[ Clos ] Trop facile [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Trop facile [Solo]

Message par Nina Wang le Ven 15 Nov 2013 - 21:12

J'apprends d'ici que ma vie ne sera pas facile
Chez les gens
Je serai trop différent pour leur vie si tranquille
Pour ces gens

Adossée à un mur, Nina se forçait à inspirer lentement, calmement, tandis que ses membres tremblants trahissaient sa colère à retardement. Près d’elle, son Mentali, également appuyé à l’une des nombreuses parois de la capitale nalcienne, avait pris forme humaine, et il l’observait, en silence, sachant qu’il était préférable de la laisser prendre la parole d’elle-même. Au bout d’un long moment, la voix de la Mizuhanienne s’éleva, dans un murmure, blanche.

« Tu l’as entendue comme moi, hein. Cette... Femme que ma mère m’a envoyée. »

Il n’y avait plus aucune trace d’énervement, juste un sentiment d’amertume qui transparaissait dans le timbre d’ordinaire clair et ferme. L’hybride hocha la tête, lentement.

« Tu as vu comment elle a essayé de m’appâter ? De me faire miroiter ce pouvoir dont personne ne veut ? Pour qui se prend-elle ? »

Doucement, Genki se rapprocha de son amie, se collant à elle, contre son épaule. Il était rare qu’elle se lâche ainsi, car elle ne s’accordait que peu de moments de répit, dans les nombreux objectifs qu’elle s’était fixés. Mais lui, il savait. Il savait que malgré son silence, cette histoire de famille l’affectait plus qu’elle ne voulait bien le laisser paraître. C’était une fille forte, et il ne remettait pas ce caractère bien trempé en question, mais il avait compris, dès l’instant où la machine s’était mise en marche, dès le moment où elle avait découvert ce pouvoir qui lui rongeait l’esprit, qu’elle n’aurait de cesse d’y penser, même la nuit, dans ses rêves. Et malheureusement, les réponses qu’elle avait pu obtenir, en dépit du prestige de la famille royale à laquelle elle appartenait, étaient bien loin de ses espérances. Au fond, elle aurait voulu être une femme comme les autres, avec des parents normaux, une vie normale, quelque chose de simple. Mais tout cela, elle n’y avait pas droit. Alors, elle se recréait un univers bien à elle, avec des buts de gens ordinaires, même si elle les poussait à l’extrême dans leur réalisation.

« C’est maintenant qu’ils se préoccupent de moi, ces gens-là ? J’avais disparu pour eux, et maintenant qu’ils commencent à s’inquiéter de l’avenir de la lignée, ils se souviennent que j’existe ? Je n’ai jamais vu un seul soldat envoyé par la couronne, quand je croupissais dans un cachot, avec des tas d’autres gosses aussi malheureux et crasseux que moi. Le seul soldat de Mizuhan que j’ai vu dans cette galère, c’est Sergei. Alors qu’ils ne s’approprient pas ce que je suis à présent, parce que ce n’est pas grâce à eux. »

Sentant qu’il était temps, le jeune homme prit doucement Nina dans ses bras. Elle se laissa aller dans les bras de son Pokémon, qui lui paraissait plus humain que tous ces hypocrites de Fran maniérés et arrivistes. L’enlaçant avec tendresse et compassion, le Mentali aux traits humanoïdes l’enveloppa totalement dans son étreinte, comme pour la protéger de tout ce qui pourrait lui faire du mal. Elle pleurait à présent, sans bruit, permettant simplement à sa rancœur de se déverser librement, avant qu’elle ne la submerge de l’intérieur.

« Genki, je ne veux pas. Je ne veux pas retourner là-bas, au milieu d’ingrats et d’hypocrites. Je leur en veux tant... Je ne suis pas prête à les voir, pas avant longtemps. Et puis, ils veulent juste assurer leurs arrières, se persuader qu’ils me contrôlent et me maîtrisent... Je refuse de leur laisser ce plaisir. Je ne suis ni leur jouet, ni leur pantin, et encore moins leur esclave. Mais un jour, il faudra que je me présente à eux, je ne peux pas les fuir éternellement. Alors, quand ce sera le moment, est-ce que je pourrai compter sur toi ? »

Surpris et presque vexé par la requête de sa maîtresse, Genki fronça les sourcils, puis saisit la jeune femme par les épaules, en plantant son regard dans le sien.


« Tu doutes sincèrement de mon soutien, pour me poser une question pareille ? Bien sûr que je serai là, et que je t’aiderai à les affronter. Pour qui me prends-tu ? Je ne suis pas comme eux. Tu n’es pas comme eux, toi non plus. Mais tu en as le droit. Tu as le droit d’être toi. »

Alors, à travers ses larmes, Nina sourit, illuminant son visage sévère et formé pour la rigueur, mais sans parvenir à chasser ce sentiment qui lui pesait et risquait de voiler son jugement, du moins jusqu’à ce qu’elle ait pu régler ses comptes avec le Sang de son Sang.

D’un revers de main, elle sécha les torrents qui dévalaient ses joues, puis répondit, d’une voix rauque :


« Je suis si stupide, pardonne-moi. Je ne les laisserai pas m’avoir comme ça. Je ne suis pas leur chien, et je ne me plierai pas à leurs désirs. M’oublier, puis exiger mon retour ? C’est trop facile. »

D’un pas décidé, Nina sortit de la ruelle sombre où elle s’était dissimulée, alors que le garçon vêtu de mauve reprenait, peu à peu, sa forme animale. Elle n’avait pas le temps de s’attarder sur eux. Quelqu’un qui en valait la peine attendait de la revoir... Et comptait sur elle.


[Post soumis à la contrainte 9 : insister sur un sentiment particulier.]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
0 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3965

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum