[ Clos ] Évasion réussie. [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Évasion réussie. [Solo]

Message par Bahia Nur le Ven 24 Mai 2013 - 21:30

-‘ Restons ici. ‘

Ils étaient assez loin du camp, maintenant. L’évasion avait été plus facile que prévu. En effet, le Zoroark n’avait même pas eu à se transformer en Entei. Ils étaient simplement restés invisibles, tentant de faire le moins de bruit possible. Le plus dur avait été d’ouvrir la porte et d’assommer le seul garde de nuit. Bahia avait mis du temps à le convaincre d’entrer, avant de finalement perdre patience et l’insulter jusqu’à ce qu’il se décide à ouvrir la porte. Le Zoroark lui avait sauté dessus avant qu’il n’apprenne les bonnes manières à la jeune femme. Étant les seuls dans le bâtiment, personne n’avait entendu le garde pousser son dernier cri, avant qu’il ne se prenne un bon coup sur la tête. Bahia l’avait poussé sous son lit et avait pris le peu de choses qu’il y avait dans sa chambre, avant de se glisser doucement sur le dos du renard noir. Celui-ci marchait lentement, en espérant que personne ne vienne pendant qu’ils sortaient. La jeune femme verrouilla sa porte au passage et se laissa guider par Zoro, qui sortit de la maison à pas de loup. À l’extérieur il y avait peu de mouvement, ce qui leur facilitait la tâche. Ils ne rencontrèrent qu’un garde, qui était mollement assis sur sa chaise et observait à moitié endormit son feu de camp. Sous le couvert de l’illusion, tous deux se dirigèrent vers la maison du directeur. Heureusement celui-ci était parti, ce qui avait convaincu Bahia de partir ce soir-là. Il devait rencontrer des dirigeants à Omatsu pour leur proposer des recrues.

Le renard noir avait forcé la porte, après avoir vérifié qu’aucun garde ne venait dans cette direction. Il laissa Bahia entrer seule, pour continuer de surveiller l’entrée. La jeune femme monta donc directement au bureau, où elle trouva son sac dans un grand coffre en bois. Vérifiant que ses Pokéball étaient bien dedans, elle eut un soupir de soulagement en les voyant. Topaze devait commencer à perdre patience, ils avaient enchainé sa Pokéball pour qu’elle ne l’ouvre pas d’elle-même. La Pikachu devait avoir deviné que quelque chose s’était produit, mais Bahia préférait ne pas imaginer la frustration d’être ainsi enfermé, et ce, pendant presque un mois sans nouvelle. La jeune femme préféra donc ne pas la libérer tout de suite, celle-ci risquait d’alerter les autres. Alors qu’elle allait sortir, Bahia entendit un petit reniflement. Surprise, elle remarqua dans le noir une petite cage dans le coin de la pièce. S’approchant doucement, elle vit à l’intérieur un Pokémon qu’elle n’avait jamais vu. Venait-il de Tenkei ?

-‘ Coucou toi… ‘

Bahia oublia momentanément qu’elle était en pleine évasion. Ce penchant à genoux, le petit rongeur à l’intérieur se rapprocha des barreaux, l’observant de ses grands yeux mouillés. La jeune femme passa ses doigts et caressa avec douceur le Ratentif. C’était bien cruel de laisser ce petit Pokémon seul dans sa cage. Prise d’un élan de pitié, la jeune femme fit fondre le métal à l’aide de ses flammes, laissant ainsi un petit trou permettant au Pokémon de s’y glisser. Le rongeur resta un instant surpris, se demandant s’il pouvait y aller. Puis, avec l’aide de la jeune femme, il se glissa à l’extérieur de sa cage.  Bahia l’observait, se demandant ce qu’elle pouvait bien faire de lui. Le Ratentif s’approcha et se glissa dans sa veste, allant se blottir contre son ventre. La jeune femme se releva sans un mot et fouilla dans le bureau à la recherche de la Pokéball du petit Pokémon. Elle attrapa la seule qui s’y trouvait et sortit enfin de la maison, accompagner du rongeur. La jeune femme ne savait pas trop si elle devait appeler cela du vol, mais elle préférait voler un Pokémon malheureux que le laisser là où il était.

Retournant sur le dos de Zoro, ils quittèrent rapidement le camp, dont l’entrée était protégée par deux gardes. La porte n’était même pas fermée, au cas où il y aurait des voyageurs qui arriveraient de nuit. Lorsqu’il fut assez loin, le Zoroark se mit à courir, du plus vite qu’il le pouvait. Ils quittèrent la région d’Onsen et se retrouvèrent près du Mont Efferos, suivant les chemins qui se trouvaient dans la montagne. Lorsque le jour pointa le bout de son nez, ils se réfugièrent dans une grotte pour y dormir. Lorsque la nuit tomberait à nouveau, ils partiraient pour Omatsu.

Bahia savait qu’à cette heure ils devaient s’être rendu compte de son évasion. Elle n’avait pas peur d’être retrouvée, Zoro camouflait l’entrée de la grotte avec une illusion : toute personne passant à côté ne verrait qu’un mur sans trou. Elle était simplement soulagée. Demain, elle reprendrait Rubis. Se couchant contre le Zoroark, la jeune femme serra dans ses bras son nouvel ami.

* J’arrive, Rubis. *

_________________

I don't Want to Be
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 334

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum