[ Clos ] Nouveau départ. [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Nouveau départ. [Solo]

Message par Hugo le Sam 16 Nov 2013 - 18:49

Contrainte numéro 11 : Changer de narrateur. Miaouss sera le narrateur de ce message.

Hugo paraissait de plus en plus distant ces derniers jours, il faut dire que la vieille dame qui l’emploie abuse vraiment de la disponibilité de mon maître. En plus de vendre des plantes sur les marchés locaux, elle l’oblige à aller les cueillir à l’aube. Mais certaines variétés ne se trouvent qu’en montagne ! Il se doit alors d’aller les chercher tous les jours afin d’offrir des herbes de la meilleure qualité possible à la clientèle de son employeur. Je sais bien qu’il avait accepté cet emploi pour nous offrir de quoi manger et un logement, mais que croit-il ? Qu’avant de le rencontrer, nous avions les vivres qui nous tombaient dans le museau ?! Enfin, pour Teddiursa c’est peut-être le cas vu que son père était le chef de la meute. Mais moi, j’ai toujours dû l’avoir par moi-même, la nourriture ! J’ai beau n’être qu’un chat, croyez-moi, j’en n’ai volé pas mal, et pas qu’à des plus petits que moi ! Et ne parlons même pas de là où l’on vit pour le moment. C’est tout simplement un taudis, une pièce moisie et sombre qui fait office de salle à manger, chambre et salle d’eau… Le froid de Fla’Or s’introduit par toutes les interstices possibles et l’air est malsain avec son odeur de bois pourri.

Je passe donc ma journée à chaparder de quoi me nourrir aux passants imprudents, de cette façon, Hugo peut garder son argent et peut-être, nous pourrons partir plus vite d’ici ! Ce n’est pas que ne j’aime pas Fla’Or mais c’est que j’ai envie de bouger, de continuer notre voyage. Certes, cela ne fait que quelques semaines que nous sommes ici, 5 ou 6 tout au plus, mais j’aimerais repartir avec Hugo et Teddiursa. J’aimerais rester ensemble tout le temps, parce qu’en fait, Hugo, il me manque… La vieille dame, ou devrais-je l’appeler le tyran, ne veut pas qu’il nous emmène à la boutique car elle dit vendre des herbes médicinales pour humain et non pour Pokémon, et que de ce fait, les Pokémon restent en dehors de la boutique ! Chut ! J’entends des pas de dehors qui se dirige vers la porte, on touche à la poignée, je sursaute et observe la porte d’entrée s’entrebâiller. Un homme s’introduit dans la pièce, Hugo est revenu du travail !

Il a l’air exténué, comme toujours. Le teint blafard, les cheveux en pagaille, des cernes bleues sous les yeux, le pas lent et lourd… Seul le sourire qu’il aborde quand il entre dans la demeure m’indique qu’il est bien en vie. Mon pauvre maître, pourquoi travailles-tu autant ? Nous n’en n’avons pas besoin ! Nous pourrions vivre heureux dans la nature, ce n’est pas comme si nous ne l’avions jamais fait… Je ne comprendrais jamais pourquoi tu t’acharnes à ce point à te tuer au travail. Si seulement tu comprenais quand je parlais.

« Hé Miaouss, Teddiursa, je suis rentré ! »

Bien sûr que tu es rentré, j’ai entendu tes pas avant même que tu arrives à la hauteur de la maison. Mais même si je trouvai sa remarque idiote, je ne pus m’empêcher de lui grimper sur l’épaule et loger ma tête dans son cou. J’ai toujours apprécié me reposer contre lui à cet endroit précis, ainsi, je pouvais entendre distinctement son pouls et m’assurer qu’il était bien parmi nous…

« Les amis, j’ai une grande nouvelle à vous annoncer ! Nous allons quitter Mizuhan. Je ne me sens pas à ma place ici, je… Je déteste ma vie actuelle ! Je l’exècre pour tout vous dire ! Bien sûr, je ne dis pas ça pour vous mais je n’en peux plus de rester ici, je dois partir. Travailler comme ça, pour une bonne femme qui ne pense qu’à son petit confort en écrasant ses employés, je n’en peux plus. Je pense qu’avant de nous diriger directement sur Mizuhan, nous aurions dû rester un peu plus vers Terros. Tout est trop différent ici… Je ne parle pas de retourner dans la forêt, non, mais peut-être visiter les plaines, les montagnes, Omashu ou encore Seian ! Terros est vaste mes amis, nous n’en avons vu qu’une toute petite partie avant de nous précipiter ici ! Ce sont nos racines à tous, là où nous sommes nés, où nous avons grandi ! C’est pourquoi j’ai décidé de retourner vers Terros. J’ai bien remarqué que vous cherchiez à tout prix de me faire épargner un peu d’argent et c’est ce que j’ai fait. De plus, une cliente m’a également donné un généreux pourboire en cachette car selon elle, c’est grâce à ma connaissance des plantes que son petit garçon est encore en vie ! Ce n’est pas formidable ça ? Bien sûr l’argent ne sera pas infini mais nous avons assez pour quitter cette ville et vivre raisonnablement quelques temps. Alors, qu’en pensez-vous ? Vous êtes partants ? »

Partant ? Tu nous demandes si nous sommes partants ? Mais bien sûr idiot, bien sûr que nous le sommes ! Tu as entendu Teddiursa, on quitte ce pays pourri, adieu le froid, adieu la glace, adieu l’air constamment humide ! Qu’est-ce que j’ai hâte de pouvoir planter mes griffes dans un bon sol meuble, de grimper aux arbres généreusement feuillus, tout ça me manquait tellement. Tout ça me paraît loin, et pourtant… Je ne peux m’empêcher d’exprimer ma joie en sautillant, mon ami ourson tournoyant autour de moi. Hugo a du bien rire de nous mais nous nous en fichions, nous retournons à Terros…

« Attendez deux secondes les amis. Nous quitterons ce pays seulement en fin de semaine, ne vous réjouissez pas trop vite ! Je me suis engagé pour une semaine de plus au magasin. Quand elle a appris que j’avais comme projet de partir du pays de l’eau, la vieille dame a tenu, mystérieusement, à augmenter mon salaire, sûrement dans l’espoir de me retenir. J’en ai donc profité pour la faire un peu mariner tout en réussissant à négocier un salaire plutôt haut pour une semaine. Je vais donc profiter de cette soudaine générosité, ce après quoi nous nous en irons. »

Alors voilà, Hugo a décidé de devenir le maître du jeu et ne plus être un simple pion. Grand bien lui fasse, j’espère juste que cette expérience lui aura servi de leçon ! Hugo ne put s’empêcher d’observer la mine décomposée de son ourson.

« Ne t’inquiètes pas petit coeur, une semaine, c’est rien ! Tu ne te rendras même pas compte qu’elle sera passée ! Puis ça te fait une semaine pour t’entraîner super fort et devenir le plus fort des Teddiursa parce qu’à Terros, il doit y’en avoir ! Tu pourras à tous leur montrer ta puissance et tous les battre ! »

Cette parole semblait avoir mis du baume au cœur de Teddiursa et elle partit dans un coin de la pièce exécuter toutes ses attaques avec précision. Le reste de la semaine se passa normalement, Hugo rentrait chaque jour toujours aussi épuisé mais quelque chose avait changé dans son regard. Il n’avait plus les yeux ternes et sans éclat. Non, désormais, une petite flamme semblait embraser sa pupille. Cette petite flamme peut s’appeler espoir, ambition, détermination ou encore satisfaction. De nombreux termes essaieront de définir cet éclat mais aucun ne le définira complètement. Personnellement, je l’appellerai « certitude d’avoir pris la bonne décision », mais ce n’est que la vision d’un petit Miaouss.

Le jour J arriva rapidement comme prévu. Si nous n’avions aucune idée de ce qui allait se passer, nous aurions pu tous croire qu’une journée comme les autres se profilait mais c’est vers les environs de midi que tout changea. Hugo rentra bien plus tôt que d’habitude, affichant un grand sourire sur son visage de jeune homme. Il entra et s’affaira de suite à remplir les différents sacs que nous allions emporter. Entre deux préparatifs, il nous montra une enveloppe pleine de pièces, nous expliquant que c’était son salaire de cette semaine. Fier de nous montrer le fruit de son travail, il cacha cet argent, en plus de celui économisé des autres semaines, dans les différents sacs que nous prendrions avec nous. Il finalisa le tout et ferma les bagages. Il inspira une profonde respiration avant de déclarer, d’un ton solennel avant d’éclater de rire :

« Nous sommes prêt. Nous pouvons y’aller. »

C’est ainsi que nous étions désormais partis, en route vers de nouvelles aventures, Teddiursa, mon dresseur, et moi.

_________________


Twinkle twinkle little star...:


♥':



1 RP - 0 évent - 0 épreuve - 0 mission - 0 match
avatar
Hugo
Informations
Nombre de messages : 283

Fiche de personnage
Points: 30
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum