[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Trellia Farron le Lun 24 Fév 2014 - 19:18

ourbatue, égratignée et fatiguée, Trellia se retourna après l'explosion et se releva. Le monstre avait disparu et il ne semblait plus y avoir grand monde. Elle ne savait pas où étaient passés les autres, mais elle avait passé beaucoup de temps à moitié consciente. Il était plus que probable que les deux filles et leurs animaux étranges avaient rejoint la ville, c'est probablement ce qu'elle devrait faire d'ailleurs. La jeune femme se releva donc et se dirigea vers le lac. La créature bleue semblait être partie ou alors l'explosion l'avait engloutie, tout comme l'autre monstre. C'était bizarre tout ça. Enfin, si Trellia devait s'arrêter à tout ce qu'elle trouvait bizarre ici, il était plus que probable et même sûr qu'elle n'oserait plus bouger. Pourtant, le monstre bleu lui avait paru tellement familier et normal... Sa mémoire lui faisait défaut, peut-être l'avait-elle déjà vu auparavant, avant de se réveiller à Kamiki. Si c'était le cas...

Trellia se baissa et tapota l’eau. Si elle parvenait à le retrouver, peut-être qu’elle retrouverait au moins une petite partie de sa mémoire. Le champ de bataille n’avait pas laissé grand-chose derrière lui, si ce n’était les traces habituelles de combats. Un terrain familier où elle savait comment chercher. Trellia se releva et chercha minutieusement dans l’herbe, mais à part des trous, des bosses, du sang, des débris, des traces diverses… Rien… Plus près du lac, il n’y avait pas grand-chose non plus, des éclats de roches tout au plus. Tout près du bord, cependant, sous une petite couche d’eau un éclat attira l’attention de la guerrière. Elle plongea une main et découvrit parmi le sable une petite plaque brillante, bleue, qui n’avait rien à voir avec du métal. Trellia se releva et inspecta la chose. Est-ce que cela appartenait au monstre bleu ? Un débris de peau, d’écaille ? Cela ne l’avançait pas plus, quoique ce soit.

Tant pis. Trellia laissa tomber la piste près du Lac, si le monstre était encore là, il ne l'aurait peut-être pas lâché aussi facilement. Trellia s'assura que les liens des armes étaient bien ajustées et partit à son tour vers Arkan. Depuis son réveil, elle n'avait jamais mis les pieds dans une grande ville et se demandait à quoi cela pouvait ressembler. Il ne lui fallut que quelques heures de bonne marche pour découvrir une ville plutôt agréable, peut-être à cause de sa proximité avec le Lac qu'elle surplombait. Dans tous les cas, elle eut le plaisir de constater que les gens avaient l'air plutôt sympathiques et moins réservés qu'à Midgard, elle se sentait plus libre de ses mouvements et moins surveillés, surtout par rapport à ses armes. Personne n'avait l'air de la remarquer en fait. C'était plutôt reposant et puis comme ça, elle n'avait pas l'impression de risquer sa liberté, voire sa vie, en ayant un geste qui serait mal vu.

Elle ferait peut-être aussi bien de rester dans le monde d'en bas, maintenant qu'elle avait peut-être trouvé quelque chose... Dans tous les cas, elle trouva sans trop de problèmes l'auberge. Il fallait dire que quand les gens parlent votre langue et que vous pouvez la lire, cela facilite de beaucoup les choses, pas vrai ? Trellia paya son séjour, traversa le salon et monta les marches avant de s'engouffrer dans sa chambre et de s'écrouler sur le lit. Elle avait mal partout, avait des coupures de tous les genres, des bosses et des courbatures dans des endroits auxquels elle n'aurait jamais pensé. Elle était même certaine d'avoir des courbatures, sur les courbatures. Trellia resta se reposer une bonne vingtaine de minutes, sombrant peu à peu dans un sommeil très léger. Elle se réveilla et décida de prendre un bain très chaud, ou elle s'endormit pour de bon. Une heure plus tard, elle était sortie et alla se coucher sans demander son reste, son voyage avait déjà été bien assez long.

Trellia passa quelques jours agréables à découvrir la ville, elle avait pu ainsi faire réparer la lame, ainsi que les chakrams qui se révélèrent plus ingénieux qu'on ne le pensait de prime abord, mais c'était des armes qu'elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de tester en tant que tel. Quoi qu'il en soit, elle avait fait mettre de belles lanières de cuir et s'amusait à voir les deux cercles se balader attachés à sa taille. Malheureusement, le forgeron qui avait certifié que sa vieille épée n'avait plus grand-chose à vivre, le fer était usé, le tout était vieux, ébréché, affaiblit... Mais Trellia n'avait rien d'autre et celles que lui présenta le marchand d'arme étaient bien trop chères. Il lui faudrait au moins des années d'une vie de mercenaire pour s'en payer, sauf si, comme lui fit remarquer le marchand, elle avait la chance de profiter des râteliers d'armes de l'armée. Ce qui n'était pas le cas. Elle en profita aussi pour se faire soigner auprès d'un Maître de l'Eau.

Mais le répit fut de courte durée et il ne fallut pas longtemps avant que l'agitation ne reprenne de plus belle, comme le compris Trellia en même temps que la majorité des habitants d'Arkan, un grave incident était survenu, Mewtwo avait détruit les golems protecteurs d'Erasia ! Qui avait détruit quoi, Trellia n'en savait rien et n'avait pas compris grand-chose, mais elle avait très bien compris en revanche, que des groupes avaient été envoyés pour détruire ce qui les sauveraient peut-être, visiblement, la source de destruction qui avait ravagé l'esprit des animaux avait enfin été trouvée. Comme Trellia voulait s'intégrer au mieux, elle se proposa directement. C'était aussi l'occasion de peut-être retrouver le monstre... Et c'est justement au Lac, qu'elle fut envoyée, normalement, un groupe était déjà là-bas. Ou bien, ne tarderait pas. Elle n'avait pas trop écouté la fin. Quoiqu'il en soi, Trellia se mit en route et au pas de course, arrivant rapidement vers le Lac pour voir, comme surgit des entrailles de la terre (ou des eaux ?) une immense météorite...
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 155
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Molly Hale le Mar 25 Fév 2014 - 13:38

En toussant et en crachant, Molly avait protégé ses Pokémon les plus faibles et fatigués de l’explosion qui s’était produite devant ses yeux. Quand sa vision s’était rétablie, la jeune femme avait à peine eu le temps d’apercevoir une silhouette à la fois enfantine et animale aux yeux fous et... Et plus de Tsubaki. Mince alors ! Le Tarsal avait évolué en Kirlia et, alors que tout le monde le pensait hors d’état de nuire, il avait carrément téléporté sa dresseuse et ses Pokémon à... Ben, elle n’en savait rien, en fait. Désormais, la mystique de l’Eau pouvait être n’importe où. La pauvre, elle n’avait même pas eu le temps de dire quoi que ce soit ou de faire ne serait-ce qu’un signe d’adieu qu’elle s’était retrouvée à la merci de sa créature psychique. En priant fort pour qu’elle n’ait pas été envoyée dans un endroit dangereux ou, pire, dans le vide, elle se releva, difficilement cependant, puis jeta un coup d’œil rapide aux alentours. Un peu de mal, mais surtout de la fatigue, songea-t-elle en croisant le regard de ses compagnons. En rangeant ses fouets, elle vit une forme brune se jeter dans ses bras, sous sa forme humaine, et elle serra bien volontiers la petite Taka contre elle. Elle avait vraiment eu une peur bleue, avec ces deux gros monstres pas gentils du tout !

« Là, ça va aller. Tout le monde va bien... Et toi, Basi, décidément, tu me surprendras toujours. »

L’énigmatique Hyporoi humanoïde lui fit un sourire mystérieux, avant de s’assurer, à son tour, que ses camarades s’en sortaient avec peu de blessures. Puis, il fit un signe de tête à Molly, qui les rappela tous, à l’exception de la louve noire, du grand rapace et du raton laveur. Ce dernier reprit sa forme première, tandis qu’Hecate se juchait sur le dos de l’Airmure géant... Et la Meneuse, perplexe, entreprit de chercher l’autre fille, la Terrosienne dont elle ne connaissait toujours pas le nom. Mais elle était introuvable. Probablement déjà partie... Le souffle de l’explosion avait été violent, et elle avait très bien pu quitter les lieux sans être vue. Un peu inquiète (et si elle avait été blessée par la détonation ?) mais néanmoins impuissante, et préoccupée par ses Pokémon, Molly s’en alla, à regret, se hissant sur sa monture d’acier glacé pour regagner Arkan. Elle aurait pu apercevoir, au loin, la silhouette de Trellia, en pleine recherche d’indices, si elle avait eu les idées plus claires, et si elle avait compris que l’explosion les avait en réalité éloignées plus qu’elle ne le pensait... Mais la Flamenoise n’était clairement pas en état de cogiter de manière optimale.

Elle atteignit la capitale du pays de l’Eau assez rapidement, puisque Steers était une monture à la fois endurante et puissante, et qu’elle avait conservé l’agilité propre aux oiseaux de son espèce, en dépit de sa grande taille, même si le rapace était malgré tout plus lent que ses congénères. Lorsqu’ils atterrirent à Arkan, ils constatèrent que la panique en ville était réelle, et les dégâts occasionnés par les Pokémon déments étaient assez conséquents pour mobiliser l’armée régulière de la nation guerrière. Mais peu à peu, les bêtes aliénées furent maîtrisées, du moins pour la plupart, et la Meneuse décida de s’accorder du repos. Même si elle avait les capacités pour aider les habitants, elle se savait trop épuisée pour être efficace sur le front pour le moment. Gagnant l’auberge où elle avait l’habitude de séjourner lors de ses passages dans la ville, elle n’eut aucun mal à obtenir une chambre, dans laquelle elle s’assit à même le sol, trop fatiguée pour songer à se coucher dans le lit.

Faisant sortir ses Pokémon à tour de rôle, elle les nettoya un à un, soucieuse de ne laisser aucune infection se déclarer dans leurs blessures. En fin de compte, elle passa plus d’une heure à s’occuper d’eux, avant de souffler, satisfaite, et de reporter son attention sur elle-même. Elle observa alors ses plaies, puis fit un énorme effort de motivation et de volonté pour se lever et filer dans la salle d’eau, avant d’entreprendre de laver ses blessures et son corps entier avec patience et minutie. Enfin, lorsqu’elle se sentit propre, elle entra dans la baignoire et s’abandonna dans l’eau brûlante, heureuse de pouvoir se délasser sans rendre l’eau du bain aussi sale qu’elle l’avait été avant de se nettoyer.


« Taka, tu me chatouilles, tu sais ! »

La petite Zigzaton, qui prenait son bain avec sa « maman », se frotta contre elle de plus belle. Finalement, elle s’extirpa de la baignoire, puis invita la louve noire à prendre sa place : puisqu’ils étaient tous propres, ils pouvaient s’immerger à tour de rôle dans l’eau claire sans risquer quoi que ce soit. En grognant, Hecate s’exécuta malgré tout. Le second de ses Pokémon s’apprêtait à prendre son tour que Molly, à bout de forces, s’était déjà endormie, Taka près de l’oreiller et Hecate couchée au pied du lit...

Le lendemain, la jeune femme passa la majeure partie de son temps à s’occuper de ses Pokémon, ainsi qu’à faire des étirements et des mouvements compliqués pour s’entraîner à la maîtrise de son fouet à plaques. Elle connaissait bien son arme, mais elle était sans cesse en quête de « mieux », cherchait à s’améliorer pour être la plus efficace possible et voulait à tout prix être performante pour pouvoir protéger ses compagnons. Ce fut au milieu de l’après-midi qu’elle reçut un message via un Nirondelle coursier qui frappa du bec sur le carreau de sa fenêtre. Perplexe, elle récupéra le précieux parchemin scellé et fit sauter le cachet de cire, avant de lire le contenu de la missive.


« Tiens, Amit... Cela doit faire des années que je n’ai pas eu de nouvelles de lui ! Qu’est-ce qu’il lui arrive... »

Étonnée de recevoir quelque chose venant du collègue archéologue et chercheur de son père, elle parcourut rapidement les lignes couchées à la hâte par l’homme, exprimant une surprise croissante à mesure que les informations se dévoilaient à elle. Les golems protecteurs d’Erasia... C’était une véritable catastrophe ! Bon sang, le nébuleux Mewtwo avait clairement pété un câble en les mettant en pièces. Elle était prête à se rendre sur le lieu du désastre le plus proche, à savoir le Temple Hydro, mais la fin du message était plus alarmante encore, et elle décida de faire confiance à Amit. Après tout, s’il disait que les golems étaient dans un état tel que plus personne ne pouvait faire quoi que ce soit pour eux, pour le moment, elle préférait se rendre près des météorites bizarres découvertes un peu partout...

« C’est dingue, il savait exactement où me trouver... Et il est au courant pour mes aptitudes d’Amplificatrice et de Meneuse. Toujours aussi étendus, ses réseaux... Il mérite bien son nom, tiens. »

Son nom signifiait en effet « le Sans fin » en hindi et, s’il n’avait pas été baptisé ainsi pour ses capacités futures, mais pour lui porter chance en lui souhaitant un bonheur et une longévité sans limites, le groupe d’archéologues auquel il appartenait, et dont Spencer Hale – le père de Molly – faisait partie, avait pour habitude de le chambrer à ce sujet. Réputé pour avoir des connaissances partout sur Erasia, et pour sa rapidité à contacter absolument toutes ses relations lorsqu’il avait besoin de les solliciter, il avait trouvé la jeune femme, ainsi que les épreuves qu’elle avait passées, et même son état de santé en l’espace de deux jours... C’était à la limite de l’espionnage... Et c’était carrément flippant.

En soupirant, Molly replia la lettre, prit un parchemin un peu jauni dans ses affaires, y griffonna un rapide « bien joué, j’arrive » et confia le nouveau message à l’oiseau, qui s’envola sans demander son reste. Heureusement qu’elle ne s’était pas trop étalée : en quelques minutes, elle fut prête à partir et, après avoir payé l’aubergiste, qui lui recommanda bien d’être prudente, elle se dirigea de nouveau vers le Lac d’Arkan, à dos d’Airmure. Sur le chemin, elle constata que les Pokémon fous faisaient encore du grabuge (et des blessés...), mais elle se retint d’aller aider les gens qui se battaient avec ferveur en bas. Ce n’était pas son rôle, aujourd’hui... Elle devait repartir là d’où elle était venue, et sans tarder.

Déjà, des groupes de chercheurs et d’archéologues s’étaient réunis là où la météorite avait été localisée. Avec un frisson désagréable, Molly se remémora l’attaque de la Ptéra et du Léviator, tous les deux furieux et monstrueux, et elle se demanda où ils étaient à présent. Ils avaient totalement disparu après l’explosion, de manière inexplicable, et la Meneuse n’avait pas cherché à les affronter de nouveau, soulagée de ne plus être à leur menu. En chassant ces pensées funestes, elle fit descendre Steers, puis salua Amit, qui lui fit un large sourire un peu moqueur. Il n’avait pas changé : il était toujours ravi de voir les mines déconfites de ceux qu’il retrouvait sans mal, où qu’ils soient. Elle jeta alors un regard en direction de l’attroupement de chercheurs, et elle étouffa un cri en voyant l’objet de leur curiosité.


« La vache... Le caillou qui était sous l’eau... C’est vous qui l’avez sorti de là-dessous ? »

Évidemment que oui, andouille, se dit-elle, agacée contre elle-même, tandis qu’elle se rapprochait avec méfiance du corps céleste. La puissance qui en émanait ne lui disait toujours rien de bon, et la Grahyena, prudente, se risqua à la sentir, du bout du museau. Comme électrifiée par une décharge, elle fut repoussée légèrement en arrière et, surprise, ouvrit de grands yeux, alors que Molly lui souriait.

« Fais attention, on ne sait pas ce que ça renferme. »

La jeune noble se lança dans de grandes discussions avec Amit et ses collègues, prenant des nouvelles de l’équipe, tout en évitant soigneusement d’évoquer son père, qu’elle n’avait pas revu depuis son départ de chez elle, tout comme sa mère. Même s’ils avaient assisté à sa prestation plutôt médiocre au Colisée, elle ne leur avait pas reparlé, et s’était contentée de repartir sur les routes.

Deux jours plus tard, alors que Molly s’était installée avec les chercheurs, elle vit arriver d’autres personnes pour se joindre au groupe. Des guerriers mandés pour assurer la protection des « scientifiques » ? Agréablement surprise de reconnaître la Terrosienne qu’elle avait perdue de vue lors de la pagaille avec le Léviathan et le ptérodactyle, elle lui fit un sourire et la salua, bien contente de la revoir en vie, et surtout dans une forme relative. Cependant, une vibration suspecte attira l’attention de la guerrière du Feu, qui se tourna vers la météorite : celle-ci semblait instable et n’inspirait pas spécialement confiance... Enfin, encore moins qu’auparavant, plutôt.


[Voilà, si vous avez des questions, je reste disponible par téléphone/sur Skype. J’espère que ça ira... Et bonne chance pour t’incruster, Shira. Wink]

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Shira Shôsai le Mer 5 Mar 2014 - 14:16

[*arrive en courant* désolé d’être à la bouuuuuurre ! !]


Au départ, Shira avait été bien dépité lorsque lui et son groupe s’étaient rendu compte que la météorite qu’ils avaient trouvés sur l’île mystérieuse n’était plus rien d’autre qu’une coquille vide. Elle ne pouvait guère les aider contre la folie de Mewtwo, et c’était bien dommage car après avoir suivis un chemin des plus dangereux, le groupe s’était retrouvé dans une impasse.

Ne sachant pas par où reprendre les recherches pour trouver une solution, le Champion d’Arène comptait retourner à Geffen, mais sur le chemin du retour, une immense explosion s’était faite ressentir au loin. Personne ne compris tout de suite ce qu’il s’était passé au départ mais, inquiet, Sira s’était décidé de rentrer le plus vite possible et il avait donc fait appel à son Noarfang. Le problème, c’est qu’il ne put emmener Neige avec lui, sa Absol qui avait succombé aux rayons de la météorite. Cette décision lui fit mal au cœur, mais elle était tellement enragée qu’elle aurait pu tuer Noarfang et lui en plein vol. Il comptait bien revenir la chercher quand tout ceci serait finis, bien qu’il avait peur qu’elle ne se fasse tuer par plus gros qu’elle.

Shira était donc repartis vers Geffen par les airs. Malheureusement, ce fut loin d’être simple. Mewtwo étant en train de parcourir Erasia, ils durent faire un grand détour vers l’Est pour éviter d’être pris pour cible par le Légendaire en furie. Cela leur fit perdre considérablement du temps et de la distance. Un jour après leur départ cependant, un oiseau messager leur fit parvenir une nouvelle des plus effrayante : l’explosion qui avait retentis au large de l’île était en fait l’œuvre de Mewtwo qui avait réussis à détruire les golems légendaires. Comment une telle chose avait-elle pu arriver ?! Shira n’arrivait pas à y croire, une telle puissance destructrice ne pouvait être possible. Cependant le message lui apprit autre chose, il semblerait que les Amplificateurs Elémentales auraient la possibilité d’endiguer la puissance des météorites et de la reproduire, ce qui offrirait un avantage considérable pour la lutte contre cette puissance. L’ennui c’est que Shira ne savait quoi faire de cette information, il n'était pas Amplificateur et ne voyait pas comment se rendre utile.

Mais alors qu’il y réfléchissait, une forte tempête, probablement dû aux catastrophes récentes, se leva sans crier gare. Elle dura très longtemps, et Noarfang perdait peu à peu ses forces. Le plus embêtant était qu’il ignorait dans quelle direction ils allaient. Déjà qu’ils avaient dû faire un détour, la tempête les éloignait d’avantage. Complètement perdu dans le ciel, Shira et sa monture, ne sortirent de cette bourrasque que bien des heures plus tard. Et lorsque la vue se dégagea, ils constatèrent avec surprise qu’ils survolaient un immense lac.

_Cet endroit me dit quelque chose…

Epuisé, Noarfang se dirigea vers la berge. Mais il y avait déjà du monde. Un attroupement de plusieurs personnes entourait une énorme chose que Shira reconnu. C’était une météorite, mais bon sang, qu’elle était grande ! Bien plus que celle trouvée sur l’île mystérieuse. Et non seulement ça, mais elle paraissait plus…vivante. Intrigué, le Champion fit atterrir son oiseau qui n’en pouvait plus et le remis dans Ball, avant de se diriger vers le groupe.

_Holà la compagnie ! Je suis le Champion de l’Arène de Geffen. J’ai fait partie de l’expédition sur l’Île Mystérieuse, quelqu’un peut-il me dire où je suis ?  Et surtout comment se fait-il que cette météorite dégage quelque chose d’aussi inquiétant ?


[Voilà, bon alors désolé, ce post est bâclé, mais j’ai voulu faire vite et je savais pas trop comment m’incruster ^^’’]

_________________
avatar
Shira Shôsai
Informations
Nombre de messages : 87

Fiche de personnage
Points: 183
Âge du personnage: 34
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Trellia Farron le Jeu 27 Mar 2014 - 15:44

ous les volontaires étaient bon à prendre avait-on dit, afin de détruire ces roches spatiales. Oui enfin ça, c'était ce qu'on avait dit à Arkan, un peu comme les recruteurs de la marine quoi. On promet une belle carrière pour finalement se voir enterré au fond d'un vieux bureau mal éclairé. La bonne volonté de Trellia avait-elle mérité cela ? En arrivant, on ne lui avait finalement pas prêté plus d'attention qu'une touffe d'herbe et la jeune femme se sentait surtout désoeuvrée. Elle arrivait dans une région inconnue, pour une raison inconnue, elle se joignait à une mission inconnue où au final, on ne lui demandait rien. Que devait-elle faire ? Pour l'instant, Trellia faisait tapisserie, une tapisserie au regard secret, aux longs cheveux bruns et dont la couleur des vêtements la rendait difficilement invisible ; un bel orange des plus voyants. Et pourtant, elle avait réellement l'impression de faire partit du décor. Pourquoi demander de l'aide puisqu'il semblait y avoir assez de personnes pour s'occuper de cette météorite dans ce cas ?

Oh, mais elle oubliait qu'elle n'était pas que là pour rendre service. En fait, c'était surtout pour elle qu'elle était là, le monstre bleu... Dans sa main, l'écaille luisait au soleil, un bleu assez profond, munie d'une large bordure rouge sur un coin. Cette créature était apparue avec la météorite, comme elle-même était apparue avec Midgard. Deux fragments d'un autre monde... De quel fragment venait-elle ? Après tout, Terros et Mizuhan ne se ressemblaient pas, était-il possible que Trellia pouvait venir du même monde d'origine que les Midgariens, sans pour autant venir précisément de cette contrée là ? Et ce monstre, pouvait-il venir de la même contrée qu'elle ? Pourquoi pas... Cela pourrait expliquer tout simplement pourquoi parfois les choses lui semblaient si familières et pourtant, étrangères. De toute façon, elle n'avait pas plus de piste que cela alors... Mais Trellia n'était pas tombée du ciel comme ce bout de roche, dont la luminosité se reflétait dans ses iris sombres. Non, elle était apparue comme Midgard, du moins, elle le supposait.

Devait-elle simplement retrouver ce qui, comme elle, se retrouvait sur Erasia, sans y appartenir pour autant ? Cette créature était peut-être une des clefs, tout comme ces rochers, c'est pourquoi elle devait rester à proximité aussi longtemps que possible. Une clef, pour une porte. Enfin, pour l'instant, son rôle se limitait à faire joli dans le paysage. Ce n'était pas très glorieux, non pas qu'elle cherchait à se couvrir d'éloges, cela lui était égal, mais elle aurait aimé servir à quelque chose. Quel horrible sentiment d'inutilité ! C'était pour cela qu'elle était partie de Kamiki, entre autre chose bien sûr, alors elle n'allait pas remettre ça maintenant. Aussi, lorsque les médecins commencèrent à se plaindre de ne plus avoir assez de remède pour tout le monde, les tentatives contre la météorite se soldant par un énorme échec jusque dans un bruit d'explosion, Trellia se porta volontaire pour aller en chercher. Au moins, cela la ferait bouger un peu. Pour mission, elle eut donc l'insigne honneur (vu le ton employé, était-ce comme cela qu'elle devait le prendre ?) d'aller chercher quelques herbes.

Trois herbes simples à trouver, lui avait-on dit. Simples. Mais... Avaient-ils bien compris qu'elle n'était pas biologiste ? On dirait que non. Alors, des racines de bulle de quelque chose, du blé et du riz ou du sel, elle ne savait plus bien. Quoiqu'il en soi, Trellia partit donc, sans avoir aucune idée de l'endroit où trouver ces herbes justement, puisqu'on l'avait gentiment envoyée promener, comme quoi, elle n'avait qu'à se débrouiller et qu'elle trouverait bien. Si vous le dites... De toute façon, les gentilles plantes n'auraient pas d'étiquette, alors leur nom n'avait aucune importance, du moment qu'elle les reconnaissait d'après leur description. Mais trouver une plante spécifique à travers la campagne n'était pas si simple : il n'y avait que ça. Après une bonne demi-heure de marche, Trellia tomba enfin sur quelque chose qui avait l'air de ressembler à ce qu'elle cherchait ; une grosse racine de forme plutôt ronde, comme si on s'était amusée à la gonfler. Racine de bulbe truc, n'était-ce pas cela ?

Trellia en coupa un bon nombre de racines, enfouissant ses trouvailles dans un sac en toile qu'on lui avait prêté pour l'occasion. Ces racines avaient l'air d'aimer pousser près des rochers et des arbres, mais il n'y eut rapidement plus d'arbre et plus de racines... Néanmoins, maintenant qu'elle s'éloignait du lac, de grandes tiges sortaient sans problème du sol pour se démarquer de l'herbe. En saisissant une tige dans ses mains, Trellia crut reconnaître du vil-blé. Une grande tige piquante qui semblait terne et dont elle put faire sortir quelques graines en pressant leur enveloppe, oui, cela avait l'air d'être ça. Hélas, elle devait être plus douée comme apprentie guerrière, qu'apprentie fermière... Rapidement, Trellia se rendit compte de l'utilité de ses chakrams, s'ils avaient servi à lutter contre les deux monstres, maintenant ils l'aidaient à ne pas se trancher les mains en essayant de cueillir des herbes aussi sèches que coupante et elle se félicita intérieurement d'avoir eu l'idée de les conserver.

Après une heure à crapahuter dans les jachères, Trellia revint vers le lac, en y remarquant avec bonheur les herbes qu'elle n'avait pas trouvées ailleurs. Des tiges très grandes, dépourvue de feuille, mais pleines de graines à leur extrémité, du riz de sel. Cela aurait été bien entendu plus simple, si on lui avait dit que ces plantes poussaient près de plans d'eau ! Mais même pour elle, Trellia ne releva pas et rentra au camp dès que son sac de toile fut plein et assez alourdit par sa cueillette. Même si elle eut droit à peine à un merci, certes, elle avait compris qu'ils étaient très occupés, mais quand même... Trellia rejoignit le reste des mercenaires engagés, qui comme elle, devaient se sentir, ou plutôt, avaient l'impression de ne servir à rien. Cela faisait quelques jours qu'elle était là et toujours rien... À part une explosion de temps en temps, mais elle imaginait fort bien qu'ils espéraient ne pas avoir besoin de leurs services, justement... Ce n'est qu'après ces quelques jours à errer dans le camps, ou à se lancer de temps en temps dans quelques passes avec les autres pour s'occuper qu'elle vit la fille qu'elle avait vue au moins une semaine plus tôt.

Cette fille ne lui accorda qu'un léger salut, avant de retourner vers la météorite. Les gens d'ici étaient vraiment bizarres... Ils semblaient un peu plus normaux à Terros, enfin elle croyait. Trellia fit un léger signe de tête latéral et s'apprêtait à rejoindre les mercenaires quand un gros oiseau brun se posa non loin de là, ce qui bien sûr, attira l'attention de tout le monde. Et les aborda d'une bien étrange manière, mais, elle n'était plus à cela près, n'est-ce pas ? Trellia ne savait pas ce qu'était exactement un champion d'arène, mais ils avaient l'air respectés dans les villes, aussi était-ce probablement un titre relativement important, mais pas trop non plus, la plupart des gens étaient assez naturels vis-à-vis de cela, dans les conversations du moins. Trellia n'avait aucune idée d'où était cette mystérieuse île, mais en revanche, elle savait où elle était. Ce qui était déjà pas mal, car ça n'avait pas toujours été le cas. Trellia se dirigea spontanément vers le nouveau venu.

« Bonjour. Au Lac d'Arkan, je suis un des mercenaires engagés. » Dit-elle en guise de présentation. « Je ne sais pas, demandez aux scientifiques, on ne nous a pas encore transmit d'information, si vous avez la chance de faire partit de leur réseau. »

Depuis les quelques jours où elle était là, personne n'avait rien dit de plus sur la météorite, conséquence de quoi, les mercenaires ne savaient pas si la chose était en bonne voie ou non, si cela avançait raisonnablement ou pas, si cela durerait encore longtemps... Aussi utiles soient-ils, il n'y avait pas pire que les agences du gouvernement... Cette pensée surprit Trellia. Agences du gouvernement ? Cela avait l'air un peu trop high-tech de penser ainsi pour les peuples dont elle avait fait la connaissance... High-tech ? Hmm. Oui... Sans doute.

« Peut-être va-t-elle encore exploser, ça arrive régulièrement. »
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 155
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Molly Hale le Mar 1 Avr 2014 - 11:44

Quand un Noarfang d’une taille respectable se posa non loin de là, Molly plissa ses yeux azurés, surprise d’entendre que le nouvel arrivant était « le champion de l’arène de Geffen ». Ah oui. Effectivement, il était temps de reprendre contact avec ses connaissances et de recommencer à s’intéresser à ce qu’il se passait chez elle, ou du moins dans son pays. Si elle ignorait qui était le nouveau responsable de l’arène... C’était qu’elle s’était vraiment coupée de tout ça bien trop longtemps. En soupirant, la Flamenoise avança à son tour vers le jeune homme, qui ne devait pas être beaucoup plus vieux qu’elle.

« Molly Hale. Je suis guerrière, mais je suis là pour m’occuper de la météorite en tant qu’Amplificatrice, en fait. »

Réalisant qu’elle ne savait toujours pas le prénom de la Terrosienne avec qui elle avait combattu plusieurs jours auparavant, elle hésita à le lui demander, mais se dit que le moment était mal choisi et que, si elle ne lui avait rien dit auparavant, c’était peut-être pour une bonne raison. En l’entendant dire qu’elle se trouvait désœuvrée ou du moins totalement exclue des discussions autour du gros caillou, elle grimaça légèrement, ne sachant si elle devait les informer ou non de l’évolution de la situation. Si elle avait confiance en ce qui concernait le champion (dont elle ignorait le nom aussi... Décidément !), elle était moins sûre d’elle pour la guerrière. Enfin, après tout, elle s’était battue à ses côtés, et elle semblait pleine de bonne volonté, avec un désir manifeste d’aider. La fille d’Alpha décida de leur dire ce qui se tramait exactement.

« Eh bien... Les Chercheurs et Archéologues ici présents sont là pour examiner et analyser la météorite. Apparemment, les Amplificateurs sont capables de canaliser la puissance de ces corps célestes, afin d’éviter leur explosion prématurée et définitive... Et il semblerait que l’opération soit essentielle, car elles libèreraient beaucoup trop d’énergie en un laps de temps trop court, ce qui pourrait s’avérer catastrophique. »

En jetant un coup d’œil inquiet à la roche titanesque, Molly s’interrompit un instant, avant de reprendre la parole.

« Mais ils ne voulaient prendre aucun risque avec la vie des Amplificateurs, et c’est pour cela qu’ils effectuent tout une série de tests depuis des jours déjà. Il est dangereux d’attendre et de temporiser ainsi, mais ce serait pire encore de jeter les Amplificateurs dans un combat qui pourrait leur être fatal. Et... Je crois que c’est tout. »

Avec une mine déconfite, la jeune femme tourna de nouveau son regard d’azur vers le groupe de savants agités et fébriles. Cependant, elle fut interrompue dans sa rêverie qui n’en était pas vraiment une par Amit, qui la priait de venir au plus vite, avec de grands gestes des bras somme toute assez ridicules.

« Je suis désolée, on m’appelle. Amit est plutôt calme d’habitude, mais... Enfin, je dois y aller. À plus tard ! »

En courant, la Flamenoise rejoignit l’Archéologue, qui lui montra de nombreux papiers griffonnés de partout, tout en parlant avec un débit qui larguait tout le monde, même avec des efforts gigantesques.

« Wow, wow WOW. Du calme. Si tu baragouines comme ça, ça va pas le faire. »

En s’efforçant de parler lentement, Amit expliqua à Molly que la météorite n’était pas spécialement dangereuse en elle-même, mais qu’elle le serait si jamais elle explosait complètement... Et qu’il fallait canaliser son énergie sans tarder, sous peine de voir tous les braves gens réunis ici entièrement désintégrés.

« Rassurant. Bon bah, je vais m’y mettre alors... »

La jeune noble se prépara rapidement, but et mangea histoire de ne pas se déshydrater ni tomber dans les vapes pendant le processus, puis libéra son Ponyta aux flammes céruléennes. Comprenant qu’elle aurait probablement besoin de lui, il lui donna un léger coup de tête dans le ventre pour l’encourager, et il se plaça à ses côtés. Taka, elle, émergea de la capuche de sa « maman » pour se réfugier dans les pattes de la Grahyena, qui s’était mise un peu à l’écart, avec l’Airmure titanesque. Quand Molly voulut savoir qui seraient ses partenaires pour l’opération, Amit lui répondit, non sans une angoisse certaine, qu’elle serait seule pour canaliser le pouvoir de la météorite. La Meneuse déglutit, puis inspira un grand coup, fit le vide dans son esprit et tendit ses paumes vers l’avant, laissant le feu qui coulait dans ses veines sortir lentement pour enrober le corps céleste d’une douce chaleur. La météorite brilla faiblement, puis parut s’embraser lorsqu’Amit lui précisa qu’en cas d’interruption, il ne répondait pas de la santé ou du maintien du corps de la Flamenoise... Qui se reprit comme elle le put, calmant les battements affolés de son cœur afin de maintenir un certain équilibre entre la roche et elle.

Molly n’osa pas imaginer ce qu’il se passerait si un autre Pokémon fou décidait de s’inviter à la fête et de mettre le boxon dans cette réunion bien rangée de savants, érudits et autres mercenaires venus là dans un but plus ou moins défini. Mais si quelque chose de mal doit arriver, surtout à un moment où il faudrait un calme absolu et parfait... Une catastrophe arrive toujours pour confirmer les craintes et les doutes, n’est-ce pas ?


[Voilà ! Le processus de canalisation a commencé, du coup. Molly est incapable de se défendre tant que l’opération n’est pas finie, ce qui prendra sans doute pas mal de temps. Ses Pokémon sont tous disponibles pour aider, à l’exception du Ponyta, qui l’aide, et de la Zigzaton, qui est trop petite pour combattre.]

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Shira Shôsai le Dim 6 Avr 2014 - 13:54

« Le Lac d’Arkan ? Ah oui, le Lac du Dragon. Maintenant je me souviens de cet endroit. J’y étais passé quand je faisais mon voyage de Dresseur. Mais on a quand même fait un sacré détour… »

Shira salua et écouta respectueusement la jeune mercenaire à la belle chevelure qui ne prit pas la peine de lui dire son nom. Le ton qu’elle avait lui laissa entendre que bien qu’elle soit sérieuse dans son travail, elle semblait s’ennuyer à mourir dans ce coin, ce qui n’était pas pour lui plaire. De plus, elle ignorait aussi ce que faisait tous ces scientifiques autour de la météorite. Voilà qui confirmait un sentiment d’inutilité palpable. Comme elle ne savait rien sur l’aide primordiale que pouvait apporter les Amplificteurs Elémentales à cette situation, Shira voulut mettre la mercenaire au courant.

Mais voilà qu’une autre jeune femme, qui avait vu arriver le Champion, se présenta à son tour. Cette fois il s’agissait d’une des scientifiques-archéologues que étudiait l’étrange rocher. Molly Hale, c’était son nom, se trouvait être en fait une Amplificatrice. Elle expliqua à la mercenaire et au nouveau venu le rôle qu’elle allait devoir jouer, mais que dans l’immédiat les autres personnes vérifiait l’état de la météorite pour voir si l’opération était faisable sans risquer sa vie. Le jeune homme regarda un instant la chose.

« Hm…une opération sans doute salvatrice, mais qui n’en demeure pas moins risquée…Décidément, depuis que ces fichus météorites sont tombées du ciel, tous le monde doit prendre de grands risques pour sauver le monde. Quelle période ! »


Molly s’excusa alors, car on l’avait appelée, et retourna auprès des savants. Shira en profita pour discuter avec la jeune mercenaire.

_Et bien maintenant, notre rôle ici est clair : si cette fille doit user de ces pouvoirs pour empêcher ce rocher de causer de nouveaux soucis au monde, nous devons la protéger à tout prix. Oui, nous, parce que j’imagine que ça ne vous posera pas de problèmes si je me joins à vous n’est-ce-pas ?

Shira termina sa phrase avec un sourire amical. Il aurait très bien pu repartir après avoir pris le temps de se reposer. Mais la mission pour laquelle il avait été envoyé sur l’Île Mystérieuse s’était terminée avec un sale goût d’inachevé, alors autant essayer d’aider les personnes présentes au vu de la situation. De plus, il avait rarement observé un Amplificateur à l’œuvre, c’était l’occasion.

_Au fait, reprit-il, vous ne m’avez pas dit votre nom, comment-vous appe…Oh !

Il venait de remarquer deux disques de métal que portait la guerrière.

_Ça alors, des chakrams ! Ils sont superbes. Excusez mon enthousiaste, mais je suis un expert en arme de jet et combat à distance. Pour moi, les chakrams font partie des armes les plus utiles dans cette catégorie. Personnellement, mon arme de prédilection est un boomerang. Où est-ce que vous les avez eut ?

Mais il n’eut pas le temps de continuer la conversation plus loin, car un bruit attira son attention : Molly Hale venait de commencer le processus d’amplification sur la météorite.

_Ah ! On dirait que c’est partit, voyons ça…



[On peut y aller, c’est partiiiiit ! ! ^^]

_________________
avatar
Shira Shôsai
Informations
Nombre de messages : 87

Fiche de personnage
Points: 183
Âge du personnage: 34
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Trellia Farron le Sam 26 Avr 2014 - 20:48

'il avait été important pour cet homme de connaître son nom, il aurait alors débuté la conversation par des présentations plus précises, il n'avait donné que sa fonction, Trellia en avait déduit que son nom importait peu et que seule la sienne suffirait. Après tout, c'est lui qui avait donné le ton... De là où elle venait -d'où qu'elle vienne- Trellia savait que seul dégainer et tirer sur l'ennemi ou au contraire protéger un frère d'arme faisait office de bonne présentation. Ce qui résumait à la fois les personnes et les fonctions : ami-ennemi. Ici en tout cas, il semblait de bon ton de donner son prénom et son nom à n'importe qui et n'importe comment, c'est ce qu'elle avait pu comprendre ces dernières années. Une coutume qui ne la mettait pas à l'aise, car les ennemis n'étaient pas toujours déclarés et elle préférait rester une anonyme. D'ailleurs, personne ne lui avait réellement demandé son nom ici, à part Ethan, qui avait été la personne la plus sympathique qu'elle ait rencontré jusqu'alors.

Quoi qu'il en soit, enfin, on expliqua la situation. Une fois de plus on la planta là et Trellia resta seule avec l'homme. Cette situation ne lui semblait pas, disons pire, qu'autre chose. Elle en était sûre, sans pouvoir argumenter à elle-même et garda ses observations pour elle. L'homme sembla s'enflammer directement dans un rôle de preux chevalier, tandis que Trellia resta plus mesurée. La protéger, sans doute, mais à tout prix, il ne fallait pas exagérer, il y avait d'autres vies ici qui méritaient d'être protégées et qui, contrairement à elle, ne savaient pas vraiment ce qu'ils risquaient. Trellia ne savait pas de quel genre elle était, mais elle se doutait que la chevalerie n'était pas vraiment son truc. Trellia ne trouva pas grand-chose à répondre et se contenta d'un signe de tête. Elle ne pourrait pas le forcer à partir et ce n'était pas dans son caractère de toute façon, aussi ne dit-elle rien de plus et préféra esquiver cette drôle d'idée que de « protéger cette fille à tout prix ». Elle ne la connaissait même pas. Pour un ami oui, elle pouvait faire cela, mais pour un étranger...

Trellia n'eut guère le temps de tergiverser mentalement sur le sujet, car reprenant la parole, l'homme lui demanda son nom, juste avant de... Lui agresser les tympans ? S'écriant vivement, il venait de nommer les cercles métalliques que portait la jeune femme à la ceinture, c'est en suivant son regard qu'elle sut alors que ces armes se nommaient des chakrams. Il se révéla être une expert de ce type d'arme archaïque, ce qui fit sourire intérieurement Trellia, car il serait déçu quand il se rendrait compte que la jeune femme ne savait pas vraiment s'en servir. Passait l'utilisation instinctive en tout cas... Trellia aurait de loin préféré avoir ne serait-ce qu'un petit M6C PDWS et un bon vieux BR55... Mais bon. Une fois encore, Trellia se surprit. En suivant négligemment le fils de ses pensées, des souvenirs profondément inscrits revenaient et elle avait la conviction que si elle savait de quoi elle parlait -pensait- en matière d'arme, aucun spécialiste au monde ne pourrait jamais comprendre... Forcément, quand elle pensait à ces armes, la sensation de technologie lui venait naturellement, alors qu'ici... Tout était si archaïque.

Trellia préféra ne rien faire remarquer, surtout lorsqu'on lui parla d'un boomerang. Super... Les gens ici se battaient avec des moitiés de frisbee ? Remarquez, quand on se le prend dans les dents... Toujours aimable, Trellia put au moins répondre à l'une des questions qu'on lui avait posées et qui risquait fortement de décevoir « l'expert ».

« Près du lac, lorsque nous combattions deux monstres. » Dit-elle simplement, faisant référence au Ptéra et au Léviator, mais il ne pouvait bien sûr, pas savoir... « Je m'appelle Trellia. »

Ayant enfin l'occasion de placer un mot, elle put enfin se présenter, puisque c'était la coutume et qu'elle était loin d'être quelqu'un de contrariant. Mais, la conversation fut coupé court, car la fille venait de commencer à s'attaquer à la météorite. Pour sa part, Trellia ne bougea pas. Elle n'était pas magicienne et pour l'instant, il n'y avait rien qui venait s'attaquer à eux physiquement. Comme pour eux, les autres mercenaires cessèrent leurs bavardages pour garder un oeil sur la météorite. Mais bon, ça, ça n'était pas vraiment leur domaine...
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 155
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Molly Hale le Dim 4 Mai 2014 - 23:00

Alors qu’elle était plongée dans une concentration croissante, Molly entendit vaguement le champion et la Terrosienne discuter, et elle capta quelque chose qui ressemblait à une présentation. « Trellia », ou quelque chose comme ça. Peut-être était-ce le nom de la jeune guerrière désœuvrée qui avait combattu à ses côtés plusieurs jours auparavant. Elle n’en savait rien. Autour d’elle, le monde commença à s’estomper, lentement, en se brouillant dans un flou qui l’isolait totalement des gens présents. Le lien avec ses propres Pokémon parut s’atténuer, non, s’éclipser doucement pour ne laisser que le Ponyta aux flammes d’azur dans l’esprit et la conscience de Molly. Son affinité avec le feu avait pris le pas sur tout le reste, et désormais, seul l’équidé à l’âme aussi ardente que celle de sa maîtresse apparaissait dans les perceptions de la jeune femme. Les yeux d’ordinaire bleutés se teintèrent d’une lueur d’un rouge flamboyant, et en expirant profondément, la Meneuse focalisa toute son attention sur l’objet de ses efforts.

Des secondes, voire des minutes s’écoulèrent, interminables, sans qu’aucun événement notoire n’inquiète les scientifiques rassemblés autour d’elle. Mais brusquement, un tremblement agita le corps céleste, et dans le cocon de chaleur et d’énergie qui l’entourait, un trou se creusa, tandis qu’un jet de puissance pure fusait à l’extérieur de la pierre, comme pour s’en échapper à tout prix.


« Tamekyn. »

Dans un murmure, presque dans un souffle, la Flamenoise avait appelé son Ponyta à l’aide. Répondant rapidement à ce qui ressemblait presque à une supplique, le Pokémon enflamma son corps tout entier pour se laisser engloutir dans le torrent de feu qu’il produisait, puis dirigea l’une de ses flammèches vers l’éruption déviante pour la neutraliser, puis l’absorber. Tout près de lui, sa dresseuse, tendue à l’extrême, avait tendu sa paume vers son poney pour rediriger le surplus d’énergie vers lui, tandis que son autre main, présentée à la météorite comme pour l’arrêter d’un geste catégorique, maintenait le lien entre le minéral et les deux êtres animés par le même feu circulant dans leurs veines. Mais peu à peu, les fuites de puissance se multipliaient, et Amit dut faire un pas de côté pour éviter une brûlure sévère. Tandis qu’une énorme goutte de sueur dévalait la tempe de Molly, celle-ci déglutit, avant de dire lentement, pour ne pas se déconcentrer :

« Reculez. C’est dangereux de rester si près... Je ne contrôle pas tout. Il serait plus prudent de se tenir à l’écart... »

Inquiets, les Pokémon de la fille d’Alpha se dévisagèrent, mais résistèrent à leur envie d’accourir au secours de l’Amplificatrice. Au lieu de ça, ils se placèrent devant les Chercheurs et autres savants, dont les connaissances étaient certes impressionnantes, mais ne pourraient en aucun cas les défendre contre une agression quelconque. Molly, elle, sentit les larmes lui monter aux yeux, non seulement parce que la canalisation lui demandait énormément de détermination et de ressources, mais aussi parce que l’attitude de ses compagnons la rendait fière, et surtout anxieuse. Elle savait qu’elle pouvait compter sur eux, toujours. Ils l’avaient ramenée à la vie alors même qu’elle se pensait perdue. Ils étaient ses protecteurs, ses gardiens, ses sauveurs. Mais les voir se mettre ainsi en danger ne la rassurait pas des masses, elle devait le reconnaître. Sentant l’humeur de sa maîtresse se dégrader, Tamekyn la fixa d’un air furieux, qui rappela à Molly la mission qui lui avait été confiée.

« Oui... Tu as raison. Pardon. »

Malgré tout, l’Amplificatrice avait toutes les peines du monde à se recentrer sur sa tâche, et elle fut surprise d’entendre la voix d’Elemento, son Zarbi, effleurer son esprit. Ce qu’il lui chuchota demeura un mystère pour tous les autres, mais quand le petit Pokémon psychique se retira des pensées de la jeune femme, celle-ci sourit et, apaisée, reprit l’opération avec un sérieux indiscutable et une farouche volonté.

Mais en dépit de ses efforts, elle sentait que son corps commençait à protester, que ses défenses faiblissaient et que seule, elle risquait bien de se retrouver submergée par la terrible énergie que dégageait la météorite. Du coin de l’œil, elle vit alors son Ponyta, son soutien, relâcher une quantité énorme de flammes dans un déluge caniculaire qui s’éleva vers les cieux. Comprenant son manège, elle écarquilla les yeux et lui lança, d’un ton plein de reproches :


« Arrête ! Si jamais tu perds trop d’énergie vitale d’un coup.... Et que la pierre cesse brusquement de t’approvisionner en feu... Tu vas... »

Le dernier mot ne franchit pas ses lèvres. Mourir. Il suffisait d’un mauvais timing, d’une simple interruption, d’une petite erreur... Et Tamekyn pouvait y laisser la vie. Écrasée par le poids d’une nouvelle responsabilité qui s’ajoutait à la liste déjà nombreuse de celles qui pesaient sur ses épaules, Molly laissa ses larmes dévaler ses joues sans retenue. Tous ses muscles la faisaient souffrir, elle avait l’impression d’être déchirée de l’intérieur, et la démarche plutôt suicidaire de son Ponyta suscitait en elle une angoisse lancinante qui refusait de la laisser tranquille. Alors, pour se persuader qu’elle ne perdrait pas encore quelqu’un qui lui était cher, elle lâcha :

« Putain, t’as pas intérêt à m’abandonner, sinon je te... »

Elle n’acheva pas sa phrase, une fois de plus, bien trop sollicitée par le corps céleste qui lui pompait littéralement tout son mana et ses forces. Un vertige s’empara d’elle et, en vacillant, elle posa un genou à terre. Mais elle tint bon. Ses lèvres craquelées par la chaleur intense et par l’effort parvinrent à articuler :

« De l’eau... Il me... Faudrait de l’eau. »

Si la requête pouvait paraître incongrue, venant de la part d’une Élémentaliste du Feu, elle était néanmoins tout à fait logique et cohérente. Malgré son lien étroit avec son élément, elle restait humaine, et la déshydratation menaçait de lui faire perdre conscience, conduisant ainsi l’entreprise déjà périlleuse à la catastrophe. Basilushian, qui se tenait jusque-là à l’écart, s’avança légèrement, puis cracha un puissant jet d’eau qui retomba en une pluie fine et bienfaisante. Suffisamment importante pour soulager l’Amplificatrice, mais pas assez soutenue pour gêner Molly (ou Tamekyn) dans sa tâche, elle fut accueillie avec un sourire, un sourire fatigué, mais sincère, qui servit de remerciement à l’Hyporoi de la jeune femme. Malmenée et éreintée, mais toujours volontaire, la fille d’Alpha poursuivit la canalisation de la puissance destructrice, implorant Enteï à chaque instant pour ne pas craquer avant la fin.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 414

Fiche de personnage
Points: 41
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Shira Shôsai le Sam 17 Mai 2014 - 20:48

[Désolé pour le temps de réponse, j’étais assez occupé.]


Shira regardait l’Amplificatrice faire son œuvre. La pauvre semblait en baver à tel point qu’il se disait qu’il n’aimerait pas être à sa place. Mais de toute manière personne ne pouvait rien faire d’autre que regarder, ce qui, on le sentait, n’était toujours pas aussi apprécié par la jeune guerrière. Celle-ci avait d’ailleurs vaguement donné une indication où elle avait trouvé les deux disques de métal qui pendaient à sa ceinture. Dommage, Shira aurait espéré l’adresse d’un bon forgeron, mais on ne peut pas tout avoir. Mais alors qu’il y repensait, le Champion se souvint également que si Trellia avait donné son nom, lui ne l’avait pas fait. Il s’était au début présenté par sa profession pour que sa nationalité Flamennoise ne soit pas mal vue par certains Mizuhanniens. On avait beau dire, la guerre était encore présente dans les esprits les plus vieux. Mais comme il avait rencontré deux jeunes personnes faisant fi de tout cela, les « officialités » n’étaient plus vraiment nécessaires.

_ Ravi de faire votre connaissance Trellia, dit-il. Mon nom est Shira Shôsai. Vous êtes dans l’armée depuis longtemps ?

Il posa cette question histoire de discuter un peu, lui non plus n’avait rien à faire dans l’immédiat, mis à part se tenir aux aguets au cas où certains Pokémon fous viendraient déranger le processus. Mais, à part le grand lac qui pouvait menacer de faire sortir une créature furieuse, l’endroit semblait plutôt tranquille. Et puis, la sécurité ne manquait pas avec le campement de soldats d’à côté…en parlant de soldats…

« Tiens ? »

L’un d’entre eux était sortis du camp, dépassa Shira et Trellia et s’avança d’un pas résolu vers le groupe de scientifique et la météorite. Sans doute était-il curieux et voulait voir ça de plus près. Peut-être craignait-il une explosion et voulait en avoir le cœur net pour savoir s’il devait dire aux autres de battre un peu en retraite. Ou peut-être en avait-il assez d’attendre comme ça et était partis demander aux chercheurs si la présence armée était encore nécessaire plutôt que de leur faire perdre du temps. Cependant le Champion cessa immédiatement de se poser ces questions quand il vit le soldat concentrer son pouvoir élémental dans ses mains en visant la météorite.

_Bon sang ! Mais qu’est-ce qu’il…?

Craignant pour l’Amplificatrice, Shira eu pour réflexe de porter la main à son boomerang et de le lancer à toute volée en direction de l’individu. Le croissant frappa fort les mains du soldats, ce qui interrompit son action. Stupéfait, il suiva des yeux ce qui avait bien pu l’empêcher d’agir, jusqu’à ce que l’arme en question revint à son propriétaire.

_Dis donc, soldat ! Qu’est-ce que tu t’apprêtais à faire ?

Pour toute réponse, le Champion entendis un bruit dans son dos. Ce bruit, il le connaissait par cœur : c’était la corde d’une arbalète qui venait de claquer, une arbalète…armée ! Sans même réfléchir ni penser, il se baissa en avant, tentant le tout pour le tout. Le projectile lui ripa l’épaule gauche et une vive douleur se fit sentir, mais il était en vie. Hélas, le carreau continua sa course et alla blesser un des scientifiques autour de la jeune Molly. Tout le monde tourna alors les yeux vers le campement qui semblait…agité.

_________________
avatar
Shira Shôsai
Informations
Nombre de messages : 87

Fiche de personnage
Points: 183
Âge du personnage: 34
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Trellia Farron le Dim 18 Mai 2014 - 16:07

our une fois, on sembla vouloir la vouvoyer, les gens d'ici tutoyaient même les gens qu'ils ne connaissaient pas, ce qui ne mettait pas vraiment Trellia, pas mal-à-l'aise, mais elle sentait bien qu'elle n'était pas chez elle. De plus, on aurait normalement tendu une main, pour les présentations, qu'elle serait allée serrer, mais cette coutume ne semblait pas exister ici. Depuis son réveil, elle ne l'avait jamais constaté. Remarquez, ce n'était pas forcément une mauvaise chose, à force de faire une liste de ce qui retenait son attention et des différences, elle ferait bien par retrouver sa terre natale et les coutumes dont elle gardait le conditionnement, faute de s'en souvenir. Oui, elle finirait bien par tomber dessus... Le verre à moitié plein. Mais pour ce qui était du reste, la guerre, les combats de dieux, Trellia ne se sentait pas concernée et si elle se définissait comme Terrosienne, vu que c'était là-bas qu'elle s'était réveillée, elle ne se sentait pas appartenir à un pays plus qu'à un autre. Mais la question de Shira la fit réagir immédiatement. Intérieurement ! Son esprit s'affola. Elle ? Partie de l'armée ? Oh que non elle faisait bien plus partit d'un groupe de militants résistants qu'autre chose ! Mais cela, d'où qu'elle vienne, il valait mieux ne pas le dire ! Mais cette soudaine pensée la surprit, décidément, ce genre de réflexions trahissant des souvenirs ancrés n'en finissaient pas de refaire surface ! Elle ne comprenait pas, cela faisait maintenant deux ans qu'elle était là et c'était maintenant que sa mémoire semblait reprendre ses fonctions, pourquoi ? Y avait-il quelque chose ici qui tirait peu à peu le voile de l'oubli d'elle ? Comment savoir... Était-ce la situation, ou bien Mizuhan qui lui faisaient cet effet là ? Les deux peut-être ? Trellia se ressaisit.

« Je n'en fais pas partie. » Dit-elle simplement. Inutile d'en dire trop, d'autant que... Si elle se fiait à ce qu'il venait de dire, il y avait des chances pour que lui en fasse partie ou en ait fait... Elle devrait sans doute se méfier de lui. « Et vous ? » Elle serait fixée.

Comme Shira, Trellia vit un homme se détacher du reste du camp. Détendue, elle ne s'en méfia pas et ne lui porta même pas d'intérêt particulier. Il était facile de penser qu'il venait assouvir sa curiosité, ou simplement savoir combien de temps ils allaient rester plantés là à attendre. La jeune femme ne connaissait absolument rien à la magie pour sa part, mais son attitude trahissait une agressivité qui la mit en garde immédiatement. Si elle n'avait pas la connaissance, elle avait au moins l'instinct. Shira réagit, envoya son boomerang dans les mains du mercenaire pour le stopper, tandis que Trellia, en posture d'alerte, regardait déjà le camp et constatait que la pagaille y régnait. Elle entendit Shira le qualifier de soldat, mais au cas où il l'aurait oublié, aucune des personnes ici ne faisait partie de l'armée, ils étaient tous des mercenaires engagés et payés pour l'occasion. Et comme avec tous les mercenaires, s'ils n'en avaient pas pour leur argent, ou leur argent... Seraient-ils payés s'ils ne se passaient rien ?

D'un coup d'épée, Trellia dévia habilement un carreau. Ça y était. Si ce n'était pas des animaux fous, alors ce serait au premier charognard qui essaierait de voler la météorite pour la revendre au marché noir. La jeune femme n'avait pas la science infuse, mais il n'y avait que cela qui pouvait justifier une attaque contre ceux qui essayaient de détruire la météorite. Ce n'était pas comme si c'était vraiment surprenant. Laissant Shira s'occuper de l'arbalétrier, elle se chargea du magicien qui s'était reculé pour mieux la viser, sans appréhension, la jeune femme se rua dessus et passa sur le côté et frappa avec le plat de l'épée, lui coupant le souffle, tourna la garde qu'elle lui abattit sur le crâne. L'homme n'était pas mort, mais K.O pour un moment. La principale source d'attaque venait de derrière et Trellia n'attendit pas pour se retourner. Au camp, tous se battaient les uns contre les autres, il y avait bien quelques soldats pour maintenir l'ordre, mais pas plus d'une poignée face a de nombreux mercenaires... Heureusement, quelques-uns d'entre eux avaient pris le parti de défendre la mission. Alors, soit un conflit avait éclaté, soit... Peu importait pour le moment.

Trellia défendrait la mission et tiendrait son poste, ce pourquoi elle avait été engagée : empêcher que les Amplificateurs soient interrompus. Laissant donc se débrouiller les magiciens qui savaient ce qu'ils avaient à faire, elle chargea dans l'un des groupes de rebelles. Cette pensée la mit mal-à-l'aise, en sachant qu'elle l'était elle-même, ne risquait-elle pas de combattre un ancien allié ? Non, non, on l'aurait reconnue depuis longtemps dans ce cas. Elle prêta main-forte à un jeune soldat, lorsqu'elle envoya largement son épée dans une passe qui toucha plusieurs adversaires. Baptisée « Mortimer » elle avait fait plusieurs fois ses preuves et elle ne s'en lassait pas de l'utiliser, souvent, mais toujours au bon moment. Avec la masse qui arrivait, il fallait absolument faire un push, les tenir et les faire reculer. Couper leur masse en deux était aussi une bonne solution, mais les soldats et mercenaires devraient alors lâcher les ennemis dispersés, se réunir et attaquer en même temps en choisissant un flanc.


[Molly a choisi de ne plus poster, nous continuons à deux.]
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 155
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Shira Shôsai le Sam 24 Mai 2014 - 12:34

[Tu as bien fait de le remarquer, Shira ne sait pas effectivement que ce sont des mercenaires.]

A peine le Champion s’était-il baissé qu’il se retourna, dégaina son arc, encocha une flèche et tira vers l’arbalétrier qui était déjà en train de recharger son arme. L’homme se prit la pointe dans les côtés et s’agenouilla au sol, tenant machinalement la tige dans les mains. C’est à ce moment que Shira constata qu’une rébellion était survenue dans le campement. Pour une raison ou pour une autre, certains soldats avaient décidé de suivre un objectif tout autre que de protéger les Amplificateurs. Le jeune homme se demanda vraiment ce qu’ils s’étaient bien imaginés pour abandonner le seul espoir qui pouvait sauver le monde. Mais il garda son calme et examina la situation. Trellia avait réagis instinctivement et rapidement. C’était décidément quelqu’un de fort. Elle avait immédiatement répliquée et rejoint les forces encore "bonnes" pour amorcer immédiatement une contre-attaque. Son initiative permit aux défenseurs de se positionner suffisamment correctement pour repousser ce nouvel ennemi. Néanmoins, l’infériorité numérique était bien là. Si le rôle du Champion était clair, à savoir rester à distance pour attaquer de loin et protéger les scientifiques, du renfort n’allait certainement pas être refusé. Il sortit alors deux Pokéball et envoya un de ses Pokémon charger dans le tas.

_Vas-y Tauros ! Mate-moi ça !

Le nouvel arrivant fonça tête baissée en direction de la bataille, les naseaux fumants et les cornes en avant. Il chargea un groupe d’ennemi aux prises avec un autre groupe d’allié qui eu alors le champ libre pour remettre les défenses en place. Bien que Shira voyait parfaitement bien de là où il était, il préféra laisser Trellia se charger de la stratégie de troupe. Il ne doutait plus de ses capacités et il savait qu’elle saurait mieux quoi faire en plein milieu du combat, Tauros devrait l’y aider. Quand à lui, il n’avait qu’à tirer sur les combattant les plus dangereux : ceux qui donnait du fil à retordre, ceux qui s’apprêtaient à tirer un sort ou un projectile sur la météorite ou les scientifiques, et ceux qui s’apprêtaient à lui tirer dessus ou bien le charger. Au corps à corps, Shira pouvait s’en sortir mais seulement avec ses poings, et étant donné que tous les soldats présents étaient armés, il risquait d’être en difficulté si on l’attaquait à plusieurs. Et prendre la fuite ne servirait qu’à mettre les scientifiques et l’Amplificatrice en danger. Voilà pourquoi il avait sortis une deuxième Pokéball, pour avoir quelqu’un à ses côtés qui le protégerait en cas de pépin. Et celui qu’il choisit fut son cher Noctali. Bien que moins costaud en apparence, il était parfait pour les attaques surprises. Pas besoin d’ordres, ce dernier savait ce qu’il avait à faire.

Maintenant qu’il était prêt, le Champion de Geffen jeta un coup d’œil en arrière vers Molly Hale. Elle n’avait pas trop été déconcentrée pour l’instant, et ses Pokémon, qui avaient vu ce qui se passait, c’étaient positionnés devant elle pour la protéger. Mais elle avait du mal à tenir la cadence.

« Vite Molly, dépêchez-vous de finir ! »

Et sans plus attendre, il se retourna et décocha une nouvelle flèche vers un ennemi qui s’apprêtait à attaquer Trellia par derrière.



[Transition de ouf ! XD Tauros est à ta disposition si tu veux.]

_________________
avatar
Shira Shôsai
Informations
Nombre de messages : 87

Fiche de personnage
Points: 183
Âge du personnage: 34
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Trellia Farron le Dim 8 Juin 2014 - 15:32



alheureusement… La masse en face était plus nombreuse, il n’y aurait donc que le talent pour les départager et pas  sûr que la présence de Pokémon les aide, même si cela serait bien utile. Cependant, elle avait eu l’occasion de voir le renard d’Ethan en action et même si d’après lui elle ne savait pas faire grand-chose, Trellia devait bien reconnaître qu’elle avait été bien utile. C’était plutôt bizarre de penser qu’un animal puisse faire la différence, pourtant… Pourtant elle avait une impression qui lui affirmait le contraire. Oui un monstre pouvait faire la différence et en parlant de monstre, heureusement, ils ne semblaient pas vouloir se montrer. Quoi qu’il en soit, la guerrière regardait la masse. Elle ne savait pas ce qu’étais un « Tauros », mais elle se douta que cela lui était plus ou moins destiné, elle reconnut à l’oreille le bruit caractéristique des Pokéball et effectivement, il ne fallut que quelques secondes pour qu’un machin de la talle d’un… Peu importe, il fonçait dans le tas, prenant la masse par la droite, c’est tout ce qui lui importait. Profitant de l’effet de surprise, Trellia fit une charge à l’épaule, déstabilisant un homme à sa gauche qu’elle termina de repousser à coup d’épée.

« Aller on en profite, on les coupe en deux ! » Ordonna Trellia, sans trop s’en rendre compte.

Peut-être n’avaient-ils pas l’habitude de recevoir des ordres d’une femme, mais un coup d’œil sur la situation suffisait à comprendre ce qu’elle avait en tête. Dans un hurlement général, les mercenaires se rassemblèrent et chargèrent. Avec le Tauros sur la droite, il leur suffisait maintenant de charger par la gauche et de les compresser. Pris dans un étau, les premiers qui pourraient percer les lignes pourraient couper la masse en deux et à partir de là, les rénégats seraient obligés de reculer. Trellia reprit fermement la poigne sur sa vieille épée et reprit son élan. La ferveur la gagna et elle se joignit aux autres, lançant de nouveau son Mortimer et avec ses alliés, elle put se débarrasser de quelques uns de leurs ennemis. Au milieu du tas, Trellia trouva le temps de reculer, ce qu’elle détestait faire, pour jeter un œil à Shira, en arrière. Pour l’instant, il tenait à distance les autres à coups de flèches, accompagné d’un renard noir, ressemblant un peu à celui que possédait Ethan. Un jour, il faudrait vraiment qu’elle s’intéresse de plus près à ces animaux… Peut-être qu’en avoir un elle-même pourrait l’aider dans sa recherche, après tout. Mais là n’était pas la question pour l’instant.

Enfin… Masse… Non, ils n’étaient pas des centaines –heureusement- et les quelques dizaines d’hommes qui se battaient les uns contre les autres, commençaient à se disperser. Entre les cris de rage, Trellia entendit Shira presser Molly et à vrai dire, Trellia ne serait pas fâchée de la voir enfin terminer son œuvre… Un sifflement dans son dos, accompagné d’un cri, fit retourner Trellia ; quelqu’un venait de tenter une attaque en traître. Du coin de l’œil, Trellia vit un homme s’approcher de Molly par derrière –et Shira par la même occasion-. Puisque devant ça allait… Sa vieille lame ébréchée en avant, elle se jeta littéralement sur l’homme, fit un bond de plusieurs mètres et dessina trois coups, pris en étau par cette attaque soudaine, l’homme se retrouva paralysé par la contre taillade. Trellia en profita pour lui asséner un bon coup de poing.

« Et là ? C’est fini ? » Demanda t-elle.

Comme un enfant qui demande si on est enfin arrivé…
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 155
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Shira Shôsai le Dim 15 Juin 2014 - 22:04

Pris par surprise, Shira eu un instant peur que le mercenaire ne réussisse son coup, mais avec une rapidité foudroyante, la jeune femme était intervenue in extremis, avant de demander si toute cette diablerie allait s’arrêter…

_Et bien je crois que…

Un bruit, qui jusqu’alors était omniprésent, cessa brusquement, suivis par l’effondrement d’un corps. Shira se retourna et vit Molly Halle, écroulée au sol complètement épuisée. Ses Pokémon se rapprochèrent d’elle, et le Champion songea qu’elle y était peut-être restée. Un des scientifiques s’approcha alors à son tour et l’examina.

_Comment va-t-elle ? Demanda Shira.

L’homme en blouse blanche lui répondit que, non seulement elle était vivante, mais en plus elle avait réussis : l’énergie de la météorite avait été absorbée avec succès, ce qui fit pousser un grand soupir de soulagement à toute l’assemblée…l’assemblée scientifique en tout cas, car les bruits d’entrechoquement d’armes n’avaient pas encore cessés, eux. Shira regarda alors de nouveaux vers le champ de bataille, espérant lui aussi que ça se termine. Mais il constata que, fort heureusement, l’avantage commençait à pencher du bon côté : avec l’aide de Tauros, les soldats avaient réussis à former un solide rempart de défense qui repoussait petit à petit les assaillants, devenus de moins en moins nombreux.

_Oui, répondit-il finalement à Trellia. Je crois que nous arrivons vers la fin.

A force de ne plus pouvoir avancer, des mercenaires commencèrent à prendre la fuite, ils furent bientôt rejoints par d’autres qui n’avaient pas été mis hors de combat. Et au bout d’un moment, les combats cessèrent, laissant les soldats survivants regagner le campement et panser leurs blessures. La tension retomba pour tout le monde. Le Champion rengaina alors son arc.

_Vos compétences et celles de vos alliés nous ont évitées une nouvelle catastrophe. Vous avez bien œuvré. Mais je me demande ce qui a bien pu pousser ces types à vouloir s’attaquer à nous. La situation est déjà suffisamment apocalyptique sur Erasia, pourquoi vouloir la faire empirer encore plus ? Enfin…quoi qu’il en soit je n’aurais pas le temps de réfléchir à la question. Je dois repartir. La ville de Geffen risque d’avoir besoin de moi.

Il rappela Tauros et Lune dans leur Ball et regarda de nouveau vers l’Amplificatrice. Elle se reposait non loin avec ses Pokémon à côté d’elle, tandis que les scientifiques s’affairaient autour de la météorite désormais inerte. Il n’y avait plus rien à signaler de ce côté là non plus.

_Je ne pourrais pas lui dire au revoir, dit-il. Vous par contre, je tiens à dire que je suis ravis d’avoir combattus à vos côtés. J’espère vous revoir un jour, Trellia. Faites attention à vous.

Il sortit alors une autre Pokéball et fit apparaître Cerfrousse, dont il se servit comme monture, étant donné que Noarfang était trop épuisé pour le moment. Mais alors qu’il s’éloignait du Lac du Dragon, il repensa soudain à ses deux Pokémon toujours en périls : Brasio et Neige. Car si l’Absol était resté sur l’Île Mystérieuse, le Braségali lui était toujours emprisonné dans l’arène…



[Désolé, vraiment, pour le temps de réponse. Mais non seulement j’ai eu peu de temps, mais en plus j’ai eu beaucoup de mal à écrire ce post. Enfin, au moins le topic est finis^^]

_________________
avatar
Shira Shôsai
Informations
Nombre de messages : 87

Fiche de personnage
Points: 183
Âge du personnage: 34
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Mewtwo Suite] Sur la piste (Molly/Shira)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum