[ Clos ] What an epic battle and an epic runaway ! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] What an epic battle and an epic runaway ! [Solo]

Message par Minato Nakamura le Mar 19 Nov 2013 - 13:51

La traversée depuis l'Auberge du Dragon Bleu à Arkan n'était pas connue pour être difficile. Mais quand l'hiver approchait, il arrivait que des tempêtes de neige redoutables bloquent les voyageurs pendant des jours et des nuits interminables. C'était la situation dans laquelle se trouvait Minato : cela faisait déjà quatre jours que le vent balayait les rues, entouré de sa garde de flocons royaux aux pointes acérées. A force de s'ennuyer il avait fini par s'imaginer une histoire de guerre entre vent de l'ouest et vent de l'est, à laquelle le vent du nord et son armée de flocons venait de prendre part. La bataille faisait rage et aucun camp ne souhaitait laisser la parcelle de terre à l'adversaire. Aujourd'hui l'assaut provenait de l'est, qui avait avancé ses énormissimes char-nuages blancs pour entamer la défense impénétrable de la flotte de coton du nord. Pour une fois l'ouest observait le conflit sans intervenir. Il préparait ses forces gelées pour le lendemain.
L'îlien détourna soudain le regard de la fenêtre au quadruple vitrage. Il avait faim. Mais pas la volonté de dépenser encore de l'argent dans les repas de l'établissement. Il irait voler des produits pour le moins frais sur le marché. Il n'eut pas de mal à commettre son larcin discrètement avec la bataille céleste qui se jouait. Sauf qu'un mioche l'avait vu faire et demanda à sa maman, bien fort, pourquoi le monsieur il avait volé les oranges du marchand. Et le poisson du poissonnier, qui, à n'en pas douter, était frais, bloc de glace incassable à écailles. En temps normal personne ne pouvait le voir faire, il s'entourait de son camouflage de vent, mais la météo bloquait également ses facultés élémentales. Il s'enfuit donc à l'ancienne, heureux d'avoir quand même caché son visage par précaution. Comble de malchance la trêve entre l'est et le nord était proclamée.

Son cœur cessa de battre la chamade lorsqu'il se trouva hors de la ville, abrité derrière un gros rocher. L'espace d'un instant l'îlien crût qu'il pourrait se reposer : il se fourvoyait. Un hurlement à glacer le sang s'échappa de la cité. Puis un autre. Puis encore un autre. Et enfin, une centaine de hurlements déchirèrent le ciel en même temps. Tétanisé autant que terrorisé le Nalcien écoutait les cris ininterrompus qui s'élevaient sans cesse plus nombreux depuis la ville. Il ne comprit pas ce qu'il se passa, quand il vit un Léviator difforme détruire sans raison apparente quatre maisons, un Tyranocif tout aussi défiguré s'envolait grâce au sable pour le combattre, et que partout autour des Pokémon reconnaissables, mais différents, détruisaient les bâtiments et attaquaient les habitants.

*Je ne dois pas rester là... Ce n'est pas normal ce qu'il se passe... Les Pokémon, ou leurs dresseurs, ont perdu la tête...*

Raisonnement aussitôt dit, aussitôt appliqué. Et avant qu'il ne s'en rende compte le même sort était subi par Hikai. Le Pokémon força le mécanisme de son noigrume aquatique et chercha à l'attaquer avec une hargne qu'il ne lui connaissait pas. Minato l'observa effectuer ses pathétiques trempettes pour tenter de le blesser. Même fou et renforcé un Magicarpe restait un Magicarpe... se dit le Nalcien en l'assommant d'un bon coup de poing entre les deux globes. Étrangement, pour une raison ou une autre il ne parvint pas à le faire rentrer dans son réceptacle, et dut par conséquent se résoudre à le trimbaler à l'ancienne. C'est-à-dire sur l'épaule en le tenant par la queue. Pour une fois il n'était pas mécontent que le Magicarpe prenne tant de temps à évoluer... Il n'arrivait pas à imaginer comment il s'y serait pris s'il avait été un Léviator. Et il avait un bel aperçu du bordel que ça causerait derrière lui...
En tout cas cela avait eu le mérite de lui remettre les idées en place, ces trempettes. En plus de lui procurer un massage des plus agréable. Maintenant il savait quoi faire : se rendre de toute urgence dans un lieu protégé et sûr. Car il y avait de fortes chances que cet état nouveau chez les Pokémon soit provoqué par une force divine, et donc par extension un Légendaire en furie, et donc que le monde entier soit affecté par cette force.
Une pensée horrible traversa alors l'esprit du Nalcien. Une pensée si horrible qu'il en lâcha Hikai et s'immobilisa. Pressentant le danger Fly sortit à son tour de sa Poké Ball et récupéra la poiscaille inerte. Dans son autre patte elle s'empara du noigrume contenant Funny et les éloigna tous les trois de leur dresseur, aussi loin qu'elle le pouvait : Hikai faisait son poids tout de même. Elle battit des ailes de toutes ses forces, elle savait le risque qu'ils encourraient s'ils restaient aux côtés de leur dresseur. Mais le poisson était trop lourd, elle allait lâcher. Mais il ne le fallait pas, non, il ne le fallait pas, elle devait persévérer, se dépasser, et vite d'ailleurs, ses plumes à elle aussi en dépendaient. Comme pour répondre à sa volonté croissante son corps changea. Il gagna soudainement en puissance et en volume. Porter Hikai devint soudain beaucoup plus facile. L'oiselle se réfugia dans un arbre et s'observa. Elle était devenue un Roucoups. Sa teinte légèrement orangée restait présente, à son grand soulagement. La volatile reporta son attention sur son dresseur, toujours immobile. Ce dernier ne semblait pas se remettre de son état. La dernière fois cela avait pris plusieurs jours pour qu'il revienne à lui, il n'avait pas arrêté de marcher, et franchement l'oiselle espérait qu'il mettrait moins de temps pour cette fois, surtout au vu des évènements. Devait-elle tenter de l'attaquer ?
Dans l'esprit désormais fracassé du Nalcien, seuls deux mots trouvaient un écho. Une seule pensée. Mais tant de force en découlait. Une force si difficile à contenir.
...Et Mira ?

Une fureur terrible grandissait en Minato, tant de colère... il laissa libre cours à sa folie destructrice. Il l'avait contenue si longtemps déjà. Depuis sa rencontre avec Mira en fait. Complètement immergé dans cet état de transe il massacra tout ce qui se dressa sur sa route. Une route qui devait l'amener au centre postal, pour récupérer un oiseau porteur et rejoindre Nalcia. La seule trace restante de logique réfléchie dans ses actes. Il n'avait plus peur du Léviator. En fait l'idée même d'avoir peur lui était devenue inconnue. Si quelque chose se dressait sur sa route : il le massacrait sans égard, point. Pokémon fou... ou humain.
Enfin ce n'était que son point de vue et heureusement pour lui seuls des dresseurs faibles et aucun Léviator ou autre Pokémon puissant ne se mit en travers de son chemin de sang. A la vérité la seule chose qui lui opposa de la résistance se trouva en la personne inattendue d'une enfant dont la mère venait d'être tuée par le Pokémon qu'il avait lui-même éviscéré à l'instant. Malgré toute sa fureur et tout son aveuglement il ne parvenait pas à lever la main sur la petite. A l'égorger comme les autres. N'avait-il pas l'air idiot, à rester fixement immobile, arrêté par une simple fillette ? Il lança une lame de vent en mobilisant toute sa force mentale pour attaquer, mais il manqua sa cible. Il ne découpa que quelques buissons. Il réitéra sa tentative. De nombreuses fois. Après avoir abattu une dizaine d'arbres et autant de fourrés il laissa tomber. Cette petite fille venait de lui tirer jusqu'à ses dernières forces élémentales. Juste en se plantant d'effroi devant lui. Horripilant.
L'îlien revint à la raison. Il ne se souvenait pas de ce qu'il venait de faire, mais la quantité de sang imbibant ses vêtements en disait long sur les évènements. La gamine de huit ans qui lui faisait face, avec un spectacle de destruction tout autour d'eux, s'était urinée dessus. Pourtant son regard changea, passant de la terreur au courage. Le Nalcien avait du mal à imaginer ce qu'il s'était passé et commença à culpabiliser.

"Ça va mieux ?"
"Est-ce que c'est moi qui ait fait ça ?" fit Minato faiblement.
"Fait quoi ?"
"Ta mère, les Pokémon, les arbres..."
"Les Pokémon et les arbres seulement. Enfin seulement... façon de parler."
"Je vois. Mew et tout autre Légendaire soit loués. Sauf celui qui nous impose cela."

Elle s'enhardit subitement. Son cerveau carburait à son maximum. Même s'il avait cherché à la décapiter pendant plusieurs minutes le jeune homme face à elle l'avait quand même sauvée et avait à chaque fois détourné ses assauts au dernier moment. Il tenait au moins un minimum à elle. Par contre il semblait avoir tout oublié.

"Mon père est mort. Il est dans l'estomac du Léviator. Comme beaucoup de monde. Tu m'as sauvée, il va falloir assumer maintenant."
"Pardon ?"
"Tu as tué le Démolosse qui a tué ma mère et allait faire de même avec moi. C'est ce qui s'appelle sauver quelqu'un."
"Ah oui. Et il faut que j'aille sauver une autre personne."

Bon sang, il n'avait pas compris où elle cherchait à en venir ? Aucun doute quant au fait qu'il était encore un peu dans les vapes. Elle avait frôlé la mort, ce n'était pas pour se retrouver maintenant sans défense au milieu d'une troupe de Pokémon manifestement détraqués. Ce type devait se réveiller : il avait déjà bien du mal à tenir debout et il voudrait retourner dans la ville démolie et en feu ? Gros taré.

"Il n'y a plus personne de vivant en ville, elle brûle regarde, il serait plus prudent de partir. Et emmène moi avec toi."
"Ce n'est pas en ville que je me rends. Mais de toute façon je vois bien la colonne de fumée qui s'élève au-dessus de l'endroit où se trouve le bâtiment postal. C'est sûr que maintenant les Pokémon vont s'entretuer, d'autres vont venir par ici. Il faut partir."
"C''est ce que je te dis ! Tu vas te réveiller oui ?!"
"Je suis parfaitement lucide."
"Et mon cul c'est du Poussifeu ?"
"Je réfléchissais. Comment t'appelles-tu ?"
"Marine. J'ai huit ans, bientôt neuf."
"Minato. Allons-y Marifeu."

Et sans écouter les protestations de Marine, il se mit à marcher vers le Nord. Arkan était le seul endroit à peu près sûr de la région. Peut-être Comodo qui était plus proche, mais puisqu'il avait à faire à Arkan et que c'était un abri sûr il n'hésita pas longtemps sur sa destination. Il eut la bonne surprise de voir arriver par la voie des airs Fly portant Hikai et Funny. L'îlien la félicita pour son évolution.

"On va où ?"
"Arkan."
"Mais il y aura plein de Pokémon là-bas. Sans compter que la rivière trimbale son lot de Léviator ! Et tu as vu ce qu'un seul peut faire !"
"Il y a aussi beaucoup plus de gardes et dresseurs qui ne feraient qu'une bouchée de ces poissons."
"... En fait t'es pas si idiot."
"Je te retourne le compliment Marifeu."

_________________
Même la pluie ne donne plus l'illusion que je pleure...



En cours :
- 0 RP en cours
- 0 RP solo
- 0 mission
- 0 contrainte
- 0 évènement
avatar
Minato Nakamura
Informations
Nombre de messages : 322

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 22-24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum