[ Clos ] Vers l’infini et l'au delà 1/3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Vers l’infini et l'au delà 1/3

Message par Ys Ker le Ven 1 Nov 2013 - 17:06

Jour +2 après l’épreuve de défenseur
Jour – 8

Ys était encore sous le choc de son épreuve. Il ne comprenait pas d'avoir été traité de criminel, ou quelque chose comme cela. D'habitude, sa tête retenait beaucoup d'informations avec précision, là, rien ne semblait fixe, que des moments fugaces. Il n'avait pas fallut longtemps à Ys pour reconnaître que cette épreuve avait chamboulée en lui pas mal de choses. Comble de malchance, ses parents avaient laissés leur maison à Fleur et Gontran. Il s'était donc rabattu vers le sanctuaire. Il devait parler au grand maître. Ce dernier avait toujours veillé sur lui, comme un parent, et il se devait, au moins, de lui présenter respects et salutations. Et puis, qui sait, il lui permettrait de mieux comprendre.

Onani était fatigué. Il se reposait tranquillement sur une des aires d’entraînements juste en dehors du sanctuaire. De nombreux disciples préféraient regarder cette monture plutôt que de s’entraîner. Mais cela ne le dérangea pas dans son sommeil.

Ys fut enfin introduit auprès du grand maître

-Bonjour Maître. Je vous présentes mes respects.

-Tes parents sont partis voir un certain Joannie dans une certaine ferme.

-Je sais. Ce n'est pas pour cela que j'ai souhaité vous voir, ni pour cela que vous me recevez bien sûr.

-Bien. Je sais ton échec à l’épreuve élémentaire et ton tourment.


Ys fit un pas en arrière. Il en avait parlé à personne et bien caché à son entrée le trouble sur sa personne.

-Tu me prend pour un devin, jeune Ys. Aurais-tu oublié d'écouter les vents? Ce sont eux qui m'ont parlé de toi et de ton trouble.
Mais bon! Je pense que tes soucis ne sont pas assez grands pour ne pas être guéris. Parle moi de toi et ton voyage dans les terres aériennes. Tu connais ma curiosité. De plus, j'ai des invités que ton récit intéressera.


D'un geste le vieil homme indiqua un cousin au jeune Ker. Celui-ci y prit place. Avant qu'il eut le temps de commencer à parler, une série de moines et d'anciens, qu'il ne connaissait pas, avaient pris place dans la pièce.

-Je te présente quelques anciens du sanctuaire et de divers endroits de Nalcia. Ils peuvent tout entendre, et n'interviendrons pas. Je ne te les présente pas, tu n'as pas à connaître leur nom pour l'instant. Une fois ton récit finit, ceux, qui voudront, se présenteront à toi.

Le récit était long. Il conta le combat contre les forces venant d'Erasia, la cupidité des êtres vivants, la rencontre avec Greta..... Il n'oublia pas de décrire les paysage et les techniques élémentaires observées en haut. Bien entendu, les Pokémons étaient au coeur de son récit et ses notes, ses dessins circulaient quand il parlait de tel ou tel Pokémon.
Le récit dura jusqu'à tard le soir, à un rythme soutenu. Ys en était rendu à la pension quand le Maître lui fit signe de faire une pose.

-J'ai des dispositions à prendre. Je suis désolé, mais les chambres du sanctuaire sont surchargés. Mes invités étaient venu pour un séminaire philosophique que nous avons mit en pose à cause de ta venue. Mais ne t'en veux pas, ton récit est plus passionnant que nos débat de vieux. Cela te dérangerait de dormir avec les jeunes novices? C'est la seule place que je te peux te proposer. Sinon...

-Cela me suffira.


Ys coupa ainsi la liste des propositions que le vieillard allait lui faire.

L'absence du grand maître laissa le silence dans la pièce. Ys en profita pour permettre à sa gorge de se reposer. Il détailla les personnes autour de lui avec attention. Certains faisaient la même chose avec lui, comme pour essayer de deviner ses pensées. Mais Ys ne découvrit pas grand chose, si ce n'est que certaines personnes ici avaient des trains de vie bien différents de ceux de ce sanctuaire. leur habits étaient d'une autre facture et leur port parlaient pour eux.
Le vieux revint un quart d'heure plus tard avec un pot de miel.

-Pour ta gorge, une cuillère suivie d'un peu d'eau. J'ai donné des ordres pour le repas et la préparation de ta place. Tu peux finir ton récit.

Ys prit la cuillère de miel , but son verre d'eau. Cela soulageait un peu sa gorge, mais il ne passerait pas à côté d'une extinction de voix avant la fin de la nuit. Il espérait juste qu'elle tiendrait un maximum. Il l'aidait du mieux qu'il pouvait avec sa maîtrise de l'air, mais cela n'était pas évident. Mais il finit son récit s’arrêtant à son arrivée sur l'île perdue. Il y eut quelques questions et tous le monde quitta la pièce laissant le vieil homme et Ys seuls.

-Bien mon enfant. Tu te reposera demain en méditant dans les montagnes. Cela te fera du bien et te permettra de pleurer la mort du Abra qui voulait devenir tien. Il avait presque réussit à se hisser aux plus hauts niveaux. Mais sa gentillesse le fit se sacrifier pour sauver un groupe de novices imprudents.

Une larme coula sur l'oeil gauche d'Ys, mais ce fut la seule marque de tristesse qu'il se permit. Le repas se fit silencieusement pour Ys. Les anciens parlaient entre eux de ce récit pleins de rebondissements. La couronne avait bien fait de soutenir un garçon pleins de ressources comme lui.
D'autres s’interrogeaient sur les évolutions différentes de Pokémons dans d'autres mondes...
Le repas finit, Ys, fourbu, pris congé. On le guida à son dortoir. Le Nalcien eut du mal à se souvenir, mais il se rappela que c'était celui des jeunes novices. Les enfants de 6 à 9 ans dormaient ensemble ici.
Une fois au lit, il s'endormit comme une souche.

Jour – 7

Quel était ce poids sur sa poitrine. Et sur ses jambes? Ys ouvrit les yeux et fit 3 enfants endormis sur lui. Il sut plus tard qu'il s'agissait de Solya, 6 ans, Marc Antoine 9 ans, et Marie Ange 7 ans. La pièce était silencieuse et le jour commençait à poindre à la fenêtre. Ys pouvait ainsi déterminer l'heure. Il essaya  de faire abstraction de ces poids, mais ce ne fut pas facile. Il essaya de bouger... Impossible. Immobilisé par d'autres, il aperçut une ombre s’apprêtant à sortir de la chambre. Certainement le surveillant. Voulant l'interpeller, Ys essaya de parler. Mais aucun sons ne sortit de sa gorge douloureuse, elle aussi. Bloqué, il ferma les yeux, attendant l'heure du levée. Des larmes coulaient sur ses joues, chassant la tristesse de son coeur.
....

-Il est l'heure de se lever. Réveillez-vous.

Doucement la chambrée commença à prendre vie. Entre ceux ayant mouillée leur paillasse, ceux ne voulant pas se lever, il y eut à faire.
Puis le petit déjeuner dans la salle commune. Ys mangeait tranquillement. Il n'y avait aucuns anciens qu'il connaissait vraiment. Juste des gens vu ici et là, et les formateurs.  Cela l'arrangeait, il ne pouvait pas parler même si l'envie ne lui en manqua pas.
Le maître des novices lui apporta un message écrit. Ys remercia d'un signe de tête et l'ouvrit.


Ker Ys
J'ai prévenu tes parents. Ils sont bien à la ferme, mais préviennent que tu ne feras que passer, tu as une audience demain midi juste après le repas au palais à Alfen.
Nous prenons soin de ton Onani. Va par tes propres moyens dans la montagnes et médite. Je ne sais pas pourquoi, mais il me semble que des réponses s'y trouvent. Je te ferait envoyer un médicament et un repas dès que le premier sera près.
Sincèrement
Le vieux maître
Ys se leva, son repas finit et jeta la lettre dans une brasero. Celle ci s'enflamma et un courant d'air accentua sa combustion. Il alla saluer Onani et trouva un des anciens près de lui.

-Messire Ker, mes salutations. C'est un bien beau Pokémon que vous avez là. J'ai entendu que vous alliez au palais royale demain, après un détour. Il semblerais que ma condition de conseiller à la cours m'oblige a y revenir pour une réunion de dernière minutes demain. Elle commencera peu après le repas semble t'il. Mais je ne dois pas vous apprendre grand chose, jeune homme. Me feriez vous l'honneur de me permettre de voyager avec vous sur le dos de ce magnifique spécimen.

Ys consulta du regard Onani. Il n'eut pas besoin de traduire, voyant dans son regard qu'il était d'accord avec cette demande. Le jeune Nalcien prit une brindille et commença à écrire dans la poussière du sol.

"Il est d'accord"

Puis il dessina au dessus du Il, une flèche pointant dans la direction d'Onani. Il s'inclina et prit ainsi congé  de son Pokémon et leur futur passager. Il parti dans la montagne. Celui lui prit plusieurs heures pour rejoindre son poste de méditation. En fait, il ne fallait que 20 minutes pour y arriver, mais Ys avait prit un chemin détourné pour y arriver. A son arrivée, il trouva un mot, un panier et un Tarsal.
Le Pokémon lui tendit enveloppe. Ys la saisit et le remercia.
Mentalement, pendant qu'il lisait la lettre, il eut l’échange suivant avec Tarsal.

-Bonjour, je suis Tarsal. Es-tu Ys Ker, celui qui comprend le coeur des Pokémons et qui a demandé à Jirachi à comprendre le coeur des hommes.

-C'est peut-être moi. Que me vaut cette question.

-Je suis Tarsal. Je comprend le coeur des hommes et j'ai demandé à comprendre celui des Pokémon. Jirachi m'a envoyé vers toi, me signalant que dans un monde lointain, il avait reçu un autre voeu que l'on pourra peut-être réaliser. Il semblerait, dans ce monde, qu’humain et Pokémon en soit venu à se faire la guerre. Il faudrait leur permettre de se comprendre à nouveau afin qu'ils puissent s'entendre.

-Et comment fait-on pour se rendre dans un autre monde, sans à moitié détruire l'espace-temps et sacrifier des gens au nom de l'horloge?

-Il existe un rituel qu'eux connaissent. Mais ils ne pourront amener que nous deux. Il te faudra dire adieu à ceux que tu connaissais ici. Je ne peux t'en dire plus pour l'instant, mais ce rituel est notre seule chance à tous deux de voir nos souhaits se réaliser.


Ys réfléchi, ne formulant pas de réponse dans sa tête. Il parla seulement, comme un monologue

-Les Premiers sont bien mystérieux. Ils te donnent la possibilité de réaliser tes voeux puis te retire tout. J'y réfléchirais. Reviens me trouver plus tard, ou que je sois. Pour information, je quitte ce lieu demain.

-Pour Alfen, je sais. J'ai entendu parler. Je te retrouverais au moment du rituel tu me donnera ta réponse.


Tarsal salua de la tête et disparu. La lettre disait à Ys que le médicament et le repas était près et qu'il était attendu à 9heures au dortoir des novices.

Il passa l'après midi à méditer. Son esprit, presque entièrement vidé, fit le tri entre de nombreuses choses. Et au soir, il revint serein au sanctuaire.

Il se coucha avec les novices et le lendemain, il se leva aux aurores. Onani était entrain de déjeuner et dans la cantine mangeait l'ancien , conseiller à la cour. Ce dernier l'invita à venir partager le repas avec lui. Tout se fit en silence.
Les anciens qu'Ys connaissaient vinrent tous lui dire au revoir, un peu comme un adieu. C'est vrai qu'une fois là haut, il n'aurait pas beaucoup de possibilités pour descendre.
Après de longues accolades, ils montèrent et le Guerriaigle s'envola dans les airs, suivant les consignes d'Ys qui avait retrouvé sa voix dans la soirée précédente.

Nous étions le sixième jour avant la catastrophe qui allait changer Ys.  
.....

_________________
En cours:

Ys Ker
Informations
Nombre de messages : 584

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum