[ Clos ] Épreuve Guerrières Élémentales [Lehna/Asaka]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrières Élémentales [Lehna/Asaka]

Message par Lehna le Mar 10 Juin 2014 - 10:22

[Asaka : c’était exactement comme ça qu’il fallait les voir Razz xD Désolée pour le délai, normalement mon prochain post ne devrait pas prendre autant de temps :-x]


Lehna jubila lorsque ses pantins finirent par trouver sa proie. Redoublant de concentration, elle multiplia le nombre de ses invocations, se préparant à sortir de l’eau. L’oxygène dans sa bulle se faisait de plus en plus rare, et elle commençait à avoir des difficultés à respirer. Elle devait se dépêcher de mettre son plan en place, ou elle se ferait avoir par son propre piège. Ses marionnettes étaient enfin prêtes lorsqu’elle commença à réunir une grande quantité d’eau pour faire son comming out, avant de sentir un changement dans les courants qui n’était pas issu de sa volonté. Avant qu’elle puisse comprendre et analyser le phénomène, le liquide qu’elle manipulait quelques instants auparavant se retourna contre elle, engloutissant sa bulle d’air avant de la projeter hors du lac, à plusieurs mètres au-dessus de sa surface.

Un bref coup d’œil dans les alentours alors qu’elle se trouvait ridiculement en l’air sans appuis lui permis de voir son examinatrice, les bras levées, s’avouant ainsi à l’origine de tout ce remue-ménage. La princesse plissa des yeux ; ainsi, tout le monde se dressait contre elle ? Était-elle vraiment forte au point de pouvoir surpasser une fière soldat de l’armée ainsi qu’une passeuse d’épreuve agréée ? Un sourire reptilien s’inscrivit sur sa figure alors qu’elle imaginait déjà comment elle allait anéantir ses deux adversaires. Mais avant, elle devait se sortir de ce pétrin.

Contrôler son élément à une telle distance et dans de telles conditions n’allait pas être chose aisée, mais elle n’avait pas le choix si elle ne voulait pas finir comme une crêpe à la surface de l’étang. Elle fit jaillir quatre grandes colonnes d’eau, qui vinrent se raccrocher assez maladroitement à chacun de ses membres. Elle s’empressa de les utiliser pour se stabiliser et se ralentir, luttant contre les aléas de sa chute comme elle le pouvait. Finalement, la championne parvint à se redresser, alors qu’elle amerrit tranquillement sur l’étendue d’eau, son cœur battant à cent à l’heure derrière sa poitrine. Elle ne voulait pas se l’avouer, mais elle s’était même sentie mal pendant sa chute, et se réjouit de n’avoir pas pu manger excessivement ce matin. Encore un peu sous le choc, elle laissa le liquide couler de ses bras pour monter devant elle un grand mur d’eau. Elle avait besoin d’une minute pour se secouer, et savait que ses adversaires en profiteraient pour la prendre de court.

Les deux bras levés pour contrôler sa défense, ses pieds solidement ancrés à la surface de l’étang pour se maintenir, les cheveux en pagaille et le souffle attelant, elle ne devait pas ressembler à la grande princesse qui avait mis les pieds dans ce duel à son début. Mais sa volonté et sa conscience restait inchangées, et elle avait déjà la suite des événements bien en place dans sa tête. Elle prit une grande respiration, puis, se sentant à nouveau prête à en découdre, leva la tête pour analyser la situation. Ses deux ennemies se tenaient près de la berge, Asaka un peu plus en retrait, probablement plus réticente à s’approcher de l’étendue d’eau. Il fallait que Lehna les rapproche davantage ; plus elles étaient proches de son terrain de jeu, plus facile cela serait d’en venir à bout. Il fallait donc qu’elle les attire vers elle.

Baissant lentement sa main droite, elle observa rapidement les alentours, avant de décider de repasser à l’offensive. Conservant son mur grâce à son bras gauche, elle enfonça brièvement son index droit dans la cascade inversée. Immédiatement, un fil d’eau sortit de sa fortification, fonçant à toute vitesse sur celle qui avait osé l’attaquer en traître. Rapidement, Lehna renouvela l’opération, utilisant ses doigts pour créer des nouvelles cordelettes liquides qui foncèrent droit sur leur cible, la championne aux oiseaux ou la passeuse d’épreuve.

Les fils étaient très fins et donc fragiles, ne présentant pas vraiment une menace pour les femmes agressées, malgré leur très grand nombre. En même temps, la princesse devait à la fois contrôler son équilibre, son mur et ses attaques, ce qui divisait ses capacités de concentration et donc réduisait fatalement la qualité de ses assauts. Mais elle refusait de faire tomber son rempart pour gagner en efficacité, car la force brute n’était pas exactement ce qu’elle recherchait…

À chaque fois qu’un de ses filaments se faisait contrer, celui-ci déviait sa trajectoire pour aller se ficher dans le décor aux alentours de la personne visée. Petit à petit, fil par fil, la toile de Lehna grandissait, jusqu’à ce qu’elle la juge suffisante. Plongeant sa main entière dans le mur, elle serra le poing, comme si elle attrapait tous les fils ensemble, avant de tirer un coup sec vers l’arrière. Au même moment, un arbre se mit à vaciller derrière l’handicapée, tiré en avant par la multitude de cordes mises en place par l’araignée. Quand on ne peut pas se battre, autant demander à l’environnement de le faire pour soit ? Le résineux craqua en tombant, se renversant lentement alors qu’il s’effondrait sur la Nalcienne. Du côté d’Azura, le résultat était un peu plus décevant : l’arbre destiné à la broyer, plus âgé, tint bon sur ses solides racines. En revanche, un bon nombre de branches se décrochèrent, certaines assez conséquentes, s’abattant à l’endroit où se tenait l’examinatrice.

Pour y échapper, les femmes devraient s’avancer vers le lac, et s’approcher encore de la zone de prédilection de la démone, qui les attendait de pieds fermes pour qu’elles puissent continuer leur petit « jeu ».


[Je suis désolée je n’ai pas tout à fait compris ce que tu voulais dire par « Azura dispersa comme une brume tempétueuse toute l'eau, balançant Lehna dans tous les sens pendant sa chute », j’espère que ça ira quand même :-s  Sinon just say the word, je changerais ^^
Concernant les « fils d’eau », imaginez Lehna en train de tapoter sur un clavier, et à chaque fois qu’elle appuie sur une touche, un fil en direction d’Azura ou Asaka lui file dessus :PTechniquement, je considère que ça compte comme les « attaques directes » que tu souhaitais, même si au final leur utilisation était tout autre :PMais bon si y’a un souci, n’hésitez pas à le dire Smile]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 344

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrières Élémentales [Lehna/Asaka]

Message par Asaka Chôko le Jeu 24 Juil 2014 - 21:49

Alors qu’Asaka était en sérieuse mauvaise posture, les marionnettes de la Mizuhanienne s’approchant d’elle dangereusement pour la submerger, les êtres factices perdirent brusquement leur apparence pour redevenir simple eau et s’écraser sur la terre ferme. Au même moment, la surface du lac bouillonna légèrement, avant qu’un puissant geyser n’en surgisse, propulsant la Fran en son sommet.
Intriguée par un tel retournement de situation, la Furie d’Alfen chercha l’origine de ce phénomène. Elle ne mit pas longtemps avant de déduire qu’Azura, qui s’était avancée et dont les mouvements étaient en coordination parfaite avec ceux de la masse liquide, en était la responsable. Ravalant sa fierté, même s’il lui en coûtait de s’être ainsi faite avoir, comme une bleue, la Championne aux oiseaux poussa un grognement qui se voulait être un remerciement.

Apparemment, l’examinatrice était désormais de son côté. Elle ignorait s’il s’agissait ou non d’un bon point. Après tout, elle pouvait très bien considérer qu’Asaka était en situation de faiblesse, notamment du fait de son handicap. Ou encore, cette coopération pouvait n’être que fantaisiste. Jugeant que ce dernier point était le plus probable, vu que la sirène n’avait pas semblé lui accorder un traitement de faveur lors du premier exercice, la Nalcienne préféra établir sa stratégie en se basant sur le fait qu’elle ne devait pas trop compter sur son appui. Non pas qu’elle ne lui faisait pas confiance, mais s’agissant de son épreuve, elle devait justement montrer ce dont elle était capable. Or, si elle se reposait trop sur elle et la laissait faire tout le travail, nul doute qu’elle finirait par se faire recaler.

Mettant de côté ces réflexions, la Furie d’Alfen raffermit sa prise sur sa faux. Clairement, de simples fouets ou lames de vents ne seraient pas suffisants. Elle allait devoir leur donner des trajectoires plus retorses, un tranchant bien plus acéré, que ce soit pour atteindre Lehna, derrière son mur protecteur, ou bien pour tenter d’abattre ce dernier.
Mais déjà, la princesse du pays de l’eau avait lancé son attaque. De fins filins, que l’ancienne espionne n’eut aucun mal à dévier de leur trajectoire en faisant appel au vent, ou à les défaire d’une serpe impalpable. Asaka fronça les sourcils devant une telle offensive. A quoi jouait-elle, cette noblionne ? Elle pensait vraiment lui faire peur avec une technique aussi ridicule ?
Néanmoins, constatant que les filins poursuivaient leur assaut, sans faiblir, et se remémorant la dernière attaque sournoise de la Mizuhanienne, la Championne aux oiseaux se doutait qu’il y avait anguille sous roche. Aussi, sans qu’un quelconque signe extérieur ne la trahisse, elle dicta à une partie du vent une autre direction, tandis que l’autre continuait à balayer les fils aqueux. La brise serpenta le long de la garde de la faux jusqu’à la lame acérée de cette dernière. Elle ondula alors tout autour de la plume d’Airmure, s’affûtant davantage à chaque passage sur le tranchant de celle-ci. Le courant d’air grossissait à chaque instant, alimenté par le vent que la Nalcienne détournait, à tel point que la faux se retrouva bientôt enveloppée de rafales aussi aiguisées que les crocs des Bêtes Légendaires. Cependant, de loin, on ne pouvait se douter de cela, à moins de percevoir le léger tremblement autour de l’arme.

Soudain, les filins aqueux se tendirent tous d’un seul coup, confirmant les soupçons d’Asaka quant à une stratégie retorse de la part de son adversaire actuelle. Un puissant craquement retentit derrière elle, accompagné d’un grondement à la fois surpris et vexé du fauve aux yeux crevés. Apparemment, c’était l’arbre juste à côté de lui qui venait de se faire déraciné sans qu’il ne s’y attende.
Mais la Furie d’Alfen n’avait pas de temps à perdre à s’apitoyer sur les jérémiades de Ganka.


« Bien tenté, princesse, mais tu ne m’auras pas cette fois-ci ! »

Terminant ces paroles, Asaka se retourna brusquement, en abattant sa faux dans le sol. Une lame de vent surgit en sifflant hors de la masse d’air autour de la plume d’argent. Entrant en contact avec l’écorce, elle se divisa en plusieurs serpes plus petites qui attaquèrent le bois sans ménagement. Lorsque l’arbre ne fut plus qu’à un mètre de la Championne aux oiseaux, il vola en milliers d’éclats et d’échardes, ne lui infligeant pas plus de dégâts que de légères éraflures.

« A moi maintenant ! » rugit la Furie.

Une nouvelle fois elle se retourna, pour faire face au lac et à la Fran. Cependant, au lieu de planter directement sa faux dans le sol, elle changea de tactique. Elle frappait dans le vent, enchaînant les coups a priori inutiles, avant de conclure par une frappe lourde à l’horizontale suivie presque aussitôt d’un autre à la verticale, la lame s’enfonçant cette fois-ci dans la terre.
Or, à chaque mouvement, les rafales avaient quitté la plume d’Airmure au bout de l’arme, pour foncer en direction de la princesse de Mizuhan. Cependant, au lieu d’avoir une trajectoire directe, elles effectuaient une courbe, évitant ainsi le mur d’eau protecteur, afin de frapper derrière. Les coups n’étaient pas assez puissants pour faire vraiment mal, mais pouvaient distraire Lehna de sa concentration sur son bouclier, et ainsi l’affaiblir. C’est pourquoi la Furie d’Alfen avait achevé son enchaînement par deux frappes lourdes, dans lesquelles elle avait relâché toute l’enveloppe aérienne de la faux : elles étaient destinées à abattre cette défense liquide.



[Désolée du retard ;A; J’espère que le post vous conviendra…
En gros, Asaka réduit l’arbre en pièces, mais se fait quand même quelques plaies avec les éclats/échardes de bois. Elle utilise ensuite une succession de frappes rapides et peu puissantes, pour que ses lames de vent aient une trajectoire courbe et atteignent Lehna derrière le mur d’eau et la déconcentrer. Après, comme dit, les deux derniers coups sont là pour détruire le mur.]

_________________
Anger of the Wounded Warrior



Fuis... Fuis tant que tu le veux. Ta puanteur exécrable m'amènera inévitablement à toi. Alors, de ma faux sanglante, je te ferai mille fois payer ce que ton peuple m'a fait.
avatar
Asaka Chôko
Informations
Nombre de messages : 149

Fiche de personnage
Points: 197
Âge du personnage: 32
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrières Élémentales [Lehna/Asaka]

Message par PNJ le Mar 12 Aoû 2014 - 20:12

Comme l'avait pressenti  la manieuse de vent, l'alliance avec la Fusionneuse n'était qu'un leurre provisoire. Voyant que la maîtresse de l'Eau changeait de tactique suite à sa manœuvre, Azura cessa de l'importuner pour se concentrer de nouveau sur le duel. Les filins d'eau qui la visèrent furent rapidement déviés, soumis à son contrôle. La jeune femme en lançait beaucoup trop pour pouvoir les contrôler tous assez, et parvenir à rivaliser avec la puissance de la maîtresse. Elle n'était pas son ennemie... Il valait mieux qu'elle se concentre sur Asaka. La sirène de Mizuhan n'était pas certaine d'être satisfaite de la façon dont Lehna s'était adaptée. Elle voulait voir du combat, de la puissance ! La princesse restait à son goût trop subtile. Mais l'arbre, qui avait été sa véritable cible, se déracina, et la passeuse changea d'avis à ce sujet. Même sans en faire des tonnes, son élèves avait de la ressource en terme de force, apparemment. Les filins qu'elle n'avait pas déviés lui réservait d'ailleurs le même sort qu'à la furie d'Alfen, mais Azura usa de la même technique que son élève pour se défaire des branches qui lui fonçaient dessus.

Mais la Nalcienne avait de la suite dans les idées, elle aussi, comme elle le prouva par la suite. Ses larges coups de faux, guidant le vent vers leur cible, percèrent le bouclier d'eau sans grande difficulté. La Mizuhanienne n'était pas spécialisée dans la défense, après tout. Elle était celle en mauvaise posture, cette fois... Non seulement sa cible n'avait pas bougé de sa position, restant éloignée de l'étendue d'eau, mais en plus elle se retrouvait la cible de nombreuses lames de vent.

Changement de cible, donc. Azura lança une offensive contre la maîtresse de l'Air, cette fois-ci. L'eau des fils de Lehna, qui avait finie sur le sol, oubliée de tous, sauf de la sirène. Celle-ci songea d'abord à l'utiliser pour figer sa cible dans la glace, mais son handicap lui offrait l'avantage de savoir comment réagir à une paralysie. Tiens, puisqu'elle avait forcé la Champion d'Arkan à sortir de l'eau, pourquoi ne pas offrir à sa collègue d'Alfen de prendre un bain ? Azura projeta un mélange d'eau et d'Air à forte pression sur l'éclopée, pour la pousser sur le sol boueux, et la laisser finir sa glissade dans l'eau...

Il fallait surveiller qu'elle ne se noie pas, quand même. Les deux femmes commençaient à fatiguer, cela se voyait. Qu'elles se rassurent, l'épreuve approchait de son terme, et la passeuse avait vu tout ce qu'elle souhaitait voir. Cette dernière manche était plus... pour son divertissement personnel.


"Allez, amusez-vous un peu aussi, vous l'avez bien mérité."

Pas sûr qu'Asaka ait la même notion d'amusement, mais bon...

[Dernière manche ! Donnez-vous à fond, profitez de l'eau fraîche, faites des bulles, tout ça...]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 925

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrières Élémentales [Lehna/Asaka]

Message par Lehna le Jeu 21 Aoû 2014 - 9:55

La princesse sembla anormalement calme lorsqu’aucun de ses deux coups ne parvint à ébranler ses adversaires, comme elle l’avait prévu. Elle n’avait pas l’air frustrée ou mécontente, arborant simplement la même moue calculée et réfléchie qu’elle était habituée à montrer. Elle avait desserra lentement son poing, relâchant son contrôle sur les filaments, avant de laisser retomber sa main droite à ses côtés, la gauche toujours levée pour maintenir sa faible protection.

Si elle semblait fonctionner au ralenti, son cerveau, lui, travaillait à cent à l’heure. La facilité avec laquelle Asaka avait brisé son attaque la perturbait un peu. Si elle était capable de si grande démonstration de puissance, pourquoi ne pas avoir attaqué ainsi directement son opposante, plutôt que d’attendre que son plan soit au point et exécuté ? Elle avait prouvé être une militaire simple et efficace, cela ne semblait pas être son genre d’attendre gentiment que l’ennemi finisse ce qu’il voulait faire pour contre-attaquer. Alors pourquoi ? Pourquoi l’arbre et pas Lehna ? La noble avait beau réfléchir, peu de solutions plausibles semblaient expliquer ce comportement : soit il lui fallait du temps pour élaborer une telle attaque, soit cette dernière demandait tant d’énergie qu’elle n’y avait recours qu’en dernier ressort, en cas d’urgence. Ou les deux. Si loin de son adversaire et dissimulée derrière sa paroi aqueuse, la championne d’eau était incapable de lire l’expression sur le visage d’Asaka, ou de juger son état de fatigue. Elle ne voyait qu’une masse assez sombre, ce qui n’était pas suffisant pour qu’elle puisse espérer confirmer l’une ou l’autre de ses théories.

Si la championne aux oiseaux avaient besoin de temps pour réaliser ce genre d’exploit, alors il lui fallait contre-attaquer sans attendre, ne pas lui laisser l’occasion de développer ce genre de défense à nouveau. Mais si, au contraire, c’était être poussée dans ses derniers retranchements qui la faisait utiliser ces grandes décharges qui puisaient son énergie, il vaudrait mieux dans ce cas prendre du temps pour préparer une autre violente attaque, et espérer l’épuiser ainsi. Les deux stratégies étaient complétement différentes, et la princesse manquait de données pour choisir laquelle appliquer.

Cependant, elle ne pouvait pas juste attendre que la question se résolve d’elle-même ou espérer que ses adversaires allaient gentiment la laisser tranquille pendant qu’elle réfléchissait à la suite des événements. D’ailleurs, la réplique ne se fit pas attendre : des courants d’air vinrent la heurter de toute part, la secouant jusqu’à ce qu’elle perde l’équilibre sur son socle d’eau, tombant dans l’eau en entrainant son mur protecteur avec elle. Quand elle se sentit glisser, elle se laissa plonger dans l’eau, mais ne tenta pas de s’y engouffrer. Une feinte ne marche jamais deux fois de suite, et sous les assauts de la maîtresse du vent elle ne pouvait espérer former une bulle suffisamment efficace pour se sustenter en air.

La princesse serra des dents. Elle était en mauvaise posture, sans stratégie et sans défense. Elle sentait la fatigue et l’épuisement commencer à monter, rien que nager dans son propre élément lui demandait une force qu’elle n’était pas certaine de pouvoir maintenir bien longtemps. Elle avait besoin de temps pour mettre un plan au point et à exécution, sans quoi elle risquait bien de perdre ce duel et d’échouer à cette épreuve…

Ce fut la passeuse elle-même qui lui offrit le répit dont elle avait besoin. Se retournant soudainement contre son ancienne alliée, elle invita cette dernière à rejoindre la démone dans son propre territoire. Un léger sourire se forma sur au coin de la bouche de la coordinatrice ; on lui livrait sa proie sur un plateau d’argent, elle n’avait plus qu’à se servir et prendre son temps pour la dévorer.

La princesse réagit rapidement ; il était hors de question de laisser à Asaka le temps de s’adapter ou de retourner la situation. Tendant ses bras droit devant elle, l’Élémentale se mit immédiatement à maîtriser l’eau autour de l’autre. Elle la tira vers le fond, s’agrippa à la faux et la canne de la femme afin de la séparer de ses appuis et de ses armes. Elle força les courants à vaquer de plus en plus brusquement autour de la femme, cherchant à la déstabiliser comme elle avait osé le faire à peine quelques instants plus tôt contre elle.

Cependant, la bête était robuste et il en faudrait plus que ces tours d’amateurs pour en venir à bout, même tirée bien loin de sa zone de confort. La princesse décida alors de tenter le tout pour le tout. Les conditions ne seraient jamais plus idéales, et si elle succédait, elle remporterait ce duel haut la main. Prenant une grande inspiration, elle lâcha son contrôle sur l’eau autour de son opposante, espérant que les turbulences appliquées juste avant seraient suffisantes pour qu’elle ne se reprenne pas pendant que l’autre préparait sa charge. Sans attendre, elle balaya l’eau sous elle d’en grand geste circulaire, et se mit à tournoyer en montant en flèche vers le ciel, propulsé par le tourbillon d’eau qui la soutenait. Elle se retrouva à nouveau dans les airs, mais cette fois, sa montée était sous contrôle, et sa chute en serait de même. Elle ne monta pas bien haut, ne jugeant pas cela nécessaire et surtout inquiète qu’Asaka ou même Azura en profite pour couper son soutien.

Brusquement, elle rabattit ses bras contre son corps, stoppant nette son ascension. Puis, puisant dans ses réserves d’énergie, elle entraina le tourbillon d'eau avec elle et fonça vers la surface du lac, telle une bombe à eau géante. Quand elle heurta la surface du lac, le résultat ne se fit pas attendre ; un creux se forma où elle avait atterrit, créant une haute vague de plusieurs mètres, un tsunami qui allait tout manger sur son chemin, jusqu’à ce qu’il s’écrase sur les bords du lac. La princesse se mit à espérer que Saphir avait trouvé un refuge, car si la vague cognait son arbre, elle pourrait se faire gravement blesser.

La princesse ne contrôlait pas le flux d’eau qui grondait vers ses adversaires, confiante qu’elle suivrait son chemin. Il fallait plutôt qu’elle se concentre sur son cas, se rééquilibre et retrouve appui à la surface de l’eau. Elle oscillait comme un yoyo, chaque balancement plus calme que le précédent, cherchant juste à maintenir son équilibre à l’épicentre du tumulte qu’elle avait provoqué. La tâche en elle-même n’était pas ardue, elle avait déjà fait cet exercice maintes et maintes fois, mais la fatigue qui la rattrapait rendait la pratique plus difficile. Elle tenta de lever les yeux pour repérer les deux femmes, mais ne les vit pas du premier coup. Au moins, Azura ne pouvait pas dire qu’elle ne savait pas s’amuser avec son élément…



[Walà, t’as une grosse vague qui t’arrive dessus, Asaka ^^’ J’espère que cela convient, si cela vous parait trop n’hésitez pas à le signaler, j’éditerai sans souci Smile]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 344

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrières Élémentales [Lehna/Asaka]

Message par Asaka Chôko le Sam 30 Aoû 2014 - 19:34

Et voilà, qu’est-ce qu’elle avait dit ? Il n’avait fallu que quelques secondes pour que leur examinatrice ne change de camp, pour se ranger du côté de Lehna. Dès qu’il avait semblé que la Championne aux oiseaux prenait l’ascendant sur elle, en fait.

Percevant le changement dans l’air, Asaka s’était instinctivement tournée vers la sirène pour voir ce qu’elle lui préparait comme mauvais coup. Mal lui en prit, car elle se retrouva nez à nez avec une trombe d’eau et d’air mêlés. Elle n’eut même pas le temps de réagir : le mur aux éléments doubles la frappa de plein fouet, lui faisant même quitter le sol. La Nalcienne atterrit sans trop de dommages sur la berge boueuse, très proche de la surface de l’eau. Trop proche. Un nouveau geyser vint la cueillir, alors qu’elle tentait tant bien que mal de se redresser, la faisant glisser dans le lac.
Heureusement, l’ancienne espionne savait nager, même si avec une seule jambe ce n’était pas très pratique. De plus, elle avait encore pied et l’eau était loin d’avoir les températures extrêmes de la mer proche de la Banquise, où elle avait malencontreusement terminé, une fois, au cours d’un entraînement de son Tartard. Ce qui la dérangeait plus, cependant, c’était que son appui ne jouait pas en sa faveur dans cet environnement. Car certes, le morceau de bois armé devait normalement flotter naturellement... Cependant, la plume d’Airmure ne répondait pas à ce principe, et avait plus tendance à vouloir entraîner la faux vers le fond. Asaka était donc obligée d’agripper fermement son arme, pour l’empêcher de couler. Sinon, même si l’eau était relativement claire, elle ne pourrait jamais remettre la main dessus, entre les assauts de sa collègue mizuhanienne et le fait qu’elle soit aussi à l’aise et adroite dans l’eau qu’un Magicarpe sur la terre ferme.

Alors qu’Azura leur disait de se distraire un peu, la Furie d’Alfen recracha l’eau qu’elle avait avalée avant de pousser un grognement mécontent.


« J’vais t’en donner, moi, de l’amusement… » grommela-t-elle.

Mais il n’était plus temps de fanfaronner. Elle était dans une posture critique : seules sa tête et ses épaules émergeaient de la surface. Cela lui permettait de respirer, mais certainement pas d’agir avec aisance. Surtout qu’elle se trouvait complètement dans l’élément de son adversaire, et donc à sa merci. Cette pensée en tête, la Championne aux oiseaux entama sa progression dans le lac, s’aidant de sa béquille armée et de sa jambe valide pour avancer vers la berge.
Néanmoins, Lehna ne la laissa pas faire. Elle n’avait même pas parcouru vingt centimètres qu’elle sentit une profonde résistance de la part de l’eau. Comme si les courants s’enroulaient autour d’elle, à la manière de serpents sournois, pour la ramener en arrière, vers le centre du lac. La noble avait même la fourberie d’utiliser sa jambe morte en sa faveur, en tirant dessus pour la déstabiliser davantage ! Oh, mais ça n’allait pas se passer comme ça !

Fort heureusement pour elle, la Fran ne s’était concentrée que sur la partie immergée de son corps. En se concentrant, ses yeux revêtant leur aspect de tempête cristalline, elle réussit à capter une partie du vent et de l’air au-dessus d’elle, pour qu’ils entourent sa tête d’une sorte de casque d’éther, presque au ras de la peau. Même si elle finissait par être entièrement dans le lac, elle pourrait ainsi respirer, bien que ce ne soit pas son but premier.
Alimentant elle-même sa protection de son souffle, elle la fit s’étendre, pour qu’elle descende envelopper son cou, ses épaules, tout en luttant tant bien que mal contre les courants. Inutile de songer à avancer pour le moment, mais l’important était de ne pas se laisser repousser, ou elle se retrouverait ballotée à la guise de la jeune femme. La Furie d’Alfen avait fait le plus simple, elle allait devoir encore plus se concentrer désormais.
S’aidant toujours de ses expirations et de la quantité d’air quasi infinie à sa disposition, Asaka chercha à renforcer son vêtement impalpable. Elle réussit ainsi à faire en sorte que son armure improvisée recouvre les premiers centimètres de son corps immergé, afin qu’un mince coussin d’air sépare la peau et les vêtements du liquide. De ce fait, la pression des courants était moins accrue, même si encore très perceptible.

La Nalcienne était parvenue à faire avancer son habit de vent jusqu’à ses hanches, et progressait encore, quand, brusquement, les courants se dissipèrent, manquant de la faire tomber tête la première dans l’eau. Méfiante et confuse devant cet abandon inattendu, elle se retourna légèrement… Pour voir la princesse s’élever dans les airs, supportée par une colonne aquatique qui ne cessait de croître.


« Putain de… ! » lâcha-t-elle.

Sans attendre, elle brisa son armure invisible, et ordonna au vent de suivre les courbes de son corps pour s’amasser au niveau de ses pieds, sous la forme de deux sphères. L’instant d’après, les globes se crevaient pour éjecter les rafales qu’ils contenaient contre le sol du lac, propulsant Asaka hors de l’eau, enfin dégagée de sa prison. Son atterrissage ne fut pas des plus réussis, mais elle se remit debout en s’aidant de son élément, pour ensuite refaire face à Lehna. Celle-ci venait de se laisser tomber dans le lac avec force et vitesse, produisant une vague monumentale. Bien plus impressionnante et dangereuse que celle qu’elle avait créée plus tôt.

Asaka se félicita de s’être sortie de l’eau. Sans ça, elle se serait retrouvée aspirée par le raz-de-marée et complètement vulnérable. Elle n’était pourtant pas tirée d’affaire. Vu la vitesse à laquelle la vague avançait, jamais elle n’aurait le temps d’amoindrir son pouvoir destructeur. Elle se la prendrait de plein fouet, et ça ne serait probablement pas beau à voir…

… Sauf si, justement, elle arrivait à gagner le temps qu’il lui manquait.
Elle avait un très vague souvenir d’enchaînements liés à l’un des dérivés de son élément, lors de ses années d’entraînement militaire. En les effectuant, elle serait potentiellement capable d’utiliser la Vitesse, et donc d’accélérer ses mouvements. Cependant, elle n’avait jamais réussi à les maîtriser, à l’époque, et suite à son accident, elle s’était dit que les apprendre serait inutile, doutant de sa capacité à l’utiliser avec son handicap. Mais, peut-être que si elle se rappelait des mouvements et les appliquait à ses bras… ?

N’ayant pas d’autre option, la Nalcienne se mit en position. Il lui fallait d’abord entourer ses bras de vent, comme elle l’avait fait juste avant. Au cas où, elle prit la précaution d’envelopper également sa faux déployée. Puis, en prenant de grandes inspirations, elle expira longuement tout en faisant un mouvement circulaire de ses bras. Elle recommença plusieurs fois l’opération, bougeant ses membres de plus en plus rapidement, ignorant la menace grandissante.
C’est alors qu’au bout de quelques instants, elle eut l’impression de voir ses membres bouger en décalage de ce qu’elle-même ressentait. Comme si ses yeux avaient quelques centièmes de seconde de retard sur ce que ses muscles lui indiquaient. C’était loin d’être parfait, mais pour un début, elle pouvait s’en satisfaire. Surtout qu’elle n’avait plus de temps.

Tout en maintenant sa concentration et en essayant de conserver une respiration constante, Asaka saisit sa faux des deux mains, pour lacérer l’air autant de fois qu’elle le pouvait, lançant ainsi des serpes invisibles contre le mur d’eau qui avançait droit sur elle. Son très faible succès ne lui permit d’effectuer que deux coups supplémentaires, mais c’était mieux que rien.
Préférant ne pas tenter le diable, la Furie d’Alfen acheva son enchaînement en plantant de toutes ses forces la plume d’Airmure dans le sol meuble. Alors qu’elle s’y accrochait comme s’il s’était agi d’un mince filin de survie, ayant juste le temps d’entourer son visage d’une couche d’air lui permettant de respirer, le tsunami déferla sur elle, manquant de l’emporter. Elle avait eu beau l’affaiblir, la puissance de la déferlante était telle que la lame recula dans le sol. Elle crut même qu’elle se ferait arracher de son fourreau improvisé, pendant un instant.

Enfin, la vague cessa son avancée. Trempée jusqu’aux os, le souffle court, les muscles endoloris, l’ancienne espionne se releva tant bien que mal. Elle avait eu chaud, cette fois. D’un rapide coup d’œil vers l’arrière, elle constata avec soulagement que Ganka, son lion aveugle, avait eu le réflexe de s’écarter de plusieurs mètres de l’endroit où il s’était auparavant trouvé. Au moins il y avait du bon dans cet assaut humiliant pour elle : qu’il ait su bouger montrait que sa rééducation aboutissait.
Elle ignorait si cela suffisait à leur examinatrice… Mais, dans le doute, elle préféra contre-attaquer. Si elle souhaitait y mettre un terme, elle pourrait bien bloquer son offensive.


Inspirant un bon coup, elle recommença ses mouvements circulaires avec sa faux. D’abord lents, ceux-ci s’accélérèrent légèrement, mais furent loin d’atteindre la vitesse de son précédent enchaînement. En revanche, Asaka fut bien vite entourée d’une colonne de rafales… Qu’elle projeta en direction de la Mizuhanienne d’un puissant coup de son arme, quand elle eut atteint une vitesse et une taille convenables.



[Enfin fini… *meurs* ]

_________________
Anger of the Wounded Warrior



Fuis... Fuis tant que tu le veux. Ta puanteur exécrable m'amènera inévitablement à toi. Alors, de ma faux sanglante, je te ferai mille fois payer ce que ton peuple m'a fait.
avatar
Asaka Chôko
Informations
Nombre de messages : 149

Fiche de personnage
Points: 197
Âge du personnage: 32
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrières Élémentales [Lehna/Asaka]

Message par PNJ le Dim 31 Aoû 2014 - 13:34

Décidément, ces deux jeunes femmes ne manquaient pas d'agressivité. Elles avaient poursuivi le duel jusqu'au bout, offrant un beau spectacle à la dame du lac. Mais il était temps d'en finir : se plaçant au centre du champ de bataille, Azura immobilisa d'un signe les deux guerrières, réduisant leurs attaques à néant en faisant tomber Air et Eau au sol. Puis, lorsqu'elle fut sûre que les deux belligérantes avaient bien cessé de se battre, elle partit d'un grand rire aux intonations enfantines. Cette épreuve avait été un succès : elle s'était bien amusée, et les deux jeunes femmes allaient repartir victorieuses. Qu'elles abandonnent donc ces mines concentrées, à la recherche de la meilleure stratégie d'offensive ! Leur examen était bel et bien terminé.

En se propulsant sur le sol boueux grâce à sa maîtrise de l'Eau, Azura plongea de nouveau dans le lac avec une exclamation de bonheur. Elle s'enfonça dans la masse aqueuse, jusqu'à ne plus voir la lumière du soleil, puis remonta lentement, avec la grâce d'une créature marine, jusqu'à crever la surface de sa tête, ses épaules, son corps. L'eau lui arrivait aux hanches lorsqu'elle s'immobilisa. Elle effectua de grands gestes pour maîtriser ses deux éléments autour d'elle, dans un rayon plus que remarquable. La partie du Lac où elle se trouvait avec Lehna, et la berge où se tenait Asaka et les deux Pokémon spectateurs, étaient sous son contrôle désormais. Ces lieux se recouvrirent d'une brume blanche et fraîche, de plus en plus épaisse, tandis que le sol, l'herbe, les arbres, et les créatures vivantes sentaient leur surface devenir de nouveau sèche.

Les minuscules gouttelettes d'Eau formées à la demande de la Fusionneuse se rassemblèrent en filaments à peine plus épais que ceux dont s'était servi Lehna un peu plus tôt et rejoignirent le lac comme une pluie légère. Lorsque son travail fut achevé, elle exécuta une pirouette, projetée par l'eau et portée par les vents, pour rejoindre ses élèves sur la terre ferme. Elle arriva, elle aussi, parfaitement sèche.


"Félicitations, mesdames, vous avez parfaitement réussi vos épreuves respectives. De plus, vous semblez chacune partir avec un axe d'amélioration, puisque j'ai cru voir que vous, Lehna, deviez travailler votre maîtrise de la glace, et vous, Asaka, aviez quelques notions de celle de la Vitesse..."

Azura secoua la tête pensivement. Sortir victorieux d'une épreuve n'était qu'un premier pas, et ces dames ne devaient pas l'oublier. Au contraire, maintenant que leurs capacités étaient reconnues officiellement - car la sirène ne manquerait pas d'en avertir les personnes haut placées de Mizuhan et de Nalcia -, elles devaient faire encore plus d'efforts pour développer et garder leurs capacités au niveau. Elle espérait, en tout cas, avoir l'occasion d'entendre de bonnes nouvelles de leurs progrès, dans le futur.

[Je retire vos points/bons, je vous rajoute vos classes, et vous pouvez conclure si vous le souhaitez :3]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 925

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrières Élémentales [Lehna/Asaka]

Message par Lehna le Mer 3 Sep 2014 - 22:55

Lehna était toujours accroupie au milieu du lac, tentant de se stabiliser alors que les vagues se calmaient après la tempête qu’elle avait déchainée. Elle essaya à quelques reprises de lever la tête pour voir ce qui se passait autour d’elle et comment avait porté son coup, mais elle avait du mal à analyser toutes ces informations sans perdre sa concentration. Si douée soit-elle dans ce domaine, elle était trop fatiguée pour réussir à faire plusieurs choses à la fois. Elle devait d’abord se concentrer sur l’une, puis s’intéresser à l’autre une fois cette tâche bien accomplie. Le monde autour d’elle était flou et vertigineux, elle devait suivre consciencieusement le ballotement de l’eau pour ne pas être malade. Finalement, le lac commençait à retrouver son calme naturel, laissant à la princesse la possibilité de tenir sur son élément et regarder autour d’elle sans se laisser couler. Sa vision n’était pas encore très nette, et elle lorsqu’elle tenta de se relever, sa respiration se coupa, la forçant à rester cambrée sur la surface, comme si elle s’était prise un coup de poing dans le ventre.

Sur la berge, elle aperçut son adversaire se relever, apparemment encore en forme après l’attaque qu’elle avait subite. Lehna fronça les sourcils, presque un peu déçue, mais n’eut pas le temps de réfléchir plus longtemps que cela à la question qu’elle vit la forme se mettre à bouger, agitant probablement son arme. La noble ne connaissait pas bien Asaka, mais elle la combattait depuis suffisamment longtemps maintenant pour comprendre ce que cela signifiait. Elle devait se mettre à l’abri et vite, avant que son opposante ne puisse contre-attaquer, surtout qu’elle était complétement à découvert, sans rien pour la protéger ni aucune stratégie pour l'aider. Mais sa respiration, même si elle redevenait normale petit à petit, l’empêchait de bouger. Elle ne pouvait pas trouver la force pour ériger un simple mur aqueux, et ne voulait pas prendre le risque de se laisser tomber sous l’eau – elle pourrait peut-être ne pas en ressortir. Ses muscles tremblants prouvaient qu’elle essayait de faire quelque chose, mais plus rien chez elle ne répondait ; elle avait atteint ses limites.

La championne d’Arkan observa donc impuissante les courants d’air foncer vers elle, et se prépara à l’impact quand il disparurent soudainement, sans laisser de traces. Lehna tourna immédiatement la tête vers leur examinatrice, qui avait visiblement stoppé l’attaque. Lorsqu’elle poussa son rire espiègle, la gorge de la princesse se serra. Elle comprit que l’épreuve était terminée, mais vu qu’elle avait arrêté un assaut qui l’aurait vraisemblablement anéanti, il était possible qu’elle lui refuse son rang. Elle l’observa alors qu’elle remettait de l’ordre à leur terrain de jeu, pendant que sa respiration redevenait à nouveau régulière, lui permettant d’abord de bouger un peu son torse, et enfin de se redresser, non sans mal, même si elle faisait tout pour sauver les apparences malgré tout. Marchant lentement à la surface de l’eau, comme si elle cheminait sur un fil tendu dans les airs, elle regagna la berge, presque rassurée de retrouver la terre ferme. Elle passa ses cheveux qui s’étaient décoiffés derrière ses oreilles et tenta de réarranger sa tenue, en vain.

Azura les rejoint, et leur annonça fièrement qu’elles avaient toutes les deux réussi l’épreuve. Lehna sentit un poids s’envoler de ses épaules, et joignit ses mains devant son torse en s’inclinant humblement pour remercier leur passeuse d’avoir pris le temps de les tester. Elle hocha la tête quand celle-ci expliqua ce qu’il leur restait à apprendre, consciente qu’elle était encore bien loin de la perfection qu’elle souhaitait atteindre. Lorsqu’elle fut partie, la princesse n’oublia pas la dame Chôko, à ses côtés. Elle ne pouvait pas juste partir sans rien lui dire; une personne de cette puissance, il était hors de question de la laisser filer sans tenter de la mettre à son service d’abord ! Mais faible et mal au point comme elle l’était, elle ne pouvait espérer la séduire comme elle le faisait d’ordinaire. De l’extérieur, on pouvait voir que chaque mouvement lui demandait un effort colossal et un contrôle rare, mais sa force et sa détermination refusait de se laisser aller. Portée par sa volonté seule, elle se tourna vers la militaire, lui fit un de ses plus beaux sourires et lui tendit une main.

« Vous êtes une adversaire remarquable, j’espère avoir à nouveau l’occasion de croiser votre route, lorsque nous auront toutes deux progressé. En attendant, je vous remercie pour ce beau combat, vous félicite pour votre rang et vous souhaite que des bonnes aventures pour la suite. À très bientôt, n’hésitez pas à venir me voir si un jour vous êtes de passage à Arkan… »

Le discours était très formel, mais la princesse avait du mal à réfléchir à quelque chose de plus personnel, et ne connaissait pas encore assez cette femme non plus pour être certaine qu’elle le recevrait bien, et préférait donc miser sur ces tournures. Elle n’avait pas non plus osé lui offrir un gîte pour aujourd’hui, doutant de pouvoir être une très bonne hôte dans son état. Après lui avoir serré la main, elle récupéra Saphir qui s’était bien éloignée de la zone de combat pour éviter les contres-coups, et se mit en route vers son arène, tel un robot. Son esprit était assez embrumé et elle devait lutter contre une sorte de sommeil forcé, suivant machinalement son chat guide à travers les rues de la ville jusqu’à enfin rentrer aux ruines qui faisait office d'arène pour le moment.



[Cela conclut pour moi donc ! Merci beaucoup à toi Mizu pour cette épreuve, elle était génial, et merchi auchi à Asaka pour ce chouette combat, c'était epic ! Razz Je te laisse conclure et faire la demande de notation du coup Yuni ?]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 344

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrières Élémentales [Lehna/Asaka]

Message par Asaka Chôko le Jeu 4 Sep 2014 - 15:51

La tornade générée par Asaka n’eut que le temps de faire la moitié du trajet jusqu’à la Fran quand elle se dissipa sur un geste de leur examinatrice. D’abord méfiante, craignant d’avoir affaire à un nouveau tour de la femme, les traits de la Furie d’Alfen se relâchèrent dès qu’elle partit dans un rire sincère. Elle poussa alors un bref soupir de soulagement, avant d’essuyer la sueur qui coulait sur son front du revers de la main. Eh bien, ça avait été plus éprouvant que ce à quoi elle se serait attendue… Elle avait ramolli ou quoi ?

La Championne aux oiseaux regarda la Fusionneuse s’enfoncer dans le lac, agitant encore un peu plus la surface qui commençait à peine à se remettre des remous provoqués par l’affrontement entre les deux jeunes femmes. Lorsqu’elle reparut, entre ses deux élèves, elle employa sa maîtrise pour rassembler le liquide qui s’était déversé sur la rive. Une multitude de gouttelettes se retrouva suspendue dans les airs, avant de retourner dans le plan d’eau.
L’ancienne espionne se permit tout de même de lever les yeux au ciel quand Azura effectua sa figure acrobatique, un peu dépitée de voir le comportement un peu enfantin de leur passeuse d’épreuve. Pourtant, jusqu’à ce petit élan d’excentricité, elle avait conservé une attitude calme et posée. Enfin, il fallait de tout pour faire un monde, n’est-ce pas ? Et puis, la sirène ayant montré qu’elle était une Maîtresse Elémentale accomplie, la surpassant même, il serait déplacé de sa part de lui faire la moindre remarque à ce sujet. C’était peut-être elle qui était trop sérieuse… Ou trop vieux jeu. En même temps, vu les cas qu’elle avait chez elle, être l’une des rares à pouvoir garder la tête froide n’était pas du luxe.

Finalement, la Fusionneuse revint sur la berge, suivie rapidement par la collègue mizuhanienne d’Asaka. Un sourire satisfait étira le visage criblé de cicatrices de la Nalcienne, à l’annonce de leur succès à toutes les deux. Elle hocha ensuite la tête quand l’examinatrice évoqua sa maigre réussite dans la maîtrise de la Vitesse.


« Je dois avouer que je n’avais jamais vraiment prêté attention à cet élément, » admit-elle. « D’abord parce que c’était encore trop avancé pour moi à l’époque, et ensuite parce que je n’en voyais pas l’intérêt avec ma jambe. J’ai beau être une vieille de la vieille, on dirait que j’ai encore pas mal de trucs à apprendre. »

Oh oui, elle comptait bien s’atteler à l’entraînement à la Vitesse dès son retour à Alfen. Mais pour le moment, elle voulait profiter de sa présence dans la contrée de l’Eau pour faire un rapide crochet par le Nord. Elle n’était pas la seule qui avait besoin d’apprendre de nouvelles choses : elle souhaitait habituer sa monture militaire à évoluer dans un environnement qui était très déplaisant pour une telle créature, à savoir la neige. Mais, cette fois-ci, hors de question de prendre le risque de finir dans l’eau glacée. Elle gardait un souvenir aller de son dernier passage sur la Banquise, ils se contenteraient donc des Terres Enneigées, voire de la forêt boréale.

La Furie d’Alfen salua donc Azura, et s’apprêtait à se diriger vers son seigneur déchu lorsque Lehna s’adressa à elle.


« Je te retourne le compliment, » fit-elle en serrant fermement la main de la Fran. « Pour une noble, on peut dire que tu n’as pas peur de te mouiller ! Et pareil pour toi si tu passes à Alfen. »

Elle rejoignit alors le lion aux yeux crevés qui, la sentant arriver, se leva pour aller à sa rencontre. Asaka l’accueillit en le gratifiant d’une légère gratouille sur le crâne, le faisant grogner doucement.

« Bon, ça c’est fait. Et on dirait que pour toi aussi, ça a été bénéfique. Par contre, on ne rentre pas de suite à la maison. »

Là-dessus, elle rentra Ganka dans sa capsule, avant de libérer son autruche tricéphale. Se juchant sur son dos, et après un dernier signe de tête en direction des deux femmes, la Championne aux oiseaux le talonna, s’enfonçant rapidement entre les arbres bordant le Lac du Dragon. Direction, le Nord !


[Fini pour moi aussi o/ ]

_________________
Anger of the Wounded Warrior



Fuis... Fuis tant que tu le veux. Ta puanteur exécrable m'amènera inévitablement à toi. Alors, de ma faux sanglante, je te ferai mille fois payer ce que ton peuple m'a fait.
avatar
Asaka Chôko
Informations
Nombre de messages : 149

Fiche de personnage
Points: 197
Âge du personnage: 32
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrières Élémentales [Lehna/Asaka]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum