[ Clos ] [Abandonné] L'illusion d'un monde différent [PV Bahia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Abandonné] L'illusion d'un monde différent [PV Bahia]

Message par Shu Toyama le Lun 13 Mai 2013 - 1:01




Il est des choses que l'on ne comprend pas, et d'autres qu'on ne veut pas comprendre. Une journée plutôt calme où je m’entraînais avec Gemini. La petite boule verte tentait de lancer Tranch-herbe et Fouet-liane malgré quelques difficultés certaines. Heureusement je l'encourageais, et malgré son manque d'ardeur et de tempérament, ensemble nous arrivions à produire des miracles. Mais je ne me doutais pas encore qu'un tel dit miracle pouvait arriver. Je m'en vais cueillir des baies et surprise sur le chemin, je trouve des noigrumes. Je n'ai pas la prétention de vouloir capturer des pokemon, mais pour éviter que mes futurs amis ne se fassent voler sous mes yeux, il me faut comme le commun des mortels les « capturer ». Ma foi, la pokeball ne servira je pense qu'à les transporter si jamais le chemin est sinueux ou qu'ils sont fatigués, mais je pense que tous préféreront être à mes cotés. Je verrais bien plus tard, pour le moment, je taille la première pour Gemini, une magnifique Copain ball de couleur verte qui conviendra parfaitement à la petite demoiselle. Pour me remercier, j'ai eu droit à un magnifique câlin de sa part, et ce n'est pas pour me déplaire. Maintenant que nous allons devoir tout partager, je suis content qu'elle reste à mes cotés et qu'elle m'apprécie. J'espère qu'il en sera de même avec mes futurs compagnon aussi.

J'allume un feu au bout d'une vingtaine de minutes en frottant des branches entre elles, je voulais préparer un repas chaud pour une fois, ça nous changera de manger les fruits tel quel. Ainsi, quelques baies et autres pommes dans ce qui me fait office de casserole et voilà un potage des plus délicieux pour moi et ma compagne. Je suis bon cuisinier, ayant aider ma mère par le passé avec nos plats du quotidien. Passer quatorze années à vivre de ce que la nature nous offre, ça nous force à maîtriser au mieux cette dernière sans la blesser. Malheureusement, on ne m'a jamais laissé géré un feu, à peine le repas fut finit que ce dernier s'éteint dans quelques dernières flammèches plus vive. Soupire. Moi qui voulait en profiter encore un peu. Mais je n’eus pas le loisir de me faire une réflesion sur la chose. Non loin de nous, je crois entendre des pas, et c'est en m'en approchant que je ne pus que constater quelque chose d'extraordinaire. Un pokemon légendaire monté par une femme au regard venimeux. Je ne suis pas très renseigné sur les pokemon légendaires, mais Raikou fait exception, j'en ai entendu parler à Omatsu comme étant un des gardiens de l'équilibre dans cette région. Vénéré, il est considéré comme le saint patron des lieux. Mais jamais on ne m'a dit qu'il pouvait être dressé, et encore moins monté. Curiosité.

Je ne peux m'empêcher, bien qu'effrayer, de me rapprocher au maximum, essayant de voir plus précisant qui est cette femme. Evidemment, cela ne change rien et cette étrangère reste ce qu'elle doit être, une simple inconnue à l'aspect intriguant. Pas de chaussures, des cheveux en pagailles, des vêtements plus que pathétiques, cette fille devait venir du bas peuple, et pire encore de chez les paysans. Pourtant, elle marque une certaine prestance, peut-être son teint trop pâle pour sembler naturel, ou bien tout simplement sa posture humble et sûr d'elle, je ne sais pas. Immobiles, les deux acolytes ne bougent pas, comme s'ils cherchaient leur chemin ou bien attendraient-ils quelqu'un ? Possible. Plus le temps passe, seconde par seconde, et plus l'envie d'en savoir se fait sentir. Au final, je me sens comme prisonnier et je me dois de savoir, la soif de connaissance est là, intarissable, il me faut la satisfaire. Devrais-je lui parler ? Ma timidité m'en empêche, et ma raison me dit qu'il vaut mieux être discret, comme si cette femme était dangereuse. Et pourtant, mes lèvres s'ouvrent, appelant à prononcer des mots qui ne viennent pas. Tiraillé entre la curiosité et la survie, cette dernière l'emporte, mais de peu. Trop peu peut-être.




_________________
Il parait que c'est moi
avatar
Shu Toyama
Informations
Nombre de messages : 15

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Abandonné] L'illusion d'un monde différent [PV Bahia]

Message par Bahia Nur le Lun 13 Mai 2013 - 14:06

La demoiselle et son étrange monture ne bougeaient toujours pas. Seuls ses cheveux rappelaient que ce n’était pas une simple statue. Elle observait l’horizon, tournant parfois un peu la tête pour changer de paysage. Ils n’attendaient rien, ni personne. Ils veillaient, tout simplement. La vision du légendaire avait tendance à faire fuir ceux qui s’approchaient d’eux. Parfois certains croyaient pouvoir les attaquer sans représailles et le duo finissait par avoir raison d’eux. Jusqu’à maintenant, ce plan inusité fonctionnait parfaitement. Si Raikou ne suffisait pas à faire reculer les plus têtus, alors la jeune femme avait en réserve d’autres idées plus… choquantes. Rien ne comptait plus que la sécurité, l’étrange demoiselle n’accepterait personne sur son territoire. Elle avait peur… peur d’être reprise et remise dans sa prison dorée. Elle ne se laisserait pas faire sans combattre. Elle attaquerait toute personne qui se mettrait dans son chemin. Le regard dur, Bahia jeta un coup d’œil à son étrange monture. Le Pokémon Électrique paraissait plus nerveux, tapant un peu le sol avec une de ses pattes avant. Il sentait une présence proche. Préférant ne pas bouger, ils restèrent immobiles encore un moment, attendant de voir ce que cette présence allait faire. Elle se sentait observer mais ne cherchait pas la source, bien que son impatience grandissait rapidement.

Après quelques minutes, la demoiselle tourna subitement la tête dans sa direction, visiblement peu contente. Le légendaire avait aussi pivoté dans la direction du jeune homme, libérant de légères gerbes d’électricité. Elle lui avait donné assez de temps, il était temps pour lui de partir. La demoiselle voulait le voir de plus près, évaluer son degré de danger. Alors le Légendaire bondit, courant vers Shu. Il sauta par-dessus lui et se tourna pour lui faire face, se mettant à grogner. La vision était plutôt impressionnante, étrangement le Pokémon semblait bien plus grand et effrayant que lorsqu’il était au loin. La jeune femme qui se trouvait sur son dos fixait d’un air froid l’homme devant elle. Lorsque sa monture avait bondi au-dessus de lui, elle avait eu le loisir de regarder son camp. Visiblement, il n’était pas très dangereux. Il était seul, à part ce petit Pokémon vert, qui ne semblait aucunement apte à se battre contre le Pokémon. Il avait bien un couteau à sa ceinture, mais c’était surtout une blague pour le grand sabre qu’il y avait dans son dos. L’étrange demoiselle paraissait réfléchir, laissant sa monture reculer. Elle n’aimait pas que quelqu’un soit aussi proche de sa cachette, mais au fond il n’y avait pas de quoi s’affoler sur son cas. Il y avait fort à parier qu’ils seraient partis dès demain.

Sans un mot, elle se désintéressa complètement de lui. Raikou pivota et se remit en marche, se glissant entre les arbres. Elle voulait continuer sa tournée de garde. Bahia allait donc se poster plus loin, pour veiller sur l’entrée de son camp. La demoiselle espérait qu’il avait compris qu’il n’était pas le bienvenu, sinon il allait avoir une drôle de surprise. Habituellement les gens la laissait tranquille après cet étrange spectacle, mais certains étaient trop curieux et tentaient de la suivre. Elle espérait pour lui que ce ne serait pas le cas, la jeune femme manquait de patience aujourd’hui et elle se ferait un plaisir de trouver le moyen de le faire déguerpir au plus vite. Raikou se mit à courir lorsqu’il ne fut plus dans le champ de vision du jeune homme, transportant la guerrière jusqu’au prochain point de garde.

-‘ Surveille bien les alentours. ‘

Le Pokémon hocha simplement la tête, montant sur un imposant rocher. Ils étaient à de nombreux mètres de Shu et Bahia se disait qu’il y avait peu de chance qu’il finisse par les retrouver. Elle resterait encore de longues minutes ici, ensuite ils allaient devoir entrer dans le camp, pour vérifier l’état de la créature qui si trouvait.


Dernière édition par Bahia Nur le Dim 2 Juin 2013 - 20:58, édité 1 fois

_________________

I don't Want to Be
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Abandonné] L'illusion d'un monde différent [PV Bahia]

Message par Shu Toyama le Lun 13 Mai 2013 - 17:33




Splendide créature au pelage voletant dans le vent, en accord avec la tignasse de sa maîtresse. Dans la forêt qui laisse paraître quelques rayons du soleil couchant au loin, ma chevelure prenait une teinte rousse. A peine avais-je réalisé la chose que Raikou était devant moi, son museau trop proche de ma tête, et l'instinct prenant le dessus, je m'écroule en arrière, le cul par terre. Serrant fort Gemini dans mes bras, la peur était là, présente comme mon cœur dans en mon être, je ne peux y faire quoi que ce soit. Bondissant par dessus ma pauvre existence pour atterrir plus loin, ils s'enfoncèrent tout deux dans la forêt, me laissant pour mort. J'ai ressenti comme de l'amertume, comme si je n'étais rien pour eux. La peur laissa place à la colère. Mais ce n'est pas comme si j'étais méchant, disons simplement que ma curiosité prend littéralement le dessus sur ma conscience. Je veux savoir pourquoi Raikou est ici, pourquoi il est monté, pourquoi on me fait peur pour au final s'en foutre, tout ça m'intéresse.

Me relevant lentement, encore sous le choc, je vérifie avant tout que ma petite compagne va bien. Elle aussi semble plutôt traumatisée par l’événement, mais je ne pense pas que cela soit vraiment dur pour nous, nous nous en remettrons, c'est certain. Du je l'espère. Quoi qu'il en soit, je ne compte pas en rester là, et Gemini semble du même avis que moi. Il faut que je sache qui est cette femme qui me regarde de haut. Qu'elle le fasse, je m'en fiche un peu, je ne suis pas du genre à avoir un ego démesuré pour prendre ça comme une insulte. Je veux juste savoir pourquoi elle le fait. Il se pourrait que je le regrette, mais ce n'est pas grave, il est temps d'être moi-même et de voir le monde par mes propres moyens, par mes propres attentes. Je commence par retourner à mon camp récupérer mes affaires, notamment mon bagage où sont rangés mes pokeball et de quoi manger en cas d'urgence, quelques céréales. Bien être préparé, c'est le début du bonheur lorsqu'on part à l'aventure. Maintenant prêt, un dernier regard sur mon pokemon et me voilà lancé dans une chasse au Raikou.

Peu de chance qu'ils soient restés dans le coin, Raikou est plutôt un pokemon vagabond, donc j'imagine qu'ils sont loin, mais j'aimerai quand même les suivre, vu que de toute façon je n'ai pas de but précis, donc se sera mon premier objectif, découvrir la vérité se cachant derrière ce couple pokemon et dresseur. Dresseur ? Je ne me rappelle pas avoir vu de pokeball à la ceinture de cette jeune femme. Elle ne serait pas un dresseur mais un élu choisit par Raikou pour le monter ? TROP COOL ! Maintenant, je suis vraiment curieux, il faut que je me dépêche. Gemini grimpe sur ma tête et je me mets à courir, il faut que je rattrape cette équipe ô combien surprenante. J'ai hâte, et j'ai tellement de question à leur poser. Courant à travers les arbres et le feuillage pas si dense que ça, je m’aperçois qu'il y a une petite lueur dans la nuit, le soleil étant désormais tombé. Je m'approche en pensant qu'il s'agit du feu de camp de la dame, et avant de pouvoir vérifier ma pensé, mes pieds se prennent dans des branchages et je me retrouve quelques mètres plus bas, face contre terre après deux roulés boulés pas vraiment voulu.

Ouvrant les yeux, je m’aperçois qu'effectivement, il s'agit bien d'un feu, et Gemini a de la chance car elle aura finit à peine à quelques centimètres de mettre sa feuille au rôtissoire. Je ne pense pas que ce soit mangeable de toute façon. Plus loin, alors que je me redresse, on peut voir qu'on aura dérangé un Pikachu et un Ratentif. Par ailleurs, ce dernier arbore une couleur particulière, très mignon, mais surtout très sombre. Si ses grands yeux ne nous regardaient pas d'un air méfiant, je doute que l'on aurait fait attention à lui en ce début de soirée. Quant à Pikachu, il semble tenir à ce Ratentif, un signe d'affection plutôt bizarre pour des pokemon sauvages. Il s'agirait alors des pokemon de la demoiselle ? Possible …

Je décide de m'asseoir à coté du feu, mais à l'opposé des deux protagonistes que l'on a dérangé. Déjà, pour qu'ils se calment, après tout, c'était pas mon intention de les réveiller ni de les effrayer, et surtout, je ne voudrai pas que le dresseur de ses petites bêtes pensent que je leur veux du mal. Tiens, cela me donne une idée. Il me reste du ragoût que j'ai mangé tout à l'heure, sortant alors deux petits bols, je sers une portion à mes deux nouveaux camarades. Elle aurait finit dans mon estomac le lendemain de toute façon, alors ce n'est pas une perte, je n'aurais qu'à trouver de nouvelles pommes. Posant les récipients devant les pokemon, d'abord méfiant, je m'empresse de les rassurer.


- Ne vous en faites pas, ça aurait finis dans mon estomac demain de toute façon, mangez, Gemini a dit que c'était délicieux.

Accompagnant mes paroles, ma compagne rugit et me saute dans les bras. Tout sourire, je ne peux m'empêcher de la câliner. Je me demande si sans elle, si je ne l'avais pas connu, est-ce que j'aurais eu la force de quitter ma maison. Aucune idée … Pikachu prenant les devant, il commença à manger du bout des lèvres ma nourriture, et c'est d'ailleurs en le regardant faire que j'ai compris qu'en réalité, il s'agissait d'une femelle. Elle doit se sentir comme une mère pour ce Ratentif, peut-être. Après avoir trouvé ma soupe délicieuse, le pokemon plus petit se mit aussi à déguster mon repas, un sourire me parvint, au moins j'étais sûr de bien cuisiner.

- J'espère que votre dresseur va vite revenir, ça me ferait mal de vous laisser ici sans surveillance. Vous n'avez pas peur tous seuls ?

Mais la réponse ne vint pas, une présence menaçante se fit sentir derrière moi et releva une chair de poule plutôt visible. Me retournant vivement, j'aurais aimé expliqué pourquoi j'étais là et surtout dire que je ne suis pas quelqu'un de méchant, mais les mots ne sortaient pas ...



_________________
Il parait que c'est moi
avatar
Shu Toyama
Informations
Nombre de messages : 15

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Abandonné] L'illusion d'un monde différent [PV Bahia]

Message par Bahia Nur le Lun 13 Mai 2013 - 18:58

-‘ Pikaaa ! ‘

Sentant son corps se raidir, Bahia tourna la tête vers son campement caché. Elle avait bien précisé aux Pokémon qui s’y trouvaient de faire attention et d’appeler lorsqu’ils en avaient besoin. Était-ce le jeune homme qui était tombé sur sa cachette sans faire exprès ? Sentant la colère monter en elle, la jeune femme n’eut pas besoin de prévenir Raikou. Celui-ci tournait déjà en direction de la colline et partait en courant. Si c’était lui, la demoiselle allait piquer une crise. S’il n’avait pas compris la première fois, il allait comprendre la deuxième fois, c’était certain. Elle ne lui laisserait pas le temps de comprendre ce qui se passait. Ce qui importait réellement en ce moment, c’était de se protéger. La dresseuse aurait aimé que son plus proche ami soit là, il aurait su quoi faire mieux qu’elle. Puisqu’elle était seule, il fallait qu’elle se débrouille d’elle-même. Ce jeune homme n’avait peut-être rien de particulier, mais elle ne pouvait pas prendre de chance. La dernière fois elle avait failli se faire avoir, depuis la jeune femme ne faisait confiance à personne et il ne ferait pas exception à la règle. Le Pokémon Électrique bondit dans les buissons et se mit à ralentir, s’approchant doucement du camp. L’illusion était à présent brisée, cela ne servait à rien de la maintenir alors qu’il était là. Restant à l’écart, Bahia serra les poings. C’était bien le dresseur qu’elle avait croisé tout à l’heure. Visiblement, il avait choisi la voix de la curiosité. Il allait le regretter très bientôt.

La Pikachu n’avait pas vraiment réagi en voyant le jeune homme. Celle-ci préférait attendre que sa dresseuse revienne vers elle pour partir. En temps normal elle l’aurait attaqué directement sans aucune forme de pitié, mais par amusement celle-ci avait finalement décidé de jouer le jeu. Topaze n’était pas un Pokémon très doux, la seule chose dont elle avait envie, c’était de se battre dès qu’elle en avait l’occasion. Cet homme était sur son territoire, elle devait protéger le petit rat et elle le ferait, même s’il n’était pas une menace. La Pikachu était ainsi, elle se fichait de qui se trouvait devant elle, elle tapait. Le Pokémon ne mangea pas ce qui se trouvait dans le bol, elle fit simplement semblant de se pencher la tête dedans, observant attentivement le dresseur. Elle laissa toutefois le bébé Ratentif manger, à son âge il en avait besoin. Se relevant lentement, celle-ci jeta un coup d’œil derrière l’épaule de Shu. La jeune femme était en train de préparer quelque chose, elle le savait. Topaze pouvait sentir son odeur et elle n’était pas loin. Il fallait qu’elle se prépare à partir rapidement.

Lorsque Shu se retourna, il n’y avait personne. Toutefois un grognement sourd vibra dans l’air, tout près. La Pikachu profita du fait qu’il regardait ailleurs pour prendre le Ratentif d’une main et le bol de l’autre. Un sourire sadique et teigneux étira son visage, alors qu’elle reculait un peu. Le bébé Ratentif se laissait faire, très peu conscient de ce qui se passait autour. Puis, dans un mouvement rapide, celle-ci tendit le bras.

Elle lança le bol sur la tête de Shu.

Ce qu’elle pouvait adorer faire ce genre de chose. Topaze aurait aimé lui mettre un petit coup de tête aussi, rien que pour la forme. Mais il lui fallait partir à présent, avant qu’il ne réagisse, elle courait déjà pour se cacher entre les buissons. Peut-être que le jeune homme penserait qu’elle avait attaqué par peur de ce qui se trouvait derrière. Au fond elle s’en fichait, elle n’avait pas à être gentille avec les inconnus. Elle grimpa simplement dans un petit arbre, trainant avec elle le Ratentif. La Pikachu devait attendre le signal de sa dresseuse pour en descendre et elle attaquerait sans merci si le jeune homme tentait de grimper à sa suite. De toute façon, il avait d’autres problèmes en ce moment.

Dès que la Pikachu était partie en courant, une forme noire était apparue entre les arbres. Glissant vers le jeune homme, la forme évoquait clairement un être humain, une femme. Celle-ci s’arrêta un instant à la lisière entre le camp et la forêt, restant dans la pénombre. Puis un premier pied nu apparu dans la lumière, suivi d’un deuxième. C’était la jeune femme qu’il avait vue sur le dos du Raikou. Toutefois celle-ci était très différente…

Ses vêtements étaient en lambeaux et tâchés de sang. Il manquait quelques orteils à son pied droit, l’endroit où ils devaient se trouver d’habitude ne formant qu’un bout de chair sanguinolent. Sa jambe gauche était légèrement ouverte et laissait entrevoir l’os du Tibia, qui semblait casser. Sa cage thoracique était ouverte et Shu pouvait voir entre ses côtes un cœur battre, qui était noir par endroits. Sur son cou s’ouvrait une large blessure qui semblait avoir été faite avec une lame, lui tranchant net la gorge. Chaque fois que le cœur battait, une petite giclée de sang coulait le long du cou. Le pire était son visage : il n’en restait que la moitié. La partie intacte était pâle et presque belle. Mais il était difficile d’ignorer cette faille immense qui n’était qu’un gros morceau de chair bouilli, l’œil pendant légèrement dans le vide. La demoiselle posa son œil intact sur le jeune homme, s’approchant en boitant de lui. Le sang coulait toujours de son corps, tachant un peu le sol. Elle se pencha vers lui, une lueur d’amusement dans le regard. Elle ouvrit la bouche et celle-ci s’avérait aussi dégoûtante que le reste : sa langue était noire et boursouflée.

-‘ La première fois ne ta pas suffit, mortel ? ‘


Dernière édition par Bahia Nur le Dim 2 Juin 2013 - 21:01, édité 1 fois

_________________

I don't Want to Be
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Abandonné] L'illusion d'un monde différent [PV Bahia]

Message par Shu Toyama le Lun 13 Mai 2013 - 23:08




Un vent incertitude me viola le visage. J'étais persuadé que quelqu'un était derrière moi, et pourtant non. Bizarre. Une sensation aussi froide que les étangs glacés de Mizuhan, un manque d'humanité dans ce monde. Oui un manque, c'est l'impression que j'avais, il manque quelque chose ici pour que je puisse comprendre ce qu'il se passe. Et moi, je veux savoir, le savoir c'est tout ce qui compte à mes yeux. Commençons par analyser le lieu. Une forêt pas trop dense, la nuit tombé, un feu de camp assez petit qui me fait penser qu'il ne sert qu'à deux personnes maximum, ou une personne et ses pokemon. Deux pokemon sont ici et attendent le retour de leur dresseur, c'est sûr qu'il reviendra à un moment donné mais rien ne permet de déterminé s'il s'agit bien de la jeune femme. Qu'est-ce qui pourrait aider à le savoir … MAIS OUI ! Elle était pieds nues, donc je devrais trouver des traces permettant de l'identifier. Du moins je le pensais, car en y regardant de plus prêt, le sol n'est pas apte à garder les empreintes. Et loin d'être un rôdeur ou un autre truc du genre, je ne vais rien trouver d'intéressant. Soupire. Quel dommage …

La réflexion se faisant longue, un événement me ramène à la réalité, et il s'agit ni plus ni moins qu'un bol encore tiède sur le haut du crâne. La mixture dégoulinante de mes cheveux vinrent teinter mes vêtements de la même couleur blanche et jaune. Relevant la tête pour voir le criminel, la voici qu'elle va se cacher dans un arbre avec le petit Ratentif. Une mignonne petite histoire de sa mère protégeant son enfant j'en suis sûre. Mais le protéger de quoi ? Je ne suis clairement pas un danger, alors de quoi ? Question en suspend, la réponse arrivera peut-être plus tard. Pour le moment, je nettoie Gemini qui a vu un peu du ragoût lui tomber sur le bout du nez.


- C'est pas cool, c'est du ragoût de fruit, ça va coller dans mes cheveux et mes vêtements, il va falloir que j'aille me prendre un bain demain matin ...

Il est vrai que le liquide sucré allait être un problème si je ne faisais rien. Mais ce détail n'est rien par rapport à ce qui suivit. L'air devint lourd, et surtout une odeur de putréfaction qui me détruit le nez. Une ombre s'avance, et la détailler serait trop dur. Il y a là une créature humanoïde qui n'a de nous que la forme vague qu'on pourrait voir dans la nuit. Si j'avais pu, j'aurais préféré fermer les yeux, mais je reste là, béa devant une telle horreur. Gemini se frotte contre moi, comme tentant de se cacher sous les vêtements, mais cela n'allait rien changer. Être non-mort, aspect non-vivant, une femme plus sombre que les ténèbres, et pourtant son cœur bat. C'est bien ça le problème, je le vois battre son cœur ! Mes intestins ne firent qu'un tour, et pour enjoliver mes vêtements déjà bien décorés de part le ragoût, j'améliore mon style artistique par une gerbe aux couleurs qu'il vaut mieux ne pas décrire. Bizarrement, mon esprit lui aussi tourna dans le vide un instant, et la seule chose qui me fit rester conscient fut l'odeur fascinante que produisait la feuille de Gemini.

Son cœur bat, donc, cette personne est vivante, ce qui signifierai qu'elle s'est blessée ? Malgré son aspect des plus morbide et notamment son œil pendouillant, je reconnais à peu près la femme qui montait le Raikou. Je dirais que ce sont ces cheveux qui me font avoir raison. Des cheveux assez singulier, j'en ai rarement vu de pareil, et je ne parle pas de beauté, ce serait plutôt le contraire. Ma foi, la peur me prend, qu'est-ce qui, si proche de nous, de mon ancien campement, a bien pu lui infliger ça ? Cette zone, je ne la savais pas si dangereuse. Je me demande si c'est un pokemon qui lui a fait ça … Son haleine est tout aussi dégueulasse que le reste de son corps. Va-t-elle mourir si je ne fais rien ? Au fait, qu'est-ce qu'elle m'a dit ? Mince, je n'ai pas écouté, trop porté par la peur et la réflexion. Que devrais-je faire ?

Une seule idée me traverse la tête, bien loin de mettre ma vie en sécurité face à cette horreur qui n'est pas naturelle, je me surprends moi-même je dois l'avouer à faire ça alors que ma vie semble plus que mal en point. Et puis, quand bien même voudrais-je fuir, pour aller où ? Je me perdrai dans la forêt et ne serait pas plus avancer. Et ma conscience me rappellerai chaque jour de ma vie cette femme que j'aurais laissé pour morte ici. Non, je ne peux pas faire ça. Ma peur, je la range dans ma poche, j'inspire un bon coup et me lève pour me mettre à la hauteur de cette étrangère sanguinolente. Enfin, sa hauteur, je suis plus petit qu'elle … Fouillant dans mon barda, je sors des bandages et me tourne vers elle. Que faire de plus que d'aider une âme dans le besoin ? Même si je devrais fuir, même si mon regard ne trompe pas et reflète la peur que j'ai à son égard, je ne peux pas simplement partir.


- Ma … Dame … euh, asseyez-vous, je vais … vous soignez ...

Quelques mots, ceux d'un enfant qui fait de son mieux, ceux d'un être pris au dépourvu qui ne sait pas quoi faire d'autre que vouloir sauver une âme perdue. Un enfant perdue au final, c'est peut-être ce que je suis ...



_________________
Il parait que c'est moi
avatar
Shu Toyama
Informations
Nombre de messages : 15

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Abandonné] L'illusion d'un monde différent [PV Bahia]

Message par Bahia Nur le Jeu 16 Mai 2013 - 16:46

La demoiselle recula, dégoûtée par le jeune homme. Devait-elle rire ou pleurer de cette étrange situation ? Cet inconnu voyait une créature d’outre-tombe sortir des bois et la première chose auquel il pensait, c’était de lui offrir des bandages ? La jeune femme derrière son illusion pensait à toute vitesse : que faire ? Elle avait si peur d’être attrapée que cela passait avant tout le reste. Même si l’inconnu n’était pas une menace, il finirait par attirer d’autre personne. Il avait brisé l’illusion de son camp, il était à présent à vue de tous. La demoiselle grogna : sa décision était prise. Pas de pitié, tout le monde devait partir de son camp et maintenant. Elle s’était promise en se sauvant de sa prison qu’elle ne ferait confiance à absolument personne autre que ses Pokémon, elle n’allait pas changer d’avis maintenant. Il fallait être plus convaincant, sinon il finirait par se douter de quelque chose. Le regard de la créature devint dur, avec une pointe d’amusement. Vraiment, croyait-il que quelqu’un dans son état vivrait ? Cela ferait longtemps qu’elle serait morte pour de vrai. Regardant ses bandages, le cadavre ambulant lève la main. Les bandages prirent subitement feu dans les mains du jeune homme, se désintégrant en moins de deux. Bahia s’approcha de lui, menaçante. Elle donnait l’impression d’avoir étrangement grandi, dépassant d’une tête l’inconnu. Toujours silencieuse, la demoiselle passa sa main sous ses cotes, prenant entre ses doigts squelettiques le cœur battant. D’un coup sec elle l’arracha, le sortant de sa prison d’os. Tendant la main vers le jeune homme, la créature se mit à rire, lui présentant son cœur toujours vivant dans le creux de celle-ci.

Elle l’écrasa.

Rouvrant la main, le cœur mort ressemblait à de la bouillie. Elle laissa tomber le tout au sol, fixant l’inconnu dans les yeux. Du brouillard commençait à sortir d’entre les arbres, derrière la créature. Celle-ci l’enveloppait lentement, glissant au sol. Cette étrange brume était très opaque, grimpant le long des jambes de Shu. La demoiselle face à lui commençait lentement à reculer, disparaissant en partie dans le brouillard. Son but n’était pas de le tuer non plus, Bahia allait simplement lui faire peur et le diriger vers son propre campement, où elle espérait qu’il aurait l’intelligence d’y rester. Dans le pire des cas, elle le guiderait en dehors de la forêt, non loin de là. Ainsi il ne se perdrait pas ici par sa faute. Laissant le faux brouillard l’entourer, celle-ci se tourna et laissa une partie de son illusion disparaître. Il ne pouvait rien voir à présent, mais il pouvait l’entendre. Pour l’instant, elle laisserait Raikou s’occuper du reste. La demoiselle le suivrait quand même, au cas où il aurait besoin d’aide. Se glissant entre les arbres pour se cacher, sa voix fit écho dans la forêt.

-‘ Tu es bien amusant, gamin. Je vais jouer un peu plus longtemps avec toi. Tu es venu pour Raikou, n’est-ce pas ? Tiens, le voilà. Amuse-toi bien ! ‘

Un grognement perça le brouillard. S’approchant de lui, la brume se tassa pour laisser entrevoir le Légendaire. Celui-ci se mit lentement à se modifier sous les yeux de Shu. Il se mit à grossir, son pelage devenant lentement noir. Ses crocs s’allongèrent encore plus et ses yeux passèrent aux rouges, aussi injectés de sang que la jeune femme cadavérique. Sa chair tomba à certains endroits, libérant des gerbes de sang et des os. La créature ainsi transformée, celle-ci se tourna vers l’inconnu, un étrange sourire étirant ses babines pleines de bave. La créature se préparait à charger Shu, grattant le sol de ses griffes énormes. La voix de la jeune femme retentit encore une fois, ricanante.

-‘ Pas vraiment ce que tu attendais, huh ? On va jouer à un jeu, tu cours et si Raikou te rattrape, il te mange. ‘

Jeu fort intéressant… sauf quand on était la proie. Malheureusement pour Shu ses mésaventures étaient loin d’être terminées, d’autres illusions attendraient sur son parcours, pour le diriger. Évidemment Raikou ne le mangerait pas vraiment, s’il fallait qu’il le rattrape, il ferait en sorte qu’il soit préoccupé par autre chose.

-‘ Mais je suis gentille. Je te laisse 30 secondes d’avance. ET ÇA COMMENCE MAINTENANT ! ‘


-HJ- Désolé du léger retard et de la longueur, je pensais poster juste après le tiens mais j'ai des petits imprévus. Je te donne carte blanche pour les illusions sur ton chemin, tu peux aussi contrôler un peu le Raikou qui te poursuit. -HJ-


Dernière édition par Bahia Nur le Dim 2 Juin 2013 - 21:03, édité 1 fois

_________________

I don't Want to Be
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Abandonné] L'illusion d'un monde différent [PV Bahia]

Message par Shu Toyama le Lun 20 Mai 2013 - 13:53




Dans ma vie j'ai connu pas mal de sentiments qui ne font pas plaisir. La haine envers ma famille, j'ai toujours trouvé la noblesse pathétique, sans parler de l’antipathie envers mes semblables d'une façon générale parce qu'ils ne m'ont jamais aidé à me sortir de cette prison abject d'hypocrisie et de sournoiserie. Et pourtant, ici, c'est une nouveauté qui s'offre à moi. La peur. Pas une petite peur qui nous empêche d'aller quelque part ou qui nous donne la chair de poule, mais une véritable peur. Celle qui vous fait oublier que vous avez la vessie fragile, celle qui vous fait prendre conscience que la vie est unique et qu'il ne faut pas la gâcher. Une peur qui vous met face à la mort. Si ça ne tenait qu'à moi, je pense que je me serais simplement assoupi, mais mon corps pour sa part ne m'écoutait plus. Après une vague référence faisant plonger mon regard dans ce qu'il reste du cœur damné de cette personne, je me retourne et commence à courir, seuls quelques mots annonçant ma véritable pensée.

- Oh putain !

La chaleur au niveau de mes parties génitales me gênaient un peu, mais l'odeur, bizarrement, était moins atroce que ce que je pensais, coupant avec ce monde de mort que je viens de fuir. Peut-être tout cela me rappelle-t-il que je suis encore en vie. Je veux vivre. Et je vais retrouver Gemini pour commencer, puis nous irons prendre une douche. Heureusement, la trouver ne devrait pas être trop dur, je connais le genre de cachette qu'elle affectionne, c'est à dire les buissons à baies, et comme dans le coin il n'y en a pas, elle a dû courir tout droit jusqu'à en trouver un. Dans ce cas, il me faut moi aussi suivre cette voie et trouver le premier buisson à baie pour m'y cacher.

Bizarrement, je n'entends pas le chat me poursuivre, et Dieu me pardonnera de soupirer à l'idée qu'il ait perdu ma trace. Je n'y crois pas trop, mais j'espère que c'est le cas. Cette idée en tête, j'aperçois Gemini qui court devant moi. Je ne pensais pas que mes jambes me porteraient aussi vite près d'elle, la peur a quelque chose d'extraordinaire, mais je vous jure que je n'ai pas du tout envie de réitérer l'expérience. Attrapant Gemini au vol, qui se met aussitôt à me cajoler la poitrine quelques larmes aux yeux, je continu ma route. Il faudrait que je trouve une rivière, un fleuve. N'importe quoi que je puisse traverser à la nage. Par ailleurs, je pourrais aussi me changer, j'en ai besoin. Mais est-ce que Raikou a vraiment perdu ma trace ? Je ne sais pas, mais il me semble que les chats n'aiment pas l'eau, peut-être qu'une rivière le fera fuir. Idée stupide. Ce n'est pas un chat, mais un chien ! Quel idiot …

Enfin ! Voila un cours d'eau, une large rivière, et pas de pont à l'horizon. Aucun problème, pour le moment je me contente de le traverser, Gemini sur ma tête pour ne pas la noyer dans la profondeur du courant. Au moins, je me sens mieux maintenant que j'ai cette barrière naturelle entre moi et l'horreur. Il va falloir me calmer. Je vais commencer par prendre un bain ici et laver mes vêtements. Puis, je passerai une bonne nuit, il est vrai que j'en ai besoin. Enfin, demain, il me faudra trouver un village rapidement, ayant perdu mon paquetage, il faut absolument que je récupère de quoi cuisiner. Quelle journée …




_________________
Il parait que c'est moi
avatar
Shu Toyama
Informations
Nombre de messages : 15

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Abandonné] L'illusion d'un monde différent [PV Bahia]

Message par Bahia Nur le Lun 3 Juin 2013 - 17:49

Visiblement l’effet avait fonctionné. Le faux Raikou ne passa pas beaucoup de temps à le poursuivre, ce n’était pas nécessaire. Il revint donc après être sûr que celui-ci était loin, laissant l’illusion tomber. Le Zoroark s’approcha du campement et fit signe à Bahia de sortir. Celle-ci se glissa entre les arbres et hoche simplement la tête. Le renard avait remis l’illusion en place, protégeant à nouveau le camp des regards. Elle espérait ne pas avoir d’autres surprises cette nuit. Avant de revenir, le renard noir avait regardé un peu autour, profitant de ce moment pour vérifier s’il n’y avait pas d’autre monde. Puisqu’il n’y avait personne d’autre pour l’instant, ils décidèrent de laisser tomber la garde pour le reste de la nuit. Bahia était fatiguée de courir et voulait un peu de paix. Topaze descendit de son poste avec le Ratentif et ils s’installèrent à nouveau près du feu. Dès demain, ils partiraient à nouveau pour Mizuhan, en espérant ne pas avoir de mauvaises rencontres sur la route. Elle serait bien obligée de faire un arrêt en route, car il lui fallait de l’argent. Peut-être que des marchands accepteraient son aide en chemin. Poussant un profond soupir, la jeune femme alla se blottir près du feu, avec ses Pokémons. Zoro resta debout, fixant le paysage. Puis, lorsque le reste du groupe fut endormi, il vint à son tour se coucher contre eux, profitant de ce moment de calme.

Demain serait une autre longue journée.


[Abandon de topic]

_________________

I don't Want to Be
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Abandonné] L'illusion d'un monde différent [PV Bahia]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum