[ Clos ] Stage d'entraînement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Stage d'entraînement

Message par Backum McLeod le Dim 2 Juin 2013 - 22:48

Voilà une semaine que le groupe de soldats du camp avait quitté Alfen. Backum était parvenu à être intégré dans le groupe d'entrainement situé à Payan. Comme expliqué, la raison première de ce voyage était de venir en aide au village à s'occuper de quelques menus missions nécessitant des forces supplémentaires. Cependant, les dirigeants du camp du Ptera d'Argent envisageait ces voyages comme un moyen d'offrir à quelques recrues des formations d'ordre différents. Le premier jour de voyage avait conduit le groupe à travers les collines verdoyantes. Le convoi de voyageurs était composé de trois chariots contenant armes et provisions principalement. Les membres du groupe pouvaient soit voyager à pied, soit monté sur un Pokémon.Néanmoins, les deux dirigeants du groupe d'entrainement exigeaient des jeunes recrues qu'ils marchent plusieurs heures à pied, sans nécessiter de monture. Cela leur permettait de rattraper l'entrainement qu'il ne pratiquaient pas au camp.

C'était la première fois que Backum quittait la zone des collines. Les vertes prairies qui séparaient Alfen et Payan, dont l'horizon était plat offrait de nouvelles perspectives au jeune homme. C'était la première fois qu'il apercevait un paysage qui n'était pas fracassé par de multiples bosses. Enfin, il découvrait un peu le monde au delà d'Alfen. Voilà plusieurs mois qu'il avait quitté la ferme et que ses pas l'avaient mené au camp du Ptera d'Argent. Dans ces lieux, il s'était trouvé une seconde famille, ou du moins un groupe d'amis avec qui il se renforçait de jour en jour. A quel point avait-il évolué depuis son départ ? La réponse était relative. En vérité, il n'était qu'au début, mais ses progrès étaient déjà enthousiasmants. Mis à part l'entrainement journalier, le jeune homme commençait à savoir lire. Il avait d'ailleurs promis à Mana de faire des exercices de lecture tous les jours, auquel il s'adonnait avec soin, malgré les difficultés. Son amie lui avait prété un ouvrage qu'elle présentait comme un peu plus compliqué que ceux qu'il avait l'habitude de lire. Elle lui avait fait promettre qu'en revenant, il serait capable de lui résumer le livre. Backum essayait de lire tant bien que mal quelques pages tous les soirs. Mais sans aide, il balbutiait de nombreuses fois sur un mot ou sur le sens d'une phrase.

Le voyage se fit sans incident. Il fallait dire que le convoi était composé de plusieurs gaillards qui avaient fier allure. Ces derniers appartenaient au groupe d'intervention, celui qui soutiendrait les quelques combattants de Payan. Mais groupe d'intervention ou d'entrainement, la compagnie voyagea en franche camaraderie. Ces voyages offraient l'occasion au recrues les plus récentes de faire connaissance avec des soldats plus expérimentés. Certains offraient même quelques entrainements improvisés. Backum avait essayé également, et découvrait une manière différente bien moins impersonnelle que celle du camp. Ici, grâce à leur petit comité, les soldats s'attardaient bien plus sur les mouvements à entreprendre ou non. Bien entendu, n'étant pas des professeurs dans l'âme, ces derniers pouvaient être bien moins patients, ou ne pas prendre de gants lors de la démonstration d'une prise. Le médecin du convoi fit ainsi la morale à Sergueï, un soldat de vingt-trois ans qui en faisant une démonstration de lutte, brisa sans le vouloir le poignet de son partenaire. Après cet accident, les soldats furent d'avantage réticent à entreprendre des démonstrations, ne se limitant qu'à prodiguer quelques conseils. Backum apprit ainsi quelques astuces, comme le fait qu'un Pokémon pouvait être impressionné s'il affrontait un humain déterminé à le mettre au tapis quoi qu'il en coûte ... ou qu'il était parfois inutile, voir dangereux d'attaquer de front, qu'il était nécessaire de favoriser des offensives dans le point faible. Ces astuces étaient néanmoins très personnelles, provenant des styles de combat de chaque soldat, et de leurs propres expériences.

Lors du sixième jour de voyage, le convoi pénétra dans une forêt. Backum avait déjà visité des bosquets, mais jamais une forêt aussi dense que celle où il se trouvait alors. Les chefs de camps ordonnèrent à leur recrue de rester prêt du campement. Contrairement aux grandes plaines, il était dangereux dans la forêt de s'éloigner. Se perdre, ou être attaqué par un Pokémon sauvage était facile. Certains aînés firent circuler des rumeurs comme quoi, lors d'un séjour du même genre que le leur, des recrues s'étaient perdues dans la forêt du Chat. Seul les morceaux de l'un d'eux avait été retrouvé, alors que ses camarades ne furent jamais retrouvés. De telles rumeurs ôtèrent toute envie chez les recrues de désobéir aux ordres. Ainsi, tous arrivèrent sain et saufs à Payan.

Comme Mana l'avait décrit à Backum, ce village était construit dans les arbres. Des maisons de tailles différentes, mais jamais très grandes étaient réparties dans les nombreuses colonnes de bois. Backum n'en croyait pas ses yeux. Il n'avait auparavant jamais imaginé qu'un tel lieu pouvait exister, et était émerveillé de le voir en personne. C'était pour ces expériences qu'il savait que les regrets ne servaient à rien. Accueillis chaleureusement, un repas fut offert au groupe du camp en guise de bienvenue. Les plats étaient différents de ceux mangés à Alfen. Dans son bol en bois, Backum se demandait ce qu'était la tambouille verte qui n'attendait qu'à être mangé. Le goût était ... spécial, mais cela restait néanmoins très comestible, voir succulent après la première impression. Les recrues furent installés dans trois cabanons vides, qu'il était possible de rejoindre après avoir escaladé l'une des échelles qui séparaient les constructions et le sol. Des pièces vides dans laquelle les recrues dormaient tous ensemble. Pas le grand luxe, mais largement suffisant. Comme couche, seul un tapis de feuille était fourni, alors que les couvertures provenaient de leur propre convoi. Backum fut surpris que quelques feuilles permettaient d'assurer un minimum de confort.
avatar
Backum McLeod
Informations
Nombre de messages : 36

Fiche de personnage
Points: 44
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact
http://cloudinthesuburbs.blogspot.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Stage d'entraînement

Message par Backum McLeod le Ven 14 Juin 2013 - 12:00

Et allez que c'est à moi de me charger du groupe d'Alfen. Devoir leur apprendre à grimper aux arbres, à sauter de branches en branches et à se faufiler à travers la forêt ... pourquoi ça tombe sur moi ? Tout ça parce que j'étais en train de déposer notre chasse dans la réserve, je n'étais pas là pour me porter volontaire aux autres activités. Qu'est-ce que je vais faire ? J'ai aucune patience avec les gosses, et les trois quarts de ce groupe sont des gamins. Je suis sur qu'il va y en avoir un qui va tomber, se casser la jambe, chialer, et que ça va être pour ma gueule.

Quand je pense que les gars eux, vont s'en aller s'amuser à chasser les bandits des fermes tandis que moi, je serais là à devoir expliquer à des gosses comment on bondit et comment on atterrit au sol. La barbe ... je les ai vu hier. Rien que leur muscles laissent à désirer. Moi je veux bien former des soldats, mais seulement s'ils sont souples et agiles. Je suis sur que ceux-là ne sauront pas se mouvoir avec aisance et mettront trop de force dans leurs poings et dans leurs pieds quand ça ne sera pas nécessaire. Peut-être devrais-je revoir mon programme ... ou alors, le faire compliqué pour qu'ils abandonnent plus vite. Mouais, mais si je fais ça, je risque de me faire enguirlander par les supérieurs.

Ou alors, je vais faire passer cela pour des activités traditionnelles, mais avec une cadence élevée. Je vais te les crever à la tache moi. Comme ça, ils auront leur enseignement, et la moitié aura abandonné au bout de deux jours. Ce sera eux les enguirlandés, et moi je n'aurai qu'à dire qu'ils ne sont pas très courageux, mais qu'au fond, c'est bien normal, ils ne viennent pas de Payan, les exercices étaient peut-être trop durs pour des non-initiés des arbres.

Après y a les Pokémon sauvages. Il vaut mieux que j'évite le parcours dans les sentiers des Chetiflors. Je ne voudrais pas qu'un des jeunes se fasse attraper et dévorer. Ça risquerait de mal passer auprès des supérieurs. On m'a dit qu'il y a quelques années, une élève d'Alfen s'était perdue et que le temps de la retrouver, la moitié de son corps était victime de l'acide. Je me demande si dans ce cas, elle est heureuse d'avoir survécu. Un oeil en moins, la perte de l'odorat et de l'usage d'une oreille, un bras et une jambe ne pouvant plus bouger sans douleur. Et surtout le corps défiguré. Il est bien connu que ces Pokémon plante peuvent être de vrais prédateurs en nombre. Surtout en milieu naturel comme la forêt de Payan.

Enfin, je vais faire en sorte que l'on évite ce sentier. Par là, il y a moins de prédateurs, quelques Pokémon oiseaux, mais rien de méchant. Au pire, un élève se prendra un coup de bec, mais il l'aura bien cherché. Ça m'a l'air bien. Échauffement, montée aux arbres. Course d'escalade. Gymnastique des branches. Randonnée sur les arbres. Course d'obstacles. Et enfin, duels. Un bon programme tout ça. Personne n'aurait fait mieux. Et pour le retour, je les obligerai peut-être à courir en punissant le dernier arrivé au village. Ça devrait le faire.

Il est déjà tard. Je vais aller me coucher. C'est mon tour d'aller inspecter le village demain matin. La barbe. Ça fait pourtant des lustres qu'aucun brigand ou troupeaux de Pokémon ne sont pas venus errer dans le coin.
avatar
Backum McLeod
Informations
Nombre de messages : 36

Fiche de personnage
Points: 44
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact
http://cloudinthesuburbs.blogspot.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Stage d'entraînement

Message par Backum McLeod le Mar 25 Juin 2013 - 0:53

"Et hop, hop, hop, hop, ha .... HAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !"

Il suffit d'une branche, d'une simple branche parmi tant d'autres, qui, pour une raison ou une autre, parce qu'elle était plus vulnérable au vent ou à la pluie, parce qu'un Pokémon avait marché dessus plus tôt, ou parce que sa solidité était tout simplement moins élevée que les autres, et que le moment était arrivé, pour que celle-ci craque lorsqu'après le passage de plusieurs élèves, Backum s'agrippa à celle-ci avant de sentir son corps appelé par la gravité. Une fois dépourvu de support, le sol se rapprocha si vite que le jeune homme put tout juste laisser échapper un cri avant que sa chute ne s'interrompe. Les élèves qui le suivaient vint vite le rejoindre pour se rendre compte que le garçon avait eu plus de chance que jamais. A cette chute à cet endroit précis, il avait poussé assez de mousse au sol pour amortir suffisamment le choc. Backum s'en sortait indemne, certes quelque peu déséquilibré par la surprise, mais n'avait rien eu de mal. Pas d'os brisé, pas de blessure extérieure, le jeune homme fut relevé après quelques minutes lui ayant permis de reprendre ses esprits.

L'entraîneur du groupe n'attendit pas que Backum soit totalement remis. Comme il n'hésita pas à le faire remarquer, il y a des situations où une chute ne doit même pas ralentir le guerrier. Celui-ci doit être capable de se relever immédiatement après avoir touché le sol,et être capable de se mouvoir aussi efficacement qu'avant de tomber. Il acheva son explication par le fait que Backum avait eu plus de chance que ses camarades, il avait pu expérimenter une situation qui finalement, lui servait d'entrainement. En remontant à l'arbre, le jeune homme se demandait s'il devait vraiment se réjouir, tant il avait quelques difficultés à retrouver ses repères.

Cela faisait plusieurs jours que les entraînements dans les arbres avaient débuté. Backum avait eu raison de s'y inscrire tant celui-ci différait des leçons du camp d'Alfen. Ici, l'accent était réellement mis sur l'agilité du corps, et l'ancien paysan sentait les progrès qu'il faisait à ce niveau. Bondir d'arbres en arbres, courir en évitant les arbres en essayant de ne pas ralentir, escalader le tronc d'un arbre le plus vite possible. Cela demandait finalement plus de force dans les membres que le garçon ne le pensait. Ainsi, sa musculature se développait de manière à rendre ses courses plus explosives. Après une semaine, le garçon ne se reconnaissait plus ... courir pour aller d'un point à un autre était quelque chose devenu naturel, et certaines distances entre un point de Payan à un autre lui paraissait soudainement devenir de plus en plus court. La vie dans ce village lui avait fait rendre compte que tous les habitants étaient de véritables singes. Partout où il pouvait se rendre, il y avait toujours des enfants, des femmes, des hommes, des vieillards et des vieillardes au dessus de la tête du garçon, toujours en train de se rendre à un point ou un autre. Payan était une véritable ville parcourue par des acrobates. Ce mode de déplacement, associé au village situé dans les arbres rendait cet endroit unique. Un villageois lors d'un repas avait raconté à Backum et les membres du groupe d'Alfen qu'il pouvait se passer un, voir deux mois sans qu'un habitant de Payan ne touche le sol. Une légende racontait que l'un des guerriers situés à une table n'avait même plus touché l'herbe depuis une décennie. Il n'avait finalement jamais quitté la forêt, et la nécessité de toucher le sol lui était devenu obsolète. L'homme avait ensuite posé une question aux jeunes guerriers d'Alfen. Un homme dont les pieds ne touchent plus le sol est-il toujours appelé un homme ? Ou est-il devenu un nouvel être vivant ? Personne n'avait su se mettre d'accord. Certains estimaient qu'un homme restait un homme, que ses pieds touchent le sol ou non ... d'autres pensaient que finalement celui-ci échappait à la définition même des hommes comme créatures terrestres. Enfin, deux, trois y voyaient là un trait divin chez ces incroyables acrobates.

Backum ne savait pas quoi penser lui-même ... il ne croyait pas réellement aux divinités, mais ignorait si finalement, l'homme se basait sur une définition. Bien qu'incroyables, les habitants de Payan parlaient comme eux, et avaient parfois des sujets de conversations très semblables. Enfin, un membre du groupe avait laissé comprendre que dans d'autres contrées, il pouvait très bien y avoir des hommes poissons, ou peut-être même des habitants vivant près des volcans. C'était la première fois que Backum entendait le mot "volcan". La personne qui parlait demanda si ces hommes d'autres contrées étaient encore d'autres êtres, ou étaient-ils, tout comme les gens de Payan, des hommes ayant simplement réussi à s'adapter à un style de vie. C'était là une conversation très intéressante. Les habitants de ce village étaient tous sympathiques. Même le formateur, assez acariâtre, avait laissé échapper de la sympathie pour son groupe d'Alfen. Le stage battait son plein.

Une nuit, il se déroula quelque chose d'inhabituel. Sortant de la cabane qui abritait leur groupe, Backum était parti voir Luniu et Lunio pour les nourrir et les caresser. Le Pokémon s'était agité à plusieurs reprises la matinée, et son dresseur avait commencé à se demander ce qu'il se passait. Son passage nocturne cherchait à comprendre pourquoi son Doduo était ainsi excité dès l'aube. Se rendant dans le cabanon où dormait les Pokémon la nuit, Backum ne vit rien d'anormal, mis à part des Pokémon endormis. Certains s'éveillèrent en sentant la présence du jeune homme, mais ne firent pas grand cas de sa présence. Il était loin d'être le premier visiteur nocturne. S'approchant de Luniu et Lunio, le jeune homme remarqua que ces derniers ne dormaient pas, ne firent pas même grand cas de la présence de leur maître. Ils semblaient tous les deux en train de souffrir. Etaient-ils blessés ? Backum ne parvint guère à voir grand chose dans le noir. Palpant le plumage du Pokémon, le garçon ne sentit aucun blessure, jusqu'à ce qu'une intense douleur se fit sentir sur sa main. La retirant par réflexe, le garçon sentit une forme de brulure au dos, et sur la paume de sa main ... comme s'il avait touché, et reçu un liquide qui avait percé sa peau.
avatar
Backum McLeod
Informations
Nombre de messages : 36

Fiche de personnage
Points: 44
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact
http://cloudinthesuburbs.blogspot.fr/

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Stage d'entraînement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum