[ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Soriu Tiadramat le Lun 3 Fév 2014 - 19:03


Éteindre la flamme démoniaque

Parfait, le combat prenait un bon chemin. Il l'avait ressenti en lisant dans les pensées des soldats. Un profond soulagement s'était fait entendre alors qu'il comprenait que l'Absol était mis hors d'état de nuire. C'était une bonne nouvelle, une très bonne nouvelle, oui. Pfiou ... bon ! Ça ne voulait pas dire qu'il en avait terminé ! Il restait deux adversaires à combattre ! Il était sûr et certain que ses pokémon arrivaient à s'occuper de celui qui était le plus ennuyeux pour elles : un Démolosse ! D'ailleurs, en y réfléchissant, elles étaient toutes capables de s'en occuper, d'une manière ou d'une autre. Bien entendu, Friyendia et Moona étaient loin d'être fortes face à lui mais qu'importe, ce n'était pas le plus ennuyeux ou inquiétant. Il ne se préoccupait pas du tout de cela. Lui, c'était l'adversaire qu'il avait en face. Ce Tyranocif. Pourquoi avait-il l'impression d'affronter un Titan ? Un colosse . Car contrairement à ceux habituels, ce Tyranocif avait un demi-mètre de plus ? Si ce n'était que ça, ça ne l'inquiéterait pas Non, il y avait autre chose. Plus fort, plus résistant, plus puissant mentalement, cette transformation le renforçait sur tous les points ou presque. Il esquiva une attaque, se retrouvant acculé contre un arbre.

Une rapide téléportation et il évita d'être fauché avec le bois e l'arbre que le Tyranocif venait de fendre d'un coup de patte. Au moins, il annonçait clairement la couleur. S'il ne faisait pas attention, c'était lui qui allait se prendre cela dans les dents ! Qu'est-ce que ses pokémon étaient en train de faire ? Et zut, pas d'autres choix ! Il n'aimait que moyennement avoir l'impression de ne rien pouvoir faire mais il était décidé. Le vent des plus malsains qu'il avait commencé s'accentuait maintenant. Le jeune homme se sentait déjà en meilleure forme. Il sentait même qu'il était capable de déplacer des rochers à mains nus. Le souci, c'est qu'en face de lui se trouvait une montagne et que c'était beaucoup plus difficile à atteindre. Une petite attaque psychique sur son adversaire et cela ne faisait que confirmer ce qu'il pensait. Malheureusement, ce n'était pas avec ses capacités qu'il arriverait à le battre. Il n'avait pas cinquante mille choix. Il s'en voulait juste de recommencer une telle attaque alors que ses pokémon le lui avaient interdit. Bon sang, qu'est-ce qu'il allait prendre si ses pokémon arrivaient plus tôt que prévu. Elles allaient surement vouloir le tuer pour avoir commis un acte aussi insensé. Du moins, recommencer ce dernier.


"Ce n'est pas si compliqué ! Vous avez toutes les cartes en main ! Nephene ! Moona ! Vous en êtes capables !"

C'était rare qu'elle cherche à les aider mais elles ne disaient pas non. La Cryptero était la cheffe de troupe, ordonnant à Friyendia de créer de la glace tandis qu'Eoli allait la chauffer, créant alors une brume pour aveugler le Mega Demolosse. En même temps, Nephene et Moona utilisaient leurs plus puissantes attaques, aqueuse pour une, rocheuse pour l'autre. Et pour compléter le tout ? Lalabelle violenter le Demolosse aux cornes bien différentes. D'ailleurs, elle prenait le pokémon par les cornes, lui enfonçant son genou dans la mâchoire avant de sauter en se servant des cornes comme appui. Pourquoi cela ? Pour éviter tout simplement les flammes que le Demolosse crachait, espérant atteindre une cible. Cryptero s'immobilisa, émettant un grognement. Le vent avait été ressenti chez toutes mais elles étaient concentrées sur ce combat et c'était alors impossible de leur en vouloir. Par contre, il y avait bien une chose qu'elle aurait du mal à pardonner et c'était le fait qu'il ait recommencé !

"DEBROUILLEZ VOUS ! JE VAIS STOPPER CET IMBECILE !"

Elle avait hurlé cela en direction des autres pokémon, ses yeux devenant roses alors qu'elle cherchait par ses pouvoirs psychiques une trace de Soriu. Un puissant souffle de vent se fit sentir, l'envoyant dans les airs sur plusieurs mètres en arrière. Le sol s'était mis à légèrement, signe qu'il allait vraiment faire ce qu'elle avait cru, n'est-ce pas ? Elle ne se trompait pas ?! Puisqu'il en était ainsi, c'était aussi à son tour de jouer sur ça ! Un rayon vint l'atteindre à partir des cieux. Les gens voulaient savoir pourquoi les Cryptero étaient considéré comme des Dieux ? Tout simplement parce qu'il pouvaient tirer leurs pouvoirs des étoiles ! Combattant le vent, elle fonça à toute allure en direction de l'origine de ce dernier. Si elle ne se dépêchait pas, il allait être trop tard ! Et elle ne se le permettrait pas ! Il en était hors de question que Soriu disparaisse une nouvelle fois ! UNE ... FOIS ! DEUX ... FOIS ! MAIS PAS TROIS ! ELLE REFUSAIT CA !

De leur côté, les autres pokémon de Soriu avaient réussi à en finir avec le Démolosse. Il faut dire que le cumul de toutes ses faiblesses mais aussi de Lalabelle qui se démenait comme une diablesse avait eut raison de la créature canidée, la renvoyant alors au pays de l'inconscience. Maintenant que c'était fini, qu'est-ce qu'elles pouvaient faire ? Aller aider Soriu ? Elles ne savaient pas où il était. Eoli et Moona étaient fatiguées et exténuées, ne pouvant se servir de leurs ailes pour aller faire un tour d'horizon. Lalabelle trépignait alors que le tremblement qui continuait inlassablement s'accentuait de seconde en seconde. Quelque chose de grand et puissant allait se produire. Lalabelle signala qu'elle était encore parfaitement capable de se battre et qu'elle allait retrouver Soriu. Pendant ce temps, les autres pouvaient aller voir auprès de Lehna pour savoir si elle avait besoin d'aide. Malgré la fatigue, la Lockpin bondissait et bondissait en direction de l'épicentre des tremblements de terre, peu rassurée.

Les Pokémon de Soriu ne mirent guère de temps à trouver Lehna, expliquant alors la situation actuelle et qu'il ne restait plus qu'un seul pokémon à s'occuper. Cryptero et Lalabelle étaient partis aider Soriu tandis qu'elles pouvaient se présenter pour venir aider la jeune femme à soigner les blessés, que ça soit humain ou pokémon. Moona avait pris sa forme humaine, appelant sa petite escouade d'Apitrini humanisés comme elle, tenant de petits pots de miel. Même si ce n'était au final qu'une illusion, très réelle néanmoins, les enfants distribuaient tout cela tandis que Nephene créait de petits anneaux aqueux. Ailleurs, Soriu était resté immobile, prenant une profonde respiration. Même si cela mettait plus de temps,la chance ayant une influence sur la façon dont il abordait ce vent sinistre, il était bientôt prêt mais bon, à force de se téléporter pour éviter les coups du Tyranocif. D'ailleurs, celui-ci avait décidé de ne plus attaquer. Etrange, très étrange. Il y a quelque chose qui clochait. C'était quoi cette énergie qu'il sentait monter dans ce Tyranocif ? Il préparait lui aussi quelque chose mais quoi ?


[Nous disions alors : Arkan réduite en cendres dans le prochain post ? Very Happy]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1739

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Mar 4 Fév 2014 - 20:46

Lehna continuait son tour d’inspection, visitant tous les coins reculés de son arène pour se rapprocher des réfugiés, répondre à leurs demandes, et parfois les rassurer. Agir ainsi la faisait monter dans leur estime, qui voyaient en elle une déesse salvatrice ; elle s’appliquait donc à la tâche, consciente que l’avis des habitants à son égard était important pour qu’elle puisse rester championne d’arène dans cette ville après ce qui venait de se produire. Son personnel été également tout  affairé, s’occupant de soigner les blessés et de donner des vivres et des couvertures à ceux qui en avaient besoin.

Elle allait se mouvoir pour se rendre dans les autres campements lorsqu’elle sentit le sol se mettre à trembler très légèrement sous ses pieds ; en réalité, c’était encore à peine perceptible, mais la princesse avait remarqué les petites vibrations qui naissait à la surface de l’eau de la rivière qui traversait son arène. Ses sourcils froncèrent doucement sur son crâne, ne se sentant pas très rassurée par le présage que cela apportait. Déjà que la ville s’effondrait sur elle-même, si elle devait encore subir un tremblement de terre ou une autre catastrophe du genre, on pourrait dire adieu à la capitale de Mizuhan. Il allait déjà falloir beaucoup de main d’œuvre et de travail pour tout reconstruire, et bien sûr, cela ne se ferait pas en un jour.

Cependant, la femme appréciait malgré tout la situation, car, dans un sens, on lui offrait là la rare et unique possibilité de reconstruire la cité selon ses idées et critères, chose qui lui plaisait bien. Elle allait pouvoir utiliser les matériaux et l’architecture qui lui plaisait à elle, tout en justifiant la destruction de ce qui ne la satisfaisait pas par une attaque de leur ennemi. Elle allait transformer cette ville et la faire sienne… Ses yeux brillaient alors qu’elle imaginait pouvoir même éventuellement, un jour, la renommer en son hommage. C’était un rêve qui prenait forme dans sa tête, un plan sur lequel elle travaillait en même temps qu'elle répondait à la plèbe de se calmer et que tout allait bien, alors que la populace commençait aussi à ressentir les vibrations du sol.

Ce furent deux figures qu’elle avait assez vu pour finir par les connaître qui la tirèrent véritablement de ses désirs et pensées en apparaissant devant elle, la mine soucieuse. La championne les contempla un moment, et avant que ses visiteuses ne puissent prononcer le moindre mot, elle les invita à la suivre dehors. Ce n’était pas très bon signe que ces demoiselles viennent lui passer le bonjour, et elle ne désirait pas paniquer les réfugiés, car cela risquait de créer plus de panique qu’autre chose, alors qu’ils commençaient enfin à se rasséréner. Les femmes rejoignirent donc Boréal dehors, qui se stationna à leur côté, se préoccupant de la sécurité de sa nouvelle dresseuse. Les Pokémon expliquèrent alors brièvement à la maîtresse des lieux les événements qui s'était déroulé depuis son départ, et lui résumèrent la disposition actuelle des choses, ou du moins, celle qui était en place lorsqu’elles avaient quitté l'avenue. C’était donc bien de ce combat que provenaient les vibrations. La femme poussa un léger soupir, fermant les yeux un instant, ne comprenant pas ce que ces animaux faisaient là si la situation était aussi dramatique. N’étaient-elles pas plus utiles au front ? Qu’attendaient-elles de la princesse exactement ? Cette dernière avait déjà envoyé des soldats en renfort, et ne pouvait pas vraiment faire quoi que ce soit de plus.

Elle se mordit les lèvres, avant de lever la tête vers ses deux chevaliers, qui restait farouchement au garde à vous, sous la forme que Lehna leur connaissait. Se tournant vers eux, elle leur demanda s’ils avaient encore besoin de deux gardes pour maintenir la sécurité de l’arène, ce à quoi ils répondirent négativement. La femme remarqua alors Céleste qui revenait d’une dernière ronde, l’air fatiguée mais pas blessée. Elle lui demanda de rapidement trouver Véloce, et après avoir appelé Abysse, tout ce beau monde sauf Lagune qui gardait encore l’entrée se mut vers l’allée principale de la ville, se préparant à rejoindre la bataille, même si la femme était toujours aussi incertaine de ce qu’elle pourrait réellement apporter de plus en leur faveur.


Dernière édition par Lehna le Jeu 6 Fév 2014 - 22:06, édité 1 fois

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 343

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Soriu Tiadramat le Mer 5 Fév 2014 - 21:54


Tenir face au colosse

Un rapide coup d'oeil dans les pensées et il avait compris : le troisième pokémon était hors d'état de nuire. Il n'en restait plus qu'un seul. Ce Tyranocif qui lui causait énormément de troubles. Déjà que face à un Zoroark, il avait montré quelques difficultés. Maintenant, face à une telle créature, il ne pouvait pas laisser paraître son désarroi. Il fallait dire que plus les secondes passaient, plus il accumulait de quoi pouvoir le vaincre en un coup. Du moins, c'est ce qu'il espérait car dans le fond, il était bien loin d'être sur que ça soit aussi efficace qu'il le pensait. Pfiou ... Il n'eut pas le temps de se déconcentrer que le Tyranocif ouvrit finalement la gueule, en ayant assez de ne pas pouvoir l'atteindre malgré ses diverses attaques sur sa personne. Enragé ? Surement ! Incapable de se battre ? Bien loin de là. Le pokémon était loin d'en avoir terminé et il le comprenait. Ce que le Tyranocif avait gardé en lui depuis déjà quelques temps, c'était ça ? Une lueur émana de sa bouche, prête à dévaster tout ce qui se trouvait sur son passage. UN LASER ! UN ULTRALASER ! Bon sang s'il évitait pas ça, autant dire qu'il était mort ! Que ça en était foutu ! Il y survivrait pas ! Surtout avec la nouvelle puissance récupérée par cette transformation ! C'en était affreux ... de voir à quel point un pokémon était si différent d'un humain. Ce n'était pas lui qui serait capable de faire ça.

Le laser quitta la bouche du Tyranocif, balayant tout sur son passage, projeté en direction du jeune homme aux cheveux blancs. Celui-ci devait se téléporter mais il sentait que s'il faisait cela, il perdrait alors sa concentration nécessaire pour lui permettre de battre ce Tyranocif. Pas le choix, il devait avoir confiance en ses capacités ... il était capable d'y résister n'est-ce pas ? NON ! C'était juste de la pure folie ! Un Ultralaser, il n'arrivera pas à le stopper ! Trop tard, il était déjà trop tard ... jusqu'au moment où une ombre se présenta devant lui, créant un puissant mur translucide. L'Ultralaser vint le briser avec aisance, enveloppant l'être devant Soriu et ce dernier, emportant tout ce qui se trouvait sur son passage, que cela soit pierre ou arbre. Lorsqu'il put rouvrir les yeux, ce fut pour sentir une douleur intense qui parcourait la majorité de son corps. Devant lui se trouvait Cryptero, celle-ci avait des plumes brûlées, des blessures sur la globalité du corps comme lui. Ohla, ils étaient vraiment pas très beaux à voir, ils le savaient mais surtout, il avait besoin de dire quelque chose. Doucement, il posa une main sur le dos de la créature, chuchotant :


"Qu'est-ce que tu fais ici, Cryptero ? Tu sais pertinemment que je vais m'en occuper."

"Premièrement : Quand nous sommes seuls, tu peux m'appeler par mon véritable prénom. Même quand nous le sommes pas d'ailleurs. Secondement : ça se dit ça ? Je ne suis pas sûre et je ne crois pas que ça m'intéresse. Mais bref, tu crois que je ne sais pas ce que tu étais en train de fabriquer ? Tu ne m'auras pas de cette manière, espèce d'imbécile ! Tu allais refaire la même erreur qu'autrefois ! Si tu continues, je te files une bonne grosse amnésie pour te faire oublier définitivement une telle technique ! Tu te prends pour quoi ? Un héros ?"

"Je veux juste être sur qu'il ne causera plus de tort. C'est tout. Tu n'as pas remarqué ? Il est fatigué sur le coup. On a résisté mais j'avoue que j'ai du mal à rester conscient. Je me dis que sans toi, je n'aurais pas survécu, Cryptero. Hahaha ."

"Pfff ... Imbécile. Vu le nombre de fois où tu m'as sauvé la vie, ça me semble logique que je te rende la monnaie de ta pièce. Bon, comme je sais que tu va commettre une bêtise monumentale, on va faire autre chose pendant qu'il est exténué. Je vais t'imiter. Par contre, je ne peux pas canaliser ma force grâce à des pouvoirs spectraux donc ça sera un peu moins impressionnant que toi mais qu'importe."

Elle allait vraiment l'aider ? Lorsqu'il la vit se placer à côté de lui et se concentrer, il comprit qu'elle ne plaisantait pas. Cette puissance ? C'était vraiment ça qui émanait de lui ? Le Tyranocif était épuisé par son attaque et avait besoin de reprendre son souffle; Qu'importe s'il était terriblement puissant ou non, un pokémon restait un pokémon, avec ses limites ! C'était à lui et à Cryptero de trouver où étaient celles du Tyranocif ! Les tremblements de terre se firent de plus en plus important alors que des fissures apparaissaient sur le sol. Bien entendu ! Si Cryptero décidait de mêler sa propre force à la sienne, il n'y avait aucune chance que leur adversaire ne puisse résister ! Ce n'était alors qu'une question de minutes avant que tout soit terminé ! Il espérait juste que ses pokémon étaient à l'abri. Il en était de même pour Lehna, puis les soldats et les citoyens. Tout allait être terminé d'ici quelques minutes. Il devait juste tenir ce petit laps de temps avant de laisser déferler sa puissance psychique. La seule chose dont il était loin d'être sûr, c'était l'étendu des dégâts qu'il allait commettre en attaquant de la sorte mais au moins, ce Tyranocif n'allait alors plus créer de problèmes !  Et avec l'aide de Cryptero, il n'avait pas à s'inquiéter pour son esprit. Il allait juste avoir une très grande fatigue mais non une brisure comme auparavant. Encore que vu l'état dans lequel il avait été, ça aurait plutôt été "explosé en morceaux".

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1739

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Jeu 6 Fév 2014 - 23:04

La princesse continuait à avancer tranquillement, sa petite troupe sur les talons. Elle marchait paisiblement dans la rue, la mine un peu inquiète par la tournure que prenaient les événements, s’appliquant à observer les dégâts qu’avaient causés ces monstres dans sa ville. Il n’y avait plus une seule vitre qui ne soit pas brisée, et la plupart des bâtiments tombaient sur eux-mêmes, détruits de l’intérieur par les sauvages qui avaient attaqués les habitants. Quelques corps jonchaient le sol ici et là, que Lehna prit grand soin d’éviter du regard, ne supportant pas ce genre de décor. C’était une femme froide et sans autre sentiment pour son prochain que celui de rage, mais dès qu’il s’agissait de sang ou de maladie, son ventre faisait des siennes alors qu’elle était généralement prise de violente nausée. C’était une sorte de talon d’Achille pour la redoutable serpent, qui ne supportait pas l’idée de posséder une faiblesse, surtout une aussi idiote que celle-là. Elle allait devoir travailler sur ce point et s’occuper de régler cela au plus vite, mais ce n’était pas encore tout à fait le moment pour prendre en charge ce genre de broutilles, surtout quand la situation nécessité de mobiliser la totalité de ses capacités cognitives et instinctives.

Un large éclair rouge traversa le ciel, semblant prendre pour origine le milieu de la ville, avant de se rabattre sur celle-ci. La femme fronça davantage des sourcils alors qu’elle comprit que c’était là qu’avait lieu le redouté combat et vers où le groupe se dirigeait désormais. Cela ne présageait absolument rien de bon, et exaspérait d’autant plus la championne. Décidément, les mâles, on ne pouvait pas les laisser seuls deux minutes qu’ils mettait encore plus de bordel que ce qu’il y avait déjà. Le monsieur sur place aurait déjà du vaincre les animaux enragés qu’elle avait aperçu avant de partir depuis le temps, mais au lieu de cela, il continuait à faire jou-jou avec. Mais où diable se croyait-il, dans une cour de récréation ? La femme grinça des dents alors qu’au lieu de s’arranger, la situation ne semblait qu’empirer de minute en minute dans ce secteur, et c’était le seul coin encore rouge sur la carte des menaces ; elle trouvait cela aberrant que ce souci ne se résolve pas aussi bien que s’était goupillé le reste.

Les tremblements provenant du sol s’accentuèrent, arrêtant un instant la troupe qui du se balancer pour ne pas perdre leur équilibre. La femme était tombée en avant, se retenant d’une main en se l’écorchant légèrement au passage, faisant apparaître une fine line de sang sur sa paume. Mais elle ne prit pas le temps de constater sa blessure, car au même moment, la bâtisse adjacente céda sous son poids, s’écroulant en avant sur la rue où se trouvait tout le petit monde. La princesse hurla un ordre bref avant de se dégager en rampant presque sur le sol, déchirant sa tunique et se brisant un ongle alors qu’elle essayait de se sauver des éboulis. Ils tombèrent juste à ses pieds, épargnant les membres du groupe, qui avaient réagit à temps. La noble se releva difficilement, tapotant ses habits pour en ôter la poussière qu’elle avait accumulé. Cependant, elle n’eut pas le loisir de se reposer longtemps qu’un autre immeuble décidait de quitter ses fondations. La dame cria une fois de plus, avant de se mettre à courir en direction de la place maudite, suivie par toute son équipe.

Si tout s’affaissait de la sorte, c’était que la secousse qu’ils avaient ressenti avait été beaucoup plus profonde et terrible que ce que la femme avait vraiment ressenti, et impliquait donc qu’il se passait des choses graves là-bas, des choses bien plus terribles que ce qu’elle avait imaginé…

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 343

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Soriu Tiadramat le Dim 9 Fév 2014 - 17:02


Mon nom est ...

"Fais attention à toi, Cryptero. Je te rappelle que cette attaque consomme énormément d'énergie. Déjà les conséquences sur le corps humain sont ..."

"Pas besoin de me le dire, bougre d'imbécile. Je te rappelle que je suis au courant vu que j'ai dût réparer ton esprit. Alors vas-y !"

Pas besoin de le lui crier, il l'avait parfaitement entendue. Comme le Tyranocif était encore fatigué, c'était le moment d'en profiter ! L'oeil sur son front se mit à briller en même temps que son oeil gauche, un poing gigantesque se présentant dans les cieux, visible par tous. Translucide et rose, une forte émanation psychique était possible à ressentir avant qu'il ne l'abatte sur le Tyranocif. Le sol explosa sous la puissance du coup, créant un premier cratère alors que Soriu reculait, reprenant son souffle. Ah ... Ah ... Ah ... Il était en sueur mais Cryptero se plaça aussitôt devant lui, hurlant alors que ses yeux s'illuminaient d'une couleur rose comme pour lui.

"A MON TOUR ! On va voir s'il apprécie quand la puissance provient d'un pokémon et non d'un humain !"

Comme pour auparavant, il était possible de voir une gigantesque serre translucide de couleur rose dans le ciel. Elle vint s'abattre sur le Tyranocif à son tour, l'écrasant de tout son poids, une empreinte géante se dessinant, la créature se retrouvant tout simplement couchée au sol, au beau milieu de l'empreinte. La Cryptero prit une respiration très rapide, haletant envers Soriu :

"C'est ça que tu avais fait au départ ?! C'est vrai ? Purée ! Je comprends pourquoi ça a l'air aussi fort que ça ! Je m'y attendais pas du tout ! Ça déménage vraiment en fin de compte !"

"Non ... Ce n'était pas assez, désolé. Je suis vraiment désolé, Cryptero. Je ne voulais pas arriver à ça ... pas du tout ... mais je ne pensais pas ... j'ai eut peur ... pendant un bref instant." bredouilla le jeune homme aux cheveux blancs, tremblant de tout son être. Le cri de rage et de fureur se fit entendre à quelques kilomètres à la ronde alors que le Tyranocif se relevait, bien blessé mais encore capable de se battre. Il ne devait pas s'être attendu à une telle attaque, surtout en deux exemplaires. Cryptero écarquilla les yeux, cherchant à comprendre où venait en venir Soriu. Il avait eut peur ? "J'ai eut peur pendant un bref instant ... je suis vraiment désolé ...j'avais peur de me briser une nouvelle fois. J'y suis pas arrivé.  Je n'y suis pas arrivé alors que j'aurais dût pourtant. Je vais recommencer, je vais recommencer, oui."

Mais cette fois-ci, le pokémon allait surement répliquer à cette attaque. Le jeune homme serra sa tête entre ses mains. Briser son esprit ? Encore une fois ? C'est bien ça ? Il poussa un gémissement,  mettant une main sur son oeil droit crevé, finissant par l'ouvrir. Il reçut un coup d'aile dans le dos, Cryptero claquant son bec sans prendre la parole. Qu'il n'oublie pas une chose. Ils étaient deux ! Elle pouvait tout aussi bien venir l'aider sur ce point. Elle en était tout à fait capable. Et elle allait le lui montrer ! Ses trois redevinrent roses en même temps que ceux de Soriu. Recommencer encore et toujours la même attaque jusqu'à ce que le Tyranocif soit hors d'état de nuire. C'était de la folie pure mais pourtant, s'ils ne le faisaient pas, qui allait le faire alors ? Hein ? Le sol explosa en morceaux sous leurs pieds, un séisme se produisant d'une ampleur phénoménale, Soriu et Cryptero recevant de nombreux pics de terre sur leurs corps, les entaillant salement. Pourtant, ils flottaient au-dessus du sol, ignorant l'effet crée par le Tyranocif. Une serre et une main apparurent de chaque côté du Tyranocif, se refermant violemment sur lui comme pour l'écraser psychiquement. Il fallait le stopper et c'était à eux d'y arriver ! Presser, presser, presser, PRESSER ! QU'IL EXPLOSE EN MORCEAUX ! Oups, ah non, c'était une pensée de Cryptero ça. Un claquement sonore et amplifié résonna maintenant alors que la griffe et la main avaient fait leur office, le Tyranocif s'écroulant une seconde fois au sol.

Soriu respira rapidement, très rapidement,griffant sa peau au niveau du coeur à travers les vêtements. Deux fois ! DEUX ! Il se sentait déjà presque prêt à dégobiller, toussotant du sang alors que son autre main s'agrippait à Cryptero pour ne pas tomber au sol. Tenir le coup ! Tenir le coup ! Il avait remarqué que les pokémon fous... retrouvaient leur forme d'origine. Il devait rester conscient jusqu'à ce qu'il voit le Tyranocif ... retrouver sa forme d'origine. Son bras passa autour du cou de l'oiseau, alors qu'il chuchotait :


"Est-ce qu'il ... est-ce qu'il ... se modifie ? Il ne bouge plus ... hein ?"

"Soriu, tu me fais ... faire n'importe quoi. Tu es complètement débile de créer autant de soucis sur ton corps pour ça mais c'est ... marrant en fait. C'est rigolo. Par contre, il se relève et ... il a l'air de préparer une super grosse attaque et ça semble être du corps à corps qu'il cherche."

"Non ? Après ça ? Un seul avait suffit contre ce Zoroark mais là ? Deux ? Et c'est pas suffisant ? Cryptero, j'en peux plus mais ... laisses-moi, je vais le faire une troisième fois."

"Tu feras rien du tout, Soriu. Rien du tout. Je m'en charge. Tu peux te reposer." lui chuchota t-elle, passant ses ailes autour de lui pour former un cocon protecteur, chose ironique et peu utile en vue de la forme de ses ailes. Hahaha. Bon ? Le Tyranocif  était bien en train de charger une nouvelle attaque. Il était dans un état des plus sinistres, à demi inconscient mais la rage d'un titan de pierre dépassait l'entendement humain. Son poing droit avait canalisé toute cette force avant qu'il ne se mette à courir vers Soriu et la Cryptero.

"M'en voulez pas trop mais je récupère ça !"

Une petite voix féminine passa à côté de Soriu et Cryptero alors qu'une main se posait sur chacun. L'oiseau et son dresseur sentirent leurs forces disparaître, les rendant aussi mous et amorphes que des limaces. Tout ce qu'il avaient emmagasinés venait de disparaître en un instant ? Un flash couleur crème et brun courait en direction du Tyranocif alors que les deux compères regardaient ce qui se passait. Aveuglé par la déferlante qui se produisait, Soriu arrivait à peine à reconnaître Lalabelle, celle-ci ayant le même type d'énergie qui se dégageait de son poing droit refermé. Les deux poings se rencontrèrent, des arbres se déracinant en même temps que les corps de Soriu et Cryptero étaient projetés dans les cieux, accompagnant des débris terrestres. Le cratère produit par le choc tripla de taille alors que Lalabelle serrait les dents, préparant un poing élémentaire de glace de son autre main. Elle sentit son poing droit qui se brisa en même temps que celui de son adversaire mais sans s'attarder sur la douleur, son poing gauche recouvert de glace frappa le Tyranocif pour le stopper une bonne fois pour toutes. Elle commença à l'enchaîner de plusieurs coups de poing et pied, finissant finalement par le soulever.

Malgré sa carrure monstrueuse et impressionnante, elle n'eut aucun mal à cela, s'aidant aidé du relais récupéré sur Soriu et Cryptero. Elle le projeta dans les cieux d'un coup de poing dans le ventre, venant s'accroupir, le poing serré de telle façon qu'on pouvait y voir les veines. Son corps décolla grâce à l'appui sur ses jambes, son poing gauche se logeant dans la mâchoire du Tyranocif, à la façon d'un uppercut stratosphérque, le corps faisant 360 degrés sur lui-même avant d'être stoppé par le pied droit de Lalabelle qui l'enfonça dans le visage du Tyranocif. Comme une météorite s'écrasant du ciel jusqu'au sol, le corps du pokémon Armure produisait un dernier et ultime cratère à son impact. Tout était terminé ... ou presque. Lalabelle était dans les cieux mais ne savait pas voler. Il fallait alors redescendre. Un sourire se dessina sur ses lèvres avant qu'elle ne se mette à tournoyer sur elle-même, sa longue chevelure brune et crème suivant le rythme alors qu'elle descendait pour percuter une ultime fois le corps du Tyranocif de ses deux jambes, utilisant la rotation de son mouvement pour amplifier les dégâts. A son contact, d'autres craquements se firent entendre, achevant d'agrandir le cratère sur bien cinq mètres de profondeur. Utilisant sa seule main encore valide pour s'appuyer sur le corps inanimé du Tyranocif, venant faire un petit saut qui se stoppa par une roulade sur le sol, la faisant atterrir contre un arbre. Cryptero fit descendre Soriu, l'emmenant contre le même arbre. Ses ailes sur lui, elle sombra dans l'inconscience, en même temps que les deux autres combattants réunis au pied d'un arbre.


[Bilan : Des trous, beaucoup de trous, de plus en plus gros !
Cryptero a une ailée brisée, le corps extrêmement épuisé.
Soriu a ses cinq sens qui sont grandement affaiblis donc lui aussi, lui faut des jours et des jours de repos.
Lalabelle est celle dans un plus triste état : Poing droit cassé, les deux pieds aussi ! Et je parle même pas de sa fatigue.]

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1739

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Lehna le Lun 10 Fév 2014 - 19:17

La femme continuait d’avancer, l’esprit un peu flouté par la tournure que prenait les événements. Elle ne savait pas ce qui se passait et cela ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout. D’ordinaire, elle avait le contrôle sur tout, il lui suffisait de toucher ce qu’elle désirait pour se l’approprier, pour le faire sien, avant de pouvoir le plier à sa volonté. Même lorsque les monstres avaient commencée à envahir la ville, elle avait réussi à contenir la situation tant bien que mal, et à la faire tendre vers une configuration où elle pouvait toujours tout assujettir à sa volonté. Mais là, quelque chose lui glissait entre les doigts, échappait à son contrôle, et cette sensation la laissait toute bizarre, en plus d’approfondir son abîme de rage.

Son équipe courait sur ses talons, chacun faisant comme il pouvait pour garder le rythme que leur dresseuse imposait. À cette vitesse, ils atteignirent rapidement le cœur du souci, où une confusion phénoménale régnait en maître. Les soldats aperçurent la femme qui les avaient envoyé dans cet enfer et se dépêchèrent d’aller à sa rencontre, lui relatant rapidement ce qui s’était passé, complétant ainsi le discours des acolytes de Soriu. Leur conclusion était simple, il fallait vite fuir cet endroit avant que tout explose, chose qui n’allait pas tarder. Les Pokémon de l’homme à l’origine de ce raffut ne l’entendirent pas de cette façon et se hâtèrent de retrouver leur dresseur. Lehna les suivit du regard, les observant jusqu’à ce qu’elles disparaissent derrière une ruine, puis continua à contempler l’endroit où elles s’étaient éclipsées, tirant inconsciemment son cou pour essayer d’apercevoir ce qui se trouvait de l’autre côté de cet éboulis…

Voyant que la princesse ne lui répondait pas, le responsable des troupes prit la dame par le bras, voulant la forcer à l’écouter puis à prendre la fuite. Sentant cela, la femme tourna brusquement la tête, fusillant l’homme du regard, qui regretta aussitôt son acte. Le chat à ses pieds se mit à grogner en sa direction, faisant le dos rond, prêt à lui sauter dessus pour lui déchiqueter le visage ; suivant son exemple, les autres se mirent à le menacer, Givre pensant enfin avoir l’occasion de sauter sur quelque chose de son niveau sans qu’on lui dise rien. Le type retira lentement sa main, serrant les dents en avalant sa salive, alors qu’il avait l’impression de se faire manger les yeux par ce regard glacial. La femme utilisa son bras libéré pour se remettre ses cheveux gracieusement derrière l’oreille, avant d’expliquer ce qu’elle pensait au soldat, sans le regarder.

« Allez-vous en si vous le désirez, mais si j’ai bien tout compris, il reste un civil coincé dans ce tumulte. »

L’homme allait répliquer que c’était idiot de se sacrifier pour un être, quand un ultime séisme ébranla toute la ville, faisant à nouveau tomber la championne au sol. Elle n’eut pas le temps de lever la tête que le tas de pierre qu’elle fixait plus tôt s’ébranla pour lui tomber dessus, lui laissant quelques secondes pour profiter de la vie alors qu’elle sentait la mort s’approcher d’elle. Les rochers l’écraseraient sans pitié sous leur poids, détruisant en un clin d’œil ce qu’elle avait mit des années à perfectionner. Elle allait détourner les yeux quand elle aperçu une foule de boucliers se lever, protégeant le groupe contre l’effondrement du bâtiment. Cela ne dura pas plus d’un instant, et quand ce fut terminé, le type qu’elle avait grondé plus tôt qui lui tendit une main pour l’aider à se relever. Il avait eu raison sur toute la ligne ; c’était agir comme une imbécile que de vouloir se sacrifier pour un autre. Elle aurait du partir quand il le lui avait proposé. Mais alors, pourquoi était-elle restée ? Le monsieur lâcha la main de la princesse quand celle-ci fut à nouveau debout, et lui répondit presque calmement, une flamme dans les yeux.

« Vous êtes brave, madame. Merci de nous avoir rappeler ce pour quoi nous nous battons. »

La championne cligna des yeux une ou deux fois, essayant de comprendre ce qu’il voulait dire. Elle hocha la tête pour répondre que ce n’était rien, puis se mit à avancer à nouveau en direction de l’impact pour voir l’étendue des dégâts. Évidemment, elle avait agit ainsi pour son image, car c’était bien cela qu’on attendait d’elle, qu’on attendait d’une championne, de prendre la défense de chacun et de les sauver tous. Elle avait agit en tant que vrai chef, en rappelant que personne n’était laissé derrière dans sa ville.

L’endroit était dans un état encore plus apocalyptique que ce que la dame avait imaginé. D’un ordre bref, elle ordonna aux soldats de faire sortir les anciens monstres maintenant inconscients de la ville, comme les autres. Pendant ce temps, elle repéra trois blessés graves, et décida de s’approcher de deux d’entre eux. Elle contempla le visage endormi de l’homme aux cheveux blancs un instant, sans rien dire, avant d’ordonner à ceux encore debout de les ramasser et de la suivre. Elle guida ainsi les évanouis jusqu’à son arène, où elle interpella immédiatement Émeline pour lui demander de libérer une chambre d’hôte.

« Mais madame, toutes les pièces sont occupées par des réfugiés… Ils ont à peine l'espace suffisant pour se tenir assis, certains doivent rester déjà debout pour laisser de la place aux plus handicapés… »

Lehna se mordit la lèvre, ne répondant pas. Même si l’envie grandissait de minute en minute, elle ne pouvait pas mettre tous ces gens à la porte, où cela pourrait vraiment lui porter préjudice plus tard… Se décidant, elle demanda à sa secrétaire de trouver le meilleur médecin du centre avant de l’envoyer chez elle, puis à ceux transportant les malades de la suivre. Ils eurent du mal à se mouvoir avec toute la foule jusqu’à l’entrée de son bureau, où la maîtresse des lieux s’arrêta un instant pour faire un commentaire.

« Seule l’une de vous peut m’accompagner à partir de ce point, » expliqua-t-elle en s’adressant aux Pokémon de Soriu, « il n’y a pas assez de place pour tout le monde » tenta-t-elle de se justifier.

Les filles ne semblaient pas ravie d’apprendre la nouvelle, mais laissèrent finalement à Friyendia l’honneur d’accompagner le reste du groupe plus loin. La Pokémon spectre déploya ses pouvoirs pour faire flotter les corps inanimé de ses compagnons, et la troupe réduite rentra dans la pièce. La femme traversa son office de travail sans beaucoup de cérémonie, montant jusque dans ses appartements. Dans sa penderie, il y avait deux canapés qui feraient très bien l’affaire pour coucher les animaux meurtris, quant à l’homme… La femme le contempla encore un instant pendant que la Momartik posait les deux femelles, puis quand elle eut terminé, désigna de la main son lit, sur lequel la Pokémon posa délicatement son dresseur. La princesse resta immobile un instant à le regarder, jusqu’à ce que le médecin arrive, et qu’elle lui explique ce qu’elle attendait de lui. Le docteur se mit au travail immédiatement, puis, décidant qu’elle ne servait plus à rien ici, la championne maintint le regard de Friyendia un instant, lui faisant comprendre qu’elle lui faisait confiance pour prendre en main la situation ici en son absence, pendant qu’elle retournait à ses affaires avec la plèbe…



[C’est assez compliqué ce qui se passe dans la tête de Lehna là, je ne sais pas si grand monde arrivera vraiment à comprendre… En tout cas, le « flou » est fait exprès, je vous laisse essayer d’interpréter si vous le désirer :PSinon, cela conclue pour moi cet évent donc, qui était vraiment sur-chouette, et que j’espère qu’on pourra on avoir d’autres des aussi cool Very Happy Et sinon, à très bientow en rp Soriu, n’est-ce pas ? ^^]

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 343

Fiche de personnage
Points: 36
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo] Magicarpe, attaque trempette !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum