’aider à mettre tout le monde à l’abri. En particulier, je compte sur vous pour vous occupez des cas les plus rebelles. »

Lehna faisait notamment allusion à Givre, qui sauterait sans doute sur l’occasion pour prendre sa revanche sur le démon qui errait dans l’arène. La Chaglam ne sembla pas apprécier ce plan, refusant de laisser sa maîtresse une fois de plus. Elle miaula pour se faire comprendre, mais la princesse ne voulait rien savoir.

« Je compte sur vous maintenant, au travail ! »

Sans demandez leur reste, les trois soldats se mirent en route pour répondre aux attentes de la femme, Saphir toujours soucieuse. Lehna se tourna alors vers Soriu, et avec un ton sec, et avec un regard aussi froid que ses paroles, donna ses ordres à l’homme.

« Vous aussi vous avez du pain sur la planche, alors on me suit et plus vite que cela ! »

Elle avait complétement perdu son ton mielleux de femme fragile, pour devenir une véritable générale des armées. Elle se mit en route sans courir, marchant d’un pas ferme et décidé vers le cœur de son arène. Ils y entrèrent par derrière, après avoir traversé la salle d’entrainement. La Pokémon similoiseau flottait dans les airs à plusieurs mètres au dessus de leur tête, s’amusant comme Émeline l’avait décrit. Le terrain était ravagé par endroit ; la fontaine coulait encore, mais certains blocs de terre c’était écrasé au sol, remplissant le bassin central de la pièce. La princesse fit quelques pas, s’avançant dans la salle, avant de s’arrêter net.

« Bien, je crois que vous savez ce qu’il vous reste à faire ? »

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 306

Fiche de personnage
Points: 10
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Dim 3 Nov 2013 - 16:12

"Ah ... La royauté ... et la noblesse. Je vous jure ... Des fois, je me demande vraiment à quoi tout cela sert dans le fond." soupira le jeune homme avec un petit peu de dédain. Ce n'était pas le moment de se rappeler de ce genre de choses, il avait beaucoup mieux à faire que de palabrer à ce sujet. Il regarda Lehna, décidant de la suivre alors qu'il écoutait les différentes consignes. Lorsqu'elle avait terminé, il eut un faible sourire avant de dire d'une voix douce :"Ce ton autoritaire vous correspond bien mieux, n'est-ce pas ? Rien à avoir avec la demoiselle en détresse de la dernière fois. Au moins, quand la situation l'exige, vous dévoilez alors votre véritable visage, c'est bien mieux ... que de se voiler la face. Ca ne mène à jamais rien de bon que de ne pas se montrer ce que l'on est réellement.

Il avait dit cela avec une certaine nonchalance, observant alors le lieu chaotique que sa Cryptero avait fait. Oh bon sang ... Vraiment ? C'était juste une destruction complète du décor ... Il n'y avait même pas de réflexion ou autre ! Il poussa un profond soupir avant de faire devenir son oeil gauche, non parcouru par la cicatrice, prenant la parole :

"Cryptero, on se calme, n'est-ce pas ? Ou alors, il va falloir que j'abuse un peu de ma force ... et toi de ma patience ? Est-ce que tu ne comprends pas quand il est temps pour toi d'arrêter ce carnage ? Tu es sûre de ne pas vouloir stopper cela ? Car bon ... on risque de se blesser, toi et moi .Et aussi mes pokémon ... et Lehna et les siens ... Bon ... alors, c'est mieux pour tout le monde si tu arrêtes là."

"Ne te fout pas de ma gueule ... elle fait partie de la pire engeance qui existe en ce monde. Du pire fléau qui existe parmi les humains et les pokémon : la monarchie. Avec son air prétentieux et pédant qui croit tout connaître de ce monde ... elle mérite que je ravage tout. Elle mérite que je déforme son visage et son corps, que je brise tout ce qui se trouve en elle ... et à côté d'elle. Peut-être que si je tuais sa famille, ça serait bien plus efficace ? Non, elle en a rien à faire de sa famille, elle n'aime qu'une seule personne : elle-même. Sale petite narcissique et manipulatrice !"

"Ce qu'elle est ne te regarde pas, Cryptero. Même si dans le pire des cas, si c'était vrai, je ne vois pas pourquoi tu t'énerves autant. Elle n'est pas la première que tu rencontres qui est ainsi, elle ne sera pas la dernière. Ton agacement et ton énervement ne ..."

"LA FERME ! LA FERME ! LA FERME ! C'est bien parce que ce n'est pas la première à être ainsi que je dois me débarrasser de ce fléau."

Ca ne servait à rien de dialoguer. Rien du tout ... Bon ... Ce n'était pas franchement plaisant à accomplir mais des fois, il fallait le faire. Il sortit ses différentes noigrumes et n'hésita plus un instant. Deux jeunes femmes en sortirent : l'une portant un kimoko, un petit masque blanc cornu sur le visage, la seconde ayant de beaux cheveux blonds et un rubis sur le crâne. Sans un mot, il indiqua la Cryptero ,celle-ci poussant un cri rageur. Il était rare qu'il utilise ses pokémon ... contre les siens mais des fois, il en était ainsi. Avec lenteur, Moona fit briller son rubis sur le crâne, créant un puissant rayon aussi dur que de la pierre, percutant l'oiseau de plein fouet. Celui-ci se tourna vers la femme Apireine, la fixant d'un air rageur. Elle voulut se téléporter mais le regard que lui lança Friyendia à travers son masque la paralysa. Sale petite Momartik ! Pour qui est-ce qu'elle se prenait ?! Elle croyait qu'elle était qui ?! ELLE ALLAIT TOUT SIMPLEMENT LUI ... Un vent des plus malsains se souleva, parcouru par une puissante pluie de grêles alors que l'esprit disparaissait à la vue de tous, se retrouvant à la hauteur de la Cryptero, flottant dans son dos avant de chuchoter :

"Cryptero ... est-ce que tu peux te calmer ? S'il te plaît ?"

"Ne fait pas la maligne car tu es la plus puissante de ses pokémon. Tu ne vaux rien face à moi, tu ..."

"Je ne voulais pas en arriver là ... mais puisque tu le prends ainsi ..."

Elle retira son masque avec lenteur, un magnifique visage se présentant aux personnes et pokémon présents. Pourtant, lorsqu'elle ouvrit la bouche, ce fut une paire de crocs qui s'enfonça dans la nuque de l'oiseau, celle-ci poussant un hurlement strident, parcouru de spasmes.  Derrière les cris, on pouvait voir l'oiseau qui cherchait à se débattre, l'esprit fantômatique devenant translucide dès qu'une aile cherchait à l'atteindre, un vilain bruit de mastication se faisant entendre. Une trace de sang se présenta avant que la Cryptero ne s'écroule au sol, continuant de trembler, à peine consciente. Avec un peu de rouge aux joues, intimidée par ce qu'elle venait de faire, la Momartik humanisée passa un doigt sur ses lèvres pour s'essuyer le sang s'y trouvant. Elle remit correctement son masque sur le visage, retournant auprès de Soriu qui regardait la Cryptero en  s'agenouillant.  Sans un mot, malgré la haine qu'elle lui portait, il la souleva par la pensée, la gardant au-dessus de lui. Elle était de toute façon incapable de faire quoi ce que soit.

"Je pense qu'elle a terminé son acte de destruction majeure. Encore désolé ... à ce sujet ..."

"Pardon ... Soriu ... Je ne voulais pas en  arriver là, je m'excuse ... je suis vraiment ..."

"Elle a dépassé les bornes. Et Moona t'a aidé, tu es bien la seule qui peut la calmer si vraiment ... elle exagère. Merci, Friyendia."

La femme au masque blanc hocha la tête, n'osant plus rien dire alors qu'il décidait de les laisser dehors pour le moment. Maintenant que c'en était terminé ... il était en fait très fatigué ... même exténué à cause de toutes ces bêtises. Il ne s'était pas attendu à une telle chose en commençant sa journée. Déjà Lehna comme championne ... des pokémon à adopter, Cryptero qui a explosé ... Oui, c'était ... épuisant.[/color]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Lehna le Ven 8 Nov 2013 - 7:50

La princesse décroisa les bras de devant son torse lorsque toute cette histoire fut enfin close. Elle poussa un faible soupir, inaudible, alors qu’elle s’avançait vers le centre de ce qui fut il y a à peine quelques minutes son arène. Soriu avait trouvé que le ton autoritaire qu’elle avait utilisé lui convenait mieux, car cela montrait son « véritable visage »… Mais ce que cet homme n’avait pas compris, c’était que même ce ton dictatorial était juste un autre de ses masques, une autre de ses techniques, et non sa vraie nature. Elle n’avait plus de réelle apparence, tout n’était que jeu d’acteur et scène, une succession d’actes d’une pièce de théâtre improvisée. Elle en était l’auteur et l’actrice principale, même si parfois c’était dans l’ombre qu’elle tirait ses ficelles. C’était d’ailleurs ainsi qu’elle préférait les choses, mais par moment il fallait savoir changer de stratégie quand on n’arrivait pas à obtenir ce qu’on voulait d’une certaine manière. Et même si ce n’était plus son domaine de prédilection, commander explicitement restait une chose que Lehna savait faire fort bien, quand elle le désirait.

La championne avait regardé de façon impassible des Pokémon humanisées faire leur travail ; elle se souvenait s’être baignée avec ses fausses dames, et se rappelait en particulier de la timidité dont avait fait part la belle au kimono neige. Si elle la savait sans doute puissante, elle devait avouer ne pas s’être attendu à une réaction si vorace de sa part. Elle s’était littéralement jetée sur sa camarade, aspirant son sang jusqu’à ce que la Cryptéro ne soit pas plus dangereuse qu’on poupée de chiffon. Lehna eut un haut le cœur en voyant la scène, supportant à nouveau très difficilement la vue du sang, et encore plus celle des plaies. Elle avait beau creusé dans son esprit, elle ne se souvenait pas avoir jamais vu un acte aussi horrible dans toute sa vie. Son teint un peu mat était devenu lipide, la femme pâlissant devant l’acte sanguinaire de la Pokémon qu’elle pensait frêle et fragile.

Son cœur et son estomac réussirent à tenir le coup, suite à un miracle dont elle n’était pas certaine de l’origine. Elle s’avançait donc l’allure droite et fière, faisant recours à tous ses talents d’actrice pour cacher son malaise. Lorsque Soriu s’excusa une fois de plus pour le comportement de la Pokémon similoiseau, Lehna bascula sa tête de gauche à droite, lui répondant simplement.

« Toutes ses destructions matérielles sont sans importance, j’avais prévu de refaire la décoration de toute façon, vous m’avez donné une excuse. En revanche, je ne tolérerais plus ce genre de comportement ici, ou dans ma cité : vous êtes responsable de cet animal, et en tant que tel vous devriez être capable de la maîtriser et de savoir quand le jeu devient trop risqué. »

Elle s’était exprimée avec un ton curieusement calme, mais ses propos étaient secs et sans appel. Si elle se fichait de savoir ce que cette bête faisait avec cet homme, et ce qu’ils faisaient en dehors de chez elle, dès que l’on rentrait dans son territoire, il fallait jouer selon ses règles, ce qu’elle s’appliquait à faire comprendre.

« Madame ! »

Lehna se retourna pour voir Émeline marcher à nouveau rapidement vers elle. Un sourcil grimpa sur son front, alors qu’elle se questionnait sur ce que la femme faisait ici.

« Ne vous ai-je pas demandé de rester dans les dortoirs ? » interrogea-t-elle lentement, ne s’énervant pas immédiatement.

« Une fois qu’on a réuni tout le monde, Saphir est sortie voir ce qui se passait, et elle nous a prévenu quand tout était terminé. »

Regardant à ses pieds, Lehna pu effectivement observer la tête inquiète de son animal domestique. Elle hocha la tête simplement, montrant ainsi qu’elle lâchait l’affaire et n’était nullement fâchée.

« Et bien dans ce cas… » répondit la maîtresse des lieux en levant la tête vers son dôme de verre détruit pour constater l’avancement de la journée, « je vais juste vous demandez de préparer une chambre, et appeler un architecte, nous auront besoin de ses services demain matin. Assurez-vous aussi que tout le monde reprenne un rythme normal, il n’y a plus de raisons d’agir en dehors du protocole. »

La demoiselle s’inclina brièvement et se mit en route, s’agitant à son habitude. La princesse se tourna alors vers l’homme responsable de tous les troubles dans son établissement. Même si elle l’avait voulu, elle ne pouvait pas simplement le mettre à la porte alors qu’il avait un Pokémon dans un drôle d’état et que la nuit tombait sur la ville. Suivant les règles de courtoisie élémentaire, elle leur proposa un endroit pour se sustenter et dormir, remettant son masque de bonne fille noble sur son visage.

« Il se fait tard, et de ce fait, vous êtes invités si vous le souhaitez à passer la nuit dans l’arène. Si besoin, n’hésitez pas à vous rendre à l’infirmerie, vous savez où elle se trouve. Un repas vous sera offert aussi, à la cafétéria ; rendez-vous y en signalant que vous êtes mon convive, si vous le désirez. Maintenant, si vous voulez bien m’excuser, j’ai à faire. »

Tournant les talons, elle fit un geste indiquant à la Chaglam de la suivre, alors qu’elle se rendait à son bureau, pour régler quelques bricoles après toutes ses péripéties.



[Fini pour moi ! Very Happy La suite bientôt j’espère, elle va être chouette :3]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 306

Fiche de personnage
Points: 10
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Soriu Tiadramat le Dim 10 Nov 2013 - 23:56

"Je me serai presque attendu à un merci de votre part, mademoiselle Lehna, pour les services rendus. Bien que je ne m'attendais pas réellement à une telle réaction de votre part. Est-ce que vous êtes blessée ou non ? Enfin, je pense comprendre qu'il ne sert pas à grand chose de vouloir m'excuser pour cela. Comme on me le dit bien trop souvent, le mal est fait."

Il regardait encore l'ampleur des dégâts et poussa un profond soupir. Le souci, ce n'était pas vraiment ça ... mais plutôt ce que Friyendia avait fait. Il s'approcha de la jeune femme masquée de blanc avant de lui chuchoter quelques mots comme pour la rassurer. Elle n'avait pas à s'en faire, pas le moins du monde. Elle avait agit de la meilleure façon qu'il soit. Une telle ... attaque était très forte face à Cryptero et maintenant, cette dernière pouvait être sûre d'une chose : Friyendia n'était pas à prendre à la légère. Il la rappela dans sa noigrume, faisant de même avec les autres pokémon bien qu'il ne restait que la Cryptero. Un jour, il allait devoir vraiment tout faire pour qu'elle rentre dedans. Mais pour le moment, il avait visiblement beaucoup mieux à faire. Il observa la Chaglam avant de lui envoyer un petit message télépathique :

"Il semblerait que je ne sois toujours pas dans le coeur de ta dresseuse, n'est-ce pas ? Mais bon, ce n'est pas le but recherché. Par contre, je m'excuse pour Cryptero. J'ai encore un peu de mal  à lui dire ce qu'elle doit faire, ce qu'elle ne doit pas faire. Cela fait si longtemps que je n'ai pas eu une pokémon belliqueuse ... mais surtout une nouvelle pokémon. Mais bon, ce qui est fait est fait, n'est-ce pas ? Tant qu'elle n'est pas blessé et ..."

Il s'arrêta, ayant un peu le tournis. Abus de pouvoir plus blessure assez importante. Ce n'était pas un mélange des plus appréciables malheureusement. Il poussa un gémissement de douleur avant de se murmurer qu'il ferait bien mieux d'aller à l'infirmerie. De toute façon, il n'avait pas trop le choix en vue de son état actuel. Pénétrant dans l'infirmerie, il montra sa blessure aux soigneurs, ces derniers s'empressant de lui donner un bandage avant de s'occuper de la Cryptero. Il fallut moins d'une heure pour entendre son piaillement de colère. Il n'avait pas trop le choix. Il poussa un profond soupir, signalant qu'il valait mieux qu'il ne reste pas ici pour la soirée. C'était bête mais bon, parfois, c'en était ainsi, il ne pouvait pas espérer autrement. Il ne laissa pas de message à Lehna, quittant l'arène tout en y jetant un oeil. Depuis quand  n'avait-il pas décidé de faire son septième combat de badge ? En y réfléchissant bien ... Il devait avoir normalement toutes ses chances, s'il ne se trompait pas. Pourquoi pas alors ? Il allait devoir sérieusement y réfléchir en fin de compte. Il avait ce qu'il fallait ... Il avait confiance en elles pour réussir à continuer l'oeuvre d'Elena mais aussi débutée par Lalabelle et les autres.

"Première et dernière fois que tu fais ça ! COMPRIS ?!"

"Première et dernière fois que tu fais ça. Compris ?"

Le ton était radicalement différent entre les deux mais le regard sombre que Soriu lançait à la Cryptero lui cloua le bec. Avec ses idioties, cela aurait put très mal se finir s'il n'avait pas fait tout ce qui était en son pouvoir pour éviter un drame. Elle avait de la chance, beaucoup de chance même ... mais qu'elle n'oublie pas que cette chance n'était pas éternelle, loin de là. La Cryptero plongea dans son mutisme, visiblement énervée et agacée que ça se termine ainsi alors que Soriu lui-même semblait songeur. Compliqué, c'était devenu terriblement compliqué toute cette histoire ... mais il ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'il n'avait rien fait pour que ça s'arrange complètement. En même temps, s'il s'était attendu à une telle réaction de Cryptero, il aurait tout fait pour l'empêcher de continuer de la sorte Il était fautif, autant que la pokémon psychique. Mais sincèrement, c'était quoi son problème avec elle ? Bon, il n'était pas aveugle ou stupide : Lehna était une femme détestable.

Détestable oui ... Il savait parfaitement qu'elle le haïssait ... et il s'en amusait. Non pas qu'il était masochiste mais il avait toujours été quelqu'un de très ouvert sur les sentiments, qui les montrait bien trop souvent. Cela était parfois un problème pour sa puissance psychique ... mais en même temps, c'était cela qui le rendait plus fort. Être un mur imprenable de sentiments et d'émotions, ce n'était pas du tout son genre. Il ne se voyait pas ainsi et rien que cette idée le mettait mal à l'aise. Alors bon ... Avec Lehna, il avait l'impression de la provoquer ... sans même le vouloir au début. Maintenant, cela l'occupait et lui faisait passer le temps. Elle continuait de le détester et de le haïr mais qu'importe, tant qu'elle ne lui disait pas ouvertement ce qu'elle pensait de lui, il allait continuer à la voir ... qu'importe le temps que cela allait prendre pour arriver à un tel résutlat, hahaha ... Bon ... IIl allait trouver une auberge en ville, là où Cryptero n'allait pas commettre de folie ... puis se reposer. Il avait encore du voyage à faire et la route était longue.


[Fin pour moi aussi ! :)Vu ce que l'on a préparé, ce n'est que le début !]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Informations
Nombre de messages : 1745

Fiche de personnage
Points: 26
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Petits êtres abandonnés cherche tendresse [Lehna]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum