[ Clos ] Du courrier. [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Du courrier. [Solo]

Message par Shira Shôsai le Ven 31 Mai 2013 - 12:40

[Ce passage se déroule avant le mini-event de Jirachi et le concours qui ont eu lieu en même temps]


Shira s’étira un instant. La journée allait s’annoncer calme. Aujourd’hui, il n’irait pas dans les Plaines Fleuries, car en effet, c’était le premier jour d’ouverture de l’arène Pokémon. Et il voulait vérifier que tout était en place pour accueillir un premier Dresseur, si tant est qu’il y en ai un qui vienne aujourd’hui. Inutile donc d’être pressé, la nouvelle allait mettre du temps à se répandre. Les finitions du bâtiment s’étaient terminées hier après-midi, et lorsque tout le matériel fut rangé, qu’il ne resta plus aucune trace des travaux effectués, tout le monde avait célébré la chose avec un repas modeste mais assez fêtard. Ce matin donc, Shira s’étira un peu, réveillant doucement au passage Lune, son Noctali. N’ayant cure de l’obscurité de son appartement, il fit un brin de toilette et monta la petite échelle au centre de la pièce qui l’amena vers une trappe dans le plafond. Les yeux toujours fermés, il ouvrit alors la vitre, retira le loquet qui verrouillait le volet, et saisissa la poignée.

_Attention les yeux, Lune.

Et en un mouvement de bras, le volet glissa sur le côté laissant la lumière du soleil imprégner la pièce de sa pure lumière matinale. Le nouveau Champion sortit alors à l’extérieur et laissa à ses yeux le temps de s’habituer. Dehors, le vent soufflait légèrement et l’astre de lumière commençait doucement à réchauffer l’atmosphère. Dans moins d’une heure, les milliards de fleurs des plaines commenceraient à répandre leur odeur paradisiaque. Quand ses yeux s’habituèrent enfin au soleil, il s’étira à nouveau et regarda autour du dôme. Au loin, on pouvait entendre la ville de Geffen qui commençait tout juste ses activités, quand aux Plaines Fleuries, elles s’étendaient à perte de vue. En contre-bas, Shira aperçut son enclos à Pokémon. Si certains somnolaient encore, d’autres étaient bel et bien réveillés, surtout Brasio. Cela fit sourire le Champion, qui redescendit l’échelle et sortit de son appartement avec Lune. Il se laissa glisser le long de la grande barre verticale, tandis que son ami descendit les marches, et arriva dans l’arène, elle aussi plongée dans l’obscurité. Un à un, il ouvrit tous les volets épais de la salle pour laisser entrer la lumière et aérer un peu. Puis après avoir vérifié qu’il n’y avait rien d’anormal, il emprunta le petit tunnel qui menait à l’entrée en allumant toutes les lanternes au passage, et sortit. A l’enclos, tout les Pokémon le saluèrent d’un cri distinctif chacun.

_Bonjour tout le monde !


Brasio, le Braségali, fit mine de se mettre en position de combat.

_Ah, je vois que tu as l’air « chaud » pour un petit entrainement. Pas de soucis, mais laisse-moi donner à manger aux autres d’abord.

Le petit déjeuner des Pokémon eut tôt fait d’être distribué, après quoi, Shira s’entraina un peu avec Brasio. Cet entrainement n’avait rien de particulier, il consistait juste à un petit combat souple pendant lequel Shira améliorait ses techniques de combat à mains nues, tout en examinant les réflexes du Braségali qui ne devaient pas s’amenuiser. En effet, même si Brasio ne faisait pas partie de l’équipe officielle du Champion, il ne devait pas perdre la main pour autant, et c’était aussi valable pour les autres. Cet exercice pouvait pourtant paraître inutile, car un humain n’était pas sensé pouvoir apprendre les techniques de combat d’un Pokémon Combat au premier abord. Mais Shira s’en fichait. Pour lui, se battre comme un Pokémon était plus intéressant et lui paraissait plus efficace, de plus il se sentait mieux dans ce style de combat plutôt qu’avec les Art Martiaux humains. Il n’y avait qu’un seul risque : c’est que le Pokémon avec qui il travaillait n’y aille un peu trop fort. C’était particulièrement le cas avec Brasio qui avait tout récemment appris une nouvelle attaque dont il était fier.

_Aouh ! S’écria-t-il soudain en bloquant un coup. Hé ! Retiens tes flammes ! Tu serais capable de me casser le bras rien qu’avec un Pied Brûleur ! Je te le répète : contrôle-toi. Aujourd’hui on ne travail que le mouvement.

Au bout d’un bon moment passé à s’entrainer, Shira fit une pause et prit à son tour une collation avant de se mettre au Tir à l’Arc et à l’Arbalète. Midi approchait, quand il aperçut un oiseau dans le ciel qui voletait vers l’entrée. C’était un Bekipan qui venait apporter du courrier. L’archer interrompit alors sa séance de tir et retourna à l’entrée du dôme pour ouvrir la boîte aux lettres.

_Une, deux, trois lettres ! Eh bien, je ne m’attendais pas à avoir autant de courrier si tôt. Voyons un peu…

La première lettre venait de la mère du jeune homme. N’ayant pas pu se déplacer, elle n’avait pas assistée aux finitions de l’arène, et elle s’en excusait, mais félicitait encore son fils pour être devenue Champion, et lui souhaitait bon courage. Ce message attendrissant lui fit plaisir, mais il lui rappela aussi que son père, lui, n’avait pas donné de nouvelles depuis un moment. Sans doute, pensa-t-il, parce qu’il devait être sur le terrain avec un régiment d’infanterie Flamennoise. La deuxième lettre était un mot de la part d’une personne singulière : la Championne d’Arène de Kabana, Melian. Il y a quelques temps, Shira lui avait envoyé un mot, comme à tous les autres Champions d’Erasia, avec en plus une demande de coopération. C’était pour lui demander s’il pouvait avoir recours à sa grande connaissance, en médecine et en poison, lorsqu’un Pokémon avait un besoin de soins que les autres médecins de Geffen ne pouvaient aider. Elle répondait qu’elle était très heureuse de faire la connaissance de Shira et approuva poliment sa demande, en précisant tout de même que sa connaissance n’était pas illimité et qu’elle ne se trouvait pas toujours dans les environs de Kabana, ce qui risquerait d’être difficile pour Aya, l’Helledelle, de lui porter un message. Fort de ce deuxième mot, le Champion le rangea dans son enveloppe et porta sa main vers la boîte.

_Je me demande de quoi va parler le troisième message…

_Il s’agit d’une invitation au Concours de Beauté Pokémon qui aura lieu dans les Plaines Fleuries,
répondit soudain une voix.

Shira fit volte-face et découvrit un homme qui tenait entre ses mains la troisième lettre. Stupéfait, il regarda dans la boîte et vit qu’effectivement elle était vide. Avec une habileté et une discrétion surprenante, l’homme venait de subtiliser ce qui restait du courrier. Mais la surprise laissa vite place à un éclatement de rire.

_Le thème de cette année est la féérie, termina l’homme en rendant la lettre.

_Jago ! S’exclafa Shira. Espèce de sale fripouille de voleur ! Tes doigts sont toujours aussi agiles à ce que je vois.

_Et tes yeux sont toujours aussi bons, répondit l’autre en serrant son ami dans les bras.

Jago, la trentaine, flanqué d’une tunique légère blanche, d’une longue veste noire, d’une large ceinture de tissu rouge, d’un pantalon marron, de bottes hautes de cuir, d’un bandeau recouvrant une partie de ses longs cheveux et d’une dague recourbée à la ceinture, était un ami d’enfance de Shira. Tout deux s’étaient connus très jeune à Omatsu. C’était Jago qui avait appris à Shira comment courir sur les toits, escalader aisément les murs, être très discret, et faire les poches aux gens, car le garçon avait en effet ce don inné. Ça n’avait bien sûr pas été sans déboires, mais c’était à Jago que Shira devait l’apprentissage de toutes ces compétences, et aujourd’hui encore il était content de les avoir. Lorsque les deux comparses s’ennuyaient à l’école, ils n’hésitaient pas à faire les quatre cents coups dans toute la ville avec une bande de copains à l’esprit intrépide, et ce, pendant pas mal d’années, ce qui ne plaisait pas tant que ça aux parents. Après évidemment, il avait bien fallu que les deux amis se séparent pour ne se revoir qu’en de rares occasions : Shira avait dirigé sa vie sur le dressage de Pokémon, mais Jago avait pris une toute autre direction…

_Comment allez-vous, toi et ta bande de pirates ?

_Nous sillonnons toujours ciels, mers et profondeurs à la recherche de bons trésors à gober ou à chaparder. Pour l’instant, c’est une période assez calme, alors je me suis permis de te rendre visite pour admirer ton nouveau chez toi.

_Ça fait tellement longtemps que je ne t’ai pas vu. Comment étais-tu au courant ?

_Tu oublies que « Tout bon voleur…

_…doit toujours se tenir informé. ». C’est vrai.

_C’est une véritable place forte que tu as là en tout cas. Il en faudrait beaucoup pour percer ses murs.

_Oui, je me doute que tu meurs d’envie de visiter. Allez, entre. Je te sers un verre.


Les deux garçons passèrent donc la porte tout en discutant, traversèrent la grande salle et montèrent les escaliers…en les escaladant sur les côtés bien sûr. Jago appréciait l’endroit, et il ne refusa pas le saké que lui tendit son ami.

_Alors dis-moi, quel bon vent t’amène ? Tu ne vas quand même pas encore me demander des renseignements sur une personne que je connais pour aller « emprunter » ses biens en toute sérénité, comme la dernière fois ?

_Non, non, rassure-toi. D’ailleurs, la dernière fois on a très bien réussis notre coup, même sans tes renseignements. Non, si je suis là c’est pour te donner un tuyau sur quelque chose qui pourrait t’intéresser.

_Ah,
fit Shira avec un petit rire, les rôles sont inversés ?

_Il ne s’agit pas de vol. Je te parle d’exploration. As-tu déjà entendu parler de ce 5ème continent qui est apparu dans le ciel ?

_Ça ? Bof, c’est une rumeur qui n’est pas fondée.

_Justement si, elle est définitivement fondée. Des personnes venues de tous horizons ont été recrutées par les quatre grandes armés pour vérifier cela. Celle qui en sont revenues vivantes sont clairs : ce continent existe bel et bien. Il y existe une autre civilisation, une autre flore, et surtout…une autre faune.

_Non, vraiment ? D’autres Pokémon ?

_Eh oui ! Je me suis dit que cette nouvelle pouvait t’intéresser.

_Ma foi, je ne rechignerais pas à voyager quelque jours sur une nouvelle terre.

_Mais attention, si tu veux y aller, je te conseillerais de te dépêcher avant qu’il n’y ai trop de monde. Ca fait plus d’un mois que cette découverte a eu lieu, et ce continent commence lentement à être de plus en plus foulé par les Erasiens. Bientôt, il y en aura autant là-haut qu’ici. Moi et ma bande, nous allons essayer de faire vite, car qui dit nouveau continent dit nouveaux trésors. Et « Tout bon voleur…

_…doit toujours sauter sur l’occasion », oui, j’entends bien. Mais en ce qui me concerne, je pense encore avoir le temps.

_Malgré le Concours ?

_Le Concours ? Ah oui ! Tu veux parler de cette invitation que j’ai reçue. Et bien quoi ?

_Tu es le nouveau Champion d’Arène de Geffen. Que ce soit pour participer, être juge ou simplement spectateur, ta présence serait souhaitable pour marquer le coup et te présenter à la population. Tu ne crois pas ?

_C’est vrai…Mais à ce qu’en dit ce courrier, ce n’est pas pour tout de suite. Je devrais avoir assez de temps pour faire un court voyage jusqu’au continent céleste, et revenir à temps. Ça devrait être faisable.

_Si tu le dis. En tout le cas, si jamais on se croise là-haut, fait quand même attention à rester discret.

_Pourquoi ?

_Parce que ma bande a désormais « l’immense honneur » de figurer sur les avis de recherche Wanted du pays, et certains noms sont déjà connus de tous. Ce serait idiot que l’armée te pose des questions si elle te voit avec nous.

_Je comprends.


Tout deux se resservirent un peu de saké et gardèrent le silence un instant, le temps de déguster l’alcool.

_Au fait, reprit Jago, j’oubliais : non content d’être devenu Champion, tu t’es aussi targué d’être le protecteur des Plaines Fleuries, non ?

_C’est cela même. Il m’est déjà arrivé deux aventures, et elle ne m’ont pas déplus.

_Ah parce que tu ne fais ça que pour l’aventure ?

_Non, c’est pour les Pokémon et leur terre, mer et air que je me bats.

_Je serais curieux de savoir avec quoi tu comptes les défendre.


_Mes Pokémons m’aident beaucoup. Noarfang par exemple voit la nuit et vole bien, Cerfrousse est rapide, Grahyena, Absol et Noctali savent traquer une proie, etc…Tous peuvent m’aider de quelques manières que ce soit. Et pour un peu, j’aurais peut-être même la possibilité de bénéficier de l’aide de certains Pokémon sauvages, grâce à Cerfrousse qui les connaît bien. Mais mes armes servent aussi dans certaines occasions. D’ailleurs, je voudrais te montrer quelque chose.

Shira se dirigea alors vers un petit coffre de forme allongé, il l’ouvrit et en sortit un objet particulier qu’il tendit à Jago.

_C’est un projectile de mon invention : une flèche sifflante. Il s’agit d’une flèche mais avec une sorte de sifflet à la pointe. Quand tu la tire en l’air, elle fait un sifflement assez fort pour être entendu sur une certaine distance.

_Et ça te sert à quoi ?

_C’est très pratique pour proclamer un état d’alerte à mes Pokémon, les faire venir en aide quelque part, ou leur donner ma position. Quand les Plaines Fleuries ont un problème et qu’ils sont loin, j’utilise ça.

_Ingénieux.

_Je l’ai confectionné en flèches et en carreaux, pour arc et arbalète. Donc pas de soucis.


Les deux garçons parlèrent ensuite de plein d’autres sujets, de tout et de rien. Mais Jago ne put malheureusement pas rester plus longtemps, il devait rejoindre sa bande et craignait toujours que sa visite chez son ami ne soit découverte. Alors, après quelques dernières chaleureuses paroles qui promettaient de se revoir bientôt, le voleur sortit par le volet en haut du dôme et s’en alla sur un Pokémon volant. Laissé seul, Shira relut son courrier. Il allait avoir un bon programme dans les jours qui viendraient : un voyage, puis un concours. Étant donné que ça allait être chargé, il décida d’appliquer le conseil de Jago à la lettre, et entreprit de préparer d’ores et déjà son départ, qui eu lieu deux jours après.

_________________
avatar
Shira Shôsai
Informations
Nombre de messages : 87

Fiche de personnage
Points: 183
Âge du personnage: 34
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Du courrier. [Solo]

Message par Shira Shôsai le Ven 31 Mai 2013 - 12:42

[Ce deuxième post se déroule après le mini-event de Jirachi et le Concours aux Plaines]


Au retour de son voyage, Shira fit redescendre Noarfang à toute vitesse vers chez lui. Son désir d’exploration l’avait fait rester trop longtemps là-haut, et il craignait que le Concours célébrant la venue de Jirachi ne soit passé. Arrivé au pied du dôme, il donna à manger et à boire à sa monture, fit sortir ses Pokémon, vérifia que rien n’avait bougé à l’extérieur et se dirigea prestement à sa boîte aux lettres. Là encore, il y avait du courrier. Et à sa grande déception, il reconnut sur la première enveloppe le sceau du Noble qui avait organisé le Concours et envoyé l’invitation. La lettre parlait d’elle même : Shira avait manqué les réjouissances. Le Noble expliquait poliment sa déception de ne pas l’avoir rencontré au cours du festival, il semblait même que l’absence du Champion s’était un peu faite remarquer. Soucieux de s’excuser, ce dernier remit la lettre dans la boîte, fila à l’enclos, et sollicita l’aide de Cerfrousse pour chevaucher jusqu’à la ville au galop. Un demi-heure plus tard, il arriva devant les portes de la grande maison et se présenta au Majordome qui vint l’annoncer. Le Noble se trouva heureux de recevoir le Champion, et il lui offrit un verre. Ils discutèrent un moment pendant lequel Shira présenta ses excuses pour avoir manqué la fête et lui expliqua la raison de son absence. Son interlocuteur ne lui en voulu pas, c’était un homme bon et sympathique qui vouait une vrai passion pour les Concours de démonstration de beauté. Il raconta d’ailleurs avec admiration ce qu’il avait vu et entendu : tous les participants avaient fait preuve de talents artistiques impressionant pour évoquer le thème de Jirachi, la féérie. Des multitudes de lumières et d’effets colorés avaient éclatés sur le terrain avec bonheur, tristesse, souplesse, lenteur et rapidité. Ce fut bien mémorable, et la fête a été profitable pour tout le monde.

Déçu d’avoir raté un si bel événement, mais rassuré que personne ne lui en veuille, Shira repartit alors de la ville après quelques dernières salutations. En arrivant à l’arène, il remis Cerfrousse à l’enclos, et retourna vers la porte, lorsqu’il se souvint qu’il n’avait pas lu la totalité de son courrier. En regardant la boîte, il vit une deuxième lettre. Celle-ci contenait une Pokéball en plus d’un mot. Il y était écrit qu’une certaine Dresseuse du nom de Tyla Weathered demandait au Champion s’il pouvait garder son Pokémon à la pension, le temps de venir le chercher. Shira sourit car, pour la première fois, sa pension était sollicitée. Il n’y voya aucun inconvénient, et cela lui permettrait d’arrondir ses fin de mois. Il revint à l’enclos, fit agrandir la Pokéball et l’ouvrit. Dans un éclat de lumière blanche apparut un Pokémon des plus imposant : un Tortank, dont la lettre précisait qu’il, ou plutôt elle, s’appelait Kezais. Mais le plus surprenant était ses couleurs : son corps était violet, et sa carapace verte, c’était une espèce rare en somme.

_Bonjour Kezais, fit Shira d’un ton admiratif. Ta Dresseuse, Tyla, t’a envoyé ici le temps qu’elle vienne te chercher. Je suis Shira. Ici tu as de la place et un bassin d’eau, n’hésite pas à en profiter. Par contre, je suis désolé, il n’y a qu’un seul Pokémon aquatique. Mais je suis sûr que tu t’entendras bien avec lui.

Le Champion mena alors la Tortank au milieu de tous.

_Écoutez tout le monde : je vous présente une nouvelle pensionnaire, voici Kezais qui va rester avec nous pendant quelques temps. Soyez gentil avec elle d’accord ? Oh ! Et Laggron : je compte sur toi pour t’occuper d’elle si elle besoin.

Tout le monde approuva d’un cri distinctif, et bientôt, la nouvelle arrivante fut bien acceptée. Shira retourna alors chez lui et se fit à manger. Il n’était pas fâché d’être rentré chez lui. Même s’il était satisfait de sa petite escapade, il se dit qu’il ne rebougera pas avant un moment.

_________________
avatar
Shira Shôsai
Informations
Nombre de messages : 87

Fiche de personnage
Points: 183
Âge du personnage: 34
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum