[ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Kaé le Mer 15 Mai 2013 - 13:37

Le groupe avait continué à marcher dans le désert de sel, avançant tant bien que mal. Kaé portait le Solochi toujours inconscient, galérant par moment. La bestiole n’était pas si légère que cela, et la gamine n’avait que des tous petits muscles. Elle passait donc son temps à le changer d’une position à une autre, le tournant dans tous les sens pour reposer successivement tous ses membres. C’était d’ailleurs curieux que la bestiole ne se réveille pas malgré les positions inconfortables que lui proposait la jeune dompteuse. Même la tête à l’envers, il continuait paisiblement sa sieste, indiquant de cette manière l’état pathétique dans lequel il était à la suite de son excursion en solo dans le salar.

La gamine n’avait pas osé demander de l’aide ni à Hamel ou ses amis car ils étaient encore plus petits et frêles qu’elle, ni à Absol et Luxray qui transportaient déjà de très lourdes cargaisons. D’ailleurs, les deux félins étaient sans doute ceux qui prenaient le plus chère dans cette situation. En plus des sacs qu’ils devaient porter, les deux étaient recouvert d’une épaisse fourrure qui ne devait pas aider à les conserver au frais. Certes, ils avaient tous les deux grandis à Flamen et avaient déjà subi le Soleil d’été de là-bas, mais jamais n’avait-il été aussi violent que maintenant. Même le désert de sable faisait office de promenade tranquille à côté de l’enfer que subissait les deux Pokémon. Cependant, ils ne se plaignirent pas une seule fois, prenant sur eux en espérant simplement que leur situation s’arrange rapidement. Ils avaient consommé à eux plus de la moitié de la réserve d’eau, buvant beaucoup pour réussir l’exploit de rester réveillé dans ces conditions. Certes, ils étaient les plus massifs que les autres voyageurs et la Maracachi notamment n’avait qu’à peine touchée aux gourdes d’eau, mais les réserves des jerricanes prévues par le groupe descendait malgré tout à une vitesse grand V.

Leur souhait fut finalement réalisé lorsque le Soleil commença à se coucher et que le groupe approcha leur destination. L’ambiance chaude et blanche s’était transformée, faisant planer une atmosphère de plus en plus sombre et glauque au fur et à mesure que l’attroupement se rapprochait des vestiges d’ébène. C’était un lieu impressionnant ; les ruines menaçaient de s’effondrer à tout instant, les pierres noires donnaient l’impression que le temple se refermait sur soi et le vent s’engouffrait dans les craquements des murs produisant des murmures déroutant. La gamine bugga lorsque la troupe arriva au pied même du lieu. Elle se demandait franchement ce qui pouvait se trouver ici de si intéressant pour que le gradé d’Abyan insiste que cela vaille le détour.

Luxray en profita pour se poser un moment, avant d’user de son pouvoir le plus précieux. Ses yeux se mirent à luire d’une étrange lumière dorée, alors qu’elle analysait ce qui se trouvait de l’autre côté de ces murs suspicieux. Sa capacité de voir à travers les objets l’avait déjà sorti de nombreuses difficultés, et c’était dans des moments comme celui-ci qu’Absol louait le fait de l’avoir choisit comme monture de sa dresseuse. Observant les alentours, elle voyait les planques de certains animaux, et les passages secrets qui cheminaient sous les vestiges. Finalement, elle repéra un chemin intéressant, qui devrait leur permettre, avec un peu de chance si elle avait vu juste, de trouver une source d’eau. Elle indiqua un tunnel bouché par un paquet de pierre qu’Absol ratissa d’un coup de coupe-vent, et le groupe put commencer l’exploration des lieux, s’engouffrant profondément dans la terre.

En effet, la piste qu’ils suivaient ne cessait de descendre, les entrainant de plus en plus loin sous le niveau de la mer – façon de parler. La gamine ne s’en inquiéta pas et suivait aveuglément la Pokémon brillœil, qui avançait avec soin, choisissant les chemins qui semblaient les plus sûrs et évitaient les mauvaises rencontres. Finalement, le groupe déboucha sur une très large grotte souterraine, à l’atmosphère humide et froide. Pour remédier au manque de lumière, Luxray laissait échapper de son corps de faibles décharges électriques, qui étaient à peine suffisante pour que les gens sachent où ils mettaient les pieds. L’obscurité donnait l’impression que la grotte s’étendait à l’infini, et elle semblait être au cœur de ce réseau souterrain, car de très nombreux tunnels comme celui que la troupe venait d’emprunter débouchaient dans le coin.

Rapidement, car habitué au ténèbres, Absol repéra une flaque d’eau au sol, vers laquelle il se précipita. En s’en approchant, il se redit compte que c’était bien plus qu’une flaque mais un véritable lac souterrain qui se déployait à leur côté. C’était sans doute la réserve d’eau du coin, ce qui pourrait expliquer le nombre de chemin impressionnant pour s’y rendre. La gamine s’approcha de l’eau et se mit à rafraichir son blessé, espérant que cela l’aide à reprendre ses esprits. Les deux félins la regardèrent faire, et quand ils eurent l’assurance que l’eau n’était pas empoisonnée du fait que le dragon ne semblait pas en mourir, ils se jetèrent dessus, se désaltérant an point que Kaé crut un moment que les deux allaient réussir à assécher l’étang. Se tournant vers Hamel, elle lui demanda son avis quant à la suite des événements.

« C’est un bon endroit pour le laisser là, non ? Il a toute l’eau dont il peut rêver et il fait frais, je pense qu’avec un peu de manger il devrait s’en sortir sans soucis. Après on devrait d’abord remplir nos gourdes avant de continuer à chercher, tu ne crois pas ? »

Après avoir donné son point de vue en espérant que le garçon ait comprit parce que ni Lux ni Absol ne semblait disponible pour traduire ses paroles, elle posa la bête sur le sol, sortant des sacs quelques bouts de viandes séchées à offrir au petit rescapé.


Dernière édition par Kaé le Ven 24 Oct 2014 - 12:32, édité 1 fois

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1221

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Hamel le Dim 19 Mai 2013 - 20:56

"Mouais, mouais, mouais, mouais, mouais. Je sais pas trop. On pourrait peut-être quand même attendre qu'il se réveille non ? Ca serait quand même pas une vilaine idée en soi. Du moins, je dis ça, moi, je dis rien hein ? Voili-voilou ! C'est aussi simple que ça si je peux me permettre ! Enfin, je veux dire, il a l'air encore complètement perdu. Comme s'il ne savait pas du tout où se rendre ! Bref, voilà tout, c'est comme ça et pas autrement. Moi, je vais attendre un peu, j'ai pas à patienter de toute façon, c'est aussi simple que ça. Et zut, je sais plus quoi dire, hahaha !"

Il émit un grand rire devant cela, ne sachant pas où se mettre avant d'aller boire un peu. De toute façon, ils devaient juste se rendre ici non ? Normalement, le groupe de Kéa n'était pas loin de cet endroit. Enfin, ils étaient dans le Salar mais à part ça ... Moui, de toute façon, il fallait trouver ce groupe de Kaé et ensuite, ils pourraient tout simplement partir. Enfin, ça sera l'heure des séparations, des pleurs, tout ça. Autant dire que ce n'était pas joyeux mais bon, il était préparé émotionnellement à tout ça de toute façon. BON BON BON ! Et maintenant ? Il pencha la tête sur le côté, regardant Kaé quelques secondes tout en souriant :

"Bref, on patiente. On attend de voir ce que ça vaut exactement puis ensuite, on se barre d'ici après avoir découvert tes compères. Je me demande si je devrais jouer un peu de musique ? HEY ! Pourquoi pas ? Pourquoi pas ouaip ! Je me dis que c'est pas une si mauvaise idée que ça !"

Il commença à fouiller dans son sac, cherchant l'un de ces nombreux instruments de musique, commençant à tirer dans ses affaires, quelque chose étant bloqué. Il tira de toutes ses forces, poussant un gémissement de douleur avant qu'il ne tombe à la renverse, tenant une mandoline entre ses deux mains. Un petit objet blanc s'envola vers le plafond, tombant au plus profond du lac alors qu'Hamel gémissait de douleur. C'était pas cool, c'était vraiment pas cool ça ! Il allait presque se faire mal avec toutes ces imbécilités ! Quand même, ils exagéraient hein ? Fallait peut-être pas trop pousser non plus. Grmbl. C'était un peu agaçant sur le moment, voire même très agaçant.

Il se redressa et commença à jouer de la mandoline. Il remarqua que ses pokémons observaient l'eau avec attention, comme si quelque chose les dérangeait. Penchant une nouvelle fois la tête sur le côté, il s'arrêta alors qu'ils désignaient maintenant son sac. Hein quoi ? Qu'est-ce qu'il y avait encore ? Il avait perdu quelque chose ? Il commença à fouiner dans son sac. Non non, les instruments étaient tous là. Il n'en manquait aucun. Ou presque ?! C'était une blague quoi ? C'était une grosse blague, n'est-ce pas ? Il se trompait ou quoi ? C'était juste une blague ! Où est-ce qu'ils l'avaient cachée ?


"Où est ma flute ? Répondez-moi ! Où elle est ?!"

Les deux pokémon désignèrent l'eau du lac, Hamel retirant son chapeau avant de plonger à l'intérieur, ne semblant pas se soucier de la température ambiante, etc. Il continua des aller et des retours pendant plusieurs minutes, ne s'arrêtant pas, ne serait-ce qu'un instant. Il devait retrouver sa flûte ! MAINTENANT ! Il ressortit de l'eau ,haletant et trempé jusqu'aux os, tenant fermement la flûte blanche entre ses mains avant de la ranger dans son sac. Remettant son chapeau sur son crâne, il ne vint pas regarder Kaé, marmonnant faiblement :

"On patiente jusqu'à ce que je sois sec ... c'est tout ... s'il vous plaît."
avatar
Hamel
Informations
Nombre de messages : 109

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Kaé le Mar 28 Mai 2013 - 16:12

Hamel avait presque acquiescé l’idée de Kaé, insistant quand même qu’il valait mieux attendre que la dragonnet ne se réveille avant de le laisser tranquille. La gamine y réfléchit un instant, puis approuva le plan. Certes, elle voulait retrouver son groupe le plus vite possible, mais personne n’avait idée de ce qui se trouvait dans cette grotte et si le petit y serait en sécurité. Si jamais il y avait des grosses mouettes assoiffées de sang de dragon qui se promenait dans le coin, laisser le petit inconscient juste là comme ça était équivalent à l’envoyer à l’abattoir. Si la jeune fille l’avait sauvé, ce n’était pas pour qu’il aille se faire tuer ailleurs, et elle allait donc prendre le temps de s’assurer que cet animal allait bien avant de reprendre la route.

Comprenant qu’ils allaient rester là quelques temps, Absol et Luxray s’affaissèrent sur le sol, reposant leurs muscles endoloris. Kaé prit le temps de les décharger un peu des choses les plus lourdes telles les caissons d’eau. Elle en profita aussi pour prendre quelques brindilles qu’elle plaça au sol, avant de demander à Lux de les faire suffisamment cramer pour qu’il ait un peu de feu et ainsi un peu de lumière. La tigresse envoya une décharge qui illumina soudainement les lieux, faisant flamber les quelques branches que la gamine avait installées. La gamine alla ensuite s’asseoir non loin du Solochi endormi, profitant de la pause pour grignoter un peu.

Le jeune garçon avec qui la demoiselle voyageait se mit alors à jouer de la musique, à son habitude. Cela ne surpris pas Kaé qui commençait à connaître Hamel à force de traîner avec. La jeune fille avait même appris à apprécier la fait d'avoir de la compagnie lors d’un voyage, ce qui était un fait assez nouveau pour elle. Elle s’était toujours baladée seule alors qu’elle vaquait à travers le monde, jusqu’à ce qu’elle trouve ses amis animaux évidemment. Cependant, un peu de compagnie humaine n’était pas si mal aussi de temps en temps, et puis il avait vraiment le chic pour agrémenter les voyages, contrairement aux deux félins qui semblaient plus les subir.

Cependant, leur halte ne fut pas si calme et paisible que l’aurait pu espérer le groupe, Hamel se rendant soudainement compte qu’il avait perdu un truc. La jeune fille ne voyait pas de quoi il parlait, et Luxray avait juste trop la flemme d’ouvrir les yeux pour s’intéresser à ce qui se passait et lui traduire ce mot qui échappait à la gamine. Absol faisait carrément genre de n’avoir rien entendu, laissant la fille dans son ignorance alors qu’elle regardait son ami vider son sac avant de plonger à l’eau. La fille ne suivait absolument plus rien de ce qui se passait, ne comprenant pas le moins du monde la situation. Finalement, Hamel ressortit trempé du lac, une tige blanche à la main. La fille le regardait avec un air un peu bête, ne sachant pas bien quoi dire. Quand il demanda à ce que le groupe patiente jusqu’à ce qu’il soit sec, la jeune fille hocha vigoureusement la tête avant d’aller chercher plus de bois pour le feu, afin que le jeune homme puisse se réchauffer et s’éponger plus rapidement.

Le plongeon d’Hamel avait fait pas mal de bruit dans la cave, et les flammes devaient se voir au loin dans l’obscurité, sans compter le flash de Lux qui avait du réveillé plus d'une bestiole. Aucun des deux humains intrus ne faisaient attention à leur comportement, et pourtant il y avait de quoi se méfier : ils se trouvaient actuellement dans un caverne parfaitement sombre et dont ils avaient quasiment la preuve que d’autres animaux l’utilisaient comme repère. Mais la fille en tout cas était trop immature pour se soucier de cela, et fut donc la première surprise lorsque Absol leva brusquement la tête, scrutant l’obscurité. Il se leva rapidement et alla réveiller Luxray en la tapotant du bout du museau, avant de s’approcher d’un des barils d’eau. Il allait le soulever lorsqu’un bruit se fit entendre, détournant son attention. Kaé l’entendit aussi, c’était comme un gazouillement qui provenait du fond de la cave.

« Dis Hamel, t’as entendu ça ? »

Au moment où la gamine ouvrit la bouche, Luxray la grogna, lui faisant comprendre qu’il fallait qu’elle ferme son clapet. Voir ses deux plus puissants alliés s’inquiéter ainsi troublait la gamine, qui ne savait pas quoi faire. Finalement, Absol laissa tomber le baril d’eau, jugeant qu’il valait peut-être mieux, en fin de compte, laisser le feu allumé si jamais un truc décidait de les attaquer, parce qu’apparemment, ils étaient déjà repéré de toute façon… Le gazouillement semblait de plus en plus intense, comme si un truc se rapprochait de la petite horde...

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1221

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Hamel le Ven 7 Juin 2013 - 2:42

"Oui, oui, je l'ai entendu hein ? Parfaitement entendu même."

Il semblait ailleurs, bien déconcentré alors qu'il réfléchissait à l'objet qu'il tenait dans les mains. Une petite flûte blanche. Il commença à souffler à l'intérieur, faisant sortir alors l'eau de celle-ci ... sans qu'aucun son ne l'accompagne malheureusement. Légèrement dépité, il évita de montrer son absence de surprise et sa tristesse alors que le vent dans la grotte lui chuchotait des choses déplaisantes, vraiment déplaisantes même. Et ce n'était pas annonciateur de bonne chose. Il se releva, s'étirant longuement alors que déjà au loin, des yeux rouges étaient visibles.

"Et zut ... Le pire est à arriver ... Je suis désolé, Kaé mais on va avoir de gros problèmes. Y a peut-être les parents du Solochi qui sont là ... et leurs amis ... Enfin bref, tout ça pour te dire que ça va être un bon gros foutoir comme tu n'aimerais pas du tout en voir ... Je t'ai prévenue hein ?"

Surtout quand ce n'était pas une créature à une tête qui s'avançait vers eux ... mais une à deux têtes ... et une autre à trois têtes ... sauf que voilà, ils n'étaient pas seuls et c'était un vrai défilé cauchemardesque qui commença à s'abattre sur eux, venant les entourer plus que rapidement. Ils étaient encerclés par ces créatures ! Il rappela rapidement ses pokémon, sortant son violoncelle tout en disant à Kaé :

"Ca ne sert à rien que je les fasse combattre ! Ils ne savent pas se battre ! Je vais m'occuper de tout ça par moi-même ! La musique me sauvera ! La musique me permettra de survivre ! J'ai déjà été sauvé une première fois ! Si ça doit recommencer, je serai alors prêt pour ça ! J'y vais maintenant !"

Commençant à jouer de son violoncelle, il n'hésitait pas à faire déferler le son autour de lui, prêt à abasourdir les pokémon. Avec deux ou trois têtes, les effets étaient multipliés et il savait que cela serait efficace, terriblement efficace. Néanmoins, il n'y avait un problème majeur : il ne pouvait pas réellement se déplacer s'il voulait en jouer correctement. Le son commençait maintenant à s'insinuer dans le crâne de chaque créature, alors que bizarrement, rien ne venait résonner dans les oreilles de Kaé et de ses pokémon. Oui, étrangement, il n'y avait aucun bruit pour elle.

Ce n'était pas grand chose ... ce n'était pas à une très grande distance donc il y arrivait. Influencer le cours du vent dans la grotte mais surtout influencer le cours du son. Il prit une profonde inspiration, ouvrant la bouche avant de pousser un hurlement strident. Toute la grotte commença à trembler sous l'intensité du cri bien qu'il n'était pourtant pas vraiment puissant. Les Diamats commencèrent à s'immobiliser, leurs têtes s'écroulant au sol alors qu'ils étaient assommées pour quelques minutes. Oui, son cri avait bien pour but de faire ça. Il se retourna vers Kaé, disant :


"Evite de faire un massacre sur les Trioxhydres ! Même s'ils nous attaquent, il ne faut pas les tuer ! On ne va pas détruire un écosystème juste pour retrouver tes amis ! Tu les assommes et puis c'est tout ! On peut pas se permettre autre chose, compris ? Alors, faut que tu les fasses s'évanouir. Et par contre, je suis désolé mais ils risquent d'être super furax à cause de moi, t'es prévenue ! Bref ... bonne chance ! T'en auras sacrément besoin normalement !"

Il aurait voulut en rire, se marrer comme d'habitude mais le coeur n'y était pas. Pas à cause des dragons, loin de là. Juste à cause de la flûte blanche qu'il avait faillit perdre, c'était aussi simple que ça. Mais bon, l'heure n'était pas vraiment à la préoccupation par rapport à l'instrument mais plus à trouver un moyen de partir ... ou d'avancer dans la grotte. Car bon, au final, ils avaient pas trouvé les amis de Kaé. S'ils étaient pareils qu'elle, il ne donnait pas cher de leurs peaux normalement. Aie, aie, aie, bon sang, ça puait l'embrouille Fallait en terminer une bonne fois pour toutes avec cette histoire !
avatar
Hamel
Informations
Nombre de messages : 109

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Kaé le Jeu 20 Juin 2013 - 19:54

Hamel sembla aussi inquiet qu’elle en entendant les grésillements, jusqu’à ce qu’il explique que la famille du petit venait sans doute rendre une visite de courtoisie. Quand le garçon parla de « foutoir », la gamine hocha silencieusement la tête avant de se lever et de retirer élégamment son sabre de son fourreau, dans un tout petit suintement musical. Lentement, elle prit aussi le temps de lever son épaisse chevelure dans un chignon décoiffé, pour qu’elle l’embête le moins possible. Elle n’avait aucune idée de ce qui allait se produire, mais vu l’attitude de tous ceux qui savaient, elle se préparait vraiment au pire.

Des créatures finirent par apparaître dans la lumière des flammes. Elles étaient toutes aussi impressionnantes les unes que les autres, surtout celle qui volait dans les airs avec un aspect particulièrement menaçant. Il y avait aussi des Solochi à deux têtes, qui devaient être des évolutions du petit, qui lui traînait encore par terre, toujours inconscient. Le guide du groupe ne laissa pas ses animaux combattre, les rappelant au bercail en indiquant qu’ils n’avaient a priori pas de chance de s’en tirer. Kaé ne put même pas envisager l’idée, sachant que ses deux grands félins refuseraient de lui obéir. Elle allait les laisser se débrouiller et s’occuper de son propre cas, qui serait déjà bien assez compliqué à gérer comme ça.

Brusquement – ou peut-être à cause du grognement un peu provocateur lancé par Absol – toutes les bêtes qui les encerclaient lancèrent l’attaque, et la gamine eut à peine de le temps de lever son katana pour se protéger d’une dangereuse main griffue qui avait décidé de s’en prendre à son cou. La mêlée générale était annoncée, alors que tous se battaient chacun de leur côté, chacun pour leur camp. Les coups et estocades fusaient de de partout, alors que dans la cave raisonnait fortement les cris et grognements, accentués par le violoncelle d’Hamel. Kaé n’arrêtait pas de balancer des grands mouvements de sabre dans tous les sens, cherchant simplement à survivre dans cette bagarre collective. Elle ne savait même plus vraiment où elle était par rapport aux autres, se concentrant seulement sur le feu qui brûlait encore, même si la flamme ne cessait de diminuer au fur et à mesure que les dragons le piétinaient. Petit à petit, la lumière la plus intense venait de Luxray, qui illuminait la grotte avec ses décharges électriques redoutables, qu’elle n’hésitait pas à lancer sur les bestioles volantes. Absol se défoulait en enchaînant les coups de griffes et de crocs à gauche à droite, faisant des ravages sur les Solochi à deux têtes. Mais malgré leur force, la fatigue de la marche des jours précédents commençait à peser, et même eux semblaient avoir du mal à s’en sortir.

La bataille paraissait interminable, même si elle n’avait commencé que depuis quelques instants. Les ennemis semblaient invincibles et innombrables, faisant désespérer un petit peu la fille, qui pour autant ne relâcha pas ses efforts. C’était trop bête d’avoir souffert autant pour en arriver là, surtout quand elle était sur le point de retrouver ses collègues. Et puis, ce n’était pas quelques bébés dragons qui allaient venir à bout d’elle non plus, il en fallait plus que ça ! Elle avait déjà survécu dix-sept ans en cohabitation avec sa mère, ce n’était pas une bande de Pokémon surdimensionnés et surpuissants qui allait lui faire peur ! Malgré tout, la lutte était difficile, et la gamine avait beaucoup de mal à échapper à toutes les attaques qui venaient de tous les fronts, n’arrivant pas à gérer autant de méchants à la fois. Des nombreuses blessures commençaient à apparaître sur tout son corps, la faisant saigner par endroit.

C’est sans doute tout ce capharnaüm qui finit par réveiller le rescapé du désert, qui cligna faiblement de yeux avant de découvrir la scène de violence qui s’offrait à lui. Pour une raison ou pour une autre, il était revenu à son point de départ, celui qu’il avait tenté de fuir en préférant affronter le salar. C’était comme dans un cauchemar, et le choc lui fit pousser un cri qu’il  regretta aussitôt. Le repérant, une large dragonne s’approcha de lui, lui offrit ce qui semblait être un sourire sadique, avant de faire briller ses mâchoires dans l’obscurité. Le petit eut à peine le temps de pousser un cri de détresse avant de détourner la tête, refusant de voir en face la sentence que la Trioxhydre s’apprêtait à lui donner.

Mais alors qu’il s’attendait à un grand élan de douleur quand les crocs s’enfonceraient dans sa chaire, il n’entendit qu’un violent bruit de métal. Regardant à nouveau dans la direction de son attaquante, il vit la gamine de tout à l’heure, celle qui l’avait assommé dans le désert, penchée au-dessus de lui, son arme coincée dans les dents de son assaillante.

« Si tu crois que ça va être si facile pour toi de lui croquer dedans, tu te mets la tête dans l’œil jusqu’au coude ! » hurla la gamine, cherchant à se redonner des forces pour récupérer son katana. Elle finit par le dégager, tirant par la même occasion l’une des dents de la dragonne, qui poussa un lourd grognement de douleur alors que sa mâchoire se tâchait de sang. Sans attendre, la gamine continua d’enchaîner les coups, sachant qu’elle avait là une opportunité unique de prendre le dessus sur cette bête.

Juste derrière, le Solochi observa la scène avec attention, ne sachant pas quoi faire et encore moins quoi penser. Cette humaine avait accouru pour lui venir en aide, c’était quand même curieux, non ? Pourquoi avait-elle fait cela ? Personne ne l’avait forcé, cela n’aurait rien changé à sa vie si elle n’était pas intervenue.

Il n’eut pas le temps de se pencher davantage sur la question qu’il sentit quelque chose le saisir par la peau du cou, avant de le déplacer à la seule force de sa mâchoire. Le dragonnet se débâtit un peu pour voir de quoi il s’agissait, avant de reconnaître la grande bête d’encre aux tâches jaunes qui accompagnait la fille. La lionne le conduisit tout droit vers le troisième de la bande, un félin au pelage blanc pur. D’un feulement, elle lui demanda de veiller sur le petit, qui apparemment était la cible favorite de leur assaillant. Le loup acquiesça rapidement, puis installa l’animal sans yeux sur son dos, avant de lui dire de bien s’accrocher et de ne pas bouger de là sous aucunes conditions. Intimidé, le dragonnet hocha la tête, et le félidé se relança dans la bataille à l’attaque d’une créature à trois têtes qui s’approchait trop d’Hamel à son goût. Il avait compris qu’il ne fallait pas s’aventurer très prés du musicien sous peine de perdre connaissance, mais ce n’était pas une raison pour ne pas lui venir en aide.

Rebondissant sur le dos d’Absol alors que celui-ci se fondait dans les ténèbres pour mieux contre-attaquer, le Solochi reprit le fil de ses pensées, se demandant au nom de quoi ces deux animaux et leur maîtresse le protégeaient de la sorte. Qu’avait-il fait pour mériter ça ?

Ironiquement, avait-il trouvé ici ce qu’il était parti chercher à l’autre bout du monde ?

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1221

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Hamel le Sam 22 Juin 2013 - 21:35

"QU'EST-CE ... WOW ! SUPER !"

Il s'exclamait cela avec un grand sourire envoyant que le Trioxhydre se faire tout simplement projeté sur le côté par l'attaque du pokémon de Kaé qui venait de le sauver ! Et ouaip, rien que ça ! C'était la grande classe non ? Il avait son propre garde du corps et maintenant, il allait pouvoir être encore plus sérieux qu'auparavant. OUAIP ! Car il ne l'avait pas été au début. Maintenant, c'est bien différent, héhéhé ! Et puis quoi encore hein ? On pensait qu'il n'en était pas capable ? HAHAHAHA ! La blague, va ! Bon dans le fond, c'était pas totalement faux, c'était même plutôt le contraire, hahaha ... Enfin bref ! Comment est-ce qu'il allait faire pour tout ça ? HEY ! Rien que ça ?

BON ALLEZ ZOU ! On arrête les bêtises et on règle ça comme des hommes ! Enfin, comme des pokémon ! Il pousse un puissant râle de colère, serrant sa contrebasse dans ses mains avant de la soulever. Une aura se forma autour de l'instrument de musique avant qu'il ne donne un coup dans le vide. Aussitôt, une légère bourrasque projeta les plus proches Trioxhydres et Diamat en arrière. C'était loin d'être un vent puissant, très loin. Ceux qui avaient pied sur terre n'auraient même pas été reculés ... mais Hamel avait juste utilisé leurs capacités à voler contre eux, faisant cogner plusieurs pokémon contre les parois ou contre leurs congénères. Voilà tout !

Bon fallait avouer que c'était peut-être pas l'idée du siècle mais ça faisait le café et aussi un peu le ménage. Enfin même grandement le ménage, mouahahaha ! Hahahaha ! Bon sang, qu'est-ce que c'était marrant dans le fond, très marrant même ! Pfiou ... Bon, il valait mieux qu'il se calme quoi ! C'était pas encore la fête, il fallait pas sortir les tambours même s'il en avait un. YEY ! Bon bon bon ! Bon bonbonbonbon ! bonbonbon ! HEY ! Il y avait un rythme qui lui trottait dans la tête. Il se sentait presque capable de devenir chef d'orchestre à cette allure ! Bon, y avait encore du travail, beaucoup de travail mais la motivation était là, hahaha ! BON ! On recommence et on s'adresse à Kaé :

"Alors, alors, alors, on a protégé le gamin Solochi mais après ? Si on continue de se battre, on finira par s'épuiser, c'est pas le bon plan ! Donc je conseille, on les repousse, on les embête et on se barre de là comme des déglingués ! Bon, pour la dernière partie, on l'est déjà tous les deux."

Ca voulait pas dire que ça serait pas plus la galère ensuite hein ? Mais bon, maintenant que le message était bien passé, il fallait juste accélérer le rythme. Il recommença à donner des coups de contrebasse, ayant l'air bien ridicule surtout qu'il ne touchait personne. Mais tant que c'était efficace ... Il repoussait les pokémon dragon, faisant un geste de la tête à Kaé pour qu'ils puissent enfin s'apprêter à s'enfuir. Il fallait juste les empêcher de les suivre mais pour ça ... bah, il n'avait pas forcément de solution. Fallait compter sur les pokémon de Kaé pour espérer que ça marche ainsi. Ils étaient surement assez puissants pour bloquer le passage derrière eux ? Ce qui voudrait dire pas de retour en arrière mais de base, ils étaient là pour trouver les compagnons de l'adolescente alors bon ... hein.

OUAIS ! ALLEZ HOP ! Il commence à courir comme un dératé, incitant les autres à faire de même. Pendant qu'il courait, on pouvait sentir qu'un souffle de vent balayait derrière lui, c'était bien pour cela qu'il laissait Kaé et les autres passer devant lui après qu'il ait décidé de se mettre à foncer à toute allure sans même se soucier d'où se rendre. Pourtant, malgré cela, il avait des directives à donner. Gauche, gauche, droite, gauche, droite, droite, gauche ET ON S'ARRËTE LA ! Il s'immobilisa, tendant l'oreille. Il sentait le souffle du vent qui se mouvait différemment.

Il désigna la droite une dernière fois, signalant qu'il y avait du mouvement de ce côté. Et aussi que des bruits de pas se faisaient entendre. Si cela était des Diamats et Trioxhydres, il aurait reconnu ... mais ce n'était pas le cas. Bon, c'était peut-être pas super rassurant mais ils allaient quand même pas rester là à ne rien faire. Il vint prévenir Kaé et ses pokémon à ce sujet, signalant qu'il y avait quelqu'un ou quelque chose dans les environs et qu'il fallait s'y rendre sinon, ils seraient pris en tenaille. Par contre, si ce n'était pas des Trioxhydres et des Diamats, cela ne voulait pas dire que ce n'était pas des pokémon. Il y avait surement d'autres espèces, moins impressionnantes, qui vivaient dans cet endroit.


[Pas forcément très long mais bon, comme moi, je ne peux pas trop "combattre" ...Désolé ^^']
avatar
Hamel
Informations
Nombre de messages : 109

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Kaé le Dim 23 Juin 2013 - 14:54

[T’inquiète, ton post était très bien quand même, j’me suis bien marrée Very Happy]


Kaé entendit Hamel crier dans la cohue, cherchant apparemment à communiquer avec elle. Donnant un violent coup de coude dans une des deux têtes d’un dragon qui s’approchait d’elle d’un peu trop prêt, elle bondit comme un chat par dessus la femelle qu’elle avait réussi à mettre à terre, cherchant à se rapprocher du garçon pour entendre ce qu’il avait à dire. Entre les bruits de combat, les rugissements et les échos de tout ça qui résonnait dans la caverne, c’était assez compliqué de suivre une conversation posée.

Malgré tout, la gamine comprit que le garçon envisageait la fuite, ce qui n’était pas une mauvaise idée en soit. La fille commençait à être fatiguée, en plus de souffrir de ses multiples écorchures. Repoussant un dragon volant qui cherchait à s’en prendre à elle en lui assenant un coup de katana bien placé sur une de ses drôles d’ailes, Kaé mit son pouce et index gauche dans sa bouche, avant de pousser plusieurs brefs sifflements. Elle espérait que cela serait suffisant pour que ces deux compagnons l’entendent, et qu’ils n’auraient pas trop de fierté pour ne pas répondre à son appel. Luxray accouru aussitôt à ses côtés, et d’un mouvement Kaé pointa le couloir par lequel il était arrivé du doigt. Plusieurs bêtes s’étaient stationnées là, mais si le groupe était assez vif, ils pourraient passer sans trop de dégâts.

«Coup d’jus ! » ordonna la dresseuse, demandant à son amie de dégager le terrain.

Sans attendre, une violente décharge émana de la lionne, qui alla foudroyer les ennemis qui se trouvaient entre les humains et la sortie. Absol apparu à ce moment là, prenant la tête de l’équipe qui se mit à fuir en arpentant les couloirs, Hamel trainant derrière. Le Pokémon brillœil avait un instant envisagé de lui prendre sa contrebasse pour l’alléger dans sa course, mais le garçon semblait très bien s’en sortir avec, et Lux n’avait pas envie d’être tenue responsable d’avoir piqué son « arme » à l’enfant. Un curieux vent poussait tout le groupe à avancer, les guidant à travers les couloirs alors qu’ils essayaient de trouver la sortie tout en fuyant la bande de monstres qui était à leur trousse.

Soudain, la brise qui les aidait s’arrêta, tout comme son créateur. Le reste de l’attroupement se tourna vers lui avec chacun un regard surpris, cherchant à comprendre l’attitude du garçon. D’un geste de la main, il fit comprendre qu’il y avait du monde au prochain tournant. Kaé se remit en position de garde, alors que les yeux de Luxray se mirent à briller d’une étrange lumière dorée. En même temps, dans leur dos, des cris se rapprochèrent, signe que les dragons n’étaient pas loin. D’ailleurs, l’un deux, la mâchoire ensanglantée, apparu au bout du petit tunnel dans lequel se trouvait le peloton, fonçant vers les humains avec un air furieux. D’un bond, Absol se mit entre la bête et Hamel, grognant pour l’intimider, alors que Luxray, elle, reprenait la tête de la troupe en leur demandant, d’un rugissement, de la suivre. Elle tourna dans la direction des trucs qu’avaient ressentit Hamel ; apparemment, ces animaux là devaient être moins dangereux que ceux qu’ils étaient en train d’affronter. Absol lança un puissant coupe-vent, avant d'emboiter le pas à la troupe.

En suivant le Pokémon encre, le groupe se retrouva face à face avec un énorme Steelix, ce qui eut pour effet de prendre la gamine de court. Depuis qu’elle était arrivée ici, c’était la première fois qu’elle rencontrait un animal qui était aussi présent dans son monde, en bas.

« Tunnel ! » hurla une voix autoritaire, qui fit tilter l’esprit de la jeune fille. Elle connaissait cette intonation, et puis l’homme s’était exprimé dans le langage des Érasiens.

Elle n’eut pas le temps d'approfondir la question que le Pokémon de fer fonça dans le mur, découvrant des humains qui se tenait derrière lui. Kaé reconnu leur tenu et leur emblème, mais n’eut pas le temps de se réjouir que l’homme leur lança un ordre strict.

« Tout le monde par ici, exécution ! »

La commande était sans appel. Même le plus indiscipliné des êtres vivants se devait de se plier devant cette preuve de force et d’influence, qui imposait le respect. Suivant la directive, la bande s’enfonça dans le nouveau passage. Derrière eux, les hommes qu’ils venaient de croiser fermaient la marche, puis l’un d’eux fit jaillir un imposant Donphan, à qui il demanda de produire un éboulement de façon à boucher le couloir que tout le monde venait d’emprunter.

Au bout de quelques minutes de marche, le groupe finit par atterrir dans ce qui semblait être une cave abandonnée. Le général rappela son monstre de fer dans sa ball, avant d’inviter les gamins qu’il venait de sauver à monter les escaliers présents au fond de la salle. Sans un bruit, ils suivirent le conseille de l’homme, débarquant sur une vaste salle.

« Kaé ! »

La gamine se retourna, cherchant instinctivement l’origine de ce cri. Elle repéra rapidement un visage très familier, qui lui fonçait dessus pour la prendre dans ses bras. La fille resta stoïque, troublée, ne sachant pas du tout quoi faire dans ce genre de situation, alors qu’elle était encore couverte de sang et avait son katana dégainé. Finalement, l’étreinte ne dura pas longtemps, et le garçon lui saisit les bras, la secouant un peu.

« Je suis tellement rassurée que tu ailles bien ! Je me sentais coupable de t’avoir laissé t’envoler comme ça. Mais n’empêche, dans quel type de pétrin tu t’es encore fourrée toi ? » demanda-t-il, constatant l’état de la fille.

La gamine, en face, était, elle aussi, très contente de revoir son ami, mais tout se déroulait tellement vite autour d’elle qu’elle avait du mal à faire la part des choses, son cerveau ne pouvant traiter qu’une seule information à la fois.

« Des dragons, voilà où elle a décidé de s’aventurer ! » répondit pour elle le général, apparaissant au bout de l’escalier. « Le remue-ménage qu’on a entendu provenait de ces fous là qui avaient décidé de s’en prendre à eux. »

Kaé avait ouvert la bouche pour répliquer quelque chose, mais Ketsuko l’incita au silence en mettant sa main sur la figure de la fille. Il connaissait son supérieur, et s’il avait l’air très rustre et provocateur, il était surtout rassuré que tout le monde aille bien et soit à nouveau en sécurité. Il attendit que le chef soit éloigné pour à nouveau libérer Kaé, qui du coup, entre temps, avait oublié ce qu’elle allait dire. Préférant changer de sujet, la gamine se tourna vers son guide.

« Hamel, voici Ketsuko, celui qui nous laissait les messages. Ketsuko, Hamel, sans qui je n’aurais pas réussi à arriver jusqu’ici. »

Le garçon aux cheveux bruns offrit un grand sourire au blondinet, lui tendant la main.

« Hé bien, merci de t’être occupée d’elle, ça a pas du être facile tous les jours ! »

Kaé répondit à cette remarque en donnant un coup de poing dans le bras du jeune homme, qui se mit à rigoler. Finalement, il leur tourna le dos, les incitant à les suivre.

« Venez, on va vous soigner de toutes vos blessures. »

Toujours en train de bouder à cause de sa boutade précédente, la jeune fille talonna le garçon qu’elle regrettait presque d’avoir retrouvé, finalement, non mais oh.

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1221

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Hamel le Mar 2 Juil 2013 - 20:57

"Oh bordel ! Voilà la cavalerie qui arrive ! C'est quoi cette blague ? Je savais pas qu'ils étaient aussi nombreux ! T'avais en fait une sacrée troupe avec toi hein ? On n'aurait pas cru comme ça mais ... héhéhé ! Pas mal du tout en fait ! WOW ! C'est super comme nouvelle ! On se sentira moins seuls et tristes alors !"

Il s'exclamait et il exultait ... mais en même temps, il était terriblement fatigué par la musique qu'il avait joué en continu, sans même chercher à s'arrêter, ne serait-ce que... pfiou ... bon, au moins, ils étaient en sécurité d'après ce qu'il avait compris. C'était donc une bonne nouvelle, n'est-ce pas ? Ou alors, il se plantait majestueusement, pour pas changer. Pas comme s'il avait l'habitude de tomber dans des embrouilles super lourdes. Mais en même temps, ça voulait dire un truc : qu'elle allait partir. Mouahaha ! Ca faisait quand même pas mal de temps qu'ils voyaient ensemble, il l'avait oublié. Quant Ketsuko lui tendit la main, l'adolescent la récupéra, disant clairement :

"Ah ben ça, c'était pas du gâteau, ni de la tarte. Faut dire que dès qu'on avait l'un ou l'autre, ça disparaissait "mystérieusement" par une entité de type inconnue. Du genre, morfale."

Mais bon, c'était drôle, c'était amusant mais ça changeait pas qu'ils avaient encore beaucoup de pain sur la planche. NON ! Il ne parlait pas de bouffe ! Surtout pas ! Maintenant qu'ils étaient tous réunis, visiblement, ils proposaient quelques soins à l'adolescent et Kaé. C'était pas de refus ... même si bon ... il était un peu gêné d'être autant entouré. Il était pas du genre à avoir beaucoup de monde autour de lui d'habitude. Loin de là même hein ? Plus solitaire qu'autre chose ... mais bref, toute façon, on lui aurait pas laissé le choix donc accepter ... ça serait même très logique, si si !

Bon, Kaé fit la gueule mais l'adolescent aux cheveux blonds tapota son crâne. Mais c'est pas grave , faut pas pleurer, t'es la plus forte, ma petite ! Allez, sois motivée, petite louloute ! Tu peux être contente, on a retrouvé tout ton groupe hein ? Allez ! Fait risette au musicien ! Il arrêtait pas de lui faire quelques mimiques et grimaces pour lui arracher un sourire avant de gémir lorsqu'on commença à le soigner. Aie, aie, aie ... Il avait bien quelques morsures et griffures de la part des dragons mais voilà quoi ! C'était pas une raison pour lui faire mal, très mal. Bon bon bon ! Qu'est-ce qu'il y avait de bien à faire dans le coin ? Ah ben ... la chose la plus simple et élémentaire pourtant ... Un peu de musique, maestro ? Il sortit sa contrebasse, attendant qu'il ne soit plus en besoin d'être soigné avant de commencer à en jouer. Pfiou, il en avait de la musique à faire ! Surtout pour de nouveaux spectateurs.

Bon, c'était bien beau, c'était chouette comme un lundi au soleil en été ... mais maintenant ? C'était cool qu'ils soient tous enfermés dans la grotte mais à la base, ils étaient venus pour chercher les compagnon de Kaé. Maintenant que c'était fait, il avait une sacrée bonne idée en tête : Se barrer à toute vitesse et n'avoir plus rien à faire de tout ça ! Non mais oh ! Bon bon bon ! Il y avait du boulot, beaucoup de boulot même ! YEY ! Bon ... pendant qu'il jouait, il attendait tout simplement la suite des évènements. Il n'était pas le chef de la troupe, ni du groupe, il ne savait pas bêler pour se faire entendre. Mais bon, il pouvait toujours de la musique en attendant que ça se passe, hahaha ! Qu'est-ce que c'était chouette ça ! D'ailleurs, il sortait maintenant ses pokémons pour qu'ils puissent se présenter aussi aux autres membres de la troupe !


[Encore plus petit ... mais comme tu es un peu la "MJ", c'est normal. ]
avatar
Hamel
Informations
Nombre de messages : 109

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Kaé le Jeu 11 Juil 2013 - 18:21

La gamine continuait à faire la tête pendant que le médecin de l’équipe la soignait, même si elle avait beaucoup de mal à bouder « sérieusement ». Elle ne pouvait s’empêcher de rire devant les grimaces de Hamel, faisant genre d’essayer de se retenir quand même, jusqu'à ce que ce soit au tour du garçon de passer devant le docteur. Elle lui tira la langue de manière parfaitement puérile, avant de rigoler. Après tout, l’ambiance n’était pas vraiment à la dispute, tout le monde était content que tout le reste du monde aille bien. Leur longue aventure se finissait bien, finalement.

Quand on eut fini de s’occuper d’elle, la demoiselle s’éloigna de quelques pas de « l’infirmerie », afin de laisser les soigneurs s’occuper de ses deux gros Pokémon et du petit Solochi. En effet, ils avaient aménagé le coin dispensaire dans une des encornures de la pièce, ce qui faisait qu’il n’y avait pas vraiment assez de place pour que les gens puissent rester debout, à côté, à regarder. Du coup, en attendant que ses amis aillent mieux, Kaé s’occupait à raconter toutes ses aventures à Ketsuko, depuis sa rencontre avec Ys et Melian jusqu’à son arrivée aux ruines, en passant par le port où elle avait rencontré Hamel. Elle fut interrompue par un feulement dans son dos, manière subtile qu’Absol avait trouvé pour lui expliquer que leur check-up médical était terminé et attirer l’attention de la jeune fille sur le Solochi sauvé, qui avait apparemment quelque chose à donner à la mistinguette.

Il avait la tête baissée, comme s’il était embarrassé, avec un pansement sur le front au-dessus de son sourcil droit, exactement comme Kaé. À les voir, les deux faisaient la paire. Comprenant que le dragon ne ferait pas le premier pas, la gamine se baissa pour le soulever, le portant dans ses bras. L’animal se laissa faire, puis tendit une de ses pattes avant vers la demoiselle, lui tendant un petit objet blanc. La fille le saisit, inspecta l’objet avant de reconnaître la dent de Trioxydre qu’elle avait réussi à arracher à l’un de leurs assaillants.

« C’est pour moi ? » demanda-t-elle, incertaine de ce qu’elle devait faire avec ce truc.

Le dragonnet hocha vigoureusement la tête. Il avait ramassé la dent sur le champ de bataille, au milieu de toute l’action. Elle pouvait presque être considérée comme un trophée de guerre, une preuve de l’exploit que le petit groupe avait réussi à surpasser.

« Et bien merci beaucoup, je verrais si je peux pas en faire quelque chose de stylé en rentrant à la maison ! » expliqua-t-elle en rangeant son butin dans une des petites poches de son sac, qu’elle portait toujours à la taille. « N’empêche, ils nous ont mis dans un sacré pétrin tes potes, » continua la gamine, « je commence à mieux comprendre ce que tu faisais dans le désert ! »

L’animal détourna la tête, affichant une mine sombre. La fille le regarda un instant, ne saisissant pas parfaitement sa réaction. Elle avait dit un truc qu’il ne fallait pas ? Elle était particulièrement maladroite avec ce genre de choses, et ne pas réfléchir avant de parler avait fini par rapporter quelques noises. Cherchant de l’aide, elle leva la tête vers les deux autres « grands ». Absol avait l’air de ne pas se soucier de la situation, à son habitude, mais à côté de lui, Luxray, elle, avança son museau vers celui du dragon, le reniflant comme une mère le faisait à son petit. Le Solochi se laissa faire, avant de pousser un éternuement. Kaé laissa passer un petit rire, avant d’essayer d’interpréter ce que tenter de lui faire comprendre le lion noir.

« Dis petit, ça t’intéresse de continuer à te balader avec nous ? Après tout, on s’est bien amusé là-bas, tu ne penses pas ? » questionna-t-elle avec son regard naïf et son sourire « crochu ».

La bestiole reporta son attention vers la demoiselle, avant de pousser ce qui ressemblait fort à un cri de joie. Absol roula les yeux, Luxray donna une léchouille au petit, qui gesticulait tellement que Kaé finit par le laisser tomber, l’animal étant assez puissant et lourd, quand même. Heureusement ce genre d’animal retombe toujours sur ses euh… sur sa tête donc, mais il avait déjà un pansement donc n’avait pas l’air beaucoup plus mal au point que ce qu’il l’était l’instant d’avant. Évidemment, la gamine se pencha en lui demandant si « tout allait bien » et en s’excusant, alors que le Solochi se frottait la tête avec ses deux pattes avant. Il n’avait rien de plus qu’une bosse dont la douleur finit par s’atténuer rapidement, mais quand même… On pouvait se demander ce qui l’avait poussé à accepter l’offre de la demoiselle.

Hamel semblait trouver l’ambiance un peu maussade, et décidant de changer cela, se mit à jouer de sa contrebasse. Le chef du groupe commença par le regarder avec des gros yeux, mais ne dit rien, alors que le reste de la troupe – des soldats bien entraînés pourtant – mirent un temps à comprendre ce qui se passait. Finalement, plusieurs d’entre eux finirent par se laisser prendre au jeu, dansant sur la musique du garçon ou l’accompagnant en tapant des mains et des pieds. Le général se leva à ce moment-là, préparant une réprimande, mais se ravisa. Cela faisait bien longtemps que ses hommes n’avaient pas pu se divertir, et un peu de musique leur ferait le plus grand bien. Cela leur permettrait de se changer les idées, et ainsi d’être plus efficaces par la suite, car maintenant que la gamine était revenue, il fallait penser à redescendre. Et vu l’enfer que fut l’allé, il redoutait le pire pour le retour. La seule chose qui l’inquiétait, c’était que le tumulte risquait d’alarmer des groupes d’animaux dans le coin. Au pire, leur plan d’évasion était déjà en place, et ils auraient juste à fuir loin de cet endroit de malheur, plus rien ne les retenant ici.

***
Le bruit avait résonné jusqu’aux oreilles de la renarde, qui, poussée par sa curiosité, s’était avancée pour voir cela de plus près. Cachée dans l’obscurité, elle s’était faufilée jusqu’à la grande salle d’où venait l’animation par un tout petit couloir, peut-être une ancienne aération. Avec ses grands yeux ouverts, elle observait la scène qui s’offrait à elle avec intérêt. Un monsieur plus petit que les autres faisait des drôles de son avec un instrument deux fois plus grand que lui, pendant que d’autres humains tapaient des mains et des pieds, accentuant le vacarme. Même si cela risquait d’alerter d’autres créatures qu’elle, elle doutait qu’aucun des autres ne se pointe. À part la bande de dragon qui faisait régner l’enfer au sous-sol, les autres animaux d’ici étaient tous des solitaires, et ils ne s’en prendraient pas à une bande si nombreuse et bruyante.

Elle, en revanche, trouvait cela beaucoup plus captivant de venir voir ce qui se passait, plutôt que de passer sa vie à fuir. C’était vrai quoi, il ne se passait jamais rien dans ce trou paumé, pour une fois qu’il y avait un peu d’action, il était hors de question qu’elle s’enfuit la queue entre les jambes ! Elle continuait donc d’examiner ce qui se tramait devant elle. Maintenant, quelques humains avaient commencé à danser au milieu d’un cercle qu’avaient formé les autres bipèdes, qui les encourageaient. Ils bondissaient, tournaient, se baissait sans que cela semble avoir une quelconque logique, mais cela avait quand même l’air très amusant ! Finalement, une fille avec des très longs cheveux noirs se fit inviter au centre de la ronde, tirée par un garçon à l’aspect fort charmant, qui plaisait beaucoup à la petite louve.

Ils rigolaient et se réjouissaient à en perdre leur souffle, se qui fit jalouser l’animal caché. Puis, soudainement, la fille sembla s’excuser avant de s’éloigner du groupe, disparaissant dans un des couloirs. C’était une occasion inespérée, que la renarde n’hésita pas à saisir. Elle sortit de son trou sans se faire remarquer, puis laissa ses long cheveux noirs tomber derrière elle comme le faisait l’autre, elle s’avança vers l’homme.


« Hé bien, » commenta le garçon en la voyant s’approcher, « tu es une rapide quand tu vas aux toilettes toi ! »

En guise de réponse, la créature laissa échapper un petit rire, puis se laissa guider par le jeune homme. C’était encore plus distrayant que ce qu’elle avait pu imaginer, ça changeait vraiment des heures passées à chercher de quoi manger ou boire dans cette ville sombre et glauque où on s’ennuyait à mourir !

***
Kaé se dépêcha de revenir, anxieuse que Ketsuko choisisse une autre partenaire en son absence. Bon, ce n’était pas comme s’il y avait une masse de femmes dans la garnison, mais valait mieux prévenir que guérir. La gamine déboula donc dans la salle, faisant des coudes pour arriver au centre de la piste de danse improvisée, puis leva la tête pour voir que, comme elle le craignait, le garçon avait…

« Hein ? Mais qu’est-ce que je fais là moi ? » s’exclama brusquement la jeune femme, pointant du doigt la créature qui dansait à sa place.

Tout le monde s’arrêta soudain, interrompu dans leur danse et musique par la remarque. En effet, il y avait deux Kaé – comme si une ne suffisait pas – qui se tenait face à face, l’une avec un air intrigué et l’autre avec une mimique débile – ce qui suffisait à savoir laquelle était la vraie. Finalement, celle au centre du cercle poussa un petit ricanement aigu, avant de sauter dans les airs en tournoyant, retombant sous l’apparence d’un des soldats cette fois. Les sourcils de tous se levèrent au plafond alors que la chose continuait à rire et danser en tapant des pieds et des mains dans tous les sens, semant la confusion dans les esprits.



[Je te laisse jouer la Zorua à ta guise, la transformer en ce que tu veux pour qu’elle sème la pagaille, sachant que Hamel et Solochi sont sans doute les seuls à comprendre ce qui se passe et qu’elle est du genre très coquine :PDe cette façon, ça devrait t’aider à trouver des trucs à raconter ^^ Solochi va aussi essayer de lui rentrer dedans avec un violent coup de tête pour l’avoir, si jamais tu veux détailler la bagarre aussi Razz]

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1221

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Hamel le Mar 16 Juil 2013 - 16:16

"Wowowow ... Comment c'est possible ça ? AH zut ! On essayerait pas de m'avoir par hasard ? C'est carrément louche ça, ça pue l'embrouille et ... HEY ! Mais ça serait pas un petit Zorua par hasard ou je me tromperai ?"

Il s'exclama avec joie et amusement, ne sachant pas trop quoi dire. La petite créature ne semblait pas vouloir causer de problèmes. C'était tant mieux en un sens mais ce n'était surement pas suffisant. Car bon, il y avait des pokémon qui ne connaissaient pas cette espèce ... mais aussi des humains. D'ailleurs, tous étaient abasourdis à part lui-même. C'était si surprenant que ça ? Il ne fallait quand même pas exagérer ? Enfin, pas à ce point quand même ? Il cligna des yeux, observant tout le monde au cas où. Mesure de précaution ! Puis il y avait encore beaucoup à faire de toute façon, hahaha ! Énormément même, d'après ce qu'il avait remarqué. Puis soudainement, un petit cri rauque se fit entendre, le jeune Solochi, encore secoué par les évènements s'étant mis à courir vers les soldats. Donnant des coups de tête dans tous, il ne semblait pas pourtant belliqueux ... c'était plutôt le contraire. Il voulait rendre service et que tout le monde retrouve son calme ... sauf que malheureusement, la méthode employée était loin d'être la meilleure. Finalement, un des soldats s'apprêta à l'attendre, le Solochi commençant à bondir vers lui ... sauf que le soldat se transforma, prenant l'apparence d'un petit renard de couleur noire avant de faire un saut sur le crâne du Solochi, éclatant de rire pour se retrouver face à Hamel.

"Hey, mon petit loup ... Je tiens à te dire que tu crées pas mal de petits problèmes. Et comme tout le monde est exténué, tu ne voudrais plutôt prévoir ça pour un autre jour ? Je sais pas ... du genre, dans une semaine ou deux. On s'appelle, on prend rendez-vous et ..."

Le Zorua poussa un petit cri d'amusement avant de se modifier, ayant l'apparence maintenant d'Hamel. Celui-ci cligna des yeux, tournoyant sur lui-même, comme une ballerine. Son double "maléfique" fit de même de son côté, continuant de rire jusqu'à ce que Hamel sorte sa contrebasse. Aussitôt, le Zorua chercha à faire de même, se retrouvant sans instrument. Hamel lui tendit un petit tambourin, lui montrant comment l'utiliser.

"Si tu avais plusieurs compagnons comme toi, nous aurions pu faire un concerto, hahaha ! D'ailleurs, mon petit loup, y a ta queue qui dépasse si je peux me permettre, hahaha."

Il désigna la queue touffue qui sortait de l'arrière-train de son clone, le Zorua rigolant, amusé, sans se préoccuper de ça. Il voulait s'amuser, c'était tout, n'est-ce pas ? L'adolescent poussa un soupir, lui disant de prendre le rythme. Au moins, ça occupait le pokémon en même temps que ça permettait à tous de se reposer. Sauf que le Solochi se releva, un peu secoué par les évènements, remarquant qu'il y avait maintenant deux Hamel. Il cligna des yeux, cherchant à comprendre, se demandant s'il ne s'était pas tapé la tête un peu trop fortement. Puis quand il entendit la musique, il ne rechercha plus le Zorua, Hamel recommençant à jouer pendant de longues minutes.

Quand il eut terminé, il se tourna vers les compagnons de Kaé, les regardant pendant de longues secondes. Bref, c'était pas vraiment la joie actuellement mais il y avait encore du travail à accomplir ! Il devait donc le faire dès maintenant ! Bon, bon, bon ... comment pouvait-il réagir exactement hein ? Hum ! Bien bien bien ! Il avait peut-être une petite idée mais il fallait d'abord en discuter. Laissant son tambourin au Zorua qui semblait avoir trouvé une petite vocation, il se demandait même s'il devait pas penser à en avoir un avec lui. Pourquoi pas ? Un ou plusieurs ... Ca pouvait être une bonne idée en fait. HEY ! Pourquoi pas ? C'était même une idée excellente ! Il en était convaincu !


"C'est pas tout ça mais on part d'ici quand ? On décide de creuser un trou, d'habiter dans cet endroit ? Si vous voulez, je peux utiliser mes capacités liées au vent pour trouver les arrivées d'air et donc nous permettre de sortir. Ca me parait pas vilain comme idée hein ? Mais ça, c'est si tout le monde veut rentrer chez soi. Enfin de mon côté, j'ai pas grand chose à faire donc moi, je vous suis. Demain ou ce soir et zou !"

Pas qu'il s'ennuyait hein ? Mais une bande de Trioxhydres, c'était pas vraiment de la bonne compagnie, surtout quand la dite-bande voulait leur faire la peau. Brrr ! Pas question de s'attarder plus longtemps sur ce cas précis. Bon ... Le petit Zorua en avait-il terminé avec le tambourin ? Car faudrait envisager peut-être de le lui rendre aussi. Il en avait besoin. C'était un instrument de travail, oui, monsieur ! Il vivait de l'art et de la musique ! Par contre, des tranches de lard, c'était pas vraiment son truc, il fallait l'avouer.
avatar
Hamel
Informations
Nombre de messages : 109

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Kaé le Mar 30 Juil 2013 - 18:52

Sans doute énervé par l’apparition de la nouvelle créature, le Solochi se mit à tout cogner dans tous les sens, répondant à une logique qui dépassait même celle de Kaé. La gamine, elle, continuait à regarder en se demandant se qui se passait, comprenant vaguement, de ce qu’elle avait plus ou moins saisi dans ce qu’avait raconté Hamel, que le truc qui semait la pagaille était en réalité rien de plus qu’un Pokémon de ces lieux. Le jeune garçon chercha à raisonner la créature, qui en réponse sembla se moquer de ses conseils en se jouant de lui, comme il l’avait fait pour la fille. La grande différence, malgré tout, c’était que comme lui comprenait ce qui se passait, il le vivait plutôt bien. L’intruse ne semblait pas dangereuse finalement, et au bout de quelques minutes le général, toujours assis au fond de la salle, ôta sa main du pommeau de son épée, qu’il avait saisit, au cas où, dans un réflexe. Son regard brillait dans l’obscurité du coin dans lequel il s’était installé, analysant la scène avec intérêt.

Pendant ce temps, alors que la danse et la musique reprenaient bon train, le dragonnet se releva de sa chute, marchant en zigzag, l’air complétement étourdi. Quand il leva le museau pour voir où en était la situation, il se gratta la tête avec la patte avant, se demandant ce qu’il avait bien pu rater, parce que là, il avait du mal à saisir tout ce qui se passait. Kaé en profita pour se faufiler près de lui, s’agenouillant à ses côtés.

« T’inquiète pas petit monstre, il semblerait qu'elle ne veuille rien de plus que s’amuser un peu ! » dit-elle en caressant la bête à l’endroit où il s’était cogné.

L’animal leva la tête vers la miss, avec une mimique confuse, ce qui fit rire la gamine. Le Solochi ne comprenait pas bien la tournure que prenaient les événements, mais en voyant la fille rigoler, il ne put s’empêcher de se sentir rassuré. Soit alors, si personne ne voulait s’occuper de cette étrangère, il allait la laisser tranquille. Surtout que les deux gros – Absol et Luxray – ne semblaient pas plus préoccupés que cela par sa présence – l’un d’eux étaient même aller se coucher – je vous laisse deviner lequel – montrant de manière parfaitement ostensoir qu’il n’en avait rien à faire. Laissant tomber l’idée d’attaquer l’intruse, Solochi retourna près de Luxray, se frottant à ses jambes comme un petit à sa mère.

***
Suivant les traces de celle qui se tenait là à peine quelques instants plus tôt, la renarde jeta un coup d’œil à la fête par le conduit, comme l’avait fait l’autre. Celle-là quand même, il suffisait qu’elle la quitte des yeux un instant pour qu’elle se rue sur le premier truc qu’elle croisait ! C’était vraiment une plaie de s’occuper d’elle. Depuis que leur mère les avait abandonnées en les jugeant aptes à se débrouiller seules, cette petite n’en avait fait qu’à sa tête ! Et évidemment, à chaque fois, c’était à l’ainée de corriger ses fautes. Bien sûr, elle aussi s’ennuyait comme un Ratentif mort dans ce coin, mais ce n’était pas une raison pour se mettre volontairement en danger de la sorte. De plus, c’était le destin de leur race que de passer une vie seule et lassante, et cela, il fallait juste que l’autre immature s’y habitue.

Ses yeux bleus brillant, elle observait ce qui se passait, cherchant un plan d’attaque. Le dragon avait déjà tenté de s’en prendre une fois à sa sœur, il fallait donc qu’elle agisse rapidement pour la sortir de là avant qu’il ne recommence, et vite ! D’ailleurs, que faisait-il ? Après être allé voir le grand quadrupède couleur encre, il se mouvait à nouveau, se dirigeant vers l’humain avec une petite queue touffue… Il allait à nouveau s’en prendre à elle ! Sans réfléchir car il était trop tard pour élaborer une stratégie, la Pokémon bondit de sa cachette, s’interposant soudainement entre la première intruse et le Solochi, en grognant et montrant les dents. Cela plomba l’ambiance d’un coup, alors que l’attaqué, lui, était à nouveau en train de se demander quel épisode de l’affaire il avait raté. L’entité aboya, ce qui fit couiner le dragon qui alla se réfugier dans les pattes de la grande créature.

L’intervenante le regarda avec un air satisfait, avant de se faire sauter dessus par la première renarde, qui en avait profiter pour s'en prendre à elle par derrière. Cette grande sœur, toujours en train de lui faire la morale et de tout ficher en l’air. Elle était donc incapable de s’amuser ou quoi ? Pour elle, les petites devaient suivre les traces de leur mère, et se résilier à une vie en solitaire. Mais si cela ne lui convenait pas, à elle ? Elle n’allait pas se plier à cette existence sous prétexte que c’était ainsi qu’on la lui avait prévu !


***
Les deux renardes se querellaient au milieu de la piste de danse, se bagarrant comme des enfants. Kaé les regarda un instant se demandant ce qui avait bien pu les piquer, à toutes les deux. La première était inoffensive, mais pourquoi s’en prenait-elle à la seconde alors ? Les défendait-elle ? Non, à la manière dont elle attaquait, elle ne cherchait pas à la blesser. Un peu désespérée, la gamine lança un coup d’œil à Ketsuko, puis à Luxray, et enfin à Absol, qui pionçait toujours. Finalement, toute cette agitation finit par énerver le général, qui se leva de sa place, près à en découdre avec les fouteurs de trouble. Kaé paniqua un peu, se disant que s’il intervenait, il risquait juste de les renvoyer violemment d’où elles venaient. Agissant à l’instinct, la Terrosienne sortit son fouet de sa poche, avant de le faire claquer bien fort juste à côté des deux bagarreuses, qui s’arrêtèrent immédiatement.

« Ça suffit maintenant, vous allez pas continuer à vous mordiller les oreilles comme ça infiniment, non ? » demanda-t-elle avec un air autoritaire, se rappelant d’un cours que lui avait donné une grande maîtresse du domptage.

Les louves buggèrent un moment, puis la cadette fila se cacher derrière Hamel, tirant la langue à la seconde. Cette dernière allait à nouveau s’en prendre à elle, mais la voix résonnante de Kaé l’en empêcha.

« Laisse la tranquille ! Et explique plutôt ce qui se passe ici, nom d’un Caninos, » interrogea Kaé, en lançant un regard à Lux pour lui faire comprendre qu’elle attendait de sa part la traduction.

Celle restée au centre de la pièce la défia des yeux, refusant apparemment de dire quoi que ce soit. La plus jeune, en revanche, en profita pour revenir près du lion, débitant à une vitesse folle tout ce qu’elle avait sur le cœur. L’ainée voulu l’arrêter, mais un second coup de fouet, beaucoup plus discret que le précédent, la rappela à l’ordre. À la fin de son récit, la Pokémon retourna près du jeune garçon, se lovant contre lui. Kaé regarda Lux, qui lui expliqua brièvement que la petite voulait jouer, mais la grande l’embêtait. La fille cligna des paupières, pas sûre de comprendre les enjeux, puis regarda la grande en question, qui avait baissé le regard. C’était au tour de Kaé de se gratter la tête en se demandant que faire, avant de finalement s’agenouiller près de l’ainée.

« Tsé, c’est normal si l’autre veut que la laisse un peu tranquille, si elle a envie de rigoler elle a le droit non ? »

L’animal baissa les yeux. La gamine n’était pas sûre de tout comprendre, mais apparemment, elle avait vu juste. Cette situation lui rappelait un peu la sienne, étrangement… Des parents trop protecteurs qui ne voulaient pas que leur fille soit ce qu’elle était vraiment, la conduisant à fuguer de chez elle. Kaé regarda la petite un instant, avant de reporter son attention à l’autre.

« Si elle veut tant s’amuser et voir les choses, elle pourrait peut-être partir avec Hamel ? C’est un chic type t’inquiète, en tant que saltimbanque, je pense pas que ce sont les aventures qui vont manquer avec lui. Et il a bien réussi à me garder moi à l’abri du danger, donc rien n’est impossible pour lui, » expliqua-t-elle en pouffant un peu.

Sur ces mots, la plus jeune se mit à s’agiter d’impatience, se soulevant sur ses deux pattes arrières aux pieds du garçon, espérant vivement qu’il accepte. Elle voulait tellement partir loin d’ici ! Jappant comme un louveteau, elle se trémoussait en priant qu’il veuille bien d’elle. La plus âgée regardait la scène avec un air… envieux ? Les yeux de Kaé s’écarquillèrent légèrement, se demandant à quoi c’était du, ça. Elle s’attendait à ce qu’elle soit triste que l’autre parte, ou inquiète, mais pas ça. La fille continua à l’observer un moment, avant de dire.

« Et puis, si toi aussi ça te dit, il reste une place de libre chez moi ? » demanda la fille, à tout hasard. Elle n’était pas certaine de ce que désirait cette curieuse bestiole, mais elle tentait le coup, au cas où.

En entendant cela, une flamme se mit à briller dans les yeux de la louve, alors qu’elle reportait son attention vers la demoiselle. Elle aussi aurait le droit d’être libre ? Libre de cet endroit, de cette responsabilité, de découvrir et de s’amuser ? Elle ne bougea pas, jusqu’à ce que sa jeune sœur s’approche d’elle par derrière. D’un coup de museau, elle poussa la plus jeune vers la fille, l’incitant vivement à accepter. Bien sûr, elle lui manquerait, elle avait passé sa vie avec elle, mais si leur chemin se séparait c’était pour seulement mieux se retrouver plus tard. Toutes les deux avaient toujours rêvé de partir, et ce n’était pas maintenant qu’elle en avait l’occasion qu’il fallait jouer les fines bouches ou les froussardes. La grande hésita encore, puis caressa la petite de sa tête, avant d’aboyer en direction de la fille. Alors c’était ça ? La gamine avait vu juste ? Et bien pour une fois, cela changeait de ses bourdes habituelles. Le Solochi, lui, était en train de faire sur lui en imaginant devoir rester en compagnie du truc qui l’avait menacé, tremblant un peu alors que Luxray cherchait à le rassurer.

À la fin de l’interlude, chacun commença à retourner à ses occupations, rangeant le campement. Ce fut le moment que choisit Hamel pour s’adresser directement et franchement au général, se souciant apparemment des préparatifs de départ. L’homme toisa un moment le garçon qui osait s’en prendre à lui de la sorte, ne répondant pas immédiatement.

« Nous partirons dès que tout sera prêt. Ne t’inquiète pas pour l’issue, on en a déjà travaillé une, en attendant que cette fille nous rejoigne. Elle mène directement à l’extérieur, on aura juste à s’envoler de là, » expliqua-t-il calmement, de sa voix grave. « La question est surtout de savoir ce qu’on va faire de vous deux : avez-vous une bête volante ? Toutefois, même si c'est le cas, je vous assignerais un escorte, au cas où, les lieux sont pas des plus sûrs par ici... Où voulez-vous que l’on vous dépose exactement ? Vous avez une idée ? »


Dernière édition par Kaé le Mer 14 Aoû 2013 - 13:48, édité 1 fois

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1221

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Hamel le Lun 5 Aoû 2013 - 19:53

"Wowowowow ! STAHP ! STAHP ! Euh ... Non ! Stop ! Stop ! Moi ? Avoir une pokémon qui ne soit pas liée à la musique ? J'ai l'air d'un saltimbanque ?" demanda l'adolescent avant de se regarder de haut en bas. "Ah ben ouais, en fait ... Je m'en doutais même pas ! OUCH ! Comment c'est possible même ? Ahlala, je vous jure, les adolescents de nos jours, ils ne savent pas s'habiller et ..."

Hum ? Quoi ? Il fallait qu'il soit sérieux ? Vraiment ? VRAIMENT ?! Sérieusement sérieux ? Il regarda autour de lui, voir si on s'adressait à lui alors que la petite Zorua était en train de japper de joie, espérant qu'il accepte de la prendre avec lui. Il fit les cent pas, reprenant la parole d'une voix lente et un peu adulte :

"Non mais tu sais ... Avoir un pokémon, c'est une grande responsabilité. Il faut le nourrir, le sortir, l'éduquer, il faut lui faire la toilette, s'amuser avec lui. C'est pas quelque chose que l'on prend à la légère hein ? Il faut y mettre tout son coeur ! Y mettre toute son ardeur ! Ce n'est pas à la portée du premier venu hein ? Tu vois où je veux en venir ? Oui, oui, je vois où je veux en venir. BON ! Allez hop ! Toi !" s'écria finalement l'adolescent après avoir terminé son monologue où il discutait avec lui-même. "Rien ne m'empêche d'avoir une compagne capable de m'imiter ! Ils peuvent produire de la musique par leurs propres capacités ! Toi, tu vas juste devoir t'entraîner plus durement puisque tu n'es pas adepte de la musique. Enfin, y a un bon niveau avec toi ! Je sais pas, j'ai l'impression que la musique peut bien s'insinuer avec toi. Qu'est-ce que tu en penses ? Tu viens ou tu viens ?"

Pour toute réponse, la Zorua reprit la même forme qu'Hamel, ricanant et souriant alors qu'il était toujours possible de voir sa queue et ses oreilles. BON ! Y avait du boulot et ... Hum ? Tiens donc ... Il ne le remarquait que maintenant mais il commença à tourner autour de la Zorua humanisée par ses pouvoirs, lui ressemblant étrangement.

"Quand même, c'est un sacré travail, il faut le reconnaître. Je savais bien que les Zorua étaient très doués pour se personnifier de la sorte mais de là à m'imiter complètement ... Bon à part les oreilles et la queue mais quand même, à côté, cela veut dire que ... Y a quelque chose qui cloche ! Je sais pas quoi ... Y a un truc qui te rend bien différente de moi ... AH ! Je commence à savoir ce que c'est ! C'est ça !"

Sans aucune hésitation, l'adolescent plaça une main droite sur la poitrine de la Zorua qui avait pris sa forme physique ... sauf qu'elle avait aussi des formes au lieu de quelque chose de plat comme chez l'adolescent. Tout le monde resta interdit pendant quelques secondes avant que la Zorua humanisée ne pousse un cri et lui donne une baffe qui le fit chavirer sur le côté. Il tenta de reprendre appui sur ses pieds, gémissant avant de dire :

"J'oubliais que cet endroit était assez ... gênant pour les femmes. Enfin, toutes les femelles visiblement. aie, aie, aie ... ça cogne sec une Zorua ! Faut que je fasse gaffe à pas refaire la même gaffe la prochaine fois, j'ai pas envie d'être trucidé par un nouveau compagnon de route, moi ! AIE AIE AIE !

Par contre, savoir où va se rendre ? Hum ... Ben, je ne sais pas trop. Me déposer en ville, peut-être ? Après, je retournerai sur les autres, ma mandoline à la main, chantonnant et faisant l'aumône. On vit bien comme ça ! Hahaha ! Qu'est-ce que l'on se marre dans la mare aux Kouanetons ! Bref, voilà tout. On peut partir quand vous le désirez hein ? Moi, je retiens personne, je suis comme ça ,je suis un mec bien. Donc voilà, on y va maintenant !"


Il regarda la Zorua, celle-ci étant un peu gênée et surprise par le geste de l'adolescent. Il fit un grand sourire, la demoiselle lui ressemblant reprenant sa forme originale avant de sauter dans ses bras. Il la déposa sur son épaule, prenant le commandement du groupe "imaginaire" avant de tendre un doigt vers l'horizon en s'écriant :

"Allons enfants de ... Non ? Pas de chanson ? Bon ben ... D'accord. On y va ! On y va ! Ne pressons pas trop non plus quand même. On ne sait pas ce qui nous attends dans ce monde hostile et sinistre ! Wooooow ! Bon, bon, bon ! C'est la chance aux chansons !"

Même s'il paraissait comme fou ou un peu trop zélé, il était difficile de réellement savoir ce qui se passait dans la tête de l'adolescent. Celui-ci tournait, tournait, tournait, attendant que le voyage commence à nouveau. Ils avaient beaucoup à faire ! Enormément à faire même ! Hahaha ! Bien entendu ! Pourquoi pas hein ? Et peut-être pourquoi surtout ? Hahaha ! Personne n'y pensait à une telle question ! Oui, tout le monde préférait la première. La Zorua le regarda avec étonnement avant qu'il ne s'écrie :

"J'allais oublier ! TOI ! Dorénavant, tu t'appelleras Galatée ! Parce que la plus belle incarnation que tu puisses être, c'est moi-même ! Hahaha ! Enfin, ça te convient ?"

La petite Zorua poussa un cri de joie, signe qu'elle était parfaitement d'accord avec une telle appellation. Lui-même n'était pas du tout narcissique et on pouvait bien voir qu'il rigolait de ce qu'il avait dit ... sauf pour le nom de la pokémon. Il trouvait que tout cela sonnait très bien à ses oreilles. BON ! S'il avait compris, cela voulait dire qu'il était temps de partir non ? Alors go go go ! Il fallait mettre le turbo maintenant ! Bon, d'ailleurs, un moyen aérien, pourquoi pas ? Il avait pas l'habitude de voyager donc bon ... quant à la capture de la petite Zorua, cela attendra qu'ils soient en sécurité.

[Plutôt court mais comme tu gères tout d'une main de maître. ^^
Je te laisse conclure le topic sauf si y a de gros problèmes à l'horizon que j'avais pas prévu ! Very Happy]
avatar
Hamel
Informations
Nombre de messages : 109

Fiche de personnage
Points: 130
Âge du personnage: 19
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Kaé le Mer 14 Aoû 2013 - 13:32

Pendant que Hamel traumatisait sa nouvelle compagne, Kaé essayait d’introduire la sienne à son équipe, en commençant par se présenter brièvement avec son beau sourire « crochu ». Ensuite, elle prit la petite renarde dans les bras et la porta jusqu’à Absol, qui eut quand même la décence de tourner la tête pour l’événement, acquiesçant vaguement avant de retourner à sa préoccupation principale : la sieste. Pour finir, la gamine se dirigea vers Luxray et le dragonnet toujours planqué dans les pattes de la lionne noire. Il tremblait en regardant la renarde, qui elle le contemplait de ses grands yeux bleus. C’était drôle, mais cette petite bête terrifiée ressemblait un peu à sa jeune sœur, dans le genre... Finalement, ravalant sa fierté, la Zorua s’approcha lentement de lui, avant de lui faire une léchouille sur le bout du nez qui le fit japper de surprise, faisant pousser un petit rire aigu à la fauteuse de trouble. Comprenant qu’on se moquait de lui, le Solochi voulu répliquer en donnant un coup de boule à son adversaire qui, plus agile, n’eut aucun mal à l’éviter, laissant le dragon se casser la figure par terre. Elle rigola encore en voyant son agresseur se frotter le crâne, puis se dressa sur ses deux pattes arrière pour atteindre le front du blessé, le léchant, cherchant à le soigner de cette manière primaire. L’animal finit par se résigner et se laisser faire, heureux que l’on s’occupe de lui, même si cela impliquait qu’on rit de sa personne.

Abandonnant la petite scène, Kaé s’était dirigée vers le général lorsque Hamel fit de même, comprenant que l’on parlait apparemment de son cas. En effet, le commandant demandait aux enfants où ces derniers souhaitaient être déposés, ce à quoi le garçon répondit très vaguement. La fille, elle, ne voyait même pas pourquoi on lui posait la question, tant la réponse lui paraissait évidente.

« Moi, je rentre avec vous ! »

À ces mots, le général se tourna vers elle, la regardant avec un air grave, maintenant le silence quelques secondes avant de lui demander une question toute simple.

« Pourquoi? »

La gamine bugga un moment. La réponse « parce que je veux rester avec Ketsuko et que je n’ai nul part d’autre où aller » ne semblait pas parfaitement adaptée à la situation, mais elle n’en avait pas de meilleure à fournir. L’homme la dévisagea un instant avant de tendre la main pour aller chercher la dent de Trioxydre cachée dans la poche de la gamine, avant de la lever à la hauteur de ses yeux.

« Ketsuko nous avait dit que tu étais une dompteuse. Que fais-tu donc avec une telle arme à ta hanche ? » demanda-t-il en indiquant d’un mouvement le katana fétiche de la fille.
« Ben... Parce que c’est mon bébé ça. Je le manipulais bien avant de me mettre au fouet, répondit-elle sans trop comprendre où l’homme voulait en venir.
« C’est ce que j’ai cru comprendre, un débutant n’aurait jamais pu arracher un croc pareil à une bête si sauvage. Cependant, tu n’es alors pas maître des lames ? »

La gamine regarda l’homme un instant, puis fit « non » de la tête. Il était vrai qu’elle avait commencé par se lancer dans une nouvelle discipline avant même de finir son apprentissage à l’épée, qu’elle avait de ce fait négligé. Le général la regarda un moment, avant de lui tendre la dent pour la lui rendre.

« C’est dommage, » commenta-t-il sans rien ajouter de plus.
« C’est pas ma faute à moi ! » essaya de se justifier la jeune demoiselle en reprenant son bien. « J’en ai jamais eu l’occasion ! »

Un sourire naquit sur le visage de son interlocuteur, comme s’il s’attendait à ce qu’elle dise cela.

« Nalcia fait passer ce genre d’examen en ce moment même. Si tu te rends rapidement à Alfen, tu pourrais essayer d’y avoir une place, » expliqua-t-il calmement.

Les sourcils de la fille grimpèrent vers le plafond, surprise d’une telle proposition.

« Mais... Nalcia n’est pas un pays ennemi à Flamen ? » demanda-t-elle confuse, ne pensant pas qu’un homme de l’armée enverrait ainsi des gens apprendre à se battre en territoire « hostile ». Pas que ça la dérangeait, loin de là, mais elle n’était pas certaine de comprendre ses motivations.

« Tu ne fais pas partie de l’armée, et de ce fait, même si tu es Terrosienne, ils devraient accepter de te former, même si peut-être à contrecœur, mais la situation politique actuelle les y forcerait. Et si je t’envois là-bas, c’est parce que je ne crois pas que la maîtrise des arts soit un droit réservé à un pays ou à un autre. » expliqua-t-il simplement.

La fille continuait à réfléchir – en supposant qu’elle puisse – avant de tilter sur un mot qu’avait prononcé le lieutenant.

« Mais... comment avez-vous su que je suis de Terros ? On ne vous l’a jamais dit, non ? » interrogea-t-elle, surprise. Si ses souvenirs était bon, Ketsuko l’avait présenté à lui comme étant de Flamen, et non de Terros, pour éviter les ennuis.

Le menton de l’homme eut un petit mouvement incontrôlé, alors que les propos de la jeune fille faisaient mouche. Personne ne lui avait parlé de ses origines clairement, et il avait fait la bêtise de faire comprendre qu’il les avait devinées. Se résignant, il pointa l’arme de Kaé du doigt, avant de lui répondre.

« Il y a beaucoup de détails qui te trahissent, en commençant par ton accent typique d’Omashu et par la marque de fabrique indiquée sur ton katana, qui provient d’une des plus grande forge de ce coin là, que je connais bien. Mais je dois avouer que ce n’est pas ce qui a vendu la mèche, » raconta-t-il en prenant son temps, faisant durer le suspens. « J’ai reconnu immédiatement ton style de combat, il ressemble trait pour trait à celui de quelqu’un que je connaissais très bien, il y a quelques années déjà... »

Il fallu un certain temps pour que l’information monte au cerveau de la fille, dont les yeux devinrent tout rond en comprenant ce que l’homme essayait de lui expliquer.

« Vous... vous connaissez Maître Hiashi ? » hurla-t-elle presque, surprise d’une telle révélation. « Mais... mais comment ça se fait ? »
« Il était mon ainé quand je suis rentré dans l’armé, nous avons fait la guerre côte à côte. Nous sommes restés en contact même quand il a décidé de prendre sa retraite non loin d’Omashu, dans sa ville natale. »
« Dans ce cas vous devriez savoir où il est ! » s’enthousiasma Kaé, sautant sur cette occasion en or. « Je suis partie de chez moi à sa recherche, vous devez me dire où il se trouve ! »

L’homme la regarda avec un air grave, avant de finalement lui répondre.

« Je suis désolé, mais je ne peux pas t’aider sur ce point là. La seule chose que je peux t’affirmer, c’est qu’en suivant la voie du sabre, tu ne pourras que le retrouver. »

La fille continua à le fixer de regard, comme si elle attendait désespérément d’en savoir plus. Finalement, voyant qu’il restait aussi rigide qu’un roc, elle baissa la tête, regardant le sol. Elle poussa un soupir, puis saisit le fourreau de sa lame. Il était vrai qu’elle avait laissé de côté le premier ami qu’elle n’avait jamais eu, et elle avait maintenant l’occasion de reprendre cela en main, tout en ayant des chances d’en apprendre davantage sur son maître disparu. C’était une belle opportunité qu’on lui présentait là, et cela aurait été trop bête de la laisser filer, même si c’était pour suivre un ami de chaire et d’os. Elle lança un regard à Ketsuko, qui lui fit un « thumbs up » accentué d’un clin d’œil, lui disant ainsi de foncer dans le tas. Elle lui sourit, puis, avec une flamme brillante dans les yeux, s’adressa au général.

« Très bien, dans ce cas, si vous pouviez me déposer à Alfen, je vous en serais très reconnaissante, » annonça-t-elle fièrement.

L’intéressé hocha la tête, puis se mit à gronder de sa voix caverneuse.

« Tout le monde en route ! Je veux que tout le campement soit rangé dans cinq minutes et que toutes traces de notre passage ici aient disparues ! Ketsuko, Imae et Lorei, vous serez responsables de conduire d’abord le garçon en dehors de cet enfer puis la fille à la capitale de Nalcia. Vous nous rejoindrez à Omatsu dès que ce sera fait, ne traînez pas en route, il y aura beaucoup à faire en rentrant. Les autres, en formation habituelle, vous savez ce qui vous reste à faire. Nous emprunterons le couloir le plus discrètement possible, tous les Pokémons devront être dans leur ball, sans exception, et vous libèrerez vos montures qu’au dernier moment. Suis-je clair ? »

« CHEF, OUI CHEF » hurla la garnison en guise de réponse.

Tout le monde se mit se mit à s’agiter autour des deux enfants avec une efficacité redoutable. Un peu perdue, Kaé retourna près de son équipe, leur demandant tous de rentrer dans leur sphère. Comme prévu, Absol bouda un peu l’idée, mais il n’avait pas son mot à dire. Le tunnel était trop étroit pour accueillir des grandes bêtes comme lui. Kaé rangea finalement ses six amis compressés dans sa poche, puis rejoignit Ketsuko, qui se tenait à côté de deux autres soldats : une jeune femme à la longue chevelure brune bouclée, avec des yeux bleus comme l’océan qui devait sans doute être Imae et un homme un peu plus trapu et âgé qui devait être Lorei. Kaé se retrouva presque à être un peu jalouse de cette belle femme qui fréquentait Ketsuko au quotidien, mais n’avait pas le temps de s’en soucier que déjà le lieutenant donnait l’ordre d’avancer dans le chemin que son Gravalanche révéla d’un grand coup de point, avant de se faire rappeler par un faisceau rouge.

La troupe avançait donc à la queue-leu-leu dans le couloir très étroit et bas, qui était presque inquiétant. Au bout d’une bonne heure de marche rapide, ils finirent par voir à nouveau la lumière du jour. Ils débarquèrent sur une petite plate forme, à peine assez grande pour faire tenir plusieurs êtres humains et qui donnait directement sur le vide. Ils étaient au bout du continent céleste, littéralement. Sans attendre, Ketsuko libéra son Dracoloss et invita Kaé et Hamel à grimper derrière lui. Imae prit place sur un animal que la gamine ne connaissait pas, une sorte de griffon à l’air particulièrement majestueux et fier. Lorei, lui, s’installa sur un grand Ptéra, et après un ultime au revoir à leur commandant, le groupe indépendant se mit en route.

***
La bande finit enfin par atterrir sur un des plus hauts bâtiments de la capitale de Nalcia, après avoir d’abord déposé Hamel non loin d’une des grandes villes de là-haut. Les aux-revoir entre les deux sœurs ne fut déchirant, mais pas autant que celui que la gamine réserva au gamin, qui du subir une attaque de câlin de la part de Kaé sous les airs amusés et moqueurs du bataillon derrière. La jeune fille n’était pas particulièrement affectueuse en temps normal, mais après tout ce qu’elle avait vécu – fait subir – à Hamel, elle n’imaginait pas pouvoir le quitter sans un grand élan d’émotions forcé sur le pauvre garçon. Elle lui fit promettre qu’ils se reverraient un jour, ne serait-ce que pour les deux frangines qui auraient sans aucun doute envie de se recroiser bientôt. La troupe finit par se remettre en route quand Hamel fit comprendre qu’il n’en pouvait vraiment plus de la gamine, qui continuait à gesticuler en hurlant sur le dos du dragon de Ketsuko.

Finalement, c’était au tour de la fille d’être laissée derrière. Ils conduisent la gamine aux Q.G. d’Alfen où elle rencontra un drôle d’individu qui était responsable de l’organisation des épreuves dans le pays. Il donna à la fille une date de passage et un lieu de rendez-vous, ainsi que quelques brèves consignes. Le fait qu’elle était Terrosienne et accompagnée d’un bataillon Flaminois ne sembla pas poser de soucis au monsieur, qui s’affaira à tout organiser sans s’en préoccuper.

Une fois toutes les formalités passées, la troupe accompagna Kaé non loin d’un dortoir où elle pourrait passer les quelques nuits en attendant son épreuve. Ils lui donnèrent même quelques sous pour survivre jusque là, avant d’enfin annoncer leur départ. Comme pour Hamel, la jeune fille ne manqua pas d’enlacer Ketsuko, dans une embrassade malgré tout un peu plus longue et... intime. La fille ne voulait pas le lâcher, jusqu’à ce que le garçon lui fasse bien comprendre qu’il l’attendrait à Omatsu, et qu’elle avait intérêt à s’y pointer sous peine de !

Sautillant sur place et agitant ses bras, la gamine continua à fixer le ciel jusqu’à ce que la troupe ne fut plus qu’un point noir dans l’horizon bleu. Faisant sortir Absol et Luxray de leur boîte respective, elle plongea à son habitude sa main dans l’épaisse fourrure blanche d’Absol, le caressant.

« Et voilà, c’est plus que notre petite bande à nouveau. » dit-elle, un peu mélancolique que toutes ces aventures se finissent.

Le Pokémon désastre fit un grand mouvement de tête, alors que Luxray s’approcha de la gamine pour la léchouiller, la faisant rire.

« Enfin, c’est presque plus que nous, » sourit-elle en saisissant les sphères de ses nouveaux compagnons, « et puis qui dit fin dit nouveau début, et je parie que la suite ce sera encore plus folle que ce qu’on a pu vivre avant ! » finit-elle par s’exclamer, retrouvant sa fougue habituelle.

Absol roula les yeux en espérant bien que sa maîtresse arrêterait de se mettre dans des situations pareilles, alors que Lux’ hocha calmement la tête, contente de revoir l’enthousiasme naître au sein de la petite fille.



[Ça conclue pour moi ! En tout cas merci énormément pour tous ces RPs, ça va me manquer de plus faire équipe avec Hamel :-x De toute façon, t’as pas le choix, faudra te retaper Kaé, ne serait-ce que pour Galatée Razz Brefounet sinon bonne continuation, désolée si j’ai été un peu trop « bossy » avec toi Sad À bientow j’espère Very Happy ]

_________________
- Fais de ta vie un rêve, et de ton rêve, une réalité -
~ Weapon Master ~




Miss Kairy:


avatar
Kaé
Admin' • Codeuse & Respo Terros • Championne de la Course Terrestre
Informations
Nombre de messages : 1221

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: Physiquement : 23. Mentalement...
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Mauvais tournant [Hamel]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum