[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Morsure de Démolosse. [Kiel]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Morsure de Démolosse. [Kiel]

Message par Bahia Nur le Dim 27 Avr 2014 - 3:50

-HJ- T'est vraiment sadique xD Désolé de la longueur, je ne savais pas trop quoi rajouter. S'il y a quelque chose, n'hésite pas. Je pense qu'il serait bon de conclure dans les prochains postes. -HJ-

C’est qu’il commençait à jouer avec sa patience lui. S’il le voulait, Bahia pouvait lui donner un bon coup de pied aux fesses et le renvoyer dehors, qu’il fasse fonctionner cette tornade à la con. La demoiselle lui lança un regard noir, lui signifiant que ce n’était pas le temps de jouer avec ses nerfs. Elle le voulait dehors, pas à l’intérieur, à côté d’elle. La dresseuse n’eut pas vraiment le temps de rester fâcher contre lui. Ce qui se passa ensuite fut comme irréel pour la jeune femme. Elle le vit tenter de sortir de la maison par le toit, mais quelqu’un d’autre avait décidé de passer par là avant lui. Bahia sentit son sang se glacer : il y avait trop de Méga dans cette maison. Ils avaient déjà assez des deux spectres, alors l’insecte en plus… Elle croyait ne pas pouvoir se sentir plus désespérée que cela, mais elle avait tort. Dès qu’elle vit les flammes carboniser le Pokémon Acier, Bahia sentit son cœur tomber dans ses talons. Par Arceus, pas encore lui !? La demoiselle respirait rapidement, fixant la bête qui avait failli la tuer il y a à peine quelques minutes. Mais… le Démolosse était K.O, comment avait-il pu… Non non non. Le Ténéfix s’était retourné vers sa dresseuse, poussant des cris alarmés. Bahia s’était éloignée rapidement, se collant au mur pour éviter le canidé. Le Roigada avait réussi à repousser l’Ectoplasma en dehors de la maison et fut obligé de se tourner et d’essayer de contrôler le Branette encore en forme pendant que son ami protégeait la demoiselle. Mais cette fois-ci, il avait les yeux sur autre chose que l’humain. En fait, Bahia commençait à croire que le chien infernal avait remplacé la Goupix par l’Aquali dans son cœur. D’ailleurs, le renard était-il retourné en bas ? Probablement. De toute manière, la demoiselle considérait qu’elle avait déjà assez à surveiller comme ça. Rubis se plaça entre sa dresseuse et le chien et Bahia poussa alors un cri qui fit écho à celui du petit Pokémon bleu.

-‘ KIEL ! ‘

Visiblement c’était son tour de subir le courroux du Pokémon. La demoiselle ressentit un pincement au cœur en voyant les blessures que lui avait portées le Démolosse. Elle tenta de le rejoindre, mais son spectre lui fit signe de rester là où elle était. Bahia recula de nouveau et fixa sans rien dire la scène. Tout ce déroulement tellement vite, elle était incapable de comprendre ce qui se passait. Tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle ne pouvait plus compter sur l’autre humain pour de l’aide. Et lui non plus d’ailleurs. Le Démolosse était trop près de lui, Bahia ne pouvait pas s’approcher pour tenter de le soigner. La demoiselle devait se rendre à l’évidence : à présent, c’était le chien qui protégerait la seule chose que Kiel semblait vraiment apprécier. Bahia ferma les yeux quelques secondes, pensive. Au final, c’est ce qu’il voulait. Les cris de tristesses de l’Aquali lui fendaient le cœur, mais même si elle était effrayée par son étrange nounou, le Démolosse était à présent sa meilleure chance de survie. Bahia ouvrit les yeux et posa son regard sur le chien de feu, qui avait repris la même position que lorsqu’elle l’avait attaquée. Cette fois-ci, elle ne ferait rien. En fait, le Démolosse était en train de devenir un atout. Il attaquait ce qui essayait d’entrer dans son territoire. La demoiselle décida de se servir de cela à son avantage. Elle demande à Chryso de rester dans l’autre coin de la maison et Bahia resta avec Rubis dans l’autre. Lorsque la Branette revint à la charge, la jeune femme fit exprès de la piéger. Ils l’attaquèrent tous en même temps et le spectre fut obligé de reculer, se retrouvant proche du chien démoniaque. Le lance-flamme ne se fit pas attendre et le Pokémon poussa un hurlement de douleur, traversant le mur de la maison pour s’enfuir de la chaleur. Voilà un truc de régler. Bahia jeta un coup d’œil au jeune homme et grogna. Elle ne pouvait pas le laisser là… que faire, alors ? La demoiselle posa son regard à l’extérieur. La situation devenait de plus en plus compliquée. Comment éviter que Kiel ne meure et que les Pokémons défoncent la maison ? La demoiselle entendit alors la voix de son Roigada au fond de son crâne.

* C’est presque fini. *

Presque…. Fini ? Le terrosien ! Il devait avoir presque terminé d’absorber l’énergie de la pierre… Bahia espérait que son Pokémon eau disait vrai. Elle s’élança à l’extérieur et aida les autres Pokémons, débordés par leurs tâches. La demoiselle envoyait coup de fauche et des éclairs sur les ennemis, le cœur battant toujours à la chamade.

-‘ Va y Rubis, Rayon Gemme ! Topaze, Tonnerre ! Chryso, Vibraqua ! ‘

Cria-t-elle, essayant de contrôler au mieux la situation. La bataille approchait de sa fin, mais seraient-ils tous vivants pour voir le dénouement ?

_________________

I don't Want to Be
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Morsure de Démolosse. [Kiel]

Message par Kiel Wind le Dim 27 Avr 2014 - 22:04

Spoiler:
On devrait s’approcher de la fin oui, sinon y’en a un qui va agoniser avant d’avoir le temps d’être soigné XD Je te laisse voir pour faire achever le rituel de l'amplificateur quand tu le voudras Wink

Quel qu’en soit le dénouement, l’affrontement tirait vers sa conclusion. Les forces des survivants faiblissaient, tandis que dans un même temps, l’amplificateur achevait de canaliser l’énergie démoniaque dans la pierre d’où elle provenait. Ce court laps de temps restant allait-il permettre à l’une des créatures folles d’achever le Nalcien déjà mortellement blessé au milieu du bâtiment en ruines ?... dans tous les cas, le pauvre ne pouvait plus faire grand-chose pour se défendre.

Bahia, tout comme Kiel, avait décidé de faire confiance au Démolosse fou pour s’occuper de la protection d’Orali. Ainsi, le canidé était parfaitement libre de rester en position et d’attaquer tout ce qui s’approchait de son territoire… qu’il s’agisse d’un Branette piégé ou de n’importe quel autre Pokémon suffisamment téméraire pour s’approcher de lui. Une aubaine pour les défenseurs encore censés… mais la situation était-elle aussi simple qu’on pourrait le croire ? Ce Démolosse, si dérangé qu’il soit par l’attraction d’Orali, était avant tout un esclave du pouvoir démoniaque de Mewtwo… avec évidemment le même objectif que ses semblables.

Une fois que Bahia et son équipe furent débarrassés des spectres gêneurs à l’intérieur du bâtiment, tout le monde ressortit pour repousser une dernière fois les vagues d’ennemis en approche. Une aubaine pour le Démolosse qui se retrouva seul, sans le moindre adversaire capable de l’empêcher d’avancer à son tour en direction de cette énergie malsaine qui l’attirait inlassablement. Sa protégée était sous ses pattes, immobile, et personne ne semblait vouloir essayer de la lui reprendre… il pouvait donc à présent passer à la suite.

Attrapant Orali dans sa gueule sans la moindre délicatesse, le Démolosse fit de nouveau hurler de frayeur sa petite protégée. Et cette fois, il y avait de quoi : tout comme avec la Goupix durant la première partie de ce désastre, le Démolosse semblait avoir perdu toute conscience de sa force, et ses crocs commençaient déjà à s’enfoncer lentement dans le corps fragile de l’Aquali qu’il souhaitait pourtant seulement déplacer. Prise au piège entre ces crocs meurtriers, la petite sirène pouvait bien essayer d’essayer ses pistolets à o ridiculement faibles, mais son ravisseur ne semblait même pas les sentir. De toute façon, il avait autre chose en tête…

Grattant d’une de ses pattes la trappe qui menait au sous-sol, il réussit finalement à l’ouvrir, révélant une fois encore l’amplificateur tenant la pierre aux yeux d’un de ses pires ennemis. Toutefois, avant qu’il n’ait le temps de pénétrer à l’intérieur de cette cachette improvisée, le Démolosse eut la surprise de voir la jeune Goupix qui s’y était à nouveau réfugiée bondir hors de la cave pour lui sauter dessus, toute joyeuse de retrouver un visage connu – Ou du moins, très semblable à celui qu’elle connaissait – en cette journée chaotique.
Réagissant par réflexe avant même que la gamine n’ait le temps de le toucher du bout de ses pattes, le Démolosse bondit en arrière et lâcha quelques secondes la proie entre ses crocs pour cracher l’un de ses terribles jets de flamme en direction du renardeau insouciant. Les flammes déferlèrent dans la salle, aussi brutales que pour n’importe quel autre adversaire, et dévorèrent la petite créature rousse en un bref coup de vent. Mais une fois que la majorité des flammes se furent dissipées, le Démolosse démoniaque ne put que constater l’invraisemblable : non seulement la trappe de la cave s’était refermée lorsqu’il s’était reculé, mais au lieu de se transformer en un petit tas de cendre, son adversaire ne semblait pas avoir subi le moindre dégât. Au contraire, les flammes semblaient avoir épaissi son doux pelage de renardeau. Et au lieu des cris de douleur habituels de ses victimes… la Goupix se contenta de le fixer de ses grands yeux ronds… avant d’échapper un bref éternuement, le souffle des flammes ayant visiblement irrité ses naseaux.

Mais il y avait plus important : dans son geste instinctif, le Démolosse avait échappé la jeune Aquali… et à présent, sa petite protégée accourait en direction du corps de son dresseur en couinant, tout en laissant derrière-elle un très mince filet de sang. Bien qu’elle n’ait absolument rien prévu de tout cela, la Goupix avait agi juste au bon moment pour éviter au Démolosse un second drame qu’il n’avait même pas voulu provoquer.
Retournant sur son objectif principal, le Démolosse se détourna du renardeau pour capturer une nouvelle fois la pauvre Orali… mais à peine eut-il tourné le dos à la Goupix que cette dernière contre-attaqua d’une flammèche. Une simple flammèche… qui pourtant venait de se transformer en une attaque étonnamment dévastatrice. La Goupix elle-même sursauta en voyant des flammes de presque sa taille s’extirper de sa petite gueule pour venir frapper le Démolosse face à elle.

Malgré son récent gain de puissance, l’attaque de la Goupix n’infligea pas le moindre dégât notable. Toutefois, elle avait au moins réussi à récupérer l’attention de son "adversaire". Prenant cette attaque pour un véritable défi, le Démolosse laissa quelques secondes de répit supplémentaires à Orali pour se placer face à la Goupix… et déchainer une seconde déflagration encore plus intense que la première.
Toute joyeuse à l’idée de voir son nouvel ami répondre à sa flammèche, la Goupix se contenta de sauter sur place en encaissant ces nouvelles flammes. Au final, telle l’enfant qu’elle était, la renarde ne voulait que jouer… autant dire qu’elle avait vraiment beaucoup de chance d’être immunisée aux flammes… et encore plus d’être tombée face à un adversaire trop perturbé pour le réaliser. Toutefois, si les flammes ne l’atteignaient pas, le souffle de l’attaque quant à lui la propulsa sur le mur le plus proche. Rien de grave… si ce n’est qu’elle fut légèrement sonnée par le choc. De plus, son pelage ne cessait d’épaissir, transformant la petite Goupix en une véritable pelote de laine sur pattes.

En voyant que sa proie était toujours en un seul morceau, le Démolosse se retrouva face à un dilemme : derrière-lui, Orali était à la merci de la moindre créature qui s’approcherait… mais face à lui, son adversaire refusait de mordre la poussière ! Tournant en rond sur lui-même d’un air désemparé, le Démolosse déjà fou sembla perdre la tête une seconde fois. Il voulait… il voulait cramer cette Goupix… cramer ces humains et autres Pokémon trop proches de lui… récupérer sa petite protégée… se rendre auprès de cette pierre… sa tête allait finir par exploser si les choses ne rentraient pas dans l’ordre très rapidement. Peut-être même la folie risquerait-elle de l’amener à provoquer une seconde fois un certain cataclysme auquel Bahia ne souhaitait pas goûter à nouveau…

_________________
avatar
Kiel Wind
Informations
Nombre de messages : 142

Fiche de personnage
Points: 164
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Morsure de Démolosse. [Kiel]

Message par Bahia Nur le Lun 28 Avr 2014 - 16:41

-HJ- C'est ce que je me disais xD Je voudrais bien l'aider, mais elle est pas guérisseuse. Je lance la fin du rituel juste à la toute fin du poste. -HJ-

Bahia sentit ses cheveux se dresser sur sa tête. Quoi encore !? Elle était à peine capable de se défendre elle-même, alors s’il fallait qu’elle s’occupe encore de cette foutue Aquali… la demoiselle n’en pouvait plus, sa patience avait une limite comme tout le monde. Elle avait tenté de la sauver une première fois, cette fois-ci, c’était tant pis. Non, elle ne mourrait pas pour le Pokémon de Kiel, elle avait eu sa leçon là-dessus. Elle se sentait mal, mais c’était ainsi, elle ne pouvait pas sauver tout le monde et elle devait acceptée cette réalité. Bahia grogna et évita un coup de liane, faisant face à un Méga-Florizarre. La dresseuse allait vite se débarrasser de ce gêneur et ensuite, peut-être qu’elle jetterait un coup d’œil à ce qui se passait à l’intérieur en ce moment. La guerrière aurait été plus rapide si elle s’était rendu compte que le chien infernal tentait d’aller au sous-sol, mais puisqu’elle était déjà bien occupée à l’extérieur, elle ne se donnait même pas la peine de regarder. En fait, ce fut son Ténéfix qui entra de nouveau, cherchant à comprendre ce qui pouvait bien se passer. La minute avant le Démolosse protégeait l’Aquali et là… il la blessait plus qu’autre chose. Le spectre jeta un coup d’œil à ce qui se passait devant la maison. La demoiselle était en train de former un mur de flammes, stoppant l’avancée des Pokémons fous. Elle tentait de faire la même chose que Kiel, mais avec son élément à elle, sachant qu’elle serait incapable de faire tenir une tornade. Il y avait bien quelques Pokémons eau pour tenter de défaire son attaque, mais ils étaient visés en priorités par les Pokémons sains, qui les empêchaient de souffler de l’eau sur l’obstacle brûlant. Le Ténéfix marmonna pour lui-même, se disant que pour l’instant la situation était assez stable dehors. Il se tourna donc vers le chien et… oh, un instant. La Goupix venait de… hé merde ! Rubis dû reculer pour éviter de se brûler à l’intense attaque du Démolosse, voyant la pauvre renarde se prendre le tout dans la figure. Il s’attendait à voir un désastre quand il aurait fini, mais au contraire, la Goupix avait tenu. La capacité Torche, évidemment. Le Ténéfix poussa un soupir de soulagement, avant de se remettre à reculer de nouveau. La petite ne semblait pas comprendre qu’elle était en danger de mort, mais avait contrattaqué quand même, probablement pour jouer. La pièce fut de nouveau illuminée par les flammes, venant cette fois-ci de la renarde. Rubis était impressionné, malgré leurs différences de niveaux, elle pouvait profiter de la puissance de ses flammes pour le retourner contre son propriétaire. Voilà qui était plutôt intéressant. En fait, le Démolosse était tellement devenu fou qu’il ne semblait pas comprendre que cela ne servait à rien de cracher des flammes sur la Goupix. Le Ténéfix, rester tapis dans le coin de la pièce, se tapotant le menton. Le chien infernal semblait… désemparé ? Il fallait que la Goupix tienne le plus longtemps possible. Rubis devint lentement transparent, passant au travers du plancher pour atterrir dans le sous-sol. Il n’allait pas attaquer le Démolosse de front, il allait juste essayer de l’empêcher de passer par la porte.

* Ça va ? *

Le Terrosien ne bougeait pas, la pierre dans les mains. Rubis ce pencha et vit alors que la lumière que dégageait celle-ci était en train de s’éteindre. Le jeune homme avait un léger sourire en coin, fixant toujours l’objet. Est-ce qu’il était en train d’y arriver ? Le spectre espérait sincèrement que oui. S’il réussissait, alors ils pourraient enfin prendre une pause de toute cette folie. Le Ténéfix le laissa continuer et jeta un coup d’œil autour de lui, pour vérifier que les enfants allaient bien. Il vit alors la Macronium, qui semblait toujours aussi effrayée. Il s’approcha d’elle et lui tapota doucement sur le flanc. Il allait avoir besoin d’elle pour la suite des choses, alors il fallait qu’elle prenne son courage à deux mains. Sur la porte il y avait deux poignés, permettant à la personne de s’agripper et de pousser la trappe pour sortir. Il voulait qu’elle se serve de ses lianes et oblige la porte à rester fermer. Le Pokémon plante s’exécuta, même si elle n’en avait pas vraiment envie. Voilà, s’il recommençait à essayer de l’ouvrir, il aurait plus de mal. Ceci fait, le Ténéfix reprit son état fantomatique et repassa dans le plafond, revenant au premier étage. Il regarda un instant le Démolosse, restant le plus possible caché. De toute manière, il semblait trop concentré sur la Goupix et l’Aquali pour réellement porter attention à ce qui se passait autour. Il posa son regard sur Kiel et secoua la tête. Le spectre aurait aimé l’aider, mais au final, pourquoi le faire ? Il était évident pour Rubis que Kiel n’accordait de l’importance qu’à son Pokémon et se fichait un peu du reste. Sa dresseuse avait failli mourir à cause de cela et il ne retenterait pas l’expérience. Avec un peu de chance, le jeune homme au sous-sol allait réussir à temps et il vivrait. Sinon… eh bien, tant pis. De toute manière, il ne connaissait aucune attaque de soin. Sur ces pensées sombres, il passa à travers le mur et retourna aider à l’extérieur.

Bahia était épuisée. À présent elle était toute seule et autant dire qu’elle s’ennuyait de la puissance de son allié humain. Elle jeta un coup d’œil à son spectre, lui demandant ce qui se passait à l’intérieur. Il lui expliqua rapidement la situation et Bahia hocha la tête. Pas le temps de s’occuper de cela, c’était à eux de se débrouiller à présent. La demoiselle avait réussi à repousser le Florizarre, le brûlant jusqu’à ce qu’il recule de douleur. Il avait des amis à la rescousse, malheureusement. La demoiselle posa son regard sur les Pokémons qui combattaient à ses côtés. Ils n’en pouvaient plus… le courage la quittait lentement. Malgré la venue de Jirachi, ils allaient perdre… et probablement mourir. La guerrière sentait son cœur battre à la chamade alors qu’elle envoyait une gerbe d’éclairs sur un Dracaufeu, qui fut paralysé et tomba lourdement au sol, plus loin. C’était foutu, elle voyait les autres qui s’approchaient au loin. Ils ne tiendraient pas au bout… ils allaient…

Au sous-sol, le Terrosien était en train d’absorber ce qui restait de l’énergie de la pierre. Lentement, celle-ci arrêta de luire. L’homme fixa un instant son travail, vérifiant qu’il avait bel et bien neutralisé la puissance contenue dans celle-ci. Rien. Il se leva alors et cria à plein poumon.

-‘ J’AI RÉUSSI ! J’AI RÉUUUUSSSIIIIIIS ! ‘


_________________

I don't Want to Be
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Morsure de Démolosse. [Kiel]

Message par Kiel Wind le Mer 30 Avr 2014 - 4:00

Plus personne ne semblait enclin à déranger le quadrupède dans son élan de folie. Il y avait bien ce spectre étrange aux yeux de diamant, qui l’observait silencieusement tout en gardant ses distances… mais il ne constituait nullement une menace. D’ailleurs, il s’en alla de lui-même, laissant le Démolosse se perdre dans sa propre réflexion déjantée.

Après une bonne minute passée à hésiter entre la renarde toujours en vie et l’Aquali à protéger, l’esprit du Démolosse céda finalement à un troisième choix, comme si cette opportunité lui permettait de ne point choisir entre les deux autres. D’un bond, le canidé se jeta sur la trappe, en attrapa la poignée dans sa gueule et tira de toutes ses forces pour l’ouvrir de nouveau.
Malheureusement pour l’apprenti cambrioleur, Rubis avait prévu le coup. Et si la mâchoire du Démolosse était évidemment suffisante pour surpasser la force du Macronium, ce dernier put aisément ramener la trappe à sa position initiale sitôt que la bête eut lâché prise pour essayer de s’y engouffrer.

Les grondements de rage du Démolosse purent se faire entendre du sous-sol, tandis que la bête grattait l’ouverture sans comprendre qu’il ne pourrait jamais la maintenir ouverte seul. Tout lui échappait… l’univers tout entier était aussi flou dans sa tête que ses propres sentiments. Il ne comprenait plus rien… n’atteignait plus le moindre de ses objectifs… sa hargne augmentait toujours plus à chaque instant, tandis qu’il commençait pourtant à ressentir que les effets de la pierre s’estompaient. Si bien qu’après une longue minute d’acharnement, la colère finale de la bête fut finalement déclenchée par la créature la plus innocente d’Omatsu.

Avec toujours dans l’idée de jouer, la Goupix s’était à nouveau rapprochée du Démolosse d’un air joyeux. Elle attira son attention d’un jappement gai, réclamant que son ami s’occupe d’elle plutôt que de cette trappe récalcitrante. De nouveau, l’esprit du Démolosse se perdit dans une profonde incertitude. La Goupix ? La trappe ? Ou l’Aquali ? Une fois encore, le choix se posait… un choix qu’il ne pouvait définitivement pas résoudre dans son état actuel. Il ne pouvait plus tenir. La seule chose qu’il souhaitait à présent… c’était exploser, littéralement.

Une nouvelle fois, le corps du Démolosse s’embrasa, chacune de ses appendices osseux gagnant en  chaleur à une vitesse inquiétante, le tout sous le regard émerveillé du renardeau et celui beaucoup plus inquiet de la sirène.

C’est à cet instant qu’un cri de joie se fit entendre, réveillant l’espoir dans le cœur des saints d’esprits encore vivants. C’était terminé… tout était terminé ! Déjà, les Pokémon Mega évolués reprenaient une apparence plus commune, la majorité d’entre eux perdant conscience durant le processus. Toutefois, ce ne fut pas le cas d’un d’entre eux…
En pleine forme et donc encore parfaitement conscient de tout ce qui était en train de se dérouler autour de lui, le Démolosse écarquilla les yeux tandis qu’il retrouvait enfin le contrôle de lui-même. Son corps était redevenu celui du jour d’avant… par contre, le phénomène de retour à la normale n’avait nullement stoppé l’attaque en cours. Et à présent qu’il était chargé à bloc… il ne pouvait plus s’empêcher de déclencher ce terrible déferlement de flammes.
Un bref regard à gauche… un autre à droite… Kiel… Et cette Goupix, qu’il s’était juré de protéger jusqu’à la mettre entre les mains d’une personne plus compétente… Pourquoi devait-il se retrouver à choisir entre les deux ? Un choix d’autant plus impensable qu’il n’avait pas le temps d’hésiter. Incapable de sacrifier l’un pour l’autre, l’animal se refusa l’idée de s’éloigner de l’un en courant dans la direction opposé. Désespéré, il décida plutôt de se rouler en boule au milieu de la pièce, à égale distance des deux personnes qu’il souhaitait protéger : Les excroissances osseuses monstrueuses de son corps ayant disparues, l’attaque serait moins puissante s’il pouvait enfouir sa tête sous quelque chose… et puisqu’il n’avait que son corps sous la patte… autant faire avec.

L’attaque eut donc l’effet d’une bombe étouffée, balayant tout de même d’un souffle brûlant l’ensemble de la pièce sans pour autant être aussi meurtrière que la première fois.
Du côté de la Goupix, le résultat fut plus inquiétant qu’on aurait pu l’imaginer. Torche était une capacité bien utile contre un adversaire de ce type… mais en abuser n’était pas aussi inoffensif qu’on pourrait l’imaginer. Et à présent qu’elle était bien plus chargée qu’elle n’aurait pu l’imaginer dans toute son existence, la petite créature commençait à ressentir une intense bouffée de chaleur l’envahir. Titubante, elle perdit l’équilibre et s’étala sur le sol aux côtés du Démolosse dans un flot de couinement plaintifs. Son crâne la martelait… la totalité de son corps surchauffait littéralement. Sans le réflexe protecteur du Démolosse pour atténuer l’attaque, la surchauffe aurait probablement eut raison d’elle, et ce, malgré sa capacité miraculeuse.

Concernant les deux autres, la situation n’était pas beaucoup plus réjouissante : allongée sur le corps du Nalcien à l’endroit exact où ce dernier s’était fait empaler, l’Aquali avait eu pour seul réflexe de se couvrir le visage avec sa queue. L’ensemble de son corps était donc tout aussi brulé que celui du Nalcien, dont le manque de réaction démontrait un état catastrophique. Car si l’Aquali pouvait se vanter de résister aux flammes de façon naturelle, ce n’était pas le cas du pauvre humain.

Fort heureusement pour tout le monde, le plus gros était passé… et à présent, le Démolosse gisait au milieu de la pièce, parfaitement inoffensif. Encore consciente après avoir encaissé sa propre attaque, la bête haletait pour essayer de reprendre son souffle tout en essayant d’observer l’étendue des dégâts de là où il se trouvait. Il entendait les deux petites dont chaque nouvelle plainte lui arrachait le cœur… il voyait son ancien dresseur gisant au sol, empalé au torse, déchiqueté à l’épaule, brulé sur le reste de son corps… il voyait également les nombreux autres corps qui gisaient dans son champ de vision, qu’il s’agisse de ses propres victimes ou d’autres complices de ce massacre… Tout ne semblait être que mort et désespoir… et pourtant, au milieu de ce chaos ambiant… une larme cristalline rayonnante illumina sa vision.

Deux larges sillons s’étaient formés sur le passage des larmes de l’Aquali. Et tandis que la créature innocente hurlait de terreur et de douleur, ces petites perles continuaient leur route le long de son corps, effaçant marques de brûlures et autres blessures avec une efficacité étonnante. L’Aquali n’avait subi que les restes de l’attaque du Démolosse… rien de suffisamment grave pour l’empêcher de se guérir seule, bien qu’elle n’ait encore pas conscience de ses capacités. Mais comme le canidé put l’observer de là où il se trouvait… les dons curatifs de la sirène dépassaient ceux d’une Aquali de son âge. Peut-être l’étoile de Jirachi continuait-elle finalement à veiller sur eux ? Quelles que soient les origines de sa lignée perdue, les faits étaient là : les larmes cristallines d’Orali qui parvenaient jusqu’au corps meurtri de son dresseur se dissipaient au cœur de ses blessures, évitant ainsi à l’humain de succomber avant l’arrivée de secours plus expérimentés…
Dire qu’autrefois, il avait menacé cette Evoli de ses crocs… dire qu’elle était devenue la partenaire de Kiel suite à son départ… et qu’à présent, elle le sauvait du mal que lui-même avait engendré… le destin était aussi cruel que moralisateur. Du bout de ses pattes, le Démolosse attrapa la jeune Goupix pour la rapprocher de lui et essayer de la rassurer d’un coup de langue. Plus jamais… il ne ferait le moindre mal à ceux qu’il aimait…

Spoiler:
Fin pour moi, superbe topic Bahia =D

_________________
avatar
Kiel Wind
Informations
Nombre de messages : 142

Fiche de personnage
Points: 164
Âge du personnage: 17
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Morsure de Démolosse. [Kiel]

Message par Bahia Nur le Sam 3 Mai 2014 - 13:44

Soudainement, le calme.

Bahia était acculé au mur avec les autres, observant les Pokémons fous s’approcher. Puis, en quelques secondes, tout avait changé. Ceux qui étaient touchés par l’étrange transformation avaient à présent repris leurs formes initiales. La demoiselle n’en revenait pas… son Roigada avait raison, le terrosien avait réussi. Elle entendait ses cris étouffés venant du sous-sol. Ses lèvres s’étirèrent en un léger sourire alors qu’elle observait ce qui se passait autour. Les Pokémons qui les avaient aidés commençaient à partir malgré les blessures, cherchant à retrouver leurs dresseurs, qui les avaient laissés là pour protéger les enfants. La jeune femme les salua et les remercia, sans eux, ils seraient probablement morts. Puis la demoiselle se tourna vers ses compagnons. Rubis paraissait fatigué, mais il tenait bien sur ses jambes. Son Roigada semblait épuisé et, après avoir parlé un peu avec lui, elle le rappela dans sa Pokéball, le temps d’avoir des secours. Elle se tourna ensuite vers Topaze et reprit son sourire. La Pikachu était une battante, même si elle était plus blessée que les deux autres, elle était encore prête à se battre. Enfin, c’était bien assez pour aujourd’hui. Elle la rappela aussi et sortit ensuite la Pokéball d’Émeraude, qui allait probablement vouloir se reposer aussi. La guerrière lâcha son arme et la faux double s’écrasa à terre, à côté de l’entrée. Bahia considérait qu’elle avait déjà assez joué avec ça et son corps meurtri n’avait pas envie de la transporter dans son dos, sachant qu’elle était quand même assez lourde. Suivi de son Ténéfix, la jeune femme s’approcha d’un des trous dans le mur. Elle voyait le Démolosse au milieu de la pièce, qui avait repris son apparence normale. Dire que ce chien avait failli la tuer… Le regard de la demoiselle se durcit. S’il fallait qu’il se retransforme encore une fois par je ne sais quel miracle, elle n’hésiterait plus à le tuer. La demoiselle s’arrêta, juste avant de rentrer dans la maison. Son Ténéfix leva la tête et l’observa, surpris.

-‘ Bahia ? ‘

La guerrière ne répondit pas. Rubis agrippa sa main et tira un peu sur son bras, cherchant à comprendre ce qui se passait. D’un coup, Bahia tituba vers l’arrière et tomba au sol, vidée de toute énergie. L’adrénaline venait de quitter son corps et toute la puissance qu’elle avait du libéré l’avait complètement épuisée. Le Ténéfix tenta de la réveiller, mais la jeune femme c’était tout simplement évanoui, incapable de bouger. Rubis vérifia qu’elle respirait toujours et se plaça près d’elle, observant autour de lui. Il entendait des voix au loin qui s’approchaient de plus en plus. Maintenant que le problème était réglé dans ce coin-si, les gens pourraient souffler et les guérisseurs faire leur travail correctement. Il espérait juste que ceux-ci arriveraient rapidement, vu l’état de Kiel derrière.

-‘ Tenez bon. C'est enfin fini.

Spoiler:
-HJ- Topic conclus ! Merci Kiel :p -HJ-

_________________

I don't Want to Be
avatar
Bahia Nur
Informations
Nombre de messages : 379

Fiche de personnage
Points: 104
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Morsure de Démolosse. [Kiel]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum