[ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Mer 20 Nov 2013 - 23:27

[Participants : Lehna, Soriu]


Lehna posa son regard glacial sur l’homme qui osait lui dire que « cette configuration n’était pas possible ». Depuis quand elle lui demandait son avis, à lui ? Elle avait décidé de ce qu’elle voulait, et il avait intérêt à tout mettre en œuvre pour que le résultat soit aussi parfait que ce qu’elle s’imaginait dans sa tête. Sans détacher ses yeux des siens, elle lui fit un beau sourire, expliquant avec un ton juteux mais ferme qu’elle ne voulait pas connaître tous ces détails mécaniques auxquels elle ne comprenait rien, mais souhaitait juste que le travail soit fait, car cela l’attristerait de devoir demander à quelqu’un d’autre. Le monsieur grommela dans sa barbe, avant de hocher la tête. Satisfaite, elle lui assura que son salaire serait à la hauteur de ses efforts, avant de retourner voir sa secrétaire favorite pour régler encore d’autres détails.

Il y a quelques temps, un type odieux et son monstre était venu mettre la pagaille dans son arène, et cela faisait depuis que le soleil s’était levé ce matin que la maîtresse des lieux s’appliquait à expliquer à chaque artisan ou chef de projet qui se présentait à elle ce en quoi elle voulait transformer son arène. Si ce que lui avait légué Tyla était tout à fait correct, cela ne correspondait pas à l'univers noble et riche auquel elle avait été habitué. Elle avait donc décidé de tout refaire lorsque la Cryptéro avait détruit le bâtiment principal et que le récent tremblement de terre avait fini d'anéantir ce qui restait encore debout, en ajustant tout cela à sa sauce. La princesse avait donc commencé à réunir l’équipe qui allait s’occuper de cela, à répartir les fonds, et à lancer le projet.

Elle était avec Émeline à l’entrée en train de lui détailler l’aspect de la nouvelle cascade, quand un jeune garçon rentra dans l’arène, l’air inquiété. Lehna détacha son attention de sa secrétaire pour lui demander ce qu’il voulait, avec son air accueillant et chaleureux, même si ce petit mioche l’embêtait alors qu’elle était en pleine discussion importante. Le gamin avala sa salive avant d’actionner une de ses pokéball, libérant une Tortanque dans un sale état. L’animal avait l’air de souffrir, se tordant au sol en se tenant la tête. La femme regarda la bête avec un faux intérêt, se demandant intérieurement pourquoi son dresseur avait préféré amener son compagnon ici plutôt qu’au vétérinaire, sans doute plus compétant pour ce genre de chose. Le garçon expliqua alors que la créature s’était brusquement sentie mal, sans préavis, et qu’elle n’était apparemment pas la seule dans ce cas là. Commençant à trouver la situation intrigante, Lehna voulut se pencher pour analyser la bête, quand subitement un cocon se forma autour de cette dernière, isolant l’animal qui s’en libéra soudain, avec un physique changé, faisant penser que ce n’était plus le même Pokémon qui se tenait devant eux. Ses yeux respiraient la colère et la haine, et après avoir poussé un cri de rage, la bête libéra des puissants torrents d’eau grâce à ses canons sur ses bras, que la championne pu dévier de justesse grâce à sa propre maîtrise.

Sitôt après, des hurlements se firent entendre dans les rues, alors qu’une vive agitation s’emparait des passants, qui se mettaient à fuir dans tous les sens. Suivant les bruits, la bête transformée se dirigea vers l’extérieur, suivie par son dresseur et la démone qui se demandait ce qui se tramait ici. Voyant l’apocalypse qui se dressait devant elle, la femme bugga un moment, incertaine de ce qu’elle devait faire. Des gens courraient dans tous les sens, fuyant la ville, alors que des Pokémon sur-évolués leur couraient après pendant que d’autre, a priori normaux, cherchaient à les protéger. Lehna se ressaisit en attrapant par le bras le gamin qui allait à la poursuite de son animal enragé, reprenant ses esprits, elle s’adressa à lui de manière claire et autoritaire.

« Laisse la partir, elle n’est visiblement pas en état de t’écouter, tu risques juste de sortir blessé de la rencontre. Tu disais que beaucoup d’autres étaient dans cet état ? »

Le garçon, intimidé, les yeux au bord des larmes, hocha la tête. La femme se releva, les épaules droites, le regard vif. Elle avait du pain sur la planche, cela ne faisait aucun doute. Retournant dans la bâtisse, elle lança un appel d’urgence pour rassembler tous les membres de son équipe, ainsi que ses pensionnaires, pour vérifier que tout le monde allait bien. Aucun d’entre eux ne semblait être atteint, ce qui rassura la femme, qui commença à balancer ses ordres.

« Céleste, tu vas être ma messagère, rend toi au palais le plus vite possible pour le dire que la ville est en pleine crise et qu’on a besoin de renforts. Véloce, je sais que cela ne va pas trop te plaire, mais pour ta survie, je te conseille d’obéir : j’ai besoin que tu sois mon espion dans la ville, que tu te faufiles et viennent régulièrement me faire des rapports sur ce qui se trame ; je compte sur toi. Abysse, tu es responsable de Glaçon, garde un œil sur lui, et de tous les autres humains ou Pokémon qui viendront se cacher ici. Lagune, Boréal, j’aimerais que vous défendiez cette arène pour en faire une tour imprenable, afin qu’on la transforme en refuge le plus rapidement possible. Givre, Saphir, vous allez rester avec moi. Quant à toi, » finit-elle en se penchant vers sa seule pensionnaire du moment, une Ludicolo aux couleurs atypiques, « je préférerais que tu restes ici, à l’abri. Tu es sous ma responsabilité, et je n’ai pas envie qu’il t’arrive quoi que ce soit, » conclut-elle avec un ton beaucoup plus doux, ne voulant pas sembler impériale à cette créature à laquelle elle ne pouvait pas imposer sa volonté.

Le dernier animal auquel elle s’était adressée hocha la tête docilement, acceptant ainsi la proposition qu’on lui faisait. La princesse sourit en se redressant, puis lança un bref « exécution ! » qui dispersa une partie de ses troupes. Le duo de chevaliers se déplacèrent pour se placer devant la porte d’entrée, alors que les deux messagers s’éclipsèrent en un clin d’œil. Les félins se rapprochèrent de leur maîtresse, l’une toute excitée à l’idée de pouvoir taper sur quelque chose. Lehna avait décidé de prendre Saphir avec elle après hésitation ; même si elle était très inquiète et préférait la savoir en sécurité ici plutôt d’en danger sur le terrain, elle ne pouvait pas se résigner à la laisser derrière, surtout si jamais elle en venait à perdre les pédales comme la tortue à l’instant. Elle n’arrivait cependant pas à imaginer ce cas de figure, rien que l’idée de devoir faire face à sa moitié dans cet état là la rendait mal à l’aise.

Puis, appelant l’aide d’Émeline, elle se mit à organiser l’intérieur de l’arène en distribuant des ordres à droite à gauche de façon à ce que cet endroit puisse effectivement devenir le refuge temporaire qu’elle espérait obtenir.



[Walà ! Comme dit Lehna viendra donc à son prochain post faire un tour en ville guidée par Véloce, ils se retrouveront sans doute à ce moment là, où à un autre si tu as d’autres idées / plans ^^]


Dernière édition par Lehna le Lun 30 Juin 2014 - 9:28, édité 3 fois

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Soriu Tiadramat le Ven 22 Nov 2013 - 17:04

[On verra ça ensemble tous les deux plus tard ! Smile]

"Brrr ! C'est quoi ce petit coup de froid que je viens de recevoir ?"

"Surement quelqu'un qui dit du mal de toi, à raison, bien logiquement. De quoi tu te doutais hum ?"

Il s'était mis à trembler légèrement, regardant autour de lui. Quelqu'un qui le vilipendait ? Ca ne serait pas la première fois mais bon ... ici ? Dans Arkan ? Après ce qui s'était passé, il avait décidé de prendre un peu de calme et de repos, juste par souci de fatigue. C'était aussi simple que ça ... et en même temps, il se sentait exténué. D'ailleurs, il avait encore quelques migraines bien quelles devenaient de moins en moins fréquentes, signe que tout allait bien se passer au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient. Bon, il avait décidé de se rendre à Arkan pour une raison précise : il avait entendu parler de plusieurs expéditions envoyées par les différentes nations d'Erasia. Comme ça, c'était fait et il ne se poserait pas trop de questions ... Pfiou, il pensait à tout et n'importe quoi là. Il avait même un peu mal au crâne. Pénétrant dans la ville, il sentit une bourrasque se lever avant qu'un nouveau mal de crâne ne vienne l'envahir.

"Aie aie aie ... Qu'est-ce que ... Ah ... Mon oeil ! Il me fait mal !"

Pourquoi est-ce qu'il se sentait nauséeux et malade maintenant ? Comme si ... quelque chose perturbait son esprit. Il avait ce sentiment étrange ... ce souvenir d'Elena en lui ... Comme si ce qui restait de la Gardevoir dans son être venait de souffrir atrocement. Pourquoi ? Qu'est-ce que ... WOW ! AH ! Ca faisait ... horriblement mal en fait ! C'était quoi ça ? Il s'écroula à genoux, se tenant la tête pendant quelques secondes. Il revoyait le visage d'Elena, celui-ci reprenant ses contours pokémon comme une véritable Gardevoir. Il voyait ... quelque chose de mauvais. Elle était enfermée ... elle criait, elle hurlait qu'on ne la manipule pas ... qu'elle ne voulait pas lui faire de mal ... puis plus rien du tout. Tout fut vide dans son esprit avant qu'il ne finisse par voir le bec de la Cryptero :

"Je ne sais pas ce qui s'est passé mais tu avais l'air complètement à côté de la plaque, Soriu. Je te préviens : une fois, l'esprit brisé, pas deux. Compris ? "

"Je ... Oui ... D'accord ... Le message est bien passé ... Cryptero."

Même si le temps avait passé et que la relation entre eux deux avait changé, le comportement de la Cryptero restait néanmoins la même. Il était presque impossible de modifier ce qu'elle était depuis sa naissance voire même bien avant ... Elle regarda droit devant elle, observant les alentours. Soriu était le seul humain à avoir eut un tel problème ... mais ça ne voulait pas dire que la Cité Arkan était en ébullition, ce qui était plutôt saugrenu quand on y pensait ... Puisqu'ils se trouvaient dans la région de l'eau : Mizuhan. Qu'est-ce que c'était ça ? Quelques pokémon aqueux étaient en train de s'en prendre aux humains ? C'était la folie ! Même les pokémon des gardes perdaient la raison .Ce n'était pas normal ... est-ce que ça avait un rapport avec le mal de crâne d'auparavant ? Il avait cru ressentir une aura mais tout cela s'était dissipé ou presque. Il avait peur de sortir ses pokémon maintenant. S'il le faisait, il n'aurait pas le courage de les frapper pour leur faire retrouver la raison.

"Pourtant avec moi, tu ne t'en privais pas, je trouve, non ? On sent le traitement de faveur envers certaines personnes, n'est-ce pas ? "

"Arrête donc de faire n"importe quoi et aide-moi plutôt à comprendre ce qui se passe car là, je suis complètement perdu. J'avoue que je ne saisis pas du tout la raison d'une telle émeute. PIRE ! Je n'arrive pas à lire dans les pensées de ces pokémon. j'ai l'impression de ne pas pouvoir les atteindre, c'est étrange, très étrange."

Elle lui signala que c'était aussi son cas mais qu'elle n'en faisait pas une maladie. Elle le téléporta subitement sur un toit, évitant un puissant jet d'eau de la part de trois Carabaffes. Hum ... Ce n'était pas plaisant du tout. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Tous les pokémon eau n'étaient pas forcément touchés. Il n'y avait que quelques familles ... Etrange, vraiment très étrange. Il devait s'y pencher. C'était le bon moment pour mettre en pratique ses talents de chercheur pokémon, montrer qu'il n'avait pas ce titre que pour faire joli. Il grimpa sur la Cryptero, celle-ci se laissant faire avant qu'il ne se mette debout.

"Non mais je te jure, c'est quoi cette blague, je peux le savoir ? Hein ? Tu te fous debout ? Ca va encore ? Et tes chaussures, tu y as pensé ?"

"Arrête de te plaindre, s'il te plaît. Je tente d'avoir une vue d'horizon de toute la ville. Est-ce que tu peux monter encore plus haut, s'il te plaît ?"

Elle grommela mais se laissa faire. Bon, avec ça, il pouvait avoir un meilleur aperçu. La famille de Carapuce semblait touchée ... Il y avait même aussi quelques Magicarpes un peu fous ... mais dans le fond, c'était un peu habituel pour eux, hahaha. Par contre, là où c'était plus problématique et ennuyeux, c'est que la famille des Blizzi semblait folle aussi. Non, non, ce n'était pas une bonne chose. Mais son regard s'arrêta sur un pokémon auquel il n'avait aucune difficulté à mettre un "nom". Le Mustébouée qu'il avait confié à Lehna ! Il semblait aller bien mieux. Il désigna le pokémon à Cryptero et il se préparait déjà à un nouvel accès de rage de la part de l'oiseau mais rien de tout cela. Il soupira un peu de soulagement, tant mieux ... Au moins, ça n'allait pas exploser un câble, il avait eut un peu peur sur le coup, il devait se l'avouer. Il arriva jusqu'au Mustébouée, demandant des nouvelles de Lehna alors qu'il sentait une petite migraine. Il lui fit son petit rapport, lui signalant les trois familles de pokémon qui étaient atteints. Lorsqu'il fut sûr que le Mustébouée avait bien compris, il termina par dire qu'il restait dans la ville pour calmer les pokémon fous mais surtout mettre quelques humains en sécurité. Ce n'était pas une chose facile mais bon ... Il descendit finalement de la Cryptero, sortant plusieurs noigrumes. Pour les Blizzi, il avait le choix avec tous les pokémon volantts. Les Magicarpes ,il ne fallait pas trop s'inquiéter même s'il s'en méfiait quand même un peu ... et enfin, les Carapuces étaient reconnus pour être des monstres de résistance et d'endurance. Oui, ça n'allait pas être simple. Mais bon ... Il était temps de sortir tout le monde, sauf les plus jeunes. Dans le cas contraire, si vraiment la situation l'exigeait, il verrait ... et si c'était trop dangereux, il en était hors de question. C'était toujours cela le problème : quand les sortir au bon moment ? Il n'en avait aucune idée ... Mais déjà, Lalabelle et compagnie étaient présentes autour de lui alors qu'il leur expliquait la situation. Quelques secondes plus tard, deux nouvelles amies étaient sorties elles aussi : La petite Pyronille ainsi que la Solochi ... qui ne poussait aucun cri. Il allait devoir d'ailleurs un jour vérifier qu'elle n'avait aucun problème de son côté car c'était quand même un peu inquiétant dans le fond.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Ven 29 Nov 2013 - 23:40

[Oulàlà… Du coup j’inaugure pour les anniversaires :-x *pression pression*]


Lehna expira un grand soupir lorsqu’elle eut enfin terminée de tout expliquer à Émeline, qui bougea les Pokémon encore restant au milieu de l’arène vers les bâtiments du fond, plus sûrs. La seule véritable entrée des lieux étaient l’imposante double porte que Boréal et Lagune avait refermée derrière eux après être sortis défendre l’endroit. On entendait très bien les cris et sons des attaques se percutant contre les parois de l’immeuble, ainsi que les piétinements incessants de personnes s’agitant dans tous les sens en hurlant au secours. La championne attendit un instant que toute la chaîne soit bien installée avant d’envisager d’aller voir ce qui se passait à l’extérieur. Le grand hall allait être réaménagé pour abriter les personnes et Pokémon blessés, l’infirmerie n’étant pas assez grande pour héberger tout le monde. À l’entrée, son personnel guiderait les gens vers la salle qui conviendrait aux réfugiés, afin qu’ils ne s’installent pas tous de l’entrée qui, non seulement avait un toit ouvert et était donc vulnérable, mais empêcherait aussi aux autres arrivants de circuler. Pour faire cela convenablement, il fallait être efficace, sinon, ils n’arriveraient jamais à mettre tout le monde à l’abri.

Voyant que chacun était à sa place, la femme ouvrit la petite porte incrustée dans celle plus imposante, par laquelle rentrerait les gens ayant besoin d’aide. Sortant dans la rue chaotique, elle eut à peine le temps de se baisser pour éviter un rayon de Laser Glace qui lui arrivait dessus. Elle chercha du regard ses deux chevaliers qu’elle avait mit en charge, sans les trouver. Ses sourcils se froncèrent, n’appréciant guère la situation.

« Tout va bien ? » s’enquit un garçon qui venait d’apparaître en sortant des ombres à ses côtés. Les yeux de la femme grandirent de surprise, alors qu’elle analysa l’être qui se trouvait devant elle. Il avait bien une forme humanoïde, mais ses yeux et certaines parcelles de sa peau le trahissaient. La femme cligna des yeux, avant de se souvenir du moment où elle avait déjà ressenti cette émotion.

« Boréal ? » demanda-t-elle, incertaine.

Le garçon hocha la tête, sans rien ajouter de plus. Alors ainsi, lui aussi faisait parti de ses créatures étranges qui avaient la capacité de prendre forme humaine à volonté ? La princesse se secoua rapidement, se disant qu’elle aurait le temps de réfléchir à cela plus tard, le temps leur était compté.

« Tout va bien oui, pour le moment… L’intérieur est prêt à recevoir des réfugiés, organisez-vous pour recueillir les plus démunis tout en laissant les enragés dehors. Je vais aller essayer d’organiser d’autres abris de la sorte… Où est Lagune ? » finit-elle en regardant à nouveau autour d’elle.

En réponse, le gijinka hocha la tête à ses ordres, avant de pointer du doigt un autre jeune homme, portant une paire d’ailerons sur le dos et crachant de l’eau par sa bouche. La championne bugga à nouveau, mais n’eut pas le temps de saisir ce qui se passait que Givre, décidant qu’elle avait suffisamment attendu, se jeta à corps plein dans une bagarre entre un Carapuce et un Blizzi en proies au mal qui rongeait la ville.

« Vous êtes tous les deux en charge maintenant, je vous fais confiance, » conclu la femme en s’éloignant pour aller chercher l’animal qui courrait à sa perte. Le soldat lui répondit en s’inclinant humblement, avant de lancer un vent glacé qui immobilisa un moment un Carabaffe, permettant aux gens se trouvant à sa merci de courir se réfugier dans l’arène.

« Saphir, attrape Givre, puis direction l’hôpital central ! » dit-elle en se créant une vague d’eau pour surfer par dessus un Blizzaroi qui lui en voulait en s’aidant de l’Hydrocanon de la Tortanque que le gamin avait présenté plus tôt.

Obéissante, la Chaglam attrapa la renarde par la peau du cou, avant de rejoindre sa maîtresse qui s’était posée sur un toit, en hauteur, où elle était plus à l’abri des attaques et avait une meilleure vue de ce qui se déroulait. C’est le moment que choisit Véloce, surgissant de nul part, pour apparaître devant elle, parlant au chat bleu qui avait toujours la bouche pleine d’une boule de poils agitée, à toute vitesse, déblatérant tout ce qu’il avait vu et constaté. Lehna s’était accroupie pour être moins visible de leur assaillant et suivre la conversation, l’animal ayant des choses intéressantes à dire. Apparemment, un type connu mais pas trop lui avait indiqué que seules certaines familles de Pokémon étaient atteintes, et qu’il fallait les écarter des gens si on voulait pas de souci. La princesse lui demanda rapidement de lui indiquer la direction dans laquelle se trouvait son informateur, avant de lui dire de parcourir la ville pour indiquer aux plus touchés que l’arène pouvait leur servir d’abri. L’animal hocha la tête et se mit en route, n’attendant pas d’être sermonné, comprenant que la situation était assez grave pour qu’il s’en préoccupe aussi.

La princesse se mit donc en route pour rejoindre ce mystérieux indic, qui aurait peut-être plus de renseignement à lui confier, voire une cure, s’arrêtant en chemin à l’hôpital général qu’elle prit en main pour essayer d’en faire une seconde base. Le lieu était déjà bourré de monde, les gens s’y étant réfugiés par réflexe, ne laissant plus vraiment de place aux médecins pour soigner ceux qui en avaient vraiment besoin. La championne recruta quelques dresseurs pour faire le ménage et évacuer les bêtes dangereuses du lieu, qui escortèrent ensuite les personnes en bonne santé jusqu’à l’arène pour que les docteurs puissent faire leur travail. Tout n’était pas très bien rodé et en place lorsqu’elle mit les voiles, mais elle espérait que cela suffirait pour arranger et bien lancer les choses, et elle ne voulait pas perdre la trace son espion éventuel. Elle se remit donc rapidement en route, sautant de toit en toit en contemplant sa ville se faire détruire d’en haut. Cela lui importait peu que des gens meurent ou que cette cité finisse en ruines, au contraire, mais si elle laissait faire elle risquait son titre de championne, ce qu’elle refusait à tout prix.

Elle finit par arriver à la place décrite par le Mustébouée, et comprit immédiatement ce que le Pokémon avait voulu dire par « connu mais pas trop ». Un homme à la chevelure blanche comme neige et aux animaux humanisés s’y tenait, apparemment prêt à tenter sa chance contre les bêtes enragées. Avalant sa salive en soupirant, la femme fit le tour du lieu pour se laisser tomber des chaumes juste derrière l’humain. L’idée de croiser à nouveau cet individu – et cette femelle qui se tenait à ses côtés – ne lui plaisait guère, mais dans cette bataille il lui faudrait tous les renforts qu’elle pourrait espérer recruter. Saphir du serrer d’avantage sa prise sur l’Evoli pour pas que celle-ci aille se jeter à corps perdu sur la créature volante, à qui apparemment elle en voulait encore de l’avoir humilié.

« Vous êtes revenu ? » demanda-t-elle simplement en s’approchant de l’individu, cherchant à attirer son attention sans l’alerter.



[Bon, pas encore beaucoup de baston, on reste sur de la mise en place, mais faut pas s’inquiéter, ça arrivera bien assez vite Razz xD]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Soriu Tiadramat le Sam 7 Déc 2013 - 2:47

"Hmmm ? Oh ! Mademoiselle Lehna. Bien entendu. Je suis quand même un homme de Mizuhan. Il est alors normal que je me promène dans l'une de ses grandes villes non ? Par contre, je vous déconseille de rester auprès de moi. On dirait bien que j'attire les mauvais gaillards. Ce n'est pas vraiment que je ne veux pas vous protéger, vous le savez parfaitement mais bon ..."

Il avait un peu soupiré. Elle pouvait voir que ce n'était pas encore la grande forme et qu'il avait un peu changé. Peut-être est-ce qu'il regardait un peu trop souvent ailleurs ? Comme s'il était perdu ? La Cryptero à côté de lui semblait aussi radicalement changée. Elle fixait parfois le jeune homme, sans rien dire, un peu trop sage et trop calme, bien trop rapport à ce qu'elle était auparavant. Le jeune homme aux cheveux blancs poussa un petit soupir une nouvelle fois, reprenant la parole d'une voix qui se voulait calme :

"Je pense que votre Mustebouée vous a transmis mon message, n'est-ce pas ? Vous devez alors comprendre que la situation est assez dangereuse quand même.  Mais en même temps, je sais que vous n'êtes pas une débutante. Je vous demande juste de faire très attention ,rien de plus, rien de moins, d'accord ?"

Il se doutait que ça ne serait pas le cas, qu'elle était toujours du genre à se rebeller et à lui tenir tête mais bon, elle était ainsi et il la supportait très bien. Et puis, en même temps, elle était amusante et divertissante, il devait le reconnaître. Etrange, il se sentait étrange maintenant. Pourtant, il connaissait Lehna depuis quelques temps mais ce n'était pas son mode de pensée habituel. Normalement, il réagissait bien différemment, très loin de ce qu'il faisait alors pourquoi maintenant ? Parce que la situation l'exigeait ? Mais surtout, il ... AH ! Il se téléporta subitement, Cryptero aussi que Lehna était dans ses bras. Il se retrouva sur un toit, plusieurs jets d'eau venant tout simplement s'abattre à l'endroit où il se trouvait auparavant avec Lehna et son propre pokémon. C'était bien ça dont il parlait ... Les Carapuces étaient loin de vouloir faire la fête, sauf celles des humains qui voulaient leur créer des troubles ou leur chercher des noises. Le jeune homme vint s'accroupir, regardant la situation avant de dire à Cryptero :

"Cela ne me plait pas du tout. Comme ce sont des pokémon devenus fous, ils sont considérés comme innocents. En tant que tel, nous devons alors tout faire pour éviter qu'un tel drame se reproduise. Bon, Cryptero, est-ce que tu te sens capable de pouvoir les faire s'évanouir ? Lehna, tu as aussi quelques pokémon doués pour produire des spores ensommeillés ? Ou juste les rendre inconscients, rien de plus. Hum, c'est vraiment bien plus compliqué que je ne le pensais."

Alors qu'il s'apprêtait à dire quelque chose, il se prit soudainement un coup de nageoire en pleine face, le faisant tomber du toit. Avec vivacité, la Cryptero se téléporta, venant le réceptionner sur son dos en grommelant qu'elle n'était pas normalement faite pour ça. Le jeune homme s'excusa, cherchant à comprendre quel était le problème. Revenant brièvement sur le toit, il remarqua qu'un Magicarpe, lui aussi complètement déglingué. Il avait osé l'attaquer ? Avec une aussi faible puissance, il n'avait même pas ressenti sa présence et il s'était alors complètement oublié pour la défense. Stupide, il était complètement stupide, hahaha ! Il envoya un message mental à Lehna, disant d'une voix un peu amusée :

"Est-ce que je peux vous laisser vous occuper de ce Magicarpe ? Je vais voir si je peux attirer tous les pokémon malades et atteints en un même endroit. Pendant ce temps, ce qu e l'on peut faire, c'est ... hmmm ... est-ce que tu as quelques informations à ce sujet ? Pour tout te dire, j'ai cru voir que certains dresseurs tentaient de rappeler leurs pokémon dans leurs pokéballs mais ce n'était pas vraiment ce à quoi ils s'attendaient. Les pokémon ont refusé de revenir de leur plein gré ... enfin, vu leur état actuel, c'est quand même pas si étonnant."

Il semblait un peu perplexe et perdu. Il observait tout ce qui se trouvait encore une fois autour de lui. Lehna pouvait s'occuper du Magicarpe fou, il savait qu'elle en était capable. Ce n'était pas qu'il ne fasse pas confiance en la force de Lehna mais quand même, il était convaincu que tout pourrait bien se passer normalement. C'était juste aussi basique que ça. On parlait quand même d'un Magicarpe hein ? Non pas d'un pokémon de plus puissants même si son évo ... BRRR ! Rien qu'à l'idée d'y penser, là, par contre, ça ne lui plaisait pas du tout. D'ailleurs, il n'avait pas encore vu de Leviator complètement fou ... voire même différent des autres. Car oui, c'est ça qui le préoccuait le plus en premier. Les Tortanks et les Blizzaroiss, certains d'entre eux avaient une allure différente et surtout une puissance effarante. Rien à voir avec ce qu'il avait pensé aux premiers abords. Ca ne lui plaisait que très moyennement tout ça mais bon ... Il devait alors se préparer. Mais comment faire ? Les attaquer ? C'était trop dangereux.

Dire que pour un chercheur, c'était juste une excellente chose : un nouveau modèle d'évolution ? Et pourtant, il n'avait pas le sourire aux lèvres. Pas du tout. Il ne voyait pas comment cela était possible malheureusement. Il avait bien ressenti une aura un moment, quelque chose qui lui avait donné mal au crâne mais à part ça, rien d'autre. Comment pouvait-il expliquer correctement tout ce qui se passait ? Il n'avait aucune idée de toute cette histoire. C'était juste tellement étrange et impensable. La majorité des pokémon qui étaient faibles de base avaient une évolution, peut-être même deux. Certains pokémon étaient capables d'évoluer différemment selon leurs sexes, d'autres suivant une pierre qu'ils touchaient ou alors en portant un objet. Mais là, on parlait d'un phénomène encore différent que nul n'avait put prévoir car oui, cela faisait des siècles, voire même des millénaires, que de telles évolutions stagnaient. Alors pourquoi maintenant ? Qu'est-ce qui était l'élément déclencheur à tout ça ?


"Soriu ? Je ne pense pas que ça soit le bon moment pour justement penser un peu trop. Tu te compliques la vie et tu es au beau milieu des ennemis. Je ne sais pas si tu l'as remarqué mais ce n'est pas le meilleur endroit qui soit pour réfléchir. Tu ne veux pas plutôt remonter ?"

"D'accord, d'accord. Bon ... Hum ... Attends un peu. Lehna ?" demanda le jeune homme avant de reprendre la parole, une main sur le front :" Vous auriez quelques informations à me donner de votre côté ? Comme vous êtes la championne de la cité, vous êtes peut-être plus au courant à ce sujet. Je vous aie donné toutes mes réflexions mais même en étant chercheur, si je n'ai aucune base sur laquelle travailler, je ne pourrai pas faire grand-chose, vous comprendrez ? Faites seulement que penser, je pourrai vous lire, si vous m'y autorisé. D'ailleurs, est-ce qu'il y a des personnes que je dois contacter par la pensée ? Que je transmette des messages aux personnes les plus importantes et utiles de la ville. Cela va me fatiguer pas mal mais bon ... J'ai mes pokémon pour me protéger au cas où."

C'était là l'unique message qu'il adressa à la championne de l'arène. Pendant ce temps, toutes ses demoiselles l'entouraient avant qu'il ne se mette à l'abri. Ce n'était pas qu'il n'était pas préoccupé par Lehna mais elle savait se débrouiller. Il continuait de se répéter cela tout en cherchant un endroit. N'y avait-il pas une fontaine ? Un parc ou autre ? D'ailleurs, il attendait aussi la réponse de Lehna à ce sujet. Un endroit où il était sûr et certain qu'ils seraient alors tous réunis. A partir de là, il y aurait bien quelques pokémon non fous qui comprendraient comment calmer la situation, non ? Car oui, pour l'heure, sa seule préoccupation était de ne pas blesser les pokémon innocents mais aussi que en même temps, Lehna ne soit pas blessée ... ni ses propres pokémon. Autant dire qu'il allait devoir faire beaucoup de boulot, énormément de boulot pour réussir une telle chose. Il avait du pain sur la planche. ah ... Il fallait maintenant qu'il attende les dernières nouvelles de Lehna avant de voir si son projet était réalisable ou non.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Jeu 12 Déc 2013 - 16:25

Lehna ne bougea pas alors qu’elle écoutait distraitement la réponse que lui apportait l’homme. Elle avait les bras croisés devant son torse et était plus intéressée par ce qui se déroulait devant elle et le comportement anormalement sage de l’autre femelle qui, visiblement, s’était calmée depuis la dernière fois qu’elle l’avait croisé. Quand le type eut terminé sa tirade, elle ne prit même pas la peine de le regarder pour lui répondre, le sachant habitué à sa personne, et ayant clairement d’autres choses plus importantes sur le moment à faire que s’occuper de ses relations sociales.

« Ne vous inquiétez pas, je ne comptais pas rester. J’étais juste de passage pour savoir si vous auriez, par hasard, de nouvelles… »

Elle n’eut pas le temps de terminer sa question que l’homme l’avait saisit par la taille et téléporté, la faisant brusquement apparaître au sommet du toit sur lequel elle se tenait il y avait quelques instants à peine. La princesse paniqua rapidement en cherchant des yeux sa moitié, jusqu’à ce qu’elle se rende compte que Saphir avait fait ce bref voyage avec elle. Rassurée, elle jeta un coup d’œil en bas pour s’apercevoir que, néanmoins, Givre avait été laissé derrière, et se grattait la tête en se demandant où tout le monde avait bien pu disparaître. Lehna lui lança un ordre bref pour lui faire comprendre qu’elle ne devait pas bouger, en tout cas pour le moment.

Écoutant la conversation qui ne lui était pas destinée afin de soutirer davantage d’information au monsieur – après tout, elle était là pour ça –, la princesse crut entendre parler de « folie » et « d’innocence ». Plissant légèrement les yeux en regardant la scène de terreur qui se déroulait devant eux, elle analysa ces paroles. Alors ainsi, les bêtes n’étaient pas responsables de leur comportement ? Voilà qui ne simplifiait pas les choses ; d’autant plus que, la folie étant considérée comme une « maladie » et que l’on avait pour l’instant aucune preuve d’une cure n’existait pas, il n’était pas question d’ordonner d’abattre ses animaux. La demoiselle soupira. S’ils ne pouvaient pas tuer les fauteurs de troubles, cela risquait de leur rajouter une très grande charge de travail supplémentaire. Surtout qu’il était mal vu de laisser mourir ou de décimer des pauvres petits Pokémon, et que, si Lehna se fichait de leur condition à eux, elle tenait à son image. Il allait donc falloir soit trouver un moyen de guérir rapidement ces bêtes, soit les canaliser afin de les faire sortir de la ville, pour que, au moins, les autres humains et animaux non atteint soient en sécurité dans les enceintes de la ville et que seul un minimum de dégâts soit fait dans la cité.

À la question, la princesse hocha la tête négativement, ne cherchant pas à se justifier. Elle n’avait pas avec elle d’animaux qui avait ce genre de don, et les plus puissants de son équipe s’occupaient de protéger vaillamment les murs de son arène. L’homme disparu un instant avant de remonter, après s’être pris un Magicarpe dans la figure, ce à quoi la demoiselle ne pu s’empêcher esquisser un sourire amusé. En effet, il n’était pas en grande forme, si même une attaque trempette pouvait le surprendre. À sa demande, Lehna se pencha simplement en avant, et sans chercher à crier pour se faire entendre, prononça simplement.

« Tu sais ce qu’il te reste à faire. »

Une étincelle ravie traversa le regard de la renarde laissée en bas, alors que sa maîtresse se débarrassait enfin de la muselière virtuelle qu’elle lui avait infligée. Sans chercher à réfléchir, Givre fonça comme une petite furie sur le poisson, s’amusant à le cogner et à le tabasser. Lehna se redressa, satisfaite, laissant l’Evoli faire en la surveillant du coin de l’œil, au cas où la situation dégénérait. En même temps, elle finit d’écouter ce que l’homme avait à lui dire, avant de lui répondre calmement, tiquant sur le tutoiement sans prendre le temps de le lui reprocher.

« Les réunir semble être la meilleure option qui se présente à nous, en effet. Je ne suis pas plus au courant que vous sur la question, je n’ai aucune idée de ce qui se passe ; j’ai juste commencé à mettre en place des refuges à gauche à droite, et je compte continuer, » expliqua-t-elle brièvement, ne pensant pas cela nécessaire de signaler qu’elle avait aussi, en théorie, prévenu le palais des soucis rencontrés.

Pendant que Soriu se plongeait dans ses pensées, la princesse aperçut du coin de l’œil un canard rose qui volait vers elle. Contente de voir Céleste revenir saine et sauve, elle tendit son bras pour que le Pokémon s’y pose, et lui explique ce qu’elle avait accompli. Elle n’eut pas à parler longtemps qu’un commandant des armées se présenta au coin de la rue, suivit par une masse imposante de troupes ; apparemment, la Reine avait pris son message au sérieux et avait déployé les hommes nécessaires en conséquences. Félicitant l’oiseau et lui transmettant les mêmes ordres qu’à Véloce, elle la laissa s’envoler de nouveau, espérant qu’elle s’en sorte bien.

La princesse allait descendre de son perchoir pour saluer le militaire quand le maître de l’esprit l’intercepta, lui posant à nouveau une flopée de questions auxquelles elle avait déjà répondu. Lassée par le fait de devoir se répéter, elle expliqua brièvement.

« Je vous ai déjà dit tout ce que je savais, soit pas grand chose, je suis désolée de ne pouvoir vous aider davantage, mais d’autres soucis m’appellent… » expliqua-t-elle un peu sèchement, pressée de rejoindre le gradé en bas pour mettre un peu d’ordre dans sa ville, et pas désolée le moins du monde. Elle prit malgré tout le temps d’analyser la proposition qu’il lui faisait hochant la tête. « Très bien, merci d’avance, je vous ferais savoir si ce besoin ce fait sentir, » finit-elle en descendant du toit pour rejoindre le militaire qui occupait maintenant le center de la place, ses soldats se bagarrant contre des Pokémon enragés sous ses ordres.

Soulevant une grande quantité d’eau issue des diverses attaques des animaux enragés, la princesse utilisa son don pour se protéger alors qu’elle traversait la place pour rejoindre le chef en son centre. Les épaules droites, la carrure fière, l'oeil tordu, il avait tout de ces hommes arrogants qu’il était extrêmement facile de manipuler mais qui, comme les autres, horripilait la princesse.

« Général ? » essaya-t-elle, « je suis Lehna Fran, championne de cette cité ; je suis celle qui a envoyé le message à la cour quant à cet étrange phénomène. »

Le type la regarda un instant, s’arrêtant en particulier sur sa poitrine avant de lui répondre.

« Général Stapu au rapport madame. Merci de votre message, vous avez été des plus généreuse… »

Ignorant sa remarque, le demoiselle continua : « j’ai déjà mit en place des refuges à mon arène et à l’hôpital, j’espérais qu’avec votre aide nous pourrions faire sortir ses animaux enragés d’ici et… »

« Vous inquiétez pas pour les bête, madame, mes ordres sont clairs, on va exterminer ces espèces malsaines jusqu'au dernier, cela devrait rétablir l’équilibre de la cité en un rien de temps ! »

La femme pausa un moment, avant de reprendre, inquiète pour sa réputation : « je suis désolée, général, mais je ne pense pas que ce soit la bonne solution. Si vous décimez tous ces animaux, vous… »

« Osez-vous me défier ? » demanda l’homme, « vous, une simple femme sans rang ni grade ? Qui êtes-vous pour me parler de la sorte ? Avez-vous la moindre idée de la personne à qui vous vous adressez ? Ces monstres détruisent la ville, il est donc normal qu'en représailles, on les détruise eux. »

La demoiselle sera les dents. Il était vrai que, même si ses talents élémentaux et d’analyse étaient sans doute bien plus élevé que toutes les qualités de cet homme réunies, elle restait son subalterne et n’avait – a priori en tout cas – pas le droit de contester ses ordres. Soupirant intérieurement, elle décocha le premier bouton de sa tunique, décidée à faire changer d’avis à cet être stupide et idiot.



[Je reprendrai le Magicarpe dans le prochain post (vi vi t’inquiète, on a pas fini d’entendre parler de lui xD) mais je voulais régler cette histoire de général présomptueux avant ^^ Lehna peut bien sur le manipuler comme elle veut, mais je me suis dit qu’avant de faire ça, tu aurais peut-être envie d’intervenir ^^ N’hésite pas si un truc te va pas Smile]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Soriu Tiadramat le Jeu 12 Déc 2013 - 23:15

"Vous faites bien, mademoiselle Lehna. Continuez ce que vous dites et ils seront hors d'état de nuire bien assez tôt. Vous comprendrez quand même que c'est le plus préoccupant mais bon ... Comment est-ce qu'un Magicarpe a put réussir à arriver jusqu'ici ? Je me le demande sérieusement." se questionna le jeune homme aux cheveux blancs, regardant autour de lui en poussant un léger soupir. Il avait beaucoup à faire, énormément à faire. Ce n'était pas simple du tout. Comment y aller plus rapidement ? Comment faire ? Lorsqu'elle lui signala qu'elle allait réceptionner les gradés, il haussa un sourcil. Utiliser les soldats pour calmer les pokémon ? C'était mauvais, très mauvais mais ça, elle n'était pas certaine de le savoir avant qu'il ne lui dise au sujet de la folie de ces pokémon. Néanmoins, comme elle était championne et lui uniquement un homme lambda, chose qui ne le dérangeait guère réellement, il croisa les bras, sans rien dire, observant juste la situation d'un oeil interrogateur, l'unique qui lui restait d'ailleurs. La Cryptero était non-loin mais le jeune homme fronça les sourcils en écoutant ce qui se passait. A cette distance, il pouvait à peine entendre ... mais il pouvait lire dans les pensées de ce général.

Du moins, les premières fusèrent à son cerveau et il fut pris d'une bouffée d'énervement et d'agacement. Lehna était Lehna mais ça, il ne le permettrait pas. Elle le bafferait, elle le cognerait, elle le tabasserait, elle fera tout ce qu'elle veut avec lui mais après qu'il ait réglé cela. La Cryptero voulut l'arrêter, lui faisant un geste négatif de la tête. Elle avait aussi put lire dans les pensées de cet homme mais il en était hors de question. Il ne fallait pas intervenir pour aussi peu. Ce genre d'imbécile ne méritait que le dédain et il savait parfaitement ce que le pouvoir pouvait offrir à certaines personnes. Ce que cela leur changeait la vie. Hors de question de rester là à ne rien faire. Hors de question de rester là sans réagir. Hors de question ... de tout ... tout faire. Avec lenteur, il descendait du toit, faisant quelques pas en leur direction. Il leva une mèche de cheveux, le regard sombre avant que son oeil ne devienne rose.


"Ah oui. C'est une jolie paire de mamelles qu'elle possède cette nouvelle championne.
Rien à voir avec les vieux pis de ma femme. Je vais encore la cuisiner un peu et lui dire qu'il faudra me récompenser en nature plus tard.
Elle semble pas farouche, elle comprend tout à fait sa position. Hahaha ! Ca a du bon d'être général."


Quelques murmures se firent entendre parmi les soldats, tous commençant à discuter entre eux alors que les pokémon de Soriu se tournaient vers le général. Celui-ci s'arrêta de penser et de fixer le décolleté qui promettait beaucoup de Lehna, regardant autour de lui. Qu'est-ce qui se passait ? Il y avait un souci ? Il reposa son regard sur Lehna voire un peu plus bas.

"Qu'est-ce qu'elle attends pour me répondre ? Est-ce que je dois comprendre qu'elle se soumet à moi ? Tant mieux, on ne perdra pas de temps. Et qu'importe pour ces foutus pokémon. S'ils m'attaquent,  je les tue. Elle n'a pas besoin de le savoir. Je suis un général, un homme militaire, pas un bon samaritain ou un humaniste. Et ils ont quoi tous les autres blancs-becs ? Des imbéciles à l'intelligence limitée qui ne sont bons qu'à obéir aux ordres. Regardes-les, ils sont complètement perdus. Ils ont l'air d'une bande de demeurés."

"Euh ... Général Stapu, on peut vous entendre."

"Qu'est-ce que tu racontes, je n'ai rien dit. Je n'ai même pas ouvert la bouche en attendant que cette femme comprenne  ce que je viens de lui dire."

"Il faudrait juste que vous arrêtiez de penser trop fort."

Une voix se fit entendre dans le crâne de chacun. Il savait qu'il allait enrager Lehna mais qu'importe. En surprenant tout le monde, il se téléporta entre le général et la championne, cachant alors cette dernière la vue de cet être libidineux. Sans même cacher son oeil rose à cet homme, il reprit une couleur plus normale avant qu'il ne dise :

"Ce que vous pensez de votre femme est peut-être déplaisant mais privé."

"Qu'est-ce que ... De la lecture de pensées ?! Sais-tu qui je suis, avorton ?! Sais-tu ce que tu viens de faire ?! Il faut être fou pour tenter ça avec moi ! Quel est ton nom ?"

"Je suis actuellement un nouveau chercheur travaillant à Tenkei. De même, je suis l'un des nouveaux maîtres de l'esprit de Mizuhan."

"Je me contrefous de ce que tu sais faire ! Je t'ai demandé ton nom ! Qu'une leçon s'impose pour un être comme toi !"

"Soriu." dit le jeune homme avant de pousser un profond soupir. Voilà ce qu'était ce genre de personnes : de la gangrène. Un fléau pour ceux qui avaient le pouvoir et tentaient de faire qu'il puisse être utile aux yeux de ce monde. Il reprit d'une voix neutre :  "Soriu Tiadramat."

"Ce nom me dit quelque chose. Je sais pas d'où je l'ai déjà entendu mais ça va me revenir. Vous avez pas intérêt à bouger de votre position tous les deux pendant que je réfléchis."

"Je n'y comptais pas de toute façon." rétorqua le jeune homme, assez sèchement. C'est vrai que pour Lehna, elle avait déjà pu voir le jeune homme s'emporter contre l'un de ses pokémon s'il était devenu trop violent. Il suffisait de voir la Cryptero. Mais là, elle pouvait ressentir le fait qu'il était lui-même plus qu'agacé par ce général et que ce n'était pas dans ses habitudes. Pourtant, elle aurait toutes les raisons de croire que Soriu pouvait lui en vouloir à elle, en vue de son comportement qu'elle avait la majorité du temps envers le jeune homme. Celui-ci tourna juste son visage vers elle, disant :

"Pardonnez-moi, mademoiselle Lehna. Je règle ce souci à ma façon ... quitte à me salir."

La fin de la phrase n''augurait rien de bon. Quand il parlait de se salir, envisageait-il d'abattre toute une armée mizuhanienne ? Cela serait tout simplement de la pure folie, une chose qu'elle ne permettrait pas, il s'en doutait. Mais non, ce n'était pas qu'il avait en tête. Il attendit que le général trouve d'où provenait ce nom avant de soupirer, murmurant :

"Je suis le fils de Melgana Tiadramat et Ofiochus Tiadramat. Cela résonnera peut-être plus à vos oreilles."

Certains soldats se figèrent. Normal. Autant son propre nom était inconnu, autant celui de ses parents, c'était déjà autre chose.  Le général avait déjà perdu son arrogance pour laisser place à un masque de colère :

"Qu'est-ce qu'un membre de la famille Tiadramat fait ici ? Vous avez rien à faire avec les pokémon ? Et qui me dit que tu baratines pas ?"

Sans un mot, le jeune homme fit disparaître le haut de ses habits, montrant alors son dos nu recouvert de cicatrices présentes depuis des semaines, des mois voire des années pour certaines d'entre elles. Lehna voyait le dos, les soldats pouvaient voir alors son torse. En celui-ci, il y avait certaines cicatrices qui dataient de l'enfance mais une était bien plus visible que les autres, au niveau de son cou. Elle ressemblait à une corne de Tarsal avant qu'il ne reprenne la parole :

"Vous connaissez l'histoire de ma famille. Vous savez ce dont ils sont capables ... même envers leur propre fils."

"Et que veux-tu que cela me fasse ? Je n'ai pas d'ordre à recevoir d'une famille de nobles déchus dont les seuls actes dans Mizuhan consistent à torturer, disséquer et à lapider les pokémon en toutes impunités, utilisant leur lignée pour accomplir leurs méfaits sans se faire arrêter."

"Non. Je ne vous demande pas de me respecter maus vous savez ce dont ils sont capables. Mais mademoiselle Lehna vous a recommandé de ne pas tuer ces créatures et la raison est simple : elles sont simplement folles à cause des auras crées par ces météorites. C'est là le constat que j'ai réussi à établir. Néanmoins, bien qu'elles ne peuvent pas rentrer dans leurs pokéballs, elles peuvent alors être inconscientes et ..."

"Est-ce que par hasard, tu serais en train de me menacer ? Moi et l'armée de Mizuhan ? Une telle impudence ne restera pas impunie !"

Sortant sa lame, le général amorça un mouvement vers le jeune homme, celui-ci ayant fait quelques pas en avant pour ne pas déranger Lehna. Il savait parfaitement ce que ce général comptait faire. Une attaque en diagonale pour le blesser légèrement et calmer ses ardeurs. Pourtant, lorsque la lame vint le toucher, elle le traversa complètement, Soriu lui faisant un crochepied pour qu'il se casse la figure à la suite de son mouvement.

"Je disais donc : Soldats, même si cela risque d'être très difficile et vous avez put entendre les pensées de votre général envers vous, tentez de neutraliser les pokémon fous sans les tuer. Les plus jeunes d'entre eux vous causeront quelques blessures sans qu'elles soient graves ou mortelles. Les plus puissants, essayez de les blesser, de les paralyser ou autres ... Si vous voyez des pokémon qui ne sont pas atteints par la maladie, essayez de travailler de concert avec eux. Les pokémon malades sont ces différentes lignées : Magicarpe et Leviator; Carapuce Carabaffe et Tortank; Blizzi et Blizzaroi. Les autres ne sont pas atteints par ce fléau. D'ailleurs, vous remarquerez que certains Tortank et Blizzarois ont une forme différente de celles qu'ils ont habituellement. Ce sont les plus dangereux. Pour les Leviator, on ne sait pas s'ils en ont une mais si tel est le cas, essayez de me retrouver car déjà un Leviator en colère est très dangereux. Si en plus, il se modifie ... Enfin, pour les pokémons évolués qui sont devenus fous et qui ont une forme différente, essayez de travailler à plusieurs. Cela va vous demander de l'effort, beaucoup d'effort mais vous êtes l'armée de Mizuhan, l'élite de ceux qui protègent notre peuple. Quand les moments sont graves, le peuple et les pokémon comptent sur vous. Aujourd'hui, il est temps de montrer que cette confiance n'est pas perdue."

"Attends un peu, toi. Depuis quand tu crois diriger l'armée de Mizuhan et ..."

"Il me fatigue ... Zou, disparais."

Son oeil était redevenu rose, ceux de la Cryptero faisant de même avant que le corps du général ne soit subitement téléporté au beau milieu de la cité. Le jeune homme poussa un profond soupir avant de dire :

"Je pense que vous travaillerez beaucoup mieux sans lui. Ne vous en faites pas, il est en vie ... mais en vue de comment il vous insultait, vous vous débrouilleriez mieux sans avoir à l'écouter. Je vous souhaite bonne chance. Bien entendu, s'il y a un problème, vous pouvez me considérer comme le seul responsable. Rompez."

On pouvait voir dans ces derniers discours une aura militaire. Il ne fallait pas oublier qu'il l'avait été auparavant ... et qu'aujourd'hui, il comptait y retourner. Oh, bien entendu, maintenant, c'était totalement différent par rapport à auparavant ... et avec ce qu'il venait de faire, il s'était peut-être coupé toute voie. Les soldats quittèrent la place, les laissant seuls. Il prit une profonde respiration avant de se retourner vers Lehna. S'approchant d'elle, ses deux mains se posèrent sur son haut, cherchant à refermer le bouton avant qu'il ne dise :

"Ce genre d'hommes est l'archétype de l'enfoiré prêt à violer mère et fille en période de guerre avant de les tuer. Il est hors de question qu'une telle personne te souille, ne serait-ce même que du regard, Lehna. Considérer les femmes comme un morceau de viande, ça commence à m'exaspérer toutes ces bêtises et ... humpf. Mais c'est quoi le problème avec ce bouton ? Pourquoi il ne se ferme pas ?!"

Il avait baissé son unique oeil valide sur ses mains qui cherchaient à refermer le bouton de la tunique de Lehna. Il ne possédait pas d'innombrables muscles sur son torse mais les cicatrices dessus étaient nombreuses et avaient formé son corps. Loin d'être déplaisant, son torse était celui d'un jeune homme bien bâti, qui s'entretenait tous les jours et que les aléas de la vie avaient endurci. Pourtant, il n'y avait rien de disgracieux et quelques poils argentés parcouraient son torse en son milieu, en une ligne verticale. Oui, il était loin d'être vilain. La seule chose, c'est qu'il ne le savait pas et qu'il ne faisait rien, sauf en de rares occasions comme maintenant, pour le montrer. Lorsqu'il remarqua les courbes de la jeune femme qui étaient le problème principal à cette fermeture difficile, le fait que propre torse était à peine à une dizaine de centimètres de ces dernières et surtout qu'il était encore torse nu, il fit un pas en arrière, prenant une profonde respiration, cachant son visage à une main. Laissant un espace entre deux doigts, son oeil devint rose, les pouvoirs psychiques referment la tunique comme si de rien n'était. Quel idiot mais quel idiot ! Et cette bouffée de chaleur qui l'envahissait ! Ce n'était pas une bonne idée ! Heureusement qu'il cachait son visage avec ses mains. Il prit une nouvelle respiration avant de dire d'une voix la plus neutre possible, son haut revenant sur lui :

"Pardon, pardon, pardon. Je ne sais pas ce qui m'a pris. Bon, au moins, le général me ciblera dans son rapport. Vous n'aurez rien à craindre. Je vais voir pour épauler quelques soldats, oui, oui. Je crois bien."

Déjà qu'elle ne pensait pas que du bien de lui, qu'est-ce que ça allait être maintenant. Il hocha la tête négativement, soupirant presque de désespoir. Rien à voir avec l'être assuré devant le général, qui lui avait tenu tête et même osé faire un crochepied comme si de rien n'était. Là, elle avait presque un jeune garçon en fleur en face d'elle, quelqu'un de complètement perdu à cause d'une simple chose : elle. Mais après une bonne minute, il avait retrouvé son sourire neutre, son humeur normale mais surtout la petite indifférence qui lui permettait alors d'ignorer les paroles enchanteresses de la championne. Peut-être que dans le fond, cela n'avait été qu'un mirage ? Une simple illusion ? A force, elle le connaissait et elle devait se douter que malgré toutes ses tentatives, tout avait été voué à l'échec. Oui, cela devait surement être une erreur de perception.  

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Jeu 19 Déc 2013 - 16:08

La princesse allait à nouveau adresser la parole au général présomptueux avant d’être interrompue par un son résonnant dans sa tête. Ce n’était ni ses pensées, ni celles de l’homme qui avait prit l’habitude de s’infiltrer dans son esprit  son insu. Le gradé commentait les formes de la princesse à voix haute, sans pourtant ouvrir son clapet. La demoiselle lança un coup d’œil en direction de Soriu, comprenant immédiatement qu’il était à l’origine de ce raffut. En revanche, elle ne savait pas quel était le but de toute cette mascarade ; il était évident que les pensées de cette homme étaient malsaines, et elle comptait d’ailleurs en profiter ; elle n’avait pas besoin de lui pour le lui rappeler ou la mettre en garde. La demoiselle plissa légèrement les yeux dans la direction du maître de l’esprit dans une sorte de défi ou tentative de lui faire admettre qu’elle pouvait s’occuper de cela toute seule, avant de se tourner une fois de plus vers sa cible en ignorant les voix dans son esprit, prête à en découdre avec ce type.

Ce fut le moment que choisit un soldat pour expliciter le fait qu’eux aussi étaient capables entendre le flot d’idées qui traversait l’esprit corrompu de l’homme. La princesse eut alors un mouvement de recul, incertaine de ce que cela signifiait. L’énergumène étendait les pensées de l’homme à tous ceux dans le coin ? Dans quel but ? Elle comprenait qu’il les adressait à elle pour l’ennuyer, mais quel était l’intérêt de décrédibiliser ce général devant ses soldats ? C’était contre-productif et idiot, surtout que maintenant les pions étaient désynchronisés et déconcentrés, préférant écouter les références stupides de leur supérieur plutôt que de s’occuper de la ville qui se faisait détruire sans que personne ne s’en préoccupe. La femme était en train de se demander comment elle allait arranger ce bordel dans lequel l’avait plongé  Soriu quand l’intéressé apparu brusquement, s’interposant entre elle et Stapu. Vexée qu’on la prive de sa proie ou qu’on ne la croit pas assez forte pour s’en sortir, la demoiselle croisa les bras devant son torse, observant simplement ce que cet imbécile comptait faire.

Elle pouffa de rire intérieurement lorsque l’agresseur rappela au général que ses pensées étaient privées, alors que c’était lui qui les avait rendue publiques. Si ce type essayait de gagner la palme des sots, il était en belle passe pour la remporter, même avec l’autre ignoble abruti en face. Pendant tout l’échange, elle ne bougea pas d’un cheveu, attendant stoïquement la fin de l’interlude. Elle ne répondit même pas lorsque l’homme lui demanda permission pour continuer dans sa lancée, consciente que son désaccord ne l’arrêterait pas. De même, elle garda son regard droit et fier quand l’autre excentrique ôta sa chemise en plein milieu du champ de bataille, nullement impressionnée et même embarrassée qu’il est recours à de tels moyens pour démontrer… Rien du tout, car il n’avait, en effet, aucune raison d’agir de la sorte. Qu’avait-il à prouver ? Qu’il était un pauvre enfant battu par une famille sans scrupules ? Lehna s’en fichait royalement et ne voyait pas en quoi ce comportement enfantin et puéril pourrait les aider dans leur situation. Elle voulait juste faire changer d’avis ce crétin de militaire, et pour cela il n’était pas nécessaire de déployer tout l’arbre généalogique d’une famille, si réputée soit elle ; elle-même n’utilisait pas ses liens avec la royauté du pays pour parvenir à ses fins. C’était une perte de temps claire et nette, faisant bouillir la demoiselle de l’intérieur alors qu’elle avait l’air de calmement attendre que les événements se passent.

Un de ses sourcils se dressa sur son front alors que le type aux cheveux blancs, non content d’avoir insulté et fait trébucher le général cherchait maintenant à s’approprier ses troupes. Il le faisait avec une autorité et une justesse qui surprirent la championne, qui ne savait pas qu’il avait cela en lui. Son discours était assez charismatique même si maladroit par moment, lui donnant presque l’apparence d’un véritable chef. D’ailleurs, à la fin de son monologue il expédia l’ancien responsable, s’appropriant ainsi définitivement le rôle de commandant de ce bataillon. La princesse n’avait toujours pas bougé, assez satisfaite de la conclusion même si celle-ci avait clairement tardée à venir et aurait pu être dévoilée sans avoir à faire tout ce remue-ménage. Quand l’homme se tourna à nouveau vers elle, elle prit malgré tout le temps de remettre certaines idées essentielles et importantes à leur place.

« Il était à ma merci, vous savez, » expliqua-t-elle simplement, sans bouger le reste de son corps ou décroiser ses bras.

Elle broncha pas non plus lorsque le type essaya de refermer son bouton, s’amusant à le voir galérer pour une pauvre petite fermeture de rien du tout. À sa question, elle se contenta de répondre simplement, avec un petit sourire en coin qui s’esquissait lentement, alors qu’elle se divertissait de la situation.

« Parce que ce n’est pas dans ce sens qu’il se clôt. »

Sa remarque dut perturber l’homme qui recula pour manipuler psychiquement l’objet, refermant la tunique de la femme qui restait encore immobile, un sourire aux lèvres. Elle n’avait pas le général Stapu sous sa botte ? Qu’importe, l’autre ahuri y était de toute façon. Ils avaient beau faire de grands discours et promettre des choses magnifiques, à la fin, tous les mâles étaient les mêmes. Cet imbécile n’avait cessé de moquer la princesse de son comportement, et pourtant, il tombait lui aussi sous le charme de la démone. Les hommes étaient tellement faibles et prévisibles que cela l’attristait presque, ne pensant pas qu’un jour elle puisse rencontrer de véritable défit dans ce genre. Même celui capable de voir au delà son jeu d’actrice se laissait tomber dans son piège infâme et irrésistible. Sa victoire était encore loin d’être gagnée, mais cet élan de faiblesse de la part de ce jeune garçon lui donnait tout ce qu’elle avait à savoir. Passant élégamment sa main dans ses cheveux pour remettre une mèche en place, elle défigea enfin de sa stature, lançant un coup d’œil à Soriu avant de se remettre en marche pour rejoindre Givre qui finissait de manger son poisson.

« Merci, » dit-elle dans un murmure mystérieux avant de s’éloigner.

La place était presque vide et décimée de partout, les derniers animaux enragés ayant décidé de mettre les voiles pendant qu’on s’occupait de politique ici. Ils avaient sans doute migré vers le centre ville où la concentration de personnes et choses à détruire était plus grande. Cela inquiétait la demoiselle, qui s’empressa de saisir un soldat au vol en lui expliquant rapidement les infrastructures qu’elle avait mises en place et ce qu’elle voulait continuer d’accomplir. Le type hocha la tête bêtement, avant de s’en aller avec les ordres donnés. À force d’avancer, elle finit par arriver juste à côté de la fontaine en morceaux qui ornait le centre de la place, là où Givre s’amusait comme une furie à torturer le pauvre Magicarpe qui ne ressemblait plus à rien. D’un claquement de doigts, la princesse fit arrêter la renarde dans son élan de tabassage puis manipula l’eau de la fontaine pour former une bulle autour du poisson, qu’elle souleva et contracta pour que l’animal n’espère pas s’enfuir. Elle le tenait alors à sa merci, et allait en profiter pour le libérer au lac, en dehors de la cité.

« Je vais continuer à arpenter la ville pour mettre en place de nouveaux refuges et faire sortir les animaux comme celui-là d’ici, » justifia-t-elle clairement, faisant comprendre ses intentions au type aux cheveux blancs qui se tenait encore derrière elle.



[… Est-ce utile de dire que la miss pense absolument nawak, et que, comme d’hab, c’est elle qui est en tord et qu’il faut donc pas prendre ses idées au premier degré ? ^^” Bah au cas où, je le rappelle que c’est une idiote Razz^^ Sinon, Magicarpe pète un boulon dans le prochain post ! _o/ Et si t’as du mal à trouver des trucs à faire dans ton prochain post fait le savoir, on essayera de trouver un truc ^^]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Soriu Tiadramat le Jeu 19 Déc 2013 - 22:02

T'es vraiment qu'un pauvre couillon, Soriu, tu le sais ? L'autre gourgandine a l'air aux anges et ravie de voir que son petit stratagème mammaire marche à merveille. Oh ouais ! Bien entendu ! Elle a une paire de seins et voilà que t'es complètement subjugué. Pourtant, c'est pas faute de t'avoir prévenu hein ? Tu te doutes qu'avec une telle idiote de la classe noble, il fallait pas s'attendre à un miracle alors pourquoi il a fallut que tu fasses une connerie aussi grande que ta libido ? Regarde son sourire carnassier, c'est pas une femme, c'est une prédatrice. Le petit coup du bouton, tu pensais que c'était pour quelle raison ? Juste pour donner du relief ? Mais non, il a fallut que tu te la joues bon prince, chevalier servant et que tu ailles sauver les demoiselles en détresse. En fait, j'avais plus pitié de l'autre abruti de général. Au moins, le seul truc positif, c'est que tu as balancé les pensées privées du général aux soldats et à cette garce. Mais tu sais, j'ai été vraiment sympa, j'ai amplifié ce message et je l'ai envoyé dans toute la Cité d'Arkan ! Comme ça, au moins, on sait que ça ne sera pas pour ses qualités de dresseuse qu'elle a été choisie comme championne ! AH !"

"Ne t'en fait pas, Cryptero. Tu n'as pas remarqué ? Elle est toujours la même, elle ne changera pas. J'ai eut un moment de faiblesse, voilà tout. Il ne faut pas croire quelque chose de ce côté. Tu te fais des idées." murmura le jeune homme aux cheveux blancs, regardant Lehna avec pitié. Oui, elle avait parfaitement raison sur un point. Peut-être est-ce qu'il passait pour faible aux yeux de la jeune femme mais c'était bien pour elle qu'il était attristé. A ne pas vouloir changer, à ne montrer que des émotions mauvaises et malsaines. Est-ce qu'une fois dans sa vie, elle avait été réellement heureuse ? Il avait été dans le passé de Cryptero, il aurait peut-être donné cher pour aller dans celui de la jeune femme en face de lui. Enfin, qui lui tournait le dos. Après quelques minutes de marche, elle stoppa son avancée, arrêtant tout simplement son pokémon qui tabassait le Magicarpe qui s'en était pris à lui. Rien que ça ?  Ah ... Elle lui signala ce qu'elle allait faire  et il hocha tout simplement la tête, sans un mot :

"Faites tout simplement attention à vous."

Il ne se sentait pas motivé à lui signaler où il allait. Elle était capable de se débrouiller seule, n'est-ce pas ? De toute façon, c'est comme ça qu'elle vivait depuis le début. Des outils. Les hommes étaient des outils pour elle mais aussi les pokémon. Çà ne faisait rien s'il se faisait insulter par la jeune femme, tant qu'elle n'insultait pas ses pokémon, ça passera bien plus facilement. Mais bon, avant d'en arriver à là, il y avait encore du chemin à faire. Avec lenteur, il passa à côté de la jeune femme, l'observant de son oeil torve avant de s'éloigner. Dans un chuchotement, il murmura :

"Vous êtes une idiote, mademoiselle Lehna. Attention à ne pas briser ce que certains tentent de forger avec vous."

C'était la seule chose qu'il avait dit à son intention. Oui, elle n'avait pas parlé ... mais ce sourire pourtant avait tout dit. Elle continuait ses idioties, ne se préoccupant pas le moins du monde des erreurs qu'elle commettait. Peut-être était-ce qu'elle désirait ? Il n'avait pas pour habitude d'utiliser un terme insultant, c'était peut-être même le premier qu'elle pouvait entendre de sa bouche en sa direction. Bien entendu, il n'était pas très virulent, loin de là et il savait aussi qu'il n'y avait aucune chance que ça fasse son effet. Lehna ne se remettait jamais en question.  C'était là son plus gros défaut ... mais elle ne cherchait même pas à s'en rendre compte. Bon ? Où est-ce qu'il devait se rendre ? Ah oui. Calmer les pokémon et vérifier que les soldats ne fassent pas un carnage. Ca semblait si simple et pourtant si difficile en même temps. C'était tout simplement stupide. Il observa ses pokémon, remontant alors sur un toit en s'y téléportant. Empêchant Cryptero de prendre la parole, il étudia son propre corps. Est-ce qu'il en avait trop fait ? Est-ce qu'il s'était vanté ? Peut-être qu'il avait commis une effroyable erreur sans même le remarquer. C'était surement ça. Il avait montré ses cicatrices sur son corps, comme unique preuve de son appartenance à une famille noble déchue. Il ne valait pas mieux que les autres dans le fond. Venant s'asseoir sur le bord du toit où il se trouvait, il observa la ville à feu et à sang. Idiot du village, voilà comment il devait se faire appeler.

Ses pokémon se posèrent à côté de lui, attendant de voir ce qu'il comptait faire mais rien ... rien du tout. Pendant plusieurs minutes, tout était tout simplement inactif, immobile, paralysé comme si de rien n'était. Lalabelle fut la première à s'inquiéter, lui tapotant doucement l'épaule. Il tourna son visage vers elle, lui faisant un petit sourire tendre comme pour la rassurer. Avec lenteur, il se releva, se téléportant subitement pour arriver à la hauteur d'un Tortank. Avant que le pokémon ne puisse réagir et l'attaquer, le jeune homme posa sa main sur son crâne, son oeil devenant subitement rose. Le pokémon hoqueta de surprise, s'écroulant en arrière, de l'écume sortant de ses lèvres avant de ne plus bouger. Il lui avait envoyé une telle décharge  mentale qu'il avait tout simplement fait s'évanouir le pokémon adverse. Il observa Nephene et les autres, hochant la tête tout simplement. Elles pouvaient alors se mettre en action, que cela soit pour protéger les humains et les pokémon ou tout simplement mettre hors d'état de nuire ceux problématiques.

Si Lehna était encore dans les environs, elle pouvait apercevoir les pokémon de Soriu mais aussi ce dernier qui passait d'un adversaire à un autre, posant uniquement sa main sur le crâne de chaque créature folle, venant l'endormir. Celles qui avaient une forme modifiée étant bien plus difficiles à subjuguer, il mettait alors bien plus de temps à leur infliger un choc mental assez fort pour briser leur esprit et les faire tomber dans l'inconscience. Compliqué, tout était tellement compliqué mais la protection de la ville était plus importante que tout. Il en était de son devoir. Rencontrant parfois quelques soldat, il venait alors les épauler d'un mouvement de main ou d'ne téléportation, leur sauvant la vie ou alors leur permettant d'éviter une blessure bien plus grave que ça aurait pu l'être. Il avait beaucoup à faire ... tellement à faire ... Et il était maintenant d'humeur morose. Peut-être qu'il n'avait pas voulu que ça se passe ainsi ? Mais il ne pouvait pas revenir en arrière, pas du tout, malheureusement. Il posa un genou au sol, haletant légèrement. Il en faisait trop, beaucoup trop, il le savait bien. Trop de zèle. Cela lui causait du tort. Cryptero n'était jamais très loin de lui, arrivant facilement à le suivre. Elle ne disait pas un traître mot et ne faisait rien du tout. Elle ne se préoccupait pas le moins du monde de cette protection de la ville. Comme si l'intéressait de protéger les humains, surtout ceux ressemblant à Lehna.


[En clair : Soriu continue de faire le ménage dans la ville, abusant un peu trop de ses pouvoirs psychiques pour pas changer. La faute à Lehna pour ne pas changer aussi ! :p]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Lun 23 Déc 2013 - 13:24

Lehna était sur le point de se remettre en route lorsque, dans son dos, l’homme lui adressa lui parole. Elle ne fit même pas semblant d’entendre sa mise en garde, mais en revanche, lorsqu’il la traita d’idiote, elle se retourna avec toujours le même sourire aux lèvres. La princesse prit le temps de scruter de haut en bas le personnage, avant de lever sa main droite à ses lèvres puis de se pencher en avant dans une révérence parfaitement classe et élégante, celle que l’on réservait d’ordinaire à sa majesté la Reine. Elle se redressa ensuite avant de faire demi-tour, disparaissant dans les ruelles de la ville à la recherche de la caserne la plus proche.

En agissant de la sorte, elle avait, d’une certaine manière, remercié le type qui lui faisait un des plus beau compliment qu’il soit. Certes, elle ne se pensait en rien stupide, au contraire, mais c’était précisément ce qu’elle tentait de faire croire au monde entier, qu’elle était « bête et bonne », afin de pouvoir tirer profit de tous ceux qui la pensait trop sotte pour agir en tant que manipulatrice dangereuse. Faire croire aux gens qu’ils étaient intelligents était la meilleure façon de se les mettre dans la poche, et avec cette remarque, le jeune maître de l’esprit démontrait qu’il n’était non seulement tombé sous les charmes de la demoiselle, mais aussi dans son second piège, plus vicieux. Finalement, ce blanc-bec était un mâle comme les autres, il la pensait à la fois « bonne » comme il l'avait montré avec son comportement de puceau en fleur, et « bête » avec sa remarque précédente. Le traquenard était en place...

La championne continua donc sa ronde de la ville, évitant les confrontation tout en s’assurant que les soldats faisaient leur travail. Elle s’occupait surtout des réfugiés et de mettre en place des camps dans la ville. Cette dernière était ravagée, mais les dégâts que constatait Lehna ne concernait que rarement des artéfacts précieux de la cité, pour son plus grand soulagement ; elle n’aurait pas à se justifier davantage à la couronne quant au pourquoi tel bâtiment historique n’avait pas pu être sauvé.

Il arrivait qu’occasionnellement une bête en furie s’en prenne à elle, mais elle avait développé une stratégie toute particulière pour les contrer : elle utilisait le Magicarpe toujours emprisonné dans sa bulle d’eau comme un poids à lancer sur ses ennemis, ce qui avait pour effet de les distraire un moment, le temps que Givre ne leur rentre dedans ou qu’elle prenne le temps de fuir. Cela fonctionnait redoutablement bien, les animaux aveuglés par leur envie de détruire focalisant toute leur énergie sur le poisson qu’on leur avait lancé à la figure. Évidemment, la princesse prenait soin de récupérer son arme de jet ultime après chaque escapade une fois éloignée du danger, ne souhaitant pas perdre cet outil bien pratique qu’elle avait trouvé.

La tâche de débarrasser la ville de ses monstres était longue et fastidieuse, mais avec l’aide de l’armée et des habitants dresseurs que la femme recrutait au fur et à mesure, cela commençait à prendre une certaine forme et organisation. La ville était encore loin d’être sauvée, surtout lorsqu’il était question de s’en prendre à ces Pokémon surévolués, plus dangereux, robustes et résistants que les autres. La princesse faisait bien attention à rester loin d’eux, en dehors de leur ligne de mire et d’intérêt.

Lehna finit par arriver dans une des artères principales de la ville, que les soldats venaient apparemment de vider. Il ne restait pas grand chose, à part des chars en bouillit et des morceaux de gravats dans tous les sens ; la bataille avait du être rude, et certains cadavres rares gisaient, que la princesse prenait un soin appliqué à éviter des yeux. Elle entendit alors dans son dos un grondement, et réagissant au quart de tour, elle se retourna et lança son poisson contre son opposant, sans prendre le temps de vérifier que c’était bien un ennemi. Le Magicarpe alla frapper de plein fouet le Blizzi qui avait voulu s’en prendre à elle, le faisant tomber à la renverse et le mettant, à vu d’œil, hors course. La princesse se félicita intérieurement pour sa spontanéité, puis en soupirant s’avança vers l’animal qu’elle avait étourdi pour récupérer son instrument.

Mais alors qu’elle n’était plus qu’à quelques mètres des Pokémon, celui qui lui servait de marteau de lancé se mit à briller, faisant émettre une lumière que la princesse n’avait que trop bien étudié pour ne pas la reconnaître. Elle se mordit la lèvre et commença à faire lentement quelques pas en arrière, ne quittant pas des yeux la bête qui grossissait à vu d’œil, jusqu’à ce qu’elle prenne la forme d’un Léviator adulte en visiblement très en colère. Il poussa un rugissement qui fit trembler les murs encore debout des maisons, et immobilisa la demoiselle, qui ne bougea plus d’un pouce, Saphir et Givre à ses côtés. Même la renarde était intimidée par la bête, elle qui d’habitude s’amusait à jouer les rebelles et courageuses sans cervelle. Le regard rouge de la bête se posa sur la femme, son regard transperçant l’âme de sa future proie. Pendant un moment personne ne broncha, jusqu’à ce que la demoiselle se décide à briser le silence.

« Je suppose que tu m’en veux pour ce que je t’ai fait subir tout à l’heure, n’est-ce pas ? » murmura-t-elle presque, ne souhaitant pas réellement être entendue.

L’animal hurla en guise de réponse, avant de fondre sans plus de préavis sur la femme. Cette dernière se dépêcha de faire demi-tour et se mit à détaller comme une Laporeille, voulant fuir le monstre qu’elle avait créé. Ses deux compagnes sur ses talons, elles courraient à en perdre haleine, s’imaginant pouvoir courser un serpent des mers en furie de sept mètres de long qui avait visiblement envie de les croquer sans demander leur reste. Voulant éviter un coup de mâchoire qui aurait pu l’amputer de la moitié de son corps, la femme se jeta au sol, suivant un mouvement instinctif assez aléatoire. Se tournant sur le dos en levant son bras pour projeter une grande quantité d’eau à la figure du Pokémon terrifiant, elle réussi à éviter une Hydroqueue qui l’aurait réduit en bouilli, déviant l’attaque pour qu’elle atterrisse à leur droite, explosant la pauvre ruelle, projetant des lourdes pierres. L’une d’elle fusa vers la Chaglam, et aurait pu la réduire en poussière si ce n’était pas pour Lehna, qui, en voyant sa moitié en danger, n’hésita pas à rouler pour se la prendre à sa place, protégeant Saphir d’une blessure fatale. La pierre cogna contre la tête de la femme, qui s’effondra, inconsciente après s’être prise un tel coup.

Le chat, paniqué, se mit à miauler en espérant réveiller sa maîtresse, alors que l’animal qui s’en prenait à elles continuait de rugir en savourant son début de victoire sur la troupe. L’Évoli, réagissant intelligemment se mit à grogner en retour, chargeant la bête, pour essayer de le distraire de sa dresseuse dans les pommes. Sa stratégie fonctionna une fois et demi, avant que le serpent, fatigué de la boule de poile qui le chatouillait à peine, pousse un dernier hurlement avant de s’enfermer dans une sphère beige curieuse, dont émanait une lumière peu rassurante…



[J’pense pas que Lehna restera inconsciente longtemps, au contraire, mais j’trouvais que ça rendait bien ^^ J’ai fait apparaître la « bulle » du Léviator avant qu’il ne méga-évolue, comme ça tu peux agir avant si tu veux et aussi après ^^]


Dernière édition par Lehna le Sam 4 Jan 2014 - 16:46, édité 1 fois

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Soriu Tiadramat le Sam 28 Déc 2013 - 2:38

"Est-ce que tu as enfin saisi ce qu'elle est réellement, Soriu ? Ou alors, tu as besoin de voir plus clair dans son jeu ? Il vaut mieux que tu abandonnes toute idée avec elle. Elle est juste vulgaire."

"Laisse-moi en décider par moi-même, d'accord ? Je pense être assez grand pour cela. Je sais parfaitement ce que Lehna est réellement. Je ne suis pas aveugle et stupide à ce point. Tu crois que je n'ai jamais compris son manège ou quoi ? Je sais aussi que je suis qu'un homme comme les autres, ce qui n'est pas bon pour moi. Je n'ai pas besoin d'une pokémon pour me le faire comprendre. Continuons notre chemin, nous avons encore beaucoup à faire. J'ai peut-être eut des paroles un peu dures mais je ne le pensais qu'à moitié. Je ne suis pas du genre à vouloir insulter sans raison."

La Cryptero éclata d'un grand rire, signe qu'elle ne croyait pas un traître mot de ce que disait le jeune homme aux cheveux blancs. Celui-ci ne fit que pousser un soupir. Le dialogue avec elle était toujours impossible ou presque. Il en était donc ainsi ? Et pas autrement ? Pfff, vraiment, qu'est-ce que toutes les femmes autour de lui avaient avec lui ? Il causait du tord ou quoi ? Il avait l'air d'un monstre ? Peut-être était-ce cela en fait ? Certaines femmes étaient horribles, d'autres ressemblaient à des anges. Mais Lehna alors ? Qu'est-ce qu'elle était réellement ? Un succube ? Une démone ? Elle était tellement de choses à la fois. De toute façon, il n'avait pas la tête à se préoccuper d'elle. Elle désirait être seule dans le fond et il pouvait comprendre cela bien qu'ils n'avaient surement pas les mêmes raisons de se comporter de la sorte. Ses pokémon et les soldats lui signalèrent que la championne avait décidé de percuter quelques pokémon avec "son" Magicarpe. La ville était sauvée et donc, il n'avait plus besoin de se préoccuper de tout ça.

Venant s'asseoir à même le sol, il s'était tout simplement dirigé vers la sortie de la ville. Pourquoi cela ? Tout simplement pour observer si d'autres pokémon fous avaient décidé de se joindre à la bataille. Si tel était le cas, il serait alors là pour les arrêter. Mais bon, bizarrement, rien ne vint. Il avait entendu les méthodes de Lehna et il se demandait s'il ne devait pas l'arrêter. Un peu tard pour réagir non ? Il était stupide, tellement stupide. Il regarda ses pokémon, poussant un profond soupir. Quel exemple était-il en train de leur donner ? Le mieux était tout simplement de patienter. Il fronça les sourcils, se demandant ce qu'il allait faire avant de mettre une main devant la bouche. Il était légèrement fatigué avec toute cette histoire. Combattre n'avait pas été si dur que ça mais la durée du combat avait été exceptionnellement longue, ce qui lui posait quelques problèmes personnellement. Mais bon, tout cela, c'était avant et il avait encore beaucoup à faire. Il avait les yeux fermés, cherchant alors à se reposer avant qu'une voix féminine ne l'interpelle :


"Messire Soriu ! Messire Soriu ! Ma maîtresse Lehna est en danger !"

La voix se répéta, deux ou trois fois avant qu'il ne se lève. Maîtresse Lehna, messire Soriu ? Il n'y avait bien qu'une seule pokémon capable de parler de la sorte : Saphir. Si elle lui demandait par la pensée de venir sauver Lehna, il était alors normal qu'il s'en occupe. Alors qu'il amorçait un mouvement pour aller la sauver, la Cryptero se plaça en face de lui, le regardant de ses trois yeux :

"Tu pourrais tout aussi bien l'abandonner, non ? Tu ne crois pas ? Ca serait beaucoup mieux si tu y réfléchis plus que sérieusement."

"Pourquoi y réfléchir alors que la réponse est déjà trouvée et donnée ? Je n'ai pas de temps à perdre. Pousses-toi, Cryptero. Les filles ? Nous avons une femme à sauver. Je n'ai pas besoin de vous dire de qui il s'agit normalement." déclara le jeune homme, son oeil valide devenant rose. Sans prévenir, il commença à se téléporter une fois, puis deux, puis trois, laissant toujours de la manœuvre possible avec ses pokémon pour qu'elles puissent le trouver. Vite ! II prit un bon rythme, arrivant jusqu'à Lehna mais surtout une imposante sphère. Hum, il avait déjà vu un tel phénomène et ce n'était pas bon signe. Un rapide coup d'oeil et il remarqua les pokémon de Lehna. Aussitôt, il les téléporta jusqu'à lui, les prenant contre son torse tout en disant :

"Il faudra m'expliquer ce qui s'est passé exactement ? Qu'est-ce que Lehna a encore fait ? Nephene va s'occuper de vous soigner pendant que vous me racontez, d'accord ?"

Aussitôt dit, aussitôt fait, elle pouvait le détester, qu'est-ce que cela lui importait ? Il souleva Lehna, une main sur son dos, la gardant contre lui comme il le ferait pour une demoiselle en détresse. Il avait toujours son autre main disponible pour observer la situation. Mettre Lehna à l'abri ? Ca serait une bonne chose. Le souci, c'est qu'il ne pouvait pas se permettre de laisser la créature qui allait sortir de cette sphère en liberté. Il ne pouvait pas s'éloigner, il ne pouvait pas combattre librement avec Lehna dans ses bras, mais il ne pouvait pas rester là à ne rien faire. Une seule et unique solution alors ! Il pressa Lehna un peu plus fortement contre lui alors que tout son corps laissait émettre une aura rose. Un nouvel oeil était apparu sur son front alors qu'il observait la sphère en face de lui qui se brisait :

"Nephene, mets à l'abri les pokémon de Lehna. Nous savons parfaitement qu'ils n'ont pas assez d'expérience pour un combat aussi dangereux. Friyendia, Cryptero, je compterait sur vous pour faire la force nécessaire. Lalabelle, Moona, Eoli, vous les épaulerez. Je crois bien que ça risque d'être difficile, très difficile. Il faudra qu'elle comprenne qu'à force de provoquer autrui, un jour, ce genre de choses lui retombera dessus et ... Oui ? Cryptero ? Qu'est-ce qu'il y a ?"

"Mauvaise nouvelle, Soriu. Ce qui est en train de s'échapper de cette sphère n'a rien d'une créature uniquement enragée. Nos pouvoirs psychiques, s'ils ne sont pas portés à leurs paroxysmes, ne l'atteindront pas."

Il comprenait alors ce que cela voulait dire. La sphère se fissura de plus en plus, se brisant subitement avant qu'un rugissement provoquant un tremblement dans toute la ville se fit ressentir en même temps qu'une déferlante d'énergie ténébreuse. Hahaha ... Là, c'était ... vraiment problématique. De la sueur froide s'écoula de son front alors qu'il déglutissait. Il avait été jusqu'à dépasser ses limites la dernière fois pour réussir à battre le Zoroark ... mais alors ce qui était en train d'apparaître était d'un niveau totalement différent. Il observa Lehna, toujours évanouie dans ses bras avant de soupirer. Bon, visiblement, la situation ne faisait qu'empirer. Il allait attendre que Lehna se réveille, voit ce qu'elle avait produit et lorsque ça serait le cas, il la téléporterait à côté de ses pokémon, auprès de Nephene. Le serpent de mer aux écailles chromatiques l'empêcherait alors de faire tout mouvement pendant qu'elle protégerait le groupe de Lehna. Lui ? Il allait tout simplement combattre. Il n'était bon qu'à ça de toute façon.

[Voilou ! Mega Léviator est sorti ... et il est pas content.
Lehna peut se réveiller mais quand ça sera le cas, Soriu attendra sa réaction puis elle sera téléportée à Nephene qui est à quelques mètres de tout ça, prête à partir pour l'emmener en sécurité.]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Sam 4 Jan 2014 - 17:28

Une fois de plus, la réaction instinctive de ma maîtresse avait pris le dessus sur la nature mauvaise qu’elle aimait se donner. Sans réfléchir, et comme elle l’avait déjà fait à l’arène dans son combat contre Tyla, elle n’hésita pas à mettre tous ses intérêts de côtés pour me protéger. Sauf que ce coup-ci, il ne s’agissait plus de perdre un match ou une place importante ; il était question de vie ou de mort.

Ce Léviator enragé semblait avoir perdu toute conscience du monde qui l’entourait et ne cherchait, comme les autres, qu'à pulvériser tout ce qui avait l’audace de se trouver sur son chemin. Et, malheureusement, ma dresseuse et nous nous trouvions juste en face de la bête, et nous étions maintenant incapable de continuer à fuir, avec Ojou-sama dans les vapes après s’être heurtée à cette pierre qui aurait du m’atteindre moi. Quelle idiote, en voulant me sauver, elle mettait sa vie en péril, et Arkeus sait que cette vie là vaut bien plus que la mienne…

Givre, pour une fois, avait réagit magnifiquement en créant une diversion à la bête en furie, me laissant le temps d’essayer de réveiller notre belle-au-bois-dormant. J’étais paniquée, mon cœur battant la chamade alors que je donnais des frêles coups de pattes à ce si beau visage, dans l’espoir que cela suffise à redonner conscience à notre maîtresse. Mais elle ne bougeait pas, plongée dans un profond sommeil. Le stress que je ressentais ne cessait de croître alors que j’imaginais que notre fin approchait. Il était hors de question que je m’en aille sans elle, et il était hors de question que je la laisse mourir. Déjà, j’entendais les gémissement de Givre qui subissait les contres attaques du serpent des mers. On manquait de temps, on ne pouvait rien faire…

Désespérée, j’ai lancé un ultime appel de secours…


***
La princesse cligna des yeux, sortant lentement de sa torpeur. Son regard flouté revenait lentement à la normale, alors que des formes se dessinaient devant elle. Elle ne vit d’abord qu’une lumière blanche et pure, isolée dans un monde silencieux, puis des cris atteignirent ses oreilles au moment où elle reprenait conscience. Elle ne comprenait pas encore d’où provenait les sons où ce qu’elle faisait là, il y avait juste au loin des gens hurlant et devant elle un chevalier blanc…

Puis ses souvenirs revinrent.

Sa tête bascula en avant alors qu’elle cherchait à se relever en prenant une grande inspiration. Elle s’agita en regardant de tous les côtés, cherchant visiblement quelque chose qui manquait, qui aurait du être là, à ses côtés, qui ne la quittait jamais…

La princesse se calma lorsqu’elle aperçu, par dessus l’épaule de celui qui la tenait, un chat bleu bien à l’abri et qui semblait en bonne forme. Aucune blessure n’était visible à l’œil nu, et elle semblait bien se porter. La femme ne quitta pas des yeux l’animal, la regardant pendant plusieurs longues secondes, jusqu’à ce qu’elle soit convaincue que Saphir allait bien. Elle se laissa alors retomber dans les bras de l’homme levant sa main à son front pour le tâter alors qu’elle ressentait une violente douleur en émaner.

Saphir s’était calmée depuis l’arrivée de Soriu et sa bande, son rythme cardiaque et respiratoire redevenant normal alors qu’elle laissait Nephene s’occuper d’elle. Elle avait expliqué concisément, comme demandé, ce qu’elle savait sur les événements récents, commençant d’abord par relater ce que le groupe avait accompli puis l’évolution du Léviator. Elle avait volontairement passé sous silence les actions de sa maîtresse envers le poisson, ne les jugeant pas intéressant ; l’animal était fou et si même si ses agissements avait accentué ce trait, cela ne changeait rien à l’état actuel : ce Léviator était sous l’emprise de la même folie que les Tortank et Blizzaroi, c’était tout ce qu’il y avait à savoir.

La princesse s’était redressée, se dégageant des bras de celui qui l’avait sauvé en regardant l’animal éclore de sa sphère. Elle ne dit rien, son visage impassible comme il l’avait été lorsque le poisson avait évolué il y a quelques instants à peine. Elle ne se sentait en rien coupable de la situation, ces bêtes ayant d’ores et déjà prouvé qu’elles étaient hors de contrôle sans que personne n’ait à intervenir. Comprenant que la situation allait dégénérer de nouveau, elle s’adressa à Soriu, sans tourner la tête de la menace.

« On ne devrait pas rester là, non ? » répliqua-t-elle de manière rhétorique, s’attendant à ce que l’homme fuit avec elle.

Sitôt eut-elle prononcé ces mots qu’elle se fit téléporter loin de la scène d’action, à côté de Nephene. Saphir bondit à ses pieds pour la retrouver et sauta dans ses bras, la câlinant vigoureusement. Lehna la serra fort contre elle alors qu’elle se rassurait de retrouver sa moitié. Givre s’avança de même, recevant les félicitations de sa dresseuse quand Saphir lui expliqua son agissement.

Nephene s’approcha alors du le trio, présentant son coup pour les inviter à monter dessus. Lehna ne réfléchit pas longtemps avant d’accepter la proposition. Alors qu’elles s’éloignaient, la championne lança malgré tout un coup d’œil en arrière, pour contempler la scène qu’elles quittaient.

« Attends… » murmura-t-elle à l’intention de sa monture.

Le serpent obéit, s’arrêtant sur un toit des bâtiments encerclant l’avenue, assez loin pour être à l’abri de l’action. La femme mit pieds à terre, avant de croiser les bras devant son torse en regardant ce qui se tramait sous ses yeux. Il avait intérêt à survivre l’imbécile, elle devait encore le remercier…


[Walà, comme j’ai dit, ça avance pas des masses l’intrigue, mais j’espère que ça va bien quand même ^^]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Soriu Tiadramat le Dim 5 Jan 2014 - 23:30


Premier contact avec l'obscurité

"Allons-y alors."

Il n'avait pas chercher à trop communiquer avec ses pokémon. S'il se perdait dans des pensées absurdes, il n'était pas sûr de s'en tirer. Ses seules pensées devaient être celles basées sur le combat. Il devait passer aussitôt à l'offensive ! Ce Mega Leviator n'était rien comparé à un maître de l'esprit comme lui ! Il se téléporta aussitôt à la hauteur du gigantesque dragon flottant au-dessus du sol. Cette aura ténébreuse allait l'empêcher d'utiliser ses pouvoirs psychiques sur lui, ça ne voulait pas dire qu'il en était de même pour le reste du décor ! Le jeune homme observa les gravats. Pourquoi pas ? Le souci, c'est qu'il allait rendre encore plus fou le pokémon déjà bien énervé. De nombreuses pierres, de la taille d'un corps humain volèrent au-dessus d'eux avant qu'il ne vienne les abattre sur le corps du Leviator aux atours totalement différents à ceux de ses congénères. Si ce n'était que ça, ça serait beaucoup trop simple ! Mais il n'était pas prêt de tomber ! Il remarqua que la queue du pokémon venait en sa direction à toute allure pour le frapper mais il se téléporta avec aisance, disant calmement :

"Je connais la vitesse de frappe de ton espèce. Tu ne pourras pas me distancer sur ce point."

Néanmoins, les ravages qu'il venait de commettre étaient totalement différents de ce à quoi il pensait. Il connaissait le pouvoir destructeur des Leviator mais cette nouvelle forme était encore plus violente ! Etait-ce vraiment possible d'en arriver à là ? Il en avait le résultat maintenant. Mais aussi, il savait que les pierres n'avaient pas beaucoup d'effet mais de là à ne faire aucune égratignure ? Est-ce que ça voulait dire que le Mega-Leviator était encore plus résistant qu'auparavant ? Cette forme dépassait tout ce qu'il croyait. Il recommença la même attaque mais cette fois-ci, sa queue s'était recouverte d'une aura aqueuse. Cherchant une nouvelle fois à l'atteindre, le Mega Leviator frappa le sol, créant une vague d'une bonne dizaine de mètres de hauteur. Se rendre immatériel ! Et vite ! Il traversa la vague, jetant un bref regard en arrière. Les ruines des premiers bâtiments n'étaient maintenant plus que de la poussière ou presque. Et ses pokémon ? Où est-ce que Lalabelle et les autres se trouvaient ? Il devait rester concentré sur le combat !

"ON VA VITE LE CALMER LE VILAIN LEVIATOR !"

Un cri dans les airs et il vit Lalabelle, sous sa forme humanisée. Juchée sur le dos d'Eoli puisqu'elle ne pouvait pas voler, ses deux poings étaient parcouru par les éclairs alors qu'elle les frappait l'un contre l'autre. Bondissant du dos de l'Altaria, elle frappa lourdement l'imposant pokémon aqueux, la foudre venant parcourir la globalité de son corps, lui arrachant un cri de douleur. Ah ça ! C'était toujours aussi efficace visiblement ! Tant mieux et ... Non, ce n'était pas le cas ! Soriu hurla à Lalabelle de se mettre à l'abri mais elle était encore plongée dans les airs. La gueule du Leviator s'ouvrit, laissant paraître des crocs pointus. Les crocs claquèrent en même temps que la bouche se referma, le corps de Lalabelle ayant disparu. Celle-ci se trouvait sur le dos de la Cryptero avant d'être téléportée au sol car bien entendu, Cryptero ne servait pas de monture et puis quoi encore ? Elle avait juste sauvé la vie d'une créature bien trop stupide et zélée ! Ce n'était pas comme ça qu'ils allaient réussir à battre ce Leviator ! Soriu était immobile, semblant réfléchir à toute allure.

Il devait établir un premier bilan : bien qu'il n'appréciait pas l'électricité, cela n'avait pas été terriblement efficace contrairement à une attaque sur un Leviator normal. Cela voulait dire qu'il avait soit acquis une résistance  à l'électricité, soit qu'il avait perdu une faiblesse. Ce n'était pas lié à l'eau qui continuait d'être son élément principal. Par contre, bien qu'il continuait de flotter, il ne donnait pas l'impression de pouvoir voler comme auparavant aussi librement. De même, les pierres n'avaient pas été aussi efficaces ... Hum ... Ses écailles étaient bien plus dure qu'auparavant mais il avait acquis de nouvelles forces donc. Mais cela voulait dire de nouvelles faiblesses aussi ! Il se tourna vers Moona, lui envoyant un message psychique. Aussitôt, l'Apireine humanisée leva légèrement sa robe, laissant paraître de nombreuses petites filles-Apitrini autour d'elle, celles-ci s'envolant en direction du pokémon furieux et colérique. C'était quelque chose à tester !  S'il ne faisait rien, comment savoir si cela serait efficace ou non ? Il ne pouvait pas !


"Soriu, s'il a des attributs ténébreux, il ne sera pas atteignable par nos pouvoirs psychiques si nous n'utilisons pas notre troisième oeil. Par contre, cela veut dire  qu'il montre des faiblesses par rapport aux insectes et autres. Que faisons-nous exactement ? Est-ce que tu peux nous le dire ?"

"Tu ne devrais même pas poser la question, Cryptero. Tu devrais connaître la réponse, non ? On continue jusqu'à ce qu'il soit trop affaiblit pour combattre. On ne sait pas combien de temps une telle forme résiste non ? Il faut l'affaiblir et réussir à le battre ! S'il s'évanouit, peut-être qu'il retrouvera alors la raison ?"

C'était une chose qu'ils devaient essayer de toute façon. Le jeune homme ne laissait pas trop le choix. La situation était trop alarmante pour qu'ils ne donnent pas tout dans ce combat. Une bosse apparue sur son front, celle-ci s'ouvrant pour laisser place à un oeil entièrement rose. En même temps,Cryptero fit de même de son côté, son troisième oeil s'ouvrant pour laisser place à la suite du combat. A deux, ils paralysèrent le pokémon dans les airs avant que Soriu ne crie au reste de ses pokémon :

"DECHAINEZ VOUS SUR LUI ! Comme vous l'avez fait contre les Zoroark ! Utilisez tout ce qui est en votre pouvoir pour ça !"

Un déferlement d'attaques en tout genre vint frapper le Mega Leviator. A quatre pokémon contre un, il était impossible qu'il en ressorte indemne. Lalabelle avait décidé de combiner ses attaques élémentaires de foudre avec ses capacités à se battre, Eoli elle-même envoyait plusieurs souffles de flammes issues des dragons tandis que Moona appliquait au mieux ses pouvoirs propres aux insectes et à elle-même. Enfin, Friyendia, sachant pertinemment que ses pouvoirs ne pouvaient pas être très utiles contre un Leviator, avait tout simplement préparé un vent des plus malsains. Une simple mesure de précaution pour plus tard, au cas où.  Cryptero, quant à elle, avait tout simplement aidé le jeune homme à paralyser le Mega Leviator dans les airs. Sentant que celui-ci était encore plus que vaillants, elle regarda Soriu, le jeune homme hochant la tête positivement. Avec violence, ils projetèrent ensemble le Mega Leviator sur plusieurs mètres, lui faisant percuter des arbres et des rochers, fendant et brisant tout ce qui se trouvait sur son passage.

Ah ... Ah ... Ah ... Pfiou ! Ce n'était pas le plus plaisant et il était quand même un peu épuisé par l'effort. Projeter un Leviator même avec l'aide de Cryptero, ce n'était pas pareil qu'un Zoroark, il le reconnaissait. Le pokémon était au sol, inanimé. C'en était déjà fini avec lui ? Tant mieux.  Il épongea son front, essuyant la sueur qui s'en écoulait avant de voir plusieurs canons aqueux frapper tous ses pokémon et lui-même. Tous s retrouvèrent au sol, secoués et sonnés par ces attaques tandis que le Mega Leviator se redressait, blessé et maintenant parfaitement enragé. Soriu chercha à saisir ce qui venait de se passer, se téléportant pour se remettre correctement debout. Il observa ses pokémon faire de même. Heureusement pour lui, aucune n'était faite de flammes et la Pyronille était auprès de Nephene comme la Solochi. Elles avaient été bien touchées mais rien qui les empêchait de combattre encore aux côtés de Soriu. Celui-ci observa ses blessures, se disant qu'elles n'étaient pas trop graves et ...

Quoi ? C'était quoi ce cri enragé du Leviator ? Le jeune homme haussa un sourcil avant de sentir que la terre tremblait autour de lui. Un autre cri se fit entendre ... puis un second ... et encore un troisième. C'était une blague, n'est-ce pas ? D'autres pokémon étaient en train d'apparaître derrière le Leviator. Il pouvait les reconnaître ... mais ils étaient totalement différents ou presque. Un Démolosse, un Absol ... mais surtout un Tyranocif. Normalement, ils devraient s'entretuer non ? Alors pourquoi est-ce qu'ils semblaient tous joints ? Le Leviator n'était qu'un simple Magicarpe encore auparavant ! Non, l'aura ténébreuse, c'était ça qui avait fait qu'ils étaient tous sur la même longueur d'ondes. La folie et les ténèbres les avaient réunis. Lehna put sentir que la Milobellu aux écailles inhabituelles s'apprêtait à bouger, s'arrêtant en plein mouvement. Malgré l'habitude, Nephene semblait perdre son calme apparent, signe que la situation devenait bien plus dangereuse et risquée qu'auparavant. C'était de la pure folie en face d'eux.


[Surprise Lehna ! J'espère que tu l'apprécieras ! :-) Pourquoi ces pokémon ? Car ils ont tous un point commun avec le Mega Leviator : Ils sont tous de type ténèbres !
Mega Leviator est blessé mais les autres sont indemnes. A côté, ça permettra à Lehna de faire quelque chose : non, je ne parle pas de combattre mais de réunir les soldats ou de chercher d'autres personnes pour aider Soriu car oui ... je ne compte pas réussir à les battre seul.  Tu comprends pourquoi j'envisageais alors 3-4 posts. Un pour chacun !]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Mer 29 Jan 2014 - 15:54

Lehna resta stoïquement debout, les bras toujours croisés devant son torse, observant la scène avec une moue parfaitement impassible, comme si elle en avait absolument rien à faire du combat violent qui se déroulait devant elle. En même temps, la seule chose qui la préoccupait, c’était de savoir si sa ville allait en sortir indemne, la manière de parvenir à ce but l’importait peu, même si cela exigeait quelques sacrifices sur le chemin. Saphir et Givre étaient calmement assises à ses côtés, attendant qu’elle réagisse pour faire de même. Même la petite excitée ne semblait pas aussi enthousiaste qu’à son habitude de prendre part au combat qui se déroulait devant elle : voyant comment se déroulait les attaques et contre des deux parties, l’envie de se retrouver coincée au milieu de cela était très moindre par rapport à sa hargne habituelle ; même elle avait compris qu’il ne valait mieux pas se mêler de cette histoire.

Le combat tournait apparemment en la faveur de Soriu et de son équipe, qui avait quand même réussi à mettre la bête à terre une fois. Ce n’était toutefois pas suffisant, et soutira un soupir à la demoiselle, lasse de tant d’incompétence. D’autres vinrent se joindre à la fête, le groupe des ténèbres se réunissant pour faire fasse à celui de la lumière. Si elle ne se contrôlait pas, Lehna aurait baillé de tant de stéréotypes et clichés si elle n’était pas capable de contrôler à la perfection son expression du visage. Tout le monde paraissait très agité par la venu des petits nouveaux, qui ressemblait aussi à des animaux connus que l’on aurait transformé et enragé jusqu’à ce qu’ils s’en prenne à tout ce qui bouge. La championne n’était même pas surprise ou paniquée par l’apparition de tout ce monde, presque lasse de l’enchaînement si répétitif des événements. Cela l’avait surpris une fois, mais maintenant que cet effet là était passé, tout cela lui paraissait classique, habituel et pas digne de son intérêt premier.

Cependant, en tant que championne de la ville, elle ne pouvait rester simple spectatrice de ce massacre sur les bâtiments de sa cité sans agir. Et comme visiblement le maître de l’esprit n’allait pas s’en sortir tout seul, et qu’il était hors de question qu’elle se mouille dans cette histoire qui pourrait lui prendre la vie, elle n’avait plus le choix que d’aller chercher des personnes qui serait actuellement compétentes pour contrer ce genre de phénomène. Elle se tourna vers le serpent des mers, et avec un bref hochement de tête, monta sur le dos de l’animal, suivie de ses deux courtisanes.

« Allons chercher de l’aide, » expliqua-t-elle simplement, espérant que la Milobellus garde son calme et réponde correctement à l’ordre donné.

La Pokémon aux étranges couleurs fit demi-tour rapidement, apparemment pressée de venir à la rescousse de ses amis. Ils fusèrent aussi vite que possible vers l’entrée de la ville, là où la plupart des soldats s’étaient réunis pour faire sortir les animaux enragés de la cité. La princesse repéra depuis les toits ceux qui semblaient avoir pris la direction des opérations depuis la destitution surprise de leur chef, et se dirigea vers eux pour quémander de l’aide en  indiquant qu’il restait encore beaucoup de Pokémon dangereux dans le centre-ville et qu’il fallait s’en occuper. Un bataillon fut alors rapidement constitué pour retourner sur le champ de bataille, guidée par la championne. Sur les lieux, elle se repositionna en hauteur, laissant aux soldats le soin de s'occuper de l'affaire. Poussa un soupir, elle contempla la scène, espérant que sa cité serait épargnée de plus de dégâts, et cherchant des solutions pour essayer de venir à bout de ce problème.



[Couuuurt ^^” Désolée mais en effet, j’ai pas grand chose à ajouter, very sorry ^^”]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Soriu Tiadramat le Ven 31 Jan 2014 - 17:53


Les quatre seigneurs ténébreux

C'était donc ça ? Affronter quatre créatures énervées et surpuissantes ? Il eut un petit rictus de surprise. Ce n'était pas cela qui allait l'effrayer ! Il était bien plus costaud qu'ils ne pouvaient le croire. De toute façon, c'était déjà décidé avant même qu'il ne puisse y faire quelque chose ! Il se téléporta pour se retrouver au milieu des quatre créatures aux corps si différents de ceux qu'ils étaient habituellement. Avec lenteur, il tourna son visage vers chacun d'entre eux. Bon, le plus important, c'était de se faire remarquer pour qu'ils ne se focalisent que sur lui. C'était décidé ! Il poussa un petit râle de colère, le troisième oeil apparaissant sur son front, grâce aux pouvoirs de la Cryptero. Tendant ses mains vers les quatre pokémon ténébreux, il les projeta chacun sur des rochers et des arbres, les brisant et les fendant comme si de rien n'était. Parfait ! Il avait juste remarqué un problème horrible : ce Tyranocif aux couleurs si différentes avait été beaucoup plus difficile que les autres à combattre. S'il ne faisait pas attention à lui, autant dire que ça pouvait très vite dégénérer. Mais pas de temps à perdre ! Il savait quoi faire pour obtenir la victoire ! Il se téléporta une nouvelle fois, emmenant Lalabelle près de lui avant de lui présenter le Mega Leviator qui était maintenant presque inconscient de part les nombreuses attaques subies. Qu'elle en termine avec lui pour s'en débarrasser une bonne fois pour toutes ! Lalabelle poussa un petit cri , ravie de pouvoir aider Soriu, des éclairs au bout de ses poings. Elle s'était mise à tournoyer sur elle-même avant que Soriu ne la lâche. Le contact de la Lockpin sur le corps du Mega Leviator produisit des éclairs un peu partout autour d'eux, achevant finalement la bête.

UNE DE MOINS ! TANT MIEUX ! Maintenant, il entendait moults pensées de la part de nombreux soldats qui étaient revenus pour l'épauler au combat. Est-ce qu'ils savaient se battre correctement ? Si tel était le cas, il n'aurait alors aucun problème à les laisser faire. Mais qui disait que ça serait suffisant ? Maintenant que Lehna était en sécurité, du moins, il le pensait, Nephene était revenue alors que les pokémon du jeune homme se reformaient autour de lui. Il ne restait plus que trois pokémon, n'est-ce pas ? Demolosse, Absol et Tyranocif. Le Tyranocif sera le plus difficile à combattre. Pire, il avait l'impression d'avoir affaire à un dieu que même Arceus aurait du mal à raisonner. L'adversaire à éliminer en priorité allait être le Mega Demolosse. Peut-être qu'en laissant le Mega Absol aux soldats pendant que lui-même s'occupait du Mega Tyranocif, ils pouvaient alors tout faire pour éviter de ravager la ville. PARFAIT ! Comme idée ! Maintenant, il fallait les prévenir !


"A tous les soldats qui peuvent m'entendre ! Veuillez vous occuper de cet Absol ailé  ! Que tout ce qui est protection, que ça soit armure, mur magique ou autres, de la part de vos pokémon, soit utilisé ! Déjà que la corne-lame d'un Absol a la base est l'une des choses les plus tranchantes dans le monde, le fait qu'il soit modifié n'arrange rien du tout ! Et il me semble aussi se déplacer plus rapidement ! Je vais charger mes pokémon de s'occuper du Démolosse au casque d'os pendant que je tiendrai un maximum contre le Tyranocif au cristal rouge ! Bonne chance !"

Le message était aussi transmis à ses pokémon et à Lehna. Oui, il le déclarait ouvertement : il ne pouvait pas gagner contre ce monstre colossal. Il ne fallait pas se bercer d'illusions. Se plaçant en face de la créature, il savait que ses pokémon allaient l'écouter. Nephene, Moona et les autres avaient la possibilité de battre ce Mega Demolosse en joignant leurs forces. Lui ? De son côté ? Il allait utiliser ses capacités à son maximum pour gagner du temps. Si même ses pouvoirs psychiques développés ne faisaient guère bouger ce géant de pierre ténébreux, comment pouvait-il espérer gagner ? Et ce n'était pas avec ses armes qu'il allait prendre l'ascendant. Ah ... Pfiou ... Pfiou ... Bon ... Il était temps de s'y rendre. Vers où ? Vers le chemin d'une mort qui pouvait s'annoncer brutale s'il ne faisait pas attention.

Un Tyranocif. Ce Leviator avait retrouvé une forme normale maintenant. C'était étrange. Très étrange. S'il suffisait de battre ce  Tyranocif pour qu'il redevienne comme avant, d'accord, pas de problèmes. Ou presque. Car oui,  ce pokémon laissait s'échapper une aura des plus horribles et surpuissantes. Un simple mouvement de sa part face à son adversaire et voilà que le sol venait de s'ouvrir à ses pieds. Un tremblement de terre des plus violents, à une distance respectable de la cité et il s'était mis à sauter à gauche et à droite, de pierre en pierre avant que chacune ne s'effondre sous ses pieds. Il était sûr d'une chose : ce pokémon était capable de pire, bien pire ... et il était sûr d'une autre chose : il n'allait pas hésiter à le lui montrer. Pfiou ! Est-ce qu'il devait imaginer faire ça ? Encore une fois ? Il ne voulait pas tuer ce pokémon. Il en était certain, ce n'était pas le Zoroark ... mais aux grands maux , les grands remèdes.  Un vent malsain et mauvais vint subitement se lever dans la Cité d'Arkan alors que les pokémon de Soriu s'étaient arrêté un bref instant. Il n'allait pas recommencer, n'est-ce pas ?


"Il faut bien que je me mette à ton niveau si je veux pouvoir tenir la cadence, n'est-ce pas ?"

Pour chacun et chacune, un léger effroi venait de s'insinuer en  eux. Les pouvoirs utilisés avaient quelque chose de mauvais, reliés à la mort et aux spectres. Et tous convergeaient vers une seule et unique direction : celle où Soriu avait décidé de combattre contre ce Tyranorif à la puissance infinie, capable de lutter à armes égales contre les dieux de ce monde.


Dernière édition par Soriu Tiadramat le Lun 3 Fév 2014 - 17:52, édité 1 fois

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Sam 1 Fév 2014 - 0:19

Les soldats hochèrent la tête, désignant ainsi qu’ils avaient entendu les ordres donnés par l’homme et comptait agir en conséquences en notant bien les mises en gardes données. Celui qui était à la tête du bataillon était un jeune gradé qui venait à peine d’être promu qu’une guerre contre des Pokémon fous se déclenchait et que leur chef perdait toute crédibilité en publique. Le garçon n’était pas certain qu’il était prêt à assumer ce nouveau rôle fraichement acquis qu’on venait de lui mettre sous le nez, mais il n’avait pas vraiment le choix : tous les soldats qui constituaient sa troupe comptaient sur lui pour s’en sortir entiers, et il n’aimait pas l’idée de devoir aller annoncer à une famille qu’un de ses vaillants guerriers était mort sous sa garde. Il rassembla donc son courage et commença à lancer ses premiers ordres, indiquant à ses recrues d’encercler la bête qu’ils devaient anéantir pendant qu’il la distrayait.

L’Absol tomba vite dans le panneau, éreinté par cet homme qui frappait sans remord sa lance contre son bouclier dans un tapage qui lui explosait ses pauvres oreilles si sensibles. Il se lança sur le type, espérant plonger ses crocs dans sa tendre chaire pour le faire arrêter. Malheureusement, le monsieur était bien équipé, et même en réussissant à marquer de trois longs et profonds coups de griffes sur son rempart, il était encore loin d’atteindre les parties vulnérables de ces créatures si pittoresque. Cependant, son premier assaut n’allait pas le désespérer. Il recula pour mieux avancer, voulant cette fois détruire la cuirasse d’un sauvage coup de corne. Mais avant qu’il ne bondisse à nouveau, le tapage qui l’avait horripilé se fit entendre de derrière lui, puis sur les côtés, puis de partout… Tous les soldats avaient abordé la même technique que leur leader, semant la confusion dans l’esprit du monstre enragé qui ne savait alors plus où porter son attention. Il se tournait et se retournait sur lui-même, comme si à chaque fois qu’il décidait d’une proie, il changeait d’avis au dernier moment pour en choisir une autre plus bruyante. Il grondait de mécontentement, jusqu’à ce que finalement, lassé de ce petit jeu, il poussa un terrible hurlement qui ressemblait à une longue plainte languissante, avant de se lancer sur l’homme le plus proche. Le responsable du groupe hurla alors un ordre bref, et dans un parfait ballet, toutes les lances des combattants fusèrent vers la bête.

L’Absol du se détourner de sa cible pour tenter d’éviter l’attaque, mais malgré sa vitesse nouvelle, il ne put toutes les esquiver et se retrouva avec des armes plantées dans le corps à divers endroits. Ignorant la douleur, il fit un rapide tour sur lui-même pour dégager les javelots qui s’étaient fichés dans sa peau. Les pilums volèrent, sauf un qui était trop profondément ancré dans sa cuisse pour en ressortir si banalement. Embêté par ce dard qui ne voulait pas le quitter, l’animal se replia sur lui même, oubliant un instant ses assaillants, cherchant à mordre ce truc qui le rongeait. Ce fut le moment que choisit le jeune dirigeant pour faire charger ses hommes, qui, boucliers levés, foncèrent sur l’animal, l’ensevelissant sous les coups jusqu’à ce que celui-ci s’évanouisse, succombant à l’effort qu’on lui demandait de fournir et sa blessure qui ne cessait de saigner.

***
Sur les toits des bâtiments encore entiers, la championne regarda la scène avec un intérêt qui se dissipait de plus en plus au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient. Finalement, comprenant qu’elle ne faisait et ne pouvait – ou ne comptait – rien faire de productif pour aider, la femme fit demi-tour, commandant à Givre et Saphir de la suivre, alors qu’elle retournait à l’arène. Nephene l’interpela, mais Lehna lui demanda de rester là où elle était.

« Visiblement, tu seras plus utile ici qu’en m’accompagnant… » expliqua-t-elle calmement en hochant la tête vers le combat, avant de se remettre en route.

La princesse et ses deux suivantes se murent vers le quartier général de la championne. Sur le chemin et sur les lieux, elles ne croisèrent que très peu de Pokémon fous ou même de gardes. En rentrant dans son domaine, Lehna repéra immédiatement Boréal et Lagune, qui avait un peu délaissé leur rôle de videurs pour se consacrer à acheminer les gens blessés dans le refuge. Ils s’inclinèrent quand la femme passa la porte, ce à quoi elle répondit par un hochement de tête.

L’arène était pleine à craquer, et même celle qui avait demandé à mettre ce système en place fut surprise de constater le succès de l’opération. Émeline la repéra au loin alors qu’elle donnait de l’eau à un couple, qu’elle se dépêcha de servir pour réceptionner son employeur. Elle expliqua brièvement ce qui s’était passé en son absence et les mesures qu’ils ont du mettre au point pour tenter d’accueillir toutes ces personnes le mieux possible. Seuls les quartiers de Lehna avait été épargné, le reste grouillait de populace en détresse.

Un très jeune garçon, reconnaissant immédiatement la nouvelle arrivante, s’approcha de la dame en tenant un Ptitard dans les bras. Comprenant qu’il cherchait à lui adresser la parole, la femme se pencha, lui demandant ce qu’elle pouvait faire pour lui.

« Notre… notre copain il est devenu tout fou tout à l’heure… Du coup… du coup, il va lui arriver quoi ? » demanda-t-il en marmonnant, comme s’il avait honte de sa quémande.

La femme lui sourit, avant de lui poser une main sur la tête, et lui répondit calmement en tentant de le rassurer.

« Ne t’inquiète pas pour lui, je suis convaincue qu'il va bien et qu’on trouvera un moyen de venir en aide à tous ces Pokémon malades, d’accord ? »

Le garçon la contempla un moment avant d’esquisser un petit sourire timide et de hocher la tête, visiblement apaisé par les grands yeux bruns de la femme et sa débordante confiance en elle.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 345

Fiche de personnage
Points: 38
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum