[ Clos ] Début d'une journée ordinaire. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Début d'une journée ordinaire. [Libre]

Message par Toko le Lun 8 Juil 2013 - 8:14

Alors que je sortais de chez moi, le soleil était déjà haut dans le ciel. Habillée simplement, j'avais le sac de ma collecte de la veille que je pris soin de cacher dans mon pantalon, après l'avoir attaché à ce dernier. La balle de Ryu était percée sur le haut, pour y passer un fil, de ce fait je la gardais autour du cou.

Je pris soin de fermer la bicoque, même s'il n'y avais aucune raison, vu que rien de précieux ne s'y trouvais, et partis pour Eternara, où je devais retrouver les hommes à qui vendre mon butin.

Arrivée près de la ville, j'entrais, en baissant la tête, entre les rues sombre de la ville portuaire. Je devais rejoindre un bar un peu glauque au nom bizarre, "Le magicarpe doré". Rejoignant donc le port, je longe les quais, croisant des marins et d'autres enfants, mais ne prononçant pas un mot. Je m'arrêtais même un moment pour regarder la mer. Au bout d'un moment, je retrouvais la façade du bar en question. Si, dans le temps, l'établissement avait été gai et chaleureux, maintenant la façade à elle-seule pouvais repousser les voyageurs en escale dans cette ville.

J'entrai donc d'un pas assuré. L'atmosphère  des lieux était lourde et pesante, la lumière du jour elle-même avait l'air d'avoir peur de rentrer par les fenêtres. A peine rentrer, les personnes présentes me dévisagèrent. Le patron, que je commençais à connaître, me fit un petit signe de tête comme salut, et me montra du menton une table au coin, où se trouvais déjà trois hommes. Je me mis alors à traverser la salle, et les rejoignis. Arrivée près d'eux l'homme se trouvant au centre me lança:

-Qu'est ce que tu veux, gamine. Puis se penchant, il rajouta: Ce n'est pas un endroit pour les gamines, alors dégage.

Sa réaction était normale, j'y avais le droit à chaque fois que je travaillais pour quelqu'un. Le patron du bar prenait divers sales boulots, et n'importe qui pouvais demander à être embaucher pour ces différents "emplois".

-Je suis celle que vous attendez. Répliquai-je, à voix basse, avant de m'asseoir en face d'eux. Puis je sortis la bourse  et la posa devant moi. Les bijoux de la famille royale de Nalcia. Vous avez l'argent?

Relevant la tête, je les vit me regarder, d'un air ahuri.

-Où es l'Ombre Noire?

Je les regardais un instant, avant de reprendre le sac et de me relever. L'homme qui semblait être le chef m'interpela, me demandant de me rasseoir. Ca se passait toujours comme ça.

Dix minutes après, je pris congé, quand l'homme me dis:

-Que veux tu faire de ta vie? Si tu veux rejoindre la population de Tarouga, tes talents seront les bienvenus. Un grand avenir t'attend.

Je le regardais un instant, avant de me retourner avec un "Tsss", et ressortit du tripot. Je me baladais ainsi, dans les rues de la ville, la bourse d'argent sous mes vêtements, volant une pomme au passage d'un stand de fruits, au détour du regard du commerçant, voulant flatter une cliente.
avatar
Toko
Informations
Nombre de messages : 66

Fiche de personnage
Points: 25
Âge du personnage: 15 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum